Politis #Sémiologie décryptage

  • HARRY TRONE... SUR UN BANC!

    Imprimer

    Sémiologie-             Alors que Robert Lacey pose les mots en  qualifiant Meghan Markle de 'sociopathe narcissique' on décrypte ici la symbolique particulière de la relation entre Harry et le trône, le fauteuil, le canapé, le divan, le banc...

    L'individu semble perturbé de ne pas accéder un jour au Trône d'Angleterre car secondaire dans l'ordre.

    Mais c'est la loi du genre. En refusant, en jalousant son frère William, futur roi  c'est la notion même  de "royauté" -ô monarchie cette structure médiévale- que Harry récuse.

    Du coup il remet en cause TOUT le système dont il adore profiter paradoxalement.

    Son ex Cressida Bonas avait qualifié Harry de nevrosé narcissique endommagé et obsédé par lui-même.

    On comprend dès lors combien la psychologie narcissique  de Harry a "matché" avec celle de son épouse.

    Le couple est bizarre puisqu'il prend le monde à témoin par un cirque médiatique mondial dont l'interview   Oprah Winfrey. Les médias sont appelés à commenter les supposées vicissitudes et souffrances provoquées par la Couronne.

    En fait ce couple lourdingue  et mentalement malade ( ils le disent eux-mêmes!) prend à témoin le monde dont les démocraties pour dire combien on  ne les traite pas avec assez de privilège...royal. Leurs propos au passage, leur font gagner des sommes énormes, sans travail.

                                            PARADOXALE HYPOCRISIE

    L'hypocrisie et le paradoxe  portés à leur comble...Leur symbolique autour du TRONE est dès lors très révélatrice.

    Les étapes de leur communication du site Royal Sussex sont intéressantes à analyser:

    1-Harry prend son pied et renverse les codes: dans un canapé de salon  à côté de Meghan pieds en l'air. Il s'éclate, sous le sigle de la  couronne britannique. C'est "rien à faire de la Reine"

    #harrymeghancircus,#harry,#meghan,#uk,#californie,#lacey,monarchie britannique

    2-Harry et Meghan se présentent hors bâtiment dans la nature dans un pause impolie au niveau des pieds (sales) pour le masculin et en pose gynécologue pour le féminin. C'est "on se moque de tout, nous on prend notre pied"

    #harrymeghancircus,#harry,#meghan,#uk,#californie,#lacey,monarchie britannique

    3- Le couple prend une attitude hiératique dans deux fauteuils de jardin pour l'interview Winfrey. C'est "nous sommes la royauté bis Reine et Roi  de Montecito (Californie) "

    #harrymeghancircus,#harry,#meghan,#uk,#californie,#lacey,monarchie britannique

     

    4- Harry accepte de témoigner sur sa santé mentale ....dans un podcast tout de même baptisé Armchair Expert. (avec l'ambiguité du divan de psychanayste) C'est : " séquence réglement de compte vis à vis de son père et de la monarchie". 

                                          ASSIGNES SUR UN BANC

    Problème l'image reçue du grand public est celle d'un prince suffisant » voire« méchant » (cf plusieurs articles)  après ses récents commentaires explosifs. Dans le podcast Armchair expert, animé par l’acteur Dax Shepard, il a osé comparer la vie à Buckingham à une vie « au zoo ».

    5- Meghan Markle produit un livre pour enfants intitulé "Le banc" où , assez autoritaire,  elle expose leur vie personnelle, celle de son mari et celle de son enfant MINEUR dans un livre commercial..

    Où elle  positionne elle, la relation père-fils !!!

    En fait, elle les  adoube, les   assigne sur un ...banc où se jouerait selon elle la relation père-fils

    Qui écrit? Qui assigne? Meghan Markle, the boss. 

    Où ? Sur un banc bien fixe et statique.

    La relation père-fils passe par elle. Une emprise? A suivre.

                                                                                                          Sylvie Neidinger

    banc.png

  • Régionales: claque électorale au camp macroniste!

    Imprimer

    Le résultat du premier scrutin local déjoue  les sondages. Notamment sur le score finalement moins haut du RN frontiste. Il  déjoue sur la débandade de #LREM ce "parti sans parti", sur la forte présence de l'électorat de droite -et des socialistes.Enfin sur   le taux d'abstention  historique.

    Le Président Macron bat donc des records sous la Vème. Mais des records...à la baisse:

    -Record d'abstention qui frise les 70%. Notamment chez les jeunes.

    Un chiffre qui fait volet en éclat les artifices de communication produits par le Président en direction de la jeunesse dont la séquence des rappeurs qui "ultra vomissaient" ...à l'Elysée.

    -Le score LREM vire à la débacle autour de  10%. Soit un record  à la baisse pour un parti au pouvoir: taux historiquement le plus faible  sous la 5ème république. Un cauchemar pour le président.

                             ECHEC DE LA STRATEGIE DE Emmanuel MACRON 

     

    Les causes  sont multiples et ne s'analysent pas en un seul article de blog....

    L'abstention date bien entendu d'avant le macronisme. Toutefois, Emmanuel Macron porte une forte esponsabilité pour les explications récentes:

    -la campagne...présidentielle de Macron engagée en ...mai 2021 a court-circuité le débat sur les régionales. De plus, le temps d'antenne consacré à "sa" campagne présidentielle  2022 personnelle  a saturé les médias.

    Il se voulait alors  "maître des horloges"

    - Des décisions qui impactent négativement une jeunesse en souffrance: baisse des APL, plus de jobs, lycées ouverts mais universités fermées en présentiel puis multiples examens le même jour...

    -la stratégie du "en même temps" macroniste a totalement échoué. Alors que le Président  se promène et parle de ses thèmes nationaux, il survalorise le RN que lui et LREM  auto désignent comme "futur adversaire" tout en le dénigrant . Dans le même temps la droite classique est minimisée. Jusqu'à la moquerie parfois.

    Le mari de Brigitte  envoie pas moins de cinq ministres (dont le Garde des Sceaux ô bizarre!!!!) au front. Notamment dans les Hauts-de-France.

    Ses chevau-légers tapent fort ...verbalement:

    -Gabriel Attal porte parole du gouvernement cherche à attirer l'électorat de gauche vers Macron ... par le verbe haut. Il nomme le RN : "l'école des fans" Il signale que " LR serait un satellite du RN". Pas de débat mais de la provocation...

    - Gérald Darmanin, ministre de l'Intérieur évoque Satan, pas moins! Assez délirant vu les fonctions de ce sarkoziste macroniste. Marine le Pen se demande qui a perdu la tête avec ces "marques de Satan"...

    Dimanche 20 juin, Xavier Bertrand remporte haut la main.

    Constat: la droite classique, elle  s'est fortement mobilisée!

    Une mauvaise nouvelle pour le scénario 2022 d'Emmanuel Macron qui devra revoir la copie... de ses oppositions réelles.

    Une véritable claque pour #LAREM, lors de ces régionales...

    Formidable: le réel d'un vote qui étonne... est beaucoup mieux que des projections. DEMOCRATIE.

                                                                       Sylvie Neidinger 

  • G7: protocole sanitaire hyper strict pour les journalistes. Pas pour les dirigeants!

    Imprimer

    Deux poids deux mesures à Carbis Bay en Cornouailles!

    Alors que des mesures ultra strictes sont imposées aux journalistes qui vivent un enfer sanitaire pour couvrir l'évènement (éloignés à 40km+ devant se tester par PCR chaque jour entre autres... certains dirigeants donnent dans l'hyper proximité tactile !

    A plusieurs reprises, Emmanuel Macron enlace le Président américain avec  une main dans le dos qui entoure son homologue. D'autres épisodes sont rapportés au G7: Johnson, Biden, Macron etc. 

    Plusieurs gestes tactiles  inutiles sont observés mis à part la photo officielle très sanitairo-compatible. Les images diffusées sur la planète interrogent: pourquoi?

    Analyse sémiologique (rapide):

    *Si on raisonne en termes diplomatiques- puisque la réunion du G7 tient de ce registre- Macron veut-il montrer -voire  imposer ainsi -par la symbolique d'être au contact direct sa vision d'une proximité étatique France-USA hyper étroite? Et le signifier ouvertement au monde entier. Cela peut être alors vu comme "trop" démonstratif et mettant à mal la supposée indépendance de la France vis à vis des USA. Ou  comme explicite de la tendance personnelle de E Macron vers une allégeance vis à vis des Etats-Unis qu'il suit à la trace en réalité malgré quelques déclarations de surface d'une supposée autre vision. 

    A noter Biden rend parfaitement les gestes physiques  d'amitiés. Ceci participe totalement de la mise en scène que signifie cette réunion G7 des retrouvailles après la parenthèse trumpiste agressive vis à vis des alliés. Aujourd'hui encore

    *Si on raisonne en terme personnels, on observe que le président français recherche souvent  le contact tactile, pas simplement au G7. Plusieurs clichés sur le registre existent déjà (ex: polémique à St Barth le 1/10/2018, visites officielles  de vestiaires de foot  etc.)

    D'ailleurs la récente séquence désormais célèbre de la gifle s'inscrit au départ dans le cadre d'un non respect des gestes barrières par le président, selon un spécialite de la sécurité des officiels.

    Les deux analyses en fait sont valides ! La presse analyse le fait que E Macron cherche à toucher Biden comme un acte volontaire pour marquer sa proxilité personnelle et celle de son pays"Dès l'ouverture du sommet présidé par le premier ministre britannique Boris Johnson, Emmanuel Macron s'est accaparé Joe Biden, l'entourant affectueusement de son bras en parcourant quelques pas tous les deux sur la plage, lors de la séance de photo officielle, oubliant les gestes barrières. Samedi après-midi, lors d'un tête-à-tête sur la terrasse du «lodge» du président américain dans l'hôtel de luxe qui accueille les dirigeants, ils se sont laissés aller à une longue poignée de main (Figaro)"

    En tous cas, deux poids deux mesures SANITAIRES entre ces pratiques personnelles des dirigeants-visibles par tous-  et ce qui est imposé à la presse comme protocole sanitaire. Quel exemple...

     

                                                 Sylvie Neidinger

     

    g7,protocole sanitaire,bide,macron,johnson#journalistes

    g7,protocole sanitaire,bide,macron,johnson#journalistes

    g7,protocole sanitaire,bide,macron,johnson#journalistes

    g7,protocole sanitaire,#france,#usa,#biden,#macron,johnson#journalistes

     

     

    PHOTO OFFICIELLE BIEN DANS LA NORME SANITAIRE ELLE

    g7,protocole sanitaire,johnson#journalistes,#france,#usa,#biden,#macron

    photo capture pour illustration

  • Quand l'Elysée "Ultra Vomit"...Jack Chirac

    Imprimer

    Décryptage d'info.

    Emmanuel Macron prépare activement la présidentielle 2022 par des opérations de

    "marketing segmenté". Récemment en direction des jeunes. Il invite des influenceurs pour un show mutuel filmé à  l'Elysée, diffusé récemment. 

    La vidéo des métaleux "youtubeurs" est  envoyée en direction des réseaux sociaux pour des clics à millions. Côté volumes, cela fontionne.

    Mc Fly, Carlito, le groupe Ultra Vomit et  le Président de la République ont fait leur show improbable  depuis   les salons et jardins du Palais. 

    Jusqu'à la Marseillaise reprise dans ces locaux inhabituels pour ces artistes parodiques.  

    Séquences plus qu'inhabituelles pour une présidence de la République.

    L'affaire semble totalement décalée. Elle est fort critiquée. Jusqu"aux fans des dits  "musiciens" pour motif de  récupération politique.

    L'univers de la culture, longuement confiné et n'ayant pu se produire normalement ces derniers mois s'ingurge  particulièrement contre cette action marketing- dont les intermittents du spectacle. Et pas seulement eux.

    Les problèmes induits  par cette opération de communication politique inédite  sont effectivement nombreux:

    -Utilisation des locaux de l'Elysée, communs à tous les français  et donc " sacrés" de la Présidence pour une opération improbable particulière de marketing..

    -Elle  a pu être perçue comme une provocation au monde de la culture en cette période de disette pandémique. Lequel univers culturel hexagonal dit ne plus rien comprendre.

    -Le message  s'adresse aux "jeunes", soit une  segmentation trop globalisante. L'entité jeune est diverse, plurielle et vote ...pour qui elle veut ( quand elle va voter!)

    - Emmanuel Macron est déjà en campagne: il se soucie fort de sa réélection. Droite et extrême-droite s'insurgent de l'usage des locaux de l'Elysée, entre autres.

                             ANALYSE DU MESSAGE POLITIQUE MACRONISTE SOUS JACENT

     

    Les faits

    1-Le groupe Métal qui se produit se nomme Ultra Vomit

    2-Il est l'auteur de la chanson nommée Jack Chirac

    Lecture du message politique induit par la com' de Emmanuel Macron  "Depuis l'Elysée on ultra vomit Jack Chirac" :  du billlard à trois bandes!

    Surprise: . il y a du Chirac dans l'affaire! Suite de l'enquête

    La séquence que certains nomment propagande ne s'arrête pas là concernant l'utilisation indirecte du Président Chirac. Macron convoque l'univers du foot ici surjoué Il se livre même à une "bataille d'anecdote" avec Killian Mbappé.

    On apprend donc  entre les lignes que Jacques Chirac n'aimait pas trop  le foot et qu'il était incapable de citer le noms des joueurs, lui !

    https://www.arretsurimages.net/articles/macron-chez-mcfly-et-carlito-lamour-surjoue-du-foot

    Tout cela pour cela? Macron entend-il démontrer par cette séquence qu'il serait plus compétent en... foot que l'ancien président hyper populaire? 

    Bizarre propagande électorale à la petite semaine...qui heurte les chiraquiens évidement.

    Rappel: Carlito c'est "petit" Charles...

                                                          FOUS! 

    Dans le même temps une autre séquence improbable instrumentalise Jacques Chirac: la remarque du ministre  de l'Intérieur...  : "réveille-toi Chirac ils sont tous devenus fous" annonce--il bizarrement. Rappel: cet  ancien sarkoziste fut éliminé de LR depuis son ralliement à E Macron.

    Diantre. Parler à un mort pour le "Réveiller " pourqu'il agisse sur les vivants: quel populisme.

    Cette intervention  -surréaliste- à propos des divisions de la droite engendrées par les   Régionales à venir autour des relations LR/ LREM  s'inscrit dans une instrumentalisation communicante.

    En résumé, ces récupérations politiques par le pouvoir macroniste ne sont pas au goût de tous, chiraquiens ou non....

    La démagogie autour d'un défunt filmée dans les lieux de pouvoir a ses limites en démocratie.

                                                                                 Sylvie Neidinger

     

    Post sondage : le concours d'anecdote a eu un impact quasi nul sur l'image du président; c'était une opération gadget! 

    Macron continue à  instrumentaliser  Mbappé dans sa communication, le 10 juin 2021, avec l'équipe de France. 

    Capture d’écran 2021-05-28 040017.png

    Capture d’écran 2021-05-27 060802.png

  • Dinguerie ! Harry critique jusqu'au 1er amendement US et choque les américains

    Imprimer

    Le Prince Harry en roue libre dans le cadre d'émissions juteuses produites en Californie vient de franchir la ligne  jaune.

    Dans sa logorrhée médiatique mondiale, cet individu titré vient carrément d'attaquer l'amendement N°1 de la Constitution américaine celui de la Liberté!

    Celui qui  garantit la liberté d'expression, la liberté de religion, la liberté de presse, ainsi que le droit de se réunir et de pétition. 

    Le petit chéri souffrirait en fait des paparazi. C'est connu, les lois européennes protègent mieux la vie privée. Aux USA, l'amendement phare sur la Liberté donne de facto à cette "profession" la possibilité légale de suivre les stars. Le prince avait d'ailleurs été prévenu avant  de s'installer en Californie.

    HARRY DONNEUR DE LECONS MORALES ET AGRESSIF PUBLIQUEMENT VIS A VIS DE TIERS

    Harry Mountbaten-Windsor avait  démarré ses interventions médiatiques donneuses de leçons au monde entier, dans un bus version pipi (lire). 

    Dans le cadre de son business médiatique clivant il ne se contente plus d'attaquer sa seule famille anglaise, il étend le champ des escarmouches.

    Un besoin incessant de dénonciation

    Dernier en date: son intervention dans un postcast intitulé "Armchair Expert " scelle définitivement la rupture avec la couronne et ...démarre une crise avec le pays qui l'accueille: les USA! Pas moins.

                                               LES FAITS

    L'Expert en Fauteuil  continue à critiquer lourdement et publiquement  l'éducation reçue et transmise par son père. Il expose allègrement sa vie privée, celle de son fils mineur et les vidéos de sa mère dans le cadre commercial de ces productions audiovisuelles. Lui qui entend protéger sa dite vie privée...

    Surtout, au passage  le petit fils de la Reine d'Angleterre  s'attaque au Premier Amendement de la Constitution américaine, celui qui garantit la Liberté. Donc la Liberté pour les paparazi de le cibler.

    Il usite le mot" dingue" soit  bonkers en anglais  pour juger du principe légal qui sanctifie la Liberté d'expression et de la presse.

    Résumé: dans une émission sur la santé mentale, le "diplomate" britannique insulte... un article de loi (celui sur la LIBERTE !!) en le qualifiant  du terme de "dingue".

                                        USA CHOQUES

    Cela ne passe pas aux USA."Dégage" lui est-il répondu sur les réseaux sociaux, retourne chez toi.

    Sean Hannity journaliste de la Fox remet à sa place celui qu'il nomme  " Le Royal emmerdeur":"la star de Fox News s'est exaspérée des propos du frère du prince William, et s'est emportée traitant Harry de "Royal emmerdeur". Puis il s'est adressé à lui au moment de rendre l'antenne. " Avant de nous quitter je voudrais adresser ce message à Harry qui attaque maintenant l'un des droits les plus sacrés de l'Amérique, la liberté d'expression. Harry nous n'avons vraiment pas besoin que vous veniez d'Angleterre pour nous donner des leçons sur le premier amendement. Et si vous ne pouvez pas comprendre l'importance de la liberté d'expression et de l'importance de principes qui régissent une constitution qui autorise le libre échange d'idées et d'opinions, ce qui fait de l'Amérique la plus grande nation de cette terre, peut-être est-il temps pour vous de déménager afin de trouver un lieu qui convienne mieux à vos idées ", a-t-il attaqué.

    Le journaliste d'origine irlandaise a ensuite enchaîné, acide : "En un sens je me sens navré pour vous, vous semblez déchiré entre votre jeune épouse et votre famille en Angleterre mais comprenez que c'est ce même premier amendement qui vous a permis à votre épouse et vous-même de salir votre famille lors de votre entretien avec Oprah Winfrey. (...) Alors nous n'avons pas besoin de leçons à propos de coutumes ou sur les libertés sacrées, et au fait vous êtes libre de rentrer chez vousfaites amende honorable au palais auprès des personnes que vous et votre femme avez profondément"(extrait de l'article) 

                                       PASSEPORT DIPLOMATIQUE BRITANNIQUE

    Répétition.Titulaire d'un passeport diplomatique l'individu est  normalement tenu de respecter le pays d'accueil.

    Que vient-il donc pérorer? Et surtout dégoiser !  Ici dans cet épisode intitulé The me you can't see" produit , présenté par Oprah Winfrey.

    Harry de Sussex semble mèner le business de sa dinguerie personnelle sur le thème de la ...santé mentale en  se survalorisant au dépend des autres, au point de s'exprimer contre de fortes sommes d'argent pour donner ses leçons, critiquer.

    Le fils de Diana prône la "compassion" à chaque seconde  mais "tire" tout azimut  dans des vidéos à audience mondiale.

    Au passage, ce détail:   nous tous concernés. Tout un chacun  reçoit en bout de la chaîne ces infos. Nous  sommes donc légitimes à nous exprimer nous aussi en retour. Suivant le principe de la LIBERTE d'EXPRESSION.

    L'expert déroyal  du bavardage, Prince Harry du Bus du  Fauteuil présente lui  tous les risques de tomber rapidement du ... fauteuil-trône mirage qui miroite dans le star système.

     

                                                                 Sylvie Neidinger 

    (citation article Femina)

    #harry; dingue;#bonkers,#constitutionaméricaine,#usa,#uk

  • Prince Harry, sujet de sa Majesté le Roi Lion...Simba

    Imprimer

    Rubrique Sémiologie.

    L'époux de Meghan Markle  continue de démolir la monarchie britannique dont il est issu et toujours titré en tant que Sussex.

    L'épisode médiatique du  " Roi Lion"ici rappelé devient carrément  pathétique pour ce membre de la  dynastie régnante qui compta un jour Richard 1er dit Coeur de Lion comme roi d'Angleterre couronné le 3 septembre 1189 en l'Abbaye de Westminster.#harry,#uk,richard coeur de lion,#monarchie,elisabeth ii,meghn markle,le roi lion

    Comment est-il  possible pour Harry de mêler son image personnelle -  donc liée à la vieille institution royale millénaire- à celle de la "royauté"  animale de pacotille issue du film de dessins animés de la Walt Disney Compagny ? Monarchie qui porte dans ses armoiries et drapeaux la symbolique du Lion.

    Le dit-Prince propose alors, le 15 juillet 2019,  devant caméras les...services de sa femme #Meghan au producteur du film pour un éventuel doublage.

    Une démarche publique totalement inédite. En tous cas  grossière...pour un supposé aristocrate.

    https://www.businessinsider.fr/le-prince-harry-aurait-dit-cet-ete-au-realisateur-du-roi-lion-que-meghan-markle-etait-disponible-pour-faire-du-doublage-176917

    L'épisode du "Roi Lion" est significatif de l'orientation people du fils de Charles qui n'en fait qu'à sa tête en démolissant les codes de la monarchie dont il réclame par ailleurs les attributs ( et la monnaie cf interview où il se plaint de ne plus en recevoir de son père) . 

    L'époux de Meghan s'est voulu star  Côte Ouest, comme sa femme  déjà starlette. 

    Depuis Montecito, Californie le moindre de ses faits et gestes est désormais rapporté. Les conversations privées se retrouvent publiques, au grand dam des interlocuteurs britanniques royaux dont sa famille..

    L'interview coup de poing par Oprah Ofrey  du couple donnée en pleine fin de vie de son grand-père Philip eut un retentissement mondial.

    Le fils de la dynastie britannique - parmi les plus anciennes encore régnantes- a choisi l'univers de pacotille qui scintille comme les étoiles. #harry,#uk,richard coeur de lion,#monarchie,elisabeth ii,meghn markle,le roi lion

    A-t-il bien toute sa tête lorsqu'il demande publiquement au boss de la compagnie de....pistonner sa femme pour un job autour du film? 

    (Synopsis du film en question )"Au fond de la savane africaine, tous les animaux célèbrent la naissance de Simba, leur futur roi. Les mois passent. Simba idolâtre son père, le roi Mufasa, qui prend à cœur de lui faire comprendre les enjeux de sa royale destinée. Mais tout le monde ne semble pas de cet avis. Scar, le frère de Mufasa, l'ancien héritier du trône, a ses propres plans. La bataille pour la prise de contrôle de la Terre des Lions est ravagée par la trahison, la tragédie et le drame, ce qui finit par entraîner l'exil de Simba. Avec l'aide de deux nouveaux amis, Timon et Pumbaa, le jeune lion va devoir trouver comment grandir et reprendre ce qui lui revient de droit
     
    Finalement à y regarder de près, ces animaux dessinés mis en scène ont beaucoup à voir avec la réalité du Royaume-Uni : une Terre des Lions ravagées par la trahison, le drame et l'exil.
     
    Simba et Harry: même combat ? Certes ici peu chevaleresque au sens... historique du terme.
    Loin des Coeurs de Lion, cet animal symbolique présent sur le drapeau monarchique britannique se joue ici l'histoire du Roi Harry coeur d'artichaut.
     
                                                                           Sylvie Neidinger

    #harry,#uk,richard coeur de lion,#monarchie,elisabeth ii,meghn markle,le roi lion#harry,#uk,richard coeur de lion,#monarchie,elisabeth ii,meghn markle,le roi lion

  • France-L'idéologie brune des Verts EELV contre les "boomers"

    Imprimer

    Rien ne fait peur aux Verts  pour les Régionales: jusqu'à une campagne haineuse contre une catégorie de la population: les personnes âgées (et les chasseurs).

    Soit ...leurs parents et grans-parents sans qui ces petits chéris n'existeraient pas.

    Julien Bayou n'y est pas allé de main morte dans sa communication électorale.

    Avec lui EELV catégorise cette partie de la population rebaptisée les "boomers" qui elle "n'oublie pas d'aller voter" . Ce qui en soit semble déranger ce leader écolo.

    Par cette agression verbale discriminante  contre une partie de la population prise en tant que "communauté" ayant même opinion, mêmes intérêts sur un visuel électoral,  cet idéologue  compte inciter la jeunesse à voter pour lui.

    Donc soit disant pour le climat (qui a bon dos...) 

    Selon les préjugés de Europe-Ecologie-Les-Verts, les personnes âgées ne votent pas pour le climat... Ah bon? 

    Julien Bayou sait par avance qui vote pour qui et pourquoi.

    Ce populisme vert est juste une idéologie brune. Qui sent mauvais: ici, Europe Ecologie les Bruns.

    Evidemment soutenir l'écologie pour un meilleur futur environnemental est un challenge qui nous concerne tous et pas les seuls partis dédiés.

                                                        Sylvie Neidinger

     

    europe écolgie les verts,populisme vert,les verts sont bruns,#eelv; idéologie #brune des #verts,#bayou

  • Surveillance 2.0 : l'excellente série documentaire LSD

    Imprimer

    France Culture a produit la semaine du (29/30/31 mars / 1er avril 2021) une excellente série documentaire dans le cadre du programme baptisé...LSD. (lundi samedi dimanche?)

    Une série documentaire d'Antoine Tricot, réalisée par Rafik Zenine

    Ce thème dépasse largement les problématiques de l'Hexagone tant le 21ème siècle fait

    entrer la société mondiale  à l'ère de la surveillance numérique globale. 

    TOUS les pays sont concernés.

    Les enjeux sont ici bien synthétisés..

    D'où cette reprise  presque in extenso  des présentations du site de l'émission ! Le

    code couleur  signale spécifiquement  une reprise de texte tiers.

    Cela vaut la peine de ré-écouter les quatre podcasts!

    George Orwell, écrivain britannique clairevoyant avait mis en scène dans son roman 1984...rédigé en 1949 l'avènement d'une société surveillée globale donc hors des clous démocratique: on y est ! .

     

                                                                           Sylvie Neidinger

     

                                                   ************

    1/4 :         Le capitalisme de surveillance

    "Smartphone, Sites Web, Objets connectés, tous récoltent des données sur ma vie privée. Mais à qui et à quoi ces données servent-elles ? Et finalement cette surveillance numérique est-elle vraiment problématique ?En fouillant dans mon smartphone et dans mon ordinateur, je me suis aperçu que des pisteurs récoltent mes données personnelles en permanence. Derrière les grandes entreprises que l'on connait bien tel Google, Facebook ou Amazon, se cachent tout un écosystème obscur qui fait commerce de mes données personnelles. La plupart du temps, celles-ci sont utilisées pour me proposer de la publicité la plus ciblée possible et en déduisent mes comportements, mes envies et mes humeurs. Mais elles alimentent aussi des algorithmes de prédictions dont le rôle est de me faire consommer toujours plus et toujours plus longtemps de contenu, comme par exemple des vidéos You Tube. Et, quand la régulation n'est pas à la hauteur, elles peuvent même devenir des armes politiques dans le but d'influencer des élections. Ce système a un nom : le capitalisme de surveillance et, je dois l'avouer, il me fait un peu peur... 

    Nos portables écoutent les publicités télé Sur la base du consentement de l'utilisateur d'utiliser le micro du téléphone portable à des fins commerciales pour diffuser de la bonne publicité, certaines applications vont permettre d'écouter les publicités télé grâce à un algorithme qui n’identifie que les publicités télé, et pour ensuite proposer une publicité en affinité avec ce qui a été passé à l'écran. Gonzague de la Tournelle

    Publicité ciblée grâce à vos données Un site web financé par la publicité vend ses emplacements publicitaires. Les données qui ont été collectées sur vous vont permettre d'afficher la campagne publicitaire pour laquelle il y a le plus de chances que vous soyez intéressé et pour laquelle l'annonceur voudra payer le plus cher. Armand Heslot

    L’État et la difficile régulation du capitalisme de surveillance.Les États sont coincés maintenant. Comment réguler un capitalisme qui repose pour l'essentiel sur la surveillance ? Christophe Masutti

    Avec : 

    • Esther, consultante en cybersécurité, membre fondatrice de l'association Exodus Privacy, 
    • Gonzague de la Tournelle, Directeur général de Madverstise, 
    • Christophe Masutti, philosophe et historien des sciences auteur de Affaires privées. Aux sources du capitalisme de surveillance, 
    • Guillaume Chaslot, ingénieur, président d'Algotransparency,
    • Armand Heslot, chef du service de l’expertise technologique de la CNIL, 
    • Laurent Frisch, directeur du numérique à Radio France,

    Une série documentaire d'Antoine Tricot, réalisée par Rafik Zeni"

     

    2/4 Géopolitique de la surveillance numérique

     
    Bâtiments de la NSA, Fort Meade, Maryland (USA)
    Bâtiments de la NSA, Fort Meade, Maryland (USA) Crédits : Brooks Kraft - Getty

    "Depuis quelques temps, je regarde mon portable Huawei d'un œil soucieux. Et si les services secrets chinois s'en servaient pour m'espionner ? Ou bien les Américains ? Ou les services français ? Et d'ailleurs comment font-ils tous ces États pour surveiller internet ?Depuis l'affaire Snowden, il est devenu clair que les services de renseignement surveillent les infrastructures numériques. Les câbles et les data center par lesquels transitent nos données numériques sont devenus des enjeux géostratégiques majeurs. Mais je me demande ce que peuvent vraiment les services de renseignement. Enregistrent-ils vraiment tout ce que je tape sur mon clavier et tout ce que le micro de mon téléphone capte ? Ce qui est certain est que le cyberespionnage explose et les enjeux de puissance qui l'entourent sont de plus en plus importants. Et malheureusement cette militarisation du cyberespace porte préjudice aux simples utilisateurs d'Internet. Alors, qui m'espionne ? 

    Cyberespace : priorité stratégique pour les ÉtatsA partir de 2005-2010, le cyberespace est devenu une priorité stratégique pour les États, un nouveau champ d'affrontement. Ils ont investi des moyens pour protéger ce qu'ils considèrent souvent comme un cyberespace national ou pour projeter leur puissance dans le cyberespace. Aude Géry

    L’État et sa cyberdéfenseL'Organisation de la cyberdéfense en France repose sur une séparation de l'offensif et du défensif. Car un climat de confiance devait être développé pour coopérer avec les acteurs économiques notamment pour leur défense. L'offensif a été confié au COMCYBER du ministère des armées et aux services de renseignement. Aude Géry

    Des opérations d'espionnage cibléesLes opérations d'espionnage ciblées sont réelles. Le centre de recherche Citizen Lab à Toronto fait régulièrement état de campagnes d'espionnage contre des dissidents politiques ou contre des journalistes. Aude Géry

    La richesse des données à faible niveau d'informationCompte tenu de la quantité gigantesque des communications, si vous cumulez les données à faible niveau d’indice d’information, vous obtenez un renseignement extrêmement fort. C’est ce que permet le traitement massif des metadonnées. Bernard Barbier

    La légalisation progressive de la surveillanceLa loi renseignement de 2015 est venue légaliser tout un tas de pratiques de surveillance que les services de renseignement pratiquaient de longue date : la surveillance massive d'Internet au niveau des stations d'atterrissage des câbles sous-marins, un programme de la DGSE, ou les logiciels espions sur les ordinateurs et d’autres techniques encore. Felix Tréguer

    Avec : 

    • Fabrice Coquio, Président d'Interxion France ; 
    • Aude Géry, juriste, spécialiste de la prolifération des armes numériques et de la géopolitique du cyberespace ; 
    • Antoine Champagne, journaliste, rédacteur en chef du site Reflets.info ; 
    • Felix Tréguer, sociologue, membre de la Quadrature du Net, auteur de L'utopie déchue, une contre-histoire d'internet (Fayard, 2019) ; 
    • Bernard Barbier, consultant en cybersécurité, ancien directeur technique de la DGSE 

    "

    3/4 Dans les allées de la safe city

    Une caméra de vidéo surveillance signalée par un tag lors du passage de la manifestation contre la réforme des retraites le 11 janvier 2020 à Lyon, France
    Une caméra de vidéo surveillance signalée par un tag lors du passage de la manifestation contre la réforme des retraites le 11 janvier 2020 à Lyon, France Crédits : Robert DEYRAIL - Getty

    "Même lorsque je n'utilise pas mon smartphone ou mon ordinateur, mon visage, ma démarche, mes déplacements sont scrutés par des caméras intelligentes qui alimentent des algorithmes de surveillance. La technologie peut-elle rendre les villes plus sûres ? Depuis quelques années, la vidéo surveillance automatique s'est implantée dans plusieurs villes françaises. Un mouvement de villes et d'entreprises qui espèrent rendre les cités plus sûres grâce à l'utilisation de solutions technologiques. Ce marché de la safe city est encore balbutiant en France mais certains mettent en garde contre ce qu'ils perçoivent déjà comme une délégation de la surveillance de l'espace public à des algorithmes. C'est le cas notamment de l'association La Quadrature du Net et de sa campagne Technopolice. Intrigué (et un peu inquiet) j'ai donc décidé d'aller observer avec ces militants les dispositifs de surveillance numérique installés dans nos villes pour comprendre ce qui leur fait si peur.  

    Caméra automatique dans les rues Dans une rue dans laquelle il y a des vols, la caméra peut zoomer et si une personne approche de cette zone dans un temps donné, la caméra envoie une alerte au centre de supervision urbain. Un focus est alors possible sur quelqu'un qui pourrait commettre un délit. Christian Belpaire

    Intelligence artificielleL'intelligence artificielle en vision par ordinateur nécessite trois étapes essentielles. La première étape est de composer la base de données. La deuxième étape est l'apprentissage de l'algorithme et la troisième étape est l'intégration à un système existant. William Eldin

    Les origines de la smart city La smart city semble être au croisement de deux lignées historiques à la fois. L'approche sécuritaire du gouvernement des villes était déjà là avec les travaux du baron Haussmann dans le Paris des années 1860. Et, un siècle plus tard, c'est l'informatisation et le projet d'un gouvernement informatisé qui était à la mode dans ces années-là. Felix Tréguer

    Avec : 

    • Christian Belpaire, Directeur Prévention, Sécurité, Tranquillité Publique de la Ville de Roubaix 
    • William Eldin, PDG de l'entreprise XXII 
    • Myrtille Picaud, sociologue spécialiste des marchés de safe city en France 
    • Les militant.e.s de la Quadrature du Net, Eda, Martin Drago, Felix Tréguer et Benoit Piedallu
    Centre de contrôle et de surpervision des caméras urbaines de la ville de Nice
    Centre de contrôle et de surpervision des caméras urbaines de la ville de Nice Crédits : VALERY HACHE - AFP

    Bibliographie 

    - Elodie Lemaire, L'œil sécuritaire - Mythes et réalités de la vidéosurveillance (La Découverte, 2019) 

    - Jérôme Thorel, Attentifs ensemble ! L’injonction au bonheur sécuritaire (La Découverte, 2013)

    Articles :

    Myrtille Picaud, Peur sur la ville : le marché des « safe cities »The Conversation, 26 mai 2020

    Anne-Sophie Hourdeaux, Vidéo-surveillance à Roubaix : des technologies de pointe pour garder l’œil sur la villeLilleActu, 17 janvier 2020 

    Philippe Reltien, Reconnaissance faciale : officiellement interdite, elle se met peu à peu en placeFrance Inter, 5 septembre 2020 

    Isis Von Plato, Reconnaissance faciale : envisager le portraitAOC, 6 Août 2020

    Kashmir Hill, The Secretive Company That Might End Privacy as We Know ItNew York Times, 18 janvier 2020

    Paul Mozur, One Month, 500,000 Face Scans: How China Is Using A.I. to Profile a MinorityNew York Times, 14 avril 2019

    Laura Fernandez Rodriguez et Mathilde Elie, "La smart city est-elle autoritaire ?", La Gazette des Communes, 17 septembre 2019.

    CNIL, La plateforme d'une ville, Les données personnelles au cœur de la fabrique de la Smart City, Cahiers Innovation & Prospective n°5, 2017

    La reconnaissance faciale est l’outil final de surveillance de masse, entretien avec Martin Drago, juriste et membre de la Quadrature du Net, à lire dans Regards, octobre 2019

    Reconnaissance faciale : pourquoi la France veut-elle l'expérimenter ? Entretien avec Laurent Mucchielli, directeur de recherches en sociologie au CNRS. A lire sur le site de TV5Monde.

    Peur sur la ville : le marché des « safe cities », Myrtille Picaud, publié dans The Conversation, mai 2020.

    Site du manifeste de la lutte contre la Technopolice.

    Faut-il surveiller la safe city ? Dossier de la Gazette des Communes, juin 2020.

    Vers un mode « navigation privée » dans l’espace public ? Article à lire sur le site du Laboratoire d’Innovation Numérique de la CNIL

    Autres liens : 

    La Campagne Technopolice de La Quadrature du Net et sa cartographie 

    Les technologies smart city de l'entreprise XXII 

    Le rapport de Pete Fussey et Daragh Murray : [En Anglais] Independent Report on the London Metropolitan Police Service’s Trial of Live Facial Recognition Technology, 2019

    4/4  Échapper à la surveillance

    " Le maquillage anti-reconnaissance faciale, une technique de camouflage pour mes recherches sur le web, une formation en chiffrement de données, je ne recule devant rien pour échapper à la surveillance des algorithmes.

    La surveillance numérique a pris durant la dernière décennie des dimensions hégémoniques. Il est peut-être temps de commencer à apprendre à m'en protéger. Car dans certains pays, en Chine par exemple, difficile de faire entendre une critique si l'on ne peut pas échapper à la surveillance que le régime fait peser sur les citoyens. En tant que journaliste, il me faut donc savoir chiffrer mes communications pour assurer la sécurité et l'anonymat de mes sources. Mais cela ne suffira pas à résoudre le problème du capitalisme de surveillance. De l'obfuscation au refus de l'utilisation de l'informatique en passant par la refonte d'Internet et de sa structure, je suis allé explorer différentes voies nous permettant de s'émanciper de la surveillance numérique. 

    Deux portables pour brouiller les pistes 

    Ma stratégie est d’utiliser deux portables. Dans le premier, il n'y a pas de carte SIM et avec j’utilise seulement le wifi, il contient tous les logiciels chinois. Et l’autre, mon vrai portable, n’a aucun logiciel chinois. Meiirbek Salanbek

    Responsabilité journalistique

    C'est la responsabilité du journaliste de dire à sa source de ne pas se parler sur WhatsApp mais d’installer Signal et de créer une adresse mail chez ProtonMail, pour discuter de façon plus sûre. Jean Marc Bourguignon

    Stratégie de l'offuscation

    La solution qu'on a utilisée dans TrackMeNot a été d'injecter du bruit dans la recherche et cette offuscation offre la possibilité pour l'individu de camoufler ses traces et de diminuer la valeur de son profil. Helen Nissenbaum

    Du maquillage contre la reconnaissance faciale

    Certains maquillages viennent perturber la reconnaissance faciale. Le maquillage met en volume les creux et en creux les volumes pour faire en sorte que la caméra ne puisse plus reconnaître le visage. Geoffrey Dorne

    Avec : 

    Bibliographie 

    Helen Nissenbaum & Finn Brunton, Obfuscation (C&F éditions, 2019) 

    Geoffrey Dorne, Hacker Citizen : le guide de survie citoyen en milieu urbain (Tind, 2016) 

    Kai Strittmatter, Dictature 2.0 Quand la Chine surveille son peuple (et demain le monde) (Tallandier, 2020)

    Simone Pieranni, Red Mirror – L'avenir s'écrit en Chine (C&F éditions, 2021) 

    Articles : 

    En Chine, une mosquée démolie par les autorités : “L'ordre est de détruire tous les minarets et les dômes", Émilie Brouze et Claire Richard, France 24, 19 avril 2019. 

    Un samedi avec ceux qui refusent les ordis et l’informatisation de nos viesRue89, 21 novembre 2016. 

    L'artiste Paolo Cirio affiche des visages de policiers dans Paris pour dénoncer la reconnaissance faciale. Article à lire sur le site de TV5Monde (octobre 2020).

    Présentation du livre d’Helen Nissenbaum, Obfuscation : la vie privée, mode d'emploi,  paru dans la revue Liens socio, septembre 2019.

    La « chorégraphie » d’un artiste pour esquiver la surveillance omniprésente en Chine. Article sur Deng Yufeng paru dans le Monde, décembre 2020.

    Le solutionnisme technologique restreint complètement nos imaginaires politiques. Entretien avec Félix Tréguer, chercheur au CNRS, paru dans lundi matin, avril 2020.

    Autres liens  : 

    Le medium de Erkin Azat 

    La Maison des journalistes à Paris 

    L'ONG Nothing2Hide et leur campagne Tech4Press pour venir en aide en urgence aux journalistes et activistes en proie à de l'espionnage et des attaques numériques 

    L'extension Ad Nauseam et l'extension TrackMeNot, co-créées par Helen Nissenbaum 

    Association Framasoft et leur initiative d'hébergeurs alternatifs, transparents et ouverts Les Chatons

    Manifeste du collectif Écran Total : Écran Total : résister à la gestion et l’informatisation de nos vies

    La révolte des parapluies à Hong Kong : 

    Des parapluies pour cacher les caméras à Hong Kong :

    Batailles de laser face aux caméras de surveillance à Hong Kong : 

    Quelles alternatives aux multinationales du numérique ? Des services web libres, écologiques, souverains et justes sont-ils possibles ? Conférence avec Pierre-Yves Gosset, Framasoft, octobre 2018 : 

     

    Manifestants pro-démocratie à Hongkong le 31 octobre 2019

  • Trump Donald et Melania: analyse sémiologique des...gants cuirs noirs, poing levé

    Imprimer

    USA. La page Trump  va se tourner dans deux jours, 20 janvier.

    Avec une sortie peu glorieuse: ces deux mois de  mise en cause d'une élection démocratique, chauffant à blanc ses supporters  aboutissent à la violente insurrection du Capitole du 6 janvier dernier. 

    Place aux historiens, aux analyses diverses.

    DONALD TRUMP:

    Une image attira l'attention lors du discours du 6 janvier 2021: le poing levé ganté de cuir.gant 6janvier.png Ce n'est pas la première fois que le président produit ce geste. Or, le poing levé ganté de cuir  n'est pas anodin aux Etats-Unis. Il signe la protestation des sportifs américains  contre le racisme. Laquelle resurgit  fin août 2020 en référence à l'ancienne protestation du gant cuir  noir levé des J0 de Mexico en 1968. Ce,  pour dénoncer la situation subie par la population noire.

    Plusieurs analyses de la séquence Trump/poing levé/cuir noir en découlent:

    - Hypothèse 1: RAS.  Il n'y a rien à en dire. Il fait froid, le président porte des gants dont le code couleur classique est majoritairement le noir ou le brun. Il s'exprime, lève le poing dans le feu de son discours.  Tout de même tous les politiciens ne lèvent pas le poing lors des discours. Un poing levé est  signifiant (de victoire, de force, de volonté d'en découdre...).

    - Hypothèse 2: Donald Trump diffuse un message politique implicite pour ses électeurs dont  sa base suprémaciste Mawa (make america white again)  et/ou confédérée. Trump reste fondamentalement  un homme du show de téléréalité. Il connait bien les codes de communication implicites, les messages donnés par les autres voies que la parole.

    Dès lors, le poing levé ganté noir de Trump peut être analysé comme "parallèlement en réponse au poing cuir  noir antiraciste. Donc  exprimant  la révolte des... suprémacistes blancs.

    Il ne va pas jusqu'à porter un gant blanc pour ne pas se ridiculiser.

    Mais ce geste hyper  codé, donné lors d'un discours crucial, devant le lieu ultra symbolique du Capitole peut s'interpréter en ce sens. Les médias ne s'y trompent pas : ils reprennent souvent cette image du poing levé ganté de noir de Trump pour illustrer les articles liés au discours du 6 janvier 2021!

    MELANIA TRUMP

    Dès lors, si l'hypothèse 2  d'un acte volontaire est valide, on se souvient d'une ancienne  histoire de gant noir, cette fois liée à Mélanie Trump, également dans l'enceinte du Capitole. Lors du discours sur l'état de l'Union de son époux du 5 février 2019 le "première dame" monte à la Tribune vêtue d'une veste militaire d'officier de marine. mlani un gant 2021-01-16 172228.pngElle salue de  la main droite levée, sans gant. Et tenant  sa main gauche bizarrement gantée de noir cuir, pointée vers le bas.

    C'est tellement surprenant qu'un magazine de mode  évoque la scène du gant unique et dit chercher le message... si il y en a. 

    Or, si le geste est volontaire, il est  politique! Il peut se décoder aisément, signifiant que la couleur blanche est "up", la noire: "down".

    A savoir dans la catégorie "message implicite"  Melania avait déjà produit une polémique volontairement par son choix vestimentaire.

    On  se souvient qu'elle avait déjà utilisé le vêtement comme illustration symbolique, autour d'une veste couleur militaire..Le 21 juin 2018, L'épouse du président  visite à McAllen, à la frontière mexicaine, un centre de détention  pour enfants capturés à la frontière. Elle arbore alors une veste couleur militaire kaki avec un texte inscrit provocateur : "I really don't care, do u ?Capture d’écran 2021-01-18 063824.png Une provocation "à la Donald Trump" au sens de se moquer de toute convention. Et la première-dame de se muer en  "femme-sandwich". Mais sans donner d'explication ! 

    Le contenu vient ensuite, énigmatique puisque l

    La côte de la première dame plonge actuellement, comme celle de son mari, de  sa famille, des politiciens républicains qui ont soutenu jusqu'au bout la folle contestation du résultat démocratique avec l'argument du "vol" au point de générer une insurrection au coeur des Institutions.

    La presse décrivait Melania Trump plutôt comme femme effacée,  éloignée de son mari, voulant divorcer etc.

    Or, les deux actes symboliques de la veste à message, du gant noir porté vers le bas alors que la main blanche dénudée salue, vont dans le sens d'un fort message politique non verbal.

    Ceux qui veulent comprendre ont compris. Le message subliminal est grossier et direct. Du Trump pur jus.

                                    TOUJOURS PLUSIEURS HYPOTHESES

    La symbolique du poing levé au gant cuir noir, du gant cuir noir  en bas, de la veste "rien à faire=I realy don't care do u" puisqu'elle n'est pas commentée par les intéressés ne peut définitivement être analysée.

    Mais  il n'y a pas de hasard à se vêtir ainsi ou  à produire ces gestes hautement symboliques! 

    Ici, il est important par cette lecture sémiologique des images d'ajouter un niveau d'analyse politique à ce qui peut-être de la symbolique volontaire, mais non assumée verbalement par le couple Trump.

     

                                                       Sylvie Neidinger 

     

    MESSAGE #SUBLIMINAL,, #GANT DE CUIR NOIRPOING LEVÉDONALD #TRUMP, , #MELANIA TRUMPMESSAGE VESTIMENTAIRE,  JO MEXICO 1968, #USA, #VESTE, FEMME-SANDWICH#MAWA     

     

       

                                            rubrique sémiologie de l'image   

    photos capture d'écran

  • CAPITOL: MEGA MAGA MAWA

    Imprimer

    L'acte  insurrectionnel du 6 janvier 2021 contre le Capitole (Capitol en anglais) a sidéré le monde et meurtri.

    MEGA EVENEMENT La violente  sédition a vu des individus remontés  rentrer au coeur des lieux du pouvoir de la démocratie américaine. Jusqu'au bureau de Nancy Pelosi qui fut dévasté, dévalisé  par un individu qui en mettant ses pieds sur les dossiers, entendait écraser l'état de droit. Les représentants réunis en session eurent  la peur de leur vie. .  L'enquête et les arrestations en cours révèlent la violence de l'assaut. Cinq morts sont à déplorer au total. L'image de la démocratie américaine est touchée. Les centaines d'inculpations démarrent.

    MAGA EVENEMENT. Les vidéos, photos et profils des individus arrêtés montrent clairement que  les insurrections sont trumpistes, chauffés à blanc par le discours de  Donald Trump lui même qui  a demandé à ses suppôts d'aller vers le Capitole. Ils portent le slogan trumpiste "Make America Great Again" sur les drapeaux, les casquettes. Le signe Q est visible. La confusion informationnelle est totale par ceux qui estiment l'élection "volée" en dépit des décomptes revérifiés.

    Donald Trump qui a perdu le sens de la réalité, englué dans son combat narcissique est TOTALEMENT responsable de la dérive. Il en a d'ailleurs subi le coût politique depuis: son second impeachment vient d'être voté. Tout est tenté désormais pour qu'il ne puisse se représenter.

    La bascule principale  de la dérive anti-démocratique se fait le 3 novembre: jour de élection de Joe Biden dont le président  orangé (cheveux et maquillage) conteste le résultat. Sa pathologie personnelle décrite par sa nièce Mary fait qu'il ne peut admettre son échec. Sa pulsion de mort personnelle est transmise aux autres par ses réseaux sociaux tournée en violence. Il fait entrer ses supporteurs dans une transe collective liée à leur thématique du "vol" de l'élection.

    Il chauffe à blanc. Ce blog avait signalé la violence, vulgarité des "pourriels" r de l'équipe Trump, en recherche de financements pour contester. Les courriels  insultaient l'autre camp. Un lourd climat de guerre civile toxique s'installe après le 3 novembre.

                                         TRUMP= MEGA GAGA

    En choisissant de ne pas reconnaître sa défaite, le président GAGA sombre dans la descente aux enfers qui mène à cette insurrection collective L'attaque du Capitole est une conséquence directe et annoncée de la contestation virulente tendant à délégitimer l'autre camp.

    MAWA EVENEMENT Cette expression vient d'un excellent article du psychanalyste Michel Schneider qui confronte l'individu Trump et sa pathologie aux développements sociaux et politiques des USA. L'article exprime clairement l'idéologie du trumpisme.

    On a psychanalysé Donald Trump

    "Le problème est que le délire de Trump rejoint celui d'une bonne partie de l'Amérique. "Make America great AGAIN", dit-il. Ou encore, plus significatif d'une involution narcissique régressive, "America is back." Y a-t-il là autre chose que la nostalgie d'une époque où la toute-puissance des Etats-Unis et, au sein du pouvoir, la domination des mâles blancs et riches ne faisait pas question? Or les deux mandats d'un président noir et la victoire annoncée d'une présidente, deux événements sans précédent, ont renvoyé les Américains les plus fragiles sur le plan identitaire, et aussi, dans l'ensemble, les plus démunis sur le plan économique, à se réfugier dans un passé révolu pour refuser un futur où ils risqueraient de se dissoudre."(...)

                                   TRUMP =MAWA "MAKE AMERICA WHITE AGAIN" 

    (...) Quand il promet aux white trash qui l'ont élu – dont il dit, non sans clairvoyance : "Je suis comme eux, en plus riche" – de restaurer la grandeur de l'Amérique, il sait fort bien qu'a sonné l'heure du déclin, démographique et culturel, même s'il n'est pas encore politique et économique. Répliquer comme Obama que les Etats-Unis sont encore un grand pays, c'est méconnaître qu'est menacé de l'intérieur le pouvoir de l'Amérique blanche et mâle.

    Même si au fond il n'est peut-être pas raciste, parce qu'il n'est rien de particulier, l'Amérique profonde, elle, l'est toujours, comme l'ont montré les violences de Ferguson et Charlottesville. Le mot d'ordre subliminal de Trump est "Make America white again". C'est cette Amérique-là qui veut faire retour. Pas l'Amérique libérale et instruite des côtes Est et Ouest, des grandes universités et de la Silicon Valley"

    Trump a usé de slogans  issus des mouvements White Power. Souffler sur les divisions est son fond de commerce.

    Suite à l'insurrection du Capitole, le danger d'implosion en guerre civile a été pris au sérieux, les appels à mobilisation le jour de l'investiture par les opposants sont scrutés à la loupe,

    Par sécurité, les militaires occupent le terrain en prévision de l'investiture. 

    Le trumpisme a chauffé à blanc les fractures de son pays qu'il a paradoxalement contribué à affaiblir, à l'opposé de l'objectif MAGA. 

    MEGA DANGER. Quelle va être l'attitude à venir  de la base trumpiste?

                                               Sylvie Neidinger

     

    Symbole très fort que l'armée US  appelée en renfort et qui littéralement vit dans les lieux de pouvoir.

    attaque du #capitole,#capitol sédition,#trump #maga,#mawa,#suprémacistes,#usa

     

    Suite La Justice américaine  recule sur la notion d'assassinats programmés  d'élus au Capitole. Visiblement une fausse piste de l'enquête.

  • Tirage au sort: Macron dirige la France par hasard... Jupiter prend ses auspices !

    Imprimer

    Les jeux du hasard dignes de la Française des jeux prennent le pouvoir!

    Alors que le débat sur la vaccination fait rage, le président de la République impose un gadget sorti de son imagination: le tirage au sort de 35 citoyens qui vont statuer sur sa gestion des vaccins. 

    Les "tirés au sort" pourront "interpeler" les responsables en charge de la vaccination  Olivier Véran, Alain Fisher. Du coup ces derniers ne se précipiteront pas pour venir rendre des comptes devant la représentation nationale, ce que la démocratie leur impose de faire CQDF.

    Ce dernier  jouet de com' agit  donc comme un véritable  déni de démocratie populiste qui fonctionne comme un contre-feu. Il a pour mission de s'imposer médiatiquement en parallèle à la représentation nationale: l'Assemblée de députés ELUS et le Sénat, ELU par les ELUS.

    Il a pour vocation d'occuper le champ médiatique en parallèle aux Commissions d'enquête.

    Cette xième atteinte à la démocratie tombe la même semaine où l'on apprend en catimini que trois décrets entament encore plus  les libertés individuelles. Décrets validés par le Conseil d'Etat : il suffira d'émettre une opinion syndicale, politique, d'avoir une maladie  pour être fiché! 

    Les possibilités de fichage de la police discrètement élargies par trois décrets (franceinter.fr) 

    Le Conseil d'État valide l'élargissement des fichiers de renseignement (lefigaro.fr)

    Le Journal du Dimanche, relaie la "bonne parole",  donne les explications sur le choix de 35 individus par  tirage au sort:

    https://www.lejdd.fr/Societe/suivi-de-la-campagne-vaccinale-le-tirage-au-sort-du-collectif-citoyen-voulu-par-macron-commence-lundi-4015908

    Ce loto-circus médiatique agace, hyper mal ressenti par la population, objet de moqueries. 

    Macron entend être réelu, il met tout en oeuvre,  plus soucieux de   communication que de  gouvernance, plus soucieux de l'image produite que de l'action initiale.

      La ficelle est grosse.

    La démocratie française, ancienne, mature est profondément ancrée dans les esprits, la population: pas dupe d'un artifice supplémentaire de communication.

    Emmanuel Macron avait commencé son quinquennat en se comparant SANS RIRE, très sérieusement à Jupiter le dieu des dieux, maître des cieux et de ce qui bouge sur terre. En toute modestie. A vrai dire: un comparatif borderline car sérieusement ...mégalomane.

    https://www.franceculture.fr/politique/president-jupiterien-comment-macron-compte-regner-sur-lolympe

    Du coup quand on s'instaure Jupiter chef du ciel, le meilleur, le plus grand, celui qui décide de tout, tout seul, qui écrase et foudroie,  il semble logique de convoquer les auspices:(France Culture) "Théoriquement, les humains peuvent observer les signes qu'envoie Jupiter, ce qu'on appelle "prendre les auspices" ; ça se faisait à un moment par le vol des oiseaux, mais tout ça se fait de façon muette. C’est le consul qui prend ces signes, qui décide, parfois même automatiquement si c’est bon ou mauvais. Mais si un impie manipule carrément les signes de Jupiter pour faire de mauvaises actions, il peut prendre un coup de foudre, ou être victime d'une belle défaite militaire"

    Observer à la romaine  le vol des oiseaux pour comprendre la situation politique de la France de 2021 ou tirer au sort 35 citoyens pour  analyser la politique macroniste autour des vaccins , c'est juste une présidence qui se moque des électeurs.

    Personne ne rit.

                                                                 Sylvie Neidinger

                                  

     

  • Covid+ c'est pas positif !

    Imprimer

    Les hôpitaux font face à la deuxième vague.

    Ils trient verbalement  leurs patients entre les covid+ et les covid-.

    Nouvelle dichotomie.

    Avec la pandémie coronavirus, l'univers est désormais divisé en deux: les malades covid+ et ceux qui ne le sont pas au temps T:  les covid- .

    Paradoxalement le positif est ici un négatif. C'est une inversion totale de sémantique.

    Ce n'est effectivement pas une bonne nouvelle, en l'espèce d'être testé covid+ !

    Décidemment cette pandémie est plus ou moins inédite. 

                                                                        Sylvie Neidinger

  • Ensauvagement du vocabulaire politique officiel

    Imprimer

    "Kamasutra de l'ensauvagement de la presse" de E Macron. Suite des... positions sur cette question.

    Les sauvageons, l'ensauvagement...Ce vocabulaire connoté extrême-droite  est apparu en politique dans la bouche de ministres de l'Intérieur  de gauche qui  désignèrent ainsi des catégories de population:

    -JP Chevènement (qui affirmait sans rire l'employer sans surenchère ni démagogie!) 

    -B Cazeneuve (qui l'a bien prononcé mais le regrette )

    -G Darmanin et M Schiappa  (le macronisme étant une émanation de la gauche strauss-khanienne.)

    Le film d'anticipation Orange Mécanique (1971) avait décrit une nouvelle  violence sociale gratuite par une catégorie de population: les jeunes. Un demi-siècle plus tard, les comportements violents, asociaux inacceptables sont réalité: refus d'une cigarette et l'individu est tué, pieds sur les banquettes alors que certains passagers restent debout...Mais...pas de la jeunesse seulement! ( bouc-émissairisation)

    Et surtout, la désignation faite par ces ministres d'une catégorie sociale liée en plus au "séparatisme" ( encore un vocabulaire  macroniste récent )  ne résout rien car elle s'apparente à de la communication, communication d'extrême-droite de surcroît.

    Pourquoi désigner ainsi une catégorie dans des sociétés modernes très complexes aux causes multiples? Où tout est analysable.

    Sauvage? Cette étymologie liée à la forêt  est inacceptable dans la bouche d'un dirigeant car ramenant l'humain à l'animal. Ce qui ne fait avancer en rien la compréhension.

    Les zoos humains avaient enfermé dans une même cage un homme et un singe. Et sur ce point la récente "sortie" médiatique hyper confuse intellectuellement    de N Sarkozy fut ...lunaire en comparant singes et "nègres". Miasme.

                       LA PRESENTIELLE 2022 EN LIGNE DE MIRE? 

    Ensauvagement version Gérald Darmanin  signifierait un humain de facto  "civilisé" qui retournerait  à sa condition animale. Est réputé sauvage celui qui est déchu de son statut de citoyen car bestial.

    Dès lors la chasse symbolique à "l'animal anciennement  humain" serait-elle ouverte? Permis de tuer en prime dans l'imaginaire ?

    Les inductions implicites issues de la formulation vont bien loin....

    On ne dirige pas un pays en s'appuyant sur de tels raisonnement ni artifices de com populistes qui ne résolvent en rien la violence sociale, présente et non acceptable elle non plus.

    Le philosophe Guillaume von der Weid signale  que la société qui désigne ainsi serait  elle-même ...malade

    Il semble que la présidentielle 2022 française s'ouvre autour de miasmes idéologiques. 

    C'est bien par cette sauvagerie vocabulariale (kamasutra, ensauvagement...) que Emmanuel Macron et ses ministres (évidemment briffés car rien ne lui échappe)   inaugurent la séquence électorale. Cela promet!

    De nombreux députés macronistes n'ont toutefois pas suivi la dérive vocabulariale ultra sécuritaire. Ni le ministre de la Justice Dupond-Moretti.

                                                            Sylvie Neidinger

     

    #BlogNeidingerEnsauvagementSémiologie

    1) Ensauvagement : terme inacceptable dans la bouche de responsables politiques

    2) Kamasutra ensauvagé d'Emmanuel Macron contre la presse

    3)Avant " l'ensauvagement", le mythe du bon sauvage

    4) Le "sauvage" a-t-il une âme? La controverse de Valladolid

    5) Les zoos humains pour exhiber les "sauvages" jusqu'en 1930

    6)Ensauvagement du vocabulaire politique officiel 

  • Les zoos humains pour exhiber les "sauvages"jusqu'en 1930

    Imprimer

    "Kamasutra de l'ensauvagement de la presse" de E Macron. Suite des positions sur cette question: ici les zoos humains pour présenter ceux que l'on nommait "sauvages".

    Humains réduits à l'état de bêtes curieuses.  Etres humains exhibés dans les jardins d'acclimatation. Expos coloniales pour  justifier la hiérarchisation des races, les bienfaits du pouvoir "civilisateur".

    Illustration du racisme ordinaire: 35 000 exhibés, 1,5 milliards de visiteurs en tout, en France, Allemagne, Suisse, Angleterre...Barnum et la manipulation de l'histoire aux USA.

    On vient voir des "sauvages en chair et en os" venant de contrées lointaines.

    Du pur cinéma avant l'heure: il leur est même demandé de jouer aux cannibales ! Pendant que sur le terrain les peuples sont souvent éliminés. ( Fuégiens de Patagonie, dernier survivant disparu en 1960. Peuple décimé de maladies pulmonaires, Vénus Hottentote exhibée comme un monstre, aborigènes,..) 

    Ils sont présentés comme étrangers,  anormaux...sauvages par des entrepreneurs de spectacle certes. Par les empires coloniaux, les Etats eux-mêmes dans le cadre d'expos universelles! Un modèle "racialogique" pour exposer la force supposée  bienfaitrice du modèle colonial.

    France. Guyane. Saint Laurent du Maroni. La jeune Moliko , amérindienne kalina, exposée au jardin d'acclimatation. Peuples "ensauvagés", humiliés, objets d'études pseudo scientifiques à caractère racialiste ! Elle rentrera chez elle en Guyane, traumatisée du calvaire des exhibés.

    Passage du racisme scientifique de différenciations humaines au racisme populaire au contact direct d'individus dits primitifs , le pygmée représentant le modèle parfait  de la sauvagerie absolue par sa petite taille.

    Aux USA,  dans la culture du spectacle américaine mais aussi à l'expo de Saint-Louis  où Ota Benga du Congo est exposé dans une cage avec un singe carrément ! L'homme se suicidera.

    On ne peut que signaler l'excellent documentaire sur Arte.

    https://www.arte.tv/fr/videos/067797-000-A/sauvages-au-coeur-des-zoos-humains/

    (ARTE)  :Pendant plus d'un siècle, les grandes puissances colonisatrices ont exhibé comme des bêtes sauvages des êtres humains arrachés à leur terre natale. Retracée dans ce passionnant documentaire, cette "pratique" a servi bien des intérêts.

    Ils se nomment Petite Capeline, Tambo, Moliko, Ota Benga, Marius Kaloïe et Jean Thiam. Fuégienne de Patagonie, Aborigène d’Australie, Kali’na de Guyane, Pygmée du Congo, Kanak de Nouvelle-Calédonie, ces six-là, comme 35 000 autres entre 1810 et 1940, ont été arrachés à leur terre lointaine pour répondre à la curiosité d'un public en mal d'exotisme, dans les grandes métropoles occidentales. Présentés comme des monstres de foire, voire comme des cannibales, exhibés dans de véritables zoos humains, ils ont été source de distraction pour plus d'un milliard et demi d'Européens et d'Américains, venus les découvrir en famille au cirque ou dans des villages indigènes reconstitués, lors des grandes expositions universelles et coloniales. Racisme populaire
    S'appuyant sur de riches archives (photos, films, journaux…) ainsi que sur le témoignage inédit des descendants de plusieurs de ces exhibés involontaires, Pascal Blanchard et Bruno Victor-Pujebet restituent le phénomène des exhibitions ethnographiques dans leur contexte historique, de l’émergence à l'essor des grands empires coloniaux. Ponctué d'éclairages de spécialistes et d'universitaires, parmi lesquels l'anthropologue Gilles Boëtsch (CNRS, Dakar) et les historiens Benjamin Stora, Sandrine Lemaire et Fanny Robles, leur passionnant récit permet d'appréhender la façon dont nos sociétés se sont construites en fabriquant, lors de grandes fêtes populaires, une représentation stéréotypée du "sauvage". Et comment, succédant au racisme scientifique dominant/dominé. Expo coloniale d eMarseile en des débuts, a pu s'instituer un racisme populaire légitimant la domination des grandes puissances sur les autres peuples du monde.

    https://www.laliberte.ch/dossiers/histoire-vivante/articles/le-succes-suisse-des-villages-negres-434722

    https://pages.rts.ch/docs/histoire-vivante/9216250-sauvages---au-coeur-des-zoos-humains.html

    https://www.letemps.ch/opinions/suisse-exhibait-sauvages-geneve

    https://www.nouvelobs.com/monde/afrique/20181128.OBS6158/pendant-150-ans-des-hommes-ont-exhibe-d-autres-hommes-dans-des-zoos.html

    https://www.monde-diplomatique.fr/2000/08/BANCEL/1944

    Le statut de "sauvage" se présentait évidemment par opposition celui de "civilisé." L'un mettant en valeur l'autre. Expo coloniale de Marseille en 1922 par exemple.

    Les populations coloniales seront finalement considérées comme "civilisables" quand les besoins se font sentir de troupes coloniales  combattantes pour la première guerre mondiale...

    Joséphine Baker, en 1925, libre, intelligente, adulée et détestée va se jouer de l'image du sauvage avec sa ceinture de banane. Son spectacle "exotique" à Paris fait exploser le mythe colonial de l'intérieur par cette artiste majeure.

    Expo coloniale de Vincennes (1931) 33 millions de tickets vendus. Le "Sauvage" étant entre temps devenu "brave" indigène.

    Marius Kaloie, kanak, sera dans les années 30 parmi les derniers piégés du cirque zoologique. Un retour au XIXème siècle avec  sa troupe -brutalisée. La troupe kanak se révolte, elle aussi piégés. Des hommes ordinaires kanaks, de la vie ordinaire, douaniers et autres ayant accepté ce voyage en Europe qui a viré au cauchemar pour eux. L'exhibition n'est plus acceptée. Ligues de droits de l'homme, partis politiques: la mise en scène heurte désormais. Les kanaks sont rapatriés. Maius Kaloie reste et se marie avec une française. Magnifique symbole d'une page qui se tourne.

    La fin des zoos humains marque le début des guerres de décolonisation.

    L'image du sauvage ne passe plus effectivement  par les exhibitions.  Mais elle perdure ! Commence l'ère du cinéma et ses représentation des "sauvages" (ô King Kong!).

    Au milieu des année 1990, chercheurs et historiens ouvrent les archives coloniales. Les artistes s'emparent du sujet . Ayana V. Jackson par exemple revisite les clichés anthropologiques du XIXème siècle.

    Le barbare, c'est d'abord l'homme qui croit à la barbarie ! Claude Levi Strauss.(Race et histoire 1961) 

                               

                                                                            Sylvie Neidinger

    #sauvage,#ensauvagement,#darmanin,#macron,#kamasutra de la #presse

     

    #barbare, claude levi strauss, #sauvage,#ensauvagement,#darmanin,#macron,#kamasutra de la #presse

    #sauvage,#ensauvagement,#darmanin,#macron,#kamasutra de la #presse,#barbare,claude levi strauss

    #sauvage,#ensauvagement,#darmanin,#macron,#kamasutra de la #presse,#barbare,claude levi strauss

    #BlogNeidingerEnsauvagementSémiologie

    1) Ensauvagement : terme inacceptable dans la bouche de responsables politiques

    2) Kamasutra ensauvagé d'Emmanuel Macron contre la presse

    3)Avant " l'ensauvagement", le mythe du bon sauvage

    4) Le "sauvage" a-t-il une âme? La controverse de Valladolid

    5) Les zoos humains pour exhiber les "sauvages" jusqu'en 1930

    #photographie,ayana v #jackson,#sauvage,#ensauvagement,#darmanin,#macron,#kamasutra de la #presse,#barbare,claude levi strauss,#blogneidingerensauvagementsémiologie,#racisme

  • Avant "l'ensauvagement": le mythe du "bon sauvage"

    Imprimer

    Ici, une position supplémentaire...d'analyse du " Kamasutra de l'ensauvagement de la presse " honni par E Macron.

    Soit un angle d'analyse autour d'un vocabulaire qui n'aurait jamais du se trouver dans la bouche d'un responsable gouvernemental.

    Décryptage.  Pour comprendre le terme "ensauvagement "(= humain revenu à l'état sauvage) il faut commencer par

    1) savoir d'où vient cette notion de sauvage appliquée à l'humain.

    2) dès lors revisiter le mythe du "bon sauvage". Puis comprendre  comment passe-t-on du mythe du  bon sauvage de  Dame nature au "sauvage humain de zoo" de la période colonialiste.  

    Enfin dans la bouche d'un ministre de l'Intérieur en ré-ensauvagement. 

    Sauvage est étymologiquement liée à la forêt (silva) Via l'ancien français salvage, du latin silvaticus (« de forêt, forestier »), devenu  salvatǐcus en bas latin. Soit à la  base un animal vivant dans la forêt. Appliqué à l'homme lors des premières confrontations: rencontre avec des individus même pas toujours habillés et rapidement qualifiés de sauvages ou primitifs..

    Extraits d'une excellente synthèse canadienne autour du terme "sauvage".(Canada, bien placé pour en parler avec ses populations autochtones en contact ) : 

    Les expéditions de la Renaissance mettent les européens en  contact avec d'autres "mondes" donnant un descriptif positif d'un état "naturel" contre la "culture", avec au passager le mythe positif de paradis perdu, ou celui de l'âge d'or. Une image qu'ils construisent par les récits de voyage.

    Amerigo Vespucchi (1454-1512) sur les Indien dans sa célèbre lettre intitulée Mundus novus (1503) : Ils n’ont de vêtements, ni de laine, ni de lin, ni de coton, car ils n’en ont aucun besoin; et il n’y a chez eux aucun patrimoine, tous les biens sont communs à tous.  Ils vivent sans roi ni gouverneur, et chacun est à lui-même son propre maître.  Ils ont autant d’épouses qu’il leur plaît […].  Ils n’ont ni temples, ni religion, et ne sont pas des idolâtres.  Que puis-je dire de plus?  Ils vivent selon la nature. 

    "Montaigne en 1580 cite  cette vie brutale et sauvage « qui est propre aux hommes primitifs » (Montaigne, Essais, éd. Villey-Saulnier, II, XII, 478)"..

    Après les écrivains de la Renaissance et leur tradition humaniste qui découvrent, ceux des Lumières valorisent d'autant le "bon sauvage" qu'ils critiquent la colonisation ethnocentrique, les changements sociétaux autour du progrès. 

    Toutefois ces auteurs n'ont jamais été en contact réel avec ces peuples et affabulent, se représentent leur vie supposée "pure",  libres, sensuels, polygames, communistes...

    "Ce type de récit, qui présente des forces et des personnages symboliques, servira aussi à mieux raconter la vie des hommes et à mieux rêver d’un ailleurs pour fuir l’écrasante réalité.   Au XVIIIe siècle, par la fiction du « bon sauvage », des philosophes tels que Diderot, Voltaire et Rousseau chercheront non seulement à critiquer la colonisation ethnocentrique des Européens en Amérique, mais aussi les idées de progrès et de raison au cœur même de l’idéologie des Lumières.

     Inspirés par les nombreux récits de voyages de Vespucci, Colomb, Magellan, et Gama des 16e et 17e siècles, ceux-ci, désireux de poursuivre la tradition humaniste de la Renaissance, interrogeront à travers elle de nouveaux modèles d’hommes et de sociétés.  En comparant leur monde à celui des indigènes tahitiens, brésiliens, voire canadiens, ils feront le procès de l’Europe qui, se croyant supérieure et indépassable, se donne pour mission de civiliser le Nouveau Monde.   Ce Nouveau Monde, que l’on aime dépeindre comme pur, vierge et bienheureux, sera bien sûr une représentation déformée, imaginée et amplifiée de la réalité : en effet, la vaste majorité des philosophes et littéraires n’a jamais même foulé la terre natale des « sauvages »!  Le mythe, synonyme dans ce cas d’invention et d’affabulation, reprend donc ici tout son sens.

    Libres, sensuels, polygames, communistes et bons, voilà les traits communs, mais combien caricaturaux, des habitants de ce « meilleur des mondes ».   *

    Étrangement, les penseurs du XVIIIe siècle se garderont longtemps de vouloir vérifier l’exactitude de ce genre de témoignage, car, on le sait, le « bon sauvage » ainsi présenté sert mieux à réfléchir sur l’homme, sa nature, ses facultés ainsi que sur sa société.  Sans nul doute,  Jean-Jacques Rousseau (1712-1778) est reconnu pour celui qui a le plus participé à ce mythe par la défense des idées suivantes qui traversent l’essentiel de son oeuvre:

    • « La nature a fait l'homme heureux et bon, mais la société le déprave et le rend misérable. »
    •  l’homme, foncièrement nostalgique, a toujours eu besoin de retrouver son passé: le mythe du bon sauvage lui propose l’image rassurante d’un primitif heureux qui vit du fond des âges en parfaite harmonie avec la nature.  Ainsi, ces séduisantes fantasmagories lui permettront d’échapper au réel en voyageant dans des pays imaginaires exotiques et bienheureux.   Offrant d’autres manières de penser et de vivre, cette utopie chère aux philosophes défend la recherche du bonheur individuel et collectif tout en affirmant déjà les valeurs qui seront proposées quelques années plus tard par la devise même de la Révolution française : «Liberté, égalité et fraternité ».   Si elle annonce en quelque sorte le monde rêvé de demain, elle maintient aussi d’anciennes croyances judéo-chrétiennes associées au péché originel : l’homme, rappelle La Bible, aurait connu le paradis, mais l’aurait perdu après avoir croqué la pomme, symbolisant le la connaissance.   
    • La chute, associée au mal, se trouve du coup au cœur même du « mythe du bon sauvage » : en effet, l’Européen « perverti », par sa culture énorme et sa quête incessante de savoirs — on n’a qu’à penser à l’entreprise de L’Encyclopédie —, mais aussi par son goût du luxe, aurait donc signé sa propre perte.   Insatisfaits de cette vision primitiviste, les penseurs des Lumières cesseront d’apprécier le mythe du bon sauvage pour revenir à l’idée de progrès lorsqu’ils feront la découverte et l’observation d’enfants sauvages tels que Victor de l’Aveyron .Ceux-ci firent comprendre définitivement que l’homme, privé de la compagnie des siens, ressemble d’avantage à un animal qu’à l’idéal décrit par les colonisateurs, les missionnaires et les littéraires.   Il va sans dire que les voyages et les écrits de nombreux ethnologues  de la fin du siècle contribueront aussi à briser cette représentation idyllique.    Bref, on aura compris que rien ne pouvait éclipser le Progrès et la Raison, emblèmes tout-puissants de la lutte philosophique de cette période historique éblouissante.

    A suivre, d'autres positions du "Kamasutra de l'ensauvagement" :

    La Controverse de Valladolid : les Indiens ont-ils une âme ?

    Puis les zoos humains coloniaux... 

                                                              Sylvie Neidinger

     

    #BlogNeidingerEnsauvagementSémiologie

    1) Ensauvagement : terme inacceptable dans la bouche de responsables politiques

    2) Kamasutra ensauvagé d'Emmanuel Macron contre la presse

    3)Avant " l'ensauvagement", le mythe du bon sauvage

    4) Le "sauvage" a-t-il une âme? La controverse de Valladolid

    5) Les zoos humains pour exhiber les "sauvages" jusqu'en 1930

     

  • Kamasutra ensauvagé d'Emmanuel Macron contre la presse !

    Imprimer

    Encore un scandale verbal, comme le Président Macron sait les produire. En déplacement à Clermont-Ferrand, il fustige le "Kamasutra de l'ensauvagement" de la presse en répondant au journaliste Paul Larrouturou du Quotidien :

    "J’ai déjà répondu dix fois à ce truc-là. Ce qui m’importe ce sont les actes, pas les mots (…) Prévenir, arrêter, sanctionner, corriger et donc répondre à la réalité. Avec les commentaires, vous avez fait le Kamasutra de l’ensauvagement, depuis 15 jours, tous ensemble." a-t-il lancé d'un ton ironique à la presse. "Donc je vous laisse à votre Kamasutra. Ce qui m’importe, c’est le réel! Demandez aux gens! Les gens, ils n’en ont rien à faire. Ils veulent qu’on règle leurs problèmes.Et nous, on est là pour régler leurs problèmes"#kamasutra,#macron,#presse,#gjclermont-ferrand,#darmanin,dupond-moretti,vocabulaire: kamasutra

    Ce faisant, il ne  répond pas sur le fond: à savoir pourquoi un ministre- ici Gérald Darmanin emploie un vocabulaire d' extrême-droite?

    Le ministre de la Justice ne venant que donner le point général  de droit (de l'homme) en retour. D'où cet affrontement verbal  inédit de deux membres du gouvernement autour d'un mot de vocabulaire.

    Le désordre  vient  ici certes de la joute verbale au sommet de l'Etat en format "duel" mais  surtout de comprendre que le ministre sarkoziste Darmanin a l'aval implicite du chef de l'Etat pour utiliser le terme "ensauvagement".

    E Macron, dans l'affaire se moque ouvertement  de la presse. Et de facto de la Liberté de la Presse. Cynique en plus par l'usage du terme Kamasutra, ce recensement des mille et une positions de l'amour physique dans l'Inde ancienne . 

    Méprisant de la république. Encore une fois. 

                                      LA POSITION DE E MACRON 

    Bien évidemment cette séquence de rentrée ouvre la campagne électorale présidentielle de 2022 sur des rails fort scabreux autour de la POSITION POLITIQUE du président Macron issu du socialisme, qui nomme Bayrou pour capter le centre, tout en extrême-droitisant son discours pour gagner les voix de la  droite dure : grand écart sportif.

    Pour compliquer ce paysage politique français délétère, les Gilets Jaunes -que ce blog avait identifiés immédiatement comme mouvement de fond et non épiphénomène provisoire- redémarrent demain samedi 12 septembre 2020.

    E Macron attaque  la presse en se moquant ironiquement du "kamasutra"autour du vocabulaire excessif d'ensauvagement. 

    En résumé Emmanuel Macron a  parlé du kamasutra de la presse qui effectivement - c'est son rôle !- aborde un sujet important (ici l'usage du terme ensauvagement ) par mille angles, milles positions.

    Angles journalistiques.

    OR, LES MOTS PRONONCES PAR LES RESPONSABLES POLITIQUES ONT UN POIDS MAJEUR.

                                                                 Sylvie Neidinger

     

    Ce blog ouvre une nouvelle rubrique "Politis Macron: Kamasutra sauvage  anti-presse" qui traitera des attaques contre la Liberté de la Presse, de l'ensauvagement et du poids des mots.

     

    #BlogNeidingerEnsauvagementSémiologie

    1) Ensauvagement : terme inacceptable dans la bouche de responsables politiques

    2) Kamasutra ensauvagé d'Emmanuel Macron contre la presse

    3)Avant " l'ensauvagement", le mythe du bon sauvage

    4) Le "sauvage" a-t-il une âme? La controverse de Valladolid

    5) Les zoos humains pour exhiber les "sauvages" jusqu'en 1930

    e

     

    kamasutra de l'ensauvagement.JPG

  • "Ensauvagement", terme inacceptable dans la bouche d'un responsable gouvernemental. Décryptage

    Imprimer

    Quand la réalité d'un pays est éventuellement inflammable, tout responsable gouvernemental  qui se respecte, sérieux ne vient pas jeter de l'huile sur les flammes! 

    La parole politique des dirigeants politiques porte un poids symbolique fort.

    Stigmatiser au plus haut de l'Etat avec la  terminologie du "sauvage" adorée de la droite extrême  fait sombrer dans les heures sombres du populisme.

    Le ministre de la Justice Dupond Moretti ne s'y est pas trompé. Il fustige son "collègue"  le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin issu du sarkozisme.

    [Rappel. Sarkozy: cette présidence qui aboutit à la crise 2005 et ses centaines d'incendies de voitures puis la  non réelection en 2007.]

    G. Darmanin a sorti sa kärcher " Nous assistons à une crise de l’autorité. Il faut stopper l’ensauvagement d’une certaine partie de la société. Il faut réaffirmer l’autorité de l’État, et ne rien laisser passer », déclare le ministre, avant un  déplacement à Nice sur le thème de l’insécurité.

    Agir contre les comportements aberrants, rétablir la règle de l'Etat (telle  cette crise des Tchétchènes de Dijon qui entendaient faire régner leur ordre) est une bonne chose, stigmatiser en est une autre.

    Employer un terme  de classification du genre humain  du 19ème siècle comme le pratique et le confirme  G Darmanin  n'est pas concevable en 2020.

    Acquitator, le célèbre avocat connait le poids des mots. Intelligent, il comprend les enjeux. Il a réagi.Pourquoi ces joutes verbales au sommet de l'Etat ?

    Doit-on penser que le gouvernement Macron  se sarkozise? Qu'il  usite volontairement du vocabulaire de l'extrême-droite en vue des prochaines présidentielles 2022? 

    Alors, quel jeu électoral dangereux.

    Le terrain est effectivement très chaud. Trop chaud pour ce vocabulaire inflammable.

    "Ensauvagement" est un dérivé du vocable chevènementiste de "sauvageon" dans les années 90.

    Doit-on lire que Emmanuel Macron démarre sa campagne présidentielle autour de cette thématique, en  allant racler le sable sur les terres d'extrême-droite?

    Il est évident que Gérald Darmanin ne peut vivre sa vie vocabulariale gouvernementale sans validation présidentielle. E Macron contrôle la moindre mouche qui vole...

                          EN MEME TEMPS TOUT ET SON CONTRAIRE

    Observation: une répartition des rôles s'est installée EN MEME TEMPS au sein du même gouvernement Castex: Gérald  Darmanin, ministre de l'Intérieur avec sa thématique d'extrême-droite, Eric Dupond-Moretti à la Justice représentant le droit. Dont  le "droit- de-l'hommisme" de gauche. L'ancien avocat connait bien la réalité sociale et signale l'impossibilité ABSOLUE de dire n'importe quoi.

    Emmanuel Macron lui  est entré dans la partie, sans le dire.

    Il joue lui  balle au centre puisqu'il minimise volontairement en parlant d'incivilités pour des... crimes.

    Jean Castex lui réclame d'agir plutôt que parler. 

    Certes mais attention,  certains mots missiles sont eux-mêmes des... actions

    Les idées brunes sont montées dans les années 30 à coup de ...discours.

    Quel jeu électoral dangereux! 

    Si la séquence "linguistique" est volontaire:  c'est du sous-machiavel 

    Si la séquence est involontaire: "quelle pétaudière" aurait dit le Général de Gaulle...

    La séquence divise, affaiblit  La République en Marche. A juste titre.

                                                           Sylvie Neidinger 

     

    Suite : Emmanuel Macron président méprisant se permet d'....ironiser sur le "Kamasutra de l'ensauvagement" en.... attaquant la presse  

    Les policiers craignent une sarkozisation :une politique du chiffre

     

    #BlogNeidingerEnsauvagementSémiologie

    1) Ensauvagement : terme inacceptable dans la bouche de responsables politiques

    2) Kamasutra ensauvagé d'Emmanuel Macron contre la presse

    3)Avant " l'ensauvagement", le mythe du bon sauvage

    4) Le "sauvage" a-t-il une âme? La controverse de Valladolid

    5) Les zoos humains pour exhiber les "sauvages" jusqu'en 1930

     

     

  • Bayrou récompensé, la juge qui le mit en examen...licenciée: timing?

    Imprimer

    Alors que François Bayrou se voit attribuer un improbable Commissariat au plan, sorti de la naphtaline  des années 50, la juge qui le mis en examen en 2019 pour détournement de fonds publics - lui et d'autres cadres du Modem, se voit licenciée au bout de trois jours de fonction.

    Charlotte Bilger  avait en effet accepté un poste de conseiller spécial auprès du nouveau ministre de la Justice Eric Dupond-Moretti.

    Embarassant..;

    D'autant  que la  magistrate avait  renoncé (pour  intégrer la gouvernement) à prendre la prestigieuse présidence de la cour d’assises de Paris qui lui était destinée en septembre pour rejoindre le cabinet d’Eric Dupond-Moretti.

    Bizarre guet-apens qui élimine si facilement la magistrate et du cabinet ministériel et de la présidence de la cour d'assises.  D'une pierre deux coups alors que s'installe F Bayrou dans sa nouvelle fonction accordée par son amitié avec le président de la république.

    Le chef du parti centriste  dit "ne pas chercher le pouvoir" Logique, car on le lui donne ! 

    Et l'appui du modem acquis à E Macron  pour la future campagne présidentielle 2022.

     

                                                              Sylvie Neidinger

    (capture/ article cité en lien)

    françois #bayrou,commissariat au plan,e #macro,charlotte #bilger,détournement de fonds publics,#modem lrem

                                                                     

     

  • Populismes: dont -nouveauté-le populisme...médical!

    Imprimer

    Le fond de l'air du temps a effectivement changé de couleur. 

    Visuel, attesté, lors de l'élection des leaders classés tels, des plus petits pays aux plus grands "populistes". De  la Ligue de Salvini,  à l'actuel président américain, brésilien, philippin...

    Montée en Europe avec ses leaders élus. Montée au niveau mondial.

    En Suisse, France comme ailleurs,  les petits villages votent parfois  à 20 voire 40% (parfois plus) pour ces tendances.

    Dans le même temps, on constate combien le XXIème siècle détricote ce que le XXème avait institué: la  gestion juridique globalisée du monde. La création des règles internationales pour que les guerres mondiales ne se reproduisent plus. Au XXème de  nombreux pays se dégagent des tutelles coloniales. Le droit international régit le monde.

    Le XXIème siècle voit un retour avec le flou juridique,  la réoccupation néocoloniale directe ou indirecte par interventions guerrières, pression sur les ressources, (Irak , Libye, Syrie...) Moyen-orient riche en gaz et pétrole très impacté. Entre autres.

     

                             POPULISME: FONCTIONNEMENT DU NOUS/VOUS

    Le populisme tient de cette tendance globale qui consiste à refuser la règle juridique. "Ce que je/nous pense/ons doit tenir pour règle" " ce que je/nous  pense/ons doit être". Nous étant le groupe qui pense comme moi.

    La caricature des règles molles est extrême avec Donald Trump. Car ce leader populiste pense 5 minutes après le contraire de ce qu'il pensait 5 minutes avant. 

    C'est un monde "hors la loi" au sens premier du terme. Or la règle juridique  existe toujours de fait

    Dès lors, les populistes ont beau jeu de se victimiser si leurs desiderata ne sont pas pris en compte. Ils prennent la foule à témoin. Et attaquent férocement en se disant victimes.

    La foule en 2020 est facile à joindre par la numérisation qui touche chacun autour de la planète (média , mobiles, réseaux sociaux...)

    Observation, dans ces discours le Nous s'oppose presque systématiquement au VOUS.

     

                                        POPULISME MEDICAL

    Le populisme est allé jusqu'à se nicher là où on ne l'attendait strictement pas: au coeur du débat scientifique.  Avec la crise covid est effectivement  né le populisme médical, à Marseille autour du Pr.Raoult. Adoubé, il est vrai par un grand populiste, le président twitteur Trump, qui conseille d'avaler de l'eau de javel pour se laver du virus. Pour se purifier presque.....

    Le  promoteur de la fameuse- et devenue vedette hydroxy-  prit à témoin la population de ses algarades pseudo-scientifiques. Le débat a ainsi rejoint des rivalités nauséabondes de OM contre PSG,Marseille/Paris. 

    Marseille étant en l'espèce tous les Marseille de France du moindre bar et petit village. Voire au delà.. 

    Le médecin coche toutes les cases de la définition du populisme. Il se pose en victime et attaque sec.  Le mécanisme fonctionne à plein. Lors de son audition à l'Assemblée, il a nommément désigné. Sale période brune.

    Martin Hirsch, le DG de l'HPHP (Paris...)  attaqué sec par le trublion  vient de répondre par un livre où il redéfinit cet état de ..l'impensé politique.

    En venant présenter son ouvrage, réflexion sur la crise intitulé  "L'énigme du nénuphar" (Stock) à la radio Le gestionnaire de l'hôpital parisien rappelle les lignes du populisme.

    Le directeur de l’AP-HP a également fait le point sur les discours de certains professionnels de santé à l’antenne, y compris le Pr Raoult. “Mes blessures individuelles, tout le monde s’en tape et je cherche pas à savoir si je suis blessé ou en colère. En revanche, on a chacun des responsabilités dans les discours qu’on fait passer”, a poursuivi Martin Hirsch. "Je pense que nous avons intérêt à tirer des enseignements, mesurer le fait qu’une parole au micro sur les jeunes, les masques, l'hydroxychloroquine a un impact majeur. Ces paroles contribuent à l’évolution de l’épidémie."

    Et d'enchaîner, sans le nommer, sur le Pr Raoult : “Il utilise les vieilles ficelles complotistes. 'Tous vendus sauf moi', la pensée par identification, etc. En période de crise, on a envie d’un bouc émissaire, de solutions faciles”. “Jusqu’à présent, la science était une sorte de rationalité. Quand elle devient elle-même irrationnelle et utilise les recettes du populisme - faire semblant de se différencier, faire croire à des recettes miracles - c’est quelque chose de nouveau. On a vu des dérives individuelles, des prix Nobel dire qu’ils pouvaient soigner le pape avec de la papaye quand ils avaient Parkinson. On a jamais vu, comme ce printemps, une pénétration aussi forte sur les comportements de l’attitude de certains scientifiques”, a-t-il encore lâché.(egora.fr)

    Par extraordinaire, l'inventeur du  populisme médical  n'hésite pas à faire appel aux Tribunaux ( encore une occasion de médiatisation)

    Le Dr Raoult a effectivement porté plainte contre Martin Hirsch ! Lequel répond par un ouvrage de perspective plus large de la crise.

    Les processus de bouc-émissaire mis en oeuvre par les populismes sentent décidément  un vent mauvais.

                                                          Sylvie Neidinger

    #covid,martin #hirsch,bouc-missaire,processus de bouc-émissairisation,#raoult,#populisme,populisme médical

    Note: 

    Le terme de POPULISME PENAL commence à être cité en été 2020

    https://www.europe1.fr/societe/plaintes-sur-la-gestion-du-coronavirus-pas-un-populisme-penal-mais-une-recherche-de-verite-3979438

    https://www.francetvinfo.fr/sante/drogue-addictions/amende-forfaitaire-pour-usage-de-stupefiants-du-populisme-penal-pour-le-syndicat-de-la-magistrature_4091181.html

    Source du terme :

    https://www.franceculture.fr/emissions/le-journal-des-idees/le-populisme-penal

    "Didier Fassin, dans son livre d’anthropologie du châtiment, publié au Seuil sous le titre Punir, une passion contemporaine, reprend l’expression de « populisme pénal ». Lequel est d’autant plus profitable qu’il permet de maquiller ses échecs en matière de progrès social. Car dans une époque d’accroissement des inégalités économiques et de montée de l’insécurité sociale (R. Castel) la désignation de boucs-émissaires et la focalisation sur l’immigration illégale et la petite délinquance servent, entre autres, à éluder la question sociale et la demande de justice.

     

  • Démocratie volée: présidentielles 2017 et "l'affaire" Fillon

    Imprimer

    Rien ne dit absolument que François Fillon aurait gagné la présidentielle 2017.

    Encore fallait-il que ce soit les électeurs qui en décidassent.

    Au lieu de quoi, dès que le nom de Fillon est sortir de la Primaire de Droite, au grand dam de ceux qui voyaient Alain Juppé vainqueur, une véritable machine à éliminer le candidat en amont s'est mise en place.

    Par la Justice et les médias type BFM TV, presse people à coups de Unes etc.

    Ceux de Droite (parti, électeurs, hommes politiques) avaient tout à fait noté une accélération inouïe de la procédure.

    Désormais on peut qualifier la séquence de vol démocratique.

    Madame Houlettre procureur en charge du dossier vient -avec retard !- témoigner devant une commission d'enquête de l'Assemblée Nationale des pressions inouïes subies par le Parquet et au dessus le Ministère de la Justice- Rappel: sous Hollande.

    https://www.francetvinfo.fr/politique/francois-fillon/affaires-fillon/affaire-fillon-l-ancienne-procureure-dit-avoir-subi-des-pressions-de-sa-hierarchie-des-responsables-politiques-s-en-emeuvent_4013067.html

    https://actu.orange.fr/politique/videos/affaire-fillon-le-parquet-national-financier-etait-devenu-un-bras-arme-pour-assassiner-politiquement-notre-candidat-declare-nadine-morano-CNT000001qYqCw.html

    Ceux qui  n'avaient jamais douté d'une "mise à mort politique de François Fillon  en amont" expriment ouvertement leur colère.

    C'est à l'électeur de choisir entre les candidats et non au Ministère de la justice du ....sortant François Hollande.

    François Fillon avait sur la relation Europe-USA-Russie une position intermédiaire. Celle de  faire entrer St Pétersbourg comme partenaire économique de l'UE soit  des relations normalisées. C'est stricto senso la position chiraquienne.

    Idem: sur les guerres du proche-orient, il prône un avis intégrant tous les acteurs. Et fustige la position occidentale de guerre, qui met les chrétiens au ban.

    Il  a payé cher le prix de ses positions.

    On ne peut incriminer Emmanuel Macron de ces actes judiciaires accélérés autour du candidat de droite. Mais l'actuel président  reste  celui au final à qui le "crime de lèse-démocratie" a profité. Candidat presque inconnu, venu de nulle part et sans parti.

                                               Sylvie Neidinger

    Suite...

    La politique c'est souvent glauque..

    Commentaires lus : Fillon, Le Pen et autres opposants aux socialistes également dans le viseur juste avant l'élection.

    La procureur Houlette a-t-elle" le syndrome A Buzyn" ? Elle ne dit rien quand elle subit toutes les pressions en 2017 pour accélérer les enquêtes Fillon, puis vient signaler qu'elle a subi des pressions , ce  en 2020 devant une commission puis signale que ses propos sont mal interprétés !