crise #covid

  • Piqûres publiques: nécessaire psychanalyse sociale pour comprendre

    Imprimer

    Etonnante cette récente  épidémie de piqûres dans l'espace social: la rue, les boîtes de nuit, les Festivals ! Un homme interpellé à Nancy hier. Les cas se démultiplient.

    Une piqûre avec ou non injection de substance par seringue dans un  corps tiers par surprise sans autorisation est un acte offensif, répréhensible, illégal.

    Cette néo..folie sociale survient par extraordinaire dans les mois qui suivent la crise covid et sa vaccination obligatoire. Certes une piqûre  pour la bonne cause mais une piqûre tout de même!

    La concomitance des deux phénomènes est troublante.

    La crise covid a vu un  terrible  enfermement inédit des populations, une grave restriction des libertés. Avec pour conséquences des mutations mentales, internes, des modifications de comportements  jusque dans la consommation.(difficultés pour les salles de sport, le grand air étant plébiscité par exemple).

    Surtout des modifications/mutations  comportementales pas encore bien identifiées dans leur complexité.

    Seule une psychanalyse... sociale post covid analyserait exactement cette inquiétante épidémie de dégradation de l'intégrité du corps d'un alter ego humain inconnu, par des individus de toute évidence détraqués. Ce dans l'espace urbain collectif donc partagé.

    L'espace de la vie!

                                                                                                          Sylvie Neidinger 

     

    #piqûre,crise #covid,  #piqûres, épidémie de piqûres, espace social; #EpidémiedePiqûres,