presse

  • H&M CIRCUS SUITE- Harry&Meghan- "déroyaux"

    Imprimer

                                     EPISODE 1:  les #DEROYAUX

     

    Ce Blog Neidinger démarre une analyse de la telenovela, le mauvais téléfilm de série B avec pour acteurs Meghan et Harry, membres de la monarchie britannique qui aiment le beurre et l'argent du beurre. Et qui démolissent de l'intérieur cette monarchie planétaire. En s'exposant  en public (cf les confessions larmoyantes publiques lors du voyage en Afrique)

                                                    GLOBICH

    Une histoire familiale  vécue publiquement avec l'info globale du 21ème siècle (globich..). Personne sur terre n'échappe aux derniers caprices du couple en roue libre! Du coup il est salutaire de commenter...

    Cela fonctionne  pour "nous" -pris à témoin de force -un peu comme les mythologies nordiques, grecques et autres. Au dessus de "nos" têtes des êtres se disant "supérieurs" qui s'aiment et s'écharpent, se trahissent, se jalousent, se tuent, se tuent médiatiquement, se rabibochent, se dénigrent, se piquent les sous, se pavanent, s'évitent.

    Ah le match Meghan versus Kate....Harry versus William ! C'est Wimbledon en mieux.

    Le couple dit Sussex ou Narcisse sera rebaptisé ici  #NarSussex pour la série ironique . La Reine a-t-elle eu une sacré dose d'humour  britannique pince-sans -rire vu les trois dernières lettres du titre choisi pour eux...?

    #NarSussex utilise les médias quand cela arrange pour faire mousser leurs dites  "bonnes oeuvres" 

      Pourtant   traîne en procès les feuilles de choux et autres tabloïds #UK dès que l'image renvoyée ne leur convient pas. Facile...Trop facile.

    Harry et Meghan apprécient peu d'être vus comme hypocrites, opportunistes, enfants capricieux, inconsistants, images médiatiques sans structure, assez  ivres d'eux mêmes, dépensiers d'un argent qu'ils ne gagnent pas mais issu de la position privilégiée...

    Ils sont assurément Déloyaux vis à vis des britanniques que Meghan critique sans retenue (les médias et pas seulement)  Voire Déroyaux....

    Effectivement, on peut même inventer ici un néologisme  loyal/ déloyal  royal/déroyal  !

    Meghan va jusqu'à  utiliser des agences américaines pour gérer  "SussexRoyal" [titre noliliaire issu de la ville de Sussex].

    Cette marque commerciale  déposée semble vouée à l'échec en tant que telle. Comment la Monarchie pourrait-elle laisser faire? Un titre n'est pas une marque commerciale! Prince Harry semble  totalement à l'ouest (californien...) de ne pas avoir senti  combien leur démarche démolit la Royauté britannique et de facto ne peut qu'être combattue par la Royauté. Ce que la Reine semble faire mais sans le dire.

    Meghan est donnée comme infernale au sein du  palais de Buckingham avec le petit personnel. Mauvais point...Plusieurs de ses secrétaires, nounous  démissionnent tellement la guêpe californienne pique !

    La surnommée "duchesse autoritaire" entendait "moderniser la monarchie"...Rien que cela. Un peu mégalo la guêpe?  On observe comment   Meghan  donne d'accolade en public. 

    Toute critique à son encontre est supposée tenir du racisme selon elle: facile ! 

    Le couple ne craint les contradictions. Harry vient pieds nus en conférence de presse pro environnement mais arrive  en jet privé..Surtout il s'offusque des commentaires induits en sa défaveur. Bigre.

    Les honneurs leur sont montés à la tête. Leur train de vie juste une folie: le prix des habits et le reste . Leurs oeuvres à ce jour semblent superficielles.

    De quel droit ces millions de livres ou dollars  tombent-ils sur ces deux êtres de chair qui se plaignent à tous bouts de champs? Pourquoi ces dépenses de sécurité et autres  par  dls contribuables britanniques et canadiens?  Pourquoi ces sommes issues de l'exceptionnel  Comté de Cornouailles attribué à la Monarchie? 

    Pour en plus, s'entendre dire de la bouche de Madame Markle que les "britishs sont trop ceci ou pas assez cela" Le peuple britannique visiblement n'est pas au goût de  la Duchesse Markle. Insensé pour un membre de la royauté.

    Pourquoi ce couple NON canadien mais  américain et britannique vient-il au final perturber  à Toronto, Vancouver et autres villes ?La presse commence  à enquêter sur l'oligarque qui les héberge.

    Les pleurs, confessions   de Madame Markle en public pour prendre à témoin les téléspectateurs mondiaux  de son immense  souffrance tendent à démontrer une perversion narcissique certaine.

                                        MEGALOS LES MEGHANOS

    Le schéma : Meghan, quelque peu mégalomane entend reprendre à son compte l'image de Diana. Harry, être fragile qui dit ouvertement avoir des problèmes de santé mentale recherche probablement  un  peu sa maman en Meghan? 

     Harry et Meghan jouent un télé film hollywoodien. Ils  imposent leurs histoires à la face du monde (Meghan a pour projet de réaliser  prochainement une interview choc dans son pays) Le couple  tient la dragée haute aux autres, ô précieux ridicules.

    H&M est un couple à l'indécence de gosse de riche  qui prend à témoin l'univers sans accepter de  se voir critiqué. 

    (A juste titre, critiquer en retour est juste démocratique..)

    Le couple ne peut venir geindre, pleurnichant devant  les médias de leur triste sort. Ni indiquer qu'il est victime de racisme.

    Meghan Markle déclare avoir tout gagné ! Les deux écervelés de luxe ont tout perdu côté monarchie britannique. Ils entendaient avoir un pied dedans, un pied dehors.

    La Reine Elisabeth II, très colère a gagné sur ce point.

    Echec et Mat ! 

    A suivre...Et en attendant le couple est odieux avec le personnel de sécurité aussi, traité avec morgue. (selon les témoignages)

    Une série va  parodier la monarchie en caricature: Tante Meghan et Oncle Harry compris !

                                          Sylvie Neidinger

     

                                      Rubrique H&M les Déroyaux

    #uk,#meghan,#harry,#elisabethii,#h&msuite,h&m suite,merghzn,#william,#chzarles,#diana,#harry&meghancircussuite,#h&mcircus,#mégalo,presse,royauté,#suxssexroyal,#monarchie,#instagram duchesse d'instagram,meghan reine des réseaux sociaux,harry tabloïds,idiot,#narsussex,#déloyal,déroyal,déloyaux,déroyaux,#disroyals,sussex sex,humour britannique,humour pince sans rire,#narsussexcircus,précieux ridicules,meghanomégalomane

  • Quand De Rugy "aboie" en invoquant les années.... Mitterrand

    Imprimer

    De Rugy numéro 2 du gouvernement Macron ose invoquer la mémoire de Pierre Bérégovoy à sa propre cause désespérée. Et parler de chiens...

    Qu'il laisse la mémoire de cet homme suicidé tranquille ! Que viennent faire ici les sombres années Mitterrand ?

    Le neveu, Jean-Michel Bérégovoy s'insurge de cette récupération.

    Les journalistes font leur job sur son dossier. 

    De Rugy vient de démissionner en raison des accumulations. Il n'est pas question seulement de homards et vins fins pour ses soirées d'Etat...privées: il compile.

      L'homme licencie vertement sa directrice de cabinet Nicole Klein pour des... faits que lui aussi a commis: posséder un HLM non occupé en plus- le concernant - d'habiter un appartement de  fonction  rénové à grands frais.

    La dame  ne se laisse pas faire "il a voulu ma tête pour sauver la sienne" dira Mme Klein. Cela été brutal, poursuit-elle. Brutal signifie en d'autres termes :"émis par une brute".

    De Rugy, ce proche de Macron, collé au président lors de  ce 14 juillet a donné dans le bling bling le plus  surréaliste  avec l'anecdote du  sèche-cheveux doré à l'or fin pour son épouse acheté surtout...sur les deniers de l'Etat vache à lait. Ses avantages fiscaux liés à son IRFM.

    Le Ministre de l'Ecologie avait un troisième chauffeur pour ses besoins personnels et faisait régulièrement voyager ce véhicule... à VIDE entre Paris et Nantes

    Edifiant pour un ministre de l'ECOLOGIE.

    Edifiante macronie en totale contradiction dans ses comportements à ce qui était annoncé comme "meilleure pratique politique".

    La valse des ministres continue, commencée en 2017 avec Bayrou, cet  autre père la Morale pris la main dans le sac du financement de parti sur fonds européens. Lui aussi très en colère contre la presse à l'époque...Affaire Richard Ferrand et les Mutuelles de Bretagne etc.

    Presse qui fait son travail sans laquelle les affaires Benalla, de Rugy, Bayrou, De Sarnez etc. (liste assez longue) ne sortiraient pas ! Heureux contre pouvoir.

     

                                                                         Sylvie Neidinger

     

    Lire la suite

  • Plainte contre le Paparazzi...classée. Macron en flagrant délit de mensonge

    Imprimer

    On apprenait récemment que Emmanuel Macron avait décidé de retirer sa plainte contre le journaliste Thibaud Daliphard qui selon lui l'avait pris pour cible de paparazzade à Marseille cet été.

    Plainte annoncée par communiqué de l'Elysée le 15 août dernier qui a heurté la profession  car vécue comme une tentative d'intimidation par le président Macron.

    ¨lainte annoncée comme retirée le 14 septembre semble-t-il.

    Problème. Ce supposé retrait est un petit arrangement avec la vérité.

    C'est juste le timing qui est erroné. Et la réalité arrangée, maquillée par le président de la république

    http://www.lexpress.fr/actualite/politique/affaire-du-paparazzi-la-plainte-que-macron-a-voulu-retirer-classee-sans-suite_1944691.html

     

    En fait la justice a classé sans suite la plainte pour manque de consistance.

    Et c'est APRES que E Macron  a déclaré la retirer...Ce qui équivaut à un mensonge. A une FAUSSE info.

    https://www.mediapart.fr/journal/france/180917/paparazzi-la-plainte-de-macron-jugee-sans-fondement

    La presse qui n'est pas de la com" fait ici son travail.

    C'est juste un  tout petit détail. Mais hyper grave.

    Mais significatif d'une présidence prête à mentir...pour ne jamais perdre la face.

    Jusque dans le détail ridicule. Révélateur.

    Après les insultes à population, la réalité travestie...

                         

                                                                    Sylvie Neidinger

     

    Captureâârazzi.GIF

     

  • Lente et progressive disparition de la presse traditionnelle et des journalistes. En Suisse et ailleurs

    Imprimer

    Lu avec émotion l'article Mabut du jour

    http://jfmabut.blog.tdg.ch/archive/2017/08/23/la-tribune-de-geneve-sera-produite-a-lausanne-285820.html

    Après la disparition de journaux romans cette année, ici une restructuration "déménagement" de La Tribune de Genève à Lausanne.

    Probablement une rationalisation. Mais encore un petit pas ...

    Journaliste? Profession sinistrée face aux  GAFA (google et autres) et récente joyeuseté : les robots d'écriture ( on va rire ....)

    Et toujours... les écoles de journalisme qui fournissent leurs bataillons.

    Pour quelle guerre?

    Larges bataillons en France surtout où  de TROP nombreuses écoles servent essentiellement  à fournir les entreprises de presse en ...stagiaires pratiquement gratuits. Lesquels seront rarement en perspective d'embauche.

    Personne n'appelle un chat un chat et personne ne  signale ce fait. Car les stages de formations sont longs : trois mois  au minimum et l'étudiant en totale condition normale et réelle  de travail. Si c'est la radio, le futur journaliste va faire de la "conduite de nuit"  bosser la nuit quoi. En lieu et place des journalistes qui auraient pu être embauchés pour le poste.

    Personne ne signale le scandale du système d'étude qui donne un écart entre le  trop grand nombre d'étudiants en journalisme au regard de la réalité du métier et de ses embauches réelles en titulaires.

    Exemple dans l'aire du très très  Grand Genève, Grenoble et ses deux écoles qui fournissent chaque année des promos en vingtaines. Beaucoup trop pour les besoins.

    Et fourvoient des jeunes étudiants au potentiel ( souvent hyper sélectionnés) important vers un métier instable et non rémunérateur dans les conditions actuelles.

    Voire même les fourvoient carrément en acceptant leur article au titre de correspondant de presse payé à la ligne.  Un correspondant n'est pas journaliste mais traditionnellement un retraité ou un instituteur qui  envoie un  écrit avec photo pour la locale. On parle ici de 5 euros de rémunération...

    Rares sont ceux qui décrochent la carte de presse. Le nombre de titulaires diminue drastiquement. Pour l'obtenir, il faut tirer ses revenus essentiellement du journalisme. Cas de figure de plus en plus rare.

    Grand mouvement de disparition, invisible des statistiques .

    Car devenir ...free-lance est désormais  fortement conseillé aux "journalistes" il faut  aujourd'hui travailler sous statut d'entreprise (auto-entrepreneur en France ou autre) Vendre son article comme une entreprise commerciale.

    Je mets entre parenthèse "journalistes" car si c'est sous statut d'entreprise normalement cela ne correspond plus à la  définition du métier, déontologie etc..

    Et les collusions avec la com' deviennent alors légion.

    Pigiste est un mode de rémunération précaire ( dit  travail à la tâche) mais il est sous forme salariale et reste  totalement conventionnel de cette profession..

     Certes  rédactions,   journalistes et pigistes "classiques"existent toujours...

    Mais là où les besoins se mesuraient à 10 peut-être n'a-t-on plus besoin que de deux. Effet de la numérisation.

    En Suisse et ailleurs...

                                                            Sylvie Neidinger

  • Blogueur versus journaliste

    Imprimer

    Bloguer n'est pas "journaler". Mais peut-être ...jouer un petit peu au reporter ? Sans les contraintes déontologiques.

    Ecrire pour blog peut supposer d'utiliser toutes les techniques de la presse: de produire un véritable article aux sources vérifiées. En réalité, pas obligatoirement ! Là est le souci.blog,tdg,post,5 millions de pages vues,presse,48h de la pige,5w

    La différence se fait à la phase finalel: le blogueur ne rend de compte à personne. Ses limites sont celles de la loi (ne pas diffamer) car au-delà...qui vérifie?

    La communauté des commentateurs vient apporter son grain de sel. Or, elle n'est pas rédac'chef !

    Les fautes d'orthographe sont rarement signalées.

    Le blogueur reste donc  dans sa liberté absolue, humaine, à commencer par son choix de thème. 

    Au sein d'une rédaction, le journaliste, lui, écrit le plus souvent sur ce qu'on lui demande de rédiger.

     Résultat : la blogosphère- cela se remarque sur Tribune de Genève- peut publier effectivement des articles originaux qui sortent des sentiers battus. Moins aseptisés.

    Sur TDG,du très pro-palestinien par exemple  cotoie du très pro-israelien. Actuellement  la thématique religieuse fait "causer" ( voile etc.) . Cela débat sec. Avec des éclairages forts intéressants, engagés, vécus etc.

    Problème: avec aussi du contenu plus aléaloire également généré. Agressif vis à vis de groupes précis. Les débats d'idée sur blog frisent certaines frontières que l'article de presse, qualibré, n'atteint jamais.

    Comme un équilibriste sur son fil: le danger guette à un souffle.

    On va citer ici un  post de la blogueuse  Catherine Armand sur TDG sur cette thématique: blogueuse vs journaliste: le face à face

    On complète son  info  car elle semble plus écrivain que journaliste. pige.GIF

    La technique professionnelle de ce métier va bien au delà de la sur-vérification, qui n'est qu'un aspect des compétences précises requises.

    Un article de journaliste bien entendu est:

    1-vérifié.

    2-applique si possible  la règle des 5 W dans l'introduction  ( who, why, when,where,what)

    3-bon titre informatif, original et court

    4-une accroche, une chute

    5-structure en pyramide inversée

    6-papier "anglé" et s'y tenir.

    Des questions très précises de vocabulaire se posent: sur blog, on parle  d'un "article" ou d'un "post"??

    Une centaine de journalistes pigistes se sont réunis récemment à Aix-en-Provence lors des 48h de la pige.  Un des thèmes de fut justement le lien journalisme/blog. Et les inquiétudes sur l'avenir de la profession. Surtout  si tous les citoyens se muent en professionnels de presse sur blog....

    Furent abordés les problème de la réduction drastique du travail dans cette branche professionnelle qui attire les étudiants comme les mouches pour au final  du peu payé, du mal payé, du pas payé du tout. Qu'est un blogueur-journaliste, en fait ?

    Pas de franche conclusion. Juste à dire que le nouveau monde numérique fait évoluer en continu le mode d'informer, sous nos yeux. Mutation en cours....

    Dans son message aux blogueurs, TDG signale ce chiffre ENORME : 5 millions de pages vues en 2012 sur les blogs maison !!! Or, ceux qui viennent lire les blogs passsent-ils par la case lecture du site de  presse TDG ? Evolution en cours....

    Face à face blogosphère/presse:   concurrence ou complément?

                                                                                                          Sylvie Neidinger

    blog,presse,48h de la pige,5w

    Nota : ce post est le N°200 du blog qui a démarré en juin 2011

    Les besoins en journalistes se réduisent, au Québec comme ailleurs...

     

     

    RUBRIQUE BLOGOSPHERE WEB@SPHERE