#évangélistes

  • Covid-19: rôle majeur des hubs aéroportuaires dans la diffusion du virus ! (2/2)

    Suite (2/2) de l'article (1/2) du blog Neidinger  édité le 30 avril 2020: Mulhouse. Les évangélistes ont beau dos. Quid de la venue de Macron? (1/2)

                                                                ***

    Aéroports Mulhouse-Bâle, Roissy, Londres, Milan, Bergame.....Qu'en est-il  de leur rôle dans l'introduction du virus par la voie aérienne ? Car ces régions sont et restent les plus touchées.

    L'info qui suit sur l'importance des hubs aériens dans la diffusion est juste une remarque /hypothèse. Je la propose:

    1-On observe combien les régions  Lombardie, le Grand -Est + Ile de France et Londres sont touchées par l'épidémie. Ce, depuis l'origine et  encore aujourd'hui, au grand dam des autorités qui évoquent  un peu vite le... manque de civilité au confinement! 

    2-On observe combien les autorités ont rapidement  pointé  des situations particulières. Telle la stigmatisation de la  réunion évangéliste de Mulhouse ou le militaire de Creil, soit disant patient zéro. Idem, l'Italie cherche des explications particulières. Notamment autour d'un groupe de voyageurs irresponsables qui n'aurait pas déclaré les symptômes au retour de vacances. Autour de matchs de foot.

                 ENQUETER AUTOUR DES HUBS AERIENS! 

    On  oublie d'autres  sources explicatives en focalisant sur ces responsabilités particulières. D'autant que les médecins des dites  régions évoquent une "grippe bizarre" plus ancienne que ces épisodes personnalisés:  en Lombardie dès décembre 2019, en  Alsace dès janvier 2020.

     

    La cause aéroportuaire potentielle issue des liens économiques aériens entre Wuhan- coeur initial de  l'épidémie- est rarement citée par les responsables politiques, par les médias. Or entre Chine et Europe,  les liens  de transport de marchandises (et humains de facto, le personnel)   créent ce qui se nomme pratiquement un PONT AERIEN permanent.

    Les flux tendus sont une démarche logistique qui démarre dans les années 90 avec le "zéro stock",le " just-in-time".

    La Lombardie correspond principalement à la zone  d'arrivée aérienne du textile chinois en Europe.(entre autres)  Roissy, Mulhouse-Bâle: voient l'arrivée principalement  des pièces détachées de l'industrie automobile, des médicaments  (entre autres) Et .... des humains qui bougent aussi en lien avec ces flux de marchandises.

    En creux de cet arrêt, on visualise la masse des flux permanents. Et l'idée de relocaliser :(in Business Insider France) "L'arrêt de l'économie chinoise, frappée en première par l'épidémie de Covid-19, a entraîné la fermeture de nombreuses usines. La propagation du coronavirus a ensuite paralysé une grande partie des activités dans les pays occidentaux.La machine productive ne pourra pas redémarrer d'un claquement de doigt. "Une chaîne d'approvisionnement, c'est long à remettre en route", prévient Jean-Charles Deconninck, président de Generix Group, un éditeur de logiciels spécialisé dans la chaîne logistique. Quand les populations sortiront du confinement, il risque d'y avoir un temps de latence pour réapprovisionner l'économie"

                                   SUPPLY CHAIN AERIENNE

    On parle des chaînes d'approvisionnement: SUPPLY CHAIN. Elles sont évidemment principalement maritimes, par conteneurs, à 90% (de quatre à six semaines) et programmées pour s'étendre : le fameux projet chinois des routes de la soie  pour l'usine du monde qui entend étendre le flux tendu. En raison de la crise sanitaire actuelle, les chaînes d'approvisionnement sont  perturbées voire arrêtées.

    L'aérien a sa part pour 10%  Pour les médicaments génériques fabriqués en masse en Chine, en Inde, pour les pièces détachées, en flux tendus etc.

    L'industrie française est donc  très connectée à Wuhan pour la chaîne d'approvisionnement. Effectivement, une centaine de groupes français sont massivement implantés à Wuhan : PSA, Renault, Valeo, Suez, LVMH, Plastic Omnium, Sanofi, Saint-Gobain etc...De facto les flux aériens sont massifs de la mégapole de Wuhan à Mulhouse-Bâle, Roissy. Luxembourg probablement ( cf Moselle très impactée par covid-19 aussi)  

    Au regard de la masse des importations aéroportuaires, il est peut-être temps pour les autorités de signaler ces flux  massifs comme origine de l'importation du virus en Europe plutôt que de continuer à stigmatiser des groupes précis.

    Rappel la  fameuse réunion  évangéliste de Mulhouse du 19 février  s'est passée à quelques km de l'énorme HUB aéroportuaire.

    Rappel: quid de l'origine du cluster autour de l'hypothétique "patient zéro" , quid de la diffusion du virus en Alsace, en Suisse, Lombardie ...depuis l'origine  par le personnel de l'aéroport, les chauffeurs etc. Une diffusion pas toujours identifiée. Surtout si ils étaient  porteurs sains.

                                    Sylvie Neidinger 

    https://www.arte.tv/fr/videos/083964-010-A/le-dessous-des-cartes-aeroports-la-guerre-des-hubs/

    hub.JPG

                                           Rubrique covid-19

  • Mulhouse. Les évangélistes ont beau dos. Quid de la venue de Macron? (1/2)

    La pilule est  dure à avaler pour les évangélistes de Mulhouse (Haut-Rhin) .Véritables  boucs-émissaires,  accusés d'avoir largement  "diffusé le virus dans tout l'Hexagone".

    Phrase entendue encore récemment dans la bouche du ministre de la santé, Olivier Véran,  de Mme Bachelot, de tous les éditorialistes autour du fameux cluster de Mulhouse...Il ne se passe pas un jour sans cette info.

    Du point de vue factuel, les participants ( entre 2000 et 2500) souvent membres de personnels hospitaliers ont bien participé à la large diffusion (jusqu'en Corse et Guyane.) 

    Il est d'ailleurs reproché à plusieurs religions des rassemblements de février / mars ayant  participé à la diffusion du covid-19 dans plusieurs pays.

    Attention juste  au mauvais procès en ce qui concerne les protestants mulhousiens. L'impact  de l'accusation (facile) est énorme car le groupe évangéliste reçoit carrément des menaces physique voire de mort ! L'Alsace est insultée en tant que région...

    La chasse à l'évangéliste est lancée ! Elle est scandaleuse quand la stigmatisation vient du monde politique qui lui n'a pas pris les bonnes décisions...

    Explications:

    Le pasteur Samuel Peterschmitt s'insurge à juste titre. Il signale que dix sept  de ses membres sont décédés. Ils sont eux les premières victimes du virus ! 

              LA PORTE OUVERTE CHRETIENNE:  VICTIME !

    La chargée de communication de la Porte Ouverte Chrétienne, Nathalie Schnoebelen répond:"contrairement à ce que certains responsables politiques ont dit, nous n’avons pas ignoré les règles de sécurité de base, car à l’époque il n’y en avait pas encore",

    Les protestants eux,  demandent des explications "Les gestes barrières n’étaient pas encore recommandés par les autorités sanitaires. Pendant ces cinq jours, les fidèles se sont donc salués, se sont fait la bise, et se sont tenus par la main parfois en priant pendant les célébrations."

    Une chronologie s'impose: 

    *janvier. Les responsables politiques Trump, Macron etc sont prévenus de la circulation d'un nouveau virus par les Services de renseignements

    *30 janvier : l'OMS Alerte le monde

    *17- 21 février 2020 Rassemblement évangélique

    *18 février 2020 Visite de Emmanuel Macron à quelques centaines de mètres du lieu de rassemblement des évangélistes.(il a choisi cette date ...) Aussi incriyable que cela puisse paraître , le Président de la République se promène à quelques rues du rassemblement évangéliste!

    Le président  de la République a les élections municipales en ligne de mire. Il  vient porteur d'une parole politique contre le communautarisme. Macron  se fait photographier  avec une femme voilée intégrale. Il fait des selfies à tout va, créé des attroupements "C’est dans ce contexte que le 18 février, le président de la République Emmanuel Macron vient passer plusieurs heures dans le quartier de Bourtzwiller, à quelques centaines de mètres du rassemblement de l’Eglise de la Porte ouverte. Les fidèles évangéliques sont en pleine célébration. Mais dehors il y a foule et le président prend son temps. "J’ai compté, il a mis une heure quarante pour faire 100 mètres tellement il faisait de selfies et d’accolades", se souvient Patrick Genthon, le correspondant de Radio France à Mulhouse, présent sur les lieux.

    *21 février 2020 Alerte Direction Générale de la Santé  sur..la Chine ! La communicante poursuit : "Les autorités sanitaires laissent penser que tout est sous contrôle. Le 21 février, une note de la Direction générale de la Santé précise que "la zone à risque est la Chine et Singapour". L’épidémie n’a pas encore ravagé le nord de l’Italie."

    *19 avril  2020. Le Dr Jonathan Peterschmitt, membre de l'église Porte ouverte, lui même médecin généraliste à Ammertzwiller dans le Haut-Rhin fait une mise en point de cinq pages et demande lui des explications sur la propagation du virus

    Le fils du pasteur protestant  signale dans 5 feuillets de colère que les membres de  l'église sont les première VICTIMES.

                      UN VIRUS "BIZARRE" CIRCULE DEPUIS DECEMBRE EN ALSACE

    Que le virus circulait en Alsace bien AVANT  ce rassemblement.(infra) Selon lui, une bizarre "grippe" sévissait, M Peterschmitt est MEDECIN. Il sait de quoi il parle Il a lui même lancé la juste alerte sanitaire (et cela lui retombe sur le dos!) :

    (FR3 Grand Est ) Il a aujourd'hui le sentiment que son rôle de "lanceur d'alerte" se retourne contre lui : "Si on ne s'était pas manifestés, la maladie aurait continué à être en action beaucoup plus discrètement pendant un certain temps et des endroits auraient été plus durement touchés. On nous a beaucoup reproché qu'il y a eu une dispersion de cas à cause de notre rassemblement. Soit. Mais le fait qu'on ait déclaré un doute rapidement a permis que les gens de Guyane, par exemple, soient vite pris en charge et il n'y a pas eu de développement de cas autour d'eux". Patrick Vogt, médecin généraliste et médecin régulateur au SAMU à Mulhouse, confirme : "Si le fils Peterschmitt n’était pas allé demander lui-même un test à Strasbourg, on n’aurait pas avancé, on n’aurait encore rien su. Le mardi 3 mars, on a vu passer 1000 cas en une soirée au SAMU. Quand en même temps, le préfet vous dit qu’il ne se passe rien... vous vous dites que vous ne voyez pas la même chose". 

    On peut conclure dès lors qu'il est FACILE pour les instances médicales et politiques centralisées à Paris, pour l'ARS Grand Est* de venir accuser aujourd'hui ces 2000 protestants avec stigmatisation (*le fameux Christophe Lannelongue obnubilé par les suppressions de postes à l'hôpital et depuis "démissionné") 

    Leur accusation  évite de rendre leurs  comptes sur les retards pris en France. Rendre des compte sur l'obsession de campagne électorale plutôt que l'attention portée au virus. Choix politique  au point pour Macron de venir à Mulhouse pour stigmatiser les.. communautarismes  

    La conscience par le Président Macron, par les instances  sanitaires nationales  de la dangerosité du virus  était faible à fin février. C'est une attitude assez générale.

    Dès lors, il est extrêmement indécent pour ces mêmes responsables politiques  de  venir a posteriori gravement incriminer voire bouc-émissairiser  cette réunion religieuse mulhousienne au regard  de leurs propres... manques!

                                                 Sylvie Neidinger

    Emmanuel Macron à quelques mètres du rassemblement évangéliste créé de l'attroupement le 18 février, Mulhouse.

    #mulhouse,#covid-19,patrick #genthon #macron,porte ouverte chrétienne,#schnoebelen,#évangélistes

    #mulhouse,#covid-19,patrick #genthon #macron,porte ouverte chrétienne,#schnoebelen,#évangélistes

    #mulhouse,#covid-19,jonathan #peterschmitt,médecin généraliste,haut-rhin,#bourtzviller,patrick #genthon #macron,porte ouverte chrétienne,#schnoebelen,#évangélistes

    Confirmation  le virus circule en France en DECEMBRE 

    https://www.bfmtv.com/sante/coronavirus-le-professeur-cohen-affirme-qu-il-y-avait-un-cas-de-covid-19-en-france-des-le-27-decembre-1906757.html

                        Rubrique covid-19