Société- Décomposition

  • Surveillance 2.0 : l'excellente série documentaire LSD

    Imprimer

    France Culture a produit la semaine du (29/30/31 mars / 1er avril 2021) une excellente série documentaire dans le cadre du programme baptisé...LSD. (lundi samedi dimanche?)

    Une série documentaire d'Antoine Tricot, réalisée par Rafik Zenine

    Ce thème dépasse largement les problématiques de l'Hexagone tant le 21ème siècle fait

    entrer la société mondiale  à l'ère de la surveillance numérique globale. 

    TOUS les pays sont concernés.

    Les enjeux sont ici bien synthétisés..

    D'où cette reprise  presque in extenso  des présentations du site de l'émission ! Le

    code couleur  signale spécifiquement  une reprise de texte tiers.

    Cela vaut la peine de ré-écouter les quatre podcasts!

    George Orwell, écrivain britannique clairevoyant avait mis en scène dans son roman 1984...rédigé en 1949 l'avènement d'une société surveillée globale donc hors des clous démocratique: on y est ! .

     

                                                                           Sylvie Neidinger

     

                                                   ************

    1/4 :         Le capitalisme de surveillance

    "Smartphone, Sites Web, Objets connectés, tous récoltent des données sur ma vie privée. Mais à qui et à quoi ces données servent-elles ? Et finalement cette surveillance numérique est-elle vraiment problématique ?En fouillant dans mon smartphone et dans mon ordinateur, je me suis aperçu que des pisteurs récoltent mes données personnelles en permanence. Derrière les grandes entreprises que l'on connait bien tel Google, Facebook ou Amazon, se cachent tout un écosystème obscur qui fait commerce de mes données personnelles. La plupart du temps, celles-ci sont utilisées pour me proposer de la publicité la plus ciblée possible et en déduisent mes comportements, mes envies et mes humeurs. Mais elles alimentent aussi des algorithmes de prédictions dont le rôle est de me faire consommer toujours plus et toujours plus longtemps de contenu, comme par exemple des vidéos You Tube. Et, quand la régulation n'est pas à la hauteur, elles peuvent même devenir des armes politiques dans le but d'influencer des élections. Ce système a un nom : le capitalisme de surveillance et, je dois l'avouer, il me fait un peu peur... 

    Nos portables écoutent les publicités télé Sur la base du consentement de l'utilisateur d'utiliser le micro du téléphone portable à des fins commerciales pour diffuser de la bonne publicité, certaines applications vont permettre d'écouter les publicités télé grâce à un algorithme qui n’identifie que les publicités télé, et pour ensuite proposer une publicité en affinité avec ce qui a été passé à l'écran. Gonzague de la Tournelle

    Publicité ciblée grâce à vos données Un site web financé par la publicité vend ses emplacements publicitaires. Les données qui ont été collectées sur vous vont permettre d'afficher la campagne publicitaire pour laquelle il y a le plus de chances que vous soyez intéressé et pour laquelle l'annonceur voudra payer le plus cher. Armand Heslot

    L’État et la difficile régulation du capitalisme de surveillance.Les États sont coincés maintenant. Comment réguler un capitalisme qui repose pour l'essentiel sur la surveillance ? Christophe Masutti

    Avec : 

    • Esther, consultante en cybersécurité, membre fondatrice de l'association Exodus Privacy, 
    • Gonzague de la Tournelle, Directeur général de Madverstise, 
    • Christophe Masutti, philosophe et historien des sciences auteur de Affaires privées. Aux sources du capitalisme de surveillance, 
    • Guillaume Chaslot, ingénieur, président d'Algotransparency,
    • Armand Heslot, chef du service de l’expertise technologique de la CNIL, 
    • Laurent Frisch, directeur du numérique à Radio France,

    Une série documentaire d'Antoine Tricot, réalisée par Rafik Zeni"

     

    2/4 Géopolitique de la surveillance numérique

     
    Bâtiments de la NSA, Fort Meade, Maryland (USA)
    Bâtiments de la NSA, Fort Meade, Maryland (USA) Crédits : Brooks Kraft - Getty

    "Depuis quelques temps, je regarde mon portable Huawei d'un œil soucieux. Et si les services secrets chinois s'en servaient pour m'espionner ? Ou bien les Américains ? Ou les services français ? Et d'ailleurs comment font-ils tous ces États pour surveiller internet ?Depuis l'affaire Snowden, il est devenu clair que les services de renseignement surveillent les infrastructures numériques. Les câbles et les data center par lesquels transitent nos données numériques sont devenus des enjeux géostratégiques majeurs. Mais je me demande ce que peuvent vraiment les services de renseignement. Enregistrent-ils vraiment tout ce que je tape sur mon clavier et tout ce que le micro de mon téléphone capte ? Ce qui est certain est que le cyberespionnage explose et les enjeux de puissance qui l'entourent sont de plus en plus importants. Et malheureusement cette militarisation du cyberespace porte préjudice aux simples utilisateurs d'Internet. Alors, qui m'espionne ? 

    Cyberespace : priorité stratégique pour les ÉtatsA partir de 2005-2010, le cyberespace est devenu une priorité stratégique pour les États, un nouveau champ d'affrontement. Ils ont investi des moyens pour protéger ce qu'ils considèrent souvent comme un cyberespace national ou pour projeter leur puissance dans le cyberespace. Aude Géry

    L’État et sa cyberdéfenseL'Organisation de la cyberdéfense en France repose sur une séparation de l'offensif et du défensif. Car un climat de confiance devait être développé pour coopérer avec les acteurs économiques notamment pour leur défense. L'offensif a été confié au COMCYBER du ministère des armées et aux services de renseignement. Aude Géry

    Des opérations d'espionnage cibléesLes opérations d'espionnage ciblées sont réelles. Le centre de recherche Citizen Lab à Toronto fait régulièrement état de campagnes d'espionnage contre des dissidents politiques ou contre des journalistes. Aude Géry

    La richesse des données à faible niveau d'informationCompte tenu de la quantité gigantesque des communications, si vous cumulez les données à faible niveau d’indice d’information, vous obtenez un renseignement extrêmement fort. C’est ce que permet le traitement massif des metadonnées. Bernard Barbier

    La légalisation progressive de la surveillanceLa loi renseignement de 2015 est venue légaliser tout un tas de pratiques de surveillance que les services de renseignement pratiquaient de longue date : la surveillance massive d'Internet au niveau des stations d'atterrissage des câbles sous-marins, un programme de la DGSE, ou les logiciels espions sur les ordinateurs et d’autres techniques encore. Felix Tréguer

    Avec : 

    • Fabrice Coquio, Président d'Interxion France ; 
    • Aude Géry, juriste, spécialiste de la prolifération des armes numériques et de la géopolitique du cyberespace ; 
    • Antoine Champagne, journaliste, rédacteur en chef du site Reflets.info ; 
    • Felix Tréguer, sociologue, membre de la Quadrature du Net, auteur de L'utopie déchue, une contre-histoire d'internet (Fayard, 2019) ; 
    • Bernard Barbier, consultant en cybersécurité, ancien directeur technique de la DGSE 

    "

    3/4 Dans les allées de la safe city

    Une caméra de vidéo surveillance signalée par un tag lors du passage de la manifestation contre la réforme des retraites le 11 janvier 2020 à Lyon, France
    Une caméra de vidéo surveillance signalée par un tag lors du passage de la manifestation contre la réforme des retraites le 11 janvier 2020 à Lyon, France Crédits : Robert DEYRAIL - Getty

    "Même lorsque je n'utilise pas mon smartphone ou mon ordinateur, mon visage, ma démarche, mes déplacements sont scrutés par des caméras intelligentes qui alimentent des algorithmes de surveillance. La technologie peut-elle rendre les villes plus sûres ? Depuis quelques années, la vidéo surveillance automatique s'est implantée dans plusieurs villes françaises. Un mouvement de villes et d'entreprises qui espèrent rendre les cités plus sûres grâce à l'utilisation de solutions technologiques. Ce marché de la safe city est encore balbutiant en France mais certains mettent en garde contre ce qu'ils perçoivent déjà comme une délégation de la surveillance de l'espace public à des algorithmes. C'est le cas notamment de l'association La Quadrature du Net et de sa campagne Technopolice. Intrigué (et un peu inquiet) j'ai donc décidé d'aller observer avec ces militants les dispositifs de surveillance numérique installés dans nos villes pour comprendre ce qui leur fait si peur.  

    Caméra automatique dans les rues Dans une rue dans laquelle il y a des vols, la caméra peut zoomer et si une personne approche de cette zone dans un temps donné, la caméra envoie une alerte au centre de supervision urbain. Un focus est alors possible sur quelqu'un qui pourrait commettre un délit. Christian Belpaire

    Intelligence artificielleL'intelligence artificielle en vision par ordinateur nécessite trois étapes essentielles. La première étape est de composer la base de données. La deuxième étape est l'apprentissage de l'algorithme et la troisième étape est l'intégration à un système existant. William Eldin

    Les origines de la smart city La smart city semble être au croisement de deux lignées historiques à la fois. L'approche sécuritaire du gouvernement des villes était déjà là avec les travaux du baron Haussmann dans le Paris des années 1860. Et, un siècle plus tard, c'est l'informatisation et le projet d'un gouvernement informatisé qui était à la mode dans ces années-là. Felix Tréguer

    Avec : 

    • Christian Belpaire, Directeur Prévention, Sécurité, Tranquillité Publique de la Ville de Roubaix 
    • William Eldin, PDG de l'entreprise XXII 
    • Myrtille Picaud, sociologue spécialiste des marchés de safe city en France 
    • Les militant.e.s de la Quadrature du Net, Eda, Martin Drago, Felix Tréguer et Benoit Piedallu
    Centre de contrôle et de surpervision des caméras urbaines de la ville de Nice
    Centre de contrôle et de surpervision des caméras urbaines de la ville de Nice Crédits : VALERY HACHE - AFP

    Bibliographie 

    - Elodie Lemaire, L'œil sécuritaire - Mythes et réalités de la vidéosurveillance (La Découverte, 2019) 

    - Jérôme Thorel, Attentifs ensemble ! L’injonction au bonheur sécuritaire (La Découverte, 2013)

    Articles :

    Myrtille Picaud, Peur sur la ville : le marché des « safe cities »The Conversation, 26 mai 2020

    Anne-Sophie Hourdeaux, Vidéo-surveillance à Roubaix : des technologies de pointe pour garder l’œil sur la villeLilleActu, 17 janvier 2020 

    Philippe Reltien, Reconnaissance faciale : officiellement interdite, elle se met peu à peu en placeFrance Inter, 5 septembre 2020 

    Isis Von Plato, Reconnaissance faciale : envisager le portraitAOC, 6 Août 2020

    Kashmir Hill, The Secretive Company That Might End Privacy as We Know ItNew York Times, 18 janvier 2020

    Paul Mozur, One Month, 500,000 Face Scans: How China Is Using A.I. to Profile a MinorityNew York Times, 14 avril 2019

    Laura Fernandez Rodriguez et Mathilde Elie, "La smart city est-elle autoritaire ?", La Gazette des Communes, 17 septembre 2019.

    CNIL, La plateforme d'une ville, Les données personnelles au cœur de la fabrique de la Smart City, Cahiers Innovation & Prospective n°5, 2017

    La reconnaissance faciale est l’outil final de surveillance de masse, entretien avec Martin Drago, juriste et membre de la Quadrature du Net, à lire dans Regards, octobre 2019

    Reconnaissance faciale : pourquoi la France veut-elle l'expérimenter ? Entretien avec Laurent Mucchielli, directeur de recherches en sociologie au CNRS. A lire sur le site de TV5Monde.

    Peur sur la ville : le marché des « safe cities », Myrtille Picaud, publié dans The Conversation, mai 2020.

    Site du manifeste de la lutte contre la Technopolice.

    Faut-il surveiller la safe city ? Dossier de la Gazette des Communes, juin 2020.

    Vers un mode « navigation privée » dans l’espace public ? Article à lire sur le site du Laboratoire d’Innovation Numérique de la CNIL

    Autres liens : 

    La Campagne Technopolice de La Quadrature du Net et sa cartographie 

    Les technologies smart city de l'entreprise XXII 

    Le rapport de Pete Fussey et Daragh Murray : [En Anglais] Independent Report on the London Metropolitan Police Service’s Trial of Live Facial Recognition Technology, 2019

    4/4  Échapper à la surveillance

    " Le maquillage anti-reconnaissance faciale, une technique de camouflage pour mes recherches sur le web, une formation en chiffrement de données, je ne recule devant rien pour échapper à la surveillance des algorithmes.

    La surveillance numérique a pris durant la dernière décennie des dimensions hégémoniques. Il est peut-être temps de commencer à apprendre à m'en protéger. Car dans certains pays, en Chine par exemple, difficile de faire entendre une critique si l'on ne peut pas échapper à la surveillance que le régime fait peser sur les citoyens. En tant que journaliste, il me faut donc savoir chiffrer mes communications pour assurer la sécurité et l'anonymat de mes sources. Mais cela ne suffira pas à résoudre le problème du capitalisme de surveillance. De l'obfuscation au refus de l'utilisation de l'informatique en passant par la refonte d'Internet et de sa structure, je suis allé explorer différentes voies nous permettant de s'émanciper de la surveillance numérique. 

    Deux portables pour brouiller les pistes 

    Ma stratégie est d’utiliser deux portables. Dans le premier, il n'y a pas de carte SIM et avec j’utilise seulement le wifi, il contient tous les logiciels chinois. Et l’autre, mon vrai portable, n’a aucun logiciel chinois. Meiirbek Salanbek

    Responsabilité journalistique

    C'est la responsabilité du journaliste de dire à sa source de ne pas se parler sur WhatsApp mais d’installer Signal et de créer une adresse mail chez ProtonMail, pour discuter de façon plus sûre. Jean Marc Bourguignon

    Stratégie de l'offuscation

    La solution qu'on a utilisée dans TrackMeNot a été d'injecter du bruit dans la recherche et cette offuscation offre la possibilité pour l'individu de camoufler ses traces et de diminuer la valeur de son profil. Helen Nissenbaum

    Du maquillage contre la reconnaissance faciale

    Certains maquillages viennent perturber la reconnaissance faciale. Le maquillage met en volume les creux et en creux les volumes pour faire en sorte que la caméra ne puisse plus reconnaître le visage. Geoffrey Dorne

    Avec : 

    Bibliographie 

    Helen Nissenbaum & Finn Brunton, Obfuscation (C&F éditions, 2019) 

    Geoffrey Dorne, Hacker Citizen : le guide de survie citoyen en milieu urbain (Tind, 2016) 

    Kai Strittmatter, Dictature 2.0 Quand la Chine surveille son peuple (et demain le monde) (Tallandier, 2020)

    Simone Pieranni, Red Mirror – L'avenir s'écrit en Chine (C&F éditions, 2021) 

    Articles : 

    En Chine, une mosquée démolie par les autorités : “L'ordre est de détruire tous les minarets et les dômes", Émilie Brouze et Claire Richard, France 24, 19 avril 2019. 

    Un samedi avec ceux qui refusent les ordis et l’informatisation de nos viesRue89, 21 novembre 2016. 

    L'artiste Paolo Cirio affiche des visages de policiers dans Paris pour dénoncer la reconnaissance faciale. Article à lire sur le site de TV5Monde (octobre 2020).

    Présentation du livre d’Helen Nissenbaum, Obfuscation : la vie privée, mode d'emploi,  paru dans la revue Liens socio, septembre 2019.

    La « chorégraphie » d’un artiste pour esquiver la surveillance omniprésente en Chine. Article sur Deng Yufeng paru dans le Monde, décembre 2020.

    Le solutionnisme technologique restreint complètement nos imaginaires politiques. Entretien avec Félix Tréguer, chercheur au CNRS, paru dans lundi matin, avril 2020.

    Autres liens  : 

    Le medium de Erkin Azat 

    La Maison des journalistes à Paris 

    L'ONG Nothing2Hide et leur campagne Tech4Press pour venir en aide en urgence aux journalistes et activistes en proie à de l'espionnage et des attaques numériques 

    L'extension Ad Nauseam et l'extension TrackMeNot, co-créées par Helen Nissenbaum 

    Association Framasoft et leur initiative d'hébergeurs alternatifs, transparents et ouverts Les Chatons

    Manifeste du collectif Écran Total : Écran Total : résister à la gestion et l’informatisation de nos vies

    La révolte des parapluies à Hong Kong : 

    Des parapluies pour cacher les caméras à Hong Kong :

    Batailles de laser face aux caméras de surveillance à Hong Kong : 

    Quelles alternatives aux multinationales du numérique ? Des services web libres, écologiques, souverains et justes sont-ils possibles ? Conférence avec Pierre-Yves Gosset, Framasoft, octobre 2018 : 

     

    Manifestants pro-démocratie à Hongkong le 31 octobre 2019

  • Pub en ligne: surveiller les animaux et...la grand-mère. Ouf!

    Imprimer

    Les pubs en ligne nous envahissent  lorsque nous allumons notre ordi.

    Elles sont soit disant ciblées. Rarement en fait, avec des images qui apparaissent aussi  ineptes les unes que les autres. Souvent totalement  ridicules, vulgaires.publicité en ligne,animaux,personnes âgées

    Concrètement ce genre de pub est contre-productif. Il repousse.

    En fait, les marchands du net lancent de larges filets de pêche et  tablent  sur un pourcentage. Sur peut-être les 2% qui seront pris à l'hameçon.

    Je viens de repérer celle-ci (nom du site en question et du produit effacé évidemment) qui peut choquer : il y est inscrit que pour un prix ridicule, on peut en achetant ce gadget surveiller à distance "maison, enfant, animal, personne âgée"

    On analyse avec humour  le listing...

    La grand-mère arrive après chiens, hamsters, chats, poissons rouges en ordre d'importance. Cela situe le niveau d'humanité des sites commerçants.

    L'humanité, le respect des valeurs de base ne sont pas leur business, effectivement.

                                               Sylvie Neidinger

  • Tirage au sort: Macron dirige la France par hasard... Jupiter prend ses auspices !

    Imprimer

    Les jeux du hasard dignes de la Française des jeux prennent le pouvoir!

    Alors que le débat sur la vaccination fait rage, le président de la République impose un gadget sorti de son imagination: le tirage au sort de 35 citoyens qui vont statuer sur sa gestion des vaccins. 

    Les "tirés au sort" pourront "interpeler" les responsables en charge de la vaccination  Olivier Véran, Alain Fisher. Du coup ces derniers ne se précipiteront pas pour venir rendre des comptes devant la représentation nationale, ce que la démocratie leur impose de faire CQDF.

    Ce dernier  jouet de com' agit  donc comme un véritable  déni de démocratie populiste qui fonctionne comme un contre-feu. Il a pour mission de s'imposer médiatiquement en parallèle à la représentation nationale: l'Assemblée de députés ELUS et le Sénat, ELU par les ELUS.

    Il a pour vocation d'occuper le champ médiatique en parallèle aux Commissions d'enquête.

    Cette xième atteinte à la démocratie tombe la même semaine où l'on apprend en catimini que trois décrets entament encore plus  les libertés individuelles. Décrets validés par le Conseil d'Etat : il suffira d'émettre une opinion syndicale, politique, d'avoir une maladie  pour être fiché! 

    Les possibilités de fichage de la police discrètement élargies par trois décrets (franceinter.fr) 

    Le Conseil d'État valide l'élargissement des fichiers de renseignement (lefigaro.fr)

    Le Journal du Dimanche, relaie la "bonne parole",  donne les explications sur le choix de 35 individus par  tirage au sort:

    https://www.lejdd.fr/Societe/suivi-de-la-campagne-vaccinale-le-tirage-au-sort-du-collectif-citoyen-voulu-par-macron-commence-lundi-4015908

    Ce loto-circus médiatique agace, hyper mal ressenti par la population, objet de moqueries. 

    Macron entend être réelu, il met tout en oeuvre,  plus soucieux de   communication que de  gouvernance, plus soucieux de l'image produite que de l'action initiale.

      La ficelle est grosse.

    La démocratie française, ancienne, mature est profondément ancrée dans les esprits, la population: pas dupe d'un artifice supplémentaire de communication.

    Emmanuel Macron avait commencé son quinquennat en se comparant SANS RIRE, très sérieusement à Jupiter le dieu des dieux, maître des cieux et de ce qui bouge sur terre. En toute modestie. A vrai dire: un comparatif borderline car sérieusement ...mégalomane.

    https://www.franceculture.fr/politique/president-jupiterien-comment-macron-compte-regner-sur-lolympe

    Du coup quand on s'instaure Jupiter chef du ciel, le meilleur, le plus grand, celui qui décide de tout, tout seul, qui écrase et foudroie,  il semble logique de convoquer les auspices:(France Culture) "Théoriquement, les humains peuvent observer les signes qu'envoie Jupiter, ce qu'on appelle "prendre les auspices" ; ça se faisait à un moment par le vol des oiseaux, mais tout ça se fait de façon muette. C’est le consul qui prend ces signes, qui décide, parfois même automatiquement si c’est bon ou mauvais. Mais si un impie manipule carrément les signes de Jupiter pour faire de mauvaises actions, il peut prendre un coup de foudre, ou être victime d'une belle défaite militaire"

    Observer à la romaine  le vol des oiseaux pour comprendre la situation politique de la France de 2021 ou tirer au sort 35 citoyens pour  analyser la politique macroniste autour des vaccins , c'est juste une présidence qui se moque des électeurs.

    Personne ne rit.

                                                                 Sylvie Neidinger

                                  

     

  • Laeticia Hallyday: "son" homme tiroir-caisse et...l'homme-pansement

    Imprimer

    Business d'un ménage à trois particulier.

    L'épouse de Johnny continue à alimenter le devant  de la scène médiatique en scénarisant presque au quotidien le moindre de ses propres faits et gestes autour d'elle-même ou de l'artiste décédé. Quitte à produire de l'inédit verbal pour faire vivre publiquement  la  douleur extrême annoncée  du veuvage, toujours aussi vive et à fleur de peau.

    Elle installe ce qui peut s'apparenter à un business post-mortuaire (cf  la tombe...) autour de défunt chanteur dont elle avait  pris possession avec cet usage de l'adjectif possessif à la première personne du singulier: la  terrible expression "mon homme". Soit,  la  réduction d'un individu masculin - quel qu'il soit,  chanteur ou inconnu-  instrumentalisé au point d'être désigné comme appartenant à un autre: en l'espèce son épouse.

    La veuve inconsolable  a rapidement refait sa vie  tout en continuant à  alimenter le feuilleton "dolorosif."(néologisme ici  inventé pour la cause...il s'applique bien à la situation).

    Laeticia Hallyday choisit régulièrement  un  vocabulaire  souvent impudique, exagéré, lequel  expose une douleur du deuil immense décrite avec un  vocabulaire proche parfois de la torture corporelle.  Signe d'un  narcissisme pathologique? 

    Constat. La veuve inconsolable  étale sa vie dans les  moindres détails publiquement  dans la presse people, sur les réseaux sociaux  (à savoir: le poulet de sa grand-mère lui manque...!) Elle se hisse par  autopromotion au rang de personnalité auto déclarée, donnant son avis sur tout. Exemple : son récent tweet de soutien au Dr Raoult.une people.JPG

    Ces séquences médiatisées  mélangent  plusieurs objectifs:  mettre  en scène la douleur de la perte du mari/ la victimisation/ au final de ne jamais oublier les potentielles  futures royalties des albums ou documentaires d'automne.

    Laeticia a rapidement "refait sa vie" avec un cuisinier  (étonnante  propension d'une ancienne anorexique à s'entourer de restaurateurs telle  son amie Hélène Darroze imposée à Johnny en son temps) 

    Le chef  Pascal Balland est donc entré dans sa vie. Impudique, elle  décrit carrément sa relation... physique (!) avec le successeur "Qu'un autre homme vous touche, que vous puissiez ouvrir votre coeur à un autre homme, ça paraît tellement compliqué, c'est vertigineux parce que le manque reste abyssal", continue la maman de Jade et Joy. Amoureuse de Pascal Balland, elle n'a pas oublié l'idole des jeunes. "On a tendance à comparer alors qu'il ne faut pas comparer", poursuit-elle avant d'expliquer qu'elle "aime différemment" son compagnon et son époux disparu. "Johnny est toujours là", a ajouté Laeticia Hallyday, qui confie que Pascal Balland est "courageux" pour accepter "la place de Johnny" dans leur relation.

    Logique, elle doit également continuer à alimenter  le commerce musical dont elle bénéficie comme héritière, à ne pas laisser Johnny sombrer dans l'oubli. (rappel une héritière qui voulut éliminer David et Laura par son montage de droit américain)

    La guêpe veille au grain et doit absolument "faire vivre" Johnny pour le supposé intérêt  des fans.

    Dès lors la veuve impose une loi morbide dans le nouveau couple Hallyday-Balland. Ce qu'elle exprime sans vergogne et très crument : elle organise de facto un ménage à trois avec un mort.  La veuve invente même. Elle va jusqu'à  faire parler "son" mort.  Jusqu'à  inventer que Johnny.... l'autorise à revivre cette nouvelle histoire :"C'est une jolie histoire d'amour qui me fait du bien, me ramène à la vie. La première fois qu'on s'est embrassés, j'avais besoin de sentir que, là où il était, Johnny m'autorisait à revivre. On ne peut pas renier vingt-cinq ans d'une vie avec celui qui vous a fait la femme que vous êtes. J'ai aimé Johnny comme personne, j'ai été aimée de lui comme personne. Je crois que c'est ce qui a généré tant de fantasmes."

    Me, me, me Je, je, je et encore je ! Noter le vocabulaire "depuis sa tombe Johnny  ...AUTORISE sa veuve à prendre du bon temps"  Question: qui autorise le défunt à autoriser?...

    L'épouse déborde le réel et se décrit  mystique, donc en lien avec l'au-delà, au point de perturber ses filles. Elle joue  la voix d'outre -tombe, au conditionnel, de son ancien mari  qu'elle  fait même  réagir à l'actualité! Jusqu'à l'actualité politique: "Johnny aurait fait une chanson sur ce professeur décapité" ose-t-elle affirmer sans voir le ridicule de sa parole.

                                LAETICIA MET EN SCENE  LA VOIX "D'OUTRE-TOMBE"

    La veuve convie le fantôme Johnny en permanence (elle seule l'entend d'ailleurs...) et instrumentalise le nouveau partenaire dans l'exercice du culte mortuaire, Pascal Balland. Au  bout de quelques mois il  réagit malLogique.

    "Laeticia aurait voulu que le passé et le présent s'entremêlent, que Pascal l'accompagne sur la tombe du rockeur, mais ça, ça a coincé..." La source a ajouté : "Il est à fleur de peau, pas toujours sympa avec les autres, voire carrément pas aimable. Personne ne l'avait jamais vu comme ça"

    Le nouveau compagnon mal à l'aise dans les maisons de Johnny, refuse carrément le rôle public que Laeticia entend lui faire jouer, sur la tombe et ailleurs, toujours devant médias.  A juste titre.

    Le couple se sépare.

                                          L'HOMME-PANSEMENT

    Vacharde, Laeticia Hallyday répond que de toutes façons cet individu entré dans sa vie n'était qu'un pansement ! L'homme réduit à n'être qu'un linge collé sur sa plaie! 

    Il fallait oser. Elle a osé. Une séquence d'un féminisme dévoyé.

    Médisante dans son humiliation publique, elle  va jusqu'à le moquer  parce que ... restaurateur  Elle ose le comparer en négatif au profit du suivant "Jalil   sa poésie, sa culture, son élégance, l’emmènent à des années-lumière des infortunes de la restauration !"

                 LE CANNIBALISME SEXUEL DE L'ANIMAL MANTE RELIGIEUSE

    Un magazine avait croqué Laeticia en mante-religieuse, insecte qui décapite pour mieux A apture.JPGse  nourrir de la tête du mâle reproducteur dont l'animal femelle a soin de prendre la semence APRES la décapitation (les nerfs de l'abdomen étant toujours actifs quelques secondes) dans ce que les scientifiques nomment le cannibalisme sexuel.

    Toute comparaison animale avec la veuve est certes issue de l'imagination du média. Mais elle tient la route.

    D'une cruauté infinie, Cruella résume son ancien amant à une fonction au service de sa personne.  Après l'homme tiroir-caisse, voici venu " l'homme-pansement" dont la mission fut de coller à la peau de Laeticia  juste pour colmater la douleur scénarisée de l'éplorée. Ainsi résume-t-elle la relation.

    La veuve joyeuse déverse au public son film de vie impudique par réseaux sociaux et médias  interposés autour de  la "perte de mon mari, vertigineuse, insurmontable montagne de douleur à surmonter au quotidien

    Le business nauséabond  sent la chair putréfiée. ô Cruella.

    Quelle vie cette belle-mère fit subir aux enfants du rockeur ? ô Laura, si tu savais...

    On sait, désormais. Un peu mieux. Par ses propres paroles à elle. Sidérant.

                                             Sylvie Neidinger

     

                                                                                                                                               

    (Gala)

  • Les zoos humains pour exhiber les "sauvages"jusqu'en 1930

    Imprimer

    "Kamasutra de l'ensauvagement de la presse" de E Macron. Suite des positions sur cette question: ici les zoos humains pour présenter ceux que l'on nommait "sauvages".

    Humains réduits à l'état de bêtes curieuses.  Etres humains exhibés dans les jardins d'acclimatation. Expos coloniales pour  justifier la hiérarchisation des races, les bienfaits du pouvoir "civilisateur".

    Illustration du racisme ordinaire: 35 000 exhibés, 1,5 milliards de visiteurs en tout, en France, Allemagne, Suisse, Angleterre...Barnum et la manipulation de l'histoire aux USA.

    On vient voir des "sauvages en chair et en os" venant de contrées lointaines.

    Du pur cinéma avant l'heure: il leur est même demandé de jouer aux cannibales ! Pendant que sur le terrain les peuples sont souvent éliminés. ( Fuégiens de Patagonie, dernier survivant disparu en 1960. Peuple décimé de maladies pulmonaires, Vénus Hottentote exhibée comme un monstre, aborigènes,..) 

    Ils sont présentés comme étrangers,  anormaux...sauvages par des entrepreneurs de spectacle certes. Par les empires coloniaux, les Etats eux-mêmes dans le cadre d'expos universelles! Un modèle "racialogique" pour exposer la force supposée  bienfaitrice du modèle colonial.

    France. Guyane. Saint Laurent du Maroni. La jeune Moliko , amérindienne kalina, exposée au jardin d'acclimatation. Peuples "ensauvagés", humiliés, objets d'études pseudo scientifiques à caractère racialiste ! Elle rentrera chez elle en Guyane, traumatisée du calvaire des exhibés.

    Passage du racisme scientifique de différenciations humaines au racisme populaire au contact direct d'individus dits primitifs , le pygmée représentant le modèle parfait  de la sauvagerie absolue par sa petite taille.

    Aux USA,  dans la culture du spectacle américaine mais aussi à l'expo de Saint-Louis  où Ota Benga du Congo est exposé dans une cage avec un singe carrément ! L'homme se suicidera.

    On ne peut que signaler l'excellent documentaire sur Arte.

    https://www.arte.tv/fr/videos/067797-000-A/sauvages-au-coeur-des-zoos-humains/

    (ARTE)  :Pendant plus d'un siècle, les grandes puissances colonisatrices ont exhibé comme des bêtes sauvages des êtres humains arrachés à leur terre natale. Retracée dans ce passionnant documentaire, cette "pratique" a servi bien des intérêts.

    Ils se nomment Petite Capeline, Tambo, Moliko, Ota Benga, Marius Kaloïe et Jean Thiam. Fuégienne de Patagonie, Aborigène d’Australie, Kali’na de Guyane, Pygmée du Congo, Kanak de Nouvelle-Calédonie, ces six-là, comme 35 000 autres entre 1810 et 1940, ont été arrachés à leur terre lointaine pour répondre à la curiosité d'un public en mal d'exotisme, dans les grandes métropoles occidentales. Présentés comme des monstres de foire, voire comme des cannibales, exhibés dans de véritables zoos humains, ils ont été source de distraction pour plus d'un milliard et demi d'Européens et d'Américains, venus les découvrir en famille au cirque ou dans des villages indigènes reconstitués, lors des grandes expositions universelles et coloniales. Racisme populaire
    S'appuyant sur de riches archives (photos, films, journaux…) ainsi que sur le témoignage inédit des descendants de plusieurs de ces exhibés involontaires, Pascal Blanchard et Bruno Victor-Pujebet restituent le phénomène des exhibitions ethnographiques dans leur contexte historique, de l’émergence à l'essor des grands empires coloniaux. Ponctué d'éclairages de spécialistes et d'universitaires, parmi lesquels l'anthropologue Gilles Boëtsch (CNRS, Dakar) et les historiens Benjamin Stora, Sandrine Lemaire et Fanny Robles, leur passionnant récit permet d'appréhender la façon dont nos sociétés se sont construites en fabriquant, lors de grandes fêtes populaires, une représentation stéréotypée du "sauvage". Et comment, succédant au racisme scientifique dominant/dominé. Expo coloniale d eMarseile en des débuts, a pu s'instituer un racisme populaire légitimant la domination des grandes puissances sur les autres peuples du monde.

    https://www.laliberte.ch/dossiers/histoire-vivante/articles/le-succes-suisse-des-villages-negres-434722

    https://pages.rts.ch/docs/histoire-vivante/9216250-sauvages---au-coeur-des-zoos-humains.html

    https://www.letemps.ch/opinions/suisse-exhibait-sauvages-geneve

    https://www.nouvelobs.com/monde/afrique/20181128.OBS6158/pendant-150-ans-des-hommes-ont-exhibe-d-autres-hommes-dans-des-zoos.html

    https://www.monde-diplomatique.fr/2000/08/BANCEL/1944

    Le statut de "sauvage" se présentait évidemment par opposition celui de "civilisé." L'un mettant en valeur l'autre. Expo coloniale de Marseille en 1922 par exemple.

    Les populations coloniales seront finalement considérées comme "civilisables" quand les besoins se font sentir de troupes coloniales  combattantes pour la première guerre mondiale...

    Joséphine Baker, en 1925, libre, intelligente, adulée et détestée va se jouer de l'image du sauvage avec sa ceinture de banane. Son spectacle "exotique" à Paris fait exploser le mythe colonial de l'intérieur par cette artiste majeure.

    Expo coloniale de Vincennes (1931) 33 millions de tickets vendus. Le "Sauvage" étant entre temps devenu "brave" indigène.

    Marius Kaloie, kanak, sera dans les années 30 parmi les derniers piégés du cirque zoologique. Un retour au XIXème siècle avec  sa troupe -brutalisée. La troupe kanak se révolte, elle aussi piégés. Des hommes ordinaires kanaks, de la vie ordinaire, douaniers et autres ayant accepté ce voyage en Europe qui a viré au cauchemar pour eux. L'exhibition n'est plus acceptée. Ligues de droits de l'homme, partis politiques: la mise en scène heurte désormais. Les kanaks sont rapatriés. Maius Kaloie reste et se marie avec une française. Magnifique symbole d'une page qui se tourne.

    La fin des zoos humains marque le début des guerres de décolonisation.

    L'image du sauvage ne passe plus effectivement  par les exhibitions.  Mais elle perdure ! Commence l'ère du cinéma et ses représentation des "sauvages" (ô King Kong!).

    Au milieu des année 1990, chercheurs et historiens ouvrent les archives coloniales. Les artistes s'emparent du sujet . Ayana V. Jackson par exemple revisite les clichés anthropologiques du XIXème siècle.

    Le barbare, c'est d'abord l'homme qui croit à la barbarie ! Claude Levi Strauss.(Race et histoire 1961) 

                               

                                                                            Sylvie Neidinger

    #sauvage,#ensauvagement,#darmanin,#macron,#kamasutra de la #presse

     

    #barbare, claude levi strauss, #sauvage,#ensauvagement,#darmanin,#macron,#kamasutra de la #presse

    #sauvage,#ensauvagement,#darmanin,#macron,#kamasutra de la #presse,#barbare,claude levi strauss

    #sauvage,#ensauvagement,#darmanin,#macron,#kamasutra de la #presse,#barbare,claude levi strauss

    #BlogNeidingerEnsauvagementSémiologie

    1) Ensauvagement : terme inacceptable dans la bouche de responsables politiques

    2) Kamasutra ensauvagé d'Emmanuel Macron contre la presse

    3)Avant " l'ensauvagement", le mythe du bon sauvage

    4) Le "sauvage" a-t-il une âme? La controverse de Valladolid

    5) Les zoos humains pour exhiber les "sauvages" jusqu'en 1930

    #photographie,ayana v #jackson,#sauvage,#ensauvagement,#darmanin,#macron,#kamasutra de la #presse,#barbare,claude levi strauss,#blogneidingerensauvagementsémiologie,#racisme

  • La réalité raciste des USA démolit l'image "démocratique" du pays

    Imprimer

    Les actuelles  contestations liées au racisme américain  institutionnel, ancré,  opèrent un véritable retour au REEL  de la violence sociale communautaire des Etats-Unis. Laquelle explose au regard du monde.

    Ahmaud Arbery fait son jogging. Il est descendu comme un lapin le 23 février 2020. L'enquête initiale patine. Suite au scandale et grâce à la  vidéo choquante, les auteurs (un père ancien policier, son fils, le vidéaste) sont finalement arrêtés, longtemps après. Etat: Georgie.

    Le 13 mai, les policiers déboulent de nuit dans l'appartement de l'ambulancière Breonna Taylor. Elle dort avec son compagnon. Elle est liquidée de 8 balles. Elle est noire. Une violence raciale inouïe au Kentucky. Un avis de recherche erroné en plus. Quelle recherche...Tirée comme un lapin.

    Le 25 mai à Minneapolis, Minnesota,  l'assassinat par un policier de George Floyd -M. Chauvin qui presse 8 mn 46 seconde  sur la gorge-   fait entrer le pays dans l'indignation massive. Des manifestations historiques qui rappellent  1968.

    "I can't breath". Certaines communautés ne peuvent respirer. Noire, hispanique...

                                  L'ONU RECLAME QUE CE RACISME CESSE 

    L'ONU appelle les Etats-Unis à réagir face aux meurtres racistes.

    Des affaires racistes  encore et encore...

    C'est un problème persistant jamais résolu d'une partie de la société américaine qui a son logiciel mental toujours bloqué sur l'ESCLAVAGE (400 ans d'esclavage).

    ô scandale quand pour certains la vie d'un homme, d'une femme noire vaut moins que celle d'un poulet.

    Les esclaves n'étaient pas considérés comme des êtres humains:  à mi chemin entre objets et animaux. Ils avaient une valeur marchande issue d'une force de travail (dans les plantations sudistes le plus souvent). 

    Un blog canadien signale combien l'Allemagne nazie s'est inspirée du modèle racial de ségrégation américain "C’est ce que révèle le Pr James Whitman de la faculté de droit de l’université Yale dans son livre Hitler’s American Model: The United States and the Making of Nazi Race Law. " Le côté sombre du pays...

    En 2020, on peut toujours  tirer sur  un homme noir...comme un lapin, entrer de nuit dans une chambre et tuer par erreur une ambulancière ...noire qui dort paisiblement, étouffer 8,46 mn durant. Soit tuer en toute impunité.

    Ce que dit la mort de George Floyd de l'Amérique.

     

               QUELLE DEMOCRATIE  EN INTERNE ET EN EXPORTATION?

    Le problème N°1 est que en 2020, la  mentalité esclavagiste perdure.

    Le problème N°2 est que les Etats-Unis vantent leur modèle démocratique comme phare du monde. Souvent par la voie militaire: ils s'appuient d'ailleurs sur cette base pour "justifier"   leur politique étrangère jusqu'à engager des conflits.

    Ici une analyse de la promotion de la démocratie post guerre froide.

    Autre analyse par Stephen Walt professeur de Harvard  dans un article paru dans  Foreign Policy en 2016 : il constate que les tentatives d'exportation  de la démocratie ont justement échoué. Parmi ses arguments,  le constat qu'on exporte mal la démocratie par la violence militaire. ..Certes !  :

    "Croire que l'armée américaine pouvait exporter la démocratie rapidement et à moindre coût exigeait un degré d'orgueil qui est encore à couper le souffle.Deuxièmement, le recours à la force pour propager la démocratie déclenche presque toujours une résistance violente. Le nationalisme et d'autres formes d'identité locale restent des caractéristiques puissantes du monde d'aujourd'hui, et la plupart des gens n'aiment pas suivre les ordres d'occupants étrangers bien armés" 

    C'est évident que la voie de la force militaire pour exporter  la "démocratie" est suspecte d'emblée. Effectivement, l'argument donné face aux opinions publiques mondiales pour justifier une occupation- comme en Irak  par exemple- masque souvent d'autres objectifs (contrôle de ressources pétrolières et autres).

    Au delà de cet argument militaire, pour avoir l'orgueil de vouloir exporter son modèle de société au monde, encore faut-il que le modèle démocratique américain en soit vraiment un!

    En aucune manière la violence interne   aux USA, pays  aux armes en nombre dans la population, à la gâchette facile (cf les rafales dans les lycées!) et au racisme institutionnel, ne peut être "modèle".

                                  DONALD TRUMP CASSE LES LIENS DIVISE

    L' actuel dirigeant, Donald Trump souffle sur les braises des affaires racistes dans sa manie narcissique et  tweetesque. Il entendait même envoyer son armée face à sa population en interne (question: pour transmettre la ...démocratie par la voie ...militaire à son propre pays ??? ) L'intervention d'une l'armée dans son propre pays correspond à une guerre civile, le sait-il ?

    De hauts gradés, fait rarissime prennent la parole contre le président.

    Le tweetos compulsif agresse verbalement ses ennemis qu'il a nombreux, jusque chez ses meilleurs partenaires : européens et autres, stigmatisés et qui désormais le lui rendent bien. ..Il a cassé des liens diplomatiques anciens. Son plaisir: hurler "fire", "viré".. Donald  Trump est-il sain d'esprit d'ailleurs?  

    Au delà du racisme, les USA sont inégalitaires. Les protections sociales faibles, l'accès aux soins: difficile. 

    Les actuelles manifestations montrent évidemment les populations "noires" en colère mais aussi de nombreux autres: blancs, hispaniques etc. en solidarité avec eux. 

    Une partie de l'Amérique est révoltée, à juste titre.

    Le démocratie américaine est malade: des journalistes en action sur le terrain des manifestations sont pris pour cible, eux aussi visés. La presse est normalement un pilier démocratique. Là aussi les lignes bougent.

    Une vague mondiale de protestation secoue la planète.

    They can't breath. We can't breath. Black Lives Matter.

                                                                    Sylvie Neidinger

    Suites

    Journaliste de CNN arrêté pendant son direct!

    ahmaud #arbery,#breonna taylor,#usa,#policiers,#émeutes,#racisme,#esclavage,george #floyd,we can't breath,i can't breath,général #mattis

    L'ONU réclame un débat sur le racisme systémique américain.

    "Sans mentionner les Etats-Unis, Mme Bachelet a dénoncé "la violence raciale, le racisme systémique et les pratiques policières discriminatoires d'aujourd'hui", déplorant "l'incapacité à reconnaître et à affronter l'héritage de la traite des esclaves et du colonialisme".

    "Nous devons faire amende honorable pour des siècles de violence et de discrimination, au travers notamment d'excuses officielles, de processus de vérité et des réparations sous diverses formes", a-t-elle dit.

    Avant l'ouverture des débats, une vingtaine de hauts fonctionnaires des Nations unies d'origine ou d'ascendance africaine, parmi lesquels le chef de l'Organisation mondiale de la santé Tedros Adhanom Ghebreyesus, avaient eux aussi signé à titre personnel une déclaration pour indiquer que "la simple condamnation des expressions et des actes de racisme ne suffit pas".(17 juin  citation) 

  • L'oxymore Raoult: "populiste... scientifique"!

    Imprimer

    Le Professeur ‌Didier Raoult  de Marseille était comparé au druide d'Astérix en raison de sa coiffure. Il est aussi un total oxymore. Car appartenant au milieu médical, de la recherche et en même temps se comportant en populiste.

    Le "patron" de l'IHU est de plus adoubé par D Trump dont les non-compétences scientifiques et médicales sont "mondialement reconnues"....Un total populiste lui aussi.

    Alors que le traitement du nouveau virus  covid-19 n'existe pas, les discussions scientifiques sur l'usage éventuel  d'un médicament (la fameuse hydroxychroloquine+azithromycine) pour guérir ont rapidement  débordé en match OM-PSG, en  pétitions pour ou contre!

    L'individu est étrange, ne contre-argumente pas et démolit ceux qui ne pensent pas comme lui. 

    Le grand public s'est emparé avec force du sujet. Désemparés les soignants de réa voyaient même  les familles de malades intubés réclamer avec force  l'usage de la dite substance !

    Or, seul le monde scientifique et médical peut argumenter, contre-argumenter.

    Justement, cette semaine l'infectiologue Christophe Rapp monte au créneau en contre. Il accuse Didier  Raoult de "populisme scientifique" deux termes antinomiques, créant un parfait oxymore.

    L'infectiologue Rapp regrette également  la visite d'Emmanuel Macron, cet autre grand populiste,  au trublion marseillais, lui donnant une onction de véracité.

    Science tombée bien bas.  Les arguments  pour et  contre ce traitement peuvent et doivent d'échanger entre scientifiques (Fort heureusement tous ne pensent pas la même chose....)   Mais pas à coups de claques médiatiques ! 

    L'oxymore marseillais n'est pas le dernier à distribuer les piques...

                                                                       Sylvie Neidinger

     

    A lire : 

    -Raoult auditionné au Sénat : un rapport non publié (à suivre..)

    - Covid-19  et ses controverses scientifiques dans l'espace public

    -Raoult, probable narcissique, cinglant  avec ceux qui le contredisent. Lui ne se privant pas de démolir les autres. 

    -Roselyne Bachelot C dans l'air du 20 mai remet Raoult qui traite ses opposants de "fous" à sa place. Elle ajoute " au delà de la vision que l’on peut avoir de Didier Raoult, son étude n’a pas été validée par ses confrères. Pire, elle a même montrée comme un mauvais exemple : « L’épidémiologiste, le professeur Lapostolle, a montré les études de Raoult à ses étudiants en médecine, a-t-elle déclaré dans C à vous. Pour leur montrer, pour faire l’analyse critique de ce qu’il ne faut pas faire. C’est devenu un cas d’école. »

    -Selon la philosophe Marylin Maeso, Raoult mélange politique et science. Elle  invite à la prudence concernant les propos de Didier Raoult dont il faut se méfier. "On ne peut pas être à la fois un savant et un politique, comme dirait Max Weber. Ce sont deux attitudes qui sont différentes, qui obéissent à des règles et à des buts distincts", dénonce-t-elle. "À partir du moment où on essaye de les mélanger, ça donne ce genre de cacophonie que l'on a pu voir avec le buzz Raoult". 

     

     

                                             COVID 19 

     

  • Pourquoi la Suisse et l'Allemagne acceptent-elles en silence les actes scandaleux du roi de Thaïlande?

    Imprimer

    Etonnante  affaire. Etonnant silence général. On trouve  l'information en français dans deux magazines... people ! ( Gala  et Voici). Peu d'articles dans la presse généraliste.

    Jusqu'où vont les règles de la diplomatie entre Etats dans cette scabreuse affaire, entre l'Allemagne, la Suisse et la Thaïlande?

    Accepter l'inacceptable.... jusqu'à quelle limite ? 

    Acte 1-  Rama X, Roi de Thaïlande se confine en Allemagne avec son harem d'une vingtaine de femmes que l'on soupçonne d'être droguées.

    Acte 2- L'individu s'ennuie. Il sort de son Grand Hotel Sonnenbichl de Garmisch-Partenkirchen. Il prend son avion personnel qu'il pilote seul et à plusieurs reprises au dessus de l'Allemagne. Il commet  de folles manoeuvres avec son  Boeing 737-800 entre plusieurs villes allemandes. Il survole l'Allemagne en tous sens, pratique le touch&go, atterrit /redécolle. Le pauvre s'ennuie du confinement allemand. Il  a trouvé ce jeu pour ...s'amuser. 

    REMARQUE-LES AUTORITES  LE LAISSENT PILOTER SON AVION  SEUL EN ALLEMAGNE ET SUISSE !!

    (Gala ): "L'édition allemande de Gala raconte ainsi que le roi thaïlandais s'est déjà envolé, depuis Munich, pour Dresde ou Hanovre tandis que Bild rapporte que le 27 mars, il s'est rendu à Leipzig, puis à Hanovre trois jours plus tard, et précise que durant ces voyages, il était seul. Une frénésie qui ne semble pas près de s'arrêter : le site Flight Radar montre ainsi que, ce samedi, son appareil appartenant à la Royal Thaï Air Force a effectué un vol express aller-retour entre Munich et Zurich (Suisse).

    Selon les médias allemands, Rama X, à la recherche d'adrénaline, en profite également pour s'amuser avec son avion grâce au "touch and go", une manoeuvre dangereuse si elle est mal exécutée. Le touch and go, aussi appelé le posé-décollé, est une pratique qui consiste à qu'un avion atterrisse puis redécolle immédiatement sans s'arrêter complètement. Cette manoeuvre est essentiellement pratiquée lors de la formation des pilotes et ne peut se faire que lorsque l'engin a une vitesse suffisante pour pouvoir remettre les gaz en toute sécurité."

    Acte 3- Rama X repart le 4 avril  dans son pays,  récupérant son épouse à Zurich. Il bloque l'aéroport international de Bangkok  deux jours pour "désinfection". Un rapide aller-retour car il revient dans les Alpes deux jours plus tard.

    Acte 4- Mardi 6 avril, Rama X revient en Europe toujours  par Zurich. Retour détonant. L'aéroport suisse désactive toutes ses webcams pour être agréable au monarque (fou) Un photojournaliste du Bild est présent. Les gardes du corps du roi contestent. 

    La police suisse moleste le photographe. Les autorités  helvètes n'y vont pas de main morte  : " (Gala)  un photographe du journal allemand Bild, qui tentait d'immortaliser le retour du monarque et de sa cour, a été immédiatement arrêté par la police suisse, à la demande de ses gardes du corps. Six policiers l'ont traîné au loin, a-t-il raconté au site Nau.ch"Ils m'ont tordu le bras. Quand j'ai crié de douleur, ils l'ont juste serré plus fort", a-t-il témoigné. Bilan : une arrestation de quelques heures et une déchirure musculaire à l'épaule. Pour quel motif ? "Ce n'est pas la première fois que les autorités suisses se prosternent devant des invités d'État étrangers", a estimé un porte-parole d'Amnesty."

    Comment deux états démocratiques, l'Allemagne et la Suisse acceptent-ils l'inacceptable au nom de la soit disant "diplomatie"? 

    Parce qu'on est roi de Thaïlande, on peut pratiquer le posé-décollé en Allemagne pour s'amuser lors de trajets intercités ??? Puis rentrer dans son hôtel où un harem vingt femmes l'attendent, certaines droguées? En plein confinement lié au coronavirus !!

    Parce qu'on est roi de Thaïlande, on fait arrêter un photographe du Bild par les autorités suisses, de façon musclée à Zurich?  On réussit à shunter les webcams d'un aéroport, au mépris de toute la sécurité pour l'aéroport lui-même qui réclame un regard permanent sur les installations ??

    Pour l'argent? 

    Pourquoi??????

                                                     Sylvie Neidinger

     

    Toute police peut éviter, en période de confinement les "profiteur". La police de l'aéroport de  Marseille vient d'empêcher un avion de fêtards comptant se rendre à Cannes et venus de Londres.Tous ont du repartir d'où ils arrivaient.

    Eté 2016 la photo de  Rama X dénudé, en croc top, jeans taille plus que basse à l'aéroport de Munich

    Rama X  TORTURE son personnel en Allemagne ! ( et en Thaïlande) Sa Cour traumatisée

    #roi,#thaïlande,#ramax,#allemagne,#suisse,#coronavirus,#confinement,#aéroport,#harem,#airbus

     

    #roi,#thaïlande,#ramax,#allemagne,#suisse,#coronavirus,#confinement,#aéroport,#harem,#airbus

     

    rubrique covid-19

  • Sophie Rainoldi aide-soignante stigmatisée par lettre anonyme

    Imprimer

    Le personnel soignant vit un enfer. En plus du contact avec les malades -par principe, c'est le métier ! -  l'absence de protection pèse, avec des horaires sans nom, l'épuisement physique, moral....

    Il manquait au tableau noir la stigmatisation.... C'est fait. Voici la "lettre" d'un voisin, non signée qu'une soignante découvre sur  sa porte en rentrant du travail.

    La missive demande à Sophie Rainoldi de ne pas toucher les boutons d'ascenseur, vu son métier, d'aller promener son chien plus loin. Voire de loger...ailleurs!

    "Est-il possible pour notre sécurité de ne pas toucher les portes communes ou peut-être pour ces prochains jours d'essayer de loger ailleurs ?" "Et peut-être aussi de sortir votre chien plus loin ?" "Ne prenez pas ça contre vous mais je pense que moi-même et les voisins nous sentirons plus en sécurité"

    Précisément immonde.

    Une infirmière libérale qui soigne des patients Covid-19 est traitée comme une pestiférée dans sa rue. Sa mère témoigne à une radio, en pleurs."Je voulais vous dire que la collègue de ma fille a trouvé sur le pare-brise de sa voiture un mot qui disait 'vous êtes infirmière donc vous avez plus de risque d'être contaminée par le virus. Donc, merci de ne pas vous garer proche des autres voitures'", a déclaré l'auditrice, en larmes. Elle a ensuite indiqué que sa fille a découvert sur la porte de son domicile un mot "qui demandait de faire attention dans les parties communes et de si possible habiter ailleurs, le temps que le virus passe". "La bêtise dans toute sa splendeur ! Les gens qui ont écrit ça, le jour où ils seront malades, ils vont les appeler de toute urgence (...) Ils ne sont pas tous à applaudir aux fenêtres [chaque soir à 20h]", a conclu Evelyne.

    Un proviseur italien, Domenico Squillace, avait  justement écrit une magnifique lettre à ses élèves demandant de ne pas donner corps à l'empoisonnement des relations sociales:  "Le professeur d'italien et de littérature voulait ramener un peu de raison dans l'alarmisme ambiant. Ainsi, dans ses lignes, il conjure ses élèves de « garder leur sang-froid, de ne pas se laisser emporter par le délire collectif, de continuer – avec les précautions nécessaires – à vivre une vie normale ». Et surtout, le proviseur les appelle à se méfier de «l'empoisonnement des relations sociales ».

    Les soignants peuvent parfaitement en plus de tomber malades, se mettre en retrait voire changer de métier...A juste titre.  Qui alors  soignera les stigmatiseurs-délateurs  anonymes planqués?

    La crise sanitaire ne fait que commencer. Cela promet...

     

                                                                                     Sylvie Neidinger

    sophie rainoldi,personnel soignant,aide soignante,#stigmatisation,lettre anonyme

    RUBRIQUE #CORONAVIRUS 2020 Covid-19

  • Trois CHUTES FINALES: DSK, FILLON, GRIVEAUX

    Imprimer

    Et de trois ! Après DSK, Fillon: Griveaux.

    CHUTE DSK en 2011. Alors qu'il allait être choisi comme candidat socialiste à l'élection présidentielle -probable président de la république- il est accusé de viol par une employé d'un hôtel de New-York.  Début des affaires sexuelles de Dominique Strauss-Kahn dites   du Carlton, Sofitel.  FMI touché aussi car l'individu avait invité des prostituées dans son bureau américain. Les langues se délient. L'individu pratiquait l'échangisme aussi. Une telle addiction privée était évidemment  incompatible avec la fonction présidentielle. Il se disait alors que les services secrets français avaient eu potentiellement leur rôle dans ce dézingage intervenu dans un hôtel certes américain mais  d'une chaîne française...DSK n'est JAMAIS revenu à la politique. En 2020 il est pris dans l'affaire #LSK, une escroquerie en bande organisée.

    CHUTE FILLON en 2017. Alors que Fillon sort vainqueur de la primaire, il subit dans la foulée une attaque médiatique en règle, puissante, rapide.  Les  faits de vie privée incriminés n'intéressaient jusque là ni la justice, ni les médias français avant le résultat  cette primaire. S'engage alors  un impressionnant  blitzkrieg. Même les délais rapides  de la justice sont hors normes. L'électorat de droite en reste marqué troublé. Convaincu d'une action concertée. Fillon parle de forces puissantes qu'il a certainement dérangées (cf pour  son attitude bienveillante avec la Russie?) Mais ne peut rien démontrer. Ceux qui citent l'entourage médiatique de Emmanuel Macron (Niel, BFM ...) dans des ouvrages comme à l'origine du dézingage ne peuvent clairement démontrer un complot. Bizarrerie de date: le procès Fillon est programmé prochainement:  la semaine des élections municipales!  F Fillon  s'est mis en retrait de la politique.

    CHUTE GRIVEAUX en 2020 : une sexetape de B Griveaux sort. L'affaire explose le jour de la Saint-Valentin. L'individu renonce à la mairie de Paris. Le débat fait rage entre bien évidemment la légalité: l'atteinte à la vie privée. Et l'accusation de légèreté. Nombreux  tels Barbier (cf " il n'a que ce qu'il mérite") ou  July (qui traite l'individu de "con") trouve que cet acte n'est pas digne de son engagement politique. Quand un individu  est à ce niveau de la politique (fonction quasi ministérielle d'ancien porte parole)  il ne se masturbe pas forcément devant une maîtresse en se laissant filmer et en lui envoyant le film par une appli. Ce,  après en  avoir fait des louches sur sa vie familiale en exposant carrément sa propre famille (ses enfants!) dans Paris Match. Ce que tous les politiciens ne font pas (exposer sa famille au premier plan dans un magazine people). Une incohérence  d'image  effectivement.

    Il est un véritable...cinéaste car ayant enregistré...plusieurs vidéos sexuelles!

                              SONDAGES PAS TENDRES AVEC GRIVEAUX 

    Les sondages ne sont pas tendres dans la ligne de Serge Jul: une majorité pense que Griveaux n'a que ce qu'il mérite.

    Qui sont les protagonistes?

    *D'une part, l'activiste russe Pavlenski . Rappel: il fut  accueilli en France par.... François Hollande, dans sa détestation présidentielle de Poutine car l'activiste -psy!- était violemment anti-Poutine, ami des Pussy Riot etc.... Macron vient aujourd'hui accuser les russes de manipulations . Rires à Moscou contre les réactions du  pouvoir français Les russes se moquent des "hypocrites à tous étages".

    *La dame par qui le scandale arrive serait bien la compagne de Piotr Pavlenski, Alexandra  de Taddeo dont la mère confirme que sa fille  entretenait bien une relation avec B Griveaux.

    Le grivois semble s'être fait piéger comme un débutant. Et ça voulait  diriger la mégapole de Paris? Le temps préhistorique des années Mitterrand ou Chirac est révolu. Tout responsable politique le sait. Griveaux trop léger, sûr de lui, méprisant, l'avait oublié.

                                                    Sylvie Neidinger

                    

    https://www.cnews.fr/france/2020-02-14/les-affaires-de-moeurs-qui-ont-secoue-la-politique-francaise-927251

    https://www.rtl.fr/actu/politique/benjamin-griveaux-de-dsk-boy-et-figure-de-la-macronie-a-candidat-dechu-7800093883

    https://www.lepoint.fr/politique/la-malediction-des-strauss-kahniens-17-02-2020-2362980_20.php

  • L'élitisme "à la française" a bien protégé la pédophilie

    Imprimer

    Selon un témoignage réel que je recueillis de vive voix il y a une vingtaine d'année d'une estimable personne, en lien avec  la Direction de  la Protection de la Jeunesse, Ministère de la Justice,   la pédophilie était...fort bien vue dans le microcosme local de la capitale. "On ne peut pas  faire grand chose  côté Justice, me disait ce professionnel découragé,  les protections de la pédophilie sont très puissantes à Paris. C'est difficile"

    La personne était écoeurée des affaires  judiciaires étouffées tel le scandale public de  Jack Lang au Maroc, entre beaucoup d'autres dossiers  dont ce pro avait connaissance et bien évidemment ne partageait pas, secret professionnel oblige. Chape de plomb.

    La pédophilie touche traditionnellement TOUS les milieux liés à l'enfance tels l'Education Nationale, l'Eglise... mais pas seulement.

    Les délinquants "puisent " dans leur vivier.  A cette époque carrément  à la vue de tous comme l'affaire Franck Demules, cette  victime publique du pédophile Hennion.  En 2009 il publie aux Editions du moment  Un petit tour en enfer.  Entre 1977 et 1986, de ses 10 à ses 18 ans, il a été abusé par Christian Hennion, alors journaliste à Libération.

    Ce qui choque ici et ce que démontre l'affaire Matzneff est cette accointance, tolérance pour l'intolérable.  On  cite donc   les nombreuses affaires françaises dans des milieux qui valorisaient cette "utilisation" (illégale) de mineurs:  Hamilton, le couple Bergé-Yves Saint-Laurent et leur Villa Majorelle, les  années Mitterrand,  les soixante huitards type Cohen-Bendit, l'affaire étouffée du Coral et des pontes de la mitterrandie, Jack Lang cité   ici aussi pour Coral. Idem Matzneff !! 

                        LA DERIVE SOIXANTE HUITARDE ...DOLTO  

    Des lieux de vie animés par les mouvements d'antipsychiatrie des années 70 sont concernés (Affaire Père Jaouen) . Dolto, Foucault pris dans le même panier. La psychanalyste Dolto avait signé une pétition pour libérer des pédophiles notoires et racontait souvent n'importe quoi (dont les propos de 1979). Elisabeth Roudinesco analyse aujourd'hui  ici les accointances théoriques des praticiens avec la pédophilie, une véritable dérive idéologique: Comment réagissez-vous à la polémique autour de certains textes de Françoise Dolto publiés dans le Canard enchaîné en janvier ?Françoise Dolto tenait souvent des propos insensés, notamment quand elle a commencé à être célèbre et qu’elle répondait n’importe quoi à n’importe qui. Dans toutes les citations bien connues, recueillies depuis des lustres sur Internet, c’est toujours la même litanie : elle prend les enfants pour des adultes parce qu’elle leur reconnaît, à juste tire, un statut de sujet, confond l’inconscient avec le conscient et accumule des cas particuliers tirés de sa clinique, comme si elle s’adressait à un cercle d’initiés : les femmes battues désirent «inconsciemment» être battues, les enfants aiment séduire «inconsciemment» les adultes, notamment leurs pères, etc.

    L'enfant version Dolto serait une personne  et donc maître de son corps? Belle aubaine pour les pédophiles ! "L'enfant qui chercherait à le séduire Lui le bel adulte "est effectivement un leitmotiv du discours de justification chez Matzneff. Voici le parfait signe de la perversion. Le délinquant se dit tellement séduisant que même un enfant le désire !

    Matzneff - mêlé  depuis longtemps à de véritables affaires  judiciaires de pédophilie- qui "consomme" de jeunes garçons  en Asie et s'en vante dans ses écrits  passe pourtant  sa vie sans être inquiété par la Justice. Un peu questionné  mais protégé. Il continue à publier ses livres  chez Gallimard, (éditeur de pédophilie dans le texte)  émaillant même ô perversion, ses écrits de messages codés à ses victimes ! 

     Denise Bombardier  avait dit elle clairement son fait à G.  pédophile de salon sur le plateau d'Apostrophes  il y a plusieurs années sans trouver le soutien de Bernard Pivot. La québécoise  se prit  même une bordée d'injures du microcosme parisien (Philippe  Sollers etc.)

    Jusqu'au livre d'une femme courageuse paru en janvier : Vanessa Springora.

     

      VANESSA SPINGORA EMPLOIE LA METHODE DU "PREDATEUR G": PAR UN   LIVRE, ...COMME FLAVIE FLAMENT!

     

    La France est incroyable de "détours". Deux  femmes victimes vont faire bouger les lignes. Comment ?? En employant la méthode des pédophiles artistiques soutenus par le microcosme parisien: écrire des livres ! Et c'est seulement à ce moment là que leurs "fictions"  ramènent au réel du scandale.

    Juste parce que des....livres sont écrits,  la "France qui décide"commence enfin à se regarder dans le miroir !!! Par le miroir de la littérature, ô France des Lumières, ô miroir de la Galerie des Glaces...

                                                   TROIS FEMMES ECRIVENT

    Vanessa Springora prend  donc le chasseur à son propre piège : elle couche M. G (pas l'ange Gabriel..) par écrit, dans un roman autobiographique. Le scandale éclate.

    La parole se libère jusque dans le sport avec le livre de Sarah Abitbol contre Monsieur O (Monsieur Ordure!) On se souvient de celle qui a courageusement ouvert le ban Flavie Flament qui  dénonca David Hamilton  le photographe britannique  délétère post  68 des jeunes filles en fleurs. 

    Il fallait une sacrée dose de courage de la part de ces femmes marquées à vie. Au risque de leurs relations familiales. Flavie Flament s'est fâchée  avec sa mère postérieurement au livre (accusée d'avoir laissé une jeune ado dans les mains du prédateur juste parce qu'il était connu) Idem  Vanessa Springora vient de  perdre son père suite à la publication du livre.

                                               L'ENQUETE DU   NEW-YORK TIMES 

    La société française de 2020 (celle des Gilets Jaunes anti-élite  et ...pas seulement !)  n'est plus prête à accepter les dérives  dites "parisianistes" (de parisiens  souvent montés de leur province. L'un n'empêche pas l'autre!)  qui s'accaparant le pouvoir économique, politique, éditorial, médiatique, journaliste, culturel, décidant de leurs propres  normes d'acceptabilité en dépit des Lois.

    Quel média a soutenu Denise Bombardier en son temps ? Le traitement médiatique des  infos sur les affaires pédophiles tenait du caricatural : depuis les années 70 la presse de gauche soutenait le plus souvent  pédophilie. Souvent celle d'extrême-droite dénonçait. Et globalement rien 

    En France, certains membres de la "soit-disant" élite se devaient de "consommer" des enfants mineurs filles ou garçons tels des ogres voraces. Ou  de dire par la médiation d'un livre ou d'un art combien la pédophilie est sublime (Dolto, Cohen-Bendit et les autres..) 

    Ils avaient la capacité d'étouffer  les dossiers de pédophilie.OUI L'élite française est  au bien  banc des accusésOn apprécie infiniment le titre de l'article de  du New-york Times publié le 11 février 2020 : "Un écrivain pédophile — et l’élite française — sur le banc des accusés"

    Le journal Libération a fait difficilement et tardivement son autocritique.

    Grâce aux victimes courageuses, la parole a enfin  trouvé son chemin.

                                                         Sylvie Neidinger

     

    Le coup de balai se poursuit .

    -Cinéma démission de la direction des Césars au regard de l'affaire Polanski.  En sports Démission Gailhaget +enquête

    -Christophe Girard, adjoint de Anne Hidalgo interrogé sur ses soutiens à Matzneff

     

    NY T.JPG

    SUITE

    Août 2020 Affaire Girard ami de G Matzneff

    https://www.nouvelobs.com/politique/20200816.OBS32238/un-homme-accuse-christophe-girard-d-abus-sexuel-lorsqu-il-avait-16-ans.html

     

     

    RUBRIQUE POLICE JUSTICE

     

  • Plusieurs pétitions contre Starlink, la pollution du ciel par Elon Musk

    Imprimer

    Le projet fou d'Elon Musk(SpaceX) dont on a cet été vu les prémices est en phase d'une COLERE mondiale. Des points lumineux qui MODIFIENT "notre ciel à tous".

    C'est juste illégal. Les astronomes entendent attaquer en justice la FFC commission fédérale des communications américaine.  

    De quel droit ces satellites pollueurs ? C'est un parfait scandale écologique, politique, démocratique.

    Les astronomes sont furieux. Et pas seulement eux !

                                                    Sylvie Neidinger

     

    Appel des astronomes pétition également à signer par le grand public:

    https://astronomersappeal.wordpress.com/

    Appel en Suisse en direction d'Ueli Maurer par l'initiatrice Chantal Blanc:

    Pétition suisse 

     

    elon #musk,#ciel,#starlink,#satellite,#scandale,pollution du ciel,#astronomes

     

    elon #musk,#ciel,#starlink,#satellite,#scandale,pollution du ciel,#astronomes

  • Harry et Meghan maltraitent leurs gardes du corps

    Imprimer

    H&M CIRCUS Suite- Episode 2:#NarSussex continue de maltraiter son personnel.Le couple continue à défrayer la chronique. Alors qu'il réclame de l'apaisement pour...lui-même,  son attitude dure vis à vis de l'entourage immédiat détonne: ici les gardes de sécurité.

    Les policiers  se disent traités de larbins, esclavages même : le terme est lancé!

    Le couple "Roi et Reine d'Instagram" réclame en effet de la gentillesse  Et s'attire au passage un flot de commentaires négatifs, preuve que toute communication des Sussex est actuellement souvent  vouée à l'échec

    Les policiers de Scotland Yard s'expriment tellement cela déborde...Comme c'est rare!

    Le couple d'enfants gâtés et inconscients, imbus de leur petite personne est plus qu'exigeant. "Dai Davies, anciennement à la tête de la Protection Royale a livré les dessous de la protection du couple. "Leur priorité est leur sécurité et ils veulent qu'ils restent collés à eux sans interruption", a-t-il expliqué. "Mais il faut construire une relation avec votre employeur et faire preuve d'une approche de bon sens dans ces situations", ajoute-t-il."

    Les policiers -une quinzaine: la protection est énorme- n'en peuvent plus des caprices de divas. Plus que des caprices, il y a maltraitance. Et ce n'est pas la première fois. Le divorce d'avec les britannique s'explique justement par la découverte des comportements... autoritaires de Meghan Markle avec la Reine (de facto ceux de Harry) relativement tôt, avant le "mariage du siècle".

    *Quand Meghan réclame -en vain- de porter la tiare de Diana. Harry sous emprise, sans recul, annonce que "ce que Meghan veut, Meghan l'obtient". Ce à quoi répond la Reine : «Non, Meghan ne peut pas avoir tout ce qu’elle veut», aurait froidement tranché la souveraine, «elle aura la tiare que je lui donnerai». Tout est dit. Dès le départ, M Markle  affronte juste son excellence...  la Reine.

    Le peuple britannique et les célèbres tabloïds l'ont immédiatement noté et commence dès 2018 à s'agiter, intrigués.

    *Quand elle maltraite Kate (qui va jusqu'à essuyer quelques larmes en public lors d"un essayage à la période du mariage déjà)

    *Quand Meghan M. maltraite le personnel de Buckingham, les réveille à 5 h du matin pour ses exigences, leur parle mal. Personnel que Kate va défendre.

    *Quand l'actrice de catégorie B qui joue à la diva hollywoodienne maltraite son secrétariat proche. Plusieurs démissions rapprochées face à sa tyrannie. Neuf démissions en peu de semaines! 

    *Quand le couple impose des règles  comportementales strictes aux voisins à leur égard, du "juridique procédurier à l'américaine " jamais vu dans les résidences royales. H&M transforme Frogmore Cottage en forteresse, version parano. Certains habitants de Windsor semblent déconcertés: "C’est incroyable. Nous n’avons jamais rien entendu de tel. Tous les habitants du domaine travaillent pour la famille royale. Et ils savent comment se comporter avec respect".

    *Quand M Markle fait vivre l'enfer aux nounous de son fils. Le couple en limite du sadisme autoritaire paranoïaque surveille les moindres faits et gestes des candidates. On dirait qu’elle fait passer des castings. C’est humiliant pour ces pauvres femmes” A expliqué une source pour le média Fabulous Digital. Un cauchemar pour les gouverantes.

         H&M: COUPLE AU COMPORTEMENT AUTORITAIRE ABERRANT

    La cote H&M plonge au fur et à mesure des révélations sur leur comportement aberrant. Le couple a un sentiment de supériorité égocentrique. Sur leur nouveau site web, ils mentionnaient- avant de l'effacer- qu'ils sont des" personnes protégées au niveau international et ont le droit à la sécurité personnelle quand ils le souhaitent."Diantre !

    Le couple traumatise des tiers mais sans rien assumer car ils font payer les frais de leur caprice sécuritaire au Royaume-Uni, au Canada, au prince Charles! Pour des individus qui veulent vivre "comme tout le monde"...C'est juste l'inverse! 

    Piers Morgan, journaliste vedette représente assez bien l'opinion britannique à leur encontre. Désormais il ne "rate "plus ce couple qui veut le beurre et l'argent du beurre. H&M qui réclament la gentillesse pour eux-mêmes mais d'un autoritarisme limite sadique avec tout "personnel" autour, les exemples sont nombreux.

    Il ne mâche pas ses mots: "Harry est passé d’un garçon fêtard, aimant, extrêmement populaire et charismatique, un homme qui était un capitaine d’armée intrépide dans les zones de guerre, à cette lavette malmenée par sa femme américaine plus âgée que lui. Et ce, au point qu’elle se tire de la famille royale et qu’elle l’emmène dans un autre pays. »Vous avez dit lavette? 

    La déviance autoritaire  du couple est désormais de notoriété publique. Même les policiers par nature silencieux expriment leur ras le bol. Bien évidemment les Sussex n'assumeront rien. Et dans leur attitude victimaire H&M crieront à la face du monde que "l'enfer c'est les autres". 

    L'enfer, c'est bien eux...Les britanniques ne s'y sont pas trompés. Harry et Meghan  construisent  eux-mêmes leur image négative plongeante  au fur à à mesure de leurs actes de la vie quotidienne. Hypocrites ils viennent ensuite se plaindre d'être médiatiquement maltraités!

    Alors qu'ils alimentent eux-mêmes le film de série B. De série H&M  plutôt !

                                           Sylvie Neidinger

     

                                      Rubrique H&M les Déroyaux

  • H&M CIRCUS SUITE- Harry&Meghan- "déroyaux"

    Imprimer

                                     EPISODE 1:  les #DEROYAUX

     

    Ce Blog Neidinger démarre une analyse de la telenovela, le mauvais téléfilm de série B avec pour acteurs Meghan et Harry, membres de la monarchie britannique qui aiment le beurre et l'argent du beurre. Et qui démolissent de l'intérieur cette monarchie planétaire. En s'exposant  en public (cf les confessions larmoyantes publiques lors du voyage en Afrique)

                                                    GLOBICH

    Une histoire familiale  vécue publiquement avec l'info globale du 21ème siècle (globich..). Personne sur terre n'échappe aux derniers caprices du couple en roue libre! Du coup il est salutaire de commenter...

    Cela fonctionne  pour "nous" -pris à témoin de force -un peu comme les mythologies nordiques, grecques et autres. Au dessus de "nos" têtes des êtres se disant "supérieurs" qui s'aiment et s'écharpent, se trahissent, se jalousent, se tuent, se tuent médiatiquement, se rabibochent, se dénigrent, se piquent les sous, se pavanent, s'évitent.

    Ah le match Meghan versus Kate....Harry versus William ! C'est Wimbledon en mieux.

    Le couple dit Sussex ou Narcisse sera rebaptisé ici  #NarSussex pour la série ironique . La Reine a-t-elle eu une sacré dose d'humour  britannique pince-sans -rire vu les trois dernières lettres du titre choisi pour eux...?

    #NarSussex utilise les médias quand cela arrange pour faire mousser leurs dites  "bonnes oeuvres" 

      Pourtant   traîne en procès les feuilles de choux et autres tabloïds #UK dès que l'image renvoyée ne leur convient pas. Facile...Trop facile.

    Harry et Meghan apprécient peu d'être vus comme hypocrites, opportunistes, enfants capricieux, inconsistants, images médiatiques sans structure, assez  ivres d'eux mêmes, dépensiers d'un argent qu'ils ne gagnent pas mais issu de la position privilégiée...

    Ils sont assurément Déloyaux vis à vis des britanniques que Meghan critique sans retenue (les médias et pas seulement)  Voire Déroyaux....

    Effectivement, on peut même inventer ici un néologisme  loyal/ déloyal  royal/déroyal  !

    Meghan va jusqu'à  utiliser des agences américaines pour gérer  "SussexRoyal" [titre noliliaire issu de la ville de Sussex].

    Cette marque commerciale  déposée semble vouée à l'échec en tant que telle. Comment la Monarchie pourrait-elle laisser faire? Un titre n'est pas une marque commerciale! Prince Harry semble  totalement à l'ouest (californien...) de ne pas avoir senti  combien leur démarche démolit la Royauté britannique et de facto ne peut qu'être combattue par la Royauté. Ce que la Reine semble faire mais sans le dire.

    Meghan est donnée comme infernale au sein du  palais de Buckingham avec le petit personnel. Mauvais point...Plusieurs de ses secrétaires, nounous  démissionnent tellement la guêpe californienne pique !

    La surnommée "duchesse autoritaire" entendait "moderniser la monarchie"...Rien que cela. Un peu mégalo la guêpe?  On observe comment   Meghan  donne d'accolade en public. 

    Toute critique à son encontre est supposée tenir du racisme selon elle: facile ! 

    Le couple ne craint les contradictions. Harry vient pieds nus en conférence de presse pro environnement mais arrive  en jet privé..Surtout il s'offusque des commentaires induits en sa défaveur. Bigre.

    Les honneurs leur sont montés à la tête. Leur train de vie juste une folie: le prix des habits et le reste . Leurs oeuvres à ce jour semblent superficielles.

    De quel droit ces millions de livres ou dollars  tombent-ils sur ces deux êtres de chair qui se plaignent à tous bouts de champs? Pourquoi ces dépenses de sécurité et autres  par  dls contribuables britanniques et canadiens?  Pourquoi ces sommes issues de l'exceptionnel  Comté de Cornouailles attribué à la Monarchie? 

    Pour en plus, s'entendre dire de la bouche de Madame Markle que les "britishs sont trop ceci ou pas assez cela" Le peuple britannique visiblement n'est pas au goût de  la Duchesse Markle. Insensé pour un membre de la royauté.

    Pourquoi ce couple NON canadien mais  américain et britannique vient-il au final perturber  à Toronto, Vancouver et autres villes ?La presse commence  à enquêter sur l'oligarque qui les héberge.

    Les pleurs, confessions   de Madame Markle en public pour prendre à témoin les téléspectateurs mondiaux  de son immense  souffrance tendent à démontrer une perversion narcissique certaine.

                                        MEGALOS LES MEGHANOS

    Le schéma : Meghan, quelque peu mégalomane entend reprendre à son compte l'image de Diana. Harry, être fragile qui dit ouvertement avoir des problèmes de santé mentale recherche probablement  un  peu sa maman en Meghan? 

     Harry et Meghan jouent un télé film hollywoodien. Ils  imposent leurs histoires à la face du monde (Meghan a pour projet de réaliser  prochainement une interview choc dans son pays) Le couple  tient la dragée haute aux autres, ô précieux ridicules.

    H&M est un couple à l'indécence de gosse de riche  qui prend à témoin l'univers sans accepter de  se voir critiqué. 

    (A juste titre, critiquer en retour est juste démocratique..)

    Le couple ne peut venir geindre, pleurnichant devant  les médias de leur triste sort. Ni indiquer qu'il est victime de racisme.

    Meghan Markle déclare avoir tout gagné ! Les deux écervelés de luxe ont tout perdu côté monarchie britannique. Ils entendaient avoir un pied dedans, un pied dehors.

    La Reine Elisabeth II, très colère a gagné sur ce point.

    Echec et Mat ! 

    A suivre...Et en attendant le couple est odieux avec le personnel de sécurité aussi, traité avec morgue. (selon les témoignages)

    Une série va  parodier la monarchie en caricature: Tante Meghan et Oncle Harry compris !

                                          Sylvie Neidinger

     

                                      Rubrique H&M les Déroyaux

    #uk,#meghan,#harry,#elisabethii,#h&msuite,h&m suite,merghzn,#william,#chzarles,#diana,#harry&meghancircussuite,#h&mcircus,#mégalo,presse,royauté,#suxssexroyal,#monarchie,#instagram duchesse d'instagram,meghan reine des réseaux sociaux,harry tabloïds,idiot,#narsussex,#déloyal,déroyal,déloyaux,déroyaux,#disroyals,sussex sex,humour britannique,humour pince sans rire,#narsussexcircus,précieux ridicules,meghanomégalomane

  • TRUMP et les WC: surréaliste remarque "politique" d'un Président des USA

    Imprimer

    On voudrait rester quelques jours sans entendre parler de Donald. Du coup sans en parler.

    Et c'est lui même qui revient à sa réalité tweetesque, décalée, ridicule, triste,  insultante, déjantée, agressive ou comique. Suivant l'humeur du jour.

    L'individu allant aux toilettes  eut visiblement  quelques problèmes avec l'évacuation de ses déjetions. 

    Le président des USA dans un accès de fulgurante intelligence (ce qu'il dit lui-même de LUI-même) a sonné la trompette médiatique mondiale. En fait : dans un accès de grand ridicule   autour du départ de ses... "reliquats" corporels.

    Son problème de haute géo-stratégie: la crotte ne part pas assez vite dans un pays où il pleut beaucoup. En cause les économiseurs d'eau. "Un contresens de l'histoire" répond avec humour la ministre française de l'écologie.

    "Nous regardons de très près les lavabos, les douches et d'autres éléments de la salle de bain", a lancé le président américain lors d'une réunion à la Maison Blanche, centrée sur la déréglementation, en présence de petits entrepreneurs. "Les gens doivent tirer la chasse d'eau 10 fois, 15 fois, au lieu d'une seule fois ! Ils finissent par utiliser plus d'eau", a-t-il ajouté, précisant que l'Agence de protection de l'environnement (EPA) se penchait actuellement sur le dossier à sa demande. "

    Il connait ce thème. En effet, le musée Guggenheim (impertinent ?) lui avait proposé les  toilettes en or massif baptisées América de l'italien Maurizio Cattelan. L'oeuvre impertinente a depuis été volée...#trump; #us,#wc,water closed,toilettes,économiseur d'eau

    Le fond du sujet écologique peut être discuté... Mais peut être pas au niveau présidentiel, personnage  qui a d'autres tâches !

    Dans quelle cuvette sont tombées la politique et la  diplomatie US? Affligeant.

    Elisabeth Borne, ministre française de la transition évologique répond que la bonne nouvelle est que "Trump est très isolé".

                                    TRUMP ET LE PIPI-CACA

    Après sa photo-montage de  torse nu, le pipi caca! 

    Trump impose   au monde son "corporel" intime. Visuellement ou oralement.

    C'est médicalement identifié.

    Les psychiatres avaient prévenu. Le président des USA a un  comportement infantile, narcissique, maladif, auto centré, psychopathe. Toujours en décalage.

    Il impose sa vision au monde et plonge de facto son pays en décomposition politique, diplomatique car il en est  le numéro Un.

    Dérangé. Pas seulement des intestins.

                                                                                   Sylvie Neidinger

    #trump; #us,#wc,water closed,toilettes,économiseur d'eau

    Un site commercial n'a pas manqué (c'est vrai !!! ) de commercialiser la brosse de toilettes Trump orangée.Tout est d'actu finalement: les propos de Trump valident ce genre de plaisanterie douteuse.

    #trump; #us,#wc,water closed,toilettes,économiseur d'eau

     

  • Les enfants/ la société/les profs/l'écriture

    Imprimer

    Que faisons nous vivre à nos enfants? Vous éduquez, vous transmettez les valeurs à votre progéniture. Vous tentez tout du moins.

    Et patatrac, l'environnement  vient quelque peu dominer la situation. 

    Un téléfilm  d'horreur, la  violence insoutenable, gros mots à la clé viendront potentiellement casser la baraque. Ce n'est pas nouveau.

    Un témoignage ici, dans le registre "professeur qui devrait balayer devant sa porte": une bizarre "correction".

    correction de professeur,scolarité

    L'enseignant signale à l'élève, avec une écriture innommable    "c'est un peu juste. il faut t'exercer plus à l'écriture". (on peut  lire "encenser" tellement les lettres sont mal formées)

    La remarque est presque illisible.

    Question: dans quel monde et  avec quelles méthodes transmet-on le savoir et les règles ? 

     Le prof (de Belles Lettres ?) demande avec une écriture illisible à l'élève de bien écrire....En résumé, faites ce que ce message (mal) écrit annonce par des  pattes d'oie, pattes de mouches péniblement scribouillardes.

    Cette écriture illisible à un  élève tient probablement de la négligence  au pire du mépris! La "correction" tient étymologiquement du châtiment ...qu'aucun enseignant ne s'afflige à lui-même !

    Qui faut-il encenser? Certainement les élèves pris dans un bain adulte carrément illogique. Encenser les jeunes  qui arrivent à en rire, à mettre de la distance et de la dérision. 

    Malheureusement beaucoup d'élèves peuvent être découragés par ces "voies de fait" dans leur tête à tête avec les représentants de la scolarité. On comprend pourquoi.

    Les oies ont de beaux jours devant elles. Les pattes d'oies des profs aussi.

                                                         Sylvie Neidinger     

         

    belles lettres,écriture,correction de professeur,scolarité

  • Paris, Ministère de la culture urinaire

    Imprimer

    L'affaire révélée du haut fonctionnaire du Ministère de la Culture, DRH pervers qui droguait les femmes postulantes  aux diurétiques pour mieux les voir uriner ensuite, les filmer, noter sur des fichiers excel choque.

    Les faits sont gratinés. Mais surtout la durée. L'individu a sévi une dizaine années. Les signalements étant mis de côté.

    Le scandale majeur étant la protection de cet homme par l'Administration. Ni les ministres de la culture Fleur Pellerin et ensuite Audrey Azoulay n'ont lancé une enquête suite aux alertes  de victimes.

    Cette semaine  ressort l'affaire Polanski avec un nouveau témoignage de femme Valentine Monnier qui dit avoir été violée en Suisse par le réalisateur en 1975. (sa parole/prescription des faits)

    Elle intervient publiquement, choquée elle aussi de voir le réalisateur  Polanski affirmer que son film J'accuse (qui sort cette semaine) est aussi pour lui une accusation de ceux qui l'ont accusé lui (cf le dossier de presse du film)

    Récupérer ce que subit le capitaine Dreyfus au XIXème siècle pour contrer les accusation de  viols (dont plusieurs établies devant la Justice) est juste inadmissible de la part de Polanski.

    Le  mouvement #MeToo semblait aller un peu loin dans les dénonciations en mode procès publics médiatiques  pouvant être diffamatoires. Semblait. Car depuis cette dénonciation les affaires sortes!

    Au vu de ces deux affaires récentes, celle du ministère de la culture  l'urine et celle du réalisateur violeur Polanski qui ose récupérer Dreyfus à sa cause, il est effectivement TEMPS que la parole des femmes s'exprime. Et que les actes délictueux soient jugés.

    Les tribunaux (les vrais, pas les médiatiques) sont là pour trier les faits et les diffamations éventuelles. 

                                                     Sylvie Neidinger 

  • Kechiche, voyeuriste à Cannes... déconsidéré. Le Festival avec!

    Imprimer

    Comment le Festival de Cannes a-t-il pu inscrire en sélection officielle le non-film de Abdellatif Kechiche lors de cette 78ème édition?

    "Intermezzo" donne selon un témoignage:  20 mn de cinéma + 3h  de porno !

     

            VERNIS INTELLECTUEL (Ô PICASSO...) POUR DU... PORNO VOYEURISTE

     

    Le réalisateur  se complet, se plait à filmer des corps féminins nus et sexualisés (pas des corps masculins nus ...) en  de longues séquences pornos.

    Des fesses, des fesses, des fesses. Overdose de fesses. 

    Suite à la projection, Abdellatif  Kechiche déboule en conférence de presse pour défendre son "oeuvre" supposée être   «d’inspiration impressionniste et cubiste» selon lui.

    Présentée avec un vernis intellectuel en plus ! "Pour beaucoup de spectateurs, la séance aura été plus synonyme de porno que Picasso. Les fesses, il y en a un paquet dans cet intermède. À croire que le réalisateur de La Vie d’Adèle rentrerait dedans avec sa caméra s’il le pouvait."dixit. Accusé de "male gaze" (voir infra en pied d'article) 

    Le degré Zéro artistique atteint.

    Un second Harvey Weinstein????

    Kechiche : un probable pervers qui exige en tournage de ce film des scènes de sexe réelles.

    Les actrices et acteurs  refusèrent. Il leur distribue alors de l'alcool, les épuisant par des tournages de nuit pour qu'ils "craquent" et acceptent ses désirs pervers.

    Kechiche est en état de récidive car les actrices avaient DEJA dénoncé le tournage de La Vie d'Adèle :" Léa Seydoux et Adèle Exarchopoulos n'avaient pas démenti les pressions du réalisateur pour obtenir la scène parfaite : d'abord au Daily Beast où elles ont avoué qu'elles ne voudraient plus travailler à nouveau avec lui, puis au Magazine Première à qui elles ont raconté en détail les conditions d'un tournage qui s'est avéré une expérience traumatisante, voire un calvaire."

    A l'heure où les femmes du cinéma ont lancé un arrêt à leur instrumentalisation avec le mouvement #MeToo , à Hollywood ,  ce non-film cannais détonne.

    Le même dégoût gagne. Les spectateurs ont quitté en masse la projection: du jamais vu. L'actrice principale, une certaine Ophélie Bau aussi ! Débandade...

    Qui a financé le film de Kechiche?

    Dans quelle société vit-on ? Les corps féminins nus placardés à outrance dans les pubs des couloirs de métro, des magazines est devenu  une habitude,  les longues scènes sexuelles féminines en sélection officielle à Cannes. Corps de femmes devenus objets d'un mâle voyeurisme.

    Que Kerchiche soit pervers est une chose.

    Qu'il traite d'imbécile le journaliste de l'AFP qui pose des questions sur la plainte pour agression sexuelle contre lui est une chose. ( plainte issue d'une actrice)

    Qu'il obtienne tous les financements pour filmer sa vision malade et qu'il obtienne une sélection officielle dans la mecque du cinéma, Cannes en plus est juste insensé.

    Ce voyeurisme "artistique" sur le corps de la femme n'a donc pas de limite??

    A vomir !

                                                  Sylvie Neidinger

     

    #cannes,selection officielle,kechiche,porno,vomir,corps féminins,pervers,#metoo,perversion,cannes 2019,kechiche voyeuriste,voyeurisme,débandade,harvey weinstein

  • Halte aux pogROMS !!

    Imprimer

    Jacques Debot publie  le 27 mars une alerte sur les pogroms de la banlieue française autour de la rumeur de la camionnette blanche qui choperait les enfants pour mieux les découper...

    Ici, en pied, la reprise intégrale, dans le cas où le lien web https://blogs.mediapart.fr/jacques-debot/blog/270319/romstorie-les-banlieues-tentees-par-le-pogrom

     ...ne se ferait plus naturellement, de cet article acide, ironique, triste  synthétique sur ce peuple (ces peuples!) que Hitler a largement détruit dans les camps de concentration, sans que généralement Monsieur  et Madame tout le monde ne le sache encore ... en 2019 !

    Et qui revivent l'enfer.

    Le camionnette blanche est typiquement celle des gitans, tziganes, yéniches, gens du voyage ou sédentaires (les roms) ....

    ATTENTION: il s'agit de plusieurs peuples, de plusieurs réalités d'origine (coeur de l'Europe pour les Yéniches, Inde pour d'autres, il y a plusieurs siècles.)

    Mais tous  balancés dans le même sac de la... stigmatisation. Qui dès lors les amène, comme d'auteur de l'article  se sentir UN peuple.

    La camionnette blanche tire les caravanes.

    ô scandale de ces agressions.

    Ce peuple n'est pas le mien, Jacques Debot. Il est le vôtre.

    Mais il est surtout  ... le nôtre.

    Dans notre mémoire européenne commune. Et dans sa terrible actualité.

                                                                       Sylvie Neidinger

     

    Romstorie: les banlieues tentées par le pogrom?

    Ce petit peuple, c'est le mien, le peuple tsigane pathétique et maudit, que la rumeur accuse aujourd'hui d'enlever des enfants pour les livrer au trafic d'organes. Une fois de plus, il semblerait que de nouveaux pogroms se préparent et que les Tsiganes n'aient pas encore assez souffert
     

    Une succession de faits divers tragiques se déroule en ce moment-même en banlieue parisienne où des bandes armées font barrage aux véhicules utilitaires dont ils supposent que les conducteurs sont roms, saccagent ces véhicules en arrachent de force conducteurs et passagers pour les rouer de coups, au motif qu’il s’agirait de rôdeurs cherchant à kidnapper des enfants pour des filières de trafiquants d’organes.

    On identifie le Basque à son béret, le Breton à son chapeau rond, le Bavarois avec son petit galurin de feutre, le rappeur avec sa casquette de base-ball. Mais à quoi ces « justiciers » reconnaissent-ils un Rom ? Ils reconnaissent un Rom à sa camionnette blanche. La dialectique des rumeurs n’est pas compliquée. D’après eux, la camionnette en question rode en repérage pour s’emparer des petits enfants. Les Roms, adroits à désosser les appareils ménagers pour en extraire le cuivre et la ferraille, se sont reconvertis dans une activité bien plus lucrative. Ils désossent maintenant les enfants pour prélever le foie, la rate et les rognons, tous les organes qui se vendent et se trafiquent.

    La rumeur ne dit pas quels docteurs opèrent ces prélèvements ni dans quelles cliniques. Comme les registres de la police et de la gendarmerie, la rumeur est muette sur l’identité des enfants kidnappés, sur la date et les lieux d’enlèvements, mais c’est normal, c’est un complot, on nous cache la vérité. On ne sait rien non plus des patients transplantés, ni du coût de l’opération, du mode de règlement, du taux de prise en charge par la caisse d’assurance maladie. La rumeur est loufoque, la rumeur est boiteuse, la rumeur est une bouture, un greffon qui cherche son porte-greffe pour s’enraciner, croître et proliférer.

    La connexion entre les Tsiganes et le prélèvement d’organes n’est pas un fait historique entièrement nouveau puisque notre petit peuple l’a déjà rencontré à deux reprises. La première fois c’était à Auschwitz. A la descente des trains qui les livraient aux bourreaux, le nazi Mengele sélectionnait systématiquement les couples d’enfants tsiganes jumeaux. Il les faisait tuer ou les tuait lui-même dans les jours suivants pour prélever les organes, le thymus, les glandes surrénales, etc. Dans ces organes prélevés sur des enfants tsiganes assassinés il pensait pouvoir découvrir la même particularité, la même anomalie chez l’un et chez l’autre, et cette particularité serait le secret de la gémellité. S’il avait pu découvrir le secret de la gémellité, sa « race de seigneurs » aurait pu se multiplier deux fois plus vite et le Reich nazi reconnaissant l’aurait élevé aux plus hautes dignités. Pour ces foutaises, Mengele a assassiné des centaines d’enfants tsiganes à seule fin de prélever leurs organes. De même il a prélevé leurs yeux en grand nombre pour déterminer s’il existait une prédisposition à naître avec des yeux bleus.

    La seconde conjonction tsiganes-organes s’est produite au Kosovo dans les années 1998-99 ruet les années qui ont suivi. Sur cette affaire, on est maintenant renseigné bien au-delà de la rumeur, du fait divers et de la presse à sensation. Les rapports de Mme Carla Del Ponte et du Sénateur Marty apportent les éléments troublants sur le financement de l’armée de libération UCK par le trafic d’organes d’êtres humains. Les prisonniers de ce groupe de partisans étaient maintenus en vie jusqu’à l’arrivée d’un receveur dans l’attente d’une greffe. Le prisonnier, la plupart du temps un tsigane,  était alors assassiné, ses organes prélevés et transplantés. On connait les emplacements des cliniques, les filières, les patients qui ont reçu ces organes, les médecins qui opéraient, à deux heures d’avion de chez nous. Au cours des dernières années, on a jugé et condamné certains acteurs de ces crimes abominables. L’UCK mise en cause dans ces crimes est au pouvoir actuellement au Kosovo. Les enquêtes prospèrent avec beaucoup de lenteur, mais toutes les traces ne seront pas effacées.

    Revenons maintenant  à notre France de 2019 à ces territoires de la République où la rumeur, telle un greffon sur son porte-greffe, a pris racine au cours des vingt dernières années, vingt  années de proximité entre les habitants des cités et ceux des bidonvilles.Il n’est pas raisonnable d’espérer que tout se soit bien passé. Il y a eu des accrochages, des conflits, des tensions tout au long de ces années, mais, pour faire court, ça restait, la plupart du temps « dans les limites de l’acceptable » Néanmoins quatre événements au moins ont retenu notre attention, quatre événements qui ont pour points communs d’avoir fait l’objet d’une médiatisation au niveau national, d’avoir été d’une grande violence, d’avoir été revendiqués publiquement par les agresseurs, quatre événements dont les victimes étaient roms.

    Le 28 septembre 2012, à Marseille, les habitants de la Cité des Créneaux, au nord de Marseille, mettent les Roms en demeure de quitter immédiatement le lieu où ils avaient établi un campement et sans plus attendre mettent le feu au mobilier et au matériel des familles. La sénatrice socialiste Samia Ghali a déclaré à plusieurs reprises comprendre et ne pas condamner les incendiaires.

    Le 17 juin 2014, à Pierrefitte sur Seine, un adolescent  rom de 16 ans, le jeune Georghe Franzhu, plus souvent appelé Darius, vaguement accusé de vols par les jeunes de la Cité des Poètes voisine du bidonville où il réside, est enlevé, torturé, laissé pour mort dans un caddy de supermarché. Il survivra après de longues semaines de coma, très handicapé par de nombreuses séquelles.

    Le 1er février 2018 à Garges-lès-Gonesse, un homme âgé, que la presse a appelé Mr Youcef, retrouve sa maison (où il ne vivait pas) située dans un lotissement, occupée par des squatters roms. Il engage contre eux une procédure mais comme toute procédure celle-ci requérait des délais que la presse a largement commentés. Sur les réseaux, le blogueur franco-tunisien Bassem Braïki appelle les jeunes de la cité voisine à déloger les squatteurs, ce qu’ils font le même jour. Ces justiciers filment leur opération et la diffusent sur les réseaux où on peut les voir exhiber des armes de guerre.

    Le 9 juin 2018 à Grenoble, quelques familles roms installées Rue Albert Thomas, dans le quartier du Mistral sont délogées au cours de la nuit, poursuivies, brutalisées par de jeunes habitants de la Cité qui mettent le feu à leurs cabanons, les empêchant de venir se réinstaller.

    Même si le Président de la République François Hollande avait en juillet 2014 annoncé très solennellement que tous les moyens seraient mis en œuvre pour que les auteurs des sévices subis par le jeune Darius soient retrouvés et punis, quelques mois après l’enquête était close, le dossier était refermé, le juge n’avait mis personne en examen. Comme à Marseille, à Grenoble et Garges-lès-Gonesse, les dossiers ont été très vite refermés, les auteurs des violences contre les Roms s’en sont tirés à très bon compte, aucun jugement n’a été rendu.

    « Les cités » n'ont pas organisé ce qui ressemble de plus en plus à une répétition générale avant les pogroms, même si on retrouve aujourd’hui  des gens « des cités » parmi les prévenus appelés à comparaître à la barre du tribunal de Paris, interpellés au cours des nuits passées alors qu’ils menaçaient les Roms. On verra quel sera la nature de la décision des juges, mais ces jeunes ou moins jeunes me font penser aux paroles de ce merveilleux écrivain qu’était Jean Guéhenno. Dans son ouvrage « La mort des autres », Jean Guéhenno, qui avait été soldat pendant la Première Guerre mondiale, écrivait que ses compagnons d’armes, les jeunes gens qui avaient fait la guerre, n’étaient pas des salauds. Pour lui, les salauds étaient ceux qui avaient demandé à ces jeunes gens de faire la guerre. A ces salauds, il refusait de pardonner.

    Les salauds d’aujourd’hui sont planqués sur Twitter et sur Facebook. Chaque jour ils excitent écervelés et désœuvrés à persécuter les Roms. Ils déversent la haine et le font en toute impunité. Ils appellent au meurtre, au pogrom, à l’incendie. Ils répandent les rumeurs, accusent les Roms de propager les maladies, la tuberculose, la rougeole, la gale. Ils accusent les Roms de manger les chiens, de droguer les bébés, d’être sales et voleurs, incultes, de se prostituer. Ils moquent les infirmités des mendiants, se pincent le nez, réclament des châtiments. Ils sont élus de la République, de notre République et pourtant prônent le nettoyage ethnique. Ils sont journalistes et s’ils écrivent un article banal sur une décision d’aménagement du territoire par une collectivité locale, si cette décision concerne les Roms où les Gens du Voyage, ils illustrent l’article avec la photo d’un tas d’ordures. Nous sommes insultés, moqués, dévalorisés sur les réseaux sociaux, c’est chaque jour et c’est toute l’année.

    A Montreuil, tout près de Paris, une équipe politique ambitionne de conquérir la ville aux prochaines élections municipales. Elle est présente sur Twitter sous le nom de : Collectif-Lagny basMontreuil @ParvisLagny. Plusieurs fois par jour, tous les jours, depuis des semaines et des semaines, cette équipe diffuse des tweets où sont associés les mots Roms, rats, ordure, nuisances, illustrés de photos de matières fécales. Ces gens qui ambitionnent de gouverner une grande ville de 107 000 habitants n'ont d’autre programme que la haine, la haine des Roms et les photos de matière fécale. Cette répétition à flot continue ne crée pas des rumeurs, elle crée des vérités, qui vont de soi et mènent aux pogroms.

    La prise de conscience brutale et soudaine, la crainte légitime de voir soudain la minorité la plus faible de notre société mise en danger mortel, a provoqué un afflux de soutiens sur les réseaux sociaux. Il faut savoir que symétriquement on peut lire un afflux plus important encore de menaces.

    Nous avons une telle habitude des menaces qu’elles nous laissent dans un état proche de l’indifférence. Quant aux soutiens, ils étaient si rares que nous en avions depuis longtemps perdu la saveur. Nous lisons avec stupeur des tweets où des élus se réclament des valeurs de la République et nous assurent de leur soutien. J’ai tant écrit de courriers à ces gens-là, tant de fois je leur ai demandé leur aide en faveur des familles roms dans la grande détresse et ces gens-là ne m’ont jamais répondu. Je connais leur main qui aujourd’hui nous flatte, si prompte à étrangler. Je connais leurs mots à charge creuse et souffre de les lire. Si nous en sommes là, c’est aussi de leur faute. Demain, ils feront semblant de verser une larme. Donnera-t-elle assez d'eau pour éteindre les feux allumés des pogroms ?"

     

                                                   Rubrique Yéniches

  • Riotton, députée factieuse: scandale démocratique de la haut-savoyarde en séance

    Imprimer

    L'attitude de la députée Véronique Riotton fut inconvenante, impolie, méprisante, autoritaire, injurieuse en séance. Inédite. Forcément scandaleuse vu à l'international.

    Alors que le député Alexis Corbières s'exprime depuis sa place (sur la loi anticasseurs) elle se lève, se positionne ostensiblement près de l'orateur, loin de son propre groupe, bras croisés, tête tournée vers lui  et l'insulte pendant qu'il s'exprime. Conneries dira-t-elle. Elle assume et récidive (tweet)

    De quelque bord que soit le député qui subit l'incident (ici France Insoumise),  cet acte d'INTIMIDATION est choquant, signe d'un actuel état délabré de la  démocratie française.

    Cette dame estime illégitime ce que raconte le député. Elle vient ipso facto le menacer à son banc, le fusille des yeux, l'insulte.

    Colère de celui qui tente de s'exprimer.#scandale,alexandra louis,assemblée nationale,#riotton  véronique riotton,député,insultes,"connerie,#blogneidinger,alexis corbiere,haute-savoie,républiqe en marche,#larem,#macron,macronisme

    L'affaire Riotton est juste  la négation de ce que signifie une parole différente, négation de la pluralité, négation de la démocratie.

    En tous cas une parfaite illustration, caricaturale,  du mental des membres du  parti de Emmanuel Macron qui entendent démolir "tout ce qui ne pense pas comme eux, comme lui au final".

    Annihiler toute opposition: pas une tête de dépasse. Cela tient de la volonté présidentielle dirigiste carrément affirmée.

    Voir l'incident Riotton: vidéo sur le site de l'Assemblée Nationale par LCP

    Le député de Haute-Savoie ne s' excusera pas.

    Celle qui est  vice-présidente du groupe La République en Marche ne sera pas sanctionnée par le président de l'Assemblée nationale Richard Ferrand, du même bord, soutenue même par une autre LREM du même acabit Alexandra Louis (députée des Bouches-du-Rhône, tweet).

    De l'intimidation pure  en séance, ce après la  stigmatisation vindicative des maires: macronisme en perte de repère.

     Députés LREM.... factieux.*

                                                                           Sylvie Neidinger

     

    Factieuses....suivant la définition adjectivale: "qui cherche à créer des troubles politiques"

    #zcandale,assemblée nationale,#riotton  véronique riotton,député,insultes,"connerie,#blogneidinger,alexis corbiere,haute-savoie,républiqe en marche,#larem,#macron,macronisme(capture)