#christ

  • 2019? Trump se compare au Christ, enferme les enfants dans des cages. Vive 2020 !

    Imprimer

    Chacun ouvre 2020 en refermant 2019 comme il l'entend.

    Le  bon et du moins bon: chacun suivant ses critères...

    Avec ce qui part définitivement et ne reviendra pas.

    ++Le positif c'est par exemple  cette première mondiale scientifique issue du Pôle neuro-sciences de Grenoble: la recherche biomédicale Clinatec.

    Un paralysé qui remarche par son propre cerveau. Ce n'est pas miraculeux. C'est juste les progrès de la science. Ici, les découvertes  en sciences pour l'année 2019 visiblement un bon cru.

    --Le négatif de 2019 est vaste : conflits, ouragans, guerres de religion totalitaires...

    Selon moi les  délires tweetesques de Donald Trump pourtant installé au poste très sérieux de président des Etats-Unis entrent dans cette catégorie.

    Cela semble superficiels à certains. A moi, non.

    Ses tweets commencent à agacer au-delà de son propre pays. En Europe comme ailleurs. Ils sont soit incompréhensibles (covfefe) vulgaires, populistes, agressifs, racistes, psychopathes... #trump,#christ,#cages,#tweets,information mondialisée,progrès scientifiques,#paix #2020,#2019^Soit tout ensemble. Souvent indécents.

    Voire mensongers. Trump ment beaucoup 15413 mensonges en 1055 jours de mandat comptabilisés.

    PIre. A plusieurs reprises en 2019 Donald T. s'est comparé à l'élu de dieu. Le 28 décembre 2019 carrément à ...Jésus dans le tweet qu'il relaie.

    Ce comparatif est inadmissible. SVP. Que lui et ses (nombreux) sbires laissent la religion chrétienne tranquille et en dehors de ces délires narcissiques, mégalomanes d'un goût blingbling douteux!

    D'autant que dans les faits on apprend que sous sa présidence des enfants sont mis dans des cages, séparés des familles, perdus. Très loin  de l'esprit chrétien, ces actes...On ne parle pas d'un pays dit du "tiers monde" mais du pays qui entend régenter la démocratie mondiale. 

    L'Unicef crie au scandale.Des manifestations ont lieu à Genève pour protester.#trump,#christ,#cages,#tweets,information mondialisée,progrès scientifiques,#paix #2020,#2019^

    La présidence Trump tend à démolir la construction du droit international d'après-guerre, ONU et le reste, au nom de ce qu'il considère SA vérité.

    Inquiétant. Plusieurs  médias commencent à comparer les dénigrements incessants de ce président vis à vis de la presse aux discours de Hitler sur la presse, à l'époque.  Article de The  New-York Times. 

    Les canadiens (géographiquement plus proches, est-ce la raison ?) sont assez corrosifs pour dénoncer les trumperies...

    ...Noirceur. L'après guerre avait vu l'affirmation de l'obligation de suivre les  règles de droit international, la création de l'ONU. Or, le mensonge est par principe l'antithèse de la règle de droit.

    Il y a bien entendu mille autres problèmes bien plus graves que les tweets trumpesques.  Mais, dans un monde globalisé, que l'Amérique entend  régenter, la façon très inquiétante de gouverner du président des USA impacte fortement sur l'image de son pays mais aussi sur la stabilité internationale. Pas seulement celle des marchés économiques.

    Pessimisme parce que, en sociologie, on note les effets de masse. Ce que font et sont les dirigeants influe directement sur le mental des populations,  de par leurs positions politiques et surtout symboliques. 

     

                                                    *************

    Espérons donc une année 2020 plus sereine côté international...

    En 2020: des naissances, des idées neuves, des découvertes scientifiques, médicales et autres bonne nouvelle. L'utopique PAIX.

                                                                Sylvie Neidinger

    #trump,#christ,#cages,#tweets,information mondialisée,progrès scientifiques,#paix #2020,#2019^

     

  • Macron ne comprend pas, en direct, ce qu'il est en train de dire !

    Imprimer

    A chaque jour sa macronie. Macronnerie en fait.

    Chronique d'un personnage qui va présenter la gauche gouvernementale sortante.

    Son parcours est certes exceptionnel  à passer en si peu de temps à ce niveau de notoriété alris qu'il était un sombre conseiller il y a peu.

    Mais l'individu est trouble.

    Un peu dingo dans ses auto-comparaisons à Jeanne d'Arc au Christ et à Jupiter dont il semble être la cuisse.

    Il usite un langage plus que recherché. Comme des tirade de théâtres mâtinées de sentences philosophiques sorties de leur contexte

    Marine le Pen l'avait mouché à juste titre lors du premier débat des Présidentielles "cela fait dix inutes que vous parlez et je n'ai rien compris".

    Dans le genre obscur il vient de se surpasser.

    Macron gourou  vient de dire au milieu d'un discours qu'il ne comprend rien à ce qu'il est en train de dire. Original.

    C'est comme sa déclaration de patrimoine et les milliers d'euros envolés. Il ne s'en souvient plus.

     

                                                                          Sylvie Neidinger

     

    Présidentielles 2017: Blog-série n°14 du #blogneidinger