scotland yard

  • Harry et Meghan maltraitent leurs gardes du corps

    Imprimer

    H&M CIRCUS Suite- Episode 2:#NarSussex continue de maltraiter son personnel.Le couple continue à défrayer la chronique. Alors qu'il réclame de l'apaisement pour...lui-même,  son attitude dure vis à vis de l'entourage immédiat détonne: ici les gardes de sécurité.

    Les policiers  se disent traités de larbins, esclavages même : le terme est lancé!

    Le couple "Roi et Reine d'Instagram" réclame en effet de la gentillesse  Et s'attire au passage un flot de commentaires négatifs, preuve que toute communication des Sussex est actuellement vouée à l'échec: ils se sont grillés.

    Les policiers de Scotland Yard s'expriment tellement cela déborde...Comme c'est rare!

    Le couple d'enfants gâtés et inconscients, imbus de leur petite personne est plus qu'exigeant. "Dai Davies, anciennement à la tête de la Protection Royale a livré les dessous de la protection du couple. "Leur priorité est leur sécurité et ils veulent qu'ils restent collés à eux sans interruption", a-t-il expliqué. "Mais il faut construire une relation avec votre employeur et faire preuve d'une approche de bon sens dans ces situations", ajoute-t-il."

    Les policiers -une quinzaine: la protection est énorme- n'en peuvent plus des caprices de divas. Plus que des caprices, il y a maltraitance. Et ce n'est pas la première fois. Le divorce d'avec les britannique s'explique justement par la découverte des comportements... autoritaires de Meghan Markle avec la Reine (de facto ceux de Harry) relativement tôt, avant le "mariage du siècle".

    *Quand Meghan réclame -en vain- de porter la tiare de Diana. Harry sous emprise, sans recul, annonce que "ce que Meghan veut, Meghan l'obtient". Ce à quoi répond la Reine : «Non, Meghan ne peut pas avoir tout ce qu’elle veut», aurait froidement tranché la souveraine, «elle aura la tiare que je lui donnerai». Tout est dit. Dès le départ, M Markle  affronte juste son excellence...  la Reine. Le peuple britannique et les célèbres tabloïds l'ont immédiatement noté et commence dès 2018 à s'agiter, intrigués.

    *Quand elle maltraite Kate (qui va jusqu'à essuyer quelques larmes en public lors d"un essayage à la période du mariage déjà)

    *Quand Meghan M. maltraite le personnel de Buckingham, les réveille à 5 h du matin pour ses exigences, leur parle mal. Personnel que Kate va défendre.

    *Quand l'actrice de catégorie B qui joue à la diva hollywoodienne maltraite son secrétariat proche. Plusieurs démissions rapprochées face à sa tyrannie. Neuf démissions en peu de semaines! 

    *Quand le couple impose des règles  comportementales strictes aux voisins à leur égard, du "juridique procédurier à l'américaine " jamais vu dans les résidences royales. H&M transforme Frogmore Cottage en forteresse, version parano. Certains habitants de Windsor semblent déconcertés: "C’est incroyable. Nous n’avons jamais rien entendu de tel. Tous les habitants du domaine travaillent pour la famille royale. Et ils savent comment se comporter avec respect".

    *Quand M Markle fait vivre l'enfer aux nounous de son fils. Le couple en limite du sadisme autoritaire paranoïaque surveille les moindres faits et gestes des candidates. On dirait qu’elle fait passer des castings. C’est humiliant pour ces pauvres femmes” A expliqué une source pour le média Fabulous Digital. Un cauchemar pour les gouverantes.

         H&M: COUPLE AU COMPORTEMENT AUTORITAIRE ABERRANT

    La cote H&M ou #NarSussex plonge au fur et à mesure des révélations sur leur comportement aberrant. Le couple a un sentiment de supériorité égocentrique. Sur leur nouveau site web, ils mentionnaient- avant de l'effacer- qu'ils sont des" personnes protégées au niveau international et ont le droit à la sécurité personnel quand ils le souhaitent."Diantre !

    Le couple traumatise des tiers mais sans rien assumer car ils font payer les frais de leur caprice sécuritaire au Royaume-Uni, au Canada, au prince Charles! Pour des individus qui veulent vivre "comme tout le monde"...

    Piers Morgan, journaliste vedette représente assez bien l'opinion britannique à leur encontre. Désormais il ne "rate "plus ce couple qui veut le beurre et l'argent du beurre. H&M qui réclament la gentillesse pour eux-mêmes mais d'un autoritarisme limite sadique avec tout "personnel" autour, les exemples sont nombreux.

    Il ne mâche pas ses mots: "Harry est passé d’un garçon fêtard, aimant, extrêmement populaire et charismatique, un homme qui était un capitaine d’armée intrépide dans les zones de guerre, à cette lavette malmenée par sa femme américaine plus âgée que lui. Et ce, au point qu’elle se tire de la famille royale et qu’elle l’emmène dans un autre pays. »Vous avez dit lavette? 

    La déviance du couple est désormais de notoriété publique. Même les policiers par nature silencieux expriment leur ras le bol. Bien évidemment les Sussex n'assumeront rien. Et dans leur attitude victimaire H&M crieront à la face du monde que "l'enfer c'est les autres". 

    L'enfer, c'est bien eux...Les britanniques ne s'y sont pas trompés. Harry et Meghan  construisent leur image négative plongeante  au fur à à mesure de leurs actes de la vie quotidienne. Hypocrites ils viennent ensuite se plaindre d'être médiatiquement maltraités!

    Alors qu'ils alimentent eux-mêmes le film de série B. De série H&M  plutôt !

                                           Sylvie Neidinger

     

                                      Rubrique H&M les Déroyaux