H-Témoin d'Histoire. Mémoire

  • Mayfield: photo inouïe de la salle de cinéma ouverte, écran sur le désastre

    Imprimer

    Le cliché produit par un certain Shawn Triplett  devient viral.#usa,#ouragan,#mayfield,#photo,salle de #cinéma,shawn #triplett 

     

    Le  photographe est de ...Mayfield, USA ville martyr du désastre météorologique du 10/11 décembre 2021.

    Il a produit une photo qui fera date dans l'histoire de la photographie. Visible sur son compte Twitter @thedudeknows.

    Sur place, ce témoin direct a immortalisé une salle de cinéma endommagée mais juste par l'écran disparu. La salle et ses fauteuils intacts.

    L'image est impressionnante et impressionnante de symbole.

    Tout spectateur va au cinéma pour se changer les idées, rêver, apprendre.

    Il lui est proposé une oeuvre de fiction ou un documentaire, montage  produit par l'être humain. Le "ciné" offre une perspective à la vraie vie, artificiellement reproduite,  représentée en mouvements d'images. Un montage.

    Ici ce second degré n'est plus de mise car... l'écran physique de la fiction  a carrément disparu.

    S'affiche l'écran du réel: la ville de Mayfield détruite.

    La réalité  catastrophique s'invite à la place de tout imaginaire.

    Elle évacue brutalement l'imagination. En place, bâtiments explosés, habitants disparus. Saisissant.

                                                                                  Sylvie Neidinger

     

    2021-12-18 cinema mayfield  044005.jpg

     

  • Fixary, inventeur oublié du groupe frigorifique était aussi un... Fitz Haris irlandais

    Imprimer

    La mémoire de Charles-Edouard Fixary, liffolois né en 1830 sort doucement de l'oubli. Allié à Otto pour le moteur, le nom du  procédé Otto-Fixary reste associé à la "machine industrielle pour faire de la glace". Après Ferdinand Carré et Charles Tellier, le vosgien améliore les procédés de Froid. [ensuite: le physicien ....genevois Raoult Pictet]

    Il  part à la Nouvelle-Orléans  où le désormais Edward Fixary y brevète sa premier invention en 1878 sous le numéro 204 961: un compresseur horizontal double effet à ammoniac. Immédiatement, la technologie du  groupe frigorifère couvre un besoin essentiel  puisqu'utilisé dans les brasseries, patinoires (Paris 1892, procédé Fixary Stoppani), abattoirs (Chambéry 1900), bateaux de pêche, morgues...

    Christian Wagner déplore l'absence de données  biographiques précises sur son  parcours de formation. La monographie qu'il lui consacre  est-elle parfaitement documentée sur son process industriel  de production de froid largement  reconnu lui. L'historien lorrain rédige ici  la première synthèse sur cet ingénieur.

    Charles-Edouard Fixary dépose plusieurs brevets que huit diplômes, vingt médailles viendront couronner de succès.

    Son invention  représentée aux expos universelles de Paris 1889 et 1900 reste  massivement utilisée  dans le secteur industriel de 1880 à 1920. Soit longtemps après le décès survenu en 1888.

    Des groupes frigorifiques Fixary équipont la ...ligne Maginot par la SMIM devenue Schneider. Sans oublier la congélation des sols pour le fonçage des mines...

    Dommage la page wikipedia Fixary n'a pas été créée. Qui se lance? 

                ORIGINES IRLANDAISES: UNE SECONDE HISTOIRE DERRIERE LA PREMIERE

    A savoir, Fixary est l'origine un Fitz Haris, racine certes lointaine de ce nom de famille francisé depuis l'ancêtre... irlandais, un "jacobite" installé en France au XVIIème siècle. Le capitaine Albert Fitz Haris (ou Harris ou Hary) est  né dans le  Comté de  Limerick province de Munster.

    Ici s'ouvre le pan relativement méconnu de l'immigration irlandaise catholique dite "jacobite"  en Lorraine en lien avec l'exil du roi.

    Patrice Fixary, un descendant qui porte le patronyme note sur son arbre Geneanet: " ...noms de famille :FIXARIS, FIXARI, FIXARY variants eux-mêmes des noms FITZHARIS, VITHARIS, FITZHARRIS, FITZHARI, FITZARIS, FUTZHARY, FITZHARY, FUXARY, FIXHARIE. (...) Un très grand MERCI à M. Robert BOEHM pour son livre de décembre 2002 sur "Le Capitaine Albert FITZHARIS et ses descendants". Un merci identique à M. Georges FIXARI pour ses deux articles parus dans Généalogie Lorraine revues trimestrielles n°116 et 118 de juin 2000 sur le couple "FITZHARIS - BIGIN à l'origine des FIXARIS, FIXARI et FIXARY."

    L'ancêtre a suivi de l'autre côté du channel  le roi d'Angleterre Jacques II Stuart défait lors de la bataille de la Moyne (1690) 

    Le Capitaine  se fixe alors à Phalsbourg. La famille essaime en Lorraine.

                                                                                  Sylvie Neidinger

     

    Christian Wagner "Un inventeur vosgien au siècle de la révolution industrielle: Charles-Edouard Fixary (1830-1888)" Isbn 978-2-9528593-1-8 Publié  en lien avec l'Association du Musée de Liffol.

    smim,ligne maginot,groupe frigorifique,fixary,liffol-le-grand,procédé otto-fixary,fitz-hary

    Froid industriel Ademe notice historique. CharlesEdouard Fixary en page 14

  • Précieuses Sociétés savantes dont la SHAG

    Imprimer

    Savantes? La terminologie peut paraître désuète avec l'emploi du terme dix huit-ièmiste...

    Il y aurait toutefois erreur à enfermer les actuelles sociétés savantes dans la naphtaline.

    Elles interviennent dans tous les champs de la connaissance: art,histoire, littérature, sciences.

    Ces organisations possèdent souvent de précieuses archives. Leur richesse est tout autant  humaine que documentaire.

    Ces sociétés dite d'émulation  valorisent le savoir non pas à côté mais en plus de l'Université où nombre de ses membres ont été formés. 

    Mais pas seulement! Les sociétés savantes en réseaux depuis longtemps  FEDERENT la communauté d'une discipline avec des profils variés dont les érudits, les précieux amateurs éclairés en plus des classiques chercheurs, étudiants, enseignants.

    Elles  organisent  congrès et  conférences, distribuent parfois  bourses et récompenses.

    Ces associations  expertes mais ouvertes à tous  assez méconnues du grand public   publient souvent et à leur compte des travaux de recherche originaux.

    Elles valorisent tous savoirs  et savoirs-faire, les... savoirs locaux. 

                      SOCIETES SAVANTES EN RESEAU DEPUIS LE XIXEME SIECLE...

     

    Les  Sociétés savantes communiquent entre elles : un réseau de connaissance... avant l'heure de la numérisation.

    Elles partagent également avec d'autres académies,  musées, écoles, universités...

    Riches de fonds documentaires "sauvés" (par leur action!) , elles procédent parfois  à des dons de documents aux institutions régaliennes.

    En France le CTHS, le Comité des Travaux Historiques et Scientifiques  instauré par le ministre Guizot pour justement  soutenir les sociétés savantes date de 1834.

    La précieuse SHAG de Genève,  dynamique, est-elle fondée en 1838. Elle est d'ailleurs membre du CTHS. 

    (site SHAG) "Depuis 1841, la SHAG contribue au rayonnement intellectuel de la Cité par la publication des Mémoires et documents (MDG), diffusés sur 3 continents grâce à plus de 200 sociétés correspondantes.
    S’y ajoute depuis quelques années la collection des Cahiers destinée à recevoir les travaux de jeunes chercheurs.
    Depuis 1891, la SHAG publie un Bulletin annuel qui suit au plus près l’évolution des sciences historiques.
    La SHAG collabore également avec la Bibliothèque de Genève pour la publication de la Bibliographie genevoise.
    Soucieuse de conserver un lien aussi étroit que possible avec le public, la Société organise chaque année une dizaine de conférences et de visites ouvertes à tous, sur les sujets les plus divers.
    Depuis septembre 2012, notre Société est reconnue d’utilité publique." 

    Dernière publication de la Société d'histoire et d'archéologie avec les Editions Slatkine:  Une jeunesse en Italie : les années de formation de Jean Gabriel Eynard , ce lyonnais si genevois.

    La SHAG: une jeune société savante  de 183 ans, hyper active. Chapeau bas.

                                                                             Sylvie Neidinger

    cths,sociétés savantes,#sociétéssavantes,recherche historique,#érudits,amateurs éclairés,#shag,#genève

     

  • Lionel Naccache, neurologue-chercheur confirme la "spacialisation" du souvenir

    Imprimer

    Le blog  a inauguré la nouvelle rubrique Mémoire d'Histoire. Avec le souvenir de Karl. Il se souvient de la Nuit de Cristal du 9 novembre 1938 !

    Dans le même temps, par une émission radiophonique, je découvrais lundi 5 juillet 2021  les thèses et découvertes du médecin-chercheur en neurologie, le Professeur Lionel Naccache : premier interviewé de la Série Sous le soleil de Platon par Charles Pépin  (France Inter) 

    https://www.franceinter.fr/emissions/sous-le-soleil-de-platon/notre-inconscient-nous-domine-t-il

     

    Du coup s'ouvre une nouvelle rubrique Médecine-#Mémoire.

    Lionel Naccache démontre comment  : "La mémoire humaine est d'une complexité incroyable et ne peut être réduite à de petites historiettes. On connaît pour partie, les raisons de l'irruption d'un souvenir. Il faut se rappeler que le souvenir est un acte du présent. On plonge dans du passé, mais depuis le présent, c'est un souvenir d'aujourd'hui. On ne va jamais se le redonner de la même façon." En résumé, on ne replonge jamais dans le même souvenir! 

    L'émission de 51 minutes est d'une richesse inouïe. Elle aborde et confirme  la typologie  du premier souvenir de Karl ( et celle de mon premier souvenir) soit  un acte VISUEL, autour d'un LIEU

    On pourrait même évoquer une "GEO-GRAPHIE cérébrale"? [ndlr Le chercheur adore la sémantique. Moi aussi...]

    A 12 minutes de l'émission est abordé le lien entre mémoire et espace. Un lien finalement connu. Les dernières découvertes en neuro-sciences le confirment!

    Le scientifique rappelle  la technique cérébrale pour mémorisier connue  depuis 3000 ans et Cicéron! Les acteurs le savent qui mémorisent un long texte en l'associant à un lieu en s'y promenant physiquement. 

    Le médecin-chercheur redonne l'historique général des recherches sur la mémoire.

    Après la découverte des fonctions de l'hippocampe, il   signale que cet organe cartographie tel un vrai GPS cérébral! 

    Cela cartographie à toute vitesse, en avant, en arrière: comme au  cinéma! Ou plutôt: le cinéma...comme un cerveau! (à approfondir...dans un futur article) 

    Lionel Naccache rappelle  combien les recherches en neurosciences retrouvent le rapport fondamental, immémorial entre espace et mémoire consciente. 

                     GPS DE LA GEO-GRAPHIE CEREBRALE

    La conscience ne tient pas du cortex primaire. Tout se joue plutôt  dans une conversation entre plusieurs régions cérébrales  que l'on peut même physiquement quantifier par imagerie ! 

    Au passage, la conversation radiophonique de Lionel Naccache démode Freud et son inconscient finalement pas si refoulé et surtout très....conscient!!

    Mais avec beaucoup de respect. Selon Lionel Naccache "Freud est comme Christophe Collomb...il a fait une grande découverte mais s'est juste trompé de continent! "

    Je m'empresse de lire les ouvrages de Lionel Naccache pour rapporter ces récentes découvertes en neurosciences accessibles au grand public...A suivre.

    L'émission est audible en replay.

                                                                                                                 Sylvie Neidinger

     

    sous le soleil de platon,franceinter,#neurologie,#mémoire,lionel #naccache

     

  • Il se souvient de la Nuit de Cristal du 9 novembre 1938!

    Imprimer

    Le blog, désormais âgé de dix ans,  ouvre une nouvelle rubrique: H-Mémoire d'Histoire. Pour évoquer les témoignages directs de témoins directs d'évènements majeurs historiques. 

    A ma grande surprise, Karl, 85 ans, ami de famille, me confiait récemment qu'il a vécu la...Nuit de Cristal du 9 au 10 novembre 1936. Notre ami s'en souvient!

    Les dates correspondent: il avait un peu moins de deux ans. Karl est allemand.

    ( le nom de son village volontairement non cité) 

    Je valide car mon premier souvenir date de l'âge 18 mois. Portée dans des bras dans la maison voisine où une vieille dame me fit alors  peur. Elle décéda lorsque j'avais ...18 mois. Validé: on peut avoir un souvenir à 18 mois.

    Détail, ce genre de premier souvenir est uniquement visuel. 

    Karl le confirme: uniquement visuel. Sa soeur a ensuite relié verbalement et plus tard évidemment   le  "premier souvenir" de Karl à la Nuit de Cristal. Elle était à ses côtés lors des faits.

                       SOUVENIR COUPANT COMME DU CRISTAL CASSé

    De ses yeux le bambin a vu -apeuré ?- des individus entrer dans la maison de son voisin de confession juive. (Il n'y était plus, déjà parti pour New-York fort heureusement pour lui. Information donnée ultérieurement à Karl  évidemment).

    "Ils" ont tout cassé, sorti les meubles hors de la maison.

    "Ils" ont tout détruit chez un autre de ses voisins, un  prêtre qui exprimait ouvertement son opposition. "Ils" l'ont emmené. Jamais revenu.

    "Ils"? Qui: les "nazis" Et là quand, 83 ans après,  Karl prononce devant moi ce terme, ultra rapidement, cela claque comme un coup de fouet.

    Dur. Coupant. Cinglant.

    Karl prononce "nazis", comme deux coups de feu. Une dureté s'installe. Elle inonde son regard.

    Sort  de sa bouche tout un univers de peur et d'angoisse.

    Il fallait avoir VU donc vécu cette nuit d'horreur- bien qu'enfant- pour prononcer ces deux syllabes avec cette intonation coupante comme du cristal brisé devenu dangereux.

    Ce sigle n'est pas prononcé banalement comme on le ferait aujourd'hui sur des bancs d'université par de jeunes étudiants pour qui mai 68 et la chute du Mur de Berlin tiennent déjà de la préhistoire...

    Karl lui se souvient. Par ses yeux.  

                                                                                        Sylvie Neidinger

     

    Je tenais à publier ces instants d'une banale conversation privée de juin 2021. Finalement peu banale...