#wuhan

  • Selon le Nobel Luc Montagnier, covid-19 sort accidentellement d'un laboratoire de Wuhan en recherche sur le sida

    Imprimer

    L'info est majeure. Elle ne tient pas des suppositions glanées ça et là.

    Le professeur Luc Montagnier, Prix Nobel 2008 autour du SIDA  l'affirme: l'actuel virus pandémique est une production artificielle. Il aurait "échappé" à un laboratoire P4  de la région de Wuhan au dernier trimestre 2019. Lequel travaille sur la mise au point d'un vaccin contre le sida.

    https://www.pourquoidocteur.fr/Articles/Question-d-actu/32190-EXCLUSIF-La-these-d-un-virus-manipule-echappe-d-un-laboratoire-chinois-pave-mare-Pr-Luc-Montagnier

    Il est VRAI qu'il existe un laboratoire spécialisé sis à quelques km du fameux -et décrié- marché aux animaux de Wuhan.

    Le professeur Luc Montagnier, co-découvreur du génome du VIH avec Françoise Barré-Sinoussi affirme que SARS-CoV-2 ou covid-19 comprend une partie du patrimoine génétique du virus du sida.

    "Des chercheurs indiens l'auraient déjà démontré mais empêchés de publier en raison de trop fortes pressions" poursuit le spécialiste du sida dans l'article publié par Pourquoi Docteur.

    L'étude indienne existe:

    https://www.biorxiv.org/content/10.1101/2020.01.30.927871v1

    Elle a été retirée. Que prouvait-elle en fait

     

    L'hebdomadaire Marianne avait évoqué les recherches chinoises  en janvier 2020.mentionnant le laboratoire  de haute sécurité biologique livré par la France   après la crise SRAS de 2003, livré en 2017.

    (interview dans  Pourquoi Docteur)"   Avec mon collègue, le bio-mathématicien Jean-Claude Perez, nous avons regardé de près la description du génome de ce virus à ARN", a expliqué Luc Montagnier, interrogé par le Dr Jean-François Lemoine pour le journal audio quotidien de Pourquoi Docteur, en ajoutant que d'autres avaient déjà exploré cette piste: "Des chercheurs indiens avaient déjà tenté de publier les résultats d'analyses montrant que ce génome abritait des séquences d'un autre virus qui est ... le VIH, le virus du SIDA, mais ils ont été obligés de se rétracter, les pressions étaient trop fortes !".

    "Pour insérer une séquence de VIH dans ce génome, il faut des outils moléculaires"

    Face à ces affirmations d’un professeur parfois contesté à la suite de prises de position iconoclastes, notamment sur la vaccination, on pourrait aussi penser que ces conclusions tiennent du hasard et que le coronavirus examiné ait pu être prélevé sur un patient par ailleurs atteint du VIH. "Non, réplique Luc Montagnier, pour insérer une séquence du VIH dans ce génome, il faut des outils moléculaires, cela ne peut se faire qu'en laboratoire".

    Selon le prix Nobel de Médecine 2008, l'explication tiendrait dans un "accident industriel" au laboratoire de Wuhan. "L'histoire du marché aux poissons est une belle légende ... L'hypothèse est que ce virus est sorti du laboratoire parce qu'il a échappé à ses promoteurs, c'est un travail d'apprenti-sorcier !", estime-t-il en favorisant la thèse selon laquelle l'objet de ces travaux était la recherche d'un vaccin contre le SIDA.

    "La vérité finit toujours par éclater"

    Cette thèse défendue par le Professeur Luc Montagnier génère en tout cas une information "rassurante". Selon lui, les éléments altérés de ce virus s'éliminent d'eux-mêmes à mesure qu'il se diffuse : "La nature n'admet pas n'importe quelle construction moléculaire, elle élimine ces corps étrangers ... même si on ne fait rien, les choses vont s'arranger, mais après beaucoup de morts ...", annonce-t-il en avançant tout de même une solution. Pour stopper la pandémie, Luc Montagnier affirme qu'en utilisant "des ondes interférentes, on pourrait éliminer ces séquences".

    La thèse chauve-souris/pangolin du marché aux poissons serait donc une "belle légende" selon lui .On comprend mieux, selon lui  la propension de la Chine a avoir masqué la phase initiale qui tient de sa responsabilité.

    Le Professeur Montagnier, découvreur du virus du sida demande alors  au gouvernement chinois de "prendre ses responsabilités pour dire la vérité".

    Cette hypothèse semble tellement logique. La science semble avoir "parlé"...Le virus SARS-Cov-2 serait  un mixte avec de l'ADN du sida. Il ne viendrait alors pas d'un animal vecteur ni du pangolin, ni de la chauve-souris 

    En attente de validation de l'affirmation du prix Nobel par le monde scientifique. C'est politiquement terrible...pour la Chine à ce stade.

    Mais 

     

                                            VIRUS DE LABORATOIRE P4 ....

    Le journaliste Antoine Izambard avait enquêté sur les conditions politiques de la livraison de ce laboratoire P4 par la France. Son livre: France -Chine: les liaisons dangereuses.explique la genèse de la livraison de ce laboratoire. A savoir les laboratoires de haute sécurité biologique chinois sont liés à l'industrie militaire. Là on entre dans une autre dimension : la fuite accidentelle d'un lab de recherche ...militaire !

    Alors, on se souvient des affirmations récentes de hauts dignitaires chinois qui accusent des militaires américains présents en Chine à Wuhan en octobre 2019 pour des jeux militaires  d'avoir transmis le virus. Les adeptes de cette thèse disent que cette présence du virus en Chine et en Iran au départ rend valide cette hypothèse de diffusion par les américains d'un virus à ses meilleurs  ennemis actuels.

    En réponse USA et France demandent des comptes sur le laboratoire chinois.

    Deux théories s'affrontent dès lors: virus chinois? virus américain? C'est juste incroyable.

    Il faudra maintenant véritablement enquêter sur les causes et conséquences politiques de l'actuelle pandémie hors de contrôle. La guerre de l'info démarre ! 

    On attend en tout état de cause d'autres sources scientifiques décrivant la nature exacte du virus pour confirmer la remarque du Professeur Montagnier, qui lui même évoque  des chercheurs indiens Certains évoquent le naufrage scientifique de ce prix Nobel.

    Affaire à suivre ...

                                                                       Sylvie Neidinger

     

    (suite ) Le Dr Schwartz de l'Institut Pasteur conteste formellement la thèse du prof Montagnier 

    professeur #montagner,#barré-sinoussi,laboratoire p4,#virus,#sida,#wuhan

    .

                                               COVID-19/SARS-CoV2/Coronavirus