#californie

  • Le harcèlement médiatique de Harry et Meghan vis à vis de la Couronne devient un peu le match USA contre UK!

    Imprimer

    Le couple Sussex se victimise dans les médias sans répondre de leur propres contradictions: vouloir le beurre et l'argent du beurre.

    Ces donneurs de leçons au monde entier moralisateurs en plus  (!!! rire)  réclament le respect de leur intimité mais la dévoilent régulièrement. Leur narcissisme probablement pathologique les pousse à rester constamment sous les projecteurs, les "sunlights" de Montecito, Californie en prenant la planète à témoin. Meghan a tout à y gagner en terme de notoriété. Cette inconnue (jusqu'au mariage) affronte en direct: la Reine d'Angleterre.

    Leurs propres contradictions ne les étouffent pas. Ils voient la paille dans les yeux de leur famille Windsor mais pas la poutre dans les leurs.

    Exemple, ils se la jouent écolo mais voyagent en jet privé, habitent une maison démesurée, intenable en termes écologiques.

    Leur petit jeu assez cruel vis à vis de la monarchie avec leur  mauvais feuilleton californien de série D   tourne comme une vis sans fin autour ...de la Royauté.

    Avec "Reine Meghan"  Harry trône sur un banc! Même le livre "Le banc " que son épouse  publie est une référence indirecte à eux,  au... Trône.

    Cela sonne faux. Cela sonne creux et prend des proportions internationales.

    En résumé: les Sussex reçoivent effectivement  des millions de dollars de grandes enteprises américaines pour dire entre autres tout le mal qu'ils pensent de la Couronne britannique tels Netflix et autres Spotify.

    ô money !100 M2 dollars pour le premier 25 pour le second. Les Sussex sont à la tête d'une fortune estimée à 115 millions de dollars, sans avoir vraiment travaillé en fait.

    Le couple déroyal commercialise la Royauté Britannique toujours active! Bizarre.

    En Grande-Bretagne le rejet de ce couple devenu indésirable s'intensifie, devenu hyper impopulaire.

    Aux USA ils en prennent le chemin. Surtout depuis que Harry- invité sous passeport diplomatique aux USA- a critiqué le 1er amendement de la Constitution comme étant "dingue" ! 

                    BARAK OBAMA:  PREMIER A REFUSER LE COUPLE SUSSEX

    Barak  Obama a senti le piège. Il ne s'y est s'est pas trompé : il n'a pas invité le couple sulfureux à son anniversaire.

                                         LA REINE REAGIT ENFIN 

    La Reine, elle, victime,  envisage désormais de riposter juridiquement contre toute diffamation venue du couple.

    Jusqu'à présent elle se défendait comme une Reine d'un temps passé. Il était répondu "qu'elle n'avait pas le temps de réagir  car s'occupant de ses chiens". Une suprême insulte que préférer les chiens à....

    Mais rien n'a calmé les ardeurs revanchardes vindicatives du couple.

    La biographie Finding Freedom (Scobie/Durand)  écrite en lien avec le couple en 2020 va voir cette semaine une ré-édition complétée. Avec -encore! - des piques à la...Firme.

    La Reine désormais a décidé d'occuper le champ juridique.

    L'artillerie est sortie! Contre Meghan et Harry cette  vis sans fin de Montecito.

     

                                           Sylvie Neidinger

  • HARRY TRONE... SUR UN BANC!

    Imprimer

    Sémiologie-             Alors que Robert Lacey pose les mots en  qualifiant Meghan Markle de 'sociopathe narcissique' on décrypte ici la symbolique particulière de la relation entre Harry et le trône, le fauteuil, le canapé, le divan, le banc...

    L'individu semble perturbé de ne pas accéder un jour au Trône d'Angleterre car secondaire dans l'ordre.

    Mais c'est la loi du genre. En refusant, en jalousant son frère William, futur roi  c'est la notion même  de "royauté" -ô monarchie cette structure médiévale- que Harry récuse.

    Du coup il remet en cause TOUT le système dont il adore profiter paradoxalement.

    Son ex Cressida Bonas avait qualifié Harry de nevrosé narcissique endommagé et obsédé par lui-même.

    On comprend dès lors combien la psychologie narcissique  de Harry a "matché" avec celle de son épouse.

    Le couple est bizarre puisqu'il prend le monde à témoin par un cirque médiatique mondial dont l'interview   Oprah Winfrey. Les médias sont appelés à commenter les supposées vicissitudes et souffrances provoquées par la Couronne.

    En fait ce couple lourdingue  et mentalement malade ( ils le disent eux-mêmes!) prend à témoin le monde dont les démocraties pour dire combien on  ne les traite pas avec assez de privilège...royal. Leurs propos au passage, leur font gagner des sommes énormes, sans travail.

                                            PARADOXALE HYPOCRISIE

    L'hypocrisie et le paradoxe  portés à leur comble...Leur symbolique autour du TRONE est dès lors très révélatrice.

    Les étapes de leur communication du site Royal Sussex sont intéressantes à analyser:

    1-Harry prend son pied et renverse les codes: dans un canapé de salon  à côté de Meghan pieds en l'air. Il s'éclate, sous le sigle de la  couronne britannique. C'est "rien à faire de la Reine"

    #harrymeghancircus,#harry,#meghan,#uk,#californie,#lacey,monarchie britannique

    2-Harry et Meghan se présentent hors bâtiment dans la nature dans un pause impolie au niveau des pieds (sales) pour le masculin et en pose gynécologue pour le féminin. C'est "on se moque de tout, nous on prend notre pied"

    #harrymeghancircus,#harry,#meghan,#uk,#californie,#lacey,monarchie britannique

    3- Le couple prend une attitude hiératique dans deux fauteuils de jardin pour l'interview Winfrey. C'est "nous sommes la royauté bis Reine et Roi  de Montecito (Californie) "

    #harrymeghancircus,#harry,#meghan,#uk,#californie,#lacey,monarchie britannique

     

    4- Harry accepte de témoigner sur sa santé mentale ....dans un podcast tout de même baptisé Armchair Expert. (avec l'ambiguité du divan de psychanayste) C'est : " séquence réglement de compte vis à vis de son père et de la monarchie". 

                                          ASSIGNES SUR UN BANC

    Problème l'image reçue du grand public est celle d'un prince suffisant » voire« méchant » (cf plusieurs articles)  après ses récents commentaires explosifs. Dans le podcast Armchair expert, animé par l’acteur Dax Shepard, il a osé comparer la vie à Buckingham à une vie « au zoo ».

    5- Meghan Markle produit un livre pour enfants intitulé "Le banc" où , assez autoritaire,  elle expose leur vie personnelle, celle de son mari et celle de son enfant MINEUR dans un livre commercial..

    Où elle  positionne elle, la relation père-fils !!!

    En fait, elle les  adoube, les   assigne sur un ...banc où se jouerait selon elle la relation père-fils

    Qui écrit? Qui assigne? Meghan Markle, the boss. 

    Où ? Sur un banc bien fixe et statique.

    La relation père-fils passe par elle. Une emprise? A suivre.

                                                                                                          Sylvie Neidinger

    banc.png

  • Harry Sussex prend son pied (de nez). Pieds, pipi (!): analyse de sa com' provoc'

    Imprimer

    Sémiologie de l'image. Le couple Harry et Meghan ne cesse d'attirer l'attention "globale", rendant leur supposée volonté de tranquilité publique au rang de  mensonge puisqu'ils captent régulièrement et volontairement l'attention médiatique.

    Celui qui veut paix et intimité ne s'expose pas en permanence ! Et si il s'expose, il accepte les éventuels commentaires en retour. Ce qui n'est pas le cas visiblement.

    Chez les Sussex ( Sussexes en anglais: le nom se décline)   tout est surexposition de leur fait puis victimisation. La faute systématiquement ....aux  autres: aux médias britanniques, à Buckingham et ses employés, à Kate, aux réseaux sociaux etc.

    Eux sont des oies blanches. Un peu  parias.

    Remarque. En se plaçant  ainsi face à Elisabeth 2, Meghan se hisse artificiellement par le bruit médiatique à son niveau  en se la jouant elle à la  Reine hollywoodienne des... Pommes. L'actrice de série  pose un problème d'image certain à sa belle-mère.

    Le couple Sussex  créé régulièrement du buzz depuis la Californie, avec des dates parfois choisies à dessein  pour déranger l'Autre Partie: la monarchie britannique. Avec souvent des dates qui passent mal.

    Eux deux contre l'Institution Royale. Rien de moins.

    Harry jalouse-t-il William au point de s'auto-couronner Roi (des Pommes médiatiques) préventivement ?

    Harry et Meghan    provoquent régulièrement du BUZZ.  Telle la prochaine interview chez  Oprah Winfrey, qui passe le 7 mars prochain pile  la veille de la journée nationale du  Commonwealth. Générant une réaction de la  grand-mère de Harry  ce même jour pour contrecarrer.

    Le couple paradoxal s'ornorgueillit,  se gargarise  à plus soif de  son titre de  "Royal  Sussex", des logos de couronnes déclinés comme une imprimatur sur leurs sites web. Il ne sait pourtant quoi inventer pour démolir  indirectement ou directement l'image de l'institution britannique.

                                      PIEDS ET PIPI de HARRY MIS EN SCENE!!!

    Le langage corporel que les Sussex donnent à voir dans leur communication officielle  est très révélateur:  Harry s'amuse comme un gamin loin des attitudes royales calibrées, "coincées".

    Dans un cliché officiel, le Prince  envoie  ses pieds en l'air, non conformes à une attitude royale posée et respectueuse. Les pieds princiers marquent une provocation vis à vis  de la monarchie certes mais aussi de tous car  en direction de ceux qui regardent le cliché!

    2020  harry débile pieds en l'air.JPG

    Les pieds suivants sont encore plus impolis. Carrément nus, voire sales ? Ils font débat. Dans certains pays, l'image assez vulgaire  d'un pied en direction de celui qui regarde signifie carrément une insulte!

    Le cliché officiel du "Duke & Duchess" of Sussex "où la femme est en pose...gynécologique, l'homme pieds nus tendus voire sales (il y a débat)   marque un pas supplémentaire dans leur  pied de nez...improbable au monde entier (qu'ils entendent éduquer par ailleurs).

    Le cliché - peut-être en réponse à la Reine-  provoque. Rappel: Elisabeth 2   a  supprimé  leurs derniers titres officiels - dont les militaires -en arguant que" Les  membres de la famille royale ne peuvent pas être "à moitié dedans, à moitié dehors", c'est-à-dire représenter la Reine et le Royaume-Uni tout en poursuivant des objectifs financiers personnels". 

    Le prince n'a plus droit à  son idéal du "un pied dedans, un pied dehors". Du coup Harry lance son coup de pied (de nez). Il répond par un improbable cliché.

                                           Capture d’écran 2021-03-01 075510.png

     

    Le Prince évoque régulièrement  sa maladie mentale. A juste.... Titre...Comment peut-il vouloir représenter l'Armée du Royaume-Uni  glorieusement  paré dans ses uniformes impeccables aux médailles accrochées  et en même temps temps, se présenter officiellement en mode explosé voire  clownesque ?

    Le fin du fin de la bizarrerie provocatrice est atteint lors d'une récente séquence télévisée  lunaire californienne (programme James Corden) où le prince met en scène sa volonté d'uriner ! Il fait arrêter le bus pour entrer dans un  manoir et faire son pipi. Le tout étant scénarisé car  gardé au montage.

    Sérieusement, Harry entre t-il dans l'âge pipi-caca qui se situe en général à  deux ans ans environ, soit  l'âge de son fils ??? Les urines, le couple  semble apprécier puisque ayant présenté leur enfant Archie en couche-culotte, par la mère courte vêtue.??

    A des années lumières de toute dignité royale.

    Capture d’écran 2021-03-01 084202.png

    Le Prince déstabilise la monarchie par son  comportement  inadapté . Mais bizarrement  ne comprend pas pourquoi il perd ses derniers titres dont les militaires. Le frère de William  se victimise et se dit dépouillé.

    Il ne s'agit pas ici de commenter sa vie privée,   savoir si il se lave les pieds, quand et où, avec quel savon. Ou non...

     A partir du moment où la communication officielle  du couple met en scène ces attitudes décalées, "pipolisées", on  analyse ici  combien les Sussex tentent directement ou indirectement  de démolir la  monarchie de l'intérieur en provoquant certes de façon ...puérile parfois.

    Harry "prend son pied" en Californie et .cela devient un réel problème politique pour le Royaume-Uni.    

    L'interview télévisuelle narcissique à venir du 7 mars prochain singe l'interview Diana. Ce,  alors que la santé vitale du grand-père de Harry est en jeu. Littéralement  ce produit tv  "atterre" la famille royale qui ne pouvait imaginer combien le couple fait exploser les limites de la décence. 

    Parfaitement déroyal.

                                                       Sylvie Neidinger

                                                     

    Capture site royalsussex harry deséquilibré.JPG

    Photo de Harry, en mode  physiquement bancal. , chemise ouverte sur le site où les titres de noblesse sont en même temps hyper mis en valeur

  • Harry le Prince qui se voulait People

    Imprimer

    Narcissisme médiatique caractérisé.

    Harry,  petit fils de la Reine d'Angleterre, membre d'une dynastie royale se sentait à l'étroit dans ce monde codifié de privilèges fait de financements publics, usages de palais, absence de  travail physique. Certes mais  en l'échange d'une représentativité symbolique allant dans le sens de la monarchie.

    Celle en fait  qu'attendent les britanniques: une attitude neutre, positive. La monarchie britannique fait encore rêver: son principe. Elle reste populaire.

    Le frère de William choisit d'épouser une américaine divorcée, actrice de série, déjà people. Ce qui détonna dans le pays. Mais c'est son choix. No comment.

    Le Royaume-Uni leur offre un mariage...royal carrément planétaire. 

    Le couple représente officiellement la Grande-Bretagne dans une tournée africaine d'automne 2018 quand le  fiasco arrive:  la médiatisation de leur supposé mal-être avec des pleurs devant les caméras et devant la presse mondiale. Un mauvais film commence.

                         MEGHAN SE LA JOUE DIANA, REINE DES PEOPLE

    L'actrice entend jouer un remake de Diana, cette autre  larmoyante  qui cherchait les médias elle aussi en se victimisant. Voulant les éviter tout en les attirant en permanence.

    Harry totalement méghanisé ordonne à la Reine, à l'Institution Royale et donc aux britanniques "ce que Meghan veut, elle l'obtient". Raté. Au final, c'est lui qui va partir.

    Il est fasciné par Meghan qui probablement  a compris le deal avec son mari: jouer le rôle de sa mère. Elle a pris le contrôle et semble le dominer selon certains observateurs.

    A savoir Meghan  s'était  d'ailleurs- ô lèse-majesté-confrontée directement confrontée à la Reine Elisabeth à qui elle voudrait donner des ordres autour du choix d'une tiare. La guêpe voulant évidemment porter celle de la mère de Harry

    Problème Diana   attirait les médias en permanence (cf  ses virées à Saint-Tropez avec son amant Dodi..sa biographie .) tout en s'en disant victime. La contradiction majeure se reproduit ici avec son fils cadet.

                                           SUSSEX COUPLE  PEOPLE

    Le couple Sussex imbu de lui-même, autoritaire avec le personnel, avec les autres membres de la famille  se sent à l'étroit dans le rôle conventionnel attendu.

    Les Sussex  font bien appel eux-mêmes  aux médias qu'ils alimentent  pour les utiliser sur le mode people qui tient du vedettariat, de la starification. Le moindre potin perso  doit être connu du monde entier à la seconde...A l'opposé de la légendaire discrétion royale.

    Par exemple, Meghan court-circuite volontairement le mariage de la cousine de son mari en annonçant sa grossesse aux médias.

     "Immodeste"... l'actrice de Suits entendait "moderniser" la monarchie, en donnant ses ordres à 5h du matin. Calife autoproclamé, elle s'était   confrontée à la Reine pour la tiare,  à Kate pour une histoire de jupons: une femme dure comme le tungstène avait affirmé Charles...

    De nombreux collaborateurs de son entourage ont démissionné. Son narcissisme semble même pathologique. Impudique, le couple se met à nu devant caméras et journalistes dont il entend faire passer ses messages qu'il croit essentiels.

     Une stratégie de courte vue. Les Sussex en venant se plaindre médiatiquement n'ont rien compris à la presse qu'elle soit spécialisée people ou non.

    Forcément, la presse n'est pas là pour leur servir la soupe, pour leur com'. Les médias ne sont pas le faire valoir de  leur ego démesuré  au service  de leur ambition évidemment planétaire!

                       COUPLE CONTRADICTOIRE EN DERIVE MEDIATIQUE

    Les critiques arrivent  et  de plus en plus  quand leur fonctionnement assez   caractériel se fait jour.  Alors le couple rue dans les brancards, se la joue victime et   s'engage dans les règlements de comptes people public par  procès, livres et paroles  vachardes  distillées contre la Famille, contre the Firm, les tabloïds, les anglais etc.

    Les contradictions des Sussex sont massives:

    - Etre et se revendiquer "Royals" (Duc et Duchesse Sussex se positionnant même sans vergogne démocratique comme "membres supérieurs royaux" !cf leur message Instagram de départ)

    -Appeler à voter  aux USA (une démocratie)  tout en se désignant comme "supérieurs" aux autres car "royal" est juste insensé.

    - Vouloir que leur privée privée soit respectée tout en exhibant leur intimité, jusqu'au fils Archie présenté au monde en couche culotte sur internet par la mère.

    - S'hyper-auto-exposer en mode people mais critiquer  la presse qui s'intéresse à leur vie privée.

    - Vouloir quitter la monarchie et ses obligations tout en comptant  garder certaines activités type...le Commonwealth ( leur ego tellement surdimensionné n'en réclamait pas moins)

    - Vouloir partir tout en restant dans le système royal pour avoir le beurre et l'argent du beurre.

    - Donner à la terre entière des leçons de morale people  soit disant écolos  en mode californien branché mais se promener comme parfait people en jet avec bilan carbone catastrophique.

    - Participer à publier un  livre à la gloire du couple mais ensuite réfuter y avoir participé même indirectement.

    - Etre autoritaire et dure avec le personnel, la famille  (qui démissionne en masse) mais venir devant les médias évoquer le racisme quand la moindre critique sur le comportement caractériel de Meghan se fait jour

    - Refuser la liberté de la presse qui fait bien son job en analysant cette attitude souvent peu royale, mesquine.

    - Donner ses ordres à tous dont  la monarchie, la presse, la justice, les entreprises qui seraient sensées les rémunérer, aux américains pour dire comment voter...

    - Leur travail? Une parfaite peoplisation. Des paroles creuses sur internet lors de séquences vidéos  qui reprennent les poncifs à la mode, donneurs de leçons de courte vue. Des verbillages pour lesquelles ils demandent désormais des sommes folles.

    - Leurs dépenses folles très people de luxe. Tout en se victimisant en permanence.

                                      HARRY ROI DES POMMES

    Le petit fils de Elisabeth II a réussi son rêve. Il est devenu un parfait people de la côte ouest.  Le moindre de ses faits et gestes de lui et sa famille est commenté. Il se voit même star d'un show de téléréalité sur Netflix pour parler de ...lui même et son couple. Degré zéro de l'intérêt. Degré maximal de l'impudeur.

    Au risque d'y laisser sa santé mentale, le Prince  Harry  mécontent de ne pas devenir un jour Roi d'Angleterre a réussi à devenir Roi des Pommes.

     

                                                                                  Sylvie Neidinger

    Prince... "star"

    https://madame.lefigaro.fr/celebrites/le-prince-harry-fait-une-apparition-surprise-dans-le-danse-avec-les-stars-britannique-151120-183412