J- Témoin : vu entendu perso - Page 3

  • Lyon, la fête des Lumières sans éclairage !

    Imprimer

    Par deux fois, j'avais participé à la Fête des Lumières, non pas selon la version traditionnelle qui consiste à poser des bougies sur les rebords de fenêtres mais la  foire aux couleurs qui fait se déplacer trois millions de visiteurs sur quatre jours début décembre.lyon ,fete des lumières

    Venus de loin et pas toujours contents, les piétons!  L'année passé un groupe de munichois maugréait à haute voix derrière moi. Pourquoi?

    Tout simplement parce que si l'on annonce de la lumière, il faut allumer les feux, les phares  pour en jeter plein les mirettes!

    Or, durant ces jours l'éclairage urbain normal est même mis en veilleuse...

    La foule déambule dans les rues où des effets de couleurs sont projetés sur les murs. 

    Les officiels ne cachent même plus l'erreur de casting.Voire s'en vantent !

    ECLAIRER N'EST PAS COLOR-SCENARISER !

    La photo de 20 minutes Grand Lyon datée de ce jour démontre parfaitement le paradoxe. Un titre racoleur " plein les yeux"et une basilique Notre Dame de Fourvière colorée de bleu au sein d'une pénombre.

    L'article de la page 5 est édifiant. Il fait parler les organisateurs qui se gargarisent des économies de watts ! : "Des illuminations qui consomment comme un appart.

    Une facture salée? Pas vraiment. A en croire les organisateurs de la Fête des lumières, la consommation d'électricité pendant les quatre jours de l'évènement n'est guère élevée. Pas plus importante que celle d'un appartement sur un an. "Elle ne dépasse  pas la consommation annuelle moyenne  (eau et chauffage) d'un ménage habitant dans un appartement de 120 m2"assurent-ils. Ainsi le montant de la facture s'élève aux environ de 5000 euros; Soit 0,01 % des dépenses en électricité de la ville de Lyon sur douze mois. La recette miracle?"les équipes artistiques sont incitées à choisir des systèmes d'éclairage basse consommation pour leurs installations " explique la municipalité "en dix ans on est passé de la vieille lampe incandescente à la LED. Ca a été une vraie révolution." indique le Mat 'Electrique l'un des partenaires de l'évènement" Pendant cette période on réduit également l'éclairage public du centre ville afin de mieux mettre en valeur les oeuvres proposées indique Jea-François Zurawik en charge des grands évènements de Lyon.

    Je confirme, la fête des Lumières de Lyon est bien sans lumière. Problème majeur. Notamment pour ceux qui se déplacent de loin sur la base d'un programme présenté comme lumineux. Ceux qui eux, ont consommé de l'énergie pour se déplacer à Lyon en venant souvent de loin !

     

                                                  Sylvie Neidinger

     

                                                           #PeaudeMur

  • Première expérimentation de Live blogging: nouvelle rubrique

    Imprimer

    Avec "Blog Live": ouverture d'une nouvelle rubrique du blog Neidinger. (.... 69ème) blog neidinger,blog lve,tiwitter,mah;geneve,cellule communication live blogging,#museomix

    Une nouvelle "catégorie" pour y consigner le premier "Live blogging" expérimenté.

    La première, vécue en  "direct" -pour parler français plutôt que live! -  lors  de #museomix, le week-end dernier, ici à Genève au Musée des Arts et de l'Histoire, l'un des trois plus grands musées de Suisse.

    blog neidinger,blog lve,tiwitter,mah;geneve,cellule communication live blogging,#museomixMAH  étant lui même  connecté à cinq homologues de par le monde à cette occasion.

    Façon nouvelle  de créer des modes d'interaction numérique entre un musée, son public physique proche, celui lointain sinon  virtuel.

    Ce  Live blogging (donc n°1) a démarré au matin du 7 novembre, avant l'ouverture, par un article de  présentation du Museomix, l'évènement genevois de la journée qui s'annonce.

    Puis, sur place, à 9H, franchir la magnifique porte en fer travaillé, entrer, chercher la salle dédiée (le Lab!) saluer. Puis participer comme tous les mixeurs.

    Positionnement précis: la blogueuse est associée géographiquement à la Cellule Com de l'évènement.

    Mais sans agir sur les réseaux sociaux et le  blog spécifiques de MAH. Un blog participant, museoblogmixeur lui aussi. L'info produite partira vers son lectorat spécifique, sa "communauté".

                                            MUSEOBLOGMIXEUR

    Incontournable et essentielle visite du musée pour commencer. Puis observer la séance des  idées- très colorées- jetées sur post-it autour des thématiques. Six équipes se composent naturellement autour du choix retenu.

    Le coup de gong retentit: museomixons  gaiement !

    Le  temps initial de visite /observation fut vécu comme  "un peu long" pour un Direct' (3h, pause de midi compris) car je n'avais encore rien pu  produire ces trois heures durant,  piaffant d'impatience.

    Normalement,  l'info  doit vite être envoyée sur le web, par principe !

    Sauf qu'il ne s'agit pas des 140 lignes d'un twittos. Mais bien d'articles.

    Même en live il faut  le temps de rédiger, photographier, "embeder"....

    Ces trois heures furent même essentielles pour comprendre un évènement somme toute compliqué.

    Aidé en cela par le très utile  livret du participant .Ce document genevois très clair fut d'une aide précieuse.

    Matin = temps utile pour:

    1) répondre aux basiques questionnements du journalisme afin de comprendre l'évènement. En résumé,  répondre aux  5 W de base de l'info( who, when, why...)"qui, quand, où, comment, pourquoi"

    2) angler. Choisir les angles des articles.

    3) un listing précis de sujets émerge, avec une chronologie précise. Il sera toutefois modifié par le vécu, les rencontres. Telle celle de  Christelle Fritz et ses dessins sur tablette a priori naifs, simplissimes qui m'intriguent et m'intéressent au plus haut point. Un article sera produit.

    Par cette "mixeuse plutôt BD" j'apprends qu'une des personnes fondatrices du concept museomix est présente à Genève. Je  rencontrerai Stéphanie Bacquere Un article sera produit.

    LIVE BLOGGING: ARTICLES EN RAFALE DE MITRAILLETTEblog neidinger,blog lve,tiwitter,mah;geneve,cellule communication live blogging,#museomix

    A mi-journée commencent les choses sérieuses, la rédaction en Live Blogging.

    Six articles parus de 13 H pour le premier à 19h pour le dernier.  Soit un par heure.  Mal au dos vers 17H.

    Chaque parution est signalée par un tweet conjoint. Lequel est retwité par les personnes ou organismes concernés.

    Des tweets en rafale donc au fur et à mesure. Jusqu'au soir.

    *Samedi, dimanche : je ne peux participer sur place. Mais vais produire des articles lié au bouquet  final de  16h, à Genève autour de  la présentation officielle des prototypes. Infos partagées reçues  en direct par Twitter.

    Comment améliorer un live blogging? En préparant quelques textes d'info froide à insérer dans le "chaud" ? Pas très logique. Direct signifie direct.

    User de réseaux sociaux supplémentaires ? Type Pinterest ?

    Poster des vidéos au format court  1' ou 2' max ?A voir.

    A Genève je suis en tous cas devenue "museoblogmixeuse". 

    En attendant  un futur Live blogging...

                                                                            Sylvie Neidinger


     Blog-Série n°9  Blog Live #museomixleman du #BlogNeidinger:

    1-Muséomixez !

    2-Blog Live #museomix n°1- Le gong retentit !

    3-Blog Live#museomix n°2-Incontournable visite initiale du MAH

    4-Blog Live #museomix n°3-Flasher, choisir, agir

    5-Blog Live #museomixleman n°4- International: six musées connectés

    6-Blog Live #museomixleman n°5- Métier: facilitateur...graphique

    7-Blog Live #museomix n°6- Muséomixture geek !

    8-Blog Live #museomix n°7- Dimanche 15 H Les prototypes sont prêts !

     9-Blog Live #museomix n°8- People make museum: les fondateurs

    10-Blog Live #museomix n°9 Stéphanie Bacquere, un des fondateurs

    11-Première expérimentation de Live blogging: nouvelle rubrique


     

     

  • Vélo maso

    Imprimer

    Désolée pour le caractère perso de la note mais la thématique est générale.

    Hier 29 je me rendais vers un "boutduborddulac" qui m'était inconnu, celui d'Yvoire pour la très intéressante expo Défilé alpin Mode et Montagne du XIXème à nos jours juste avant qu'elle ne ferme au 31 octobre.

    En mode écolo-économique-développement durable. Donc programme: train+vélo (en tout état de cause, les transports publics pour se rendre à Yvoire sont presque inexistants)

    Sur mappy: arriver en gare de Perrignier, traverser une forêt, arriver à Sciez puis longer le lac aux eaux sublimes du côté d'un rivage au nom imprononçable Excenevex puis Domaine la Rovorée (Yvoire).

    Une quinzaine de kms, trente aller retour: jouable.

    Y aller ou pas?

    La dernière  fois que j'avais roulé sur une départementale en bicyclette remonte à l'adolescence, un bail...Choix d'essayer à nouveau.

    Problème: le trajet réel  fut  immédiatement inquiétant. Sur ces routes souvent larges et droites, donc magnifiques, les véhicules roulent à la vitesse autorisée souvent 90km /h.

    Voitures et camions,  surtout si rien ne vient  en face, doublent donc à cette vitesse juste en se déportant  un peu à gauche.

    Et frôlent le cycliste  à un mètre à peine ...à 90 km/h, voire moins (80,70..) s'ils sont prudents. Mais cela fait encore beaucoup.

                                                  ROULETTE RUSSE

    Quelle inquiétude d'entendre arriver un engin mobile et de se dire à chaque fois: j'espère que le conducteur est bien là, qu'il ne regarde pas sur sa gauche ou son portable.

    Tension...alors que la route était bucolique: arbres et champs puis sublimes vues sur le lac.

    Sentiment de mettre sa propre sécurité dans les mains d'inconnus dont on ne peut préjuger du comportement. Roulette russe.

    La cycliste que j'étais se tenait le plus à droite possible sans embardée évidemment dans la stricte attitude du "partage de route" et sans atteinte au code de la route.

    Bien à la droite de la chaussée également  en pleine  ville à Sciez. Pourtant dans cette agglomération, une automobiliste (une "furieuse" au sens hoolywoodien du terme des Furious, à la "orange mécanique") descend sa vitre et hurle que je dois rouler sur le ...trottoir. Sympa! L'idéal évidemment est la piste cyclable quand elle existe.

    Sur ce trajet de bord de Léman, je traverse par deux fois des chantiers routiers, des travaux en cours dont les panneaux annoncent  des aménagements d'une  vélo route que le département 74 t les collectivités locales mettent en place.

    vélo,vélo maso,cyclisme,cg74,rhône,danger,sciez,excenex,chemin de halage,léman,route,véloroute du sud léman  Enfin à destination, je fais part aux chargées d'accueil du lieu culturel La Rovorée de cette difficulté vécue  à avoir "testé" le mode de transport vélo sur route normale.

    Par le plus grand des hasards,  arrive sur ces lieux une employée, visiblement en  retard. " Il vient d'y avoir un gravissime accident, dit-elle- vélo,cyclisme,danger,sciez,excenex,chemin de halage,léman,route,véloroute du sud lémanil y a 10mn: une cycliste renversée".

    Exactement là où j'étais 10 mn avant. Sur la vélo route dit " internationale" et  "verte".

    Toutes mes intuitions n'étaient pas vaines. La roulette russe est bien tombée... sur une autre cycliste.

    Cette dame inconnue  touchée, fauchée, c'est nous tous en fait. Tous ceux qui prennent le vélo sur route ordinaire.

                                            VELO ROUTE INTERNATIONALE

     

    Renseignements pris, cette  voie est bien  dédiée au vélo mais "en partage": un peu ambigu comme programme..!

    Elle se nomme la Vélo route du Sud Léman. Elle est à caractère international, car  se connectant à la Suisse  pour un futur tour complet du lac. Donc connectée au Valais.

     "La véloroute du Sud Léman est en cours de réalisation et s’étendra sur environ 80 km. Elle a pour vocation de prolonger l’itinéraire du Léman à la mer par la rive sud du Lac Léman et rejoindre la Route du Rhône Suisse dans le Valais

    Un tel itinéraire à pour ambition de proposer un bouclage du tour du lac Léman certes, mais surtout un grande véloroute internationale le long du Fleuve Rhône (de sa source en Suisse jusqu’à la méditerranée) Celle-ci pourrai faire l’objet d’une inscription au Schéma des véloroutes européen Eurovélo.

     

    vélo,cyclisme,danger,route,véloroute du sud léman

    Je m'intéresse à cette vélo route et son aménageur qui indique sur site évidemment sa non responsabilité:
    "Vous vous engagez sur ces parcours sous votre propre responsabilité. Les collectivités et voiesvertes.com ne peuvent être tenus responsables des accidents qui pourraient survenir sur les itinéraires décrits dans ces pages. Bonne balade à tous."

    Cette phrase est exacte: le CG74 investit et améliore le réseau. Il ne peut gérer les comportements individuels comme ici, dans l'accident, celui du  premier chauffeur qui aurait évité le vélo en toute dernière minute, le second véhicule derrière n'ayant pas pu éviter lui car n'ayant rien vu, son champ visuel étant pris par la première voiture.

    Tout au plus l'aménageur public  peut-il  faire un affichage spécifique  signalant  spécifiquement une mixité vélo/route ?

    Et tout de même, gérer ce problème de communication majeur? Signaler que ces routes ne sont pas dédiées au cyclotourisme  pur car elles sont, en réel  hyper fréquentées par voitures et camions.

    A savoir le Chablais, enclavé, souffre de ses routes. Il y manque une voie rapide.

    De tout cela, je ne tire aucune conclusion à caractère général. Et très certainement aucune  contre l'opérateur public qui investit pour améliorer les routes, pour tenter de rendre les paysages de bord de lac faciles aux cyclos. Juste suggérer de faire attention à la communication sur la réalité de la densité et nature de la circulation.

    Une conclusion à titre privé toutefois : mon auto-promesse de ne jamais plus emprunter un vélo sur voie publique nulle part. Et pas spécialement en bord de lac !

    Donc plus jamais  en mode écolo-économique-développement durable.

    Juste garder l'aspect vélo loisir. Mais alors il faut aller le chercher le long de pistes cyclables spécifiques si elles existent.

    Comme sur les anciens chemins de halage (Rhône, Isère et autres fleuves) garantis hors circulation moteur. Car c'est bien  en proximité  du mode fluvial que la bicyclette trouve sa sécurité maximale.

    Historiquement, les bords du Léman  n'étaient pas concernés par le halage. Le lac étant  traversé toutes voiles dehors par de vrais coursiers rapides. Les chemins spécifiques n'existent pas.

    Il faut donc faire avec la mixité   si l'on veut malgré tout jouer à la roulette russe sur les routes bucoliques dites vertes (!!) ou noires. Cela se nomme le vélo maso.


                                                                   Sylvie Neidinger


    *Où rouler dans le "grand grand Genève"? Nombreux venant de Suisse ou France  s'arrêtent en gare de Bellegarde (Ain) et suivent les voies de halage du Rhône à bicyclette.


  • 5ème Prix Chirac de la Paix. Contre le viol comme arme de guerre

    Imprimer

    Pour la 5ème année, la Fondation Chirac remettait son Prix pour la Prévention des Conflits le jeudi 21 novembre, comme de tradition, en la salle Levy-Strauss du Musée du Quai Branly.

    fondation chirac,jacques chirac,claude chirac,bernie,denis mukwege,kivu,fas,femmes afric solidarité,viols de masse,musée du quai branlyEn la présence de Jacques Chirac. Ce qui ne fut pas le cas en 2012.fondation chirac,jacques chirac,claude chirac,bernie,denis mukwege,kivu,fas,femmes afric solidarité,viols de masse,musée du quai branly

    Denis Mukwege est lauréat 2013.

    L'association Femmes Africa Solidarité recevant elle, le Prix Spécial du Jury.FAS fut fondée à Genève en 1996 par Bineta Diop pour ...prévenir (déjà!) les conflits en Afrique.

     Le viol est l'un des plus vieilles armes de guerre connues. Mais la modernité en industrialise les méfaits.

    fondation chirac,jacques chirac,claude chirac,bernie,denis mukwege,kivu,fas,femmes afric solidarité,viols de masse,musée du quai branlyFils de pasteur, Denis Mukwege, médecin exerce  à Bukavu , Sud-Kivu fondation chirac,jacques chirac,claude chirac,bernie,denis mukwege,kivu,fas,femmes afric solidarité,viols de masse,musée du quai branly(RDC) puis fonde l'hôpital de Panzi avec une ONG suédoise en 1999.

    Il est amené à gérer les résultats dramatiques de la destruction volontairement programmée ...des organes génitaux féminins par objets tranchants. Ce, en plus des traumatismes psychologiques liés aux viols de masse. Cela se passe  au Kivu et régions avoisinantes.

    Le lauréat s'efforce d'obtenir dans son institution ...justice, en plus de soigner. En fournissant une assistance juridique.

    Le respect du Droit comme meilleur soin psychique !

    AREOPAGE POLITIQUE DE TRES HAUT NIVEAU

    La presse a cette année plus que les autres, bien médiatisé le Prix Chirac.

    fondation chirac,jacques chirac,claude chirac,bernie,denis mukwege,kivu,fas,femmes afric solidarité,viols de masse,musée du quai branlyCertes, le Président de la République Hollande et une quinzaine de ministres actuels et anciens (Baroin, Alliot-Marie, Juppé, Toubon, Valls, Douste-Blazy, Benguigui....) ont fait le déplacement.fondation chirac,jacques chirac,claude chirac,bernie,denis mukwege,kivu,fas,femmes afric solidarité,viols de masse,musée du quai branly

    Mme Irina Bokova, présidente de l'Unesco, les Ambassadeurs. M Barnier (UE)

    La salle- comme à son habitude- était également  forte de témoins de la vie civile tels Yann Arthus Bertrand, membre, François Pinault, Edgar Morin, Yves Coppens...

    Et les chiraquiens indéfectibles toujours fidèles depuis le  départ de celui qui gouverna la France 14 années durant.

    La première édition, à la Sorbonne en 2009, avait déjà connu une forte médiatisation post- évènement suite à la visite présidentielle  de N Sarkozy. Lequel fut un peu provoc' ce jour là face à une salle de gaullistes...historiques (souvenir)

    FLAMBEAU REPRIS PAR CLAUDE CHIRAC

    En 2013, les médias ont vu le verre à moitié plein ou vide. C'est selon :

    -Les uns indiquant combien la présence du Président Hollande apporte de visibilité à la Fondation qui manquerait  de moyens. Certes elle a souffert d'une certaine absence physique, dans ses locaux, de Jacques Chirac pour motifs de santé. Elle dut réduite sa voilure mais elle est bien vivante, soutenue par ses sponsors dont la Fondation Orange, le Conseil supérieur du notariat et autres...!!!!! Le Prix est tout de même doté  de 50 000 euros et la Fondation Chirac soutenue par un dynamisme toujours   puissant autour de la personnalité du fondateur.

    -Les autres soulignent combien François Hollande en déficit de notoriété avait  tout à gagner à se montrer auprès du célèbre Président. Il a d'ailleurs démarré son discours par le lien corrézien qui les unit...

    Peu de médias ont signalé cette année le passage de témoin entre le père et sa fille.

    Claude Chirac a présidé avec maestria la cérémonie. Très chiraquienne en fait (normal!).

    Une forte présence mais sous une grande simplicité, humour, à l'aise avec tous, des plus officiels aux inconnus, humaine. Un salut à" Bernie"au passage... Les mêmes qualités de gentillesse et fermeté que celles prêtées à son père....fondation chirac,jacques chirac,claude chirac,bernie,denis mukwege,kivu,fas,femmes afric solidarité,viols de masse,musée du quai branly

    Ce n'était pas gagné face à une salle si institutionnelle!

    Elle a franchement réussi à  reprendre le flambeau. Pour mener la Fondation en total accord avec Jacques Chirac  mais par délégation.

    A la barre désormais pour pouvoir continuer à doter du Prix Chirac, chaque année, les  véritables militants de la Paix qui s'engagent sur le terrain difficile des conflits, en Afrique et ailleurs, à corps perdu.

    Pour "mobiliser afin que les principes de paix prévalent sur les facteurs de guerre",phrase clef de l'action.

    Rappel: le Prix de la  Paix était allé en 2009 à ....un pasteur et un imam. L'imam Ashafa et le pasteur James Wuye  dialoguaient  entre eux et leurs communautés respectives au Nigéria contre les exactions inter-religieuses.

    Notamment celles du groupe  Boko haram aujourd'hui tristement célèbre.

    Groupuscule semant la terreur, déjà évoqué par la fondation Chirac, très en amont en 2009.

    Ce, avant tout le monde...Mais la guerre a été plus forte. De facto, le combat pour la Paix encore plus justifié !

                                                                                         Sylvie Neidinger

     

     

     

    Les lauréats 2013 entourés de Claude Chirac, M Marin (directeur du Musée et membre de la Fondation)Valérie Trierweiler.

    fondation chirac,jacques chirac,claude chirac,bernie,denis mukwege,kivu,fas,femmes afric solidarité,viols de masse,musée du quai branly

     L'enfant feuille cette année entre les mains bienveillantes du docteur Mukgewe

    fondation chirac,jacques chirac,claude chirac,bernie,denis mukwege,kivu,fas,femmes afric solidarité,viols de masse,musée du quai branly

    crédit image photos neidinger

    Rubrique  Prix de la Paix- Fondation Chirac

    05/07/2017- Simone Weil et son mari entrent au Panthéon

    17/11/2015- Fondation Chirac, le Prix de la Paix 2015 à Latifa Inb Ziaten, mère de victime

    02/12/2013- 5ème Prix  Chirac de la Paix. Contre le viol comme arme de guerre  

    23/11/2012- Prix 2012 de la Fondation Chirac pour la 1ère fois en son absence    


    27/11/2011-Prévention des conflits: la voix portée de Jacques Chirac                     


    Pour la remise  2009 et 2010:  ce blog n'existait pas encore pour le rapporter...

     

  • Tri sélectif rom

    Imprimer

    Scène surprenante observée-de visu sinon cet article ne serait pas rédigé- récemment, vendredi 9 août, côté France: la dame rom, la BMW et les conteneurs de poubelles.

    Elle s'était introduite tranquillement dans une résidence.

    Procède au dépouillement de déchets  auparavant bien organisés.

    Elle ouvre les sacs de détritus- bien ficelés- sans ménagement et répand sur le sol les contenus.

    Mon regard attiré car à proximité immédiate est stationnée une berline grise de marque allemande.

    Brusquement, la "collecteuse" quitte son champ de bataille laissant derrière elle des conteneurs au départ bien rangés et propres  devenus  bidonvilles malpropres.

    Elle n'emporte rien ce jour là. Recherche infructueuse.

    La scène brusquement devient insolite car  contre toute attente  elle...monte dans le véhicule.

    Certes une voiture pas de prime jeunesse,   mais très correcte d'allure. Où l'attendait un homme pouvant être son fils. Habituellement, la bicyclette est de mise.

    Une question...écologique se pose: de  quels trésors nos poubelles regorgent -elles qui incitent à un tel déploiement d'énergie ? A savoir : le temps de deux personnes ( la fouilleuse et...son chauffeur)+ une voiture donc une assurance, un amortissement sans compter l'essence.

    Bizarre tri sélectif des poubelles avec, après le passage, le reliquat étendu sur le sol !

                                                                                                     Sylvie Neidinger

  • Hommage de Genève à Jean Starobinski au Palais Eynard

    Imprimer

     Le Palais Eynard lançait un clin d’œil au ciel, ce mercredi 29 mai 2014 à 18h30. Les cieux ont bien compris le message, par une magnifique ambiance vespérale qui  imprégnait le parc des  bastions...jean starobinsky,sami kanaan,ruth dreifuss,mrl,genèvejean starobinsky,sami kanaan,ruthdrifuss,mrl,genève

    Dynamique amplifiée par l’intéressante  tension entre un fond d’air frais, des corps qui s’ingénient à déclarer les beaux jours ouverts et une luminosité solaire inespérée!

    La Genève politico-culturelle honorait ce jour là Jean Starobinski, de la célèbre « Ecole de Genève»  Critique Littéraire  fameuse dans le monde des Lettres.

    A l' invitation de la MRL, Maison de Rousseau et de la Littérature...

     Genève représentée à  l’échelon de l’Etat par la présence introductive du Conseiller Sami Kanaan. Représentée à l’échelon Fédéral indirectement par sa première  Présidente (1999),   Madame Ruth Dreifuss.jean starobinsky,sami kanaan,ruth dreifuss,mrl,genève

    Le  Conseiller d’Etat  à la Culture   souligna combien l’hommage se  devait d’être rendu en ce magnifique  Palais Eynard, construit sur l’emplacement d’un ancien bastion.

     UNITE DE LIEU MAIS FORT HEUREUSEMENT PAS DE TEMPS !

     L’unité de lieu de la  pièce de théatre dix-huitièmiste qui s’est jouée ce soir là fut  essentielle.

    Jean Starobinski prit la parole pour dire combien l’honneur  rendu en ce lieu précis  le touchait.

    Il  avoua que enfant, il adorait venir y jouer au football  en voisin. Et combien il   commença sa formation intellectuelle par d’intenses lectures à la Bibliothèque, juste en face.jean starobinsky,sami kanaan,ruth dreifuss,mrl,genève

    [ Bibliothèque  où sa première fiche de lecteur est aujourd’hui précieusement conservée  ]

    De facto, l’unité de temps n’avait plus de sens dans ce contexte: c’est bien de l’épaisseur d’une vie qu’il s’agit. En l’occurrence commencée en 1920.

    Voire même avant. Puisque  L'écrivain  a démarré  par évoquer sa biographie familiale.

    Au commencement …était le père qui décida  de quitter la Pologne, il y a un siècle  pour venir étudier la médecine à Genève. Vertige du temps écoulé : les "années  lycée"de son fils Jean datent  de... 1936 !

    jean starobinsky,sami kanaan,ruth dreifuss,mrl,genève

     Deux spécialistes de son œuvre entouraient ce soir là Jean Starobinski de leur compétence. En réalité de leur affection. Il les a qualifiés d’amis: Martin Rueff et Jean-Claude Bonnet.

    jean starobinsky,sami kanaan,ruth dreifuss,mrl,genèveCe dernier prit la parole pour souligner que le célèbre critique, écrivain, essayiste, spécialiste du XVIIIème siècle ne fut pas trop  influencé par la mode années 80  qui mettait en exergue les écrits libertins.

    Jean Starobinki est resté dans du lourd et du solide: Rousseau et Diderot !

    « Le premier, un  introverti, véritable homme des livres, le second, un  extraverti homme des feuilles » comme l’a si élégamment souligné le genevois.

    Après le Tricentenaire de la naissance de Rousseau, rideau est désormais ouvert sur le Tricentenaire de... Denis Diderot né le 5 octobre 1713.jean starobinsky,sami kanaan,ruth dreifuss,mrl,genève

    L’occasion de relire tous les ouvrages que Jean Starobinski lui a consacrés.

    Pour mieux comprendre, de l'intérieur, en tête à tête avec le célèbre critique. Nommé avec affection Staro à Genève !                                                                                                                    Sylvie Neidinger

     

     

    jean starobinski,sami kanaan,ruth dreifuss,mrl,genève*Post scriptum. En fin de la conférence enregistrée  le public n’avait  pas trop osé casser la magie des mots prononcés et poser de questions. Finalement lors du cocktail qui a suivi, j'ai demandé à Jean Starobinsky si le fait d’être à la fois homme de lettres et médecin portait  un signification particulière ? En effet, certains médecins-écrivains  théorisent leur double –compétence. Point de cela. Il a répondu très simplement par une négation qui reclassait son ordre de préférence « la médecine n’était pas mathématique à l’époque comme elle l’est devenue aujourd’hui » Et laissé comprendre que ce métier lui a surtout permis de vivre au démarrage. De bien vivre sa passion des Belles Lettres de facto. Avec une malicieuse conclusion: "la rigueur scientifique d'un côté et l'intuition poétique de l'autre".

    *Nota. Le Conseiller  Sami Kanaan a évoqué dans sa présentation le soutien actif  de l'Etat de Genève aux lettres.jean starobinski,sami kanaan,ruth dreifuss,mrl,genève Un soutien quelquefois direct vis à vis par exemple d'un éditeur. Ce qui n'est pas évident pour tout le monde...L'homme politique n'a pas caché l'existence de véritables débats avec ses homologues de la zone suisse alémanique "qui ne voient pas du tout les choses comme nous".

    Lui  assume tranquillement sa position de l'aide culturelle pro-active.  SN.  

    *Lire article de ce blog consacré à Rousseau le  jour du Tricentenaire à Genève : Banquet républicain à Genève. Lettre à Rousseau, premier Indigné.

     

                                                               Rubrique GeneVie

    jean starobinsky,sami kanaan,ruth dreifuss,mrl,genève

    jean starobinsky,sami kanaan,ruth dreifuss,mrl,genève

     

     

  • DESIGN Saint-Etienne, 8ème biennale internationale

    Imprimer

    61 expos, 650 projets de 450 designers, 42 délégations internationales, 80 lieux d’expos : grand raout Rhône-Alpin jusqu’au 31 mars.design saint-etienne,8ème biennale internationale,orange

    Le design ? Il se mêle de tout et s’introduit dans nos vies quotidiennes.

    Normal: le dessein de tracer le plus joli dessin – la Ligne Idéale- génère une dualité. 

    Une forme s’applique à un fond. A un  usage en fait. Donc à nos vies.

     Les industriels l’ont bien compris qui valorisent leurs offres par une réflexion incontournable, des investissements conséquents  en  R&D et ...leur présence massive à la Biennale.

     Design est un terme introduit pour la première fois en 1849  dans une revue anglaise, le  Journal of  Design and Manufacturing, par un certain Henry Coles.

     Un terme francophone en fait… la langue anglaise étant évidemment  fabriquée sur une large base d’ancien français.

    * « Design » suppose  la notion de « forme appliquée » donc à vocation sociale et collective autour de l’ « objet » cet artefact. Avec le projet récurrent de transformer tout  prototype en série.

    *« Art » présente la connotation d’individualité en création.

     Au final, les deux étymologies  se rejoignent autour d'un art du travail bien fait. Elles diffèrent juste dans la temporalité : Art/isan évoque les corporations  du moyen âge, les maîtres. Alors  que Design  ouvre les portes du futur.design saint-etienne,8ème biennale internationale,orange

    EMPATHIE: thématique choisie pour l’édition 2013.design saint-etienne,8ème biennale internationale,orange

    Selon Elsa Francès,  Directrice  de la Biennale de Saint-Etienne, ce  choix  fut collectif:«  Dans une période où nous sommes en mal d’utopie(…)  l’empathie pourrait être porteuse de l’espoir d’une société plus sensible et plus attentive. »

     A Saint-Etienne, quelques prototypes  pouvaient  largement se retrouver au Salon de l’automobile de Genève: une curieuse petite voiture pliable (35 kg tout de même) un véhicule à ouverture complètement latérale et une  voiture électrique Renault toute en recherche phonique.

    design saint-etienne,8ème biennale internationale,orange

     Il ne s’agit que de quelques exemples parmi les centaines de propositions visibles sur place.

    Humour toujours présent car toujours compagnon des designers, avec cette pédale de vélo conçue pour ...talon aiguille !

     TENDANCE SILENCE

     Quelle tendance 2013 j’observe à ce salon ? Probablement les recherches autour du silence.

    Elles peuvent être paroxystiques puisque Yamaha (sv100)présente des prototypes de ...violons silencieux. Le piano silencieux existe déjà. Bonne idée que d’enfermer le grincement de celui qui commence à étudier le violon, instrument difficile, dans le casque du musicien !

     Voilà un exemple parfait d’objet "designé" autour de la passion personnelle d’un instrumentiste : recherche esthétique, technologique et fonctionnelle pour un usage social (pouvoir jouer du violon dans un immeuble sans gêner les voisins) commercial, industriel. Donc favorisant l’emploi,  celui  de la création,  fabrication, commercialisation, de la banque qui prête, de la réparation, de la pub jusqu’à  de la valorisation du déchet en fin de cycle etc.

    En fait le design, c’est la vie. La vraie. Pas une fiction. Enjeux industriels et financiers majeurs.

     Cette  Tendance silence m’intéresse au plus haut point. Car l’humain, ce  supra-animal communiquant fait taire les machines...  pour mieux s’écouter, lui !design saint-etienne,rhône-alpes,8ème biennale internationale,orange

    D’accord, cela fait quelques milliers d’années que l'intelligence organisationnelle humaine liée aux informations échangées l’a positionné en prédateur-organisateur en chef de la planète.

    Mais depuis quelques temps, l'homme développe les échanges numériques  à vitesse V par la @-communication, internet, les mobiles, les tablettes.

    De fait, la prospective  industrialo-design est la plus redoutable qu'il soit. Il s'agit d'humer l'air du temps pour se positionner avant la concurrence sur un produit innovant réclamant de nombreuses recherches. Recherches qui peuvent s'avérer entre-temps vaines, désuètes, obsolètes avant d'avoir vécu !

    DESIGN NUMERIQUE

     La partie de l’expo qui m’a le plus attirée fut justement celle dédiée au Design Numérique. Car il pose de sérieuses questions théoriques. Notre environnement quotidien est en constante interraction  avec ces objets communicants.design saint-etienne,8ème biennale internationale,orange

    Ceci créé-t-il des relations de plus en plus étroites entre les êtres ?

    Ou entre les êtres et les machines ?????

    Question posée  à la Biennale: jusqu’où est-il souhaitable d’engager une liaison empathique avec les machines ???

    Réponse hyper passionnante avec Orange et son  tatouage fonctionnel protot' qui fait passer le son par l’os du crâne !

    Ce nouveau rapport à l’artefact nous rapproche de la relation que nous entretenons avec le vivant.

    Et nous nous  interrogeons avec quelques objets phares.

    L'industriel Orange est   partenaire de la manifestation. L'innovation reste au centre de ses préoccupations puisqu'il dispose en interne d'équipes Design&Use Expérience.

     Depuis 2 ans, 2011-2012, il organise avec les écoles de design un concours autour de son coeur de métier. Résultat visible à Saint-Etienne. Impressionant:

     design saint-etienne,8ème biennale internationale,orangeOS 2.0 : un patch sonore qui se porte comme un tatouage sur la peau (conduction du son par les os) (ESAA Duperré, Théo Mongourdin)
    - Zest qui permet de téléphoner sans toucher l’appareil grâce à la technologie de captation de mouvement (ENSCI- Kim Shinhyung)
    - Switch : un système de production holographique en 3D (ISD – Simon Lauwerier, Sandrine Danho, Jean-Pierre Hu, Adrian Borsoi er Han Dinh)
    - BlahBlah : un procédé pour enregistrer des messages vocaux et les graver sur des stickers (CSM- Szu Wen Wang)

     Ok, va pour le bijoux-téléphone en cuir !

    Mais le patch sonore tatouage porté à même la peau est-il  empathique, sympathique ou antipathique ???design saint-etienne,8ème biennale internationale,orange

    A quand la machine intégrée en interne au corps humain ??

    Après tout, le pace-maker est déjà en place.

    La science-fiction, avec les techno-designers, est toujours derrière ...carrément dépassée.

     Sylvie Neidinger

                                            Rubrique: Design,style,création,galeries

  • Prix 2012 de la Fondation Chirac pour la 1ère fois en son absence

    Imprimer

     La Fondation Chirac remettait hier jeudi 22 novembre son Prix 2012 pour la Prévention des Conflits au prêtre Francisco de Roux.

    Cérémonie dirigée par M Abou Diouf, Secrétaire général de la francophonie.

    fondation chirac,22112012,neidinger,maggy barankits,madame chirac,de roux,benguigui,raffarin,abou diou

    Depuis 1995, ce religieux colombien agit concrètement  dans le Magdalena Medio, région violente au centre nord, qui vit au rythme des assassinats à la fois de la guérilla et des paramilitaires. Il a tout expliqué. Description du réel glaçant.

    Il s’est vu remettre le trophée si expressif : lEnfant Feuille (sculpteur Ousmane Sow/enfant à protéger…pour qu’il ne devienne pas enfant-soldat)fondation chirac,22112012,neidinger,maggy barankits,madame chirac,de roux,benguigui,raffarin,abou diou

    Mme Barankitse, lauréate 2011 prit la parole pour réitérer l’Appel pour Tombouctou lancé par Jacques Chirac le 14 juillet 2012: une pétition à signer contre les exactions obscurantistes extrémistes du Mali.

    Elle  réussit ensuite le tour de force de  faire se lever la salle pour souhaiter …en chantant !! un joyeux anniversaire ...avant l'heure à Jacques Chirac pour la première fois absent de la Remise des Prix. Et quelle salle  : l’actuelle  ministre Yamina Benguigui, anciens ministres en nombre: Raffarin, Baroin, Girardin, Albanel etc. Le corps diplomatique massivement présent, l'ancienne chef d'Etat Madame Vaira Vike Freiberga etc.  Spontané, totalement inédit, sympathique. Joie africaine, a souligné celle que l'on nomme Maggy...

    Cette oratrice hors pair a ensuite repris le fil de son discours pour rendre des comptes de l’usage des 100 000 euros du Prix reçu l'an dernier,  comme un retour visible du terrain au Burundi.

    Femme, donc concrète, elle dit avoir  changé de stratégie suite à la confidence d’un enfant qui afin d’entrer dans la maison Shalom dédiée aux enfants anciennement soldats  lui avait  dit « vouloir tuer père à mère pour pouvoir... manger trois fois par jour chez elle ».

    Elle a finalement engagé une large  politique de prêts en microcrédit (Iteka) afin que les lopins de terre soient cultivés. 

    Radhika Coomaraswamy, juriste bien connue de l’ONU (dont elle fut représentante pour les enfants dans les conflits armés et rapporteur pour la violence fait aux femmes) a elle reçu le Prix spécial du Jury.

    fondation chirac,22112012,neidinger,maggy barankits,madame chirac,de roux,benguigui,raffarin,abou diou

    Yamina Benguigui,  Ministre de la francophonie de François Hollande s’est exprimée alors qu’elle ne l’avait pas prévu. Ses paroles allèrent dans le sens du constat majoritairement souligné hier matin.

    L’année 2011/2012 est terrible: les droits de la femme régressent dans le monde. Elle a même,  si j’ai bien entendu, cité le cas de la Tunisie.

    Une dégradation qui affecte les droits de l’homme de la femme et de l’enfant globalement.Triste année.

    Madame Chirac prit elle,  la parole  au nom de son mari absent car très affecté par le décès, la veille  de son ami Maurice  Ulrich dit-elle. Mais bien présent à la Fondation. Il avait  reçu les lauréats avant la cérémonie, dit-on.

    Simone Veil, membre du Jury ( tout comme Koffi Annan, Boutros Boutros Ghali) elle aussi  absente pour la première fois cette année.

     

    HISTORIQUE DE LA CEREMONIE DE REMISE DU  PRIX / SON FONDATEUR J CHIRAC

    -Remise de prix plutôt  politique en 2009, dans le decorum de   la Sorbonne. Le  ban et l’arrière ban gaulliste, chiraquien était venu-entre autres invités- rendre hommage  à l’homme et sa carrière dans cette phase de transition. Celui  qui venait de  quitter deux présidences portait désormais sur les fonds baptismaux une Fondation pour la Paix de très haut niveau diplomatique.

    Souvenir personnel : Nicolas Sarkozy  bousculant le protocole par le retard. Lorsque dans son discours, le nouveau Président de la République  tutoya M Chirac, pointant son doigt -cela ne se fait pas -vers lui, vers Kofi Annan, un frémissement de réprobation physiquement sensible a parcouru la salle. Ambiance....

    -En 2010, le Prix change de maison . Il est désormais remis Salle Lévi-Strauss du Musée du Quai Branly, musée que l’ancien président a voulu, porté avec acharnement et réussi : le  musée des Arts premiers et du dialogue des cultures. Cette année là, il   a donné son discours. Mais déjà la fatigue pointait. Le Prix, la Fondation prennent en cette année leur vitesse de croisère, tourné vers l'international et l'avenir, dans ce lieu à l'architecture futuriste.

    -En 2011, Jacques Chirac est présent mais pour la première fois, dans la salle. Il ne s’exprime plus. Le premier ministre Francois Fillon le remplacera sur scène.

    -En 2012, il est représenté par son épouse elle-même accompagnée de sa fille et d’un fils spirituel putatif : François Baroin.

    La roue tourne. Elle tourne pour tout le monde, pour lui, pour nous. Toutefois, on a bien compris  hier que...plus l'ancien Président  se retire par petites touches, plus sa Fondation et ses objectifs de Paix dans le Monde prend de l’ampleur. Car les causes du combat de Paix malheureusement prolifèrent..

    "Ne pas agir aujourd'hui condamnerait nos enfants à vivre dans un monde défigué où les risques de confrontation pour des ressources raréfiées seraient de plus en plus grands"avait-il affirmé à  Fontainebleau en  1998.

    Conflits ouverts, conflits sous-jascents : la planète vit actuellement  sur une braise qui n'attend que son oxygène.

    Dans ce cadre tous  les "combats de Paix" tel celui mené par la Fondation sont tellement nécessaires Et toutes les mobilisations de la plus petite à la plus grande si  utiles!

    Sylvie Neidinger

     

     

    OFF. Actu sur le vif:

    Jean Pierre Raffarin, sénateur, ancien premier ministre, copéiste,  est  arrivé très pressé , la mine chiffonée. En fin de séance, il passera un ¼ au moins seul dans la salle, en grande conversation  sur son portable. Y aurait-il queslques  soucis dans le parti majoritaire de la droite en France que M. Chirac avait su rassembler et qui aujourd’ hui se décompose/recompose...??fondation chirac,22112012,neidinger,maggy barankits,madame chirac,de roux,benguigui,raffarin,abou diou

     Analyse: deux tendances très différentes  de la droite française se déchirent le pouvoir de l’UMP sous nos yeux.

    De Gaulle restera dans l’histoire comme l'homme  de la décolonisation et des l’indépendances. De l'indépendance de la France aussi. Jacques Chirac dans sa ligne et sa lignée a eu le courage de  dire non à la guerre en Irak devant l’Assemblée générale de l’ONU par son porte-voix de Villepin.

    L'autre droite, celle représentée par Sarkozy a réintégré l'Otan et moqué la non intervention de Jacaques Chirac présenté alors comme une... faiblesse.

    Or, gir pour la paix est obligatoirement  une force....

     

    Sylvie Neidinger

     

     

     

    Crédit photos neidinger

  • Femmes infidèles, oreilles coupées !

    Imprimer

     Genève : femmes infidèles, oreilles coupées ! La Justice ne badinait pas au moyen-âge.

    En témoigne cette roche historique toujours installée au centre de Norcier, commune de  Saint-Julien-en-genevois, et son panneau explicatif moderne gravé sur pierre :

    281120112577.jpg"Pierre où l'on coupait les oreilles. C'est sur cette pierre que depuis le XIIème siècle étaient  exécutées les peines de mutilation prononcées par le prieuré voisin de Saint- Victor pour petit larcin et adultère. Voir également à 400 mètres en direction de Laconnex la pierre de justice »

     

    Dépendant de l'Ordre de Cluny, le prieuré de Saint- Victor installé  aux portes de la   ville, faisait exécuter ses sentences "au loin",  au cœur de la campagne genevoise par le châtelain séculier du baillage de Ternier.

     Deux rochers subsistent  de nos jours : l'un  à Norcier (F)  pour l'éradication des organes auditifs et l'autre distant de  400 mètres  à Soral (CH) pour les exécutions capitales.

    Anachroniques car  toujours présents sur les mêmes  lieux des exécutions des peines , ces monolithes  interpellent  le promeneur.

    Ils  font surgir  par leur existence au cœur du XXIème siècle - et les panneaux signalétiques modernes explicatifs gravés sur pierre en lettre gothiques !- la réminiscence  de pratiques si lointaines...281120112578.jpg

    Entre temps, la frontière entre Suisse et France a cru bon de séparer les deux cailloux mémorables.

    Un savoureux fait divers frontalier avait  d'ailleurs marqué les esprits  avec la disparition en 1995 de la "Pierre de justice" côté Suisse, composée de deux blocs à l'origine.

    Elle fut  retrouvée en France à quelques dizaines de mètres, maladroitement confisquée  par des érudits locaux.  Ils n'avaient juste  pas accepté son absence de protection  à Soral où une partie du système lithique s'était vue bousculée lors de travaux de terrassement. A savoir: la première pièce   enfouie au XIXème lors de la construction de la route est toujours... sous terre côté helvète.

    Cette  histoire de voisinage pouvait se muer en conflit...  international. L'anecdote    très drôle a connu une fin heureuse : ouf, la guerre n'a pas été déclarée en 2009 entre les deux Etats voisins !

    ARCHIVES DE SAINT- VICTOR : DES OREILLES FEMININES EN MAJORITE?

    La « pierre à mutilation » visible à Norcier pose elle,  un  souci scientifique. Les historiens qui ont accédé aux archives constatent que les oreilles féminines y étaient plus souvent coupées que les masculines....

    Ce qui exprime un sérieux cas de véracité ethnologique.    

    Doit- on conclure que les maris modèles genevois si sérieux ne trompaient  de facto jamais leurs épouses ? Mais alors  avec qui donc ces dames trompaient- elles leurs maris ?

    Ou bien doit- on conclure que les hommes rédigeaient les lois suivant leurs bons désirs ? (et protection des organes auditifs)

    Dommage que ces pierres séculaires  restent  muettes comme des tombes et se refusent à tout témoignage a posteriori quelques siècles après !                      

                                                             Sylvie Neidinger

     

    *Le prieuré de Saint-Victor. Archives d'Etat, Genève : web

    *Article sur TDG du  26 06-2009  à propos de la Pierre de justice

    * "Infidélité :anti"  web

    *Société historique La Salévienne : web

    crédit photos S Neidinger

    Tags : Norcier, Soral, pierre de justice, femmes infidèles, Genève, la Salévienne, oreilles coupées

     

     

    rubrique la genevie.png

     

  • Prévention des conflits: la voix portée de Jacques Chirac

    Imprimer

    La canadienne Louise Harbour et la burundaise Magy Barankitse ont reçu le prix 2011 de la Fondation CHIRAC au Musée du quai Branly jeudi dernier en présence de l’ancien président, lequel ne s'est pas exprimé.

     

    Il est resté assis... dans la salle. Il n’a pipé mot laissant au premier ministre François Fillon– un proche- le soin du discours d’ouverture de la remise du Prix de la Fondation Chirac en ce jeudi 24 au Musée du quai Branly, troisième édition.

    En 2009, Jacques Chirac avait introduit la première cérémonie du genre à la Sorbonne par un discours vibrant. Il lançait publiquement sa Fondation à vocation internationale en présence de Kofi Annan. Il remit ce jour là le Prix de la Prévention des conflits à un pasteur et un imam nigérians qui oeuvrent conjointement au dialogue dans un contexte de guerre religieuse locale. On doit "tous se mobiliser pour que prévale la paix sur les facteurs de guerre" affirmait-il.

     

    La présence du Président Sarkozy  -qui s'était carrément  invité pour récupérer un peu d’aura de son ancien mentor... - avec ses jeux de mots décalés, son tutoiement ostensible  à l’encontre de Jacques Chirac en avait agacé plus d’un…

     

    Car l'assemblée réunie à cette occasion  était particulière ce jour là. Les chiraquiens s’étant massivement déplacés en hommage à la fois à sa carrière présidentielle de 14 ans qui se terminait et à son œuvre qui se poursuit, d’une manière toute …onusienne autour du respect du Droit international.   Dans le cadre d’actions concrètes,  sur le  terrain, en Afrique ou ailleurs avec la Fondation.

     

    En 2010, la cérémonie s’était déplacée Quai Branly dans un lieu  cher au gaulliste: le musée dédié aux Arts premiers qu’il s’est acharné à porter sur les fonds baptismaux. L’ancien président français avait à nouveau développé les cinq doigts de la thématique de son action  à vocation internationale: accès à l’eau, accès aux médicaments de qualité, lutte contre la désertification, défense de la diversité culturelle et prévention des conflits.

     

    Cette année 2011,  pour la première fois, Jacques Chirac n’a pas pris la parole. Une incidence certaine du procès de l'été dernier. 

    Mais en réalité, si muette est restée sa bouche, si forte a été portée sa voix au cours des diverses interventions.

    Jacques Chirac, en maître de cérémonie, pour la première fois assis au premier rang et non plus sur l'estrade.

     

     

    Taxe sur les transactions financières annoncée pour 2012

     

    Louise Harbour se voit  récompensée du prix Spécial du Jury pour son action en faveur de la Justice Internationale, ce fameux TPI pour l’ex-Yougoslavie et le Rwanda qu’elle a contribué à mettre en place. Particulièrement pour ses initiatives inédites   tels les « actes d’accusation scellés » les inculpations secrètes dont elle a justifié la nécessité afin d'obtenir un résultat.

    P1030168.JPG

    Neidinger©  Louise Harbour

     

    La Buroundaise Magy Barankiste , lauréate 2011 heureuse de recevoir 100 000 euros pour son action en faveur des enfants victimes des conflits ethniques entre hutu, tutsi, twas….

     

    Kofi Annan a signalé dans son discours le caractère bien  concret des actions de Jacques Chirac en citant la taxe sur les billets d’avions, réellement mise en place.

    P1030135.JPG

    Neidinger© Remise du Prix,musée Branly

     

     

    Par deux fois cette année,  de la bouche de François Fillon et de celle de Michel Camdessus, ancien Directeur général du FMI a été évoquée «  l’instauration certaine d’une  taxe sur les transactions financières en 2012 dans le cadre du G20 »

     

    En effet, si l’argent est le nerf de la guerre, il est aussi de facto, le muscle de la paix !

     

                                                       Sylvie Neidinger

     

     

    P1030222.JPG

    Neidinger© Lauréate M Barankitse

     

    Marguerite Barankitse " Je suis émue d'avoir reçu le Prix de la part de telles personnalités. Ces 100 000 euros vont me permettre de poursuivre mon oeuvre en faveur des orphelins de quelque origine ethnique  quelqu'ils soient"

     

    www.fondationchirac.eu

     

    Série n°1 de #BlogNeidinger Prix de la Paix- Fondation Chirac

    3/3- 5ème Prix  Chirac de la Paix. Contre le viol comme arme de guerre      2013

    2/3- Prix 2012 de la Fondation Chirac pour la 1ère fois en son absence       2012
    1/3-Prévention des conflits: la voix portée de Jacques Chirac                       2011

     

    rubrique politis blanc.png