Pays-Syrie Surya - Page 6

  • 3/4 des français refusent la guerre de Hollande

    Imprimer

    Sondage BVA du jour. Ils refusent en fait ce qui se nomme une expédition punitive, en dehors des règles du droit international.

    2ème guerre en moins d'un an. Folie socialiste.

    Syrie: pays où la France est l'ancien colonisateur. France qui a rangé au placard son indépendance et sa diplomatie intelligente. N'est pas De Gaulle ni Chirac qui veut.

    France qui s'est toute seule vassalisée. Solitaire aux côtés des USA, eux même en expédition mondiale  illégale.

    Va-t-on assister à une sorte d'expédition "Suez" bis ??Où les belligérants ( à l'époque la France et l'Angleterre) se font taper sur les doigts par plus puissants qu'eux. Les prochains jours vont  dire si la puissance US est bloquée par d'autres ( Russie+Chine+Iran+Brics).

    Une chose est certaine, les français en votant Hollande ne savaient pas qu'ils votaient pour un coup de massue fiscal qui  paralyserait  le pays et pour 2 guerres en mois de 9 mois !!! Alors que l'hexagone devait quitter l'Afghanistan....

    "Moi, Président, je " n'avait pas annoncé ce programme fou.

    Attaquer la Syrie ne va qu'ajouter à la confusion locale. Mais cela a le mérite de  démontrer une chose.

    Depuis le 1er jour du conflit en Syrie en février 2011 autour d'un "supposé "printemps arabe" , les  USA + France + Angleterre+ les pays islamiques du golf +Turquie sont à la manoeuvre et installent l'islamisme radical dans ce pays multi-confessionnel qui ne le connaissait pas.

     Seuls les naïfs penseront que l'attaque chimique de Damas- dont on ne sait à ce jour d 'où elle provient, le rapport des inspecteurs étant non disponible- est à l'origine de ce déploiement martial.

    La Syrie est un pays intéressant à découper pour les occidentaux:

    -l'Est pétrolier aux rebelles

    -Israël garde le Golan qu'elle occupe déjà illégalement

    -la Turquie repousse encore ses frontières vers Alep.

    -Et tout ce beau monde, les mains libres pour gérer le gaz off shore trouvé en quantités immenses en Méditerranée  au large de la Syrie, en direction de Chypre.

    - Eliminer un gouvernement lié à la Russie: du pur bonheur pour eux que de déstabiliser ce pays, fragile et entré en guerre civile, avec  toute la logistique occidentale.

    Aide qui jusqu'à présent s'actionnait en secret, en arrière base, en coulisses  derrière les rebelles. Désormais à jeu ouvert.

    Après l'Irak, la Libye : désormais la Syrie à faire entrer en anarchie pour 50 ans. Pour le malheur des populations.

    Diviser le monde arabe pour mieux se servir en matières premières et contrôler la zone.

                                                                                                        Sylvie Neidinger

     

                                                   

                                          RUBRIQUE PROCHE-ORIENT SERIE SURYA

  • Steeve Jobs le syrien (et suisse)

    Imprimer

     Les Usa déplorent actuellement des attaques informatiques sur des sites internes au pays.

    Ils accusent les hackers syriens.

     Personne ne doute de la capacité informatique de ce peuple.

    Se rappeler tout de même que le célèbrissime Steeve Jobs est..... syrien par son père biologique, celui qui lui a donné la vie.

    Lire un article de ce blog Neidinger consacré à la  biographie compliquée  du Maître de la tablette, syrien de père et suisse de mère (biologiques)

    Ce personnage  difficile à vivre a écourté sa vie en soignant son cancer avec des tisanes. L’inventeur génial, de nationalité américaine a recherché puis  retrouvé ses origines. Il est homsi par son père Abdul Fatah Jandali.

    Mais il ne s’est jamais prévalu de cette ascendance, par la nature de son histoire personnelle (abandon par les deux parents: le père syrien et la mère suisse)

     Il n’en va pas de même pour le-dit pays. C’est juste légal.

     La loi syrienne est impérative : tout enfant de père syrien est considéré comme syrien par les autorités locales. Qu’il ait la nationalité du pays de Cham ou non.

    Quand au hacking il semble que le New York Times et Twitter aient été touchés hier.

                                                                                         Sylvie Neidinger

     idem : le site de la Marine:http://www.tdg.ch/monde/hackers-proassad-piratent-site-marines-us/story/30793643

                                            

                                          RUBRIQUE PROCHE-ORIENT SERIE SURYA

                                                                                                             

  • Les coPTes, ces égyPTiens de toujours

    Imprimer

    Tous les Egyptiens -de toutes confessions-descendent de leurs ancêtres...

    Leurs ancêtres portent la culture multimillénaire pharaonique.

    Dans la cas précis des Coptes, ces chrétiens égyptiens, la filiation est culturellement attestée.

    Leur nom porte la même racine que le mot Egypte. Le pays contemporain se nomme "Masr", en langue arabe, ses habitants "masri". L'Egypte, nomination occidentale, vient de "Egyptos", la terminologie en grec ancien du pays nilotique. Qui dans sa définition est donc  le pays du Dieu PTAH.

    Oui, il existe bien une histoire des religions. La zone proche-orientale de la Méditerranée, qui s'étend de l'Egypte à la Turquie actuelle, jusqu'à la péninsule arabique a vu naître les trois monothéismes fondamentaux : judaisme, christianisme, islam autour du dieu unique de racine sémitique /el/

    Cette émergence de l'unicité s'inscrit dans un environnement préalable polythéiste à étudier notamment depuis la période néolithique sur la côte phénicienne et jusqu'en Egypte.

    Ptah dans la théologie de Memphis est démiurge architecte, à l'origine de la création de l'univers par la pensée et par le verbe. Les historiens s'intéressent de plus en plus à lui concernant les prémices de la conception de l'unicité déiste  proche-orientale.coptes,egypte,freres musulmans

    Un site grand public  évoque "Amon le dieu unique de Thèbes, et Ptah le dieu unique de Memphis; l'unité de chaque dieu, pour être absolue à l'intérieur du nome n'empêchait pas celle des autres dieux, et il n'y avait pas, à proprement parler, de dieu national reconnu dans le pays entier".

    La trace de l' appartenance copte  à l'Egypte millénaire est lisible dans leur nom.

    Leur christianisme lui aussi est originel.

    Les Coptes qui représentent aujourd'hui 8 à 10 % des 90 millions d'égyptiens sont christianisés dès l'origine par Marc, l'un des quatre  évangélistes canonistes.

    Ils ne parlent plus leur langue depuis le XVIIème siècle, devenus arabophones. Mais leurs textes religieux sont rédigés en langue copte, issue de l'égyptien ancien avec plusieurs variantes (dictionnaire)

     La langue liturgique des Coptes descend directement de l'Egyptien ancien.

    CHAMPOLLION DECRYPTE LA LANGUE DES HIEROGLYPHES PAR L'ETUDE DE LA LANGUE LITURGIQUE COPTE !

    coptes,egypte,freres musulmansLe grenoblois Jean François Champollion sera le premier à  parvenir à redécouvrir la langue égyptienne ancienne en passant justement par l'étude du copte.

     L'église copte est majoritairement orthodoxe, dirigée par un  Pape. Actuellement Théodore II d'Alexandrie . Son chef porte précisément   le titre de « Pape d'Alexandrie et Patriarche de la Prédication de saint Marc et de toute l'Afrique » avec résidence au Caire (siège occupé depuis le 04 novembre 2012 par l'évêque Tawadros, sous le nom justement de Théodore II, successeur de Chenouda III décédé le 17 mars 2012).

    Existe aussi une version copte  catholique qui dépend de Rome.

    La présence légitime des Coptes en Egypte leur rend insupportable la relégation en citoyens de seconde zone.

    Jusqu'au concept de "minorité" qu'ils refusent car il les met à l'écart.

    Dans l'histoire contemporaine, ils sont souvent objet de discriminations voire d'attaques, comme celle de la cathédrale d'Alexandrie le 1er janvier 2011. Certains intégristes musulmans n'acceptent pas le caractère pluri-confessionnel de leur pays.

    Coptes cible des islamistes  la semaine dernière que l'on a pu qualifier de pogroms . Une violence qui s'inscrit dans une atmosphère de guerre civile confessionnelle. Sans que politiquement ou médiatiquement la communauté internationale n'ait réagi, à vrai dire les concernant !

    L'Egypte est en guerre civile, divisée  entre les soutiens à la confrérie des Frères musulmans au pouvoir jusqu'à récemment  et ceux qui la refusent. Avec des morts de part et d'autres. Une armée qui a tiré sur une place publique engendrant  un nombre de morts extrêmement élevé chez les pro-Morsi. Et les coptes, leurs écoles, leurs lieux de culte comme bouc-émissaires des islamistes dont certains Frères musulmans .

    Mais pas de tous les sunnites égyptiens, dont beaucoup sont en solidarité avec leurs frères chrétiens coptes.

    Le pays aurait beaucoup à gagner à voir l'Allemagne, l'Arabie Saoudite, le Qatar, les USA, la Turquie, l'Iran, la France , la Grande-Bretagne, l'Union européenne et tous les autres - en fait les nations  étrangères - cesser de venir troubler des relations interconfessionnelles multiséculaires.

    Voeux pieux : l'Egypte vit sous complète  perfusion économique externe.

                                                                  Sylvie Neidinger

                        

     

    coptes,egypte,freres musulmansSUITE Justement, dans un entretien du 19 août 201313  paru dans La Croix , le Pape copte Theodore  II remercie les égyptiens d'autres confessions dont les musulmans,qui ont tenté de sauver les églises. Il dénonce les ingérences étrangères et ceux qui veulent diviser confessionnellement le pays.

     coptes,egypte,freres musulmans                                                                

    http://tempsreel.nouvelobs.com/topnews/20130902.AFP3982/egypte-un-musee-saccage-et-un-morceau-d-histoire-parti-en-fumee.html

                                              

                                          RUBRIQUE PROCHE-ORIENT SERIE SURYA

  • Les USA vont rendre les milliers d'objets archéologiques volés en Irak

    Imprimer

    Cette info vaut son pesant d'or. Sans commentaire.

    Elle date du 26 juin à 20h40 , trouvée dans le journal le Monde et pas du tout reprise par d'autres médias

    irak, vol, archeologie, armée US

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Extrait :

    "Les Etats-Unis vont rendre à l'Irak près de 10 000 antiquités, dont certaines avaient été dérobées au Musée national irakien à la chute du régime de Saddam Hussein en 2003, a indiqué, vendredi 26 juillet, une source officielle.

    L'accord, qui vient d'être conclu, prévoit le retour des différents objets d'ici un an après que l'université de Cornell, dans l'Etat de New York, les aura recensés et que ces informations auront été transmises à une banque de données informatique, selon Bahaa Al-Mayahi, conseiller auprès du ministère de la culture.

    "Certains détails restent à régler, mais l'accord pourrait être signé à tout moment, après quoi le transfert de milliers d'objets pourra commencer", a-t-il déclaré. "Nous avons convenu de ne pas aborder la question de savoir comment ces objets sont arrivés aux Etats-Unis", a-t-il ajouté.

    130 000 PIÈCES DÉJÀ RETROUVÉES

    Des milliers de soldats américains ont été déployés en Irak de 2003 à 2011. Les Etats-Unis ont ces dernières années déjà rendu plus de 1 500 antiquités irakiennes, a-t-il précisé. Celles-ci comprennent des trésors archéologiques babyloniens, sumériens, et akkadiens"

                                                                    **

    Pour compléter ce sujet : une journaliste Joelle Pénochet, anthropologue et journaliste indépendante  a écrit un article   très documenté sur le thème.  Mais attention il est publié sur un site ultra militant et très anti-américain, dans la mouvance tiers-mondiste. C'est donc à lire...en adulte, avec du recul.

      http://www.internationalnews.fr/article-vandalisme-et-pillage-en-irak-berceau-de-la-civilisation-par-joelle-penochet-49644181.html

     Je propose toutefois ce lien car son analyse de l'histoire récente irakienne est  pertinente, argumentée  et le lecteur: seul juge! 

    Problème lié à ces vols : malgré le fait de rendre les objets, la destruction "scientifique" est définitive. Car les archéologues ne sont pas des collectionneurs.

    C'est tout l'environnement de l'objet, son contexte, les strates qui importent  !!

    Ces artefacts rendus par milliers, hors de toute connaissance des lieux de provenance ne rétablisssent pas du tout la situation culturelle  définitivement catastrophique pour l'Irak berceau de la civilisation mondiale (toute la zone en fait est notre source: y compris la Turquie,  la Syrie, et le Levant)

    Selon la loi onusienne, tout occupant se doit de protéger, entre autre, le patrimoine.


    Le président Chirac avait en avril 2003  évoqué un "crime contre l'humanité" à propos des pillages commis en Irak.

                                                                                                         Sylvie Neidinger

                                            

                                          RUBRIQUE PROCHE-ORIENT SERIE SURYA

  • Mort du tourisme en Tunisie

    Imprimer

    Ite missa est.

    http://tempsreel.nouvelobs.com/monde/20130730.OBS1567/la-tunisie-est-devenue-un-nouveau-front-pour-aqmi.html

    Excellente analyse géostratégique du spécialiste du terrorisme Mathieu Guidère.

    Très connu en zone lémanique: il fut professeur en veille stratégique multilingue à l'Université de Genève de 2007 à 2011.

    Il est auteur de nombreuses publications   pertinentes.

    Bien évidement le professeur Guidère ne conclut pas lui à la mort du tourisme en Tunisie.

    C'est juste ...ma conclusion de touriste potentielle face à ces informations... chaudes.

    Alors que ce pays, tout comme l' Egypte, comptait une importante part de ses ressources issues de l'industrie touristique.

    Quelle autorité administrative, politique peut-elle "garantir" désormais du bon déroulement d'un séjour? Strictement aucune.

    Economies touchées de plein fouet.

            Sylvie Neidingersalafistes,mathieu guidère,tunisie,tourisme

     

     

     

     photo=capture d'écran

     

     

     

     

     

     

    Bibliographie (source wiki)

    • Les Cocus de la révolution (Éditions Autrement, 2013)
    • Le Printemps islamiste : Démocratie et charia (Éditions Ellipses, 2012) (ISBN 978-2-7298-7357-8)
    • Atlas des pays arabes : Des révolutions à la Démocratie ? (Éditions Autrement, 2012) (ISBN 2746732068) .
    • (en) Historical dictionary of Islamic fundamentalism, Lanham, Md, Scarecrow Press, 2012 (ISBN 978-0-8108-7821-1) [présentation en ligne].
    • Le Choc des révolutions arabes, Paris, Autrement, 2011 (réimpr. Nouvelle édition revue et augmentée, 2012) (ISBN 9782746730298)
    • Les Nouveaux Terroristes, Paris, Autrement, 2010 (ISBN 9782746714335)
    • Obama inchallah (Éditions Le Manuscrit, 2009).
    • Riche comme un oignon (Éditions Ellipses, 2008).
    • Introduction à la traductologie (Éditions De Boeck, 2008)
    • La communication multilingue (Éditions De Boeck, 2008)
    • Al-Qaida à la conquête du Maghreb (Éditions du Rocher, 2007).
    • Irak in Translation ou De l'art de perdre une guerre sans connaître la langue de son adversaire (Éditions Jacob-Duvernet, 2008).
    • Le Manuel de recrutement d'Al-Qaida (Éditions du Seuil, 2006).
    • Les Martyrs d'Al-Qaida (Éditions du Temps, 2005).
    • La Poésie arabe classique (Éditions Ellipses, 2005).
    • La Traduction arabe (Editions Ellipses, 2005
    • Dictionnaire multilingue de la Défense (Éditions Ellipses, 2004
    • Méthodologie de la recherche (Éditions Ellipses, 2004).
    • Kalimât : le vocabulaire arabe (Éditions Ellipses, 2003).
    • Manuel de traduction français-arabe (Éditions Ellipses, 2002).
    • Lexique bilingue de l'arabe d'aujourd'hui (Éditions du Temps, 2001).
    • Publicité et traduction (L'Harmattan, 2000).

    Suite : Confirmation et intensification en octobre 2013 .nouvelobs.com/monde/20131031.OBS3602/tunisie-les-lieux-touristiques-nouvelles-cibles-des-terroristes.html

    2015 Attentats en zone touristique

    http://www.lexpress.fr/actualite/monde/attentat-du-bardo-un-deuxieme-marocain-recherche-arrete-en-tunisie_1684001.html

    http://afrique.lepoint.fr/actualites/tunisie-27-morts-dans-la-zone-touristique-d-el-kantaoui-26-06-2015-1940224_2365.php

     

  • Les Terres Saintes de la République...laïque

    Imprimer

    L'auteur Olivier Marchon indique que la France est le seule puissance étrangère à posséder des lieux Saints  en ...Terre Sainte. 

    Quatre territoires :Sainte Anne de Jerusalem Eglise de l'Eléona du Pater Noster sur le Mont des Oliviers, là où Jésus apprit  le Notre Père à ses disciples, le Monastère d'Abou Gosh , le Tombeau des Rois.olivier marchon,jerusalem,le mont blanc n'est pas en france

    Domaines administrés par le Consulat de France mais régis par la loi israélienne.

    Or le Consulat fait dire des dizaines de messes par an !

    La lecture de l'ouvrage déjà signalé en rubrique LIRE intitulé "le Mont blanc n'est pas en France" présente un éclairage très précis et intéressant sur le Proche-Orient avec  son chapitre  dédié aux  Terres Saintes de la République (page 59).

    "SEIGNEUR SAUVE LA REPUBLIQUE !"

     "Au cours de ces cérémonies, les ecclésiastiques présentent évangiles et eau bénite au consul de France avant de l'encenser. Elles s'achèvent par la très officielle Prière pour la République Domine salvam fac rem republicam, Seigneur, sauve la République !"

    "A dire vrai (p 60) la présence de la France en Palestine ne date pas d'hier" rappelle l'auteur. 

    Ce pays a en effet un pied au Levant depuis un demi-millénaire. Un statut dénommé "Capitulations de l'Empire Ottoman" soit une renégociation de Traités à une époque où elle partageait un ennemi commun avec les Turcs: l'Autriche.

    Elle se voulait  protectrice mais devint propriétaire.

    Abu Gosh , Saint Anne: cadeaux du sultan. L'Eléona reconstruite et donnée à son pays par Héloise de la Tour d'Auvergne. Les banquiers parisiens, les frères Pereire offrant  eux à la République le très vénéré Tombeau des Rois.

    La présence hexagonale sera justement à son apogée en cette fin du XIXème siècle.

    Mais ce statut privilégiés, les honneurs rendus par les religieux, les fastes locaux agacent d'autres puissances chrétiennes d'Europe : Russie, Italie, Grande-Bretagne.

    Les lois de 1905 anticléricales vont mettre à mal sa position privilégiée en Terre Sainte car les chrétiens locaux ne les verront plus d'un bon oeil.

    Lors de la Grande Guerre, les ottomans, dans le camp ennemi expulsent les français de Jérusalem

    Dès 1917 les britanniques s'emparent de la Palestine.

    "En résumé, les territoires français de Jérusalem sont la trace de 400 ans de protectorat religieux que la France a exercé au Levant. Les messes consulaires qui y sont organisées ne sont que l'écho nostagique d'une époque où la France catholique était considérée comme puissance dominante au Proche-Orient.

    Cette survivance de liens honorifiques  entre république et religion perdure par ailleurs: le Président est toujours chanoine de Saint-Jean-de--Latran à Rome, proto-chanoine de la cathédrale d'Embrun, de Saint-Germain-des-Prés, le concordat alsacien....Seuls les spécialistes du droit constitutionnel y retrouvent leurs petits avec cette fille aînée de l'église bien compliquée dans sa tête !!

    Une chose est certaine, les dirigeants politiques français, les actuels comme les précédents ont toujours une tendance à se croire encore au  XIXème siècle, période  de la splendeur de la tout  puissance de la France au Levant. Dépassée.

                                                                                                         Sylvie Neidinger

     

    photo: capture d'écran site du Consulat à Jérusalem

                                 

                                          RUBRIQUE PROCHE-ORIENT SERIE SURYA

                                                                

     

  • Egypte: Qatar politique éliminé... au profit de l'Arabie Saoudite

    Imprimer

    On voudrait parler d'autres choses et d'autres pays que du Qatar, l'Egypte...

    Mais  le monde arabe est passionnant à décrypter. Chaque jour apporte son lot d'infos majeures. Une révolution sous nos yeux. Au coeur de l'actu.

    Départ de l'émir à la tête du pays et dans le même temps, le départ du Qatar de l'Egypte:

    L'analyse  de ce blog neidinger justement à propos du Qatar -au ton différent de ce que beaucoup de médias notamment français ont écrit cette semaine -comme cet article du Monde presque servile qui soulignait le caractère pratiquement " démocratique" (!?)  du départ volontaire de l'émir au profit de son fils... Alors que ce blog suggérait immédiatement  qu'on avait demandé à l'émir, trop impliqué de quitter immédiatement le pouvoir.

    Petit rappel au journal le Monde, si laudatif: la démocratie c'est les urnes, et pas par les transmissions théocratiques de père en fils !

    On sait désormais que l'imam islamiste  El Qardawi qui depuis Doha (Qatar) officiait  sur la tv  Al Djézira en  chauffant les esprits  à blanc, a quitté le Qatar du jour au lendemain pour rentrer en Egypte son pays d'origine.

    Face à l'éviction des Frères musulmans, on note la nature des individus qui se sont réunis  autour de l'état-major égyptien, quelques heures avant l'ultimatum  de départ ordonné à M Morsi.

     w.lorientlejour.com/article/822089/reunion-autour-de-letat-major-en-egypte-sans-les-freres.html

  • Changements Egypte-Qatar

    Imprimer

    Un lien de cause à effet est- il détectable?

    Les observateurs ne peuvent que noter la faible distance temporelle entre l'abdication de l'Emir du Qatar al Thani  à l'activisme politico-religieux  et cette "révolution 2ème phase/coup d'Etat militaire" en Egypte pour déposer les Frères musulmans, élus démocratiquement.

    Ces derniers tendaient à une captation progressive de tous les pouvoirs, en grande difficulté de gestion économique.

    Ce changement intervenu face à des manifestations historiques : 14 millions dans la rue, un record de l'Humanité.

    On citera cette discussion  fort intéressante entre deux points de vue sur ce thème du lien très net entre l'abdication au Qatar et  la reprise en main en Egypte par élimination rapide du président Morsi. Débat  sur le site Atlantico, entre Antoine Basbous et Arslavan Amir Aslani:

    Ricochets au Moyen-Orient. Et si le coup d'Etat militaire en Egypte n'était que la première des conséquences de l'onde de choc déclenchée par l'abdication de l'émir du Qatar

                                                                           ***

     

    - A noter cette info essentielle pour décrypter ces évènements: début juin  l'imam sunnite ultra controversé d'Al Djezira est déposé.  El Qardawi doit  quitter le Qatar au plus vite (Il  rentre en Egypte, son pays). Ordre du nouvel émir Tamim ! 

    Explication possible ?Le 1er juin 2013, il avait passé un cran verbal en  appelant l'Egypte  à la guerre contre les chiites et la Syrie. Entre autres appels ouverts  au jihadisme sur les ondes de cette chaine devenue ultra militante religieuse. Ceci dit le "nouveau Qatar" continue à acheminer des armes au pays de Sham...

     - A noter ce qui semble analysé comme une erreur stratégique du Président Morsi,  la goutte d'eau de trop. Celui-ci  rompt les relations diplomatiques avec la Syrie dans un discours offensif du 15 juin 2013 au stade du Caire où il entend lui aussi contrôler la rebellion syrienne et surtout impliquer ...militairement  l'Egypte :

    Lu sur Radinrue.com:du 5/7/2013 certes un article au point de vue affirmé :
    "le règne des Frères musulmans en Egypte a été une succession d’erreurs. Mais leur erreur fatale est celle d’avoir convié tous les pontifes salafistes, il y a deux semaines, à déclarer le « djihad » contre les chiites et spécialement contre la Syrie.

    C’est devant une foule hystérique au stade du Caire que Mohamed Morsi, qui se voyait encore au panthéon de sa puissance, décida, dans l’aveuglement absolu, de rompre les relations diplomatiques avec Damas. Ce fut, comme l’a écrit le journaliste Hassanine Haykel, « l’erreur fatale » qui décidera l’armée à mettre fin à cette mascarade, en choisissant – ou en provoquant – le moment opportun pour écarter Morsi et suspendre toutes les institutions issues des Frères musulmans. Une source militaire égyptienne a expliqué qu’il s’agissait, pour l’armée, de défendre avant tout la sécurité nationale que la folie des Frères musulmans au pouvoir mettait sérieusement en danger, en voulant s’attaquer à la Syrie, un pays avec lequel l’Egypte des Officiers libres scella un jour une union sacrée. Et ce n’est sans doute pas un hasard si le président syrien Bachar Al-Assad a été le premier chef d’Etat à se réjouir de l’intervention de l’armée en Egypte, en prédisant dans une déclaration officielle « la fin de l’islam politique ».

    LIENS HISTORIQUES

    Cette information sur les liens historiques, et encore actuels  entre  l'armée syrienne et égyptienne est confirmée par le journal en langue arabe Al Jemouryé (= la république) publié à  Beyrouth qui dit"selon des sources qui connaissent bien la situation égyptienne"que:

    " les communication entre les deux directions des armées égyptiennes et syrienne n'ont pas cessé pendant les deux dernières années et la direction militaire égyptienne était derrière le retrait de M Morsi et qu'un conseil quadipartite  s'est tenu pour régler la situation syrienne, en ignorant le Qatar et en prenant l'Arabie Saoudite comme partenaire" Recité par Syrian News, dépêche du 6 juillet à 8h06 sous le titre "Journal : les communications entre les deux directions militaires syrienne et égyptienne."

     Un égyptien Hamdine Sabahi affirme qu'il ne s'agit pas d'un coup d'Etat.

    Les Frères musulmans eux, éliminés brutalement  alors que leur pouvoir est issu des élections  crient leur colère. L'Egypte, divisée entre dans une période d'instabilité.

    ARABIE SAOUDITE PLUTOT QUE QATAR 

     Analyse: une "real politique" US  a-t-elle  pris la mesure de cette ambiance jihadiste guerrière qui allait s'avérer incontrôlable ? Et agi en ce sens pour calmer  le jeu de cet affrontement sunnite-chiite global qui prenait depuis le Qatar puis relayé par le gouvernement de M Morsi des proportions propres à déclencher un conflit de dimension mondiale??

    S'agit-il de repenser ce qui fait la base du "printemps arabe": le remplacement de régimes autoritaires mais laics par des pouvoirs religieux islamistes ? A voir

     


                                                                                                                    S Neidinger


     


  • Saint Jean Baptiste dans la mosquée des Omeyyades de Damas

    Imprimer

    Saint Jean Baptiste, le Précurseur, celui qui baptisa le Christ dans le Jourdain repose au coeur de la Grande Mosquée omeyyade. Elle même  repose au coeur de Damas.saint jean baptiste,mosquée omeyyade,damas

    Peu savent que Jean Baptiste a toujours  consistance charnelle en 2013. Et qu'il peut lui être rendu visite. Ou plutôt ses reliques.

    Le célèbrissime bâtiment historique musulman date de 706-715. Il est lui même construit  sur une ancienne église dédiée au IVème siècle justement  à Saint Jean le Baptiste ( en arabe chrétien "Yo Hanna el Maamadan")  laquelle était auparavant un temple dédié à Jupiter. Et  à bien d'autres avant, comme lieu sacré, sanctuarisé.

    Signe que le fait religieux est très complexe et imbriqué en Syrie comme dans tout le Proche-Orient.

     L'islam respecte les prophètes antérieurs à la prédication de Mahomet, notamment tous ceux qui ont contribué au monothéisme.

    Il connait Jean Baptiste sous le nom de Nabi Yahia.

    Yahia dont le père Zaccharie  est lui aussi honoré comme prophète de l'islam. La mosquée omeyyade  d' Alep se nomme Zacharya. Elle détiendrait comme relique la tête  de Zaccharie, devant laquelle se presse la foule des croyants.saint jean baptiste,décapitation prete,francois mourad,occidentaux,mosquée omeyyade,damas

    Se pressait plutôt. On peut parler au passé.

    Cette mosquée omeyyade d'Alep vient de voir, en avril 2013 la destruction violente de  son minaret historique ( datant de l'an mil) Globalement tout le bâtiment est touché. Les reliques ont disparu.

    Des immenses dommages irréversibles  sont commis au patrimoine arabe et religieux  dans le conflit syrien. Tout comme avant l'Irak avait subi ces crimes patimoniaux  contre l'humanité que furent  l'incendie de la bibliothèque de Bagdad (dommages irreversibles au patrimoine religieux  musulman et mondial) et le pillage du Musée National par l'armée occupante.

    Le Syrie vit son enfer humain et patrimonial actuellement : 100 000 morts.

    Pour revenir au Proche-Orient véritable "conservatoire " de l'évolution religieuse  (cette région du monde incroyablement concernée  puisqu'elle a vu naître les trois monothéismes) une secteles Mandéens a continué à transmettre l'héritage de l'enseignement religieux du Baptiseur.

    Ces adeptes ont bloqué leur temps à la prophétie de Jean le Baptiste. Ce petit groupe n'a pas accepté les évolutions ultérieures. Ils ne vivent normalement qu'au bord des fleuves. Notamment en Irak et en Iran, leurs terres originelles. Leur langue liturgique est l' araméen de basse-mésopotamie.

    On doit parler au passé là encore: les crises récentes ont vu les communautés mandéennes d'Irak se disperser en direction de la Syrie. Et aujourd'hui pris dans la nouvelle tourmente.

    Il aura donc fallu atteindre la "modernité" des années 2000 pour voir là encore un "héritage historique patrimonial vivant" se détruire !

    AL NOSRA DECAPITE AVEC LA BENEDICTION DE L'OCCIDENT

    Le fait de décapiter est une habitude ancienne. Hérode avait justement fait servir le "chef" (la vieille appelation de la "tête")  du prophète Yahia-Jean Baptiste sur une assiette.

    Il semble que, au coeur  XXIèe siècle dit "moderne"la même région du monde continue à pratiquer la même exaction.

    Trois religieux dont le père François Mourad de  Ghassanieh  viennent d'être décapités la semaine dernière par Al Nosrah qui revendique l'exploit.

      Il s'agit du front al quaidiste que les occidentaux et leurs  alliés du Golfe ont contribué à mettre en place. Décapitation dans l'indifférence générale, chaque jour apportant sur place ses litres de sang.

    Au pays de Sham, une partie de l'opposition  rebelle soutenue par l'occident -et pas seulement Al Nosra- égorge, décapite voire mange les organes, viole les jeunes filles puis les égorge ( Internet regorge de ces images insoutenables souvent mises en ligne. On ne reproduira pas les liens ici.)

     La video de la décapitation des prêtres montre qu'à ce simulacre de tribunal un homme religieux syrien sunnite s'est fermement opposé à leur exécution. Mais que les assasins radicaux  à l'accent non syrien ont executé les hommes. Et coupé les têtes.

    Les sunnites syriens ont des traditions millénaires de cohabitation pluri-confessionnelle avec chrétiens, alaouites, chiites etc.

    LES VAUTOURS SUR LA SYRIE

    Or, une volée d'oiseaux noirs s'est abattue sur la Syrie  depuis le début du mal nommé printemps arabe: djihadistes venus de partout et drônes occidentaux pour guider ces esprits malades ...Tous auto-assurés que leur  permis de tuer est  leur bon droit !

    La France de François Hollande et de F. Fabius, l'Angleterre de Cameron,les USA de B Obama et l'Union européenne,   ont annoncé récemment vouloir renforcer l'armement de la nébuleuse rebelle islamiste en Syrie. Ils l'ont dit, affirmé, réaffirmé.

    Concrêtement, les occidentaux, le Qatar et l'Arabie Saoudite vont probablement  procéder à un approvisionnement des rebelles en... couteaux, n'est-ce-pas ????? , pour continuer à  décapiter, éviscer, égorger. Et au passage approvisioner les rebelles en explosifs pour continuer à décapiter les édifices religieux mosquées et les églises de leurs tours et minarets...

    Ce qui est bien avec les pays occidentaux et leurs alliés est qu'ils n'ont pas de problème de conscience. Tous les gentils sont de leur côté. Les méchants dans le camp d'en face.

    Au final, les pays arabes sont en phrase de destruction de l'intérieur. Cela avait   commencé avec l'Irak.

    Et les syriens de   toutes confessions: sunnites, chrétiens, alaouites, druzes, ismaélites, mandéens, arméniens, assy-ro chaldéens, syriaques....n'ont que  leurs  deux yeux pour déplorer la volée de vautours carnivores qui s'est abattue sur leur pays.

    Pour découper la Syrie par une partition territoriale programmée, pour découper les bâtiments  religieux, pour découper les têtes.

    En mettant évidemment en avant les valeurs de...liberté et de démocratie !

    Conclusion. Saint Jean Baptiste/Yahia, le symbole de la cohabitation religieuse du peuple syrien -chahab sury-  dans toutes ses composantes est actuellement décapité par l'occident prédateur avide de découpages pro-gaziers et pro -pétrole et par ses alliés islamistes, qui veulent imposer une conception unique du religieux dans une zone géograhique.

                                                                                                        Sylvie Neidinger

     

                                                  article: oui le dossier syrien pue le gaz....off shore

                                      

                                          RUBRIQUE PROCHE-ORIENT SERIE SURYA

                                                  

  • L'émir du Qatar abdique. Pourquoi ? Trop impliqué?

    Imprimer

     L'Emir al Thani transfert son pouvoir au fils de   Cheika Moza, seconde des trois épouses officielles: le prince Temim, considéré comme  le plus compétent des fils. qatar,abdication,journal le monde,mathieu guidière,émir tamim al thani,émir obligé de partir

    Sans consultation  des 200 000 qatariotes qui font allégeance. Suivant le système tribal en place.

    Observer ce qui se passe au Qatar est essentiel pour comprendre les évolutions du monde arabo-musulman tant l'Etat gazier a pris une place essentielle dans les rouages de la politique arabe des dix dernières années. Particulièrement avec le dit"printemps".

    Inconnu du "grand public" dans les années 2000, le Qatar  a pris son essor au départ:

    *Autour de l'énorme machine médiatique Al Djezira hyper professionnelle à l'anglo-saxonne. 

    *Pas seulement: autour de  l' installation sur son territoire d'une très importante  base aérienne à Al Udeid insérée dans le commandement Centcom.

    L'Arabie Saoudite, terre l'islam s'il en est, avait demandé en 2005 aux américains de positionner leur action militaire hors du pays. L'Emir du Qatar les a acceptés. Base de  Al Udeidqatar,abdication,mathieu guidière,émir tamim al thani,émir obligé de partir

     

    *Autour de l'activisme diplomatique surdimensionné, quelquefois autoritaire de l'Emir

    *Mais encore de son hyper activisme dans un sens islamiste. Jusqu'à  soutenir des groupes al quaidistes au Maghreb, en Afrique ( Mali) et en Syrie..Doha vient d'ouvrir récemment  un bureau de représentation des talibans afghans!

     Le problème est que l'Emir a soutenu l'insoutenable. Par un jeu trouble. Comme le signalait cet article du blog à propos du double jeu du Qatar au Mali autour du Croissant Rouge.

    L'activisme personnel du Qatar en a agacé plus d'un. A commencer par les dirigeants de l'Arabie Saoudite...

    L'EMIR TROP COMPROMIS DEVAIT -IL PARTIR ?

    Le journal le Monde très laudatif  va presque jusqu'à souligner-limite !!- le caractère démocratique du départ d'un monarque de son plein gré. "Coup d'éclat, talent, flair" sont les termes carrément employés, pas moins. Aucun recul : ce n'est pas du journalisme mais bien du cirage de pompes ! Une  analyse....  idyllique,  non critique,  dans une rédaction où les Edwy Plenel manquent cruellement.

    Un article au ton radicalement différent est à lire sur  mondialisation.ca "La fin sans gloire du Deus ex machina de la révolution arabe"  (attention toutefois. Le raisonnement et les infos de cet article canadien sont intéressants,  je le donne à lire en lien mais  le ton employé ne convient pas :ex comparer certaines dirigeants à des "bibendum" ne sert pas au débat )

    Ce texte canadien apporte en effet  de l'eau au moulin de cette  analyse plus proche du réel: il aurait été fortement conseillé, en off,  à l'émir Al Thani de quitter le pouvoir rapidement.

    Les analystes spécialisés moyen-orient  confirment ceci  indirectement  par leurs écrits lorsqu'ils indiquent que l'émirat s'engage désormais à ...moins de visibilité polémique.

    Un certain Bichara Kader  professeur à UCL et Directeur d'un centre de recherche parle ainsi d'un nouvel émir prudent.

    De facto  l'ancien émir était...imprudent  ?

    L'abdication fortement recommandée est une information que l'on comprend en analysant par  l'envers du décor.  En matière d'info, décrypter le "non dit" ou plutôt du "peu dit" est tout aussi productif. C'est juste du décodage dans l'autre sens...

    Le politologue Mathieu Guidère, très proche de la famille régnante et du futur monarque, interviewé  évoque lui aussi  "la vieille garde qui quitte le pouvoir"

    Le Qatar a désormais une réputation à l'odeur très...sulfureuse. Combien d'écrits sur ce pays dans les deux dernières années, combien de publications rien  qu'en France ?

    Après son père, le  nouvel Homme Fort, Tamim, 33 ans  a bien du travail pour rétablir une "normalité"ou simplement une... discrétion autour de l'image de son Emirat.

                                                                                             Sylvie Neidinger

     

     

    Un hebdo évoque un changement de style"moins agressif".C'est le terme employé. Et valide de facto ...mon analyse SN

     

    Crédit image:capture d'écran site web


  • Hollande maintient la niche fiscale privilégiée "spécial Qatar"

    Imprimer

     François Hollande n'a pas remis en cause lors de sa visite ce week-end dans l'émirat cette anormalité proprement extraordinaire au regard de sa politique fiscale: le  privilège  hexagonal spécifiquement accordé au Qatar.qatar,suisse,francois hollande,convention  fiscale bilatérale france qatar

    En effet, cet état  dispose depuis 2009 d'un accord bilatéral avec la France  taillé à sa mesure.

    Ceci date certes de l'ère Sarkozy. Une disposition adoptée à l'époque par le Parlement, en catimini et sans débat public.

    De facto, le Président socialiste valide  ce privilège puisqu'il ne le supprime pas: étonnant !

    Il a pourtant pris la Fiscalité comme cheval de bataille de son action  pour, selon ses promesses électorales, sauver l'économie française en panne,  par la voie de l'Impôt massif.

    Jusqu'à indisposer la classe moyenne  en première ligne. Et d'accentuer les  effets  de  la récession par une moindre consommation.

    Le levier fiscal est l'arme actuelle ultra visible de ce gouvernement pour  valider ses positions dites "anti-riches"et s'inscrire dans une politique dite de gauche.

    Les responsables  dénoncent régulièrement tout ce  qui correspond  à un privilège fiscal, un paradis fiscal, une niche fiscale.

    Mais avec  des dérapages internes dans le choix des acteurs. On pense à  l'énorme scandale moral  du ministre  Cahuzac, celui d'un Robespierre qui lavait  plus blanc les mouchoirs rougis, prêt à faire marcher la guillotine alors qu'il était lui -même coupable de ce qu'il dénonçait !

    Des discours très durs sont prononcés autour de l'argent, vu comme toujours sale. Suivant une bizarre conception de l'économie où seuls les chiffres alignés au pied d'une fiche de paie salariée ont valeur légale d'argent "valide". Tout le reste ne serait que... "biens mal acquis" !

    Au début, discours durs contre les patrons, villipendés. Actuellement paroles  fermes contre des  pays voisins telle   ...la Suisse au premier rang des stigmatisés. Comme l'inscription récente de la Suisse sur une liste noire  ou petit exempe concret des  bisbilles  la récente volonté de la France de taxer les vols suisses à Bâle et les problèmes divers de Tva et taxes  autour de l'EuroAirport.

    Or, cette  politique fiscale au socle idéologique très marqué devient carrémement ....incompréhensible  quand on considère l'énorme privilège  fiscal accordé au Qatar  et aux personnes privées issues de cet Etat   dans le cadre de la  convention bilatérale spécifique signée entre ces deux pays.

    Avec l' exonération des plus values immobilières, notamment.

    Attention à la précision: les avantages fiscaux sont  bien accordée non seulement au Qatar en tant qu' Etat (signataire des convention)  mais concrêtement  personnes privées  dont  la dynastie régnante.  Car les deux sont  des entités  étroitement imbriquées.

    En résumé: une super niche fiscale taillée sur mesure pour les résidents qatariotes dans l'Hexagone.

    ( lire France, paradis fiscal)

    Cette exception accordée en France au plus riche d'entre les riches est incompréhensible. Si le Qatar est riche à milliards, pourquoi lui accorder une niche fiscale, des exonérations?

    Cette politique de François Hollande qui confirme celle de Nicolas Sarkozy rend illisible l'actuelle politique socialiste impérative, impérieuse en  direction des.... non qatariotes.

    Il ne s'agit pas ici  de dresser un comparatif saugrenu entre une hypothétique  trilogie  Suisse/France/Qatar.  Juste  observer  que:

    -Pour le pays hélvète les mises en causes sont directes, récurrentes. Alors que ce pays est un véritable partenaire, francophone, voisin depuis toujours et mérite à ce titre une approche plus "diplomate".

    -Pour le Qatar, les  dirigeants socialistes jouent une surprenante danse du ventre, comme l'avait fait l'ancien Président Sarkozy avant eux. A noter: le Qatar qui ne parle pas  un iota la langue de Molière ni celle  ...Rousseau a été intégré comme membre de la francophonie ! Tout s'achète donc ?

    On a beaucoup parlé des fonds destinés spécifiquement aux banlieues, cela  a accaparé l'attention médiatique du week-end.

    Or, la presse n'a pas  du tout évoqué le privilège fiscal  accordé par la France qui dans ce cadre s'offre elle-même -si on analyse la situation- en tant que  paradis fiscal spécifiquement au service du  Qatar.

    Cela s'apparente  à de l'humour.  Une dichotomie toute....  cahusèque en fait !

                                                                            Sylvie Neidinger

     

    * Et quid du Qatar lui-même comme ...paradis fiscal?

    Convention fiscale bilatérale France Qatar et avenant du 14 janvier 2008 entré en vigueur en avril 2009.

     Dexia au Luxembourg : des  Fonds ...familiaux qatari : confusion

  • Non mais allo quoi! T'es la presse et t'enquêt' pas sur le gaz off shore syrien?

    Imprimer

    Non mais allo quoi, t'es média officiel et tu t'intéresses pas plus  loin qu'le  bout d' ton nez (qui respire toujours du même côté depuis février 2011)

     Comme si   t'es une fille et qu't'as pas de shampoing!! N'importe quoi ....

    Lire l'article N°16 de la série Surya:

    https://duboutduborddulac.blog.tdg.ch/archive/2013/06/17/oui-le-dossier-syrien-pue-le-gaz-celui-off-shore-de-la-medit.html

    Pourquoi il est tout seul, l'article de blog à parler d'ça ? Du gaz israelien Leviathan qu'il s'agira d'exporter  vers l'Europe ? Par où ? Par le Liban et la Syrie?   Du  gaz off shore syrien qui attire le beau  monde comme les moooooouches :  y sont où les journalistes un peu curieux? Ca dérange qui cette histoire? Toujours les mêmes salades médiatiques...

    Y sont où les Z'nquêteurs ?

                                                                                                                        Sylvie Neidinger

     

    Ouverture sur ce blog Neidinger, avec cet article de la rubrique "Non mais allo quoi, y Z'enquêtent pas!"

  • Oui le dossier syrien sent le gaz: celui off shore, immense, en Méditerranée !

    Imprimer

    Il faudrait que la REALITE DU CONFLIT SYRIEN soit enfin exposée, énergétiquement parlant !!!gaz.GIF

    Les médias endorment avec un  supposé "printemps arabe"-au départ Crise Indignée-devenu en Syrie un  hiver religieux qui veut importer dans une région multiconfessionelle le salafisme du désert.

    Un exrêmisme mal vu par une majorité de  musulmans sunnites  syriens eux-mêmes (eux-même 85% de la population ) Sinon le président du pays aurait déjà été éjecté comme dans le cas tunisien...

    Mais pourquoi les occidentaux et leurs alliés islamistes (Qatar, Turquie, Arabie Saoudite)  sont-ils si acharnés sur la Syrie ?

    Pour la démembrer et pour....son  gaz OFF SHORE !

    Ils  font preuve d'un  évident intérêt à  créer au pays de cham un chaos politique. Cette approche  repose sur quatre objectifs. Avec  une division du travail  bien précise entre les uns et les autres:

    1-l'élimination du pouvoir politique en place structuré, laic,  étatique ( par définition) et régalien. Pouvoir issu des indépendances et fier de son nationalisme qui lui fait vouloir garder la maîtrise de son action politique sur la destinée du pays.

    2-la prise de contrôle des ressources énergétiques par le camp occidental: avoir les mains  libres  pour un  total accès direct en tant que nouveaux gestionnaires.

    3-la prise de contrôle des âmes par les pays islamistes alliés en pointe sur une vision fondamentaliste uniciste de la pratique religieuse musulmane. D'où l'émergence de ces rebellions jihadistes qui bien que proches des mentalités type Al Qaida sont "raccord" officieusement avec les démocraties à l'origine de cette installation. L'objectif de prise de contrôle de la sphère  politique moyen-orientale  par la religion en éliminant les anciens Etats bassistes  laics s'explique : les religieux sont moins regardant sur le nationalisme...Leurs valeurs ne sont pas les mêmes.

    A ce jour,  l'occident ne peut se vanter d'aucune réussite politique issue de cette prédation  néo-coloniale:

    La Libye vient de subir l'instauration par l'Otan et ses bombardements de l'exact  schéma décrit plus haut : élimination d'un pouvoir qui décidait lui seul de la vente ou non  de son énergie . Le "pays de Khadafi" est aujourd'hui politiquement désagrégé,  à feu et à sang déchiré  entre ...tribus qui se battent pour sa direction. L'anarchie y règne. On ne sait plus qui fait quoi. L'intégrisme prospère, devenu sanctuaire d'Aqmi. Mais les sites de production sont bien contrôlés par les compagnies occidentales.

    L'Irak sous contrôle américain souffre également d'une  anarchie. Sa voix s'est éteinte à l'international. Des  dizaines de victimes d'attentats se comptent régulièrement. Un déchirement confessionnel fracture la société. Le pétrole lui  est bien contrôlé par les compagnies occidentales dans le réduit kurde et la zone de  Bassorah.

    Ce chaos était bien un  but en soi. Tout ceci en tous cas correspond parfaitement à l'objectif de reconfiguration du monde arabe par les conservateurs américains.
    Un livre parmi d'autre sur le thèmes déjà en 2002 L'empire du chaos Alain Joxe

    La Syrie actuelle entre  dans la même configuration autour d'un néocolonialisme même pas assumé idéologiquement, devant les médias. Les objectifs réels restent constamment en non-dit. Les contradictions ne manquent pas:

    Paradoxe N°1 Au regard des valeurs prônées. Les profils islamistes combattants type M Merah sont vilipendés en France mais  soutenus, voire  armés en Syrie par ...la même France, indirectement. Les services secrets occidentaux agissent dans  la zone.

    Paradoxe N°2-USA, France, GB, Allemagne reprochent aux régimes arabes  de ne pas correspondre aux critères démocratiques occidentaux, avec des dirigeants inamovibles. Ce qui est vrai en partie.

    Mais les mêmes donneurs de leçons s'allient au Qatar et à l'Arabie Saoudite. Deux pays qui ne sont  pas à la pointe de la démocratie. Ils éliminent du champ public la moitié de l'humanité:  les femmes. Pays dont le pouvoir dynastique n'est pas remis en jeu électoral, par définition il s'agit de monarchies.

    En Syrie contemporaine filles et garçons cohabitent  sans séparation. le voile est interdit à l'Université. Le pays est multiconfessionnel.

    Paradoxe N°3- Les occidentaux s'investissent fermement pour des objectifs Business mais cachent ces objectifs sous une gangue moralisante.

    Et une diplomatie manichéenne du bien et du mal. La méthode ; la diabolisation  médiatique de la cible.

    Ils chargent la barque du régime en place en Syrie pour mieux masquer leurs intérêts. Ils évoquent  la démocratie tout en soutenant des rebelles Al Qaidistes insoutenables dont les...  cannibales et coupeurs de tête, entre autres jihadistes coupables d'exactions.

    Quatre régions de Syrie sont actuellement en danger de partition:

    1- A la frontière turque. La Turquie s'est emparée plusieurs fois au XXème siècle de terres syriennes. Elle a redéfini successivement  la frontière à son profit. Elle s'est emparée  du Sandjak d'Alexandrette en complicité avec la France au siècle dernier ( 1939). Il suffit de voir quels territoires proches  de sa frontière sont aujourd'hui aux mains des "rebelles"pour comprendre où le pays ottoman peut encore étendre son influence, notamment en direction d'Alep une ville majeure pour l'économie du sud turc autour de Adana.

    2- Le Golan- Israel profiterait du chaos politique syrien s'ils arrivent à leur objectif   pour définitivement annexer le Golan (pris de la Syrie en 1967, annexé en 1981, situation jamais avalisée par l'ONU) La richesse du Golan n'est pas en  hydro-carbures mais hydro tout court: un véritable château d'eau.

    3- La région Est-Pétrolière à Deir Ez Zor est actuellement séparée de la Syrie sans aucun contrôle de l'ONU et déjà distribuée aux rebelles.  Aux prix de massacres de villageois locaux de la zone qui refusaient ces nouveaux occupants. Le pétrole syrien place ce pays au  29ème rang mondial avec une production de 26 millions de tonnes. Le brut  représentait 75 % des recettes d'exportations syriennes avec 3,8 milliards de dollars.

    Cette zone détachée est en voie d'affectation  au néo kurdistan américano-irakien qui a lui aussi a déjà fait l'objet d'une séparation de l'Etat central Irakien  pour raison de captation du pétrole.

    La "très démocratique"Union Européenne  est prise en délit d' hypocrisie majeure. Car  elle   a bien voté l'autorisation d'acheter aux rebelles ce pétrole issu d'une partition -non votée !!! -d'un pays membre de l'ONU.

    Donc sans aucun aval onusien. Une parfaite prédation néocolonialiste. Dans le plus grand silence international.  L'UE si donneuse de leçons en matière de droits de l'homme  contribue avec les USA,  à installer les rebelles  d'Al Nosra et autres groupes totalitaires qui ont procédé à des massacres de villageois. Avec des armes importées/ financées par le Qatar et l'Arabie Saoudite et l'Occident.

    Tout va très bien ! Vive l'Europe et son idéal de paix.

    4-Méditerranée Les immenses gisements de gaz découverts en 2010 en Méditerranée sont très probablement la raison exact de cet acharnement occidental, lisible dans les paroles  comminatoires des Cameron, Hollande, Fabius qui de la diplomatie, n'ont pas le langage.  Ils tentent d'imposer une sorte de "dégage ...que je m'y mette" ....

    Anecdote locale. En 2010 effectivement le "téléphone arabe" syrien annonçait que des "Anglais"  voulaient acheter une partie des terres côtières autour de Tartous. Cette  info incompréhensible à l'époque a pris tout son sens  avec la confirmation de la présence d'un énorme gisement de gaz off shore.

     Cette captation économique bien entendu ne peut être ainsi présentée aux populations  européennes, américaines, arabes, allez... mondiales   qui chaque soir sont devant écrans  tv ou tablettes ou iphones cherchent à s'enquérir des réalités du monde. Personne n'en parle !

    COMPLICITE MEDIATIQUE

    Depuis le début, les médias occidentaux décrivent la réalité syrienne en noir et blanc avec des gentils rebelles victimes et un méchant gouvernement agresseur. Mais omet les enjeux géo-stratégiques.

    Le réel est plus complexe, évidemment.

    Une émission récente  pour ne citer qu'elle, nommée  C dans l'Air (la 5) du 3 juin consacrée à  la Syrie fut tellement caricaturale que ceux qui connaissent le pays de l'intérieur  s'étonnaient devant l'écran tellement la ficelle était grosse. Conclusion évidente: Y. Calvi qui officiait   avait ce soir là  une réelle fonction d'agent de propagande,  pas journaliste mais bien agitateur de populisme.

    Cette émission de la chaîne publique d'un pays laic, le France  a commis des désignations globales et racistes à l'encontre de  communautés particulières. Il est allé jusqu'à stigmatiser la communauté....  alevi ....turque ! Elle même souvent stigmatisée mais ici  strictement non concernée ce n'est pas le même pays. Ce Monsieur propre du prêt à penser idéologique  est tranquille juridiquement: personne ne portera plainte pour incitation à la haine ..à propos de communautés étrangères.

    En Syrie, toutes les communautés sont inquiètes de la sunnite aux  chrétiens  compris etc. devant les avancées  des adeptes de la charia, cet intégrisme inconnu du pays de Cham.

    La ficelle  de la médiatisation unilatérale strictement hors de l'objectivité journalistique est vraiment grosse à tel point que des personnes basiques de la vie de tous les jours font souvent cette remarque  "avec la Syrie tous ceux qui sont du côté des occidentaux dont les rebelles sont présentés systématiquement positivement et ceux du camp adverse négativement" Manichéen.

    La Syrie en est à plus de 90 000 morts en ce mois de juin 2013. 90 000 de trop. Imputables aux ...deux camps. Sur place, les Syriens  de l'intérieur ont  une image extrêmement bien informée des enjeux exacts et de qui commet les exactions.

                                                     LE GAZ

    LE PETROLE EXISTANT EST DEJA DETOURNE   PAR LA COALITION OCCIDENTALE. LAQUELLE EST ACHARNEE SUR LE DOSSIER SYRIEN EN RAISON DES RESERVES DE GAZ DECOUVERTES EN MEDITERRANEE EN 2010

    syrie,gaz off shore,yves calvi populiste Rien que pour le off shore syrien entre la côte et Chypre, les réserves découvertes sont supérieures aux réserves du Koweit. Le gisement est immense.

     Israel a déjà baptisé ses propres  champs dont le  Léviathan. Et déjà constitué des sociétés financières  pour son exploitation avec  le problème de la définition des zones maritimes en question qui pourrait ouvrir un conflit de territoire avec le Liban et la Syrie. Le Libanais Nabih Berri et l'Egyptien M Morsi mettent déjà en garde contre un découpage  maritime off shore à l' avantage d' Israel, similaire au découpage de la Palestine.

    Question ultra pratique, logistique,  en observant la carte. Pour exporter son futur gaz vers l'Europe, le trajet du pipeline israelien  ne devra-t-il pas passer justement par..la Syrie?? D'où l'intérêt de redistribuer les cartes ?

    Le transport passe par des zones de liquéfaction pour embarquer sur navires. Les ports dont Tartous intéressent alors au plus haut point.

    On comprend désormais mieux pourquoi dans le cadre de cette immense richesse naturelle découverte dans l'Est proche-oriental, les occidentaux, Israël , leurs alliés ont un intérêt très concret à organiser un chaos politique en Syrie et ensuite au Liban.

    DANS LEUR AVIDITE, ILS OUBLIAIENT LE PION RUSSE

     Le "dégage" néo colonialiste adressé à un gouvernement régalien oubliait un peu vite qu'il supposait également  que la Russie qui base ses bateaux dans le port de Tartous, qui équipe et forme l'armée syrienne en partie dégage elle aussi...

    Or Poutine n'est pas l'alcoolique Yeltsine qui vendait son pays contre une bouteille de vodka. De plus, la zone proche-orientale a un passif...historique ! Elle n'est pas un territoire vierge.

    L'Iran et la Russie et la Chine considèrent tout autant les avantages géostratégiques de la zone. Les Brics ne sont pas spécifiquement dans le camp occidental. Curieusement, les trois premiers producteurs mondiaux de gaz sont la Russie, l'Iran, le Qatar: tous au chevet de la Syrie, mais pas du même côté du lit...

    Aujourd'hui, les belliqueux (Obama, Cameron et Hollande) l'Union européenne veulent éteindre le feu syrien, comme on éteint les puits de pétrole : par une puissante explosion dont le souffle élimine l'oxygène et supprime les flammes. Or, ce type de méthode appliqué à une société civile à non à un puits est ravageuse

    USA, GB, France, Qatar, Arabie Saoudite, en résumé les "Amis" d'une certaine Syrie, celle des salafistes d'Al Nosra et des autres affirment médiatiquement chaque jour vouloir fournir des armes.

    Pour mieux, au final exploiter les  gisements de gaz off shore entre autres découpages territoriaux.?

    Dans le pays, beaucoup, de toutes confessions, effrayés par les perspectives  soutiennent leurs Institutions, leur Etat.

    Ils  n'accepte pas l'interventionnisme étranger. Ils ne donnent pas  carte blanche à leur président. Personne n'est propriétaire du pouvoir d"un pays. Son mandat est remis en jeu en 2014. Cela sera lui ou un ...autre.

    Une chose est régulièrement dite sur place:  les Syriens entendent décider seuls  des destinées de leur Etat SOUVERAIN. Et rappel:  les options politiques d'extrémisme religieux que les Occidentaux entendent installer  par l'opposition rebelle  sont inconnues de ce pays multiconfessionnel. Ces intégrismes sont effrayants pour beaucoup (charia inconnue).

    Nombreux syriens  ont  parfaitement compris le danger de l'irakisation/libysation à l'occidentale de leur pays par  l'organisation d'un chaos politique pour appliquer le vieil adage "diviser pour régner" Attiser les conflits communautaires.

    Pour mieux se servir.

                                                                                                               Sylvie Neidinger

    http://www.direct.cd/2013/08/29/syrie-se-trouve-colossale-plaque-reserve-gaz-du-monde-dou-guerre.html

     Autour du gaz off shore et Israel :

    Pressions US sur l'Egypte

     Mise en garde du Liban

    Le couple Chypre -Isreal autour du gaz

    Autour du pétrole lire:

    Géopolitique du pétrole

     SUITE

    2016

    http://www.lepoint.fr/monde/reconciliation-autour-du-gaz-entre-israel-et-la-turquie-02-07-2016-2051364_24.php

                                      Rubrique Syrie Surya

     

     

    Série Surya sur blog TDG "neidinger" :

     

    Article 1-Baal Hadad lance ses foudres en Syrie.

     Article 2-Le printemps néo-colonial arabe

     Article 3- Clinton-Israël en "intelligence amie". Les Etats Arabes le sont-ils?

     Article 4- Michel Aflak est mort trois fois

     Article 5- Elimination progressive, systématique des leaders nationalistes panarabes

     Article 6- 2007: Quand le général Wesley Clark dénonçait le projet US d'attaque de 7 pays arabes

     Article 7- Néo-colonisation  arabe, Démocratie®, Freedom

     Article 8-ADONIS, le nobelisable syrien publie son «  kitâb  II »

     Article 9-Qatar: flagrant délit autour du... Croissant Rouge. Double-jeu occidental.

     Article 10-Syrie et purée médiatique occidentale

     Article 11-Femmes égyptienne. Video choc: la présentatrice, l'islamiste et le voile

    Article 12-Syrie Surya: Stalingrad ?

    Article 13 -Le Prix Pulitzer à un snipper ? Reporter de sale guerre.

    Article 14- Le leader salafiste egyptien veut détruire les pyramides

    Article 15-Toulouse, Londres, La Défense : même mode opératoire

                                       

                                          RUBRIQUE PROCHE-ORIENT SERIE SURYA

     

  • Toulouse, Londres, La Défense: même mode opératoire

    Imprimer

    Les attentats de Toulouse, Londres et la Défense présentent strictement le  même modus operandi : des piétons assassinent  des militaires piétons - même si les victimes militaires peuvent être habillées  en civil ( Toulouse, Londres) toulouse,londres,la défense,agression de militaires

    Où ? Dans un lieu proche du casernement  (comme à  Toulouse avec Merah et  à Londres)

     Ou bien,  dernier cas de ce week-end l'attaque par un piéton d'un  militaire piéton en uniforme en service dans un espace public (à la Défense)

    Les autorités anglaises  ont utilisé la notion de "loup solitaire" pour expliquer l'attaque ultra violente commise à la machette et au couteau en par deux  individus que l'enquête décrit comme passés à l'islamisme et consommateurs de  drogues. Le militaire se nommait Lee Rigbi (ici en uniforme de parade)toulouse,londres,la défense,agression de militaires

    Merah fut présenté lui aussi,  comme un"solitaire" bénéficiant juste de son reseau perso familiale et/ou amical. [avec pour compliquer l'analyse dans son cas le fait qu'il était fort probablement un indicateur des services de l'Etat, plongé en milieu radical, suivant les premières informations données tout au début de l'assaut du domicile où il s'était caché. Il est décédé dans la fusillade  et on ne saura jamais ses liens exacts  entre la filière radicale qu'il a suivie à l'étranger,  et son activité de terrain en France en éventuelle liaison avec .... Avec qui d'ailleurs précisement? ]

    L'agresseur au cutter  de la Défense n'est pas encore arrêté.

    [complément d'info. Il a été arrêté à La Verrièrele 29 mai et se nomme Alexandre ]

     

    OR LE SCENARIO DE L'OUT COMING SOLITAIRE N'EST PAS CREDIBLE

    Car problème : la notion même  de "loup solitaire" appliquée à ces individus aux passeports européens,  ayant grandi en Europe, commettant un acte de guerre en solo, comme on va acheter son paquet de cigarettes est plus que difficile à croire comme interprétation des faits !

    Tout simplement parce qu'il s'agit du même mode d'action dans les trois cas de figure.

    Voire  les mêmes revendications:  ces victimes militaires individuelles, prises au hasard  qui paieraient selon les termes des assassins pour les Armées : Toulouse et Londres.

    Piéton assassinant un piéton, lié professionnelement  à une Armée (très spécifiquement ciblée: d'autres uniformes, ceux des policiers ne sont pas visés. Heureusement pour eux d'ailleurs ) 

    En plein jour signifie "aux yeux de tous."Pour mieux terroriser les populations.

    Bizarre cette notion de "solitude"....!

    Sylvie Neidinger

     

    * Pour ajouter la notion de "piéton" à un autre cas récent  : les deux frères tchétchènes piétons  posent des bombes à l'arrivée du marathon de Boston et tuent cettte fois des piétons civils.

                                         

                                          RUBRIQUE PROCHE-ORIENT SERIE SURYA

  • Le leader salafiste égyptien veut détruire les pyramides

    Imprimer

     Exactement comme les talibans afghans avec les statues de Bâmyân, leurs homologues égyptiens entendent détruire les pyramides.

    L'info est relayée par plusieurs médias locaux au départ.( Ici repris  au journal de 13 H TF1 18 mai 2013 )  L" appel pro destruction à la tv égyptienne, frontal.

     Pour avoir une telle caisse de raisonnance, c'est donc qu'elle n'est pas l'élucubration d'un seul mais un projet de société, ultra.

    En attendant, quid des  Egyptiens non intégristes, quid des Coptes, et  ..... des touristes. Quid de l'Unesco?

    Ils vont s'y prendre comment pour démolir ?  

    Des sites internet - on va pas les citer en lien web -expliquent longuement en langue française pourquoi il faut tout détruire...egypte,pyramides,islamistes

    Sylvie Neidinger

     

     

     

     

     

    egypte,pyramides,islamistes

     

     

     

    Article: les islamistes à l'épreuve du bikini . Un salafiste tunisien a donné "sa" réponse: il prône un tourisme islamique et uniquement cela. Qu'en pensent les populations?

    SUITE. NOMINATION D'UN ANCIEN TERRORISTE A LOUXOR

    Le Ministre du tourisme égyptien vient de démissionner (20/06/2013): Mohamed Morsi vient de nommer comme gouverneur de Louxor  un certain El Kayat un des chefs de Jamaa Islameya, à l'époque où l'organisation  avait revendiqué le massacre de Louxor en novembre 1997.

    Soixante deux personnes dont 58 touristes avaient été égorgées devant le temple d’Hatchepsout ! En résumé incroyable nominationà Louxor comme gouverneur un monsieur ayant égorgé des touristes dans les années 90 !

    Terrible message immoral cynique et sinistre   donné à 'l'industrie du tourisme et aux touristes du monde entier qui peuvent désormais penser visiter les pyramides....mexicaines !

    lire Article Tourisme et salafisme. Un pas vers la fin du tourisme organisé en Egypte ? Quel touriste ose aujourd'hui se rendre en Egypte ?

    Lire Attentat du 17 novembre 1997 touristes égorgés et/ou  achevés d'une balle

    Lire Thèbes menacée

                                 

                                          RUBRIQUE PROCHE-ORIENT SERIE SURYA

  • Le Prix Pulitzer à un sniper! Reporter de guerre sale.

    Imprimer

    La photo est magnifique.  Elle vient de  recevoir le 15 avril dernier la distinction américaine la plus pulitzer.GIFvalorisante du monde de la Presse: le prix Pulitzer 2013 catégorie photo, l'une des 14 sections du Journalisme, par l'université de Columbia.

    Il a été attribué à Javier Manzano, un  indépendant d'origine mexicaine pour un  cliché issu du siège d'Alep, sa première pige AFP, en plus.

    Info issue du terrain. Le courage de se rendre sur place, sa prise de risque individuelle.

    Le  directeur adjoint du service photo de l'Agence France Presse  pour le Moyen-Orient et le Maghreb, Hassan Mroue, affirme avoir reçu du free-lance  ce cliché au premier jour de sa collaboration. Il se rappelle de l'avoir immédiatement qualifiée de "chef d'oeuvre"

    prix pulitzer,photo-journalisme,manzano,usa,syrie,rebellesu

    La photo est esthétiquement intéressante, très construite avec les raies de lumière entrant qui contrastent avec la kalash en "rayon"sortant.

    Elle pose pour autant un énorme problème moral puisqu'elle valorise le sniper, le tireur de l'ombre, celui qui, bien caché et protégé par son mur, tire dans le dos ou en traître !

    Curieusement aucun commentateur  n'a signalé la chose.

    Parce que les snipers en question sont des rebelles syriens, ceux que  l'Otan et les pays du Golfe  installent, soutiennent, financent et arment ???

    Le "canardeur" qui snipe n'avait jamais été positionné   médiatiquement avant cela en tant que vedette à la Une de toute la presse internationale ! Il semble que cela soit une première.

    La chose  démarre  avec le conflit syrien. Car effectivent en plus de ce  cliché et prix accordé à   Javier Manzano,  quelques reportages tv sur les snipers d'Alep  sont passés récemment à l'heure de grande écoute  tournés.. derrière les murs !

    Ils valorisaient ces individus cachés fiers de compter leurs trophées de chasse  [note de la blogueuse: hyper surprise par  cette nouveauté en matière d'information, j'avais à chaque fois bondi de 20 cm de ma chaise et noté les identifications de  chaînes TV, la date et l'heure mais ne retrouve plus ma note papier pour les citer ici. Complément d'info à venir]

    revelles 2.GIF

    Le tireur de l'ombre avait jusqu'alors mauvaise réputation. Les médias ne le valorisaient pas.

    Désolée de le faire remarquer dans cet article, mais à peu de choses près,  la  définition du sniper (oui, inventons le terme de  "sniprisme ") correspond exactement  à celle du terrorisme. L'un fait exploser des bombes globales, l'autre par tir de précision. Dans les deux cas par surprise. Et  terrorisant les populations civiles concernées.

                                          HISTOIRE DU SNIPER

    *Le sniper dans l'univers du  conflit militaire: Comme à Beyrouth dans les années 80, il a symbolisé les  problèmes des combats modernes de type "guerilla urbaine". Avec une terminologie négative. On a parlé de "libanisation"comme prototype de guerre civile où votre rue, celle de votre  boulanger et de votre  boucher devient un  abattoir du hasard.  Mort par surprise.

    Ensuite, historiquement, le  conflit yougoslave ( avec le siège de Sarajevo)  a continué à véhiculer cette problématique du tireur embusqué (film Tirs de snipers à Sarajevo sur Sniper Alley).

    *Le sniper dans l'univers civil L'évènement majeur le plus récent est celui  qui a traumatisé toute une ville en octobre 2002. John Allen Muhammad, le tireur fou  exécuta depuis son véhicule 10 personnes à Washington DC. Un film a été tiré en 2003 de ces 23 jours de terreur sur la ville : D.C. Sniper: 23 Days of Fear  (Sniper : 23 jours de terreur sur Washington en français.) 

    Sans oublier le célèbre précédent, l'assassinat du président américain John Fitzgerald Kennedy le 22 novembre 1963 lors d'une visite officielle à Dallas, où il fut abattu par le sniper  Lee Harvey Oswald.

                       

     *Globalement dans l'univers strictement  militaire, la présence du sniper comme outil de combat n'est pas une surprise.  Il y a bien longtemps que le code d'honneur en matière de destruction de l'Autre a disparu. Les politesses de la chevalerie du Moyen-âge sont rangées aux oubliettes.

    Point n'est besoin d'invoquer Machiavel et son Prince, ni le Chinois  Sun Tsu et son Art de la guerre (1er traité historique, du VIème av Jc. 孙子兵法, pinyin : sūn zǐ bīng fǎ, littéralement : « Stratégie militaire de maître Sun »)

    On fait confiance à l'être humain pour avoir tout inventé pour détruire son ennemi. Jusqu'à le manger dans certaines tribus traditionnelles ! 

    Dans  le monde moderne, un conflit se multi-décline par:  de la bataille lourde, du renseignement, de la bataille de l'ombre, de la guerre économique, psychologique , de l'usage de snipers, de la torture etc. 

    Sans oublier le contrôle des infos militaires  par  médias interposés, les orientations des  opinions publiques civiles.... Tout ce que l'on peut nommer la " sphère médiatique militaro-civile"

                                                            IMMORAL

    *Or, l'univers médiatique civil est dit lui, "grand public" Toute la famille, les enfants sont réunis devant le petit écran qui normalement suit des normes de déontologie.

    Bien évidemment tout le monde apeut avoir accès par internet au pire du pire (tortures etc.)  Mais normalement pas sur les médias traditionnels,  ceux pour qui le Prix Pulitzer est attribué.

    Selon moi, cette année,  en valorisant le tireur traître on passe un cap (im)moral.  Une nouvelle  frontière s'installe sous nos yeux  dans notre "morale collective "

    Analyse : Elle tient de la notion du  commanditaire et de la responsabilité du"donneur d'ordre", de la chaîne de commandement et de la nature de l'acte.

    Oui, un bombardement militaire qui lâche des obus sur des populations civiles totalement impuissantes n'ayant même pas le temps de courir  à un abri est   un acte  tout aussi lâche que celui du sniper. Par l'effet de surprise, par  la disproportion et l'impuissance à pouvoir réagir.

    Mais l'espace aérien reste un espace obligatoirement contrôlé par les grandes puissances et leurs systèmes d'écoutes, leurs radars, drônes.... Les Lois internationales de la Guerre vont alors entrer en jeu : les autorisations ou non ...Les conflits vont  se régler devant une instance supra-nationale : l'ONU et son Conseil de Sécurité.

    Par exemple récent,  les Russes ont peu apprécié les bombardements Otan massifs en Libye. Ils l'ont fait savoir. La chose est publique, la  source des tirs identifiable. Avec l'aérien ou le sous-marin, les grandes oreilles militaires de tous bords -les dites oreilles d'or...- sont à l'écoute permanente. Pas si aisé dans les contexte urbains de villes: Alep : plus de 1,5 millions d'habitants.

    Dans une ville, n'importe quel illuminé peut prendre un kalash et tirer en cachette sur les passants. Qui est en responsabilité de ce tireur dans un  contexte dégradé de guerre où la population désorientée ne sait plus trop qui fait quoi ?

    Une Libanaise me racontait récemment comment, adolescente à Beyrouth, elle fut prise dans le viseur d'un sniper au milieu d'une voie. Il l'a ratée,  sa chance. Pour elle avancer ou reculer était aussi dangereux. Intelligente, elle a joué au chat et à la souris en mettant deux heures pour traverser en passant d'un obstacle à l'autre ( carcasse, béton cassé...) dans des laps de temps différents. Quelle chance elle a eu,  sachant la devise des snipers : "un tir, un mort"!

                                 JOURNALISME TRASH QUI VALORISE LE SNIPER

    Horreur au pied de son immeuble : avec  les snipers,  on entre dans l'anarchie sur le terrain, dans la sale guerre civile au coeur des cités, anonyme.

    Quel statut du  sniper camouflé ? Un militaire qui tire dans le dos ou un délinquant de droit commun ? Sur qui le sniper tire ?

    Jusqu'où va son critère de sélection de la cible  ? Ici, la jeune fille beyrouthine qui va acheter son pain.Pourquoi ? Parce qu'elle est d'une  communauté qui ne plait pas au sniper?

    Parce qu'elle n'est pas du bon côté du trottoir? Un trottoir serait pro-sniper et le trottoir d'en face anti ??? Quel enfer pour les populations civiles ???

    Facilité pour se venger d'un voisin qui dérangeait par un  assassinat de l'ombre sans responsabilité du tireur. Processus  de désintégration sociétal. Sans ONU. Sans contrôle.

    OUI une limite morale est franchie à mettre en vedette ceux qui pratiquent le "tir caché  dans le dos"

    De quelque bord que ce  soit.  Il n'y pas un cas où c'est bien et l'autre où cela ne l'est pas.

    Le prix Pulitzer 2013 valorise les snipers cachés. Le prix Pultizer 2014 va-t-il valoriser la torture?

    Une limite déontologique du Reportage de guerre a été franchie cette année avec le conflit syrien et les snipers.

    Elle n'est pas la seule.

    Ce conflit est vendu comme pro-démocratie par les occidentaux qui en réalité installent un islamisme radical wahhabite. Pour mieux contrôler les réserves énergétiques déjà connues ( celle de l'Est ) et les immenses réserves de pétrole qui viennent d'être détectées sur la Côte méditerranéenne  syrienne.

    Observation : nos médias ici,  suivent ces orientations géo-stratégiques militaires.

    OUI, on peut parler de Journalisme trash, ou de reporter de guerre sale.

    Pourquoi le sniper est-il effectivement immoral, immonde ( car il l'est effectivment !!!!!) lorsqu'il terrorise Washington ou tout autre lieu. Mais  moral à Alep? 

    Incompréhensible. Non pas le phénomène sniper, l'homme ayant toujours inventé à la fois  le meilleur et le pire. Incompréhensible : le néo-journalisme trash grand public.

                                                                          Sylvie Neidinger

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

  • Syrie-Surya: Stalingrad ?

    Imprimer

    Rubrique Syrie-Surya sur blog Neidinger SIDERATION

    deir zoor syrie.GIF

    syrie-surya,sideration

    Bataille de Stalingrad, parmi les batailles urbaines les plus violentes de l'Histoire

     photos=capture d'écran

                                          RUBRIQUE PROCHE-ORIENT SERIE SURYA

  • F.Hollande veut armer les Mohamed Merah syriens !

    Imprimer

    Parfaite schizophrénie, ou hypocrisie  ?

    Le jour même des commémorations des douloureux attentats commis par Mohamed Merah, dans le plus grand bruit médiatique qui stigmatise -avec force grandiloquence-  l'idéologie salafiste combattante en cause, François Hollande décide de passer outre le droit international et les décisions européennes en armant les jihadistes combattants syriens.

    De concert avec le Royaume-Uni. Curieux : même couple que pour la crise de Suez* ! Lire infra.

    Les deux pays sont les anciens colonisateurs de la zone : France en Syrie. Angleterre  en Irak et en Palestine. Au moins, à l'époque du mandat français s'agissait-il de construire des routes, de mettre en place les postes et télécommunications, les sysèmes administratifs, le cadastre, l'enseignement...

    Sous le système de colonisation du mandat français, les élèves syriens passaient le brevet des écoles et le baccalauréat.

    Sous le système actuel de néo-colonisation alliée avec  les puissances gazo-pétrolières du Golfe, masqué sous la dénomination "printemps" va-t-on distribuer le brevet de jihadisme?

    Aujourd'hui, ces deux puissances européennes, moyennes économiquement mais qui auto-agrandissent leur pouvoir par le levier militaire, veulent  offrir au Qatar, à l'Arabie Saoudite, au Bahrein et au Koweit une gestion politico-religieuse wahabite de la Syrie.

    Un pays actuellement laic et hyper communautaire: une vingtaine de communautés ethniques ou religieuses. Qui, elles, sur place, n'envisagent pas l'avenir salafiste que François Hollande et ses alliés  leur dessine. Quelle que soit la politique actuelle du pays.

    Leur projet ? Avec les Etas-Unis (qui affirment vouloir  "encore plus soutenir la rebellion" ): offrir la gestion politico-religieuse de "bilad-el-cham"aux théocraties du Golfe. Qui vont d'ailleurs probablement régler la facture de ces armes.

    Pour mieux, entre occidentaux, se partager ensuite  le gaz et le reste du "business". Ainsi entériner la prise de possession d'une contrée géostratégiquement intéressante et actuellement dans le camp russo-chinois-iranien.

    Curieusement en politique étrangère, la population hexagonale laisse faire ses dirigeants, sans trop critiquer. Au nom de la fantasmée "grandeur de la France" illustrée par son droit de veto.

    Alors que l'activisme martial français est énorme:

    -Trois conflits en deux ans : guerre pro-islamistes en Libye sous N Sarkozy, guerre anti-islamistes sous F Hollande au Mali, participation à la guerre civile pro-islamiste de Syrie.

    -Graves décisions prises  de faire entrer la France en conflit sans avoir  demandé l'avis du Parlement.

    -Refus par François Hollande de suivre la règle européenne: inquiétante  décision solitaire  de contrer l'embargo européen (au passage jamais la démocratie suisse n'enterinerait de tels actes politiques sans  discussion interne )

    Peu de réactions en France...

    Il faut aller vers les extrêmes (Marine le Pen, Dupont-Aignan, communistes soit l'extrême-droite et la gauche extrême  ) pour avoir des descriptifs exacts  des états de la situation réelle sur le terrain.

    Ceci dit, la droite française commence à émettre des doutes sur les intentions belliqueuses tout azimut du Président de la République.

    Le pays de Cham est actuellement  rallié par une internationale jihadiste combattante que même la population sunnite- et surtout la population sunnite!- commence à ne plus accepter. Al Nosra et tous les autres. Lire l'article sur les villageois syriens sunnites qui ne supportent plus l'extrêmisme  international importé.

    On estime à 5000 uniquement  le nombre de Tunisiens ayant rallié la Syrie. Pays où les jihadistes arrivent de partout. Et même de France. Ils se nomment finalement des Merah bis, ou des clones-drones...

    Et Le Président compte passer outre d'un embargo européen pour les armer !

    Armer les rebelles qui viennent notamment de prendre en otage  les....soldats de  l'Onu sur le Golan !

    Pour que les armes françaises  et anglaises tuent  par rebellion interposée: druzes, arméniens, chrétiens orthodoxes, alaouites, chiites, maronites, kurdes , sunnites, tcherkess, turcomans,  latins,  réfugiés palestiniens, irakiens...et soldats de l'Onu ?

    Tout va pour  le mieux dans le meilleur des monde.

    Au moins François Hollande et son gouvernement dont le ministre de la défense et Laurent Fabius devraient-ils  désormais s'interdire tout discours sur ...Mohamed Merah !

    Un minimum...

                                                                                            Sylvie Neidinger

     Suite

    -Réponse du berger (Russie) à la bergère ( France) Le 15 mars, la chaîne Al Djezira filme des bateaux russes accostés au port de Beyrouth. Leurs destination: la Syrie. Officiellement pour porter assistance aux ressortissants russes. En réalité pour réaffirmer les données du terrain.

    *L'activisme  franco-britannique pour envoyer des armes en Syrie fait nettement  penser à la Crise de Suez ( 1956) Quand les européens, maîtres du monde du XVI ème au XIXème avaient l'illusion en 1956  d'être encore en position de force face à Nasser et la nationalisation du Canal. Ils se sont fait taper sur les doigts par les supra-puissances de l'époque.

    Les évènements syriens s'inscrivent dans un terrible bras de fer ouest et nouvel-est (Russie, Chine, Brics)

    -La proposition de F Hollande ne semble pas faire l'unanimité dans la classe politique : beaucoup de critiques en France (lire)

    - Les commentaires du blog soulignent combien la France en réalité par ces conflits entend faire tourner son industrie de l'armement.

     - Article Chouet sur le Point :Syrie ce n'est pas en armant les salafistes qu'on trouvera la solution

    -Les français ont déja commencé à armer les rebelles.

                                                            *****

    Série Surya sur blog TDG "neidinger" :

    Article 1-Baal Hadad lance ses foudres en Syrie.

    Article 2-Le printemps néo-colonial arabe

    Article 3- Clinton-Israël en "intelligence amie". Les Etats Arabes le sont-ils?

    Article 4- Michel Aflak est mort trois fois

    Article 5- Elimination progressive, systématique des leaders nationalistes panarabes

    Article 6- 2007: Quand le général Wesley Clark dénonçait le projet US d'attaque de 7 pays arabes

    Article 7- Néo-colonisation  arabe, Démocratie®, Freedom

    Article 8-ADONIS, le nobelisable syrien publie son «  kitâb  II »

    Article 9-Qatar: flagrant délit autour du... Croissant Rouge. Double-jeu occidental.

    Article 10-Syrie et purée médiatique occidentale

    Article 11-Femmes égyptienne. Video choc: la présentatrice, l'islamiste et le voile

     

                                          RUBRIQUE PROCHE-ORIENT SERIE SURYA

                         

  • Femmes égyptiennes. Vidéo choc: la présentatrice, l'islamiste et le voile

    Imprimer

    En ce 8 mars, jour de  fête des Femmes, on présente ici une scène inouie qui s'est tenue sur une   TV privée égyptienne. En vrai.  Une présentatrice voulait interviewer un homme politique  islamiste qui compte  parmi les récents élus. Celui-ci acceptait mais à une seule condition: parler à une  femme ...voilée. Elle a refusé.

    Solution trouvée: un écran interposé ! Une salle de direct coupée en deux.tv egyptienne,8 mars 2013,fete des femmes,présentatrice non voilée,islamiste

    Une incroyable mise en scène.

    L'homme politique, récemment arrivé au pouvoir dans le sillage des Frères musulmans  est  bien présent  sur le plateau mais ils vont  se parler derrière un rideau/écran

    tv egyptienne,8 mars 2013,fete des femmes,présentatrice non voilée,islamiste La scène est longue : 1/4 heure, les dialogues extraordinaires ( traduction à venir) Cela vaut la peine de visionner.

    -A 1 minute:vision du plateau tv divisé en deux

    -***A 5 minutes  50 : passage important: la vision du plateau coupé en deux. Questions de la présentatrice et réponses de l'islamiste.

    -A 8'15 :un Egyptien non islamiste prend la parole. L'islamiste lui répondra qu'il a tort et interprète mal la religion.

    (Nota attention:   pubs indésirables au démarrage du visionnage sur you tube. Nota: des systèmes de traduction existent)
     
    Pour résumer la présentatrice demande, en direct, à l'islamiste, nouvelle force politique égyptienne si dans sa vision politique de l'Egypte future, elle va avoir, elle, sa place.
    Il répond que oui, elle aura tout à fait sa place mais ...si elle est voilée.  Et uniquement à cette condition.
     
    Donc si elle ne l'est pas : non !
     
    Le dialogue est impressionnant. L'intervieweuse tire une tête....
    On peut dire que les... deux intervenants sont courageux pour être allés jusqu'au bout de la mise en scène de leurs idées fondamentales respectives: 
    -pour l'une: travailler non voilée à la TV -pour l'autre : imposer le voile à la tv égyptienne et globalement partout en Egypte.
     
    Nous avons ici très directement une conséquence directe d'une vision islamiste de la société, à savoir le fait d'imposer un code à toute la société. Or, toutes les femmes, musulmanes ou non , portent ou ne portent pas le voile.
    Quid des non musulmans égyptiens, les Coptes, tout autant égyptiens que le reste de la population et auxquels le code d'une autre religion serait non pas proposé mais imposé ?
    Quid des laics?
    Quid des femmes musulmanes non voilées?
    Quid des touristes?

    La présentatricetv egyptienne,8 mars 2013,fete des femmes,présentatrice non voilée,islamiste

    l'écran qui coupe le studio TVen deuxtv egyptienne,8 mars 2013,fete des femmes,présentatrice non voilée,islamiste

    L'homme politique islamistetv egyptienne,8 mars 2013,fete des femmes,présentatrice non voilée,islamiste

    Cette video déposée sur Youtube pose  le débat en scène. Du vécu.
    Extraordinaire document en cette journée du 8 mars 2013. Et chacun en pense ce qu'il  veut....
     
    Sylvie  Neidinger
     
    Commentaires hyper modérés
    Ici il ne s'agit pas de stigmatiser quiconque- ni elle ni lui -mais de donner à comprendre des évolutions internes et historiques en Egypte notamment. Les deux ont mis les cartes sur la table ...coupée en deux ! Comme peut l'être le pays aujourd'hui. SN.
     
    Complément d'info :
    -document You tube posté par Giona (3ème commentaire)  : la prise de position de G. Abdel Nasser sur le voile et les Frères Musulmans.
     
                                    

    Blog-Série n°11. Femme du 8 mars

    8 mars 2015-Henriette d'Angeville, pionnière du Mont Blanc, première alpiniste

    8 mars 2014- La Suisse que souhaite Micheline Calmy-Rey

    8 mars 2013- Femmes égyptiennes: l'écran voile

     

     
  • Syrie et purée médiatique occidentale

    Imprimer

    La presse reflète les positions des contrées  ultra impliquées dans le conflit.

    Conférence sur la Syrie au Palais des Nations en marge de la 22ème session du Conseil des droits de l'homme Intervention de Bahar Kimyongür Genève 28 février 2013


    Ces pays en question, USA, France ( très à la pointe; Paris voulait distribuer encore plus d'armes que celles officieuses !) GB, Allemagne etc. et leurs alliés orientaux dont l'Arabie Saoudite et le  Qatar ont fort intérêt à démembrer ce pays comme l'Irak a déjà été démembré. Israel pour garder le Golan, idem.

     L'Occident, l'Otan  aident à  mettre en place avec leurs alliés  un islamisme radical.

    Oui Adnan Ahrour  prêche et chauffe les esprits depuis l'Arabie Saoudite. L' islam wahhabite qui n'existait pas en Syrie, pays pluri-communautaire,  est actuellement importé. La troisième armée.

    Une internationale des quasi- talibans venus de Libye, du Maghreb,(estimation 5000 tunisiens en jihad auprès de l'ALS-celle que soutien nos gouvernements  occidentaux et d'al nosra cf  Le courrier international) d'Egypte, de France (oui il y en a) et d'Angleterre (oui il y en a)  et autres se sont donnés rendez-vous au pays de Cham pour y appliquer leur pureté qui passe par l'égorgement de tout ce qui ne correspond pas au critère de leur radicalité.

    Armes lourdes pour Al nosra et autres jihadistes. Mais aussi l'armée libre ALS .

    Ils comptent  installer un émirat dirigé par l'ancien miltaire Ahrour entre autres prédicateurs. Chaque tir rebelle filmé qui passe sur nos écrans tv est accompagné du retentissant cri jihadiste. Pas besoin d'être grand spécialiste pour décoder...

    Rappel: il se lisait sur certaines pancartes dans la toute première manifestation initiée à Deraa "chrétiens au Liban, alaouites au cimetière" .Tout un programme d'épuration ethnique, transfert massif de populations.

    Avec la complicité occidentale. Oui c'est bien ce terme qui s'applique. L'occident en revanche  dit lui,  participer à  la "libération démocratique et libre" de la Syrie. Paroles, paroles....

    Cette  guerre civile confessionnelle en Syrie  créé le chaos, détruit les infrastructures, les biens personnels, les biens culturels.

    Elle ainsi  va permettre aux "libérateurs" qui se disent démocrates  de ramasser la mise si leur objectifs sont atteints:  : gérer le gaz syrien, attribuer définitivement le Golan à Israel, séparer l'Est pour l'annexer au néo-kurdistan irakien, redéfinir pourquoi pas les frontières turco-syriennes.

    Russie, Chine, Iran et dans une moindre mesure les Brics s'opposent au  projet hégémonique planifié.

    Quelques remarques :

    1) Si le peuple syrien avait voulu dégager son dirigeant comme les Tunisiens ne l'ont fait, il y a longtemps qu'il ne serait plus là ! Il  n'aurait jamais pu tenir jusqu'à ce jour.

    Or, ni les Chrétiens , ni les Druze , ni les Chiites ni surtout  la majorité Sunnite du pays n'ont  basculé aux thèses occcidentalo-rebelles. Suite à un attentat récent à Damas, une damascène, sunnité, voilée,  dans  la rue hurlait face à la camera : "pourquoi ces morts, vous l'émir du Qatar, pourqoi ces morts, vous les occidentaux"(armes envoyées par les pays du Golfe)

    Les petits artisans sunnites du souk d'Alep redoutaient le conflit. Avec justesse. Le souk est aujourd'hui en partie détruit.

    Les morts sont dans les deux camps. Sale guerre. Dans les deux camps.

    2) Les médias occidentaux décrivent" l'armée de Assad" comme au service d'un clan. Elle est en fait constituée de  toutes les composantes de la nation, de tout les communautés ( sunnites, alaouites, chrétiens, druzes etc...) C'est l'armée du pays, de la conscription.

    3) Il n'est pas certain que le peuple syrien dans sa majorité  veuille que le dirigeant actuel  quitte le pouvoir dans les conditions actuelles : sur les ordre des étrangers. Etrangers dont les anciens colonisteurs , les Français très actifs sur le sujet avec les annonces  incessantes du Ministre des affaires étrangères Fabius. Nouvelle diplomatie française: l'attaque ad nominem. Ce, après l'activisme belliqueux de N Sarkozy repris par son successeur.

    Les témoignages (receuillis dans le pays)   ne sont pas issus "d' esclaves idéologiques pris dans les affres de la propagande gouvernementale".Depuis que le satellite existe, il y a plus de 20 ans, par la "dish" , l'assiette, les syriens ont  accès à toutes les chaînes , CNN tout autant qu'aux médias nationaux partisans.

    4) Les analystes occidentaux qui évoquent le départ éventuel du président dans le "réduit alaouite" sont ignorants de la réalité du pays. Cette notion de réduit confessionnel est une fiction ou alors un rappel  du découpage du colonisateur français au début du XXème siècle.

    Ou plutôt ,bien briffés, ils expriment effectivement au grand jour l'idéologie du redécoupage confessionnel prévu dans le programme de  prise de possession de la Syrie.

    Or, sur place la réalité c'est des juxtapositions de villages de différentes communautés ( elles sont plus de 18 dans le pays) Tartous, Lattquié, Banias sont mixtes.

    Le point de vue sur le terrain  des syriens de l'intérieur -non rebelle-  est clair :

    Pas de carte blanche donnée à Bachar El Assad. En 2014, il  doit remettre son mandat en jeu et partir si les urnes le décident. Ou toute autre solution interne au pays avant.

    Mais pas d'élimination du  numero un de l'Etat pour complaire aux désideratas des occidentaux alliés aux théocraties islamistes étrangères du golfe.

    Car cela signifierait de facto  éliminer la Souveraineté de ce pays et laisser le champ libre à son déchiquetage programmé.

    Il y a 30 ans on  parlait de libanisation, cette guerre civile intracommunautaire.

    Il y a 10 ans on a parlé d'irakisation : la prise de possession violente d'un Etat nationaliste arabe laic par les USA. Etat depuis lors démembré désintégré. Société  aujourd'hui malade avec ses attentats réguliers aux cinquantaines de morts. Des atteintes majeures à un patrimoine culturel inestimable (la bibliothèque de Badgad , le musée archologique) Mais un pétrole bien extrait et commercialisé.

    Les occidentaux pousuivent dans le monde arabe, par le "printemps" la voie de la néo-colonisation pour prise de contrôle géo-stratégique. Ce  que l'existence des Etats nationalistes, laics  certes à caractères  le plus souvent hyper contrôlés  leur avaient empêché de faire jusqu'à présent.

    Cette guerre qui fait rage en Syrie est l'une des plus dures observées en terme de massacres mutuels.

    L'occident et ses alliés agissent par la voie des rebelles. Les rebelles agissent par la voie de l'occident.

    Depuis le premier jour. Le véritable premier jour n'étant pas finalement à Deraa mais le soir de l'execution du leader libyen par des alliés islamistes locaux (Mirsata) de l'Otan   Souvenir du commentateur du 20 heures de nos écrans: "et maintenant au  suivant : Assad"

    Jamais parole n'est donnée aux syriens de l'intérieur, à ceux qui n'acceptent pas la logique importée. Lorsqu'un homme religieux, un prêtre local s'exprime pour demander aux occidentaux et leur alliés de cesser d'alimenter le conflit en armes, il est immédiatement taxé d'être un suppot gouvernemental. Diabolisation médiatique immédiate.

    Ce magnifique pays à la source de la culture occidentale comme tout ce croissant fertile, également pays initial de la chrétienté se détruit sous nos yeux. Qui a écouté la sagesse du Patriache Maronite et ses  pires craintes lors de sa venue en France ?

    Des morts interconfessionnels, des réfugiés, d'immenses dommages au patrimoine. Un avenir sombre.

    Va-t-on vers un néologisme noir: la syrianisation à défaut d'une voie de sortie  politique et INTERNE au pays qui garantirait, non pas tant le maintien d'un dirigeant mais profondément la SOUVERAINETE de cet Etat?

    Sylvie Neidinger

     

    Série Surya sur blog TDG "neidinger" :

    Article 1-Baal Hadad lance ses foudres en Syrie.

    Article 2-Le printemps néo-colonial arabe

    Article 3- Clinton-Israël en "intelligence amie". Les Etats Arabes le sont-ils?

    Article 4- Michel Aflak est mort trois fois

    Article 5- Elimination progressive, systématique des leaders nationalistes panarabes

    Article 6- 2007: Quand le général Wesley Clark dénonçait le projet US d'attaque de 7 pays arabes

    Article 7- Néo-colonisation  arabe, Démocratie®, Freedom

    Article 8-ADONIS, le nobelisable syrien publie son «  kitâb  II »

    Article 9-Qatar: flagrant délit autour du... Croissant Rouge. Double-jeu occidental.

    Article 10-Syrie et purée médiatique occidentale

                                          RUBRIQUE PROCHE-ORIENT SERIE SURYA