H-#BOURMONT Bassigny

  • Fixary, inventeur oublié du groupe frigorifique était aussi un... Fitz Haris irlandais

    Imprimer

    La mémoire de Charles-Edouard Fixary, liffolois né en 1830 sort doucement de l'oubli. Allié à Otto pour le moteur, le nom du  procédé Otto-Fixary reste associé à la "machine industrielle pour faire de la glace". Après Ferdinand Carré et Charles Tellier, le vosgien améliore les procédés de Froid. [ensuite: le physicien ....genevois Raoult Pictet]

    Il  part à la Nouvelle-Orléans  où le désormais Edward Fixary y brevète sa premier invention en 1878 sous le numéro 204 961: un compresseur horizontal double effet à ammoniac. Immédiatement, la technologie du  groupe frigorifère couvre un besoin essentiel  puisqu'utilisé dans les brasseries, patinoires (Paris 1892, procédé Fixary Stoppani), abattoirs (Chambéry 1900), bateaux de pêche, morgues...

    Christian Wagner déplore l'absence de données  biographiques précises sur son  parcours de formation. La monographie qu'il lui consacre  est-elle parfaitement documentée sur son process industriel  de production de froid largement  reconnu lui. L'historien lorrain rédige ici  la première synthèse sur cet ingénieur.

    Charles-Edouard Fixary dépose plusieurs brevets que huit diplômes, vingt médailles viendront couronner de succès.

    Son invention  représentée aux expos universelles de Paris 1889 et 1900 reste  massivement utilisée  dans le secteur industriel de 1880 à 1920. Soit longtemps après le décès survenu en 1888.

    Des groupes frigorifiques Fixary équipont la ...ligne Maginot par la SMIM devenue Schneider. Sans oublier la congélation des sols pour le fonçage des mines...

    Dommage la page wikipedia Fixary n'a pas été créée. Qui se lance? 

                ORIGINES IRLANDAISES: UNE SECONDE HISTOIRE DERRIERE LA PREMIERE

    A savoir, Fixary est l'origine un Fitz Haris, racine certes lointaine de ce nom de famille francisé depuis l'ancêtre... irlandais, un "jacobite" installé en France au XVIIème siècle. Le capitaine Albert Fitz Haris (ou Harris ou Hary) est  né dans le  Comté de  Limerick province de Munster.

    Ici s'ouvre le pan relativement méconnu de l'immigration irlandaise catholique dite "jacobite"  en Lorraine en lien avec l'exil du roi.

    Patrice Fixary, un descendant qui porte le patronyme note sur son arbre Geneanet: " ...noms de famille :FIXARIS, FIXARI, FIXARY variants eux-mêmes des noms FITZHARIS, VITHARIS, FITZHARRIS, FITZHARI, FITZARIS, FUTZHARY, FITZHARY, FUXARY, FIXHARIE. (...) Un très grand MERCI à M. Robert BOEHM pour son livre de décembre 2002 sur "Le Capitaine Albert FITZHARIS et ses descendants". Un merci identique à M. Georges FIXARI pour ses deux articles parus dans Généalogie Lorraine revues trimestrielles n°116 et 118 de juin 2000 sur le couple "FITZHARIS - BIGIN à l'origine des FIXARIS, FIXARI et FIXARY."

    L'ancêtre a suivi de l'autre côté du channel  le roi d'Angleterre Jacques II Stuart défait lors de la bataille de la Moyne (1690) 

    Le Capitaine  se fixe alors à Phalsbourg. La famille essaime en Lorraine.

                                                                                  Sylvie Neidinger

     

    Christian Wagner "Un inventeur vosgien au siècle de la révolution industrielle: Charles-Edouard Fixary (1830-1888)" Isbn 978-2-9528593-1-8 Publié  en lien avec l'Association du Musée de Liffol.

    smim,ligne maginot,groupe frigorifique,fixary,liffol-le-grand,procédé otto-fixary,fitz-hary

    Froid industriel Ademe notice historique. CharlesEdouard Fixary en page 14

  • Aux JEV 2021, Journées d'études vosgiennes: hommage rendu au... bénévolat

    Imprimer

    Les Sociétés Savantes vosgiennes ont tenu leurs Journées d'études 2021, 22èmes du nom dans la Plaine, à Bulgnéville du 21 au 24 octobre à l'invitation de l'association locale Bulinei Villa.

    Trois jours de conférences historiques et visites, le dimanche consacré lui à la politique locale. 

    Cette zone géographique de l'ouest vosgien, intégrée à l'ancien Bassigny Lorrain reste relativement méconnue. Elle interpelle au plus haut point par sa position frontalière intéressante  entre Lorraine, Champagne, Bourgogne et Franche-Comté. A d'autres époques:  frontière  des Leuques et des Lingons, zone  limite du Saint-Empire germanique, centre de l'épopée johannique etc.

    Une frontière...fromagère a même été détectée en lien avec la Suisse. Ce qui promet de futurs articles de blog. Sans compter la Seigneurie de Beaufremont liée à Lausanne et Neufchâtel. Affaires à suivre!

                                        PRECIEUX BENEVOLAT

    Karine Boulanger de l'Inrap Grand Est Nord a ouvert les JEV par un hommage aux archéologues  bénévoles. Elle cite notamment Gilou Salvini, amateur d'histoire locale  qui a développé de larges compétences scientifiques. Précieux pour la recherche, il assume localement  un relais actif sur le terrain  de la prospection, gestion scientifique et diffusion. A son actif: la découverte et le sauvetage d'un bloc taillé gallo-romain "au sanglier". Plutôt gallo que romain d'ailleurs. Entre autres.

    Moult bénévoles également  sur les stands d'ouvrages proposés par les divers membres de la  Fédération FSSV  dont  le  CEL de Contrexéville, la Société d'émulation des Vosges fondée en 1825 (!) à Epinal, la   SHAB de Bourmont, l'Association pour La Mothe,  Saône Lorraine et autres  réunies à l'occasion : Amis du Vieux Mirecourt etc.

    Avec, en amont ceux qui consacrent leur énergie à faire resurgir des pans évaporés de l'Histoire par leurs recherches, leurs écrits  et leurs publications.

    A savoir le bénévolat est  constitutif des Sociétés savantes, fondées  au XIXème, autour des amateurs éclairés tout autant que des professionnels stricto sensus. Ceci dit, les professionnels de l'histoire (chercheurs, profs etc.) sont aussi bénévoles à leurs heures...

     

                                     ACTUALITE HISTORIQUE#jev,journées d'études vosgiennes,#bulgnéville,karine boulanger,shab,bourmont #inrap;bassigny,meuse,gilou salvini,bénévolat

    Merci aux organisateurs.

    *On note l'intéressante communication sur la .... résurrection (historique) de  Soeur Mathilde Raclot, née à  Suriauville, hyper célèbre au Japon où elle oeuvra pour les Missions étrangères. Elle reste  ignorée en France voire dans sa terre natale.

    *Intéressant aussi le rappel de la Bataille de Bulgnéville/Vaudoncout au XVème siècle. Fait  donné comme important historiquement. On se demande pourquoi dès lors une étude scientifique ne soit pas menée sur un site laissé en l'état, non urbanisé: scann du relief et autres techniques?

    L'urgence de la mémorisation  toponymique s'impose en l'espèce! Qui finance?

    *Je reste (un peu)  frustrée  de l'absence du thème d'actualité autour de  Henri Toussaint aux JEV. Ce médecin toujours inconnu, lui,   qui découvrit le procédé de  vaccination, plagié par Pasteur, né à Rouvres-la-Chétive soit à  16 km de Bulgnéville. Dommage qu'il n'ait pas été évoqué à ces JEV!

    Le thème de la  vaccination accompagne "notre" histoire contemporaine mondiale depuis 2020 et la crise covid.

    *La Meuse MATRICIELLE de tout cet ouest vosgien, à toutes époques,  n'a pas eu elle non plus son éclairage spécifique.

    Pas grave: il reste bien des thèmes... pour les prochaines JEV.

     

                                                         Sylvie Neidinger

  • Enfermée dans le Couvent des Augustins et délivrée par la...Gendarmerie ! (merci).

    Imprimer

    Ce gag est une histoire vraie puisqu'elle m'est arrivée hier 23 septembre 2021...

    Pratiquant la "route buissonnière" à savoir flâner en quittant les sentiers battus des autoroutes, je  découvre au fil du trajet, sans repérage préalable des perles qui n'attendent qu'un coup de frein pour se laisser découvrir.

    Hier : Bourmont, petite  Cité de Caractère, l'un des trois moulins de Illoud puis l'Ermitage XIIème de Brevannes-en-Bassigny, le château des Choiseul cette famille  noble connue dès l'an 1000, le Musée de la Coutellerie de Nogent-en-Bassigny, le sublime dolmen Pierre Alot (intéressant au plus haut point: affaire à suivre...)

    Inconvénient: l'agréable flânerie, au passage fait souvent passer un trajet de quatre heures au double voire au  triple sinon quadruple...

    Ayant réussi -tout de même!- à changer de département après ces péripéties haut-marnaises, je décide de filer DIRECT.

    Mais c'était sans compter  un panneau indiquant un Couvent des Augustins au 4, rue des Casernes à Champlitte, Haute-Saône.#bassigny,#gendarmerie,#champlitte,couvent des augustins

    Du coup, le pied appuie sur le frein. Je laisse le véhicule (porte non verrouillée, fenêtre ouverte   avec sac à main et ordi à l'intérieur..)  pour juste prendre quelques  photos du site. Genre 4 minutes en tout maximum.

    Entrée dans le lieu désert. Personne. De la doc sur place autour des récentes Journées du Patrimoine. Visite au pas de charge des trois galeries du Cloître.

    Problème, au moment de ressortir: la grille était fermée.

    Encloîtée !

    Bon pas emmurée vivante: la cour du Cloître était bien ensoleillée avec ce magnifique temps digne d'un été indien.

    Pas un chat. Pas une tourterelle. Pas une souris. Pas un clocheton  pour sonner l'alerte. Bigre. 

                                       ô 17 ô GENDARMERIE! 

    Par chance, je n'avais pas pris l'appareil photo basique mais bien le téléphone portable.

    Appel au 17 où j'indique 1) être enfermée dans le Couvent des Augustins 2)  ne pas avoir encore décidé d'entrer dans les Ordres. 3) encore moins  décidé de   faire voeu de silence car toujours hyper bavarde.

    Aucune volonté de porter la coule noire et d'entamer une carrière d'augustine.

    Aucune intention d'intégrer cet Ordre mendiant erémitique pontifical  comme moine. Ni comme groupie...

    Un auguste gendarme  comprend immédiatement l'humour de la situation. Il me répond qu'il allait tout mettre en oeuvre me... délivrer !

    (et ne nous soumets pas à la tentation mais délivre nous du Mal. Amen

    La Maréchaussée  a tenu sa parole (d'évangile): une responsable de la Culture de la mairie de Champlitte est assez rapidement venue ouvrir les portes du Paradis. Voiture retrouvée.#bassigny,#gendarmerie,#champlitte,couvent des augustins,maréchaussée,haute-marne,#bourmont,nogent-en-bassigny,monument historique,route buissonnière

    Tous remerciés en direct, encore remerciés ici.

    En tous cas, pas besoin de traverser la terre jusqu'au Mexique pour vivre l'Aventure...La rue de la Caserne (ô enfermement) suffit!

    Bon. Tout ceci aurait mérité in fine un petit vin de messe  (au hasard, un cru du vignoble de... Champlitte daté du Xème siècle) pour se remettre de ces émotions...

    Mais 1) quand on conduit, on reste sobre! 2) les moines hélas, ne sont plus là pour signaler la porte de la bonne cave.

     Alors, à la santé des Augustins, de la Maréchaussée, de celui ou celle  qui a fermé la grille sans vérifier. A la santé de la sympatique personne qui possédait le sésame-ouvre-toi.

                                                             Sylvie Neidinger

     

    Nota

    1-visiter aussi le Couvent  des Augustins de Fribourg!

    2-Patrimoine et/Technique : un point de l'arc de voûte semble en faiblesse à Champlitte avec une pierre de l'arc décrochée.

    #bassigny,#gendarmerie,#champlitte,couvent des augustins

    #bassigny,#gendarmerie,#champlitte,couvent des augustins

  • Georges VILLA, caricaturiste redécouvert: l'EXPO à Bourmont

    Imprimer

    Peu connaissent Georges Emile Villa, figure du Montmartre des années folles. Et pas seulement des années 30: il s'active dès la fin du XIXème!

    #illoud,georges #villa,#shab #bourmont,#monmartreIl vient d'être re-découvert par la Société Historique et Archéologique de Bourmont.

    Démarche extraordinaire de professionnalisme pour une association locale qui non seulement organise une expo, mais édite un bel ouvrage synthétique: Georges Villa (1883-1965) Une palette de talents.

    Cette association qui oeuvre au coeur d'un territoire juste extraordinaire pour le nombre d'écrivains du cru (à suivre dans ce blog...) en est à sa troisème expo+ monographie publiée.#aviation,#illoud,georges #villa,#shab #bourmont,#monmartre

    En France, la culture a tendance à se valider depuis Paris. En l'espèce pour Bourmont et Georges Villa c'est bien du terrain, des bords de Meuse lovée dans ses prémices, que la redécouverte historiographique se fait. L'information et le travail scientifique est produit  depuis  le Bassigny, Haute-Marne, lieu de villégiature de l'artiste par sa branche maternelle.

    Dès lors certaines institutions parisiennes ayant participé à prêter des oeuvres ont (semble-il) éprouvé un étonnement sur le  résultat pro de la démarche (expo + livre)  

    Georges Villa - Sa palette est multiple puisque  peintre de l'Air, peintre  érotique, caricaturiste, illustrateur, écrivain (son roman: Infirmerie spéciale 1953) #illoud,georges #villa,#shab #bourmont,#monmartre

    Né à Monmédy (Meuse) le 24 janvier 1883, décédé le 19 novembre 1965, le meusien hyper-parisien, haut-marnais sur les bords  fut  dessinateur, caricaturiste, graveur, lithographe, illustrateur...

    Une intelligence...collective à lui seul !

    L'édition originale de la Légende des Sexes (1883) de  Edmond Haraucourt  illustrée par Georges Villa, imprimée à 212 exemplaires est aujourd'hui objet bibliophile recherché.

    Une conférence avait  été donnée le 3 août à la SHAB pour présenter cet esprit montmartrois.

    L'expo est visible encore ce week-end et le prochain pour...redécouvrir Georges Villa...à l'Epicerie Biganzoli! (cela ne s'invente pas, l'épicerie culturelle)

    Soit un  magnifique bâtiment de ville désormais consacré aux expos.

    Ce week-end: une pierre deux coup avec la Masc'Arts'Ade à l'esprit burlesque. Un festival que n'aurait pas renié l'artiste!

    On rêve même aux croquis que Georges Villa aurait pu tirer ses scènes de rue avec mordant et acidité comme il sied à un caricaturiste.

                                                            Sylvie Neidinger

     

    Christian Wagner, Georges Villa (1883-1965). Une palette de talent, Histoires N°3, Société Historique et Archéologique du pays de Bourmont (S.H.A.B.), 135 pages, juin 2021

    photos Neidinger

     

    #illoud,georges #villa,#shab #bourmont,#monmartre

    #aviation,#illoud,georges #villa,#shab #bourmont,#monmartre

    #illoud,georges #villa,#shab #bourmont,#monmartre

  • Les An'ARTS de Bourmont lancent la GRANDE MASC'ARTS'ADE ce week-end.

    Imprimer

    Haut les masques. Et pas seulement les médicaux...

    Ce week-end Bourmont organise une mascarade bienvenue pour basiquement faire la Fête! A savoir musique et  théatre de rues avec des participants déguisés et masqués. Accoutrements ridicules et bizarres chaudement recommandés.

                                                 DU CARACTERE! 

    #bourmont,#bassigny,masc'arts'ade,an'arts chroniques,#Nota Ce blog ouvre une rubrique autour de  Bourmont, petite cité de caractère fort intéressante pour la littérature (articles à suivre...) Elle se love entre Lorraine et Champagne, dans le Bassigny parfois mouvant, cet ancien Pagus, sur la voie romaine Lyon-Trèves.

    Oui, avoir une géographie officiellement mouvante, cela commence bien...

    On ne fait pas plus burlesque.

    #bourmont,#bassigny,masc'arts'ade,an'arts chroniques,#Les An'Arts Chroniques ont décidé de donner un grand coup de ...Fête. Ces Anards d'un nouveau genre adorent jouer sur les mots. Et sur les sons, surtout ! (ces Jazzy sont  membres de l'AJC

    Un bon coup de flonflon pour réveiller les pierres médiévales et Renaissance.

    Cela va résonner sec!     

                                    MASQUE MEDICAL SUGGERé

    Le PASS sanitaire étant démandé ô  année 2021...pas d'inversion sur le masque médical. Idem la réservation obligatoire même pour les spectacles libres. C'est le prix à payer.

    Toute  mascarade, normalement,  inverse les conventions sociales par la dérision et la moquerie en totale liberté. Le monde culturel 2021  est  plutôt en plein CAPH'ARTS NAUM. 

    Alors demandez le Programme du Festival jazz et burlesque de Bourmont pour ...juste rigoler.

    "Se fendre la panse" en langage Masc'Arts'Ade.

                                                                Sylvie Neidinger

    bourmont mascarade58.png

     

    [INFO DU 21 août Avis de tempête: 

    #bourmont,#bassigny,masc'arts'ade,an'arts chroniques,#

  • D-Day. Omaha Beach. Hommage à Leonard Neidinger

    Imprimer

    6 JUIN 2014: 70ème anniversaire du Débarquement.

    "Hommage à", "Tribute to"  Leonard Neidinger, Houston, Texas.

    Témoignage.

    Born Nov. 10, 1920, in New York, he served during WWII in the U.S. Army with the 1st Infantry Division. He was a veteran of numerous campaigns, including the D-Day Invasion. He was a self-taught, licensed professional engineer with a distinguished career in electrical engineering, devoting 43 years to the M.W. Kellogg Company. Leonard was an avid camper, gardener, woodworker, artist, and family historian.

                                                        HEIMAT

    Mutuellement fans d'histoire familiale, lui et moi  avions pu :

    1) entrer en contact grâce à  la magie d'un intranet par le simple fait de porter le même nom et la curiosité de chercher à comprendre pourquoi.

    2) se poser la question de l'origine géographique  sans en avoir aucune idée au départ. L'Allemagne, certes mais où dans ce vaste pays ?

    2) ensemble découvrir que nos ancêtres  était frères en...1720 !

    Au XVIIIème siècle une importante émigration économique a touché  le Bade-Wurtenberg en direction de l'ouest:  France ( Bourmont en Bassigny), Luxembourg,  Belgique...Voire le grand ouest jusqu'aux Etats-Unis.

    Quelle chance d'avoir pu, avec Leonard,  parcourir ensemble cette piste d'investigation qui mena à un petit village au sud d'Heidelberg: Elsenz où existe toujours une branche locale portant le patronyme, celle de Hermann.

    Notre Heimat à nous, comme un travail opiniâtre, accompli en commun par courriels mais aussi par courriers papiers qui traversaient l'Atlantique dans les deux sens.

    Créant de la complicité. On a pu se nommer "cousins" à la fin, une fois le travail accompli. En reconnaissance mutuelle.  Ce, avec un évident brin d'humour.

    Il n'y a pas de mensonge. Certes "anciens", les chromosomes partagés sont bien réels !

    Leonard m'avait offert, voyageant par voie postale,  le... Giono de l'homme qui plantait des arbres. Rire de recevoir cet  ouvrage en langue anglaise car les forêts du pays de Giono sont un peu  les miennes, en vrai, de temps en temps, avec l'accent provençal, le vrai. Il l'ignorait.

    Nous étions finalement dans cette "chasse aux ancêtres", deux complices arboriculteurs et inspecteurs de ...canopées! 

                                                   OMAHA BEACH

    Sa volonté de pratiquer la généalogie  s'apparentait de fait  à une force vitale de comprendre nos racines. De transmettre. Un défi à la mort qu'il a vue de près.

    Pour moi, ce fut  l'immense honneur de communiquer avec un.... vétéran de Omaha Beach, si simple, si gentil.

    D'une génération différente, nous étions bizarrement sur la même longueur d'onde.

    Il est parti trop tôt pour connaître la suite de l'histoire: la  source du nom de famille se situant tout au sud du Bade-Wurtenberg à Neidingen (Beuron. Arrondissement de Sigmaringen)

    Aux bords du Danube, dans la phase de sa naissance.

    La vie aurait dû  permettre aux deux improbables "complices de généalogie", connectés par les moyens modernes  de parcourir ensemble, à pied, ces villages de Bade-Würtenberg: Elsenz,  Neidingen.

    Observer ensemble ces flots mythiques. Dommage ...

    Une Forêt Noire et un fleuve de légende  pour ceux qui éloignés- voire fort éloignés, Leonard vivant à Houston, Texas- se prenaient à rêver autour de ces racines germaniques nouvellement découvertes.

                                           DES VAGUES D'HOMMES

    Mon rêve secret était de  le retrouver, lui, Leonard  pour qu'il me parle plus précisément du D-Day- notamment  de cette eau salée tout aussi mythique.

    Cela restera un rêve....

                                               SA VISITE EN EUROPE

    Après "nos" découvertes de racines, il était effectivement venu en Europe. Pèlerinage en Allemagne et en ..Normandie ! Je n'avais malheureusement pu me déplacer en cette période  pour le rejoindre. Ni le rencontrer en vrai. Dommage. Mille regrets.

    Le vétéran qui avait réellement vécu le Débarquement portait probablement des souvenirs  ultra concrets. Ceux d'une eau froide?  Lorsqu'on a débarqué face au feu de l'ennemi , que garde la mémoire?

    Se souvient-on plutôt de  l'eau (dangereuse) ou de l'air tout aussi dangereux ??

    Une eau bizarre comme le dit à cette heure-ci, 11h26 précises aujourd'hui  le 6 avril 2014 Barack Obama à Colleville-sur-mer, Normandie ...Car faite de "vagues et vagues" d'hommes.

    Leonard  savait la température de l'eau.  Il avait vécu le débarquement  sur la côte. Tout comme les Alliés, Britanniques, Canadiens, Néo-Zélandais, Australiens et autres nations sur d'autres plages.

    C'est son secret qui ne se partage pas. Survivant du carnage. Bloody Omaha.

    A l'époque de nos courriers, les USA entraient  en guerre en Irak. Nous cherchions à comprendre l'actualité. Il évoqua au début le "devoir moral" de son pays d'entrer dans ce conflit.

    Pas d'accord, je répondais que  cela ne règlerait pas forcément les  problèmes posés. Il fut moins assuré ensuite, comme la majorité de ses concitoyens sur ce conflit là.

    Echanges épistolaires passionnants...Notamment des réflexions pas toujours du même avis  sur le rôle de la guerre dans le monde contemporain  toujours à la croisée d'enjeux géostratégiques.

    Au final nous étions  toujours en accord, en union  sur la notion de Paix.

    Une certitude nous réunissait. Le constat que, qu'elle que soit notre opinion, ces problématiques d'entrées en guerre dépassent totalement  les hommes!

    L'histoire fait des pieds de nez aux vies individuelles.

    En l'occurrence, d'origine allemande, le soldat américain Neidinger allait combattre des allemands. Certes  une Allemagne qui avait alors viré de bord.

    Leonard, lui, était forcément plus conscient que tout le monde de ce que "Sacrifice individuel" signifie pour une cause commune- ici la lutte contre le nazisme, donc la liberté.

    Il a survécu. Il a fondé une famille. Graines d'arbres.

    Hommage à Léonard.  Du fond du coeur.

                                                               Sylvie Neidinger

    http://www.lepoint.fr/histoire/en-direct-debarquement-6-juin-1944-13-heures-rommel-quitte-l-allemagne-pour-la-normandie-06-06-2014-1833036_1615.php