nombril

  • Une pétition...à l'attention de Harry! En réponse à son circus médiatique

    Imprimer

    En Californie, le prince Harry joue régulièrement avec les médias pour démolir consciencieusement sa famille, son pays, le pays hôte et au passage la monarchie qui  l'a nourri. Et le nourrit encore.

    L'aristocrate anglais  se défoule. Il se venge, il tape fort. Avec de fortes contrastes entre ses dires et ses actes.

    Une monarchie anglaise attaquée durement mais dont le prince apprécie lui et son épouse les titres et  avantages en parfaite hypocrisie.(cf: "Duchesse de Sussex" : nom d'auteur du livre pour enfants à paraître!) Prince du Royaume-Uni, duc de Sussex, Comte de Dumbarton Baron KilkeelCapitaine de l’armée britannique tel est son titre.

    Ils gagnent des millions à bon compte par leurs contrats commerciaux américains. N'hésitant pas d'ailleurs  à mêler leur nom à une marque de cosmétique qui commercialise des produits blanchisseurs de peau: en position paradoxale totale   avec leurs réclamations autour du racisme.

                                  MODE DE VIE ANTI ECOLO 

    Il ose vanter l'écologie depuis sa  villa de luxe surdimensionnée à 16 salles de bain parfaitement  anti écolo. Le couple use de  véhicules parfaitement anti-écolos.

     "les enfants grandissent dans un monde plutôt déprimant d'un point de vue écologique". Effectivement déprimant ce cher Harry.

    Les Sussex  lancent  de multiples procédures contre ceux qui les critiquent pour un milligramme mais n'hésite pas eux  à "crucifier" publiquement et lourdement.  Notamment le  père ( et beau-père). Un magazine va jusqu'à titrer :Le prince Charles n'en peut plus d'être torturé par Harry! 

    Eux: responsables de rien...L'enfer, c'est les autres selon le  vieil adage connu!

    L'interview-attaque de Meghan auprès de Oprah Winfrey restera un modèle du genre. De nombreux mensonges ont été relevés (17 a minima).

                                    LADY COLIN CAMPBELL LANCE UNE PETITION, UN SUCCES

    Harry  n'est pas à une contradiction près...

    Réclamant à coup de mégas mégaphones numériques une vie privée  mais dans le même temps se mettant en scène chaque semaine, lui, parfois sa femme et son fils devant des millions de spectateurs directs ou indirects.

    Jusqu'à la couche du bébé exposée...Leur enfant présent dans leurs spots commerciaux Spotify

    Le frère de William délivre régulièrement au grand public des messages  incongrus  et privés sur son ....nombril, le passé de son nombril, la forme de son nombril, la formation de son nombril. Jusque dans un bus improbable.

    Harry  "tape " sur l'éducation reçue par Charles.... donc par  son grand-père Philipp dont le décès est récent et la Reine. Il a franchi toutes les limites de la dignité.

    Cette indécence narcissique totale, qui se victimise tout en attaquant sec,  commence à lasser. Le couple décroche dans les sondages: au Royaume-Uni et même  aux USA.

                   SPECIALITE: LA LECON DE MORALE...AU MONDE ENTIER

    Le second  fils de Diana se la joue  donneur de leçons. Jusqu'au 1er amendement de la Constitution américaine qui lui déplait et qu'il commente !

    Son épouse tend elle aussi à donner des leçons de morale à la terre entière, au nom d'une "compassion" médiatique globalisante certes un peu "Côte ouest" mais surtout  hyper  mégalo. ( genre: "ne prenez pas l'avion vous. Moi le jet privé me convient"...)

    Le couple entend "améliorer le monde" pas moins...

    Harry et Meghan génèrent devant nos yeux un véritable "reality show" médiatique mondialisé. Mais  de seconde catégorie.   

    En réaction à ce circus public indigeste une pétition vient d'être lancée par Lady Colin Campbell! 

    Pour que ce couple choisisse entre le beurre, l'argent du beurre et la tablier de la crémière. Et clarifie, une fois pour toutes.

    https://www.change.org/p/the-public-invitation-to-prince-harry-to-request-the-queen-to-put-his-titles-into-abeyance

                                                                                Sylvie Neidinger

                                                  

     

    "The purpose is to invite Prince Harry to voluntarily ask The Queen to put his royal style, titles and rank into abeyance, thereby freeing him from the diplomatic, political and constitutional constraints that are an inevitable part of royal rank, and further freeing him from the constitutional conflicts which his beliefs are creating, with all their  implications at home and abroad, in particular in the United Kingdom and the United States of America, where his articulated beliefs are in open conflict with the accepted tenets of  both the United Kingdom and American Constitutions.  As a purely private citizen, with no royal rank, style or title, he will be able to indulge his personal beliefs, as is the right of all private citizens, without the consequential possibility of damaging the institution of the Monarchy or  relations between Friendly Powers, and will be free to articulate beliefs, no matter how objectionable, without the fallout  that is otherwise inevitable as long as he possesses royal status.  His invitation to The Sovereign, being of his own accord,  will resolve conflicts that would otherwise be inevitable, and will permit him to enjoy the credit of having put both national and international interests above his own, personal ones, in the process gaining him respect that he otherwise will not enjoy."

    Soit 

    "Lady Colin Campbell a lancé cette pétition adressée au public

    Le but est d'inviter le prince Harry à demander volontairement à la reine de mettre en suspens son style royal, ses titres et son rang, le libérant ainsi des contraintes diplomatiques, politiques et constitutionnelles qui font inévitablement partie du rang royal et le libérant davantage de la situation. Conflits constitutionnels que ses convictions créent, avec toutes leurs implications au pays et à l'étranger, en particulier au Royaume-Uni et aux États-Unis d'Amérique, où ses convictions articulées sont en conflit ouvert avec les principes acceptés des Constitutions du Royaume-Uni et des États-Unis.  En tant que citoyen purement privé, sans rang, style ou titre royal, il pourra se livrer à ses convictions personnelles, comme c'est le droit de tous les citoyens privés, sans la possibilité conséquente de nuire à l'institution de la monarchie ou aux relations entre puissances amies et sera libre d'articuler ses croyances, aussi répréhensibles soient-elles, sans les retombées autrement inévitables tant qu'il possède le statut royal. Son invitation au Souverain,de son propre chef, résoudra des conflits qui seraient autrement inévitables, et lui permettra de jouir du crédit d'avoir mis les intérêts nationaux et internationaux au-dessus des siens, dans le processus lui gagnant le respect. qu'il ne jouira pas autrement."

    #harry,pétition,#uk,#usa,santé mentale,hypocrisie