#lorraine

  • Irlande/France : l'envol méconnu des Oies sauvages jacobites

    Imprimer

    Drôle d'espèce  sauvage! Les dites "oies sauvages... jacobites"  se sont bien installées massivement en France, Espagne, un peu en Autriche, Russie,  Etats-Unis (Louisiane surtout) : un évènement historique du XVIIème siècle finalement méconnu dans les pays d'installation.

    Le terme est péjoratif. Leurs détracteurs dont nombre d'anglais   nommèrent  "Flight of the wild geese" par dérision ces...soldats irlandais  qui combattaient  pour le roi catholique Jacques II et  le   suivirent en exil.oies sauvages #jacobites,#irlandais de #nantes

    Les évènements datent de 1690: bataille de la Boyne et 1691: chute de Limerick. Ceux-ci, dont les nobles se mettent alors au service du pays d'accueil comme mercenaires. Cette brigade irlandaise fournira à l'armée française  quatorze de ses lieutenants-généraux et dix-huit maréchaux de camp. Ils  se sont assurés un quasi-monopole des hauts postes de l'empire colonial français dans la seconde moitié du XVIIIème siècle. D'où leur présence très forte aux Antilles et en Louisiane.

    C'est à la base une conséquences des  "guerres de religions" :  "L'historien Gabriel Audisio raconte que dans l'armée du duc de Savoie et du marquis de Pianezza, qui participe à la répression des Pâques vaudoises de 1655, on trouve des soldats catholiques irlandais victimes de Cromwell"(in wiki Irlandais de Nantes)

    oies sauvages #jacobites,jacques stuart vii d'ecosse,#jacobites,jacques ii d'#angleterre,#irlandais de #nantes"Jacobites"? Soit : les adeptes de Jacques Stuart VII d'Ecosse et II d'Angleterre, le dernier roi catholique de la monarchie britannique.

    Louis XIV les accueille à bras ouverts. Ces aristocrates disposent même d'une cour: "La cour jacobite de Saint-Germain en Laye, formant une population aristocratique estimée à 2500 personnes de 1690 à 1702 (source: registres paroissiaux de la ville.

    La plus forte communauté de ces aristocrates  Irlandais "voyageurs" fidèles à leur roi  s'installe à  Nantes. Ils sont nommés comme tels : les "Irlandais de Nantes". Cadix est également une importante ville d'accueil.

    "Ce sont pour une grande part des aristocrates, rompus au maniement des armes et à la direction des soldats ; ils vont se lancer, avec leurs descendants, dans le grand commerce colonial avec les Antilles, parfaitement s'intégrer dans la ville de Nantes, multiplier les mariages avec des filles de la noblesse locale, et créer de nombreuses compagnies coloniales françaises"

    On compte dans cette communauté les premiers opérateurs du commerce triangulaire", "Nantes est le premier port d'attache de leur flotte. Sur 60 raisons sociales de maisons de commerce jacobites en Europe au milieu du XVIIIème siècle, les deux tiers sont hébergées dans quatre ports : une douzaine dans l'ensemble StockholmGöteborg (mais essentiellement des filiales), 12 à Nantes, 9 à Bordeaux et 8 à Cadix."( in wiki Irlandais de Nantes)

    Nombreux domaines viticoles actuels du Médoc sont tenus par leurs descendants.

    Patrick Clarke de Dromantin est l'un des leurs. Il est l'historien spécialiste des Jacobites frnçais (de l'ouest surtout) et  de leurs descendants. 

    Charles-Edouard Fixary, inventeur oublié du groupe frigorifique était un descendant du jacobite Fitz Harry installé lui en Lorraine.

                                                                                             Sylvie Neidinger

  • Fixary, inventeur oublié du groupe frigorifique était aussi un... Fitz Haris irlandais

    Imprimer

    La mémoire de Charles-Edouard Fixary, liffolois né en 1830 sort doucement de l'oubli. Allié à Otto pour le moteur, le nom du  procédé Otto-Fixary reste associé à la "machine industrielle pour faire de la glace". Après Ferdinand Carré et Charles Tellier, le vosgien améliore les procédés de Froid. [ensuite: le physicien ....genevois Raoult Pictet]

    Il  part à la Nouvelle-Orléans  où le désormais Edward Fixary y brevète sa premier invention en 1878 sous le numéro 204 961: un compresseur horizontal double effet à ammoniac. Immédiatement, la technologie du  groupe frigorifère couvre un besoin essentiel  puisqu'utilisé dans les brasseries, patinoires (Paris 1892, procédé Fixary Stoppani), abattoirs (Chambéry 1900), bateaux de pêche, morgues...

    Christian Wagner déplore l'absence de données  biographiques précises sur son  parcours de formation. La monographie qu'il lui consacre  est-elle parfaitement documentée sur son process industriel  de production de froid largement  reconnu lui. L'historien lorrain rédige ici  la première synthèse sur cet ingénieur.

    Charles-Edouard Fixary dépose plusieurs brevets que huit diplômes, vingt médailles viendront couronner de succès.

    Son invention  représentée aux expos universelles de Paris 1889 et 1900 reste  massivement utilisée  dans le secteur industriel de 1880 à 1920. Soit longtemps après le décès survenu en 1888.

    Des groupes frigorifiques Fixary équipont la ...ligne Maginot par la SMIM devenue Schneider. Sans oublier la congélation des sols pour le fonçage des mines...

    Dommage la page wikipedia Fixary n'a pas été créée. Qui se lance? 

                ORIGINES IRLANDAISES: UNE SECONDE HISTOIRE DERRIERE LA PREMIERE

    A savoir, Fixary est l'origine un Fitz Haris, racine certes lointaine de ce nom de famille francisé depuis l'ancêtre... irlandais, un "jacobite" installé en France au XVIIème siècle. Le capitaine Albert Fitz Haris (ou Harris ou Hary) est  né dans le  Comté de  Limerick province de Munster.

    Ici s'ouvre le pan relativement méconnu de l'immigration irlandaise catholique dite "jacobite"  en Lorraine en lien avec l'exil du roi.

    Patrice Fixary, un descendant qui porte le patronyme note sur son arbre Geneanet: " ...noms de famille :FIXARIS, FIXARI, FIXARY variants eux-mêmes des noms FITZHARIS, VITHARIS, FITZHARRIS, FITZHARI, FITZARIS, FUTZHARY, FITZHARY, FUXARY, FIXHARIE. (...) Un très grand MERCI à M. Robert BOEHM pour son livre de décembre 2002 sur "Le Capitaine Albert FITZHARIS et ses descendants". Un merci identique à M. Georges FIXARI pour ses deux articles parus dans Généalogie Lorraine revues trimestrielles n°116 et 118 de juin 2000 sur le couple "FITZHARIS - BIGIN à l'origine des FIXARIS, FIXARI et FIXARY."

    L'ancêtre a suivi de l'autre côté du channel  le roi d'Angleterre Jacques II Stuart défait lors de la bataille de la Moyne (1690) 

    Le Capitaine  se fixe alors à Phalsbourg. La famille essaime en Lorraine.

                                                                                  Sylvie Neidinger

     

    Christian Wagner "Un inventeur vosgien au siècle de la révolution industrielle: Charles-Edouard Fixary (1830-1888)" Isbn 978-2-9528593-1-8 Publié  en lien avec l'Association du Musée de Liffol.

    smim,ligne maginot,groupe frigorifique,fixary,liffol-le-grand,procédé otto-fixary,fitz-hary

    Froid industriel Ademe notice historique. CharlesEdouard Fixary en page 14

  • Aux JEV 2021, Journées d'études vosgiennes: hommage rendu au... bénévolat

    Imprimer

    Les Sociétés Savantes vosgiennes ont tenu leurs Journées d'études 2021, 22èmes du nom dans la Plaine, à Bulgnéville du 21 au 24 octobre à l'invitation de l'association locale Bulinei Villa.

    Trois jours de conférences historiques et visites, le dimanche consacré lui à la politique locale. 

    Cette zone géographique de l'ouest vosgien, intégrée à l'ancien Bassigny Lorrain reste relativement méconnue. Elle interpelle au plus haut point par sa position frontalière intéressante  entre Lorraine, Champagne, Bourgogne et Franche-Comté. A d'autres époques:  frontière  des Leuques et des Lingons, zone  limite du Saint-Empire germanique, centre de l'épopée johannique etc.

    Une frontière...fromagère a même été détectée en lien avec la Suisse. Ce qui promet de futurs articles de blog. Sans compter la Seigneurie de Beaufremont liée à Lausanne et Neufchâtel. Affaires à suivre!

                                        PRECIEUX BENEVOLAT

    Karine Boulanger de l'Inrap Grand Est Nord a ouvert les JEV par un hommage aux archéologues  bénévoles. Elle cite notamment Gilou Salvini, amateur d'histoire locale  qui a développé de larges compétences scientifiques. Précieux pour la recherche, il assume localement  un relais actif sur le terrain  de la prospection, gestion scientifique et diffusion. A son actif: la découverte et le sauvetage d'un bloc taillé gallo-romain "au sanglier". Plutôt gallo que romain d'ailleurs. Entre autres.

    Moult bénévoles également  sur les stands d'ouvrages proposés par les divers membres de la  Fédération FSSV  dont  le  CEL de Contrexéville, la Société d'émulation des Vosges fondée en 1825 (!) à Epinal, la   SHAB de Bourmont, l'Association pour La Mothe,  Saône Lorraine et autres  réunies à l'occasion : Amis du Vieux Mirecourt etc.

    Avec, en amont ceux qui consacrent leur énergie à faire resurgir des pans évaporés de l'Histoire par leurs recherches, leurs écrits  et leurs publications.

    A savoir le bénévolat est  constitutif des Sociétés savantes, fondées  au XIXème, autour des amateurs éclairés tout autant que des professionnels stricto sensus. Ceci dit, les professionnels de l'histoire (chercheurs, profs etc.) sont aussi bénévoles à leurs heures...

     

                                     ACTUALITE HISTORIQUE#jev,journées d'études vosgiennes,#bulgnéville,karine boulanger,shab,bourmont #inrap;bassigny,meuse,gilou salvini,bénévolat

    Merci aux organisateurs.

    *On note l'intéressante communication sur la .... résurrection (historique) de  Soeur Mathilde Raclot, née à  Suriauville, hyper célèbre au Japon où elle oeuvra pour les Missions étrangères. Elle reste  ignorée en France voire dans sa terre natale.

    *Intéressant aussi le rappel de la Bataille de Bulgnéville/Vaudoncout au XVème siècle. Fait  donné comme important historiquement. On se demande pourquoi dès lors une étude scientifique ne soit pas menée sur un site laissé en l'état, non urbanisé: scann du relief et autres techniques?

    L'urgence de la mémorisation  toponymique s'impose en l'espèce! Qui finance?

    *Je reste (un peu)  frustrée  de l'absence du thème d'actualité autour de  Henri Toussaint aux JEV. Ce médecin toujours inconnu, lui,   qui découvrit le procédé de  vaccination, plagié par Pasteur, né à Rouvres-la-Chétive soit à  16 km de Bulgnéville. Dommage qu'il n'ait pas été évoqué à ces JEV!

    Le thème de la  vaccination accompagne "notre" histoire contemporaine mondiale depuis 2020 et la crise covid.

    *La Meuse MATRICIELLE de tout cet ouest vosgien, à toutes époques,  n'a pas eu elle non plus son éclairage spécifique.

    Pas grave: il reste bien des thèmes... pour les prochaines JEV.

     

                                                         Sylvie Neidinger