Pays-Syrie Surya - Page 5

  • Donnez-nous vos reins et vos foies !

    Imprimer

    Terrible témoignage du dernier naufrage en Méditerranée.naufrage,malte,lampedusa,reins,bandes criminelles,libye,foie

    L'embarcation venue de Libye portant de 270 à 400 candidats à l'exil venus de Palestine, Syrie, Egypte a été attaquée par une bande criminelle concurrente qui a harcelé le bateau durant 5 heures et tiré sur le bateau, blessant des passagers et trouant le l'embarcation  qui a commencé à prendre l'eau.

    Le fond du fond de la noirceur humaine est atteint dans ce dossier.

    Des rescapés témoignent :

    " le bateau a été suivi pendant quatre à cinq heures par "des miliciens" libyens qui "tout à coup" leur ont tiré dessus, blessant "deux passagers". Selon lui, "le bateau a commencé à prendre l'eau, s'est rempli très vite" et tout le monde s'est retrouvé à la mer.

    Aisha, une Libanaise de 25 ans rescapée elle aussi du naufrage avec son mari syrien Alaa de 27 ans a corroboré à l'AFP cette description des circonstances du naufrage.

    "Les miliciens nous ont suivis avec leurs bateaux pendant cinq heures puis ils ont pointé leurs armes sur nous, nous réclamant de l'argent, nos reins, nos foies. Comme personne ne donnait rien, ils ont commencé à nous tirer dessus et ont blessé deux d'entre nous", explique-t-elle, en soulignant que le canot pneumatique a été transpercé par des balles et a commencé alors à se dégonfler."

    Ils témoignent ici  du fait que des bandes criminelles qui rançonnent exigent de l'argent et désormais des organes humains!

    On imagine alors le sort ...médical  réservé à des réfugiés solitaires pris dans les rets de ces bandes criminelles.  En Libye et ailleurs. Car bien évidemment de genre d'opération se pratique en lieu type hospitalier et avec des  "médecins"dévoyés.

    Passage obligatoire à la découpe chirurgicale.  Et mort à la clef très certainement.

    Décidément,  plus on avance dans le temps- désormais 21ème siècle -plus la sauvagerie se révèle plus grave que jamais.

                                             Sylvie Neidinger

     http://videos.tf1.fr/jt-we/2013/naufrage-de-migrants-pres-de-malte-c-etait-dramatique-8290174.html


    naufrage,malte,lampedusa,reins,bandes criminelles,libye,foieLe correspondant parisien de la presse italienne, Alberto Toscano avait  clairement posé le problème aux autorités françaises, avant qu'elles ne s'engagent  à vouloir débarrasser la Libye du système Khadafi lors d'une conférence de presse à Paris au Printemps 2012. Il avait tiré une sonnette d'alarme. Dans le plus grand silence en retour.

    Arguments de type "lanceur d'alerte" par un journaliste italien évidemment  très bien informé sur Malte et Lampedusa, jamais repris par ses confrères hexagonaux, dont l'esprit critique se met en berne dès qu'une intervention militaire se profile à l'horizon...

    Il évoquait ceci dans le + du Nouvel Obs du 4 octobre 2013:

    "Après le discours du ministre Juppé, relatif surtout au cadre diplomatique de l’intervention militaire, je me permets de lui poser la question suivante :"Monsieur le ministre, êtes vous conscient que les opération militaires en Libye et la déstabilisation de ce pays, où vivent un grand nombre de travailleurs originaires d’autres Etats africains, vont provoquer une vague migratoire vers l’Italie et en particulier vers l’île de Lampedusa ? Êtes-vous prêts à aider l’Italie face à la probable crise humanitaire qui va se vérifier dans la Méditerranée ?"

     La réponse est en pure et simple langue de bois politicienne. On tourne la tête de l’autre côté. Comme si j’avais dit des banalités révélatrices de mon origine nationale, incapable d’apprécier les grands desseins stratégiques à la française, parrainés par le duo de tonnerre Sarko-BHL. D’ailleurs aucun journaliste français présent s’est montré sensible à mes arguments."

    Dommage que l'on n'écoute jamais les gens raisonnables au profit des va-t-en-guerre bien nommés par M. Toscano  sous la vocable le"duo de tonnerre Sarko- BHL"...

                                                            MEDITERRANEE CIMETIERE

    naufrage,malte,lampedusa,reins,bandes criminelles,libye,foie

  • François Hollande s'auto-attribue le prix Nobel de la Paix !

    Imprimer

    Le Président français  voulait donner du canon. Son doigt était déjà sur la gâchette. Les moteurs de Rafales vombrissaient déjà. Quand? En septembre 2013, il y a un mois.

    Il en a été empêché. Par la vox Populi américaine (et Congrès) qui a refusé cet engagement mal bâti. Par la  vox populi française également contre cette intervention.

    Un accord est intervenu entre USA et Russie signe du respect du droit international et de l'ONU.

    Par la fermeté de Poutine  à refuser cette attaque franco-Us, au départ.

    Par une négociation diplomatique à Genève sans la France ensuite.

    L'ONU  a véritablement gagné ce bras de fer.

    prix nobel de la paix,hollande,obama

    ImmodesteFrançois Hollande   s'attribue aujourd'hui   dans une conférence de Presse rapide qui suit immédiatement l'annonce, la paternité directe du  prix Nobel de la Paix ! Tout simplement.


    La prise de parole du Président Français:hollande-le-nobel-est-une-consecration-pour-l-action-de-la-france-en-syrie

    [nota son  intervention est digne de la nouvelle rubrique politique de ce blog nommée Grenouillade  dédiée  aux dirigeants hexagonaux lorsqu'ils  surjouent]
    On ne comprend pas d'ailleurs pourquoi il ne l'a pas reçu lui,  le fameux Prix. Après une petite  ...guerre au Mali, il le méritait, non?

    Problème. La célèbre distinction est normalement attribuée à ceux qui ne ....donnent pas dans les bruits de bottes.

    Comme aujourd'hui  l'organisme OIAC  de destruction préventif d'armes chimiques. Qui va faire appliquer ses règlements en Syrie. Sachant que  dans la région proche-orientale, Israël a  signé mais pas ratifié le traité de non prolifération des dites  armes chimiques. Il reste encore du travail...

                                   PRIX NOBEL CONTESTE

    Des voix s'élèvent sur cette nomination :

    http://www.europe1.fr/International/Il-n-y-a-plus-de-prix-Nobel-de-la-paix-1671787/

    On peut lire"Le prix Nobel de la paix ne répond plus aux dernières volontés d'Albert Nobel". Alors que le monde a salué vendredi l'attribution du prix Nobel de la paix à l'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques (OIAC), l'opinion de Fredrik Heffermehl tranche. Ce juriste norvégien, activiste pour la paix et spécialiste du testament d'Alfred Nobel, estime que l'héritage du chimiste suédois est dévoyé.

    Hollande Nobel?

    Il est vrai que son unique partenaire de l'expédition punitive programmée sur la Syrie mais pas réalisée, B Obama, en avait été récipiendaire laudatif en 2009. "pour ses efforts extraordinaires en faveur du renforcement de la diplomatie et la coopération internationale entre les peuples" comme raisons invoquées à l'époque, un peu polémiques vu son poste électif.

    Or, le cas de figure s'analyse différemment :

    L'académie d'Oslo avait probablement  apprécié à sa juste mesure la victoire historique d'un homme dit "de couleur" à la Présidence des USA plus que son... potentiel d'homme de paix ? Un président dit "noir"était  évidemment énorme comme symbole outre-atlantique (et mondial ) de paix  au regard des années  d'esclavage.

    Avec cette  réserve toutefois:  les norvégiens furent en 2009 de facto très intrusifs dans la politique US par ce choix  ultra  interventionniste d'honorer un Président... en exercice.

    La symbolique médiatique  dans le monde moderne devient  alors de la pure dynamite.

    Pragmatique, en charge de "sa" Nation,  le N° 1 américain a choisi. Barack Obama, président avant tout ne s'est pas effectivement senti lié à ce Prix qu'il n'avait pas sollicité.

    Il n'a pas mené une   politiquement spécialement   pacifique. Il a continué à gérer la première puissance martiale mondiale comme il l'entendait. Quitte à écorner son image de ...Nobel de la Paix:

    blog.tdg.ch/archive/2013/08/31/obama-prix-nobel-de-la-guerre-

    Ce Prix  suédois est d'ailleurs  le signe d'un... repentir. Celui  d'Alfred Nobel,  chimiste inventeur de la dynamite.

    Attribué donc aux facteurs de Paix normalement déjà prouvés et non potentiels, putatifs.

                                           HOLLANDE SPEEDY

     On ne comprend pas  si François Hollande arrive ce matin à la vitesse "speedy gonzalez"  devant les micros pour s'attribuer le Nobel de la Paix.

    Ou alors,  pour l'anti-Nobel ?Autrement nommé IG Nobel.  Prononcé "Ignoble" en langue anglaise et juste pour rire.

    Un rire triste en raison du spectacle donné. Il est peu banal de voir un tiers monter sur l'estrade est clamer haut est fort "cette distinction m'est attribuée" !

    Le ridicule ici ne concerne pas seulement un Président mais l'image de la  France,  5ème ou 6ème puissance mondiale.

    Qui  vient réclamer, elle seule, sa médaille en chocolat, son bonbon Nobel. Bizarre.

                                                                                         Sylvie Neidinger

     

     

  • Twitter réagit par le rire à B. Netanyahou mal informé sur le... jeans iranien !

    Imprimer

    Pas de jeans en Iran selon B Netanyahou ? Résultat: un buzz de la blogosphère.

    Comment une prise de parole publique, médiatique du premier ministre israélien (mais  mal informé car son assertion se  base sur des préjugés très réducteurs) .

    Donc comment une parole rapide, simpliste  mène à une réaction humoristique  en retour sur Twitter et Facebook :

    http://www.courrierinternational.com/article/2013/10/08/revolte-en-jeans-contre-netanyahou

    http://www.lexpress.fr/actualite/monde/proche-orient/iran-netanyahu-rhabille-pour-l-hiver-par-les-tweetos-pour-ses-propos-sur-le-jean_1288648.html

    http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2013/10/07/97001-20131007FILWWW00680-iran-des-jeans-contre-netanyahou.php

    http://www.lesoir.be/334878/article/actualite/monde/2013-10-07/iran-manifestation-des-jeans-se-moque-netanyahou

    http://www.lapresse.ca/international/moyen-orient/201310/07/01-4697334-des-jeans-iraniens-pour-netanyahou.php

    Multiple  autres dizaines articles...

    Il est étonnant -voire un peu  orgueilleux- effectivement en terme d'intérêt, pour un homme politique de premier plan, d'aller faire des commentaires sur les tenues vestimentaires de populations. La sienne ou ici, celle des autres. En se trompant en plus !netanyahou,iran,twitter,geo-stratégie du rire,blogosphère,facebook,onu,assemblée générale,jeans,mode

    C'est un peu :"de quoi je me mêle?"

    Cette vision à gros sabots   s'ajoute, en plus, à l'affaire du schéma  qui avait déjà  écorné l'image du responsable israélien  à New-York en septembre 2012 avec son dessin là encore simpliste présenté   à  l'Assemblée générale de l'ONU, cette tribune de la représentation mondiale.

    Image comme sortie d'une Bd pour moins de 8 ans, un peu Bibi Fricotin bricoleur.

    Ce croquis pour école maternelle avait vivement fait réagir les membres de l'Assemblée pris un peu pour des.... idiots ce jour là.netanyahou,iran,twitter,jeans,mode

    http://www.bfmtv.com/international/dessiner-une-bombe-iranienne-nest-pas-un-metier-facile-345958.html

    Les politiciens internationaux, responsables de premier plan n'avaient pas tweeté, eux,  en retour.

    Silence gêné plutôt, dans ces assemblées de politiciens professionnels.

      En revanche, les dommages collatéraux sont directement visibles l'année qui suit: B Netanyahou vient de tenir son discours le 1er octobre  2013 à la Tribune de l'Assemblée Générale devant une salle..très  clairsemée.

    "L'assistance clairsemée présente dans l'hémicycle a montré éloquemment que, pour la plupart des Etats membres de l'ONU, la tonalité belliciste – sans surprise – du discours de M. Nétanyahou n'était pas, pour cette année au moins, pertinent" (le Monde)

    GEO-STRATEGIE DU RIRE DE LA BLOGOSPHERE

    Vue l'éminence de sa position politique,  M. Netanyahou  pose surtout problème  par ce genre de sortie  médiatique mal informée...à ses services secrets.

    L'attitude du responsable  montre surtout qu' il y a du pain sur la planche au Proche-orient pour une meilleure inter-connaissance. L'ignorance de l'Autre est abyssale. Inquiétante. 

    Visiblement, elle n'empêche pas  de prendre  la parole. Quitte à  se ridiculiser car en 2013, la monnaie de la pièce arrive immédiatement en boomerang d'humour par voie de  la ....géo-stratégie du rire de la blogosphère.

    Ceci dit,  il n'est pas si banal en ce moment, de rire au Proche-Orient, en dangereuse surchauffe...

                                                                                                             Sylvie Neidinger

     

     

     

     

  • Syndrome de "Suez": pragmatisme intelligent de Obama, amateurisme français

    Imprimer

    Syrie-On peut nommer syndrome "suez" cette propension d'un Etat à s'autoriser à intervenir  dans un confit externe. Puis à se faire taper sur les doigts par "plus fort" que lui.

    Dans l'affaire Suez réelle, deux anciennes puissances coloniales: la France et l'Angleterre, accompagnées d'Israel étaient intervenues unilatéralement autour du Canal de Suez. Pour ensuite s'en retirer immédiatement  lorsque "Plus grand" c'est à dire USA et URSS l'avaient demandé.

    Le même syndrome de Suez était lisible dans le projet d'attaque franco-américaine punitive programmée le 31 août 2013 dernier de la Syrie. Hors de tout mandat de l'ONU et en très grande solitude.

     "Plus grand" est intervenu,comme dans l'épisode Suez initial.

    Le respect du droit international a prévalu."Plus grand" a été cette fois l'ONU, la Russie+Chine+GB (son Parlement) l'opinion publique internationale largement défavorable aux attaques (énorme pression) + ... Barack Obama lui même donc les Etats-Unis.

                           LES USA EN SORTENT PARADOXALEMENT GRANDIS

    Le Président US a eu l'intelligence pragmatique d'une immense volte-face, comprenant que les conditions du succès n'étaient pas réunies. Il a refusé d'ouvrir seul en Syrie   une porte destructive  dont il ne savait pas ce qui se trouvait derrière. Il a refusé une position de lonesone cowboy même avec la France, partenaire non cité, quantité négligeable pour l'Amérique. Il s'en sort "par le haut" Même si son intention profonde restait l'option martiale.

    Obama a tout gagné sur cette gestion ponctuelle. Puisque qu'il est revenu dans la cour des décideurs écoutés, au lieu de faire entrer l'Amérique dans une problématique type Suez où une fois les bombes punitives lâchées par la première puissance militaire mondiale, des comptes politiques, juridiques, allaient être demandés par des supra- instances internationales, par  l'opinion externe, interne, avec  un service après vente probablement pénible à justifier. Surtout après le grave échec complet  de la politique Us en Irak.

    Les USA et la Russie se sont donc réunis à Genève pour discuter de l'élimination des armes chimiques syriennes aboutissant  une résolution onusienne votée dans la foulée. Premier consensus depuis longtemps.

    Certes la résolution non contraignante est favorable à la vision Russe et modère les éventuelles velléités impérialistes US.

    L'erreur magistrale de départ des occidentaux dans l'affaire syrienne est d'avoir négligé à quel point ce pays  est lié stratégiquement  à la Russie (à la Chine, etc.) Dans l'euphorie des mal nommés Printemps Arabes, les occidentaux  très sûrs d'eux, aveuglés par leur propre désir de prédation  géo-stratégique  ont prononcé un "dégage" aux dirigeants syriens alors que le pays vit dans la sphère russe. Pour mieux visualiser, c'est comme si Russes et Chinois avaient intimé aux dirigeants d'Israël de dégager alors que cet Etat est évidemment  intrinsèquement lié aux USA.

    Ce qui est inimaginable dans un cas l'était tout autant  dans l'autre! Les Russes ont des bases maritimes dont Tartous, forment les militaires depuis des dizaines d'années. Ce "dégage", avec cette méthode là, était surréaliste. Il a duré 2 ans et demi. Les Russes n'ont jamais cédé.

    Barack Obama vient d' entériner par sa volte-face la complexité du conflit.

    Un certain impérialisme américain a  certes perdu de son arrogance dans ce renoncement.

    Mais  un certain réalisme américain a prévalu, démontrant une Amérique qui reprend sa place négociatrice en chef, capable de s'ouvrir à d'autres arguments que ses désirs belliqueux.

    Le Président Obama a bien joué d'autant que les informations d'aujourd'hui 1er octobre  sur la paralysie des financements fédéraux bloqués par les républicains auraient gravement entaché la gestion du dossier syrien. En effet comment un Etat qui peine à financer la protection sociale de ses propres habitants, qui prend le risque de bloquer son propre système fédéral se  mèle-t-il à l'international de dégager par les bombardements hors du droit international un régime politique tiers?

      LA FRANCE EN SORT AFFAIBLIE,  TOUJOURS ENGLUEEE DANS SON SYNDROME SUEZ

    La France continue à se croire si importante.

    L.Fabius voulait une résolution hyper contraignante sur la Syrie. Elle ne l'est pas.

    F Hollande propose même à New-York de changer les règles du jeu international!   Une modification des règles de fonctionnement du Conseil de Sécurité de l'ONU, pas moinns ! Avec des moments où "on" ( qui?)  pourrait agir en se passant du veto sur la seule idée d'un belligérant. Raisonnement inaudible évidemment car le droit international est Droit. Si les exceptions démarrent, il n'y a plus....de Droit.

    Chacun ferait alors selon son bon vouloir. "J'aime pas ce pays; tient, il m'intéresse, il a des ressources. Tient, j'y lâche ma petite bombinette"

    Grâce à un média,  une information a été essentielle pour la lecture des évènements récents : avoir accès aux élément historiques de la journée du 31 août donnés en toute inconscience  par l'Elysée. Inconscience car au lieu de grandir l'action du président Hollande, l'amateurisme le plus total se lit entre les lignes.

    Une exclusivité du Nouvel Observateur. Texte essentiel pour comprendre les faits que l'Histoire retiendra:

    http://tempsreel.nouvelobs.com/guerre-en-syrie/20130927.OBS8824/exclusif-comment-hollande-avait-prevu-de-frapper-la-syrie.html

    Je l'avais cité hier dans la précédente note. J'y reviens in extenso tellement c'est choquant.

    "Les frappes sont pour ce soir." Le samedi 31 août, au matin, les plus hauts responsables français, civils et militaires, sont convaincus que le président de la République va déclencher le bombardement punitif de la Syrie la nuit suivante. Plus étonnant encore : François Hollande lui-même le croit aussi. Et cette incroyable méprise va durer jusqu'à la fin de l'après-midi. Entre-temps, pendant une dizaine d'heures, la machine de l'Etat aura été mise en branle pour effectuer ces frappes franco-américaines, les "vendre" à l'opinion et en gérer les conséquences diplomatiques.

    Cette folle journée débute à 3 heures du matin, ce samedi 31 août, lorsque l'officier de permanence chargé des communications du président de la République reçoit un appel de son homologue américain. Ce dernier le prévient que Barack Obama va téléphoner à François Hollande sur la ligne directe et sécurisée qui relie l'Elysée à la Maison-Blanche. Quand ? Le jour même à 18h15, heure de Paris. Le malentendu transatlantique commence - un quiproquo risible s'il ne s'agissait de guerre.

    Conseil de guerre

    Décalage horaire oblige, le conseiller diplomatique de François Hollande, Paul Jean-Ortiz, découvre le message de la Maison-Blanche à 8 heures, dès qu'il arrive à son bureau, rue de l'Elysée. Il prévient illico François Hollande, qui décide de convoquer un conseil restreint juste après le coup de fil de Barack Obama. Devront être présents les ministres de la Défense, de l'Intérieur et des Affaires étrangères, ainsi que les "grands subordonnés" : le chef d'état-major, les patrons de la DGSE et du Renseignement militaire... Un conseil de guerre à l'issue duquel le chef de l'Etat va donner l'ordre formel du début des frappes françaises en Syrie. C'est du moins ce que croit François Hollande et, avec lui, toutes les personnalités convoquées.

    Ce 31 août au matin, l'Elysée demande donc aux militaires de se tenir prêts à exécuter cet ordre supposé imminent.

    Le plan était de bombarder pendant une nuit, en commençant vers 3 heures du matin au moment où les gens sont profondément endormis, dit un haut responsable français. Il s'agissait de détruire notamment des batteries de missiles et des centres de commandement de la quatrième armée, la chimique."

    Les frappes doivent être réalisées par plusieurs Rafale volant en Méditerranée, au-dessus des eaux internationales. "Nous ne voulions pas tirer à partir du ciel turc, raconte un autre. Nous redoutions qu'Assad n'invoque la légitime défense et ne bombarde son voisin, ce qui risquait d'impliquer l'Otan."

    Il y a un hic : les missiles de croisière Scalp prévus pour l'opération ayant une portée maximale de 250 kilomètres, les bombardements français ne pourront atteindre que des points situés dans l'ouest de la Syrie, Damas compris. Les Américains se chargeront de tout le reste. "Mais nous ne dépendions pas d'eux pour nos tirs et notre ravitaillement en vol, tient-on à préciser à la Défense. Il y a une seule chose que nous ne maîtrisions pas : le calendrier. C'est Obama qui devait donner le top départ."

    Des preuves "déclassifiées"

    Pour prouver à l'opinion que François Hollande n'agit pas à la remorque des Etats-Unis, façon Tony Blair pendant la guerre en Irak, l'Elysée décide aussi, ce samedi 31 août, de "déclassifier" certaines preuves françaises de l'attaque chimique. "Nous avons appelé ce document 'Synthèse nationale de renseignement déclassifié' et nous avons mis un drapeau bleu, blanc, rouge sur chaque page", raconte un officiel. Et, en prévision des frappes du soir, le ministère de la Défense fait fuiter ce texte dans le "Journal du Dimanche" à paraître le lendemain.

    L'ensemble du plan de communication de l'opération est établi au cours d'une réunion à 14h30 ce même samedi dans le bureau de Paul Jean-Ortiz, avec les directeurs de cabinet des principaux ministères concernés. "Nous avons discuté des images à fournir aux journaux télévisés, celles de la montée en puissance de l'opération qui étaient déjà prêtes, et celles des premières frappes que pourrions livrer très rapidement", explique un officiel. "Nous avons aussi débattu du moment où il faudrait informer certaines personnalités étrangères, raconte l'un des participants. Il a semblé évident que François Hollande préviendrait lui-même Angela Merkel, juste après le coup de fil d'Obama."

    "Le jour J était arrivé"

    D'où vient cette certitude que le président américain va donner le top départ ce samedi ? "Tout nous conduisait à penser que le jour J était arrivé", dit un responsable français. Cela faisait une semaine que la perspective d'une action militaire franco-américaine contre la Syrie apparaissait inéluctable.

    Tout a commencé le dimanche précédent, c'est-à-dire quatre jours après l'attaque chimique contre les populations civiles, quand Barack Obama et François Hollande ont discuté de plusieurs types de "punitions", y compris militaires. "Dès le lendemain, les états-majors des deux pays ont commencé à travailler à un plan de frappe commun", dit-on au ministère de la Défense.

    Certes, les jours suivants auraient pu tout faire dérailler. Le mercredi, à Londres, la Chambre des Communes a voté contre une participation britannique à ces frappes. Et, on le sait moins, le jeudi, les Français et leurs alliés ont raté leur "blitz" diplomatique visant à conférer, si ce n'est une légalité, du moins une certaine légitimité internationale à une action militaire contre la Syrie. Ils espéraient recueillir une majorité des voix au Conseil de Sécurité, et ainsi contraindre Pékin et Moscou à opposer leur veto. Malgré les efforts de Laurent Fabius, Paris, Londres et Washington ne sont pas parvenus, selon nos informations, à rallier un nombre suffisant (six) de suffrages des pays membres non permanents du dit Conseil. Si bien que l'idée de passer par l'ONU a été abandonnée.

    Pourtant, en fin de semaine, les Américains sont toujours aussi déterminés. Le jeudi, la conseillère de Barack Obama pour la sécurité, Susan Rice, fait savoir à Paul Jean-Ortiz que, malgré la défection britannique et le revers onusien, son patron est "tout près d'y aller". Et le lendemain, le vendredi 30, plusieurs indicateurs en provenance de Washington font penser aux Français que des frappes américaines sont imminentes. "Ce jour-là, John Kerry s'est entretenu plusieurs fois avec Laurent Fabius, assure un officiel. Il lui a dit que Barack Obama lui avait demandé de 'préparer l'opinion publique à des frappes.'" Au cours de cette même journée, dit un autre, "la Maison-Blanche a publié ses preuves sur le massacre chimique".
    Et toujours ce vendredi, François Hollande et Barack Obama ont de nouveau discuté longuement. Le président américain dit qu'il n'a pas encore pris sa décision définitive mais que celle-ci ne saurait tarder. Il ajoute que les frappes pourraient avoir lieu bientôt, "avant ou après le G20", précise-t-il. "Rappelons-nous demain ou après-demain", conclut-il.

    Le revirement d'Obama

    Si bien qu'à l'annonce d'un nouveau coup de fil de la Maison-Blanche les conseillers de François Hollande sont persuadés ce samedi 31 août que le président américain a tranché dans la nuit et qu'il déclenchera l'opération le soir même ou au plus tard dans la nuit du dimanche (hypothèse peu probable puisqu'il part en Europe le lendemain). Personne à l'Elysée n'imagine qu'après avoir reçu une lettre de 186 parlementaires lui demandant de faire voter le Congrès Barack Obama a décidé in extremis de leur donner raison et encore moins que les principaux responsables de la Chambre des Représentants et du Sénat sont déjà au courant - plusieurs heures donc avant François Hollande...

    "J'ai décidé d'y aller, dit le chef de la Maison-Blanche à son homologue français ce samedi à 18h15, mais je vais d'abord demander l'aval du Congrès." François Hollande est abasourdi. Il essaie de convaincre le président américain de revenir sur sa décision - en vain. Le chef de l'Etat rejoint alors les hommes qu'il a convoqués dans le salon vert pour un conseil restreint. Il ordonne aux militaires de rappeler les Rafale et évoque les prochaines fenêtres de tirs. De l'avis général, il n'en reste plus qu'une : aux alentours du 15 septembre, entre le vote des parlementaires américains et l'ouverture de l'Assemblée générale des Nations unies. "Après ce sera très difficile, voire impossible", convient-on. Cette ultime fenêtre sera refermée la semaine suivante par une manoeuvre diplomatique astucieuse de Vladimir Poutine.

    Analyse de texte, noter la tonalité incertaine du vocabulaire employé: François Hollande "croit" "les hauts responsables sont "convaincus", la "méprise" va durer toute la"folle" journée;"malentendu transatlantique "quiproquo risible s'il ne s'agissait d'une guerre";"nous ne maitrisions pas le calendrier, Obama devait donner le top départ"

    Amateurisme absolu: les français ont cru que le coup de fil attendu de Obama dans l'après-midi  signifiait le top départ. Mettant en branle la folle journée française qui lance le timing. L'article dit "quiproquo risible s'il ne s'agissait d'une guerre".Obama a annoncé au  public américain son... non engagement dans l'après midi.

    AMATEURISME HALLUCINANT DE HOLLANDE ET SES EQUIPES, PIEGEES PAR LEUR ENVIE D'EN DECOUDRE !

    Sommum du texte :  "pour prouver à l'opinion que François Hollande n'est pas à la remorque des Etats-Unis version Tony Blair nous avons mis un drapeau bleu blanc rouge sur les pages du communiqué qui allait fuiter à la presse".....!!!!!!!!!!!!!!!

    Plus incompétent, tu meurs!

    Suite "tout nous conduisait à penser que le jour J était arrivé"; " la perspective d'une action militaire franco-américaine apparaissait inéluctable"

     Toujours le vocabulaire du putatif : "personne à l'Elysée n'imagine"; "les conseillers sont persuadés" "

    On apprend dans ce texte que les principaux responsables de la chambre des représentants furent informés plusieurs heures avant Hollande ! On apprend que Barack Obama avait pourtant  demandé aux français de préparer leur opinion publique.

    Fin. On lit que François Hollande, abasourdi, rappelle ses rafales. Sans commentaire. Le texte se suffit à lui-même.

                                                  **

    Si on peut résumer l'épisode géostratégiques du 31 août en d'autres termes :

    François Hollande a péché par immense orgueil. Depuis que les anglais ont dit non, il s'est retrouvé en couple durant  une semaine avec l'Amérique  -  vanté comme le couple franco-américain  par les médias hexagonaux tout aussi orgueilleux- 

    N'en croyant pas ses yeux, il a voulu épouser sa promise de rêve.

    Mais la belle Américaine, plus puissante, plus riche  plus jeune, plus jolie a trompé tous  ses espoirs en se retirant brutalement  du lit de noces au dernier moment. Par un magistral volte-face.

    Conclusion. Se mettre en ménage  avec plus grand que  soi quitte à y perdre son âme était un pari risqué. Ici l'âme évaporée étant la  souveraineté de  la France, son indépendance, les dizaines d'années de diplomatie sérieuse.

    Le pari personnel du Président de la République est complètement perdu. Très inquiétant en tous cas  pour l'image donnée de la France devenue à la fois  ultra va-t-en-guerriste et  basiquement  suiviste. C'est contradictoire.

    Cette contradiction  est induite dans ce que j'ai nommé le "Syndrome de Suez".

     

                                                                          Sylvie Neidinger


    Ce blog a ouvert une nouvelle rubrique politique à l'occasion de ces évènements intitulée  Grenouillade...: quand la France surjoue.

  • Gentils rebelles: le mensonge

    Imprimer

    François Hollande, autiste,  continue son offensive verbale sur la Syrie alors que les derniers sondages le concernant s'écroulent grave notamment en raison  de sa gestion calamiteuse de ce  conflit et des taxes.

    Il continue à proposer des livraisons d'armes selon lui "contrôlées" aux rebelles.

    Petit sourire au passage. S'il veut contrôler ce qui se passe sur le terrain syrien comme il contrôle ce qui se passe sur le terrain français, et notamment les prises de paroles contradictoires de ses propres ministres, les pires craintes sont légitimes...

    Son discours à New-York tend à  séparer trois  forces : loyalistes, rebelles supposés gentils (ASL, CNS etc..) et rebelles  méchants (jihadistes)

    Son souhait ? Envoyer ses armes... uniquement à ceux que les occidentaux considèrent comme "gentils", ces groupes politiques (coalition etc.) qui ont été montés par les occidentaux en fait.

    |Pré-requis peu évident pour son projet : que  le président français maîtrise le terrain de guerre syrien. On se permet de douter. Nos services secrets, les services US, GB  depuis le début, sont certes  sur place au profit des rebelles. De là à bien  "contrôler" le champ de bataille local, il y a de la marge..]

    Or, l'info du jour démontre que les jihadistes coupeurs de têtes de Al norah, les ninjas noirs de l'Etat islamique de l'Irak et du Levant sont actuellement et ce depuis le premier jour bien insérés dans le dispositif rebelle officiel des  Amis de Barack Obama, de François Hollande et de son ministre Fabius.

    Puisqu'on apprend aujourd'hui que les coupeurs de têtes/mangeurs de foies d'Al Qaida veulent quitter la coalition installée par l'Otan des "amis" de la Syrie .

    S'ils veulent  la quitter, logiquement c'est donc QU'ILS Y SONT DEJA,  non? Impressionnante info. CQFD

    http://lci.tf1.fr/monde/moyen-orient/syrie-les-principaux-groupes-islamistes-quittent-la-coalition-8276967.html

    Extrait Tf1 LCI :"La représentativité de l'opposition syrienne soutenue par l'Occident est remise en question après la décision de 13 mouvements islamistes présents sur le terrain de former une alliance avec les jihadistes du Front Al-Nosra.Treize factions rebelles syriennes d'obédience islamiste ont fait savoir mardi soir qu'elles rompaient leurs liens avec l'opposition politique. Elles ont décidé de former une nouvelle alliance à laquelle appartiennent les jihadistes du Front Al-Nosra, un groupe lié à Al-Qaïda . Parmi les signataires figurent la puissante organisation salafiste Ahrar al-Cham ; Liwa al-Tawhid, proche des Frères musulmans ; et Liwa al-Islam, soutenu par l'Arabie saoudite.Les violences se sont multipliées en Syrie ces dernières semaines entre divers groupes rebelles. S'ils veulent tous la chute de Bachar al-Assad , leurs objectifs finaux diffèrent :  tandis que les signataires du communiqué exigent un Etat fondé sur la loi islamique, les autres groupes, dont l'Armée syrienne libre (ASL) et l'opposition politique, veulent en revanche un Etat démocratique où toutes les communautés cohabitent.   

    Les Occidentaux dans l'embarras
    .
    Selon les experts, cette nouvelle alliance affaiblit considérablement la Coalition. Sur le plan politique, Ahmad Tomeh, son nouveau patron, règne désormais en grande partie sur une organisation vidée de son courant central. Et sur le plan militaire, l'ASL, avec laquelle se coordonnaient la plupart des groupes dissidents, perd ses meilleurs effectifs.

    De leur côté, sur le plan diplomatique, les Occidentaux se retrouvent gênés dans leur volonté de fournir des armes aux rebelles par l'intermédiaire du général Idriss, le chef de l'ASL. Le risque qu'elles tombent dans les mains des islamistes devient en effet de plus en plus grand. La perspective d'une solution négociée au conflit s'éloigne également puisque aucun mouvement ne peut désormais se targuer de fédérer la majorité des rebelles."

    On apprend donc par le fait qu'ils veulent se détacher  que les Qaidistes  sont actuellement bien intégrés aux rebelles officiellement acceptés par l'Otan.

    Ce qui signifie que depuis le début les occidentaux soutiennent bien les jihadistes de AL Qaida au sein de la mouvance rebelle. CQFD

    Les syriens "internes" ordinaires du pays le savent. Mais le médias occidentaux n'avaient pas vraiment présenté le conflit sous cet angle.

    En résumé : François Hollande ne contrôle rien sur le terrain syrien. Pourtant il veut  continuer à  armer les profils islamistes  Al Qaida en Syrie.

    Et croire que les français vont le suivre? Têtu... jusqu'à quand ?

                                                                            Sylvie Neidinger

    http://www.liberation.fr/monde/2013/09/20/livrer-des-armes-aux-rebelles-syriens-le-pari-risque-de-francois-hollande_933429


    http://www.rtl.fr/actualites/info/international/article/onu-damas-vilipende-l-amateurisme-de-la-diplomatie-francaise-7764858674

  • Hollande en flagrant déséquilibre diplomatique

    Imprimer

     François Hollande vit en ce mois de septembre 2013 un épisode de grande solitude dans sa volonté impérative d'attaquer la Syrie.hollande,chirac,obama

    Grande solitude vis à vis de ses partenaires européens qui ne partagent  pas son va-t-en-guerrisme.

    Grande solitude vis à vis de sa population qui désapprouve d'utiliser son armée pour une expédition punitive, deuxième conflit voulu par le chef d'Etat en 10 mois.

    Grande solitude institutionnelle due à une gaffe  nationale: attendre l'aval du Congrès US - donc d'une instance politique externe- pour lancer ses missiles sans même demander l'avis de son propre Parlement.

    Barack Obama dans son discours à la nation américaine omet de citer cet unique partenaire qui s'était engagé à ses  côtés. Citer le frenchy n'était pas assez classe outre-atlantique....La France  compte effectivement pour du beurre. Pas comme l'allié anglais. Lequel problème majeur, vient de faire défection face à un programme martial refusé par les parlementaires du Royaume-Uni.

    Enfin la diplomatie française, jugée comme très agressive  a été récusée par les Russes. Seuls les USA et la Russie discutent à Genève.

    Cela remet les pendules à l'heure concernant la réalité de la France comme "Nation seule" dans le concert des nations. Elle ne joue en aucun cas dans la cour des grands lorsqu'elle agit en épopée solo !!!!!

    hollande,chirac,obamaBurki a dessiné une intéressante caricature parue dans le Temps (Lausanne) et reprise dans Courrier International.

    Actuellement,  la diplomatie psycho-rigide du tandem Fabius- Hollande continue à se penser importante. Voir  le discours donné au Mali hier.

    SON ANTI-EUROPEANISME ACTUEL NUIT A LA FRANCE

    N'est pas Chirac qui veut!   Et la diplomatie française n'a de valeur que lorsqu'elle est insérée dans l'Europe avec ses partenaires.

    hollande,chirac,obama,diplomatie française agressive,diplomatie francaise enfermée,russieOr François Hollande est en train d'enfermer diplomatiquement la France. Il a commencé par se fâcher avec l'Allemagne.

    Il insiste pour armer la rébellion syrienne alors que ces opposants sont sur le terrain infiltrés par Al Qaïda. Ils pratiquent des  acte innommables.

    Pour se justifier, le président  de la république commet une pirouette verbale : lui   saura livrer aux "bons" interlocuteurs. Ce qui est un fantasme actuellement qui ne correspond pas au réel. Impossible de  garantir en vrai la bonne exécution de cette promesse.

    Une gouvernance  fofolle donc. Qui cherche tous les arguments possibles pour entrer en guerre. Notamment le recours à une  "morale basique" autour de l'usage du gaz.

    Comme si ceux qui ne voient pas la réalité comme lui (ils sont nombreux: les populations européennes majoritairement/Idem aux USA !) comme si ceux  qui refusent les bombardement punitifs validaient cet usage. Et que  lui au contraire,  super héros moralisateur l'empêchait. Facile...

    Il se donne le beau rôle hyper moralisant... tout en ajoutant  de l'huile sur le feu pour mieux enflammer le brasier.

    Le conflit syrien est  mille  fois plus complexe avec  les problématiques interconfessionnelles que la vision hollando-fabiusienne à gros sabots mal dégrossis.

    Bizarre, en tous cas  sa façon de prendre la réalité de données géostratégiques qui le dépassent largement pour ses désirs. Attitude autistique inquiétante !

    Tout cela pour se scénariser lui-même en "chef de guerre", homme à poigne?

    Solitaire, c'est certain. Les derniers sondages de popularité lui sont ultra défavorables.

                                                                                    Sylvie Neidinger

     

     Lire cette note de blog à propos et les articles de presse :

    http://hommelibre.blog.tdg.ch/archive/2013/09/20/francois-hollande-l-enfermement-247384.html

     http://www.lepoint.fr/invites-du-point/claire-gallois/hollande-et-le-syndrome-du-chameau-de-tombouctou-31-08-2013-1719757_1445.php

    http://www.romandie.com/news/n/_L_Occident_aveugle_sur_la_Syrie_fait_du_chantage_a_la_Russie_95220920131450.asp

    http://www.leparisien.fr/politique/francois-hollande-face-a-une-impopularite-record-22-09-2013-3158489.php

    http://www.lepoint.fr/editos-du-point/michel-colomes/syrie-la-triple-humiliation-de-francois-hollande-16-09-2013-1731550_55.php

    http://www.marianne.net/Quand-les-socialistes-marchent-vers-l-echafaud_a231985.html

    http://tempsreel.nouvelobs.com/guerre-en-syrie/20130927.OBS8824/exclusif-comment-hollande-avait-prevu-de-frapper-la-syrie.html

    http://www.afrique-asie.fr/menu/moyen-orient/75-a-la-une/6262-chevenement-la-france-n-a-pas-interet-a-entrer-dans-une-guerre-de-religion.html

     

                                                       Rubrique  Grenouillade

  • Semaine 38/Syrie: les médias occidentaux changent radicalement leur fusils d'épaule.

    Imprimer

    Est-ce un  effet de l'attaque de Maaloula- ville chrétienne ultra symbolique,  par les coupeurs de têtes d'al Nosrah, la branche syrienne d'Al Qaida, véritables talibans  qui se meuvent dans la partie rebelle ?

    Ou de l'échec cette semaine des ambitions guerrières Us et français?

    Des négociations à Genève américano-russes ?

    On constate en tous cas  cette semaine un changement majeur dans le mode d'informer occidental.

    Depuis 2 ans et demi, les reportages se succédaient toujours coté rebelles, celui  des islamistes avec, à chaque tir, les retentissants cris du jihad.

    Voire, avec des reportages tournés côté tireurs de l'ombre.  Le  sniper valorisé pour la première fois dans l'histoire du reportage de guerre.

    Les snipers, ces tireurs de la lâcheté, bien planqués derrière leurs murs et qui tirent dans le dos, présentés comme des héros...Le prix Pultizer 2013 a même été accordé à une photo prise cotés tueurs planqués.

     INFORMATION ENFIN PLURALISTE!

    Ce semaine, 38ème de l'année 2013, voit  enfin des reportages  dans la Syrie ordinaire, non rebelle.

    On ne va pas les citer tous. Toutes les chaînes présentent ce week-end leurs reportages tournés dans la Syrie non rebelle : Homs, à Jeramana (BFM TV) etc...

    On quitte la propagande. On entre dans l'info car enfin toutes les expressions et réalités du terrain réel sont présentées.

                                                                                                Sylvie Neidinger

     

     

     

                                                 RUBRIQUE PROCHE-ORIENT SERIE SURYA

  • En zone rebelle...

    Imprimer

     Le récit ...édifiant du journaliste italien Domenico Quirico enlevé par les rebelles jihadistes, ceux que l'occident et les pays du golfe arment.

    http://www.lemonde.fr/a-la-une/article/2013/09/10/j-ai-rencontre-le-pays-du-mal_3473937_3208.html?google_editors_picks=true

    Toujours aucune nouvelle des 2 évêques  enlevés il y a trois mois

    http://www.aleteia.org/fr/international/actualites/syrie-toujours-sans-nouvelles-des-deux-eveques-orthodoxes-dalep-2884003domenico quirico,7 à 8 tf1,tribunaux islamiques,alep

    Document sidérant de TF1  7 à 8 sur le fonctionnement d'un des quatre tribunaux islamistes d'Alep qui se mettent en place. Replay émission du 8 septembre 2013:

     http://videos.tf1.fr/sept-a-huit/syrie-les-tribunaux-islamiques-8260075.html

    Les USA qui  arment ces profils de combattants de type Al Qaida. Sidérant :

     http://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2013/09/12/premieres-armes-americaines-aux-rebelles-syriens_3476221_3218.html

                                domenico quirico,7 à 8 tf1,tribunaux islamiques,alep                               

                                              

        

     

     

     

     

     

     

                                               RUBRIQUE PROCHE-ORIENT SERIE SURYA

  • L'affaire syrienne aura été un "SUEZ Bis"

    Imprimer

    L'affaire de Suez date de 1956. A l'époque, France, Grande-Bretagne et Israël avaient lancé leur expédition sur l'Egypte pour contrer Nasser. Ils ont réellement occupé le terrain, bombardé.affaire de suez,usa,france israel,egypte,syrie

     Jusqu'à ce que "plus fort  " que la France, et le Royaume -Uni, ces anciennes puissances coloniales  (+Israël ) ne leur tape sur les doigts pour leur dire de cesser cette expédition punitive.

    "Plus fort" se nommait alors Union Soviétique et USA. Les deux pôles de l'équilibre mondial de l'époque.

    Les deux puissances moyennes qui voulaient jouer dans la cour des grands  se sont retirées. Le Canal a été nationalisé et chacun renvoyé à son ....niveau stratégique.

    En  septembre 2013 la crise syrienne est similaire mais avec d'autres acteurs et l'attaque +occupation réelle en moins.

    RUSSIE ET ONU PLUS FORT QUE USA ET FRANCE

    Dans le rôle de la France de 1956... la France de François Hollande  de 2013 qui remet le couvert mais dans un inquiétant état  de vassalité vis à vis de l'Amérique, au point de décider en fonction de  la décision du Congrès US et non de son propre parlement !

    Dans le rôle d'Israël de 1956 ...personne a priori. Ce pays est officiellement en retrait de tout ce qui se passe au proche-orient actuellement. Mais en façade seulement car  hyper présent en off. L'Eat hébreu a procède à des tirs de missiles réels au plus fort de la crise la semaine dernière.

    Dans le rôle de l'Angleterre de 1956.... les USA! Barack Obama entend mener une expédition punitive par bombardements aériens sans but martial annoncé sinon de "punir".

    "Punir" ! Bizarre. Cette notion étant plutôt liée au monde de l'éducation ( on punit un enfant!) qu'au langage structuré de la géo-politique internationale.

    Le tout sans aucun mandat de l'ONU. Pire,  en disant "agir parce que l'ONU n'agissait pas." Initiative solitaire.Décriée.

    Le Président US  allait vers une cuisante défaite devant son Congrès , le Sénat. Et devant le monde. Ridiculiser son pays. Il a donc immédiatement  saisi l'option diplomatique mise en place par la Russie de Poutine : le démantèlement de l'arsenal chimique syrien.

    Ceci marque clairement  l' échec de l'épopée solitaire américano- française, de cette tactique de vouloir " punir Bachar El Assad un peu mais pas trop pour laisser tout de même le système en place face au chaos annoncé."

    En réalité ils avaient l'intention de tester les systèmes de défense anti-aériens syriens voire russo-syriens... C'était d'ailleurs la raison du tir "pour entraînement" d'Israël en Méditerranée, immédiatement détecté par les Russes. Ils n'ont pas pu.

    UN SUEZ BIS POUR CONCLUSION DE CETTE DIPLOMATIE GUERRIERE

    Le scénario était bien monté par la diplomatie offensive de  Obama+ Kerry, Hollande+  Fabius le faucon français.

    Sauf qu'ils avaient oublié un détail. L'immense réprobation mondiale de taper sans but, sans solution pour 'après" avec le risque de commettre un Irak bis.

    Les opinions publiques étaient fortement négatives,  le vote anti-conflit au parlement britannique fut magistral.

    L'idée russe  de sortie de crise vient donc à propos pour sauver le soldat Obama d'une gifle magistrale du vote négatif au Sénat et au Congrès qui aurait encore plus entaché l'image de l'Amérique ! Il se tire à "moindre mal" d'une idée mal conçue au départ.

    Mais la conclusion de tout ceci est majeure: la "CRISE DE SUEZ SYRIENNE " aura validé Vladimire Poutine dans le rôle d'une diplomatie du réel.

    LA LIGNE FAUCON BAT DE L'AILE !

    USA et France auront été confronté à plus "grands"  qu'eux, sur ce dossier en tous cas : le tandem Russie +...ONU et très certainement de la Chine sur la même ligne que la Russie.

    Plus bloquant en tous cas, comme dans l'affaire du canal.

    Il semble que la légalité des décisions  internationales ait prévalu. L'unilatéralisme  a vécu.

    La puissante Amérique n'a pas frappé comme un  "lonesome Etat cow-boy".

    L'option diplomatie a prévalu.

    Ce retour vers un réalisme pragmatique de la part de la nation état-unienne et une bonne nouvelle pour la crédibilité de l'Organisation des Nations Unies.

                                          Sylvie Neidinger

     

    Nota Le 2 septembre 2013, j'avais fait le pari sur ce blog Neidinger d'une issue à la Suez. "Je prends personnellement le pari que cette expédition est une affaire expédition Suez bis.(non pas GB plus France ) mais USA et France face à une réprobation internationale"

    CQFD !

    https://duboutduborddulac.blog.tdg.ch/archive/2013/09/02/vers-la-fin-des-pleins-pouvoirs-carrement-anti-democratiques.html

     

     

                                      RUBRIQUE PROCHE-ORIENT SERIE SURYA

  • Pape François, ils n'attaquent pas simplement pour vendre leurs armements !

    Imprimer

    Le Pape François mobilise par la prière pour refuser tout engagement militaire.

    Cette autorité morale  n'a pas mâché ses mots, en évoquant la guerre engagée par les USA et la France pour ...vendre leurs armes ! Il est dans la parole directe et pas le politiquement correct.

    http://www.lexpress.fr/actualite/monde/proche-orient/syrie-le-pape-francois-denonce-les-guerres-commerciales-pour-vendre-des-armes_1279599.html


    Les occidentaux sont focalisés sur ce pays (depuis le début des évènements d'ailleurs)

    Comme les ours sur le pot de miel. Ils ont bien évidemment d'autres motifs.

    Au premier jour de la première manifestation à Deraa, ville frontière, les manifestants brandissent ces panneaux  annonciateurs du programme (très illégal....) qui va se mettre en place:" Alaouites au cimetière , chrétiens au Liban".

    Constat: ils prônent juste ...une guerre civile et une déportation de population !

    Ce, avec  l'aide externe très actif de deux pôles:

    1-Le pôle OTAN: USA, Angleterre, France, Turquie etc. Les services secrets s'activent, fournissent aux rebelles logistique, renseignement, armes. Laurent Fabius est un grand va-t-en guerre durant ces deux années.2112- 2013. Il mène une politique de faucon.

    2-Le pôle islamiste radical: les pays du Golfe CCG et la Turquie financent, enveniment. Remarque : la Turquie appartient aux deux pôles. En frontière commune, son importance dans l'aide aux rebelles et majeure.

    Les motifs des deux pôles :

    Concernant les Etats islamistes, l'objectif est d'installer un islam radical en Syrie du type golfique, avec tribunaux islamistes, élimination de tout  ce qui ne suit pas les règles du désert. Ce, alors que la Syrie  multi- confessionelle n'a jamais connu cet islam sunnite intégriste wahhabite. Les Ahrour et autres prennent leurs ordres en Arabie Saoudite pour installer un système politique de type "émirat". Ils s'auto- proclament émirs des zones locales  dites "libérées".

    Or, dans les campagnes de ce pays agricole qu'est la Syrie, la stricte séparation homme/femmes ne fonctionne pas si strictement , même chez les populations sunnites. 

    L'internationale des jihadistes arrive de partout. Des fous de dieu qui n'ont aucune connaissance du sunnisme locale, ouvert. Ils coupent les têtes qui ne leur plaisent pas. Délinquance, kidnappings , terreur sont au programme.

    Les nouvelles de Maaloula occupée depuis dimanche par Al Norsah sont noires; des jihadistes semble-t-il tchéchènes et libyens ont décapité plusieurs chrétiens de ce village au christianisme des sources. ils détruisent les édifices : églises et monastère.

    Enfin, les Etats islamiques sunnites comptent régler au passage de vieux comptes avec l'axe chiite.

    Concernant les pays de l'Otan: la Syrie  est un gâteau qu'ils rêvent de manger. En masquant leur appétit sous les notions évidemment de défense de la démocratie...

    Comme le Pape François l'a souligné: les occidentaux veulent vendre des armes. Il faut également diviser et partitionner le pays. Le détruire par bombardements pour le mettre à terre comme cela fut le cas  en Irak et en Libye.

    L'Est  pétrolier de Der Ez Zor a déjà été donné aux rebelles "Amis de la Syrie "en fait "Amis des occidentaux" Ils ont pris possession des puits et au passage ont tué plusieurs villageois ...syriens sunnites de la zone. Ces derniers  choqués de voir ces islamistes venir de partout et prendre possession de leur  pétrole national ont été liquidés.

    La Turquie profiterait des bombardements et du chaos organisé pour encore avancer sa frontière en annexant des terres syriennes. Ce qu'elle a fait à chaque Traité du XX ème siècle ( Sèvres et autres, annexion du sandjak d'Alexandrette avec la complicité de la France)

    L'eau de l'Euphrate a toujours été  un contentieux. Elle pourrait se  prendre encore un petit peu de fleuve...?

    Israël annexerait  définitivement le Golan qu'elle occupe actuellement. De plus , elle se satisferait de voir un ancien" adversaire", nationaliste à forte armée,  éliminé par d'autres qu'elle. Elle règlerait en fait  par d'autres pays amis interposés (USA et européens)  ses propres comptes avec l'axe chiite.

    Les USA entendent faire changer ce pays de camp, alors que la Syrie est totalement, intégralement dans la sphère russe (base militaire à Tartous, officiers formés en Union soviétique devenue Russie) Géographiquement, l'Est du pays est proche du Caucase. Une minorité  syrienne vient d'ailleurs du Caucase: les Tcherkess.

    LE GAZ OFF SHORE EN QUANTITES IMMENSES: UN MOTIF DE GUERRE REEL JAMAIS EVOQUE !

    Au delà des armes vendues, les occidentaux ont un intérêt majeur à dominer dans un élan néo-colonialiste avéré: la découverte du gaz off-shore en Méditerranée.

    Une syrienne de la coalition rebelle affirmait sans rire à la tv il y a peu qu'il n'y a rien à trouver  comme matière première...

    Or il y a la découverte de réserves gazières mega-importantes ( plus que les réserves du Koweit)

    Un article de ce blog Neidinger avait déjà évoqué cette ressource naturelle récemment découverte.

    Ce gaz peut d'ailleurs  fortement intéresser le Qatar, lui -même grand producteur.

    https://duboutduborddulac.blog.tdg.ch/archive/2013/06/17/oui-le-dossier-syrien-pue-le-gaz-celui-off-shore-de-la-medit.html

    Un article récemment lu,  évoque la même problématique :

    http://www.direct.cd/2013/08/29/syrie-se-trouve-colossale-plaque-reserve-gaz-du-monde-dou-guerre.html

    Aucun média ne  signale ce gaz. Ce n'est évidemment pas un but  avoué de la guerre otano-islamiste !! C'est juste le non-dit, le back-ground, le off.

                                                                                           Sylvie Neidinger

    France, vente d'armes:/www.liberation.fr/monde/2013/09/20/livrer-des-armes-aux-rebelles-syriens-le-pari-risque-de-francois-hollande_933429

    USA, vente d'armes : //www.infos.fr/syrie-les-usa-fournissent-des-armes-aux-rebelles-de-lasl-31541.html



                                  RUBRIQUE PROCHE-ORIENT SERIE SURYA

  • La rentrée 2013 du Chef des Armées qui lance sa 2ème guerre en 10 mois

    Imprimer

    Le N°1 de la nation française, Chef des Armées engage malgré son opinion publique ultra défavorable, les finances en berne, les objectifs flous, sa guerre perso  dans un proche-orient hyper compliqué, 10 mois après le Mali.

    Et hors des règles du droit international !!

    A-t-il bien mesuré les enjeux notamment?

    Visiblement, il adore jouer au cow-boy et aux indiens, à  la bataille navale.

    Aux fléchettes aussi...              SN

    photo AFP

     

     

     

    hollande,chef de guerre

    censure AFP http://www.marianne.net/L-AFP-retire-une-photo-de-Hollande-l-Elysee-a-t-il-fait-pression_a231751.html

    hollande,chef de guerre

    http://www.lepoint.fr/invites-du-point/philippe-tesson/tesson-hollande-a-presume-de-ses-forces-pour-la-syrie-09-09-2013-1722332_543.php

     

  • Al-Nosra, les jihadistes amis de Hollande et Obama détruisent les croix de Maaloula

    Imprimer

    Le village symbolique du christianisme des origines est aux mains des suppôts d'al-Qaida.

    Ils commencent la destruction. Ils abattent actuellement statues et croix.

    http://www.la-croix.com/Actualite/Monde/Le-village-chretien-de-Maaloula-est-tombe-aux-mains-des-rebelles-2013-09-08-1010286

    Ils vont certainement enlever décapiter quelques prêtres  comme ils l'ont déjà fait...

    Al-Nosra -sectaires extrêmistes -pourront bientôt compter sur l'aide active  de François Hollande et de Barack Obama pour éliminer les minorités qui ne leur conviennent pas dont la chrétienne et installer l'islamisme qui sied bien aux Etats du Golfe,  à la Turquie et à ....l'Otan.

                                                                 SN

    http://www.lavie.fr/actualite/monde/maaloula-un-village-chretien-aux-mains-des-insurges-09-09-2013-43805_5.php

    Les soeurs de Maaloula enlevées

      Le 14 avril 2014 :                      

          http://www.la-croix.com/Actualite/Monde/Syrie-l-armee-reprend-Maaloula-une-equipe-TV-tuee-2014-04-14-1135979
                                  RUBRIQUE PROCHE-ORIENT SERIE SURYA

  • "Call of Duty": cela fait juste 6 ans que l'armée US tue Khaled el Assad !

    Imprimer

    Le jeu video Call of Duty 4, dans sa version 2007 met en scène la Syrie, en fait.

    Dans un contexte extrêmement précis: armées anglaise et américaine à l'assaut d'un pays du moyen-orient proche politiquement des russes décrits comme"ultra conservateurs."jeu.GIF

    L'assassinat final supposé se passer en 2011, se situe dans le Caucase,  par le sergent  Mac Tavish et le marine Paul Jackson.

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Call_of_Duty_4:_Modern_Warfare

    Le hasard n'existe pas en fait. Et les références directes  au pays dont la capitale est Damas sont multiples.

    Ce jeu vidéo produit en Californie par Infiny Ward désigne directement l'ennemi à abattre du nom de famille...Assad  (Khaled étant un prénom de fiction)

    rose.GIF

     

     

     

     

     

     

     

    Sur ce panneau est écrit "Rose". C'est exactement le surnom que les occidentaux ont donné à Asma,  l'épouse du Président Bachar el Assad.

    mucharabieh.GIF

     

     

     

     

     

     

    Enfin, le portrait du fictif Khaled est directement calqué sur celui de Bassel el Assad, le frère qui devait prendre le pouvoir et qui s'est tué en 2000 sur le trajet de l'aéroport.

    Ressemblance absolue :khaled.GIFbassel en miitaire.GIF

    ( Le vrai ne porte pas de keffieh.)

    Insigne identique.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    abbassides.GIF

    Après cela il faut juste cesser de penser que les USA "découvrent "la Syrie avec les évènements récents. Ce pays est dans leur viseur depuis la doctrine Bush et l'intention de reconfigurer le moyen-orient.

    Lire à ce propos l'article de ce blog Neidinger https://duboutduborddulac.blog.tdg.ch/archive/2012/09/28/ded.html

    La Syrie a évidemment tout pour  déplaire aux Etat-Uniens puisqu'étant traditionnellement  dans la zone d'influence russo-iranienne et en guerre froide avec le 51ème Etat Américain, Israël, à propos du Golan occupé.

    Bien évidemment, CoD  n'est  qu'un jeu vidéo. Et  la liberté d'expression créatrice permet toute fiction.

    Juste dire que le hasard des choix de cible n'existe pas. Même et surtout dans l'univers du jeu video !

    Hollywood est aussi au service idéologique de la Nation US.

    Des acteurs tels George  Clooney ou Angelina Jolie sont connus pour être étroitement liés  la CIA.

    C'était d'ailleurs un des problèmes de l'affaire Petraeus: sa maîtresse Broadwell avait posté sur facebook la photo de Angelina Jolie... entrant dans les bâtiments de la dite CIA !  Alors que ce type de visite devait rester secrète. Ceci est précisement décrit dans l'article suivant:

    http://www.lefigaro.fr/international/2012/11/11/01003-20121111ARTFIG00141-la-liaison-dangereuse-du-general-americain-petraeus.php

    Le jeu Call of Duty entre exactement dans ce type de programme de propagande (déguisée sous un aspect ludique) pro-guerre avec désignation de cible.

    Pour contrôler le monde et accessoirement le moyen-orient. En l'occurrence la Syrie.

    Ce,  depuis... 2007 en vidéo.

    Et bientôt ?

    Les sergents Mac Tavish et Paul Jackson vont -ils prochainement  quitter leur écran plat pour faire irruption dans le réel ?

                                                                                  Sylvie Neidinger

     

     

    http://www.tdg.ch/monde/Le-createur-de-Call-of-Duty-engage-par-des-experts-americains/story/12932810

     

    http://pagetechno.blog.tdg.ch/archive/2013/10/30/les-jeux-video-rendent-ils-violent-249166.html

                    

    http://www.clubic.com/internet/google/actualite-719881-bomb-gaza-hamas-google-play.html

     

    SUITE 2015

    http://www.lemonde.fr/pixels/article/2015/09/30/l-annonce-d-une-fausse-attaque-terroriste-pour-la-promotion-de-call-of-duty-suscite-le-malaise_4778070_4408996.html

    Jeux vidéos surveillés car pouvant être outil de communication de gens mal intentionnés

    http://www.lefigaro.fr/secteur/high-tech/2015/11/16/32001-20151116ARTFIG00307-les-consoles-de-jeu-sont-aussi-dans-le-viseur-des-services-de-renseignement.php

    SUITE 2016

     

    http://tempsreel.nouvelobs.com/justice/20160201.OBS3775/les-enfants-d-un-ex-seigneur-de-guerre-angolais-defient-call-of-duty-au-tribunal.html?xtor=RSS-25&google_editors_picks=true

  • Photo témoignage de la Syrie de l'entente religieuse

    Imprimer

    La commentatrice Marie-France de Meuron avait laissé ce témoignage au pied de  la dernière note du blog Neidinger qui évoquait l'attaque de Maaloula:

    https://duboutduborddulac.blog.tdg.ch/archive/2013/09/05/maaloula-le-village-chretien-qui-parle-la-langue-du-christ-a.html

    "Je suis très touchée par cette annonce.[de l'attaque]
    J'ai logé dans ce monastère dirigé par des soeurs orthodoxes il y a 5 ans. C'est un lieu saint, avec une source bénite.
    Le lieu était visité tant par des chrétiens que par des musulmans. Chacun s'y sentait à l'aise."Mme de Meuron.syrie,religion

    En Syrie, plusieurs lieux sacrés sont effectivement visités par diverses communautés religieuses dont la musulmane et la chrétienne ensemble.

    Ci-joint une photo perso prise "quelquepart" dans le pays.

    Sans dire dans quel sanctuaire évidemment sinon les "jihadistes-amis-de Hollande+Obama-+-alliés-islamistes-pro-guerre -civile-interconfessionnelle" s'occuperaient à leur manière de ce site sacré.

    A la bombe et à la kalach.

    Ici, un Nouveau testament en langue arabe et un Coran côte à côte.

    Le pays est aujourd'hui pris dans un effroyable  conflit à caractère confessionnel...importé!   Sylvie Neidinger


    *La porte d'entrée du sanctuaire présente, gravés dans la pierre, une croix et un croissant côte à côte. Mais  je n'avais pas pris ce cliché, dommage. 

                                                                                
                                   RUBRIQUE PROCHE-ORIENT SERIE SURYA



    Lien permanent Catégories : Pays-Syrie Surya 0 commentaire
  • Maaloula, village chrétien qui parle la langue du Christ attaqué par les djihadistes amis de Hollande et Obama

    Imprimer

    Maaloula, ce village chrétien syrien au nord de Damas est symbolique car connu pour parler encore  la langue du maaloua.GIFChrist, l'araméen.

    Dernières minutes. Huit morts aujourd'hui. Le village vient d'être  attaqué par les islamistes du front Al Nosra et autres joyeusetés que soutiennent Barack Obama, Francois Hollande, et les Etats islamistes: Turquie d'Erdogan, Qatar et Arabie Saoudite.

    Récemment des prêtres syriens décapités au grand dam des imams sunnites locaux qui refusaient cet acte ignoble commis contre leurs "frères de peuple". Et qu'ils n'ont pu empêcher: les jihadistes étaient importés. Ils viennent de partout : Libye, Belgique, France, Tunisie, Tchétchénie...

    w.leparisien.fr/faits-divers/coignieres-les-braqueurs-voulaient-financer-leur-jihad-en-syrie-06-09-2013-3112961.php

    Sans commentaire.

    Sylvie Neidinger

     Cette info a  été peu traitée par les médias

    http://www.france24.com/fr/20130905-syrie-al%20nosra-village-chretien-maaloula-attaque-rebelles-islamistes

    http://www.lorientlejour.com/article/831513/des-islamistes-semparent-dune-entree-de-maaloula.html

    http://www.mondialisation.ca/syrie-message-des-habitants-de-maaloula-aux-respectables-membres-du-congres-americain/5348310


                              RUBRIQUE PROCHE-ORIENT SERIE SURYA

  • Syrie: Hollande en posture carrément anti européenne et anti ONU !

    Imprimer

    Le Président de la Commission européenne Herman Van Rompuy vient d'annoncer au G20 de Saint-Pétersbourg qu'il n'y a pas de solution militaire en Syrie fermant les espoirs du Président français de rallier cette instance essentielle.

    Réponse de François Hollande: ce monsieur n'aurait pas été élu et donc sa parole serait de peu de valeur !"Au nom de qui s'exprime Van Rompuy?» interroge-t-on, agacé, dans l'entourage du président. «Il est président du Conseil européen, mais il n'y a pas eu de consultation des dirigeants européens sur la Syrie!»(Figaro)

     

     

    Hallucinant politiquement parlant. François Hollande se moque de l'ONU en exigeant une intervention hors du droit international et maintenant se moque ouvertement, nominativement  du Président de la Commission Européenne ! Du jamais vu diplomatique.

    Sans jamais se poser la question de savoir pourquoi tant de réticences internationales  à une telle aventure punitive.....

    Mais par quel cow-boy d'opérette  est dirigée la France ? Diplomatie de la gâchette et de l'invective. Analyse de courte vue.

    N'est pas Jacques Chirac qui veut.

                                                                                                   Sylvie Neidinger

    http://www.lefigaro.fr/international/2013/09/05/01003-20130905ARTFIG00417-syrie-hollande-lache-par-l-europe-au-g20.php

    http://www.courrierinternational.com/article/2013/09/04/francois-hollande-ce-terminator-a-la-botte-des-americains

                                    RUBRIQUE PROCHE-ORIENT SERIE SURYA

  • Merchet: les socialistes français seraient néo-conservateurs !

    Imprimer

    Le spécialiste des questions de Défense nationale, journaliste originaire de Besançon, auteur d'un blog Secret Défense, Jean-Dominique Merchet pose une intéressante question.

    A savoir si François Hollande ne serait-il  pas en fait un néo-conservateur !

    Sur le dossier syrien, lui et Laurent Fabius sont en effet depuis de début très offensifs.Ils soutiennent ouvertement la rébellion islamiste.

    Selon Mermet, les diplomates professionnels s'arrachent les cheveux.....

    Voici le résultat de la "diplomatie Fabius"martiale ayant quelquefois employé l'insulte.

    http://www.lopinion.fr/1-septembre-2013/francois-hollande-est-il-neoconservateur-3505

    Extrait :"Les faits - Sur la Syrie ou le Mali, l’interventionnisme du chef de l’Etat trouve ses racines dans l’histoire de la SFIO. Si on nous avait dit ça avant la présidentielle… » Le diplomate français qui, vendredi, ironisait ainsi venait d’apprendre la décision du président de la République de maintenir l’engagement français en Syrie, malgré le lâchage britannique. « C’est l’Irak à l’envers », constatait un autre, convaincu de vivre une journée qui ferait date dans l’histoire diplomatique de notre pays. Comme si les cartes du jeu venaient d’être soudainement rebattues : voici la France, isolée en Europe, plaidant pour une action militaire contre un pays arabe, aux côtés des Etats-Unis et en dehors de tout mandat des Nations Unies. De quoi donner le tournis aux diplomates les plus chevronnés…" (JD Merchet)

    L'IRAK A L'ENVERS

    On se rappellera que F.Mitterand (néo-conservateur lui aussi ?) fut  en faveur de la première guerre du Golfe et que son Ministre de la Défense de l'époque le franc-comtois Chevènement avait démissionné pour incompatibilité idéologique : fait proprement extraordinaire.

                                                         SN

    neo cons.GIF

    RUBRIQUE PROCHE-ORIENT SERIE SURYA

  • Post: "nouvelles du front"

    Imprimer

    A mon tour de signaler ce post du blog Homme libre sur Tribune de Genève, bien synthétique


    http://hommelibre.blog.tdg.ch/archive/2013/09/02/nouvelles-du-front-246444.html

    Extrait :
    Mikhaïl Gorbatchev fustige les USA:

    «Gorbatchev a fustigé l’attitude américaine visant à se positionner comme gendarme du monde. "Qui menace les Etats-Unis? a-t-il interrogé. Ils s'érigent en défenseurs de la paix dans le monde entier. Mais la défense de la paix, c'est l'affaire de tous».

    Et surtout du droit international, de l'ONU ! SN

                              ***********

    dernières info sur la Syrie:

    Rappel du droit international:

    http://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2013/09/03/syrie-ban-ki-moon-tente-d-empecher-l-intervention-militaire_3470673_3218.html

    http://www.agoravox.fr/tribune-libre/tribune-libre/article/du-biafra-a-la-syrie-msf-une-ong-140302

                                    
                       RUBRIQUE PROCHE-ORIENT SERIE SURYA

    Lien permanent Catégories : Pays-Syrie Surya 0 commentaire
  • La France a l'habitude de bombarder Damas !

    Imprimer

    Le mandat français sur la Syrie a totalement disparu de la mémoire collective des français.

    Ils se souviennent bien de l'Algérie mais pas du tout du pays de Cham, qu'ils ont pourtant colonisé et contribué à découper, réduire, diviser, éliminer en partie au final (sandjak d'Alexandrette)

    Jusqu'aux forces FFI qui lors de  la seconde guerre mondiale se battaient contre les vichystes dans le désert syrien !

    damas 001.jpg

    La mémoire collective syrienne ne l'a pas oublié, elle.

    La France a déjà procédé à des bombardements de Damas par trois fois dans l'histoire.

     

    Période coloniale :mandat français,bombardement,damas

    -18 octobre 1925 bombardement puis incendie. Damas insurgée est bombardée par l’artillerie de l’armée française durant trois jours sur ordre du général Sarrail. On compte près de 1.500 morts. Des monuments historiques de la vieille ville sont réduits en poussière.

    -Mai 1926, la ville de Damas est de nouveau bombardée – cette fois-ci par l’aviation française – provoquant de nouvelles pertes humaines (5.000 morts) et matérielles considérables.

    -29 mai 1945 le ....général De Gaulle donne l’ordre au général Fernand Olive et donc à l’aviation française de bombarder Damas pendant 36 heures d’affilée. Ce, juste après les massacres de Sétif en Algérie. On dénombre 500 morts dont 400 civils et des centaines de blessés.

    Période néo-coloniale :

    -septembre 2013. Engagement de François Hollande à bombarder la Syrie hors de tout mandat de l'ONU.

    Vu localement  par les Damascènes: comme si aujourd'hui, le président français dans un contexte historique ultra chargé, se mettait à  bombarder... Sétif à nouveau.

    Néo-colonialisme pur.

                                                                                                     Sylvie Neidinger

     

    Pourquoi la Syrie met tout en oeuvre dès 1925 pour se débarrasser de l'occupant français  ( wiki Mandat français):"L'insurrection syrienne contre le nouveau pouvoir français naît pendant l'été 1925 dans l'État des Druzes. C'est là que les premières défaites sont infligées à l'armée française. Les Druzes se plaignaient des méthodes trop brutales des Français. Le mandat était d'ailleurs considéré comme trop colonial, trop militaire et trop dépendant des méthodes d'administrations importées d'Afrique du Nord. Cette insurrection menée par Sultan el-Atrach se propagera dans toute la Syrie en quelques mois et deviendra très vite une révolte nationale. Cette révolte voit le ralliement du Parti du peuple, parti politique crée en février 1925 par Abderrahman Chahbandar, Farès al-Khoury et Jamil Mardam Bey."

    En  d' octobre de cette année  nait un mouvement insurgé. La France bombarde Damas en représailles.

     Crédit images Documents historiques d'illustration : "Souvenir du 18 octobre 1925"= carte postale+photo d'époque. Les deux sont  recadrées partiellement car appartenant à une  Collection particulière.

    Compléments :
    http://www.lepoint.fr/chroniqueurs-du-point/francois-guillaume-lorrain/quand-la-france-envahissait-et-bombardait-la-syrie-09-02-2012-1429339_505.php

     http://www.humanite.fr/monde/anne-morelli-la-propagande-de-guerre-est-en-marche-547989

                                          RUBRIQUE PROCHE-ORIENT

     

  • Obama, prix Nobel de la guerre

    Imprimer

    Prix Nobel de l'expédition punitive, plutôt.

    En dehors du Droit international.


                                                          S. N.