Politis E Macron

  • G7: protocole sanitaire hyper strict pour les journalistes. Pas pour les dirigeants!

    Imprimer

    Deux poids deux mesures à Carbis Bay en Cornouailles!

    Alors que des mesures ultra strictes sont imposées aux journalistes qui vivent un enfer sanitaire pour couvrir l'évènement (éloignés à 40km+ devant se tester par PCR chaque jour entre autres... certains dirigeants donnent dans l'hyper proximité tactile !

    A plusieurs reprises, Emmanuel Macron enlace le Président américain avec  une main dans le dos qui entoure son homologue. D'autres épisodes sont rapportés au G7: Johnson, Biden, Macron etc. 

    Plusieurs gestes tactiles  inutiles sont observés mis à part la photo officielle très sanitairo-compatible. Les images diffusées sur la planète interrogent: pourquoi?

    Analyse sémiologique (rapide):

    *Si on raisonne en termes diplomatiques- puisque la réunion du G7 tient de ce registre- Macron veut-il montrer -voire  imposer ainsi -par la symbolique d'être au contact direct sa vision d'une proximité étatique France-USA hyper étroite? Et le signifier ouvertement au monde entier. Cela peut être alors vu comme "trop" démonstratif et mettant à mal la supposée indépendance de la France vis à vis des USA. Ou  comme explicite de la tendance personnelle de E Macron vers une allégeance vis à vis des Etats-Unis qu'il suit à la trace en réalité malgré quelques déclarations de surface d'une supposée autre vision. 

    A noter Biden rend parfaitement les gestes physiques  d'amitiés. Ceci participe totalement de la mise en scène que signifie cette réunion G7 des retrouvailles après la parenthèse trumpiste agressive vis à vis des alliés. Aujourd'hui encore

    *Si on raisonne en terme personnels, on observe que le président français recherche souvent  le contact tactile, pas simplement au G7. Plusieurs clichés sur le registre existent déjà (ex: polémique à St Barth le 1/10/2018, visites officielles  de vestiaires de foot  etc.)

    D'ailleurs la récente séquence désormais célèbre de la gifle s'inscrit au départ dans le cadre d'un non respect des gestes barrières par le président, selon un spécialite de la sécurité des officiels.

    Les deux analyses en fait sont valides ! La presse analyse le fait que E Macron cherche à toucher Biden comme un acte volontaire pour marquer sa proxilité personnelle et celle de son pays"Dès l'ouverture du sommet présidé par le premier ministre britannique Boris Johnson, Emmanuel Macron s'est accaparé Joe Biden, l'entourant affectueusement de son bras en parcourant quelques pas tous les deux sur la plage, lors de la séance de photo officielle, oubliant les gestes barrières. Samedi après-midi, lors d'un tête-à-tête sur la terrasse du «lodge» du président américain dans l'hôtel de luxe qui accueille les dirigeants, ils se sont laissés aller à une longue poignée de main (Figaro)"

    En tous cas, deux poids deux mesures SANITAIRES entre ces pratiques personnelles des dirigeants-visibles par tous-  et ce qui est imposé à la presse comme protocole sanitaire. Quel exemple...

     

                                                 Sylvie Neidinger

     

    g7,protocole sanitaire,bide,macron,johnson#journalistes

    g7,protocole sanitaire,bide,macron,johnson#journalistes

    g7,protocole sanitaire,bide,macron,johnson#journalistes

    g7,protocole sanitaire,#france,#usa,#biden,#macron,johnson#journalistes

     

     

    PHOTO OFFICIELLE BIEN DANS LA NORME SANITAIRE ELLE

    g7,protocole sanitaire,johnson#journalistes,#france,#usa,#biden,#macron

    photo capture pour illustration

  • Viré par E Macron, l'ambassadeur de pôles Yann Wehrling DESSINE un communiqué de presse moqueur

    Imprimer

    Yann Wehrlingn ambassadeur des Pôles du Gouvernement Macron a commis un crime de lèse-majesté : il choisit Valérie Pécresse pour les régionales.

    Du coup... il est débarqué séchement de sa banquise. Il a été mis fin à ses fonctions.

    Du coup... il DESSINE un communiqué de presse moqueur et original !

    Il note que chaque année un écolo quitte le gouvernement Macron: Ségolène Royal, Hulot,  Villani puis Werhling.

    Et pour 2022, selon ses croquis, la Majorité Présidentielle  fonce droit dans l'iceberg! Effet Titanic garanti.

                                                        Sylvie Neidinger  

    yann #wehrling,#macron,dessin humoristique,ambassadeur des pôles #modem

    yann #wehrling,#macron,dessin humoristique,ambassadeur des pôles #modem

     

     

  • Quand l'Elysée "Ultra Vomit"...Jack Chirac

    Imprimer

    Décryptage d'info.

    Emmanuel Macron prépare activement la présidentielle 2022 par des opérations de

    "marketing segmenté". Récemment en direction des jeunes. Il invite des influenceurs pour un show mutuel filmé à  l'Elysée, diffusé récemment. 

    La vidéo des métaleux "youtubeurs" est  envoyée en direction des réseaux sociaux pour des clics à millions. Côté volumes, cela fontionne.

    Mc Fly, Carlito, le groupe Ultra Vomit et  le Président de la République ont fait leur show improbable  depuis   les salons et jardins du Palais. 

    Jusqu'à la Marseillaise reprise dans ces locaux inhabituels pour ces artistes parodiques.  

    Séquences plus qu'inhabituelles pour une présidence de la République.

    L'affaire semble totalement décalée. Elle est fort critiquée. Jusqu"aux fans des dits  "musiciens" pour motif de  récupération politique.

    L'univers de la culture, longuement confiné et n'ayant pu se produire normalement ces derniers mois s'ingurge  particulièrement contre cette action marketing- dont les intermittents du spectacle. Et pas seulement eux.

    Les problèmes induits  par cette opération de communication politique inédite  sont effectivement nombreux:

    -Utilisation des locaux de l'Elysée, communs à tous les français  et donc " sacrés" de la Présidence pour une opération improbable particulière de marketing..

    -Elle  a pu être perçue comme une provocation au monde de la culture en cette période de disette pandémique. Lequel univers culturel hexagonal dit ne plus rien comprendre.

    -Le message  s'adresse aux "jeunes", soit une  segmentation trop globalisante. L'entité jeune est diverse, plurielle et vote ...pour qui elle veut ( quand elle va voter!)

    - Emmanuel Macron est déjà en campagne: il se soucie fort de sa réélection. Droite et extrême-droite s'insurgent de l'usage des locaux de l'Elysée, entre autres.

                             ANALYSE DU MESSAGE POLITIQUE MACRONISTE SOUS JACENT

     

    Les faits

    1-Le groupe Métal qui se produit se nomme Ultra Vomit

    2-Il est l'auteur de la chanson nommée Jack Chirac

    Lecture du message politique induit par la com' de Emmanuel Macron  "Depuis l'Elysée on ultra vomit Jack Chirac" :  du billlard à trois bandes!

    Surprise: . il y a du Chirac dans l'affaire! Suite de l'enquête

    La séquence que certains nomment propagande ne s'arrête pas là concernant l'utilisation indirecte du Président Chirac. Macron convoque l'univers du foot ici surjoué Il se livre même à une "bataille d'anecdote" avec Killian Mbappé.

    On apprend donc  entre les lignes que Jacques Chirac n'aimait pas trop  le foot et qu'il était incapable de citer le noms des joueurs, lui !

    https://www.arretsurimages.net/articles/macron-chez-mcfly-et-carlito-lamour-surjoue-du-foot

    Tout cela pour cela? Macron entend-il démontrer par cette séquence qu'il serait plus compétent en... foot que l'ancien président hyper populaire? 

    Bizarre propagande électorale à la petite semaine...qui heurte les chiraquiens évidement.

    Rappel: Carlito c'est "petit" Charles...

                                                          FOUS! 

    Dans le même temps une autre séquence improbable instrumentalise Jacques Chirac: la remarque du ministre  de l'Intérieur...  : "réveille-toi Chirac ils sont tous devenus fous" annonce--il bizarrement. Rappel: cet  ancien sarkoziste fut éliminé de LR depuis son ralliement à E Macron.

    Diantre. Parler à un mort pour le "Réveiller " pourqu'il agisse sur les vivants: quel populisme.

    Cette intervention  -surréaliste- à propos des divisions de la droite engendrées par les   Régionales à venir autour des relations LR/ LREM  s'inscrit dans une instrumentalisation communicante.

    En résumé, ces récupérations politiques par le pouvoir macroniste ne sont pas au goût de tous, chiraquiens ou non....

    La démagogie autour d'un défunt filmée dans les lieux de pouvoir a ses limites en démocratie.

                                                                                 Sylvie Neidinger

     

    Post sondage : le concours d'anecdote a eu un impact quasi nul sur l'image du président; c'était une opération gadget! 

    Macron continue à  instrumentaliser  Mbappé dans sa communication, le 10 juin 2021, avec l'équipe de France. 

    Capture d’écran 2021-05-28 040017.png

    Capture d’écran 2021-05-27 060802.png

  • MENTORAT ce néologisme peu flatteur

    Imprimer

    Le président français se déplace aujourd'hui en banlieue pour promouvoir le "mentorat".

    Bigre. 

    Mentor est reconnu depuis le début du XVIIIème siècle quand de la Mothe-Fénélon popularise ce nom pris pour précepteur

    Il fait référence à Télémaque, ami d'Ulysse.

    Le terme est attesté autour de la notion de guide.

    Sa version "mentorat" elle n'est pas officiellement reconnue dans la langue française (absence au dictionnaire CNRTL voir infra)

    Sa fabrication est classique: tout comme moniteur a son monitorat.

    Attention Minotaure n'a pas son Minotaurat ! 

    Le néologisme est fabriquée sur la base de l'anglais "mentoring". Il se réfère à  toute l'action du secteur de cette aide spécifique dans le monde anglo-saxon: une aide à l'Autre bienvenue. Et bienvenue dans les banlieues!

    Problème pour Emmanuel Macron ce jour, pourtant si féru de communication politique: pour une large part de la population, la relation littéraire avec l'Odysée est loin d'être acquise.

    Dans "mentorat", la logique naturelle de la langue française laisse plutôt  entendre un dérivé de.... menteur !!!!! En l'espèce le système du menteur professionnel.

    Un choix de vocabulaire potentiellement contre-productif à la marge! 

    Il aurait pu choisir une déclinaison sur la base du terme de "conseiller", "aidant"?

    Le poids des mots, le choc des photos et le choix des mots! 

                                                                         Sylvie Neidinger

    #mentor,#néologisme,#menteur,#mentoring,#mentorat,#ulysse,#macron

     

  • Macron imperator contre 66millions de français "procureurs" selon lui

    Imprimer

    Le président de la république perd ses nerfs. Il n'accepte aucune contradiction et vient de produire une de ses phrases qui vont marquer le quinquennat. Ici sa manière de désigner le peuple français dans sa globalité, bébé et vieillards compris. Emmanuel Macron : « Nous sommes devenus une nation de 66 millions de procureurs.Ce n'est pas comme cela qu'on fait face aux crises et que l'on avance»

    ...Procureur: un métier qu'il connait pour s'être intéressé de près  en son temps à la nomination du procureur de Paris en dépit de la séparation des pouvoirs!

    Sa formule à l'emporte-pièce  rappelle ses "gaulois réfractaires" et autres "kamasutra de la presse" Etonnante propension à stigmatiser la population qui l'a élu! Et ne vouloir en retour de son action que du laudatif puisque par définition Jupiter-premier de cordée est parfait. Il est en convaincu, narcissique.

    L'expression provoque un tollé général. Vue comme une atteinte grave à la démocratie. Yannick Jadot préfère "l'intelligence collective à la prétention d'un seul."

    Jupiter-président dirige en  imperator. Il gère la crise covid en solo autour de la structure "conseil de défense". Ne rend pas de compte à la représentation nationale Parlement et Sénat

    Un pouvoir ultra centralisé qui maintenant pousse un cran plus loin en n'acceptant aucune critique. Au point de cette réponse improbable, stigmatisante sur les "66 millions"....de citoyens qui heurte profondément tout sens démocratique.

    Les français sont totalement en droit de dire ce qu'ils pensent de la gouvernance actuelle.

                                                         Sylvie Neidinger

     

    Les  désapprobations tombent en cascade, le sujet fait réagir.

    https://www.francesoir.fr/politique-france/66-millions-de-procureurs-emmanuel-macron-au-coeur-dune-levee-de-boucliers

    https://www.lepoint.fr/editos-du-point/sophie-coignard/coignard-macron-66-millions-de-procureurs-et-combien-d-electeurs-22-01-2021-2410703_2134.php

    https://www.programme-tv.net/news/tv/268923-une-nation-de-66-millions-de-procureurs-thomas-sotto-repond-a-la-petite-phrase-polemique-demmanuel-macron-et-tacle-le-president-sur-rtl-video/

    https://francais.rt.com/france/83043-jupiter-est-retour-macron-fait-reagir-evoquant-nation-66-millions-procureurs

    https://www.francetvinfo.fr/politique/emmanuel-macron/une-nation-de-66-millions-de-procureurs-emmanuel-macron-a-un-probleme-avec-la-democratie-reagit-julien-bayou_4267743.html

    https://rmc.bfmtv.com/emission/macron-denonce-66-millions-de-procureurs-on-n-est-pas-a-la-hauteur-de-sa-grandeur-c-est-ca-2030484.html

    .....

  • Tirage au sort: Macron dirige la France par hasard... Jupiter prend ses auspices !

    Imprimer

    Les jeux du hasard dignes de la Française des jeux prennent le pouvoir!

    Alors que le débat sur la vaccination fait rage, le président de la République impose un gadget sorti de son imagination: le tirage au sort de 35 citoyens qui vont statuer sur sa gestion des vaccins. 

    Les "tirés au sort" pourront "interpeler" les responsables en charge de la vaccination  Olivier Véran, Alain Fisher. Du coup ces derniers ne se précipiteront pas pour venir rendre des comptes devant la représentation nationale, ce que la démocratie leur impose de faire CQDF.

    Ce dernier  jouet de com' agit  donc comme un véritable  déni de démocratie populiste qui fonctionne comme un contre-feu. Il a pour mission de s'imposer médiatiquement en parallèle à la représentation nationale: l'Assemblée de députés ELUS et le Sénat, ELU par les ELUS.

    Il a pour vocation d'occuper le champ médiatique en parallèle aux Commissions d'enquête.

    Cette xième atteinte à la démocratie tombe la même semaine où l'on apprend en catimini que trois décrets entament encore plus  les libertés individuelles. Décrets validés par le Conseil d'Etat : il suffira d'émettre une opinion syndicale, politique, d'avoir une maladie  pour être fiché! 

    Les possibilités de fichage de la police discrètement élargies par trois décrets (franceinter.fr) 

    Le Conseil d'État valide l'élargissement des fichiers de renseignement (lefigaro.fr)

    Le Journal du Dimanche, relaie la "bonne parole",  donne les explications sur le choix de 35 individus par  tirage au sort:

    https://www.lejdd.fr/Societe/suivi-de-la-campagne-vaccinale-le-tirage-au-sort-du-collectif-citoyen-voulu-par-macron-commence-lundi-4015908

    Ce loto-circus médiatique agace, hyper mal ressenti par la population, objet de moqueries. 

    Macron entend être réelu, il met tout en oeuvre,  plus soucieux de   communication que de  gouvernance, plus soucieux de l'image produite que de l'action initiale.

      La ficelle est grosse.

    La démocratie française, ancienne, mature est profondément ancrée dans les esprits, la population: pas dupe d'un artifice supplémentaire de communication.

    Emmanuel Macron avait commencé son quinquennat en se comparant SANS RIRE, très sérieusement à Jupiter le dieu des dieux, maître des cieux et de ce qui bouge sur terre. En toute modestie. A vrai dire: un comparatif borderline car sérieusement ...mégalomane.

    https://www.franceculture.fr/politique/president-jupiterien-comment-macron-compte-regner-sur-lolympe

    Du coup quand on s'instaure Jupiter chef du ciel, le meilleur, le plus grand, celui qui décide de tout, tout seul, qui écrase et foudroie,  il semble logique de convoquer les auspices:(France Culture) "Théoriquement, les humains peuvent observer les signes qu'envoie Jupiter, ce qu'on appelle "prendre les auspices" ; ça se faisait à un moment par le vol des oiseaux, mais tout ça se fait de façon muette. C’est le consul qui prend ces signes, qui décide, parfois même automatiquement si c’est bon ou mauvais. Mais si un impie manipule carrément les signes de Jupiter pour faire de mauvaises actions, il peut prendre un coup de foudre, ou être victime d'une belle défaite militaire"

    Observer à la romaine  le vol des oiseaux pour comprendre la situation politique de la France de 2021 ou tirer au sort 35 citoyens pour  analyser la politique macroniste autour des vaccins , c'est juste une présidence qui se moque des électeurs.

    Personne ne rit.

                                                                 Sylvie Neidinger

                                  

     

  • Pénible fermeture des Universités pour la jeunesse en souffrance

    Imprimer

    Le titre de l'article précise bien "Emmanuel Macron" et non "gouvernement français" au sens large car depuis l'Elysée le Président de la République concentre tous les pouvoirs (la constitution de la Vème le permet)  et tend à diriger seul. Celui qui se nomma Jupiter sans rire tend à vouloir tout faire. Il gouverne par ordonnances le plus souvent, met à genoux le Sénat et le Parlement. Cela s'accentue avec la crise sanitaire.

    Comment est-il possible de continuer à empêcher une génération complète d'étudier dans les Universités toujours fermées pour lutter contre l'épidémie?

    La colère gronde.

    Les scolaires jusqu'au bac vont en présentiel à l'école. Au delà de 18 ans : plus rien.

    Avec en plus cette  l'inégalité républicaine du système duel français rendue encore plus visible. En effet, les étudiants inscrits en classe prépa des Lycées (soit post-bac) ont bien leur cours eux puisque dépendant du système Lycée.

    En quoi les procédures sanitaires valables dans le système scolaire français ne sont elles pas valables dans les Universités ? MYSTERE.

    Des étudiants se suicident, sont en graves troubles psychiques de par les incertitudes, l'enfermement , le manque de moyens, la fin des stages, des petits boulots. Fiasco.

    Vite que les Universités ouvrent leurs portes. Les étudiants acceptent mal d'être ainsi sacrifiés. Ils sont le futur d'un pays.

                                                 Sylvie Neidinger

     

    Suite La détresse est immense chez les étudiants. D'ailleurs pourquoi les fac fermées et les lycées dont classes BTS et prépas ouvertes?

    Suite Plusieurs étudiants quittent leurs études. 

    Suite: plusieurs signalent être bloqués à domicile puis convoqués en  présentiel....à outrance:. Genre: 5 examens le même jour!

    Qui a conscience de la GALERE dans laquelle le gouvernement  a plongé les étudiants! 

                                                                            SN 

    https://www.20minutes.fr/societe/2950971-20210113-coronavirus-indicateurs-mal-etre-etudiants-rouge

    https://france3-regions.francetvinfo.fr/bretagne/universite-je-n-ai-pas-besoin-aller-voir-psy-j-ai-besoin-aller-cours-repondent-etudiants-jean-castex-1915244.html

    https://www.francetvinfo.fr/politique/eelv/covid-19-on-se-saisit-tardivement-du-mal-etre-etudiant-regrette-julien-bayou-secretaire-national-d-eelv_4267775.htm

    https://www.francebleu.fr/infos/sante-sciences/les-jeunes-sont-prives-de-tout-ce-qui-permet-d-evacuer-le-stress-olivier-pelissolo-psychiatre-1611137858

    https://www.ouest-france.fr/education/etudiant/covid-19-le-malaise-des-etudiants-est-une-bombe-a-retardement-7116177

    https://www.gen-sacrifiee.org/publications/noam-leandri-interview

    https://france3-regions.francetvinfo.fr/auvergne-rhone-alpes/isere/grenoble/grenoble-tous-les-samedis-la-croix-rouge-organise-des-distributions-alimentaires-pour-les-etudiants-precaires-1933249.html

    https://www.allodocteurs.fr/se-soigner/professions-medicales/pass-les-etudiants-en-medecine-positifs-au-covid-exclus-du-concours_30424.html

  • Panthéonisation, privilège présidentiel: parisianisation et récupération

    Imprimer

    La monarchie inhumait ses reines et rois à Saint-Denis, la république a son pendant: le Panthéon, lieu de réunion de dépouilles célèbres et surtout célébrées. Jean-Jacques Rousseau, Alexandre Dumas, Victor Hugo, Émile Zola, Jean Jaurès, Jean Moulin et André Malraux. Et beaucoup d'inconnus, des généraux napoléoniens par exemple, illustres méconnus aujourd'hui.

    Le Président de la République a le privilège de décider d'une introduction nouvelle au Panthéon. Aujourd'hui Maurice Genevoix, écrivain,  "voix de ceux de 14-18"

    Simone Veil et son époux en accord avec la famille avaient précédemment bénéficié de cette cérémonie très régalienne et symbolique  ."Un an après sa mort, Simone Veil entre dimanche avec son mari Antoine au Panthéon, où ils reposeront ensemble. Pour l’occasion, l’Élysée et le Centre des monuments nationaux ont mis en scène une cérémonie solennelle forte en symboles, qui rassemblera un millier d’invités, dont les anciens présidents Nicolas Sarkozy et François Hollande."(La Croix 29/06/18)) 

    Le Comte de Mirabeau fut le premier homme à  entrer dans cette ancienne église reconvertie au culte laïc de glorification  nationale, le jour même du décret vouant Saint-Geneviève au culte des Grands hommes français (femmes comprises..)

    Attention la célèbre dépouille entre mais peut... sortir du bâtiment à colonnade! Etonnant: le Comte,  devenu moins  en odeur de sainteté révolutionnaire  fut dégagé manu militari trois ans plus tard quand on retrouva sa correspondance avec le... roi! Marat subit le même sort: expulsé.

     

     Problème : l'Etat français n'a pas toujours demandé l'avis des proches pour panthéoniser!  Il a même pu  imposer le déplacement  d'un corps dans cette assemblée de dépouilles concentrées en un même lieu prestigieux dans la capitale.

    Effectivement il transféra de force le coeur de Gambetta, la famille étant réticente, le corps de Louis Braille, laissant dans son caveau familial de Braille les uniques mains: hyper  glauque !

    Les dernières volontés des défunts n'ont pas toujours été respectées ! François Bayrou  donne la justification officielle de  cette lubie présidentielle !"«Il ne s’agit pas ici de relations personnelles, de l’affection ou des regrets que l’on porte à l’égard d’un être. Il ne s’agit même pas de cet être lui-même, avec ce qu’il a de grand et de relatif. Il s’agit d’un pays, et de son identification à une personnalité et un combat.»

    C'est assez stupéfiant de comprendre qu'il ne s'agit pas de l'individu lui-même...Dans cette affaire les dernière volontés ne semblent pas si importantes...Plusieurs anecdotes en témoignent! 

     

         PANTHEONISER: UN RITE SURTOUT  POUR L'IMAGE DU...PRESIDENT

     

    Le dernier poilu Lazar Ponticelli a eu la chance de  pouvoir  refuser de son vivant. Au moins était-ce clair ! Il refisait tout net. Estimant que la reconnaissance des poilus fut bien tardive

    Aujourd'hui les cas de refus par la famille se multiplient. L'épouse de Louis Pasteur par exemple lui préférant un lieu "plus humble"..

    Certains présidents se sont tout de même arrogé le droit de décider en lieu et place de la famille.

    Fort heureusement rapidement remis à leur place!  François Hollande  ignorant les dernières volontés de Geneviève Anthonioz De Gaulle et Germaine Tillion avait annoncé leur transfert! Ce passage en force n'a pas fonctionné, fort heureusement.

    Le journal la Croix se demande même si la Panthéonisation a encore un sens ?

    Le fils de Albert Camus a refusé tout net lui aussi face au Président Sarkozy de ce qu'il a nommé une récupération. L'écrivain reste inhumé en Provence.

    Selon l'historien  Jean Garrigues ( pro-panthéonisation!): " la panthéonisation est un rituel mémoriel particulièrement adapté aux besoins de la France d’aujourd’hui. Car elle réactive le récit républicain autour duquel cette société multiculturelle ne parvient pas toujours à trouver son point de fédération. Au XIXe siècle, les panthéonisations se rattachent plutôt à l’histoire de la Nation française. Sous l’Empire ou les monarchies censitaires, on distingue ainsi des généraux qui incarnent l’excellence nationale. Mais le rituel est ensuite récupéré par la IIIRépublique. Celle-ci rappelle le moment fondateur de la Révolution française qui voit la transformation de l’église Sainte Geneviève en un édifice laïque. Depuis lors, ce temps mémoriel renvoie au récit républicain."

    L'historien Patrick Garcia présente les faits sous un autre angle:

    La panthéonisation, « un rite qui construit l’image du président »Depuis 1987, date de l’entrée de René Cassin au Panthéon sous François Mitterrand, le fait de décider d’un transfert au Panthéon est devenu un passage quasi obligé pour le président de la République. C’est une cérémonie d’incarnation de la Nation et tous les présidents s’y sont depuis livrés, ou ont essayé de le faire – Nicolas Sarkozy s’étant heurté au refus des héritiers de Camus. Ce rite construit l’image du président. En évoquant le passé, il lui permet de parler du présent et son choix est emblématique de ses orientations. 

    En fait, il s'agit d'une cérémonie à la gloire du... Président !

    Actuellement la famille Rimbaud refuse fermement le projet de panthéoniser leur poête...en même temps que Verlaine. La République veut ici engager un acte idéologique en faveur de leur liaison personnelle. D'une part, la liaison ne dura que quatre ans. Rimbaud quitta avec fracas;

    Quelle idée de vouloir imposer une vérité nationale sur cette histoire personnelle de relation homosexuelle?

    La famille de Rimbaud refuse fermement ! de nombreux intellectuels aussi. Une pétition CONTRE circule en opposition à la pétition POUR promue par Roselyne Bachelot.

    Il reste au Panthéon de l'espace 75 places occupées sur 300 environ, ce n'est pas la surpopulation ! C'est un honneur évidemment pour certaines familles. Un non sens pour d'autres: leur choix parfaitement démocratique de valider ou non! 

    C'est vrai que la perspective de voir ses os exposés dans les courants d'air glacé de ce monument parisien ne sied pas à tous. Albert Camus reste à Lourmarin et Rimbaud à Charleville-Mézières... si le souhait familial est respecté.

                                                                                  Sylvie Neidinger

    maurice genevoix,#panthéon,#rimbaud,simone veil,#macron,françois #hollande(capture)

  • Couvre-feu: diantre!

    Imprimer

    Mais que vient faire un couvre-feu par définition militaire pour éradiquer le covid-19? 

    Couvre-feu: une  expression moyenâgeuse du XIIIème siècle précisément quand les autorités agitaient une cloche pour rappeler aux citoyens de "couvrir le feu" , soit éteindre les cheminées pour limiter les risques d'incendie.

    Le risque d'incendie en 2020 est viral.

    Les spécialistes en santé publique doutent du résultat.

    L'acceptation par la population ne sera pas naturelle. Un régime imposé par la force régalienne, plutôt.

    Le système des attestations revient ! Une probable machine à balancer des PV conséquents (135 euros)  à une population déjà traumatisée. 

    Population  très informée des contradictions: métro bondé  le jour...

    Une initiative  parfaite pour achever la vie économique des bars, restaurants et autres salles de cinéma. Parfaite pour augmenter le sentiment d'enfermement, d'atteinte aux libertés fondamentales.

    Restaurateurs atterrés, sacrifiés.

    Pour l'efficacité, voir les chiffres...après ces semaines de couvre-feu. 

    Après ? Une fois que les faillites commerciales, faillites personnelles  auront été prononcées et le taux de suicides ou décompensations en hausse!  

    Le Sénat avait pourtant soutenu l'ouverture des discothèques, bars et restaurants.

    La colère anti Macron se fait jour.

    Les oppositions signalent cet aveu d'impuissance et l'absurdité de la décision du chef de l'Etat. Sa ré-élection semble plus que compromise avec ce genre de décision gravement privatrice des libertés et attentatoire au fonctionnement économique. Ce qui n'est pas en soit un évènement au regard des problèmes sociétaux liés à la pandémie.

                                                                 Sylvie Neidinger

    Attestation à télécharger en ligne

    Suite: le 22 octobre, le couvre-feu  s'étend à d'autres régions pour tenter d'enrayer la croissance du nombre de cas et l'engorgement des services hospitaliers.

  • Ensauvagement du vocabulaire politique officiel

    Imprimer

    "Kamasutra de l'ensauvagement de la presse" de E Macron. Suite des... positions sur cette question.

    Les sauvageons, l'ensauvagement...Ce vocabulaire connoté extrême-droite  est apparu en politique dans la bouche de ministres de l'Intérieur  de gauche qui  désignèrent ainsi des catégories de population:

    -JP Chevènement (qui affirmait sans rire l'employer sans surenchère ni démagogie!) 

    -B Cazeneuve (qui l'a bien prononcé mais le regrette )

    -G Darmanin et M Schiappa  (le macronisme étant une émanation de la gauche strauss-khanienne.)

    Le film d'anticipation Orange Mécanique (1971) avait décrit une nouvelle  violence sociale gratuite par une catégorie de population: les jeunes. Un demi-siècle plus tard, les comportements violents, asociaux inacceptables sont réalité: refus d'une cigarette et l'individu est tué, pieds sur les banquettes alors que certains passagers restent debout...Mais...pas de la jeunesse seulement! ( bouc-émissairisation)

    Et surtout, la désignation faite par ces ministres d'une catégorie sociale liée en plus au "séparatisme" ( encore un vocabulaire  macroniste récent )  ne résout rien car elle s'apparente à de la communication, communication d'extrême-droite de surcroît.

    Pourquoi désigner ainsi une catégorie dans des sociétés modernes très complexes aux causes multiples? Où tout est analysable.

    Sauvage? Cette étymologie liée à la forêt  est inacceptable dans la bouche d'un dirigeant car ramenant l'humain à l'animal. Ce qui ne fait avancer en rien la compréhension.

    Les zoos humains avaient enfermé dans une même cage un homme et un singe. Et sur ce point la récente "sortie" médiatique hyper confuse intellectuellement    de N Sarkozy fut ...lunaire en comparant singes et "nègres". Miasme.

                       LA PRESENTIELLE 2022 EN LIGNE DE MIRE? 

    Ensauvagement version Gérald Darmanin  signifierait un humain de facto  "civilisé" qui retournerait  à sa condition animale. Est réputé sauvage celui qui est déchu de son statut de citoyen car bestial.

    Dès lors la chasse symbolique à "l'animal anciennement  humain" serait-elle ouverte? Permis de tuer en prime dans l'imaginaire ?

    Les inductions implicites issues de la formulation vont bien loin....

    On ne dirige pas un pays en s'appuyant sur de tels raisonnement ni artifices de com populistes qui ne résolvent en rien la violence sociale, présente et non acceptable elle non plus.

    Le philosophe Guillaume von der Weid signale  que la société qui désigne ainsi serait  elle-même ...malade

    Il semble que la présidentielle 2022 française s'ouvre autour de miasmes idéologiques. 

    C'est bien par cette sauvagerie vocabulariale (kamasutra, ensauvagement...) que Emmanuel Macron et ses ministres (évidemment briffés car rien ne lui échappe)   inaugurent la séquence électorale. Cela promet!

    De nombreux députés macronistes n'ont toutefois pas suivi la dérive vocabulariale ultra sécuritaire. Ni le ministre de la Justice Dupond-Moretti.

                                                            Sylvie Neidinger

     

    #BlogNeidingerEnsauvagementSémiologie

    1) Ensauvagement : terme inacceptable dans la bouche de responsables politiques

    2) Kamasutra ensauvagé d'Emmanuel Macron contre la presse

    3)Avant " l'ensauvagement", le mythe du bon sauvage

    4) Le "sauvage" a-t-il une âme? La controverse de Valladolid

    5) Les zoos humains pour exhiber les "sauvages" jusqu'en 1930

    6)Ensauvagement du vocabulaire politique officiel 

  • Les zoos humains pour exhiber les "sauvages"jusqu'en 1930

    Imprimer

    "Kamasutra de l'ensauvagement de la presse" de E Macron. Suite des positions sur cette question: ici les zoos humains pour présenter ceux que l'on nommait "sauvages".

    Humains réduits à l'état de bêtes curieuses.  Etres humains exhibés dans les jardins d'acclimatation. Expos coloniales pour  justifier la hiérarchisation des races, les bienfaits du pouvoir "civilisateur".

    Illustration du racisme ordinaire: 35 000 exhibés, 1,5 milliards de visiteurs en tout, en France, Allemagne, Suisse, Angleterre...Barnum et la manipulation de l'histoire aux USA.

    On vient voir des "sauvages en chair et en os" venant de contrées lointaines.

    Du pur cinéma avant l'heure: il leur est même demandé de jouer aux cannibales ! Pendant que sur le terrain les peuples sont souvent éliminés. ( Fuégiens de Patagonie, dernier survivant disparu en 1960. Peuple décimé de maladies pulmonaires, Vénus Hottentote exhibée comme un monstre, aborigènes,..) 

    Ils sont présentés comme étrangers,  anormaux...sauvages par des entrepreneurs de spectacle certes. Par les empires coloniaux, les Etats eux-mêmes dans le cadre d'expos universelles! Un modèle "racialogique" pour exposer la force supposée  bienfaitrice du modèle colonial.

    France. Guyane. Saint Laurent du Maroni. La jeune Moliko , amérindienne kalina, exposée au jardin d'acclimatation. Peuples "ensauvagés", humiliés, objets d'études pseudo scientifiques à caractère racialiste ! Elle rentrera chez elle en Guyane, traumatisée du calvaire des exhibés.

    Passage du racisme scientifique de différenciations humaines au racisme populaire au contact direct d'individus dits primitifs , le pygmée représentant le modèle parfait  de la sauvagerie absolue par sa petite taille.

    Aux USA,  dans la culture du spectacle américaine mais aussi à l'expo de Saint-Louis  où Ota Benga du Congo est exposé dans une cage avec un singe carrément ! L'homme se suicidera.

    On ne peut que signaler l'excellent documentaire sur Arte.

    https://www.arte.tv/fr/videos/067797-000-A/sauvages-au-coeur-des-zoos-humains/

    (ARTE)  :Pendant plus d'un siècle, les grandes puissances colonisatrices ont exhibé comme des bêtes sauvages des êtres humains arrachés à leur terre natale. Retracée dans ce passionnant documentaire, cette "pratique" a servi bien des intérêts.

    Ils se nomment Petite Capeline, Tambo, Moliko, Ota Benga, Marius Kaloïe et Jean Thiam. Fuégienne de Patagonie, Aborigène d’Australie, Kali’na de Guyane, Pygmée du Congo, Kanak de Nouvelle-Calédonie, ces six-là, comme 35 000 autres entre 1810 et 1940, ont été arrachés à leur terre lointaine pour répondre à la curiosité d'un public en mal d'exotisme, dans les grandes métropoles occidentales. Présentés comme des monstres de foire, voire comme des cannibales, exhibés dans de véritables zoos humains, ils ont été source de distraction pour plus d'un milliard et demi d'Européens et d'Américains, venus les découvrir en famille au cirque ou dans des villages indigènes reconstitués, lors des grandes expositions universelles et coloniales. Racisme populaire
    S'appuyant sur de riches archives (photos, films, journaux…) ainsi que sur le témoignage inédit des descendants de plusieurs de ces exhibés involontaires, Pascal Blanchard et Bruno Victor-Pujebet restituent le phénomène des exhibitions ethnographiques dans leur contexte historique, de l’émergence à l'essor des grands empires coloniaux. Ponctué d'éclairages de spécialistes et d'universitaires, parmi lesquels l'anthropologue Gilles Boëtsch (CNRS, Dakar) et les historiens Benjamin Stora, Sandrine Lemaire et Fanny Robles, leur passionnant récit permet d'appréhender la façon dont nos sociétés se sont construites en fabriquant, lors de grandes fêtes populaires, une représentation stéréotypée du "sauvage". Et comment, succédant au racisme scientifique dominant/dominé. Expo coloniale d eMarseile en des débuts, a pu s'instituer un racisme populaire légitimant la domination des grandes puissances sur les autres peuples du monde.

    https://www.laliberte.ch/dossiers/histoire-vivante/articles/le-succes-suisse-des-villages-negres-434722

    https://pages.rts.ch/docs/histoire-vivante/9216250-sauvages---au-coeur-des-zoos-humains.html

    https://www.letemps.ch/opinions/suisse-exhibait-sauvages-geneve

    https://www.nouvelobs.com/monde/afrique/20181128.OBS6158/pendant-150-ans-des-hommes-ont-exhibe-d-autres-hommes-dans-des-zoos.html

    https://www.monde-diplomatique.fr/2000/08/BANCEL/1944

    Le statut de "sauvage" se présentait évidemment par opposition celui de "civilisé." L'un mettant en valeur l'autre. Expo coloniale de Marseille en 1922 par exemple.

    Les populations coloniales seront finalement considérées comme "civilisables" quand les besoins se font sentir de troupes coloniales  combattantes pour la première guerre mondiale...

    Joséphine Baker, en 1925, libre, intelligente, adulée et détestée va se jouer de l'image du sauvage avec sa ceinture de banane. Son spectacle "exotique" à Paris fait exploser le mythe colonial de l'intérieur par cette artiste majeure.

    Expo coloniale de Vincennes (1931) 33 millions de tickets vendus. Le "Sauvage" étant entre temps devenu "brave" indigène.

    Marius Kaloie, kanak, sera dans les années 30 parmi les derniers piégés du cirque zoologique. Un retour au XIXème siècle avec  sa troupe -brutalisée. La troupe kanak se révolte, elle aussi piégés. Des hommes ordinaires kanaks, de la vie ordinaire, douaniers et autres ayant accepté ce voyage en Europe qui a viré au cauchemar pour eux. L'exhibition n'est plus acceptée. Ligues de droits de l'homme, partis politiques: la mise en scène heurte désormais. Les kanaks sont rapatriés. Maius Kaloie reste et se marie avec une française. Magnifique symbole d'une page qui se tourne.

    La fin des zoos humains marque le début des guerres de décolonisation.

    L'image du sauvage ne passe plus effectivement  par les exhibitions.  Mais elle perdure ! Commence l'ère du cinéma et ses représentation des "sauvages" (ô King Kong!).

    Au milieu des année 1990, chercheurs et historiens ouvrent les archives coloniales. Les artistes s'emparent du sujet . Ayana V. Jackson par exemple revisite les clichés anthropologiques du XIXème siècle.

    Le barbare, c'est d'abord l'homme qui croit à la barbarie ! Claude Levi Strauss.(Race et histoire 1961) 

                               

                                                                            Sylvie Neidinger

    #sauvage,#ensauvagement,#darmanin,#macron,#kamasutra de la #presse

     

    #barbare, claude levi strauss, #sauvage,#ensauvagement,#darmanin,#macron,#kamasutra de la #presse

    #sauvage,#ensauvagement,#darmanin,#macron,#kamasutra de la #presse,#barbare,claude levi strauss

    #sauvage,#ensauvagement,#darmanin,#macron,#kamasutra de la #presse,#barbare,claude levi strauss

    #BlogNeidingerEnsauvagementSémiologie

    1) Ensauvagement : terme inacceptable dans la bouche de responsables politiques

    2) Kamasutra ensauvagé d'Emmanuel Macron contre la presse

    3)Avant " l'ensauvagement", le mythe du bon sauvage

    4) Le "sauvage" a-t-il une âme? La controverse de Valladolid

    5) Les zoos humains pour exhiber les "sauvages" jusqu'en 1930

    #photographie,ayana v #jackson,#sauvage,#ensauvagement,#darmanin,#macron,#kamasutra de la #presse,#barbare,claude levi strauss,#blogneidingerensauvagementsémiologie,#racisme

  • Le "sauvage"a-t-il une âme? La controverse de Valladolid

    Imprimer

    "Kamasutra de l'ensauvagement " dixit E Macron. Ici suite des...positions ou angles de presse du #BlogNeidinger!

    Le blog a analysé précédemment le mythe fabriqué du "bon sauvage".

    La question historique suivante est  de savoir si cet Indien que l'explorateur du XVIème siècle rencontrait sur le continent américain  avait une âme ou non. 

    Etonnant débat théologique connu sous le terme de  Controverse de Valladolid,  organisé par Charles Quint sous le pontificat de Jules III entre docteurs de la Foi. Bartolomé de las Casas et Juan Ginès de Sepulveda prônant un avis opposé.

    Le premier dénonçait les exactions contre les populations locales. Il en savait quelque chose: il avait été lui même... propriétaire/colon d'une "enconmienda" recevant terre et population autochtone avec !

    Le prêtre Antonios de Montesinos fut le premier à réagir dans  un sermon célèbre pour dénoncer la "cruauté envers des populations innocentes"

    "Lors d'un sermon du  à Saint-Domingue, suivi d'un second le , il a dénoncé les injustices dont il a été témoin en annonçant « la voix qui crie dans le désert de cette île, c'est moi, et je vous dis que vous êtes tous en état de péché mortel à cause de votre cruauté envers une race innocente »1.

    « Ces gens ne sont-ils pas hommes ? N'ont-ils pas une âme, une raison ? », demande-t-il.

    Ce sermon fait allusion aux Indiens contre lesquels les espagnols ont bataillé tout le siècle précédent, en laissant entendre que Dieu ne sera pas plus clément avec les colons qu'avec les Indiens si les colons s'adonnent à l'esclavage comme le font les Indiens. Antonio Montesinos avait commencé, à partir de 1511, à refuser les sacrements aux propriétaires d'encomienda indignes et à les menacer d'excommunication, ce qui lui aliène l'oligarchie locale, en particulier le gouverneur Diego Colomb2, le fils de Christophe Colomb.""(wiki)

    A propos Christophe Colomb soutient l'asservissement. Il  décrit les populations dites "précolombiennes" en 1492  de son point de vue intéressé:

    « Ils nous apportèrent des ballots de coton, des javelots et bien d'autres choses, qu'ils échangèrent contre des perles de verre et des grelots. Ils échangèrent de bon cœur tout ce qu'ils possédaient. Ils étaient bien bâtis, avec des corps harmonieux et des visages gracieux […] Ils ne portent pas d'armes — et ne les connaissent d'ailleurs pas, car lorsque je leur ai montré une épée, ils la prirent par la lame et se coupèrent, par ignorance. Ils ne connaissent pas le fer. Leurs javelots sont faits de roseaux. Ils feraient de bons serviteurs. Avec cinquante hommes, on pourrait les asservir tous et leur faire faire tout ce que l'on veut. »

    Au contact des européens et leurs virus- dont ils ne partagent pas les protections immunitaires- ces amérindiens  vont tomber comme des mouches. Passant de plus d'un million à quelques milliers!  (du coup, on pouvait leur accorder une âme!) 

     Les Indiens avaient tout de même bénéficié d'un immense avantage: Ils furent tout de même "rangés" dans la catégorie... humaine par le pape Paul III.

    Sans quoi effectivement  Sepúlveda n'aurait jamais parlé du "devoir de les évangéliser ni ne se serait étendu sur leur « péché d'idolâtrie».

    La belle affaire: pour rendre chrétien, il ne faut pas se tromper d'espèce...Validé: ces populations nommées sauvages, primitives apaprtiennent bien au genre humain!

    Deux  optiques s'opposent: la conversion par force (Sepúlveda) ou par conviction (Las Casas) 

    Du coup, Las Casas va devenir devant l'Histoire le défenseur de la cause indienne. " Historia de las Indias" est publié... trois siècles après sa rédaction.

     Bémol: dans le tome III, Las Casas se repent d'avoir effectivement  accepté dans ses jeunes années que les colons soient autorisés à faire entrer leurs esclaves noirs dans les encomiendas américaines. À la suite de cet aveu, il condamnera également cet esclavage, aussi injuste et inhumain que celui des Indiens. MAIS TARDIVEMENT.

    En tous cas, les Indiens étant décimés  et peu adaptés au travail physique, s'ouvre la voie du commerce du "bois d'ébène", ces africains traités comme marchandises.

    Les Portugais pratiquant ce commerce cherchent à se justifier.

    La régression est forte: plus d'âme du tout !  Un, une  esclave n'en a effectivement pas mais des gencives pour juger de la  santé générale de "la bête".

    Il, elle a un prix. Il, elle  est une chose.

    L'esclavage  est aboli tardivement. En 1875 aux USA.

    La question n'est plus de savoir si le sauvage a une âme mais si la force motrice de ces êtres humains importés comme marchandise est bonne.

    Aucune Controverse de Valladolid n'a été signalée à propos des populations africaines esclavagisées...

    Mieux valait ne pas trop théoriser religieusement sur le sort fait à ces humains chosifiés  et tellement utiles avant l'invention du...moteur.

    Utilitaires,  outils de chair et de sang.

    Moteurs humains exportés par millions. ô scandale.

     

                                                            Sylvie Neidinger

     

    #BlogNeidingerEnsauvagementSémiologie

    1) Ensauvagement : terme inacceptable dans la bouche de responsables politiques

    2) Kamasutra ensauvagé d'Emmanuel Macron contre la presse

    3)Avant " l'ensauvagement", le mythe du bon sauvage

    4) Le "sauvage" a-t-il une âme? La controverse de Valladolid

    5) Les zoos humains pour exhiber les "sauvages" jusqu'en 1930

     

  • Avant "l'ensauvagement": le mythe du "bon sauvage"

    Imprimer

    Ici, une position supplémentaire...d'analyse du " Kamasutra de l'ensauvagement de la presse " honni par E Macron.

    Soit un angle d'analyse autour d'un vocabulaire qui n'aurait jamais du se trouver dans la bouche d'un responsable gouvernemental.

    Décryptage.  Pour comprendre le terme "ensauvagement "(= humain revenu à l'état sauvage) il faut commencer par

    1) savoir d'où vient cette notion de sauvage appliquée à l'humain.

    2) dès lors revisiter le mythe du "bon sauvage". Puis comprendre  comment passe-t-on du mythe du  bon sauvage de  Dame nature au "sauvage humain de zoo" de la période colonialiste.  

    Enfin dans la bouche d'un ministre de l'Intérieur en ré-ensauvagement. 

    Sauvage est étymologiquement liée à la forêt (silva) Via l'ancien français salvage, du latin silvaticus (« de forêt, forestier »), devenu  salvatǐcus en bas latin. Soit à la  base un animal vivant dans la forêt. Appliqué à l'homme lors des premières confrontations: rencontre avec des individus même pas toujours habillés et rapidement qualifiés de sauvages ou primitifs..

    Extraits d'une excellente synthèse canadienne autour du terme "sauvage".(Canada, bien placé pour en parler avec ses populations autochtones en contact ) : 

    Les expéditions de la Renaissance mettent les européens en  contact avec d'autres "mondes" donnant un descriptif positif d'un état "naturel" contre la "culture", avec au passager le mythe positif de paradis perdu, ou celui de l'âge d'or. Une image qu'ils construisent par les récits de voyage.

    Amerigo Vespucchi (1454-1512) sur les Indien dans sa célèbre lettre intitulée Mundus novus (1503) : Ils n’ont de vêtements, ni de laine, ni de lin, ni de coton, car ils n’en ont aucun besoin; et il n’y a chez eux aucun patrimoine, tous les biens sont communs à tous.  Ils vivent sans roi ni gouverneur, et chacun est à lui-même son propre maître.  Ils ont autant d’épouses qu’il leur plaît […].  Ils n’ont ni temples, ni religion, et ne sont pas des idolâtres.  Que puis-je dire de plus?  Ils vivent selon la nature. 

    "Montaigne en 1580 cite  cette vie brutale et sauvage « qui est propre aux hommes primitifs » (Montaigne, Essais, éd. Villey-Saulnier, II, XII, 478)"..

    Après les écrivains de la Renaissance et leur tradition humaniste qui découvrent, ceux des Lumières valorisent d'autant le "bon sauvage" qu'ils critiquent la colonisation ethnocentrique, les changements sociétaux autour du progrès. 

    Toutefois ces auteurs n'ont jamais été en contact réel avec ces peuples et affabulent, se représentent leur vie supposée "pure",  libres, sensuels, polygames, communistes...

    "Ce type de récit, qui présente des forces et des personnages symboliques, servira aussi à mieux raconter la vie des hommes et à mieux rêver d’un ailleurs pour fuir l’écrasante réalité.   Au XVIIIe siècle, par la fiction du « bon sauvage », des philosophes tels que Diderot, Voltaire et Rousseau chercheront non seulement à critiquer la colonisation ethnocentrique des Européens en Amérique, mais aussi les idées de progrès et de raison au cœur même de l’idéologie des Lumières.

     Inspirés par les nombreux récits de voyages de Vespucci, Colomb, Magellan, et Gama des 16e et 17e siècles, ceux-ci, désireux de poursuivre la tradition humaniste de la Renaissance, interrogeront à travers elle de nouveaux modèles d’hommes et de sociétés.  En comparant leur monde à celui des indigènes tahitiens, brésiliens, voire canadiens, ils feront le procès de l’Europe qui, se croyant supérieure et indépassable, se donne pour mission de civiliser le Nouveau Monde.   Ce Nouveau Monde, que l’on aime dépeindre comme pur, vierge et bienheureux, sera bien sûr une représentation déformée, imaginée et amplifiée de la réalité : en effet, la vaste majorité des philosophes et littéraires n’a jamais même foulé la terre natale des « sauvages »!  Le mythe, synonyme dans ce cas d’invention et d’affabulation, reprend donc ici tout son sens.

    Libres, sensuels, polygames, communistes et bons, voilà les traits communs, mais combien caricaturaux, des habitants de ce « meilleur des mondes ».   *

    Étrangement, les penseurs du XVIIIe siècle se garderont longtemps de vouloir vérifier l’exactitude de ce genre de témoignage, car, on le sait, le « bon sauvage » ainsi présenté sert mieux à réfléchir sur l’homme, sa nature, ses facultés ainsi que sur sa société.  Sans nul doute,  Jean-Jacques Rousseau (1712-1778) est reconnu pour celui qui a le plus participé à ce mythe par la défense des idées suivantes qui traversent l’essentiel de son oeuvre:

    • « La nature a fait l'homme heureux et bon, mais la société le déprave et le rend misérable. »
    •  l’homme, foncièrement nostalgique, a toujours eu besoin de retrouver son passé: le mythe du bon sauvage lui propose l’image rassurante d’un primitif heureux qui vit du fond des âges en parfaite harmonie avec la nature.  Ainsi, ces séduisantes fantasmagories lui permettront d’échapper au réel en voyageant dans des pays imaginaires exotiques et bienheureux.   Offrant d’autres manières de penser et de vivre, cette utopie chère aux philosophes défend la recherche du bonheur individuel et collectif tout en affirmant déjà les valeurs qui seront proposées quelques années plus tard par la devise même de la Révolution française : «Liberté, égalité et fraternité ».   Si elle annonce en quelque sorte le monde rêvé de demain, elle maintient aussi d’anciennes croyances judéo-chrétiennes associées au péché originel : l’homme, rappelle La Bible, aurait connu le paradis, mais l’aurait perdu après avoir croqué la pomme, symbolisant le la connaissance.   
    • La chute, associée au mal, se trouve du coup au cœur même du « mythe du bon sauvage » : en effet, l’Européen « perverti », par sa culture énorme et sa quête incessante de savoirs — on n’a qu’à penser à l’entreprise de L’Encyclopédie —, mais aussi par son goût du luxe, aurait donc signé sa propre perte.   Insatisfaits de cette vision primitiviste, les penseurs des Lumières cesseront d’apprécier le mythe du bon sauvage pour revenir à l’idée de progrès lorsqu’ils feront la découverte et l’observation d’enfants sauvages tels que Victor de l’Aveyron .Ceux-ci firent comprendre définitivement que l’homme, privé de la compagnie des siens, ressemble d’avantage à un animal qu’à l’idéal décrit par les colonisateurs, les missionnaires et les littéraires.   Il va sans dire que les voyages et les écrits de nombreux ethnologues  de la fin du siècle contribueront aussi à briser cette représentation idyllique.    Bref, on aura compris que rien ne pouvait éclipser le Progrès et la Raison, emblèmes tout-puissants de la lutte philosophique de cette période historique éblouissante.

    A suivre, d'autres positions du "Kamasutra de l'ensauvagement" :

    La Controverse de Valladolid : les Indiens ont-ils une âme ?

    Puis les zoos humains coloniaux... 

                                                              Sylvie Neidinger

     

    #BlogNeidingerEnsauvagementSémiologie

    1) Ensauvagement : terme inacceptable dans la bouche de responsables politiques

    2) Kamasutra ensauvagé d'Emmanuel Macron contre la presse

    3)Avant " l'ensauvagement", le mythe du bon sauvage

    4) Le "sauvage" a-t-il une âme? La controverse de Valladolid

    5) Les zoos humains pour exhiber les "sauvages" jusqu'en 1930

     

  • Kamasutra ensauvagé d'Emmanuel Macron contre la presse !

    Imprimer

    Encore un scandale verbal, comme le Président Macron sait les produire. En déplacement à Clermont-Ferrand, il fustige le "Kamasutra de l'ensauvagement" de la presse en répondant au journaliste Paul Larrouturou du Quotidien :

    "J’ai déjà répondu dix fois à ce truc-là. Ce qui m’importe ce sont les actes, pas les mots (…) Prévenir, arrêter, sanctionner, corriger et donc répondre à la réalité. Avec les commentaires, vous avez fait le Kamasutra de l’ensauvagement, depuis 15 jours, tous ensemble." a-t-il lancé d'un ton ironique à la presse. "Donc je vous laisse à votre Kamasutra. Ce qui m’importe, c’est le réel! Demandez aux gens! Les gens, ils n’en ont rien à faire. Ils veulent qu’on règle leurs problèmes.Et nous, on est là pour régler leurs problèmes"#kamasutra,#macron,#presse,#gjclermont-ferrand,#darmanin,dupond-moretti,vocabulaire: kamasutra

    Ce faisant, il ne  répond pas sur le fond: à savoir pourquoi un ministre- ici Gérald Darmanin emploie un vocabulaire d' extrême-droite?

    Le ministre de la Justice ne venant que donner le point général  de droit (de l'homme) en retour. D'où cet affrontement verbal  inédit de deux membres du gouvernement autour d'un mot de vocabulaire.

    Le désordre  vient  ici certes de la joute verbale au sommet de l'Etat en format "duel" mais  surtout de comprendre que le ministre sarkoziste Darmanin a l'aval implicite du chef de l'Etat pour utiliser le terme "ensauvagement".

    E Macron, dans l'affaire se moque ouvertement  de la presse. Et de facto de la Liberté de la Presse. Cynique en plus par l'usage du terme Kamasutra, ce recensement des mille et une positions de l'amour physique dans l'Inde ancienne . 

    Méprisant de la république. Encore une fois. 

                                      LA POSITION DE E MACRON 

    Bien évidemment cette séquence de rentrée ouvre la campagne électorale présidentielle de 2022 sur des rails fort scabreux autour de la POSITION POLITIQUE du président Macron issu du socialisme, qui nomme Bayrou pour capter le centre, tout en extrême-droitisant son discours pour gagner les voix de la  droite dure : grand écart sportif.

    Pour compliquer ce paysage politique français délétère, les Gilets Jaunes -que ce blog avait identifiés immédiatement comme mouvement de fond et non épiphénomène provisoire- redémarrent demain samedi 12 septembre 2020.

    E Macron attaque  la presse en se moquant ironiquement du "kamasutra"autour du vocabulaire excessif d'ensauvagement. 

    En résumé Emmanuel Macron a  parlé du kamasutra de la presse qui effectivement - c'est son rôle !- aborde un sujet important (ici l'usage du terme ensauvagement ) par mille angles, milles positions.

    Angles journalistiques.

    OR, LES MOTS PRONONCES PAR LES RESPONSABLES POLITIQUES ONT UN POIDS MAJEUR.

                                                                 Sylvie Neidinger

     

    Ce blog ouvre une nouvelle rubrique "Politis Macron: Kamasutra sauvage  anti-presse" qui traitera des attaques contre la Liberté de la Presse, de l'ensauvagement et du poids des mots.

     

    #BlogNeidingerEnsauvagementSémiologie

    1) Ensauvagement : terme inacceptable dans la bouche de responsables politiques

    2) Kamasutra ensauvagé d'Emmanuel Macron contre la presse

    3)Avant " l'ensauvagement", le mythe du bon sauvage

    4) Le "sauvage" a-t-il une âme? La controverse de Valladolid

    5) Les zoos humains pour exhiber les "sauvages" jusqu'en 1930

    e

     

    kamasutra de l'ensauvagement.JPG

  • "Ensauvagement", terme inacceptable dans la bouche d'un responsable gouvernemental. Décryptage

    Imprimer

    Quand la réalité d'un pays est éventuellement inflammable, tout responsable gouvernemental  qui se respecte, sérieux ne vient pas jeter de l'huile sur les flammes! 

    La parole politique des dirigeants politiques porte un poids symbolique fort.

    Stigmatiser au plus haut de l'Etat avec la  terminologie du "sauvage" adorée de la droite extrême  fait sombrer dans les heures sombres du populisme.

    Le ministre de la Justice Dupond Moretti ne s'y est pas trompé. Il fustige son "collègue"  le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin issu du sarkozisme.

    [Rappel. Sarkozy: cette présidence qui aboutit à la crise 2005 et ses centaines d'incendies de voitures puis la  non réelection en 2007.]

    G. Darmanin a sorti sa kärcher " Nous assistons à une crise de l’autorité. Il faut stopper l’ensauvagement d’une certaine partie de la société. Il faut réaffirmer l’autorité de l’État, et ne rien laisser passer », déclare le ministre, avant un  déplacement à Nice sur le thème de l’insécurité.

    Agir contre les comportements aberrants, rétablir la règle de l'Etat (telle  cette crise des Tchétchènes de Dijon qui entendaient faire régner leur ordre) est une bonne chose, stigmatiser en est une autre.

    Employer un terme  de classification du genre humain  du 19ème siècle comme le pratique et le confirme  G Darmanin  n'est pas concevable en 2020.

    Acquitator, le célèbre avocat connait le poids des mots. Intelligent, il comprend les enjeux. Il a réagi.Pourquoi ces joutes verbales au sommet de l'Etat ?

    Doit-on penser que le gouvernement Macron  se sarkozise? Qu'il  usite volontairement du vocabulaire de l'extrême-droite en vue des prochaines présidentielles 2022? 

    Alors, quel jeu électoral dangereux.

    Le terrain est effectivement très chaud. Trop chaud pour ce vocabulaire inflammable.

    "Ensauvagement" est un dérivé du vocable chevènementiste de "sauvageon" dans les années 90.

    Doit-on lire que Emmanuel Macron démarre sa campagne présidentielle autour de cette thématique, en  allant racler le sable sur les terres d'extrême-droite?

    Il est évident que Gérald Darmanin ne peut vivre sa vie vocabulariale gouvernementale sans validation présidentielle. E Macron contrôle la moindre mouche qui vole...

                          EN MEME TEMPS TOUT ET SON CONTRAIRE

    Observation: une répartition des rôles s'est installée EN MEME TEMPS au sein du même gouvernement Castex: Gérald  Darmanin, ministre de l'Intérieur avec sa thématique d'extrême-droite, Eric Dupond-Moretti à la Justice représentant le droit. Dont  le "droit- de-l'hommisme" de gauche. L'ancien avocat connait bien la réalité sociale et signale l'impossibilité ABSOLUE de dire n'importe quoi.

    Emmanuel Macron lui  est entré dans la partie, sans le dire.

    Il joue lui  balle au centre puisqu'il minimise volontairement en parlant d'incivilités pour des... crimes.

    Jean Castex lui réclame d'agir plutôt que parler. 

    Certes mais attention,  certains mots missiles sont eux-mêmes des... actions

    Les idées brunes sont montées dans les années 30 à coup de ...discours.

    Quel jeu électoral dangereux! 

    Si la séquence "linguistique" est volontaire:  c'est du sous-machiavel 

    Si la séquence est involontaire: "quelle pétaudière" aurait dit le Général de Gaulle...

    La séquence divise, affaiblit  La République en Marche. A juste titre.

                                                           Sylvie Neidinger 

     

    Suite : Emmanuel Macron président méprisant se permet d'....ironiser sur le "Kamasutra de l'ensauvagement" en.... attaquant la presse  

    Les policiers craignent une sarkozisation :une politique du chiffre

     

    #BlogNeidingerEnsauvagementSémiologie

    1) Ensauvagement : terme inacceptable dans la bouche de responsables politiques

    2) Kamasutra ensauvagé d'Emmanuel Macron contre la presse

    3)Avant " l'ensauvagement", le mythe du bon sauvage

    4) Le "sauvage" a-t-il une âme? La controverse de Valladolid

    5) Les zoos humains pour exhiber les "sauvages" jusqu'en 1930

     

     

  • Bayrou récompensé, la juge qui le mit en examen...licenciée: timing?

    Imprimer

    Alors que François Bayrou se voit attribuer un improbable Commissariat au plan, sorti de la naphtaline  des années 50, la juge qui le mis en examen en 2019 pour détournement de fonds publics - lui et d'autres cadres du Modem, se voit licenciée au bout de trois jours de fonction.

    Charlotte Bilger  avait en effet accepté un poste de conseiller spécial auprès du nouveau ministre de la Justice Eric Dupond-Moretti.

    Embarassant..;

    D'autant  que la  magistrate avait  renoncé (pour  intégrer la gouvernement) à prendre la prestigieuse présidence de la cour d’assises de Paris qui lui était destinée en septembre pour rejoindre le cabinet d’Eric Dupond-Moretti.

    Bizarre guet-apens qui élimine si facilement la magistrate et du cabinet ministériel et de la présidence de la cour d'assises.  D'une pierre deux coups alors que s'installe F Bayrou dans sa nouvelle fonction accordée par son amitié avec le président de la république.

    Le chef du parti centriste  dit "ne pas chercher le pouvoir" Logique, car on le lui donne ! 

    Et l'appui du modem acquis à E Macron  pour la future campagne présidentielle 2022.

     

                                                              Sylvie Neidinger

    (capture/ article cité en lien)

    françois #bayrou,commissariat au plan,e #macro,charlotte #bilger,détournement de fonds publics,#modem lrem

                                                                     

     

  • Démocratie volée: présidentielles 2017 et "l'affaire" Fillon

    Imprimer

    Rien ne dit absolument que François Fillon aurait gagné la présidentielle 2017.

    Encore fallait-il que ce soit les électeurs qui en décidassent.

    Au lieu de quoi, dès que le nom de Fillon est sortir de la Primaire de Droite, au grand dam de ceux qui voyaient Alain Juppé vainqueur, une véritable machine à éliminer le candidat en amont s'est mise en place.

    Par la Justice et les médias type BFM TV, presse people à coups de Unes etc.

    Ceux de Droite (parti, électeurs, hommes politiques) avaient tout à fait noté une accélération inouïe de la procédure.

    Désormais on peut qualifier la séquence de vol démocratique.

    Madame Houlettre procureur en charge du dossier vient -avec retard !- témoigner devant une commission d'enquête de l'Assemblée Nationale des pressions inouïes subies par le Parquet et au dessus le Ministère de la Justice- Rappel: sous Hollande.

    https://www.francetvinfo.fr/politique/francois-fillon/affaires-fillon/affaire-fillon-l-ancienne-procureure-dit-avoir-subi-des-pressions-de-sa-hierarchie-des-responsables-politiques-s-en-emeuvent_4013067.html

    https://actu.orange.fr/politique/videos/affaire-fillon-le-parquet-national-financier-etait-devenu-un-bras-arme-pour-assassiner-politiquement-notre-candidat-declare-nadine-morano-CNT000001qYqCw.html

    Ceux qui  n'avaient jamais douté d'une "mise à mort politique de François Fillon  en amont" expriment ouvertement leur colère.

    C'est à l'électeur de choisir entre les candidats et non au Ministère de la justice du ....sortant François Hollande.

    François Fillon avait sur la relation Europe-USA-Russie une position intermédiaire. Celle de  faire entrer St Pétersbourg comme partenaire économique de l'UE soit  des relations normalisées. C'est stricto senso la position chiraquienne.

    Idem: sur les guerres du proche-orient, il prône un avis intégrant tous les acteurs. Et fustige la position occidentale de guerre, qui met les chrétiens au ban.

    Il  a payé cher le prix de ses positions.

    On ne peut incriminer Emmanuel Macron de ces actes judiciaires accélérés autour du candidat de droite. Mais l'actuel président  reste  celui au final à qui le "crime de lèse-démocratie" a profité. Candidat presque inconnu, venu de nulle part et sans parti.

                                               Sylvie Neidinger

    Suite...

    La politique c'est souvent glauque..

    Commentaires lus : Fillon, Le Pen et autres opposants aux socialistes également dans le viseur juste avant l'élection.

    La procureur Houlette a-t-elle" le syndrome A Buzyn" ? Elle ne dit rien quand elle subit toutes les pressions en 2017 pour accélérer les enquêtes Fillon, puis vient signaler qu'elle a subi des pressions , ce  en 2020 devant une commission puis signale que ses propos sont mal interprétés !

     

  • Mascarade sans masque

    Imprimer

    Les propos de la candidate Agnès Buzyn deux jours après sa défaite, le 17 mars dernier, en plein début de confinement ont totalement affolé la population.

    Vexée de n'arriver que 3ème lors du premier tour des municipales, elle sort le lance-flamme verbal. Elle dit se retirer "en raison de la situation sanitaire et dans les hôpitaux ».« C’est ma part de liberté, de citoyenne et de médecin. » L’avait-elle donc perdu, ce libre arbitre, durant son aventure électorale ? Ses propos le laissent deviner. « Depuis le début je ne pensais qu’à une seule chose : au coronavirus. On aurait dû tout arrêter, c’était une mascarade. La dernière semaine a été un cauchemar. J’avais peur à chaque meeting. J’ai vécu cette campagne de manière dissociée. »(citation)

    Elle créé elle-même un véritable "bad buzz" puisque Agnès Buzyn  accuse le gouvernement auquel elle participait au premier plan en tant que Ministre de la Santé, d'avoir su et pas agi, laissant la France dans un  moment de sidération face à une telle dualité. En résumé, elle s'accuse...elle-même ! La séquence est lunaire.

    Elle déclenche un tollé général.

    Le corps médical qui n'a pas été protégé par les masques manquants, qui a vu des décès dans ses rangs, a immédiatement porté plainte devant la CJR contre elle et le gouvernement.

                      PAROLE POLITIQUE GIROUETTE DEVALORISEE

    Pour le second tour, en mai, alors qu'elle... repart en campagne, la candidate parisienne rétropédale et se contredit. Elle regrette d'avoir utilisé le terme "trop fort" de mascarade.

    D'une part, le mal est fait: elle n'est pas une gamine mais Ministre de la Santé en période de pandémie puis candidate. Elle devra s'expliquer.

    D'autre part le terme de mascarade n'était pas seulement  trop fort mais juste...ignominieux dans la situation épidémique. D'autant que les masques MANQUAIENT. On reprend ici la définition précise:

    #mascarade,agnès #buzyn,#coronavirus

    En période covid-19, comparer la situation à  un "défilé de personnes déguisées et masquées" est improbable. 

    Le divertissement de la Maschera d'origine italienne se meut, historiquement en ballet de cour, les aristocrates adorant se montrer et se déguiser. On a encore   une image, au 21ème siècle contemporain, de ce divertissement.... le carnaval de Venise!  En bonne inversion sociale (= carnaval) tout un chacun peut jouer ce jeu du déguisé (souvent en habits 17ème)  se pavaner caché derrière un masque.

    Une mascarade est aussi, dans la définition étymologique, un déguisement étrange, une comédie hypocrite et TROMPEUSE.

    Effectivement...TROMPEUSE là est le problème.

    Il est certain que Agnès Buzyn, médecin, semble s'être fourvoyée en politique (par orgueil?)  Avec cette mascarade, elle représentera probablement devant l'Histoire le degré zéro  de la parole politique crédible. 

    Les soignants qui lui demandent des comptes par voie judiciaire ne vont certainement pas se contenter de ses regrets d'avoir usité cette terminologie méprisante, décalée, odieuse, contradictoire.

    Tout simplement parce qu'un responsable politique de premier plan-ici Ministre de la Santé, en période pandémique de surcroît- ne peut PAS dire n'importe quoi, puis s'en excuser. Tellement facile.

    Que dire dès lors de l'affirmation récente de Emmanuel Macron annonçant qu'il n'y a jamais eu de problème de masque !? Ce qui est faux rétorquent les soignants.

                                              Sylvie Neidinger

                          

                                 COVID 19

  • Services publics hexagonaux défaillants sous covid: Education Nationale

    Imprimer

    Certains  services publics  dont l'Hexagone  se vante régulièrement ont montré des lacunes pendant la pandémie et lors de la reprise. Au regard d'autres secteurs  de la société, plus actifs.

    L'hyper protection personnelle de certains fonctionnaires  semble avoir dominé ce alors que la Fonction Publique hospitalière poursuivaient elle - ô combien- l'activité malgré tout, avec l'énergie qui est la sienne. Soignants applaudis chaque soir.

    La POSTE: le courrier qui ne partait pas, renvoyé à l'envoyeur (cela s'est vu). Surtout le scandale des   bureaux de poste fermés  alors que le service de réglement/paiement des retraites et autres  prestations passe  par ces guichets.  Les zones rurales et périphériques gravement impactées par ces bureaux fermés. Des bureaux ouverts mais avec services de sécurité en renfort (normal) genre cerbères (pas normal)  qui ..tutoient le client: stupéfiant.

    Les MUNICIPALITES. Premier parmi tous les Services publics... Certaines mairies  refusent de réouvrir les écoles. Au point de se voir traînées en justice par l'Etat. Marseille. Bobigny.

    L'Education Nationale  présente  elle  une reprise difficile. Totalement déconnectée. Certes un protocole sanitaire  délirant  a été concocté par des hauts fonctionnaires du Ministère  en surchauffe. Un ensemble normatif de 75 pages dit-on  qui a refroidi personnels et maires rendant la reprise  impossible.

    Alors que l'accès à l'école à tous est un droit, seuls quelques enfants reprennent et quelques jours par semaine par roulement: incompréhension des parents. Les enfants handicapés eux ne reprennent pas le chemin de l'école

    Le retour s'apparente à de la garderie ! 

      POURQUOI CES ATTEINTES A l'EDUCATION DES ENFANTS? QUE LEUR FAIT-ON ?

    Les parents pointent aussi un personnel de l'Education Nationale en retrait en raison de  ceux  qui ne veulent pas retourner travailler.

    Seulement 50% a repris le travail ! Le mammouth Education Nationale reste dans sa grotte :(JDD 8/06/20) "Depuis le 11 mai, seuls 27% des écoliers et 18% des collégiens ont été accueillis en classe. Bien souvent à temps partiel, à raison d'un ou deux jours par semaine. Parmi les parents, désormais plus nombreux à vouloir remettre leurs enfants à l'école, le mécontentement monte. Les enseignants sont parfois montrés du doigt. "Une partie ne veut pas retourner à l'école pour un mois, parce que ça les ennuie ou qu'ils ne veulent pas faire garder leurs enfants, estime un médecin. Le mammouth existe!"

    Le ministre de l'Education Nationale fustige lui-même les profs

    De nombreux profs ont disparu de la circulation, planqués. Et refusent de reprendre le travail ( mais ne refusent pas le salaire...)

    La réouverture semble  un enfer pour les familles. Certains ont même organisé des classes sauvages dans la forêt pour dénoncer le dysfonctionnement du système éducatif!

    Les pédiatres disent ne pas comprendre cette atteinte aux droits éducatifs. La société française de pédiatrie réclame le retour rapide à l'école de tous les enfants

    Idem. Les enfants doivent  rejouer entre eux. Les normes sanitaires appliquées à outrance angoissent les petits. Au résultat, les enfants ne vont pas bien.

    Que fait-on à l'enfance? Alors que les adultes reprennent leur mode social "relativement" normal certes avec masque, les enfants sont toujours séparés strictement. D'où le nombre très faible accueilli en milieu scolaire.

                    GENERATION COVID : GENERATION SACRIFIEE ? QUEL VOCABULAIRE...

    La crise covid est terrible également  pour les lycéens, étudiants également qui ne trouvent plus de stage, plus de contrats en alternance. On commence de parler de "génération sacrifiée". Génération covid aussi ...Quel vocabulaire.

    Dans le genre surprise, alors que l'Education Nationale ne favorise pas la reprise scolaire pour tous, les enseignants ont reçu par le site Eduscol  qui leur est dédié une note du Ministère  qui invite les enseignants à signaler les élèves qui mettraient en doute les actions de l'Etat dans la crise covid-19. Un mode d'emploi de reprise très pointilleux (à l'image des 75 pages de normes)

    Les enseignants s'insurgent !

    Juste glaçant, alors que l'enseignement de base n'est plus (ou mal) assumé de voir un Etat donner beaucoup d'importance à la manière dont il est perçu. Jusqu'à demander aux personnels la délation si une discussion de classe critique le-dit Etat.  C'est juste totalitaire comme démarche. Inadapté à la situation surtout.

     

                                                                     Sylvie Neidinger

    education nationale,la poste,#enfants,#eduscol,generation covid,pas de classe,malaise des enfants,mairies,#bobigny,#marseille,mammouth éducation nationale

     

                                             COVID 19

                    

  • E. Macron en flagrant délit de mensonges: masques, Edouard Philippe...

    Imprimer

    Emmanuel Macron, dans un doc diffusé sur BFM ce lundi est en grave délit de mensonge. Selon lui, il n'y a a pas eu de pénurie de masques en France, contredisant les faits:

    - les soignants disent le contraire. D'ailleurs des millions de masques potentiellement utiles ont été brûlés en mars, alors qu'ils pouvaient servir !

    - les préfets venaient parfois au pied des avions en provenance de Chine "piquer" les masques commandés au nez des régions. Problèmes diplomatiques avec la Suède aussi par  le blocage à Lyon de masques fabriqué pour ce pays par  Mölnlycke !

    Le Ministre de l'Intérieur reconnait lui-même la réquisition de masques à l'aéroport de Mulhouse -Bâle etc.

    Une longue succession de faits.

    Cette phrase menteuse prononcée par le chef d'Etat en son Palais fait massivement bondir...Particulièrement les soignants, l'opposition, Twitter.

     

     

                             MACRON: FLAGRANTS DELIT DE MENSONGE

    Très récemment le Président de la République avait également  produit une contre-vérité: dénigrer dans son dos son premier ministre à la presse.

    Totalement lunaire selon  l'opposition.

    Pourquoi cette perte de nerfs de la part du N°1Les sondages s'inversent, font passer Edouard Philippe devant. "Jupiter" -qui se vit unique et parfait à la tête de la pyramide- accepte mal. 

    Gérant visiblement avec difficulté sa relation avec son premier ministre, il avait directement téléphoné à plusieurs rédac-chefs !!!!

    Comme un  enfant :pour dire que la décision parlementaire  du vote en urgence sans débat ne provenait pas de lui mais de  son PM.     

    Comme un enfant : "c'est pas moi c'est lui!" 

    Il le saborde face aux journalistes!  Délirant (surchauffe?):  un président  téléphone à la presse pour dire du mal de son Premier Ministre, laisser penser qu'il va s'en débarrasser.

    Puis vient  se contredire,  faire le matamore: avec une puissante morgue affirmer qu'il n'a jamais téléphoné aux rédacteurs! Le président  Macron reprend la terminologie de la "fake-news" dont il use et abuse au point d'en être lui même  régulièrement producteur!

    Il ose même au final nommer "petite musique indécente" les infos qui signalent sa mésentente avec Edouard Philippe ! Bizarre....Il dément fermement

    Au fait cela se nomme comment un trouble de la personnalité qui divise un individu en plusieurs entités: le trouble de celui (E Macron)  qui donne une info et dans le même temps attaque pour mensonge ceux qui transmettent strictement  la même info?

                                                                        Sylvie Neidinger

    https://www.franceinter.fr/endeuilles-par-le-covid-19-des-medecins-generalistes-estiment-avoir-ete-trahis-par-l-etat

     

     

     

     

                                                          COVID-19