Pays-USA-Tweeto-TRUMP

  • "Affaire Epstein": l'enquête américaine par l'investigateur Dylan Howard

    Imprimer

    Le journaliste Dylan Howard reprend et augmente  avec son  équipe (Cronin, Robertson)  les données de cette affaire de pédophilie qui touche de façon spectaculaire des personnalités ayant bénéficié du système Epstein. L'homme été retrouvé mort en août 2019,  dans sa cellule: suicide ou suicidé. "Suicidé par strangulation" au point actuel des faits.

    La version officielle du décès a rapidement été contestée par le propre frère qui organisa  une contre expertise. La nature des blessures  reste difficilement compatible avec un suicide.. Le ministre de la Justice  confirmé l'irrégularité des conditions de détention. L'ancienne compagne impliquée, Ghislaine Maxwell dit craindre pour sa vie et conteste elle aussi la version du suicide. 

    La traduction d'un  livre américain d'investigation  vient de paraître en français. 

    Capture d’écran 2021-02-05 071039.png

    La réalité dépasse largement la fiction!  La couverture  signale: espionnage, prostitution, esclavage, mensonges, chantage.

    Chantage par les vidéos: les appartements étaient truffés de caméras.

    On ajoute au listing écrit de cette première de couverture l'univers des fonds d'investissement vautour en arrière plan, les fonds d'investissement  liés à la CIA: du Hollywood pur jus ! 

     Ce livre  édité par Le Jardin des Livres va plus loin que ce qui était écrit antérieurement  sur les interactions éventuelles  de Jeffrey Epstein   avec FBI et Mossad mais n'aborde pas la forte relation d'amitié avec l'ancien président Trump.

    Le scandale Epstein présente la caractéristique d'impliquer directement des personnalités de premier plan au coeur du pouvoir politique de pays majeurs. Un autre ancien président est cité: Bill Clinton (ce tableau bizarre retrouvé au domicile, les voyages en Lolita Express )  le Prince Andrew, Ehud Barak et autres.

    Important. Le décès du prédateur sexuel, homme de la classe moyenne new-yorkaise devenu multimilliardaire, n'a pas étouffé l'affaire puisque la Justice poursuit ses investigations dans plusieurs pays.

    Les victimes témoignent et leur témoignage est désormais pris en compte. Les personnalités citées commencent à rendre des comptes. Donc à expliquer. A mourir aussi comme le "personnage" central.

    Et pas seulement lui. Le dossier remue beaucoup puisque un meurtre a été commis le fils de la  Juge Salas a été assassiné cet été

    Les ramifications du dossier impressionnent.

    On cite ici celles qui ABOUTISSENT. Ce qui de facto valide les données de l'affaire Epstein, hors-norme:

    Leon Black est débarqué en janvier 2021 du fonds ApolloGlobl Managment pour ses 158 millions d'euros virés à Epstein. Un résultat concret, factuel qui valide un lien d'affaire sulfureux.. Mais la nature exacte du cadre relationnel, de l'usage des fonds n'est pas décrite.

    Jes Staley au Royaume-Uni etc.

    La Justice avance et pose ses éclairages dans les ramifications. Elle se heurtera tout de même à une porte difficilement ouvrable: celle des services de renseignements étatiques.

    Egalement, elle se doit de la plus grande prudence. Avoir été l'ami de J Eptein ne signifie bien évidemment pas avoir participé à ses actes illégaux.

    Le volet français est important puisqu'une enquête a été ouverte autour de homme lui-aussi dénoncé par ses victimes Jean-Luc Brunel à la tête de deux agences de mannequins, pourvoyeur de jeunes filles à Epstein.

    Paris  où le domicile de Epstein avenue Foch a été "nettoyé" par son intendant après le décès comme pour faire disparaître des preuves.

    Paris siège d'une association plus que discrète, l"Association pour la promotion de la politique culturelle nationale menée dans les années 80 et 90 du XXème siècle" signalée par le livre comme liée à Jack Lang et ayant reçu des fonds de Epstein. Les deux étaient en lien d'amitié. Ce fait de réception d'argent, confirmé par la presse, n'induit pas grand chose à ce stade. L'info reste lacunaire. Cette info reste un  jalon posé sur un éclairage futur.

    L'affaire Epstein  tentaculaire  AVANCE pas à pas dans la compréhension.

    On a observe les tentatives de blocage à l'origine,  d'étouffement, la  difficulté à sortir les infos. Pendant des années, les victimes féminines ne furent pas entendues!

    Puis les uns après les autres, les protagonistes sont rattrapés. On reste certes  hyper loin d'une compréhension complète. Le prince Andrew et les autres n'ont pas encore témoigné. Les services de renseignement éventuellement  impliqués par définition ne livreront pas probablement d'explication.

    L'information progresse, mois après mois. Le livre de Dylan Howard y contribue.

                                                                                     Sylvie Neidinger

     

    Don en 2018  de Jeffrey Epstein à une association proche de Jack Lang

     

  • 20/01/21, investiture du Président Biden: comment réconcilier et mettre fin à la...guerre de Sécession?

    Imprimer

    Aujourd'hui 20 janvier 2021 s'installe Joseph Robinette Biden avec la traditionnelle cérémonie de l'investiture.

    Anecdote : le nouveau président va prêter serment sur sa propre Bible familiale catholique à la croix celtique d'origine irlandaise, devant la Nation au Capitole.

    Accompagné de  la vice-présidente Kamala Harris.

    Tweeto-Trump quitte les lieux qui subissent actuellement une désinfection complète, covid oblige.

    Un vaste champ d'action attend.la nouvelle équipe. Avant tout pour panser les plaies ouvertes . Celles aboutissant à l'insurrection du 6 janvier dernier: une déchirure pour les Etats-Unis.

    Deux Amériques s'affrontent...frontalement. Les armes circulent.

    L'invasion du Capitole par les supporters trumpistes, le jour de la certification du vote à la Présidentielle 2020 a sidéré le pays et le monde.

    Plusieurs analystes et historiens établissent un lien direct avec la guerre civile (Civil War)  du XIXeme siècle (1861-1865), 620 000 soldats tués.

    Le conflit  interne entre les onze Etats Confédérés sudistes et les autres...perdure.

    Le drapeau des 11 est régulièrement agité, preuve de la permanence du conflit.

    Selon Philippe Labro, bon observateur des USA: la guerre de Sécession n'est tout simplement pas terminée.  L'historien Bertrand Van Ruymbeke partage cet avis.

    L'actuelle division du pays dépasse le simple champ électoral du débat d'idée. Elle est gravissime et résulte de la  précédente présidence chaotique.

    Joseph  Biden a du pain sur la planche pour réconcilier non seulement les simples différences mais les points de vue irréconciliables. Pour surmonter haine et divisions hyper accentuées sous la présidence Trump. C'est le rôle d'un Président qui se respecte: rassembler et non mettre de l'huile sur le feu à coup de tweets et discours incendiaires.

    Page tournée.

                                                                 Sylvie Neidinger

     

    *Toutefois le lien de confiance  avec les européens mis à mal par Donald Trump -qui posait les alliés comme ennemis!-  va être difficile à reconstruire.(sondage)

    * Steve Bannon, l'âme damnée  de l'extrême et de l'ancien président est gracié ! Quel système bizarrement démocratique. Fin de mandat: des exécutions en série et dans le même temps à 73 individus la grâce dont celle de S. Bannon aux mains lourdement chargées.

     

    #USA #investiture #JoeBiden   #KamalaHarris #Capitol #Capitole #TweetoTrump #réconciliation #20/01/21 #Bible

  • Trump Donald et Melania: analyse sémiologique des...gants cuirs noirs, poing levé

    Imprimer

    USA. La page Trump  va se tourner dans deux jours, 20 janvier.

    Avec une sortie peu glorieuse: ces deux mois de  mise en cause d'une élection démocratique, chauffant à blanc ses supporters  aboutissent à la violente insurrection du Capitole du 6 janvier dernier. 

    Place aux historiens, aux analyses diverses.

    DONALD TRUMP:

    Une image attira l'attention lors du discours du 6 janvier 2021: le poing levé ganté de cuir.gant 6janvier.png Ce n'est pas la première fois que le président produit ce geste. Or, le poing levé ganté de cuir  n'est pas anodin aux Etats-Unis. Il signe la protestation des sportifs américains  contre le racisme. Laquelle resurgit  fin août 2020 en référence à l'ancienne protestation du gant cuir  noir levé des J0 de Mexico en 1968. Ce,  pour dénoncer la situation subie par la population noire.

    Plusieurs analyses de la séquence Trump/poing levé/cuir noir en découlent:

    - Hypothèse 1: RAS.  Il n'y a rien à en dire. Il fait froid, le président porte des gants dont le code couleur classique est majoritairement le noir ou le brun. Il s'exprime, lève le poing dans le feu de son discours.  Tout de même tous les politiciens ne lèvent pas le poing lors des discours. Un poing levé est  signifiant (de victoire, de force, de volonté d'en découdre...).

    - Hypothèse 2: Donald Trump diffuse un message politique implicite pour ses électeurs dont  sa base suprémaciste Mawa (make america white again)  et/ou confédérée. Trump reste fondamentalement  un homme du show de téléréalité. Il connait bien les codes de communication implicites, les messages donnés par les autres voies que la parole.

    Dès lors, le poing levé ganté noir de Trump peut être analysé comme "parallèlement en réponse au poing cuir  noir antiraciste. Donc  exprimant  la révolte des... suprémacistes blancs.

    Il ne va pas jusqu'à porter un gant blanc pour ne pas se ridiculiser.

    Mais ce geste hyper  codé, donné lors d'un discours crucial, devant le lieu ultra symbolique du Capitole peut s'interpréter en ce sens. Les médias ne s'y trompent pas : ils reprennent souvent cette image du poing levé ganté de noir de Trump pour illustrer les articles liés au discours du 6 janvier 2021!

    MELANIA TRUMP

    Dès lors, si l'hypothèse 2  d'un acte volontaire est valide, on se souvient d'une ancienne  histoire de gant noir, cette fois liée à Mélanie Trump, également dans l'enceinte du Capitole. Lors du discours sur l'état de l'Union de son époux du 5 février 2019 le "première dame" monte à la Tribune vêtue d'une veste militaire d'officier de marine. mlani un gant 2021-01-16 172228.pngElle salue de  la main droite levée, sans gant. Et tenant  sa main gauche bizarrement gantée de noir cuir, pointée vers le bas.

    C'est tellement surprenant qu'un magazine de mode  évoque la scène du gant unique et dit chercher le message... si il y en a. 

    Or, si le geste est volontaire, il est  politique! Il peut se décoder aisément, signifiant que la couleur blanche est "up", la noire: "down".

    A savoir dans la catégorie "message implicite"  Melania avait déjà produit une polémique volontairement par son choix vestimentaire.

    On  se souvient qu'elle avait déjà utilisé le vêtement comme illustration symbolique, autour d'une veste couleur militaire..Le 21 juin 2018, L'épouse du président  visite à McAllen, à la frontière mexicaine, un centre de détention  pour enfants capturés à la frontière. Elle arbore alors une veste couleur militaire kaki avec un texte inscrit provocateur : "I really don't care, do u ?Capture d’écran 2021-01-18 063824.png Une provocation "à la Donald Trump" au sens de se moquer de toute convention. Et la première-dame de se muer en  "femme-sandwich". Mais sans donner d'explication ! 

    Le contenu vient ensuite, énigmatique puisque l

    La côte de la première dame plonge actuellement, comme celle de son mari, de  sa famille, des politiciens républicains qui ont soutenu jusqu'au bout la folle contestation du résultat démocratique avec l'argument du "vol" au point de générer une insurrection au coeur des Institutions.

    La presse décrivait Melania Trump plutôt comme femme effacée,  éloignée de son mari, voulant divorcer etc.

    Or, les deux actes symboliques de la veste à message, du gant noir porté vers le bas alors que la main blanche dénudée salue, vont dans le sens d'un fort message politique non verbal.

    Ceux qui veulent comprendre ont compris. Le message subliminal est grossier et direct. Du Trump pur jus.

                                    TOUJOURS PLUSIEURS HYPOTHESES

    La symbolique du poing levé au gant cuir noir, du gant cuir noir  en bas, de la veste "rien à faire=I realy don't care do u" puisqu'elle n'est pas commentée par les intéressés ne peut définitivement être analysée.

    Mais  il n'y a pas de hasard à se vêtir ainsi ou  à produire ces gestes hautement symboliques! 

    Ici, il est important par cette lecture sémiologique des images d'ajouter un niveau d'analyse politique à ce qui peut-être de la symbolique volontaire, mais non assumée verbalement par le couple Trump.

     

                                                       Sylvie Neidinger 

     

    MESSAGE #SUBLIMINAL,, #GANT DE CUIR NOIRPOING LEVÉDONALD #TRUMP, , #MELANIA TRUMPMESSAGE VESTIMENTAIRE,  JO MEXICO 1968, #USA, #VESTE, FEMME-SANDWICH#MAWA     

     

       

                                            rubrique sémiologie de l'image   

    photos capture d'écran

  • CAPITOL: MEGA MAGA MAWA

    Imprimer

    L'acte  insurrectionnel du 6 janvier 2021 contre le Capitole (Capitol en anglais) a sidéré le monde et meurtri.

    MEGA EVENEMENT La violente  sédition a vu des individus remontés  rentrer au coeur des lieux du pouvoir de la démocratie américaine. Jusqu'au bureau de Nancy Pelosi qui fut dévasté, dévalisé  par un individu qui en mettant ses pieds sur les dossiers, entendait écraser l'état de droit. Les représentants réunis en session eurent  la peur de leur vie. .  L'enquête et les arrestations en cours révèlent la violence de l'assaut. Cinq morts sont à déplorer au total. L'image de la démocratie américaine est touchée. Les centaines d'inculpations démarrent.

    MAGA EVENEMENT. Les vidéos, photos et profils des individus arrêtés montrent clairement que  les insurrections sont trumpistes, chauffés à blanc par le discours de  Donald Trump lui même qui  a demandé à ses suppôts d'aller vers le Capitole. Ils portent le slogan trumpiste "Make America Great Again" sur les drapeaux, les casquettes. Le signe Q est visible. La confusion informationnelle est totale par ceux qui estiment l'élection "volée" en dépit des décomptes revérifiés.

    Donald Trump qui a perdu le sens de la réalité, englué dans son combat narcissique est TOTALEMENT responsable de la dérive. Il en a d'ailleurs subi le coût politique depuis: son second impeachment vient d'être voté. Tout est tenté désormais pour qu'il ne puisse se représenter.

    La bascule principale  de la dérive anti-démocratique se fait le 3 novembre: jour de élection de Joe Biden dont le président  orangé (cheveux et maquillage) conteste le résultat. Sa pathologie personnelle décrite par sa nièce Mary fait qu'il ne peut admettre son échec. Sa pulsion de mort personnelle est transmise aux autres par ses réseaux sociaux tournée en violence. Il fait entrer ses supporteurs dans une transe collective liée à leur thématique du "vol" de l'élection.

    Il chauffe à blanc. Ce blog avait signalé la violence, vulgarité des "pourriels" r de l'équipe Trump, en recherche de financements pour contester. Les courriels  insultaient l'autre camp. Un lourd climat de guerre civile toxique s'installe après le 3 novembre.

                                         TRUMP= MEGA GAGA

    En choisissant de ne pas reconnaître sa défaite, le président GAGA sombre dans la descente aux enfers qui mène à cette insurrection collective L'attaque du Capitole est une conséquence directe et annoncée de la contestation virulente tendant à délégitimer l'autre camp.

    MAWA EVENEMENT Cette expression vient d'un excellent article du psychanalyste Michel Schneider qui confronte l'individu Trump et sa pathologie aux développements sociaux et politiques des USA. L'article exprime clairement l'idéologie du trumpisme.

    On a psychanalysé Donald Trump

    "Le problème est que le délire de Trump rejoint celui d'une bonne partie de l'Amérique. "Make America great AGAIN", dit-il. Ou encore, plus significatif d'une involution narcissique régressive, "America is back." Y a-t-il là autre chose que la nostalgie d'une époque où la toute-puissance des Etats-Unis et, au sein du pouvoir, la domination des mâles blancs et riches ne faisait pas question? Or les deux mandats d'un président noir et la victoire annoncée d'une présidente, deux événements sans précédent, ont renvoyé les Américains les plus fragiles sur le plan identitaire, et aussi, dans l'ensemble, les plus démunis sur le plan économique, à se réfugier dans un passé révolu pour refuser un futur où ils risqueraient de se dissoudre."(...)

                                   TRUMP =MAWA "MAKE AMERICA WHITE AGAIN" 

    (...) Quand il promet aux white trash qui l'ont élu – dont il dit, non sans clairvoyance : "Je suis comme eux, en plus riche" – de restaurer la grandeur de l'Amérique, il sait fort bien qu'a sonné l'heure du déclin, démographique et culturel, même s'il n'est pas encore politique et économique. Répliquer comme Obama que les Etats-Unis sont encore un grand pays, c'est méconnaître qu'est menacé de l'intérieur le pouvoir de l'Amérique blanche et mâle.

    Même si au fond il n'est peut-être pas raciste, parce qu'il n'est rien de particulier, l'Amérique profonde, elle, l'est toujours, comme l'ont montré les violences de Ferguson et Charlottesville. Le mot d'ordre subliminal de Trump est "Make America white again". C'est cette Amérique-là qui veut faire retour. Pas l'Amérique libérale et instruite des côtes Est et Ouest, des grandes universités et de la Silicon Valley"

    Trump a usé de slogans  issus des mouvements White Power. Souffler sur les divisions est son fond de commerce.

    Suite à l'insurrection du Capitole, le danger d'implosion en guerre civile a été pris au sérieux, les appels à mobilisation le jour de l'investiture par les opposants sont scrutés à la loupe,

    Par sécurité, les militaires occupent le terrain en prévision de l'investiture. 

    Le trumpisme a chauffé à blanc les fractures de son pays qu'il a paradoxalement contribué à affaiblir, à l'opposé de l'objectif MAGA. 

    MEGA DANGER. Quelle va être l'attitude à venir  de la base trumpiste?

                                               Sylvie Neidinger

     

    Symbole très fort que l'armée US  appelée en renfort et qui littéralement vit dans les lieux de pouvoir.

    attaque du #capitole,#capitol sédition,#trump #maga,#mawa,#suprémacistes,#usa

     

    Suite La Justice américaine  recule sur la notion d'assassinats programmés  d'élus au Capitole. Visiblement une fausse piste de l'enquête.

  • TRUMP et ses pulsions de mort: président déséquilibré, USA salis

    Imprimer

    La folie du président Trump est enfin citée en tant que telle. Cette fois par des républicains de son camp. Ce après son opposition démocrate. Nancy Pelosi  souligne rélulièrement  ses problèmes mentaux . Elle vient de demander à ce qu'il soit éloigné des codes nucléaires. Et que soit relancée -fait historique- une seconde procédure de destitution ou  impeachment ,sur la base du 25ème amendement: "Il est fou déséquilibré et dangereux il doit partir " Elle va lancer plusieurs actions cette semaine.

    La réalité mentale du président des Etats-Unis est enfin ouvertement citée par les plus hauts responsables. Dommage, un peu tard après l'épisode du Capitole pris d'assaut par des factieux en sédition suite aux ordres donnés par Donald Trump et Donald Trump Junior.

    Sa nièce Mary Trump bien informée car membre de la famille et psychologue clinicienne  avait prévenu en publiant en juillet son livre choc pour prévenir"Too Much and Never Enough: How My Fmilly Created the World's Most Dangerous Man" La saga familiale part de son grand-père lui même décrit comme sociopathe.

    Au début de la prise de pouvoir, un collège de psychologues américains avait tiré la sonnette d'alarme. En fin de pouvoir, un documentaire vient parachever le travail d'information sur le thème: "Les psychologues qui ont été interviewés dans le documentaire assurent avoir le devoir médical d'alerter l'opinion américaine sur la santé mentale de M. Trump. Selon l'un d'entre eux, John Gartner, le président des Etats-Unis présente clairement quatre symptômes clé du narcissisme malfaisant - le type de personnalité le "plus destructeur" , dont la paranoïa, le narcissisme, un caractère antisocial et le sadisme. Ce genre de dirigeants surgissent tout au long de l'Histoire et ils sont toujours extraordinairement perturbateurs", a déclaré M. Gartner à l'AFP, relevant que le même diagnostic avait été établi pour des personnages aussi sinistres que Hitler, Staline et Mussolini."

    Les psychiatres décrivent une psychose ainsi caractérisée: narcissisme malfaisant, paranoïa, sociopathe, sadique. Ignoble avec les femmes dont il se vante de toucher les parties intimes. (Un doc le montre précisément en compagnie de Epstein en phase  de "reluquer" des danseuses.)

    Son  narcissisme tellement exacerbé lui permet de s'autoproclamer  sans rire comme l'élu de dieu

                               LES TWEETS DE TRUMP: SES PULSIONS

    Lors de sa prise de fonction, les observateurs s'attendaient à ce qu'il cesse de tweeter intempestivement. Il a bien évidemment continué ce mode de communiquer parfaitement adapté à..sa pathologie. Le narcissique tweete ce qui lui passe par la tête, sûr et content de lui,  de sa bonne parole, en défense ou en attaque, agressif le plus souvent.

    Commence alors une gouvernance inversée où le MAGA président des Etats-Unis  critique voir démolit ses alliés mais valorise quelques sombres dictateurs dont il admire les méthodes fortes.

    Il va exacerber les divisions internes aux USA et outrageusement réveiller la fracture raciste. Les suprémacistes, cette extrême-droite de l'extrême droite sortent du bois. Au passage, la faune sauvage dont il autorise la destruction.

    Trump va  jeter de l'huile sur le feu d'une Amérique dont les braises de la division raciale issue de l'esclavage ne sont pas éteintes. En période préélectorale et surtout après sa défaite, sa violence verbale devient majeure, entraînant ses partisans sur le pan de la violence réelle.

    Le magnat de l'immobilier n'accepte pas sa défaite. Il chauffe à blanc ses soutiens pour d'ailleurs soutirer des fonds. Trump déverse ses  courriels agressifs contre la partie adverse. Les observateurs, jusqu'à un journal conservateur ayant appel à voter pour lui signalent sa violence folle après sa défaite, ses appels à modifier non démocratiquement cette journée du 6 janvier.

    Le psychanalyste Schneider décrit son état psy et celui de ses supporters:"Mais de quelle madness s'agit-il? Paranoïaque, narcissique extrême, atteint de TDAH (trouble du déficit de l'attention avec hyperactivité), borderline, psychopathe dangereux, sociopathe avéré, schizophrène compensé, bipolaire? A lui tout seul, un vrai DSM-5 (Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux). Malade sexuel, en plus. On suppose à l'intérieur un esprit dérangé, un paysage mental vide et à l'abandon, traversé de temps en temps par des mirages et des tempêtes soudaines. Pour l'avoir vu menacer de mort sa rivale et pointer son index comme une arme sur tout ce qui ne bouge pas dans son sens, et l'avoir entendu hacher son propos d'injures grossières et de propos scabreux, il semblerait qu'on soit plutôt dans le registre de la psychose que de la névrose banale. Apparemment, pas de refoulement, peu de surmoi, beaucoup de ça et énormément de moi." L'analyste évoque dans son excellent article le mot d'ordre subliminal implicite de Donald Trump que ses fans ont compris: "Make America White Again"

                                SES PULSIONS DE MORT: IL EXECUTE

    Il se moque des lois. A l'international, il agit en dehors du droit international. L'exécution à distance du général Soleimani sera critiquée en tant que telle par les services de l'ONU comme acte illégal extra-judiciaire. Il occupe illégalement les champs pétroliers syriens. Il retire les USA de tous les organismes internationaux de régulation.

    En fin de mandat, il vient de gracier des criminels de guerre mais d'ordonner plusieurs exécutions fédérales  de condamnés à mort. L'organisme ProPublica révèle et signale leur nombre important, le refus des recours juridiques, la méthode extrajudiciaire . Il est fait appel -ô scandale démocratique-à des bourreaux inconnus, "entrepreneurs privés" payés en liquide. Les mises à mort se font de nuit.  Des  actes totalement indignes d'un état de droit moderne.

    Avec Trump, les USA sombrent à quelques siècles en arrière, au far-west.

    Donald Trump humilie profondément l'Amérique qui avec lui prend le chemin des républiques bananières. Il n'avait jusqu'alors de banane que sa chevelure improbable...

    Avec Trump les USA sont entrés dans une pulsion de mort interne qui peut se nommer guerre civile. Philippe Labro, spécialiste politique du pays résume parfaitement ce que l'on observe: la guerre de Sécession n'est pas terminée

    Jusqu'au traitement de l'assaut du Capitole dont plus remarquent la différence de moindre sévérité.

    Avec Trump et son attitude d'atteinte au droit  à l'international comme en interne, les USA perdent leur part de leadership proclamé. 

    Le monde observe. Selon Lakhdar Brahimi, de l'ONU le monde ne peut effacer les années Trump et les atteintes du droit international par son pays sous sa direction.

    Le leadership d'une Amérique marquée par le trumpisme,  devenue  autoritaire, déboussolée, hors règles semble effectivement moins accepté à l'international.

    Le lamentable spectacle de la prise d'assaut du Capitole n'est que l'épisode le plus visible d'une décomposition en cours sous les yeux du monde. Il a servi tout de même d'alerte au danger d'une guerre civile. 

    Le trumpisme à l'international est un cocktail de nationalisme exacerbé, type Amérique d'abord, de désengagement des organismes de dialogue et de droit associé à une volonté de contrôle international accru. C'est juste intenable.

    La voie globale du multilatéralisme reste la seule à emprunter!

                                                                           Sylvie Neidinger

     

    #capitole,#usa,#trump,mary trump,donald trump,#sociopathe,#narcissique malfaisant,#sadique,nancy #pelosi, #impeachment,25ème amendement,#républicains,#démocrates,#racisme,,guerre de #secession, guerre civile,#pulsion de #mort,#multilatéralisme,#maga

  • La "team Trump" pourrait-elle arrêter ses pourriels post électoraux?

    Imprimer

    USA. Alors que les élections sont derrière, l'équipe Trump judiciarise le résultat.

    Et pas seulement. La campagne mail continue! Ce blog reçoit chaque jour une dizaine de "missives" de la "Team". Des pourriels en fait massivement diffusés en direction des adhérents, médias, RS en interne et hors du pays.

    Je n'en montre aucun ici pour ne pas être suspectée de diffusion.  

               Un mail type:

    1- Un logo Trump/ Pence toujours le même en bleu blanc rouge

    2- Puis des insultes ou graves  paroles déplacées contre ceux qui ont gagné officiellement (rappel les démocrates et Biden) Ces écrits  valent leur pesant de traduction et signent une démocratie malade...

    3- Le  plus souvent une photo sombre  du Président-tweeteur avec un regard  noir parfois agressif.

    4- Enfin il lance des appel à dons. Dollars, dollars, dollars  déclinés à tout bout de champ:  vulgarité inouïe, en rouge, jaune clinquant.

    Là est probablement de but réel de ces courriels: récolter des fonds non pas pour le futur mais pour solder la campagne passée.

    Le correspondant du Monde  évoque précisement ces mails qui "hésitent entre drame et bouffonnerie. Le battu diffuse courriels sur courriels qui disent que l'heure est grave avec des accents churchilliens. Il y dénonce tout en demandant de l'argent à ses fidèles, les démocrates (...) Puis s'en va jouer au golf"

    Ces courriels post-électoraux et refusant le verdict des urnes  sont effectivement à archiver au titre d'un dysfonctionnement majeur de la démocratie américaine. Elections  devenues problématiques. Carrément bouffonnes.

                                                                     Sylvie Neidinger

     

    INFO Ce lundi 24 novembre, 1h du matin  Donald Trump donne le feu vert au changement d'administration le jour où le nouveau Président nomme son équipe

    Le 26 /11 Trump demande à ses partisans d'inverser le résultat qui ne lui plait pas!

    INFO du 6 JANVIER Attaque du Capitole par les Partisans de Trump: l'anormalité de la communication de Trump soulignée dans cet article a vu ses conséquences CQDF!

    « Donald Trump doit être tenu pour responsable » : la majorité de la presse américaine condamne le président sortant (lemonde.fr)

  • TRUMP: fired !

    Imprimer

    Suite aux derniers dépouillements en Pennsylvanie, Joseph Robinette Biden est élu 46ème président des USA. Kamala Harris, première femme  vice-présidente.

    Première femme vice-présidente dite " de couleur" [pas ma tasse de thé comme expression mais je reprends ici le descriptif US usuel] car d'origine jamaïcaine et indienne. Joe Biden, second président de confession catholique, depuis Kennedy (il y a 60 ans). Il revendique ses ascendances irlandaises.

    Mme Harris ancienne procureur, sénatrice, entre dans l'Histoire.

    Le couple  Biden-Harris entre dans l'histoire avec leur  nombre record de voix. 

    Un énorme travail les attend pour retisser les liens distendus, détruits par la présidence Trump, à l'intérieur, à l'international.

    Trump, éliminé. Fired. Viré.

                                                                                                         SN

     

          Les ancêtres Robinette de Joe Biden sont huguenots."un certain Allen Robinett, huguenot d’une famille française réfugiée en Angleterre et quaker (Société des Amis) qui serait arrivé au Nouveau Monde avec les partisans de William Penn (quaker célébre et fondateur de la Pennsylvanie) en 1682. Allen Robinett épousa Margaret Symm à Londres en 1653, s’installa dans une colonie quacker en Pennsylvanie en 1582 et y décéda en 1694. Il Ils eurent au moins 4 enfants (Allen, Susanna, Samuel et Sarah) dont descendent les familles Robinette, Robinett et Robnett actuelles."

     

  • The Good, the Bad and the Ugly: Strange Fruit!

    Imprimer

    The Danish National Symphony Orchestra (live) a produit un enregistrement composé par Ennio Morricone  (6 minutes)

    https://youtu.be/enuOArEfqGo

    Etonnant document  car  derrière la musique "western spaghetti" magistralement interprétée, surgit un STANGE FRUIT

    Il détonne dans le monde feutré du concert. Une mise en scène inhabituelle, expressive.

    Toute l'âme du blues porte ce stigmate du désespoir à fleur de peau, à fleur de chants. Et qui vibre tout autant  avec cette typologie de  musique  de film.

    Ici la puissance d'une expression artistique juste avec quelques images intercalées!

                                                                                   Sylvie Neidinger

    danish national symphony orchestra,#themorriconeduel #filmmusiclive #dnso,stange fruit

    Paroles et traduction de la chanson «Strange Fruit» par Billie Holiday

    Southern trees bear strange fruit
    Les arbres du Sud portent un fruit étrange
    Blood on the leaves and blood on the root
    Du sang sur leurs feuilles et du sang sur leurs racines
    Black bodies swinging in the southern breeze
    Des corps noirs qui se balancent dans la brise du Sud
    Strange fruit hanging from poplar trees
    Un fruit étrange suspendu aux peupliers

     

    Pastoral scene of the gallant South
    Scène pastorale du vaillant Sud
    The bulging eyes and the twisted mouth
    Les yeux révulsés et la bouche déformée
    Scent of magnolia sweet and fresh
    Le parfum des magnolias doux et printannier
    Then the sudden smell of burning flesh
    Puis l'odeur soudaine de la chair qui brûle

    Here is a fruit for the crows to pluck
    Voici un fruit que les corbeaux picorent
    For the rain to gather, for the wind to suck
    Que la pluie fait pousser, que le vent assèche
    For the sun to ripe, to the tree to drop
    Que le soleil fait mûrir, que l'arbre fait tomber
    Here is a strange and bitter crop !
    Voici une bien étrange et amère récolte !

    "Chanson composée en 1946 par Abel Meeropol afin de dénoncer les Necktie Party (pendaison) qui avait lieu dans le Sud des Etats Unis et auxquels les blancs assistaient habillés sur leur 31. Cette chanson fut offerte à Billie Holiday au cours de sa carrière, et rencontra un immense succès lors de sa sortie"

  • Sarcastique: on sait enfin pourquoi Donald Trump est orangé!

    Imprimer

    Rire. Donald Trump, inénarrable personnage, a gravement déliré lors de  sa conférence de presse du jeudi 23 avril, accessible en vidéo pour ceux qui veulent constater par eux-mêmes...#trump,conférence de presse,"uv,#sarcastique,#potus,# covid-19,#chlore,empoisonner,virus 24 avril 2020

    Tout fier de sa trouvaille, le président américain scandalise le monde entier, le corps médical,  en suggérant de pouvoir guérir le virus en ingérant/injectant  des désinfectants dans les poumons! Ou subir   des UV...de l'intérieur "en amenant la lumière à l'intérieur du corps" a-t-il affirmé(!!) 

    Ses propos sèment stupeur et consternation.

    Au point d'obliger le fabricant américain Lysol de chlore et autres désinfectants de lancer alerte sanitaire à la  NON INGESTION, NON INJECTION de ces produits.#trump,conférence de presse,"uv,#sarcastique,#potus,# covid-19,#chlore,empoisonner,virus 24 avril 2020,#orange,injection,couleur #orange,#orangé,secte pro-javel,#javel Immodeste il dit souvent qu'il est plus intelligent que tous. Cette seule phrase montre l'immensité du problème...américain. Fausse  nouvelle!

    Ne buvez pas de chlore! (eau de Javel, Lysol...)

    Lors de la conférence, le Président des Etats-Unis d'Amérique débite des  inepties délirantes, improvisées, sans queue ni tête. Elles inquiètent évidemment sur sa capacité à gérer une pandémie. A gérer tout court.

    Peut-être a-t-il repris cette lubie d'une courrier qu'il venait de recevoir ? Un gourou  d'une secte "pro-javel" [oui, cela existe ] avait en effet écrit à Trump  peu avant ! 

    Les fabricants américains de chlore sont obligés de signaler que l'ingestion du produit  est totalement  proscrite.

    La communauté scientifique est atterrée! #trump,conférence de presse,"uv,#sarcastique,#potus,# covid-19,#chlore,empoisonner,virus 24 avril 2020

    Au moins @Potus a-t-il confirmé le pourquoi de sa peau orangée par endroits (marques  autour des yeux, des oreilles, le cou)  : les UV artificiels. Son visage est bicolore.

    La couleur de la mèche ?  Traitée au désinfectant !...Ingéré, évidemment suivant la méthode de Docteur Trump. Docteur Fol. 

    Une info évidemment....sarcastique!

        #trump,conférence de presse,"uv,#sarcastique,#potus,# covid-19,#chlore,empoisonner,virus 24 avril 2020                                Sylvie Neidinger

     

    Trump : tv à outrance et solitude

     

     

     

     

     

    Fresque de Royston (Royaume-Uni) du 27 avril 2020

    #trump,conférence de presse,"uv,#sarcastique,#potus,# covid-19,#chlore,empoisonner,virus 24 avril 2020,#orange,injection,couleur #orange,#orangé,secte pro-javel,#javel

     

    crédit images :capture

     

                          Rubrique covid-19

  • Coronavirus: incohérence des chiffres initiaux

    Imprimer

    L'Europe, actuel épicentre du virus découvre avec stupeur que le virus serait plus mortel que le grippal. Selon les études 10, 20 ou 30 fois plus.

    Qu'en conclure ? Il aurait muté et la nouvelle forme serait plus forte?

    Ou....autre hypothèse, les chiffres donnés par le pays initialement touché, la Chine  étaient erronés. Les chiffres chinois  semblent sous-estimer l'ampleur de la crise.

    On ne parle pas des chiffres du démarrage avec l'affaire des lanceurs d'alerte arrêtés. Les responsable  de Wuhan étant alors dans un processus d'étouffement.

    On parle d'une minimisation ...après. Une fois que la Chine est désignée comme foyer actif d'un nouveau virus.

    La Chine continue ce scénario en ré-écrivant l'histoire du virus. Elle règle ses comptes. Tout de même manger des bêtes sauvages, de la chauve-souris, du chien, du pangolin ne facilite pas...

    Les vidéos qui circulaient début 2020 montrant des ambulances emplies de corps et autres scènes morbides  etc..étaient bien évidemment  à prendre avec recul (de quand datent-elles exactement?) d'un point de vue objectif. Maintenant que l'on s'aperçoit que les chiffres globaux de mars sont incohérents, elles peuvent prendre valeur de témoignages. Autre donnée objective: les crématoriums de la province de Wuhan qui  fonctionnaient 24h/sur 24....

    Dans la catégorie "manque  d'info", l'Egypte passe sous le radar de l'info mondialisée alors que ce pays est très touché.

    Idem, les USA. Qu'en est-il? Le Président Trump, personnage particulier, a minimisé, s'est moqué du problème.

    Cela a probablement engendré un "retard" à l'allumage dommageable pour ce pays: quid de la véritable réalité sanitaire?

    Quid d'autres zones peu documentées? Inquiétant.

                                                      Sylvie Neidinger 

     

    Suite : la nature des chiffres fournis continue à interroger

    https://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/coronavirus-la-chine-accusee-d-avoir-volontairement-minimise-son-nombre-de-morts_3890243.html

    http://www.leparisien.fr/societe/coronavirus-en-chine-l-attente-des-familles-pour-recuperer-les-urnes-funeraires-30-03-2020-8290539.php

               RUBRIQUE #CORONAVIRUS 2020 Covid-19

     

  • Le sultan islamo-nationaliste Erdogan achève l'OTAN déjà en état de mort cérébrale

    Imprimer

    Le dirigeant turc s'invite à Bruxelles après avoir copieusement insulté l'Europe. Il continue à  exercer son chantage envers l'UE.

    Il vient pour demander le soutien "concret" de l'OTAN ( NATO) .

    Or, cette organisation militaire est une alliance US-Europe d'après guerre mise en place en solidarité valable  si un membre est attaqué...chez lui.

    Ici Erdogan attaque la Syrie. Idleb ne fait pas partie de la Turquie  ni de l'Europe mais  bien d'un pays nommé la Syrie, membre de l'ONU.

    Dont le gouvernement entend récupérer son territoire, débarrassé des groupes islamistes type Hayat Tahrir el  Cham- évolution de AL Nostra (Al Quaida)-Frères musulmans  et autres groupes soutenus par la Turquie (et autres influences dont celle de l'Arabie Saoudite, hyper impliquée en Syrie aussi ...) qui sont hyper actifs localement, armés par la Turquie et les occidentaux .

    ô période Hollande-Fabius de 2012..qui  envoyaient en toute illégalité des armes sophistiquées passées ensuite à l'EI à Idleb. France sulfureuse sur le dossier syrien qui finance Daech par l'usine  Lafarge Holcim.

    France qui la  fera bombarder en 2019 avec les américains pour effacer les traces.

    L'usine proche de Kobané servait de cache pour les munitions  occidentales fournies aux groupes armés.

    Le dirigeant conservateur porteur de la nostalgie islamo-colonialiste  ottomane entend coloniser une bande de territoire syrien en son sud . Le sultan ordonne à l'Europe de la suivre dans  cette action illégale en droit international !

    A savoir, les USA ont installé 50 bombes nucléaires dans une base turque à la frontière syrienne.

    La cuisine militaire autour du pays de Cham commence à être  nauséabonde.

                                            OTAN VIEIL ACCORD UE-USA

    Sous couvert du vieil accord atlantique consécutif à la seconde guerre mondiale, la demande de solidarité des pays membres  par le dirigeant turc est juste grossière. Il s'agit ici de réclamer la  prise de contrôle de territoire syrien. Une occupation internationalisée et rendue officielle par l'OTAN. Mais qui reste ILLEGALE 

    Et pour Erdogan de procéder aux changements de population dont la Turquie est habituée Ici éliminer les kurdes syriens, les syriens chrétiens au profits des islamistes syriens et autres.. Erdogan  utilise d'ailleurs des supplétifs syriens comme  mercenaires en Libye. 

    Globalement la direction de Otan s'intéresse aux pays stratégiques pour le... gaz et le pétrole : Irak, Libye, Syrie...un dévoiement. La demande d'Erdogan choque. Elle est colonialiste.

    Les missions et objectifs de cet organisme de solidarité militaire sont à revoir dans un monde ouvert où les populations observent. Dont la population européenne.

                                                         Sylvie Neidinger

  • TRUMP et les WC: surréaliste remarque "politique" d'un Président des USA

    Imprimer

    On voudrait rester quelques jours sans entendre parler de Donald. Du coup sans en parler.

    Et c'est lui même qui revient à sa réalité tweetesque, décalée, ridicule, triste,  insultante, déjantée, agressive ou comique. Suivant l'humeur du jour.

    L'individu allant aux toilettes  eut visiblement  quelques problèmes avec l'évacuation de ses déjetions. 

    Le président des USA dans un accès de fulgurante intelligence (ce qu'il dit lui-même de LUI-même) a sonné la trompette médiatique mondiale. En fait : dans un accès de grand ridicule   autour du départ de ses... "reliquats" corporels.

    Son problème de haute géo-stratégie: la crotte ne part pas assez vite dans un pays où il pleut beaucoup. En cause les économiseurs d'eau. "Un contresens de l'histoire" répond avec humour la ministre française de l'écologie.

    "Nous regardons de très près les lavabos, les douches et d'autres éléments de la salle de bain", a lancé le président américain lors d'une réunion à la Maison Blanche, centrée sur la déréglementation, en présence de petits entrepreneurs. "Les gens doivent tirer la chasse d'eau 10 fois, 15 fois, au lieu d'une seule fois ! Ils finissent par utiliser plus d'eau", a-t-il ajouté, précisant que l'Agence de protection de l'environnement (EPA) se penchait actuellement sur le dossier à sa demande. "

    Il connait ce thème. En effet, le musée Guggenheim (impertinent ?) lui avait proposé les  toilettes en or massif baptisées América de l'italien Maurizio Cattelan. L'oeuvre impertinente a depuis été volée...#trump; #us,#wc,water closed,toilettes,économiseur d'eau

    Le fond du sujet écologique peut être discuté... Mais peut être pas au niveau présidentiel, personnage  qui a d'autres tâches !

    Dans quelle cuvette sont tombées la politique et la  diplomatie US? Affligeant.

    Elisabeth Borne, ministre française de la transition évologique répond que la bonne nouvelle est que "Trump est très isolé".

                                    TRUMP ET LE PIPI-CACA

    Après sa photo-montage de  torse nu, le pipi caca! 

    Trump impose   au monde son "corporel" intime. Visuellement ou oralement.

    C'est médicalement identifié.

    Les psychiatres avaient prévenu. Le président des USA a un  comportement infantile, narcissique, maladif, auto centré, psychopathe. Toujours en décalage.

    Il impose sa vision au monde et plonge de facto son pays en décomposition politique, diplomatique car il en est  le numéro Un.

    Dérangé. Pas seulement des intestins.

                                                                                   Sylvie Neidinger

    #trump; #us,#wc,water closed,toilettes,économiseur d'eau

    Un site commercial n'a pas manqué (c'est vrai !!! ) de commercialiser la brosse de toilettes Trump orangée.Tout est d'actu finalement: les propos de Trump valident ce genre de plaisanterie douteuse.

    #trump; #us,#wc,water closed,toilettes,économiseur d'eau

     

  • Trump, Al Baghdadi, Abu Ghraib et les chiens de guerre (2/2)

    Imprimer

     La séquence canine de Trump a surpris, totalement atypique pour un président américain. Indécente même. Elle tient surtout de la mise en scène pour  téléréalité. (Ici 2/2)

    Trump, le chien et Al Baghdadi: sa mise en scène (1/2)

    L'hyperbole autour du chien fut probablement superflue.  D'autant que, en Irak, pays de l'autoproclamé "calife" (de l'islamisme totalitaire  salafiste)   récemment éliminé...l'usage des chiens de guerre est de sinistre mémoire concernant les... américains.

    On parle du scandale de la prison d'Abu Ghraib  (abus sexuels, sodomies, viols, exécutions, humiliations, chiens menaçants, tortures, exécutions)... autant de  violations des droits de l'homme commises  entre 2003 et 2004 par des militaires américains, des agents du renseignement, des "contractors" sous-traitants. On estime à 4000 le nombre d'exécutions pour la seule année 2004. Des ordres venus "d'en haut". Des personnels peu sanctionnés ensuite. Les maîtres-chiens us  échapperont à l'emprisonnement.

    (wiki) The New York Times rapporte, le 12 janvier 2005, d'autres témoignages sur les atrocités perpétrées à Abou Ghraib. Les soldats s'amusaient à :

    • uriner sur les détenus ;
    • sauter sur la jambe d'un détenu (sur une blessure déjà faite par balle) afin qu'elle ne puisse pas guérir correctement ;
    • continuer à tâter la jambe avec un morceau de ferraille pliable ;
    • saupoudrer de l'acide phosphorique sur les détenus ;
    • sodomiser les détenus à l'aide d'un bâton ;
    • accrocher une corde aux jambes ou au pénis des détenus et les traîner sur le sol3.Dans un premier temps, les États-Unis ont adopté en Afghanistan et au camp de Guantanamo des mesures pour contourner les restrictions juridiques posées par les conventions de Genève sur le traitement et l'interrogatoire des détenus. Le gouvernement américain a laissé ces méthodes s'appliquer en Irak : le commandant du centre de Guantánamo, le général Geoffrey D. Miller, s'est rendu à Abou Ghraib et a instauré ces méthodes dans la prison irakienne. Elles constituent des traitements inhumains et dégradants, contraires aux traités internationaux : passage à tabac, positions stressantes, humiliantes et douloureuses, privation de sommeil, électrocutions, exposition au bruit et à la musiques à un volume sonore insupportable, exposition à des chaleurs extrêmes, humiliations à caractère sexuel comme contraindre des hommes à porter des vêtements féminins, à se masturber ou à avoir des relations homosexuelles, nudité forcée, utilisation de cagoules et autres moyens de désorientation, utilisation de chiens pour effrayer les prisonniers (des photos montrent des détenus mordus et menacés d'être attaqués par des chiens, des privations sensorielles et un régime alimentaire limité à l'eau et au pain, ou l'utilisation de menottes causant des lésions aux poignets. Ces techniques constituent des actes de torture et des traitements inhumains et dégradants, ayant but de "ramollir" les détenus en vue des interrogatoires. Les membres de la police militaire ont donné comme consignes aux gardiens de la prison d'Abou Ghraib de maltraiter les détenus, ce qui explique l'arrogance avec laquelle posent sur les photos les soldats chargés de surveiller les personnes en détention.

    L'usage des chiens de guerre en position menaçante dans les prisons a marqué les esprits.

                                                          CHOW-CHOW

    L'auto proclamé calife Al Baghdadi  connut ces geôles, à Bucca , dans le sud. Pas lui seulement: neuf futurs hauts dirigeants de Daesh sont passés par ces prisons !

    Daesh serait  une des  conséquences  de l'invasion US et de la destabilisation induite de la région. 

    [Bien évidemment le fondamentalisme musulman est plus ancien que  l'invasion américaine de l'Irak. Les intellectuels Rushdie, Mahfouz en subirent les conséquences dans les années 80.]

    Dès lors, la séquence médiatique  liée à l'usage d'un  chien de guerre décoré non seulement humilie l'armée américaine réduite par Trump à l'action d'un toutou (si un seul chien suffit alors pourquoi tous ces militaires et équipements...?)

     La communication trumpiste tweetesque et "déjantée" permet surtout à tous -et ce n'était pas l'objectif recherché par Trump- de se remémorer l'usage non conforme au droit international des chiens dans les prisons gérées par les américains dans ces années 2000.

    Trump a fait son show. Son chow-chow, plutôt. 

    Le président américain est en roue libre, sans limite. Inquiétant.

                                                                                        Sylvie Neidinger

    Trump, le chien et Al Baghdadi: sa mise en scène (1/2)

    Trump, Al Baghdadi, Abu Ghraib et les chiens de guerre (2/2)

    SUITE: un programme édifiant sur l'usage des chiens en torture suite aux expériences et toute la "recherche" pour une torture qui ne laisse pas de trace. Les bourreaux n'ont pas été condamnés. 

    https://www.arte.tv/fr/videos/087405-000-A/des-bourreaux-aux-mains-propres/

  • Trump, le chien (en fait la chienne!) et Al Baghdadi: sa mise en scène (1/2)

    Imprimer

    L'annonce de la mort du chef islamiste totalitaire Al Baghdadi par Donald Trump est une excellente nouvelle. Surtout si elle est vraie (car ...pas de corps). 

    Ce, même si cette élimination physique personnalisée type "wanted" ne règle pas le problème politico-religieux. La menace islamiste perdure.(Nigeria..)

    Le locataire de la Maison Blanche en tire toutefois une curieuse séquence médiatique à sa gloire, dérangeante par ses modalités.

    Il commence par ridiculiser son ennemi abattu, loin de tout langage présidentiel en mode "Fired" de TV réalité.

    Trump, homme de jeu télévisuel tire en fait son propre film  que à la fois le Pentagone et la presse remettent en cause

    1ère phase: Le terroriste qui meurt comme un chien selon lui. Nombreux  commentateurs apprécient peu ce langage qui n'est pas au niveau de sa fonction politique de Président et peut entretenir le cycle de la vengeance « un chien »« un chien.JPGlâche »« un animal trouillard »« un homme malade et dépravé ». Dès la deuxième minute de son discours introductif, Donald Trump ne peut s’empêcher de tourner en ridicule les derniers moments du calife autoproclamé de l’Etat islamique, « mort après s’être enfui dans un tunnel sans issue, en gémissant, criant et pleurant tout du long »Alors qu’al-Baghdadi avait emmené avec lui trois de ses enfants, relate Trump, « il a atteint la fin du tunnel alors que nos chiens le pourchassaient. Il a actionné sa veste explosive, se tuant avec les trois enfants ». Son corps, « mutilé par l’explosion », a pu être identifié avec certitude.« Ce voyou qui avait tenté si fort d’intimider les autres a passé ses derniers moments dans la peur, dans la panique totale et l’effroi, terrifié par les forces américaines qui s’abattaient sur lui », conclut Trump. 

    Les détails étonnent. 

    2ème phase: il glorifie d'action d'un chien militaire dont il déclassifie l'image. Sa rhétorique de récupération politique place de facto l'armée étatsunienne en porte à faux. Toute l'action de l'armée US rapportée à un toutou malinois, bigre !

    Le Pentagone gêné annonce que Trump ne pouvait voir en direct les faits et qu'ils lui sont rapportés.

    Ensuite 3ème phase , le Président met en scène le décès du chef terroriste dans une publicité télévisée à sa gloire. Il récupère l'évènement pour sa campagne électorale.

    4ème phase. La photo de la Situation Room entre Trump et ses généraux avec les fils débranchés serait elle aussi une mise en scène a posteriori: ridicule, fouilli avec les fils qui pendent de partout et non connectés.Catu.JPG

    5eme phase.Ensuite Trump publie un photo montage avec le chien décoré par lui, basé sur un cliché pris sur un véritable vétéran James McCloughan et détourné (scandaleux pour ce vétéran!)

    (Le Temps) C’est d’ailleurs ce même jour que Donald Trump a tweeté une photo du Daily Wire, un site conservateur, le montrant en train d’accrocher une médaille au chien. Une image qui a très rapidement été critiquée. D’abord, parce que le locataire de la Maison-Blanche n’avait tout simplement pas encore pu rencontrer «ce magnifique chien, très doué», encore «sur zone», blessé par des câbles électriques. Mais, surtout, parce qu’il s’agit en fait d’une image prise le jour où le président a décoré James McCloughan, un vétéran de la guerre du Vietnam, d’une Médaille d’honneur, en juillet 2017. Ce dernier appréciera. Après les honneurs, voir sa tête être détourée pour être remplacée par celle d’un chien, aussi brave soit-il, n’est, disons, pas très élégant.

    Trump déclassifie lui-même la photo, ce que l'armée ne voulait pas !

    On comprend pourquoi les militaires refusaient puisque le Président des Etats-Unis d'Amérique lance en fait un panégyrique...au chien ! "Nous avons déclassifié la photo de ce chien merveilleux (...) a fait un boulot génial dans la capture et l'élimination du chef de l'EI, Abou Bakr al-Baghdadi", a écrit le président américain sur le réseau social. 

    La relation de Trump avec les chiens dont il déteste la présence physique est complexe. "Chien " est chez lui une ..insulte récurrente. Slate résume l'usage que fait Trump de cette terminologie.

    La mise en scène autour du chien par ce président -que les psychiatres US présentent comme trump,chein conan,al baghdadi,photomontagedérangé - a quelque chose d'indécent  à la fois pour pour son pays et son armée.

    Mais comme d'habitude les pro trump ont adoré la séquence canine sans voir le problème!

    Un livre sort cette semaine  qui va témoigner de l'intérieur du comportement atypique, erratique, insultant de Donald Trump.

    Décrit comme inapte à gouverner. L'épisode canin confirme...WAF WAF.

                                                                                 Sylvie Neidinger

     

     

    Il apparaît, le 7 décembre  que Conan soit une chienne, ce que Trump a omis de signaler.

     

     

    Complément d'info : 

    chichi.JPG

    Les réseaux sociaux ont évidemment répliqué au photo montage  avec la même technique que celle de Trump. Il fallait s'y attendre ! Ce tweet vient de Grande-Bretagne. Il y  est noté "American Failure".

    Différence majeure :  les internautes adoptent l'humour quand Trump lui se ridiculise en prenant sa séquence Chien pour normale et correcte de la part d'un Président américain. Ce qu'elle n'est pas et le ridiculise.

    chienrsociaux.JPG

     

    Trump, le chien et Al Baghdadi: sa mise en scène (1/2)

    Trump, Al Baghdadi, Abu Ghraib et les chiens de guerre (2/2)

  • Donald Trump se dit victime d'un "lynchage". Malaise

    Imprimer

    Un président des USA ne devrait pas employer ce vocabulaire ! 

    Le terme rappelle un sombre passé et ouvre des vannes dangereuses en raison de la position de N°1 de celui qui s'exprime.

    Les réactions indignées ont fusé. "C’est un mot qu’aucun président ne devrait utiliser pour lui-même”, a réagi le démocrate James Clyburn sur CNN. “Je viens du Sud. Je connais l’histoire de ce mot. C’est un mot qu’il faut utiliser avec beaucoup, beaucoup de prudence”.

    Certains  commentaires agacés proviennent aussi des rangs républicains : " le choix de mots du président est «déplorable, compte tenu de l’histoire de notre pays, je ne comparerais pas ça à un lynchage», a dit Mitch McConnell, leader de la majorité républicaine au Sénat.

    Vocabularia- Le  terme de lynchage  provient du nom propre d'un certain Charles Lynch.

    (wiki)"Durant l'intense période de contestations contre le régime colonial qui précéda la guerre d'indépendance des États-Unis, un certain Charles Lynch (1736-1796), « patriote » de l'État de Virginie, décida de réformer la façon dont la justice était appliquée dans sa région.Juge de paix, il instaura des procès expéditifs menant parfois à des exécutions sommaires à l'encontre des défenseurs de la donald #trump,lynchage,usa,sud profondcouronne britannique. Il réunissait la cour, recrutait les jurés et présidait à l'exécution. La loi de Lynch » se répandit dans les territoires de l'Ouest américain et s'y développa jusqu'à l'établissement et la consolidation de l'État de droit. Lynch devint par la suite sénateur.Vers 1837, la « loi de Lynch » donna naissance au mot « lynchage »  où, en dépit des lois qui les protégeaient, des noirs furent poursuivis par des comités de vigilance, qui donneront naissance au Ku Klux Klan. Dans le Sud des États-Unis, le mépris de règles de procédure considérées comme favorables aux criminels est renforcé par l'hostilité au gouvernement fédéral."

    En roue libre, Tweeto-Trump n'a pas hésité à employer le vocabulaire du meurtre raciste du Sud profond par pendaison pour lui-même comme ...victime. C'est détonnant. (Il réagit à son affaire ukrainienne et l'enquête pour empeachment)

    Or, Donald Trump n'a PAS récusé le soutien à son élection par  David Duke extrémiste de droite qui fut chef du KKK et de ses sinistres cagoules.

    Au point de cette réaction de Marco Rubio, républicain " nous ne pouvons pas être un parti qui désigne  quelqu'un qui refuse de condamner les tenants de la suprêmatie blanche et du Ku Klux Klan."

    Le propre père du promoteur milliardaire avait des liens avérés avec le Ku Klux Klan. Mais il est vrai que son père, ce n'est pas lui.

    Enfin lors des événements de Charlottesville (Virginie) Trump avait refusé de se positionner et  de dénoncer  les néo-nazis, suprémacistes blancs, Alt Right et...KKK présents. Malaise.

    Le poids des mots, le choc des images. Mentales aussi...

    Cet usage du vocabulaire "lynchage" par le Président des Etats-Unis est probablement indécent.

                                                                                Sylvie Neidinger

     

    Suite :Donald Trump traite de "pourriture humaine" ceux qui s'opposent à lui. ! Triste démocratie, 

  • Johnson & Trump: le graph de Bristol

    Imprimer

    Un graph de street art résume l'actualité des cheveux colorés blonds et mal coiffés.

    Photographiés à Bristol (AFP)

    Bojo et Donald. Les deux dirigeants anglo-saxons  peuvent enfin vivre leur idylle idéologique "guerroyeuse" au grand jour !

    Cheveux au vent.

                                  SN

    phoyto trump johnson.JPG

     

  • TRUMP rate l'alunissage de son pays !

    Imprimer

     

     

    Lire la suite

  • Les occidentaux annoncent la fin (supposée) de l'EI... qu'ils ont contribué à installer!

    Imprimer

    Clap de fin, vraiment? 

    Trump, Macron....annoncent à coups  de trompettes médiatiques  la fin supposée de l'EI  ou Daesh (dawlé islamyé) ou Isis en anglais. 

    Victoire à Baghouz qu'ils s'attribuent, avec leurs alliés kurdes. 

    EI, Daech, Isis: autant d'acronymes pour une terrible réalité qui s'est installée sur les décombres de l'invasion américaine en Irak et ceux du conflit syrien importé  en 2011.

    Ces présidents se glorifient d'un bizarre succès.

    L'hyperbole prévaut. La guerre serait même gagnée par "André le français", selon un média hexagonal. 

    Or,

    1-Beaucoup des combattants de Daesh ou Etat islamique se sont "évaporés" dans la nature en novembre 2017. Le monde entier devant ses écrans les a vus, stupéfait,  quitter par colonnes la ville de Raqqa lors de sa chute. La coalition occidentale, les FDS  les  laissant partir par centaines avec armes et pick-ups. 250 combattants aguerris et les familles, en bus,  selon la BBC.

    La presse  ne pouvant masquer les images, évoqua sans ciller cette fuite organisée des jihadistes  de Daesh par les occidentaux.

    2- Moscou par la voix de son ministre Lavrov demanda vertement  en février 2018 à ce que les jihadistes issus de Daesh réinstallés autour de la base américaine de Al Tanf, évacuent ce nouveau  "trou noir"  . Ces  groupes  Daesh étant  alors  à l'offensive contre les forces gouvernementales.

    2'-Le camp de Al Hol reste une poudrière jihadiste.

    3-Le combat contre l'islamisme radical n'est pas du tout  terminé en ce 25 mars 2018. La province d' Idleb regorge actuellement de groupes du même moule idéologique issus d'Al Qaida qui s'y sont concentrés en provenance de ....partout.

    Dans cette zone frontalière avec la Turquie,  ils ne se nomment pas  Daech mais Al Nosra  (anciens protégés de Laurent Fabius, alors ministre des Affaires étrangères  de François Hollande) Ahrar Al Cham et autres....

    Une cinquantaine de factions en tout. Initialement armés par les occidentaux et pays arabes du golfe. (Arabie Saoudite, Qatar..). Il s'agit de ceux nommés "rebelles" par nos médias. Il nous  fallait même  lire "gentils rebelles" pour correspondre au film politiquement correct vendu sur nos écrans informationnels depuis le début du conflit syrien.

    En résumé, on constate un incroyable double jeu occidental autour de l'EI comme "variable", auquel s'ajoute une complexité, celle de la position instable des kurdes.

                                KURDES SYRIENS RECONNECTES A DAMAS

    Les occidentaux  ont tenté de créer par ce conflit - entre autres motifs- un Kurdistan nommé Rojava reliant l'est syrien au nord ouest irakien, projet captant ainsi ...les principales ressources pétrolières des deux pays.

    De nombreux kurdes pris au piège des annonces et défections  occidentales, des violences de cette guerre (génocide Yazidis..) n'entendent plus tant que cela quitter les pays en question: Syrie et Irak pour une hypothétique autonomie. Une semi-autonomie en réalité. Un imbroglio à la  Kosovo.

     Exemple : il n'y  actuellement pas de tribunal digne de ce nom pour juger les jihadistes occidentaux dans la zone.

    Logique: la zone kurde n'est pas un Etat!

    Plutôt que se voir écrasés par la Turquie, ils négocient actuellement leurs  bonnes relations avec... Damas.

    A Khamichlé, ville du gouvernorat de Hassaké, les familles préfèrent encore envoyer leur enfants dans les écoles gouvernementales plutôt que les nouvelles structures strictement kurdes.

    Le Kurdistan ne  trouve pas ses marques dans son environnement géographique et historique. Coincés par les puissances frontalières, ils n'entendent pas ce redécoupage prôné par les occidentaux pour leurs propres intérêts géostratégiques.

    La guerre en Syrie est  un échec au final pour la coalition.

    Leur prise de possession indirecte des zones pétrolières et leur exploitation, sous couvert de Rojava poserait un sérieux problème de légalité.

    Surtout à partir du moment où le régime de Damas n'a pas cédé contrairement aux plans et  désirs occidentaux.

    Contrairement aux compromissions avec les groupes islamistes radicaux, de quelque nature que ce soit.

                                                                                      Sylvie Neidinger 

  • Manipulation psychométrique d'opinion élective: Cambridge Analytica, Brexit, Mercer, Bannon, Trump

    Imprimer

    Un documentaire français de Thomas Huchon sorti en 2018 v sur ARTE- la chaîne européenne- est visible en replay jusqu'au 6 janvier 2019.

    Il enquête sur les manipulations d'opinions qui interfèrent en politique dont  l'élection de Trump  et le brexit.

    https://www.arte.tv/fr/videos/082806-000-A/comment-trump-a-manipule-l-amerique/

    Une démonstration explicative  sur les agitations en coulisses de "ceux qui captent la démocratie à leur profit". Les coulisses de Cambridge Analytica, du scandale  facebook...usa,steve bannonn thomas huchon,documentaire en replay,cambridge analytica,psychométrie politique,robert mercer,rebheka mercer,alt right,élections,facebook,#arte

    Désormais, on comprend mieux les manipulations d'opinion. En l'espèce quand un clan (alt right) veut prendre le pouvoir.

    Avec en arrière base le big data, les David Bossy, les techniques militaires de profilage appliquées au civil ...

     L'activité en arrière-base de Mercer, surtout. Mais qui est  Robert Mercer ?

    Robert Mercer  (Rebekah Mercer) fonde Renaissance Technologies. Cet  ingénieur du trading, grand joueur de poker, est spécialiste des méthodes mathématiques.  Avec un taux de croissance de  35 % son fond  devient le plus rentable du monde.

    Les idées extrêmes de ce climato-sceptique ne passent pas dans les médias.

    La fondation Mercer  finance alors  des groupes de pression. Il  achète   son propre organe de presse en 2011:  Breitbar News avec Steve  Bannon, cet  homme  de l'ombre, à la tête. 

    Breitbart News se mue alors en machine de guerre pour idées de la droite extrême, pour s'en prendre aux institutions, défaire l'appareil gouvernemental  et tout...casser.

    Steve Bannon était installé en Californie comme producteur à  Hollywood  afin de développer  ses idées hyper conservatrices dans les  films et jeux vidéos. 

    La campagne de l'outsider #Trump patinait. En juillet 2016, les Mercer en prennent le contrôle lors d'un dîner. Bannon est alors imposé comme directeur de campagne.

                 MES-USAGE POLITIQUE DES TECHNIQUES DE  PSYCHOMETRIE

    Le documentaire analyse l'impact de Cambridge Analytica, société anglaise liée à  l'extrême-droite Facebook  et plus globalement l'usage dévoyé qui est fait des DONNEES PERSONNELLES.

    Chris Whylie  canadien salarié de Cambridge Analytica a joué son rôle de lanceur d'alerte en signalant les messages de campagne  ciblés à des profils particuliers dans des zones particulières et qui disparaissent.

    Le rôle trouble de Facebook.

    Le documentaire présente Michael Kosinski, de Stanford, un spécialiste de psychométrie qui décrypte. Selon lui,  on  peut  déjà prédire un profil à partir de 6 likes. A 10 likes  on vous connait comme vos amis, à 100 comme votre famille, à 230 comme votre conjoint ! 32 typologies de personnalités ont été sectorisées.

    Et problème, nos traces nous les laissons partout: internet, jeux sur téléphone, ordi, facebook, tests de personnalité. Mais aussi banques, sécurité sociale, twitter, google etc. Tous nous connaissent à fond.

    SCL puis la filiale Cambridge Analytica ont  appliqué cette méthode à  l'électorat américain  a révélé Whylie. En captant les données de 300 000 individus, les extrapolations algorithmiques du système facebook ont permis de "traiter" l'électorat américain par millions !

    Avant que le scandale n'éclate, Cambridge Analytica en 2012, se vantait dans ses pubs d'entreprise et de communication à avoir pratiqué la manipulation comportementale A L'INSU des individus. Se vantait d'avoir fait basculer des élections type Nigeria 2007, Saint Vincent aux Caraïbes (affaire des grafittis).

                                   PROFILAGE PSYCHOLOGIQUE ET ELECTIONS

     

     Avec toutes ces données FIPS il s'agit dès lors de rechercher les indécis  qui peuvent faire basculer une élection.

    Ceci s'applique particulièrement au scrutin américain original avec son système de Swing States, ces Etats du centre moins peuplé  ayant même poids électoral que les grands Etats surpeuplés.

    La démocratie en prend un coup car en "travaillant" ce petit échantillon au corps...numérique, on a fait basculer une élection! "Travaillant" l'électeur avec des messages qui s'autodétruisent et dont il ne reste pas de trace "la bonne personne au bon moment" ! Les désormais célèbre "DARK POSTS" de Facebook ! Genre "sais-tu que Hillary veut te piquer ton flingue" ! Apparu et hop disparu ...

    Le documentaire montre qu'un spécialiste US  des médias David Caroll a bataillé pour savoir que ce Cambridge Analytics a récupéré parmi ses données, son profil d'électeur. Il en est resté effrayé!

    Un système totalement ANTI DEMOCRATIQUE.

     Une stratégie  tactique hyper ciblée sur les Grands Electeurs d'Etats démocrates clés type Michigan, Wisconsin, Pennesylvanie en ciblant quelques milliers d'électeurs en doute.

    Cela a fonctionné. Les indécis de ces états sont au final 77 000 Ces états ont basculé avec de très faibles écarts. Mais bien basculé à mille ou deux milles voix près!

    23 JUIN 2016 coup de tonnerre  au Royaume-Uni: le brexit ! Or là aussi Cambridge Analytica  a agi  en sous-main. Le camp des brexiteurs ayant fait appel à la firme d'analyse psychométrique.

                                  DANS L 'OMBRE DE LA DEMOCRATIE

     

    En novembre 2018 le système est toutefois éventé. "On a beau étouffer un scandale: il finit toujours par ressurgir"

    Mark Zuckerberg avait du rendre des comptes devant les instances politiques que sont les parlements dans son pays et en Europe. 

     

    Ce documentaire extrêmement important pour comprendre la vie politique actuelle est en replay jusqu'en janvier sur #ARTE . A consommer immodérément.

    En vue des élections européennes de 2019, Steve Bannon (et derrière lui la alt-right US)  entend faire imploser l'Europe de l'intérieur en proposant ses services  destructeurs aux extrêmes-droites locales  par un  bizarre parti nommé "le mouvement."

    Un  grand flop pour l'instant. Car désormais les techniques pour déstabiliser une élection sont sur la place publique. Et le documentaire est visible durant plusieurs mois sur la chaîne.... européenne #ARTE.

                                                                      Sylvie Neidinger

     

    CA1.PNG

     

    CA2.PNG

  • Définition de "Consulat": pour protéger le ressortissant (pas pour le découper vivant)

    Imprimer

    L'affaire Shashoggi a un retentissement mondial.

    Au départ, les médias turcs et  arabes évoquaient plus ce dossier car le journaliste y est hyper connu. Il intervenait régulièrement pour représenter l'opinion de son pays, développant   une opinion critique après la gouvernance autoritaire Salmane/Ben Salman.

    Puis, une dizaine de jours après,  devant l'énormité  inédite de l'assassinat, un questionnement médiatique international croissant se fait jour.

    Résonance assez rare quand il s'agit de la mort d'un seul homme, au regard des conflits iniques  qui tuent  des milliers sans que le monde ne s'en émeuve: le cas du Yémen.

    La tuerie du  2 octobre au Consulat d'Istanbul rappelle au monde TOUTES les disparitions et jugements extra judiciaires commis par l'Arabie Saoudite et particulièrement sous M Ben Salman. Des atteintes gravissimes aux droits de l'homme et de la femme.

    L'assassinat du journaliste-opposant ( qui se sentait tellement en danger qu'il avait quitté son pays pour les USA)  a lieu dans un CONSULAT, lieu dédié à la protection d'un ressortissant en pays étranger !! (voir infra définition wiki)

    Lieu diplomatique au statut fixé par la convention de Vienne (1963) On y porte assistance aux ressortissants.

    Ici Jamal Khashoggi meurt peu de temps après son entrée. Il subit une piqûre (enquête) et sera découpé . Une équipe de 15 individus proche de MBS étant arrivée d'Arabie Saoudite avec une scie, dans le cadre du guet-apens.

     

    MBS PRINCE HéRITIER INCONTROLé : SES ALLIES SOUS PRESSION

     

    Des sources non  vérifiées signalent que la tête du journaliste aurait  été remise à MBS

    Plusieurs membres de la famille royale quittent actuellement le pays effrayés.

    Le prince despote avait déjà fait parler de lui en retenant en otage plusieurs hauts dignitaires contre rançon. En retenant en otage le premier ministre en exercice  du Liban en exercice Hariri, premier scandale diplomatique de MBS.

    Sa guerre au Yémen, les disparitions, ..Cauupture.PNG

     Soutenir ce despote devient difficile. La directrice du FMI vient de renoncer au prochain Davos du désert après avoir tergiversé. Trump n'est pas clair actuellement. Le quotidien britannique The  Daily Mail met en cause le gendre Jared Kushner d'avoir donné des listes CIA d'opposants à éliminer !!! ( à suivre...)

    Les Etats-Unis sont les premiers soutiens de ce régime ( avec le Royaume-Uni et la France) 

    A noter la réaction forte  du sénateur conservateur républicain  Lindsey Graham contre toute tergiversation sur la nature de la tuerie et du commanditaire.

    L'Onu demande la levée de l'immunité diplomatique des responsables impliqués dans l'assassinat.

                                                                Sylvie Neidinger

     

    (wiki) Un consulat est le service d'un État chargé des relations avec les ressortissants de l'État accréditant (l'État qui dirige le service) au sein de l'État accréditaire (l'État où est situé le service) et son rôle est avant tout la protection de sa communauté. Il est dirigé par un consul, qui ne doit pas être confondu avec un ambassadeur, ce dernier étant le représentant de son État dans l'État d'accueil.

    Le statut international des consulats et des consuls est fixé par la convention de Vienne sur les relations consulaires de 1963. L'établissement de relations consulaires entre deux États se fait par consentement mutuel mais n'est pas obligatoirement lié aux relations diplomatiques. L'ouverture d'un poste consulaire, qu'il soit principal (consulat ou section consulaire d'une ambassade) ou secondaire (vice-consulat ou agence consulaire) est toujours liée au consentement de l'État accréditaire (ou d'accueil).

    Le consul est nommé par le chef de l'État d'envoi et ne peut exercer sa mission qu'après avoir reçu l'exequatur du pays d'accueil, procédure comparable à la remise des lettres de créance d'un ambassadeur.

    À l'inverse d'une ambassade, qui est presque systématiquement implantée dans la capitale de l'État accueillant, il peut y avoir plusieurs consulats (ou agences consulaires) installés dans les plus grandes villes du pays. Les compétences consulaires peuvent être exercées dans les capitales au sein d'une section consulaire par l'autorité diplomatique (ambassade). En conséquence, les consulats sont souvent situés hors de la capitale, plutôt dans les principales villes de province.

    Le consulat est chargé de recenser et de porter assistance à tous les ressortissants du pays que l’ambassade représente, dans le respect de la légalité et de l'ordre public local. Il remplit également les fonctions de mairie et de notaire pour les expatriés. Il tient l'état-civil, délivre des pièces d'identité et des passeports à ces ressortissants et des visas aux nationaux ou résidents du pays d'accueil, dresse des actes notariés et organise les élections. Il peut aussi porter assistance à ses ressortissants en cas de difficultés avec les autorités locales, y compris dans le cadre de procédures judiciaires, notamment pour vérifier que le déroulement des procédures est bien respecté. Il peut être amené à organiser l'évacuation de ses concitoyens. Il a le droit d'intervenir auprès des navires et aéronefs immatriculés dans le pays accréditant, dans le cadre de contrôle ou d'assistance. Il est, plus généralement, le lien entre le pays d'origine et le pays d'accueil.

    Depuis la création de la charge, le consul est habilité à recueillir des informations commerciales et à favoriser le développement de relations commerciales, économiques, culturelles et scientifiques entre les deux États.