#allemagne

  • Covid-19 -L'ITALIE profondément touchée par l'absence de l'Europe

    L'Italien en a gros sur le coeur avec un grave sentiment d'abandon sur la gestion du covid-19 ( inquiétude au max en mars 2020).

    Un virus anti-européen se diffuse à grande échelle, sévit dans la péninsule.

    Une colère majeure principalement ciblée contre l'Allemagne, les Pays-Bas, l'Autriche s'est installée. En raison des euro-bonds refusés. ( aux pays qu'ils nomment avec mépris le   "club méd"... ).

    Au point d'une campagne de boycott des produits allemands qui s'agite sur les réseaux sociaux. Des listes impressionnantes, précises d'entreprises et de marques. Je ne ne re-diffuse pas ces tracts et liens. Juste un peu de contenu pour illustrer l'ambiance"  "Puisque nous faisons tous du shopping, nous vous implorons de faire baisser le chiffre d'affaires des entreprises allemandes et autrichiennes, les bénéfices seront énormes. En premier pour l'emploi italien, deuxièmement les entreprises italiennes paient des impôts en Italie, de nombreuses multinationales délocalisent et ne produisent rien en Italie, mais envoient uniquement leurs produits sur notre marché, c'est-à-dire qu'elles ne produisent pas d'emplois en Italie et paient leurs impôts ailleurs"(...)

    Le raisonnement économique sous tendu est  que les entreprises étrangères prennent leurs bénéfices du commerce avec l'Italie, que l'argent fiscal n'y est pas distribué. Le circuit économique repart vers les pays sources (Allemagne, Pays-Bas, Autriche) lesquels en revanche refusent toute aide monétaire  des euro-bonds.

    Même pas une petite aide. Un refus net.

    Puisqu'il n'y a pas de "give ma monnaie back", les boycotteurs entendent casser le circuit.

    Le boycott sur la base du "changeons nos habitudes, consommons italien" casse effectivement le circuit économique qui remonte à l'international.

    Le monde politique transalpin a lui montré sa désapprobation à l'Europe en acceptant l'aide de militaires russes, conseillers  chinois, médecins cubains.

                           CAMPAGNE DE BOYCOTT 

    Le message italien à l'UE est clair. Clairement contre. Une hostilité revendiquée et plus qu'assumée: militante. Ce, dans toutes les strates de la population. Certes chez ceux traditionnellement anti-européens plutôt d'extrême droite. Et pas seulement. Gauche, centre, droite, apolitiques...

    Téléphonez, contactez vos connaissances italiennes: leur mouvement de rejet général  est impressionnant.

    Les appels au boycott trouvent un large écho. Bien au delà des sphères anti-européennes traditionnelles.

    Que fait l'UE en réponse? Pas grand chose à part dénigrer Chine, Russie, Cuba en affirmant que ces nations ne sont pas désintéressées dans cette attention portée à Rome...

    De qui parlent-ils?  De pays qui ont apporté leur ...aide! L'Italie confirme n'être la "chasse gardée " de personne.

                                                                                      Sylvie Neidinger

     

                                                              COVID-09

  • Si, si...SARS-CoV-2 traverse bien la frontière du Röstigraben !

    A l'heure où tous les pays entament le déconfinement, un  article du Temps n'est toujours pas digéré. Publié le 23 mars  rédigé par Laure Lugeon, intitulé " Le confinement marque une frontière culturelle en Suisse"röstigraben,article,journal le temps,#confinement

    On y décrit une Suisse supposée écartelée entre son désir de se confiner impérativement( = Suisse romane) et son nord dit germanique qui refuserait arguant de  sa légendaire auto-discipline.

    Les hommes politiques helvètes bien évidemment  perdus aux centres de ces mouvements centripètes !

    Un historien Olivier Meuwley  est même appelé à  grand renfort  de...préjugés :"dans la culture germanique, on présuppose que la responsabilité individuelle entraînera la responsabilité collective. Une vision étrangère à la culture du Sud, où l’ordre est censé venir d’en haut.»

    Diantre.

    En Sud- Suisse c'est connu, on "adolâtre "et idolâtre  l'Etat fort auquel  il faut obéir illico-presto et derrière qui on se cache, on se protège (un peu comme dans l'hexagone voisin) 

    En plus ...on se  bizouille  beaucoup en Sud-Suisse. Un second historien  confirme. Mickael  Hermann dirige même un institut de recherche en zone germanique: il sait donc  de quoi il parle..... "Il est frappant d’observer que le coronavirus a une géographie culturelle. Et si c’était le fait d’un rapport à l’autre différent? Les habitants des pays latins sont plus tactiles, ils observent moins de distance sociale que dans les pays germaniques"

    röstigraben,article,olivier meuwley,#italie,#alsace,#sète,#morges,#neuchâtel,#uk,royaume-uni,#allemagne,#france,#pérou,"latin,#latium,#patate,pomme de terre,#marseillemichael hermann,journal le temps,#confinementC'est tellement tactile ces Helvètes du midi.  Cela adore le confinement. Idéal, le confinement car en plus,   cela donne une belle excuse pour   ne pas pratiquer le sport à outrance. (Evidemment! Ils  sont tellement occupés à se bizouiller, se bécoter,  s'approcher dangereusement les uns des autres au bord du lac  qu'ils ne peuvent courir!)

      C'est culturel je vous dis.

    Du côté germain du fossé-rideau du Rösti, on se touche peu et  on pratique tellement le sport  (pour digérer les Rösti???) qu'on ne peut accepter de se voir  confiné contre Covid-19.

    Vrai ! Il faut du grand air frais pour le poumon Nord-Suisse. Ainsi, SARS-Cov-2 n'ose même pas y entrer....Le poumons latin lui aime la respiration intérieure, confinée, c'est connu. A Genève, on pratiquait même le spiritisme en bande autour de tables au XIXème. En intérieur, évidemment.

    On a l'air que l'on mérite.

         HELVETIE: MIDI, SEPTENTION OU SYNTHESE?

    Cet article du Temps est formidable. J'ai mis un mois et demi pour le digérer, bien qu'ayant beaucoup d'affection pour lui.

    En plus de  lumineuses affirmations  historiques, une explication géographique  est proposée. Toute aussi subtile et docte: la Suisse serait en fait un mélange du nord et du sud de l'Europe ! Cette affirmation  de sciences politiques,  révolutionnaire est nobelisable!

    ô découverte.. Il est donc écrit que la Suisse  serait   la synthèse entre l'Allemagne et la France ou  l'Angleterre et l'Italie. Pourtant,  c'est pas pareil comme pays (Allemagne/Angleterre, France/Italie). Mais ici  dans ces affirmations  (oui, ya, si, yes ) c'est pareil: c'est tout du "nord/sud".

    Donc comprenons que du côté froid, nuageux, brumeux de la Frontière Pomme de Terre Rötie tout le monde possède un libre arbitre personnel sportif non tactile et  tellement gonflé  que la confiance doit automatiquement  régner. Chacun faisant bien  ce qu'il veut.

    Du côté chaud de la Frontière Patate en direction des "latins" du Latium de Genève, Neuchâtel,  Morges....on adore 1) s'enfermer pour 2)  se toucher car tactiles et 3) surtout pour ne PAS pratiquer d'exercice physique.

    La  fatalité fait que le poumon sudiste s'infecte vite...Du coup, le virus y fait bombance et saute d'un individu à l'autre. A saute-moutons. 

                     EPISTEMOLOGIE  HISTORIQUE

    Une fois tout ceci exposé, j'ai énormément de questions épistémologiques qui me laissent ...bouche bée, suite à la lecture de l'article.

    Bizarrement dans la réalité de la pandémie,  la France du Nord/ Nord Est est plus  touchée par covid-19, que son sud. Le schéma donné par nos historiens suisses déraille face à la réalité du virus capricieux qui n'en fait qu'à sa tête !

    Dois-je conclure à un dérèglement climatique? Une inversion des pôles ?

    Question. Les "gens du nord" commenceraient-ils à se toucher?  Les Alsaciens malgré leur idiome germanique seraient -ils  devenus eux aussi tactiles ? La frontière de la choucroute ne les protégerait  donc  plus?? 

    Dans le même temps,  les Marseillais sont observés en mars et avril 2020 comme subitement protégés. Grâce à la Bonne Mère? A l'idole de l'OM Saint Raoult ? ö bonne mère. Ou, parce qu'on y mangerait  la bouillabaisse  avec juste un petit peu de pomme de terre avec la rouille. Et pas trois tonnes ?

    Moins de Covid-19 à Sète, Perpignan, Cadière d'Azur  qu' à Mulhouse/Bâle, Strasbourg: cela vous perturbe toute la linguistique germano-latine!

                              L'EUROPE A PERDU LE NORD 

    Le  monde est à l'envers. Il a perdu le nord. Quid de facto de la Suisse, donnée comme étant  au "centre" synthétique? Un casse-tête.

    J'ai encore des soucis épistémologiques et tout simplement logiques sur les  thèses exposées par les   deux historiens helvètes sus-cités. J'observe que :

    1) L'Italie du Nord est plus touchée par covid-19 que la  Sicile, Calabre, Pouilles, Naples , terre de tous ces italo-sudiste pur jus. Serait-ce  à cause de la Frontière Polenta?  Pourtant, quand on dit "ciao" dans le sud, on se touche, on se tripote,  c'est connu..;

    SARS-CoV2 devient-il finalement un virus mieux éduqué au contact d'un "sud" que d'un "nord?"? 

    2) CQFD. L'Angleterre pays nordique, incroyablement soucieux de son libre arbitre indépendant s'est fait  lui aussi massivement sauter dessus par un tout petit virus couronne.

    Ces données  de virologie pandémique devraient   interpeller nos historiens culturels préférés ! Ma suggestion: le thé. Je vous dis le thé. L'odeur du thé attire SARS-Cov2 comme les guêpes  sur la friselette de  Tête de Moine  laissée sur la table.

    Pire. Vous pouvez inventer toutes les potions à l'hydrochloroquine que vous voudrez, le virus  semble AIMER Boris Johnson et  le Royaume-Uni. (Pas trop Harry, il s'est enfui...) Le virus adore UK  bien que l'île Grand-Britannique soit TOUJOURS amarrée au  NORD de la Bretagne tout court (sauf erreur de calcul et selon les dernières infos connues sur la dérive des continents)

    Alors - explication encore plus fine à proposer -  le virus  y attaque fort ...à cause des théories économiques du libre-échange???

    Les anglo-saxons  aime le laisser-faire économique. Et SARS-CoV-2 en profite?

    Face à toutes ces  thèses   autour du covid-19,  je pose moi une question historique  fondamentale : on faisait comment en Suisse pour bien s'identifier culturellement les uns, les autres, à l'époque où la  patate était encore tranquille au  Pérou et au Chili et pas encore garde-frontière du Röstigraben?

    Les analyses culturelles publiées dans cet article du Temps  me font penser à la BD d'Astérix. C'est du même niveau. On est toujours le... romain de quelqu'un d'autre!

                                                     Sylvie Neidinger

     

    *Véridique. Mon amie habite pile sur  la frontière Röstigraben, canton de Fribourg. Cet article lui a plu.  Elle s'arrache les cheveux? Non. Mais c'est juste ...sport. Elle sait en tous cas parfaitement parler les deux langues, totalement adaptée aux deux réalités.

    röstigraben,article,journal le temps,#confinement

     

                                       EXTRAITS

    röstigraben,article,olivier meuwley,#italie,#alsace,#sète,#morges,#neuchâtel,#uk,royaume-uni,#allemagne,#france,#pérou,"latin,#latium,#patate,pomme de terre,#marseillemichael hermann,journal le temps,#confinement

    röstigraben,article,olivier meuwley,#italie,#alsace,#sète,#morges,#neuchâtel,#uk,royaume-uni,#allemagne,#france,#pérou,"latin,#latium,#patate,pomme de terre,#marseillemichael hermann,journal le temps,#confinement

    röstigraben,article,journal le temps,#confinement

                       images: captures

                                                                  COVID-19

  • Pourquoi la Suisse et l'Allemagne acceptent-elles en silence les actes scandaleux du roi de Thaïlande?

    Etonnante  affaire. Etonnant silence général. On trouve  l'information en français dans deux magazines... people ! ( Gala  et Voici). Peu d'articles dans la presse généraliste.

    Jusqu'où vont les règles de la diplomatie entre Etats dans cette scabreuse affaire, entre l'Allemagne, la Suisse et la Thaïlande?

    Accepter l'inacceptable.... jusqu'à quelle limite ? 

    Acte 1-  Rama X, Roi de Thaïlande se confine en Allemagne avec son harem d'une vingtaine de femmes que l'on soupçonne d'être droguées.

    Acte 2- L'individu s'ennuie. Il sort de son Grand Hotel Sonnenbichl de Garmisch-Partenkirchen. Il prend son avion personnel qu'il pilote seul et à plusieurs reprises au dessus de l'Allemagne. Il commet  de folles manoeuvres avec son  Boeing 737-800 entre plusieurs villes allemandes. Il survole l'Allemagne en tous sens, pratique le touch&go, atterrit /redécolle. Le pauvre s'ennuie du confinement allemand. Il  a trouvé ce jeu pour ...s'amuser. 

    REMARQUE-LES AUTORITES  LE LAISSENT PILOTER SON AVION  SEUL EN ALLEMAGNE ET SUISSE !!

    (Gala ): "L'édition allemande de Gala raconte ainsi que le roi thaïlandais s'est déjà envolé, depuis Munich, pour Dresde ou Hanovre tandis que Bild rapporte que le 27 mars, il s'est rendu à Leipzig, puis à Hanovre trois jours plus tard, et précise que durant ces voyages, il était seul. Une frénésie qui ne semble pas près de s'arrêter : le site Flight Radar montre ainsi que, ce samedi, son appareil appartenant à la Royal Thaï Air Force a effectué un vol express aller-retour entre Munich et Zurich (Suisse).

    Selon les médias allemands, Rama X, à la recherche d'adrénaline, en profite également pour s'amuser avec son avion grâce au "touch and go", une manoeuvre dangereuse si elle est mal exécutée. Le touch and go, aussi appelé le posé-décollé, est une pratique qui consiste à qu'un avion atterrisse puis redécolle immédiatement sans s'arrêter complètement. Cette manoeuvre est essentiellement pratiquée lors de la formation des pilotes et ne peut se faire que lorsque l'engin a une vitesse suffisante pour pouvoir remettre les gaz en toute sécurité."

    Acte 3- Rama X repart le 4 avril  dans son pays,  récupérant son épouse à Zurich. Il bloque l'aéroport international de Bangkok  deux jours pour "désinfection". Un rapide aller-retour car il revient dans les Alpes deux jours plus tard.

    Acte 4- Mardi 6 avril, Rama X revient en Europe toujours  par Zurich. Retour détonant. L'aéroport suisse désactive toutes ses webcams pour être agréable au monarque (fou) Un photojournaliste du Bild est présent. Les gardes du corps du roi contestent. 

    La police suisse moleste le photographe. Les autorités  helvètes n'y vont pas de main morte  : " (Gala)  un photographe du journal allemand Bild, qui tentait d'immortaliser le retour du monarque et de sa cour, a été immédiatement arrêté par la police suisse, à la demande de ses gardes du corps. Six policiers l'ont traîné au loin, a-t-il raconté au site Nau.ch"Ils m'ont tordu le bras. Quand j'ai crié de douleur, ils l'ont juste serré plus fort", a-t-il témoigné. Bilan : une arrestation de quelques heures et une déchirure musculaire à l'épaule. Pour quel motif ? "Ce n'est pas la première fois que les autorités suisses se prosternent devant des invités d'État étrangers", a estimé un porte-parole d'Amnesty."

    Comment deux états démocratiques, l'Allemagne et la Suisse acceptent-ils l'inacceptable au nom de la soit disant "diplomatie"? 

    Parce qu'on est roi de Thaïlande, on peut pratiquer le posé-décollé en Allemagne pour s'amuser lors de trajets intercités ??? Puis rentrer dans son hôtel où un harem vingt femmes l'attendent, certaines droguées? En plein confinement lié au coronavirus !!

    Parce qu'on est roi de Thaïlande, on fait arrêter un photographe du Bild par les autorités suisses, de façon musclée à Zurich?  On réussit à shunter les webcams d'un aéroport, au mépris de toute la sécurité pour l'aéroport lui-même qui réclame un regard permanent sur les installations ??

    Pour l'argent? 

    Pourquoi??????

                                                     Sylvie Neidinger

     

    Toute police peut éviter, en période de confinement les "profiteur". La police de l'aéroport de  Marseille vient d'empêcher un avion de fêtards comptant se rendre à Cannes et venus de Londres.Tous ont du repartir d'où ils arrivaient.

    Eté 2016 la photo de  Rama X dénudé, en croc top, jeans taille plus que basse à l'aéroport de Munich

    Rama X  TORTURE son personnel en Allemagne ! ( et en Thaïlande) Sa Cour traumatisée

    #roi,#thaïlande,#ramax,#allemagne,#suisse,#coronavirus,#confinement,#aéroport,#harem,#airbus

     

    #roi,#thaïlande,#ramax,#allemagne,#suisse,#coronavirus,#confinement,#aéroport,#harem,#airbus

     

    rubrique covid-19