Politis France

  • Tirage au sort: Macron dirige la France par hasard... Jupiter prend ses auspices !

    Imprimer

    Les jeux du hasard dignes de la Française des jeux prennent le pouvoir!

    Alors que le débat sur la vaccination fait rage, le président de la République impose un gadget sorti de son imagination: le tirage au sort de 35 citoyens qui vont statuer sur sa gestion des vaccins. 

    Les "tirés au sort" pourront "interpeler" les responsables en charge de la vaccination  Olivier Véran, Alain Fisher. Du coup ces derniers ne se précipiteront pas pour venir rendre des comptes devant la représentation nationale, ce que la démocratie leur impose de faire CQDF.

    Ce dernier  jouet de com' agit  donc comme un véritable  déni de démocratie populiste qui fonctionne comme un contre-feu. Il a pour mission de s'imposer médiatiquement en parallèle à la représentation nationale: l'Assemblée de députés ELUS et le Sénat, ELU par les ELUS.

    Il a pour vocation d'occuper le champ médiatique en parallèle aux Commissions d'enquête.

    Cette xième atteinte à la démocratie tombe la même semaine où l'on apprend en catimini que trois décrets entament encore plus  les libertés individuelles. Décrets validés par le Conseil d'Etat : il suffira d'émettre une opinion syndicale, politique, d'avoir une maladie  pour être fiché! 

    Les possibilités de fichage de la police discrètement élargies par trois décrets (franceinter.fr) 

    Le Conseil d'État valide l'élargissement des fichiers de renseignement (lefigaro.fr)

    Le Journal du Dimanche, relaie la "bonne parole",  donne les explications sur le choix de 35 individus par  tirage au sort:

    https://www.lejdd.fr/Societe/suivi-de-la-campagne-vaccinale-le-tirage-au-sort-du-collectif-citoyen-voulu-par-macron-commence-lundi-4015908

    Ce loto-circus médiatique agace, hyper mal ressenti par la population, objet de moqueries. 

    Macron entend être réelu, il met tout en oeuvre,  plus soucieux de   communication que de  gouvernance, plus soucieux de l'image produite que de l'action initiale.

      La ficelle est grosse.

    La démocratie française, ancienne, mature est profondément ancrée dans les esprits, la population: pas dupe d'un artifice supplémentaire de communication.

    Emmanuel Macron avait commencé son quinquennat en se comparant SANS RIRE, très sérieusement à Jupiter le dieu des dieux, maître des cieux et de ce qui bouge sur terre. En toute modestie. A vrai dire: un comparatif borderline car sérieusement ...mégalomane.

    https://www.franceculture.fr/politique/president-jupiterien-comment-macron-compte-regner-sur-lolympe

    Du coup quand on s'instaure Jupiter chef du ciel, le meilleur, le plus grand, celui qui décide de tout, tout seul, qui écrase et foudroie,  il semble logique de convoquer les auspices:(France Culture) "Théoriquement, les humains peuvent observer les signes qu'envoie Jupiter, ce qu'on appelle "prendre les auspices" ; ça se faisait à un moment par le vol des oiseaux, mais tout ça se fait de façon muette. C’est le consul qui prend ces signes, qui décide, parfois même automatiquement si c’est bon ou mauvais. Mais si un impie manipule carrément les signes de Jupiter pour faire de mauvaises actions, il peut prendre un coup de foudre, ou être victime d'une belle défaite militaire"

    Observer à la romaine  le vol des oiseaux pour comprendre la situation politique de la France de 2021 ou tirer au sort 35 citoyens pour  analyser la politique macroniste autour des vaccins , c'est juste une présidence qui se moque des électeurs.

    Personne ne rit.

                                                                 Sylvie Neidinger

                                  

     

  • Macron et covid: n°1 Fiasco de la fermeture des Universités

    Imprimer

    Le titre de l'article précise bien "Emmanuel Macron" et non "gouvernement français" au sens large car depuis l'Elysée le Président de la République concentre tous les pouvoirs (la constitution de la Vème le permet)  et tend à diriger seul. Celui qui se nomma Jupiter sans rire tend à vouloir tout faire. Il gouverne par ordonnances le plus souvent, met à genoux le Sénat et le Parlement. Cela s'accentue avec la crise sanitaire.

    Comment est-il possible de continuer à empêcher une génération complète d'étudier dans les Universités toujours fermées pour lutter contre l'épidémie?

    La colère gronde.

    Les scolaires jusqu'au bac vont en présentiel à l'école. Au delà de 18 ans : plus rien.

    Avec en plus cette  l'inégalité républicaine du système duel français rendue encore plus visible. En effet, les étudiants inscrits en classe prépa des Lycées (soit post-bac) ont bien leur cours eux puisque dépendant du système Lycée.

    En quoi les procédures sanitaires valables dans le système scolaire français ne sont elles pas valables dans les Universités ? MYSTERE.

    Des étudiants se suicident, sont en graves troubles psychiques de par les incertitudes, l'enfermement , le manque de moyens, la fin des stages, des petits boulots. Fiasco.

    Vite que les Universités ouvrent leurs portes. Les étudiants acceptent mal d'être ainsi sacrifiés. Ils sont le futur d'un pays.

                                                 Sylvie Neidinger

     

    Suite La détresse est immense chez les étudiants. D'ailleurs pourquoi les fac fermées et les lycées dont classes BTS et prépas ouvertes?

    https://www.20minutes.fr/societe/2950971-20210113-coronavirus-indicateurs-mal-etre-etudiants-rouge

    https://france3-regions.francetvinfo.fr/bretagne/universite-je-n-ai-pas-besoin-aller-voir-psy-j-ai-besoin-aller-cours-repondent-etudiants-jean-castex-1915244.html

     

  • Panthéonisation, privilège présidentiel: parisianisation et récupération

    Imprimer

    La monarchie inhumait ses reines et rois à Saint-Denis, la république a son pendant: le Panthéon, lieu de réunion de dépouilles célèbres et surtout célébrées. Jean-Jacques Rousseau, Alexandre Dumas, Victor Hugo, Émile Zola, Jean Jaurès, Jean Moulin et André Malraux. Et beaucoup d'inconnus, des généraux napoléoniens par exemple, illustres méconnus aujourd'hui.

    Le Président de la République a le privilège de décider d'une introduction nouvelle au Panthéon. Aujourd'hui Maurice Genevoix, écrivain,  "voix de ceux de 14-18"

    Simone Veil et son époux en accord avec la famille avaient précédemment bénéficié de cette cérémonie très régalienne et symbolique  ."Un an après sa mort, Simone Veil entre dimanche avec son mari Antoine au Panthéon, où ils reposeront ensemble. Pour l’occasion, l’Élysée et le Centre des monuments nationaux ont mis en scène une cérémonie solennelle forte en symboles, qui rassemblera un millier d’invités, dont les anciens présidents Nicolas Sarkozy et François Hollande."(La Croix 29/06/18)) 

    Le Comte de Mirabeau fut le premier homme à  entrer dans cette ancienne église reconvertie au culte laïc de glorification  nationale, le jour même du décret vouant Saint-Geneviève au culte des Grands hommes français (femmes comprises..)

    Attention la célèbre dépouille entre mais peut... sortir du bâtiment à colonnade! Etonnant: le Comte,  devenu moins  en odeur de sainteté révolutionnaire  fut dégagé manu militari trois ans plus tard quand on retrouva sa correspondance avec le... roi! Marat subit le même sort: expulsé.

     

     Problème : l'Etat français n'a pas toujours demandé l'avis des proches pour panthéoniser!  Il a même pu  imposer le déplacement  d'un corps dans cette assemblée de dépouilles concentrées en un même lieu prestigieux dans la capitale.

    Effectivement il transféra de force le coeur de Gambetta, la famille étant réticente, le corps de Louis Braille, laissant dans son caveau familial de Braille les uniques mains: hyper  glauque !

    Les dernières volontés des défunts n'ont pas toujours été respectées ! François Bayrou  donne la justification officielle de  cette lubie présidentielle !"«Il ne s’agit pas ici de relations personnelles, de l’affection ou des regrets que l’on porte à l’égard d’un être. Il ne s’agit même pas de cet être lui-même, avec ce qu’il a de grand et de relatif. Il s’agit d’un pays, et de son identification à une personnalité et un combat.»

    C'est assez stupéfiant de comprendre qu'il ne s'agit pas de l'individu lui-même...Dans cette affaire les dernière volontés ne semblent pas si importantes...Plusieurs anecdotes en témoignent! 

     

         PANTHEONISER: UN RITE SURTOUT  POUR L'IMAGE DU...PRESIDENT

     

    Le dernier poilu Lazar Ponticelli a eu la chance de  pouvoir  refuser de son vivant. Au moins était-ce clair ! Il refisait tout net. Estimant que la reconnaissance des poilus fut bien tardive

    Aujourd'hui les cas de refus par la famille se multiplient. L'épouse de Louis Pasteur par exemple lui préférant un lieu "plus humble"..

    Certains présidents se sont tout de même arrogé le droit de décider en lieu et place de la famille.

    Fort heureusement rapidement remis à leur place!  François Hollande  ignorant les dernières volontés de Geneviève Anthonioz De Gaulle et Germaine Tillion avait annoncé leur transfert! Ce passage en force n'a pas fonctionné, fort heureusement.

    Le journal la Croix se demande même si la Panthéonisation a encore un sens ?

    Le fils de Albert Camus a refusé tout net lui aussi face au Président Sarkozy de ce qu'il a nommé une récupération. L'écrivain reste inhumé en Provence.

    Selon l'historien  Jean Garrigues ( pro-panthéonisation!): " la panthéonisation est un rituel mémoriel particulièrement adapté aux besoins de la France d’aujourd’hui. Car elle réactive le récit républicain autour duquel cette société multiculturelle ne parvient pas toujours à trouver son point de fédération. Au XIXe siècle, les panthéonisations se rattachent plutôt à l’histoire de la Nation française. Sous l’Empire ou les monarchies censitaires, on distingue ainsi des généraux qui incarnent l’excellence nationale. Mais le rituel est ensuite récupéré par la IIIRépublique. Celle-ci rappelle le moment fondateur de la Révolution française qui voit la transformation de l’église Sainte Geneviève en un édifice laïque. Depuis lors, ce temps mémoriel renvoie au récit républicain."

    L'historien Patrick Garcia présente les faits sous un autre angle:

    La panthéonisation, « un rite qui construit l’image du président »Depuis 1987, date de l’entrée de René Cassin au Panthéon sous François Mitterrand, le fait de décider d’un transfert au Panthéon est devenu un passage quasi obligé pour le président de la République. C’est une cérémonie d’incarnation de la Nation et tous les présidents s’y sont depuis livrés, ou ont essayé de le faire – Nicolas Sarkozy s’étant heurté au refus des héritiers de Camus. Ce rite construit l’image du président. En évoquant le passé, il lui permet de parler du présent et son choix est emblématique de ses orientations. 

    En fait, il s'agit d'une cérémonie à la gloire du... Président !

    Actuellement la famille Rimbaud refuse fermement le projet de panthéoniser leur poête...en même temps que Verlaine. La République veut ici engager un acte idéologique en faveur de leur liaison personnelle. D'une part, la liaison ne dura que quatre ans. Rimbaud quitta avec fracas;

    Quelle idée de vouloir imposer une vérité nationale sur cette histoire personnelle de relation homosexuelle?

    La famille de Rimbaud refuse fermement ! de nombreux intellectuels aussi. Une pétition CONTRE circule en opposition à la pétition POUR promue par Roselyne Bachelot.

    Il reste au Panthéon de l'espace 75 places occupées sur 300 environ, ce n'est pas la surpopulation ! C'est un honneur évidemment pour certaines familles. Un non sens pour d'autres: leur choix parfaitement démocratique de valider ou non! 

    C'est vrai que la perspective de voir ses os exposés dans les courants d'air glacé de ce monument parisien ne sied pas à tous. Albert Camus reste à Lourmarin et Rimbaud à Charleville-Mézières... si le souhait familial est respecté.

                                                                                  Sylvie Neidinger

    maurice genevoix,#panthéon,#rimbaud,simone veil,#macron,françois #hollande(capture)

  • Ensauvagement du vocabulaire politique officiel

    Imprimer

    "Kamasutra de l'ensauvagement de la presse" de E Macron. Suite des... positions sur cette question.

    Les sauvageons, l'ensauvagement...Ce vocabulaire connoté extrême-droite  est apparu en politique dans la bouche de ministres de l'Intérieur  de gauche qui  désignèrent ainsi des catégories de population:

    -JP Chevènement (qui affirmait sans rire l'employer sans surenchère ni démagogie!) 

    -B Cazeneuve (qui l'a bien prononcé mais le regrette )

    -G Darmanin et M Schiappa  (le macronisme étant une émanation de la gauche strauss-khanienne.)

    Le film d'anticipation Orange Mécanique (1971) avait décrit une nouvelle  violence sociale gratuite par une catégorie de population: les jeunes. Un demi-siècle plus tard, les comportements violents, asociaux inacceptables sont réalité: refus d'une cigarette et l'individu est tué, pieds sur les banquettes alors que certains passagers restent debout...Mais...pas de la jeunesse seulement! ( bouc-émissairisation)

    Et surtout, la désignation faite par ces ministres d'une catégorie sociale liée en plus au "séparatisme" ( encore un vocabulaire  macroniste récent )  ne résout rien car elle s'apparente à de la communication, communication d'extrême-droite de surcroît.

    Pourquoi désigner ainsi une catégorie dans des sociétés modernes très complexes aux causes multiples? Où tout est analysable.

    Sauvage? Cette étymologie liée à la forêt  est inacceptable dans la bouche d'un dirigeant car ramenant l'humain à l'animal. Ce qui ne fait avancer en rien la compréhension.

    Les zoos humains avaient enfermé dans une même cage un homme et un singe. Et sur ce point la récente "sortie" médiatique hyper confuse intellectuellement    de N Sarkozy fut ...lunaire en comparant singes et "nègres". Miasme.

                       LA PRESENTIELLE 2022 EN LIGNE DE MIRE? 

    Ensauvagement version Gérald Darmanin  signifierait un humain de facto  "civilisé" qui retournerait  à sa condition animale. Est réputé sauvage celui qui est déchu de son statut de citoyen car bestial.

    Dès lors la chasse symbolique à "l'animal anciennement  humain" serait-elle ouverte? Permis de tuer en prime dans l'imaginaire ?

    Les inductions implicites issues de la formulation vont bien loin....

    On ne dirige pas un pays en s'appuyant sur de tels raisonnement ni artifices de com populistes qui ne résolvent en rien la violence sociale, présente et non acceptable elle non plus.

    Le philosophe Guillaume von der Weid signale  que la société qui désigne ainsi serait  elle-même ...malade

    Il semble que la présidentielle 2022 française s'ouvre autour de miasmes idéologiques. 

    C'est bien par cette sauvagerie vocabulariale (kamasutra, ensauvagement...) que Emmanuel Macron et ses ministres (évidemment briffés car rien ne lui échappe)   inaugurent la séquence électorale. Cela promet!

    De nombreux députés macronistes n'ont toutefois pas suivi la dérive vocabulariale ultra sécuritaire. Ni le ministre de la Justice Dupond-Moretti.

                                                            Sylvie Neidinger

     

    #BlogNeidingerEnsauvagementSémiologie

    1) Ensauvagement : terme inacceptable dans la bouche de responsables politiques

    2) Kamasutra ensauvagé d'Emmanuel Macron contre la presse

    3)Avant " l'ensauvagement", le mythe du bon sauvage

    4) Le "sauvage" a-t-il une âme? La controverse de Valladolid

    5) Les zoos humains pour exhiber les "sauvages" jusqu'en 1930

    6)Ensauvagement du vocabulaire politique officiel 

  • Avant "l'ensauvagement": le mythe du "bon sauvage"

    Imprimer

    Ici, une position supplémentaire...d'analyse du " Kamasutra de l'ensauvagement de la presse " honni par E Macron.

    Soit un angle d'analyse autour d'un vocabulaire qui n'aurait jamais du se trouver dans la bouche d'un responsable gouvernemental.

    Décryptage.  Pour comprendre le terme "ensauvagement "(= humain revenu à l'état sauvage) il faut commencer par

    1) savoir d'où vient cette notion de sauvage appliquée à l'humain.

    2) dès lors revisiter le mythe du "bon sauvage". Puis comprendre  comment passe-t-on du mythe du  bon sauvage de  Dame nature au "sauvage humain de zoo" de la période colonialiste.  

    Enfin dans la bouche d'un ministre de l'Intérieur en ré-ensauvagement. 

    Sauvage est étymologiquement liée à la forêt (silva) Via l'ancien français salvage, du latin silvaticus (« de forêt, forestier »), devenu  salvatǐcus en bas latin. Soit à la  base un animal vivant dans la forêt. Appliqué à l'homme lors des premières confrontations: rencontre avec des individus même pas toujours habillés et rapidement qualifiés de sauvages ou primitifs..

    Extraits d'une excellente synthèse canadienne autour du terme "sauvage".(Canada, bien placé pour en parler avec ses populations autochtones en contact ) : 

    Les expéditions de la Renaissance mettent les européens en  contact avec d'autres "mondes" donnant un descriptif positif d'un état "naturel" contre la "culture", avec au passager le mythe positif de paradis perdu, ou celui de l'âge d'or. Une image qu'ils construisent par les récits de voyage.

    Amerigo Vespucchi (1454-1512) sur les Indien dans sa célèbre lettre intitulée Mundus novus (1503) : Ils n’ont de vêtements, ni de laine, ni de lin, ni de coton, car ils n’en ont aucun besoin; et il n’y a chez eux aucun patrimoine, tous les biens sont communs à tous.  Ils vivent sans roi ni gouverneur, et chacun est à lui-même son propre maître.  Ils ont autant d’épouses qu’il leur plaît […].  Ils n’ont ni temples, ni religion, et ne sont pas des idolâtres.  Que puis-je dire de plus?  Ils vivent selon la nature. 

    "Montaigne en 1580 cite  cette vie brutale et sauvage « qui est propre aux hommes primitifs » (Montaigne, Essais, éd. Villey-Saulnier, II, XII, 478)"..

    Après les écrivains de la Renaissance et leur tradition humaniste qui découvrent, ceux des Lumières valorisent d'autant le "bon sauvage" qu'ils critiquent la colonisation ethnocentrique, les changements sociétaux autour du progrès. 

    Toutefois ces auteurs n'ont jamais été en contact réel avec ces peuples et affabulent, se représentent leur vie supposée "pure",  libres, sensuels, polygames, communistes...

    "Ce type de récit, qui présente des forces et des personnages symboliques, servira aussi à mieux raconter la vie des hommes et à mieux rêver d’un ailleurs pour fuir l’écrasante réalité.   Au XVIIIe siècle, par la fiction du « bon sauvage », des philosophes tels que Diderot, Voltaire et Rousseau chercheront non seulement à critiquer la colonisation ethnocentrique des Européens en Amérique, mais aussi les idées de progrès et de raison au cœur même de l’idéologie des Lumières.

     Inspirés par les nombreux récits de voyages de Vespucci, Colomb, Magellan, et Gama des 16e et 17e siècles, ceux-ci, désireux de poursuivre la tradition humaniste de la Renaissance, interrogeront à travers elle de nouveaux modèles d’hommes et de sociétés.  En comparant leur monde à celui des indigènes tahitiens, brésiliens, voire canadiens, ils feront le procès de l’Europe qui, se croyant supérieure et indépassable, se donne pour mission de civiliser le Nouveau Monde.   Ce Nouveau Monde, que l’on aime dépeindre comme pur, vierge et bienheureux, sera bien sûr une représentation déformée, imaginée et amplifiée de la réalité : en effet, la vaste majorité des philosophes et littéraires n’a jamais même foulé la terre natale des « sauvages »!  Le mythe, synonyme dans ce cas d’invention et d’affabulation, reprend donc ici tout son sens.

    Libres, sensuels, polygames, communistes et bons, voilà les traits communs, mais combien caricaturaux, des habitants de ce « meilleur des mondes ».   *

    Étrangement, les penseurs du XVIIIe siècle se garderont longtemps de vouloir vérifier l’exactitude de ce genre de témoignage, car, on le sait, le « bon sauvage » ainsi présenté sert mieux à réfléchir sur l’homme, sa nature, ses facultés ainsi que sur sa société.  Sans nul doute,  Jean-Jacques Rousseau (1712-1778) est reconnu pour celui qui a le plus participé à ce mythe par la défense des idées suivantes qui traversent l’essentiel de son oeuvre:

    • « La nature a fait l'homme heureux et bon, mais la société le déprave et le rend misérable. »
    •  l’homme, foncièrement nostalgique, a toujours eu besoin de retrouver son passé: le mythe du bon sauvage lui propose l’image rassurante d’un primitif heureux qui vit du fond des âges en parfaite harmonie avec la nature.  Ainsi, ces séduisantes fantasmagories lui permettront d’échapper au réel en voyageant dans des pays imaginaires exotiques et bienheureux.   Offrant d’autres manières de penser et de vivre, cette utopie chère aux philosophes défend la recherche du bonheur individuel et collectif tout en affirmant déjà les valeurs qui seront proposées quelques années plus tard par la devise même de la Révolution française : «Liberté, égalité et fraternité ».   Si elle annonce en quelque sorte le monde rêvé de demain, elle maintient aussi d’anciennes croyances judéo-chrétiennes associées au péché originel : l’homme, rappelle La Bible, aurait connu le paradis, mais l’aurait perdu après avoir croqué la pomme, symbolisant le la connaissance.   
    • La chute, associée au mal, se trouve du coup au cœur même du « mythe du bon sauvage » : en effet, l’Européen « perverti », par sa culture énorme et sa quête incessante de savoirs — on n’a qu’à penser à l’entreprise de L’Encyclopédie —, mais aussi par son goût du luxe, aurait donc signé sa propre perte.   Insatisfaits de cette vision primitiviste, les penseurs des Lumières cesseront d’apprécier le mythe du bon sauvage pour revenir à l’idée de progrès lorsqu’ils feront la découverte et l’observation d’enfants sauvages tels que Victor de l’Aveyron .Ceux-ci firent comprendre définitivement que l’homme, privé de la compagnie des siens, ressemble d’avantage à un animal qu’à l’idéal décrit par les colonisateurs, les missionnaires et les littéraires.   Il va sans dire que les voyages et les écrits de nombreux ethnologues  de la fin du siècle contribueront aussi à briser cette représentation idyllique.    Bref, on aura compris que rien ne pouvait éclipser le Progrès et la Raison, emblèmes tout-puissants de la lutte philosophique de cette période historique éblouissante.

    A suivre, d'autres positions du "Kamasutra de l'ensauvagement" :

    La Controverse de Valladolid : les Indiens ont-ils une âme ?

    Puis les zoos humains coloniaux... 

                                                              Sylvie Neidinger

     

    #BlogNeidingerEnsauvagementSémiologie

    1) Ensauvagement : terme inacceptable dans la bouche de responsables politiques

    2) Kamasutra ensauvagé d'Emmanuel Macron contre la presse

    3)Avant " l'ensauvagement", le mythe du bon sauvage

    4) Le "sauvage" a-t-il une âme? La controverse de Valladolid

    5) Les zoos humains pour exhiber les "sauvages" jusqu'en 1930

     

  • "Ensauvagement", terme inacceptable dans la bouche d'un responsable gouvernemental. Décryptage

    Imprimer

    Quand la réalité d'un pays est éventuellement inflammable, tout responsable gouvernemental  qui se respecte, sérieux ne vient pas jeter de l'huile sur les flammes! 

    La parole politique des dirigeants politiques porte un poids symbolique fort.

    Stigmatiser au plus haut de l'Etat avec la  terminologie du "sauvage" adorée de la droite extrême  fait sombrer dans les heures sombres du populisme.

    Le ministre de la Justice Dupond Moretti ne s'y est pas trompé. Il fustige son "collègue"  le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin issu du sarkozisme.

    [Rappel. Sarkozy: cette présidence qui aboutit à la crise 2005 et ses centaines d'incendies de voitures puis la  non réelection en 2007.]

    G. Darmanin a sorti sa kärcher " Nous assistons à une crise de l’autorité. Il faut stopper l’ensauvagement d’une certaine partie de la société. Il faut réaffirmer l’autorité de l’État, et ne rien laisser passer », déclare le ministre, avant un  déplacement à Nice sur le thème de l’insécurité.

    Agir contre les comportements aberrants, rétablir la règle de l'Etat (telle  cette crise des Tchétchènes de Dijon qui entendaient faire régner leur ordre) est une bonne chose, stigmatiser en est une autre.

    Employer un terme  de classification du genre humain  du 19ème siècle comme le pratique et le confirme  G Darmanin  n'est pas concevable en 2020.

    Acquitator, le célèbre avocat connait le poids des mots. Intelligent, il comprend les enjeux. Il a réagi.Pourquoi ces joutes verbales au sommet de l'Etat ?

    Doit-on penser que le gouvernement Macron  se sarkozise? Qu'il  usite volontairement du vocabulaire de l'extrême-droite en vue des prochaines présidentielles 2022? 

    Alors, quel jeu électoral dangereux.

    Le terrain est effectivement très chaud. Trop chaud pour ce vocabulaire inflammable.

    "Ensauvagement" est un dérivé du vocable chevènementiste de "sauvageon" dans les années 90.

    Doit-on lire que Emmanuel Macron démarre sa campagne présidentielle autour de cette thématique, en  allant racler le sable sur les terres d'extrême-droite?

    Il est évident que Gérald Darmanin ne peut vivre sa vie vocabulariale gouvernementale sans validation présidentielle. E Macron contrôle la moindre mouche qui vole...

                          EN MEME TEMPS TOUT ET SON CONTRAIRE

    Observation: une répartition des rôles s'est installée EN MEME TEMPS au sein du même gouvernement Castex: Gérald  Darmanin, ministre de l'Intérieur avec sa thématique d'extrême-droite, Eric Dupond-Moretti à la Justice représentant le droit. Dont  le "droit- de-l'hommisme" de gauche. L'ancien avocat connait bien la réalité sociale et signale l'impossibilité ABSOLUE de dire n'importe quoi.

    Emmanuel Macron lui  est entré dans la partie, sans le dire.

    Il joue lui  balle au centre puisqu'il minimise volontairement en parlant d'incivilités pour des... crimes.

    Jean Castex lui réclame d'agir plutôt que parler. 

    Certes mais attention,  certains mots missiles sont eux-mêmes des... actions

    Les idées brunes sont montées dans les années 30 à coup de ...discours.

    Quel jeu électoral dangereux! 

    Si la séquence "linguistique" est volontaire:  c'est du sous-machiavel 

    Si la séquence est involontaire: "quelle pétaudière" aurait dit le Général de Gaulle...

    La séquence divise, affaiblit  La République en Marche. A juste titre.

                                                           Sylvie Neidinger 

     

    Suite : Emmanuel Macron président méprisant se permet d'....ironiser sur le "Kamasutra de l'ensauvagement" en.... attaquant la presse  

    Les policiers craignent une sarkozisation :une politique du chiffre

     

    #BlogNeidingerEnsauvagementSémiologie

    1) Ensauvagement : terme inacceptable dans la bouche de responsables politiques

    2) Kamasutra ensauvagé d'Emmanuel Macron contre la presse

    3)Avant " l'ensauvagement", le mythe du bon sauvage

    4) Le "sauvage" a-t-il une âme? La controverse de Valladolid

    5) Les zoos humains pour exhiber les "sauvages" jusqu'en 1930

     

     

  • Bayrou récompensé, la juge qui le mit en examen...licenciée: timing?

    Imprimer

    Alors que François Bayrou se voit attribuer un improbable Commissariat au plan, sorti de la naphtaline  des années 50, la juge qui le mis en examen en 2019 pour détournement de fonds publics - lui et d'autres cadres du Modem, se voit licenciée au bout de trois jours de fonction.

    Charlotte Bilger  avait en effet accepté un poste de conseiller spécial auprès du nouveau ministre de la Justice Eric Dupond-Moretti.

    Embarassant..;

    D'autant  que la  magistrate avait  renoncé (pour  intégrer la gouvernement) à prendre la prestigieuse présidence de la cour d’assises de Paris qui lui était destinée en septembre pour rejoindre le cabinet d’Eric Dupond-Moretti.

    Bizarre guet-apens qui élimine si facilement la magistrate et du cabinet ministériel et de la présidence de la cour d'assises.  D'une pierre deux coups alors que s'installe F Bayrou dans sa nouvelle fonction accordée par son amitié avec le président de la république.

    Le chef du parti centriste  dit "ne pas chercher le pouvoir" Logique, car on le lui donne ! 

    Et l'appui du modem acquis à E Macron  pour la future campagne présidentielle 2022.

     

                                                              Sylvie Neidinger

    (capture/ article cité en lien)

    françois #bayrou,commissariat au plan,e #macro,charlotte #bilger,détournement de fonds publics,#modem lrem

                                                                     

     

  • Démocratie volée: présidentielles 2017 et "l'affaire" Fillon

    Imprimer

    Rien ne dit absolument que François Fillon aurait gagné la présidentielle 2017.

    Encore fallait-il que ce soit les électeurs qui en décidassent.

    Au lieu de quoi, dès que le nom de Fillon est sortir de la Primaire de Droite, au grand dam de ceux qui voyaient Alain Juppé vainqueur, une véritable machine à éliminer le candidat en amont s'est mise en place.

    Par la Justice et les médias type BFM TV, presse people à coups de Unes etc.

    Ceux de Droite (parti, électeurs, hommes politiques) avaient tout à fait noté une accélération inouïe de la procédure.

    Désormais on peut qualifier la séquence de vol démocratique.

    Madame Houlettre procureur en charge du dossier vient -avec retard !- témoigner devant une commission d'enquête de l'Assemblée Nationale des pressions inouïes subies par le Parquet et au dessus le Ministère de la Justice- Rappel: sous Hollande.

    https://www.francetvinfo.fr/politique/francois-fillon/affaires-fillon/affaire-fillon-l-ancienne-procureure-dit-avoir-subi-des-pressions-de-sa-hierarchie-des-responsables-politiques-s-en-emeuvent_4013067.html

    https://actu.orange.fr/politique/videos/affaire-fillon-le-parquet-national-financier-etait-devenu-un-bras-arme-pour-assassiner-politiquement-notre-candidat-declare-nadine-morano-CNT000001qYqCw.html

    Ceux qui  n'avaient jamais douté d'une "mise à mort politique de François Fillon  en amont" expriment ouvertement leur colère.

    C'est à l'électeur de choisir entre les candidats et non au Ministère de la justice du ....sortant François Hollande.

    François Fillon avait sur la relation Europe-USA-Russie une position intermédiaire. Celle de  faire entrer St Pétersbourg comme partenaire économique de l'UE soit  des relations normalisées. C'est stricto senso la position chiraquienne.

    Idem: sur les guerres du proche-orient, il prône un avis intégrant tous les acteurs. Et fustige la position occidentale de guerre, qui met les chrétiens au ban.

    Il  a payé cher le prix de ses positions.

    On ne peut incriminer Emmanuel Macron de ces actes judiciaires accélérés autour du candidat de droite. Mais l'actuel président  reste  celui au final à qui le "crime de lèse-démocratie" a profité. Candidat presque inconnu, venu de nulle part et sans parti.

                                               Sylvie Neidinger

    Suite...

    La politique c'est souvent glauque..

    Commentaires lus : Fillon, Le Pen et autres opposants aux socialistes également dans le viseur juste avant l'élection.

    La procureur Houlette a-t-elle" le syndrome A Buzyn" ? Elle ne dit rien quand elle subit toutes les pressions en 2017 pour accélérer les enquêtes Fillon, puis vient signaler qu'elle a subi des pressions , ce  en 2020 devant une commission puis signale que ses propos sont mal interprétés !

     

  • Mascarade sans masque

    Imprimer

    Les propos de la candidate Agnès Buzyn deux jours après sa défaite, le 17 mars dernier, en plein début de confinement ont totalement affolé la population.

    Vexée de n'arriver que 3ème lors du premier tour des municipales, elle sort le lance-flamme verbal. Elle dit se retirer "en raison de la situation sanitaire et dans les hôpitaux ».« C’est ma part de liberté, de citoyenne et de médecin. » L’avait-elle donc perdu, ce libre arbitre, durant son aventure électorale ? Ses propos le laissent deviner. « Depuis le début je ne pensais qu’à une seule chose : au coronavirus. On aurait dû tout arrêter, c’était une mascarade. La dernière semaine a été un cauchemar. J’avais peur à chaque meeting. J’ai vécu cette campagne de manière dissociée. »(citation)

    Elle créé elle-même un véritable "bad buzz" puisque Agnès Buzyn  accuse le gouvernement auquel elle participait au premier plan en tant que Ministre de la Santé, d'avoir su et pas agi, laissant la France dans un  moment de sidération face à une telle dualité. En résumé, elle s'accuse...elle-même ! La séquence est lunaire.

    Elle déclenche un tollé général.

    Le corps médical qui n'a pas été protégé par les masques manquants, qui a vu des décès dans ses rangs, a immédiatement porté plainte devant la CJR contre elle et le gouvernement.

                      PAROLE POLITIQUE GIROUETTE DEVALORISEE

    Pour le second tour, en mai, alors qu'elle... repart en campagne, la candidate parisienne rétropédale et se contredit. Elle regrette d'avoir utilisé le terme "trop fort" de mascarade.

    D'une part, le mal est fait: elle n'est pas une gamine mais Ministre de la Santé en période de pandémie puis candidate. Elle devra s'expliquer.

    D'autre part le terme de mascarade n'était pas seulement  trop fort mais juste...ignominieux dans la situation épidémique. D'autant que les masques MANQUAIENT. On reprend ici la définition précise:

    #mascarade,agnès #buzyn,#coronavirus

    En période covid-19, comparer la situation à  un "défilé de personnes déguisées et masquées" est improbable. 

    Le divertissement de la Maschera d'origine italienne se meut, historiquement en ballet de cour, les aristocrates adorant se montrer et se déguiser. On a encore   une image, au 21ème siècle contemporain, de ce divertissement.... le carnaval de Venise!  En bonne inversion sociale (= carnaval) tout un chacun peut jouer ce jeu du déguisé (souvent en habits 17ème)  se pavaner caché derrière un masque.

    Une mascarade est aussi, dans la définition étymologique, un déguisement étrange, une comédie hypocrite et TROMPEUSE.

    Effectivement...TROMPEUSE là est le problème.

    Il est certain que Agnès Buzyn, médecin, semble s'être fourvoyée en politique (par orgueil?)  Avec cette mascarade, elle représentera probablement devant l'Histoire le degré zéro  de la parole politique crédible. 

    Les soignants qui lui demandent des comptes par voie judiciaire ne vont certainement pas se contenter de ses regrets d'avoir usité cette terminologie méprisante, décalée, odieuse, contradictoire.

    Tout simplement parce qu'un responsable politique de premier plan-ici Ministre de la Santé, en période pandémique de surcroît- ne peut PAS dire n'importe quoi, puis s'en excuser. Tellement facile.

    Que dire dès lors de l'affirmation récente de Emmanuel Macron annonçant qu'il n'y a jamais eu de problème de masque !? Ce qui est faux rétorquent les soignants.

                                              Sylvie Neidinger

                          

                                 COVID 19

  • Vendetta tchétchène en France sur voie publique: le taïp?

    Imprimer

    Plusieurs  villes françaises Dijon (Quartier des Grésilles)  et Nice (Quartier des Liserons)  et autres sont prises en otage par une vengeance liée aux Tchétchènes qui investissent l'espace public avec armes blanches, bâtons, armes, battes de baseball et volonté d'en découdre. Les individus viennent de France, Belgique, Allemagne.

    Ces affrontements ont eu lieu après un "appel national" au sein de cette communauté lancé sur Internet afin de venger un adolescent de 16 ans qui avait été roué de coups par des dealers probablement maghrébins le 12 juin à Dijon.

    Les caucasiens se sont donné RV à Dijon. Ce, en vue d'une  expédition punitive en retour.

    Explications d'un participant :  "Quand un Tchétchène se fait frapper, on vient toujours parce qu'on est solidaire, il faut défendre les siens", explique le jeune homme, anonyme, à Europe 1. "Nous les Tchétchènes, depuis tout petit, on est éduqué comme ça. On est très peu, seulement un million dans le monde, éparpillés un peu partout. Donc si on n'est pas solidaires, on est perdus. Surtout quand on n'est pas en Tchétchénie, quand on est hors de chez nous. C'est dans notre mentalité, on n'aime pas passer par la police.On aime régler nos trucs seuls." Il assure encore que les membres de l'expédition punitive n'avaient "pas l'intention de faire des dégâts autour". "Tout ce qu'on avait, c'étaient des battes de Baseball, des barres en fer ou des bâtons et ce genre de choses. L'idée, c'était juste de les passer à tabac et que ça serve de leçon, qu'on ne touche pas aux Tchétchènes. Mais on n'avait pas l'intention de tuer."

    Problème n°1: cela  se passe bien en France! Les habitants de ces quartiers -non dealeurs- de ces villes se sentent en insécurité massive quand les affrontements ont lieu. 

                                                  LA VENDETTA DU TAIP

    Problème n°2: ils agissent comme en Tchétchénie, Caucase. Ce règlement de compte est totalement identifiable culturellement autour de l'organisation clanique du TAIP.

    Un article wiki est largement consacré au sujet. Reprise ici de larges extraits: "Le taïp ou taip (тайп), est l'organisation tribale tchétchène, à rapprocher du concept de clan. Un taïp se définit en tant que regroupement territorial, par exemple Kharatchoi (haratchoi), "les gens habitant dans des grottes" (har signifie grotte en tchétchène). Au milieu du xixe siècle, on estime qu'il y avait 135 taïps, les trois quarts d'entre eux formant 9 toukkhoums, unions de clans basées sur une proximité géographique. De tous temps, la logique du clan a été vue comme supérieure à toute logique extérieure, et l'organisation en taïps et toukkhoums, sans autorité centrale, se prête bien aux combats de type guérilla, comme le découvrent les tsars lorsqu'ils lancent la conquête du Caucase."

    Les règles traditionnelles en jeu sont celle d'un "code d'honneur " et de la vendetta. Remarque: ce sont également les terminologies mafieuses. Les individus  adoptent facilement les techniques de guérilla en France puisqu'elles sont culturelles...en Tchétchénie! 

    "Malgré le grand nombre de taïps, on peut dégager quelques règles et particularités communes :

    • tenue de terrains agricoles communs
    • vengeance commune pour insulte des membres du taïp ou meurtre de l'un d'entre eux
    • pas de limites à l'exogamie (mariages interdits entre membres du même clan)
    • obligation d'entraide
    • élection d'un chef
    • élection d'un chef militaire en cas de guerre (appelé biachi, бячча)
    • élection d'un conseil des anciens sans condition d'entrée particulière
    • session de ce conseil ouverte à tous
    • tous les membres du conseil sont égaux
    • droit de destituer les représentants
    • femmes représentées par les hommes de leur famille
    • droit d'adopter des étrangers
    • transfert de propriété du défunt au taïp
    • chaque taïp a un nom dérivé du nom de l'ancêtre commun
    • chaque taïp a un territoire défini et une montagne traditionnelle
    • le taïp a un abri en cas de danger: une tour, un fort ou un abri naturel comme une grotte
    • dans le passé chacun avait sa divinité propre
    • chaque taïp a ses propres fêtes, coutumes et traditions
    • le taïp a son cimetière propre
    • l'hospitalité est une valeur importante

    L'appartenance à un clan n'a pas de lien direct avec la religion puisque les deux confréries soufies présentes en Tchétchénie (Qadiriyya et Naqshbandiyya) peuvent très bien se retrouver au sein du même taïp, voire de la même famille."

                       SYMBOLIQUE ANIMALE : CELLE DU LOUP

    "Les valeurs principales du taïp sont la liberté individuelle, dans le cadre du respect de l'adat (lois coutumières) édictées par les Anciens, et l'égalité entre les membres (les dirigeants étant élus et révocables, ils ne sont pas considérés comme supérieurs et n'ont pas de privilèges particuliers). Ces deux valeurs se retrouvent dans la comparaison que font les Tchétchènes eux-mêmes avec le loup et sa meute, l'animal étant vu comme un symbole de force, de courage et de liberté."

    Pour compléter l'analyse, il faut évoquer un probable effet post-confinement, quand un vent de folie et de nervosité a pris la société après le long enfermement.

    Si les Tchétchènes se sentent légitimes par rapport à leur propre code d'honneur à venger un des leurs, se sentent légitimes à attaquer des dealers, vendeurs de substances illicites, dangereuses, interdites,  ils sont totalement illégitimes par rapport aux lois de la République française, lois européennes par cette action de guérilla.

    Tchétchènes tout autant  illégitimes ici que les dealers qu'ils entendent combattre.

    France totalement choquée de ces... meutes de loup-hommes armés tous vêtus de noir- anachroniques qui font irruption en place publique...

    Le maire Rebsamen cible directement les Tchétchènes et l'absence de moyens de police et justice.

    Remarque: les policiers actuellement médiatiquement et massivement  vilipendés, sans nuance,  sont évidemment appelés sur le terrain pour gérer cette violence inédite. Remarque: seule, leur présence met un frein aux guérillas urbaines en cours.

    Surréaliste: l'armistice entre les "communautés " techétchène et maghrébine  est signé...à la mosquée. "Par dessus la jambe de l'Etat de droit", qui lui continue arrestations et perquisitions à Dijon et ailleurs, notamment pour retrouver les armes: son droit régalien et republicain! 

    Rappel de l'échange totalement décalé entre une délégation de tchétchènes et  la police à Dijon : « Nous allons manifester notre colère, n’intervenez pas, on n’a rien contre vous, on règle nos comptes et on s’en va… ! ». 

    Ces "combattants tchétchène européens"  ont juste oublié un détail: le lieu géographique qui n'est PAS au coeur du Caucase.

                                               Sylvie Neidinger

    Suites

    https://www.20minutes.fr/societe/2801119-20200616-violences-dijon-examen-systematique-expulsion-etrangers-impliques

    https://www.francetvinfo.fr/societe/dijon-ce-que-lon-sait-de-la-communaute-tchetchene-impliquee_4010333.html Troyes, Rouen,Nice aussi

    https://www.lefigaro.fr/actualite-france/une-note-confidentielle-s-inquiete-de-la-progression-du-crime-organise-tchetchene-en-france-20200617

    https://www.marianne.net/societe/affrontements-dijon-la-justice-auto-geree-s-exprime-de-facon-tres-codifiee-chez-les

  • François de Closet fustige la génération des "boomeurs" qui en veut...toujours plus!

    Imprimer

    L'écrivain renvoie dans les cordes -vertement- ceux de la génération d'après-guerre qui réclament à la société d'en faire encore ...plus pour eux. Plus, plus, plus ++++++

    En cause: une tribune parue dans le Monde, signée par 150 personnalités environs  réclamant à la société une "révolution de la longévité". Soit d'en faire encore plus pour les aînés, pour les "boomeurs" nés à partir de 194 : des néo-vieux. Les Christian Estrosi, Axel Kahn, Michel Drucker...Le covid-19 leur a donné un coup de blues...Plus, plus plus .++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++

    Furax le  vieux vieux François de Closet tape du poing sur la table ! Il répond en boomerang  dans le même journal le Monde, renvoie dans ses cordes la génération "prédatrice" selon lui. Plus, plus, plus ++++++++++++++++++++++++

    Une génération qui a bien vécu, bénéficie de retraites, a  bien creusé le déficit aux dépends des autres générations plus jeunes sur la tête desquels la dette des anciens pèse.."Il dénonce  "une « génération prédatrice », toujours avide de son bien-être, « qui laisse à ses descendants une nature dévastée et 2 000 milliards d'euros de dettes accumulées sans la moindre justification ». Réclamer 10 milliards de plus après la crise du coronavirus relève pour lui de l'indécence, alors même « que les budgets explosent de partout ». « N'éprouvent-ils pas de la gêne, pour ne pas dire de la honte, en regardant leurs enfants et petits-enfants ? » s'indigne-t-il avant d'exprimer toute sa gratitude vis-à-vis « des moins de 60 ans qui ont accepté ce sacrifice, qu'ils vont payer très cher, pour nous sauver »"

    Michel Drucker octogénaire signataire  anime d'ailleurs toujours des émissions. Il pourrait laisser la place à plus jeune, non?+++++++++++++++++++++++++++

    Les jeunes jeunes  montent au créneaux contre une "politique de vieux, par les vieux, pour les vieux"

    Vrai! La crise covid-19 est juste terrible pour les jeunes. Les scolaires n'ont toujours un accès normalisé à l'école en raison d'un protocole sanitaire délirant (ô scandale)  Les jeunes  souffrent: finis les petits jobs d'étudiant, les stages, les postes d'apprentissage. Quelle insertion professionnelle pour les diplômés 2020? 

    François de Closet a eu raison de renvoyer à ses actuels privilèges la génération qui a tout obtenu. Et en veut toujours plus....Plus, plus, plus !

                                Sylvie Neidinger

     

                              COVID 19

  • Services publics hexagonaux défaillants sous covid: Education Nationale

    Imprimer

    Certains  services publics  dont l'Hexagone  se vante régulièrement ont montré des lacunes pendant la pandémie et lors de la reprise. Au regard d'autres secteurs  de la société, plus actifs.

    L'hyper protection personnelle de certains fonctionnaires  semble avoir dominé ce alors que la Fonction Publique hospitalière poursuivaient elle - ô combien- l'activité malgré tout, avec l'énergie qui est la sienne. Soignants applaudis chaque soir.

    La POSTE: le courrier qui ne partait pas, renvoyé à l'envoyeur (cela s'est vu). Surtout le scandale des   bureaux de poste fermés  alors que le service de réglement/paiement des retraites et autres  prestations passe  par ces guichets.  Les zones rurales et périphériques gravement impactées par ces bureaux fermés. Des bureaux ouverts mais avec services de sécurité en renfort (normal) genre cerbères (pas normal)  qui ..tutoient le client: stupéfiant.

    Les MUNICIPALITES. Premier parmi tous les Services publics... Certaines mairies  refusent de réouvrir les écoles. Au point de se voir traînées en justice par l'Etat. Marseille. Bobigny.

    L'Education Nationale  présente  elle  une reprise difficile. Totalement déconnectée. Certes un protocole sanitaire  délirant  a été concocté par des hauts fonctionnaires du Ministère  en surchauffe. Un ensemble normatif de 75 pages dit-on  qui a refroidi personnels et maires rendant la reprise  impossible.

    Alors que l'accès à l'école à tous est un droit, seuls quelques enfants reprennent et quelques jours par semaine par roulement: incompréhension des parents. Les enfants handicapés eux ne reprennent pas le chemin de l'école

    Le retour s'apparente à de la garderie ! 

      POURQUOI CES ATTEINTES A l'EDUCATION DES ENFANTS? QUE LEUR FAIT-ON ?

    Les parents pointent aussi un personnel de l'Education Nationale en retrait en raison de  ceux  qui ne veulent pas retourner travailler.

    Seulement 50% a repris le travail ! Le mammouth Education Nationale reste dans sa grotte :(JDD 8/06/20) "Depuis le 11 mai, seuls 27% des écoliers et 18% des collégiens ont été accueillis en classe. Bien souvent à temps partiel, à raison d'un ou deux jours par semaine. Parmi les parents, désormais plus nombreux à vouloir remettre leurs enfants à l'école, le mécontentement monte. Les enseignants sont parfois montrés du doigt. "Une partie ne veut pas retourner à l'école pour un mois, parce que ça les ennuie ou qu'ils ne veulent pas faire garder leurs enfants, estime un médecin. Le mammouth existe!"

    Le ministre de l'Education Nationale fustige lui-même les profs

    De nombreux profs ont disparu de la circulation, planqués. Et refusent de reprendre le travail ( mais ne refusent pas le salaire...)

    La réouverture semble  un enfer pour les familles. Certains ont même organisé des classes sauvages dans la forêt pour dénoncer le dysfonctionnement du système éducatif!

    Les pédiatres disent ne pas comprendre cette atteinte aux droits éducatifs. La société française de pédiatrie réclame le retour rapide à l'école de tous les enfants

    Idem. Les enfants doivent  rejouer entre eux. Les normes sanitaires appliquées à outrance angoissent les petits. Au résultat, les enfants ne vont pas bien.

    Que fait-on à l'enfance? Alors que les adultes reprennent leur mode social "relativement" normal certes avec masque, les enfants sont toujours séparés strictement. D'où le nombre très faible accueilli en milieu scolaire.

                    GENERATION COVID : GENERATION SACRIFIEE ? QUEL VOCABULAIRE...

    La crise covid est terrible également  pour les lycéens, étudiants également qui ne trouvent plus de stage, plus de contrats en alternance. On commence de parler de "génération sacrifiée". Génération covid aussi ...Quel vocabulaire.

    Dans le genre surprise, alors que l'Education Nationale ne favorise pas la reprise scolaire pour tous, les enseignants ont reçu par le site Eduscol  qui leur est dédié une note du Ministère  qui invite les enseignants à signaler les élèves qui mettraient en doute les actions de l'Etat dans la crise covid-19. Un mode d'emploi de reprise très pointilleux (à l'image des 75 pages de normes)

    Les enseignants s'insurgent !

    Juste glaçant, alors que l'enseignement de base n'est plus (ou mal) assumé de voir un Etat donner beaucoup d'importance à la manière dont il est perçu. Jusqu'à demander aux personnels la délation si une discussion de classe critique le-dit Etat.  C'est juste totalitaire comme démarche. Inadapté à la situation surtout.

     

                                                                     Sylvie Neidinger

    education nationale,la poste,#enfants,#eduscol,generation covid,pas de classe,malaise des enfants,mairies,#bobigny,#marseille,mammouth éducation nationale

     

                                             COVID 19

                    

  • Bad buzz de A Buzyn: parole politique décrédibilisée

    Imprimer

    Agnès Buzyn reprend du service pour la campagne municipale LREM à Paris. Rachida Dati signale que sa rivale...aurait du s'abstenir. A sa première réunion de retour, la candidate n'aurait parlé que...d'elle-même selon son opposante LR qui ne la ménage pas...

    En mai, l'ancienne Garde des Sceaux stigmatisait déjà les introspections indécentes de A Buzyn. Son retour serait programmé "juste pour justifier le passé", selon Mme Dati.

    Effectivement la parole de l'ancienne ministre de la santé est totalement décrédibilisée: un cas d'école de parole publique insensée en raison de revirements à 180°.

                       RETOURNEMENTS DE VESTE

    V1-BUZYN 1ERE VERSION. Elle agit comme ministre de la Santé sans préparer la France  à une pandémie qu'elle dira pourtant avoir vue. 

    V2-BUZIN 2EME  VERSION. Celle qui démissionne du Ministère de la Santé en raison de l'affaire Griveaux pour prendre la tête de liste parisienne LREM avoue, comme un remords  (fameux article choc  du Monde)  : "Quand j’ai quitté le ministère, je pleurais parce que je savais que la vague du tsunami était devant nous. Je suis partie en sachant que les élections (municipales) n’auraient pas lieu".

    Elle ajoute avec l'orgueil qui la caractérise : "Je pense que j’ai vu la première ce qui se passait en Chine (…) Le 11 janvier j’ai envoyé un message au président sur la situation. Le 30 janvier, j’ai averti Edouard Philippe que les élections ne pourraient sans doute pas se tenir". Insinue-t-elle que l’Etat aurait été désinvolte.?

    A Buzyn dénonce ici clairement un scandale politique majeur. Elle aurait prévenu; Personne ne l'aurait écoutée.

    Pourtant la suite de ses revirements est illisible . On n'arrive pas à suivre: le tournis!

    Genre : "Je  suis ministre et ne m'affole pas pour les masques, les protections en milieu hospitalier  face à une épidémie, ni  programmer des tests en masse. Je suis très bien informée  mais pourtant je quitte ma fonction  en pleine pandémie pour la mairie de Paris . Afin de voler au secours du parti macroniste touché par l'affaire Griveaux. Je pleure lors de la passation et viens dire mon déchirement de quitter...mes fonctions de ministre. Ensuite, face à mon échec électoral je dégoise en signalant que les élections en période covid-19 sont de la mascarade, que tout le monde au gouvernement  connaissait les dangers de l'épidémie  mais que rien n'a été fait et que le 1er tour électoral  fut une mise en danger collective. Je charge le gouvernement autour de la notion de mascarade"

    Sa violente accusation  -par interview au journal Le Monde- arrive au pire moment: début du confinement. On se pince car la dame dans l'interview  démolit son propre comportement politique en croyant attaquer les autresLes français plongent alors dans une angoisse maximale suite à cette déclaration"lunaire".

    V3- BUZYN 3EME VERSION

    Puis en juin,  avec la seconde phase des élections municipales qu'elle entend mener,  elle se rétro-justifie genre  " je suis candidate au 2ème tour et tout ce qui était en notre pouvoir a bien été fait. Le gouvernement a bien agi ce,  en permanence"

    Sa mémoire devient ultra sélective. A Buzyn  retourne sa veste,  affirme contre toute attente que "le gouvernement a été parfait."

    Or, ses diverses étapes langagières se contredisent. Euphémisme pour dire qu'elle a menti... C'est l'histoire  d'un crash professionnel. Il est rare pour une parole publique de dire une chose et son contraire avec autant d'orgueil et d'aplomb  en si peu de temps.

                 MEDECINS EN COLERE: MULTIPLES PLAINTES 

    Les médecins non protégés en mars ont porté plainte contre Agnès Buzyn entre autres membres du  gouvernement. Les généralistes sont sévèrement endeuillés. Un psychologue marseillais a l'idée d'une pétition pour soutenir la plainte déposée par 600 médecins contre l'ancienne ministre de la santé Agnès Buzin et Edouard Philippe, tous deux alors en campagne électorale en pleine crise covid-19. La pétition fait un tabac (plus de  200 000 signatures) L'avocat Fabrice di Vizio porte cette plainte devant  la CJR la Cour de Justice de la République.

    Des plaintes x, encore des plaintes y...

                                         PAS LA CARRURE POLITIQUE?

    Agnès Buzyn, médecin n'avait probablement pas la carrure pour le ministère de la Santé,  ni même pour une fonction élective?

    A ceux qui répondent pour la soutenir (elle en a besoin..) qu'elle est/était en phase de dépression  nerveuse (info médiatisée)..il est simple de répondre que, a fortiori quand on est médecin,  on met un mouchoir sur son orgueil, on accepte  de ne pas viser des challenges non conformes aux possibilités humaines et qui engagent un pays si on se sent une faiblesse -sous réserve de la dite faiblesse.

    Par ailleurs, comment le Président de la République peut-il nommer à des postes à responsabilité des individualité présentant une faiblesse personnelle- si faiblesse il y a?

    Résultat. Ses paroles contradictoires en aller/retour donc mensongères l'ont décrédibilisée, elle. Et au delà, la parole politique actuellement  au pouvoir: E Macron, #LREM.

    Cette dame présente  un  ego démesuré "déconnecté du réel" ingérable visiblement. Quand les langues se délient ...Edouard Philippe semble la mépriser. Le départ précipité de A Buzyn  du Ministère dès lors semble se comprendre. Du coup son éclat surréaliste en retour aussi.

    Le monde politique, déjà mal reçu par des adeptes du "ces choses que l'on nous  cache" n'avait pas besoin de cette caricature extrême. Le fonctionnement démocratique est atteint de cette parole non fiable des responsables :  bad  buzz de Buzyn !

                                                                    Sylvie Neidinger

     

    Incendie Lubrizol:  Un rapport sénatorial égratigne le gouvernement et...Agnès Buzyn. Rappel: l'actuel Sénat est en opposition. Décidemment...

                                           COVID 19

  • Victor Schoelcher déboulonné

    Imprimer

    Alors que la Préfecture de Martinique retire une affiche covid-19 pro-distanciation sociale qui fit scandale car pouvant être lue comme raciste cette semaine et  s'excuse, l'actualité s'échauffe autour de la thématique de ...l'esclavage..

    Deux statues de Victor Schoelcher se voient vandalisées, détruites le 22 mai dernier en mémoire du 22 mai 1848  date de la fin de l'esclavage en Martinique. Le décret d'abolition de l'esclavage étant lui signé à Paris le 27 avril, porté par le dit Victor Schoelcher. Profession: journaliste.

    Une ville de Martinique et un bibliothèque portent d'ailleurs son nom. Les militants qui revendiquent cette destruction veulent rebaptiser la ville du nom d'autres intervenants ayant lutté contre l'esclavage: Franz Fanon, Simeline Rangon etc..

    Certains, en Martinique  dénoncent la trop grande importance  accordée au journaliste au dépend d'autres acteurs, notamment "noirs" pour utiliser ce terme.

    Rappel : le normand Pierre Belain d'Esnanbuc part en expédition en 1625. Il prend possession des îles pour lui-même et pour la France  en chassant les Espagnols de la zone. Martinique le 15 septembre 1635, il aborda avec 100 hommes pourvus de tout ce qui était nécessaire pour former des habitations sur la côte occidentale de l’île, dans l’endroit nommé le Carbet, à 2 kilomètres environ de l’emplacement où s’éleva plus tard la ville de Saint-Pierre.

    Principe de la colonisation: la terre est supposée vierge mais la population autochtone ...indienne décimée. Une économie s'installe au profit de planteurs dits créoles  (béké terme à l'origine incertaine. Toutefois "blanc" se dit beke chez les Ibo) et d'une main d'oeuvre dite "noire" en esclavage.

    wiki"L'esclavage avait déjà été aboli en France, pendant la Révolution française le 16 pluviôse an II, puis rétabli par Napoléon Ier par la loi du 20 mai 1802. Victor Schœlcher, nommé par Lamartine président de la commission d'abolition de l'esclavage, est l'initiateur du décret du 27 avril 1848 abolissant définitivement l'esclavage en France."

    Lorsque cesse l'esclavage curieusement et comme pour Haïti, les anciens propriétaires d'êtres humains sont... indemnisés. Pas les victimes... Problème....

    Une situation que de jeunes activistes dénoncent avec virulence. 

    MAIS.  Le "mais" est important. Venir relire le XIXème siècle avec les yeux de 2020 c'est faire de histoiro-centrisme déplacé. D'ailleurs en Martinique combien sont descendants des anciens maîtres par ailleurs. Le sang commun des anciens maîtres et esclaves coule dans les veines!

    Autre chose: un  activiste, un indigéniste  de 2020 n'a RIEN à voir avec un esclave d'hier. Il vit dans une autre société et ne peut surjouer en endossant un habit qui n'est pas le sien. La lourde problématique de l'esclavage est commune à tous. 

    Pour revenir à Schoelcher, certains écrits de  George Sand amie de Schoelcher sont juste illisibles aujourd'hui, racistes. Datés. On ne peut en 2020 revenir faire le procès a posteriori

    Avec un regard de 2020, Schoelcher a effectivement tout faux :

    (wiki) "Le discours abolitionniste de Schœlcher évolue au cours de sa vie. En 1830, dans un article de la Revue de Paris, « Des Noirs »10, après avoir fait une description terrible de la situation des esclaves, et montré comment l'esclavage transforme ces hommes en brutes, il se prononce contre l'abolition immédiate, car pour lui, « les nègres, sortis des mains de leurs maîtres avec l'ignorance et tous les vices de l'esclavage, ne seraient bons à rien, ni pour la société ni pour eux-mêmes » ; « je ne vois pas plus que personne la nécessité d'infecter la société active (déjà assez mauvaise) de plusieurs millions de brutes décorés du titre de citoyens, qui ne seraient en définitive qu'une vaste pépinière de mendiants et de prolétaires » ; « la seule chose dont on doive s'occuper aujourd'hui, c'est d'en tarir la source, en mettant fin à la traite »"

    Pourtant Aimé Césaire, le chantre de la négritude, immense intellectuel auteur du "Discours sur le colonialisme" l'a valorisé !

    L'écrivain Patrick Chamoiseau ne s'y trompe pas " L'ennemi n'est pas Schoelcher mais le Schoelchérisme" affirme-t-il dans son tweet.

    Capture.JPG

    Où l'on apprend, au passage que la Martinique a toujours  un ...ennemi ! Une blessure mémorielle ouverte.

                                          COUP D'ECLAT ERRONE

    Le passé n'est pas digéré. Mémoire de l'esclavage encore vive.

    Pourtant l'historien et militant politique des années 60/70  Gilbert Pago désapprouve l'acte inutile  de démolir des statues,  baptisé "coup d'éclat erroné'. Il replace la perspective historique:"Les historiens-chercheurs de Martinique (parmi lesquel-le-s je me place) eurent cependant à mettre en lumière que la disparition du statut juridique d’esclave reste l’aboutissement de plusieurs éléments diversifiés ; éléments que nous ne devons pas opposer mais appréhender comme systémiques (c’est à dire complémentaires voire interdépendants).
    Sur les deux-cent vingt-trois ans du système esclavagiste chez nous (1635-1848), les 59 dernières années, de 1789 à 1848 ont vu s’accélérer les insurrections d’esclaves entre Saint-Pierre en août 89 jusqu’à Gradis en 1847, en passant par les révoltes nombreuses de 1791-1792, les révoltes de Compère Général Fayance en 1794, les tentatives de Tiberge et de Fourne en 1795, les séditions du carnaval de 1797, la révolte de Kina en 1800, la révolte de Basse-Pointe de 1809, la révolte de septembre 1811 à Saint-Pierre, le soulèvement du Lamentin en 1820, la révolte partie du Canari cassé au Carbet de 1822, la révolte de Saint-Pierre de 1831, l’affaire de Spoutourne à Trinité en 1831, la sanglante répression de Fonds Massacre à Grand-Anse (Le Lorrain) en 1833. C’est essentiel pour nous de connaître tout cela, mais ce n’est pas sûr que tous, nous nous attachons à les connaître à fond et à les méditer."

    La Justice est saisie sur les actes délictueux, revendiqués de destruction de statue. Malheureusement, les activistes trouveront gloriole à se voir inculper...

    La mémoire historique reste un enjeu majeur. Qui connait le Chevalier Saint Goerges, autre Mozart...noir? Des étudiants de Lille veulent absolument le faire connaître! A juste titre.

                                                                Sylvie Neidinger

    #martinique,bbekké,schoelcher,franz fanon,histoiro-centrisme,esclavage,statues,aimé césaire,patrick chamoiseau,négritude,schoelchérisme,préfecture,gilbert pago

     

  • E. Macron en flagrant délit de mensonges: masques, Edouard Philippe...

    Imprimer

    Emmanuel Macron, dans un doc diffusé sur BFM ce lundi est en grave délit de mensonge. Selon lui, il n'y a a pas eu de pénurie de masques en France, contredisant les faits:

    - les soignants disent le contraire. D'ailleurs des millions de masques potentiellement utiles ont été brûlés en mars, alors qu'ils pouvaient servir !

    - les préfets venaient parfois au pied des avions en provenance de Chine "piquer" les masques commandés au nez des régions. Problèmes diplomatiques avec la Suède aussi par  le blocage à Lyon de masques fabriqué pour ce pays par  Mölnlycke !

    Le Ministre de l'Intérieur reconnait lui-même la réquisition de masques à l'aéroport de Mulhouse -Bâle etc.

    Une longue succession de faits.

    Cette phrase menteuse prononcée par le chef d'Etat en son Palais fait massivement bondir...Particulièrement les soignants, l'opposition, Twitter.

     

     

                             MACRON: FLAGRANTS DELIT DE MENSONGE

    Très récemment le Président de la République avait également  produit une contre-vérité: dénigrer dans son dos son premier ministre à la presse.

    Totalement lunaire selon  l'opposition.

    Pourquoi cette perte de nerfs de la part du N°1Les sondages s'inversent, font passer Edouard Philippe devant. "Jupiter" -qui se vit unique et parfait à la tête de la pyramide- accepte mal. 

    Gérant visiblement avec difficulté sa relation avec son premier ministre, il avait directement téléphoné à plusieurs rédac-chefs !!!!

    Comme un  enfant :pour dire que la décision parlementaire  du vote en urgence sans débat ne provenait pas de lui mais de  son PM.     

    Comme un enfant : "c'est pas moi c'est lui!" 

    Il le saborde face aux journalistes!  Délirant (surchauffe?):  un président  téléphone à la presse pour dire du mal de son Premier Ministre, laisser penser qu'il va s'en débarrasser.

    Puis vient  se contredire,  faire le matamore: avec une puissante morgue affirmer qu'il n'a jamais téléphoné aux rédacteurs! Le président  Macron reprend la terminologie de la "fake-news" dont il use et abuse au point d'en être lui même  régulièrement producteur!

    Il ose même au final nommer "petite musique indécente" les infos qui signalent sa mésentente avec Edouard Philippe ! Bizarre....Il dément fermement

    Au fait cela se nomme comment un trouble de la personnalité qui divise un individu en plusieurs entités: le trouble de celui (E Macron)  qui donne une info et dans le même temps attaque pour mensonge ceux qui transmettent strictement  la même info?

                                                                        Sylvie Neidinger

    https://www.franceinter.fr/endeuilles-par-le-covid-19-des-medecins-generalistes-estiment-avoir-ete-trahis-par-l-etat

     

     

     

     

                                                          COVID-19

                    

  • Bordeaux: scandale de l'église Saint-Jacques devenue entrepôt-garage

    Imprimer

    Une église du XIIeme siècle- on dit bien DOUZE- soit datant de  1120 est en danger extrême à Bordeaux.

    Une incurie. Un collectif nommé Collectif 1120-Eglise Saint-Jacques mené par un historien Guilhem Pépin essaie de faire bouger les lignes.

    Elle appartient à un particulier et se trouve dans un état lamentable.

    L'hôpital-prieuré sur la route Saint-Jacques de Compostelle sis rue du Mirail est caché de la vue du public.

    Architecture originale,  objet de publications:

    https://www.persee.fr/docAsPDF/bulmo_0007-473x_2015_num_173_1_12254.pdf

    Pourtant en extrème  danger. La clef de voûte s'est écroulée. Qu'ont-fait les maires successifs de Bordeaux??? 

    https://actu.fr/nouvelle-aquitaine/bordeaux_33063/bordeaux-historien-se-bat-sauver-une-eglise-12e-siecle-transformee-garage-voiture_33635459.html

    Le collectif réclame une aide. ..collective pour 1120.

    L'incendie de Notre-Dame de Paris a montré combien le bâtiment appartient finalement à l'humanité.

    Même chose pour  Saint-Jacques de Bordeaux!

                                          Sylvie Neidinger

     

    bordeau,collectif 1120-eglise saint-jacques

    bordeau,collectif 1120-eglise saint-jacques

     

  • Rungis entrepôt de stockage...de viande.

    Imprimer

    Il semble que la réquisition vienne de la Préfecture de Police de Paris.

    Encore une idée du fameux préfet Lallement ? [Celui qui vient de déclarer que "les personnes décédées en réa sont celles qui ne se sont pas confinées"]

    Les Autorités pour faire face au nombre de décès de la mégapole parisienne ont réquisitionné un entrepôt de Rungis afin d'y stocker les...corps défunts

    Quelle idée d'associer Rungis, l'actuel ventre de Paris (le premier "ventre" était aux Halles, 1er arrondissement) à  une...morgue? 

    Petite sémiologue rapide: les deux images s'autodétruisent!  Il semblait impensable de les associer.

    Rungis est le centre logistique de l'approvisionnement alimentaire de la région parisienne, soit une douzaine de millions d'habitants en 2019.

    Des halls de  fruits et légumes, poissons, viandes: royaume des carcasses. Celui spécifique de la viande de porc attend d'ailleurs son inauguration, reportée pour raison de coronavirus.

    Aller entreposer des corps défunts dans le monde-actif-  de la viande alimentaire tient d'un esprit probablement pervers. ô Rungis.

    D'un autre côté, pour les familles voir le corps de leurs êtres chers "entreposé" au même titre que de la barbaque vendue du kilo à vocation de découpe en steacks, de futures saucisses est un choc.

    Un esprit réaliste dira que la  crise coronavirus est en elle-même anormale. D'où une mesure anormale. Les capacités funéraires de la région parisienne sont dépassées à plus de 200 corps par jour en région parisienne par moments. Le lieu  est ...réfrigéré. Donc mieux qu'un camion frigorifique devant un hôpital ...pour le stockage.  Une façon de voir le verre à moitié plein !

    Derrière ce premier scandale, dû à la situation de crise, s'est développée en outre  une seconde polémique.

    Sandrine Thefine des Pompes funèbres de France s'est insurgée du coût d'accès. La Préfecture de police de Paris réclame 250 euros pour entreposer et 50 euros pour accéder !

    L'appel a été entendu. L'Etat vient mettre son nez dans cette affaire de coût.

    Le monde de la logistique (transport, stockage, manutention, gestion de l'info...)  est  encore sidéré de cette situation hors norme  dans ses lieux,  à Rungis.

    Emile Zola c'est certain, aurait ajouté un chapitre à son Ventre de Paris, qu'il trouvait déjà à l'époque ....monstrueux en tant que tel. 

                                                                                 Sylvie Neidinger

     

    http://www.leparisien.fr/val-de-marne-94/coronavirus-pres-de-800-corps-entreposes-au-funerarium-geant-du-marche-de-rungis-18-04-2020-8301675.php

    https://www.lci.fr/population/video-coronavirus-comment-le-marche-de-rungis-tient-il-le-coup-2151342.html

    #rungis,#morgue,entrepôt,covid-19,ventre de paris

    Suite Edwy Plenel publie une photo interdite de l'intérieur du site 

    Comme dans tout entrepôt de stockage, la manutention est mécanique....Mais ici des transpalettes pour... les corps ! 

    #rungis,#morgue,entrepôt,covid-19,ventre de paris,émile #zola

                                                   Crise covid-A19

             

  • Edouard Philippe-La photo ambigüe choisie par Libé

    Imprimer

    Le poids des mots, le choc des photos. Sémiologie.Photo journalistique du quotidien Libération.

     Voici le cliché qui accompagne l'article interview de E Philippe du 28 mars et qui mérite réflexion. Edouard Philippe se défendait de tout retard.

    Péremptoire, il annonçait, matamore:" je ne laisserai personne dire qu'il y a eu du retard sur la prise de décision s'agissant du confinement»" La photo le montre  beaucoup moins assuré....Le choix  visuel de la rédaction est hyper symbolique.

    #coronavirus,#macron,#philippe  #sondage,journal #libération,#retard,#municipales 2020,sortie au théâtre

     La photo est hyper complexe, duelle, atypique, bizarre. Premier ministre dédoublé. . L'air pincé. Sa main droit s'accroche au chambranle de la porte. Comme si, sonné l'individu avait besoin de se raccrocher. Ou alors toucher du bois pour conjurer le sort. 

    Il ne regarde pas l'objectif, donnant le sentiment d'un visage détourné. Ni  face au public ni de profil.

    Le jeu des miroirs est complexe, à l'image de la complexité de la situation du Premier Ministre, qui probablement avale de nombreuses couleuvres.( cf La relation avec le président Macron, narcissique)

    Il semble enfermé. Il semble étouffer.

    Le cliché le présente de biais, regard en biais. Pas direct !  On voit son dos et sa poitrine,  le miroir  renvoie l'image.

    Il est ici, selon Libé, face à ses paroles qui disent "qu'il n'y a pas eu de retard"

     

                                                     Sylvie Neidinger

     

    Les municipales n'ont pas été annulées et   dix ministres battaient le pavé, en lice dont lui-même !

     

                                            RUBRIQUE #CORONAVIRUS 2020 Covid-19

  • Edouard Philippe: SI... il y a bien eu du retard!

    Imprimer

    L'exécutif se sent mal à l'aide. E Macron dans une interview aux médias italiens se défend de tout retard. Edouard Philippe en fait de même :"  je ne laisserai personne dire qu'il y a eu du retard sur la prise de décision s'agissant du confinement», (conférence de presse)

    Le premier ministre, impératif compte ainsi fermer la bouche de qui, en fait?

    Cela ne passe pas ! Un sondage politique donne la réponse. Il rend d'ailleurs suspect les sondages Ifop qui placent actuellement les deux têtes de l'exécutif au firmament. 

    sondage retard.JPG

    Problème le réel de leur action politique démontre le contraire. Les citoyens ne sont pas dupes ! 

    1- Les élections municipales ont été maintenues

    2- Le 6 mars Macron engageait la population à sortir "malgré"le virus !

    3- La ministre de la Santé quitte son poste en pleine crise pour se lancer dans la campagne des municipales.

    4- Dix  ministres dont le Premier ministre sont entrés en campagne.

    Si cela ne se nomme pas un retard, cela se nomme comment? 

    CQFD.

    Le collectif C19 dont le médecin Ludovic Toro porte plainte pour ...retard contre Agnès Busyn et Edouard Philippe. Et ..mensonge.

                                                               Sylvie Neidinger

    #coronavirus,#macron,#philippe  #sondage,journal #libération,#retard,#municipales 2020,sortie au théâtre,analyse sémiologique

            RUBRIQUE #CORONAVIRUS 2020 Covid-19

  • RETARD-Le SIX mars E Macron sort au théâtre et incite la population à le faire !

    Imprimer

    Emmanuel Macron s'est fendu hier 28 mars  d'une communication dans la presse italienne où il "refait",  tout seul, le film des événements .A son avantage, comme à son habitude.

    Il se défend du retard français à mettre en oeuvre les mesures contre le coronavirus.

    Rappel: il a confiné la population...après le premier tour des municipales...Municipales durant lesquelles 10 ministres étaient en campagne. Agnès Buzyn  ministre de la Santé ayant démissionné pour "faire de la politique"#narcissisme,théâtre antoine,café joyeux,champs-elysées,#berléand,#macron; 6 mars;théâtre,#coronavirus,#retard,#blogneidinger,par le bout du nez

    Le plus sidérant est probablement la sortie du couple Macron  au théâtre le 6 mars pour une pièce narcissique : une histoire de président de la république  qui se gratte le nez et aurait besoin d'un psychiatre....

    La pièce effectivement autour du narcissisme d'un président.:"Nouvelle création d'Alexandre de la Patellière et Matthieu Delporte (Le Prénom), Par le bout du Nez est portée par François Berléand et François-Xavier Demaison, La pièce raconte l'histoire d'un président de la République victime d'une démangeaison nasale. Incapable de prendre la parole en public, il demande de l'aide à un psychiatre..."

    Une semaine avant que les écoles ne soient fermée, le 6 MARS 2020, le couple MACRON  VA AU THEATRE ANTOINE POUR INCITER LES FRANCAIS A SORTIR MALGRE LE CORONAVIRUS

    Pour... "inciter les Français à continuer de sortir malgré l'épidémie de coronavirus: "La vie continue. Il n’y a aucune raison, mis à part pour les populations fragilisées, de modifier nos habitudes de sortie", a-t-il déclaré vendredi soir, rapportent sur Twitter Jean-Marc Dumontet, propriétaire du théâtre Antoine, et Paul Larrouturou, journaliste à Quotidien"

    Les critiques fusent face à cette incitation à sortir. Plus d'une semaine a été perdue, en plus du maintien des municipales

    Le 9 mars  il inaugurait le Café Joyeux sur Champs-Elysée dans une ambiance où tout le monde s'approchait de tout le monde.

    On répète la phrase prononcée le SIX  mars  . Macron veut montrer l'exemple pour inciter les français à continuer de sortir malgré l'épidémie de coronavirus "La vie continue. Il n’y a aucune raison, mis à part pour les populations fragilisées, de modifier nos habitudes de sortie"(MACRON) 

    Toutes velléités du président Macron d'affirmer qu'il a pris les bonnes mesures sont caduques.

                                                       Sylvie Neidinger

     

    On a bien lu ce titre "pour inciter les français à sortir malgré le coronavirus":

    #narcissisme,théâtre antoine,café joyeux,champs-elysées,#berléand,#macron; 6 mars;théâtre,#coronavirus,#retard,#blogneidinger,par le bout du nez

     

                 RUBRIQUE #CORONAVIRUS 2020 Covid-19