olaf #scholz

  • La table de Vladimir Poutine: un designer italien

    Imprimer

    Rubrique Politis Sémiologie de l'image.

    La table de réception du président russe a  stupéfait le monde lors des récentes  visites du chancelier allemand Olaf Scholz et d'Emmanuel Macron. Beaucoup de suivi presse, de détournements et de rires  sur les réseaux sociaux. autour de ces réunions particulières. Pour la première fois: une telle image.

    Ce meuble circulaire blanc à feuilles d'or est paradoxal:  pratique pour réussir à installer une vingtaine de personnes en son pourtour. Mais  pratique aussi pour ..isoler! 

    En l'espèce, la "Maître du Kremlin" reçut ses interlocuteurs européens  individuellement à grande distance, un éloignement inhabituel en diplomatie. Les chancelleries allemande et française évoquent le refus de test covid motivant cette mise à distance "à l'autre bout de la table". 

    Concernant la France, était-ce  un message  retour à l'improbable  visite  du 21 mai 2017 à Versailles, fort  humiliante en terme d'image diplomatique.? V Poutine conduit par  E Macron  vistant  les jardins  en voiturette de golf à Versailles? "Cocasse" avait alors  titré la presse. 

    Visiblement en février 2022,  le meuble blanc en bois, datant de 1996 fut bien utilisé  en vue d'éloigner le visiteur par précaution sanitaire, comme le précisent les services du président russe. #table de réceptiono,n olaf #scholz  ,#Macron,  #Poutine

    Toutefois  le placement d'un visiteur haut dirigeant à l'autre bout des six mètres  de la table porte un autre message SYMBOLIQUE  au delà de la simple prudence prophylactique.

    Il isole l'interlocuteur réelement "tenu à distance" . Le contraire de ce qu'une rencontre directe de deux chefs d'états signifie habituellement en poignées de mains médiatisées.

    Le message visuel était donc exactement représentatif  du fond. Poutine exprimait ici sa non proximité de vue avec les deux dirigeants européens.

    Le contraire du concept diplomatique de "Table de négociation"

                                      UN MEUBLE ITALIEN  DES ANNEES 90

    La pièce unique  fut commandée en 1996 sous Eltsine à l'entreprise OAK de Cantu, près du lac de Côme ,." Elle faisait partie « de la plus grosse commande qu’on n’a jamais eue », raconte le PDG  Renato Pologna. Son prix ? « Ah, c’était en lires à l’époque, une table de ce genre vaudrait aujourd’hui environ 100.000 euros » et le total de la commande « plus de 20 millions d’euros »." 

    Normal: il s'agissait de meubler tout .le Kremlin , soit ..7000 mètres carrés sur deux étages du sol au plafond.  "l'entreprise fournissait les meubles, les sols, les boiseries ou encore les finitions en marbre sur les murs des salons du Kremlin."

    Cette extraordinaire table diplomatique  a fait couler beaucoup d'encre...Le message implicite de la non proximité avec l'UE  est bien compris comme tel. La suite des évènements avec l'entrée en conflit en Ukraine confirme que les rapprochements diplomatiques ont échoué..

                                                                    Sylvie Neidinger

     

    #table de réceptiono,n olaf #scholz  ,#Macron,  #Poutine

    (capture)