non mais allo quoi

  • "allo": problème de titraille!

    Un commentateur met son grain de sel dans le choix du titre du précédent article:

    " Non mais allo quoi Y Z'enquèt'pas sur Vie et Lumière"? 

    Le 24 juillet, Grindsel écrit:  "Non mais alors quoi, quand va t'on arrêter de se servir de cette phrase débile, surtout pour appuyer une cause juste, à mon avis cela ne sert pas votre article."

    Il a raison sur le fond. Mais pour la forme,  c'est encore l'auteur du blog qui  choisit ses écrits !

    Et le commentateur libre de commenter aussi !

    Ma réponse à sa remarque en commentaire :

    " Vous avez probablement raison d'y mettre votre grain de sel.

    Or,  j'ai nommé carrément une nouvelle rubrique "non mais allo quoi Y Z'enquet'pas" pour souligner en tant que blog des domaines ou des sujets que les médias officiels omettent complètement comme ici  Vie et Lumière qui guide les rassemblements sans responsabilité.

     Effectivement: la phrase est débile, la dite "bimbo" qui a prononcé les paroles impérissables  l'est tout autant certainement. Mais ce n'est que du détail en fait.

    Le plus important: le fonctionnement des médias qui sont grégaires, comme des mouches (par exemple à Londres des centaines de caméras en attente de  la sortie du bébé pour enregistrer ...la même image. Idem pour Mandela )  Alors que certaines thématiques ne sont jamais abordées !!! Vous avez totalement raison sur ce que signifie un bon titre, court,  percutant , informatif. " Allo quoi" c'est effectivement débile ...tout comme les gaps des médias officiels le sont ! "                               Sylvie N


    Effectivement une demoiselle bien tournée de la facade prononce une phrase débile et vlan! la voila vedette internationale francophone par la grâce des dits médias ! Qui nous flanquent une over-dose de Nabilla, raz le bol dont témoigne le commentateur Grindsel. Médias qui au passage ne font pas toujours  leur travail sur des thématiques plus gênantes. 

    D'où mon choix très  volontaire- au second degré évidemment- de  reprise de la phrase bêtasse pour souligner justement des sujets d'actu avec des angles négligés par la "grande presse"

    Ajoutons que le premier article de cette rubrique au titre neuneu fut :

    "Non mais allo quoi t'es la presse et t'enquet'pas sur la gaz syrien " Il était consacré aux véritables enjeux stratégiques de la crise syrienne.... les immense réserves de gaz off shore en Méditerranée que l'occident entend contrôler. 

    Allo? Allo? Qui en parle?

    Oui, je confirme et maintiens:  l'intitulé de la  rubrique se justifie même sur la base d'un humour effectivement totalement bidon et lourdingue !

    L'important est surtout de ne pas bidonner journalistiquement  les sujets et de ne pas limiter les thématiques.

    Vive la blogosphère lorsqu'elle chercher ses sujets plus loin que le bout de son  nez.

    La titraille n'est alors que détail. Allo? Entendu?

                                             Sylvie Neidinger

  • Non mais allo quoi! T'es la presse et t'enquêt' pas sur le gaz off shore syrien?

    Non mais allo quoi, t'es média officiel et tu t'intéresses pas plus  loin qu'le  bout d' ton nez (qui respire toujours du même côté depuis février 2011)

     Comme si   t'es une fille et qu't'as pas de shampoing!! N'importe quoi ....

    Lire l'article N°16 de la série Surya:

    https://duboutduborddulac.blog.tdg.ch/archive/2013/06/17/oui-le-dossier-syrien-pue-le-gaz-celui-off-shore-de-la-medit.html

    Pourquoi il est tout seul, l'article de blog à parler d'ça ? Du gaz israelien Leviathan qu'il s'agira d'exporter  vers l'Europe ? Par où ? Par le Liban et la Syrie?   Du  gaz off shore syrien qui attire le beau  monde comme les moooooouches :  y sont où les journalistes un peu curieux? Ca dérange qui cette histoire? Toujours les mêmes salades médiatiques...

    Y sont où les Z'nquêteurs ?

                                                                                                                        Sylvie Neidinger

     

    Ouverture sur ce blog Neidinger, avec cet article de la rubrique "Non mais allo quoi, y Z'enquêtent pas!"