H-#BOURMONT Bassigny

  • Enfermée dans le Couvent des Augustins et délivrée par la...Gendarmerie ! (merci).

    Imprimer

    Ce gag est une histoire vraie puisqu'elle m'est arrivée hier 23 septembre 2021...

    Pratiquant la "route buissonnière" à savoir flâner en quittant les sentiers battus des autoroutes, je  découvre au fil du trajet, sans repérage préalable des perles qui n'attendent qu'un coup de frein pour se laisser découvrir.

    Hier : Bourmont, petite  Cité de Caractère, l'un des trois moulins de Illoud puis l'Ermitage XIIème de Brevannes-en-Bassigny, le château des Choiseul cette famille  noble connue dès l'an 1000, le Musée de la Coutellerie de Nogent-en-Bassigny, le sublime dolmen Pierre Alot (intéressant au plus haut point: affaire à suivre...)

    Inconvénient: l'agréable flânerie, au passage fait souvent passer un trajet de quatre heures au double voire au  triple sinon quadruple...

    Ayant réussi -tout de même!- à changer de département après ces péripéties haut-marnaises, je décide de filer DIRECT.

    Mais c'était sans compter  un panneau indiquant un Couvent des Augustins au 4, rue des Casernes à Champlitte, Haute-Saône.#bassigny,#gendarmerie,#champlitte,couvent des augustins

    Du coup, le pied appuie sur le frein. Je laisse le véhicule (porte non verrouillée, fenêtre ouverte   avec sac à main et ordi à l'intérieur..)  pour juste prendre quelques  photos du site. Genre 4 minutes en tout maximum.

    Entrée dans le lieu désert. Personne. De la doc sur place autour des récentes Journées du Patrimoine. Visite au pas de charge des trois galeries du Cloître.

    Problème, au moment de ressortir: la grille était fermée.

    Encloîtée !

    Bon pas emmurée vivante: la cour du Cloître était bien ensoleillée avec ce magnifique temps digne d'un été indien.

    Pas un chat. Pas une tourterelle. Pas une souris. Pas un clocheton  pour sonner l'alerte. Bigre. 

                                       ô 17 ô GENDARMERIE! 

    Par chance, je n'avais pas pris l'appareil photo basique mais bien le téléphone portable.

    Appel au 17 où j'indique 1) être enfermée dans le Couvent des Augustins 2)  ne pas avoir encore décidé d'entrer dans les Ordres. 3) encore moins  décidé de   faire voeu de silence car toujours hyper bavarde.

    Aucune volonté de porter la coule noire et d'entamer une carrière d'augustine.

    Aucune intention d'intégrer cet Ordre mendiant erémitique pontifical  comme moine. Ni comme groupie...

    Un auguste gendarme  comprend immédiatement l'humour de la situation. Il me répond qu'il allait tout mettre en oeuvre me... délivrer !

    (et ne nous soumets pas à la tentation mais délivre nous du Mal. Amen

    La Maréchaussée  a tenu sa parole (d'évangile): une responsable de la Culture de la mairie de Champlitte est assez rapidement venue ouvrir les portes du Paradis. Voiture retrouvée.#bassigny,#gendarmerie,#champlitte,couvent des augustins,maréchaussée,haute-marne,#bourmont,nogent-en-bassigny,monument historique,route buissonnière

    Tous remerciés en direct, encore remerciés ici.

    En tous cas, pas besoin de traverser la terre jusqu'au Mexique pour vivre l'Aventure...La rue de la Caserne (ô enfermement) suffit!

    Bon. Tout ceci aurait mérité in fine un petit vin de messe  (au hasard, un cru du vignoble de... Champlitte daté du Xème siècle) pour se remettre de ces émotions...

    Mais 1) quand on conduit, on reste sobre! 2) les moines hélas, ne sont plus là pour signaler la porte de la bonne cave.

     Alors, à la santé des Augustins, de la Maréchaussée, de celui ou celle  qui a fermé la grille sans vérifier. A la santé de la sympatique personne qui possédait le sésame-ouvre-toi.

                                                             Sylvie Neidinger

     

    Nota

    1-visiter aussi le Couvent  des Augustins de Fribourg!

    2-Patrimoine et/Technique : un point de l'arc de voûte semble en faiblesse à Champlitte avec une pierre de l'arc décrochée.

    #bassigny,#gendarmerie,#champlitte,couvent des augustins

    #bassigny,#gendarmerie,#champlitte,couvent des augustins

  • Georges VILLA, caricaturiste redécouvert: l'EXPO à Bourmont

    Imprimer

    Peu connaissent Georges Emile Villa, figure du Montmartre des années folles. Et pas seulement des années 30: il s'active dès la fin du XIXème!

    #illoud,georges #villa,#shab #bourmont,#monmartreIl vient d'être re-découvert par la Société Historique et Archéologique de Bourmont.

    Démarche extraordinaire de professionnalisme pour une association locale qui non seulement organise une expo, mais édite un bel ouvrage synthétique: Georges Villa (1883-1965) Une palette de talents.

    Cette association qui oeuvre au coeur d'un territoire juste extraordinaire pour le nombre d'écrivains du cru (à suivre dans ce blog...) en est à sa troisème expo+ monographie publiée.#aviation,#illoud,georges #villa,#shab #bourmont,#monmartre

    En France, la culture a tendance à se valider depuis Paris. En l'espèce pour Bourmont et Georges Villa c'est bien du terrain, des bords de Meuse lovée dans ses prémices, que la redécouverte historiographique se fait. L'information et le travail scientifique est produit  depuis  le Bassigny, Haute-Marne, lieu de villégiature de l'artiste par sa branche maternelle.

    Dès lors certaines institutions parisiennes ayant participé à prêter des oeuvres ont (semble-il) éprouvé un étonnement sur le  résultat pro de la démarche (expo + livre)  

    Georges Villa - Sa palette est multiple puisque  peintre de l'Air, peintre  érotique, caricaturiste, illustrateur, écrivain (son roman: Infirmerie spéciale 1953) #illoud,georges #villa,#shab #bourmont,#monmartre

    Né à Monmédy (Meuse) le 24 janvier 1883, décédé le 19 novembre 1965, le meusien hyper-parisien, haut-marnais sur les bords  fut  dessinateur, caricaturiste, graveur, lithographe, illustrateur...

    Une intelligence...collective à lui seul !

    L'édition originale de la Légende des Sexes (1883) de  Edmond Haraucourt  illustrée par Georges Villa, imprimée à 212 exemplaires est aujourd'hui objet bibliophile recherché.

    Une conférence avait  été donnée le 3 août à la SHAB pour présenter cet esprit montmartrois.

    L'expo est visible encore ce week-end et le prochain pour...redécouvrir Georges Villa...à l'Epicerie Biganzoli! ( cela ne s'invente pas, l'épicerie culturelle)

    Soit un  magnifique bâtiment de ville désormais consacré aux expos.

    Ce week-end: une pierre deux coup avec la Masc'Arts'Ade à l'esprit burlesque. Un festival que n'aurait pas renié l'artiste!

    On rêve même aux croquis que Georges Villa aurait pu tirer ses scènes de rue avec mordant et acidité comme il sied à un carucaturiste.

                                                            Sylvie Neidinger

    photos Neidinger

     

    #illoud,georges #villa,#shab #bourmont,#monmartre

    #aviation,#illoud,georges #villa,#shab #bourmont,#monmartre

    #illoud,georges #villa,#shab #bourmont,#monmartre

  • Les An'ARTS de Bourmont lancent la GRANDE MASC'ARTS'ADE ce week-end.

    Imprimer

    Haut les masques. Et pas seulement les médicaux...

    Ce week-end Bourmont organise une mascarade bienvenue pour basiquement faire la Fête! A savoir musique et  théatre de rues avec des participants déguisés et masqués. Accoutrements ridicules et bizarres chaudement recommandés.

                                                 DU CARACTERE! 

    #bourmont,#bassigny,masc'arts'ade,an'arts chroniques,#Nota Ce blog ouvre une rubrique autour de  Bourmont, petite cité de caractère fort intéressante pour la littérature (articles à suivre...) Elle se love entre Lorraine et Champagne, dans le Bassigny parfois mouvant, cet ancien Pagus, sur la voie romaine Lyon-Trèves.

    Oui, avoir une géographie officiellement mouvante, cela commence bien...

    On ne fait pas plus burlesque.

    #bourmont,#bassigny,masc'arts'ade,an'arts chroniques,#Les An'Arts Chroniques ont décidé de donner un grand coup de ...Fête. Ces Anards d'un nouveau genre adorent jouer sur les mots. Et sur les sons, surtout ! (ces Jazzy sont  membres de l'AJC

    Un bon coup de flonflon pour réveiller les pierres médiévales et Renaissance.

    Cela va résonner sec!     

                                    MASQUE MEDICAL SUGGERé

    Le PASS sanitaire étant démandé ô  année 2021...pas d'inversion sur le masque médical. Idem la réservation obligatoire même pour les spectacles libres. C'est le prix à payer.

    Toute  mascarade, normalement,  inverse les conventions sociales par la dérision et la moquerie en totale liberté. Le monde culturel 2021  est  plutôt en plein CAPH'ARTS NAUM. 

    Alors demandez le Programme du Festival jazz et burlesque de Bourmont pour ...juste rigoler.

    "Se fendre la panse" en langage Masc'Arts'Ade.

                                                                Sylvie Neidinger

    bourmont mascarade58.png

     

    [INFO DU 21 août Avis de tempête: 

    #bourmont,#bassigny,masc'arts'ade,an'arts chroniques,#