Pays-Usa

  • CAPITOL: MEGA MAGA MAWA

    Imprimer

    L'acte  insurrectionnel du 6 janvier 2021 contre le Capitole (Capitol en anglais) a sidéré le monde et meurtri.

    MEGA EVENEMENT La violente  sédition a vu des individus remontés  rentrer au coeur des lieux du pouvoir de la démocratie américaine. Jusqu'au bureau de Nancy Pelosi qui fut dévasté, dévalisé  par un individu qui en mettant ses pieds sur les dossiers, entendait écraser l'état de droit. Les représentants réunis en session eurent  la peur de leur vie. A juste titre: des  séditieux entendaient assassiner certains politiciens.  L'enquête et les arrestations en cours révèlent la violence de l'assaut. Cinq morts sont à déplorer au total. L'image de la démocratie américaine est touchée. Les centaines d'inculpations démarrent.

    MAGA EVENEMENT. Les vidéos, photos et profils des individus arrêtés montrent clairement que  les insurrections sont trumpistes, chauffés à blanc par le discours de  Donald Trump lui même qui  a demandé à ses suppôts d'aller vers le Capitole. Ils portent le slogan trumpiste "Make America Great Again" sur les drapeaux, les casquettes. Le signe Q est visible. La confusion informationnelle est totale par ceux qui estiment l'élection "volée" en dépit des décomptes revérifiés.

    Donald Trump qui a perdu le sens de la réalité, englué dans son combat narcissique est TOTALEMENT responsable de la dérive. Il en a d'ailleurs subi le coût politique depuis: son second impeachment vient d'être voté. Tout est tenté désormais pour qu'il ne puisse se représenter.

    La bascule principale  de la dérive anti-démocratique se fait le 3 novembre: jour de élection de Joe Biden dont le président  orangé (cheveux et maquillage) conteste le résultat. Sa pathologie personnelle décrite par sa nièce Mary fait qu'il ne peut admettre son échec. Sa pulsion de mort personnelle est transmise aux autres par ses réseaux sociaux tournée en violence. Il fait entrer ses supporteurs dans une transe collective liée à leur thématique du "vol" de l'élection.

    Il chauffe à blanc. Ce blog avait signalé la violence, vulgarité des "pourriels" r de l'équipe Trump, en recherche de financements pour contester. Les courriels  insultaient l'autre camp. Un lourd climat de guerre civile toxique s'installe après le 3 novembre.

                                         TRUMP= MEGA GAGA

    En choisissant de ne pas reconnaître sa défaite, le président GAGA sombre dans la descente aux enfers qui mène à cette insurrection collective L'attaque du Capitole est une conséquence directe et annoncée de la contestation virulente tendant à délégitimer l'autre camp.

    MAWA EVENEMENT Cette expression vient d'un excellent article du psychanalyste Michel Schneider qui confronte l'individu Trump et sa pathologie aux développements sociaux et politiques des USA. L'article exprime clairement l'idéologie du trumpisme.

    On a psychanalysé Donald Trump

    "Le problème est que le délire de Trump rejoint celui d'une bonne partie de l'Amérique. "Make America great AGAIN", dit-il. Ou encore, plus significatif d'une involution narcissique régressive, "America is back." Y a-t-il là autre chose que la nostalgie d'une époque où la toute-puissance des Etats-Unis et, au sein du pouvoir, la domination des mâles blancs et riches ne faisait pas question? Or les deux mandats d'un président noir et la victoire annoncée d'une présidente, deux événements sans précédent, ont renvoyé les Américains les plus fragiles sur le plan identitaire, et aussi, dans l'ensemble, les plus démunis sur le plan économique, à se réfugier dans un passé révolu pour refuser un futur où ils risqueraient de se dissoudre."(...)

                                   TRUMP =MAWA "MAKE AMERICA WHITE AGAIN" 

    (...) Quand il promet aux white trash qui l'ont élu – dont il dit, non sans clairvoyance : "Je suis comme eux, en plus riche" – de restaurer la grandeur de l'Amérique, il sait fort bien qu'a sonné l'heure du déclin, démographique et culturel, même s'il n'est pas encore politique et économique. Répliquer comme Obama que les Etats-Unis sont encore un grand pays, c'est méconnaître qu'est menacé de l'intérieur le pouvoir de l'Amérique blanche et mâle.

    Même si au fond il n'est peut-être pas raciste, parce qu'il n'est rien de particulier, l'Amérique profonde, elle, l'est toujours, comme l'ont montré les violences de Ferguson et Charlottesville. Le mot d'ordre subliminal de Trump est "Make America white again". C'est cette Amérique-là qui veut faire retour. Pas l'Amérique libérale et instruite des côtes Est et Ouest, des grandes universités et de la Silicon Valley"

    Trump a usé de slogans  issus des mouvements White Power. Souffler sur les divisions est son fond de commerce.

    Suite à l'insurrection du Capitole, le danger d'implosion en guerre civile a été pris au sérieux, les appels à mobilisation le jour de l'investiture par les opposants sont scrutés à la loupe,

    Par sécurité, les militaires occupent le terrain en prévision de l'investiture. 

    Le trumpisme a chauffé à blanc les fractures de son pays qu'il a paradoxalement contribué à affaiblir, à l'opposé de l'objectif MAGA. 

    MEGA DANGER. Quelle va être l'attitude à venir  de la base trumpiste?

                                               Sylvie Neidinger

     

    Symbole très fort que l'armée US  appelée en renfort et qui littéralement vit dans les lieux de pouvoir.

    attaque du #capitole,#capitol sédition,#trump #maga,#mawa,#suprémacistes,#usa

  • TRUMP et ses pulsions de mort: président déséquilibré, USA salis

    Imprimer

    La folie du président Trump est enfin citée en tant que telle. Cette fois par des républicains de son camp. Ce après son opposition démocrate. Nancy Pelosi  souligne rélulièrement  ses problèmes mentaux . Elle vient de demander à ce qu'il soit éloigné des codes nucléaires. Et que soit relancée -fait historique- une seconde procédure de destitution ou  impeachment ,sur la base du 25ème amendement: "Il est fou déséquilibré et dangereux il doit partir " Elle va lancer plusieurs actions cette semaine.

    La réalité mentale du président des Etats-Unis est enfin ouvertement citée par les plus hauts responsables. Dommage, un peu tard après l'épisode du Capitole pris d'assaut par des factieux en sédition suite aux ordres donnés par Donald Trump et Donald Trump Junior.

    Sa nièce Mary Trump bien informée car membre de la famille et psychologue clinicienne  avait prévenu en publiant en juillet son livre choc pour prévenir"Too Much and Never Enough: How My Fmilly Created the World's Most Dangerous Man" La saga familiale part de son grand-père lui même décrit comme sociopathe.

    Au début de la prise de pouvoir, un collège de psychologues américains avait tiré la sonnette d'alarme. En fin de pouvoir, un documentaire vient parachever le travail d'information sur le thème: "Les psychologues qui ont été interviewés dans le documentaire assurent avoir le devoir médical d'alerter l'opinion américaine sur la santé mentale de M. Trump. Selon l'un d'entre eux, John Gartner, le président des Etats-Unis présente clairement quatre symptômes clé du narcissisme malfaisant - le type de personnalité le "plus destructeur" , dont la paranoïa, le narcissisme, un caractère antisocial et le sadisme. Ce genre de dirigeants surgissent tout au long de l'Histoire et ils sont toujours extraordinairement perturbateurs", a déclaré M. Gartner à l'AFP, relevant que le même diagnostic avait été établi pour des personnages aussi sinistres que Hitler, Staline et Mussolini."

    Les psychiatres décrivent une psychose ainsi caractérisée: narcissisme malfaisant, paranoïa, sociopathe, sadique. Ignoble avec les femmes dont il se vante de toucher les parties intimes. (Un doc le montre précisément en compagnie de Epstein en phase  de "reluquer" des danseuses.)

    Son  narcissisme tellement exacerbé lui permet de s'autoproclamer  sans rire comme l'élu de dieu

                               LES TWEETS DE TRUMP: SES PULSIONS

    Lors de sa prise de fonction, les observateurs s'attendaient à ce qu'il cesse de tweeter intempestivement. Il a bien évidemment continué ce mode de communiquer parfaitement adapté à..sa pathologie. Le narcissique tweete ce qui lui passe par la tête, sûr et content de lui,  de sa bonne parole, en défense ou en attaque, agressif le plus souvent.

    Commence alors une gouvernance inversée où le MAGA président des Etats-Unis  critique voir démolit ses alliés mais valorise quelques sombres dictateurs dont il admire les méthodes fortes.

    Il va exacerber les divisions internes aux USA et outrageusement réveiller la fracture raciste. Les suprémacistes, cette extrême-droite de l'extrême droite sortent du bois. Au passage, la faune sauvage dont il autorise la destruction.

    Trump va  jeter de l'huile sur le feu d'une Amérique dont les braises de la division raciale issue de l'esclavage ne sont pas éteintes. En période préélectorale et surtout après sa défaite, sa violence verbale devient majeure, entraînant ses partisans sur le pan de la violence réelle.

    Le magnat de l'immobilier n'accepte pas sa défaite. Il chauffe à blanc ses soutiens pour d'ailleurs soutirer des fonds. Trump déverse ses  courriels agressifs contre la partie adverse. Les observateurs, jusqu'à un journal conservateur ayant appel à voter pour lui signalent sa violence folle après sa défaite, ses appels à modifier non démocratiquement cette journée du 6 janvier.

    Le psychanalyste Schneider décrit son état psy et celui de ses supporters:"Mais de quelle madness s'agit-il? Paranoïaque, narcissique extrême, atteint de TDAH (trouble du déficit de l'attention avec hyperactivité), borderline, psychopathe dangereux, sociopathe avéré, schizophrène compensé, bipolaire? A lui tout seul, un vrai DSM-5 (Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux). Malade sexuel, en plus. On suppose à l'intérieur un esprit dérangé, un paysage mental vide et à l'abandon, traversé de temps en temps par des mirages et des tempêtes soudaines. Pour l'avoir vu menacer de mort sa rivale et pointer son index comme une arme sur tout ce qui ne bouge pas dans son sens, et l'avoir entendu hacher son propos d'injures grossières et de propos scabreux, il semblerait qu'on soit plutôt dans le registre de la psychose que de la névrose banale. Apparemment, pas de refoulement, peu de surmoi, beaucoup de ça et énormément de moi." L'analyste évoque dans son excellent article le mot d'ordre subliminal implicite de Donald Trump que ses fans ont compris: "Make America White Again"

                                SES PULSIONS DE MORT: IL EXECUTE

    Il se moque des lois. A l'international, il agit en dehors du droit international. L'exécution à distance du général Soleimani sera critiquée en tant que telle par les services de l'ONU comme acte illégal extra-judiciaire. Il occupe illégalement les champs pétroliers syriens. Il retire les USA de tous les organismes internationaux de régulation.

    En fin de mandat, il vient de gracier des criminels de guerre mais d'ordonner plusieurs exécutions fédérales  de condamnés à mort. L'organisme ProPublica révèle et signale leur nombre important, le refus des recours juridiques, la méthode extrajudiciaire . Il est fait appel -ô scandale démocratique-à des bourreaux inconnus, "entrepreneurs privés" payés en liquide. Les mises à mort se font de nuit.  Des  actes totalement indignes d'un état de droit moderne.

    Avec Trump, les USA sombrent à quelques siècles en arrière, au far-west.

    Donald Trump humilie profondément l'Amérique qui avec lui prend le chemin des républiques bananières. Il n'avait jusqu'alors de banane que sa chevelure improbable...

    Avec Trump les USA sont entrés dans une pulsion de mort interne qui peut se nommer guerre civile. Philippe Labro, spécialiste politique du pays résume parfaitement ce que l'on observe: la guerre de Sécession n'est pas terminée

    Jusqu'au traitement de l'assaut du Capitole dont plus remarquent la différence de moindre sévérité.

    Avec Trump et son attitude d'atteinte au droit  à l'international comme en interne, les USA perdent leur part de leadership proclamé. 

    Le monde observe. Selon Lakhdar Brahimi, de l'ONU le monde ne peut effacer les années Trump et les atteintes du droit international par son pays sous sa direction.

    Le leadership d'une Amérique marquée par le trumpisme,  devenue  autoritaire, déboussolée, hors règles semble effectivement moins accepté à l'international.

    Le lamentable spectacle de la prise d'assaut du Capitole n'est que l'épisode le plus visible d'une décomposition en cours sous les yeux du monde. Il a servi tout de même d'alerte au danger d'une guerre civile. 

    Le trumpisme à l'international est un cocktail de nationalisme exacerbé, type Amérique d'abord, de désengagement des organismes de dialogue et de droit associé à une volonté de contrôle international accru. C'est juste intenable.

    La voie globale du multilatéralisme reste la seule à emprunter!

                                                                           Sylvie Neidinger

     

    #capitole,#usa,#trump,mary trump,donald trump,#sociopathe,#narcissique malfaisant,#sadique,nancy #pelosi, #impeachment,25ème amendement,#républicains,#démocrates,#racisme,,guerre de #secession, guerre civile,#pulsion de #mort,#multilatéralisme,#maga

  • La "team Trump" pourrait-elle arrêter ses pourriels post électoraux?

    Imprimer

    USA. Alors que les élections sont derrière, l'équipe Trump judiciarise le résultat.

    Et pas seulement. La campagne mail continue! Ce blog reçoit chaque jour une dizaine de "missives" de la "Team". Des pourriels en fait massivement diffusés en direction des adhérents, médias, RS en interne et hors du pays.

    Je n'en montre aucun ici pour ne pas être suspectée de diffusion.  

               Un mail type:

    1- Un logo Trump/ Pence toujours le même en bleu blanc rouge

    2- Puis des insultes ou graves  paroles déplacées contre ceux qui ont gagné officiellement (rappel les démocrates et Biden) Ces écrits  valent leur pesant de traduction et signent une démocratie malade...

    3- Le  plus souvent une photo sombre  du Président-tweeteur avec un regard  noir parfois agressif.

    4- Enfin il lance des appel à dons. Dollars, dollars, dollars  déclinés à tout bout de champ:  vulgarité inouïe, en rouge, jaune clinquant.

    Là est probablement de but réel de ces courriels: récolter des fonds non pas pour le futur mais pour solder la campagne passée.

    Le correspondant du Monde  évoque précisement ces mails qui "hésitent entre drame et bouffonnerie. Le battu diffuse courriels sur courriels qui disent que l'heure est grave avec des accents churchilliens. Il y dénonce tout en demandant de l'argent à ses fidèles, les démocrates (...) Puis s'en va jouer au golf"

    Ces courriels post-électoraux et refusant le verdict des urnes  sont effectivement à archiver au titre d'un dysfonctionnement majeur de la démocratie américaine. Elections  devenues problématiques. Carrément bouffonnes.

                                                                     Sylvie Neidinger

     

    INFO Ce lundi 24 novembre, 1h du matin  Donald Trump donne le feu vert au changement d'administration le jour où le nouveau Président nomme son équipe

    Le 26 /11 Trump demande à ses partisans d'inverser le résultat qui ne lui plait pas!

    INFO du 6 JANVIER Attaque du Capitole par les Partisans de Trump: l'anormalité de la communication de Trump soulignée dans cet article a vu ses conséquences CQDF!

    « Donald Trump doit être tenu pour responsable » : la majorité de la presse américaine condamne le président sortant (lemonde.fr)

  • TRUMP: fired !

    Imprimer

    Suite aux derniers dépouillements en Pennsylvanie, Joseph Robinette Biden est élu 46ème président des USA. Kamala Harris, première femme  vice-présidente.

    Première femme vice-présidente dite " de couleur" [pas ma tasse de thé comme expression mais je reprends ici le descriptif US usuel] car d'origine jamaïcaine et indienne. Joe Biden, second président de confession catholique, depuis Kennedy (il y a 60 ans). Il revendique ses ascendances irlandaises.

    Mme Harris ancienne procureur, sénatrice, entre dans l'Histoire.

    Le couple  Biden-Harris entre dans l'histoire avec leur  nombre record de voix. 

    Un énorme travail les attend pour retisser les liens distendus, détruits par la présidence Trump, à l'intérieur, à l'international.

    Trump, éliminé. Fired. Viré.

                                                                                                         SN

     

          Les ancêtres Robinette de Joe Biden sont huguenots."un certain Allen Robinett, huguenot d’une famille française réfugiée en Angleterre et quaker (Société des Amis) qui serait arrivé au Nouveau Monde avec les partisans de William Penn (quaker célébre et fondateur de la Pennsylvanie) en 1682. Allen Robinett épousa Margaret Symm à Londres en 1653, s’installa dans une colonie quacker en Pennsylvanie en 1582 et y décéda en 1694. Il Ils eurent au moins 4 enfants (Allen, Susanna, Samuel et Sarah) dont descendent les familles Robinette, Robinett et Robnett actuelles."

     

  • TRUMP, ENFANT de la TV se perd dans les miroirs télévisuels de lui-même en abyme

    Imprimer

    Le Président atypique semble le futur perdant des élections. Mais à quelques grammes prêts. Les résultats hyper serrés ne correspondent pas à la vague bleue annoncée!

    Il a marqué les esprits par  sa gouvernance particulière: lit peu les dossiers, tire ses infos des médias télévisuels surtout, qui tournent en boucle. Il twitte et regarde l'impact médiatique que cela engendre, retwitte en  retour.

    En résumé, Donald Trump tourne en boucle avec lui-même, mettant en scène des colères, ses insultes, ses enthousiasmes. En parfait narcissique pathologique

    Sa nièce Mary Trump psychologue clinicienne va en ce sens dans un ouvrage  bien informé car issu  de l'intérieur de la structure familiale.

    Le journal suisse Le Temps va plus loin en évoquant un Trump "drogué par lui-même" au sortir de l'hôpital récemment «Un président multi-médicamenté (sous stéroïdes), sorti de sa bulle hospitalière VIP pour mettre en scène un retour bizarre et trompeur à la Maison-Blanche, qui enlève son masque dans un geste irresponsable et qui déclare qu’il n’y a rien à craindre du Covid-19, quand 210 000 Américains en sont déjà morts.» La consternation le dispute à la colère dans le récit que propose CNN de la scène surréaliste hier soir à la Maison-Blanche, au retour de Donald Trump"

    Les observateurs notent d'étranges frénésies de tweets en rafale.

    Donald Trump, enfermé dans son mental comme il a enfermé le pays à coup de murs, physiques ou symboliques, tourne en vase clos. Il se bouc-émissairise, se pose en victime: "tous responsables"...sauf lui!

    L'ancien animateur de show a entaché l'image de son pays dans le monde dont les relations avec les propres alliés - qu'il insulte!  -sont explosées, à reconstruire.

    Sa propre opinion non structurée est poussée en règle de gouvernance. L'eau de javel est un puissant bactéricide externe?  Allez va, Trump propose sans vergogne, publiquement lors d'une conférence de presse de l'injecter pour lutter contre covid-19. Juste insensé.

    Du populisme au ras des pâquerettes, une pensée destructurée, infantile (expliquée par le grave trouble de la personnalité narcissique  qui l'anime selon un collectif de  psychiatres américains en 2017).

    Il ment assez souvent car dans un tel état  mental malade, la réalité doit se plier à ses exigences, quitte à passer par le mensonge.

    La fake news en fait le concerne en premier chef ! Les journaux listent la quantité impressionnante  de mensonges issus de l'actuel Président des USA .

    Avec des tweets projetés en boucle sur les écrans mondiaux pour la plus grande satisfaction de Trump qui se visualise en action virtuelle et par image interposée en permanence, l'Histoire retiendra un président twitteur agressif, menteur et compulsif "déjanté".

    Qui au passage a fait procéder à la séparation parents/enfants. 524 enfants  orphelins de fait en attente de retrouver leurs proches.

                                                                                                 Sylvie Neidinger

  • Harry de Sussex: l'homme dit vivre "dans la peau de sa femme"

    Imprimer

    Le couple narcissique Harry&Meghan développe une thématique offensive dès la moindre critique émise contre eux...en réaction à leurs propres dires. 

    Un jeu de miroirs en abîme auquel se prêta Diana en son temps. C'est assez dictatorial de s'agiter devant les médias puis de venir râler publiquement ou devant Tribunal quand le monde finalement  les suit à la trace. Puisque l'Univers est la dimension (mégalomane?) de leur communication globale.

    Le couple nage dans les contradictions.

    Par exemple, les deux  entendent développer la démocratie (ils  appellent à voter aux USA sortant de leur obligatoire réserve)  tout en   se classant  d'emblée dans la catégorie  individus  "supérieurs " car "royals"  ...dont les Etats doivent assumer la protection évidemment  (cf: post sur leur compte Instagram 2019 )

    Ils donnent toutes les cinq minutes des leçons de morale à la planète entière autour de vidéos forcément reprises, citées dans la presse et sur les réseaux sociaux. Mais fustigent les mêmes réseaux sociaux (dont ils sont  "dealers"! affirme un internaute avec humour)

    Ils donnent des leçons de morale sur l'écologie mais présent  un bilan carbone terrible. Ils sont dépensiers et pollueurs

    Quand, en retour, les remarques fusent, le couple toujours hyper sûr de lui (psychorigide?) se défend par l'argument le plus inadapté: le racisme qu'il subirait! 

    Dernière sortie sur le thème par  Harry « Un parti pris inconscient, de ma compréhension, de mon éducation, je n’avais aucune idée de ce que c’était. Je n’avais aucune idée que cela existait » a-t-il indiqué, tout en soulignant que la situation a changé à cause de sa femme. « Et puis, aussi triste que cela puisse être à dire, il m’a fallu de très nombreuses années pour le réaliser, surtout vivre un jour ou une semaine dans la peau de ma femme » a-t-il ajouté. Le prince Harry a par ailleurs estimé qu’il est injuste qu’une personne fasse l’objet de critiques, après avoir pris parti de manière inconsciente sur ce sujet. Cependant, il a fait comprendre qu’une fois qu’elle se rend compte de la réalité, elle doit se faire éduquer, puisqu’à ce moment l’ignorance ne constitue plus une excuse.Notons que ce n’est pas la première fois que le prince Harry affiche clairement sa position en faveur de la communauté noire. Un peu plus tôt en octobre, il avait reconnu l’existence d’un racisme systémique, mettant l’accent sur le fait que « le monde que nous connaissons a été créé par les Blancs pour les Blancs ».

    Un peu facile pour  Sir Harry, d'accuser son éducation, à propos de son éveil tardif à la prise de conscience du racisme .

    Comme d'habitude chez lui, l'enfer  c'est les autres. Et notamment chez lui : les autres, c'est   la monarchie#harry,#maghan,pollueurs,dépensiers,#racisme,narcissiques britannique dont il bénéficie à outrance. Dont le couple porte les titres de noblesse "The Duke and Duchess of Sussex" .

    Un monogramme  avec couronne les rend même Rois d'Instagram!

    Le frère de William n'hésite pas à pourfendre la monarchie de l'intérieur.

    Ceci se nomme "Avoir le beurre et l'argent du beurre."

    Son Altesse royale le prince Henry Charles Albert David  duc de Sussex, comte de Dumbarton, baron Kilkeel est né le 15 septembre 1984 à Londres. Il a aujourd'hui 36 ans. Il rencontre "la peau de sa femme" (au point de s'y lover psychologiquement)  en 2016. Il a 32 ans.

    Un peu facile pour le petit fils de la Reine d'accuser aujourd'hui son éducation autour du racisme face à son propre... vide ou son absence d'action, a minima à l'âge adulte ! 

    Un peu facile de nommer racisme les réactions à leur autoritarisme ( cf leur personnel verbalement brutalisé, renvoyé ou ayant démissionné en nombre)

    Qu'a fait le dit- Prince sur le thème du racisme de sa majorité jusqu'à  à ses 32 ans. RIEN.

                                        ABIMé ET NARCISSIQUE

    Son ancienne fiancée Cressida Bonas n'en pouvait plus de lui "abîmé et narcissique"dira-t-elle en confidence. Elle l'a quitté.

    Il voyait les micros de la presse partout. Même quand  il n'y avait rien.

    Par là  Harry rejoue le même rôle que Diana sa mère (... Diana et ses amants dans le coffre de sa voiture, Diana nue dans les couloirs du Palais etc.). L'époux de Meghan prend la parole publiquement plusieurs fois par semaine, depuis son domicile (!!) déborde dans sa vie privée, tout en critiquant en mode paranoïaque  l'intrusion dans sa.... vie privée. Contradictoire! #harry,#maghan,pollueurs,dépensiers,#racisme,narcissiques

    Harry Windsor affirme cette semaine qu'il est  désormais installé   dans la peau de sa femme:  très fort du point de vue psychanalytique!

    Sur leur compte Instagram, on trouve un étonnant texte en faveur des mères et grands-mères.

    Pas du tout certain de la Reine Mère apprécie le circus médiatique du couple Sussex. Ni qu'elle les remercie en retour.

    Sylvie Neidinger

     

     

    Nov: le couple singe la monarchie en organisant une cérémonie souvenir: roi et reine des pommes!

  • Harry et Meghan, mégalos, heurtent les américains en appelant à voter.

    Imprimer

    Mais pour qui se prennent-ils? 

    Le couple Sussex  a choqué en appelant les américains à ...voter. Ils sont critiqués.

    Harry, de nationalité britannique de surcroît se permet de quitter la neutralité qui sied à un membre de la famille royale. Meghan, femme autoritaire semble porter la culotte...

    Le couple imbu de lui même et s'autoproclamant influenceur  joue sur tous les tableaux.

    Ils se disent, sur instagram,  membres "supérieurs" de famille royale britannique. Quelle  horreur démocratique car qui sont les inférieurs? Vision extrêmement hiérarchisée.

    Une contradiction majeure car le duc -qui ne peut pas voter dans son pays-  et la duchesse   se mêlent d'une élection ...démocratique aux...USA !

    Cela ne passe pas

    Le beurre et l'argent du beurre, une auto médiatisation de paroles creuses.

    Sur ce point Donald Trump réactif aux  people a tweeté contre le couple.

    Mégalo Meghan entend même dans son immense modestie devenir présidente des USA. Pas moins.

    Harry joue au  clown médiatique people. Il  brouille son image et celle de son pays, UK. Les britanniques sont furieux et veulent que les titres leurs soient rapidement supprimés.

     

                                                     Sylvie Neidinger

                                                        

  • MBS, Prince d'Arabie Saoudite récidive ses opérations criminelles, cette fois au Canada

    Imprimer

    Malgré  l'affaire Khashoggi, ce journaliste passé à la scie sauteuse et dissous à l'acide au Consulat d'Arabie Saoudite d'Istanbul par une équipe saoudienne, le commanditaire, Mohamed Ben Salman, fils du roi,  continue ses crimes. 

    Les opposants décrivent le Prince comme psychopathe (Il  avait même enfermé sa mère.) Il arrête, fait exécuter ses opposants dans le pays, à l'extérieur également.

    Cette fois il envoie une équipe de tueurs des USA vers le Canada, Toronto.

    Or, les services canadiens, très professionnels, ont repéré l'équipe de meurtriers saoudiens.

    L'opposant, al Jabri porte plainte aux USA avec un document de 110 pages

    Selon Agnès Callamard, enquêtrice de l'ONU, le Prince saoudien MBS  totalement  impliqué dans l'affaire Khashoggi  devrait être jugé.

    Problème il est  protégé par son ami Donald Trump. 

    Il récidive, au Canada cette fois. Mais ses  meurtiers arrivaient bien des USA. 

    10 août 2020. Un tribunal Washington semble avoir convoqué le prince saoudien MBS . Affaire à suivre que cette assignation personnelle.

                                                                               Sylvie Neidinger

     

    https://www.lorientlejour.com/article/1228588/un-ex-espion-accuse-le-prince-heritier-de-vouloir-lassassiner.html

     

    https://www.lapresse.ca/actualites/justice-et-faits-divers/2020-08-06/ben-salmane-aurait-envoye-des-assassins-au-canada-pour-tuer-un-haut-responsable.php

     

    https://www.cnews.fr/monde/2020-08-07/un-ancien-espion-saoudien-accuse-le-prince-heritier-mbs-davoir-voulu-lassassiner

  • Ignominie: Hiroshima

    Imprimer

    Odieux recours à la bombe nucléaire il y a 75 ans par les Etats-Unis d'Amérique contre le Japon. 

    140 000 morts.

    "Les irradiés avançaient les bras devant, la peau tombant comme des stalactites"

                                                           SN

    https://www.lefigaro.fr/international/le-japon-se-recueille-pour-les-75-ans-de-la-premiere-bombe-atomique-a-hiroshima-20200806

    https://www.francetvinfo.fr/monde/japon/hiroshima/temoignage-je-veux-juste-quun-tel-acte-aussi-cruel-ne-se-reproduise-pas-75-ans-apres-la-bombe-nucleaire-lachee-sur-hiroshima-un-rescape-se-souvient_4067823.html

  • The Good, the Bad and the Ugly: Strange Fruit!

    Imprimer

    The Danish National Symphony Orchestra (live) a produit un enregistrement composé par Ennio Morricone  (6 minutes)

    https://youtu.be/enuOArEfqGo

    Etonnant document  car  derrière la musique "western spaghetti" magistralement interprétée, surgit un STANGE FRUIT

    Il détonne dans le monde feutré du concert. Une mise en scène inhabituelle, expressive.

    Toute l'âme du blues porte ce stigmate du désespoir à fleur de peau, à fleur de chants. Et qui vibre tout autant  avec cette typologie de  musique  de film.

    Ici la puissance d'une expression artistique juste avec quelques images intercalées!

                                                                                   Sylvie Neidinger

    danish national symphony orchestra,#themorriconeduel #filmmusiclive #dnso,stange fruit

    Paroles et traduction de la chanson «Strange Fruit» par Billie Holiday

    Southern trees bear strange fruit
    Les arbres du Sud portent un fruit étrange
    Blood on the leaves and blood on the root
    Du sang sur leurs feuilles et du sang sur leurs racines
    Black bodies swinging in the southern breeze
    Des corps noirs qui se balancent dans la brise du Sud
    Strange fruit hanging from poplar trees
    Un fruit étrange suspendu aux peupliers

     

    Pastoral scene of the gallant South
    Scène pastorale du vaillant Sud
    The bulging eyes and the twisted mouth
    Les yeux révulsés et la bouche déformée
    Scent of magnolia sweet and fresh
    Le parfum des magnolias doux et printannier
    Then the sudden smell of burning flesh
    Puis l'odeur soudaine de la chair qui brûle

    Here is a fruit for the crows to pluck
    Voici un fruit que les corbeaux picorent
    For the rain to gather, for the wind to suck
    Que la pluie fait pousser, que le vent assèche
    For the sun to ripe, to the tree to drop
    Que le soleil fait mûrir, que l'arbre fait tomber
    Here is a strange and bitter crop !
    Voici une bien étrange et amère récolte !

    "Chanson composée en 1946 par Abel Meeropol afin de dénoncer les Necktie Party (pendaison) qui avait lieu dans le Sud des Etats Unis et auxquels les blancs assistaient habillés sur leur 31. Cette chanson fut offerte à Billie Holiday au cours de sa carrière, et rencontra un immense succès lors de sa sortie"

  • La réalité raciste des USA démolit l'image "démocratique" du pays

    Imprimer

    Les actuelles  contestations liées au racisme américain  institutionnel, ancré,  opèrent un véritable retour au REEL  de la violence sociale communautaire des Etats-Unis. Laquelle explose au regard du monde.

    Ahmaud Arbery fait son jogging. Il est descendu comme un lapin le 23 février 2020. L'enquête initiale patine. Suite au scandale et grâce à la  vidéo choquante, les auteurs (un père ancien policier, son fils, le vidéaste) sont finalement arrêtés, longtemps après. Etat: Georgie.

    Le 13 mai, les policiers déboulent de nuit dans l'appartement de l'ambulancière Breonna Taylor. Elle dort avec son compagnon. Elle est liquidée de 8 balles. Elle est noire. Une violence raciale inouïe au Kentucky. Un avis de recherche erroné en plus. Quelle recherche...Tirée comme un lapin.

    Le 25 mai à Minneapolis, Minnesota,  l'assassinat par un policier de George Floyd -M. Chauvin qui presse 8 mn 46 seconde  sur la gorge-   fait entrer le pays dans l'indignation massive. Des manifestations historiques qui rappellent  1968.

    "I can't breath". Certaines communautés ne peuvent respirer. Noire, hispanique...

                                  L'ONU RECLAME QUE CE RACISME CESSE 

    L'ONU appelle les Etats-Unis à réagir face aux meurtres racistes.

    Des affaires racistes  encore et encore...

    C'est un problème persistant jamais résolu d'une partie de la société américaine qui a son logiciel mental toujours bloqué sur l'ESCLAVAGE (400 ans d'esclavage).

    ô scandale quand pour certains la vie d'un homme, d'une femme noire vaut moins que celle d'un poulet.

    Les esclaves n'étaient pas considérés comme des êtres humains:  à mi chemin entre objets et animaux. Ils avaient une valeur marchande issue d'une force de travail (dans les plantations sudistes le plus souvent). 

    Un blog canadien signale combien l'Allemagne nazie s'est inspirée du modèle racial de ségrégation américain "C’est ce que révèle le Pr James Whitman de la faculté de droit de l’université Yale dans son livre Hitler’s American Model: The United States and the Making of Nazi Race Law. " Le côté sombre du pays...

    En 2020, on peut toujours  tirer sur  un homme noir...comme un lapin, entrer de nuit dans une chambre et tuer par erreur une ambulancière ...noire qui dort paisiblement, étouffer 8,46 mn durant. Soit tuer en toute impunité.

    Ce que dit la mort de George Floyd de l'Amérique.

     

               QUELLE DEMOCRATIE  EN INTERNE ET EN EXPORTATION?

    Le problème N°1 est que en 2020, la  mentalité esclavagiste perdure.

    Le problème N°2 est que les Etats-Unis vantent leur modèle démocratique comme phare du monde. Souvent par la voie militaire: ils s'appuient d'ailleurs sur cette base pour "justifier"   leur politique étrangère jusqu'à engager des conflits.

    Ici une analyse de la promotion de la démocratie post guerre froide.

    Autre analyse par Stephen Walt professeur de Harvard  dans un article paru dans  Foreign Policy en 2016 : il constate que les tentatives d'exportation  de la démocratie ont justement échoué. Parmi ses arguments,  le constat qu'on exporte mal la démocratie par la violence militaire. ..Certes !  :

    "Croire que l'armée américaine pouvait exporter la démocratie rapidement et à moindre coût exigeait un degré d'orgueil qui est encore à couper le souffle.Deuxièmement, le recours à la force pour propager la démocratie déclenche presque toujours une résistance violente. Le nationalisme et d'autres formes d'identité locale restent des caractéristiques puissantes du monde d'aujourd'hui, et la plupart des gens n'aiment pas suivre les ordres d'occupants étrangers bien armés" 

    C'est évident que la voie de la force militaire pour exporter  la "démocratie" est suspecte d'emblée. Effectivement, l'argument donné face aux opinions publiques mondiales pour justifier une occupation- comme en Irak  par exemple- masque souvent d'autres objectifs (contrôle de ressources pétrolières et autres).

    Au delà de cet argument militaire, pour avoir l'orgueil de vouloir exporter son modèle de société au monde, encore faut-il que le modèle démocratique américain en soit vraiment un!

    En aucune manière la violence interne   aux USA, pays  aux armes en nombre dans la population, à la gâchette facile (cf les rafales dans les lycées!) et au racisme institutionnel, ne peut être "modèle".

                                  DONALD TRUMP CASSE LES LIENS DIVISE

    L' actuel dirigeant, Donald Trump souffle sur les braises des affaires racistes dans sa manie narcissique et  tweetesque. Il entendait même envoyer son armée face à sa population en interne (question: pour transmettre la ...démocratie par la voie ...militaire à son propre pays ??? ) L'intervention d'une l'armée dans son propre pays correspond à une guerre civile, le sait-il ?

    De hauts gradés, fait rarissime prennent la parole contre le président.

    Le tweetos compulsif agresse verbalement ses ennemis qu'il a nombreux, jusque chez ses meilleurs partenaires : européens et autres, stigmatisés et qui désormais le lui rendent bien. ..Il a cassé des liens diplomatiques anciens. Son plaisir: hurler "fire", "viré".. Donald  Trump est-il sain d'esprit d'ailleurs?  

    Au delà du racisme, les USA sont inégalitaires. Les protections sociales faibles, l'accès aux soins: difficile. 

    Les actuelles manifestations montrent évidemment les populations "noires" en colère mais aussi de nombreux autres: blancs, hispaniques etc. en solidarité avec eux. 

    Une partie de l'Amérique est révoltée, à juste titre.

    Le démocratie américaine est malade: des journalistes en action sur le terrain des manifestations sont pris pour cible, eux aussi visés. La presse est normalement un pilier démocratique. Là aussi les lignes bougent.

    Une vague mondiale de protestation secoue la planète.

    They can't breath. We can't breath. Black Lives Matter.

                                                                    Sylvie Neidinger

    Suites

    Journaliste de CNN arrêté pendant son direct!

    ahmaud #arbery,#breonna taylor,#usa,#policiers,#émeutes,#racisme,#esclavage,george #floyd,we can't breath,i can't breath,général #mattis

    L'ONU réclame un débat sur le racisme systémique américain.

    "Sans mentionner les Etats-Unis, Mme Bachelet a dénoncé "la violence raciale, le racisme systémique et les pratiques policières discriminatoires d'aujourd'hui", déplorant "l'incapacité à reconnaître et à affronter l'héritage de la traite des esclaves et du colonialisme".

    "Nous devons faire amende honorable pour des siècles de violence et de discrimination, au travers notamment d'excuses officielles, de processus de vérité et des réparations sous diverses formes", a-t-elle dit.

    Avant l'ouverture des débats, une vingtaine de hauts fonctionnaires des Nations unies d'origine ou d'ascendance africaine, parmi lesquels le chef de l'Organisation mondiale de la santé Tedros Adhanom Ghebreyesus, avaient eux aussi signé à titre personnel une déclaration pour indiquer que "la simple condamnation des expressions et des actes de racisme ne suffit pas".(17 juin  citation) 

  • USA: la nacelle d'Amour anti-confinement

    Imprimer

    Cette histoire de confinement, fort sympathique est américaine. Racontée dans le Boston Globe. Le directeur de la maison de retraite Maristhill à Waltham a surtout...accepté la démarche insolite. Un couple octogénaire se voyait tous les jours. #insolite,#whatham,#maristhill,#usa,maison de retraite,confinement,lettre d'amour,personnes âgées,octogénaires,sentiment d'abandon,#nacelle,amourLa crise covid-19 a vu l'impossibilité pour l'époux de rendre visite à sa femme par l'ascenseur ou l'escalier.

    Qu'à cela ne tienne, Nick Avtges passe par la fenêtre! L'époux loue une nacelle et entre en conversation avec son épouse chérie. Avec un petit message écrit " je t'aime chérie".

    Bien évidemment dans d'autres pays, les personnes âgées confinées n'ont pas eu la chance de l'acceptation de la venue d'une nacelle sur les pelouses de la maison de retraite....Bon d'accord. Le procédé est lourd, original.amour,#usa,maison de retraite,confinement,lettre d'amour,personnes âgées,octogénaires,sentiment d'abandon,#nacelle

    Ce mari montre un amour magnifiquement  ..têtu! LOVE.

    Reste le fondamental: cette séparation abominable d'avec les familles qui a créé des ravages liés au "décrochage psychologique" dans les maisons de retraite.

    En d'autres terme: un terrible sentiment d'abandon. Des centaines en sont décédés.

                                                                      Sylvie Neidinger

    #usa,maison de retraite,confinement,lettre d'amour,personnes âgées,octogénaires,sentiment d'abandon,#nacelle

    #usa,maison de retraite,confinement,lettre d'amour,personnes âgées,octogénaires,sentiment d'abandon,#nacelle

                                                           Rubrique covid-19

     

  • USA-Il y a 102 ans, les masques contre la grippe espagnole

    Imprimer

    En ces temps confinés, les historiens fouillent les archives.

    Le site Tous les jours curieux présente un reportage photos extrêmement intéressant sur le port du masque aux USA en 1918. 

    On sait que la grippe dite espagnole a bien démarré outre atlantique; en 1917 dans un camp américain

    L'Espagne, non engagée dans le conflit, a dans cette affaire  juste donné l'information. Plus de morts dus à cette grippe que tués par la guerre...La fourchette admise est large. Les évaluations portent entre  30 à 50 millions individus  décédés dans le monde autour de cette pandémie (petite marge d'erreur...!)

    Les quelques  photos ici sont juste des captures: il faut visiter le site de photojournalisme et le soutenir !

                                                                                      Sylvie Neidinger

     

    Jean-Jacques Farré est créateur du site bien nommé Tous les jours curieux.

    2.JPGSur la pancarte porté par la femme à droite «Portez un masque ou vous irez en prison», Mill Valley, Californie, 1918.© C.Raymond

    3.JPG

    1.JPG

    Jeune garçon vendeur de journaux devant un théâtre du centre-ville de Seattle fermé après la proclamation du maire concernant les rassemblements publics.
    © Musée de l’histoire et de l’industrie de Seattle

    4.JPGPolicier dans les rues de New York.
    © National Archives and Records Administration

     

                                   Rubrique covid 19

  • Sarcastique: on sait enfin pourquoi Donald Trump est orangé!

    Imprimer

    Rire. Donald Trump, inénarrable personnage, a gravement déliré lors de  sa conférence de presse du jeudi 23 avril, accessible en vidéo pour ceux qui veulent constater par eux-mêmes...#trump,conférence de presse,"uv,#sarcastique,#potus,# covid-19,#chlore,empoisonner,virus 24 avril 2020

    Tout fier de sa trouvaille, le président américain scandalise le monde entier, le corps médical,  en suggérant de pouvoir guérir le virus en ingérant/injectant  des désinfectants dans les poumons! Ou subir   des UV...de l'intérieur "en amenant la lumière à l'intérieur du corps" a-t-il affirmé(!!) 

    Ses propos sèment stupeur et consternation.

    Au point d'obliger le fabricant américain Lysol de chlore et autres désinfectants de lancer alerte sanitaire à la  NON INGESTION, NON INJECTION de ces produits.#trump,conférence de presse,"uv,#sarcastique,#potus,# covid-19,#chlore,empoisonner,virus 24 avril 2020,#orange,injection,couleur #orange,#orangé,secte pro-javel,#javel Immodeste il dit souvent qu'il est plus intelligent que tous. Cette seule phrase montre l'immensité du problème...américain. Fausse  nouvelle!

    Ne buvez pas de chlore! (eau de Javel, Lysol...)

    Lors de la conférence, le Président des Etats-Unis d'Amérique débite des  inepties délirantes, improvisées, sans queue ni tête. Elles inquiètent évidemment sur sa capacité à gérer une pandémie. A gérer tout court.

    Peut-être a-t-il repris cette lubie d'une courrier qu'il venait de recevoir ? Un gourou  d'une secte "pro-javel" [oui, cela existe ] avait en effet écrit à Trump  peu avant ! 

    Les fabricants américains de chlore sont obligés de signaler que l'ingestion du produit  est totalement  proscrite.

    La communauté scientifique est atterrée! #trump,conférence de presse,"uv,#sarcastique,#potus,# covid-19,#chlore,empoisonner,virus 24 avril 2020

    Au moins @Potus a-t-il confirmé le pourquoi de sa peau orangée par endroits (marques  autour des yeux, des oreilles, le cou)  : les UV artificiels. Son visage est bicolore.

    La couleur de la mèche ?  Traitée au désinfectant !...Ingéré, évidemment suivant la méthode de Docteur Trump. Docteur Fol. 

    Une info évidemment....sarcastique!

        #trump,conférence de presse,"uv,#sarcastique,#potus,# covid-19,#chlore,empoisonner,virus 24 avril 2020                                Sylvie Neidinger

     

    Trump : tv à outrance et solitude

     

     

     

     

     

    Fresque de Royston (Royaume-Uni) du 27 avril 2020

    #trump,conférence de presse,"uv,#sarcastique,#potus,# covid-19,#chlore,empoisonner,virus 24 avril 2020,#orange,injection,couleur #orange,#orangé,secte pro-javel,#javel

     

    crédit images :capture

     

                          Rubrique covid-19

  • Historique: le pétrole WTI texan à "moins de zéro" dollar !

    Imprimer

    LUNDI NOIR. 21 AVRIL 2020.

    En phase ultime, la santé donc la médecine passe devant l'économie. Nous en avons encore ici la démonstration.  

    L'actuelle  pandémie le souligne avec force. Le  pétrole (roi pétrole...)  base de l'activité mondiale, source de conflits pour le contrôle de ressources, de dominations, moteur de croissance,  passe à la trappe quand l'être humain subit une telle atteinte sanitaire.

    Ce 20 avril, la cotation boursière du WTI  vire au  noir à New-York: le baril texan serait à "moins de zéro" ! Le brent étant lui à 26 dollars ( ce qui est peu...mais mieux que zéro!!)

    [Figaro] "C'est tout simplement du jamais vu dans l'histoire pourtant tumultueuse du marché du pétrole. Le prix du baril de brut texan, le WTI, référence du marché américain, s'est littéralement effondré lundi. Sa valeur s'est volatilisée, annihilée même. En début de soirée à Paris, il cotait moins de 1 dollar. Puis il a basculé en territoire inconnu, en-dessous de zéro! Une chute de 95% dans la journée, atteignant finalement 100%, qui défie le sens commun.
    Cette incongruité est bel et bien une conséquence de la pandémie de Covid-19 et du «Grand confinement», comme le désigne le Fonds monétaire international (FMI).
    Cette chute vertigineuse du WTI sur le marché américain ne signifie pas pour autant que le pétrole ne vaut absolument plus rien dans le monde entier. Le baril de Brent, produit en mer du Nord, la principale référence du marché mondial, a certes dévissé, mais d'«à peine» 6% et oscillait autour de 26 dollars."

    Explication  La consommation a brutalement chuté, les capacités  de stockage...débordent.

    Aux USA, les producteurs sont obligés de produire (équipements difficiles à stopper) les traders ont des contrats d'achat désormais non tenables à honorer. 

    [Figaro]"le contrat sur le baril de WTI pour livraison en mai expirait ce mardi. Les traders qui détenaient ces contrats étaient tenus de trouver des acheteurs des volumes physiques correspondants, au plus vite. Problème, la demande mondiale - et américaine - s'est effondrée à cause du confinement généralisé et les stocks approchent de la saturation. Résultat, les détenteurs de WTI à échéance mai se sont mis à brader leurs prix pour trouver preneurs. Ils préfèrent même payer pour se débarrasser de ces volumes."

    Ce lundi, les traders  faute de capacités de stockage ...paient pour se débarrasser du pétrole WTI: historique! 

                                                         Sylvie Neidinger

     

                                           CRISE COVID-19

     

  • La bière...Corona reste dans les rayons !

    Imprimer

    Avec cette crise #coronavirus inédite, le meilleur côtoie le pire.

    Du tristounet avec les décès, les malades, les solitudes confinées, les délations et le reste...

    Le rire a, fort heureusement, sa place. On se "marre" avec certaines vidéos qui passent de  facebooks en whats'app & Co ..

    L'info la plus déjantée concerne la pauvre bière mexicaine. La fameuse bière que Jacques Chirac adorait exclusivement: la Corona.(=couronne)

    En Grande Bretagne, elle reste en rayon. Aux USA aussi.

    L'humour belge de Bruxelles détonne. Un supermarché propose "deux Corona achetées, une Mort Subite offerte" !

    Une étonnante peur virale  de la bière Corona. Il fallait... y penser. Certains ont une capsule à la place du cerveau. La bêtise est virale aussi. Santé. 

                                                                            Sylvie Neidinger

    (ceci dit boire avec modération !)

    #CoronavirusInsolite,#coronavirus,bière corona,mexique,usa

    #coronavirus,bière corona

     

    RUBRIQUE #CORONAVIRUS 2020 Covid-19

  • Coronavirus: incohérence des chiffres initiaux

    Imprimer

    L'Europe, actuel épicentre du virus découvre avec stupeur que le virus serait plus mortel que le grippal. Selon les études 10, 20 ou 30 fois plus.

    Qu'en conclure ? Il aurait muté et la nouvelle forme serait plus forte?

    Ou....autre hypothèse, les chiffres donnés par le pays initialement touché, la Chine  étaient erronés. Les chiffres chinois  semblent sous-estimer l'ampleur de la crise.

    On ne parle pas des chiffres du démarrage avec l'affaire des lanceurs d'alerte arrêtés. Les responsable  de Wuhan étant alors dans un processus d'étouffement.

    On parle d'une minimisation ...après. Une fois que la Chine est désignée comme foyer actif d'un nouveau virus.

    La Chine continue ce scénario en ré-écrivant l'histoire du virus. Elle règle ses comptes. Tout de même manger des bêtes sauvages, de la chauve-souris, du chien, du pangolin ne facilite pas...

    Les vidéos qui circulaient début 2020 montrant des ambulances emplies de corps et autres scènes morbides  etc..étaient bien évidemment  à prendre avec recul (de quand datent-elles exactement?) d'un point de vue objectif. Maintenant que l'on s'aperçoit que les chiffres globaux de mars sont incohérents, elles peuvent prendre valeur de témoignages. Autre donnée objective: les crématoriums de la province de Wuhan qui  fonctionnaient 24h/sur 24....

    Dans la catégorie "manque  d'info", l'Egypte passe sous le radar de l'info mondialisée alors que ce pays est très touché.

    Idem, les USA. Qu'en est-il? Le Président Trump, personnage particulier, a minimisé, s'est moqué du problème.

    Cela a probablement engendré un "retard" à l'allumage dommageable pour ce pays: quid de la véritable réalité sanitaire?

    Quid d'autres zones peu documentées? Inquiétant.

                                                      Sylvie Neidinger 

     

    Suite : la nature des chiffres fournis continue à interroger

    https://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/coronavirus-la-chine-accusee-d-avoir-volontairement-minimise-son-nombre-de-morts_3890243.html

    http://www.leparisien.fr/societe/coronavirus-en-chine-l-attente-des-familles-pour-recuperer-les-urnes-funeraires-30-03-2020-8290539.php

               RUBRIQUE #CORONAVIRUS 2020 Covid-19

     

  • Le sultan islamo-nationaliste Erdogan achève l'OTAN déjà en état de mort cérébrale

    Imprimer

    Le dirigeant turc s'invite à Bruxelles après avoir copieusement insulté l'Europe. Il continue à  exercer son chantage envers l'UE.

    Il vient pour demander le soutien "concret" de l'OTAN ( NATO) .

    Or, cette organisation militaire est une alliance US-Europe d'après guerre mise en place en solidarité valable  si un membre est attaqué...chez lui.

    Ici Erdogan attaque la Syrie. Idleb ne fait pas partie de la Turquie  ni de l'Europe mais  bien d'un pays nommé la Syrie, membre de l'ONU.

    Dont le gouvernement entend récupérer son territoire, débarrassé des groupes islamistes type Hayat Tahrir el  Cham- évolution de AL Nostra (Al Quaida)-Frères musulmans  et autres groupes soutenus par la Turquie (et autres influences dont celle de l'Arabie Saoudite, hyper impliquée en Syrie aussi ...) qui sont hyper actifs localement, armés par la Turquie et les occidentaux .

    ô période Hollande-Fabius de 2012..qui  envoyaient en toute illégalité des armes sophistiquées passées ensuite à l'EI à Idleb. France sulfureuse sur le dossier syrien qui finance Daech par l'usine  Lafarge Holcim.

    France qui la  fera bombarder en 2019 avec les américains pour effacer les traces.

    L'usine proche de Kobané servait de cache pour les munitions  occidentales fournies aux groupes armés.

    Le dirigeant conservateur porteur de la nostalgie islamo-colonialiste  ottomane entend coloniser une bande de territoire syrien en son sud . Le sultan ordonne à l'Europe de la suivre dans  cette action illégale en droit international !

    A savoir, les USA ont installé 50 bombes nucléaires dans une base turque à la frontière syrienne.

    La cuisine militaire autour du pays de Cham commence à être  nauséabonde.

                                            OTAN VIEIL ACCORD UE-USA

    Sous couvert du vieil accord atlantique consécutif à la seconde guerre mondiale, la demande de solidarité des pays membres  par le dirigeant turc est juste grossière. Il s'agit ici de réclamer la  prise de contrôle de territoire syrien. Une occupation internationalisée et rendue officielle par l'OTAN. Mais qui reste ILLEGALE 

    Et pour Erdogan de procéder aux changements de population dont la Turquie est habituée Ici éliminer les kurdes syriens, les syriens chrétiens au profits des islamistes syriens et autres.. Erdogan  utilise d'ailleurs des supplétifs syriens comme  mercenaires en Libye. 

    Globalement la direction de Otan s'intéresse aux pays stratégiques pour le... gaz et le pétrole : Irak, Libye, Syrie...un dévoiement. La demande d'Erdogan choque. Elle est colonialiste.

    Les missions et objectifs de cet organisme de solidarité militaire sont à revoir dans un monde ouvert où les populations observent. Dont la population européenne.

                                                         Sylvie Neidinger

  • Néocolonisation: mais que fait la Turquie d'Erdogan en Syrie ?

    Imprimer

    L'actuel conflit au nord-ouest de la Syrie n'est pas convenablement  présenté dans sa réalité géographique...

    Idleb comme Alep sont bien en SYRIE. Dès lors que font les troupes, avions, bases, missiles du président Erdogan dans un territoire qui n'est pas le leur??

    Pathétique: l'Otan est appelé à la rescousse par le président islamo-nationaliste néo ottoman.En général cet organisme est supposé s'activer en Europe et  pour un concept de défense. Or, ici la Turquie attaque, en asie mineure.

    Elle entend  garder une bande de territoire syrien où sont positionnés des groupes islamistes radicaux type Al Qaida dont l'appellation change en permanence. HTS, évolution de Al Nosra, Harar Tahrir el Sham, ou Hayat  et autres "joyeusetés". Ceux que la France de Hollande & Fabius avait armés, soutenus et soutient encore dès 2012. Laurent Fabius  devenant depuis le président  du Conseil Constitutionnel français.

    Ceux que les occidentaux nomment toujours des rebelles islamistes "modérés" sont des fractions armées  radicales pures et dures. On parle de  groupes coupeurs de têtes. Ils se firent remarquer comme   mangeurs de chair humaine (...en 2013) .

    En février 2020, la Turquie fait usage de "ses" supplétifs. Elle utilise carrément ce vivier de mercenaires islamistes, des  "frères",  pour ses opérations en Libye où elle vient d'en transférer 3000 en lien avec le Qatar.

                                   SYRIE: RECUPERER SON TERRITOIRE A IDLEB

    La Syrie entend désormais récupérer tout son territoire actuellement occupé. Demande légitime.  En effet que "fabriquent" dans le pays de Sham les occidentaux et alliés, directement ou indirectement? Que font la  Turquie, USA, UE, GB, France, pays du Golfe, Arabie Saoudite, tous accoquinés  avec les islamistes radicaux depuis 2011?

    Des groupes auxquels  des armes occidentales sophistiquées furent livrés dès 2012, armes repartie alors en direction de l'Etat islamique.

    Qui aujourd'hui s'élève contre la dérive nationale-islamiste du président Erdogan, devenu calife? Il n'est que menaces, agressivité, chantage même en direction de ses supposés alliés européens.

    Il entend faire revivre l'antique empire ottoman.

    Qui eut l'idée d'installer une douzaine d'ogives nucléaires dans ce pays?

    Aux jeux d'intérêts des uns et des autres pour le gaz et le pétrole de la Syrie (entre autres buts de cette guerre)  les occidentaux ont juste créé une situation de tension maximale, ingérable.

    Aujourd'hui l'Union Européenne dénonce le chantage migratoire d'Erdogan. Elle va enfin se rendre compte de la nature de ce "partenaire" ?

                                                                                   Sylvie Neidinger

     

    (suite) PILLAGE METHODIQUE  DES REGIONS OCCUPEES  EN SYRIE SUR ORDRE DU PRESIDENT ERDOGAN

    La Turquie a soigneusement vidé toutes les usines de la région d'Alep, ancienne ville industrielle de leurs outils, machines, lesquels ont traversé la frontière. Un pillage commis avec la bénédiction internationale. Pillage à  Afrin aussi  Qui le dit? Personne. Silence.

    La Turquie pille les oliveraies syriennes. Qui le dit? Personne. Silence.

    La Turquie élimine progressivement les habitants traditionnels  kurdes syriens de ces zones frontalières occupées . Qui le dit? Silence.

    La Turquie revend au monde le pétrole de l'Est syrien récupéré en zone occupée par les troupes de Donald Trump. Il transite par son territoire, est revendu sous le manteau. Qui le dit? Silence

    La Turquie est intéressée par les réserves de gaz trouvées dès 2009 au large de la Syrie en méditerranée, qu'elle compte disputer  à Chypre mais à la Syrie aussi. Qui le dit? Silence

    Rappel La Turquie s'est emparée en 1938 du sandkaj d'Iskanderun (Alexandrette), alors en territoire syrien  avec la complicité de la puissance mandataire, la France. Or cette province rebaptisée le Hatay est frontalière avec le gouvernorat d' Idleb. Aujourd'hui, le PT Erdogan entend profiter du conflit actuel pour étendre le territoire turc à bon compte.

    Erdogan, sultan islamo-nationaliste qui devient le problème et non la solution

    Erdogan, maître chanteur migratoire.

    Et la presse occidentale de "taper" consciencieusement sur Damas et son allié russe.

    La Russie signale au passage qu'elle est la seule entité militaire légale en Syrie.

    Ces entités entendent elles mettre fin à Idleb et Alep  aux attaques islamistes de groupes "rebelles" qu'elles nomment terroristes et récupérer chaque mètre carré du territoire SYRIEN occupé illégalement par la Turquie, en complicité avec les occidentaux attirés par les odeurs de naphte et de gaz prédatés à bon compte.

  • Harriet Tubman, film plus que nécessaire

    Imprimer

     

    Enfin 25 ans après....Après une idée saugrenue: celle de  faire jouer le rôle de la militante historique américaine Harriet Tubman par ..Julia Robert. Ce qui confinait à l'absurde.harriet.JPG

    Une artiste britannique Cinthia Erivo joue parfaitement dans le film sorti en 2019 la militante tenace, décidée, mystique.

    (wiki)  Harriet Tubman, née en 1821 ou 1822 (date précise inconnue) et morte le  à Auburn (État de New York), est une militante en faveur de l'abolition de l'esclavage afro-américain. Ses actions, qui permirent l'évasion de nombreux esclaves, lui valurent le surnom de Moïse noireGrand-mère Moïse, ou encore Moïse du peuple Noir.Après la guerre de Sécession et l'abolition de l'esclavage aux États-Unis en 1865, elle oriente ses actions dans la lutte contre le racisme et le mouvement en faveur du droit de vote des femmes.Son souvenir est formellement honoré aux États-Unis depuis une directive présidentielle du 

    Elle participa au réseau The *undergroung Railroad Records  soit le  Chemin de fer clandestin

    Un projet de sortie du billet vert à l'effigie de cette militante abolitionniste a été bloqué par l'administration Trump.

    Les Etats-Unis étonnent par certains comportements d'une autre époque de l'Amérique profonde. Tel cet individu noir mené à la corde par des cavaliers qui fait directement lien symbolique et historique avec les lynchages. Elle est récente et date du 7 août... 2019, personne dans la hiérarchie policière locale  ne voyant le problème de cette procédure d'arrestation! 

    Il y a aussi de bonnes nouvelles pour le regard que ce pays porte sur lui-même et ses pratiques: telle cette autoroute de Miami  rebaptisée Harriet Tubman.

                                                                                          Sylvie Neidinger

    cheval.JPG

    USA noir cheval lynchage.JPG