Politis #Sémiologie décryptage

  • Covid+ c'est pas positif !

    Imprimer

    Les hôpitaux font face à la deuxième vague.

    Ils trient verbalement  leurs patients entre les covid+ et les covid-.

    Nouvelle dichotomie.

    Avec la pandémie coronavirus, l'univers est désormais divisé en deux: les malades covid+ et ceux qui ne le sont pas au temps T:  les covid- .

    Paradoxalement le positif est ici un négatif. C'est une inversion totale de sémantique.

    Ce n'est effectivement pas une bonne nouvelle, en l'espèce d'être testé covid+ !

    Décidemment cette pandémie est plus ou moins inédite. 

                                                                        Sylvie Neidinger

  • Ensauvagement du vocabulaire politique officiel

    Imprimer

    "Kamasutra de l'ensauvagement de la presse" de E Macron. Suite des... positions sur cette question.

    Les sauvageons, l'ensauvagement...Ce vocabulaire connoté extrême-droite  est apparu en politique dans la bouche de ministres de l'Intérieur  de gauche qui  désignèrent ainsi des catégories de population:

    -JP Chevènement (qui affirmait sans rire l'employer sans surenchère ni démagogie!) 

    -B Cazeneuve (qui l'a bien prononcé mais le regrette )

    -G Darmanin et M Schiappa  (le macronisme étant une émanation de la gauche strauss-khanienne.)

    Le film d'anticipation Orange Mécanique (1971) avait décrit une nouvelle  violence sociale gratuite par une catégorie de population: les jeunes. Un demi-siècle plus tard, les comportements violents, asociaux inacceptables sont réalité: refus d'une cigarette et l'individu est tué, pieds sur les banquettes alors que certains passagers restent debout...Mais...pas de la jeunesse seulement! ( bouc-émissairisation)

    Et surtout, la désignation faite par ces ministres d'une catégorie sociale liée en plus au "séparatisme" ( encore un vocabulaire  macroniste récent )  ne résout rien car elle s'apparente à de la communication, communication d'extrême-droite de surcroît.

    Pourquoi désigner ainsi une catégorie dans des sociétés modernes très complexes aux causes multiples? Où tout est analysable.

    Sauvage? Cette étymologie liée à la forêt  est inacceptable dans la bouche d'un dirigeant car ramenant l'humain à l'animal. Ce qui ne fait avancer en rien la compréhension.

    Les zoos humains avaient enfermé dans une même cage un homme et un singe. Et sur ce point la récente "sortie" médiatique hyper confuse intellectuellement    de N Sarkozy fut ...lunaire en comparant singes et "nègres". Miasme.

                       LA PRESENTIELLE 2022 EN LIGNE DE MIRE? 

    Ensauvagement version Gérald Darmanin  signifierait un humain de facto  "civilisé" qui retournerait  à sa condition animale. Est réputé sauvage celui qui est déchu de son statut de citoyen car bestial.

    Dès lors la chasse symbolique à "l'animal anciennement  humain" serait-elle ouverte? Permis de tuer en prime dans l'imaginaire ?

    Les inductions implicites issues de la formulation vont bien loin....

    On ne dirige pas un pays en s'appuyant sur de tels raisonnement ni artifices de com populistes qui ne résolvent en rien la violence sociale, présente et non acceptable elle non plus.

    Le philosophe Guillaume von der Weid signale  que la société qui désigne ainsi serait  elle-même ...malade

    Il semble que la présidentielle 2022 française s'ouvre autour de miasmes idéologiques. 

    C'est bien par cette sauvagerie vocabulariale (kamasutra, ensauvagement...) que Emmanuel Macron et ses ministres (évidemment briffés car rien ne lui échappe)   inaugurent la séquence électorale. Cela promet!

    De nombreux députés macronistes n'ont toutefois pas suivi la dérive vocabulariale ultra sécuritaire. Ni le ministre de la Justice Dupond-Moretti.

                                                            Sylvie Neidinger

     

    #BlogNeidingerEnsauvagementSémiologie

    1) Ensauvagement : terme inacceptable dans la bouche de responsables politiques

    2) Kamasutra ensauvagé d'Emmanuel Macron contre la presse

    3)Avant " l'ensauvagement", le mythe du bon sauvage

    4) Le "sauvage" a-t-il une âme? La controverse de Valladolid

    5) Les zoos humains pour exhiber les "sauvages" jusqu'en 1930

    6)Ensauvagement du vocabulaire politique officiel 

  • Les zoos humains pour exhiber les "sauvages"jusqu'en 1930

    Imprimer

    "Kamasutra de l'ensauvagement de la presse" de E Macron. Suite des positions sur cette question: ici les zoos humains pour présenter ceux que l'on nommait "sauvages".

    Humains réduits à l'état de bêtes curieuses.  Etres humains exhibés dans les jardins d'acclimatation. Expos coloniales pour  justifier la hiérarchisation des races, les bienfaits du pouvoir "civilisateur".

    Illustration du racisme ordinaire: 35 000 exhibés, 1,5 milliards de visiteurs en tout, en France, Allemagne, Suisse, Angleterre...Barnum et la manipulation de l'histoire aux USA.

    On vient voir des "sauvages en chair et en os" venant de contrées lointaines.

    Du pur cinéma avant l'heure: il leur est même demandé de jouer aux cannibales ! Pendant que sur le terrain les peuples sont souvent éliminés. ( Fuégiens de Patagonie, dernier survivant disparu en 1960. Peuple décimé de maladies pulmonaires, Vénus Hottentote exhibée comme un monstre, aborigènes,..) 

    Ils sont présentés comme étrangers,  anormaux...sauvages par des entrepreneurs de spectacle certes. Par les empires coloniaux, les Etats eux-mêmes dans le cadre d'expos universelles! Un modèle "racialogique" pour exposer la force supposée  bienfaitrice du modèle colonial.

    France. Guyane. Saint Laurent du Maroni. La jeune Moliko , amérindienne kalina, exposée au jardin d'acclimatation. Peuples "ensauvagés", humiliés, objets d'études pseudo scientifiques à caractère racialiste ! Elle rentrera chez elle en Guyane, traumatisée du calvaire des exhibés.

    Passage du racisme scientifique de différenciations humaines au racisme populaire au contact direct d'individus dits primitifs , le pygmée représentant le modèle parfait  de la sauvagerie absolue par sa petite taille.

    Aux USA,  dans la culture du spectacle américaine mais aussi à l'expo de Saint-Louis  où Ota Benga du Congo est exposé dans une cage avec un singe carrément ! L'homme se suicidera.

    On ne peut que signaler l'excellent documentaire sur Arte.

    https://www.arte.tv/fr/videos/067797-000-A/sauvages-au-coeur-des-zoos-humains/

    (ARTE)  :Pendant plus d'un siècle, les grandes puissances colonisatrices ont exhibé comme des bêtes sauvages des êtres humains arrachés à leur terre natale. Retracée dans ce passionnant documentaire, cette "pratique" a servi bien des intérêts.

    Ils se nomment Petite Capeline, Tambo, Moliko, Ota Benga, Marius Kaloïe et Jean Thiam. Fuégienne de Patagonie, Aborigène d’Australie, Kali’na de Guyane, Pygmée du Congo, Kanak de Nouvelle-Calédonie, ces six-là, comme 35 000 autres entre 1810 et 1940, ont été arrachés à leur terre lointaine pour répondre à la curiosité d'un public en mal d'exotisme, dans les grandes métropoles occidentales. Présentés comme des monstres de foire, voire comme des cannibales, exhibés dans de véritables zoos humains, ils ont été source de distraction pour plus d'un milliard et demi d'Européens et d'Américains, venus les découvrir en famille au cirque ou dans des villages indigènes reconstitués, lors des grandes expositions universelles et coloniales. Racisme populaire
    S'appuyant sur de riches archives (photos, films, journaux…) ainsi que sur le témoignage inédit des descendants de plusieurs de ces exhibés involontaires, Pascal Blanchard et Bruno Victor-Pujebet restituent le phénomène des exhibitions ethnographiques dans leur contexte historique, de l’émergence à l'essor des grands empires coloniaux. Ponctué d'éclairages de spécialistes et d'universitaires, parmi lesquels l'anthropologue Gilles Boëtsch (CNRS, Dakar) et les historiens Benjamin Stora, Sandrine Lemaire et Fanny Robles, leur passionnant récit permet d'appréhender la façon dont nos sociétés se sont construites en fabriquant, lors de grandes fêtes populaires, une représentation stéréotypée du "sauvage". Et comment, succédant au racisme scientifique dominant/dominé. Expo coloniale d eMarseile en des débuts, a pu s'instituer un racisme populaire légitimant la domination des grandes puissances sur les autres peuples du monde.

    https://www.laliberte.ch/dossiers/histoire-vivante/articles/le-succes-suisse-des-villages-negres-434722

    https://pages.rts.ch/docs/histoire-vivante/9216250-sauvages---au-coeur-des-zoos-humains.html

    https://www.letemps.ch/opinions/suisse-exhibait-sauvages-geneve

    https://www.nouvelobs.com/monde/afrique/20181128.OBS6158/pendant-150-ans-des-hommes-ont-exhibe-d-autres-hommes-dans-des-zoos.html

    https://www.monde-diplomatique.fr/2000/08/BANCEL/1944

    Le statut de "sauvage" se présentait évidemment par opposition celui de "civilisé." L'un mettant en valeur l'autre. Expo coloniale de Marseille en 1922 par exemple.

    Les populations coloniales seront finalement considérées comme "civilisables" quand les besoins se font sentir de troupes coloniales  combattantes pour la première guerre mondiale...

    Joséphine Baker, en 1925, libre, intelligente, adulée et détestée va se jouer de l'image du sauvage avec sa ceinture de banane. Son spectacle "exotique" à Paris fait exploser le mythe colonial de l'intérieur par cette artiste majeure.

    Expo coloniale de Vincennes (1931) 33 millions de tickets vendus. Le "Sauvage" étant entre temps devenu "brave" indigène.

    Marius Kaloie, kanak, sera dans les années 30 parmi les derniers piégés du cirque zoologique. Un retour au XIXème siècle avec  sa troupe -brutalisée. La troupe kanak se révolte, elle aussi piégés. Des hommes ordinaires kanaks, de la vie ordinaire, douaniers et autres ayant accepté ce voyage en Europe qui a viré au cauchemar pour eux. L'exhibition n'est plus acceptée. Ligues de droits de l'homme, partis politiques: la mise en scène heurte désormais. Les kanaks sont rapatriés. Maius Kaloie reste et se marie avec une française. Magnifique symbole d'une page qui se tourne.

    La fin des zoos humains marque le début des guerres de décolonisation.

    L'image du sauvage ne passe plus effectivement  par les exhibitions.  Mais elle perdure ! Commence l'ère du cinéma et ses représentation des "sauvages" (ô King Kong!).

    Au milieu des année 1990, chercheurs et historiens ouvrent les archives coloniales. Les artistes s'emparent du sujet . Ayana V. Jackson par exemple revisite les clichés anthropologiques du XIXème siècle.

    Le barbare, c'est d'abord l'homme qui croit à la barbarie ! Claude Levi Strauss.(Race et histoire 1961) 

                               

                                                                            Sylvie Neidinger

    #sauvage,#ensauvagement,#darmanin,#macron,#kamasutra de la #presse

     

    #barbare, claude levi strauss, #sauvage,#ensauvagement,#darmanin,#macron,#kamasutra de la #presse

    #sauvage,#ensauvagement,#darmanin,#macron,#kamasutra de la #presse,#barbare,claude levi strauss

    #sauvage,#ensauvagement,#darmanin,#macron,#kamasutra de la #presse,#barbare,claude levi strauss

    #BlogNeidingerEnsauvagementSémiologie

    1) Ensauvagement : terme inacceptable dans la bouche de responsables politiques

    2) Kamasutra ensauvagé d'Emmanuel Macron contre la presse

    3)Avant " l'ensauvagement", le mythe du bon sauvage

    4) Le "sauvage" a-t-il une âme? La controverse de Valladolid

    5) Les zoos humains pour exhiber les "sauvages" jusqu'en 1930

    #photographie,ayana v #jackson,#sauvage,#ensauvagement,#darmanin,#macron,#kamasutra de la #presse,#barbare,claude levi strauss,#blogneidingerensauvagementsémiologie,#racisme

  • Avant "l'ensauvagement": le mythe du "bon sauvage"

    Imprimer

    Ici, une position supplémentaire...d'analyse du " Kamasutra de l'ensauvagement de la presse " honni par E Macron.

    Soit un angle d'analyse autour d'un vocabulaire qui n'aurait jamais du se trouver dans la bouche d'un responsable gouvernemental.

    Décryptage.  Pour comprendre le terme "ensauvagement "(= humain revenu à l'état sauvage) il faut commencer par

    1) savoir d'où vient cette notion de sauvage appliquée à l'humain.

    2) dès lors revisiter le mythe du "bon sauvage". Puis comprendre  comment passe-t-on du mythe du  bon sauvage de  Dame nature au "sauvage humain de zoo" de la période colonialiste.  

    Enfin dans la bouche d'un ministre de l'Intérieur en ré-ensauvagement. 

    Sauvage est étymologiquement liée à la forêt (silva) Via l'ancien français salvage, du latin silvaticus (« de forêt, forestier »), devenu  salvatǐcus en bas latin. Soit à la  base un animal vivant dans la forêt. Appliqué à l'homme lors des premières confrontations: rencontre avec des individus même pas toujours habillés et rapidement qualifiés de sauvages ou primitifs..

    Extraits d'une excellente synthèse canadienne autour du terme "sauvage".(Canada, bien placé pour en parler avec ses populations autochtones en contact ) : 

    Les expéditions de la Renaissance mettent les européens en  contact avec d'autres "mondes" donnant un descriptif positif d'un état "naturel" contre la "culture", avec au passager le mythe positif de paradis perdu, ou celui de l'âge d'or. Une image qu'ils construisent par les récits de voyage.

    Amerigo Vespucchi (1454-1512) sur les Indien dans sa célèbre lettre intitulée Mundus novus (1503) : Ils n’ont de vêtements, ni de laine, ni de lin, ni de coton, car ils n’en ont aucun besoin; et il n’y a chez eux aucun patrimoine, tous les biens sont communs à tous.  Ils vivent sans roi ni gouverneur, et chacun est à lui-même son propre maître.  Ils ont autant d’épouses qu’il leur plaît […].  Ils n’ont ni temples, ni religion, et ne sont pas des idolâtres.  Que puis-je dire de plus?  Ils vivent selon la nature. 

    "Montaigne en 1580 cite  cette vie brutale et sauvage « qui est propre aux hommes primitifs » (Montaigne, Essais, éd. Villey-Saulnier, II, XII, 478)"..

    Après les écrivains de la Renaissance et leur tradition humaniste qui découvrent, ceux des Lumières valorisent d'autant le "bon sauvage" qu'ils critiquent la colonisation ethnocentrique, les changements sociétaux autour du progrès. 

    Toutefois ces auteurs n'ont jamais été en contact réel avec ces peuples et affabulent, se représentent leur vie supposée "pure",  libres, sensuels, polygames, communistes...

    "Ce type de récit, qui présente des forces et des personnages symboliques, servira aussi à mieux raconter la vie des hommes et à mieux rêver d’un ailleurs pour fuir l’écrasante réalité.   Au XVIIIe siècle, par la fiction du « bon sauvage », des philosophes tels que Diderot, Voltaire et Rousseau chercheront non seulement à critiquer la colonisation ethnocentrique des Européens en Amérique, mais aussi les idées de progrès et de raison au cœur même de l’idéologie des Lumières.

     Inspirés par les nombreux récits de voyages de Vespucci, Colomb, Magellan, et Gama des 16e et 17e siècles, ceux-ci, désireux de poursuivre la tradition humaniste de la Renaissance, interrogeront à travers elle de nouveaux modèles d’hommes et de sociétés.  En comparant leur monde à celui des indigènes tahitiens, brésiliens, voire canadiens, ils feront le procès de l’Europe qui, se croyant supérieure et indépassable, se donne pour mission de civiliser le Nouveau Monde.   Ce Nouveau Monde, que l’on aime dépeindre comme pur, vierge et bienheureux, sera bien sûr une représentation déformée, imaginée et amplifiée de la réalité : en effet, la vaste majorité des philosophes et littéraires n’a jamais même foulé la terre natale des « sauvages »!  Le mythe, synonyme dans ce cas d’invention et d’affabulation, reprend donc ici tout son sens.

    Libres, sensuels, polygames, communistes et bons, voilà les traits communs, mais combien caricaturaux, des habitants de ce « meilleur des mondes ».   *

    Étrangement, les penseurs du XVIIIe siècle se garderont longtemps de vouloir vérifier l’exactitude de ce genre de témoignage, car, on le sait, le « bon sauvage » ainsi présenté sert mieux à réfléchir sur l’homme, sa nature, ses facultés ainsi que sur sa société.  Sans nul doute,  Jean-Jacques Rousseau (1712-1778) est reconnu pour celui qui a le plus participé à ce mythe par la défense des idées suivantes qui traversent l’essentiel de son oeuvre:

    • « La nature a fait l'homme heureux et bon, mais la société le déprave et le rend misérable. »
    •  l’homme, foncièrement nostalgique, a toujours eu besoin de retrouver son passé: le mythe du bon sauvage lui propose l’image rassurante d’un primitif heureux qui vit du fond des âges en parfaite harmonie avec la nature.  Ainsi, ces séduisantes fantasmagories lui permettront d’échapper au réel en voyageant dans des pays imaginaires exotiques et bienheureux.   Offrant d’autres manières de penser et de vivre, cette utopie chère aux philosophes défend la recherche du bonheur individuel et collectif tout en affirmant déjà les valeurs qui seront proposées quelques années plus tard par la devise même de la Révolution française : «Liberté, égalité et fraternité ».   Si elle annonce en quelque sorte le monde rêvé de demain, elle maintient aussi d’anciennes croyances judéo-chrétiennes associées au péché originel : l’homme, rappelle La Bible, aurait connu le paradis, mais l’aurait perdu après avoir croqué la pomme, symbolisant le la connaissance.   
    • La chute, associée au mal, se trouve du coup au cœur même du « mythe du bon sauvage » : en effet, l’Européen « perverti », par sa culture énorme et sa quête incessante de savoirs — on n’a qu’à penser à l’entreprise de L’Encyclopédie —, mais aussi par son goût du luxe, aurait donc signé sa propre perte.   Insatisfaits de cette vision primitiviste, les penseurs des Lumières cesseront d’apprécier le mythe du bon sauvage pour revenir à l’idée de progrès lorsqu’ils feront la découverte et l’observation d’enfants sauvages tels que Victor de l’Aveyron .Ceux-ci firent comprendre définitivement que l’homme, privé de la compagnie des siens, ressemble d’avantage à un animal qu’à l’idéal décrit par les colonisateurs, les missionnaires et les littéraires.   Il va sans dire que les voyages et les écrits de nombreux ethnologues  de la fin du siècle contribueront aussi à briser cette représentation idyllique.    Bref, on aura compris que rien ne pouvait éclipser le Progrès et la Raison, emblèmes tout-puissants de la lutte philosophique de cette période historique éblouissante.

    A suivre, d'autres positions du "Kamasutra de l'ensauvagement" :

    La Controverse de Valladolid : les Indiens ont-ils une âme ?

    Puis les zoos humains coloniaux... 

                                                              Sylvie Neidinger

     

    #BlogNeidingerEnsauvagementSémiologie

    1) Ensauvagement : terme inacceptable dans la bouche de responsables politiques

    2) Kamasutra ensauvagé d'Emmanuel Macron contre la presse

    3)Avant " l'ensauvagement", le mythe du bon sauvage

    4) Le "sauvage" a-t-il une âme? La controverse de Valladolid

    5) Les zoos humains pour exhiber les "sauvages" jusqu'en 1930

     

  • Kamasutra ensauvagé d'Emmanuel Macron contre la presse !

    Imprimer

    Encore un scandale verbal, comme le Président Macron sait les produire. En déplacement à Clermont-Ferrand, il fustige le "Kamasutra de l'ensauvagement" de la presse en répondant au journaliste Paul Larrouturou du Quotidien :

    "J’ai déjà répondu dix fois à ce truc-là. Ce qui m’importe ce sont les actes, pas les mots (…) Prévenir, arrêter, sanctionner, corriger et donc répondre à la réalité. Avec les commentaires, vous avez fait le Kamasutra de l’ensauvagement, depuis 15 jours, tous ensemble." a-t-il lancé d'un ton ironique à la presse. "Donc je vous laisse à votre Kamasutra. Ce qui m’importe, c’est le réel! Demandez aux gens! Les gens, ils n’en ont rien à faire. Ils veulent qu’on règle leurs problèmes.Et nous, on est là pour régler leurs problèmes"#kamasutra,#macron,#presse,#gjclermont-ferrand,#darmanin,dupond-moretti,vocabulaire: kamasutra

    Ce faisant, il ne  répond pas sur le fond: à savoir pourquoi un ministre- ici Gérald Darmanin emploie un vocabulaire d' extrême-droite?

    Le ministre de la Justice ne venant que donner le point général  de droit (de l'homme) en retour. D'où cet affrontement verbal  inédit de deux membres du gouvernement autour d'un mot de vocabulaire.

    Le désordre  vient  ici certes de la joute verbale au sommet de l'Etat en format "duel" mais  surtout de comprendre que le ministre sarkoziste Darmanin a l'aval implicite du chef de l'Etat pour utiliser le terme "ensauvagement".

    E Macron, dans l'affaire se moque ouvertement  de la presse. Et de facto de la Liberté de la Presse. Cynique en plus par l'usage du terme Kamasutra, ce recensement des mille et une positions de l'amour physique dans l'Inde ancienne . 

    Méprisant de la république. Encore une fois. 

                                      LA POSITION DE E MACRON 

    Bien évidemment cette séquence de rentrée ouvre la campagne électorale présidentielle de 2022 sur des rails fort scabreux autour de la POSITION POLITIQUE du président Macron issu du socialisme, qui nomme Bayrou pour capter le centre, tout en extrême-droitisant son discours pour gagner les voix de la  droite dure : grand écart sportif.

    Pour compliquer ce paysage politique français délétère, les Gilets Jaunes -que ce blog avait identifiés immédiatement comme mouvement de fond et non épiphénomène provisoire- redémarrent demain samedi 12 septembre 2020.

    E Macron attaque  la presse en se moquant ironiquement du "kamasutra"autour du vocabulaire excessif d'ensauvagement. 

    En résumé Emmanuel Macron a  parlé du kamasutra de la presse qui effectivement - c'est son rôle !- aborde un sujet important (ici l'usage du terme ensauvagement ) par mille angles, milles positions.

    Angles journalistiques.

    OR, LES MOTS PRONONCES PAR LES RESPONSABLES POLITIQUES ONT UN POIDS MAJEUR.

                                                                 Sylvie Neidinger

     

    Ce blog ouvre une nouvelle rubrique "Politis Macron: Kamasutra sauvage  anti-presse" qui traitera des attaques contre la Liberté de la Presse, de l'ensauvagement et du poids des mots.

     

    #BlogNeidingerEnsauvagementSémiologie

    1) Ensauvagement : terme inacceptable dans la bouche de responsables politiques

    2) Kamasutra ensauvagé d'Emmanuel Macron contre la presse

    3)Avant " l'ensauvagement", le mythe du bon sauvage

    4) Le "sauvage" a-t-il une âme? La controverse de Valladolid

    5) Les zoos humains pour exhiber les "sauvages" jusqu'en 1930

    e

     

    kamasutra de l'ensauvagement.JPG

  • "Ensauvagement", terme inacceptable dans la bouche d'un responsable gouvernemental. Décryptage

    Imprimer

    Quand la réalité d'un pays est éventuellement inflammable, tout responsable gouvernemental  qui se respecte, sérieux ne vient pas jeter de l'huile sur les flammes! 

    La parole politique des dirigeants politiques porte un poids symbolique fort.

    Stigmatiser au plus haut de l'Etat avec la  terminologie du "sauvage" adorée de la droite extrême  fait sombrer dans les heures sombres du populisme.

    Le ministre de la Justice Dupond Moretti ne s'y est pas trompé. Il fustige son "collègue"  le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin issu du sarkozisme.

    [Rappel. Sarkozy: cette présidence qui aboutit à la crise 2005 et ses centaines d'incendies de voitures puis la  non réelection en 2007.]

    G. Darmanin a sorti sa kärcher " Nous assistons à une crise de l’autorité. Il faut stopper l’ensauvagement d’une certaine partie de la société. Il faut réaffirmer l’autorité de l’État, et ne rien laisser passer », déclare le ministre, avant un  déplacement à Nice sur le thème de l’insécurité.

    Agir contre les comportements aberrants, rétablir la règle de l'Etat (telle  cette crise des Tchétchènes de Dijon qui entendaient faire régner leur ordre) est une bonne chose, stigmatiser en est une autre.

    Employer un terme  de classification du genre humain  du 19ème siècle comme le pratique et le confirme  G Darmanin  n'est pas concevable en 2020.

    Acquitator, le célèbre avocat connait le poids des mots. Intelligent, il comprend les enjeux. Il a réagi.Pourquoi ces joutes verbales au sommet de l'Etat ?

    Doit-on penser que le gouvernement Macron  se sarkozise? Qu'il  usite volontairement du vocabulaire de l'extrême-droite en vue des prochaines présidentielles 2022? 

    Alors, quel jeu électoral dangereux.

    Le terrain est effectivement très chaud. Trop chaud pour ce vocabulaire inflammable.

    "Ensauvagement" est un dérivé du vocable chevènementiste de "sauvageon" dans les années 90.

    Doit-on lire que Emmanuel Macron démarre sa campagne présidentielle autour de cette thématique, en  allant racler le sable sur les terres d'extrême-droite?

    Il est évident que Gérald Darmanin ne peut vivre sa vie vocabulariale gouvernementale sans validation présidentielle. E Macron contrôle la moindre mouche qui vole...

                          EN MEME TEMPS TOUT ET SON CONTRAIRE

    Observation: une répartition des rôles s'est installée EN MEME TEMPS au sein du même gouvernement Castex: Gérald  Darmanin, ministre de l'Intérieur avec sa thématique d'extrême-droite, Eric Dupond-Moretti à la Justice représentant le droit. Dont  le "droit- de-l'hommisme" de gauche. L'ancien avocat connait bien la réalité sociale et signale l'impossibilité ABSOLUE de dire n'importe quoi.

    Emmanuel Macron lui  est entré dans la partie, sans le dire.

    Il joue lui  balle au centre puisqu'il minimise volontairement en parlant d'incivilités pour des... crimes.

    Jean Castex lui réclame d'agir plutôt que parler. 

    Certes mais attention,  certains mots missiles sont eux-mêmes des... actions

    Les idées brunes sont montées dans les années 30 à coup de ...discours.

    Quel jeu électoral dangereux! 

    Si la séquence "linguistique" est volontaire:  c'est du sous-machiavel 

    Si la séquence est involontaire: "quelle pétaudière" aurait dit le Général de Gaulle...

    La séquence divise, affaiblit  La République en Marche. A juste titre.

                                                           Sylvie Neidinger 

     

    Suite : Emmanuel Macron président méprisant se permet d'....ironiser sur le "Kamasutra de l'ensauvagement" en.... attaquant la presse  

    Les policiers craignent une sarkozisation :une politique du chiffre

     

    #BlogNeidingerEnsauvagementSémiologie

    1) Ensauvagement : terme inacceptable dans la bouche de responsables politiques

    2) Kamasutra ensauvagé d'Emmanuel Macron contre la presse

    3)Avant " l'ensauvagement", le mythe du bon sauvage

    4) Le "sauvage" a-t-il une âme? La controverse de Valladolid

    5) Les zoos humains pour exhiber les "sauvages" jusqu'en 1930

     

     

  • Bayrou récompensé, la juge qui le mit en examen...licenciée: timing?

    Imprimer

    Alors que François Bayrou se voit attribuer un improbable Commissariat au plan, sorti de la naphtaline  des années 50, la juge qui le mis en examen en 2019 pour détournement de fonds publics - lui et d'autres cadres du Modem, se voit licenciée au bout de trois jours de fonction.

    Charlotte Bilger  avait en effet accepté un poste de conseiller spécial auprès du nouveau ministre de la Justice Eric Dupond-Moretti.

    Embarassant..;

    D'autant  que la  magistrate avait  renoncé (pour  intégrer la gouvernement) à prendre la prestigieuse présidence de la cour d’assises de Paris qui lui était destinée en septembre pour rejoindre le cabinet d’Eric Dupond-Moretti.

    Bizarre guet-apens qui élimine si facilement la magistrate et du cabinet ministériel et de la présidence de la cour d'assises.  D'une pierre deux coups alors que s'installe F Bayrou dans sa nouvelle fonction accordée par son amitié avec le président de la république.

    Le chef du parti centriste  dit "ne pas chercher le pouvoir" Logique, car on le lui donne ! 

    Et l'appui du modem acquis à E Macron  pour la future campagne présidentielle 2022.

     

                                                              Sylvie Neidinger

    (capture/ article cité en lien)

    françois #bayrou,commissariat au plan,e #macro,charlotte #bilger,détournement de fonds publics,#modem lrem

                                                                     

     

  • Populismes: dont -nouveauté-le populisme...médical!

    Imprimer

    Le fond de l'air du temps a effectivement changé de couleur. 

    Visuel, attesté, lors de l'élection des leaders classés tels, des plus petits pays aux plus grands "populistes". De  la Ligue de Salvini,  à l'actuel président américain, brésilien, philippin...

    Montée en Europe avec ses leaders élus. Montée au niveau mondial.

    En Suisse, France comme ailleurs,  les petits villages votent parfois  à 20 voire 40% (parfois plus) pour ces tendances.

    Dans le même temps, on constate combien le XXIème siècle détricote ce que le XXème avait institué: la  gestion juridique globalisée du monde. La création des règles internationales pour que les guerres mondiales ne se reproduisent plus. Au XXème de  nombreux pays se dégagent des tutelles coloniales. Le droit international régit le monde.

    Le XXIème siècle voit un retour avec le flou juridique,  la réoccupation néocoloniale directe ou indirecte par interventions guerrières, pression sur les ressources, (Irak , Libye, Syrie...) Moyen-orient riche en gaz et pétrole très impacté. Entre autres.

     

                             POPULISME: FONCTIONNEMENT DU NOUS/VOUS

    Le populisme tient de cette tendance globale qui consiste à refuser la règle juridique. "Ce que je/nous pense/ons doit tenir pour règle" " ce que je/nous  pense/ons doit être". Nous étant le groupe qui pense comme moi.

    La caricature des règles molles est extrême avec Donald Trump. Car ce leader populiste pense 5 minutes après le contraire de ce qu'il pensait 5 minutes avant. 

    C'est un monde "hors la loi" au sens premier du terme. Or la règle juridique  existe toujours de fait

    Dès lors, les populistes ont beau jeu de se victimiser si leurs desiderata ne sont pas pris en compte. Ils prennent la foule à témoin. Et attaquent férocement en se disant victimes.

    La foule en 2020 est facile à joindre par la numérisation qui touche chacun autour de la planète (média , mobiles, réseaux sociaux...)

    Observation, dans ces discours le Nous s'oppose presque systématiquement au VOUS.

     

                                        POPULISME MEDICAL

    Le populisme est allé jusqu'à se nicher là où on ne l'attendait strictement pas: au coeur du débat scientifique.  Avec la crise covid est effectivement  né le populisme médical, à Marseille autour du Pr.Raoult. Adoubé, il est vrai par un grand populiste, le président twitteur Trump, qui conseille d'avaler de l'eau de javel pour se laver du virus. Pour se purifier presque.....

    Le  promoteur de la fameuse- et devenue vedette hydroxy-  prit à témoin la population de ses algarades pseudo-scientifiques. Le débat a ainsi rejoint des rivalités nauséabondes de OM contre PSG,Marseille/Paris. 

    Marseille étant en l'espèce tous les Marseille de France du moindre bar et petit village. Voire au delà.. 

    Le médecin coche toutes les cases de la définition du populisme. Il se pose en victime et attaque sec.  Le mécanisme fonctionne à plein. Lors de son audition à l'Assemblée, il a nommément désigné. Sale période brune.

    Martin Hirsch, le DG de l'HPHP (Paris...)  attaqué sec par le trublion  vient de répondre par un livre où il redéfinit cet état de ..l'impensé politique.

    En venant présenter son ouvrage, réflexion sur la crise intitulé  "L'énigme du nénuphar" (Stock) à la radio Le gestionnaire de l'hôpital parisien rappelle les lignes du populisme.

    Le directeur de l’AP-HP a également fait le point sur les discours de certains professionnels de santé à l’antenne, y compris le Pr Raoult. “Mes blessures individuelles, tout le monde s’en tape et je cherche pas à savoir si je suis blessé ou en colère. En revanche, on a chacun des responsabilités dans les discours qu’on fait passer”, a poursuivi Martin Hirsch. "Je pense que nous avons intérêt à tirer des enseignements, mesurer le fait qu’une parole au micro sur les jeunes, les masques, l'hydroxychloroquine a un impact majeur. Ces paroles contribuent à l’évolution de l’épidémie."

    Et d'enchaîner, sans le nommer, sur le Pr Raoult : “Il utilise les vieilles ficelles complotistes. 'Tous vendus sauf moi', la pensée par identification, etc. En période de crise, on a envie d’un bouc émissaire, de solutions faciles”. “Jusqu’à présent, la science était une sorte de rationalité. Quand elle devient elle-même irrationnelle et utilise les recettes du populisme - faire semblant de se différencier, faire croire à des recettes miracles - c’est quelque chose de nouveau. On a vu des dérives individuelles, des prix Nobel dire qu’ils pouvaient soigner le pape avec de la papaye quand ils avaient Parkinson. On a jamais vu, comme ce printemps, une pénétration aussi forte sur les comportements de l’attitude de certains scientifiques”, a-t-il encore lâché.(egora.fr)

    Par extraordinaire, l'inventeur du  populisme médical  n'hésite pas à faire appel aux Tribunaux ( encore une occasion de médiatisation)

    Le Dr Raoult a effectivement porté plainte contre Martin Hirsch ! Lequel répond par un ouvrage de perspective plus large de la crise.

    Les processus de bouc-émissaire mis en oeuvre par les populismes sentent décidément  un vent mauvais.

                                                          Sylvie Neidinger

    #covid,martin #hirsch,bouc-missaire,processus de bouc-émissairisation,#raoult,#populisme,populisme médical

    Note: 

    Le terme de POPULISME PENAL commence à être cité en été 2020

    https://www.europe1.fr/societe/plaintes-sur-la-gestion-du-coronavirus-pas-un-populisme-penal-mais-une-recherche-de-verite-3979438

    https://www.francetvinfo.fr/sante/drogue-addictions/amende-forfaitaire-pour-usage-de-stupefiants-du-populisme-penal-pour-le-syndicat-de-la-magistrature_4091181.html

    Source du terme :

    https://www.franceculture.fr/emissions/le-journal-des-idees/le-populisme-penal

    "Didier Fassin, dans son livre d’anthropologie du châtiment, publié au Seuil sous le titre Punir, une passion contemporaine, reprend l’expression de « populisme pénal ». Lequel est d’autant plus profitable qu’il permet de maquiller ses échecs en matière de progrès social. Car dans une époque d’accroissement des inégalités économiques et de montée de l’insécurité sociale (R. Castel) la désignation de boucs-émissaires et la focalisation sur l’immigration illégale et la petite délinquance servent, entre autres, à éluder la question sociale et la demande de justice.

     

  • Démocratie volée: présidentielles 2017 et "l'affaire" Fillon

    Imprimer

    Rien ne dit absolument que François Fillon aurait gagné la présidentielle 2017.

    Encore fallait-il que ce soit les électeurs qui en décidassent.

    Au lieu de quoi, dès que le nom de Fillon est sortir de la Primaire de Droite, au grand dam de ceux qui voyaient Alain Juppé vainqueur, une véritable machine à éliminer le candidat en amont s'est mise en place.

    Par la Justice et les médias type BFM TV, presse people à coups de Unes etc.

    Ceux de Droite (parti, électeurs, hommes politiques) avaient tout à fait noté une accélération inouïe de la procédure.

    Désormais on peut qualifier la séquence de vol démocratique.

    Madame Houlettre procureur en charge du dossier vient -avec retard !- témoigner devant une commission d'enquête de l'Assemblée Nationale des pressions inouïes subies par le Parquet et au dessus le Ministère de la Justice- Rappel: sous Hollande.

    https://www.francetvinfo.fr/politique/francois-fillon/affaires-fillon/affaire-fillon-l-ancienne-procureure-dit-avoir-subi-des-pressions-de-sa-hierarchie-des-responsables-politiques-s-en-emeuvent_4013067.html

    https://actu.orange.fr/politique/videos/affaire-fillon-le-parquet-national-financier-etait-devenu-un-bras-arme-pour-assassiner-politiquement-notre-candidat-declare-nadine-morano-CNT000001qYqCw.html

    Ceux qui  n'avaient jamais douté d'une "mise à mort politique de François Fillon  en amont" expriment ouvertement leur colère.

    C'est à l'électeur de choisir entre les candidats et non au Ministère de la justice du ....sortant François Hollande.

    François Fillon avait sur la relation Europe-USA-Russie une position intermédiaire. Celle de  faire entrer St Pétersbourg comme partenaire économique de l'UE soit  des relations normalisées. C'est stricto senso la position chiraquienne.

    Idem: sur les guerres du proche-orient, il prône un avis intégrant tous les acteurs. Et fustige la position occidentale de guerre, qui met les chrétiens au ban.

    Il  a payé cher le prix de ses positions.

    On ne peut incriminer Emmanuel Macron de ces actes judiciaires accélérés autour du candidat de droite. Mais l'actuel président  reste  celui au final à qui le "crime de lèse-démocratie" a profité. Candidat presque inconnu, venu de nulle part et sans parti.

                                               Sylvie Neidinger

    Suite...

    La politique c'est souvent glauque..

    Commentaires lus : Fillon, Le Pen et autres opposants aux socialistes également dans le viseur juste avant l'élection.

    La procureur Houlette a-t-elle" le syndrome A Buzyn" ? Elle ne dit rien quand elle subit toutes les pressions en 2017 pour accélérer les enquêtes Fillon, puis vient signaler qu'elle a subi des pressions , ce  en 2020 devant une commission puis signale que ses propos sont mal interprétés !

     

  • Mascarade sans masque

    Imprimer

    Les propos de la candidate Agnès Buzyn deux jours après sa défaite, le 17 mars dernier, en plein début de confinement ont totalement affolé la population.

    Vexée de n'arriver que 3ème lors du premier tour des municipales, elle sort le lance-flamme verbal. Elle dit se retirer "en raison de la situation sanitaire et dans les hôpitaux ».« C’est ma part de liberté, de citoyenne et de médecin. » L’avait-elle donc perdu, ce libre arbitre, durant son aventure électorale ? Ses propos le laissent deviner. « Depuis le début je ne pensais qu’à une seule chose : au coronavirus. On aurait dû tout arrêter, c’était une mascarade. La dernière semaine a été un cauchemar. J’avais peur à chaque meeting. J’ai vécu cette campagne de manière dissociée. »(citation)

    Elle créé elle-même un véritable "bad buzz" puisque Agnès Buzyn  accuse le gouvernement auquel elle participait au premier plan en tant que Ministre de la Santé, d'avoir su et pas agi, laissant la France dans un  moment de sidération face à une telle dualité. En résumé, elle s'accuse...elle-même ! La séquence est lunaire.

    Elle déclenche un tollé général.

    Le corps médical qui n'a pas été protégé par les masques manquants, qui a vu des décès dans ses rangs, a immédiatement porté plainte devant la CJR contre elle et le gouvernement.

                      PAROLE POLITIQUE GIROUETTE DEVALORISEE

    Pour le second tour, en mai, alors qu'elle... repart en campagne, la candidate parisienne rétropédale et se contredit. Elle regrette d'avoir utilisé le terme "trop fort" de mascarade.

    D'une part, le mal est fait: elle n'est pas une gamine mais Ministre de la Santé en période de pandémie puis candidate. Elle devra s'expliquer.

    D'autre part le terme de mascarade n'était pas seulement  trop fort mais juste...ignominieux dans la situation épidémique. D'autant que les masques MANQUAIENT. On reprend ici la définition précise:

    #mascarade,agnès #buzyn,#coronavirus

    En période covid-19, comparer la situation à  un "défilé de personnes déguisées et masquées" est improbable. 

    Le divertissement de la Maschera d'origine italienne se meut, historiquement en ballet de cour, les aristocrates adorant se montrer et se déguiser. On a encore   une image, au 21ème siècle contemporain, de ce divertissement.... le carnaval de Venise!  En bonne inversion sociale (= carnaval) tout un chacun peut jouer ce jeu du déguisé (souvent en habits 17ème)  se pavaner caché derrière un masque.

    Une mascarade est aussi, dans la définition étymologique, un déguisement étrange, une comédie hypocrite et TROMPEUSE.

    Effectivement...TROMPEUSE là est le problème.

    Il est certain que Agnès Buzyn, médecin, semble s'être fourvoyée en politique (par orgueil?)  Avec cette mascarade, elle représentera probablement devant l'Histoire le degré zéro  de la parole politique crédible. 

    Les soignants qui lui demandent des comptes par voie judiciaire ne vont certainement pas se contenter de ses regrets d'avoir usité cette terminologie méprisante, décalée, odieuse, contradictoire.

    Tout simplement parce qu'un responsable politique de premier plan-ici Ministre de la Santé, en période pandémique de surcroît- ne peut PAS dire n'importe quoi, puis s'en excuser. Tellement facile.

    Que dire dès lors de l'affirmation récente de Emmanuel Macron annonçant qu'il n'y a jamais eu de problème de masque !? Ce qui est faux rétorquent les soignants.

                                              Sylvie Neidinger

                          

                                 COVID 19

  • Vendetta tchétchène en France sur voie publique: le taïp?

    Imprimer

    Plusieurs  villes françaises Dijon (Quartier des Grésilles)  et Nice (Quartier des Liserons)  et autres sont prises en otage par une vengeance liée aux Tchétchènes qui investissent l'espace public avec armes blanches, bâtons, armes, battes de baseball et volonté d'en découdre. Les individus viennent de France, Belgique, Allemagne.

    Ces affrontements ont eu lieu après un "appel national" au sein de cette communauté lancé sur Internet afin de venger un adolescent de 16 ans qui avait été roué de coups par des dealers probablement maghrébins le 12 juin à Dijon.

    Les caucasiens se sont donné RV à Dijon. Ce, en vue d'une  expédition punitive en retour.

    Explications d'un participant :  "Quand un Tchétchène se fait frapper, on vient toujours parce qu'on est solidaire, il faut défendre les siens", explique le jeune homme, anonyme, à Europe 1. "Nous les Tchétchènes, depuis tout petit, on est éduqué comme ça. On est très peu, seulement un million dans le monde, éparpillés un peu partout. Donc si on n'est pas solidaires, on est perdus. Surtout quand on n'est pas en Tchétchénie, quand on est hors de chez nous. C'est dans notre mentalité, on n'aime pas passer par la police.On aime régler nos trucs seuls." Il assure encore que les membres de l'expédition punitive n'avaient "pas l'intention de faire des dégâts autour". "Tout ce qu'on avait, c'étaient des battes de Baseball, des barres en fer ou des bâtons et ce genre de choses. L'idée, c'était juste de les passer à tabac et que ça serve de leçon, qu'on ne touche pas aux Tchétchènes. Mais on n'avait pas l'intention de tuer."

    Problème n°1: cela  se passe bien en France! Les habitants de ces quartiers -non dealeurs- de ces villes se sentent en insécurité massive quand les affrontements ont lieu. 

                                                  LA VENDETTA DU TAIP

    Problème n°2: ils agissent comme en Tchétchénie, Caucase. Ce règlement de compte est totalement identifiable culturellement autour de l'organisation clanique du TAIP.

    Un article wiki est largement consacré au sujet. Reprise ici de larges extraits: "Le taïp ou taip (тайп), est l'organisation tribale tchétchène, à rapprocher du concept de clan. Un taïp se définit en tant que regroupement territorial, par exemple Kharatchoi (haratchoi), "les gens habitant dans des grottes" (har signifie grotte en tchétchène). Au milieu du xixe siècle, on estime qu'il y avait 135 taïps, les trois quarts d'entre eux formant 9 toukkhoums, unions de clans basées sur une proximité géographique. De tous temps, la logique du clan a été vue comme supérieure à toute logique extérieure, et l'organisation en taïps et toukkhoums, sans autorité centrale, se prête bien aux combats de type guérilla, comme le découvrent les tsars lorsqu'ils lancent la conquête du Caucase."

    Les règles traditionnelles en jeu sont celle d'un "code d'honneur " et de la vendetta. Remarque: ce sont également les terminologies mafieuses. Les individus  adoptent facilement les techniques de guérilla en France puisqu'elles sont culturelles...en Tchétchénie! 

    "Malgré le grand nombre de taïps, on peut dégager quelques règles et particularités communes :

    • tenue de terrains agricoles communs
    • vengeance commune pour insulte des membres du taïp ou meurtre de l'un d'entre eux
    • pas de limites à l'exogamie (mariages interdits entre membres du même clan)
    • obligation d'entraide
    • élection d'un chef
    • élection d'un chef militaire en cas de guerre (appelé biachi, бячча)
    • élection d'un conseil des anciens sans condition d'entrée particulière
    • session de ce conseil ouverte à tous
    • tous les membres du conseil sont égaux
    • droit de destituer les représentants
    • femmes représentées par les hommes de leur famille
    • droit d'adopter des étrangers
    • transfert de propriété du défunt au taïp
    • chaque taïp a un nom dérivé du nom de l'ancêtre commun
    • chaque taïp a un territoire défini et une montagne traditionnelle
    • le taïp a un abri en cas de danger: une tour, un fort ou un abri naturel comme une grotte
    • dans le passé chacun avait sa divinité propre
    • chaque taïp a ses propres fêtes, coutumes et traditions
    • le taïp a son cimetière propre
    • l'hospitalité est une valeur importante

    L'appartenance à un clan n'a pas de lien direct avec la religion puisque les deux confréries soufies présentes en Tchétchénie (Qadiriyya et Naqshbandiyya) peuvent très bien se retrouver au sein du même taïp, voire de la même famille."

                       SYMBOLIQUE ANIMALE : CELLE DU LOUP

    "Les valeurs principales du taïp sont la liberté individuelle, dans le cadre du respect de l'adat (lois coutumières) édictées par les Anciens, et l'égalité entre les membres (les dirigeants étant élus et révocables, ils ne sont pas considérés comme supérieurs et n'ont pas de privilèges particuliers). Ces deux valeurs se retrouvent dans la comparaison que font les Tchétchènes eux-mêmes avec le loup et sa meute, l'animal étant vu comme un symbole de force, de courage et de liberté."

    Pour compléter l'analyse, il faut évoquer un probable effet post-confinement, quand un vent de folie et de nervosité a pris la société après le long enfermement.

    Si les Tchétchènes se sentent légitimes par rapport à leur propre code d'honneur à venger un des leurs, se sentent légitimes à attaquer des dealers, vendeurs de substances illicites, dangereuses, interdites,  ils sont totalement illégitimes par rapport aux lois de la République française, lois européennes par cette action de guérilla.

    Tchétchènes tout autant  illégitimes ici que les dealers qu'ils entendent combattre.

    France totalement choquée de ces... meutes de loup-hommes armés tous vêtus de noir- anachroniques qui font irruption en place publique...

    Le maire Rebsamen cible directement les Tchétchènes et l'absence de moyens de police et justice.

    Remarque: les policiers actuellement médiatiquement et massivement  vilipendés, sans nuance,  sont évidemment appelés sur le terrain pour gérer cette violence inédite. Remarque: seule, leur présence met un frein aux guérillas urbaines en cours.

    Surréaliste: l'armistice entre les "communautés " techétchène et maghrébine  est signé...à la mosquée. "Par dessus la jambe de l'Etat de droit", qui lui continue arrestations et perquisitions à Dijon et ailleurs, notamment pour retrouver les armes: son droit régalien et republicain! 

    Rappel de l'échange totalement décalé entre une délégation de tchétchènes et  la police à Dijon : « Nous allons manifester notre colère, n’intervenez pas, on n’a rien contre vous, on règle nos comptes et on s’en va… ! ». 

    Ces "combattants tchétchène européens"  ont juste oublié un détail: le lieu géographique qui n'est PAS au coeur du Caucase.

                                               Sylvie Neidinger

    Suites

    https://www.20minutes.fr/societe/2801119-20200616-violences-dijon-examen-systematique-expulsion-etrangers-impliques

    https://www.francetvinfo.fr/societe/dijon-ce-que-lon-sait-de-la-communaute-tchetchene-impliquee_4010333.html Troyes, Rouen,Nice aussi

    https://www.lefigaro.fr/actualite-france/une-note-confidentielle-s-inquiete-de-la-progression-du-crime-organise-tchetchene-en-france-20200617

    https://www.marianne.net/societe/affrontements-dijon-la-justice-auto-geree-s-exprime-de-facon-tres-codifiee-chez-les

  • Services publics hexagonaux défaillants sous covid: Education Nationale

    Imprimer

    Certains  services publics  dont l'Hexagone  se vante régulièrement ont montré des lacunes pendant la pandémie et lors de la reprise. Au regard d'autres secteurs  de la société, plus actifs.

    L'hyper protection personnelle de certains fonctionnaires  semble avoir dominé ce alors que la Fonction Publique hospitalière poursuivaient elle - ô combien- l'activité malgré tout, avec l'énergie qui est la sienne. Soignants applaudis chaque soir.

    La POSTE: le courrier qui ne partait pas, renvoyé à l'envoyeur (cela s'est vu). Surtout le scandale des   bureaux de poste fermés  alors que le service de réglement/paiement des retraites et autres  prestations passe  par ces guichets.  Les zones rurales et périphériques gravement impactées par ces bureaux fermés. Des bureaux ouverts mais avec services de sécurité en renfort (normal) genre cerbères (pas normal)  qui ..tutoient le client: stupéfiant.

    Les MUNICIPALITES. Premier parmi tous les Services publics... Certaines mairies  refusent de réouvrir les écoles. Au point de se voir traînées en justice par l'Etat. Marseille. Bobigny.

    L'Education Nationale  présente  elle  une reprise difficile. Totalement déconnectée. Certes un protocole sanitaire  délirant  a été concocté par des hauts fonctionnaires du Ministère  en surchauffe. Un ensemble normatif de 75 pages dit-on  qui a refroidi personnels et maires rendant la reprise  impossible.

    Alors que l'accès à l'école à tous est un droit, seuls quelques enfants reprennent et quelques jours par semaine par roulement: incompréhension des parents. Les enfants handicapés eux ne reprennent pas le chemin de l'école

    Le retour s'apparente à de la garderie ! 

      POURQUOI CES ATTEINTES A l'EDUCATION DES ENFANTS? QUE LEUR FAIT-ON ?

    Les parents pointent aussi un personnel de l'Education Nationale en retrait en raison de  ceux  qui ne veulent pas retourner travailler.

    Seulement 50% a repris le travail ! Le mammouth Education Nationale reste dans sa grotte :(JDD 8/06/20) "Depuis le 11 mai, seuls 27% des écoliers et 18% des collégiens ont été accueillis en classe. Bien souvent à temps partiel, à raison d'un ou deux jours par semaine. Parmi les parents, désormais plus nombreux à vouloir remettre leurs enfants à l'école, le mécontentement monte. Les enseignants sont parfois montrés du doigt. "Une partie ne veut pas retourner à l'école pour un mois, parce que ça les ennuie ou qu'ils ne veulent pas faire garder leurs enfants, estime un médecin. Le mammouth existe!"

    Le ministre de l'Education Nationale fustige lui-même les profs

    De nombreux profs ont disparu de la circulation, planqués. Et refusent de reprendre le travail ( mais ne refusent pas le salaire...)

    La réouverture semble  un enfer pour les familles. Certains ont même organisé des classes sauvages dans la forêt pour dénoncer le dysfonctionnement du système éducatif!

    Les pédiatres disent ne pas comprendre cette atteinte aux droits éducatifs. La société française de pédiatrie réclame le retour rapide à l'école de tous les enfants

    Idem. Les enfants doivent  rejouer entre eux. Les normes sanitaires appliquées à outrance angoissent les petits. Au résultat, les enfants ne vont pas bien.

    Que fait-on à l'enfance? Alors que les adultes reprennent leur mode social "relativement" normal certes avec masque, les enfants sont toujours séparés strictement. D'où le nombre très faible accueilli en milieu scolaire.

                    GENERATION COVID : GENERATION SACRIFIEE ? QUEL VOCABULAIRE...

    La crise covid est terrible également  pour les lycéens, étudiants également qui ne trouvent plus de stage, plus de contrats en alternance. On commence de parler de "génération sacrifiée". Génération covid aussi ...Quel vocabulaire.

    Dans le genre surprise, alors que l'Education Nationale ne favorise pas la reprise scolaire pour tous, les enseignants ont reçu par le site Eduscol  qui leur est dédié une note du Ministère  qui invite les enseignants à signaler les élèves qui mettraient en doute les actions de l'Etat dans la crise covid-19. Un mode d'emploi de reprise très pointilleux (à l'image des 75 pages de normes)

    Les enseignants s'insurgent !

    Juste glaçant, alors que l'enseignement de base n'est plus (ou mal) assumé de voir un Etat donner beaucoup d'importance à la manière dont il est perçu. Jusqu'à demander aux personnels la délation si une discussion de classe critique le-dit Etat.  C'est juste totalitaire comme démarche. Inadapté à la situation surtout.

     

                                                                     Sylvie Neidinger

    education nationale,la poste,#enfants,#eduscol,generation covid,pas de classe,malaise des enfants,mairies,#bobigny,#marseille,mammouth éducation nationale

     

                                             COVID 19

                    

  • The Good, the Bad and the Ugly: Strange Fruit!

    Imprimer

    The Danish National Symphony Orchestra (live) a produit un enregistrement composé par Ennio Morricone  (6 minutes)

    https://youtu.be/enuOArEfqGo

    Etonnant document  car  derrière la musique "western spaghetti" magistralement interprétée, surgit un STANGE FRUIT

    Il détonne dans le monde feutré du concert. Une mise en scène inhabituelle, expressive.

    Toute l'âme du blues porte ce stigmate du désespoir à fleur de peau, à fleur de chants. Et qui vibre tout autant  avec cette typologie de  musique  de film.

    Ici la puissance d'une expression artistique juste avec quelques images intercalées!

                                                                                   Sylvie Neidinger

    danish national symphony orchestra,#themorriconeduel #filmmusiclive #dnso,stange fruit

    Paroles et traduction de la chanson «Strange Fruit» par Billie Holiday

    Southern trees bear strange fruit
    Les arbres du Sud portent un fruit étrange
    Blood on the leaves and blood on the root
    Du sang sur leurs feuilles et du sang sur leurs racines
    Black bodies swinging in the southern breeze
    Des corps noirs qui se balancent dans la brise du Sud
    Strange fruit hanging from poplar trees
    Un fruit étrange suspendu aux peupliers

     

    Pastoral scene of the gallant South
    Scène pastorale du vaillant Sud
    The bulging eyes and the twisted mouth
    Les yeux révulsés et la bouche déformée
    Scent of magnolia sweet and fresh
    Le parfum des magnolias doux et printannier
    Then the sudden smell of burning flesh
    Puis l'odeur soudaine de la chair qui brûle

    Here is a fruit for the crows to pluck
    Voici un fruit que les corbeaux picorent
    For the rain to gather, for the wind to suck
    Que la pluie fait pousser, que le vent assèche
    For the sun to ripe, to the tree to drop
    Que le soleil fait mûrir, que l'arbre fait tomber
    Here is a strange and bitter crop !
    Voici une bien étrange et amère récolte !

    "Chanson composée en 1946 par Abel Meeropol afin de dénoncer les Necktie Party (pendaison) qui avait lieu dans le Sud des Etats Unis et auxquels les blancs assistaient habillés sur leur 31. Cette chanson fut offerte à Billie Holiday au cours de sa carrière, et rencontra un immense succès lors de sa sortie"

  • Si, si...SARS-CoV-2 traverse bien la frontière du Röstigraben !

    Imprimer

    A l'heure où tous les pays entament le déconfinement, un  article du Temps n'est toujours pas digéré. Publié le 23 mars  rédigé par Laure Lugeon, intitulé " Le confinement marque une frontière culturelle en Suisse"röstigraben,article,journal le temps,#confinement

    On y décrit une Suisse supposée écartelée entre son désir de se confiner impérativement( = Suisse romane) et son nord dit germanique qui refuserait arguant de  sa légendaire auto-discipline.

    Les hommes politiques helvètes bien évidemment  perdus aux centres de ces mouvements centripètes !

    Un historien Olivier Meuwley  est même appelé à  grand renfort  de...préjugés :"dans la culture germanique, on présuppose que la responsabilité individuelle entraînera la responsabilité collective. Une vision étrangère à la culture du Sud, où l’ordre est censé venir d’en haut.»

    Diantre.

    En Sud- Suisse c'est connu, on "adolâtre "et idolâtre  l'Etat fort auquel  il faut obéir illico-presto et derrière qui on se cache, on se protège (un peu comme dans l'hexagone voisin) 

    En plus ...on se  bizouille  beaucoup en Sud-Suisse. Un second historien  confirme. Mickael  Hermann dirige même un institut de recherche en zone germanique: il sait donc  de quoi il parle..... "Il est frappant d’observer que le coronavirus a une géographie culturelle. Et si c’était le fait d’un rapport à l’autre différent? Les habitants des pays latins sont plus tactiles, ils observent moins de distance sociale que dans les pays germaniques"

    röstigraben,article,olivier meuwley,#italie,#alsace,#sète,#morges,#neuchâtel,#uk,royaume-uni,#allemagne,#france,#pérou,"latin,#latium,#patate,pomme de terre,#marseillemichael hermann,journal le temps,#confinementC'est tellement tactile ces Helvètes du midi.  Cela adore le confinement. Idéal, le confinement car en plus,   cela donne une belle excuse pour   ne pas pratiquer le sport à outrance. (Evidemment! Ils  sont tellement occupés à se bizouiller, se bécoter,  s'approcher dangereusement les uns des autres au bord du lac  qu'ils ne peuvent courir!)

      C'est culturel je vous dis.

    Du côté germain du fossé-rideau du Rösti, on se touche peu et  on pratique tellement le sport  (pour digérer les Rösti???) qu'on ne peut accepter de se voir  confiné contre Covid-19.

    Vrai ! Il faut du grand air frais pour le poumon Nord-Suisse. Ainsi, SARS-Cov-2 n'ose même pas y entrer....Le poumons latin lui aime la respiration intérieure, confinée, c'est connu. A Genève, on pratiquait même le spiritisme en bande autour de tables au XIXème. En intérieur, évidemment.

    On a l'air que l'on mérite.

         HELVETIE: MIDI, SEPTENTION OU SYNTHESE?

    Cet article du Temps est formidable. J'ai mis un mois et demi pour le digérer, bien qu'ayant beaucoup d'affection pour lui.

    En plus de  lumineuses affirmations  historiques, une explication géographique  est proposée. Toute aussi subtile et docte: la Suisse serait en fait un mélange du nord et du sud de l'Europe ! Cette affirmation  de sciences politiques,  révolutionnaire est nobelisable!

    ô découverte.. Il est donc écrit que la Suisse  serait   la synthèse entre l'Allemagne et la France ou  l'Angleterre et l'Italie. Pourtant,  c'est pas pareil comme pays (Allemagne/Angleterre, France/Italie). Mais ici  dans ces affirmations  (oui, ya, si, yes ) c'est pareil: c'est tout du "nord/sud".

    Donc comprenons que du côté froid, nuageux, brumeux de la Frontière Pomme de Terre Rötie tout le monde possède un libre arbitre personnel sportif non tactile et  tellement gonflé  que la confiance doit automatiquement  régner. Chacun faisant bien  ce qu'il veut.

    Du côté chaud de la Frontière Patate en direction des "latins" du Latium de Genève, Neuchâtel,  Morges....on adore 1) s'enfermer pour 2)  se toucher car tactiles et 3) surtout pour ne PAS pratiquer d'exercice physique.

    La  fatalité fait que le poumon sudiste s'infecte vite...Du coup, le virus y fait bombance et saute d'un individu à l'autre. A saute-moutons. 

                     EPISTEMOLOGIE  HISTORIQUE

    Une fois tout ceci exposé, j'ai énormément de questions épistémologiques qui me laissent ...bouche bée, suite à la lecture de l'article.

    Bizarrement dans la réalité de la pandémie,  la France du Nord/ Nord Est est plus  touchée par covid-19, que son sud. Le schéma donné par nos historiens suisses déraille face à la réalité du virus capricieux qui n'en fait qu'à sa tête !

    Dois-je conclure à un dérèglement climatique? Une inversion des pôles ?

    Question. Les "gens du nord" commenceraient-ils à se toucher?  Les Alsaciens malgré leur idiome germanique seraient -ils  devenus eux aussi tactiles ? La frontière de la choucroute ne les protégerait  donc  plus?? 

    Dans le même temps,  les Marseillais sont observés en mars et avril 2020 comme subitement protégés. Grâce à la Bonne Mère? A l'idole de l'OM Saint Raoult ? ö bonne mère. Ou, parce qu'on y mangerait  la bouillabaisse  avec juste un petit peu de pomme de terre avec la rouille. Et pas trois tonnes ?

    Moins de Covid-19 à Sète, Perpignan, Cadière d'Azur  qu' à Mulhouse/Bâle, Strasbourg: cela vous perturbe toute la linguistique germano-latine!

                              L'EUROPE A PERDU LE NORD 

    Le  monde est à l'envers. Il a perdu le nord. Quid de facto de la Suisse, donnée comme étant  au "centre" synthétique? Un casse-tête.

    J'ai encore des soucis épistémologiques et tout simplement logiques sur les  thèses exposées par les   deux historiens helvètes sus-cités. J'observe que :

    1) L'Italie du Nord est plus touchée par covid-19 que la  Sicile, Calabre, Pouilles, Naples , terre de tous ces italo-sudiste pur jus. Serait-ce  à cause de la Frontière Polenta?  Pourtant, quand on dit "ciao" dans le sud, on se touche, on se tripote,  c'est connu..;

    SARS-CoV2 devient-il finalement un virus mieux éduqué au contact d'un "sud" que d'un "nord?"? 

    2) CQFD. L'Angleterre pays nordique, incroyablement soucieux de son libre arbitre indépendant s'est fait  lui aussi massivement sauter dessus par un tout petit virus couronne.

    Ces données  de virologie pandémique devraient   interpeller nos historiens culturels préférés ! Ma suggestion: le thé. Je vous dis le thé. L'odeur du thé attire SARS-Cov2 comme les guêpes  sur la friselette de  Tête de Moine  laissée sur la table.

    Pire. Vous pouvez inventer toutes les potions à l'hydrochloroquine que vous voudrez, le virus  semble AIMER Boris Johnson et  le Royaume-Uni. (Pas trop Harry, il s'est enfui...) Le virus adore UK  bien que l'île Grand-Britannique soit TOUJOURS amarrée au  NORD de la Bretagne tout court (sauf erreur de calcul et selon les dernières infos connues sur la dérive des continents)

    Alors - explication encore plus fine à proposer -  le virus  y attaque fort ...à cause des théories économiques du libre-échange???

    Les anglo-saxons  aime le laisser-faire économique. Et SARS-CoV-2 en profite?

    Face à toutes ces  thèses   autour du covid-19,  je pose moi une question historique  fondamentale : on faisait comment en Suisse pour bien s'identifier culturellement les uns, les autres, à l'époque où la  patate était encore tranquille au  Pérou et au Chili et pas encore garde-frontière du Röstigraben?

    Les analyses culturelles publiées dans cet article du Temps  me font penser à la BD d'Astérix. C'est du même niveau. On est toujours le... romain de quelqu'un d'autre!

                                                     Sylvie Neidinger

     

    *Véridique. Mon amie habite pile sur  la frontière Röstigraben, canton de Fribourg. Cet article lui a plu.  Elle s'arrache les cheveux? Non. Mais c'est juste ...sport. Elle sait en tous cas parfaitement parler les deux langues, totalement adaptée aux deux réalités.

    röstigraben,article,journal le temps,#confinement

     

                                       EXTRAITS

    röstigraben,article,olivier meuwley,#italie,#alsace,#sète,#morges,#neuchâtel,#uk,royaume-uni,#allemagne,#france,#pérou,"latin,#latium,#patate,pomme de terre,#marseillemichael hermann,journal le temps,#confinement

    röstigraben,article,olivier meuwley,#italie,#alsace,#sète,#morges,#neuchâtel,#uk,royaume-uni,#allemagne,#france,#pérou,"latin,#latium,#patate,pomme de terre,#marseillemichael hermann,journal le temps,#confinement

    röstigraben,article,journal le temps,#confinement

                       images: captures

                                                                  COVID-19

  • Rungis entrepôt de stockage...de viande.

    Imprimer

    Il semble que la réquisition vienne de la Préfecture de Police de Paris.

    Encore une idée du fameux préfet Lallement ? [Celui qui vient de déclarer que "les personnes décédées en réa sont celles qui ne se sont pas confinées"]

    Les Autorités pour faire face au nombre de décès de la mégapole parisienne ont réquisitionné un entrepôt de Rungis afin d'y stocker les...corps défunts

    Quelle idée d'associer Rungis, l'actuel ventre de Paris (le premier "ventre" était aux Halles, 1er arrondissement) à  une...morgue? 

    Petite sémiologue rapide: les deux images s'autodétruisent!  Il semblait impensable de les associer.

    Rungis est le centre logistique de l'approvisionnement alimentaire de la région parisienne, soit une douzaine de millions d'habitants en 2019.

    Des halls de  fruits et légumes, poissons, viandes: royaume des carcasses. Celui spécifique de la viande de porc attend d'ailleurs son inauguration, reportée pour raison de coronavirus.

    Aller entreposer des corps défunts dans le monde-actif-  de la viande alimentaire tient d'un esprit probablement pervers. ô Rungis.

    D'un autre côté, pour les familles voir le corps de leurs êtres chers "entreposé" au même titre que de la barbaque vendue du kilo à vocation de découpe en steacks, de futures saucisses est un choc.

    Un esprit réaliste dira que la  crise coronavirus est en elle-même anormale. D'où une mesure anormale. Les capacités funéraires de la région parisienne sont dépassées à plus de 200 corps par jour en région parisienne par moments. Le lieu  est ...réfrigéré. Donc mieux qu'un camion frigorifique devant un hôpital ...pour le stockage.  Une façon de voir le verre à moitié plein !

    Derrière ce premier scandale, dû à la situation de crise, s'est développée en outre  une seconde polémique.

    Sandrine Thefine des Pompes funèbres de France s'est insurgée du coût d'accès. La Préfecture de police de Paris réclame 250 euros pour entreposer et 50 euros pour accéder !

    L'appel a été entendu. L'Etat vient mettre son nez dans cette affaire de coût.

    Le monde de la logistique (transport, stockage, manutention, gestion de l'info...)  est  encore sidéré de cette situation hors norme  dans ses lieux,  à Rungis.

    Emile Zola c'est certain, aurait ajouté un chapitre à son Ventre de Paris, qu'il trouvait déjà à l'époque ....monstrueux en tant que tel. 

                                                                                 Sylvie Neidinger

     

    http://www.leparisien.fr/val-de-marne-94/coronavirus-pres-de-800-corps-entreposes-au-funerarium-geant-du-marche-de-rungis-18-04-2020-8301675.php

    https://www.lci.fr/population/video-coronavirus-comment-le-marche-de-rungis-tient-il-le-coup-2151342.html

    #rungis,#morgue,entrepôt,covid-19,ventre de paris

    Suite Edwy Plenel publie une photo interdite de l'intérieur du site 

    Comme dans tout entrepôt de stockage, la manutention est mécanique....Mais ici des transpalettes pour... les corps ! 

    #rungis,#morgue,entrepôt,covid-19,ventre de paris,émile #zola

                                                   Crise covid-A19

             

  • L'Eglise catho ne rebaptise JAMAIS! Mise en scène mensongère de Laeticia Hallyday

    Imprimer

    Retour sur un mensonge médiatique, relayé par la presse people, peu analysé.

    Le 24 août 2019, la veuve de l'artiste avait organisé un raout d'un goût plus que douteux- comme elle en  a l'habitude- autour de la tombe, convoquant comme à son habitude la "presse  des coeurs" qui saute sur l'occasion:(Gala) "Une fête de plus près de Johnny. Depuis la mort de son mari et son inhumation au cimetière de Lorient, sur l'île Saint Barthélémy, Laeticia Hallyday a pris l'habitude de faire des veillées auprès de son "homme". Mais samedi 24 août, elle n'a pas organisé une soirée comme les autres, comme le révèlent nos confrères de Closer. Echaudée par le soutien de son amie Luana Belmondo à Laura et David dans la guerre qu'ils lui livrent pour l'héritage de leur père, la veuve du Taulier a décidé de faire rebaptiser sa fille aînée, Jade, afin qu'elle ait une nouvelle marraine."

    Le thème de cette ènième veillée mortuaire people fut cette fois un mensonge éhonté. Repris en boucle sans rectification en général par la presse du potin.

    La veuve exhibitionniste et narcissique  mit en scène ce jour là un soit disant débaptème-baptème. Luana Belmondo, marraine de Jade (baptisée le 18 juin 2005 à Marne-La-Coquette) ne lui plaisant plus, elle positionne alors sa copine Marie Poniatowski à la place.

    Sauf que tout est faux et mûri dans un cerveau malade de vengeance peu conforme avec le pardon ... religieux de surcroît!

    Luana ayant soutenu les enfants du chanteur Laura et David, la furie furieuse de leur "belle-mère" s'installe...Aucune image n'est sortie du "débaptême" Et pour cause...(a-t-elle instrumentalisé une messe hommage le soir de la St Barth par l'évêque du Gustavia J Y Riocreux pour donner illusion de réalité à son désir de débaptiser?) 

                               L'EGLISE CATHOLIQUE NE REBAPTISE PAS, N'EFFACE PAS 

    Les registres ne sont jamais rayés. Cela vaut pour le cas de la  sordide histoire de St Barth mais aussi pour tout baptisé qui voudrait renier ce sacrement. C'est impossible sur la forme comme le fond. "Ce que Dieu a noué ne peut s'effacer" : 

    Chaque baptisé peut  quitter l'église catholique  si bon lui semble mais ne peut  se débaptiser ou être débaptisé. 

    [Remarque: les divers courants de la religion chrétienne ne demandent généralement pas de nouveau baptême lors de passages de l'un à l'autre. Mis à part semble-t-il les courants évangélistes plus intégristes.]

    Des  guerres de religions eurent court pour moins que cela comme détail dogmatique !!

                                     LA TOMBE CARNAVALESQUE DE JOHNNY

    Avec la veuve noire, la religion, c'est magique ! Autour de la tombe-carnaval, Laeticia joue au petit chef de secte. La secte de ceux qu'elle valide, elle. Les autres n'ayant qu'à rôtir en enfer, Luana Belmondo la première!  La marâtre ne craint pas le ridicule! 

    Papesse Laeticia affirme reconformer le droit canon autour d'un supposé rebaptême: elle se prend pour Dieu soit-même!  Elle décide de qui doit aller en enfer (au hasard, Laura, Luana, David) ou au paradis (ses copines dont Maria Poniatowski, la néo marraine)

    On comprend combien Papesse Laeticia a fait souffrir le martyr à ceux qu'elle envoie en enfer. Son business médiatique le démontre. Désormais connu de tous. 

                                                                                                            Sylvie Neidinger

    https://www.gala.fr/l_actu/news_de_stars/laeticia-hallyday-sa-vengeance-ratee-contre-luana-belmondo_434223

    https://www.gala.fr/l_actu/news_de_stars/video-pourquoi-laeticia-hallyday-a-trahi-johnny-en-changeant-de-marraine-pour-jade_434346

    https://www.gala.fr/l_actu/news_de_stars/laeticia-hallyday-cette-ceremonie-quelle-a-tenu-a-faire-sur-la-tombe-de-johnny_434016

  • Agnès Buzyn, future premier ministre? Analyse

    Imprimer

    Le revirement de Agnès Buzyn est spectaculaire. Il y a peu elle disait fermement vouloir garder son poste de ministre de la santé, impliquée dans la réforme des retraites, en période de coronavirus. Et puis soudainement, elle quitte le ministère  -en pleurant- pour le terrain miné des municipales à Paris à la suite de l'affaire graveleuse de Griveaux.

    Que s'est-il passé dans la tête de cette femme  médecin compétente, rare découverte macroniste à l'aura positive?

    Pourquoi ce bon petit soldat de la macronie se  décide d'aller au front d'une bataille qui part pourtant mal? Dans une temporalité rapide: les municipales démarrent dans un mois!

    Il y a deux solutions:

    -soit Mme Buzin gagne les municipales de Paris et elle devient maire d'une ville monde. Dès lors elle  reste à ce poste prestigieux. Elle peut aussi démissionner pour un autres destin (attention ceci serait vécu comme une trahison des parisiens)

    -soit Mme Buzin perd la bataille de Paris. Le risque est grand vu le positionnement de LREM dans la capitale, en France en général. Mais alors quel deal secret a t-elle négocié avec Emmanuel Macron pour accepter d'aller au charbon? Pour quitter son ministère auquel elle tenait tant? 

     Peut-on tabler  sur... le poste de premier ministre? Tellement le choix est surprenant. Pourquoi ?

    Edouard Philippe est plus qu'usé, Emmanuel Macron  a peu de bon candidat dans ses réserves. Il s'entend moins avec le premier ministre, Chacun en coulisses considérant  que ce qui rate vient ...de l'autre.

    En contre argument, il peut paraître bizarre de nommer comme  PM une personne ayant soit gagné les municipales  (mais alors trahi ses électeurs locaux  ) soit  échoué aux municipales. La néophyte en politique aura quitté le ministère de la santé sans avoir finalisé ses actions.

    Il faut donc  essayer de  comprendre le deal réel passé...

    En tous cas, cela commence mal pour elle à Paris. Les nouveaux  sites internet Buzin  renvoient à Mme Hidalgo. Avantage pour l'actuelle maire qui a deux coups d'avance et sait de quoi elle parle, elle.

    Les macronistes comme d'habitude apparaissent impréparés. "Amateurs" dixit Macron ?  Ce qui  semble logique pour un parti sorti de nulle part  prouve que les miracles en politique n'existent pas. Mme Buzyn  est clairement parachutée dans un combat électoral précipité dont elle n'a pas participé au programme ! Elle n'est pas connue. C'est Rachida Dati qui rafle les électeurs lassés de Anne Hidalgo Un pari de Macron, comme une panique. La nouvelle candidate commence par éliminer les "délires " du programme Griveaux, preuve que l'ancien candidat n'était pas sérieux...

    Madame Buzin présente une belle image publique. Toutefois passer de ministre de la Santé à maire de Paris est un grand écart en termes de job, de compétences acquises.  Sera-t-elle au final locataire de Matignon en remplacement de Edouard Philippe après les municipales?

    Ce qui milite en faveur de cette thèse: l'actuel PM est usé, Macron a besoin de relancer son quinquennat, E Macron a peu de réserve.

    Madame Buzyn a obligatoirement  passé  un accord  avec le président de la république  pour quitter son ministère adoré. Lequel?  A suivre.

    En attendant, Rachida Dati rassemble parfaitement la Droite elle est première dans les sondages.

    SUITE Buzin, en échec après le premier tout dérape en fustigeant le gouvernement qui s'est mal préparé quand....elle était ministre de la santé.

                                                                  Sylvie Neidinger     

     

    Mme #Buzyn ne démontre pas de grandes qualités politiques  dans son démarrage.

    Doit-on lui rappeler que les parisiens sont assez grands pour s'apercevoir des noirceurs de #Paris et que le rôle du politique est de déterminer des ....solutions qui portent un espoir?  Tabler sur l'anxiogène est carrément scandaleux en politique! Pour un médecin en plus...

    municipales de paris,matignon,premier ministre,rachida #dati,agnès #buzin

     

    RUBRIQUE #CORONAVIRUS 2020 Covid-19

     

                                                                             

  • Harry et Meghan maltraitent leurs gardes du corps

    Imprimer

    H&M CIRCUS Suite- Episode 2:#NarSussex continue de maltraiter son personnel.Le couple continue à défrayer la chronique. Alors qu'il réclame de l'apaisement pour...lui-même,  son attitude dure vis à vis de l'entourage immédiat détonne: ici les gardes de sécurité.

    Les policiers  se disent traités de larbins, esclavages même : le terme est lancé!

    Le couple "Roi et Reine d'Instagram" réclame en effet de la gentillesse  Et s'attire au passage un flot de commentaires négatifs, preuve que toute communication des Sussex est actuellement vouée à l'échec: ils se sont grillés.

    Les policiers de Scotland Yard s'expriment tellement cela déborde...Comme c'est rare!

    Le couple d'enfants gâtés et inconscients, imbus de leur petite personne est plus qu'exigeant. "Dai Davies, anciennement à la tête de la Protection Royale a livré les dessous de la protection du couple. "Leur priorité est leur sécurité et ils veulent qu'ils restent collés à eux sans interruption", a-t-il expliqué. "Mais il faut construire une relation avec votre employeur et faire preuve d'une approche de bon sens dans ces situations", ajoute-t-il."

    Les policiers -une quinzaine: la protection est énorme- n'en peuvent plus des caprices de divas. Plus que des caprices, il y a maltraitance. Et ce n'est pas la première fois. Le divorce d'avec les britannique s'explique justement par la découverte des comportements... autoritaires de Meghan Markle avec la Reine (de facto ceux de Harry) relativement tôt, avant le "mariage du siècle".

    *Quand Meghan réclame -en vain- de porter la tiare de Diana. Harry sous emprise, sans recul, annonce que "ce que Meghan veut, Meghan l'obtient". Ce à quoi répond la Reine : «Non, Meghan ne peut pas avoir tout ce qu’elle veut», aurait froidement tranché la souveraine, «elle aura la tiare que je lui donnerai». Tout est dit. Dès le départ, M Markle  affronte juste son excellence...  la Reine. Le peuple britannique et les célèbres tabloïds l'ont immédiatement noté et commence dès 2018 à s'agiter, intrigués.

    *Quand elle maltraite Kate (qui va jusqu'à essuyer quelques larmes en public lors d"un essayage à la période du mariage déjà)

    *Quand Meghan M. maltraite le personnel de Buckingham, les réveille à 5 h du matin pour ses exigences, leur parle mal. Personnel que Kate va défendre.

    *Quand l'actrice de catégorie B qui joue à la diva hollywoodienne maltraite son secrétariat proche. Plusieurs démissions rapprochées face à sa tyrannie. Neuf démissions en peu de semaines! 

    *Quand le couple impose des règles  comportementales strictes aux voisins à leur égard, du "juridique procédurier à l'américaine " jamais vu dans les résidences royales. H&M transforme Frogmore Cottage en forteresse, version parano. Certains habitants de Windsor semblent déconcertés: "C’est incroyable. Nous n’avons jamais rien entendu de tel. Tous les habitants du domaine travaillent pour la famille royale. Et ils savent comment se comporter avec respect".

    *Quand M Markle fait vivre l'enfer aux nounous de son fils. Le couple en limite du sadisme autoritaire paranoïaque surveille les moindres faits et gestes des candidates. On dirait qu’elle fait passer des castings. C’est humiliant pour ces pauvres femmes” A expliqué une source pour le média Fabulous Digital. Un cauchemar pour les gouverantes.

         H&M: COUPLE AU COMPORTEMENT AUTORITAIRE ABERRANT

    La cote H&M ou #NarSussex plonge au fur et à mesure des révélations sur leur comportement aberrant. Le couple a un sentiment de supériorité égocentrique. Sur leur nouveau site web, ils mentionnaient- avant de l'effacer- qu'ils sont des" personnes protégées au niveau international et ont le droit à la sécurité personnel quand ils le souhaitent."Diantre !

    Le couple traumatise des tiers mais sans rien assumer car ils font payer les frais de leur caprice sécuritaire au Royaume-Uni, au Canada, au prince Charles! Pour des individus qui veulent vivre "comme tout le monde"...

    Piers Morgan, journaliste vedette représente assez bien l'opinion britannique à leur encontre. Désormais il ne "rate "plus ce couple qui veut le beurre et l'argent du beurre. H&M qui réclament la gentillesse pour eux-mêmes mais d'un autoritarisme limite sadique avec tout "personnel" autour, les exemples sont nombreux.

    Il ne mâche pas ses mots: "Harry est passé d’un garçon fêtard, aimant, extrêmement populaire et charismatique, un homme qui était un capitaine d’armée intrépide dans les zones de guerre, à cette lavette malmenée par sa femme américaine plus âgée que lui. Et ce, au point qu’elle se tire de la famille royale et qu’elle l’emmène dans un autre pays. »Vous avez dit lavette? 

    La déviance du couple est désormais de notoriété publique. Même les policiers par nature silencieux expriment leur ras le bol. Bien évidemment les Sussex n'assumeront rien. Et dans leur attitude victimaire H&M crieront à la face du monde que "l'enfer c'est les autres". 

    L'enfer, c'est bien eux...Les britanniques ne s'y sont pas trompés. Harry et Meghan  construisent leur image négative plongeante  au fur à à mesure de leurs actes de la vie quotidienne. Hypocrites ils viennent ensuite se plaindre d'être médiatiquement maltraités!

    Alors qu'ils alimentent eux-mêmes le film de série B. De série H&M  plutôt !

                                           Sylvie Neidinger

     

                                      Rubrique H&M les Déroyaux

  • Débat glauque et mortifère en macronie sur le deuil de l'enfant.

    Imprimer

    Depuis une semaine, la macronie s'écharpe autour d'un débat hyper mortifère: la mort d'un enfant.

    C'est assez odieux à entendre. Ils s'insultent en plus  !!  Le premier ministre dit "merde"à ceux qui rendent la ministre DRH Pénicaud responsable. Elle même charge les ...centristes. Un ministre déclare les députés LREM "cons" mais en off. Personne n'assume la volte face.

    Les députés eux déplorent de s'être faits insulter par Macron. Une FRONDE inédite se fait jour: une grande colère inédite contre le président pointe à l'Assemblée Nationale:

    (Figaro 04/02/2020) "Il y a de la colère, des blessures, de l’incompréhension, de l’amertume, de la rancune, de l’humiliation, du ressentiment, du ras-le-bol…: la macronie est entrée en dépression. En crise, elle se met à douter, pire, à en vouloir à son «père», le président de la République en personne.Fréquentée comme jamais, la réunion du groupe LREM a servi de séance de psychothérapie à des députés qui ont le sentiment, avec cette détestable histoire de congés pour un décès d’enfant, de se faire tirer dans le dos par ceux-là mêmes qui les envoient au feu. Incendiés par leurs opposants et sur les réseaux sociaux pour leur «inhumanité» et traités de «cons» par un (une?) ministre, cela fait trop pour ceux qui sont partis à la bataille électorale la fleur au fusil et qui mesurent aujourd’hui que la vie politique est tragique, cruelle, et même injuste".

    Un amateurisme politique certain indigne. Mme Pénicaud commet, elle, l'erreur mais n'assume pas.
     
    Macron, donneur de leçons gratuites  met de l'huile sur le feu en réclamant de "l'humanité" qu'ils seraient supposés ne pas avoir alors que les députés ont juste obéi aux consignes gouvernementales, elles-mêmes liées à ...Macron.
     
    Les députés macronistes craquent.  Effectivement, le président de la république se mêle de tout, du moindre détail. Celui qui a provoqué le mouvement GiletsJaunes provoque ici ses propres troupes par sa médisance à l'encontre de ses propres "troupes".
     
    Enfin au moment de cette séquence absolument glauque liée à la  thématique de la... mort d'un enfant, on  apprend que Cédric Villani [qui remit vertement Macron à sa place pour les municipales à Paris provoquant une vague médiatique] annoncé à grandes pompes comme exclu du parti LREM est... toujours inscrit LREM comme député! 
     
    Toutes ces  positions avec, par, autour de Macron Jupiter sont un peu comme la lie  de la pratique politique: sombres.
     
    A quelques semaines des municipales la macronie est en crise de nerfs et de sens.
    Dont le sens moral.
     
                                                                      Sylvie Neidinger

     

  • France en farce électorale : la date du procès Fillon détonne

    Imprimer

    Vous avez dit démocratie?  La macronie fait fort! 

    La date du début procès Fillon a été établie ....quelques jours avant les élections municipales. Du 24 février au 11 mars 2020. Cela dévalorise les Institutions. La Droite d'insurge.

    Le Tribunal rejette fermement ces allégations. Mais ce "timing" laisse pantois tout observateur. Si la date n'avait pas été volontairement choisie. Au moins la proximité des élections justifiait-elle de la prudence de la part du  Ministère de la Justice.

    Après le refus de la circulaire Castaner, retoquée par le Conseil d'Etat*, la question du tripatouillage gouvernemental est bien posée.  Le hold-up du futur résultat est bien retoqué par la Conseil d'Etat, cette   instance administrative suprême.

    Le procès Fillon ante élection va probablement plomber le scrutin.

                                                            Sylvie Neidinger

     

    Circulaire Castaner : elle entendait administrativement inscrire par les préfets au profit du parti LREM les résultats globaux non identifiés en termes d'appartenance à un parti, ce  dans les communes de moins de 9000 habitants.