thalys

  • Thalys: en plus le terroriste se moque !

    Imprimer

    Même stratégie de minimisation voire de raillerie adoptée.

    A Saint-Quentin-Fallavier, le terroriste radical  de l'usine Air Products avait décapité car selon lui "il ne s'entendait plus avec sa femme et avait des soucis avec son patron"

    Idem aujourd'hui. Celui du Thalys dit avoir  trouvé des armes et eut l'idée d'une virée dans un train juste pour un petit braquage.....!!!!!!!!!

    «Il ne comprend pas pourquoi cette histoire a pris une telle ampleur, relate son avocate. Lui dit avoir voulu rançonner les passagers de ce Thalys et rien d’autre. Il nie toute dimension terroriste à son geste. Cela le ferait presque rigoler... »«D’emblée, poursuit-elle, il a décliné son identité et celles de ses parents. Il a dit avoir trouvé ce fusil Kalachnikov, son pistolet Luger et un téléphone portable dans une valise, abandonnée dans un parc, près de la gare de Bruxelles en Belgique où il avait pris l’habitude de dormir."(parisien)

                         ANALYSE: DU VERITABLE SARCASME

    Dans le mental spécifique de ces jihadistes, l'acte majeur est la mort et le paradis au delà qui leur est promis.

    C'est alors que leurs "connexions"  viendraient immédiatement médiatiquement saluer le geste. Voire prévenir leurs familles de "l'acte héroïque" (selon eux) comme cela s'est vu récemment quand cela se passe en  zone proche-orientale.

    Acte le plus lâche qu'il soit en réalité. Facile évidemment que de s'attaquer par surprise à des gens sans défense...

    Ces terroristes islamistes n'étant pas décédés dans l'attaque, ils n'ont aucun souci à se protéger en... minimisant.

    Voire même à se présenter comme "solitaires".(Un argument  peu crédible,  malheureusement et  souvent repris  dans les médias autour d'une théorie  dite des  "loups solitaires")

    Ils minimisent et ne revendiquent rien puisque le seul jugement qui leur importe est celui de leur croyance.

    De fait... ils se moquent. En plus.

    Son avocate ici le dit textuellement "cela le ferait presque rigoler!"

                                                                                        Sylvie Neidinger

     

    Son silence/moquerie est une tactique. Mon analyse  est partagée....