J-Journaliste à la Une

  • Victor Schoelcher déboulonné

    Alors que la Préfecture de Martinique retire une affiche covid-19 pro-distanciation sociale qui fit scandale car pouvant être lue comme raciste cette semaine et  s'excuse, l'actualité s'échauffe autour de la thématique de ...l'esclavage..

    Deux statues de Victor Schoelcher se voient vandalisées, détruites le 22 mai dernier en mémoire du 22 mai 1848  date de la fin de l'esclavage en Martinique. Le décret d'abolition de l'esclavage étant lui signé à Paris le 27 avril, porté par le dit Victor Schoelcher. Profession: journaliste.

    Une ville de Martinique et un bibliothèque portent d'ailleurs son nom. Les militants qui revendiquent cette destruction veulent rebaptiser la ville du nom d'autres intervenants ayant lutté contre l'esclavage: Franz Fanon, Simeline Rangon etc..

    Certains, en Martinique  dénoncent la trop grande importance  accordée au journaliste au dépend d'autres acteurs, notamment "noirs" pour utiliser ce terme.

    Rappel : le normand Pierre Belain d'Esnanbuc part en expédition en 1625. Il prend possession des îles pour lui-même et pour la France  en chassant les Espagnols de la zone. Martinique le 15 septembre 1635, il aborda avec 100 hommes pourvus de tout ce qui était nécessaire pour former des habitations sur la côte occidentale de l’île, dans l’endroit nommé le Carbet, à 2 kilomètres environ de l’emplacement où s’éleva plus tard la ville de Saint-Pierre.

    Principe de la colonisation: la terre est supposée vierge mais la population autochtone ...indienne décimée. Une économie s'installe au profit de planteurs dits créoles  (béké terme à l'origine incertaine. Toutefois "blanc" se dit beke chez les Ibo) et d'une main d'oeuvre dite "noire" en esclavage.

    wiki"L'esclavage avait déjà été aboli en France, pendant la Révolution française le 16 pluviôse an II, puis rétabli par Napoléon Ier par la loi du 20 mai 1802. Victor Schœlcher, nommé par Lamartine président de la commission d'abolition de l'esclavage, est l'initiateur du décret du 27 avril 1848 abolissant définitivement l'esclavage en France."

    Lorsque cesse l'esclavage curieusement et comme pour Haïti, les anciens propriétaires d'êtres humains sont... indemnisés. Pas les victimes... Problème....

    Une situation que de jeunes activistes dénoncent avec virulence. 

    MAIS.  Le "mais" est important. Venir relire le XIXème siècle avec les yeux de 2020 c'est faire de histoiro-centrisme déplacé. D'ailleurs en Martinique combien sont descendants des anciens maîtres par ailleurs. Le sang commun des anciens maîtres et esclaves coule dans les veines!

    Autre chose: un  activiste, un indigéniste  de 2020 n'a RIEN à voir avec un esclave d'hier. Il vit dans une autre société et ne peut surjouer en endossant un habit qui n'est pas le sien. La lourde problématique de l'esclavage est commune à tous. 

    Pour revenir à Schoelcher, certains écrits de  George Sand amie de Schoelcher sont juste illisibles aujourd'hui, racistes. Datés. On ne peut en 2020 revenir faire le procès a posteriori

    Avec un regard de 2020, Schoelcher a effectivement tout faux :

    (wiki) "Le discours abolitionniste de Schœlcher évolue au cours de sa vie. En 1830, dans un article de la Revue de Paris, « Des Noirs »10, après avoir fait une description terrible de la situation des esclaves, et montré comment l'esclavage transforme ces hommes en brutes, il se prononce contre l'abolition immédiate, car pour lui, « les nègres, sortis des mains de leurs maîtres avec l'ignorance et tous les vices de l'esclavage, ne seraient bons à rien, ni pour la société ni pour eux-mêmes » ; « je ne vois pas plus que personne la nécessité d'infecter la société active (déjà assez mauvaise) de plusieurs millions de brutes décorés du titre de citoyens, qui ne seraient en définitive qu'une vaste pépinière de mendiants et de prolétaires » ; « la seule chose dont on doive s'occuper aujourd'hui, c'est d'en tarir la source, en mettant fin à la traite »"

    Pourtant Aimé Césaire, le chantre de la négritude, immense intellectuel auteur du "Discours sur le colonialisme" l'a valorisé !

    L'écrivain Patrick Chamoiseau ne s'y trompe pas " L'ennemi n'est pas Schoelcher mais le Schoelchérisme" affirme-t-il dans son tweet.

    Capture.JPG

    Où l'on apprend, au passage que la Martinique a toujours  un ...ennemi ! Une blessure mémorielle ouverte.

                                          COUP D'ECLAT ERRONE

    Le passé n'est pas digéré. Mémoire de l'esclavage encore vive.

    Pourtant l'historien et militant politique des années 60/70  Gilbert Pago désapprouve l'acte inutile  de démolir des statues,  baptisé "coup d'éclat erroné'. Il replace la perspective historique:"Les historiens-chercheurs de Martinique (parmi lesquel-le-s je me place) eurent cependant à mettre en lumière que la disparition du statut juridique d’esclave reste l’aboutissement de plusieurs éléments diversifiés ; éléments que nous ne devons pas opposer mais appréhender comme systémiques (c’est à dire complémentaires voire interdépendants).
    Sur les deux-cent vingt-trois ans du système esclavagiste chez nous (1635-1848), les 59 dernières années, de 1789 à 1848 ont vu s’accélérer les insurrections d’esclaves entre Saint-Pierre en août 89 jusqu’à Gradis en 1847, en passant par les révoltes nombreuses de 1791-1792, les révoltes de Compère Général Fayance en 1794, les tentatives de Tiberge et de Fourne en 1795, les séditions du carnaval de 1797, la révolte de Kina en 1800, la révolte de Basse-Pointe de 1809, la révolte de septembre 1811 à Saint-Pierre, le soulèvement du Lamentin en 1820, la révolte partie du Canari cassé au Carbet de 1822, la révolte de Saint-Pierre de 1831, l’affaire de Spoutourne à Trinité en 1831, la sanglante répression de Fonds Massacre à Grand-Anse (Le Lorrain) en 1833. C’est essentiel pour nous de connaître tout cela, mais ce n’est pas sûr que tous, nous nous attachons à les connaître à fond et à les méditer."

    La Justice est saisie sur les actes délictueux, revendiqués de destruction de statue. Malheureusement, les activistes trouveront gloriole à se voir inculper...

    La mémoire historique reste un enjeu majeur. Qui connait le Chevalier Saint Goerges, autre Mozart...noir? Des étudiants de Lille veulent absolument le faire connaître! A juste titre.

                                                                Sylvie Neidinger

    #martinique,bbekké,schoelcher,franz fanon,histoiro-centrisme,esclavage,statues,aimé césaire,patrick chamoiseau,négritude,schoelchérisme,préfecture,gilbert pago

     

  • Si, si...SARS-CoV-2 traverse bien la frontière du Röstigraben !

    A l'heure où tous les pays entament le déconfinement, un  article du Temps n'est toujours pas digéré. Publié le 23 mars  rédigé par Laure Lugeon, intitulé " Le confinement marque une frontière culturelle en Suisse"röstigraben,article,journal le temps,#confinement

    On y décrit une Suisse supposée écartelée entre son désir de se confiner impérativement( = Suisse romane) et son nord dit germanique qui refuserait arguant de  sa légendaire auto-discipline.

    Les hommes politiques helvètes bien évidemment  perdus aux centres de ces mouvements centripètes !

    Un historien Olivier Meuwley  est même appelé à  grand renfort  de...préjugés :"dans la culture germanique, on présuppose que la responsabilité individuelle entraînera la responsabilité collective. Une vision étrangère à la culture du Sud, où l’ordre est censé venir d’en haut.»

    Diantre.

    En Sud- Suisse c'est connu, on "adolâtre "et idolâtre  l'Etat fort auquel  il faut obéir illico-presto et derrière qui on se cache, on se protège (un peu comme dans l'hexagone voisin) 

    En plus ...on se  bizouille  beaucoup en Sud-Suisse. Un second historien  confirme. Mickael  Hermann dirige même un institut de recherche en zone germanique: il sait donc  de quoi il parle..... "Il est frappant d’observer que le coronavirus a une géographie culturelle. Et si c’était le fait d’un rapport à l’autre différent? Les habitants des pays latins sont plus tactiles, ils observent moins de distance sociale que dans les pays germaniques"

    röstigraben,article,olivier meuwley,#italie,#alsace,#sète,#morges,#neuchâtel,#uk,royaume-uni,#allemagne,#france,#pérou,"latin,#latium,#patate,pomme de terre,#marseillemichael hermann,journal le temps,#confinementC'est tellement tactile ces Helvètes du midi.  Cela adore le confinement. Idéal, le confinement car en plus,   cela donne une belle excuse pour   ne pas pratiquer le sport à outrance. (Evidemment! Ils  sont tellement occupés à se bizouiller, se bécoter,  s'approcher dangereusement les uns des autres au bord du lac  qu'ils ne peuvent courir!)

      C'est culturel je vous dis.

    Du côté germain du fossé-rideau du Rösti, on se touche peu et  on pratique tellement le sport  (pour digérer les Rösti???) qu'on ne peut accepter de se voir  confiné contre Covid-19.

    Vrai ! Il faut du grand air frais pour le poumon Nord-Suisse. Ainsi, SARS-Cov-2 n'ose même pas y entrer....Le poumons latin lui aime la respiration intérieure, confinée, c'est connu. A Genève, on pratiquait même le spiritisme en bande autour de tables au XIXème. En intérieur, évidemment.

    On a l'air que l'on mérite.

         HELVETIE: MIDI, SEPTENTION OU SYNTHESE?

    Cet article du Temps est formidable. J'ai mis un mois et demi pour le digérer, bien qu'ayant beaucoup d'affection pour lui.

    En plus de  lumineuses affirmations  historiques, une explication géographique  est proposée. Toute aussi subtile et docte: la Suisse serait en fait un mélange du nord et du sud de l'Europe ! Cette affirmation  de sciences politiques,  révolutionnaire est nobelisable!

    ô découverte.. Il est donc écrit que la Suisse  serait   la synthèse entre l'Allemagne et la France ou  l'Angleterre et l'Italie. Pourtant,  c'est pas pareil comme pays (Allemagne/Angleterre, France/Italie). Mais ici  dans ces affirmations  (oui, ya, si, yes ) c'est pareil: c'est tout du "nord/sud".

    Donc comprenons que du côté froid, nuageux, brumeux de la Frontière Pomme de Terre Rötie tout le monde possède un libre arbitre personnel sportif non tactile et  tellement gonflé  que la confiance doit automatiquement  régner. Chacun faisant bien  ce qu'il veut.

    Du côté chaud de la Frontière Patate en direction des "latins" du Latium de Genève, Neuchâtel,  Morges....on adore 1) s'enfermer pour 2)  se toucher car tactiles et 3) surtout pour ne PAS pratiquer d'exercice physique.

    La  fatalité fait que le poumon sudiste s'infecte vite...Du coup, le virus y fait bombance et saute d'un individu à l'autre. A saute-moutons. 

                     EPISTEMOLOGIE  HISTORIQUE

    Une fois tout ceci exposé, j'ai énormément de questions épistémologiques qui me laissent ...bouche bée, suite à la lecture de l'article.

    Bizarrement dans la réalité de la pandémie,  la France du Nord/ Nord Est est plus  touchée par covid-19, que son sud. Le schéma donné par nos historiens suisses déraille face à la réalité du virus capricieux qui n'en fait qu'à sa tête !

    Dois-je conclure à un dérèglement climatique? Une inversion des pôles ?

    Question. Les "gens du nord" commenceraient-ils à se toucher?  Les Alsaciens malgré leur idiome germanique seraient -ils  devenus eux aussi tactiles ? La frontière de la choucroute ne les protégerait  donc  plus?? 

    Dans le même temps,  les Marseillais sont observés en mars et avril 2020 comme subitement protégés. Grâce à la Bonne Mère? A l'idole de l'OM Saint Raoult ? ö bonne mère. Ou, parce qu'on y mangerait  la bouillabaisse  avec juste un petit peu de pomme de terre avec la rouille. Et pas trois tonnes ?

    Moins de Covid-19 à Sète, Perpignan, Cadière d'Azur  qu' à Mulhouse/Bâle, Strasbourg: cela vous perturbe toute la linguistique germano-latine!

                              L'EUROPE A PERDU LE NORD 

    Le  monde est à l'envers. Il a perdu le nord. Quid de facto de la Suisse, donnée comme étant  au "centre" synthétique? Un casse-tête.

    J'ai encore des soucis épistémologiques et tout simplement logiques sur les  thèses exposées par les   deux historiens helvètes sus-cités. J'observe que :

    1) L'Italie du Nord est plus touchée par covid-19 que la  Sicile, Calabre, Pouilles, Naples , terre de tous ces italo-sudiste pur jus. Serait-ce  à cause de la Frontière Polenta?  Pourtant, quand on dit "ciao" dans le sud, on se touche, on se tripote,  c'est connu..;

    SARS-CoV2 devient-il finalement un virus mieux éduqué au contact d'un "sud" que d'un "nord?"? 

    2) CQFD. L'Angleterre pays nordique, incroyablement soucieux de son libre arbitre indépendant s'est fait  lui aussi massivement sauter dessus par un tout petit virus couronne.

    Ces données  de virologie pandémique devraient   interpeller nos historiens culturels préférés ! Ma suggestion: le thé. Je vous dis le thé. L'odeur du thé attire SARS-Cov2 comme les guêpes  sur la friselette de  Tête de Moine  laissée sur la table.

    Pire. Vous pouvez inventer toutes les potions à l'hydrochloroquine que vous voudrez, le virus  semble AIMER Boris Johnson et  le Royaume-Uni. (Pas trop Harry, il s'est enfui...) Le virus adore UK  bien que l'île Grand-Britannique soit TOUJOURS amarrée au  NORD de la Bretagne tout court (sauf erreur de calcul et selon les dernières infos connues sur la dérive des continents)

    Alors - explication encore plus fine à proposer -  le virus  y attaque fort ...à cause des théories économiques du libre-échange???

    Les anglo-saxons  aime le laisser-faire économique. Et SARS-CoV-2 en profite?

    Face à toutes ces  thèses   autour du covid-19,  je pose moi une question historique  fondamentale : on faisait comment en Suisse pour bien s'identifier culturellement les uns, les autres, à l'époque où la  patate était encore tranquille au  Pérou et au Chili et pas encore garde-frontière du Röstigraben?

    Les analyses culturelles publiées dans cet article du Temps  me font penser à la BD d'Astérix. C'est du même niveau. On est toujours le... romain de quelqu'un d'autre!

                                                     Sylvie Neidinger

     

    *Véridique. Mon amie habite pile sur  la frontière Röstigraben, canton de Fribourg. Cet article lui a plu.  Elle s'arrache les cheveux? Non. Mais c'est juste ...sport. Elle sait en tous cas parfaitement parler les deux langues, totalement adaptée aux deux réalités.

    röstigraben,article,journal le temps,#confinement

     

                                       EXTRAITS

    röstigraben,article,olivier meuwley,#italie,#alsace,#sète,#morges,#neuchâtel,#uk,royaume-uni,#allemagne,#france,#pérou,"latin,#latium,#patate,pomme de terre,#marseillemichael hermann,journal le temps,#confinement

    röstigraben,article,olivier meuwley,#italie,#alsace,#sète,#morges,#neuchâtel,#uk,royaume-uni,#allemagne,#france,#pérou,"latin,#latium,#patate,pomme de terre,#marseillemichael hermann,journal le temps,#confinement

    röstigraben,article,journal le temps,#confinement

                       images: captures

                                                                  COVID-19

  • Médias français machistes: Julie Graziani virée très... incorrectement!

    Certes Julie Graziani a commis une bourde en stigmatisant la femme célibataire. Mais fallait-il pour autant la virer manu militari comme une malpropre. 

    Sa position de la chroniqueuse est hyper raide"lundi 4 novembre, invitée de l'émission "24 Pujadas" sur LCI, la chroniqueuse réagissait au témoignage d'une femme célibataire face à Emmanuel Macron lors d'un déplacement à Rouen. "Seule avec deux enfants, au smic, je ne vois pas trop comment on peut s'en sortir", déplorait-elle. "Qu'est-ce qu'elle a fait pour se retrouver au smic ? Est-ce qu'elle a bien travaillé à l'école ? Est-ce qu'elle a suivi des études ? Et puis si on est au smic, il ne faut peut-être pas divorcer non plus dans ces cas-là", avait estimé Julie Graziani. "

    C'est un scandale derrière le premier et que personne ne souligne! Aucun média ne critique cette hyper rapidité. D'autant qu'elle réagit comme INVITEE et exprime son opinion.

    Aucun média ne vole à son secours.

    Avec quelle facilité et rapidité on élimine les femmes en France.

    On se souvient des Jupettes ; ce féminicide politique sous Juppé qui vire les femmes de son équipe six mois après pour en garder 12% .

    Le polémiste Zemmour  développe lui ses insanités que la Justice reprend au vol. Il a toujours son poste au Figaro et autres cuisines médiatiques.

    Une sorte de "bienséance" générale applaudit à tout va l'élimination guillotine de Julie Graziani, polémiste de sensibilité droite traditionaliste catho.

    Dans une démocratie, elle  représente une tendance de l'opinion. On peut ne pas être d'accord avec elle. Mais rester juste choqué de voir avec quelle facilité on trucide médiatiquement une femme.

    Elle réagit sur Twitter

    France: machisme pas mort. #Féminicide journalistique avec bénédiction médiatique, en silence sur la méthode et la rapidité.

                                                                 Sylvie Neidinger

    #féminicide,julie #graziani,l'incorrect,guillotine,jupettes,#scandale,#féminisme,#machisme

     

  • Le Pape évoque sans complexe le "schisme américain" de l'Eglise Catholique

    Excédé, le Pape François a préféré médiatiser. Il évoque carrément un schisme!

    D'avec l'Eglise catholique américaine dont il semblerait que certains magnats veulent le scalp du prélat.

    Il réagit avec humour. C'est un honneur que les américains m'attaquent, disait-il dans son avion le 4 septembre dernier.#pape,#schisme ; église catholique; #usa

    Les USA entendent contrôler la puissante église catholique, mondialisée.

    Un auteur confirme.

    Nicolas Senèze dans son ouvrage Comment l’Amérique veut changer de pape (Bayard) décrit  les efforts de cénacles catholiques conservateurs américains pour « changer de pape », notamment en raison de désaccords sur son discours économique et ses critiques contre la mondialisation.

    Le populiste Bannon était allé jusqu'à fonder une Université populiste d'obédience catholique américaine à quelques encablures de Rome. Elle bat de l'aile.

    L'auteur journaliste à La Croix  parle même de tentative de coup d'Etat contre le Vatican  par ces groupes richissimes! 

    Ils auraient même baptisé l'opération : The red hat report ! "Red hat par référence à la toque rouge (la barrette) que les cardinaux reçoivent du pape lorsqu’ils sont élevés à cette haute dignité. « The Red Hat Report », donc, est une enquête lancée par un groupe de riches catholiques ultraconservateurs américains, ulcérés par la tournure qu’a prise le pontificat de François. Réunis en septembre 2018 à Washington, ils ont décidé de passer au crible tous les cardinaux en âge (ils sont aujourd’hui cent dix-neuf à avoir moins de 80 ans) de participer au conclave qui, le moment venu, choisira en son sein le successeur du pontife argentin.

    Leur objectif est de préparer le terrain pour favoriser l’élection d’un pape à leur convenance. Un pape qui ne passerait pas son temps à dénigrer « le dieu Argent » et le libéralisme débridé, à dénoncer la politique des Etats occidentaux à l’égard des migrants, à faire preuve de mansuétude envers les auteurs de toutes sortes d’entorses à la morale catholique (homosexuels, femmes qui ont avorté, couples non mariés, divorcés remariés, etc.). Bref, un conservateur bon teint qui saurait restaurer l’ordre catholique de toujours, profané, à leurs yeux, par François."(Le Monde)

    Décidément entre le brexit mal géré et ce putsch contre l'Eglise catholique,  le monde anglo-saxon ne se porte pas bien du tout.

    Qu'ils partent affirment le Pape. L'Union Européenne dit la même chose à Johnson.

    Juste  ce détail : partir ouvertement et dans les règles. Sans putsch.

     

                                                                      Sylvie Neidinger

     

                                                               

  • Rappel: quand E Macron demandait de "l'indulgence" pour A Benalla...

    Le terme d'indulgence fait bondir. Il est historiquement très lourd.

    La querelle des Indulgences est à l'origine du schisme catholique/protestant.

    Un effacement du péché qui va prendre des proportions carrément commerciales ! Une monétarisation du pardon divin...Qui sera combattue.

    Relire les discours de Macron sur l'affaire Benalla ne manque pas d'intérêt.

    "L'indulgence est obtenue en contrepartie d'un acte de piété (pèlerinage, prière, mortification) effectué à cette fin dans un esprit de repentir — elle s'adresse à ceux qui sont vere penitentibus et confessis, selon la formule en usage à partir du XIIe siècle.

    Théoriquement, il n'existe pas de proportion entre la faute et cet acte de piété : l'indulgence est réputée être l'effet de la communion des saints. En pratique, il en va bien autrement, en partie sous l'influence des peuples germaniques, dont la législation est en fait un barème de réparations, et qui tarifient chaque faute. Les indulgences se calquent alors sur les pénitentiels, ces manuels venus d'Irlande qui fixent pour chaque type de faute tant de jours de mortification. Moins longue, l'indulgence tend à se substituer à la pénitence physique en particulier pour les mourants.

    Dès cette époque, on enregistre les premiers abus, principalement la simonie : les fidèles marchandent auprès du prêtre un acte de charité, souvent sonnant et trébuchant. Les conciles du Xe et du XIe siècle s'efforcent donc de limiter la part d'appréciation du prêtre en fixant des barèmes généraux"

    Le 24 juillet à la Maison de l'Amérique Latine,  Macron dans un discours violent alexandre #benalla,emmanuel #macron,philippe #bas,indulgence,indulgences,médiapart,contrescarpe,edwy #plenel,amin arfifustige la presse, se dit le "responsable qu'il faut aller chercher", dézingue les deux seuls députés LREM  qui se posent publiquement des questions saines sur l'affaire Benalla(Sonia Krimi, Paul Molac)

    Dès lors la demande du Président de la République du 6 novembre 2018 semble extravagante. (Marianne) :

    "Interviewé sur Europe 1 ce mardi 6 novembre, le Président est revenu sur l'affaire qui a empoisonné son été. Jugeant qu'il y a eu un "emballement" autour des faits, il a estimé qu'Alexandre Benalla ne méritait pas d'être "traité comme le plus grand criminel en liberté. "Vous en avez beaucoup parlé, il y a eu une excitation collective", juge le Président au micro de Nikos Aliagas. Reconnaissant qu'il a "eu confiance" en Alexandre Benalla et qu'il lui a "confié des responsabilités", Emmanuel Macron estime que ce "qu'[il] considère comme une faute" - les coups portés par Alexandre Benalla à un manifestant place de la Contrescarpe le 1er mai - n'est "pas acceptable". Et c'est à peu près tout."

    Macron parle d'excitation collective !

    Bon les excités collectifs que sont les médias dont #Médiapart ont enquêté.

    L'affaire #Benalla est excitante, effectivement, comme affaire d'Etat.

    Ce depuis l'origine...

    Edwy Plenel le 27 décembre dernier dit combien on doit s'interroger sur l'indulgence de E Macron pour A Benalla.

    En février les rebondissements du dossier atteignent Matignon !

    Dont la responsable de la sécurité démissionne.L'affaire  Benalla s'étend, comme un incendie.

    On ne sait toujours pas pourquoi cet individu a bénéficié d'une absolue mansuétude et indulgence de la part de Emmannuel Macron. Ni de sa   multiplicité de passeports diplomatiques.

    Sans indulgence pour l'actuel président de la république, beaucoup d'encre va encore couler sur cette affaire par le travail journalistique de professionnels aguerris ( Amin Arfi, Edwy Plenel).

    La commission macroniste de l'Assemblée Nationale avait enterré l'affaire.

    Le Sénat de Philppe Bas va produire ses conclusions fort attendues.

    Cette affaire a une odeur d'égout dira Guillaume Larrivée de LR.

     Sans indulgence pour l'actuel président de la république, beaucoup d'encre va encore couler sur cette affaire par le travail journalistique de professionnels avertis.

                                                                    Sylvie Neidinger

    Selon la journaliste Ariane Chemin, Macron s'est encanaillé avec Benalla qui connait de fait beaucoup de "secrets" de la république

    Selon Castaner, Benalla serait une affaire de  "corneculs". Le terme...convient !

    Emmanuel Macron estime que la presse s'est emballée avec excès au sujet de l'affaire Benalla.
    Emmanuel Macron estime que la presse s'est emballée avec excès au sujet de l'affaire Benalla. - Michel Euler/AP/SIPA capture Marianne 06/11/18
     
     
  • La montre connectée de Khashoggi a tout révélé du crime au consulat saoudien. Quid des réactions ?

    La presse turque et arabe évoque ceci avec force  depuis le 3ème jour de l'assassinat  du journaliste (ayant eu lieu  le 2 octobre dernier).

     

    Les preuves sortent dans les médias occidentaux le... 12 octobre.

    Le journaliste se sentant en danger  se méfiait à juste titre.

    Il portait alors une montre connectée, qui géolocalisait sa fiancée attendant dehors, avec le téléphone de Jamal Khashoggi 

    La torture puis l'assassinat  par l'équipe de 15 tueurs venus spécialement de l'Arabie saoudite  ont été ENREGISTRES( pas tant par la montre semble-t-il que par des caméras espions turques)

    Les quinze tueurs venaient par deux avions privés séparés. La police turque les a identifiés. Ils  sont proches de la famille royale saoudienne.

    Ils portaient  une scie. Un des tueurs est médecin légiste. Les restes du journaliste ont été distribués dans des contenants. Un véhicule immatriculé du consulat a été vu dans une forêt.khashoggi,meurtre,trump,trudeau,canada,macron,montre connectée,turquie,istanbul,espagne,droits de l'homme et de la femme,chrystia freeland,#ue

    Un ridicule sinistre entoure l'action de ces barbouzes. 

    En effet, il se dit que  la montre connectée de Khashoggi  a été récupérée sur place lors du crime par un membre du consulat, le Consul semble-t-il. Lorsque celui-ci a fait visiter le local les jours suivants aux officiels turcs et autres   pour prouver au monde que le journaliste n'y était pas, la montre connectée était encore dans la poche du responsable saoudien !!!! Elle géolocalise.

     Le scénario du crime n'est pas encore bien établi. Le journaliste entre dans le consulat. N'en ressort pas.

    Un van noir quitte le consulat pour la résidence personnelle du consul. C'est en ce lieu qu'il aurait été mis à mort et découpé? Ou au Consulat ?

    L'enregistrement  peut provenir de la montre ou ...des services secrets. Ce n'est pas encore bien établi. La montre en tous cas géolocalise !

    En fait, le consulat et la résidence du consul étaient surveillés et enregistré en direct par les autorités turques . Une donnée de services secrets qui est moins facile à dire." Des doutes que partagent Robert Baer, consultant sur CNN pour les questions de renseignement. Selon lui, il est possible que les services turcs aient effectivement en leur possession des enregistrements de l'exécution. Mais uniquement en raison de la mise sur écoute du consulat. Ce qui, d'un point de vue diplomatique, est impossible à admettre."(Huffington Post 13 octobre)

    Le résultat est au final le même : l'exécution a bien été enregistrée.

    Observation: l'amour a eu raison de Khashoggi  (il voulait de son pays juste un document administratif pour se marier) mais l'amour a par ailleurs  tout révélé. Sa fiancée Hatice Cengiz l'attendait dehors. Elle ne l'a jamais vu ressortir. Elle avait son téléphone. Et un numéro officiel turc à contacter.

                     ARABIE SAOUDITE, MBS...LES OCCIDENTAUX FONT QUOI ???

     

    On remarque que les officiels politique occidentaux ont pris du temps avant de réagir. Macron ne réagit que....le 12 octobre juste quand  la presse occidentale évoque les preuves tangibles de la montre connectée. Avant c'était plutôt ...mou comme réaction. Idem pour  Trump. Son fils Jared et lui sont très liés à MBS.

    Il commence aujourd'hui à tonner.

                        DROITS DE L'HOMME ET DE LA FEMME BAFOUES

                               

    Les citoyens eux  ont intérêt à suivre le dossier saoudien de près, concernant les droits de l'homme et de la femme.

    Car enfin, combien de temps va continuer la danse du ventre devant l'Arabie Saoudite pour lui vendre de l'armement par les dirigeants occidentaux?

    Alors que le pays est "hors des clous?

    Rappel :

    1) Des saoudiens sont à l'origine de l'attaque du 11 septembre

    2) Al Qaida est une émanation du saoudien Ben Laden.

    3) Daesh est l'émanation suivante .L'organisation fut alors  financée en partie par le pays wahhabite  dont l'idéologie est très proche. Soit par l'Etat soit des versements privés saoudiens.

    4) Le pays  est en partie à l'origine du conflit en Libye, Syrie avec ses alliés.Et très directement à l'origine de la guerre  au Yémen.

    5) Financement des groupes rebelles  en Syrie type Ahrar el Sham (Al Nosra); Jeish el Islam

    6) Droits de l'homme et de la femme bafoués. Disparition de membres opposants à l'intérieur de la famille royale, d'opposants type journalistes, d'opposants même minimes.

                 L'HONNEUR DU CANADA DE TRUDEAU ET FREELAND ET DE LA SUEDE

     A ce stade ds informations sur les crimes et enlèvements,  les responsables politiques occidentaux tellement .... "amis" de cet Etat  ont probablement des comptes démocratiques à rendre à leur propre population.

     Honneur à la Suède, au Canada.

    La Suède a renoncé à la coopération militaire avec l'Arabie Saoudite et subi les foudres. Car l'Arabie Saoudite pratique l'intimidation à l'extérieur, la répression et les disparitions à l'intérieur.

    Le Canada de Justin Trudeau,  de Chrystia Freeland   eut maille à partir avec MBS cet été au nom des droits de l'homme et de la femme.

    Ce pays  fut  solitaire face au chantage exercé par l'Arabie Saoudite... Peu d'aide des alliés. Peu de gouvernants occidentaux ne l'ayant alors  soutenu. Honneur au Canada. Les européens, l'#UE ont fait profil bas et lâché le Canada au mois d'août 2018..

    L'Espagne elle a préféré se taire face au chantage saoudien d'Etat  pour pouvoir ...vendre ses 400 bombes tueuse de population yémenite.*

    On ne parle pas des autres Etats occidentaux silencieux, du FMI de Lagarde ....

    JUSQU'A QUAND CETTE MANSUETUDE ??

     

                                                      Sylvie Neidinger

     

    RFI 13/09 "L'Espagne est loin d'être le seul pays à choisir de préserver ses intérêts économiques. Riyad est l'un des principaux clients de la France sur le marché de l'armement. Les ONG dénoncent une violation du traité sur le commerce des armes qui prévoit qu'un pays interdise ces ventes s'il sait que les armes peuvent servir contre des civils"

     
  • Le journaliste Jamal Khashoggi probablement découpé en morceaux par l'Arabie Saoudite

    Le journaliste saoudien dissident Jamal Khashoggi a disparu depuis le 2 octobre dernier. Tué.

    Il entrait alors au consulat de son pays à Istanbul. Il y avait rendez-vous pour recevoir des documents en vue de son remariage.

    Il n'en est jamais ressorti vivant. Pris au piège tendu par son pays.

    Une équipe de 15 tueurs s'est déplacée spécialement d'Arabie Saoudite ce jour là, dans les locaux.

    Les caméras turques externes l'ont vu entrer mais jamais quitter les lieux. Les caméras de l'ambassade "n'enregistraient pas" (soi disant ) selon les officiels saoudiens de Turquie.

    L'individu semble avoir été "jugé" sur place, égorgé et découpé en morceaux " à la scie"  selon plusieurs  sources. Selon d'autres, il a juste été enlevé. Un van noir ayant servi pour sortir le corps. Ou les morceaux de corps.

    La police locale enquête pour connaître le scénario réel.

    Depuis lors, l'affaire fait la Une des médias arabophones. Un choc pour les téléspectateurs car Jamal Khashoggi avait une grande audience. Son visage, sa voix  entraient dans les domiciles par écran interposé.

    L'éditorialiste intervenait sur les chaînes nationales et internationales.

    On évoque moins  l'affaire  en occident mais elle est suivie tout de même. Par la presse écrite plutôt que les Tv en continu. (Un ami australien me signale qu'on en parle énormément en Australie)

    Surtout à partir du 10 octobre alors que l'affaire ne s'éteint pas et que les preuves tangibles issues de la Turquie (service secrets)  commencent à sortir.

     

    L'ONU demande des comptes. La France officielle reste assez silencieuse !

                                           DERIVE DE CETTE MONARCHIE 

    La suppression de cette voix journalistique   connue,  juste critique de l'actuel  dirigeant MBS,  révèle la violence inouïe de l'Arabie Saoudite,  hors norme en terme de respect des Droits.

    Rappel du contexte. Khashoggi est  un journaliste très "classique" suivant les normes du pays wahhabite.  Il a souvent développé dans les médias le point de vue saoudien des évènements. On ne parle pas du tout  ici d'un "opposant révolutionnaire" selon nos normes. Mais d'un professionnel qui développe un axe  différent, plus modéré au regard du contexte.

    Ce journaliste n'a... juste pas supporté la dérive personnelle récente du dernier Saoud, ni la guerre engagée contre le pays voisin Yémen vu comme une chasse gardée.

    Ce pro des médias a... juste  exprimé son point de vue.

    Rapidement cette voix a été insupportable aux oreilles dirigeantes. Il a du s'exiler. Il collaborait au Washington Post.

     L'incident du consulat d'Istanbul  s'inscrit dans une ligne de  violence gouvernementale exacerbée   mal masquée par des simili ouvertures (la soit disant autorisation  des femmes à conduire) Petites ouvertures de façade  destinées aux alliés occidentaux qui masquent en réalité une gouvernance autocratique à son comble. En mai 2018 les  militantes féministes ont été emprisonnées.

    Il fallait donner en fait, une image d'ouverture mais surtout... ne pas ouvrir en vrai !

    Le pays n'était de toutes façons pas classé dans les tendres avant l' arrivée de MBS.

    Le kidnapping politique est régulièrement pratiqué par  Arabie Saoudite. Ce n'est d'ailleurs pas la première fois que le royaume règle ses comptes à l'étranger. On se souvient de l'épisode de l'enlèvement à Genève du Sultan Ben Turki.

    Plusieurs  princes ont disparu en Europe.

    Avec le nouveau jeune prince héritier, cela dépasse les bornes.

     MBS a engagé une guerre  au Yémen, supprime ses opposants, a retenu prisonnier le premier ministre... libanais (Hariri, bi-national). Il assigne  à résidence. (On se souvient des 200 dignitaires enfermés dans  un hôtel ). On  exécute à tout va en place publique.

                                             ALLIES D'UN ETAT COLERIQUE !

     Problème L'Arabie Saoudite reste la grande alliée de nos démocraties qui lui vendent leurs armes et participent ensemble aux conflits dits  "entre amis" (guerre en Syrie, Yémen...)

    Les pays qui s'opposent à la dérive sont directement menacés. Tel le Canada, courageux,  au mois d'août 2018. L'Espagne a choisi de vendre ses 400 bombes létales plutôt que les droits de l'homme.

     

    Trump, François Hollande...plusieurs dirigeants du monde dit "démocratique" ont  fait leur danse du ventre en visite sur place. Hollande s'amusant même avec un sabre, cet  instrument des décapitations en place publique, une image assez insupportable. (rappel:  avec Hollande tout était possible...)

    L'hypocrisie politique occidentale  en cours  (de fermer les yeux pour mieux vendre des armes et ne pas fâcher ce cher allié pétrolier ) en dit long.

    Ici le meurtre du journaliste a eu lieu dans une représentation DIPLOMATIQUE. C'est encore un cran au dessus comme provocation.

    Si après cela les démocraties laissent faire....c'est juste qu'elles acceptent l'inacceptable. Quand cela les arrange.

    Espérons juste que la relativement médiatisation occidentale de cette sale affaire n'est pas en place pour ne pas interférer sur la demande actuelle de l'Arabie Saoudite d'intégrer les instances de la francophonie

    Ce  pays qui bafoue le droit sans scrupule n'a en fait  rien à faire au sein des instances internationales francophones  de l'OIF.**

                                                                                                   Sylvie Neidinger

     

     

    ** L'Arabie Saoudite a retiré sa candidature à l'intégration de l'OIF jeudi 11/10

    **Vendredi 12 octobre La Turquie dit posséder les enregistrements de la tuerie. Donc les preuvres audio et video

      

                                                                         Suivi 

    https://rsf.org/fr/actualites/les-precedentes-disparitions-de-journalistes-en-arabie-saoudite-avant-jamal-khashoggi

    https://www.lepoint.fr/monde/sur-l-affaire-khashoggi-la-strategie-saoudienne-du-silence-11-10-2018-2262268_24.php

    http://www.lefigaro.fr/international/2018/10/11/01003-20181011ARTFIG00326-barbouzes-scie-a-os-le-recit-glacant-de-l-assassinat-d-un-journaliste-par-un-commando-saoudien.php

    https://www.lci.fr/international/jamal-khashoggi-pourquoi-la-disparition-d-un-journaliste-saoudien-en-turquie-embarrasse-donald-trump-2101100.html

    https://www.lemonde.fr/international/article/2018/08/07/l-arabie-saoudite-s-en-prend-au-canada-apres-un-tweet_5340239_3210.html

    https://www.laliberte.ch/news-agence/detail/affaire-khashoggi-l-onu-veut-des-investigations-independantes/458470

    https://www.liberation.fr/debats/2018/10/10/pour-jamal-khashoggi-la-francophonie-doit-faire-barrage-a-l-arabie-saoudite_1684305

    https://www.francetvinfo.fr/monde/usa/washington-aurait-eu-connaissance-de-projets-d-arrestation-du-journaliste-saoudien_2980467.html

     

    disparition journaliste,turquie,journaliste,jamal khashoggi,arabie souadite,15 tueurs,mbs,mohamed ben salman,saoud,kidnapping,genève,ben turki,journaliste découpé,morceaux,oif,francophonie,canada,washington post,usa,yemen,espagne

     

  • La "débandade de l'opposition off shore syrienne"par René Naba

    Voici  une synthèse fort intéressante, originale publiée le 2 juin dernier  sur HuffpostMaghreb de ce qu'est devenue cette opposition syrienne médiatique que l'auteur qualifie de... "off shore". 

    Aujourd'hui elle est dite en" débandade"par ce journaliste après évidemment la persistance du gouvernement légal à Damas qui n'a pas cédé sa place.

    Contrairement aux injonctions occidentales impératives de 2011 et années suivantes...

    Le ton est à l'ironie concernant ces acteurs externes qui entendaient mener la danse d'une opposition voire d'un gouvernement externe bis du pays de Sham... 

    Ils ont échoué dans leur projet de remplacement.

    L'article de René Naba,  spécialiste du monde arabe, peut ne pas être partagé dans tous ses détails.

    Il présente l'avantage important de montrer qui a fait quoi et  ce que sont devenus ces acteurs souvent instrumentalisés, financés pour leur projet offensif.

    De souligner   à quel point la France est lourdement  impliquée dans cette guerre, depuis l'origine, à avoir soutenu jusqu'aux chefs (et leurs groupes)  islamistes radicaux.

      Tout était bon pour la  France de L.Fabius, F.Hollande, J.Y.Le Drian mais aussi Kouchner, BHL, E Chevallier, acharnés à un changement de régime obligatoire en Syrie. Pour mieux démembrer le pays. Le fédéraliser. Le découper. Le prédater.

    La France, ancienne puissance  mandataire de la Syrie, l'ancien colonisateur pour faire simple, se rêvait à imposer ses vues prenant appui sur  cette opposition disparate et   goguette "abreuvée aux pétro-dollars des monarchies" (je cite).

    Laquelle opposition    a  désormais disparu du paysage médiatique où elle exerçait depuis 2011.

    Que devient-elle?

    Certaines de ces figures ont rallié la Syrie légale. D'autres disparaissent, inscrits  aux abonnés absents du champ public.

                                       JUIN 2018: militaires français en Syrie        

    A savoir. En juin 2018, l'armée française est toujours  présente  MILITAIREMENT AU SOL  dans des bases de l'est syrien, du côté de Raqqa [français pas trop informés  sur le sujet d'ailleurs...] En guerre.

    Pas très loin des zones   gazo-pétrolières. 

    Comme pour mieux s'approprier cette partie du territoire syrien avec le partenaire américain.

     Mais cette fois sans gouvernement syrien bis fantôme qui s'agite devant nos TV.

    Avec une autre stratégie: le soutien à certaines fractions kurdes érigées en gouvernement local...à l'occasion.

    Nota ce" gouvernement" dit local n'est strictement pas reconnu par les instances internationales à l'ONU.

    Pour terminer, cette phrase de Paul Valéry citée par René Naba :“La guerre, c’est le massacre de gens qui ne se connaissent pas, au profit de gens qui se connaissent et ne se massacrent pas”. 

     

                                                                                           Sylvie Neidinger

     

      Article de René Naba in extenso:

    syrie , opposition en débandade,

     

    “La guerre, c’est le massacre de gens qui ne se connaissent pas, au profit de gens qui se connaissent et ne se massacrent pas”. Paul Valéry

    1 - Une démission en cascade (1)

    Dommage collatéral de l’agression tripartie occidentale contre la Syrie, en Avril 2018, l’opposition off shore syrienne pétromonarchique est en pleine débandade, faisant voler en éclat le paravent médiatique de la stratégie atlantiste.

     Mohamad Allouche, le chef du groupement islamiste “Jaych Al Islam” (l’armée de l’Islam), le chouchou des Occidentaux, l’espoir des pétromonarchies pour faire tomber le régime syrien, a ainsi présenté sa démission le 3 Mai, près d’un mois après son dégagement de Douma, banlieue de Damas, et sa déportation vers Jerablous (Est de la Syrie).

    Dans un communiqué laconique, Mohamad Allouche a annoncé vouloir “faire place à de nouvelles énergies afin qu’elles puissent assurer leur rôle dans l’action révolutionnaire au service de la Syrie”, assurant ses sympathisants qu’il demeurait “un soldat actif dans les rangs de la Révolution”. Il n’a pas été possible de savoir si M. Allouche avait décidé de demeurer en Syrie pour former une nouvelle organisation sur de nouvelles bases ou s’il a décidé de s’exiler vers la Turquie voire l’Arabie saoudite son commanditaire. 

     Dans ce qui apparaît comme un mouvement de “sauve qui peut” généralisé, la résignation de Mohamad Allouche a été précédée par une démission en cascade de certaines des personnalités les plus représentatives de l’opposition off shore syrienne.

    Dans le lot des démissionnaires figurent, Georges Sabra, premier président de la coalition nationale syrienne (2012), le turkmène Khaled Khodjja, son successeur à la tête de cette instance (2015) et Souhair Al Atassi, fille du chef du mouvement nassérien de Syrie, Jamal Al Atassi, dévoyée dans son compagnonnnage avec Anas Al Abda, un des chefs de file du djihadisme pro wahhabite, dans une démarche mercantile qui a retenti comme une insulte au combat nationaliste de son père.

    La 2me charrette comprend les noms de Radwane Ziyadeh, activiste parrainé par les cercles néo-conservateurs américains, de même que Badr Jammous, Hadi Al Bahra, Yahya Maktabi et Bassan Al Malek, contraints de jeter l’éponge du fait de leur lâchage politique par leurs parrains (Turquie, Arabie Saoudite, Qatar) et des restrictions financières qui leur ont été imposées.

    Le constat d’échec du chef de la délégation de l’opposition off shore

    Tirant les conséquences de son échec, le nouveau chef de l’opposition off shore aux pourparlers d’Astana, l’islamiste Ahmad Tohmeh, a reconnu les erreurs commises par la coalition anti assad: «L’opposition a eu tort de porter les armes. Il lui incombe désormais de s’engager résolument dans l’action politique», soulignant que l’opposition off shore n’avait pas pour «ambition de se substituer» au régime du président Bachar Al Assad. La militarisation de l’opposition of shore avait été décidée par la branche syrienne des Frères Musulmans, contre l’avis de l’opposition démocratique, à l’instigation de ses commanditaires, le Qatar, la Turquie et les encouragements de la France qui avait accueilli le congrès fondateur de l’opposition, sous l’égide de «La Règle du Jeu» du philosophe Bernard Henry Lévy, de Bernard Kouchner et de Laurent Fabius, trois farouches partisans d’Israël. 

    En écho, depuis Sotchi, le président syrien Bachar Al Assad a donné son feu vert à une réforme de la constitution syrienne au terme de son entretien jeudi 17 Mai avec Vladimir Poutine. Ce sommet, le 4eme du genre depuis l’intervention russe en Syrie, était destiné à sceller la fin de la présence militaire terroriste dans le centre de la Syrie. Cette démission collective intervient alors que le pouvoir baasiste a réussi à reconquérir près de 80 pour cent du territoire national et qu’ “Al Noukhba”, les troupes d’élite du Hezbollah libanais, fer de lance du combat anti djihadiste en Syrie, se sont redéployées au sud Liban, face à Israël, en prévision d’une éventuelle confrontation avec l’état hébreu sur fond de bras de fer sur le nucléaire iranien. “La guerre contre les supplétifs s‘est achevée. La guerre contre leurs commanditaires” (les Etats Unis et les pétromonarchies) pointe à l’horizon, avait prédit Cheikh Hassan Nasrallah, chef du Hezbollah Libanais, le grand vainqueur des élections législatives libanaises, dans une intervention télévisée, début Mai.

    Le triomphe électoral du Hezbollah libanais, en parallèle à la déconfiture de la presse arabe pro atlantiste, a d’ailleurs précipité l’opposition off shore dans un coma prolongé, révélant au grand jour son imposture. 

    Cette débandade a en outre mis à découvert les pays occidentaux, leur ôtant toute justification juridique, politique et morale à leur guerre de démembrement de la Syrie, ultime “pays du champ de bataille” avec le Liban en état de belligérance avec Israël. Mieux, si la chute de Douma a été le signe déclencheur de l’expédition punitive occidentale contre la Syrie, sous le faux prétexte de l’usage d’armes chimiques par le pouvoir syrien, l’anéantissement de Faylaq Al Rahman, le groupement islamiste soutenu par Doha dans le secteur de Douma, a favorisé un rapprochement entre la Syrie et le Qatar.

    Redoutant désormais son isolement depuis sa crise avec les autres pétromonarchies, l’ancien chef de file de la coalition islamo-atlantiste, a amorcé un rapprochement avec l’Iran, dans un degré moindre avec la Syrie, alors que son côté, Al Jazeera a cessé complètement ses attaques contre le Hezbollah libanais.

    Finalement, l’opposition off shore n’a été bénéfique qu’à ses adhérents et non à leur cause, qui ont ainsi bénéficié pendant sept ans de substantielles subventions, sans le moindre justificatif de leurs dépenses, ainsi qu‘à leurs cornaques français.

    Eric Chevallier, premier ambassadeur français auprès de l’opposition off shore, a ainsi été nommé ambassadeur au Qatar et son successeur Franck Gellet, 2me cornaque français de l’opposition, va lui succéder en juillet 2018 à l’ambassade de France à Doha, dans une rotation qui apparait comme une juste compensation d’un travail ingrat. Il n’a pas été possible de savoir dans l’immédiat si ce mini mouvement diplomatique constitue en fait une opération déguisée visant à supprimer purement et simplement le poste de (x) français de l’opposition pro-monarchique; ou si ce geste de dépit envers des opposants incapables constitue un timide signe en direction de Damas.

    Devant les revers successifs enregistrés en Syrie, la France a, en tout état de cause, renoncé finalement à exiger le départ du président Bachar Al Assad comme préalable à tout règlement du conflit.

    Le pôle de l’opposition démocratique syrienne avait déjà laissé entrevoir une telle issue considérant que “l’agression tripartite occidentale contre la Syrie, en avril 2018, hors cadre du Conseil de Sécurité, a signé l’acte de décès du Haut Comité des Négociations parrainé par les pétromonarchies et les Pays occidentaux”.

    Observant que “l’opposition officielle représentée par le Haut Comité des Négociations est constituée d’un agrégat de contradictions et d’oppositions inconciliables, dont certains vont jusqu’à réclamer le bombardement de leur propre pays”, le pôle de l’opposition démocratique a préconisé “la constitution d’une instance de négociations impliquant la participation des représentants des forces patriotiques et démocratiques syriennes”. 

    Déconsidérée par ses retentissantes défaites militaires, ses divisions, son inconsistance idéologique, sa cupidité et son extrême servilité à l’égard de ses commanditaires, l’opposition off shore syrienne n’a jamais constitué une alternative crédible au pouvoir baasiste. Tout au plus une machine de guerre instrumentalisé contre lui. Sur ce lien, la débâcle djihadiste et des figures de proue des groupements islamistes syriens: 

     Le travail de sape contre le régime syrien a été principalement mené par les mercenaires attitrés de l’alliance atlantique, les djihadistes, où l’on dénombrait au plus fort de la bataille entre 100.000 à 200.000 membres, selon un rapport de Brooking Doha Center, une institution nullement suspectée de complaisance à l’égard du clan alaouite. 

    Au point que les notables de l’opposition off shore apparaissaient comme des pantins désarticulés aux mains de leurs maîtres, malgré l’intense campagne d’intoxication psychologique des intellectuels organiques de la caste universitaire française, constituée des trois anciens résidents français de Damas, Ignace Leverrier, Jean Pirre Filiu, François Burgat et les islamophilistes Nabil En Nasri et Romain Cailet, ses disciples Thomas Pierret, Pierre Puchot, Vincent Geisser, Laurent Bonnefoy, Pascal Menoret, Franck et Emilie Glassman, Agnès Levallois et Laura-Maî Greviaux, Yannick Jadot, l’homme de la piteuse expédition de Syrie, Thomas Legrand, Nicolas Hénin et Cécile Vaissié, enfin Bruno Tertrais, Nicolas Tenzer, Stéphane Grimaldi, le fumeux “Charlie à Paris et Charlot à Caen”, et Romain Goupil, le parfait représentant de la gauche mutante française néo atlantiste, son équivalent libanais Ziad Majed et son compatriote libanais, Joe Bahout, les grands vaincus de la bataille de Syrie. Le chef de campagne au début de la guerre de Syrie, en 2011, François Burgat est désormais anormalement taiseux depuis les désastres militaires de ses protégés et les déboires judiciaires de son compagnon de route le prédicateur confrérique Tareq Ramadan, dont il chevauchait la vague de popularité.

    Cette capitalonade illustre, en même temps que son désarroi, la désintégration morale d’une prétendue élite d’un pays jadis réputé pour son nationalisme chatouilleux. En précurseurs, Moaz Al Khatib et Ahmad Al Jarba, deux anciens chef de l’opposition syrienne, ainsi que Michel Kilo, l’ancienne icône de la contestation anti Assad, avaient pourtant déjà fustigé le charlatanisme de ce conglomérat opportuniste, refusant six ans plus tôt, en 2012, de servir de caution à une mascarade visant la destruction de leur propre pays. Le Général Moustapha Cheikh, ancien chef de la branche militaire de l’Armée Libre de Syrie (ALS), leur a emboité le pas, sur le plan militaire.

    Cet officier a été même jusqu’à se féliciter de l’intervention russe en Syrie. Condamné à mort par l’opposition pétromoarchique, il s’est réfugié à Moscou pour échapper aux foudres de la justice oppositionnelle. La défection la plus illustre demeure toutefois celle de Riad Hijjab, l’ancien premier ministre ephèmère de la Syrie, et président de l’équipe des négociateurs de l’opposition syrienne dans sa mouture saoudienne. Ce chouchou de la presse française, particulièrement du journal Libération, a même déserté le Moyen Orient pour se réfugier aux Etats Unis et se mettre à l’abri de ses forfaits antérieurs. A distance de ses méfaits.

    De ce paysage dévasté émerge toutefois une personnalité singulière, Basma Kodmani, la première porte-parole de l’opposition off shore. Démissionnaire dès le 28 aout 2012, la caution moderniste d’une coalition rétrograde fera preuve d’innovation dans le domaine politique en pratiquant la démission à éclipse, reprenant du service au gré des missions de ses commanditaires, en fonction des impératifs de la flageollante diplomatie française. C’est ainsi qu’elle fera une apparition intempestive à Ryad en 2015 pour le lancement du “Haut Comité des Négociations” après une retraite de 3 ans, puis de nouveau à Genève en 2017 pour la reprise de la conférence de Genève, avant de sombrer de nouveau dans l’oubli.

    La fille de l’ancien ambassadeur de Syrie en France est passée à la postérité pour son “besoin d’Israël”, qui la propulsa à la fonction de dame patronnesse de la presse française pour tout ce qui trait à la Syrie.

    Quant à sa sœur, Hala Kodmani, elle s’est forgée une notoriété par ses pathétiques soliloques sur la Chaîne Arte dans l’émission 28 minutes d’Elizabeth Quin, en alternance avec la journaliste Anne Elizabeth Moutet  membre de la plateforme européenne du think thank “Gate Stone” de l’Ultra faucon John Bolton, le conseiller pour la Sécurité Nationale du président Donald Tump. Pétitionnaire compulsive, la dirigeante de l’obscur groupuscule oppositionnel syrien, Souriya Hourrya (Syrie Liberté), a été parachutée dès le soulèvement populaire syrien à la tête de la rubrique Syrie du journal Libération. Elle émarge ainsi depuis sept ans sur le budget de Patrick Drahi, le millardaire franco israélien, sous couvert de guerre contre la dictature.

    syrie,opposition en débandade

  • David Douglas Duncan, photojournaliste (rencontré à Genève) décède: ô Vietnam!

    J'eus la chance, en 2013 d'une rencontre -certes fugace mais totalement émouvante- avec le célèbre photographe de guerre, l'américain David Douglas Duncan.....

    #photographie; #duncan,genève,#blogneidinger,#mah

    Où? ...Sur les marches du MAH à l'occasion de l'expo Picasso-Duncan.

    Je lui demandai alors ce qui fut "le plus important"dans sa vie....à part son amitié avec le célèbre peintre espagnol qu'il photographia en phase de création sur la Côte d'Azur évidemment.

    Le photojournaliste me répondit tout direct :"Vietnam, Vietnam"

    Picasso et Duncan: deux parèdres anti-guerre, voire militants de la Paix.

    Cette rencontre fut l'objet d'un article du #blogneidinger du 5 février 2013:

    https://duboutduborddulac.blog.tdg.ch/archive/2013/02/05/david-douglas-duncan-a-mon-bras-gauche-vietnam-vitenam.html

     

     David Douglas Duncan est décédé le 7 juin 2018  à Grasse à 102 ans.

     

    IMMENSE RESPECT.

     

                     Sylvie Neidinger

     

    crédit photo  publiée en 2013 @neidinger

     

     

  • Plainte contre le Paparazzi...classée. Macron en flagrant délit de mensonge

    On apprenait récemment que Emmanuel Macron avait décidé de retirer sa plainte contre le journaliste Thibaud Daliphard qui selon lui l'avait pris pour cible de paparazzade à Marseille cet été.

    Plainte annoncée par communiqué de l'Elysée le 15 août dernier qui a heurté la profession  car vécue comme une tentative d'intimidation par le président Macron.

    ¨lainte annoncée comme retirée le 14 septembre semble-t-il.

    Problème. Ce supposé retrait est un petit arrangement avec la vérité.

    C'est juste le timing qui est erroné. Et la réalité arrangée, maquillée par le président de la république

    http://www.lexpress.fr/actualite/politique/affaire-du-paparazzi-la-plainte-que-macron-a-voulu-retirer-classee-sans-suite_1944691.html

     

    En fait la justice a classé sans suite la plainte pour manque de consistance.

    Et c'est APRES que E Macron  a déclaré la retirer...Ce qui équivaut à un mensonge. A une FAUSSE info.

    https://www.mediapart.fr/journal/france/180917/paparazzi-la-plainte-de-macron-jugee-sans-fondement

    La presse qui n'est pas de la com" fait ici son travail.

    C'est juste un  tout petit détail. Mais hyper grave.

    Mais significatif d'une présidence prête à mentir...pour ne jamais perdre la face.

    Jusque dans le détail ridicule. Révélateur.

    Après les insultes à population, la réalité travestie...

                         

                                                                    Sylvie Neidinger

     

    Captureâârazzi.GIF

     

  • La journaliste franco-suisse Véronique Robert décède

    Elle avait sauté sur une mine à Mossoul lundi dernier.

    Véronique Robert n'a pas survécu.

    La professionnelle possédait aussi la nationalité suisse.

    Elle rejoint dans la mort les deux autres membres de l'équipe de tournage dont le fixeur.    SN

    http://www.lefigaro.fr/international/2017/06/24/01003-20170624ARTFIG00067-la-journaliste-veronique-robert-blessee-en-irak-est-decedee.php

  • Bourdin, journaliste mégalo avec son"entretien d'embauche"

    Jean-Jacques Bourdin  s'est payé François Fillon lequel n'ira pas à  son émission. Car trop  c'est trop.

    Lui répond qu'il va pratiquer la chaise vide mardi prochain.

    Grand bien lui fasse. A 66 ans, comme Elkabbach  à  ...79 ans, ce journaliste doit laisser la place. Partir. Quitter la scène.

    Qu'il dégage.imperator;jean-jacques bourdin,bfmtv,rmc,mégalomanie,place caniveau,66 ans,drh; #bourdin

     Bourdin tel Zeus sur son panthéon de tous les dieux journalistiques a osé nommer son émission d'interview des présidentiables "Entretien d'embauche".

    Quel mépris ....

    Quelle mégalomanie...

    Au départ, cet intitulé est inacceptable pour la démocratie.

    Monsieur Bourdin un brin mégalo fait passer "l'entretien d'embauche" aux présidentiables ? Mais qui est-il pour imposer cette obligation non constitutionnelle ?

    Il est qui ....lui ?  Qui vis à vis des français qui eux vont aller voter: leur "DRH politique" ???

    Il semble avoir une maladie psy?

    Second point, lui et BFMTV/ RMC viennent de passer plusieurs semaines à monter en épingle le candidat Macron. A démolir dans le même temps le candidat Fillon.

    Lequel est parfaitement en droit de refuser d'entrer en contact avec cette sorte de "journaliste" dont la personnalité et l'égo sont boursouflés, hypertrophiés, autocentrés.

      Un homme colérique si on s'oppose à lui.

                                         Le parti des médias

     

    A une semaine du premier tour, ce n'est pas le seul refus. Marine Le Pen refuse l'émission de Patrick Cohen, Philippe Poutou celle de Zémour.

    Le Parti des médias et surtout le parti pris commencent à lasser.

     

    Un prof de com', Arnaud Benedetti, analyse très finement le rapport qui se crispe entre certains médias, certains hommes ou femmes politiques et leurs électeurs en colère.

    Bourdin bosse pour BFM, chaîne qui a incroyablement boosté Macron.

    J P Elkabbach, par son impolitesse lors d'un débat de primaire de droite  causa un clash avec Bruno Lemaire lequel lui a  demandé de le respecter. Il a été viré. A 79 ans, il bloquait des postes. Sur Public Sénat aussi.

    Bourdin, colérique,  devrait songer à laisser la place à la jeune génération.

    Surtout parce qu'il pratique la presse de la.... Place Caniveau.

    Et que de nombreux français se lassent de ce style d'informer que l'on peut nommer IMPERATOR..

     

                                                  Sylvie Neidinger

    Je reprends ici l'excellent billet d'humeur sur le thème par Robert Maendly

    http://nmaendly.blog.tdg.ch/archive/2017/04/03/b-f-m-283132.html

     

    "B.F.M. Ca veut dire : bien foutre la merde.

    Bourdin s’agite tous les matins invitant des candidats à l'election présidentielle. On dirait un chat qui s'amuse d'avoir entre les pattes une souris qu' il prend plaisir à torturer. Même Jésus ne sortirait indemne de ce jeux pervers. Les téléspectateurs ravis de voir des gens connus se faire mal traiter oublie pendant un moment la médiocrité de leur vie.

    Bourdin se prend pour un procureur  de la  morale. Il caricature, il oriente, il s'offusque, il condamne bref, Bourdin c'est la concierge de la France qui ne dédaigne pas fouiller dans les poubelles des candidats pour montrer au "bon peuple" de quoi sont faites leurs vie privée.

    Il ne prend aucun risque, il lui suffit de mettre le doigt là ou ça fait mal ou pas et s'acharne s'il sent que le coup de grâce est à sa portée. Il représente un des maux dont le journalisme souffre au point d'en mourir bientôt. "Le plaisir  du voyeurisme accusateur". Les réseaux sociaux font ça très bien, les journalistes dignes de ce nom ne devraient pas leur emboîter le pas, ils risquent d'y perdre leur âme et leur emplois."

     

    Présidentielles 2017: Blog-série n°14 du #blogneidinger

     

     

     crédit images capture d'écran de bfmtv

  • Sébastien Troadec double victime

    Cette note juste pour rendre hommage à Sébastien Troadec  que les médias français accusèrent en toute légèreté.journalistes de place caniveau,orvault,média,sébastien troadec,victime

    Ils y allèrent de  leur "scie informationnelle" (lorsqu'il s'agissait de Tv en continu type BFM ) dans leurs accusations véhémentes.

    La presse écrite n'était pas en manque.

    Une famille disparue et les journalistes tenaient bien rapidement  leur coupable dont le  visage s'affichait  carrément sur tous les écrans.

    Un garçon déjà tué, déjà démembré et  déjà réduit en mille morceaux jetés dans les ronciers alors que les médias accusatoires-  immondes- glosaient de sa "personnalité inquiétante".

    Les services enquêteurs de la police judiciaire avaient certes perturbé en  lançant un ballon d'essai informationnel, un leurre: la photo de Sébastien. 

    Leurre car ils avaient déjà trouvé de l'ADN du véritable assassin au domicile de cette famille disparue. Et interrogé ce suspect dès les premiers instants..

    En focalisant par les médias interposés sur le fils de la famille, ils observaient en même temps les réactions du beau-frère, Hubert Caouissin, le  véritable assassin.

    Certes.

    Mais les journalistes  et médias n'étaient pas obligés d'employer et relayer ce "ballon d'essai"policier qui contrevient à la vérité personnelle de Sébastien, totalement diffamatoire le concernant.

    Méthode qui salit gratuitement l'image d'un innocent.

    Rarement une affaire criminelle  a-t-elle présenté une telle antinomie chez un individu  entre une désignation  publique  de coupable type "wanted" et une réalité de victime absolue !

    Hommage à Sébastien Troadec qui "nous" regarde aujourd'hui.

    Son regard met en question notre fonctionnement social, notre fonctionnement médiatique lequel donne des leçons à tout le monde et se plante magistralement.

    Le processus accusatoire erroné  venait bien  de la presse par police interposée. Ou de la police par presse interposée.

    Journalisme de Place Caniveau.

                                                       Sylvie Neidinger

     

     Je créé une nouvelle rubrique à cette occasion nommée Journalisme de Place Caniveauet vais réintégrer d'anciens articles sur le thème

     

    crédits images:  capture d 'écran du site cité et posé en lien, au titre de la citation (cliché de Fred Tanneau AFP)

    http://www.francetvinfo.fr/faits-divers/disparition-d-une-famille-a-orvault/affaire-troadec-ce-qu-hubert-caouissin-a-explique-aux-enqueteurs_2144026.html

    orvault,média,sébastien troadec,victime,journalistes de place caniveau,place caniveau

     

  • Présidentielles 2017: une presse française de ...PLACE CANIVEAU

    A tous égards cette présidentielle est folle. 

    Quelque chose ne se passe pas comme à l'ordinaire.

    A commencer par  la mise sur orbite médiatique d'un  Macron inconnu n'ayant pas fait ses preuves et auquel toute la hollandie fait allégeance,  dont tous les médias français ont rabattu les oreilles. Cela commença avec les Une de magazines people. Macron ou la bulle médiatique parisienne, hollandiste qui ne connait même pas la géographie du pays qu'il convoite il qualifie les guadeloupéens d'expatriés et évoque...l'île de Guyane!!!

    Artificiellement boosté.

    Dans le même temps: la violente démolition de Fillon  ou Le Pen candidats de droite et extrême-droite dans un timing époustouflant.Tout y passe, les costumes, les montres et bientôt les caleçons!

    Mme Macron est habillée gratuitement par les grands couturiers. Et cela ne fait réagir...personne.

    Le timing est surprenant, à quelques semaines des élections.  Hollande Caton serait à la manoeuvre en tirant les ficelles du renseignement, de la police, de la justice qui l'intéressent, lui et ceux de sa galaxie médiatique. les Niels, Bergé etc. comme supposé par certains?

    On ne saura jamais. Rappel le président français est constitutionnellement au sommet de la pyramide de la 5ème république et peut-tout se permettre. Il invoquera alors l'état d'urgence ou le secret défense pour ne rendre aucun compte, de toutes façons.

    Comble du cynisme, les auteurs du Bienvenue Place Bauveau - qui n'avaient pas imaginé ce que les gens [de droite] allaient  tirer de leur ouvrage- se répandent désormais sur les ondes pour dire le contraire de ce qu'ils ont écrit.

    Un commentateur avec justesse suggère de rebaptiser le livre Place Bauveau  en PLACE CANIVEAU,  niveau atteint par la presse lors de la présidentielle 2017.

    On observe une entreprise de démolition des.... règles du jeu.

    Le service public n'est pas en reste: Michel Field à la direction des contenus du Pôle France  a validé le format de "Invité surprise". Donc le choix de l'écriVAINE Angot qui a provoqué un clash récemment, de  Kerviel, Buisson etc..

    Field: un militant trotskiste devenu prof de philo, puis attiré par la lumière des médias

    Le blogueur John Goetelen vient de   dégommer la caractérielle Angot avec son excellente plume alerte.  

    http://hommelibre.blog.tdg.ch/archive/2017/03/25/le-cinema-de-christine-angot-282948.html

    Les Présidentielles 2017   sont  violente. Espérons qu'elles ne vont pas connaître d'incident type campagne électorale anglaise.

    Les français sont sidérés face à  cette campagne inédite  installée non plus comme une Nuit debout mais une permanence de 24 heures  sur la PLACE CANIVEAU.

    Remarque toutefois : depuis  l'ouverture officielle du temps de parole de tous les candidats   strictement comptabilisé  par le CSA on voit un meilleur niveau de la campagne, un Macron ...qui baisse.Un Mélenchon qui monte.

                                                                         Sylvie Neidinger

     

    Présidentielles 2017: Blog-série n°14 du #blogneidinger

     

     

  • Hollande, manipulateur. Se rappeler son "affaire Caton"

    François Hollande a clairement commencé sa carrière dans les années 80 sous  la mitterandie  par la manipulation. Il s'était alors déguisé en journaliste ...de droite pour influencer la presse.

    Une idée de Jaques Attali semble-t-il. Lequel, découvreur de "talents" une trentaine d'années plus tard vient de mettre en selle ...Macron :

    https://duboutduborddulac.blog.tdg.ch/archive/2016/10/26/hollande-caton-sous-mitterand-279724.html

     http://www.20minutes.fr/politique/235573-20080606-quand-francois-hollande-faisait-passer-leader-droite

     Une action de basse officine.

    Présidentielles 2017. Il semble évident aux yeux de l'électorat de droite ( et plus encore, sur ce point les historiens enquêteront) que, ne serait-ce que par le timing, l'affaire Filon est une instrumentalisation de l'élection majeure de la République.

    De même que l'hallali médiatique anti-Fillon et pro-Macron.

    Les Suisses dans les commentaires de blog disent leur incrédulité  et confirment : on ne peut plus ouvrir une chaîne française disent-ils sans tomber sur Macron : c'est une overdose totalement inédite.

    François Fillon évoque un complot, se basant sur la publication d'un livre qui révèle comment le *château" lance les boules puantes issues d'infos de Bercy, de police et transposées en justice.

    Le timing et son passé plaident pour cette validation. C'est juste une atteinte à la démocratie, ce dont se moque probablement Hollande comme de sa dernière chaussette...

    Faux-culs, les auteurs-journalistes en question, du Canard Enchaîné, jurent de leurs grands dieux que l'affaire Fillon n'est pas piloté par l'Elysée, elle. Ils n'ont pas eu le temps d'enquêter mais connaissent  déjà le résultat, car "on" les a bien informés qu'il n'y avait.... rien à voir ! Ils acceptent sans barguigner.

     Edifiant

    De toutes façons,  la démonstration se passe de ce livre.

    L'addiction de François Hollande  aux journalistes ...pour mieux les manipuler -appelons un chat un chat -signalée lors du scandale du livre "un président ne devrait pas dire cela" est claire et nette.

    Sur le contrôle digne d'un Caton qu'exercerait le "château" pour orienter la campagne en perturbant Fillon comme Sarkozy l'avait été, on est juste au début de l'affaire. Des éléments vont forcément intervenir.

     

                                                                                Sylvie Neidinger

     

    place bauveau.PNG

     

    Présidentielles 2017: Blog-série n°14 du #blogneidinger

  • Les potins de @POTUS

    Un acronyme fleurit ça et là depuis une semaine: le terme de @POTUS.

    Diante mais de quel Hippo@potus  s'agit-il ??twitter,twitos; gazouilli,@potus;tweetos,hippopotamus

    La réalité n'est pas très hipppopotamus amphibius mais plutôt vertébré tétrapode ailé...

    Car le terme avec son "@" appartient à l'univers des... twittos, des titis, des gazouillis.

    Ce vocabulaire est très officiellement pris pour "Président of United States".

    Apparemment il est employé depuis plusieurs ...siècles !

    Ce code télégraphique daterait même du XIXème en 1890 précisément. Sans @ ) cette époque

    /www.merriam-webster.com/words-at-play/scotus-potus-flotus

    @POTUS fut réactualisé  sous Obama en usage réseau social par une  adresse de Twitter avec l'arobase @,

    C'est un compte ultra officiel puisqu'à la passation de pouvoirs, le @POTUS a été affecté au 45 ème président, remis à zéro des tweets mais pas des abonnés (qui étaient supposés être 13 millions, 4 millions semble-t-il.)

    twitter,twitos; gazouilli,@potus;tweetos,hippopotamusLes anciens tweets ayant été archivés sur un compte ouvert à cette intention le @potus44

                    BAZOOKA

    @POTUS est  donc supposé appartenir au léger des gazouillis et au chant harmonieux des oiseaux.

    Léger ne correspond pas bien à la situation...

    Donald Trump utilise ce réseau social comme un bazooka, un lance roquette portable autonome pour un seul homme.

    Il vise, il tire. Boom.

    Tombés le Mexique, l'Union Européenne, Merkel, les femmes... Et le reste.

    Pas mélodieux du tout.

    (Le journaliste Jean Quatremer synthétise parfaitement dans l'article supra)

    @POTUS version 45, c'est de la conversation du café du commerce, souvent sans grande culture. Ou de la culture populiste qui caricature. Pas celle en tous cas attendue pour un dirigeant.

     Ces textos s'apparentent plutôt à des potins mais explosifs au regard de la puissance de l'émetteur...

     

                                                                                          Sylvie Neidinger

     

    twitter,twitos; gazouilli,bazooka,@potus;tweetos,hippopotamus

  • L'HEBDO, encore un magazine papier qui disparait

    La presse écrite s'efface (presse du verbe "presser"... une feuille papier avec un peu d'encre)

    Dernier en date: le magazine romand l'Hebdo. Et sa trentaine de collaborateurs avec...

    Ils ne se recaseront pas ou difficilement dans la presse, car justement elle disparait par ailleurs.

    Effacement progressif  du métier de journaliste, celui qui a pour norme de vérifier une info par des sources différentes.

    De nombreuses réactions  évoquent "un coup dur pour la pluralité":

    http://www.swissinfo.ch/fre/l-hebdo-cesse-de-para%C3%AEtre/42889714

    http://www.swissinfo.ch/democratiedirecte/apr%C3%A8s-la-mort-de-l-hebdo_-les-m%C3%A9dias-d-information-sont-l-%C3%A9lixir-de-vie-de-la-d%C3%A9mocratie-/42897250?&ns_mchannel=rss&srg_evsource=gn

     

    http://www.laliberte.ch/news/suisse/un-coup-dur-pour-l-equipe-de-l-hebdo-et-pour-le-journalisme-377796#.WImpH7l9MdU

    Témoignages attristés :

    ici listing des journaux suisses disparus: http://blogres.blog.tdg.ch/archive/2017/01/26/mort-de-l-hebdo-colere-et-mepris-281636.html

    http://www.hebdo.ch/les-blogs/dessemontet-pierre-la-suisse-%C3%A0-10-millions-dhabitants/lhebdo-meurt-et-avec-lui-une-partie

    A l'heure où le président US tape sur la presse tradi pourtant l'un des piliers de la démocratie (si elle peut s'exprimer) et  à l'heure où beaucoup se remettent à lire 1984 (Georges Orwell) il est effectivement pénible de voir un média suisse s'évaporer ainsi.

              INTROSPECTION SUR NOTRE PROPRE SOUTIEN A LA PRESSE PAPIER

    Nous ne pouvons échapper à une une introspection sur notre "consommation d'info".

    A titre personnel, j'achète de moins en moins d'info papier (certes de nombreux livres en revanche) alors que le journalisme est mon métier.

    Quelque part là est l'explication.

    Ce 'non acte' d'achat multiplié par le nombre pénalise la presse papier et valorise d'autres modes d'info.

    Beaucoup vont lire leurs infos sur google (oui) et  facebook (pas moi) 

    Avec ce dernier, ils entrent de fait dans  un autre monde car l'algorithme de Marc Zuckerberg n'est pas de type informationnel mais de type marketing.

    Vous y êtes identifié en fonction des navigations précédentes et rangé dans des cases  de profils (homme/femme, âge , réseau d'amis facebook etc..)

    Le logiciel vous délivrera alors une info sur des thèmes pré-déterminés que vous êtes supposé vouloir lire et non sur l'actualité véritable.

    C'est donc la fin annoncée de l'information ouverte, par définition plus démocratique et ouverte l'ère des données marketing, de com'.

     

                                                                                Sylvie Neidinger

     

                                             

  • Le "Hollangate" de Davet/Lhomme: du journalisme de salon facile avec une "gorge profonde" bavarde !

    Renoncement. Le président Hollande veut éviter l'humiliation des primaires perdues. Il se retire dans un  discours au ton ému mais toujours un brin  enfantin.ndale,spectre,hollande démission,#hollande,#catoncaton

    Sa famille l'incitait à agir ainsi. Un échec  illustrant son incapacité à se représenter. Comme un fruit trop mur qui tombe tout seul.

    Le mort-vivant décrit par la presse américaine se retire du jeu politique d'action.

    Le  fantomas de l'Elysée qui se présentait lui même en spectre (bigre) quitte la scène. Il n'aura plus à 'éteindre les lampes de l'Elysée le soir"...

    Les deux journalistes Davet et Lhomme auteurs du livre " un président ne devrait pas dire cela", ces deux compères à l'aspect austère, toujours vêtus de noir, tiennent leur exploit puisque leur livre précipite effectivement le renoncement.

    Indéniablement, la sortie du livre de méchancetés gratuites distribuées par derrière à tous, dont ses "amis" socialistes proche,s a précipité sa chute pile dans la période précédent une déclaration éventuelle normalement dédiée au rassemblement.

    Sa relation trop exagérée avec la presse apparait au grand jour. Overdose.

      Et son narcissisme inouï avec. Hollande avait été élu en partie contre le narcissisme sarkozyste. Or ce normal est apparu aussi déglingué  de ce côté. Voire pire.

    La réalité de son pouvoir liste une  longue litanie de scandales : démarrage  avec  le tweet, Cahuzac, etc,  l'explosion de la fiscalité,  la déchéance, pour finir les atteintes au secret défense, dans la presse évidemment.

    Au delà,  tous les signes de décomposition politique de ce quinquennat raté virent au rouge. Jusqu'aux policiers devenus manifestants...La dette qui explose, le chômage de masse.

    Il part.

    Le couple de journalistes jubile du renoncement du Président à se représenter et vient crier sa joie devant les médias.

                        INCROYABLE  PRESIDENT  HOLLANDE: SA PROPRE  DEEP THROAT  !

     

    Fabrice Lhomme croit tenir ici  son hollandegate. Il dit clairement avoir comme modèle professionnel le watergate justement.

    Ces journalistes travaillent en paire, exactement le format du watergate ! L'affaire d'espionnage politique date de  1972-1974.

    Deux journalistes du Washington Post,  informés par un inconnu surnommé Deep Throat (« gorge profonde »), publient plusieurs révélations, en particulier sur les liens des cambrioleurs avec la Présidence et  les financements irréguliers de la campagne de Richard Nixon.

    Le président américain va démissionner! Le gloire absolue  du journalisme dit d'investigation: se payer un président démocratiquement élu.

    Plus fort que le peuple...

    Les "Dupond et Dupont" du Monde ont en tête le modèle de journalisme dit d'investigation.

    Particularités, leur non neutralité.

    Ils sont politisés,  appartiennent à la sphère de gauche/ extrême -gauche.

    A l'école de Edwy Plenel (Médiapart) avec qui ils ont travaillé, ils s' acharnent à lever des lièvres  en tapant exclusivement sur la droite (voir leur bibliographie )

    "On forme un couple complètement obsessionnel, toujours proche de l’overdose de stress. On en est devenus malades tous les deux. » (Fabrice Lhomme, Libération, 19 novembre 2014)

    François Hollande les a justement volontairement choisis sans méfiance parce qu'ils appartiennent à sa sphère.

    Les propriétaires du journal le Monde lui sont proches.

    Davet/Lhomme tapent hyper fort sur Sarkozy : le président pense naïvement qu'il bénéficiera d'un traitement de faveur de leur part, apparaissant par contraste comme formidable.

    (titres : Sarko m'a tuer" etc?) Davet, Lhomme et Hollande unis dans une obsession anti-sarkozyste.

    Jusqu'à ce livre qui produit le résultat inverse et contribue à la mise sur la touche du président socialiste !

    Au delà de l'anti -sarkozisme qui les réunissait les deux journalistes sont bien restés journalistes. C'est leur force ici. Ils ont appliqué la règle de la non relecture et ont choisi un titre parfait "ce qu'un président ne devrait pas dire".

    C'est la part excellente de leur livre qui est devenu de toutes façons historique pour la vie politique française. Effectivement à l'origine d'une affaire d'Etat.

    Au delà de ces constatations, on ne valide pas le reste....

    En effet les deux compères se parent de la gloire d'un journalisme d'investigation. Or c'est totalement faux !

             PAS DE JOURNALISME D'INVESTIGATION ICI MAIS UN     JOURNALISME DE SALON !

     Sur leur site de présentation les  deux " se la pètent"

    "Ce livre est une affaire d’Etat. Cinq années passées à traquer la vérité des faits, d’un homme, au cœur du pouvoir suprême. 

    Voici le récit d’une enquête acharnée, d’une confrontation inédite entre deux journalistes d’investigation et un chef d’Etat, François Hollande. Une étrange relation, émaillée d’agacements réciproques et de fortes tensions.  
    A l’arrivée, des révélations incroyables, des secrets éventés, des déclarations stupéfiantes. Jamais un président de la République n’avait été  poussé à se livrer, à ce point. 
    Langue de bois proscrite, conseillers restés à la porte, relecture refusée.  
    François Hollande n’aurait pas dû «  dire ça » ? 
    En tous cas, nous, nous devions l’écrire."

    Effectivement c'est devenu une affaire d'Etat.  Le couple  tient son "hollandegate"

    Mais pas avec la méthode qu'ils décrivent "Traquer la vérité des faits" "enquête acharnée""étrange relation"...c'est totalement surjoué !!!

    Il s'agit d'un journalisme de salon, pas d'investigation.

    Le livre de confidence est une pièce de théâtre. Le président a lui-même mis en scène son action politique dans ce verbatim par lui voulu et initié.

    Le président, corbeau de la farce  bavarde trop et laisse lui même tomber son fromage que davet-lhomme ne font que récupérer sans effort.hollandegate,hollande,journalisme de salon,davet,khommr,watergate,deept throat,renoncement,l'homme,le monde

     Le couple Davet Lhomme a devant lui une grenouille gonflée dont ils n’ont qu’à tendre un sac, leur micro pour recueillir l’oxygène "expiratoire".

    En l'occurrence , le dernier souffle avant décès politique.

    Oui, les deux renards de la fable sont face à un corbeau qui tient en son bec un fromage. Il suffit de complimenter un peu le volatile et le camembert tombe !

     

    Tel un monarque  il met en place sa chronique du pouvoir pour le quinquennat . D’où la soixantaine d’entretiens programmés de 2012 à 2016: c'est énorme .

     

    blog neidinger,com'politique,stupidité,hollandegate,journalisme d'investigation,davet-lhomme,vème république,journalisme d'inquisition,françois-deep throat

    Narcissique, omnipotent, se croyant plus intelligent que tous, il choisit deux journalistes dits «  de gauche » ayant travaillé à Médiapart et au Monde.

     https://fr.wikipedia.org/wiki/Chanson_de_geste

    C'est quelque part la 'chronique du roi ' médiévale, la chronique de son règne, que Hollande a confiée à deux hussards du journalisme. Une grave erreur de casting.

    Il n’y a PAS de travail d’enquête !

    Dans une grande 'stupidité',  Hollande  aura été lui-même la gorge profonde accélérant sa propre chute.( le terme de stupidité provient de la presse catalane  lors de la parution du livre)

    Une centaine d'entretiens (un nombre hors norme) signifie  de nombreux  déjeuners et réceptions à l'Elysée. Il y a pire comme "enquête rentre dedans" , pire comme contre enquête offensive !!!!!

    Davet-lhomme, ces donneurs de leçon de journalisme ont ici une déontologie douteuse. Décalée . Ils ont joué à copain-copain.

    De plus, beaucoup d'entretiens se sont   passés à leurs domicile privé où ils ont invité le président de la république, devant un match ou autre pizza partie.

    C'est bien la première fois  que j'entends qu'un journaliste invite à son domicile et  à plusieurs reprises le sujet d'une enquête : du journalisme de salon ! Cela ne se fait pas.

    Pour ces robespierre du "journalisme coupeur de tête" le choix du lieu et le nombre des interviews pose un  problème net de déontologie !

    La seule action purement journalistique est d'avoir évidemment fermement refusé la relecture et on le répète trouvé un bon titre.

    Le livre est  détonnant de par la nature de la gorge profonde: un président de la république atteint de "logorrhée verbale"  s'est auto-éliminé !

    Un malade qui a besoin littéralement de se mettre en scène en faisant décrire son action par un tiers médiateur.

    C'est dans l'usage dévoyé que le président Hollande  fait de leur relation  que le livre devient historique par son impact destructeur.

    En aucune manière par la supposée enquête des deux journalistes Davet/Lhomme.

     

                                                                              Sylvie Neidinger

     

    Le reine d'Angleterre ne lui rendra pas son invitation. Il fut malpoli avec elle lors de la réception en France.

    crédit image capture d'écran de site web cité

     

     

    Blog-Série n°13 du #BlogNeidinger sur Hollande-le spectre, Président de la République

     La série aborde le sujet sous divers angles d'approche apportant à chaque fois un éclairage.

    n°1- Blog-série n°13 sur Hollande-Caton Président de la république

    n°2-Hollande, décérébré insulte REELEMENT les pauvres "sans dents"

    n°3-La France est gouvernée par un spectre

    n°4-Sémiologie: la photo officielle du Président Hollande est bien...spectrale

    n°5-Hollande, la chienne et le chien de sa chienne

    n°6-Marianne: comment Hollande se joue et se moque de la symbolique républicaine

    n°7-François Hollande, Président timbré, avec sa Mariannechenko !(reprise du 16/07/ 13)

    n°8-Logorrhée Hollande: la France a besoin d'un médecin pas d'un malade

    n°9- Conf"de presse elyséennes 100% surannées (reprise de septembre 2014)

    n°10 Hollande rate la photo Obama: il parlait avec un journaliste

    n°11-Carlos Ghosn met magistralement Hollande/Macron en échec et mat

    n°12 Hollande; photo de dos (!)  de fin de mandat. Inverse exact de la photo officielle!

    n°13-Hollande, "Caton" sous Mitterrand: grand et petit machiavel

    n°14-Hollande (malade?) organise le voyeurisme de lui-même par médias et par morts interposés

    n°15 Leonardo, bouffon (reprise du 19 10 2013 )

    n°16 Hollande dit que "ses femmes lui coutent cher. (reprise du 28 01 14)

    n°17 Hollande destitué? Listing de l'illégalité contenue dans les blablas du Président

    n°18 Hollande "président-patron" de la gauche je cite " la plus bête du monde"...

    n°19 Hollande livre lui, des "Secrets Défense" mais élimine brutalement le Général Piquemal de l'Armée

    n°20 Gaspard Gantzer: la com' de l'Elysée à "4% Hollande-4% sex"

    n°21 FRANCE; LE SECRET DEFENSE EST ATTEINT ...POUR L'AVENIR

    n°22 Le 14 novembre 2016, Hollande ne sait toujours pas qui il est

    n°23 La Justice ouvre bien une enquête contre François Hollande pour violation du secret défense!

    n°24 La COLERE  tranquille et massive de la droite contre "Hollande-Deschanel" et sa politique de gribouille

    n°25 Hollande commet son harakiri suite à la sidération autour des confidences

    n°26 Le "Hollangate" de Davet/Lhomme: du journalisme de salon facile avec une "gorge profonde" bavarde 

     

    Présidentielles 2017: Blog-série n°14 du #blogneidinger

  • Hollande destitué? Listing des illégalités contenues dans les blablas du Président

    Seul un journal d'origine anglo-saxonne, le Huffington Post, pose clairement le problème de la destitution du Président après la sortie des livres" d'auto- promotion par tiers écrivant"  qui virent au vinaigre pour l'intéressé.

    Les FAITS constituent de graves manquements aux devoirs de sa charge.

    Aux USA pour moins que cela, la question aurait été posée !

    Hillary Clinton est ennuyée pour avoir utilisé sa boîte mail perso en usage gouvernemental.

    Que dire des illégalités majeures produites par Hollande en l'espèce.

    Un député pose la même question à l'Assemblée Nationale.

    Pierre Lellouche évoque les révélations intolérables sur les opex. Ses   "conversation de café"   relèvent du.... secret défense!

    ATTENTATS CIBLES /Hollande dévoile les opérations dite "homos" d'attentats ciblés par la France et en donne aux journaliste le listing. L'assassinat ciblé par une puissance dite démocratique  est totalement illégal. Hollande ici se vante.

    RANCONS/ Il dévoile les rançons versées par la France pour libérer des journalistes en 2005 et 2011 alors que cela n'a jamais été dit officiellement.

    LIBERATION D'OTAGE QUI RATE/Les conditions de la libération ratée d'un otage en Somalie par les services secrets sont exposées au grand jour.

    DIFFUSION DE DOCUMENTS CLASSES SECRET DEFENSE/ Le ciblage de l'attaque prévue sur la Syrie en 2013 dont Hollande se gargarise et que B Obama a finalement refusée a été remis aux journalistes et carrément diffusé en août dans le journal Le Monde! C'est du secret défense dévoilé.

    DIFFUSION DU CONTENU DE CONVERSATIONS AVEC OBAMA ET POUTINE/ Hollande est perché ! Il dévoile le contenu de conversations téléphoniques entre chefs d' Etats à propos de dossiers internationaux. Sans demander aux autres si ils acceptent, ni les prévenir de la présence de témoins. Impoli en plus. Du jamais vu?

    IDEM-HOLLANDE TELEPHONE A ALEXIS TSIPRAS ....DEVANT LES JOURNALISTES  DANS LE BUREAU PRESIDENTIEL SANS PREVENIR LE CHEF D'ETAT GREC/ Il dévoile ainsi l'affaire des drachmes supposés imprimés en Russie /Les propos de Hollande destabilisent la Grèce lors de leur révélation   et font des remous dans ce pays.

     HOLLANDE DENIGRE LA JUSTICE (= des lâches)/ Tout président  de la république est garant des institutions lesquelles sont supposées indépendantes. Ici il attaque frontalement et méchamment les juges par un mode d'attaque détourné ettrès lâche.

    CANAL+ HOLLANDE AVOUE ETRE INTERVENU POUR  UN APPEL D'OFFRE. C'est illégal. Frédéric Thiriez demande une plainte contre l'Etat de la part des instances du foot.

    LA RELATION INCESTUEUSE AVEC LA PRESSE FRANCAISE/ Dans toute démocratie, le pouvoir politique et la presse sont séparés. La proximité de  Hollande Président, depuis 5 ans, est sidérante et anti démocratique.

     Ce cirque médiatico-politique  hexagonal  a pris des proportions inédites.

    Rappel: pour alimenter l'ouvrage L'homme /Davet, les paroles  Hollande - illégales au plan institutionnel -sont produites soit depuis l'Elysée soit depuis le domicile des journalistes parfois devant  un match de foot, autour du fromage arrosé de vin!!!

    Hollande  qui par fonction est à la tête des Institutions les foule du pied  en entrant en bavardage avec les journalistes sans filet.

    LEONARDO /il invite la jeune kosovare Leonarda mineure à revenir seule en France

    Et tout le reste ....telles les  attaques méchantes contre des parties de la société française: les footballeurs sans cerveau, l'historien Debray, ses ministres, le Pt du Parlement Bartolone etc.chacun en prend pour son grade de nuisance gratuite. e

    Hollande, lâche et décérébré agit dans une toute puissance égotique maladive qui le fait  parler "par derrière" pour se mettre en scène..

     

              IMPEACHMENT: ARTICLE 68 DE LA CONSTITUTION

     

    Suivant la révision constitutionnelle de 2007 (suite aux travaux de 2002 du constitutionnaliste Guy Carcasonne) l'empeachment à la française existe.

    C'est la contrepartie accordée par les constitutionnalistes à l'immunité totale du Président. Une fois élu , toute  ancienne "casserole juridique" potentielle est gelée le temps de la mandature.

    D'où l'ajout de l'article 68 à la Constitution."Le Président de la République ne peut être destitué qu'en cas de manquement à ses devoirs manifestement incompatible avec l'exercice de son mandat"

    Cela fonctionne si une majorité des 2/3 du Parlement vote en ce sens suite à une saisine par 10% des députés+sénateurs.

    François Hollande peut parfaitement être destitué par rapport aux  actes listés plus haut tellement ils sont illégaux et commis en plus pendant son mandat.    

    De nombreux socialistes disent éprouver de la honte.Les français sont sidérés. Un journal espagnol qualifie Hollande d'homme très bête.

    Sa logorrhée, son incontinence verbale probablement maladives ont des conséquences importantes.

    Pourtant, aucun parti politique-sous réserve- ne  souhaite une destitution car l'élection présidentielle est programmée pour dans quelques mois.    

      Les français décideront alors.

    Au vu de ses illégalités François Hollande serait bien gonflé d'oser se représenter.

     

                                                                       Sylvie Neidinger

     (suite) 

    * Le 2 novembre la droite commence à demander des comptes à François Hollande sur la divulgation de secrets défense classés type assassinats ciblés.

    * Visiblement le résultat c'est "évacuez il n'y a rien à voir"Le ministre de la Défense minimise. Sauf que le même Le Drian vient de lâcher son ami de 30 ans ( dommage collatéral)

    * SECRET DEFENSE ATTEINT AU FUTUR  Cette non destitution de François Hollande pose des problèmes majeurs FUTURS. En effet  pour moins que cela en matière de révélation de secrets défense, dans le passé, des citoyens ordinaires ont subi les foudres judiciaires. Ici un président qui fait pire ne sera pas poursuivi. C'est un différentiel d'égalité indéfendable. Un article du Point souligne cet aspect. Dans le futur si la " grande muette" attaque n'importe qui pour divulgation de secrets défense, celui-ci pourra se retourner et dire " mais pour pire François Hollande  n'a  pas été jugé.

     

     

     

    Blog-Série n°13 du #BlogNeidinger sur Hollande-le spectre, Président de la République

     La série aborde le sujet sous divers angles d'approche apportant à chaque fois un éclairage.

    n°1- Blog-série n°13 sur Hollande-Caton Président de la république

    n°2-Hollande, décérébré insulte REELEMENT les pauvres "sans dents"

    n°3-La France est gouvernée par un spectre

    n°4-Sémiologie: la photo officielle du Président Hollande est bien...spectrale

    n°5-Hollande, la chienne et le chien de sa chienne

    n°6-Marianne: comment Hollande se joue et se moque de la symbolique républicaine

    n°7-François Hollande, Président timbré, avec sa Mariannechenko !(reprise du 16/07/ 13)

    n°8-Logorrhée Hollande: la France a besoin d'un médecin pas d'un malade

    n°9- Conf"de presse elyséennes 100% surannées (reprise de septembre 2014)

    n°10 Hollande rate la photo Obama: il parlait avec un journaliste

    n°11-Carlos Ghosn met magistralement Hollande/Macron en échec et mat

    n°12 Hollande; photo de dos (!)  de fin de mandat. Inverse exact de la photo officielle!

    n°13-Hollande, "Caton" sous Mitterrand: grand et petit machiavel

    n°14-Hollande (malade?) organise le voyeurisme de lui-même par médias et par morts interposés

    n°15 Leonardo, bouffon (reprise du 19 10 2013 )

    n°16 Hollande dit que "ses femmes lui coutent cher. (reprise du 28 01 14)

    n°17 Hollande destitué? Listing de l'illégalité contenue dans les blablas du Président

    n°18 Hollande "président-patron" de la gauche je cite " la plus bête du monde"...

    n°19 Hollande livre lui, des "Secrets Défense" mais élimine brutalement le Général Piquemal de l'Armée

    n°20 Gaspard Gantzer: la com' de l'Elysée à "4% Hollande-4% sex"

    n°21 FRANCE; LE SECRET DEFENSE EST ATTEINT ...POUR L'AVENIR

    n°22 Le 14 novembre 2016, Hollande ne sait toujours pas qui il est

    n°23 La Justice ouvre bien une enquête contre François Hollande pour violation du secret défense!

    n°24 La COLERE  tranquille et massive de la droite contre "Hollande-Deschanel" et sa politique de gribouille

    n°25 Hollande commet son harakiri suite à la sidération autour des confidences

    n°26 Le "Hollangate" de Davet/Lhomme: du journalisme de salon facile avec une "gorge profonde" bavarde 

     

  • Hollande, "Caton" sous Mitterrand: grand et petit machiavel

    Aujourd'hui, centenaire de la naissance de François Mitterrand.

    Elu deux fois à la  présidence de la république.

    Il se la jouait florentin, version Machiavel. Mais un président respecté car ayant "habité"la fonction, à la parole rare.

    Avec des ombres pourtant....

    Souvenir d'une vieille dame perturbée le jour de son élection en 1981. Elle  ne comprenait pas. "Mais enfin je me souviens bien, pendant la guerre, il n'était pas du tout socialiste. Il est venu faire un discours pour le régime de Vichy". Parole de France profonde...

    Sur l'exercice du pouvoir mitterrandien reste une interrogation: le décès ultra suspect de sa bête noire,  Jean-Edern Hallier, décédé bizarrement, sans autopsie. Un livre relate cette sombre interrogation.

    Machiavelisme? François Hollande, président issu de gauche  fut à bonne école.

    Mais en version réduite...

                                            L'OBSCURE  AFFAIRE CATON

    François Hollande est entré dans les équipes élyséennes sous Mitterrand.

    Au ministère de la parole.

    Il fut nommé chargé de mission en 1983  puis directeur de cabinet des porte-parole successifs Max Gallo  puis Roland Dumas.

    (Hollande a même tâté du journalisme comme chroniqueur économique  au Matin de Paris, journal déjà en perte de vitesse, quand Max Gallo en prit les rênes.)

    A la demande de Jacques Attali, autre machiavel de salon, Hollande a donc participé à une manipulation politique et de la presse parfaitement antidémocratique.. 

    Attali  demande alors à  André Bercoff ( journaliste  étiqueté de gauche en ce temps là)   de publier chez Fayard un pamphlet contre.... la droite intitulé  "De la reconquête"

    Bercoff agit masqué, sous pseudo, Caton en l'occurrence. Mitterrand accordera des interviews liées à ce pamphlet....

    Le rôle de François Hollande dans cette Tartuferie ? Bercoff, connu des médias ne pouvant aller en interview, c'est lui qui s' y est collé.

    Hollande s'est travesti en homme de droite nommé Caton pour distiller de fausses vérités et manipuler l'opinion !

     

    33 ans après, Hollande Président cherche toujours à manipuler l'opinion. Il le dit lui même!

     

     

    Dans sa carrière ensuite,  Hollande à la tête du PS  a pu rédiger des articles ...sous pseudo. Il a  souvent alimenté le Canard enchaîné de petites confidences. (source: journalistes)

    33 ans après Hollande-Caton  est devenu Président de la république.

    Les pouvoirs politiques et médiatiques sont normalement bien séparés.Or, il cherche toujours à manipuler l'opinion !

    Sa relation à la presse est même devenue comme un cancer qui l'a envahi.Il réussit à rater la photo Obama étant en conversation avec un journaliste.

    https://duboutduborddulac.blog.tdg.ch/archive/2016/10/19/hollande-rate-la-photo-obama-il-bavardait-avec-un-journalist-279576.html

    Le président et les journalistes 

    Hollande est devenu par procuration de son quinquennat 

    Hollande premier journaliste de France

    Des thèses de doctorat en sciences po vont être produites pour calculer son  temps passé auprès des médias.

    Non seulement pour alimenter les livres-confidences mais globalement.

    Il semble qu'il  ait passé de 30 à 60 % de son quinquennat  à la parlote.

    Pour quelle raison Hollande voit-il tant les journalistes ?

    La réponse est clairement écrite dans le  livre André/ Rissouli : pour manipuler les journalistes et donc l'opinion ! C'EST LUI QUI LE DIT : « Un journaliste, même un bon journaliste, on peut toujours le guider, l’orienter. C’est le jeu. D’autant que le journaliste est contraint : il doit faire un papier dans un délai très court avec souvent des informations parcellaires. Il suffit donc de lui donner le bon angle, la bonne approche et la bonne information, parfois même une information bidon, ça fonctionne. » (Conversations privées avec le Président)

    Il avait gardé son ancien numéro de téléphone. Une centaine de professionnels des médias pouvaient entrer en contact avec lui. Pour  citer leur source,  ils nommaient l' info comme étant issue de l'"entourage" du Président !

                                        PRESIDENT IDIOT

    Sauf que ce cynisme et cette logorrhée médiatique carrément pathologique s'est retourné contre lui.

    La presse internationale est stupéfaite. La presse catalane évoque carrément un homme idiot.

     Le plus drôle est l'article du Figaro du même Bercoff passé entre temps à droite qui ne le loupe pas "La tragédie comédie du président journaliste"

     

     Ses dernières confidences Davet/Lhomme sont illégales (secrets défense dévoilés), méchantes (traiter les juges de lâches)  et ridicules.

    Réellement idiotes. Exemple il attaque sur le physique. Hollande se moque de la ...petitesse  de Sarkozy et Napoléon, lui qui est juste....à leur taille !

    Un personnage décérébré.

    A jouer au Caton manipulateur d'info, chroniqueur de son propre règne pour vouloir -par un égo hypertrophié- ré écrire l'histoire, François Hollande s'est brûlé les ailes.

     

                                                Sylvie Neidinger

     

     

     

    Blog-Série n°13 du #BlogNeidinger sur Hollande-le spectre, Président de la République

     La série aborde le sujet sous divers angles d'approche apportant à chaque fois un éclairage.

    n°1- Blog-série n°13 sur Hollande-Caton Président de la république

    n°2-Hollande, décérébré insulte REELEMENT les pauvres "sans dents"

    n°3-La France est gouvernée par un spectre

    n°4-Sémiologie: la photo officielle du Président Hollande est bien...spectrale

    n°5-Hollande, la chienne et le chien de sa chienne

    n°6-Marianne: comment Hollande se joue et se moque de la symbolique républicaine

    n°7-François Hollande, Président timbré, avec sa Mariannechenko !(reprise du 16/07/ 13)

    n°8-Logorrhée Hollande: la France a besoin d'un médecin pas d'un malade

    n°9- Conf"de presse elyséennes 100% surannées (reprise de septembre 2014)

    n°10 Hollande rate la photo Obama: il parlait avec un journaliste

    n°11-Carlos Ghosn met magistralement Hollande/Macron en échec et mat

    n°12 Hollande; photo de dos (!)  de fin de mandat. Inverse exact de la photo officielle!

    n°13-Hollande, "Caton" sous Mitterrand: grand et petit machiavel

    n°14-Hollande (malade?) organise le voyeurisme de lui-même par médias et par morts interposés

    n°15 Leonardo, bouffon (reprise du 19 10 2013 )

    n°16 Hollande dit que "ses femmes lui coutent cher. (reprise du 28 01 14)

    n°17 Hollande destitué? Listing de l'illégalité contenue dans les blablas du Président

    n°18 Hollande "président-patron" de la gauche je cite " la plus bête du monde"...

    n°19 Hollande livre lui, des "Secrets Défense" mais élimine brutalement le Général Piquemal de l'Armée

    n°20 Gaspard Gantzer: la com' de l'Elysée à "4% Hollande-4% sex"

    n°21 FRANCE; LE SECRET DEFENSE EST ATTEINT ...POUR L'AVENIR

    n°22 Le 14 novembre 2016, Hollande ne sait toujours pas qui il est

    n°23 La Justice ouvre bien une enquête contre François Hollande pour violation du secret défense!

    n°24 La COLERE  tranquille et massive de la droite contre "Hollande-Deschanel" et sa politique de gribouille

    n°25 Hollande commet son harakiri suite à la sidération autour des confidences

    n°26 Le "Hollangate" de Davet/Lhomme: du journalisme de salon facile avec une "gorge profonde" bavarde