grande-bretagne

  • Harry Sussex prend son pied (de nez). Pieds, pipi (!): analyse de sa com' provoc'

    Imprimer

    Sémiologie de l'image. Le couple Harry et Meghan ne cesse d'attirer l'attention "globale", rendant leur supposée volonté de tranquilité publique au rang de  mensonge puisqu'ils captent régulièrement et volontairement l'attention médiatique.

    Celui qui veut paix et intimité ne s'expose pas en permanence ! Et si il s'expose, il accepte les éventuels commentaires en retour. Ce qui n'est pas le cas visiblement.

    Chez les Sussex ( Sussexes en anglais: le nom se décline)   tout est surexposition de leur fait puis victimisation. La faute systématiquement ....aux  autres: aux médias britanniques, à Buckingham et ses employés, à Kate, aux réseaux sociaux etc.

    Eux sont des oies blanches. Un peu  parias.

    Remarque. En se plaçant  ainsi face à Elisabeth 2, Meghan se hisse artificiellement par le bruit médiatique à son niveau  en se la jouant elle à la  Reine hollywoodienne des... Pommes. L'actrice de série  pose un problème d'image certain à sa belle-mère.

    Le couple Sussex  créé régulièrement du buzz depuis la Californie, avec des dates parfois choisies à dessein  pour déranger l'Autre Partie: la monarchie britannique. Avec souvent des dates qui passent mal.

    Eux deux contre l'Institution Royale. Rien de moins.

    Harry jalouse-t-il William au point de s'auto-couronner Roi (des Pommes médiatiques) préventivement ?

    Harry et Meghan    provoquent régulièrement du BUZZ.  Telle la prochaine interview chez  Oprah Winfrey, qui passe le 7 mars prochain pile  la veille de la journée nationale du  Commonwealth. Générant une réaction de la  grand-mère de Harry  ce même jour pour contrecarrer.

    Le couple paradoxal s'ornorgueillit,  se gargarise  à plus soif de  son titre de  "Royal  Sussex", des logos de couronnes déclinés comme une imprimatur sur leurs sites web. Il ne sait pourtant quoi inventer pour démolir  indirectement ou directement l'image de l'institution britannique.

                                      PIEDS ET PIPI de HARRY MIS EN SCENE!!!

    Le langage corporel que les Sussex donnent à voir dans leur communication officielle  est très révélateur:  Harry s'amuse comme un gamin loin des attitudes royales calibrées, "coincées".

    Dans un cliché officiel, le Prince  envoie  ses pieds en l'air, non conformes à une attitude royale posée et respectueuse. Les pieds princiers marquent une provocation vis à vis  de la monarchie certes mais aussi de tous car  en direction de ceux qui regardent le cliché!

    2020  harry débile pieds en l'air.JPG

    Les pieds suivants sont encore plus impolis. Carrément nus, voire sales ? Ils font débat. Dans certains pays, l'image assez vulgaire  d'un pied en direction de celui qui regarde signifie carrément une insulte!

    Le cliché officiel du "Duke & Duchess" of Sussex "où la femme est en pose...gynécologique, l'homme pieds nus tendus voire sales (il y a débat)   marque un pas supplémentaire dans leur  pied de nez...improbable au monde entier (qu'ils entendent éduquer par ailleurs).

    Le cliché - peut-être en réponse à la Reine-  provoque. Rappel: Elisabeth 2   a  supprimé  leurs derniers titres officiels - dont les militaires -en arguant que" Les  membres de la famille royale ne peuvent pas être "à moitié dedans, à moitié dehors", c'est-à-dire représenter la Reine et le Royaume-Uni tout en poursuivant des objectifs financiers personnels". 

    Le prince n'a plus droit à  son idéal du "un pied dedans, un pied dehors". Du coup Harry lance son coup de pied (de nez). Il répond par un improbable cliché.

                                           Capture d’écran 2021-03-01 075510.png

     

    Le Prince évoque régulièrement  sa maladie mentale. A juste.... Titre...Comment peut-il vouloir représenter l'Armée du Royaume-Uni  glorieusement  paré dans ses uniformes impeccables aux médailles accrochées  et en même temps temps, se présenter officiellement en mode explosé voire  clownesque ?

    Le fin du fin de la bizarrerie provocatrice est atteint lors d'une récente séquence télévisée  lunaire californienne (programme James Corden) où le prince met en scène sa volonté d'uriner ! Il fait arrêter le bus pour entrer dans un  manoir et faire son pipi. Le tout étant scénarisé car  gardé au montage.

    Sérieusement, Harry entre t-il dans l'âge pipi-caca qui se situe en général à  deux ans ans environ, soit  l'âge de son fils ??? Les urines, le couple  semble apprécier puisque ayant présenté leur enfant Archie en couche-culotte, par la mère courte vêtue.??

    A des années lumières de toute dignité royale.

    Capture d’écran 2021-03-01 084202.png

    Le Prince déstabilise la monarchie par son  comportement  inadapté . Mais bizarrement  ne comprend pas pourquoi il perd ses derniers titres dont les militaires. Le frère de William  se victimise et se dit dépouillé.

    Il ne s'agit pas ici de commenter sa vie privée,   savoir si il se lave les pieds, quand et où, avec quel savon. Ou non...

     A partir du moment où la communication officielle  du couple met en scène ces attitudes décalées, "pipolisées", on  analyse ici  combien les Sussex tentent directement ou indirectement  de démolir la  monarchie de l'intérieur en provoquant certes de façon ...puérile parfois.

    Harry "prend son pied" en Californie et .cela devient un réel problème politique pour le Royaume-Uni.    

    L'interview télévisuelle narcissique à venir du 7 mars prochain singe l'interview Diana. Ce,  alors que la santé vitale du grand-père de Harry est en jeu. Littéralement  ce produit tv  "atterre" la famille royale qui ne pouvait imaginer combien le couple fait exploser les limites de la décence. 

    Parfaitement déroyal.

                                                       Sylvie Neidinger

                                                     

    Capture site royalsussex harry deséquilibré.JPG

    Photo de Harry, en mode  physiquement bancal. , chemise ouverte sur le site où les titres de noblesse sont en même temps hyper mis en valeur

  • 1ère minute du... Brexeternity

    Imprimer

     Le Royaume-Uni sort à l'instant du marché unique. Le début d'une crise sans fin!

    La notion de Brexeternity émerge en 2019 par  Denis Mac Shane. Un  homme bien informé puisqu'ancien ministre européen de Tony Blair. Il publie alors:

    Brexeternity: The Uncertain Fate of Britain, éditions Bloomsbury, n

    Certains n'hésitent pas à comparer la longueur des discussions  avec l'expérience Suisse...où effectivement rien n'est encore réglé.

    ( Le Monde 31-12-2020) :" il suffit de regarder la Suisse pour savoir que le dossier ne sera pas refermé pour autant. Depuis le rejet par référendum en 1992 de la Confédération helvétique d’entrer dans l’espace économique européen, Bruxelles et Berne négocient en permanence. Une série d’accords bilatéraux ont été signés en 1999, d’autres encore en 2004, et des discussions qui n’en finissent pas sont en cours sur un projet d’accord institutionnel.

    Ce qui passe relativement inaperçu politiquement avec un pays neutre de 8 millions d’habitants risque d’être incontournable avec la deuxième économie européenne et sa deuxième armée. Pour le meilleur ou pour le pire, l’UE et le Royaume-Uni sont voisins. (...) le plus logique sera de coopérer. Politiquement, le sujet va devenir moins brûlant. Mais on peut faire confiance aux tabloïds britanniques et au gouvernement de Boris Johnson pour souffler sur les braises nationalistes si cela s’avère nécessaire, en particulier pour pousser son avantage face au continent."

    En tout état de cause, l'accord du divorce UE-UK bien que couché avec difficulté sur le papier est signé dans ses grandes lignes pas pour tous les secteurs (pas les services) L'Ecosse désormais entend se rattacher à l'Europe.

    Les discussions bilatérales  démarrent. On parie sur une dizaine d'années...Au minimum. 

     

                                       Sylvie Neidinger 

     

     

    Brexiternity

  • Les brexiteurs se trompent à 100% sur la Suisse/UE !

    Imprimer
  • Nicolas Martiau, l'ancêtre huguenot de Georges Washington et Elisabeth II

    Imprimer

     Qui connait ce noble rétais né en 1591 ?nicolas martiau,île de ré,georges washington,usa,mayflower,virginie,francis bonaventure,elisabeth ii

    Il vient au monde vingt ans après la Saint-Barthélemy dans une famille calviniste dans un contexte ilien soumis aux influences apportées par marins et navires.

    L'enfant  apprend à lire dans la bible et parler anglais évidemment.

    Nicolas Martiau Cet inconnu est juste l'ancêtre du premier  président américain Georges Washington et celui de l'actuelle Reine Elisabeth II d'Angleterre !

     

    Le contexte de l'île de Ré ici rappelé (cf site Huguenots de France) :


    "C’est en 1591, que naquit Nicolas Martiau dans une famille de notables rétais Calvinistes, dans ce climat de guerre de religions qui sévissait à l’époque. La population de l’île de Ré compte alors 6000 habitants dont les deux tiers sont analphabètes. C’est seulement dans les familles aisées qu’une petite minorité, principalement Huguenote, sait lire. Ils ont tout naturellement appris par la lecture des évangiles. La principale activité de l’île est la récolte du sel, la culture de la vigne, la pêche et le travail du bois. En fonction de ces commerces, de nombreux navires étrangers y font escale. Ces marins étant pour la majorité des protestants, l’île de Ré devient très influencée par les doctrines de Calvin. La Reine, Jeanne D’Albret, qui avait fait de La Rochelle sa capitale, y fait de fréquents séjours avec son fils, Henri de Navarre, futur Henri IV.

    C’est dans cette ambiance dangereuse, que Nicolas, élevé dans sa famille de vieille souche rétaise calviniste, érudite, «du parti anglais » comme l’on disait à l’époque, décida, à l’âge de 22 ans, d’émigrer à Londres, ville phare des Huguenots. Il parle couramment l’anglais et a un diplôme d’ingénieur en poche. Mais Nicolas désenchantera dans ce paradis britannique, secoué par les rivalités entre l’église presbytérienne et l’église anglicane. Il entend parler des perspectives mirobolantes des terres d’Amérique du Nord où les Anglais soutiennent énergiquement leurs pionniers protestants contre les catholiques français. « De toutes façons cela ne peut pas être pire qu’en Angleterre », se dit Nicolas qui, entre temps, a pris la nationalité anglaise.é

     

    Il quitte l'île de Ré pour l'Angleterre, probablement pour motif de contexte religieux. Mais pas seulement, il semble déterminé à construire sa vie sur un mode ambitieux lié à ces capacités. Il prend la nationalité anglaise.

    Rapidement il déchante à  Londres et passe de l'autre côté de l'Atlantique.

    A idées nouvelles, contexte nouveau !

    On le retrouve en Virginie. Le 16 mai 1620 il arrive dans le nouveau monde à bord du Francis Bonaventure. Il s 'installe  à Jamestown dont il construisit la défense de la ville contre les Indiens et fut dès lors nommé "capitaine ingénieur des palissades"

    A noter il arrive avant les pèlerins  du mythique  Mayflower, bateau tant glorifié..

    Il fait ensuite venir en Virginie dès 1630, sur sa recommandation de nombreux huguenots français souvent  rétais pour exploiter  ce qu'ils savent produire sur leur île d'origine : la vigne , le sel et l'élevage du ver.

     nicolas martiau,île de ré,georges washington,usa,mayflower,virginie,francis bonaventure,elisabeth ii"En octobre 1631 Martiau s'installa à Yorktown, fut élu à la Maison des Bourgeois (l’assemblée qui votait les lois de la colonie de Virginie) de la ville et le Gouverneur lui alloua 600 ha à l’emplacement même où 150 ans plus tard son arrière-arrière-petit-fils George Washington obtint la capitulation de l’armée anglaise de Lord Cornvallis6.

    Il fut nommé commissaire et juge de paix en 1633.

    Le 28 avril 1635, il se révolta contre le Gouverneur, Sir John Harvey, qui avait autorisé le débarquement de colons catholiques : Harvey fit arrêter Martiau dans l'intention de le pendre, mais le colonel Read, secrétaire de la colonie et qui deviendra le gendre de Martiau, devint Gouverneur en remplacement de Harvey.

    Martiau mourut à Yorktown en 1657 après avoir affranchi ses deux esclaves et leur avoir légué de quoi vivre."

     

    Par la voie des femmes, par sa fille Elisabeth Martiau mariée au colonel Reade, par  sa petite  fille Elisabeth Mildred Reade;  le noble Nicolas Martiau attiré par le Nouveau Monde est donc l'ancêtre direct de Georges Washington et d'Elisabeth II d'Angleterre ( Martiau : ancêtre de sa mère Elisabeth Bowes Lyon)

    Quelle descendance pour cet ....inconnu.

     

                                                                         Sylvie Neidinger

     

     

     Arbres (wiki)

     

    Attention le père de Georges Washington porte un prénom qui sonne féminin en français (Augustine)

     

    nicolas martiau,île de ré,georges washington,usa,mayflower,virginie,francis bonaventure,elisabeth ii

     

     

    Lignée d'Elisabeth II :par  Mildred Reade fille de Elisabeth Martiau

     

     

     

     

    nicolas martiau,île de ré,georges washington,usa,mayflower,virginie,francis bonaventure,elisabeth ii

                                                              Rubrique #Protestantisme