#montecito

  • Le clair message de Charles III à son fils Harry et Meghan: "continuer leur vie... à l'étranger"!

    Imprimer

    La Reine et morte, vive le Roi! 

    En digne fils de sa mère, Charles a utilisé une technique très "Elisabethaine" de double sens lors de son premier discours. Chez elle, jusqu'à la garde-robe pouvait faire passer un message

    Cela concerne le couple Sussex qui ouvertement combat la monarchie depuis la Californie (contre de l'argent au passage) par une rare oeuvre intra-familiale de démolition, tout en ayant en même temps conservés leurs titres ( jusqu'à présent)

    Un  livre de   "mémoire" de Harry aux révélations potentiellement déstabilisatrices  pour la Couronne (par contrat de 20 M2 de dollars tout de même) est d'ailleurs près de sortir. Le décès de sa grand-mère perturbe toutefois cette date initialement prévue à l'automne 2022.

    Le Roi Charles III évoque son second fils dans son premier discours: "Je  voudrais aussi exprimer mon amour à Harry et Meghan. Qu’ils continuent de construire leur vie à l’étranger. "

    La première phrase signale à tous que le problème initial ne vient pas de la monarchie car le couple y est "aimé". D'ailleurs certains médias qui vont vite titrent déjà sur cet "Amour "comme si tout était rétabli entre eux... Ce qui n'est pas le cas.

    La seconde phrase est raide et expressive" qu'ils continuent de construire leur vie à l'étranger". Comme un ordre presque! 

    Le couple de Montecito  est devenu par ses excès persona non grata au sein de la famille régnante.

    Les Sussex ont voulu  imposer leur présence  à Balmoral le jour du décès. Voulant "débarquer" sans y avoir été conviés. Du coup, Meghan s'est vu refuser l'accès  par son beau-père lui-même. Pas la bienvenue! Elle est donc restée à Londres.

    Idem: Harry n'a pas été invité à voyager avec la famille en avion. Lui qui a lancé une procédure juridique  pour sa sécurité contre le gouvernement britannique a voyagé en  avion privé dans la plus grande solitude au départ de Londres et au retour d'Ecosse.

    La corde semble  rompue  entre les Sussex et la Royauté.

    Combien de  mois encore monnayeront-ils leurs "histoires" à Hollywood. Car entre temps leur image plonge. Récemment en juin et septembre ils furent hués lors de leurs déplacements au Royaume-Uni. 

    Une compatibilité est-elle à venir?  Pas sûr puisqu'il prétend publier ses mémoires forcément raides. A suivre!

                                                                       Sylvie Neidinger 

     

    La mise à l'écart est confirmée. La monarchie leur rend même la monnaie de leur pièce. Les Sussex ne sont  finalement pas conviés au dîner du Roi Charles 3 alors qu'initailement invités. Ils l'apprennent par ...la presse. Exactement comme eux, Harry et Meghan avaient annoncé leur départ au Canada sans en parler à la famille royale...dans les médias.

    Beaucoup d'impairs provocateurs volontairement commis par le couple: les bras nus de l'actrice, couple main dans la main lors des cérémonies: hors des normes monarchiques.

  • Le harcèlement médiatique de Harry et Meghan vis à vis de la Couronne devient un peu le match USA contre UK!

    Imprimer

    Le couple Sussex se victimise dans les médias sans répondre de leur propres contradictions: vouloir le beurre et l'argent du beurre.

    Ces donneurs de leçons au monde entier moralisateurs en plus  (!!! rire)  réclament le respect de leur intimité mais la dévoilent régulièrement. Leur narcissisme probablement pathologique les pousse à rester constamment sous les projecteurs, les "sunlights" de Montecito, Californie en prenant la planète à témoin. Meghan a tout à y gagner en terme de notoriété. Cette inconnue (jusqu'au mariage) affronte en direct: la Reine d'Angleterre.

    Leurs propres contradictions ne les étouffent pas. Ils voient la paille dans les yeux de leur famille Windsor mais pas la poutre dans les leurs.

    Exemple, ils se la jouent écolo mais voyagent en jet privé, habitent une maison démesurée, intenable en termes écologiques.

    Leur petit jeu assez cruel vis à vis de la monarchie avec leur  mauvais feuilleton californien de série D   tourne comme une vis sans fin autour ...de la Royauté.

    Avec "Reine Meghan"  Harry trône sur un banc! Même le livre "Le banc " que son épouse  publie est une référence indirecte à eux,  au... Trône.

    Cela sonne faux. Cela sonne creux et prend des proportions internationales.

    En résumé: les Sussex reçoivent effectivement  des millions de dollars de grandes enteprises américaines pour dire entre autres tout le mal qu'ils pensent de la Couronne britannique tels Netflix et autres Spotify.

    ô money !100 M2 dollars pour le premier 25 pour le second. Les Sussex sont à la tête d'une fortune estimée à 115 millions de dollars, sans avoir vraiment travaillé en fait.

    Le couple déroyal commercialise la Royauté Britannique toujours active! Bizarre.

    En Grande-Bretagne le rejet de ce couple devenu indésirable s'intensifie, devenu hyper impopulaire.

    Aux USA ils en prennent le chemin. Surtout depuis que Harry- invité sous passeport diplomatique aux USA- a critiqué le 1er amendement de la Constitution comme étant "dingue" ! 

                    BARAK OBAMA:  PREMIER A REFUSER LE COUPLE SUSSEX

    Barak  Obama a senti le piège. Il ne s'y est s'est pas trompé : il n'a pas invité le couple sulfureux à son anniversaire.

                                         LA REINE REAGIT ENFIN 

    La Reine, elle, victime,  envisage désormais de riposter juridiquement contre toute diffamation venue du couple.

    Jusqu'à présent elle se défendait comme une Reine d'un temps passé. Il était répondu "qu'elle n'avait pas le temps de réagir  car s'occupant de ses chiens". Une suprême insulte que préférer les chiens à....

    Mais rien n'a calmé les ardeurs revanchardes vindicatives du couple.

    La biographie Finding Freedom (Scobie/Durand)  écrite en lien avec le couple en 2020 va voir cette semaine une ré-édition complétée. Avec -encore! - des piques à la...Firme.

    La Reine désormais a décidé d'occuper le champ juridique.

    L'artillerie est sortie! Contre Meghan et Harry cette  vis sans fin de Montecito.

     

                                           Sylvie Neidinger