sars-cov2

  • Voici l'étude indienne base des affirmations de Luc Montagnier: réfutée par ses auteurs!

    Imprimer

    Le Professeur  Montagnier Prix Nobel de médecine 2008 pour la découverte du virus du sida a lancé une petite bombe informationnelle.

    Pour affirmer que l'actuel  SARS-CoV-2 serait le fruit d'une manipulation de laboratoire -en l'espèce, chinois-  il  s'appuie sur cette  étude indienne publiée de 31 janvier dernier : https://www.biorxiv.org/content/10.1101/2020.01.30.927871v1

    Ses auteurs: Prashant PradhanAshutosh Kumar PandeyAkhilesh MishraParul GuptaPraveen Kumar TripathiManoj Balakrishnan MenonJames GomesPerumal VivekanandanBishwajit Kundu

    Titre:  Uncanny similarity of unique inserts in the 2019-nCoV spike protein to HIV-1 gp120 and Gag

    Traduction:  Similitude étrange d'inserts uniques dans la protéine de pointe 2019-nCoV avec le VIH-1 gp120 et Gag

    Ce n'est pas un gag:  cette étude qui montre des similitudes -de nature artificielle ?- entre le nouveau virus et celui du sida est bien  REFUTEE par ses auteurs indiens en l'état: "This paper has been withdrawn by its authors. They intend to revise it in response to comments received from the research community on their technical approach and their interpretation of the results. If you have any questions, please contact the corresponding author."

    Traduction :

    "Ce document a été retiré par ses auteurs. Ils ont l'intention de le réviser en 
    réponse
    aux commentaires reçus de la communauté des chercheurs sur leur approche
    technique et leur interprétation des résultats. Si vous avez des questions,
    veuillez contacter l'auteur correspondant. "

    L'on apprend qu'une suite sera donnée.

    Le Professeur Luc Montagnier donne lui  une explication supposée politique : les chercheurs auraient subi des pressions pour dé-publier. Il affirme (à la place des concernés!)  :"Des chercheurs indiens avaient déjà tenté de publier les résultats d'analyses montrant que ce génome abritait des séquences d'un autre virus qui est ... le VIH, le virus du SIDA, mais ils ont été obligés de se rétracter, les pressions étaient trop fortes !"

    La communauté scientifique s'insurge, s'agite. Effectivement marteler une affirmation lourde sur la base trop légère  d'un article réfuté par ses propres auteurs n'est pas sérieux de la part du prix Nobel, par ailleurs personnage contesté.

    Plusieurs chercheurs montent au créneau dont Olivier Schwartz, directeur de l'Unité "Virus et Immunité' de l'Institut Pasteur à Paris. Ce dernier qualifie la déclaration du Nobel de "fantaisiste". Il confirme que ce coronavirus a bien des origines animales classiques.

    Oui mais peut-il présenter des similitudes avec une partie de celui du sida ?

    Si oui, est-ce de caractère à induire une manipulation de laboratoire? Que de questions...

    Un débat hyper-scientifique d'experts. Le grand public que nous sommes ne peut absolument pas se positionner.

    On attend donc la suite du..."feuilleton" covid-19 ! 

    Pour donner une explication au SARS-Cov-2 , les chauve-souris se suffisent à elles-mêmes!

                                                               Sylvie Neidinger

    inde.JPG

    indres.JPG

                                                 COVID-19