#fillon

  • Démocratie volée: présidentielles 2017 et "l'affaire" Fillon

    Imprimer

    Rien ne dit absolument que François Fillon aurait gagné la présidentielle 2017.

    Encore fallait-il que ce soit les électeurs qui en décidassent.

    Au lieu de quoi, dès que le nom de Fillon est sortir de la Primaire de Droite, au grand dam de ceux qui voyaient Alain Juppé vainqueur, une véritable machine à éliminer le candidat en amont s'est mise en place.

    Par la Justice et les médias type BFM TV, presse people à coups de Unes etc.

    Ceux de Droite (parti, électeurs, hommes politiques) avaient tout à fait noté une accélération inouïe de la procédure.

    Désormais on peut qualifier la séquence de vol démocratique.

    Madame Houlettre procureur en charge du dossier vient -avec retard !- témoigner devant une commission d'enquête de l'Assemblée Nationale des pressions inouïes subies par le Parquet et au dessus le Ministère de la Justice- Rappel: sous Hollande.

    https://www.francetvinfo.fr/politique/francois-fillon/affaires-fillon/affaire-fillon-l-ancienne-procureure-dit-avoir-subi-des-pressions-de-sa-hierarchie-des-responsables-politiques-s-en-emeuvent_4013067.html

    https://actu.orange.fr/politique/videos/affaire-fillon-le-parquet-national-financier-etait-devenu-un-bras-arme-pour-assassiner-politiquement-notre-candidat-declare-nadine-morano-CNT000001qYqCw.html

    Ceux qui  n'avaient jamais douté d'une "mise à mort politique de François Fillon  en amont" expriment ouvertement leur colère.

    C'est à l'électeur de choisir entre les candidats et non au Ministère de la justice du ....sortant François Hollande.

    François Fillon avait sur la relation Europe-USA-Russie une position intermédiaire. Celle de  faire entrer St Pétersbourg comme partenaire économique de l'UE soit  des relations normalisées. C'est stricto senso la position chiraquienne.

    Idem: sur les guerres du proche-orient, il prône un avis intégrant tous les acteurs. Et fustige la position occidentale de guerre, qui met les chrétiens au ban.

    Il  a payé cher le prix de ses positions.

    On ne peut incriminer Emmanuel Macron de ces actes judiciaires accélérés autour du candidat de droite. Mais l'actuel président  reste  celui au final à qui le "crime de lèse-démocratie" a profité. Candidat presque inconnu, venu de nulle part et sans parti.

                                               Sylvie Neidinger

    Suite...

    La politique c'est souvent glauque..

    Commentaires lus : Fillon, Le Pen et autres opposants aux socialistes également dans le viseur juste avant l'élection.

    La procureur Houlette a-t-elle" le syndrome A Buzyn" ? Elle ne dit rien quand elle subit toutes les pressions en 2017 pour accélérer les enquêtes Fillon, puis vient signaler qu'elle a subi des pressions , ce  en 2020 devant une commission puis signale que ses propos sont mal interprétés !

     

  • France en farce électorale : la date du procès Fillon détonne

    Imprimer

    Vous avez dit démocratie?  La macronie fait fort! 

    La date du début procès Fillon a été établie ....quelques jours avant les élections municipales. Du 24 février au 11 mars 2020. Cela dévalorise les Institutions. La Droite d'insurge.

    Le Tribunal rejette fermement ces allégations. Mais ce "timing" laisse pantois tout observateur. Si la date n'avait pas été volontairement choisie. Au moins la proximité des élections justifiait-elle de la prudence de la part du  Ministère de la Justice.

    Après le refus de la circulaire Castaner, retoquée par le Conseil d'Etat*, la question du tripatouillage gouvernemental est bien posée.  Le hold-up du futur résultat est bien retoqué par la Conseil d'Etat, cette   instance administrative suprême.

    Le procès Fillon ante élection va probablement plomber le scrutin.

                                                            Sylvie Neidinger

     

    Circulaire Castaner : elle entendait administrativement inscrire par les préfets au profit du parti LREM les résultats globaux non identifiés en termes d'appartenance à un parti, ce  dans les communes de moins de 9000 habitants.

  • Finale FILLON- MELENCHON

    Imprimer

    ( planté !....Macron rafle sa mise)

    Exactement comme le blogueur Xavier Comtesse, je subodore une finale FILLON MELENCHON.

     

    Les français sont trop européens pour s'infliger un frexit voulu par  Marine le Pen (et quitter l'euro en plus...) Elle est mal à l'aise dans les débats.

    Macron reste hollandiste et surtout la perdrix de l'année. Il est verbeux, s'écoute parler, cause  une demi-heure pour ne rien dire. Une bulle. Un vide autour d'un ego démesuré.

    Autoritaire en plus!

    Mélenchon est un tribun formidable, sincère populaire. Il touche par sa proximité. Son usage des réseaux sociaux, son média tv et maintenant son jeu vidéo, son meeting en hologramme sont incroyablement modernes et bien pensés.

    A l'extrême-gauche de l'échiquier, il serait devenu par une communication hyper intelligente, le sympathique Papy de tous ....Pas si clair....politiquement.

    Lire l'article de L'homme libre.

    Fillon représente ceux qui veulent en finir avec le socialisme hollandais. Ils sont nombreux.

     

                                                   Sylvie Neidinger

     

     Macron vend déjà la peau de l'ours sans l'avoir chassé:

    http://www.20minutes.fr/elections/presidentielle/2046423-20170409-presidentielle-macron-imagine-100-premiers-jours-elysee-elu

    Certains réseaux sociaux au delà de Filteris et GOV :

    http://www.slate.fr/story/141083/gov-application-espoir-partisans-fillon

    Présidentielles 2017: Blog-série n°14 du #blogneidinger

    Pari raté la finale sera extrême-droite contre centre : Macron Le Pen

  • Macron débauche le PS et confirme son positionnement à gauche

    Imprimer

    Cambadélis n'en peut plus. Il tire une sonnette d'alarme. Il invoque une "commission des conflits" pour fustiger les élus PS qui quittent le navire en train de sombrer et veulent se raccrocher à la chaloupe Macron.

    Le gouvernement Hollande est en train de se donner au perdreau ou plutôt à  la bécassine de l'année: Le Drian, Valls, Pompili (suivant l'expression du directeur de campagne de François Fillon.)

    Dans le dégagisme ambiant après Sarko, Hollande, Juppé c'est maintenant au tour du PS de subir non pas la fuite d'eau mais la chasse d'eau.

    Le problème de la chaloupe Macron est qu'elle est fragile et tourne en rond dans un soit disant centre inventé. La chaloupe toute à Sa Gloire narcissique tourbillonne sur elle-même attirée vers le fond comme un siphon.

    D'aucuns disent que par moment l'esquif réussit à reprendre une trajectoire mais c'est alors en zigzag.

    Si tous les éléphants du PS veulent y monter en plus cela va tanguer..

                                    MACRON, VERBEUX, ZIGZAGUE

    Macron est verbeux, "théatreux" autocentré, autoritaire.

    Il n'y a plus personne pour croire (avec ce télé-évangéliste, c'est de croyance dont il s'agit...) qu'il serait ni de droite ni de gauche.

    La preuve: il n'a pas ferré de poisson de droite. Ce ne sera pas quelques ralliements individuels qui changeront cette donne.

    La droite ne croit pas une seconde en lui, son logiciel étant celui de François Hollande dont il est issu à tous égards avec cerise sur le gâteau,  le même parcours ( Attali, ENA etc)

    Bruno Retailleau a bien remis à sa place exacte- lors du récent débat Mardi politique- celui qui un jour osa bizarrement  se comparer à  une femme, à Jeanne d'arc !!!! A Jésus aussi, messianique ...comme Lui-candidat( rire)

    Je veux dire en langage macronien: Jésus est messianique....comme lui Macron et non l'inverse.

    Il a osé  en Algérie taper sur l'histoire de France et accuser de criminels de guerre ses compatriotes.

    François Macron propose une colonie de vacances de un mois en guise de service militaire. Et lui en chef boy-scout? Il n'est pas crédible.

    Positionnement ridicule sur la Syrie il dit une chose et son contraire.

                                 LE SOUFFLé MACRON, ARTIFICIEL  RETOMBE

     

    Depuis que les temps de paroles sont comptés pour tous et que de fait Macron  bénéficie moins de l'incroyable campagne médiatique  en sa faveur et depuis qu'il a pu s'exprimer dans les débats, le soufflé Macron retombe.

    Lors de ses meetings les gens partent avant tellement cela sonne creux. A la Réunion la salle s'est vidée. Pas seulement à la Réunion.

    Macron c'est du vent.

                   

                                                                       Sylvie Neidinger

     

    Présidentielles 2017: Blog-série n°14 du #blogneidinger

     

  • Les primaires "Levade" gagnées par F. Fillon

    Imprimer

    François Fillon a mis KO son adversaire lors de la première primaire de la droite.

    #fillon,anne levade,juppé,jospin,fin du gaulisme social,gaullismeUne mention particulière sur leur bonne organisation est à donner au crédit de Anne Levade, juriste constitutionnaliste de grande rigueur, âgé de 46 ans.

    Cette femme aura certainement toute sa place autour de François Fillon si il réussit à conquérir la présidence.

    Valérie Pécresse en choisissant Juppé s'est vue affublée du sobriquet de traîtresse. François Fillon décrit comme dur est un affectif, dans le fond...

     

    Juppé est battu sèchement.  Il n'avait  pas franchement combattu lors des débats.

     

                                 JUPPE MEME ERREUR QUE JOSPIN

     Terne. On le sentait fatigué, âgé. Sa photo d'affiche portait un look démodé, années 60...

    Il a "rassemblé trop large" lançant des appels du pied à la gauche comme pour un second tour, sans réunir la droite en premier lieu.

    La même erreur que Jospin qui avait en 2002 "dans sa tête" éliminé son adversaire Chirac ( car "trop nul" selon lui !!)  et ne l'avais pas combattu. Stratégie perdante.

    Les équipes Juppé avaient même il y a trois semaines téléphoné aux équipes Fillon pour clarifier les conditions de son ralliement au maire de Bordeaux !

    La peau de l'ours était vendue avant la chasse !

    Juppé a tapé trop fort entre les deux tours, confirmant aux électeurs leur choix de Fillon.

    Sa politique internationale était aussi raide que lui....

    Il avait terminé sa campagne par une visite à la tombe du Général de Gaulle. Bigre. Une tombe c'est mortel !

                          PRIMAIRE: UNE RESPIRATION DEMOCRATIQUE

    Cette élimination de Juppé  par la première  Primaire est un acte DEMOCRATIQUE significatif.

    Dans un ancien système le chef aurait été désigné. Et cela n'aurait pas été Fillon !

    Les français qui ont voté ont eux  choisi "le meilleur d'entre eux" à la lumière des programmes.

    Terminé l'adoubement  ( cf "Juppé est le meilleur d'entre nous" J Chirac)

    Une page se tourne.

    Avec le départ de Juppé,  de la scène politique, la droite a clairement envoyé le  gaullisme social à la rubrique "histoire de la pensée politique".

    Voire même au delà du gaullisme. Car Fillon remet en cause  l'Etat providence fondé après guerre entre les communistes, le CNR et de Gaulle.

    Un modèle à bout de souffle.

    Il ne veut "pas/plus" être à la tête  d'un Etat en faillite, qui vit à crédit sur la tête des générations futures.

    Le Sarthois  révolutionne la vision économique de droite. Là où Juppé mettait des emplâtres sur un système en  coma dépassé.

     10 % de chômeurs. Un système éducatif hors course. Un immense  défi à relever.

    François Fillon met désormais en place un shadow cabinet.

     

                                            Sylvie Neidinger

     

     

    Présidentielles 2017: Blog-série n°14 du #blogneidinger