J-Journalisme

  • La réalité raciste des USA démolit l'image "démocratique" du pays

    Imprimer

    Les actuelles  contestations liées au racisme américain  institutionnel, ancré,  opèrent un véritable retour au REEL  de la violence sociale communautaire des Etats-Unis. Laquelle explose au regard du monde.

    Ahmaud Arbery fait son jogging. Il est descendu comme un lapin le 23 février 2020. L'enquête initiale patine. Suite au scandale et grâce à la  vidéo choquante, les auteurs (un père ancien policier, son fils, le vidéaste) sont finalement arrêtés, longtemps après. Etat: Georgie.

    Le 13 mai, les policiers déboulent de nuit dans l'appartement de l'ambulancière Breonna Taylor. Elle dort avec son compagnon. Elle est liquidée de 8 balles. Elle est noire. Une violence raciale inouïe au Kentucky. Un avis de recherche erroné en plus. Quelle recherche...Tirée comme un lapin.

    Le 25 mai à Minneapolis, Minnesota,  l'assassinat par un policier de George Floyd -M. Chauvin qui presse 8 mn 46 seconde  sur la gorge-   fait entrer le pays dans l'indignation massive. Des manifestations historiques qui rappellent  1968.

    "I can't breath". Certaines communautés ne peuvent respirer. Noire, hispanique...

                                  L'ONU RECLAME QUE CE RACISME CESSE 

    L'ONU appelle les Etats-Unis à réagir face aux meurtres racistes.

    Des affaires racistes  encore et encore...

    C'est un problème persistant jamais résolu d'une partie de la société américaine qui a son logiciel mental toujours bloqué sur l'ESCLAVAGE (400 ans d'esclavage).

    ô scandale quand pour certains la vie d'un homme, d'une femme noire vaut moins que celle d'un poulet.

    Les esclaves n'étaient pas considérés comme des êtres humains:  à mi chemin entre objets et animaux. Ils avaient une valeur marchande issue d'une force de travail (dans les plantations sudistes le plus souvent). 

    Un blog canadien signale combien l'Allemagne nazie s'est inspirée du modèle racial de ségrégation américain "C’est ce que révèle le Pr James Whitman de la faculté de droit de l’université Yale dans son livre Hitler’s American Model: The United States and the Making of Nazi Race Law. " Le côté sombre du pays...

    En 2020, on peut toujours  tirer sur  un homme noir...comme un lapin, entrer de nuit dans une chambre et tuer par erreur une ambulancière ...noire qui dort paisiblement, étouffer 8,46 mn durant. Soit tuer en toute impunité.

    Ce que dit la mort de George Floyd de l'Amérique.

     

               QUELLE DEMOCRATIE  EN INTERNE ET EN EXPORTATION?

    Le problème N°1 est que en 2020, la  mentalité esclavagiste perdure.

    Le problème N°2 est que les Etats-Unis vantent leur modèle démocratique comme phare du monde. Souvent par la voie militaire: ils s'appuient d'ailleurs sur cette base pour "justifier"   leur politique étrangère jusqu'à engager des conflits.

    Ici une analyse de la promotion de la démocratie post guerre froide.

    Autre analyse par Stephen Walt professeur de Harvard  dans un article paru dans  Foreign Policy en 2016 : il constate que les tentatives d'exportation  de la démocratie ont justement échoué. Parmi ses arguments,  le constat qu'on exporte mal la démocratie par la violence militaire. ..Certes !  :

    "Croire que l'armée américaine pouvait exporter la démocratie rapidement et à moindre coût exigeait un degré d'orgueil qui est encore à couper le souffle.Deuxièmement, le recours à la force pour propager la démocratie déclenche presque toujours une résistance violente. Le nationalisme et d'autres formes d'identité locale restent des caractéristiques puissantes du monde d'aujourd'hui, et la plupart des gens n'aiment pas suivre les ordres d'occupants étrangers bien armés" 

    C'est évident que la voie de la force militaire pour exporter  la "démocratie" est suspecte d'emblée. Effectivement, l'argument donné face aux opinions publiques mondiales pour justifier une occupation- comme en Irak  par exemple- masque souvent d'autres objectifs (contrôle de ressources pétrolières et autres).

    Au delà de cet argument militaire, pour avoir l'orgueil de vouloir exporter son modèle de société au monde, encore faut-il que le modèle démocratique américain en soit vraiment un!

    En aucune manière la violence interne   aux USA, pays  aux armes en nombre dans la population, à la gâchette facile (cf les rafales dans les lycées!) et au racisme institutionnel, ne peut être "modèle".

                                  DONALD TRUMP CASSE LES LIENS DIVISE

    L' actuel dirigeant, Donald Trump souffle sur les braises des affaires racistes dans sa manie narcissique et  tweetesque. Il entendait même envoyer son armée face à sa population en interne (question: pour transmettre la ...démocratie par la voie ...militaire à son propre pays ??? ) L'intervention d'une l'armée dans son propre pays correspond à une guerre civile, le sait-il ?

    De hauts gradés, fait rarissime prennent la parole contre le président.

    Le tweetos compulsif agresse verbalement ses ennemis qu'il a nombreux, jusque chez ses meilleurs partenaires : européens et autres, stigmatisés et qui désormais le lui rendent bien. ..Il a cassé des liens diplomatiques anciens. Son plaisir: hurler "fire", "viré".. Donald  Trump est-il sain d'esprit d'ailleurs?  

    Au delà du racisme, les USA sont inégalitaires. Les protections sociales faibles, l'accès aux soins: difficile. 

    Les actuelles manifestations montrent évidemment les populations "noires" en colère mais aussi de nombreux autres: blancs, hispaniques etc. en solidarité avec eux. 

    Une partie de l'Amérique est révoltée, à juste titre.

    Le démocratie américaine est malade: des journalistes en action sur le terrain des manifestations sont pris pour cible, eux aussi visés. La presse est normalement un pilier démocratique. Là aussi les lignes bougent.

    Une vague mondiale de protestation secoue la planète.

    They can't breath. We can't breath. Black Lives Matter.

                                                                    Sylvie Neidinger

    Suites

    Journaliste de CNN arrêté pendant son direct!

    ahmaud #arbery,#breonna taylor,#usa,#policiers,#émeutes,#racisme,#esclavage,george #floyd,we can't breath,i can't breath,général #mattis

    L'ONU réclame un débat sur le racisme systémique américain.

    "Sans mentionner les Etats-Unis, Mme Bachelet a dénoncé "la violence raciale, le racisme systémique et les pratiques policières discriminatoires d'aujourd'hui", déplorant "l'incapacité à reconnaître et à affronter l'héritage de la traite des esclaves et du colonialisme".

    "Nous devons faire amende honorable pour des siècles de violence et de discrimination, au travers notamment d'excuses officielles, de processus de vérité et des réparations sous diverses formes", a-t-elle dit.

    Avant l'ouverture des débats, une vingtaine de hauts fonctionnaires des Nations unies d'origine ou d'ascendance africaine, parmi lesquels le chef de l'Organisation mondiale de la santé Tedros Adhanom Ghebreyesus, avaient eux aussi signé à titre personnel une déclaration pour indiquer que "la simple condamnation des expressions et des actes de racisme ne suffit pas".(17 juin  citation) 

  • E. Macron en flagrant délit de mensonges: masques, Edouard Philippe...

    Imprimer

    Emmanuel Macron, dans un doc diffusé sur BFM ce lundi est en grave délit de mensonge. Selon lui, il n'y a a pas eu de pénurie de masques en France, contredisant les faits:

    - les soignants disent le contraire. D'ailleurs des millions de masques potentiellement utiles ont été brûlés en mars, alors qu'ils pouvaient servir !

    - les préfets venaient parfois au pied des avions en provenance de Chine "piquer" les masques commandés au nez des régions. Problèmes diplomatiques avec la Suède aussi par  le blocage à Lyon de masques fabriqué pour ce pays par  Mölnlycke !

    Le Ministre de l'Intérieur reconnait lui-même la réquisition de masques à l'aéroport de Mulhouse -Bâle etc.

    Une longue succession de faits.

    Cette phrase menteuse prononcée par le chef d'Etat en son Palais fait massivement bondir...Particulièrement les soignants, l'opposition, Twitter.

     

     

                             MACRON: FLAGRANTS DELIT DE MENSONGE

    Très récemment le Président de la République avait également  produit une contre-vérité: dénigrer dans son dos son premier ministre à la presse.

    Totalement lunaire selon  l'opposition.

    Pourquoi cette perte de nerfs de la part du N°1Les sondages s'inversent, font passer Edouard Philippe devant. "Jupiter" -qui se vit unique et parfait à la tête de la pyramide- accepte mal. 

    Gérant visiblement avec difficulté sa relation avec son premier ministre, il avait directement téléphoné à plusieurs rédac-chefs !!!!

    Comme un  enfant :pour dire que la décision parlementaire  du vote en urgence sans débat ne provenait pas de lui mais de  son PM.     

    Comme un enfant : "c'est pas moi c'est lui!" 

    Il le saborde face aux journalistes!  Délirant (surchauffe?):  un président  téléphone à la presse pour dire du mal de son Premier Ministre, laisser penser qu'il va s'en débarrasser.

    Puis vient  se contredire,  faire le matamore: avec une puissante morgue affirmer qu'il n'a jamais téléphoné aux rédacteurs! Le président  Macron reprend la terminologie de la "fake-news" dont il use et abuse au point d'en être lui même  régulièrement producteur!

    Il ose même au final nommer "petite musique indécente" les infos qui signalent sa mésentente avec Edouard Philippe ! Bizarre....Il dément fermement

    Au fait cela se nomme comment un trouble de la personnalité qui divise un individu en plusieurs entités: le trouble de celui (E Macron)  qui donne une info et dans le même temps attaque pour mensonge ceux qui transmettent strictement  la même info?

                                                                        Sylvie Neidinger

    https://www.franceinter.fr/endeuilles-par-le-covid-19-des-medecins-generalistes-estiment-avoir-ete-trahis-par-l-etat

     

     

     

     

                                                          COVID-19

                    

  • Si, si...SARS-CoV-2 traverse bien la frontière du Röstigraben !

    Imprimer

    A l'heure où tous les pays entament le déconfinement, un  article du Temps n'est toujours pas digéré. Publié le 23 mars  rédigé par Laure Lugeon, intitulé " Le confinement marque une frontière culturelle en Suisse"röstigraben,article,journal le temps,#confinement

    On y décrit une Suisse supposée écartelée entre son désir de se confiner impérativement( = Suisse romane) et son nord dit germanique qui refuserait arguant de  sa légendaire auto-discipline.

    Les hommes politiques helvètes bien évidemment  perdus aux centres de ces mouvements centripètes !

    Un historien Olivier Meuwley  est même appelé à  grand renfort  de...préjugés :"dans la culture germanique, on présuppose que la responsabilité individuelle entraînera la responsabilité collective. Une vision étrangère à la culture du Sud, où l’ordre est censé venir d’en haut.»

    Diantre.

    En Sud- Suisse c'est connu, on "adolâtre "et idolâtre  l'Etat fort auquel  il faut obéir illico-presto et derrière qui on se cache, on se protège (un peu comme dans l'hexagone voisin) 

    En plus ...on se  bizouille  beaucoup en Sud-Suisse. Un second historien  confirme. Mickael  Hermann dirige même un institut de recherche en zone germanique: il sait donc  de quoi il parle..... "Il est frappant d’observer que le coronavirus a une géographie culturelle. Et si c’était le fait d’un rapport à l’autre différent? Les habitants des pays latins sont plus tactiles, ils observent moins de distance sociale que dans les pays germaniques"

    röstigraben,article,olivier meuwley,#italie,#alsace,#sète,#morges,#neuchâtel,#uk,royaume-uni,#allemagne,#france,#pérou,"latin,#latium,#patate,pomme de terre,#marseillemichael hermann,journal le temps,#confinementC'est tellement tactile ces Helvètes du midi.  Cela adore le confinement. Idéal, le confinement car en plus,   cela donne une belle excuse pour   ne pas pratiquer le sport à outrance. (Evidemment! Ils  sont tellement occupés à se bizouiller, se bécoter,  s'approcher dangereusement les uns des autres au bord du lac  qu'ils ne peuvent courir!)

      C'est culturel je vous dis.

    Du côté germain du fossé-rideau du Rösti, on se touche peu et  on pratique tellement le sport  (pour digérer les Rösti???) qu'on ne peut accepter de se voir  confiné contre Covid-19.

    Vrai ! Il faut du grand air frais pour le poumon Nord-Suisse. Ainsi, SARS-Cov-2 n'ose même pas y entrer....Le poumons latin lui aime la respiration intérieure, confinée, c'est connu. A Genève, on pratiquait même le spiritisme en bande autour de tables au XIXème. En intérieur, évidemment.

    On a l'air que l'on mérite.

         HELVETIE: MIDI, SEPTENTION OU SYNTHESE?

    Cet article du Temps est formidable. J'ai mis un mois et demi pour le digérer, bien qu'ayant beaucoup d'affection pour lui.

    En plus de  lumineuses affirmations  historiques, une explication géographique  est proposée. Toute aussi subtile et docte: la Suisse serait en fait un mélange du nord et du sud de l'Europe ! Cette affirmation  de sciences politiques,  révolutionnaire est nobelisable!

    ô découverte.. Il est donc écrit que la Suisse  serait   la synthèse entre l'Allemagne et la France ou  l'Angleterre et l'Italie. Pourtant,  c'est pas pareil comme pays (Allemagne/Angleterre, France/Italie). Mais ici  dans ces affirmations  (oui, ya, si, yes ) c'est pareil: c'est tout du "nord/sud".

    Donc comprenons que du côté froid, nuageux, brumeux de la Frontière Pomme de Terre Rötie tout le monde possède un libre arbitre personnel sportif non tactile et  tellement gonflé  que la confiance doit automatiquement  régner. Chacun faisant bien  ce qu'il veut.

    Du côté chaud de la Frontière Patate en direction des "latins" du Latium de Genève, Neuchâtel,  Morges....on adore 1) s'enfermer pour 2)  se toucher car tactiles et 3) surtout pour ne PAS pratiquer d'exercice physique.

    La  fatalité fait que le poumon sudiste s'infecte vite...Du coup, le virus y fait bombance et saute d'un individu à l'autre. A saute-moutons. 

                     EPISTEMOLOGIE  HISTORIQUE

    Une fois tout ceci exposé, j'ai énormément de questions épistémologiques qui me laissent ...bouche bée, suite à la lecture de l'article.

    Bizarrement dans la réalité de la pandémie,  la France du Nord/ Nord Est est plus  touchée par covid-19, que son sud. Le schéma donné par nos historiens suisses déraille face à la réalité du virus capricieux qui n'en fait qu'à sa tête !

    Dois-je conclure à un dérèglement climatique? Une inversion des pôles ?

    Question. Les "gens du nord" commenceraient-ils à se toucher?  Les Alsaciens malgré leur idiome germanique seraient -ils  devenus eux aussi tactiles ? La frontière de la choucroute ne les protégerait  donc  plus?? 

    Dans le même temps,  les Marseillais sont observés en mars et avril 2020 comme subitement protégés. Grâce à la Bonne Mère? A l'idole de l'OM Saint Raoult ? ö bonne mère. Ou, parce qu'on y mangerait  la bouillabaisse  avec juste un petit peu de pomme de terre avec la rouille. Et pas trois tonnes ?

    Moins de Covid-19 à Sète, Perpignan, Cadière d'Azur  qu' à Mulhouse/Bâle, Strasbourg: cela vous perturbe toute la linguistique germano-latine!

                              L'EUROPE A PERDU LE NORD 

    Le  monde est à l'envers. Il a perdu le nord. Quid de facto de la Suisse, donnée comme étant  au "centre" synthétique? Un casse-tête.

    J'ai encore des soucis épistémologiques et tout simplement logiques sur les  thèses exposées par les   deux historiens helvètes sus-cités. J'observe que :

    1) L'Italie du Nord est plus touchée par covid-19 que la  Sicile, Calabre, Pouilles, Naples , terre de tous ces italo-sudiste pur jus. Serait-ce  à cause de la Frontière Polenta?  Pourtant, quand on dit "ciao" dans le sud, on se touche, on se tripote,  c'est connu..;

    SARS-CoV2 devient-il finalement un virus mieux éduqué au contact d'un "sud" que d'un "nord?"? 

    2) CQFD. L'Angleterre pays nordique, incroyablement soucieux de son libre arbitre indépendant s'est fait  lui aussi massivement sauter dessus par un tout petit virus couronne.

    Ces données  de virologie pandémique devraient   interpeller nos historiens culturels préférés ! Ma suggestion: le thé. Je vous dis le thé. L'odeur du thé attire SARS-Cov2 comme les guêpes  sur la friselette de  Tête de Moine  laissée sur la table.

    Pire. Vous pouvez inventer toutes les potions à l'hydrochloroquine que vous voudrez, le virus  semble AIMER Boris Johnson et  le Royaume-Uni. (Pas trop Harry, il s'est enfui...) Le virus adore UK  bien que l'île Grand-Britannique soit TOUJOURS amarrée au  NORD de la Bretagne tout court (sauf erreur de calcul et selon les dernières infos connues sur la dérive des continents)

    Alors - explication encore plus fine à proposer -  le virus  y attaque fort ...à cause des théories économiques du libre-échange???

    Les anglo-saxons  aime le laisser-faire économique. Et SARS-CoV-2 en profite?

    Face à toutes ces  thèses   autour du covid-19,  je pose moi une question historique  fondamentale : on faisait comment en Suisse pour bien s'identifier culturellement les uns, les autres, à l'époque où la  patate était encore tranquille au  Pérou et au Chili et pas encore garde-frontière du Röstigraben?

    Les analyses culturelles publiées dans cet article du Temps  me font penser à la BD d'Astérix. C'est du même niveau. On est toujours le... romain de quelqu'un d'autre!

                                                     Sylvie Neidinger

     

    *Véridique. Mon amie habite pile sur  la frontière Röstigraben, canton de Fribourg. Cet article lui a plu.  Elle s'arrache les cheveux? Non. Mais c'est juste ...sport. Elle sait en tous cas parfaitement parler les deux langues, totalement adaptée aux deux réalités.

    röstigraben,article,journal le temps,#confinement

     

                                       EXTRAITS

    röstigraben,article,olivier meuwley,#italie,#alsace,#sète,#morges,#neuchâtel,#uk,royaume-uni,#allemagne,#france,#pérou,"latin,#latium,#patate,pomme de terre,#marseillemichael hermann,journal le temps,#confinement

    röstigraben,article,olivier meuwley,#italie,#alsace,#sète,#morges,#neuchâtel,#uk,royaume-uni,#allemagne,#france,#pérou,"latin,#latium,#patate,pomme de terre,#marseillemichael hermann,journal le temps,#confinement

    röstigraben,article,journal le temps,#confinement

                       images: captures

                                                                  COVID-19

  • USA-Il y a 102 ans, les masques contre la grippe espagnole

    Imprimer

    En ces temps confinés, les historiens fouillent les archives.

    Le site Tous les jours curieux présente un reportage photos extrêmement intéressant sur le port du masque aux USA en 1918. 

    On sait que la grippe dite espagnole a bien démarré outre atlantique; en 1917 dans un camp américain

    L'Espagne, non engagée dans le conflit, a dans cette affaire  juste donné l'information. Plus de morts dus à cette grippe que tués par la guerre...La fourchette admise est large. Les évaluations portent entre  30 à 50 millions individus  décédés dans le monde autour de cette pandémie (petite marge d'erreur...!)

    Les quelques  photos ici sont juste des captures: il faut visiter le site de photojournalisme et le soutenir !

                                                                                      Sylvie Neidinger

     

    Jean-Jacques Farré est créateur du site bien nommé Tous les jours curieux.

    2.JPGSur la pancarte porté par la femme à droite «Portez un masque ou vous irez en prison», Mill Valley, Californie, 1918.© C.Raymond

    3.JPG

    1.JPG

    Jeune garçon vendeur de journaux devant un théâtre du centre-ville de Seattle fermé après la proclamation du maire concernant les rassemblements publics.
    © Musée de l’histoire et de l’industrie de Seattle

    4.JPGPolicier dans les rues de New York.
    © National Archives and Records Administration

     

                                   Rubrique covid 19

  • Mulhouse. Les évangélistes ont beau dos. Quid de la venue de Macron? (1/2)

    Imprimer

    La pilule est  dure à avaler pour les évangélistes de Mulhouse (Haut-Rhin) .Véritables  boucs-émissaires,  accusés d'avoir largement  "diffusé le virus dans tout l'Hexagone".

    Phrase entendue encore récemment dans la bouche du ministre de la santé, Olivier Véran,  de Mme Bachelot, de tous les éditorialistes autour du fameux cluster de Mulhouse...Il ne se passe pas un jour sans cette info.

    Du point de vue factuel, les participants ( entre 2000 et 2500) souvent membres de personnels hospitaliers ont bien participé à la large diffusion (jusqu'en Corse et Guyane.) 

    Il est d'ailleurs reproché à plusieurs religions des rassemblements de février / mars ayant  participé à la diffusion du covid-19 dans plusieurs pays.

    Attention juste  au mauvais procès en ce qui concerne les protestants mulhousiens. L'impact  de l'accusation (facile) est énorme car le groupe évangéliste reçoit carrément des menaces physique voire de mort ! L'Alsace est insultée en tant que région...

    La chasse à l'évangéliste est lancée ! Elle est scandaleuse quand la stigmatisation vient du monde politique qui lui n'a pas pris les bonnes décisions...

    Explications:

    Le pasteur Samuel Peterschmitt s'insurge à juste titre. Il signale que dix sept  de ses membres sont décédés. Ils sont eux les premières victimes du virus ! 

              LA PORTE OUVERTE CHRETIENNE:  VICTIME !

    La chargée de communication de la Porte Ouverte Chrétienne, Nathalie Schnoebelen répond:"contrairement à ce que certains responsables politiques ont dit, nous n’avons pas ignoré les règles de sécurité de base, car à l’époque il n’y en avait pas encore",

    Les protestants eux,  demandent des explications "Les gestes barrières n’étaient pas encore recommandés par les autorités sanitaires. Pendant ces cinq jours, les fidèles se sont donc salués, se sont fait la bise, et se sont tenus par la main parfois en priant pendant les célébrations."

    Une chronologie s'impose: 

    *janvier. Les responsables politiques Trump, Macron etc sont prévenus de la circulation d'un nouveau virus par les Services de renseignements

    *30 janvier : l'OMS Alerte le monde

    *17- 21 février 2020 Rassemblement évangélique

    *18 février 2020 Visite de Emmanuel Macron à quelques centaines de mètres du lieu de rassemblement des évangélistes.(il a choisi cette date ...) Aussi incriyable que cela puisse paraître , le Président de la République se promène à quelques rues du rassemblement évangéliste!

    Le président  de la République a les élections municipales en ligne de mire. Il  vient porteur d'une parole politique contre le communautarisme. Macron  se fait photographier  avec une femme voilée intégrale. Il fait des selfies à tout va, créé des attroupements "C’est dans ce contexte que le 18 février, le président de la République Emmanuel Macron vient passer plusieurs heures dans le quartier de Bourtzwiller, à quelques centaines de mètres du rassemblement de l’Eglise de la Porte ouverte. Les fidèles évangéliques sont en pleine célébration. Mais dehors il y a foule et le président prend son temps. "J’ai compté, il a mis une heure quarante pour faire 100 mètres tellement il faisait de selfies et d’accolades", se souvient Patrick Genthon, le correspondant de Radio France à Mulhouse, présent sur les lieux.

    *21 février 2020 Alerte Direction Générale de la Santé  sur..la Chine ! La communicante poursuit : "Les autorités sanitaires laissent penser que tout est sous contrôle. Le 21 février, une note de la Direction générale de la Santé précise que "la zone à risque est la Chine et Singapour". L’épidémie n’a pas encore ravagé le nord de l’Italie."

    *19 avril  2020. Le Dr Jonathan Peterschmitt, membre de l'église Porte ouverte, lui même médecin généraliste à Ammertzwiller dans le Haut-Rhin fait une mise en point de cinq pages et demande lui des explications sur la propagation du virus

    Le fils du pasteur protestant  signale dans 5 feuillets de colère que les membres de  l'église sont les première VICTIMES.

                      UN VIRUS "BIZARRE" CIRCULE DEPUIS DECEMBRE EN ALSACE

    Que le virus circulait en Alsace bien AVANT  ce rassemblement.(infra) Selon lui, une bizarre "grippe" sévissait, M Peterschmitt est MEDECIN. Il sait de quoi il parle Il a lui même lancé la juste alerte sanitaire (et cela lui retombe sur le dos!) :

    (FR3 Grand Est ) Il a aujourd'hui le sentiment que son rôle de "lanceur d'alerte" se retourne contre lui : "Si on ne s'était pas manifestés, la maladie aurait continué à être en action beaucoup plus discrètement pendant un certain temps et des endroits auraient été plus durement touchés. On nous a beaucoup reproché qu'il y a eu une dispersion de cas à cause de notre rassemblement. Soit. Mais le fait qu'on ait déclaré un doute rapidement a permis que les gens de Guyane, par exemple, soient vite pris en charge et il n'y a pas eu de développement de cas autour d'eux". Patrick Vogt, médecin généraliste et médecin régulateur au SAMU à Mulhouse, confirme : "Si le fils Peterschmitt n’était pas allé demander lui-même un test à Strasbourg, on n’aurait pas avancé, on n’aurait encore rien su. Le mardi 3 mars, on a vu passer 1000 cas en une soirée au SAMU. Quand en même temps, le préfet vous dit qu’il ne se passe rien... vous vous dites que vous ne voyez pas la même chose". 

    On peut conclure dès lors qu'il est FACILE pour les instances médicales et politiques centralisées à Paris, pour l'ARS Grand Est* de venir accuser aujourd'hui ces 2000 protestants avec stigmatisation (*le fameux Christophe Lannelongue obnubilé par les suppressions de postes à l'hôpital et depuis "démissionné") 

    Leur accusation  évite de rendre leurs  comptes sur les retards pris en France. Rendre des compte sur l'obsession de campagne électorale plutôt que l'attention portée au virus. Choix politique  au point pour Macron de venir à Mulhouse pour stigmatiser les.. communautarismes  

    La conscience par le Président Macron, par les instances  sanitaires nationales  de la dangerosité du virus  était faible à fin février. C'est une attitude assez générale.

    Dès lors, il est extrêmement indécent pour ces mêmes responsables politiques  de  venir a posteriori gravement incriminer voire bouc-émissairiser  cette réunion religieuse mulhousienne au regard  de leurs propres... manques!

                                                 Sylvie Neidinger

    Emmanuel Macron à quelques mètres du rassemblement évangéliste créé de l'attroupement le 18 février, Mulhouse.

    #mulhouse,#covid-19,patrick #genthon #macron,porte ouverte chrétienne,#schnoebelen,#évangélistes

    #mulhouse,#covid-19,patrick #genthon #macron,porte ouverte chrétienne,#schnoebelen,#évangélistes

    #mulhouse,#covid-19,jonathan #peterschmitt,médecin généraliste,haut-rhin,#bourtzviller,patrick #genthon #macron,porte ouverte chrétienne,#schnoebelen,#évangélistes

    Confirmation  le virus circule en France en DECEMBRE 

    https://www.bfmtv.com/sante/coronavirus-le-professeur-cohen-affirme-qu-il-y-avait-un-cas-de-covid-19-en-france-des-le-27-decembre-1906757.html

                        Rubrique covid-19

  • Edouard Philippe-La photo ambigüe choisie par Libé

    Imprimer

    Le poids des mots, le choc des photos. Sémiologie.Photo journalistique du quotidien Libération.

     Voici le cliché qui accompagne l'article interview de E Philippe du 28 mars et qui mérite réflexion. Edouard Philippe se défendait de tout retard.

    Péremptoire, il annonçait, matamore:" je ne laisserai personne dire qu'il y a eu du retard sur la prise de décision s'agissant du confinement»" La photo le montre  beaucoup moins assuré....Le choix  visuel de la rédaction est hyper symbolique.

    #coronavirus,#macron,#philippe  #sondage,journal #libération,#retard,#municipales 2020,sortie au théâtre

     La photo est hyper complexe, duelle, atypique, bizarre. Premier ministre dédoublé. . L'air pincé. Sa main droit s'accroche au chambranle de la porte. Comme si, sonné l'individu avait besoin de se raccrocher. Ou alors toucher du bois pour conjurer le sort. 

    Il ne regarde pas l'objectif, donnant le sentiment d'un visage détourné. Ni  face au public ni de profil.

    Le jeu des miroirs est complexe, à l'image de la complexité de la situation du Premier Ministre, qui probablement avale de nombreuses couleuvres.( cf La relation avec le président Macron, narcissique)

    Il semble enfermé. Il semble étouffer.

    Le cliché le présente de biais, regard en biais. Pas direct !  On voit son dos et sa poitrine,  le miroir  renvoie l'image.

    Il est ici, selon Libé, face à ses paroles qui disent "qu'il n'y a pas eu de retard"

     

                                                     Sylvie Neidinger

     

    Les municipales n'ont pas été annulées et   dix ministres battaient le pavé, en lice dont lui-même !

     

                                            RUBRIQUE #CORONAVIRUS 2020 Covid-19

  • Médias français machistes: Julie Graziani virée très... incorrectement!

    Imprimer

    Certes Julie Graziani a commis une bourde en stigmatisant la femme célibataire. Mais fallait-il pour autant la virer manu militari comme une malpropre. 

    Sa position de la chroniqueuse est hyper raide"lundi 4 novembre, invitée de l'émission "24 Pujadas" sur LCI, la chroniqueuse réagissait au témoignage d'une femme célibataire face à Emmanuel Macron lors d'un déplacement à Rouen. "Seule avec deux enfants, au smic, je ne vois pas trop comment on peut s'en sortir", déplorait-elle. "Qu'est-ce qu'elle a fait pour se retrouver au smic ? Est-ce qu'elle a bien travaillé à l'école ? Est-ce qu'elle a suivi des études ? Et puis si on est au smic, il ne faut peut-être pas divorcer non plus dans ces cas-là", avait estimé Julie Graziani. "

    C'est un scandale derrière le premier et que personne ne souligne! Aucun média ne critique cette hyper rapidité. D'autant qu'elle réagit comme INVITEE et exprime son opinion.

    Aucun média ne vole à son secours.

    Avec quelle facilité et rapidité on élimine les femmes en France.

    On se souvient des Jupettes ; ce féminicide politique sous Juppé qui vire les femmes de son équipe six mois après pour en garder 12% .

    Le polémiste Zemmour  développe lui ses insanités que la Justice reprend au vol. Il a toujours son poste au Figaro et autres cuisines médiatiques.

    Une sorte de "bienséance" générale applaudit à tout va l'élimination guillotine de Julie Graziani, polémiste de sensibilité droite traditionaliste catho.

    Dans une démocratie, elle  représente une tendance de l'opinion. On peut ne pas être d'accord avec elle. Mais rester juste choqué de voir avec quelle facilité on trucide médiatiquement une femme.

    Elle réagit sur Twitter

    France: machisme pas mort. #Féminicide journalistique avec bénédiction médiatique, en silence sur la méthode et la rapidité.

                                                                 Sylvie Neidinger

    #féminicide,julie #graziani,l'incorrect,guillotine,jupettes,#scandale,#féminisme,#machisme

     

  • L'affaire De Rugy est un film! (comique)

    Imprimer

    Il est certain que l'affaire De Rugy verra sa conclusion dans un film. Le scénario d'une attitude politique improbable se déroule sous nos yeux.

    Feuilleton macroniste de l'été...En 2018 c'était l'affaire Benalla, en 2017, Bayrou-De Sarnez...

    de rugy,#rugy,#macron,#gj,#gilets jaunes,république,gaspillage,illégal,émilie frèche,vivre ensemble,séverine servat,servat de rugy,#homardgate,#gauche macroniste #homard,#gauche caviarL'ancien ministre de l'écologie attaque,... pleure (!!), démissionne, accuse, puis auto-affirme être "blanchi de toutes les accusations" . Ce qui est faux. 

    Il agresse la presse et les journalistes comme pratiquant un journalisme "de démolition". 

    Lesquels ont juste fait leur job.

    Il accuse l'entourage de Matignon. Il accuse beaucoup.

    On se pince...

    Son affaire démontre que l'univers macroniste auquel appartient ce ministre est totalement à l'identique des pratiques anciennes. A savoir:   profiter  personnellement des ors  de cette République française  encore monarchique, lorsqu'on est au pouvoir.

    Juste ce que les Gilets Jaunes honnissent.de rugy,#rugy,#macron,#gj,#gilets jaunes,république,gaspillage,illégal,émilie frèche,vivre ensemble,séverine servat,servat de rugy,#homardgate,#gauche macroniste #homard,#gauche caviar

    Le mode de se défendre est étonnant puisque ce sont  les services de l'Assemblée Nationale ou Matignon qui "enquêtent" donc Juge et Partie.

    Eclat de rire: 17 000 euros n'étaient pas pour un dressing mais juste un placard.

    Bon le placard,  il ne l'emporte pas avec lui, il équipe l'hôtel de Lassay...( encore que cela s'est vu d'emporter les meubles, les tableaux, les bibelots)

    Problème:  lorsqu'on habite un hôtel particulier historique gouvernemental à Paris comme président du perchoir...on ne loue pas un logement social  en Bretagne !

    Ce, sur un trafic fiscal autour de l'usage de son IRFM et d'une déclaration des impôts qui le rendait non imposable.de rugy,#rugy,#macron,#gj,#gilets jaunes,république,gaspillage,illégal,émilie frèche,vivre ensemble,séverine servat,servat de rugy,#homardgate,#gauche macroniste #homard,#gauche caviar

     LA VOITURE DU MINISTRE DE... L 'ECOLOGIE ROULAIT SOUVENT A VIDE!

    Ce ministre de... l'écologie avait tout de même demandé et obtenu un troisième chauffeur qui souvent voyageait à vide sur l'axe Paris-Bretagne. C'est un modèle de comportement écologique !

     Macronie touchée au coeur. Macron qui voulait taxer à mort l'essence et le diesel mais dont l'équipe (...et lui même: cf son avion pour 80 km) s'affranchit de tout.

    Madame Servat de Rugy  journaliste people (Gala)  achète- ô bling bling- un séchoir doré à l'or sur le compte de l'Etat.

    Des réceptions si  bling bling avec people... :  leur  lourde mise en scène se retourne contre eux. Evidemment.

                                      DE RUGY S'AUTO-BLANCHIT 

    de rugy,#rugy,#macron,#gj,#gilets jaunes,république,gaspillage,illégal,émilie frèche,vivre ensemble,séverine servat,servat de rugy,#homardgate,#gauche macroniste #homard,#gauche caviarComique: parce qu'il compte rembourser aujourd'hui trois repas et croire que tout reviendra  comme avant dès lors.

    Le ministre d'Etat s'auto-blanchit médiatiquement.

    Rappel: De Rugy  a salement licencié sa directrice de cabinet Nicole Klein (= dans la journée) pour des faits qu'il a lui même commis ! 

    La préfète ne mâchera pas ses mots: " De Rugy a voulu ma tête pour sauver la sienne "

    Sans oublier l'histoire personnelle  initiale qui rend le scénario piquant. L'improbable histoire entre Emilie Frèche qui publie Vivre ensemble  un roman à clef, au vitriol , impudique  et  l'épouse de Rugy Emilie Servat qui se reconnait et attaque en justice. Le mari de Frèche étant le député socialiste Guedj père du fils de Servat.

    La première étant donc la belle maman du fils de la seconde... Une histoire de linge mutuel très sale et mal lavé en public.

                                          HOMARD L'A TUÉ !

    Rire:  De Rugy  affirme donc  auprès des médias qu'il est ...blanchi.

    Hiatus: il se javelise tout en affirmant qu'il va rembourser. Il démissionne mais affirme qu'il n'a rien à se reprocher...Une communication artisanale et ratée.de rugy,#rugy,#macron,#gj,#gilets jaunes,république,gaspillage,illégal,émilie frèche,vivre ensemble,séverine servat,servat de rugy,#homardgate,#gauche macroniste #homard,#gauche caviar

    On rejoint l'opinion rapportée du premier ministre Edouard Philippe .

    Tout,  jusqu'aux ses ultimes attaques inutiles contre la presse par l'ancien Pt de l'Assemblée Nationale montre que cet individu n'était pas à sa place comme ministre d'Etat tout simplement parce qu'il n'était PAS un homme d'Etat.

    Sa réaction le prouve.

    Rappel: De Rugy a participé à la primaire de gauche. Après la gauche caviar, on a la gauche  macroniste homard !

    #homardgate

     

                                                                   Sylvie Neidinger

                   

    de rugy,#rugy,#macron,#gj,#gilets jaunes,république,gaspillage,illégal,émilie frèche,vivre ensemble,séverine servat,servat de rugy,#homardgate,#gauche macroniste #homard,#gauche caviar

  • 14 juillet 2019: Macron parade avec De Rugy. Il ne comprend toujours rien à l'état réel du pays, toujours GJ !

    Imprimer

    L'affaire de Rugy devient  le scandale macroniste de l'été. Moral plus que  judiciaire. Il touche l'image de la gouvernance Macron au coeur.

    Grâce à un bon  travail d'enquête des journalistes de Médiapart : essentielle presse  qui n'est pas "coupeuse de tête" comme souligné par le ministre. Et précieuse Liberté de la presse

    La période estivale 2017 vit les démissions au sein du Modem  dont Bayrou (encore un père la morale qui confondait les caisses...)- 2018 : l'affaire Benalla.

    En 2019, l'actuel numéro 2 de l'Etat est pris la main dans le pot de confiture, accentuant le mensonge de   l'hyper-centre boursouflé En Marche.

    La galaxie Macron allait- devait !- laver plus blanc que blanc l'ancien monde des vieilles pratiques du "trop  bien vivre au sommet de l'Etat,  "se servir sur la bête",   la "singerie républicaine de la  monarchie", l'Etat vache à lait de certaines catégories.

    Un  ministre de l'économie alors inconnu, Macron, avant lancé cette antienne et pris le pouvoir à coup de Une people.

    Elle échoue sur les affaires en question. De Rugy devient parfait exemple du dysfonctionnement que les Gilets Jaunes exècrent.

    Macron choisit pourtant en ce 14 juillet 2019 de parader  avec son ministre de l'écologie. Il sera hué.

    Le président  reçoit les sifflets, ballons jaunes et  quolibets de la part des Gilets Jaunes   qui réclament eux aussi du homard en référence à l'affaire de Rugy.

    Ce macroniste a mené grand train sur les deniers de l'Etat: appart de fonction,  peintures des murs à 35 000 euros, dressing à 17 000 euros, réceptions/invitations  au faste "royal"pour ses réception privées (les fameux homards XXL , les vins à 500 euros) un  3ème chauffeur pour mener le fils de sa femme à l'école, un logement HLM en plus de l'Hôtel particulier de fonction!!! 

    On se pince : un sèche-cheveu doré à l'or fin pour son épouse sur les deniers de l'Etat. Goût douteux 500 euros. Marianne se moque des dorures.

    Ce, alors que le personnage fut intraitable pour lutter contre les privilèges...des autres (députés) en bon soldat prêchant la parole de l'Evangile selon Macron.

    Rugy,   "homme politique"   ose en outre virer sèchement  sa directrice de cabinet  (dans l'heure : c'est violent !!) pour un acte que.... lui aussi a commis:  le HLM!  Nicole Klein résume ainsi "il a voulu sauver sa tête en s'offrant la mienne

    Or, il n'a pas démissionné, lui. Macron ne l'a pas démissionné non plus. Mansuétude.

    Du coup le gouvernement Macron est sali par cette affaire, la supposée exemplarité d'En Marche touchée. Comment ensuite faire serrer la ceinture à la population autour des retraites, des APL à 5 euros, des baisses aux handicapés ?

    Macron, maladroit n'a toujours  rien compris au pays et parade en compagnie dudit ministre.

    Provocateur.

    L'année dernière il soutenait outrageusement A. Benalla "venez me chercher" lançait-il. Is sont venus...Ce 14 juillet 2019 encore.

    Ils se nomment les Gilets Jaunes. Toujours en forme contrairement aux prédictions d'un sondage Paris Match

    D'ailleurs le 14 juillet est "Leur" jour bastille. La date  de ceux qui pensent l'Etat français confisqué par une oligarchie parisienne souvent énarque. Une caste de hauts fonctionnaires qui dirigent l'Etat profond et confisquent la démocratie tout en la prônant. 

    Rappel : les GJ ont démarré avec tout le vocabulaire de la Révolution française, la Marseillaise, le drapeau tricolore...

    Gilet Jaune, la version automobile du sans culotte ! Aujourd'hui sur les Champs. Malgré les arrestations préventives  arbitraires des leaders du mouvement qui ont bénéficié de cette erreur majeure de "communication" de la préfecture de police car cela se retourne au profit des premiers : Maxime Nicolle, Eric Drouet , Jérôme Rodriguez. Relâchés peu après.

    Ce dernier portant plainte pour "violation des libertés individuelles".

    C'est un mouvement inédit qui prône la démocratie réelle et regarde du coté des votations suisses comme modèle.

    Le consensus de Fête nationale n'a pas été respecté. Après midi chaude pour les policiers au dispositifs probablement inadapté: gilets jaunes sans gilet, casseurs, blacks blocs et #GJ....au milieu des badauds et touristes qui se sont pris des gaz lacrymo...Policiers au bout du rouleau, toujours en première ligne.

    Le symbole négatif  de ce qui s'est passé aux Champs ce 14 juillet 2019 est fort.

    Défilé: au lieu de rester sur l'impression d'une armée qui se voit puissante, se projette dans l'espace, intervient  à tout bout de champ  dans des conflits internationaux avec des armements capables de pulvériser, le malaise social accentué par ce gouvernement laisse devant les caméras la vision d'une France en difficulté de gestion de personnes "non identifiées" car habillées comme tout le monde : quelques Gilets Jaunes, extrémistes des Blocs et casseurs.

    Supporteurs-casseurs liés au match de la CAN victorieux pour l'Algérie, le soir.

    Climat social difficile, destructions de biens à répétition par une minorité très agissante.

    Très long 14 juillet 2019 entaché.

                                                              Sylvie Neidinger

     

                                                       overdose fiscale,#giletsjaunes,17 novembre,révolutionnaires,1789,#macron,#blogneidinger,#carburant,#csg,ecologie punitive,benjamin #griveauxRubrique #GiletsJaunes

     

                        

  • Quand Varsovie devient WAR SAW en caricature de presse

    Imprimer

    Décryptage d'image-

    La récente conférence organisée à Varsovie jeudi dernier par les USA sur le moyen-orient dont l'Iran   mit en exergue les profondes divergences de Donald Trump (et de ses alliés arabes du Golfe surtout+format Visgrad) avec l' UE, surtout les européens "de l'ouest" (GB, Allemagne, France etc.).

    La réunion n'a pas trop servi l'image de la Pologne, finalement.

    Une polémique s'est effectivement engagée  autour de propos controversés tenus par  Benjamin Netanyahou sur la Pologne de la ...seconde guerre mondiale alors qu'il était invité à la conférence.

    Du coup le premier ministre Mateus Morawiecki annule sa présence à une réunion du groupe de Visgrad (Hongrie, Pologne, République Tchèque et Slovaquie) organisée  ce lundi. Clash violent entre les deux contrées, échec sur toute la ligne de cette réunion à Jérusalem finalement annulée,les trois autres solidaires à la Pologne.

    Cela vire au fiasco pour le premier ministre . Le premier ministre échoue ici à diviser l'Europe.

    Par ailleurs le Courrier International publie le dessin  de presse d'un libanais , le dessinateur libanais d'origine irakienne Hassan Bleibel, où Varsovie devient WAR SAW , scie de guerre, donc hache de guerre.

    A l'image de ce sommet de Varsovie-Warsaw Summit qui déterre la hache de guerre plutôt que fumer le calumet de la paix.

    Plusieurs lectures à cette scie : 

    1-La scie d'une pax americana qui entend découper le moyen-orient à son avantage, celui de ses proches  et pour cela rayer l'influence de l'Iran et ses alliés.

    2-Suivant l'actualité  du monde arabo-musulman, la scie représente  aussi celle qui a découpé Jamal Khashoggi, en lien avec MBS dans un consulat d'Istanbul.

    L'Arabie Saoudite étant d'ailleurs présente à Varsovie et parmi les pays les plus virulents contre l'Iran, dans leurs luttes d'influences respectives.

     

     

                                               Sylvie Neidinger 

     

    pubmi dans courrier in.PNG

             https://www.courrierinternational.com/dessin/le-dessin-du-jour-varsovie-le-vrai-faux-sommet-pour-la-paix-au-moyen-orient

     

  • Rappel: quand E Macron demandait de "l'indulgence" pour A Benalla...

    Imprimer

    Le terme d'indulgence fait bondir. Il est historiquement très lourd.

    La querelle des Indulgences est à l'origine du schisme catholique/protestant.

    Un effacement du péché qui va prendre des proportions carrément commerciales ! Une monétarisation du pardon divin...Qui sera combattue.

    Relire les discours de Macron sur l'affaire Benalla ne manque pas d'intérêt.

    "L'indulgence est obtenue en contrepartie d'un acte de piété (pèlerinage, prière, mortification) effectué à cette fin dans un esprit de repentir — elle s'adresse à ceux qui sont vere penitentibus et confessis, selon la formule en usage à partir du XIIe siècle.

    Théoriquement, il n'existe pas de proportion entre la faute et cet acte de piété : l'indulgence est réputée être l'effet de la communion des saints. En pratique, il en va bien autrement, en partie sous l'influence des peuples germaniques, dont la législation est en fait un barème de réparations, et qui tarifient chaque faute. Les indulgences se calquent alors sur les pénitentiels, ces manuels venus d'Irlande qui fixent pour chaque type de faute tant de jours de mortification. Moins longue, l'indulgence tend à se substituer à la pénitence physique en particulier pour les mourants.

    Dès cette époque, on enregistre les premiers abus, principalement la simonie : les fidèles marchandent auprès du prêtre un acte de charité, souvent sonnant et trébuchant. Les conciles du Xe et du XIe siècle s'efforcent donc de limiter la part d'appréciation du prêtre en fixant des barèmes généraux"

    Le 24 juillet à la Maison de l'Amérique Latine,  Macron dans un discours violent alexandre #benalla,emmanuel #macron,philippe #bas,indulgence,indulgences,médiapart,contrescarpe,edwy #plenel,amin arfifustige la presse, se dit le "responsable qu'il faut aller chercher", dézingue les deux seuls députés LREM  qui se posent publiquement des questions saines sur l'affaire Benalla(Sonia Krimi, Paul Molac)

    Dès lors la demande du Président de la République du 6 novembre 2018 semble extravagante. (Marianne) :

    "Interviewé sur Europe 1 ce mardi 6 novembre, le Président est revenu sur l'affaire qui a empoisonné son été. Jugeant qu'il y a eu un "emballement" autour des faits, il a estimé qu'Alexandre Benalla ne méritait pas d'être "traité comme le plus grand criminel en liberté. "Vous en avez beaucoup parlé, il y a eu une excitation collective", juge le Président au micro de Nikos Aliagas. Reconnaissant qu'il a "eu confiance" en Alexandre Benalla et qu'il lui a "confié des responsabilités", Emmanuel Macron estime que ce "qu'[il] considère comme une faute" - les coups portés par Alexandre Benalla à un manifestant place de la Contrescarpe le 1er mai - n'est "pas acceptable". Et c'est à peu près tout."

    Macron parle d'excitation collective !

    Bon les excités collectifs que sont les médias dont #Médiapart ont enquêté.

    L'affaire #Benalla est excitante, effectivement, comme affaire d'Etat.

    Ce depuis l'origine...

    Edwy Plenel le 27 décembre dernier dit combien on doit s'interroger sur l'indulgence de E Macron pour A Benalla.

    En février les rebondissements du dossier atteignent Matignon !

    Dont la responsable de la sécurité démissionne.L'affaire  Benalla s'étend, comme un incendie.

    On ne sait toujours pas pourquoi cet individu a bénéficié d'une absolue mansuétude et indulgence de la part de Emmannuel Macron. Ni de sa   multiplicité de passeports diplomatiques.

    Sans indulgence pour l'actuel président de la république, beaucoup d'encre va encore couler sur cette affaire par le travail journalistique de professionnels aguerris ( Amin Arfi, Edwy Plenel).

    La commission macroniste de l'Assemblée Nationale avait enterré l'affaire.

    Le Sénat de Philppe Bas va produire ses conclusions fort attendues.

    Cette affaire a une odeur d'égout dira Guillaume Larrivée de LR.

     Sans indulgence pour l'actuel président de la république, beaucoup d'encre va encore couler sur cette affaire par le travail journalistique de professionnels avertis.

                                                                    Sylvie Neidinger

    Selon la journaliste Ariane Chemin, Macron s'est encanaillé avec Benalla qui connait de fait beaucoup de "secrets" de la république

    Selon Castaner, Benalla serait une affaire de  "corneculs". Le terme...convient !

    Emmanuel Macron estime que la presse s'est emballée avec excès au sujet de l'affaire Benalla.
    Emmanuel Macron estime que la presse s'est emballée avec excès au sujet de l'affaire Benalla. - Michel Euler/AP/SIPA capture Marianne 06/11/18
     
     
  • Macron attaque...Jojo le Gilet Jaune, les gitans (!) et la presse. Une habitude.

    Imprimer

    Le Méprisant de  la République est entré en phase logorrhéique.

    Le "petit monsieur qui sait tout " débat à tous vents,  des heures durant. Cette semaine, le 31 janvier, il reçoit  les journalistes du Point, Paris Match  à l'Elysée pour offrir aux médias sa leçon personnelle de....journalisme.

    Résultat un "off" encore une fois provocateur de petites phrases indignes d'un président de la république.

    L'autoproclamé éditorialiste en chef de la Nation  vante sa conception caricaturale du traitement de l'info  contrôlée par l'Etat et  en même temps son irresponsable  mépris de la presse. Et du reste.

    Macron donne même dans le complotisme puisqu'il annonce que les Russes de RT France  sont derrière les Gilets Jaunes. La presse russe répond à l'envoyeur par un article  sur les médias en France: les médias d'Etat, le fonds d’investissement qatari,  Qatar Investment Authority, qui détient également 13% de Lagardère SCA, lui-même possesseur de Lagardère active, éditeur de Paris Match, du JDD,  sur les 10 milliardaires qui possèdent des médias privés majeurs.

    [Un   prochain article du blog  traitera de la conception autoritaire du traitement de l'info par Macron].

    Dans ce même off, "Manu" dérape gravement sur Jojo le Gilet Jaune dont il déplore que la parole soit rendue à égalité à celle d'un député ou un ministre par les médias.

    Certes ...Oui, mais sur quelle planète vit-il? L'égalité est un principe inscrit sur tous les frontons de France...L'opposition souligne (encore une fois) le mépris de Macron

    Rappel l'affreux Jojo Président a bien envoyé récemment "sa" secrétaire d'Etat Schiappa jouer à l'animatrice chez Hanouna !

                          MACRON EN GRAVES PREJUGES SOCIAUX  SE RIDICULISE ENCORE

    L'individu locataire de l'Elysée n'en a pas encore fini avec ses provocations. Il continue,  balance ses préjugés sociaux  inouïs voire de racisme social sur le boxeur Christophe Dettinger qui aurait, selon lui  TROP BIEN PARLE 

    Dixit : "Le boxeur, la vidéo qu'il fait avant de se rendre, il a été briefé par un avocat d'extrême gauche. Ça se voit ! Le type, il n'a pas les mots d'un gitan. Il n'a pas les mots d'un boxeur gitan", juge le président de la République, qui voit dans cette vidéo la trace d'une manipulation de l'opinion, notamment par "la gauchosphère".

    https://www.marianne.net/politique/il-n-pas-les-mots-d-un-boxeur-gitan-le-bourre-de-prejuges-de-macron-sur-christophe

    Dettinger est Yéniche. (encore des invisibles de  la république soit dit en passant)

     On reste pantois devant le raisonnement vicié de l'affreux Jojo Manu qui en plus, dirige la France: "le boxeur a bien parlé/ comme il est gitan, il n'a pu bien parler tout seul /il a donc été manipulé/ CQFD /C'est donc l'extrême gauche qui manipule le boxeur "

    C'est un raisonnement purement idéologique n'ayant rien à voir avec la déontologie professionnelle d'un journaliste.

    IL veut donner des leçon de journalisme, de vérification de l'info !!!!  On se pince tant le raisonnement est ridicule et dangereux. L'anti thèse du journalisme. IL dirige un pays !!!

    Dans le monde selon "Oui Oui Macron", les ouvrières sont obligatoirement illettrées, les chômeurs fainéants et les gitans des Jojos ne sachant avancer deux mots correctement.

     Il me souvient le livre de Guy-Pierre Geneuil, Le Narvalo.(1987)  Dommage ce que cet écrivain Yéniche, gitan,  parigot ne soit plus de ce monde pour décrocher un uppercut verbal à Macron en retour.

    Bizarre, ô toi Manu, le perché de l'Elysée, certains Yéniches savent tout de même parler de leur art tels  les suisses Eicher.

    Emmanuel Macron est ici juste bête dans ses raisonnements, ridicule,  agressif sur les #GiletsJaunes,  les #Gitans, les russes, les gauchistes, les droitiers....

    Après les gens qui ne sont riens, les gaulois réfractaires. Et le reste.

                              PROBLEME DE GOUVERNANCE INSULTANTE : C'EST PSY?

    Ce président a-t-il un problème ...psy ??? La tête de #Manu est-elle bien à sa place ??

    Ce personnage romanesque se disqualifie chaque jour dans sa fonction de Président.

    Pour finir, le champs lexical employé par Macron devant les journalistes ce 31 janvier appartient au  registre le plus  autoritaire qui soit. Macron, dictateur en plus ???

    Dérive autoritaire complète sous Macron . On revient sous le régime de Vichy clame le député très respecté De Courson à l'Assemblée.

    La démission de Macron reste le slogan phare des #GJ. Mais  Macron n'est pas de Gaulle qui a quitté suite à référendum en 1969.

    Le premier commentaire que je reçois sur cet article indique " ce n'est pas au peuple de soigner ses névroses" Exact.

    Le blog Neidinger avait très tôt souligné l'anormalité des comparaisons que Macron produit de lui-même, sans rire : se compare à Jupiter, au Christ voire  à Jeanne d'Arc!

     Détail tout de même... Le peuple a voté pour lui aux présidentielles. Sa légitimité à ce poste est dès lors totale.Il a  gagné son élection.  Mais ensuite  la gouvernance  pose problème. Pas plus tard juillet 2017 il morigène verticalement u n général adoré de sestroupes.

    Jusqu'à quand les français vont-ils accepter de se faire INSULTER, désigner à la vindicte par Emmanuel Macron,  ce (Bar) Jojo de  Président  ???

                                                                         Sylvie Neidinger

    (Marianne)

    l'affreux jojo président,jojo le gilet jaune,les gitans,#gitan,#yéniche,#macron,#giletsjaunes,guy-pierre geneuil,narvalo

                                               overdose fiscale,#giletsjaunes,17 novembre,révolutionnaires,1789,#macron,#blogneidinger,#carburant,#csg,ecologie punitive,benjamin #griveauxRubrique #GiletsJaunes

     

  • Macron adore la provoc'. Il en rajoute chaque jour. Aujourd'hui le selfie des torses nus. On ne suit plus...

    Imprimer

    Il n'en rate pas une. Chaque jour que dieu fait E Macron ajoute le cliché ou la provoc' langagière qui hérisse.

    Aujourd'hui des clichés pris en corps à corps à Saint-Martin  avec deux individus dont un  torse nus et contre lequel il se colle. Les selfies ont bon dos !#macron,selfie,provocateur,pré&sident provocateur,doigt d'honneur,corps à corps,irrespect,tableau de chasse médiatique

    En outre, les personnes en question font le doigt d' honneur.

    Un selfie qui fait fulminer droite, extrême-droite et autres.

    Les lecteurs du Figaro expriment leur lassitude face au "happening permanent"

    A chaque déplacement il créé du buzz négatif. Le protocole est fait pour éviter ces situations; Ils est président tout de même. A sa façon, il abîme la fonction. Il se ridiculise.

    On se souvient de la leçon de morale longue et lourde à cet ado juste par ce qu'il l'appela "manu".

    Ici, Le doigt d'honneur a  été voulu, par ce  Président atypique.Qui tolère ce geste.

    Qui installe la provoc' comme mode de gouverner. Lui qui se décrit comme réinstallant la fonction présidentielle dans sa dignité : beau mensonge électoral.

    Ceci étant acquis, on s'aperçoit dans la foulée que l'on parle en permanence de Lui de ses phrases, ses frasques. Il anime le show de cette façon. Facile.

    Du coup le locataire de l'Elysée monopolise l'attention sachant qu'il s'agit de provocation volontaire...

    Un  président peut et doit aller au contact du terrain. Mais pas pour ramener ce genre de cliché dans son tableau de chasse médiatique.

    A savoir, personne ne l'a souligné Macron dans son périple, s'introduit chez ces jeunes qui chez eux sont torse nu.

    Difficile de dire qu'ils ont manqué de respect  ne s'habillant pas. Le président s'est introduit à leur domicile par surprise.

    Peu de dirigeants se prêtent à ce genre de populisme. 

    Macron est lui " gratiné".... De plus,  extrêmement perturbant d'inconstance.

    En avril un retraité vosgien qui lui a fait un doigt d'honneur fut interpellé et passa en jugement.

    Ici tout est ok pour lui. Il défend même ce selfie.. Deux poids deux mesures.

    Le doigt d'honneur antillais est même défendu et valorisé par ce  président  juste ....insensé.

    Le locataire de l'Elysée ne comprend toujours  pas que, en terme de com' , un seul cliché provoc' va effacer tout le positif de son voyage.

    Il va se plaindre ensuite que la presse ne focalise que sur les détails. Et donner ses supposées leçons de journalisme...

    Alors que c'est lui-même qui provoque ce... circus.

     

                                                                                    Sylvie Neidinger

     

    (cliché capture Le Progrès)

    T'es pas habillé. T'es torse nu : le Président de la République t'enlace ! Ensuite, tu peux faire  le doigt d'honneur...Il te l'autorise. Toi , tu ne passes pas par la case Tribunal ( d'autres oui.., dans les Vosges)

    #macron,selfie,provocateur,pré&sident provocateur,doigt d'honneur,corps à corps,irrespect,tableau de chasse médiatique

    Analyse du politogue PH Moreau Chevrolet

    "Bien sûr, tous les présidents font des bains de foule. Beaucoup aiment particulièrement l’exercice d’ailleurs. C’était plutôt même une bonne idée de faire ces bains de foule aux Antilles, un terrain plus chaleureux, plus sympathique à l’égard du président qu’en métropole. Mais dans ces situations-là, lorsqu’on s’aventure sur des terrains que l’on ne maîtrise pas, un président de la République doit accepter d’avoir une oreille pour son entourage et de ne pas sortir du cadre. Or samedi, Emmanuel Macron a bouleversé le programme en s’engouffrant dans un immeuble au hasard. Il se retrouve alors dans un appartement avec deux jeunes torses nus, dont l’un fait un doigt d’honneur à l’objectif et le second est un ancien braqueur à qui le président tient un discours qu’il aurait pu tenir à un enfant de trois ans. Il lui fait promettre de ne pas recommencer ses bêtises pour ne pas faire de peine à sa maman.

    Quand on est Président de la République, que l’on engage à tout instant la France, cette scène n’est pas concevable. Ces improvisations sont d’autant préjudiciables aujourd’hui qu’il y a une violence beaucoup plus forte à l’encontre des Présidents de la République dans les médias, sur les réseaux sociaux et sur tout le terrain. Il suffit d’une ou deux seconde d’images pour que tout s’emballe. Claude Chirac, qui conseillait son père en communication, veillait particulièrement à ce qu’il ne soit jamais ainsi mis dans des situations embarrassantes de ce type. Nicolas Sarkozy avait aussi pléthore de conseillers en communication. Ce qui n’empêchait pas des couacs"

    L'humoriste Fabrice Eboué sur Macron dans sa relation selon lui avec les "noirs torse nus"

    "/C'est-à-dire que, dès qu'il voit des Noirs, il s'émoustille. Dès que c'est des Noirs torse nu. Ça a commencé à la finale de la Coupe du monde. Il était dans le vestiaire avec les joueurs noirs torse nu et le mec a pété un plomb. (...) Là, à Saint-Martin il est avec le mec, il lui dit : Oh, t'es costaud, toi, tu devrais faire du bâtiment. Et puis il le tâte. Tu sais qu'est ce que c'est que cette histoire, Monsieur le président de la République. Vous avez trop regardé Case départ ou quoi ?"(..)

    « J'étais à l'école avec Macron »#macron,selfie,provocateur,pré&sident provocateur,doigt d'honneur,corps à corps,irrespect,tableau de chasse médiatique,antilles;#blogneidinger,macron circus,vosges,fabrice #eboué,#amiens

    Mais, comme le mentionne Fabrice Éboué dans la suite de la vidéo, il partage un lien particulier avec Emmanuel Macron : une jeunesse amiénoise. Et il ne manque pas d'ironiser dessus dans la fin de sa vidéo. « J'étais à l'école avec Macron, j'étais à la Providence à Amiens. Et je m'en rappelle : dès qu'on était dans les vestiaires en cours d'EPS, dès que j'étais torse nu, tout de suite, il s'émoustillait. Il venait vers moi comme ça. J'ai dit : Mais laisse-moi, Emmanuel, va voir la prof de français. » « Mais c'est une aubaine pour nous les Noirs, il y a un mouvement qui peut se mettre en marche. Si vous avez une demande au président de la République de logement, de boulot, que vous êtes Noir, allez demander torse nu. Il va s'émoustiller et c'est gagné. (...) Il y a eu les sans-culottes, il va y avoir les sans-tee-shirts », conclut-il.

    Des clichés qui apportent de l'eau au moulin de la théorie de Eboué sur le penchant du président pour les torses nus..blacks ! Concert Elysée (JUIN 2018)+ Mendy au vestiaire de la finale de coupe du monde (JUILLET 2018)

    #macron,selfie,provocateur,pré&sident provocateur,doigt d'honneur,corps à corps,irrespect,tableau de chasse médiatique,antilles;#blogneidinger,macron circus,vosges,fabrice #eboué,#amiens

     

  • Benalla, le faux policier préféré de Macron hors-la-loi

    Imprimer

    L'affaire Benalla qui sort grâce à la presse ( journal Le Monde ) est gravissime, explosive.

    Ici les pratiques insensées d'un proche du premier cercle de la macronie.

    Elle expose à la lumière crue ce que Emmanuel Macron fait de la présidence française. 

    Une gouvernance autoritaire, à son bon vouloir avec son entourage aux fonctions indéterminées parfois.

    On avait déjà évoqué le phénomène de cour avec l'article sur la Cour du Roi de la République française.

    Macron  installe autour de lui des individus aux fonctions troubles, en autarcie. (Tous les collaborateurs n'apparaissent pas dans les organigrammes ...) Benalla est un "chargé de mission policier ". Nervi issu à l'origine du service d'ordre du PS (Martine Aubry, Montebourg)

    Quel est le lien exact entre ce nervi de 26 ans non policier mais homme violent  qui "joue au policier" à ses heures perdues et le Président ??

    Question majeure car tout a été pardonné à cet homme. 

    Pire le sommet de l'Etat a voulu étouffer cette affaire !

    L'individu à la carrière fulgurante  va  casser du manifestant le 1er mai. Problème : la scène est filmée.  Il se livre à des violences et l'Elysée le protège.

     Ce personnage a commis plusieurs délits: usurpation de fonction, de titres en plus des  violences volontaires.

    Protégé par l'Elysée, grassement payé, logé depuis le 9 JUILLET par la République Quai Branly dans l'ancien appartement Pingeot !!

    APRES le 9 juillet,ce qui signifie que l'Elysée n'a pas sanctionné contrairement aux fausses affirmations du service de com' de Emmanuel Macron.

    L'individu semble avoir tous les droits. Qui lui a   donné les attributs de fonctionnaire d'Etat, de  policier  ( girophare, casque etc..) ? Qui a donné à Alexandre Benalla un véhicule de police super équipé ?

    A 26 ans il a même été porté au grade de  lieutenant  colonel réserviste de gendarmerie.

    Dès lors, une tempête politique et judiciaire démarre, un scandale d'Etat qui discrédite totalement le coeur de la  gouvernance Macron.

    La démission de Gérard Coulomb est demandée car le 2 mai il n' a pas alerté la Justice. Il sera auditionné par le'Assemblée lundi et le Sénat mardi. Le ministre de l'intérieur n'a pas fait jouer l'article 40 qui demande à tout fonctionnaire de dénoncer des faits.

     

                                   BENALLA "BARBOUZE"PROCHE DE MACRON

     

    Macron et sa garde rapprochée tellement enfermés dans leur morgue et leur  sentiment de toute puissance ont cru que cela allait passer. Il est supposé au départ avoir été "mis à pied" deux semaines...Gag : sans retrait de salaire  !

     

    Pour se défendre l'Elysée croyant s'en tirer ainsi va jusqu'à mentir :

    1-en affirmant que l'individu avait été sanctionné. Faux. Mensonge du service com de l'Elysée !

    2-mis au placard . Faux car lundi dernier  Benalla, à Roissy a voulu prendre le contrôle de la sécurité des bleus contre la ..gendarmerie !

    Gestion de crise catastrophique de l'Elysée.

    Macron tord les cou aux pratiques légales. Benalla occupait sous statut privé des responsabilités dans le fonctionnement de la sécurité du président  en dehors du service spécialisé GSPR !

    Le pouvoir aujourd'hui se débine. La commission des Lois (macroniste) n'a toujours pas pris la mesure des faits.

    Macron drapé dans son  orgueil pathologique n'assume rien. Et fait actuellement  porter le chapeaux sur les policiers qui  ont fourni à Alexandre Benalla des vidéos hors cadre légal.

    Raz de marrée de colère chez les policiers, leurs syndicat qui voient un type usurper leur métier juste parce que "proche "de Macron.

    L'homme agissait avec des brassards de police, leur matériel.

     

    "BENALLA" est un dossier poupées russes. Dès qu'on soulève le tapis Benalla plusieurs affaires surgissent qui entachent la présidence.

    Quelle est  exactement  la nature du lien de cet Alexandre Benalla qui skie avec Macron  et clairement occupe un rôle au delà de son rôle dit de "sécurité".

    Jean -Paul Mégret du Syndicat de police donne une excellente interview qui résume tout. L'exécutif dans ce dossier est responsable. Selon lui , les barbouzes n'ont pas à gérer la sécurité du président ! Alors que Macron voulait s'orienter vers une privatisation des services de sécurité du sommet de l'Etat !

    Macron qui a fait voter une loi de moralisation est silencieux sur la dérive de son entourage barbouze que lui  même organise autour de SA personne.

    C'est, mine de rien une affaire d'Etat majeure.

    Ne pas réagir à ceci serait un signe de pourrissement de la démocratie française, laquelle est bousculée chaque jour par la présidence autoritaire et solitaire de Macron Bonaparte, Roi de la République française.

                                                                                            Sylvie Neidinger

                                                                                  

  • #TRUMP

    Imprimer

    No comment. La caricature de presse du New-York Times.

    #trump,#blogneidinger,new-york times

     

     

     

  • David Douglas Duncan, photojournaliste (rencontré à Genève) décède: ô Vietnam!

    Imprimer

    J'eus la chance, en 2013 d'une rencontre -certes fugace mais totalement émouvante- avec le célèbre photographe de guerre, l'américain David Douglas Duncan.....

    #photographie; #duncan,genève,#blogneidinger,#mah

    Où? ...Sur les marches du MAH à l'occasion de l'expo Picasso-Duncan.

    Je lui demandai alors ce qui fut "le plus important"dans sa vie....à part son amitié avec le célèbre peintre espagnol qu'il photographia en phase de création sur la Côte d'Azur évidemment.

    Le photojournaliste me répondit tout direct :"Vietnam, Vietnam"

    Picasso et Duncan: deux parèdres anti-guerre, voire militants de la Paix.

    Cette rencontre fut l'objet d'un article du #blogneidinger du 5 février 2013:

    https://duboutduborddulac.blog.tdg.ch/archive/2013/02/05/david-douglas-duncan-a-mon-bras-gauche-vietnam-vitenam.html

     

     David Douglas Duncan est décédé le 7 juin 2018  à Grasse à 102 ans.

     

    IMMENSE RESPECT.

     

                     Sylvie Neidinger

     

    crédit photo  publiée en 2013 @neidinger

     

     

  • GTE en erreur: attention, les ancêtres des genevois sont aussi.. gaulois!!

    Imprimer

    Le Groupement Transfrontalier Européen fait parler de lui actuellement.

    A propos de Décathlon et du recrutement par l'association pour ses nouveaux magasins suisses. Affaire soulevée  par le Temps et TDG. Rétropédalage du GTE qui confirme ne pas être  une agence de placement.

    En allant visiter le site web, je soulève un autre lièvre en détectant une erreur factuelle  autour d'un article publié dans la rubrique #LaChroniqueDuFrontalier sur le journal Dauphiné Libéré à l'origine. Elle peut sembler banale et dérisoire. Elle ne l'est pas.

    https://www.frontalier.org/emploi-suisse/1122851/les-petits-genevois-vont-decouvrir-qu-ils-ont-des-ancetres-gaulois.htm

    Rédigé par Jean-François Besson, Secrétaire général du GTE, et publié sur le Dauphiné Libéré.

    Je ne me positionne pas ici sur le fond  de l'article à savoir  le thème  de la scolarisation des enfants suisses frontaliers vivant en France. Mais sur la forme.

    Laquelle forme révèle un arrière fond rédactionnel pour le moins problématique.

    gte,gaulois,#lachroniquedufrontalier,#blogneidingzer

                                                                                      ***

    Le titre et la conclusion sont erronés factuellement :

    Titre: "Les petits genevois vont découvrir [en France ndlr] qu'ils ont des ancêtres gaulois"

    Conclusion:"Si rien ne change, les petits Genevois, habitant en France, pourraient donc bien apprendre une nouvelle histoire commençant pas : nos ancêtres les Gaulois !"

    Le rédacteur n'est pas journaliste mais  Secrétaire Général du GTE. Il  intervient dans le journal DL au titre de spécialiste, titulaire d'une rubrique spécialisée.

    (Les médias accueillent de temps en temps des non-journalistes nommés alors  experts: autre débat sur l'évolution de la presse)

    Comment  le Dauphiné Libéré a-t-il laissé passer sans correction ce titre et cette conclusion ? Les journaux possèdent pourtant des services de relecture dits "secrétariats de rédactions"!

                                               IDENTITAIRE !

    Analyse :

    Ce titre est un jeu de mot "facile". L'humour et  le jeu de mot peuvent être de mise dans un titre, dans un article mais à la condition absolue de la  véracité.

    1) Ici la globalisation du titre  "les petits genevois" est exagérée. L'article évoque seulement  les enfants genevois  vivant....en France. Au final, ce n'est pas le même nombre;

    2) "Nos ancêtres les gaulois" est une antienne idéologiquement marquée issue des livres d'histoire  liés à la période coloniale. Il y a bien longtemps que coté France,  l'Education Nationale n'applique plus le terme global "d'ancêtres"  lié aux gaulois, au regard des populations  françaises ayant des origines extra territoriales.  Remettre en scène ici un avatar pédagogique lié à l'histoire coloniale, démodé, n'est pas une tournure heureuse.

    3) Les petits genevois venant habiter en France seraient supposés dans l'article venir en France et dès lors y  apprendre une histoire donnée comme différente et inconnue d'eux (!) à propos des gaulois supposés en plus  ne pas être leurs ancêtres. Généralisation exagérée. Les enfants apprennent par l'école et par d'autres voies, fort heureusement pour eux.

    4) Le rédacteur démontre une  méconnaissance de l'Histoire à imaginer que les  "gaulois" puissent être confondus avec les actuels "français"et en opposition aux suisses genevois  supposés ici non gaulois au point de facto que leur frontière s'arrête à... Annemasse/Ambilly ! C'est une vision autocentrée, ethno-centriste de l'Histoire.

     5) Jules César dans sa Guerre des Gaules:  « Ceux que nous nommons Gaulois dans notre langue, se nomment Celtes dans la leur. »

    6) Genève est un oppidum celte donc gaulois.

    7) L'article démontre ici une lacune culturelle du rédacteur.  La Suisse est bien gauloise. La civilisation celte, gauloise  est même brillamment représentée  par la Tène (Neuchâtel)  qui a marqué l'Histoire au point de représenter scientifiquement la période dite laténienne. 

    8) Les helvètes entre autres peuples celtes sont bien des gaulois.

    9)Le rédacteur ni journaliste ni historien représente toutefois la direction du  Groupement. Il a communiqué par un article sur une actualité politique franco-suisse en évoquant probablement l'Histoire de façon erronée. Certes, sans le faire avec mauvaise intention, on le conçoit.

    10) De la pire façon. Mettre en scène  maladroitement ainsi le passé, avec globalisation, voire  erreur, de surcroît autour de la notion de frontière (coeur de cible de l'association... frontalière) est très proche du mécanisme des discours populistes nauséabonds  entendus au bord du lac.

    Ceux justement  que le GTE combat avec virulence !

    11) On est dès lors proche d'un discours identitaire.

    12) Le contenu de l'article du GTE n'est pas neutre contrairement à ce qui est écrit. Il cite  un homme... politique, le maire de St Ju, Antoine Vielliard. Lequel  aujourd'hui prend la défense des frontaliers mais après avoir sur sa commune cherché impérativement à les recenser spécifiquement et parlant d'eux en termes peu flatteurs.. .

    Lequel avait aussi commis en 2014 un discours sur l'identité genevoise, là aussi, sur un média, la RTS, que ce #blogneidinger avait repéré. L'homme politique recherchait alors  des "genevois pur sucre" dans un questionnement généalogique improbable.

    Conclusion...

    Ce n'était certes pas l'intention du GTE (association fort utile qui aide,  informe sur les complexités transfrontalières, qui agit en défense du droit des frontaliers) que d'entrer dans ces méandres identitaires.

     Attention à la légèreté du propos écrit, à l'amateurisme. L'expression publique de cette association représente les dizaines de milliers d'adhérents. 

    On a l'envie de dire autour de cette affaire : à chacun son métier. On ne s'improvise pas journaliste.  La déontologie de cette profession réclame normalement de vérifier toutes les infos, de ne pas titrer ou conclure en exagération même si le bon jeu de mots fait aussi partie de la bonne écriture.

    Toute Communication dans les médias et réseaux sociaux, ces caisses de résonance modernes  réclame maîtrise et professionnalisme.

    Il est juste dangereux de convoquer l'Histoire dans l'écriture sans avoir absolument tout vérifié.

    De grâce, éviter  l'invocation de  l'Histoire,  des gaulois  et autres arguments, en illustration de   la -suffisamment- difficile problématique transfrontalière genevoise... contemporaine !

     

     

                                                                                  Sylvie Neidinger

     

    neuchâtel,la tène,celtes,jules césar,annemasse,ambilly,groupement transfrontalier européen,#blogneidinger,#ledauphinélibéré,le dauphiné libéré,#dl,gte,gaulois,#lachroniquedufrontalier,#blogneidingzer

     Arte présente  actuellement trois documentaires fort intéressants sur les Celtes/Gaulois dont la Gaule suisse:  la Tène. https://www.arte.tv/fr/videos/058362-002-A/les-celtes-2-3/

     

     

     

    Rubriques Journalisme, Genève Histoire , Saute-Frontière

  • Incroyable comment deux livres font trembler deux présidences majeures!

    Imprimer

    Les deux livres en question sont publiés à un environ an d'intervalle.

    "Un président ne devrait pas dire cela" ou le "Davet Lhomme" a flingué la présidence Hollande. Lequel n'a même pas pu se représenter à la primaire de son parti.

    L'effet de Fire and Fury, inside the Trump White House de Michael Wolff éditeur Henri Holt est tout autant dévastateur pour la présidence Trump qui tremble sur sa base depuis la parution.

    Dans les deux cas le procédé journalistique est douteux. Mais ce qu'il révèle reste 100% intéressant. Voire historique. Au sens de l'histoire politique. Tout autant par le contenu que justement par les débats qui suivent la parution.

    favet.GIFHollande a lui-même organisé les rencontres pour ce qu'il pensait, immodeste,  comme un livre dédié à sa gloire.

    Les journalistes ont sauté sur l'occasion mais dans un mélange de genre non déontologique. Ce n'est pas du "journalisme d'enquête" mais du "journalisme  gastronomique" entre autres.

    Ils viennent et souvent mangent à l'Elysée. Ou invitent le président chez eux pour une pizza et notent les conversations. Bizarre les concernant. Un mode douteux de "journalisme".

    Mais  ce que le livre dévoile est effectivement scandaleux: il relate des insultes de Hollande, président en exercice, sur des collaborateurs, sur des catégories de population ( les juges, les pauvres sans-dents entre autres) sur des dirigeants etc. Il apparait moralement odieux.

    Le livre dévoile que le président de la république téléphone à un chef d'Etat étranger (Grèce) DEVANT les journalistes sans prévenir celui ci que la conversation est écoutée (....!) Ce procédé disqualifie François Hollande comme dirigeant international compétent.

    Orgueilleux et fier de lui sur la Syrie (aveugle sur le caractère litigieux de son action notamment ses liens avec les rebelles di Front Al Nosra)  il balance des secrets militaires : son plan d'attaque du gouvernement. 

    Donner des secrets militaires relève d'un tribunal. 

    Suite au "Davet Lhomme", Hollande va subir le tribunal médiatique qu'il a convoqué lui même et lui seul!

    OUT, Hollande , éliminé.

     

      TRUMP, PRESENTé COMME ENFANTIN, PSY ET AUTOCENTRé DIRIGE LES USA EN... REGARDANT  LA TV ET TWITTANT INTEMPESTIVEMENT

     

    gg.GIFConcernant Trump, l 'auteur  Michael Wolff, rapporte des "choses entendues". Tout n'est pas vérifié. Mais il décrit de l'intérieur le Trump que tout le monde voit de l'extérieur avec visiblement de graves  problèmes psychologiques.

    Peu cultivé, voire inculte, il regarde beaucoup la tv, réagi sur Twitter, en gosse égocentrique qu'il ne faut pas perturber et qu'il faut glorifier à longueur de journée.

    Les collaborateurs sont décrits comme épuisés. Beaucoup ont déjà quitté.

    En résumé, un profil très inquiétant incompatible avec la direction d' un pays.

    Le conseiller d'extrême-droite Bannon personnage ambigu, à l'origine de beaucoup d'infos du livre en prend pour son grade suite à la diffusion car le livre remue en tous sens. Cet homme sulfureux prône ouvertement la destruction de l'Etat.

    Beaucoup dénoncent le procédé d'écriture employé : avec des "on-dit-que".

    Pour autant ces deux document vont carrément perturber les présidences.

    Dans les deux cas de Hollande et Trump, la publication de ce que font exactement ces deux présidents de leur pouvoir et dans les lieux du pouvoir Elysée et White House  tient du best seller.

    Elle répond à une inquiétude globale sur des modes inhabituels voire inaptes de gouverner. Un Trump agressif sans stabilité, voire pathologique,  inquiète..

    Un Trump que ses collaborateurs, épuisés, empêcheraient -est-il écrit- de réagir en politique externe tellement il accumule les problèmes (rappel il s'est fâché avec les alliés) .. Mais c'est impossible. L'homme est sans limite.

    Il twitte tout ce qui lui passe par la tête ( dernier en acte: il est génialement stable et a un plus gros bouton nucléaire). Sa "diplomatie"est ainsi résumée dans les ambassades :

    "La diplomatie à la Trump, c’est comme jouer aux échecs contre un pigeon. Quel que soit votre niveau, le volatile arrive, renverse les pièces, défèque sur l’échiquier, et repart en se pavanant comme s’il avait gagné"

    Tout est résumé.

    Et l'oiseau de twitter, gazouiller...

    Le livre confirme et  met les américains devant la pression du   réel  de leur choix démocratique.

    L'influence et la crédibilité de l'Amérique sont en jeu pour le long terme.

     

                                                                 Sylvie Neidinger

     

    oiseaux.GIF

                                                                                   

  • Le prix Montagne du club de la presse des pays de Savoie pour un article sur les Pyrénées

    Imprimer

    Le Prix Montagne Philippe Revil 2017 a été attribué le 19 décembre à Chambéry par le club de la presse 73-74

    Il décerne les meilleurs contributions journalistiques hexagonales de l'année sur le thème.

    Philippe Revil est un journaliste membre du club  décédé en montagne.

    La journaliste paloise Laurence Fleury dédie son prix à toutes les...bergères.

    • Le prix presse écrite est attribué à Laurence Fleury pour son article sur les nouvelles bergères des Pyrénées paru dans National Geographic en janvier 2017
    • festival d'autrans,kisskissbankbank,everest green,jean-michel jorda,jean paul crespi,laurence fleury,prix montagne philippe revil 2017,chambéry,national geographic,filature arpin,bergères des pyrénées,grande odysée 2018,chiens,mont blanc,club de la presse des pays de savoie,musher,#blogneidinger
    • Le prix audiovisuel est attribué à Everest Green, réalisé par Jean-Michel Jorda et produit par Block 8 Production, JPL Productions et Ushuaïa TV.Il fut donné en avant première au Festival d'Autrans (Isère). A noter, ce film sur le nettoyage de l'Everest existe grâce à un financement participatif kisskissbankbank. 20 000 euros ont été récoltés (alors..merci aux anonymes contributeurs qui permettent aux journalistes de donner corps à leurs rêves journalistiques!
    • Le coup de cœur du jury est attribué à Philippe Bonheme pour son article Passy-Servoz une autre vie face au Mont Blanc paru dans Alpes Loisirs.
    • Le deuxième coup de cœur ex æquo  est attribué à Jean Paul  Crespi pour son reportage long format sur la filature Arpin,sur 8MontBlanc un reportage réalisé à l’occasion des 200 ans de la manufacture.
    • Le grand prix du jury France Montagne est attribué à François Carrel pour son article Giono «dans la maison désirée des montagnes» paru dans Libération le 18 novembre 2017.

    La remise officielle du  Prix s'est faite dans le cadre festif des 15 ans de Montanea.

    Dans quelques jours va commencer la Grande Odyssée Savoie Mont Blanc 2018 organisée par cet organisme.

    Avec 18 "mushers" parmi les meilleurs du monde.

    Une chose est certaine: la neige ne manque pas !

       

                                      Sylvie Neidinger

    club d e la presse des pays de savoie,prixmontagne philippe revil 2017,chambéry,laurence fleury,national geographic,filature arpin,bergères des pyrénées

  • Image puissante de photo-journalisme: Ibrahim Abou Thouraya handicapé devient symbole palestinien

    Imprimer

    C'est  une photo d'école de photo-journalisme.

    Parce que le sujet est un cas d'école.

    Ibrahim Abou Thouraya palestinien qui continuait son combat malgré son handicap lié à son ...combat pour son pays la Palestine vient d'être abattu d'une balle dans la tête.

    Du coup, son décès démultiplie son action. Car il devient symbole d'un pays qui lutte sans relâche, même jambes coupées.

    La diffusion mondiale de la photo est massive. La puissance d'un simple cliché, ici  redoutable.

    Sa puissance virale me fait penser à celle sur le Vietnam de Kim Phuc petite fille  par Nick Ut. Elle avait lourdement secoué les consciences autour de la guerre du Vietnam  en 1972.

                                  PALESTINE HANDICAPEE

    Sa mort le rend célèbre.

     Cette photo " de guerre" du handicapé qui continue à lutter sur ses moignons est tout simplement stupéfiante.  La première du genre. Car un handicapé suite à blessure de guerre n'est, normalement, plus au front.

    Ce cliché  est puissant comme pour la fillette napalmée, car il a valeur de symbole pour la situation générale de la Palestine, non reconnue comme Etat en 2017 (malgré les résolutions de l'ONU), handicapée d'être coupée d'une partie d'elle même depuis 1948.

    Lourd dossier pour lequel  Trump vient de mettre de l'huile sur le feu en quittant les sentiers du droit international. L'éloigner de la solution à deux Etats. En grande solitude mondiale.

    Et faire entrer Thouraya en colère. Pour la postérité.

     

                                                                             Sylvie Neidinger

    Un haut commissaire  de l'ONU se dit "choqué"

    L'adolescente Ahed Tamimi à la vidéo virale arrêtée par l'armée israélienne

    (crédit image capture La photo tirée de l'Express est très pixelisée)

    photo journalisme,photo de guerre,kim phuc,kim ut,vietnam 72,handicap,handicapé,jambes coupées,palestine,israel

    photo journalisme,photo de guerre,kim phuc,kim ut,vietnam 72,handicap,handicapé,jambes coupées,palestine,israel