karine boulanger

  • Aux JEV 2021, Journées d'études vosgiennes: hommage rendu au... bénévolat

    Imprimer

    Les Sociétés Savantes vosgiennes ont tenu leurs Journées d'études 2021, 22èmes du nom dans la Plaine, à Bulgnéville du 21 au 24 octobre à l'invitation de l'association locale Bulinei Villa.

    Trois jours de conférences historiques et visites, le dimanche consacré lui à la politique locale. 

    Cette zone géographique de l'ouest vosgien, intégrée à l'ancien Bassigny Lorrain reste relativement méconnue. Elle interpelle au plus haut point par sa position frontalière intéressante  entre Lorraine, Champagne, Bourgogne et Franche-Comté. A d'autres époques:  frontière  des Leuques et des Lingons, zone  limite du Saint-Empire germanique, centre de l'épopée johannique etc.

    Une frontière...fromagère a même été détectée en lien avec la Suisse. Ce qui promet de futurs articles de blog. Sans compter la Seigneurie de Beaufremont liée à Lausanne et Neufchâtel. Affaires à suivre!

                                        PRECIEUX BENEVOLAT

    Karine Boulanger de l'Inrap Grand Est Nord a ouvert les JEV par un hommage aux archéologues  bénévoles. Elle cite notamment Gilou Salvini, amateur d'histoire locale  qui a développé de larges compétences scientifiques. Précieux pour la recherche, il assume localement  un relais actif sur le terrain  de la prospection, gestion scientifique et diffusion. A son actif: la découverte et le sauvetage d'un bloc taillé gallo-romain "au sanglier". Plutôt gallo que romain d'ailleurs. Entre autres.

    Moult bénévoles également  sur les stands d'ouvrages proposés par les divers membres de la  Fédération FSSV  dont  le  CEL de Contrexéville, la Société d'émulation des Vosges fondée en 1825 (!) à Epinal, la   SHAB de Bourmont, l'Association pour La Mothe,  Saône Lorraine et autres  réunies à l'occasion : Amis du Vieux Mirecourt etc.

    Avec, en amont ceux qui consacrent leur énergie à faire resurgir des pans évaporés de l'Histoire par leurs recherches, leurs écrits  et leurs publications.

    A savoir le bénévolat est  constitutif des Sociétés savantes, fondées  au XIXème, autour des amateurs éclairés tout autant que des professionnels stricto sensus. Ceci dit, les professionnels de l'histoire (chercheurs, profs etc.) sont aussi bénévoles à leurs heures...

     

                                     ACTUALITE HISTORIQUE#jev,journées d'études vosgiennes,#bulgnéville,karine boulanger,shab,bourmont #inrap;bassigny,meuse,gilou salvini,bénévolat

    Merci aux organisateurs.

    *On note l'intéressante communication sur la .... résurrection (historique) de  Soeur Mathilde Raclot, née à  Suriauville, hyper célèbre au Japon où elle oeuvra pour les Missions étrangères. Elle reste  ignorée en France voire dans sa terre natale.

    *Intéressant aussi le rappel de la Bataille de Bulgnéville/Vaudoncout au XVème siècle. Fait  donné comme important historiquement. On se demande pourquoi dès lors une étude scientifique ne soit pas menée sur un site laissé en l'état, non urbanisé: scann du relief et autres techniques?

    L'urgence de la mémorisation  toponymique s'impose en l'espèce! Qui finance?

    *Je reste (un peu)  frustrée  de l'absence du thème d'actualité autour de  Henri Toussaint aux JEV. Ce médecin toujours inconnu, lui,   qui découvrit le procédé de  vaccination, plagié par Pasteur, né à Rouvres-la-Chétive soit à  16 km de Bulgnéville. Dommage qu'il n'ait pas été évoqué à ces JEV!

    Le thème de la  vaccination accompagne "notre" histoire contemporaine mondiale depuis 2020 et la crise covid.

    *La Meuse MATRICIELLE de tout cet ouest vosgien, à toutes époques,  n'a pas eu elle non plus son éclairage spécifique.

    Pas grave: il reste bien des thèmes... pour les prochaines JEV.

     

                                                         Sylvie Neidinger