britanno-septiques

  • Brexit...exit

    Imprimer

    Nombreux sont ceux qui pensent désormais que la sortie du Royaume-Uni, ce pays qui négocie autoritairement et "à la carte",  sera bienvenue.

    Il vient d' obtienir par chantage des dérogations non réciproques.

    Rappel du résultat: le Royaume-Uni pourra discriminer des citoyens européens sur l'accès à certaines prestations tout en sachant que les 27 autres pays ne pourront pas appliquer une telle règle aux citoyens britanniques présents sur leur sol !

    Idem pour la City et ses banques non assujetties aux mêmes règles.

    Alors que formellement, je cite marianne:restant dans l’Europe (si les électeurs britanniques le décident lors du référendum qui aura lieu, a-t-on appris ce samedi, le 23 juin), Londres gardera toutes les prérogatives d’un pays membre éminent : aucune réunion formelle d’aucune institution de l’UE ne peut avoir lieu sans la présence de représentants de la Grande-Bretagne : les juges britanniques de la cour de justice européenne, par exemple, tranchent les litiges relatifs à l’euro ou à l’espace Schengen, ou à la charte des droits européens, ou a l’espace de justice européen, alors que l’Angleterre est exempte d’appliquer ces volets des traités. C’est vrai aussi pour le Parlement européen, le conseil écofin (la zone euro est « informelle »)… Etc "

                                                LA CHANCE DU BREXIT... POUR LES 27

    Le futur vote... anti-européen (?) lors du référendum du 23 juin prochain par le  peuple britannique qui veut le beurre et l'argent du beurre, les avantages d'un grand marché sans les inconvénients, contrôler la zone euro sans en faire partie et autres contradictions à l'avenant sera donc  une chance...pour l'Europe.  

    De nombreux britanno-sceptiques naissent  de la dernière séquence bruxelloise.

    Quand un dirigeant, tout seul, Davis Cameron force les 27 autres, devant les caméras du monde entier.

    Ses arrivées tonitruantes...

    Ne manquait que le colt ....

    Dans un égoïsme absolu et nombriliste alors que les discussions devaient porter sur la crise migratoire.

    Dirigeant  souverainiste pour lui mais en même temps libéral... pour les autres que surtout il entend... diriger. Comment les 27 chefs d'Etat ont-ils pu laisser faire?

    Ceci dit, le futur vote va permettre de clarifier une bonne fois pour toutes la relation ambigüe( que certains voient comme... hypocrite) du Royaume-Uni.

    Une dame de 80 ans me disait hier que l'Angleterre ne peut être en même temps dedans et dehors.

    C'est évident.

       Brexit... Exit.                                                                       Sylvie Neidinger

     

     

     

    SUIVI D'INFOS

    http://www.franceinfo.fr/fil-info/article/brexit-je-me-demande-si-ce-n-est-pas-une-chance-pour-l-europe-chalmin-economiste-767695

    http://www.lemonde.fr/economie/article/2016/02/24/pour-la-premiere-fois-depuis-2009-la-livre-britannique-tombe-au-dessous-de-1-40-dollar_4870540_3234.html

    http://www.lesechos.fr/monde/europe/021739520956-macron-met-en-garde-le-royaume-uni-contre-le-brexit-et-cree-la-polemique-1204485.php