Pays-GEOPOLITIQUE

  • Erreur: la Suisse n'est PAS en "concubinage" avec l'UE ! Ni un Britzerland...

    Imprimer

    Mme Livia Leu, plus haut diplomate helvète a donné son sentiment  le 2 mai dernier au retour de Bruxelles dans le Temps comme compte-rendu de ses entretiens suite à la renonciation il y a un an, par la Suisse à établir un accord cadre  désormais réclamé par l'UE.livia #leu,#suisse,#ch,#ue,#concubinage,#mariage,#divorce,#brexit,boris #johnson,#uk

    Etonnement, la Secrétaire d'Etat compare la relation Suisse-UE à un concubinage.

    Une image  peu reprise dans les médias. Et pour cause !

    D'une part, le terme est péjoratif à la fois à l'écoute (con-cu-binage) et dans ce qu'il signifie,  quand on cite tel roi et ses...concubines. Soit une "union de fait consommée" : sa définition.

    On évoque ici la vie privée donc  implicitement le registre ultra perso, physique  (entre autres histoires de couple) Dérangeant pour des...Etats.

    Mme Leu signifie ici  que Suisse et UE fonctionneraient comme un couple mais hors du cadre légal du mariage. Soit, une union libre sans contrat.

    Or, la notion de conjoint pose problème ici car appliquée à des contrées.

                                                     1 face à 27

    Surtout, il est fondamentalement inexact  de poser sur le même plan un pays, la Suisse et une supra-entité juridique de... 27 pays.

    Largement disproportionné! Cette disproportion est d'ailleurs une constante, pas simplement dans le discours de la diplomate en chef. Tout le suivi du dossier CH-UE présente ce décalage comparatif.

    Suite de l' interview: Mme Leu associe ensuite  le Royaume-Uni à la même logique matrimoniale  en comparant  le Brexit à un divorce avec l'UE.

    Là encore: même disproportion. L'UE n'est en couple avec personne! Ni  avec l'un de ses anciens membre (UK) ni avec un pays tiers (CH).

                          INVENTION FUMEUSE DE BORIS JOHNSON: LE BRITZERLAND, UNE CHIMERE 

    Pour continuer sur les dénominations improbables, le 28 avril dernier,  Boris Johnson accueillait  Ignazio Cassis, Président de la Confédération  sur le même registre linguistique autour d'une chimère: le Britzerland.

    Comme nous sommes tous deux en dehors de l’UE, créons un Britzerland!» "’(...)

    "En visite à Londres jeudi, le président de la Confédération Ignazio Cassis a renforcé avec son homologue Boris Johnson le front commun des deux pays face à l’UE. Les liens seront notamment approfondis dans le domaine des services financiers et de la recherche"(Le Temps, 28 avril, chapô)

    Le Britzerland étant décrit ici comme  un "front commun" ? Comment et jusqu'où ...s'affronter face à l'UE ? C'est en tous cas le vocabulaire retenu. Front? Frontal? Ligne de Front?

    Pour l'Union Européenne:  crainte que le fumeux Britzerland soit en fait un paradis fiscal renforcé à ses portes, les îles britanniques étant déjà bien placées?La notion de "front" ne venant pas rassurer...

    Concubinage? Divorce? Britzerland? Cet humour lexical offensif décidemment  passe mal au regard des enjeux et des interrogations multiples portant à conséquences pour les économies.

                                                 Sylvie Neidinger 

     

    capture article le Temps du 28 avril 2022, citation "front commun"

    livia #leu,#suisse,#ch,#ue,#concubinage,#mariage,#divorce,#brexit,boris #johnson,#uk,"vocabularia,#britzerland,ignazio cassis,ch-ue,boris johnson

  • La table de Vladimir Poutine: un designer italien

    Imprimer

    Rubrique Politis Sémiologie de l'image.

    La table de réception du président russe a  stupéfait le monde lors des récentes  visites du chancelier allemand Olaf Scholz et d'Emmanuel Macron. Beaucoup de suivi presse, de détournements et de rires  sur les réseaux sociaux. autour de ces réunions particulières. Pour la première fois: une telle image.

    Ce meuble circulaire blanc à feuilles d'or est paradoxal:  pratique pour réussir à installer une vingtaine de personnes en son pourtour. Mais  pratique aussi pour ..isoler! 

    En l'espèce, la "Maître du Kremlin" reçut ses interlocuteurs européens  individuellement à grande distance, un éloignement inhabituel en diplomatie. Les chancelleries allemande et française évoquent le refus de test covid motivant cette mise à distance "à l'autre bout de la table". 

    Concernant la France, était-ce  un message  retour à l'improbable  visite  du 21 mai 2017 à Versailles, fort  humiliante en terme d'image diplomatique.? V Poutine conduit par  E Macron  vistant  les jardins  en voiturette de golf à Versailles? "Cocasse" avait alors  titré la presse. 

    Visiblement en février 2022,  le meuble blanc en bois, datant de 1996 fut bien utilisé  en vue d'éloigner le visiteur par précaution sanitaire, comme le précisent les services du président russe. #table de réceptiono,n olaf #scholz  ,#Macron,  #Poutine

    Toutefois  le placement d'un visiteur haut dirigeant à l'autre bout des six mètres  de la table porte un autre message SYMBOLIQUE  au delà de la simple prudence prophylactique.

    Il isole l'interlocuteur réelement "tenu à distance" . Le contraire de ce qu'une rencontre directe de deux chefs d'états signifie habituellement en poignées de mains médiatisées.

    Le message visuel était donc exactement représentatif  du fond. Poutine exprimait ici sa non proximité de vue avec les deux dirigeants européens.

    Le contraire du concept diplomatique de "Table de négociation"

                                      UN MEUBLE ITALIEN  DES ANNEES 90

    La pièce unique  fut commandée en 1996 sous Eltsine à l'entreprise OAK de Cantu, près du lac de Côme ,." Elle faisait partie « de la plus grosse commande qu’on n’a jamais eue », raconte le PDG  Renato Pologna. Son prix ? « Ah, c’était en lires à l’époque, une table de ce genre vaudrait aujourd’hui environ 100.000 euros » et le total de la commande « plus de 20 millions d’euros »." 

    Normal: il s'agissait de meubler tout .le Kremlin , soit ..7000 mètres carrés sur deux étages du sol au plafond.  "l'entreprise fournissait les meubles, les sols, les boiseries ou encore les finitions en marbre sur les murs des salons du Kremlin."

    Cette extraordinaire table diplomatique  a fait couler beaucoup d'encre...Le message implicite de la non proximité avec l'UE  est bien compris comme tel. La suite des évènements avec l'entrée en conflit en Ukraine confirme que les rapprochements diplomatiques ont échoué..

                                                                    Sylvie Neidinger

     

    #table de réceptiono,n olaf #scholz  ,#Macron,  #Poutine

    (capture) 

  • Irlande discrète sur l'anniversaire des 100 ans de son Indépendance

    Imprimer

    Les relents  du terrible Brexit aux conséquences incalculées ont gâché la Fête. Celle du centenaire de l'Indépendance de l'Irlande, commémorée en toute discrétion. Le 6 décembre dernier était la date anniversaire du Traité anglo-irlandais qui organisa la partition du pays.

    En effet, combien est compliquée  cette notion de "non frontière intérieure entre l'Irlande membre de l'UE  et son nord-est géographique".

    Soit  l'Irlande du Nord, partie du Royaume-Uni.

    Mais du coup une  frontière douanière  se pose entre l'Ulster et sa mère patrie britannique,  source de tensions.

    Or, la notion de "tension" dans cette zone est juste potentiellement source de conflit civil. 

    Au delà du Brexit, le gouvernement Johnson compte ne pas  respecter  les accords de départ de l'UE  qu'il a lui même signés. Son premier ministre remet tout en cause dont les accords douaniers hyper compliqués en Irlande du Nord.

    Malheureusemement, sur le terrain, cela a DEJA commencé à bouger entre catholiques et protestants en Irlande du Nord.

    Ce qui n'était pas arrivé depuis les accords du Vendredi Saint du 10 avril 1998, accords de paix plus que précieux. 

    Le président américain Joe Biden d'origine irlandaise accuse, le 10 juin dernier  le gouvernement Johnson de mettre de l'huile sur le feu en refusant les contrôles douaniers pourtant prévus. Il demande expressément  à Boris Johnson de se calmer à propos de l'Irlande du Nord.

                                             SAGE IRLANDE

    Certes cette réorganisation des douanes est compliquée sur le terrain en Irlande du Nord...Mais c'est bien une conséquence non prévue par des initiateurs  du Brexit !

    Dans ce contexte tendu, l'Irlande, très sagement n'a pas accentué la commémoration de cette date historique. Le choix du présent a été préféré à celui d'exposer le passé. 

    La cuillère  commémorative n'a pas été tournée dans la marmite qui bout encore un peu. Choix diplomatique de la classe politique irlandaise, de ses médias, de sa population.

                                                               Sylvie Neidinger

    Indépendance de l'Irlande

    https://duboutduborddulac.blog.tdg.ch/archive/2021/12/05/irlande-la-grande-famine-la-revolution-vus-par-le-realisateu-318915.html

    La révolution Irlandaise

    La Grande Famine

    Indépendance: la guerre

    #irlande,#indépendance,#brexit,irlande du nord,discretion,#commémoration

    https://www.lesechos.fr/monde/europe/lirlande-fete-le-centenaire-de-son-independance-dans-lombre-du-brexit-1370143

    Sur arte Une histoire d'Irlande: 100ns entre Indépendance et Séparation

    #irlande,#indépendance,#brexit,irlande du nord,discretion,#commémoration,#ulster,sagesse

  • Irlande, la Grande Famine, la Révolution vus par le réalisateur Ruan Magan

    Imprimer

    La chaîne européenne Arte donne à voir deux films ultra documentés sur deux épisodes majeurs de l'histoire irlandaise traitée par un témoin essentiel car ...irlandais: Ruan Magan, réalisateur, scénariste, producteur:

    La Grande Famine  en Irlande (2020) 

    La révolution irlandaise (2019)

    La plongée dans la période sombre de la famine (1845-1851) est douloureuse. Un million de morts, un million de migrants souvent partis sur des bateaux cerceuils.

    Alors que nos souvenirs scolaires (nous, non irlandais...) évoquaient le mildiou, maladie qui affecte la pomme de terre nourriture  essentielle du peuple irlandais, une autre réalité se fait jour : l'impact de la colonisation britannique sur cette famine, en amont et pendant la crise.

    Premier questionnement : pourquoi cette mono-alimentation? Quels processus économiques conduisent à cette subsistance  de survie. Ce, avant la famine? #irlande,#grandefamine,révoution,ruan #magan

    Certes, d'autres pays européens furent touchés à cette époque par le miliou et ses conséquences. Mais l'ensemble se chiffre à 100 000 tous autres pays confondus contre UN MILLION d'irlandais mourant de faim aux côtés de la Grande-Bretagne et ses réserves alimentaires.

    Une histoire douloureuse. A savoir: le système colonial des grandes propriétés britanniques en Irlande permit tout de même en cette même période de disette d'exporter des biens alimentaires vers Londres !! 

    Le reportage, à la fin n'évoque pas un génocide au sens onusien de la "programmation". Mais un témoin parle de "génocide par indifférence": ne pas avoir fait grand chose pour éviter la tragédie dans un pays si proche et dominé.

    La société  irlandaise qui chantait et dansait, parlait gaélique a sombré à cette époque. Un grand silence s'est abattu. Avant la reprise en main par la Révolution puis la République.

    La somme des souffrances est incommensurable. UN MILLION. L'ancien monde irlandais a sombré.

                                                         Sylvie Neidinger

    https://www.ruanmagan.com/documentary

    Sur Arte, « La Grande Famine en Irlande », dernière tragédie avant l’indépendance. Cette première catastrophe humanitaire à être couverte par les médias, négligée par Londres malgré un million de morts entre 1845 et 1851 ouvrit la voie à la révolution puis à la République irlandaise.

    https://www.guide-irlande.com/culture/grande-famine/

    #irlande,#grandefamine,révoution,ruan #magan

     

    100 ANS D'INDEPENDANCE FETES CE 6 DECEMBRE 2021

  • L'AIEA se rappelle à l'AUKUS en boomerang

    Imprimer

    Alors que l'Australie a brutalement rompu le contrat "sous-marins" largement engagé avec la France (preuve de l'ancienneté du contrat: ce personnel australien installé depuis plusieurs années sur le chantier de Naval Group) les conséquences négatives de ce coup de Trafalgar anglo-saxon se font jour pour l'Australie :

    - Une rupture de confiance totale puisque les décisionnaires australiens n'ont pas eu le courage de l'annoncer au co-contractant. Macron vient de resignifier hier  cette rupture de confiance  à son homologue Scott Morrison.

    - Une décrédibilisation générale de l'Australie comme partenaire puisque ce pays  s'est moqué d'un contrat signé: aucun respect des engagements. Un "coup dans le dos" du partenaire et allié France diront les français et les européens en solidarité UE.

    - A la face du monde multiltéral la décrédibilisation des trois anglosaxons au coeur du coup de Trafalgar : USA (bénéficiaire) Australie (payeur) Royaume-Uni.

    L'ambassadeur de France se moque. Il nomme ceci la puérilité de l'Australie à avoir gardé le secret.

                            PROLIFERATION NUCLEAIRE INTERDITE PAR LE DROIT INTERNATIONAL!

    Après la morgue des premiers jours de l'annonce par ce "club des trois", le boomerang de la réalité retourne en Australie:

    - Un nouveau contrat avec les USA dans un registre différent puisqu'on parle ici de technologie nucléaire signifie de facto   retard à la livraison.

    - Le droit international entre en  jeu avec l'AIEA qui se rappelle aux trois anglo-saxons: construire des sous-marins nucléaires ne tient pas de la seule  volonté décisionnelle des trois cités!

    Des règles juridiques précises sont installées pour éviter la prolifération de l'armement nucléaire. Dans la zone indo-pacifique comme ailleurs! 

    - Du coup le retard s'accumule en plus de la fabrication par cet aspect juridique. 

    - Comme autre conséquence, l'Autralie a vu l'accord commercial qu'elle entend installer avec l'UE reporté...

                                  ACTE HOSTILE EN DROIT COMMERCIAL

    Rompre un mega contrat unilatéralement de 56 milliards d'euros sans prévenir en amont est un acte hostile dans le droit commercial. Carrément une tromperie selon Malcolm Turnbull  prédécesseur du premier ministre australien Morrison qu'il fustige.

    Au passage les Etats-Unis ont ici maltraité par négligence  un allié, la France. Ce, peu de temps après l'évacuation sèche sans coordination de l'Afghanistan, laissant tous les alliés pantois.

    Au passage, le Royaume-Uni englué dans les conséquences du Brexit avait-il intérêt à s'engager dans ces ventes d'armes  toutes trompettes dehors, avec tambour et fracas contre la Chine qui est par ailleurs un  partenaire commercial dont elle a besoin ? Pas certain. 

    Le boomerang australien est bien retourné à son lieu de lancement...

    Si l'on peut en rire, "boom" est bien le mot de synthèse de ce dossier.

        

                                                         Sylvie Neidinger