Politis Grenouillade

  • Harry et Meghan, mégalos, heurtent les américains en appelant à voter.

    Imprimer

    Mais pour qui se prennent-ils? 

    Le couple Sussex  a choqué en appelant les américains à ...voter. Ils sont critiqués.

    Harry, de nationalité britannique de surcroît se permet de quitter la neutralité qui sied à un membre de la famille royale. Meghan, femme autoritaire semble porter la culotte...

    Le couple imbu de lui même et s'autoproclamant influenceur  joue sur tous les tableaux.

    Ils se disent, sur instagram,  membres "supérieurs" de famille royale britannique. Quelle  horreur démocratique car qui sont les inférieurs? Vision extrêmement hiérarchisée.

    Une contradiction majeure car le duc -qui ne peut pas voter dans son pays-  et la duchesse   se mêlent d'une élection ...démocratique aux...USA !

    Cela ne passe pas

    Le beurre et l'argent du beurre, une auto médiatisation de paroles creuses.

    Sur ce point Donald Trump réactif aux  people a tweeté contre le couple.

    Mégalo Meghan entend même dans son immense modestie devenir présidente des USA. Pas moins.

    Harry joue au  clown médiatique people. Il  brouille son image et celle de son pays, UK. Les britanniques sont furieux et veulent que les titres leurs soient rapidement supprimés.

     

                                                     Sylvie Neidinger

                                                        

  • Les zoos humains pour exhiber les "sauvages"jusqu'en 1930

    Imprimer

    "Kamasutra de l'ensauvagement de la presse" de E Macron. Suite des positions sur cette question: ici les zoos humains pour présenter ceux que l'on nommait "sauvages".

    Humains réduits à l'état de bêtes curieuses.  Etres humains exhibés dans les jardins d'acclimatation. Expos coloniales pour  justifier la hiérarchisation des races, les bienfaits du pouvoir "civilisateur".

    Illustration du racisme ordinaire: 35 000 exhibés, 1,5 milliards de visiteurs en tout, en France, Allemagne, Suisse, Angleterre...Barnum et la manipulation de l'histoire aux USA.

    On vient voir des "sauvages en chair et en os" venant de contrées lointaines.

    Du pur cinéma avant l'heure: il leur est même demandé de jouer aux cannibales ! Pendant que sur le terrain les peuples sont souvent éliminés. ( Fuégiens de Patagonie, dernier survivant disparu en 1960. Peuple décimé de maladies pulmonaires, Vénus Hottentote exhibée comme un monstre, aborigènes,..) 

    Ils sont présentés comme étrangers,  anormaux...sauvages par des entrepreneurs de spectacle certes. Par les empires coloniaux, les Etats eux-mêmes dans le cadre d'expos universelles! Un modèle "racialogique" pour exposer la force supposée  bienfaitrice du modèle colonial.

    France. Guyane. Saint Laurent du Maroni. La jeune Moliko , amérindienne kalina, exposée au jardin d'acclimatation. Peuples "ensauvagés", humiliés, objets d'études pseudo scientifiques à caractère racialiste ! Elle rentrera chez elle en Guyane, traumatisée du calvaire des exhibés.

    Passage du racisme scientifique de différenciations humaines au racisme populaire au contact direct d'individus dits primitifs , le pygmée représentant le modèle parfait  de la sauvagerie absolue par sa petite taille.

    Aux USA,  dans la culture du spectacle américaine mais aussi à l'expo de Saint-Louis  où Ota Benga du Congo est exposé dans une cage avec un singe carrément ! L'homme se suicidera.

    On ne peut que signaler l'excellent documentaire sur Arte.

    https://www.arte.tv/fr/videos/067797-000-A/sauvages-au-coeur-des-zoos-humains/

    (ARTE)  :Pendant plus d'un siècle, les grandes puissances colonisatrices ont exhibé comme des bêtes sauvages des êtres humains arrachés à leur terre natale. Retracée dans ce passionnant documentaire, cette "pratique" a servi bien des intérêts.

    Ils se nomment Petite Capeline, Tambo, Moliko, Ota Benga, Marius Kaloïe et Jean Thiam. Fuégienne de Patagonie, Aborigène d’Australie, Kali’na de Guyane, Pygmée du Congo, Kanak de Nouvelle-Calédonie, ces six-là, comme 35 000 autres entre 1810 et 1940, ont été arrachés à leur terre lointaine pour répondre à la curiosité d'un public en mal d'exotisme, dans les grandes métropoles occidentales. Présentés comme des monstres de foire, voire comme des cannibales, exhibés dans de véritables zoos humains, ils ont été source de distraction pour plus d'un milliard et demi d'Européens et d'Américains, venus les découvrir en famille au cirque ou dans des villages indigènes reconstitués, lors des grandes expositions universelles et coloniales. Racisme populaire
    S'appuyant sur de riches archives (photos, films, journaux…) ainsi que sur le témoignage inédit des descendants de plusieurs de ces exhibés involontaires, Pascal Blanchard et Bruno Victor-Pujebet restituent le phénomène des exhibitions ethnographiques dans leur contexte historique, de l’émergence à l'essor des grands empires coloniaux. Ponctué d'éclairages de spécialistes et d'universitaires, parmi lesquels l'anthropologue Gilles Boëtsch (CNRS, Dakar) et les historiens Benjamin Stora, Sandrine Lemaire et Fanny Robles, leur passionnant récit permet d'appréhender la façon dont nos sociétés se sont construites en fabriquant, lors de grandes fêtes populaires, une représentation stéréotypée du "sauvage". Et comment, succédant au racisme scientifique dominant/dominé. Expo coloniale d eMarseile en des débuts, a pu s'instituer un racisme populaire légitimant la domination des grandes puissances sur les autres peuples du monde.

    https://www.laliberte.ch/dossiers/histoire-vivante/articles/le-succes-suisse-des-villages-negres-434722

    https://pages.rts.ch/docs/histoire-vivante/9216250-sauvages---au-coeur-des-zoos-humains.html

    https://www.letemps.ch/opinions/suisse-exhibait-sauvages-geneve

    https://www.nouvelobs.com/monde/afrique/20181128.OBS6158/pendant-150-ans-des-hommes-ont-exhibe-d-autres-hommes-dans-des-zoos.html

    https://www.monde-diplomatique.fr/2000/08/BANCEL/1944

    Le statut de "sauvage" se présentait évidemment par opposition celui de "civilisé." L'un mettant en valeur l'autre. Expo coloniale de Marseille en 1922 par exemple.

    Les populations coloniales seront finalement considérées comme "civilisables" quand les besoins se font sentir de troupes coloniales  combattantes pour la première guerre mondiale...

    Joséphine Baker, en 1925, libre, intelligente, adulée et détestée va se jouer de l'image du sauvage avec sa ceinture de banane. Son spectacle "exotique" à Paris fait exploser le mythe colonial de l'intérieur par cette artiste majeure.

    Expo coloniale de Vincennes (1931) 33 millions de tickets vendus. Le "Sauvage" étant entre temps devenu "brave" indigène.

    Marius Kaloie, kanak, sera dans les années 30 parmi les derniers piégés du cirque zoologique. Un retour au XIXème siècle avec  sa troupe -brutalisée. La troupe kanak se révolte, elle aussi piégés. Des hommes ordinaires kanaks, de la vie ordinaire, douaniers et autres ayant accepté ce voyage en Europe qui a viré au cauchemar pour eux. L'exhibition n'est plus acceptée. Ligues de droits de l'homme, partis politiques: la mise en scène heurte désormais. Les kanaks sont rapatriés. Maius Kaloie reste et se marie avec une française. Magnifique symbole d'une page qui se tourne.

    La fin des zoos humains marque le début des guerres de décolonisation.

    L'image du sauvage ne passe plus effectivement  par les exhibitions.  Mais elle perdure ! Commence l'ère du cinéma et ses représentation des "sauvages" (ô King Kong!).

    Au milieu des année 1990, chercheurs et historiens ouvrent les archives coloniales. Les artistes s'emparent du sujet . Ayana V. Jackson par exemple revisite les clichés anthropologiques du XIXème siècle.

    Le barbare, c'est d'abord l'homme qui croit à la barbarie ! Claude Levi Strauss.(Race et histoire 1961) 

                               

                                                                            Sylvie Neidinger

    #sauvage,#ensauvagement,#darmanin,#macron,#kamasutra de la #presse

     

    #barbare, claude levi strauss, #sauvage,#ensauvagement,#darmanin,#macron,#kamasutra de la #presse

    #sauvage,#ensauvagement,#darmanin,#macron,#kamasutra de la #presse,#barbare,claude levi strauss

    #sauvage,#ensauvagement,#darmanin,#macron,#kamasutra de la #presse,#barbare,claude levi strauss

    #BlogNeidingerEnsauvagementSémiologie

    1) Ensauvagement : terme inacceptable dans la bouche de responsables politiques

    2) Kamasutra ensauvagé d'Emmanuel Macron contre la presse

    3)Avant " l'ensauvagement", le mythe du bon sauvage

    4) Le "sauvage" a-t-il une âme? La controverse de Valladolid

    5) Les zoos humains pour exhiber les "sauvages" jusqu'en 1930

    #photographie,ayana v #jackson,#sauvage,#ensauvagement,#darmanin,#macron,#kamasutra de la #presse,#barbare,claude levi strauss,#blogneidingerensauvagementsémiologie,#racisme

  • Le "sauvage"a-t-il une âme? La controverse de Valladolid

    Imprimer

    "Kamasutra de l'ensauvagement " dixit E Macron. Ici suite des...positions ou angles de presse du #BlogNeidinger!

    Le blog a analysé précédemment le mythe fabriqué du "bon sauvage".

    La question historique suivante est  de savoir si cet Indien que l'explorateur du XVIème siècle rencontrait sur le continent américain  avait une âme ou non. 

    Etonnant débat théologique connu sous le terme de  Controverse de Valladolid,  organisé par Charles Quint sous le pontificat de Jules III entre docteurs de la Foi. Bartolomé de las Casas et Juan Ginès de Sepulveda prônant un avis opposé.

    Le premier dénonçait les exactions contre les populations locales. Il en savait quelque chose: il avait été lui même... propriétaire/colon d'une "enconmienda" recevant terre et population autochtone avec !

    Le prêtre Antonios de Montesinos fut le premier à réagir dans  un sermon célèbre pour dénoncer la "cruauté envers des populations innocentes"

    "Lors d'un sermon du  à Saint-Domingue, suivi d'un second le , il a dénoncé les injustices dont il a été témoin en annonçant « la voix qui crie dans le désert de cette île, c'est moi, et je vous dis que vous êtes tous en état de péché mortel à cause de votre cruauté envers une race innocente »1.

    « Ces gens ne sont-ils pas hommes ? N'ont-ils pas une âme, une raison ? », demande-t-il.

    Ce sermon fait allusion aux Indiens contre lesquels les espagnols ont bataillé tout le siècle précédent, en laissant entendre que Dieu ne sera pas plus clément avec les colons qu'avec les Indiens si les colons s'adonnent à l'esclavage comme le font les Indiens. Antonio Montesinos avait commencé, à partir de 1511, à refuser les sacrements aux propriétaires d'encomienda indignes et à les menacer d'excommunication, ce qui lui aliène l'oligarchie locale, en particulier le gouverneur Diego Colomb2, le fils de Christophe Colomb.""(wiki)

    A propos Christophe Colomb soutient l'asservissement. Il  décrit les populations dites "précolombiennes" en 1492  de son point de vue intéressé:

    « Ils nous apportèrent des ballots de coton, des javelots et bien d'autres choses, qu'ils échangèrent contre des perles de verre et des grelots. Ils échangèrent de bon cœur tout ce qu'ils possédaient. Ils étaient bien bâtis, avec des corps harmonieux et des visages gracieux […] Ils ne portent pas d'armes — et ne les connaissent d'ailleurs pas, car lorsque je leur ai montré une épée, ils la prirent par la lame et se coupèrent, par ignorance. Ils ne connaissent pas le fer. Leurs javelots sont faits de roseaux. Ils feraient de bons serviteurs. Avec cinquante hommes, on pourrait les asservir tous et leur faire faire tout ce que l'on veut. »

    Au contact des européens et leurs virus- dont ils ne partagent pas les protections immunitaires- ces amérindiens  vont tomber comme des mouches. Passant de plus d'un million à quelques milliers!  (du coup, on pouvait leur accorder une âme!) 

     Les Indiens avaient tout de même bénéficié d'un immense avantage: Ils furent tout de même "rangés" dans la catégorie... humaine par le pape Paul III.

    Sans quoi effectivement  Sepúlveda n'aurait jamais parlé du "devoir de les évangéliser ni ne se serait étendu sur leur « péché d'idolâtrie».

    La belle affaire: pour rendre chrétien, il ne faut pas se tromper d'espèce...Validé: ces populations nommées sauvages, primitives apaprtiennent bien au genre humain!

    Deux  optiques s'opposent: la conversion par force (Sepúlveda) ou par conviction (Las Casas) 

    Du coup, Las Casas va devenir devant l'Histoire le défenseur de la cause indienne. " Historia de las Indias" est publié... trois siècles après sa rédaction.

     Bémol: dans le tome III, Las Casas se repent d'avoir effectivement  accepté dans ses jeunes années que les colons soient autorisés à faire entrer leurs esclaves noirs dans les encomiendas américaines. À la suite de cet aveu, il condamnera également cet esclavage, aussi injuste et inhumain que celui des Indiens. MAIS TARDIVEMENT.

    En tous cas, les Indiens étant décimés  et peu adaptés au travail physique, s'ouvre la voie du commerce du "bois d'ébène", ces africains traités comme marchandises.

    Les Portugais pratiquant ce commerce cherchent à se justifier.

    La régression est forte: plus d'âme du tout !  Un, une  esclave n'en a effectivement pas mais des gencives pour juger de la  santé générale de "la bête".

    Il, elle a un prix. Il, elle  est une chose.

    L'esclavage  est aboli tardivement. En 1875 aux USA.

    La question n'est plus de savoir si le sauvage a une âme mais si la force motrice de ces êtres humains importés comme marchandise est bonne.

    Aucune Controverse de Valladolid n'a été signalée à propos des populations africaines esclavagisées...

    Mieux valait ne pas trop théoriser religieusement sur le sort fait à ces humains chosifiés  et tellement utiles avant l'invention du...moteur.

    Utilitaires,  outils de chair et de sang.

    Moteurs humains exportés par millions. ô scandale.

     

                                                            Sylvie Neidinger

     

    #BlogNeidingerEnsauvagementSémiologie

    1) Ensauvagement : terme inacceptable dans la bouche de responsables politiques

    2) Kamasutra ensauvagé d'Emmanuel Macron contre la presse

    3)Avant " l'ensauvagement", le mythe du bon sauvage

    4) Le "sauvage" a-t-il une âme? La controverse de Valladolid

    5) Les zoos humains pour exhiber les "sauvages" jusqu'en 1930

     

  • Avant "l'ensauvagement": le mythe du "bon sauvage"

    Imprimer

    Ici, une position supplémentaire...d'analyse du " Kamasutra de l'ensauvagement de la presse " honni par E Macron.

    Soit un angle d'analyse autour d'un vocabulaire qui n'aurait jamais du se trouver dans la bouche d'un responsable gouvernemental.

    Décryptage.  Pour comprendre le terme "ensauvagement "(= humain revenu à l'état sauvage) il faut commencer par

    1) savoir d'où vient cette notion de sauvage appliquée à l'humain.

    2) dès lors revisiter le mythe du "bon sauvage". Puis comprendre  comment passe-t-on du mythe du  bon sauvage de  Dame nature au "sauvage humain de zoo" de la période colonialiste.  

    Enfin dans la bouche d'un ministre de l'Intérieur en ré-ensauvagement. 

    Sauvage est étymologiquement liée à la forêt (silva) Via l'ancien français salvage, du latin silvaticus (« de forêt, forestier »), devenu  salvatǐcus en bas latin. Soit à la  base un animal vivant dans la forêt. Appliqué à l'homme lors des premières confrontations: rencontre avec des individus même pas toujours habillés et rapidement qualifiés de sauvages ou primitifs..

    Extraits d'une excellente synthèse canadienne autour du terme "sauvage".(Canada, bien placé pour en parler avec ses populations autochtones en contact ) : 

    Les expéditions de la Renaissance mettent les européens en  contact avec d'autres "mondes" donnant un descriptif positif d'un état "naturel" contre la "culture", avec au passager le mythe positif de paradis perdu, ou celui de l'âge d'or. Une image qu'ils construisent par les récits de voyage.

    Amerigo Vespucchi (1454-1512) sur les Indien dans sa célèbre lettre intitulée Mundus novus (1503) : Ils n’ont de vêtements, ni de laine, ni de lin, ni de coton, car ils n’en ont aucun besoin; et il n’y a chez eux aucun patrimoine, tous les biens sont communs à tous.  Ils vivent sans roi ni gouverneur, et chacun est à lui-même son propre maître.  Ils ont autant d’épouses qu’il leur plaît […].  Ils n’ont ni temples, ni religion, et ne sont pas des idolâtres.  Que puis-je dire de plus?  Ils vivent selon la nature. 

    "Montaigne en 1580 cite  cette vie brutale et sauvage « qui est propre aux hommes primitifs » (Montaigne, Essais, éd. Villey-Saulnier, II, XII, 478)"..

    Après les écrivains de la Renaissance et leur tradition humaniste qui découvrent, ceux des Lumières valorisent d'autant le "bon sauvage" qu'ils critiquent la colonisation ethnocentrique, les changements sociétaux autour du progrès. 

    Toutefois ces auteurs n'ont jamais été en contact réel avec ces peuples et affabulent, se représentent leur vie supposée "pure",  libres, sensuels, polygames, communistes...

    "Ce type de récit, qui présente des forces et des personnages symboliques, servira aussi à mieux raconter la vie des hommes et à mieux rêver d’un ailleurs pour fuir l’écrasante réalité.   Au XVIIIe siècle, par la fiction du « bon sauvage », des philosophes tels que Diderot, Voltaire et Rousseau chercheront non seulement à critiquer la colonisation ethnocentrique des Européens en Amérique, mais aussi les idées de progrès et de raison au cœur même de l’idéologie des Lumières.

     Inspirés par les nombreux récits de voyages de Vespucci, Colomb, Magellan, et Gama des 16e et 17e siècles, ceux-ci, désireux de poursuivre la tradition humaniste de la Renaissance, interrogeront à travers elle de nouveaux modèles d’hommes et de sociétés.  En comparant leur monde à celui des indigènes tahitiens, brésiliens, voire canadiens, ils feront le procès de l’Europe qui, se croyant supérieure et indépassable, se donne pour mission de civiliser le Nouveau Monde.   Ce Nouveau Monde, que l’on aime dépeindre comme pur, vierge et bienheureux, sera bien sûr une représentation déformée, imaginée et amplifiée de la réalité : en effet, la vaste majorité des philosophes et littéraires n’a jamais même foulé la terre natale des « sauvages »!  Le mythe, synonyme dans ce cas d’invention et d’affabulation, reprend donc ici tout son sens.

    Libres, sensuels, polygames, communistes et bons, voilà les traits communs, mais combien caricaturaux, des habitants de ce « meilleur des mondes ».   *

    Étrangement, les penseurs du XVIIIe siècle se garderont longtemps de vouloir vérifier l’exactitude de ce genre de témoignage, car, on le sait, le « bon sauvage » ainsi présenté sert mieux à réfléchir sur l’homme, sa nature, ses facultés ainsi que sur sa société.  Sans nul doute,  Jean-Jacques Rousseau (1712-1778) est reconnu pour celui qui a le plus participé à ce mythe par la défense des idées suivantes qui traversent l’essentiel de son oeuvre:

    • « La nature a fait l'homme heureux et bon, mais la société le déprave et le rend misérable. »
    •  l’homme, foncièrement nostalgique, a toujours eu besoin de retrouver son passé: le mythe du bon sauvage lui propose l’image rassurante d’un primitif heureux qui vit du fond des âges en parfaite harmonie avec la nature.  Ainsi, ces séduisantes fantasmagories lui permettront d’échapper au réel en voyageant dans des pays imaginaires exotiques et bienheureux.   Offrant d’autres manières de penser et de vivre, cette utopie chère aux philosophes défend la recherche du bonheur individuel et collectif tout en affirmant déjà les valeurs qui seront proposées quelques années plus tard par la devise même de la Révolution française : «Liberté, égalité et fraternité ».   Si elle annonce en quelque sorte le monde rêvé de demain, elle maintient aussi d’anciennes croyances judéo-chrétiennes associées au péché originel : l’homme, rappelle La Bible, aurait connu le paradis, mais l’aurait perdu après avoir croqué la pomme, symbolisant le la connaissance.   
    • La chute, associée au mal, se trouve du coup au cœur même du « mythe du bon sauvage » : en effet, l’Européen « perverti », par sa culture énorme et sa quête incessante de savoirs — on n’a qu’à penser à l’entreprise de L’Encyclopédie —, mais aussi par son goût du luxe, aurait donc signé sa propre perte.   Insatisfaits de cette vision primitiviste, les penseurs des Lumières cesseront d’apprécier le mythe du bon sauvage pour revenir à l’idée de progrès lorsqu’ils feront la découverte et l’observation d’enfants sauvages tels que Victor de l’Aveyron .Ceux-ci firent comprendre définitivement que l’homme, privé de la compagnie des siens, ressemble d’avantage à un animal qu’à l’idéal décrit par les colonisateurs, les missionnaires et les littéraires.   Il va sans dire que les voyages et les écrits de nombreux ethnologues  de la fin du siècle contribueront aussi à briser cette représentation idyllique.    Bref, on aura compris que rien ne pouvait éclipser le Progrès et la Raison, emblèmes tout-puissants de la lutte philosophique de cette période historique éblouissante.

    A suivre, d'autres positions du "Kamasutra de l'ensauvagement" :

    La Controverse de Valladolid : les Indiens ont-ils une âme ?

    Puis les zoos humains coloniaux... 

                                                              Sylvie Neidinger

     

    #BlogNeidingerEnsauvagementSémiologie

    1) Ensauvagement : terme inacceptable dans la bouche de responsables politiques

    2) Kamasutra ensauvagé d'Emmanuel Macron contre la presse

    3)Avant " l'ensauvagement", le mythe du bon sauvage

    4) Le "sauvage" a-t-il une âme? La controverse de Valladolid

    5) Les zoos humains pour exhiber les "sauvages" jusqu'en 1930

     

  • "Ensauvagement", terme inacceptable dans la bouche d'un responsable gouvernemental. Décryptage

    Imprimer

    Quand la réalité d'un pays est éventuellement inflammable, tout responsable gouvernemental  qui se respecte, sérieux ne vient pas jeter de l'huile sur les flammes! 

    La parole politique des dirigeants politiques porte un poids symbolique fort.

    Stigmatiser au plus haut de l'Etat avec la  terminologie du "sauvage" adorée de la droite extrême  fait sombrer dans les heures sombres du populisme.

    Le ministre de la Justice Dupond Moretti ne s'y est pas trompé. Il fustige son "collègue"  le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin issu du sarkozisme.

    [Rappel. Sarkozy: cette présidence qui aboutit à la crise 2005 et ses centaines d'incendies de voitures puis la  non réelection en 2007.]

    G. Darmanin a sorti sa kärcher " Nous assistons à une crise de l’autorité. Il faut stopper l’ensauvagement d’une certaine partie de la société. Il faut réaffirmer l’autorité de l’État, et ne rien laisser passer », déclare le ministre, avant un  déplacement à Nice sur le thème de l’insécurité.

    Agir contre les comportements aberrants, rétablir la règle de l'Etat (telle  cette crise des Tchétchènes de Dijon qui entendaient faire régner leur ordre) est une bonne chose, stigmatiser en est une autre.

    Employer un terme  de classification du genre humain  du 19ème siècle comme le pratique et le confirme  G Darmanin  n'est pas concevable en 2020.

    Acquitator, le célèbre avocat connait le poids des mots. Intelligent, il comprend les enjeux. Il a réagi.Pourquoi ces joutes verbales au sommet de l'Etat ?

    Doit-on penser que le gouvernement Macron  se sarkozise? Qu'il  usite volontairement du vocabulaire de l'extrême-droite en vue des prochaines présidentielles 2022? 

    Alors, quel jeu électoral dangereux.

    Le terrain est effectivement très chaud. Trop chaud pour ce vocabulaire inflammable.

    "Ensauvagement" est un dérivé du vocable chevènementiste de "sauvageon" dans les années 90.

    Doit-on lire que Emmanuel Macron démarre sa campagne présidentielle autour de cette thématique, en  allant racler le sable sur les terres d'extrême-droite?

    Il est évident que Gérald Darmanin ne peut vivre sa vie vocabulariale gouvernementale sans validation présidentielle. E Macron contrôle la moindre mouche qui vole...

                          EN MEME TEMPS TOUT ET SON CONTRAIRE

    Observation: une répartition des rôles s'est installée EN MEME TEMPS au sein du même gouvernement Castex: Gérald  Darmanin, ministre de l'Intérieur avec sa thématique d'extrême-droite, Eric Dupond-Moretti à la Justice représentant le droit. Dont  le "droit- de-l'hommisme" de gauche. L'ancien avocat connait bien la réalité sociale et signale l'impossibilité ABSOLUE de dire n'importe quoi.

    Emmanuel Macron lui  est entré dans la partie, sans le dire.

    Il joue lui  balle au centre puisqu'il minimise volontairement en parlant d'incivilités pour des... crimes.

    Jean Castex lui réclame d'agir plutôt que parler. 

    Certes mais attention,  certains mots missiles sont eux-mêmes des... actions

    Les idées brunes sont montées dans les années 30 à coup de ...discours.

    Quel jeu électoral dangereux! 

    Si la séquence "linguistique" est volontaire:  c'est du sous-machiavel 

    Si la séquence est involontaire: "quelle pétaudière" aurait dit le Général de Gaulle...

    La séquence divise, affaiblit  La République en Marche. A juste titre.

                                                           Sylvie Neidinger 

     

    Suite : Emmanuel Macron président méprisant se permet d'....ironiser sur le "Kamasutra de l'ensauvagement" en.... attaquant la presse  

    Les policiers craignent une sarkozisation :une politique du chiffre

     

    #BlogNeidingerEnsauvagementSémiologie

    1) Ensauvagement : terme inacceptable dans la bouche de responsables politiques

    2) Kamasutra ensauvagé d'Emmanuel Macron contre la presse

    3)Avant " l'ensauvagement", le mythe du bon sauvage

    4) Le "sauvage" a-t-il une âme? La controverse de Valladolid

    5) Les zoos humains pour exhiber les "sauvages" jusqu'en 1930

     

     

  • Bayrou récompensé, la juge qui le mit en examen...licenciée: timing?

    Imprimer

    Alors que François Bayrou se voit attribuer un improbable Commissariat au plan, sorti de la naphtaline  des années 50, la juge qui le mis en examen en 2019 pour détournement de fonds publics - lui et d'autres cadres du Modem, se voit licenciée au bout de trois jours de fonction.

    Charlotte Bilger  avait en effet accepté un poste de conseiller spécial auprès du nouveau ministre de la Justice Eric Dupond-Moretti.

    Embarassant..;

    D'autant  que la  magistrate avait  renoncé (pour  intégrer la gouvernement) à prendre la prestigieuse présidence de la cour d’assises de Paris qui lui était destinée en septembre pour rejoindre le cabinet d’Eric Dupond-Moretti.

    Bizarre guet-apens qui élimine si facilement la magistrate et du cabinet ministériel et de la présidence de la cour d'assises.  D'une pierre deux coups alors que s'installe F Bayrou dans sa nouvelle fonction accordée par son amitié avec le président de la république.

    Le chef du parti centriste  dit "ne pas chercher le pouvoir" Logique, car on le lui donne ! 

    Et l'appui du modem acquis à E Macron  pour la future campagne présidentielle 2022.

     

                                                              Sylvie Neidinger

    (capture/ article cité en lien)

    françois #bayrou,commissariat au plan,e #macro,charlotte #bilger,détournement de fonds publics,#modem lrem

                                                                     

     

  • Mascarade sans masque

    Imprimer

    Les propos de la candidate Agnès Buzyn deux jours après sa défaite, le 17 mars dernier, en plein début de confinement ont totalement affolé la population.

    Vexée de n'arriver que 3ème lors du premier tour des municipales, elle sort le lance-flamme verbal. Elle dit se retirer "en raison de la situation sanitaire et dans les hôpitaux ».« C’est ma part de liberté, de citoyenne et de médecin. » L’avait-elle donc perdu, ce libre arbitre, durant son aventure électorale ? Ses propos le laissent deviner. « Depuis le début je ne pensais qu’à une seule chose : au coronavirus. On aurait dû tout arrêter, c’était une mascarade. La dernière semaine a été un cauchemar. J’avais peur à chaque meeting. J’ai vécu cette campagne de manière dissociée. »(citation)

    Elle créé elle-même un véritable "bad buzz" puisque Agnès Buzyn  accuse le gouvernement auquel elle participait au premier plan en tant que Ministre de la Santé, d'avoir su et pas agi, laissant la France dans un  moment de sidération face à une telle dualité. En résumé, elle s'accuse...elle-même ! La séquence est lunaire.

    Elle déclenche un tollé général.

    Le corps médical qui n'a pas été protégé par les masques manquants, qui a vu des décès dans ses rangs, a immédiatement porté plainte devant la CJR contre elle et le gouvernement.

                      PAROLE POLITIQUE GIROUETTE DEVALORISEE

    Pour le second tour, en mai, alors qu'elle... repart en campagne, la candidate parisienne rétropédale et se contredit. Elle regrette d'avoir utilisé le terme "trop fort" de mascarade.

    D'une part, le mal est fait: elle n'est pas une gamine mais Ministre de la Santé en période de pandémie puis candidate. Elle devra s'expliquer.

    D'autre part le terme de mascarade n'était pas seulement  trop fort mais juste...ignominieux dans la situation épidémique. D'autant que les masques MANQUAIENT. On reprend ici la définition précise:

    #mascarade,agnès #buzyn,#coronavirus

    En période covid-19, comparer la situation à  un "défilé de personnes déguisées et masquées" est improbable. 

    Le divertissement de la Maschera d'origine italienne se meut, historiquement en ballet de cour, les aristocrates adorant se montrer et se déguiser. On a encore   une image, au 21ème siècle contemporain, de ce divertissement.... le carnaval de Venise!  En bonne inversion sociale (= carnaval) tout un chacun peut jouer ce jeu du déguisé (souvent en habits 17ème)  se pavaner caché derrière un masque.

    Une mascarade est aussi, dans la définition étymologique, un déguisement étrange, une comédie hypocrite et TROMPEUSE.

    Effectivement...TROMPEUSE là est le problème.

    Il est certain que Agnès Buzyn, médecin, semble s'être fourvoyée en politique (par orgueil?)  Avec cette mascarade, elle représentera probablement devant l'Histoire le degré zéro  de la parole politique crédible. 

    Les soignants qui lui demandent des comptes par voie judiciaire ne vont certainement pas se contenter de ses regrets d'avoir usité cette terminologie méprisante, décalée, odieuse, contradictoire.

    Tout simplement parce qu'un responsable politique de premier plan-ici Ministre de la Santé, en période pandémique de surcroît- ne peut PAS dire n'importe quoi, puis s'en excuser. Tellement facile.

    Que dire dès lors de l'affirmation récente de Emmanuel Macron annonçant qu'il n'y a jamais eu de problème de masque !? Ce qui est faux rétorquent les soignants.

                                              Sylvie Neidinger

                          

                                 COVID 19

  • François de Closet fustige la génération des "boomeurs" qui en veut...toujours plus!

    Imprimer

    L'écrivain renvoie dans les cordes -vertement- ceux de la génération d'après-guerre qui réclament à la société d'en faire encore ...plus pour eux. Plus, plus, plus ++++++

    En cause: une tribune parue dans le Monde, signée par 150 personnalités environs  réclamant à la société une "révolution de la longévité". Soit d'en faire encore plus pour les aînés, pour les "boomeurs" nés à partir de 194 : des néo-vieux. Les Christian Estrosi, Axel Kahn, Michel Drucker...Le covid-19 leur a donné un coup de blues...Plus, plus plus .++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++

    Furax le  vieux vieux François de Closet tape du poing sur la table ! Il répond en boomerang  dans le même journal le Monde, renvoie dans ses cordes la génération "prédatrice" selon lui. Plus, plus, plus ++++++++++++++++++++++++

    Une génération qui a bien vécu, bénéficie de retraites, a  bien creusé le déficit aux dépends des autres générations plus jeunes sur la tête desquels la dette des anciens pèse.."Il dénonce  "une « génération prédatrice », toujours avide de son bien-être, « qui laisse à ses descendants une nature dévastée et 2 000 milliards d'euros de dettes accumulées sans la moindre justification ». Réclamer 10 milliards de plus après la crise du coronavirus relève pour lui de l'indécence, alors même « que les budgets explosent de partout ». « N'éprouvent-ils pas de la gêne, pour ne pas dire de la honte, en regardant leurs enfants et petits-enfants ? » s'indigne-t-il avant d'exprimer toute sa gratitude vis-à-vis « des moins de 60 ans qui ont accepté ce sacrifice, qu'ils vont payer très cher, pour nous sauver »"

    Michel Drucker octogénaire signataire  anime d'ailleurs toujours des émissions. Il pourrait laisser la place à plus jeune, non?+++++++++++++++++++++++++++

    Les jeunes jeunes  montent au créneaux contre une "politique de vieux, par les vieux, pour les vieux"

    Vrai! La crise covid-19 est juste terrible pour les jeunes. Les scolaires n'ont toujours un accès normalisé à l'école en raison d'un protocole sanitaire délirant (ô scandale)  Les jeunes  souffrent: finis les petits jobs d'étudiant, les stages, les postes d'apprentissage. Quelle insertion professionnelle pour les diplômés 2020? 

    François de Closet a eu raison de renvoyer à ses actuels privilèges la génération qui a tout obtenu. Et en veut toujours plus....Plus, plus, plus !

                                Sylvie Neidinger

     

                              COVID 19

  • Services publics hexagonaux défaillants sous covid: Education Nationale

    Imprimer

    Certains  services publics  dont l'Hexagone  se vante régulièrement ont montré des lacunes pendant la pandémie et lors de la reprise. Au regard d'autres secteurs  de la société, plus actifs.

    L'hyper protection personnelle de certains fonctionnaires  semble avoir dominé ce alors que la Fonction Publique hospitalière poursuivaient elle - ô combien- l'activité malgré tout, avec l'énergie qui est la sienne. Soignants applaudis chaque soir.

    La POSTE: le courrier qui ne partait pas, renvoyé à l'envoyeur (cela s'est vu). Surtout le scandale des   bureaux de poste fermés  alors que le service de réglement/paiement des retraites et autres  prestations passe  par ces guichets.  Les zones rurales et périphériques gravement impactées par ces bureaux fermés. Des bureaux ouverts mais avec services de sécurité en renfort (normal) genre cerbères (pas normal)  qui ..tutoient le client: stupéfiant.

    Les MUNICIPALITES. Premier parmi tous les Services publics... Certaines mairies  refusent de réouvrir les écoles. Au point de se voir traînées en justice par l'Etat. Marseille. Bobigny.

    L'Education Nationale  présente  elle  une reprise difficile. Totalement déconnectée. Certes un protocole sanitaire  délirant  a été concocté par des hauts fonctionnaires du Ministère  en surchauffe. Un ensemble normatif de 75 pages dit-on  qui a refroidi personnels et maires rendant la reprise  impossible.

    Alors que l'accès à l'école à tous est un droit, seuls quelques enfants reprennent et quelques jours par semaine par roulement: incompréhension des parents. Les enfants handicapés eux ne reprennent pas le chemin de l'école

    Le retour s'apparente à de la garderie ! 

      POURQUOI CES ATTEINTES A l'EDUCATION DES ENFANTS? QUE LEUR FAIT-ON ?

    Les parents pointent aussi un personnel de l'Education Nationale en retrait en raison de  ceux  qui ne veulent pas retourner travailler.

    Seulement 50% a repris le travail ! Le mammouth Education Nationale reste dans sa grotte :(JDD 8/06/20) "Depuis le 11 mai, seuls 27% des écoliers et 18% des collégiens ont été accueillis en classe. Bien souvent à temps partiel, à raison d'un ou deux jours par semaine. Parmi les parents, désormais plus nombreux à vouloir remettre leurs enfants à l'école, le mécontentement monte. Les enseignants sont parfois montrés du doigt. "Une partie ne veut pas retourner à l'école pour un mois, parce que ça les ennuie ou qu'ils ne veulent pas faire garder leurs enfants, estime un médecin. Le mammouth existe!"

    Le ministre de l'Education Nationale fustige lui-même les profs

    De nombreux profs ont disparu de la circulation, planqués. Et refusent de reprendre le travail ( mais ne refusent pas le salaire...)

    La réouverture semble  un enfer pour les familles. Certains ont même organisé des classes sauvages dans la forêt pour dénoncer le dysfonctionnement du système éducatif!

    Les pédiatres disent ne pas comprendre cette atteinte aux droits éducatifs. La société française de pédiatrie réclame le retour rapide à l'école de tous les enfants

    Idem. Les enfants doivent  rejouer entre eux. Les normes sanitaires appliquées à outrance angoissent les petits. Au résultat, les enfants ne vont pas bien.

    Que fait-on à l'enfance? Alors que les adultes reprennent leur mode social "relativement" normal certes avec masque, les enfants sont toujours séparés strictement. D'où le nombre très faible accueilli en milieu scolaire.

                    GENERATION COVID : GENERATION SACRIFIEE ? QUEL VOCABULAIRE...

    La crise covid est terrible également  pour les lycéens, étudiants également qui ne trouvent plus de stage, plus de contrats en alternance. On commence de parler de "génération sacrifiée". Génération covid aussi ...Quel vocabulaire.

    Dans le genre surprise, alors que l'Education Nationale ne favorise pas la reprise scolaire pour tous, les enseignants ont reçu par le site Eduscol  qui leur est dédié une note du Ministère  qui invite les enseignants à signaler les élèves qui mettraient en doute les actions de l'Etat dans la crise covid-19. Un mode d'emploi de reprise très pointilleux (à l'image des 75 pages de normes)

    Les enseignants s'insurgent !

    Juste glaçant, alors que l'enseignement de base n'est plus (ou mal) assumé de voir un Etat donner beaucoup d'importance à la manière dont il est perçu. Jusqu'à demander aux personnels la délation si une discussion de classe critique le-dit Etat.  C'est juste totalitaire comme démarche. Inadapté à la situation surtout.

     

                                                                     Sylvie Neidinger

    education nationale,la poste,#enfants,#eduscol,generation covid,pas de classe,malaise des enfants,mairies,#bobigny,#marseille,mammouth éducation nationale

     

                                             COVID 19

                    

  • E. Macron en flagrant délit de mensonges: masques, Edouard Philippe...

    Imprimer

    Emmanuel Macron, dans un doc diffusé sur BFM ce lundi est en grave délit de mensonge. Selon lui, il n'y a a pas eu de pénurie de masques en France, contredisant les faits:

    - les soignants disent le contraire. D'ailleurs des millions de masques potentiellement utiles ont été brûlés en mars, alors qu'ils pouvaient servir !

    - les préfets venaient parfois au pied des avions en provenance de Chine "piquer" les masques commandés au nez des régions. Problèmes diplomatiques avec la Suède aussi par  le blocage à Lyon de masques fabriqué pour ce pays par  Mölnlycke !

    Le Ministre de l'Intérieur reconnait lui-même la réquisition de masques à l'aéroport de Mulhouse -Bâle etc.

    Une longue succession de faits.

    Cette phrase menteuse prononcée par le chef d'Etat en son Palais fait massivement bondir...Particulièrement les soignants, l'opposition, Twitter.

     

     

                             MACRON: FLAGRANTS DELIT DE MENSONGE

    Très récemment le Président de la République avait également  produit une contre-vérité: dénigrer dans son dos son premier ministre à la presse.

    Totalement lunaire selon  l'opposition.

    Pourquoi cette perte de nerfs de la part du N°1Les sondages s'inversent, font passer Edouard Philippe devant. "Jupiter" -qui se vit unique et parfait à la tête de la pyramide- accepte mal. 

    Gérant visiblement avec difficulté sa relation avec son premier ministre, il avait directement téléphoné à plusieurs rédac-chefs !!!!

    Comme un  enfant :pour dire que la décision parlementaire  du vote en urgence sans débat ne provenait pas de lui mais de  son PM.     

    Comme un enfant : "c'est pas moi c'est lui!" 

    Il le saborde face aux journalistes!  Délirant (surchauffe?):  un président  téléphone à la presse pour dire du mal de son Premier Ministre, laisser penser qu'il va s'en débarrasser.

    Puis vient  se contredire,  faire le matamore: avec une puissante morgue affirmer qu'il n'a jamais téléphoné aux rédacteurs! Le président  Macron reprend la terminologie de la "fake-news" dont il use et abuse au point d'en être lui même  régulièrement producteur!

    Il ose même au final nommer "petite musique indécente" les infos qui signalent sa mésentente avec Edouard Philippe ! Bizarre....Il dément fermement

    Au fait cela se nomme comment un trouble de la personnalité qui divise un individu en plusieurs entités: le trouble de celui (E Macron)  qui donne une info et dans le même temps attaque pour mensonge ceux qui transmettent strictement  la même info?

                                                                        Sylvie Neidinger

    https://www.franceinter.fr/endeuilles-par-le-covid-19-des-medecins-generalistes-estiment-avoir-ete-trahis-par-l-etat

     

     

     

     

                                                          COVID-19

                    

  • Rappel DIX ministres de Macron étaient en campagne électorale en plein coronavirus

    Imprimer

    Rappel- En pleine crise du coronavirus, Emmanuel Macron envoie la ministre de la Santé à la conquête de Paris. Surtout il envoie  en tout 10 ministres en campagne électorale. Dont le premier ministre.

    Combien de masques, de gants, de gel distribués pour ces élections municipales ?

    https://duboutduborddulac.blog.tdg.ch/archive/2020/03/24/france-elections-municipales-combien-de-tonnes-de-gel-hydroa-305257.html

    Un collectif de 600 médecin C19, un malade portent plainte devant la CJR.

     

                                                                  Sylvie Neidinger

    Capture.JPG

     

    "macron,#élections municipales,#ministre,#coronavirus,#crise

     

    RUBRIQUE #CORONAVIRUS 2020 Covid-19

  • Trois CHUTES FINALES: DSK, FILLON, GRIVEAUX

    Imprimer

    Et de trois ! Après DSK, Fillon: Griveaux.

    CHUTE DSK en 2011. Alors qu'il allait être choisi comme candidat socialiste à l'élection présidentielle -probable président de la république- il est accusé de viol par une employé d'un hôtel de New-York.  Début des affaires sexuelles de Dominique Strauss-Kahn dites   du Carlton, Sofitel.  FMI touché aussi car l'individu avait invité des prostituées dans son bureau américain. Les langues se délient. L'individu pratiquait l'échangisme aussi. Une telle addiction privée était évidemment  incompatible avec la fonction présidentielle. Il se disait alors que les services secrets français avaient eu potentiellement leur rôle dans ce dézingage intervenu dans un hôtel certes américain mais  d'une chaîne française...DSK n'est JAMAIS revenu à la politique. En 2020 il est pris dans l'affaire #LSK, une escroquerie en bande organisée.

    CHUTE FILLON en 2017. Alors que Fillon sort vainqueur de la primaire, il subit dans la foulée une attaque médiatique en règle, puissante, rapide.  Les  faits de vie privée incriminés n'intéressaient jusque là ni la justice, ni les médias français avant le résultat  cette primaire. S'engage alors  un impressionnant  blitzkrieg. Même les délais rapides  de la justice sont hors normes. L'électorat de droite en reste marqué troublé. Convaincu d'une action concertée. Fillon parle de forces puissantes qu'il a certainement dérangées (cf pour  son attitude bienveillante avec la Russie?) Mais ne peut rien démontrer. Ceux qui citent l'entourage médiatique de Emmanuel Macron (Niel, BFM ...) dans des ouvrages comme à l'origine du dézingage ne peuvent clairement démontrer un complot. Bizarrerie de date: le procès Fillon est programmé prochainement:  la semaine des élections municipales!  F Fillon  s'est mis en retrait de la politique.

    CHUTE GRIVEAUX en 2020 : une sexetape de B Griveaux sort. L'affaire explose le jour de la Saint-Valentin. L'individu renonce à la mairie de Paris. Le débat fait rage entre bien évidemment la légalité: l'atteinte à la vie privée. Et l'accusation de légèreté. Nombreux  tels Barbier (cf " il n'a que ce qu'il mérite") ou  July (qui traite l'individu de "con") trouve que cet acte n'est pas digne de son engagement politique. Quand un individu  est à ce niveau de la politique (fonction quasi ministérielle d'ancien porte parole)  il ne se masturbe pas forcément devant une maîtresse en se laissant filmer et en lui envoyant le film par une appli. Ce,  après en  avoir fait des louches sur sa vie familiale en exposant carrément sa propre famille (ses enfants!) dans Paris Match. Ce que tous les politiciens ne font pas (exposer sa famille au premier plan dans un magazine people). Une incohérence  d'image  effectivement.

    Il est un véritable...cinéaste car ayant enregistré...plusieurs vidéos sexuelles!

                              SONDAGES PAS TENDRES AVEC GRIVEAUX 

    Les sondages ne sont pas tendres dans la ligne de Serge Jul: une majorité pense que Griveaux n'a que ce qu'il mérite.

    Qui sont les protagonistes?

    *D'une part, l'activiste russe Pavlenski . Rappel: il fut  accueilli en France par.... François Hollande, dans sa détestation présidentielle de Poutine car l'activiste -psy!- était violemment anti-Poutine, ami des Pussy Riot etc.... Macron vient aujourd'hui accuser les russes de manipulations . Rires à Moscou contre les réactions du  pouvoir français Les russes se moquent des "hypocrites à tous étages".

    *La dame par qui le scandale arrive serait bien la compagne de Piotr Pavlenski, Alexandra  de Taddeo dont la mère confirme que sa fille  entretenait bien une relation avec B Griveaux.

    Le grivois semble s'être fait piéger comme un débutant. Et ça voulait  diriger la mégapole de Paris? Le temps préhistorique des années Mitterrand ou Chirac est révolu. Tout responsable politique le sait. Griveaux trop léger, sûr de lui, méprisant, l'avait oublié.

                                                    Sylvie Neidinger

                    

    https://www.cnews.fr/france/2020-02-14/les-affaires-de-moeurs-qui-ont-secoue-la-politique-francaise-927251

    https://www.rtl.fr/actu/politique/benjamin-griveaux-de-dsk-boy-et-figure-de-la-macronie-a-candidat-dechu-7800093883

    https://www.lepoint.fr/politique/la-malediction-des-strauss-kahniens-17-02-2020-2362980_20.php

  • L'élitisme "à la française" a bien protégé la pédophilie

    Imprimer

    Selon un témoignage réel que je recueillis de vive voix il y a une vingtaine d'année d'une estimable personne, en lien avec  la Direction de  la Protection de la Jeunesse, Ministère de la Justice,   la pédophilie était...fort bien vue dans le microcosme local de la capitale. "On ne peut pas  faire grand chose  côté Justice, me disait ce professionnel découragé,  les protections de la pédophilie sont très puissantes à Paris. C'est difficile"

    La personne était écoeurée des affaires  judiciaires étouffées tel le scandale public de  Jack Lang au Maroc, entre beaucoup d'autres dossiers  dont ce pro avait connaissance et bien évidemment ne partageait pas, secret professionnel oblige. Chape de plomb.

    La pédophilie touche traditionnellement TOUS les milieux liés à l'enfance tels l'Education Nationale, l'Eglise... mais pas seulement.

    Les délinquants "puisent " dans leur vivier.  A cette époque carrément  à la vue de tous comme l'affaire Franck Demules, cette  victime publique du pédophile Hennion.  En 2009 il publie aux Editions du moment  Un petit tour en enfer.  Entre 1977 et 1986, de ses 10 à ses 18 ans, il a été abusé par Christian Hennion, alors journaliste à Libération.

    Ce qui choque ici et ce que démontre l'affaire Matzneff est cette accointance, tolérance pour l'intolérable.  On  cite donc   les nombreuses affaires françaises dans des milieux qui valorisaient cette "utilisation" (illégale) de mineurs:  Hamilton, le couple Bergé-Yves Saint-Laurent et leur Villa Majorelle, les  années Mitterrand,  les soixante huitards type Cohen-Bendit, l'affaire étouffée du Coral et des pontes de la mitterrandie, Jack Lang cité   ici aussi pour Coral. Idem Matzneff !! 

                        LA DERIVE SOIXANTE HUITARDE ...DOLTO  

    Des lieux de vie animés par les mouvements d'antipsychiatrie des années 70 sont concernés (Affaire Père Jaouen) . Dolto, Foucault pris dans le même panier. La psychanalyste Dolto avait signé une pétition pour libérer des pédophiles notoires et racontait souvent n'importe quoi (dont les propos de 1979). Elisabeth Roudinesco analyse aujourd'hui  ici les accointances théoriques des praticiens avec la pédophilie, une véritable dérive idéologique: Comment réagissez-vous à la polémique autour de certains textes de Françoise Dolto publiés dans le Canard enchaîné en janvier ?Françoise Dolto tenait souvent des propos insensés, notamment quand elle a commencé à être célèbre et qu’elle répondait n’importe quoi à n’importe qui. Dans toutes les citations bien connues, recueillies depuis des lustres sur Internet, c’est toujours la même litanie : elle prend les enfants pour des adultes parce qu’elle leur reconnaît, à juste tire, un statut de sujet, confond l’inconscient avec le conscient et accumule des cas particuliers tirés de sa clinique, comme si elle s’adressait à un cercle d’initiés : les femmes battues désirent «inconsciemment» être battues, les enfants aiment séduire «inconsciemment» les adultes, notamment leurs pères, etc.

    L'enfant version Dolto serait une personne  et donc maître de son corps? Belle aubaine pour les pédophiles ! "L'enfant qui chercherait à le séduire Lui le bel adulte "est effectivement un leitmotiv du discours de justification chez Matzneff. Voici le parfait signe de la perversion. Le délinquant se dit tellement séduisant que même un enfant le désire !

    Matzneff - mêlé  depuis longtemps à de véritables affaires  judiciaires de pédophilie- qui "consomme" de jeunes garçons  en Asie et s'en vante dans ses écrits  passe pourtant  sa vie sans être inquiété par la Justice. Un peu questionné  mais protégé. Il continue à publier ses livres  chez Gallimard, (éditeur de pédophilie dans le texte)  émaillant même ô perversion, ses écrits de messages codés à ses victimes ! 

     Denise Bombardier  avait dit elle clairement son fait à G.  pédophile de salon sur le plateau d'Apostrophes  il y a plusieurs années sans trouver le soutien de Bernard Pivot. La québécoise  se prit  même une bordée d'injures du microcosme parisien (Philippe  Sollers etc.)

    Jusqu'au livre d'une femme courageuse paru en janvier : Vanessa Springora.

     

      VANESSA SPINGORA EMPLOIE LA METHODE DU "PREDATEUR G": PAR UN   LIVRE, ...COMME FLAVIE FLAMENT!

     

    La France est incroyable de "détours". Deux  femmes victimes vont faire bouger les lignes. Comment ?? En employant la méthode des pédophiles artistiques soutenus par le microcosme parisien: écrire des livres ! Et c'est seulement à ce moment là que leurs "fictions"  ramènent au réel du scandale.

    Juste parce que des....livres sont écrits,  la "France qui décide"commence enfin à se regarder dans le miroir !!! Par le miroir de la littérature, ô France des Lumières, ô miroir de la Galerie des Glaces...

                                                   TROIS FEMMES ECRIVENT

    Vanessa Springora prend  donc le chasseur à son propre piège : elle couche M. G (pas l'ange Gabriel..) par écrit, dans un roman autobiographique. Le scandale éclate.

    La parole se libère jusque dans le sport avec le livre de Sarah Abitbol contre Monsieur O (Monsieur Ordure!) On se souvient de celle qui a courageusement ouvert le ban Flavie Flament qui  dénonca David Hamilton  le photographe britannique  délétère post  68 des jeunes filles en fleurs. 

    Il fallait une sacrée dose de courage de la part de ces femmes marquées à vie. Au risque de leurs relations familiales. Flavie Flament s'est fâchée  avec sa mère postérieurement au livre (accusée d'avoir laissé une jeune ado dans les mains du prédateur juste parce qu'il était connu) Idem  Vanessa Springora vient de  perdre son père suite à la publication du livre.

                                               L'ENQUETE DU   NEW-YORK TIMES 

    La société française de 2020 (celle des Gilets Jaunes anti-élite  et ...pas seulement !)  n'est plus prête à accepter les dérives  dites "parisianistes" (de parisiens  souvent montés de leur province. L'un n'empêche pas l'autre!)  qui s'accaparant le pouvoir économique, politique, éditorial, médiatique, journaliste, culturel, décidant de leurs propres  normes d'acceptabilité en dépit des Lois.

    Quel média a soutenu Denise Bombardier en son temps ? Le traitement médiatique des  infos sur les affaires pédophiles tenait du caricatural : depuis les années 70 la presse de gauche soutenait le plus souvent  pédophilie. Souvent celle d'extrême-droite dénonçait. Et globalement rien 

    En France, certains membres de la "soit-disant" élite se devaient de "consommer" des enfants mineurs filles ou garçons tels des ogres voraces. Ou  de dire par la médiation d'un livre ou d'un art combien la pédophilie est sublime (Dolto, Cohen-Bendit et les autres..) 

    Ils avaient la capacité d'étouffer  les dossiers de pédophilie.OUI L'élite française est  au bien  banc des accusésOn apprécie infiniment le titre de l'article de  du New-york Times publié le 11 février 2020 : "Un écrivain pédophile — et l’élite française — sur le banc des accusés"

    Le journal Libération a fait difficilement et tardivement son autocritique.

    Grâce aux victimes courageuses, la parole a enfin  trouvé son chemin.

                                                         Sylvie Neidinger

     

    Le coup de balai se poursuit .

    -Cinéma démission de la direction des Césars au regard de l'affaire Polanski.  En sports Démission Gailhaget +enquête

    -Christophe Girard, adjoint de Anne Hidalgo interrogé sur ses soutiens à Matzneff

     

    NY T.JPG

    SUITE

    Août 2020 Affaire Girard ami de G Matzneff

    https://www.nouvelobs.com/politique/20200816.OBS32238/un-homme-accuse-christophe-girard-d-abus-sexuel-lorsqu-il-avait-16-ans.html

     

     

    RUBRIQUE POLICE JUSTICE

     

  • Blasphème: la ministre de la Justice Belloubet n'a pas démissionné malgré sa faute de Droit

    Imprimer

    Nicole Belloubet, Garde des Sceaux du gouvernement Macron a dérapé sur le droit au blasphème qui est légal dans ce pays. Elle s'est fourvoyée, en lançant même une enquête sur ...l'ado à l'origine du problème médiatique et issu des réseaux sociaux.

    Question: le Président Macron- qui se mêle de tout- était-il derrière cette position communautariste non conforme au Droit  de sa ministre

    Le 29 janvier dernier sur Europe1 la Garde des Sceaux  prend une positon inique. Selon elle "l'insulte à la religion serait évidemment une atteinte à la liberté de conscience";

    Mme Belloubet  heurte un principe juridique fondamental déjà réglé sous Voltaire.  En France la critique de la religion  (= blasphème) n'est PAS un délit.

    Elle incita même le parquet de Grenoble  à une enquête sur ...l'ado pour "provocation à la haine raciale", afin,  de "vérifier si les propos tenus sur la vidéo diffusée [par la jeune fille] sont de nature à recouvrir une qualification pénale ou s'inscrivent dans la liberté d'expression reconnue à chacun et constituant un principe à valeur constitutionnelle"!!!!

    L'hebdomadaire Marianne démonte les arguments de la ministre: je reproduis ici in extenso la démonstration juridique :

    De quelle qualification pénale parle le ministère public ? Le procureur fait ici référence à l'article 24 de la loi du 21 juillet 1881 sur la liberté de la presse, qui s’applique par extension à toute forme d’expression. Cette dernière a été modifiée par la loi Pleven de 1972, qui a introduit dans le droit français le délit de provocation à la haine. L'article 24 de la loi prévoit ainsi que "ceux qui auront provoqué à la discrimination, à la haine ou à la violence à l'égard d'une personne ou d'un groupe de personnes à raison de leur origine ou de leur appartenance ou de leur non-appartenance à une ethnie, une nation, une race ou une religion déterminée, seront punis d'un an d'emprisonnement et de 45.000 euros d'amende ou de l'une de ces deux peines seulement".

    De quelle qualification pénale parle le ministère public ? Le procureur fait ici référence à l'article 24 de la loi du 21 juillet 1881 sur la liberté de la presse, qui s’applique par extension à toute forme d’expression. Cette dernière a été modifiée par la loi Pleven de 1972, qui a introduit dans le droit français le délit de provocation à la haine. L'article 24 de la loi prévoit ainsi que "ceux qui auront provoqué à la discrimination, à la haine ou à la violence à l'égard d'une personne ou d'un groupe de personnes à raison de leur origine ou de leur appartenance ou de leur non-appartenance à une ethnie, une nation, une race ou une religion déterminée, seront punis d'un an d'emprisonnement et de 45.000 euros d'amende ou de l'une de ces deux peines seulement".

    Cette loi pose bien une limite à la liberté d'expression, telle que la Déclaration des droits de l'Homme et du citoyen – à valeur constitutionnelle en droit français – la définit. Les articles 10 et 11 de la DDHC affirment, d'une part, que "Nul ne doit être inquiété pour ses opinions, même religieuses, pourvu que leur manifestation ne trouble pas l’ordre public établi par la loi", et, d'autre part que "la libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l’homme : tout citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement, sauf à répondre à l’abus de cette liberté dans les cas déterminés par la loi". Mais cette limite ne concerne qu'une discrimination "à l'égard d'une personne ou d'un groupe de personnes".

    Avec la loi Pleven de 1972 s'est donc posée la question de savoir si insulter une religion, ses symboles ou ses figures revenait à insulter ses adeptes, ce qui tomberait sous le coup de la loi. Les tribunaux ont clairement répondu par la négative, notamment lors du procès intenté à Charlie Hebdo en 2007, après la publication des caricatures de Mahomet. Dans son jugement du 22 mars 2007, confirmé en appel en 2008, le TGI de Paris avait ainsi affirmé : "En France, société laïque et pluraliste, le respect de toutes les croyances va de pair avec la liberté de critiquer les religions quelles qu’elles soient et avec celle de représenter des sujets ou objets de vénération religieuse ; le blasphème qui outrage la divinité ou la religion, n’y est pas réprimé à la différence de l’injure, dès lors qu’elle constitue une attaque personnelle et directe dirigée contre une personne ou un groupe de personnes en raison de leur appartenance religieuse."

    La droite ironise sur le fourvoiement juridique de la ministre de la Justice. Le sénateur  PR Retailleau lui signale que l'on est en France et pas en ....Arabie Saoudite !

    Charlie Hebdo évidemment concerné ne "rate" pas la ministre caricaturée.

    En résumé, le blasphème qui outrage la divinité ou la religion n'est pas réprimé dans l'hexagone. Ce depuis Voltaire on le rappelle. C'est même un fondement de la liberté de penser.

    Mme Belloubet alors qu'elle doit porter le Droit - par principe non louvoyant..- n'a pas eu le courage de démissionner...La macronie s'embrouille chaque jour un peu plus dans des procès en amateurisme ou incompétence.

    Rappel: Mme Belloubet première adjointe de l'ancien maire est par ailleurs visée par une plainte pour prise illégale d'intérêt par la ville de Montpellier pour la création de la Cour d'Appel dans cette ville qui lui est proche.

                                                                        Sylvie Neidinger

    belloubet.JPG

    Surréaliste puisque la Garde des Sceaux ayant dérapé, le Droit se voit  "réaffirmé" par une bouche ..politique ! Macronie en déliquescence ! 

    #blasphème,#belloubet,#macron,parquet,garde des sceaux,ministre d ela justice,mila,#voltaire,#macronie

     

  • France en farce électorale : la date du procès Fillon détonne

    Imprimer

    Vous avez dit démocratie?  La macronie fait fort! 

    La date du début procès Fillon a été établie ....quelques jours avant les élections municipales. Du 24 février au 11 mars 2020. Cela dévalorise les Institutions. La Droite d'insurge.

    Le Tribunal rejette fermement ces allégations. Mais ce "timing" laisse pantois tout observateur. Si la date n'avait pas été volontairement choisie. Au moins la proximité des élections justifiait-elle de la prudence de la part du  Ministère de la Justice.

    Après le refus de la circulaire Castaner, retoquée par le Conseil d'Etat*, la question du tripatouillage gouvernemental est bien posée.  Le hold-up du futur résultat est bien retoqué par la Conseil d'Etat, cette   instance administrative suprême.

    Le procès Fillon ante élection va probablement plomber le scrutin.

                                                            Sylvie Neidinger

     

    Circulaire Castaner : elle entendait administrativement inscrire par les préfets au profit du parti LREM les résultats globaux non identifiés en termes d'appartenance à un parti, ce  dans les communes de moins de 9000 habitants.

  • Le nord-est... syrien appartient évidemment à la...Syrie !

    Imprimer

    Précision géostratégique. Le nord-est  et l'est syrien ne sont :

    - ni turc  (Turquie qui occupe déjà Iskanderun avec Antioche -rebaptisé Hatay- depuis 1945 et Afrin récemment)

    -ni rojava kurde

    -ni britannique

    -ni français

    -ni américain (engagement théorisé en 18 janvier 2018 à Stanford par Rex Tillerson et Condoleezza Rice)

    C'est un territoire de l'Etat syrien, celui représenté à l'ONU. Celui, laïc, issus des Indépendances.

    Le découpage néo colonial en cours depuis 2011 (article de ce blog de  20..12 qui le signale déjà)a permis aux occidentaux dont la France sous couvert de Kurdistan de s'emparer des parties pétrolières de la Syrie.

    Rojava est l'invention d'un nouveau territoire non reconnu à l'ONU mais que les occidentaux s'empressent à déclarer "légal".

    On se souvient de la rhétorique française sur la "légalité" des tribunaux locaux kurdes ce afin de ne pas juger les terroristes EI en France. Les avocats répondaient alors qu'il ne s'agit pas d'un état régalien ! Evidemment.

    Cette prise de possession récente de l'est syrien -supposé pays kurde- militairement occupé par les occidentaux n'est évidemment pas légale. 

                                         CLAIREMENT UN TERRITOIRE SYRIEN 

    La presse elle-même situe par le vocabulaire employé la zone actuellement de combat turc en...Syrie. 

    Pays clairement mentionné : la Syrie.

     

    turc,turquie,rojava,#syrie,usa,france

    Les kurdes eux-mêmes utilisent le terme de Syrie quand ils évoquent le Rojava ! Ici le blog de

    Demir Sönmez sur TDG

    turc,turquie,rojava,#syrie,usa,france

                                                               

     Les kurdes sont une composante de la population syrienne, véritable mosaïque.

    Ceux qui vivent  dans la zone rebaptisée  Rojava,  lorsqu'ils sont en limite affrètent quand ils le peuvent des bus pour scolariser les enfants... Où? en zone gouvernementale syrienne dont la capitale est Damas ! 

                                                           Sylvie Neidinger

  • Marion Maréchal 100% extrême-droite, se ridiculise avec son OPA ratée sur la Droite

    Imprimer

    On allait voir ce qu'on allait voir.  Le titre était ronflant. La petite fille de Jean-Marie Le Pen organisait une "Convention de la droite" avec une américaine trumpiste en vedette du show.

    Bigre.

    La jeune lionne voulait manger dans d'autres rateliers que le sien pour voir si la barbaque y est meilleure.

    Marion Maréchal rêve de puiser ses forces politique au delà de son cercle  d'origine.

    C'est un ratage complet !

    Bien évidemment la droite classique  dont LR a  décliné l'invitation.

    Le très chiraquien Christian  Jacob suggère d'ailleurs  à Marion Maréchal d'oser se  confronter ...électoralement plutôt que de bavarder.

    La  supposée convention a sombré dans un relent nauséabond d'extrême-droite.

    Notamment autour de  l' affaire Eric  Zemmour: le Parquet ouvre une enquête pour provocation à la haine raciale.

    A l'heure des obsèques de Jacques Chirac, on se souvient de la ligne totalement assumée du Corrézien. Aux Présidentielles de 2002 comme à d'autres moments: JAMAIS D'ALLIANCE AVEC L'EXTREME-DROITE.

                                                                   Sylvie Neidinger

  • L'affaire De Rugy est un film! (comique)

    Imprimer

    Il est certain que l'affaire De Rugy verra sa conclusion dans un film. Le scénario d'une attitude politique improbable se déroule sous nos yeux.

    Feuilleton macroniste de l'été...En 2018 c'était l'affaire Benalla, en 2017, Bayrou-De Sarnez...

    de rugy,#rugy,#macron,#gj,#gilets jaunes,république,gaspillage,illégal,émilie frèche,vivre ensemble,séverine servat,servat de rugy,#homardgate,#gauche macroniste #homard,#gauche caviarL'ancien ministre de l'écologie attaque,... pleure (!!), démissionne, accuse, puis auto-affirme être "blanchi de toutes les accusations" . Ce qui est faux. 

    Il agresse la presse et les journalistes comme pratiquant un journalisme "de démolition". 

    Lesquels ont juste fait leur job.

    Il accuse l'entourage de Matignon. Il accuse beaucoup.

    On se pince...

    Son affaire démontre que l'univers macroniste auquel appartient ce ministre est totalement à l'identique des pratiques anciennes. A savoir:   profiter  personnellement des ors  de cette République française  encore monarchique, lorsqu'on est au pouvoir.

    Juste ce que les Gilets Jaunes honnissent.de rugy,#rugy,#macron,#gj,#gilets jaunes,république,gaspillage,illégal,émilie frèche,vivre ensemble,séverine servat,servat de rugy,#homardgate,#gauche macroniste #homard,#gauche caviar

    Le mode de se défendre est étonnant puisque ce sont  les services de l'Assemblée Nationale ou Matignon qui "enquêtent" donc Juge et Partie.

    Eclat de rire: 17 000 euros n'étaient pas pour un dressing mais juste un placard.

    Bon le placard,  il ne l'emporte pas avec lui, il équipe l'hôtel de Lassay...( encore que cela s'est vu d'emporter les meubles, les tableaux, les bibelots)

    Problème:  lorsqu'on habite un hôtel particulier historique gouvernemental à Paris comme président du perchoir...on ne loue pas un logement social  en Bretagne !

    Ce, sur un trafic fiscal autour de l'usage de son IRFM et d'une déclaration des impôts qui le rendait non imposable.de rugy,#rugy,#macron,#gj,#gilets jaunes,république,gaspillage,illégal,émilie frèche,vivre ensemble,séverine servat,servat de rugy,#homardgate,#gauche macroniste #homard,#gauche caviar

     LA VOITURE DU MINISTRE DE... L 'ECOLOGIE ROULAIT SOUVENT A VIDE!

    Ce ministre de... l'écologie avait tout de même demandé et obtenu un troisième chauffeur qui souvent voyageait à vide sur l'axe Paris-Bretagne. C'est un modèle de comportement écologique !

     Macronie touchée au coeur. Macron qui voulait taxer à mort l'essence et le diesel mais dont l'équipe (...et lui même: cf son avion pour 80 km) s'affranchit de tout.

    Madame Servat de Rugy  journaliste people (Gala)  achète- ô bling bling- un séchoir doré à l'or sur le compte de l'Etat.

    Des réceptions si  bling bling avec people... :  leur  lourde mise en scène se retourne contre eux. Evidemment.

                                      DE RUGY S'AUTO-BLANCHIT 

    de rugy,#rugy,#macron,#gj,#gilets jaunes,république,gaspillage,illégal,émilie frèche,vivre ensemble,séverine servat,servat de rugy,#homardgate,#gauche macroniste #homard,#gauche caviarComique: parce qu'il compte rembourser aujourd'hui trois repas et croire que tout reviendra  comme avant dès lors.

    Le ministre d'Etat s'auto-blanchit médiatiquement.

    Rappel: De Rugy  a salement licencié sa directrice de cabinet Nicole Klein (= dans la journée) pour des faits qu'il a lui même commis ! 

    La préfète ne mâchera pas ses mots: " De Rugy a voulu ma tête pour sauver la sienne "

    Sans oublier l'histoire personnelle  initiale qui rend le scénario piquant. L'improbable histoire entre Emilie Frèche qui publie Vivre ensemble  un roman à clef, au vitriol , impudique  et  l'épouse de Rugy Emilie Servat qui se reconnait et attaque en justice. Le mari de Frèche étant le député socialiste Guedj père du fils de Servat.

    La première étant donc la belle maman du fils de la seconde... Une histoire de linge mutuel très sale et mal lavé en public.

                                          HOMARD L'A TUÉ !

    Rire:  De Rugy  affirme donc  auprès des médias qu'il est ...blanchi.

    Hiatus: il se javelise tout en affirmant qu'il va rembourser. Il démissionne mais affirme qu'il n'a rien à se reprocher...Une communication artisanale et ratée.de rugy,#rugy,#macron,#gj,#gilets jaunes,république,gaspillage,illégal,émilie frèche,vivre ensemble,séverine servat,servat de rugy,#homardgate,#gauche macroniste #homard,#gauche caviar

    On rejoint l'opinion rapportée du premier ministre Edouard Philippe .

    Tout,  jusqu'aux ses ultimes attaques inutiles contre la presse par l'ancien Pt de l'Assemblée Nationale montre que cet individu n'était pas à sa place comme ministre d'Etat tout simplement parce qu'il n'était PAS un homme d'Etat.

    Sa réaction le prouve.

    Rappel: De Rugy a participé à la primaire de gauche. Après la gauche caviar, on a la gauche  macroniste homard !

    #homardgate

     

                                                                   Sylvie Neidinger

                   

    de rugy,#rugy,#macron,#gj,#gilets jaunes,république,gaspillage,illégal,émilie frèche,vivre ensemble,séverine servat,servat de rugy,#homardgate,#gauche macroniste #homard,#gauche caviar

  • 14 juillet 2019: Macron parade avec De Rugy. Il ne comprend toujours rien à l'état réel du pays, toujours GJ !

    Imprimer

    L'affaire de Rugy devient  le scandale macroniste de l'été. Moral plus que  judiciaire. Il touche l'image de la gouvernance Macron au coeur.

    Grâce à un bon  travail d'enquête des journalistes de Médiapart : essentielle presse  qui n'est pas "coupeuse de tête" comme souligné par le ministre. Et précieuse Liberté de la presse

    La période estivale 2017 vit les démissions au sein du Modem  dont Bayrou (encore un père la morale qui confondait les caisses...)- 2018 : l'affaire Benalla.

    En 2019, l'actuel numéro 2 de l'Etat est pris la main dans le pot de confiture, accentuant le mensonge de   l'hyper-centre boursouflé En Marche.

    La galaxie Macron allait- devait !- laver plus blanc que blanc l'ancien monde des vieilles pratiques du "trop  bien vivre au sommet de l'Etat,  "se servir sur la bête",   la "singerie républicaine de la  monarchie", l'Etat vache à lait de certaines catégories.

    Un  ministre de l'économie alors inconnu, Macron, avant lancé cette antienne et pris le pouvoir à coup de Une people.

    Elle échoue sur les affaires en question. De Rugy devient parfait exemple du dysfonctionnement que les Gilets Jaunes exècrent.

    Macron choisit pourtant en ce 14 juillet 2019 de parader  avec son ministre de l'écologie. Il sera hué.

    Le président  reçoit les sifflets, ballons jaunes et  quolibets de la part des Gilets Jaunes   qui réclament eux aussi du homard en référence à l'affaire de Rugy.

    Ce macroniste a mené grand train sur les deniers de l'Etat: appart de fonction,  peintures des murs à 35 000 euros, dressing à 17 000 euros, réceptions/invitations  au faste "royal"pour ses réception privées (les fameux homards XXL , les vins à 500 euros) un  3ème chauffeur pour mener le fils de sa femme à l'école, un logement HLM en plus de l'Hôtel particulier de fonction!!! 

    On se pince : un sèche-cheveu doré à l'or fin pour son épouse sur les deniers de l'Etat. Goût douteux 500 euros. Marianne se moque des dorures.

    Ce, alors que le personnage fut intraitable pour lutter contre les privilèges...des autres (députés) en bon soldat prêchant la parole de l'Evangile selon Macron.

    Rugy,   "homme politique"   ose en outre virer sèchement  sa directrice de cabinet  (dans l'heure : c'est violent !!) pour un acte que.... lui aussi a commis:  le HLM!  Nicole Klein résume ainsi "il a voulu sauver sa tête en s'offrant la mienne

    Or, il n'a pas démissionné, lui. Macron ne l'a pas démissionné non plus. Mansuétude.

    Du coup le gouvernement Macron est sali par cette affaire, la supposée exemplarité d'En Marche touchée. Comment ensuite faire serrer la ceinture à la population autour des retraites, des APL à 5 euros, des baisses aux handicapés ?

    Macron, maladroit n'a toujours  rien compris au pays et parade en compagnie dudit ministre.

    Provocateur.

    L'année dernière il soutenait outrageusement A. Benalla "venez me chercher" lançait-il. Is sont venus...Ce 14 juillet 2019 encore.

    Ils se nomment les Gilets Jaunes. Toujours en forme contrairement aux prédictions d'un sondage Paris Match

    D'ailleurs le 14 juillet est "Leur" jour bastille. La date  de ceux qui pensent l'Etat français confisqué par une oligarchie parisienne souvent énarque. Une caste de hauts fonctionnaires qui dirigent l'Etat profond et confisquent la démocratie tout en la prônant. 

    Rappel : les GJ ont démarré avec tout le vocabulaire de la Révolution française, la Marseillaise, le drapeau tricolore...

    Gilet Jaune, la version automobile du sans culotte ! Aujourd'hui sur les Champs. Malgré les arrestations préventives  arbitraires des leaders du mouvement qui ont bénéficié de cette erreur majeure de "communication" de la préfecture de police car cela se retourne au profit des premiers : Maxime Nicolle, Eric Drouet , Jérôme Rodriguez. Relâchés peu après.

    Ce dernier portant plainte pour "violation des libertés individuelles".

    C'est un mouvement inédit qui prône la démocratie réelle et regarde du coté des votations suisses comme modèle.

    Le consensus de Fête nationale n'a pas été respecté. Après midi chaude pour les policiers au dispositifs probablement inadapté: gilets jaunes sans gilet, casseurs, blacks blocs et #GJ....au milieu des badauds et touristes qui se sont pris des gaz lacrymo...Policiers au bout du rouleau, toujours en première ligne.

    Le symbole négatif  de ce qui s'est passé aux Champs ce 14 juillet 2019 est fort.

    Défilé: au lieu de rester sur l'impression d'une armée qui se voit puissante, se projette dans l'espace, intervient  à tout bout de champ  dans des conflits internationaux avec des armements capables de pulvériser, le malaise social accentué par ce gouvernement laisse devant les caméras la vision d'une France en difficulté de gestion de personnes "non identifiées" car habillées comme tout le monde : quelques Gilets Jaunes, extrémistes des Blocs et casseurs.

    Supporteurs-casseurs liés au match de la CAN victorieux pour l'Algérie, le soir.

    Climat social difficile, destructions de biens à répétition par une minorité très agissante.

    Très long 14 juillet 2019 entaché.

                                                              Sylvie Neidinger

     

                                                       overdose fiscale,#giletsjaunes,17 novembre,révolutionnaires,1789,#macron,#blogneidinger,#carburant,#csg,ecologie punitive,benjamin #griveauxRubrique #GiletsJaunes

     

                        

  • Européennes: le bizarre timing des affaires Balkany et Sarkozy etc.

    Imprimer

    Les médias, lundi 13 mai dernier ouvraient leur Une sur les deux thèmes du jour : lancement en France  de la campagne officielle des européennes.

    Et pile, 1-le début du procès Balkany.

    Curieuse coïncidence "en même temps".

    http://www.rfi.fr/france/20190512-france-debut-proces-maire-lr-patrick-balkany-son-epouse-isabelle-levallois-perret

    2-Sarkozy Quatre jours après, le vendredi  17 mai, sort l'annonce du rejet par le Conseil Constitutionnel du recours de Nicolas Sarkozy sur l'affaire des dépassements de campagne.

    https://actu.orange.fr/france/bygmalion-le-conseil-constitutionnel-rejette-le-recours-de-sarkozy-contre-la-tenue-de-son-proces-CNT000001fMEy5.html

    Bien évidemment ces  deux hommes politiques sont justiciables comme tout citoyen et doivent rendre les comptes que la Justice leur réclame. Aucun doute sur ce point.

    Ce qui interroge pourtant est le moment retenu par l'administration gouvernementale de la Justice pour évoquer ces affaires : pile pendant les deux semaines de campagne ! 

    Un moyen assez  facile pour stigmatiser au passage la... droite en règle générale  puisque les terminologies de " parti LR,  maire LR, maire de droite" vont émailler- c'est normal!- les titres, les reportages, les éditos...

    A quelques jours d'une élection, c'est juste surprenant. Le procédé semble assez  grossier: un abus de position dominante. Tout est bon pour gagner. 

    Pas besoin d'action marketing  sur les réseaux sociaux. C'est ici  l'information de presse officielle qui va cette semaine laminer le terrain pour rendre compte- c'est son job, elle a obligation de le faire pour traiter l'actualité- des procès en cours.

    Contre la droite des années Sarko. En fait contre la droite tout court. L'électeur téléspectateur risque pourtant de s'y perdre, mélanger le passé et le futur...

    Bien évidemment ni  la dite Droite, ni le parti  LR n'ont prise pour  réagir sur le  timing bizarre, ne pouvant que déplorer ces sombres affaires et les commenter évidemment en ne soutenant ni Balkany ni l'ancien président  sur ces sales histoires d'argent (sale et/ou trop abondant sous réserve).

                                                          SURPRISE    BELLAMY

    Juste un détail: Emmanuel Macron très à la manoeuvre pour ces élections de renouvellement du Parlement européen s'implique à outrance  jusqu'à sa photo solo sur certaines affiches! 

    Trop pour un président  de la république supposé être celui de tous...#bygmalion,timing,affaire balkany,affaire sarkozy,#lr,françois-xavier #bellamy,#européennes,#macron,#rn

    Celui  qui tient le pouvoir fait clairement campagne. Il  a pensé préventivement à tous les détails, jusqu'au timing.

    Pourtant E. Macron n'avait juste pas prévu, dans son laminage actif de la Droite,  le succès surprise du "petit nouveau" François-Xavier Bellamy auprès de l'électorat LR qui se ressaisit sur ce qu'il est lui-même. Preuve que le salutaire  ménage des années Sarko-Bygmalion est plus qu'enclenché...

    Les poissons Robinet, Estrosi que le patron de l'hypercentre  pensait dans sa nasse ont retrouvé leur habitat d'origine. (Raffarin exclu mais ce dernier est un centriste ni-ni à la base) 

    Les pérégrinations de l'électorat de droite vers l'hypercentre macroniste semblent terminées.

    Une mauvaise nouvelle pour Jupiter.

    Le président fait monter à outrance la mayonnaise du duel putatif entre lui-même et Marine le Pen, entre #LREM et #RN. Une mécanique artificielle, simplificatrice destinée là encore à éliminer la droite,  du débat politique. Pour capter ses électeurs qui intéressent fortement Mme Loiseau.

    Verdict dans les urnes.

     

                                                                                Sylvie Neidinger

     

    3-SUITE !! Affaire Vincent Lambert

    Dans le même ordre (rappel: la sortie d'affaires sensibles touchant à l'image de la droite en cette période électorale):  le décès par arrêt des soins  programmé de Vincent Lambert....cette semaine! Rappel : cet homme accidenté est dans le coma depuis... 10 ans!

    Les recours sont épuisés. Mais on choisit  pile  la semaine qui précède les élections européennes pour procéder à cet acte qui va heurter certaines convictions de droite. Notamment les catholiques pratiquants. Bellamy est entré à pieds joints dans le débat, fort de ses convictions. La conférence des évêques de France s'insurge.

    Parti LR un peu piégé, ne pouvant trop s'exprimer...Il se divise entre Bellamy qui demande un acte de ...Macron (lui donnant ainsi un pouvoir extraordinaire) et Jean Leonetti, l'auteur de la loi fin de vie. Tous deux LR.

    Finalement la Cour d'Appel demande de cesser la suppression des soins, renvoyant à plus tard ce dossier qui commençait à mettre en ébullition certains  catholiques  notamment la Fondation Lejeune. Le Pape commençant à se mêler du dossier !

    4-SUITE Edouard Philippe

    De plus, Edouard Philippe stigmatise cette semane la droite "Trocadéro" pour mettre en exergue l'image d'une droite catho plutôt radicale et inféconde électoralement.

    A ce stade il n'y a pas de hasard. Petit traité de machiavélisme, ou de tripotage.

    Le "crime" est parfait.

    Strictement personne ne peut affirmer que les dates retenues le sont ...volontairement.

    4-SUITE Les  dits "fillonistes"

    Encore un timing particulier. Ce jeudi 23 mai, le Tribunal Correctionnel présentait à Paris son jugement sur l'affaire de l'usurpation de l'identité du candidat Macron par dixit deux "fillonistes".

    Emmanuel Macron avait porté plainte mais n'était pas représenté.

    Finalement les juges ont prôné la relaxe ce 23 mai . Cet article ose commenter : "la décision qui va agacer le président"

    Si cette  affaire  avait été finalement poursuivie, on aurait cette semaine entendu en plus des autres dossiers cités plus haut cette histoire de "dits" fillonistes.

    Conclusion. Oui  la Droite était  ciblée cette semaine par voie détournée