Politis F. Hollande - Page 5

  • !!!!!!?? Hollande-Gayet: rumeur ou réel???!!!!

    Imprimer

    Dans Closer, une incroyable information si cela est vrai, vu  la haute fonction présidentielle exercée qui fait que sa vie privée est  publique également.

    Au sens de la délégation politique de l'élu qui  représente l'ensemble de la population. Dont une partie de la société française reste toujours et classiquement liée à la notion de représentativité du couple présidentiel quel qu'il soit.

    Voire au mariage comme valeur intangible  pour  une partie importante des électeurs.

    Tel le couple Obama, modèle dans la représentation donnée, avec un président et une first lady. Du classique. Tels ils sont lorsqu'on les élit. Tels ils sont pendant l'exercice du  mandat. En apparence du moins !

    Les autres cas de figure sont moins habituels. Nicolas Sarkozy avait divorcé pendant son mandat : une première.

    lepoint.fr/politique/closer-revele-une-liaison-entre-francois-hollande-et-julie-gayet-09-01-2014-

    closermag.fr/people/politique/scoop-closer-francois-hollande-et-julie-gayet-les-photos-qui-confirment-la-rumeur

    lexpress.fr/styles/vip/julie-gayet-et-francois-hollande-sont-ils-en-couple?

    fhollande_et_julie_gayet_closer_pretend_confirmer_la_rumeur

     Holande-Gayet: 18 ans d'écart, une jeunette : du très classique...masculin. (Au secours les féministes..!)closer,hollande,gayet,liaison,rumeur

    Actrice rencontrée (selon elle) lors de la campagne électorale 2012 . Militante socialiste, elle poste une video pro-Hollande très visionnée désormais.

    Pour un résultat alambiqué : "Un président de la république tromperait sa compagne dans le cadre d'une liaison tierce" ????

    Cachée surtout

    Toujours ces histoires compliquées des hommes de pouvoir en direction des femmes !

    Il semble que la liste soit longue en France (Giscard....)

    Cette actrice extrêmement jolie, Julie Gayet  serait donc  en double seconde position publique mais en première position privée ? La véritable première dame off? Une "maîtresse" ou plus encore?

    Cas de figure un peu embrouillé. Brouillage d'image. Brouillage de la parole d'Etat.

    Dans les années 1980, François Mitterand avait entretenu une double vie. Avec la complicité quelque  peu anti-démocratique des médias. Tout Paris le savait, tout le monde se taisait. Le grand public n'en fut informé très tardivement.

    Aujourd'hui un magazine, Closer, diffuse l'info, casse le silence.

    Cela semble donc très démocratique de le dire.Si cela est vrai. Une belle rupture d'hypocrisie.

    Ensuite, quelles seront les conséquences sur l'opinion ? Elle n'y accordera peut-être aucune importance.  Mais pas si sûr ....

    Fera-t-elle la part du privé et du public ? Rien n'est dit par avance.

    Tout de même, avec quelques  bouleversements médiatico-politiques en perspective car le cas de figure actuel politico-privé est inédit.

    C'est quoi la suite du feuilleton de coeur:  le suicide de Valérie. La vengeance? Son désespoir?   Les ricanements de Ségolène ?

    Plus sérieusement cette info va-t-elle impacter  Valérie Trierweiler qui est connue pour s'emporter rapidement ?

    Le Président ce matin indique que ce sont des histoires privées, selon lui.

    Pas si simple comme argument car il n'est pas dans  la position professionnelle de Monsieur Tout le monde.

    Le président de la république est président de la république 24h sur 24 !

    Quelle salade tout de même car  Valérie Trierweiler est bien actuellement en représentation publique de l'Etat comme compagne. Elle participe aux cérémonies officielles. Le privé ne peut être totalement privé ici.

    Quelle va être sa réaction? Si elle réagit mal à cette nouvelle donnée en public obligatoirement  difficile pour elle, la frontière dite du privé ne restera pas tenable.

    Ce changement de situation personnelle est tout de même pour le citoyen de base inquiétant en termes de  stabilité affective par  celui qui dirige un pays et qui peut changer de cap si facilement ?!

    François Hollande est élu. Il  exerce son pouvoir.

    Son risque dans cette affaire est juste de baisser plus encore dans les sondages. Il détient  déjà le record d'impopularité. 

    Cette révélation impactera plus le futur, les futures élections, que le présent de sa vie.

    Aujourd'hui c'est juste une question d'image.

    La question inédite politique est la suivante : cette nouvelle situation "matrimoniale"en terme d'image personnelle peut-elle aussi impacter l'image de la politique de son gouvernement ??

    Seuls les sondages le diront.

                                                                       Sylvie Neidinger

     

    *Suite : Ce matin le 10 janvier, François Hollande n'infirme pas  ne dément pas les faits. Il réclame son droit à la vie privée. Il envisage des suites judiciaires vis à vis de Closer mais s'il ne dément pas les faits, le procès semble mal venu.

    Compliqué.Car il avait dans le passé posé médiatiquement dans sa cuisine avec ses enfants et Ségolène Royale. Il avait récemment affirmé publiquement que Valérie Trierweiler était la femme de sa vie. Il avait ainsi lui-même dévoilé des pans très très privés de sa vie. Et Julie Gayet a eu,elle-même,  une séquence télévisée  sur François Hollande à Canal+

    lepoint.fr/politique/closer-gayet-hollande-examine-d-eventuelles-suites-judiciaires-10-01-2014-


    *Suite : l'affaire passionne les internautes.  Beaucoup découvrent cette actrice relativement inconnue.

    *Suite: preuve de l'utilité de cette info Closer le couple présidentiel dit vouloir clarifier sa situation rapidement, selon ces médias:

    laparisienne/actu-people/personnalites/affaire-gayet-hollande-le-couple-presidentiel-va-tres-vite-clarifier-sa-situation-10-01-2014-

    /la-situation-du-couple-presidentiel-sera-clarifiee-avant-la-conference-de-presse-de-mardi-14-janvier-

    *Suite :Ambiguité de la position de F Hollande qui dans le fond voulait que cela se sache? :
    "Une professionnelle du secteur choisit elle-même de renvoyer la balle à François Hollande : « S'il avait voulu faire exprès, il n'aurait pas fait mieux », sourit-elle, estimant que le président n'a pas tout fait pour se cacher. Non sans ironie, elle estime de surcroît que l'ampleur du battage médiatique est en partie lié à la réaction du président : « Pourquoi ils l'ont laissé réagir à l'AFP ? Cela a favorisé les reprises du sujet par les médias, les télés... », lâche-t-elle." (citation du Monde Article Picard)

    *Suite : un député réclame la démission de François Hollande !

    www.huffingtonpost.fr/2014/01/10/liaison-hollande-gayet-depute-ump-demission-valerie-trierweiler_

    closer,hollande,gayet,liaison,rumeur

     

  • Docteur Hollande va gouverner par ordonnances

    Imprimer

    1- De tous les pays de l'OCDE, la France est celui qui, par sa législation (celle de la Vème république taillée sur mesure par le Général de Gaulle) accorde le plus grand pouvoir à son Président de la République.

    2- Elle est centralisée donc pyramidale avec un flux du haut vers de bas de lois et décrets qui brusquement s'imposent. Exemple récent: la réforme des rythme scolaires du ministre de l'Education Vincent Peillon qui arrive par décret du haut en direction des maires, sans concertation ni discussion ni prévision budgétaire. Maires qui du jour au lendemain se voient imposer des obligations et décrets qui s'avèrent catastrophiques sur le terrain. Ou autre cas: l'erreur du " Trop d'impôt tue l'impôt" Les économistes avaient prévenu. Ils ne furent pas écoutés. Résultat  en 2013, moins de rentrées fiscales.

    3- La France actuelle est totalement rose. Pas une vague. Une mer. La gauche possède  actuellement tous les pouvoirs politiques qu'elle a gagnés légitimement par le vote des citoyens dans les dernières années. Présidence, Assemblée nationale, Régions, Municipalité.

    A ce propos, la droite qui n'a pas eu le courage de l'inventaire du sarkozisme n'a toujours pas compris ce qui lui arrive exactement. Elle est toujours si divisée...

    4- François Hollande de par la conjonction de ces constatations (1+2+3)  est sur un boulevard.  Jamais un tel pouvoir exécutif n'a été rendu si puissant sous la 5ème.  Il le sait.

    5-François Hollande a utilisé par trois fois en moins d'un an son pouvoir de chef des armées et lancé trois conflits (coûteux) De son initiative personnelle et pas dans une logique internationale onusienne. France seule au Mali, en Centrafrique. En Syrie, il en  fut empêché par l'attitude des américains de recul face à leur très grande solitude franco-us. Le président français  lui,  fonçait sans remords hors mandat de l'ONU s'il n'en avait été empêché en dernière ligne...Trois conflits en moins d'un an: énorme. Celui en Centrafrique pose problème

     

    6- Une loi hyper verticale vient d'être votée . L'article 13 de la loi de programmation militaire a été définitivement adopté en décembre 2013. En catimini, sans débat puisque la CNIL ( commission nationale informatique et liberté) ne fut pas consultée. Une loi liberticide pour les libertés individuelles puisque désormais au nom de la "sécurité" les administrations et un peu tout le monde (sans savoir qui exactement)  pourront avoir accès à toutes les données numériques des citoyens  hors de tout système judiciaire. Accentuant encore un peu plus le contrôle pyramidale hexagonal.

    7-Alors qu'il possède déjà tous les pouvoirs, François Hollande a indiqué lors des voeux de  janvier à la nation qu'il comptait  gouverner par ordonnances.

    8- Légiférer par ordonnance est une disposition légale, constitutionnelle mais très rarement usitée car c'est un passage en force sans débat.  Or, c'est le programme annoncé par François Hollande pour 2014.

    L’ordonnance est mentionnée dans l’ article 38 de la Constitution: le «  Gouvernement peut, pour l’exécution de son programme, demander au Parlement l’autorisation de prendre par ordonnances, pendant un délai limité, des mesures qui sont normalement du domaine de la loi ». Concrètement, c’est une mesure prise par le gouvernement dans des matières qui, normalement, relèvent de la loi. L’ordonnance entre en vigueur dès sa publication, mais n’obtient une valeur législative que lorsqu’elle est ratifiée par le Parlement.

    Le décret est un texte pris par le Président ou le Premier ministre, qui précise les conditions d’application d’une loi. Il n’est pas, non plus, soumis au Parlement, mais c’est la Constitution qui définit le domaine d’intervention du législateur.

    9- Passer en force ? Deux scénarios sont lisibles :

    a) Soit c'est positif, de la "real-politique"? Le président comprend que la véritable économie de marché est tirée par le secteur marchand. Il veut la favoriser, baisser le coût du travail au grand dam de sa gauche idéologique. Il prend des mesures fortes en ce sens contre sa majorité. Mais ce scénario n'est pas certain. Rappel, au 1er janvier son gouvernement a encore accentué la différence public-privé avec la suppression de la journée de carence au profit du public...

    b) Soit c'est négatif, aventurier? Il légifère par ordonnance- comme il a engagé des troupes en solo-hors consensus et sans débat parlementaire démocratique.

    Finalement, on n'a même pas le coeur à plaisanter, sur le thème "ordonnance" et potion magique ou remède de cheval...Une chose est certaine, l'hexagone toutes tendances confondues est bien malade de son système politique hérité !

    COMMENT REFORMER CE SYSTEME POLITIQUE HYPER VERTICAL?

     Les observateurs notent avec ironie combien, en France,  les élections donnent le tournis: "une fois je te vote complètement à droite, une fois complètement à gauche." (actuellement à gauche)

    Mais que peut faire de plus le citoyen de base ? Son unique pouvoir est de poser un bulletin dans l'urne. Il ne peut effectivement agir autrement (d'où une forte abstention par ceux qui disent que voter ne sert pas à grand chose)

    La France de droite tout comme la France de gauche ne  réforme pas son système politique au sens de  limiter cette verticalité. D'ailleurs,  la décentralisation a ajouté des strates au lieu de simplifier...

    En effet, comment réformer le système... politique par la voie... politique alors que justement les hommes (et quelques femmes)... politiques sont bien installés  au coeur du système... politique et  ne comptent rien en changer.

    A commencer par ce petit détail: leur retraite et émoluments  exorbitants que les députés  ont refusé de limiter.

    Des siècles de centralisation  pèsent.   France, démocratique?

    Question légitime car la  démocratie c'est aussi l'horizontalité, n'est ce pas.

    On reste sans voix devant  de le remède de gouverner carrément ...par ordonnances ?

                                                                 Sylvie Neidinger

     

    Un économiste a produit récemment  une analyse au vitriol. Mais son titre provocateur ne convient pas. Car la solution  n'est pas la fuite, mais justement  la réforme. Ses arguments valent tout de même une visite :

     lexpress.fr/actualite/economie/la-puissance-publique-frein-a-la-reprise

     

  • La néo-diplomatie-blagounette: amateurisme à l'Elysée

    Imprimer

    Sémiologie, décryptage.Décidément, il faut à François Hollande sa bourde mensuelle.

    La mauvaise blague sur l' Algérie après le surréaliste dialogue télévisuel avec l'enfant mineur Léonarda. Et après.. tout le reste dont les timbres Mariannechenko!

    Elle s'ajoute à toute une série de blagounnettes qui eurent le don d'hérisser le poil.

    Elles mettent à mal la diplomatie du pays: plaisanterie sur le pape, sur Albert 1er de Monaco...Totalement indignes de la fonction politique exercée.hollande.GIF

    Car rappelons au passage, cet homme représente un Etat, dont il a été démocratiquement élu.

      Or, il fut une époque où la parole présidentielle avait de la valeur.

      L'actuel locataire de l'Elysée vient d'être qualifié par un commentateur de "président gadget" avec cettedernière cette "drôlerie" qui le fit bien  rire,  lui.

    Il se gargarise de son petit effet devant les caméras, se hausse le col. Tout auto-satisfait ! De ses éclats d'esprit si brillants???

    20 minutes.ch souligne le contexte particulier avec son titre explicite: "il se moque d'un pays arabe pour amuser le Crif".

    L'environnement  diplomatico-politique du "joke"  n'est donc pas si neutre et explique aussi l'emballement médiatique autour d'une simple petite facétie.

    Pour  Yves Jego dans 20', délégué général de l'UDI, «ces propos sèment un grave trouble dans un pays ami de la France. Le Président de la République doit donc revenir sans tarder publiquement sur ses propos et présenter des excuses au Gouvernement algérien».«Cet écart de langage est pour le moins inquiétant chez le dirigeant de la cinquième puissance du monde qui ne semble pas se rendre compte combien son humour peut être blessant», a-t-il ajouté, dans un communiqué.

    "Blessant". Le mot est exprimé...

    Mélanchon dit avoir la nausée. Il n'est pas le seul. Cela a râlé sec ce dimanche, de tous bords.

    EXPLICATIONS PEU CONVAINCANTES 

    Le plus étonnant à analyser dans le suivi de cette affaire est

    Certes leur tâche était rude. Mais voici leur réponse: à l’Elysée, on tente de déminer. Il s’agit selon eux -textuellement reproduit-  d’une «plaisanterie légère qui pouvait viser n'importe qui dans n'importe quel  pays et qui n'avait aucun sens particulier concernant l'Algérie»Textuellement écrit.              

    Ah bon!!!!!!!

    Pas besoin d'être grand sémiologue pour constater l' ineptie de la réponse:

    La mauvaise farce est prononcée en séance  à l'Elysée dans un contexte officiel, communautariste (!) et François Hollande se moque d'un Etat tiers. Cette saillie qui met à mal la  diplomatie de la France est pourtant ici qualifiée par l'Elysée de "plaisanterie légère"

    Ah bon, il  été élu pour gouverner ou pour de rire ???? Comme c'est drôle!

    "Qui visait" Ah bon...Ce terme appartient bien à la terminologie martiale. On vise avec un fusil. Et un viseur. L'Elysée confirme donc le caractère intentionnel du gag. Quand on vise il y a une cible...

    "n'importe quel pays..."

    Ah bon!

    On apprend des services présidentiels que  tous les Etats du monde sont susceptibles d'être visés par ce grave missile hexagonal:  le trait d'humour  de François Hollande !

    Puisqu'il  rit bien lui-même de ses  gorges chaudes et  plaisanteries de salon ...

    "n'a aucun sens particulier"

    Ah bon: tout ce pataquès pour rien. Un pataquès  qui a été repris jusque dans la presse chinoise.... Pour finalement convenir que ces paroles..... n'ont pas de signification!

    Donc, on doit conclure des services élyséens  qu'il parle ... pour ne rien dire ? Et que cela est normal ?

      Sa phrase  serait selon eux  "sans sens"  mais bien prononcée dans un discours à l'Elysée par le Président de la République en représentation devant pupitre et public en réception officielle! Belle explication.

    Cette gouvernance est hallucinante d'amateurisme et de désinvolture. Du "grand n'importe quoi" Très inquiétant.

      François  Hollande n'a pas donc compris au bout de un an et demi de pouvoir, la différence entre parole privée et parole publique ?? Ni que la parole présidentielle engage ?

    Problème: Léonardo ne fait pas rire les français. Ni  ce banal gag ni les précédents.

    Certes, interdire la galéjade n'a aucun sens. L'humour reste  le sel de la vie. Pour tout le monde. Il y a droit lui aussi !Tout est question pour celui qui aime rigoler d'heure, de lieu et de public. Ici on parle de discours officiel d'offense, de blessure, de diplomatie, de représentation politique des millions de français. Cela n"est pas prononcé à la volée en déambulation mais dans le saint des saints.

    Au final, l'opération-ratée- de "déminage en minimisation" par les services de l'Elysée ne servira à rien.

    Devant l'ampleur de la polémique, le Président de  la République va devoir adresser des regrets tout à fait officiels en bonne et due forme... diplomatique.

    L'incident est clos. La parole du N°1 un peu plus démonétisée.

    L'année  2014 va  rire ou  pleurer ?

                                                                                   Sylvie Neidinger

     http://lci.tf1.fr/monde/afrique/l-algerie-satisfaite-des-regrets-de-francois-hollande-apres-8335665.html

    http://www.francetvinfo.fr/politique/blague-sur-l-algerie-ce-n-est-pas-la-premiere-fois-que-hollande-est-piege-par-son-humour_489034.html

    Captureqsdfds.GIF

    Encore une bourde gouvernementale,"humoristique"  celle fois du ministre Michel Sapin lesechos.fr/economie-politique/france/actu/0203193361102-la-bourde-de-michel-sapin-devant-les-inspecteurs-du-travail-

    nouvelobs.com/politique/20131231.OBS0950/hollande-presentera-des-voeux-de-combat-pour-2014.

    Crédits images /captures d'écran /sites webs cités

  • Une "autorité française" espionne le net, Google bloque immédiatement

    Imprimer

    Info du jour: espionnage des internautes! On devrait même penser à ouvrir une rubrique tellement il y a matière...google,certificat de sécurité,anssi,autorités françaises

     Google s'aperçoit de manoeuvres de surveillance non conformes "Google a annoncé samedi avoir bloqué plusieurs certificats de sécurité émis par une autorité de certification liée à l'Agence Nationale de la sécurité des systèmes d'information française, ANSSI, organisme chargé de la sécurité informatique de l'Etat français) après avoir découverte que ces certificats étaient possiblement corrompus"

    lire dans Le Monde du 8 décembre 2013

    "Google affirme avoir découvert le 3 décembre qu'une autorité liée à l'Anssi avait émis un certificat de sécurité frauduleux pour plusieurs sites détenus par Google. Ce qui peut permettre à une personne contrôlant ces certificats d'espionner les communications d'internautes croyant utiliser un site de Google, mais en réalité contrôlé par un tiers. "

    Les sites surveillés ne sont pas nommés.

    Réponse des dites autorités françaises prises le doigt dans le pot de confiture: c'était une erreur humaine !

    Juste un humain d'Etat très très curieux....! 

    Google en bloquant admet que l'Anssi n'est pas en droit de surveiller les internautes par cette procédure "traitre" de faux site et faux certificat de sécurité en lieu et place de sites sécurisés.

    Tout le monde en convient.

    ESPIONNAGE INDUSTRIEL

    On  a l'envie d'applaudir Google des deux mains pour savoir si bien protéger les internautes de ces regards masqués rendant de facto le sécurisé non sécurisé et décrédibilisant toute la filière.

    Mais on se retient de le faire.

    Car  le problème NSA soulevé par l'affaire Snowden lui, est toujours non réglé!

    Jusqu'où la  NSA organise-t-elle sa surveillance mondialisée au motif désormais sans fin de sécurité interne des Etats-Unis.     ...Toujours pas de réponse.

    Les autorités européennes, le Brésil  etc. ont émis en octobre 2013 de vives  protestations face à la surveillance espionne anglo-saxonne industrielle mais la réponse se fait toujours attendre. Le vide sidéral.

    google, l'entreprise de Larry Page  est dans ce dossier très vigilante au point de  démonter immédiatement une tentative non conforme de l'ANSSI, une agence d'un Etat tiers, ici la France.

    Elle est soucieuse de la préservation des libertés contre des ingérences non conformes.

    Cette info du jour démontre dans le même temps la puissance inouïe de  cette  entreprise privée mais supra-étatique qui contrôle officiellement le net- donc nos vies.

    Paradoxalement il n'est pas certain que cela soit une bonne nouvelle, non plus pour les ...libertés individuelles !

                                                                           Sylvie Neidinger

     

    Surveillance des jeux video world of warcraft

     

     

  • 5ème Prix Chirac de la Paix. Contre le viol comme arme de guerre

    Imprimer

    Pour la 5ème année, la Fondation Chirac remettait son Prix pour la Prévention des Conflits le jeudi 21 novembre, comme de tradition, en la salle Levy-Strauss du Musée du Quai Branly.

    fondation chirac,jacques chirac,claude chirac,bernie,denis mukwege,kivu,fas,femmes afric solidarité,viols de masse,musée du quai branlyEn la présence de Jacques Chirac. Ce qui ne fut pas le cas en 2012.fondation chirac,jacques chirac,claude chirac,bernie,denis mukwege,kivu,fas,femmes afric solidarité,viols de masse,musée du quai branly

    Denis Mukwege est lauréat 2013.

    L'association Femmes Africa Solidarité recevant elle, le Prix Spécial du Jury.FAS fut fondée à Genève en 1996 par Bineta Diop pour ...prévenir (déjà!) les conflits en Afrique.

     Le viol est l'un des plus vieilles armes de guerre connues. Mais la modernité en industrialise les méfaits.

    fondation chirac,jacques chirac,claude chirac,bernie,denis mukwege,kivu,fas,femmes afric solidarité,viols de masse,musée du quai branlyFils de pasteur, Denis Mukwege, médecin exerce  à Bukavu , Sud-Kivu fondation chirac,jacques chirac,claude chirac,bernie,denis mukwege,kivu,fas,femmes afric solidarité,viols de masse,musée du quai branly(RDC) puis fonde l'hôpital de Panzi avec une ONG suédoise en 1999.

    Il est amené à gérer les résultats dramatiques de la destruction volontairement programmée ...des organes génitaux féminins par objets tranchants. Ce, en plus des traumatismes psychologiques liés aux viols de masse. Cela se passe  au Kivu et régions avoisinantes.

    Le lauréat s'efforce d'obtenir dans son institution ...justice, en plus de soigner. En fournissant une assistance juridique.

    Le respect du Droit comme meilleur soin psychique !

    AREOPAGE POLITIQUE DE TRES HAUT NIVEAU

    La presse a cette année plus que les autres, bien médiatisé le Prix Chirac.

    fondation chirac,jacques chirac,claude chirac,bernie,denis mukwege,kivu,fas,femmes afric solidarité,viols de masse,musée du quai branlyCertes, le Président de la République Hollande et une quinzaine de ministres actuels et anciens (Baroin, Alliot-Marie, Juppé, Toubon, Valls, Douste-Blazy, Benguigui....) ont fait le déplacement.fondation chirac,jacques chirac,claude chirac,bernie,denis mukwege,kivu,fas,femmes afric solidarité,viols de masse,musée du quai branly

    Mme Irina Bokova, présidente de l'Unesco, les Ambassadeurs. M Barnier (UE)

    La salle- comme à son habitude- était également  forte de témoins de la vie civile tels Yann Arthus Bertrand, membre, François Pinault, Edgar Morin, Yves Coppens...

    Et les chiraquiens indéfectibles toujours fidèles depuis le  départ de celui qui gouverna la France 14 années durant.

    La première édition, à la Sorbonne en 2009, avait déjà connu une forte médiatisation post- évènement suite à la visite présidentielle  de N Sarkozy. Lequel fut un peu provoc' ce jour là face à une salle de gaullistes...historiques (souvenir)

    FLAMBEAU REPRIS PAR CLAUDE CHIRAC

    En 2013, les médias ont vu le verre à moitié plein ou vide. C'est selon :

    -Les uns indiquant combien la présence du Président Hollande apporte de visibilité à la Fondation qui manquerait  de moyens. Certes elle a souffert d'une certaine absence physique, dans ses locaux, de Jacques Chirac pour motifs de santé. Elle dut réduite sa voilure mais elle est bien vivante, soutenue par ses sponsors dont la Fondation Orange, le Conseil supérieur du notariat et autres...!!!!! Le Prix est tout de même doté  de 50 000 euros et la Fondation Chirac soutenue par un dynamisme toujours   puissant autour de la personnalité du fondateur.

    -Les autres soulignent combien François Hollande en déficit de notoriété avait  tout à gagner à se montrer auprès du célèbre Président. Il a d'ailleurs démarré son discours par le lien corrézien qui les unit...

    Peu de médias ont signalé cette année le passage de témoin entre le père et sa fille.

    Claude Chirac a présidé avec maestria la cérémonie. Très chiraquienne en fait (normal!).

    Une forte présence mais sous une grande simplicité, humour, à l'aise avec tous, des plus officiels aux inconnus, humaine. Un salut à" Bernie"au passage... Les mêmes qualités de gentillesse et fermeté que celles prêtées à son père....fondation chirac,jacques chirac,claude chirac,bernie,denis mukwege,kivu,fas,femmes afric solidarité,viols de masse,musée du quai branly

    Ce n'était pas gagné face à une salle si institutionnelle!

    Elle a franchement réussi à  reprendre le flambeau. Pour mener la Fondation en total accord avec Jacques Chirac  mais par délégation.

    A la barre désormais pour pouvoir continuer à doter du Prix Chirac, chaque année, les  véritables militants de la Paix qui s'engagent sur le terrain difficile des conflits, en Afrique et ailleurs, à corps perdu.

    Pour "mobiliser afin que les principes de paix prévalent sur les facteurs de guerre",phrase clef de l'action.

    Rappel: le Prix de la  Paix était allé en 2009 à ....un pasteur et un imam. L'imam Ashafa et le pasteur James Wuye  dialoguaient  entre eux et leurs communautés respectives au Nigéria contre les exactions inter-religieuses.

    Notamment celles du groupe  Boko haram aujourd'hui tristement célèbre.

    Groupuscule semant la terreur, déjà évoqué par la fondation Chirac, très en amont en 2009.

    Ce, avant tout le monde...Mais la guerre a été plus forte. De facto, le combat pour la Paix encore plus justifié !

                                                                                         Sylvie Neidinger

     

     

     

    Les lauréats 2013 entourés de Claude Chirac, M Marin (directeur du Musée et membre de la Fondation)Valérie Trierweiler.

    fondation chirac,jacques chirac,claude chirac,bernie,denis mukwege,kivu,fas,femmes afric solidarité,viols de masse,musée du quai branly

     L'enfant feuille cette année entre les mains bienveillantes du docteur Mukgewe

    fondation chirac,jacques chirac,claude chirac,bernie,denis mukwege,kivu,fas,femmes afric solidarité,viols de masse,musée du quai branly

    crédit image photos neidinger

    Rubrique  Prix de la Paix- Fondation Chirac

    05/07/2017- Simone Weil et son mari entrent au Panthéon

    17/11/2015- Fondation Chirac, le Prix de la Paix 2015 à Latifa Inb Ziaten, mère de victime

    02/12/2013- 5ème Prix  Chirac de la Paix. Contre le viol comme arme de guerre  

    23/11/2012- Prix 2012 de la Fondation Chirac pour la 1ère fois en son absence    


    27/11/2011-Prévention des conflits: la voix portée de Jacques Chirac                     


    Pour la remise  2009 et 2010:  ce blog n'existait pas encore pour le rapporter...

     

  • Etat français liberticide: contrôle de sexualité, contrôle généralisé

    Imprimer

    Un commentateur des excellents débats du matin sur la chaîne parlementaire LCP remarquait récemment combien l'actuel gouvernement Hollande est très intrusif dans les vies privées, normatif et adepte d'un contrôle généralisé par voies extra-judiciaires, carrément !

    1*/loi anti-prostitution. Une intellectuelle féministe, Elisabeth Badinter a clairement pris position contre l'actuel projet de pénalisation des clients des péripatéticiennes en soulignant combien il est dangereux qu'un Etat aille jusqu'à  légiférer sur la sexualité des citoyens. Une "professionnelle" a d'ailleurs lourdement taclé la ministre Vallaud-Belkacem en lui demandant en langage cru de "s'occuper de ses fesses à elle".

    La Suisse a récemment installé un système drive-in à Zurich pour suivre l'exemple allemand. Elle fait le choix d'accompagner une pratique légalisée  et  réglementée quand le gouvernement français entend éradiquer cet usage  certes peu défendable sur le principe (et les racolages sur le terrain) mais qu'il semble difficile de supprimer.

    Le risque du projet de loi PS est:

    a) de camoufler plus encore et de rendre plus instable la situation. Les associations de terrain le disent.

    b) un autre dommage collatéral est à venir car 90% des femmes du trottoir sont d'origine étrangère. En décidant d'accorder  la régularisation des papiers à celles qui cesseront de vendre leur corps, on peut s'attendre à ce que le nombre de femmes entrant dans la prostitution croisse pour profiter de cet effet d'aubaine !

    c) lire: la loi, le sexe et la morale

    d) un projet de loi qui démarre mal. Une disposition est déjà jugée anticonstitutionnelle et portant atteinte aux libertés /internet.

    e) les modalités du contrôle et de l'amende par la police ou la gendarmerie seront surréalistes.  Le client pourra dire qu'il a payé pour ...discuter avec la dame. D'où la nécessité pour verbaliser d'un flagrant délit. Bizarre image du métier d'agent de l'ordre public que l'on va mettre de facto  dans une situation de voyeur !

    2*/loi du contrôle généralisé extra-judiciaire. Au hasard du prochain vote de la loi de programmation militaire, le citoyen apprend presque par hasard le projet  du contrôle généralisé de toutes les communications. Article 13 de la future loi de programmation militaire. Ce alors que François Hollande demandait récemment des explications aux américains sur leur contrôle NSA des européens hors cadre légal....

    Bizarre: la Justice hexagonale n'aurait même plus la main sur les données. Les procureurs non, les  administrations oui !

    Administrations qui  seraient autorisées à puiser librement, sans contrôle de personne  dans les données soustraites par hyper contrôle du citoyen !

    CONTROLE MARTIAL DU NUMERIQUE, GRAVE DERIVE  D'UNE ADMINISTRATION D'ETAT

    Etat jacobin dans une grande dérive orwellienne qui a toute facilité à le faire puisque sa structuration est verticale. Et les contre pouvoir faibles. La Justice ici privée de son droit !

    nouvelobs.com/politique/20131126.OBS6928/donnees-personnelles-bientot-big-brother-en-france.

    numerama.com/magazine/27600-la-loi-pour-la-programmation-militaire-cree-une-loi-martiale-numerique.

    itespresso.fr/surveillance-electronique-france-ouvre-vannes-70175.

    ecrans.liberation.fr/ecrans/2013/11/21/en-france-les-donnees-personnelles-accessibles-sans-controle-judiciaire_

    L'argument donné pour justifier un tel contrôle généralisé (qui fait que les démocraties n'en sont plus et deviennent identiques aux régimes autoritaires en réalité) est encore et toujours lié à ce Mohamed Merah.

    Or, ce garçon était un agent double!  Cela  apparut très clairement lorsque que fut identifié ce tueur fou dans les première heures. Exemple: son trajet avion pour l'Afghanistan passant par... Tel Avi . Donc bien accompagné, le personnage ..

    Infos parues juste avant le black out médiatique  total sur son passé d'indic. Verrouillage. Secret défense !C'est d'ailleurs la raison pour laquelle il ne fallait pas attraper vivant cet assassin. Pour qu'il ne parle pas! Pour qu'il n'évoque pas ses liens avec les Services français.

    Et désormais  l'Etat utilise ce cas pour justifier dans une loi militaire le contrôle total de la population. Problème majeur de double langage.

    Autre double position  de la France: avoir soutenu les islamistes radicaux en Syrie depuis le début et les avoir combattus au Mali...Froid dans le dos et surtout hypocrisie. Car bien entendu l'Hexagone  sera toujours donneur de leçon à l'étranger de ...démocratie.

    Jusqu'à un certain point tout le même. Les observateurs  soulignent la dégringolade de sa position à l'international.france,liberticide,lcp,administration d'etat folle,nsa,elisabeth badinter,loi de programmation miliaire,merah,services secrets

    France,  plus écoutée du tout, elle qui s'attache désormais  à tout écouter de la vie intime de ses citoyens !

    3*/ Encore une volonté de contrôle programmée: le mouchard de voiture, en projet médiatiquement vendu sous couvert de sécurité. Pas une seconde de  vie ne doit donc échapper la surveillance orwellienne !

    leparisien.fr/automobile/securite-routiere/securite-routiere-un-mouchard-dans-votre-voiture-29-11-2013-3360975.

    L'hyper contrôle est une bizarre option, risquée,  du gouvernement socialiste à l'heure où les citoyens sont  déjà en fronde  de tous bords...La polémique enfle.

    Attentions aux retours de bâton. Trop d'impôt tue l'impôt.

    Trop d'Etat tue l'Etat !

    L'administration au fond n'existe elle aussi que par consensus social....

    Totale schizophrénie politique quand l'Etat représenté par une administration  espionne ses propres citoyens qui par leur vote lui donnent corps: auto-mutilation !

                                                                                                    Sylvie Neidinger

     Surveillance:

    .lefigaro.fr/actualite-france/2013/11/27/01016-20131127ARTFIG00450-espionnage-des-donnees-l-etat-n-a-pas-consulte-la-cnil.

    http://www.lefigaro.fr/secteur/high-tech/2013/12/09/01007-20131209ARTFIG00618-la-loi-de-programmation-militaire-inquiete-le-web-francais.php

    Prostitution : si le Nouvel Observateur proche du PS le dit....

    "Sous couvert d'anonymat, d'autres parlementaires pointent un autre problème : le timing. Ainsi de ce député de la majorité, qui se dit "très embêté par cette proposition de loi, ça n'est pas le moment. On entend souvent que la gauche au pouvoir ne s'occupe que des putes et des homos. Même si cette accusation est ignoble, et doit être combattue, il faut quand même faire attention aux signaux que l'on donne, surtout en période crise et de chômage".

    Mathieu Cantorné – Le Nouvel Observateur Lire :

    nouvelobs.com/politique/20131128.OBS7515/prostitution-la-proposition-de-loi-qui-divise-les-partis.

    Comment François Hollande a -il soigneusement évité les réformes structurelles de la France à savoir il n' pas  réglé la part trop importante du secteur public, ni mis  de l'égalité entre citoyens du public/privé et comment a-t-il fait entrer son parti dans des débats de sexe, comme le souligne le journaliste Mathieu Cantorné, le rendant Parti Sexuel ! Ce pourquoi les français n'avaient pas voté !! Il dresse lui-même un boulevard au FN.   SN

     

  • LEONARDO, bouffon

    Imprimer

    On voudrait cesser d'évoquer le gouvernance Hollande qui chaque jour présente ses fêlures de plus en plus graves. On voudrait cesser. Mais....il continue !leonardo,leonarda,hollande,rom,kosovo

    Aujourd'hui 19 octobre 2013: on atteint les sommets de l'irresponsabilité.

    La totale puisque l'autorité de la France se trouve  gravement atteinte par le dialogue médiatique entre Léonardo et Léonarda, jeune rom expulsée au Kosovo.

    Ce qui met les deux sur un même pied d'égalité. Téléréalité inimaginable.

    F Hollande se serait même assuré que l'adolescente étaient bien au bout du fil. Pour une annonce potentiellement anti- constitutionnelle !

    Il a volontairement voulu profiter des caméras. Sans aucune réflexion sur le suivi de ce dialogue international insensé avec un enfant.

    Il s'est  piégé par une réaction à chaud aux conséquences d'IMAGE  destructrices version nucléaire. Les tv étaient sur place à Mitrovitsa: la jeune fille allait évidemment répliquer. Tout était prévisible.

    Dialogue surréaliste entre l'un, à la tête d'une institution majeure [qui, il y a peu voulait tout de même enclencher une guerre mondiale !]  l'Etat français et l'autre: une adolescente  à la parole de mégère.

    Mais devenue entre temps coqueluche des médias, objet télévisuel.

    Un  rapport administratif  publié ce jour se défausse sur la police française qu'il  accuse même d'interpellation de populations irrégulièrement sur le territoire !

    Alors que ce corps d'Etat exécute les ordres qu'on lui donne et récuse toute instrumentalisation politique...

    Evidemment il semble de bon sens que l'école ne soit jamais un  lieu d'interpellation. Ceci pour la forme. Mais pour le fond ? Appliquer  la loi et uniquement elle.

    Au lieu de quoi F Hollande n'a pas tenu de ligne claire, a voulu faire plaisir à tout le monde. Donc à personne.

    Le dossier ROM est difficile à gérer. SEULE  LA LIGNE DU DROIT ET DE LA LOI est le mode de gérer.

    Le Président de la République   vient de se  prendre les pieds dans le tapis. Tout seul.

    Le dirigeant  français  a pris le risque médiatique  majeur d'annoncer  qu'il acceptait que "Léonarda" revienne sur le territoire mais seule. Idiotie complète: contraire aux Droits de l'enfant. Incompétence.

    Inédit, ce dialogue télévisuel à distance, qui ridiculise gravement la tête de l'exécutif. Jamais  produit sous la 5ème république.

    Problème: cette annonce est elle même  illégale! Aucune loi ne permet à cette jeune fille de revenir. Un non sens social en plus puisqu'elle est  mineure.

    Juste le fait du prince, du Roi. De l'annonce à chaud en fait.

    Du Roi en slip en fait.

    François Hollande  se met à nu lui seul, par ce dialogue  au même d'égalité qu'elle. Les Institutions en sont toutes secouées.

    Et  du tac au tac, la jeune  kosovar se couronne Reine. Elle lui répond qu'elle refuse sa proposition.

    La  jeune rom kosovar  dégoise, menace d'organiser des manifestations.

    La reine d'un jour, Léonarda et son père insultent au passage  Hollande et ses enfants, la France et que sais-je....

    Ils  déclarent tout de go bientôt revenir illégalement de toutes façons. On apprendra ensuite que la mère avait proféré des insultes salaces vis à vis du Président en direct..

    La faute à qui cette mascarade médiatique nauséeuse ???

    A Léonardo-Hollande qui  était....juste un bouffon.

                                                                                   Sylvie Neidinger

     

    Le feuilleton de télé-réalité présidentielle Léonardo-Léonarda  va continuer.On s'attend à ce que la famille ROM réapparaisse à Pontalier, Franche-Comté....

    Borloo (centre )  ce soir indique que la France ne tiendra pas encore trois ans et demi à ce train. Et que l'on va s'engager vers une dissolution de l'Assemblée nationale ?!

    Complément d'info:

    http://tempsreel.nouvelobs.com/politique/20131019.OBS1851/leonarda-c-est-une-prime-a-la-triche-que-vient-de-formuler-hollande.html

    http://www.ouest-france.fr/actu/actuDet_-Leonarda.-Deux-tiers-des-Francais-contre-une-annulation-de-l-expulsion_55257-2240779_actu.Htm

    Hollande viole la Constitution (Dati)

    http://www.liberation.fr/politiques/2013/10/20/leonarda-hollande-poursuit-sa-collection-les-critiques_941031

    http://lelab.europe1.fr/t/bernard-debre-soupconne-valerie-trierweiler-de-vouloir-saborder-francois-hollande-11517

    Suite au 5 novembre:Léonarda veut changer les ministres !

    lefigaro.fr/actualite-france/2013/11/04/01016-20131104ARTFIG00371-leonarda-veut-changer-les-ministres.php

     

    Suite 10/12/14 Les coulisses salaces de l'interview

  • François Hollande s'auto-attribue le prix Nobel de la Paix !

    Imprimer

    Le Président français  voulait donner du canon. Son doigt était déjà sur la gâchette. Les moteurs de Rafales vombrissaient déjà. Quand? En septembre 2013, il y a un mois.

    Il en a été empêché. Par la vox Populi américaine (et Congrès) qui a refusé cet engagement mal bâti. Par la  vox populi française également contre cette intervention.

    Un accord est intervenu entre USA et Russie signe du respect du droit international et de l'ONU.

    Par la fermeté de Poutine  à refuser cette attaque franco-Us, au départ.

    Par une négociation diplomatique à Genève sans la France ensuite.

    L'ONU  a véritablement gagné ce bras de fer.

    prix nobel de la paix,hollande,obama

    ImmodesteFrançois Hollande   s'attribue aujourd'hui   dans une conférence de Presse rapide qui suit immédiatement l'annonce, la paternité directe du  prix Nobel de la Paix ! Tout simplement.


    La prise de parole du Président Français:hollande-le-nobel-est-une-consecration-pour-l-action-de-la-france-en-syrie

    [nota son  intervention est digne de la nouvelle rubrique politique de ce blog nommée Grenouillade  dédiée  aux dirigeants hexagonaux lorsqu'ils  surjouent]
    On ne comprend pas d'ailleurs pourquoi il ne l'a pas reçu lui,  le fameux Prix. Après une petite  ...guerre au Mali, il le méritait, non?

    Problème. La célèbre distinction est normalement attribuée à ceux qui ne ....donnent pas dans les bruits de bottes.

    Comme aujourd'hui  l'organisme OIAC  de destruction préventif d'armes chimiques. Qui va faire appliquer ses règlements en Syrie. Sachant que  dans la région proche-orientale, Israël a  signé mais pas ratifié le traité de non prolifération des dites  armes chimiques. Il reste encore du travail...

                                   PRIX NOBEL CONTESTE

    Des voix s'élèvent sur cette nomination :

    http://www.europe1.fr/International/Il-n-y-a-plus-de-prix-Nobel-de-la-paix-1671787/

    On peut lire"Le prix Nobel de la paix ne répond plus aux dernières volontés d'Albert Nobel". Alors que le monde a salué vendredi l'attribution du prix Nobel de la paix à l'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques (OIAC), l'opinion de Fredrik Heffermehl tranche. Ce juriste norvégien, activiste pour la paix et spécialiste du testament d'Alfred Nobel, estime que l'héritage du chimiste suédois est dévoyé.

    Hollande Nobel?

    Il est vrai que son unique partenaire de l'expédition punitive programmée sur la Syrie mais pas réalisée, B Obama, en avait été récipiendaire laudatif en 2009. "pour ses efforts extraordinaires en faveur du renforcement de la diplomatie et la coopération internationale entre les peuples" comme raisons invoquées à l'époque, un peu polémiques vu son poste électif.

    Or, le cas de figure s'analyse différemment :

    L'académie d'Oslo avait probablement  apprécié à sa juste mesure la victoire historique d'un homme dit "de couleur" à la Présidence des USA plus que son... potentiel d'homme de paix ? Un président dit "noir"était  évidemment énorme comme symbole outre-atlantique (et mondial ) de paix  au regard des années  d'esclavage.

    Avec cette  réserve toutefois:  les norvégiens furent en 2009 de facto très intrusifs dans la politique US par ce choix  ultra  interventionniste d'honorer un Président... en exercice.

    La symbolique médiatique  dans le monde moderne devient  alors de la pure dynamite.

    Pragmatique, en charge de "sa" Nation,  le N° 1 américain a choisi. Barack Obama, président avant tout ne s'est pas effectivement senti lié à ce Prix qu'il n'avait pas sollicité.

    Il n'a pas mené une   politiquement spécialement   pacifique. Il a continué à gérer la première puissance martiale mondiale comme il l'entendait. Quitte à écorner son image de ...Nobel de la Paix:

    blog.tdg.ch/archive/2013/08/31/obama-prix-nobel-de-la-guerre-

    Ce Prix  suédois est d'ailleurs  le signe d'un... repentir. Celui  d'Alfred Nobel,  chimiste inventeur de la dynamite.

    Attribué donc aux facteurs de Paix normalement déjà prouvés et non potentiels, putatifs.

                                           HOLLANDE SPEEDY

     On ne comprend pas  si François Hollande arrive ce matin à la vitesse "speedy gonzalez"  devant les micros pour s'attribuer le Nobel de la Paix.

    Ou alors,  pour l'anti-Nobel ?Autrement nommé IG Nobel.  Prononcé "Ignoble" en langue anglaise et juste pour rire.

    Un rire triste en raison du spectacle donné. Il est peu banal de voir un tiers monter sur l'estrade est clamer haut est fort "cette distinction m'est attribuée" !

    Le ridicule ici ne concerne pas seulement un Président mais l'image de la  France,  5ème ou 6ème puissance mondiale.

    Qui  vient réclamer, elle seule, sa médaille en chocolat, son bonbon Nobel. Bizarre.

                                                                                         Sylvie Neidinger

     

     

  • Syndrome de "Suez": pragmatisme intelligent de Obama, amateurisme français

    Imprimer

    Syrie-On peut nommer syndrome "suez" cette propension d'un Etat à s'autoriser à intervenir  dans un confit externe. Puis à se faire taper sur les doigts par "plus fort" que lui.

    Dans l'affaire Suez réelle, deux anciennes puissances coloniales: la France et l'Angleterre, accompagnées d'Israel étaient intervenues unilatéralement autour du Canal de Suez. Pour ensuite s'en retirer immédiatement  lorsque "Plus grand" c'est à dire USA et URSS l'avaient demandé.

    Le même syndrome de Suez était lisible dans le projet d'attaque franco-américaine punitive programmée le 31 août 2013 dernier de la Syrie. Hors de tout mandat de l'ONU et en très grande solitude.

     "Plus grand" est intervenu,comme dans l'épisode Suez initial.

    Le respect du droit international a prévalu."Plus grand" a été cette fois l'ONU, la Russie+Chine+GB (son Parlement) l'opinion publique internationale largement défavorable aux attaques (énorme pression) + ... Barack Obama lui même donc les Etats-Unis.

                           LES USA EN SORTENT PARADOXALEMENT GRANDIS

    Le Président US a eu l'intelligence pragmatique d'une immense volte-face, comprenant que les conditions du succès n'étaient pas réunies. Il a refusé d'ouvrir seul en Syrie   une porte destructive  dont il ne savait pas ce qui se trouvait derrière. Il a refusé une position de lonesone cowboy même avec la France, partenaire non cité, quantité négligeable pour l'Amérique. Il s'en sort "par le haut" Même si son intention profonde restait l'option martiale.

    Obama a tout gagné sur cette gestion ponctuelle. Puisque qu'il est revenu dans la cour des décideurs écoutés, au lieu de faire entrer l'Amérique dans une problématique type Suez où une fois les bombes punitives lâchées par la première puissance militaire mondiale, des comptes politiques, juridiques, allaient être demandés par des supra- instances internationales, par  l'opinion externe, interne, avec  un service après vente probablement pénible à justifier. Surtout après le grave échec complet  de la politique Us en Irak.

    Les USA et la Russie se sont donc réunis à Genève pour discuter de l'élimination des armes chimiques syriennes aboutissant  une résolution onusienne votée dans la foulée. Premier consensus depuis longtemps.

    Certes la résolution non contraignante est favorable à la vision Russe et modère les éventuelles velléités impérialistes US.

    L'erreur magistrale de départ des occidentaux dans l'affaire syrienne est d'avoir négligé à quel point ce pays  est lié stratégiquement  à la Russie (à la Chine, etc.) Dans l'euphorie des mal nommés Printemps Arabes, les occidentaux  très sûrs d'eux, aveuglés par leur propre désir de prédation  géo-stratégique  ont prononcé un "dégage" aux dirigeants syriens alors que le pays vit dans la sphère russe. Pour mieux visualiser, c'est comme si Russes et Chinois avaient intimé aux dirigeants d'Israël de dégager alors que cet Etat est évidemment  intrinsèquement lié aux USA.

    Ce qui est inimaginable dans un cas l'était tout autant  dans l'autre! Les Russes ont des bases maritimes dont Tartous, forment les militaires depuis des dizaines d'années. Ce "dégage", avec cette méthode là, était surréaliste. Il a duré 2 ans et demi. Les Russes n'ont jamais cédé.

    Barack Obama vient d' entériner par sa volte-face la complexité du conflit.

    Un certain impérialisme américain a  certes perdu de son arrogance dans ce renoncement.

    Mais  un certain réalisme américain a prévalu, démontrant une Amérique qui reprend sa place négociatrice en chef, capable de s'ouvrir à d'autres arguments que ses désirs belliqueux.

    Le Président Obama a bien joué d'autant que les informations d'aujourd'hui 1er octobre  sur la paralysie des financements fédéraux bloqués par les républicains auraient gravement entaché la gestion du dossier syrien. En effet comment un Etat qui peine à financer la protection sociale de ses propres habitants, qui prend le risque de bloquer son propre système fédéral se  mèle-t-il à l'international de dégager par les bombardements hors du droit international un régime politique tiers?

      LA FRANCE EN SORT AFFAIBLIE,  TOUJOURS ENGLUEEE DANS SON SYNDROME SUEZ

    La France continue à se croire si importante.

    L.Fabius voulait une résolution hyper contraignante sur la Syrie. Elle ne l'est pas.

    F Hollande propose même à New-York de changer les règles du jeu international!   Une modification des règles de fonctionnement du Conseil de Sécurité de l'ONU, pas moinns ! Avec des moments où "on" ( qui?)  pourrait agir en se passant du veto sur la seule idée d'un belligérant. Raisonnement inaudible évidemment car le droit international est Droit. Si les exceptions démarrent, il n'y a plus....de Droit.

    Chacun ferait alors selon son bon vouloir. "J'aime pas ce pays; tient, il m'intéresse, il a des ressources. Tient, j'y lâche ma petite bombinette"

    Grâce à un média,  une information a été essentielle pour la lecture des évènements récents : avoir accès aux élément historiques de la journée du 31 août donnés en toute inconscience  par l'Elysée. Inconscience car au lieu de grandir l'action du président Hollande, l'amateurisme le plus total se lit entre les lignes.

    Une exclusivité du Nouvel Observateur. Texte essentiel pour comprendre les faits que l'Histoire retiendra:

    http://tempsreel.nouvelobs.com/guerre-en-syrie/20130927.OBS8824/exclusif-comment-hollande-avait-prevu-de-frapper-la-syrie.html

    Je l'avais cité hier dans la précédente note. J'y reviens in extenso tellement c'est choquant.

    "Les frappes sont pour ce soir." Le samedi 31 août, au matin, les plus hauts responsables français, civils et militaires, sont convaincus que le président de la République va déclencher le bombardement punitif de la Syrie la nuit suivante. Plus étonnant encore : François Hollande lui-même le croit aussi. Et cette incroyable méprise va durer jusqu'à la fin de l'après-midi. Entre-temps, pendant une dizaine d'heures, la machine de l'Etat aura été mise en branle pour effectuer ces frappes franco-américaines, les "vendre" à l'opinion et en gérer les conséquences diplomatiques.

    Cette folle journée débute à 3 heures du matin, ce samedi 31 août, lorsque l'officier de permanence chargé des communications du président de la République reçoit un appel de son homologue américain. Ce dernier le prévient que Barack Obama va téléphoner à François Hollande sur la ligne directe et sécurisée qui relie l'Elysée à la Maison-Blanche. Quand ? Le jour même à 18h15, heure de Paris. Le malentendu transatlantique commence - un quiproquo risible s'il ne s'agissait de guerre.

    Conseil de guerre

    Décalage horaire oblige, le conseiller diplomatique de François Hollande, Paul Jean-Ortiz, découvre le message de la Maison-Blanche à 8 heures, dès qu'il arrive à son bureau, rue de l'Elysée. Il prévient illico François Hollande, qui décide de convoquer un conseil restreint juste après le coup de fil de Barack Obama. Devront être présents les ministres de la Défense, de l'Intérieur et des Affaires étrangères, ainsi que les "grands subordonnés" : le chef d'état-major, les patrons de la DGSE et du Renseignement militaire... Un conseil de guerre à l'issue duquel le chef de l'Etat va donner l'ordre formel du début des frappes françaises en Syrie. C'est du moins ce que croit François Hollande et, avec lui, toutes les personnalités convoquées.

    Ce 31 août au matin, l'Elysée demande donc aux militaires de se tenir prêts à exécuter cet ordre supposé imminent.

    Le plan était de bombarder pendant une nuit, en commençant vers 3 heures du matin au moment où les gens sont profondément endormis, dit un haut responsable français. Il s'agissait de détruire notamment des batteries de missiles et des centres de commandement de la quatrième armée, la chimique."

    Les frappes doivent être réalisées par plusieurs Rafale volant en Méditerranée, au-dessus des eaux internationales. "Nous ne voulions pas tirer à partir du ciel turc, raconte un autre. Nous redoutions qu'Assad n'invoque la légitime défense et ne bombarde son voisin, ce qui risquait d'impliquer l'Otan."

    Il y a un hic : les missiles de croisière Scalp prévus pour l'opération ayant une portée maximale de 250 kilomètres, les bombardements français ne pourront atteindre que des points situés dans l'ouest de la Syrie, Damas compris. Les Américains se chargeront de tout le reste. "Mais nous ne dépendions pas d'eux pour nos tirs et notre ravitaillement en vol, tient-on à préciser à la Défense. Il y a une seule chose que nous ne maîtrisions pas : le calendrier. C'est Obama qui devait donner le top départ."

    Des preuves "déclassifiées"

    Pour prouver à l'opinion que François Hollande n'agit pas à la remorque des Etats-Unis, façon Tony Blair pendant la guerre en Irak, l'Elysée décide aussi, ce samedi 31 août, de "déclassifier" certaines preuves françaises de l'attaque chimique. "Nous avons appelé ce document 'Synthèse nationale de renseignement déclassifié' et nous avons mis un drapeau bleu, blanc, rouge sur chaque page", raconte un officiel. Et, en prévision des frappes du soir, le ministère de la Défense fait fuiter ce texte dans le "Journal du Dimanche" à paraître le lendemain.

    L'ensemble du plan de communication de l'opération est établi au cours d'une réunion à 14h30 ce même samedi dans le bureau de Paul Jean-Ortiz, avec les directeurs de cabinet des principaux ministères concernés. "Nous avons discuté des images à fournir aux journaux télévisés, celles de la montée en puissance de l'opération qui étaient déjà prêtes, et celles des premières frappes que pourrions livrer très rapidement", explique un officiel. "Nous avons aussi débattu du moment où il faudrait informer certaines personnalités étrangères, raconte l'un des participants. Il a semblé évident que François Hollande préviendrait lui-même Angela Merkel, juste après le coup de fil d'Obama."

    "Le jour J était arrivé"

    D'où vient cette certitude que le président américain va donner le top départ ce samedi ? "Tout nous conduisait à penser que le jour J était arrivé", dit un responsable français. Cela faisait une semaine que la perspective d'une action militaire franco-américaine contre la Syrie apparaissait inéluctable.

    Tout a commencé le dimanche précédent, c'est-à-dire quatre jours après l'attaque chimique contre les populations civiles, quand Barack Obama et François Hollande ont discuté de plusieurs types de "punitions", y compris militaires. "Dès le lendemain, les états-majors des deux pays ont commencé à travailler à un plan de frappe commun", dit-on au ministère de la Défense.

    Certes, les jours suivants auraient pu tout faire dérailler. Le mercredi, à Londres, la Chambre des Communes a voté contre une participation britannique à ces frappes. Et, on le sait moins, le jeudi, les Français et leurs alliés ont raté leur "blitz" diplomatique visant à conférer, si ce n'est une légalité, du moins une certaine légitimité internationale à une action militaire contre la Syrie. Ils espéraient recueillir une majorité des voix au Conseil de Sécurité, et ainsi contraindre Pékin et Moscou à opposer leur veto. Malgré les efforts de Laurent Fabius, Paris, Londres et Washington ne sont pas parvenus, selon nos informations, à rallier un nombre suffisant (six) de suffrages des pays membres non permanents du dit Conseil. Si bien que l'idée de passer par l'ONU a été abandonnée.

    Pourtant, en fin de semaine, les Américains sont toujours aussi déterminés. Le jeudi, la conseillère de Barack Obama pour la sécurité, Susan Rice, fait savoir à Paul Jean-Ortiz que, malgré la défection britannique et le revers onusien, son patron est "tout près d'y aller". Et le lendemain, le vendredi 30, plusieurs indicateurs en provenance de Washington font penser aux Français que des frappes américaines sont imminentes. "Ce jour-là, John Kerry s'est entretenu plusieurs fois avec Laurent Fabius, assure un officiel. Il lui a dit que Barack Obama lui avait demandé de 'préparer l'opinion publique à des frappes.'" Au cours de cette même journée, dit un autre, "la Maison-Blanche a publié ses preuves sur le massacre chimique".
    Et toujours ce vendredi, François Hollande et Barack Obama ont de nouveau discuté longuement. Le président américain dit qu'il n'a pas encore pris sa décision définitive mais que celle-ci ne saurait tarder. Il ajoute que les frappes pourraient avoir lieu bientôt, "avant ou après le G20", précise-t-il. "Rappelons-nous demain ou après-demain", conclut-il.

    Le revirement d'Obama

    Si bien qu'à l'annonce d'un nouveau coup de fil de la Maison-Blanche les conseillers de François Hollande sont persuadés ce samedi 31 août que le président américain a tranché dans la nuit et qu'il déclenchera l'opération le soir même ou au plus tard dans la nuit du dimanche (hypothèse peu probable puisqu'il part en Europe le lendemain). Personne à l'Elysée n'imagine qu'après avoir reçu une lettre de 186 parlementaires lui demandant de faire voter le Congrès Barack Obama a décidé in extremis de leur donner raison et encore moins que les principaux responsables de la Chambre des Représentants et du Sénat sont déjà au courant - plusieurs heures donc avant François Hollande...

    "J'ai décidé d'y aller, dit le chef de la Maison-Blanche à son homologue français ce samedi à 18h15, mais je vais d'abord demander l'aval du Congrès." François Hollande est abasourdi. Il essaie de convaincre le président américain de revenir sur sa décision - en vain. Le chef de l'Etat rejoint alors les hommes qu'il a convoqués dans le salon vert pour un conseil restreint. Il ordonne aux militaires de rappeler les Rafale et évoque les prochaines fenêtres de tirs. De l'avis général, il n'en reste plus qu'une : aux alentours du 15 septembre, entre le vote des parlementaires américains et l'ouverture de l'Assemblée générale des Nations unies. "Après ce sera très difficile, voire impossible", convient-on. Cette ultime fenêtre sera refermée la semaine suivante par une manoeuvre diplomatique astucieuse de Vladimir Poutine.

    Analyse de texte, noter la tonalité incertaine du vocabulaire employé: François Hollande "croit" "les hauts responsables sont "convaincus", la "méprise" va durer toute la"folle" journée;"malentendu transatlantique "quiproquo risible s'il ne s'agissait d'une guerre";"nous ne maitrisions pas le calendrier, Obama devait donner le top départ"

    Amateurisme absolu: les français ont cru que le coup de fil attendu de Obama dans l'après-midi  signifiait le top départ. Mettant en branle la folle journée française qui lance le timing. L'article dit "quiproquo risible s'il ne s'agissait d'une guerre".Obama a annoncé au  public américain son... non engagement dans l'après midi.

    AMATEURISME HALLUCINANT DE HOLLANDE ET SES EQUIPES, PIEGEES PAR LEUR ENVIE D'EN DECOUDRE !

    Sommum du texte :  "pour prouver à l'opinion que François Hollande n'est pas à la remorque des Etats-Unis version Tony Blair nous avons mis un drapeau bleu blanc rouge sur les pages du communiqué qui allait fuiter à la presse".....!!!!!!!!!!!!!!!

    Plus incompétent, tu meurs!

    Suite "tout nous conduisait à penser que le jour J était arrivé"; " la perspective d'une action militaire franco-américaine apparaissait inéluctable"

     Toujours le vocabulaire du putatif : "personne à l'Elysée n'imagine"; "les conseillers sont persuadés" "

    On apprend dans ce texte que les principaux responsables de la chambre des représentants furent informés plusieurs heures avant Hollande ! On apprend que Barack Obama avait pourtant  demandé aux français de préparer leur opinion publique.

    Fin. On lit que François Hollande, abasourdi, rappelle ses rafales. Sans commentaire. Le texte se suffit à lui-même.

                                                  **

    Si on peut résumer l'épisode géostratégiques du 31 août en d'autres termes :

    François Hollande a péché par immense orgueil. Depuis que les anglais ont dit non, il s'est retrouvé en couple durant  une semaine avec l'Amérique  -  vanté comme le couple franco-américain  par les médias hexagonaux tout aussi orgueilleux- 

    N'en croyant pas ses yeux, il a voulu épouser sa promise de rêve.

    Mais la belle Américaine, plus puissante, plus riche  plus jeune, plus jolie a trompé tous  ses espoirs en se retirant brutalement  du lit de noces au dernier moment. Par un magistral volte-face.

    Conclusion. Se mettre en ménage  avec plus grand que  soi quitte à y perdre son âme était un pari risqué. Ici l'âme évaporée étant la  souveraineté de  la France, son indépendance, les dizaines d'années de diplomatie sérieuse.

    Le pari personnel du Président de la République est complètement perdu. Très inquiétant en tous cas  pour l'image donnée de la France devenue à la fois  ultra va-t-en-guerriste et  basiquement  suiviste. C'est contradictoire.

    Cette contradiction  est induite dans ce que j'ai nommé le "Syndrome de Suez".

     

                                                                          Sylvie Neidinger


    Ce blog a ouvert une nouvelle rubrique politique à l'occasion de ces évènements intitulée  Grenouillade...: quand la France surjoue.

  • Hollande en flagrant déséquilibre diplomatique

    Imprimer

     François Hollande vit en ce mois de septembre 2013 un épisode de grande solitude dans sa volonté impérative d'attaquer la Syrie.hollande,chirac,obama

    Grande solitude vis à vis de ses partenaires européens qui ne partagent  pas son va-t-en-guerrisme.

    Grande solitude vis à vis de sa population qui désapprouve d'utiliser son armée pour une expédition punitive, deuxième conflit voulu par le chef d'Etat en 10 mois.

    Grande solitude institutionnelle due à une gaffe  nationale: attendre l'aval du Congrès US - donc d'une instance politique externe- pour lancer ses missiles sans même demander l'avis de son propre Parlement.

    Barack Obama dans son discours à la nation américaine omet de citer cet unique partenaire qui s'était engagé à ses  côtés. Citer le frenchy n'était pas assez classe outre-atlantique....La France  compte effectivement pour du beurre. Pas comme l'allié anglais. Lequel problème majeur, vient de faire défection face à un programme martial refusé par les parlementaires du Royaume-Uni.

    Enfin la diplomatie française, jugée comme très agressive  a été récusée par les Russes. Seuls les USA et la Russie discutent à Genève.

    Cela remet les pendules à l'heure concernant la réalité de la France comme "Nation seule" dans le concert des nations. Elle ne joue en aucun cas dans la cour des grands lorsqu'elle agit en épopée solo !!!!!

    hollande,chirac,obamaBurki a dessiné une intéressante caricature parue dans le Temps (Lausanne) et reprise dans Courrier International.

    Actuellement,  la diplomatie psycho-rigide du tandem Fabius- Hollande continue à se penser importante. Voir  le discours donné au Mali hier.

    SON ANTI-EUROPEANISME ACTUEL NUIT A LA FRANCE

    N'est pas Chirac qui veut!   Et la diplomatie française n'a de valeur que lorsqu'elle est insérée dans l'Europe avec ses partenaires.

    hollande,chirac,obama,diplomatie française agressive,diplomatie francaise enfermée,russieOr François Hollande est en train d'enfermer diplomatiquement la France. Il a commencé par se fâcher avec l'Allemagne.

    Il insiste pour armer la rébellion syrienne alors que ces opposants sont sur le terrain infiltrés par Al Qaïda. Ils pratiquent des  acte innommables.

    Pour se justifier, le président  de la république commet une pirouette verbale : lui   saura livrer aux "bons" interlocuteurs. Ce qui est un fantasme actuellement qui ne correspond pas au réel. Impossible de  garantir en vrai la bonne exécution de cette promesse.

    Une gouvernance  fofolle donc. Qui cherche tous les arguments possibles pour entrer en guerre. Notamment le recours à une  "morale basique" autour de l'usage du gaz.

    Comme si ceux qui ne voient pas la réalité comme lui (ils sont nombreux: les populations européennes majoritairement/Idem aux USA !) comme si ceux  qui refusent les bombardement punitifs validaient cet usage. Et que  lui au contraire,  super héros moralisateur l'empêchait. Facile...

    Il se donne le beau rôle hyper moralisant... tout en ajoutant  de l'huile sur le feu pour mieux enflammer le brasier.

    Le conflit syrien est  mille  fois plus complexe avec  les problématiques interconfessionnelles que la vision hollando-fabiusienne à gros sabots mal dégrossis.

    Bizarre, en tous cas  sa façon de prendre la réalité de données géostratégiques qui le dépassent largement pour ses désirs. Attitude autistique inquiétante !

    Tout cela pour se scénariser lui-même en "chef de guerre", homme à poigne?

    Solitaire, c'est certain. Les derniers sondages de popularité lui sont ultra défavorables.

                                                                                    Sylvie Neidinger

     

     Lire cette note de blog à propos et les articles de presse :

    http://hommelibre.blog.tdg.ch/archive/2013/09/20/francois-hollande-l-enfermement-247384.html

     http://www.lepoint.fr/invites-du-point/claire-gallois/hollande-et-le-syndrome-du-chameau-de-tombouctou-31-08-2013-1719757_1445.php

    http://www.romandie.com/news/n/_L_Occident_aveugle_sur_la_Syrie_fait_du_chantage_a_la_Russie_95220920131450.asp

    http://www.leparisien.fr/politique/francois-hollande-face-a-une-impopularite-record-22-09-2013-3158489.php

    http://www.lepoint.fr/editos-du-point/michel-colomes/syrie-la-triple-humiliation-de-francois-hollande-16-09-2013-1731550_55.php

    http://www.marianne.net/Quand-les-socialistes-marchent-vers-l-echafaud_a231985.html

    http://tempsreel.nouvelobs.com/guerre-en-syrie/20130927.OBS8824/exclusif-comment-hollande-avait-prevu-de-frapper-la-syrie.html

    http://www.afrique-asie.fr/menu/moyen-orient/75-a-la-une/6262-chevenement-la-france-n-a-pas-interet-a-entrer-dans-une-guerre-de-religion.html

     

                                                       Rubrique  Grenouillade

  • French grenouillades

    Imprimer

    Les frenchies sont des froggies, la caricature est  bien connue....

    Ils adorent les cuisses de grenouilles.

    Combien de fois en mangent-t-ils par an, très peu au final !

    Bien évidemment un tel succès dans le monde anglo-saxon de l'expression frog'  ne peut se contenter d'une seule source explicative.

    Certes manger ces petites bestioles gluantes signifie en amont les avoir récoltées et découpées, ce qui est déjà un  exploit en soi.

    Une autre voie explicative est lisible dans  la poésie: la grenouille et le boeuf de Jean de La Fontaine:

    Une grenouille vit un boeuf
    Qui lui sembla de belle taille.
    Elle, qui n'était pas grosse en tout comme un oeuf,
    Envieuse, s'étend, et s'enfle et se travaille,
    Pour égaler l'animal en grosseur,
    Disant: "Regardez bien, ma soeur;
    Est-ce assez? dites-moi: n'y suis-je point encore?
    Nenni- M'y voici donc? -Point du tout. M'y voilà?
    -Vous n'en approchez point."La chétive pécore
    S'enfla si bien qu'elle creva.

    Le monde est plein de gens qui ne sont pas plus sages.
    Tout bourgeois veut bâtir comme les grands seigneurs ,
    Tout prince a des ambassadeurs,
    Tout marquis veut avoir des pages.
     
    Le batracien  ne manque pas d'air. Il dispose symboliquement d'une  prétention qui le fait vouloir être plus gros que lui. Il  enfle jusqu'à  exploser. Le poème parle bien de princes et de marquis.
    De ceux qui disposent du pouvoir et veulent se comporter en "grands seigneurs".
     
     
     
    La chose n'avait pas échappé à la sagacité des humoristes... politiques.
    Jean Amadou, Stephane Collaro et Jean Roucas  lancent la marionnette Kermitterrand aux présidentielles de 1988.
     
    La pratique du pouvoir mitterrandienne effectivement  toute empreinte de cette morgue ou hauteur ou emphase a probablement incité  à la caricature batracienne, reprise ensuite dans les Guignols de l'info.
     
     

    L'auto dérision est toujours bon signe. Une véritable bouffée d'oxygène dans une république qui bizarrement accorde les pleins pouvoirs véritablement monarchiques à son président.

    Ce  blog suivra désormais les "grenouillades"... politiques  évidement. Les emphases. Le sur-joué.
                                                                            Sylvie Neidinger
  • En zone rebelle...

    Imprimer

     Le récit ...édifiant du journaliste italien Domenico Quirico enlevé par les rebelles jihadistes, ceux que l'occident et les pays du golfe arment.

    http://www.lemonde.fr/a-la-une/article/2013/09/10/j-ai-rencontre-le-pays-du-mal_3473937_3208.html?google_editors_picks=true

    Toujours aucune nouvelle des 2 évêques  enlevés il y a trois mois

    http://www.aleteia.org/fr/international/actualites/syrie-toujours-sans-nouvelles-des-deux-eveques-orthodoxes-dalep-2884003domenico quirico,7 à 8 tf1,tribunaux islamiques,alep

    Document sidérant de TF1  7 à 8 sur le fonctionnement d'un des quatre tribunaux islamistes d'Alep qui se mettent en place. Replay émission du 8 septembre 2013:

     http://videos.tf1.fr/sept-a-huit/syrie-les-tribunaux-islamiques-8260075.html

    Les USA qui  arment ces profils de combattants de type Al Qaida. Sidérant :

     http://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2013/09/12/premieres-armes-americaines-aux-rebelles-syriens_3476221_3218.html

                                domenico quirico,7 à 8 tf1,tribunaux islamiques,alep                               

                                              

        

     

     

     

     

     

     

                                               RUBRIQUE PROCHE-ORIENT SERIE SURYA

  • La rentrée 2013 du Chef des Armées qui lance sa 2ème guerre en 10 mois

    Imprimer

    Le N°1 de la nation française, Chef des Armées engage malgré son opinion publique ultra défavorable, les finances en berne, les objectifs flous, sa guerre perso  dans un proche-orient hyper compliqué, 10 mois après le Mali.

    Et hors des règles du droit international !!

    A-t-il bien mesuré les enjeux notamment?

    Visiblement, il adore jouer au cow-boy et aux indiens, à  la bataille navale.

    Aux fléchettes aussi...              SN

    photo AFP

     

     

     

    hollande,chef de guerre

    censure AFP http://www.marianne.net/L-AFP-retire-une-photo-de-Hollande-l-Elysee-a-t-il-fait-pression_a231751.html

    hollande,chef de guerre

    http://www.lepoint.fr/invites-du-point/philippe-tesson/tesson-hollande-a-presume-de-ses-forces-pour-la-syrie-09-09-2013-1722332_543.php

     

  • Al-Nosra, les jihadistes amis de Hollande et Obama détruisent les croix de Maaloula

    Imprimer

    Le village symbolique du christianisme des origines est aux mains des suppôts d'al-Qaida.

    Ils commencent la destruction. Ils abattent actuellement statues et croix.

    http://www.la-croix.com/Actualite/Monde/Le-village-chretien-de-Maaloula-est-tombe-aux-mains-des-rebelles-2013-09-08-1010286

    Ils vont certainement enlever décapiter quelques prêtres  comme ils l'ont déjà fait...

    Al-Nosra -sectaires extrêmistes -pourront bientôt compter sur l'aide active  de François Hollande et de Barack Obama pour éliminer les minorités qui ne leur conviennent pas dont la chrétienne et installer l'islamisme qui sied bien aux Etats du Golfe,  à la Turquie et à ....l'Otan.

                                                                 SN

    http://www.lavie.fr/actualite/monde/maaloula-un-village-chretien-aux-mains-des-insurges-09-09-2013-43805_5.php

    Les soeurs de Maaloula enlevées

      Le 14 avril 2014 :                      

          http://www.la-croix.com/Actualite/Monde/Syrie-l-armee-reprend-Maaloula-une-equipe-TV-tuee-2014-04-14-1135979
                                  RUBRIQUE PROCHE-ORIENT SERIE SURYA

  • Maaloula, village chrétien qui parle la langue du Christ attaqué par les djihadistes amis de Hollande et Obama

    Imprimer

    Maaloula, ce village chrétien syrien au nord de Damas est symbolique car connu pour parler encore  la langue du maaloua.GIFChrist, l'araméen.

    Dernières minutes. Huit morts aujourd'hui. Le village vient d'être  attaqué par les islamistes du front Al Nosra et autres joyeusetés que soutiennent Barack Obama, Francois Hollande, et les Etats islamistes: Turquie d'Erdogan, Qatar et Arabie Saoudite.

    Récemment des prêtres syriens décapités au grand dam des imams sunnites locaux qui refusaient cet acte ignoble commis contre leurs "frères de peuple". Et qu'ils n'ont pu empêcher: les jihadistes étaient importés. Ils viennent de partout : Libye, Belgique, France, Tunisie, Tchétchénie...

    w.leparisien.fr/faits-divers/coignieres-les-braqueurs-voulaient-financer-leur-jihad-en-syrie-06-09-2013-3112961.php

    Sans commentaire.

    Sylvie Neidinger

     Cette info a  été peu traitée par les médias

    http://www.france24.com/fr/20130905-syrie-al%20nosra-village-chretien-maaloula-attaque-rebelles-islamistes

    http://www.lorientlejour.com/article/831513/des-islamistes-semparent-dune-entree-de-maaloula.html

    http://www.mondialisation.ca/syrie-message-des-habitants-de-maaloula-aux-respectables-membres-du-congres-americain/5348310


                              RUBRIQUE PROCHE-ORIENT SERIE SURYA

  • Syrie: Hollande en posture carrément anti européenne et anti ONU !

    Imprimer

    Le Président de la Commission européenne Herman Van Rompuy vient d'annoncer au G20 de Saint-Pétersbourg qu'il n'y a pas de solution militaire en Syrie fermant les espoirs du Président français de rallier cette instance essentielle.

    Réponse de François Hollande: ce monsieur n'aurait pas été élu et donc sa parole serait de peu de valeur !"Au nom de qui s'exprime Van Rompuy?» interroge-t-on, agacé, dans l'entourage du président. «Il est président du Conseil européen, mais il n'y a pas eu de consultation des dirigeants européens sur la Syrie!»(Figaro)

     

     

    Hallucinant politiquement parlant. François Hollande se moque de l'ONU en exigeant une intervention hors du droit international et maintenant se moque ouvertement, nominativement  du Président de la Commission Européenne ! Du jamais vu diplomatique.

    Sans jamais se poser la question de savoir pourquoi tant de réticences internationales  à une telle aventure punitive.....

    Mais par quel cow-boy d'opérette  est dirigée la France ? Diplomatie de la gâchette et de l'invective. Analyse de courte vue.

    N'est pas Jacques Chirac qui veut.

                                                                                                   Sylvie Neidinger

    http://www.lefigaro.fr/international/2013/09/05/01003-20130905ARTFIG00417-syrie-hollande-lache-par-l-europe-au-g20.php

    http://www.courrierinternational.com/article/2013/09/04/francois-hollande-ce-terminator-a-la-botte-des-americains

                                    RUBRIQUE PROCHE-ORIENT SERIE SURYA

  • La France a l'habitude de bombarder Damas !

    Imprimer

    Le mandat français sur la Syrie a totalement disparu de la mémoire collective des français.

    Ils se souviennent bien de l'Algérie mais pas du tout du pays de Cham, qu'ils ont pourtant colonisé et contribué à découper, réduire, diviser, éliminer en partie au final (sandjak d'Alexandrette)

    Jusqu'aux forces FFI qui lors de  la seconde guerre mondiale se battaient contre les vichystes dans le désert syrien !

    damas 001.jpg

    La mémoire collective syrienne ne l'a pas oublié, elle.

    La France a déjà procédé à des bombardements de Damas par trois fois dans l'histoire.

     

    Période coloniale :mandat français,bombardement,damas

    -18 octobre 1925 bombardement puis incendie. Damas insurgée est bombardée par l’artillerie de l’armée française durant trois jours sur ordre du général Sarrail. On compte près de 1.500 morts. Des monuments historiques de la vieille ville sont réduits en poussière.

    -Mai 1926, la ville de Damas est de nouveau bombardée – cette fois-ci par l’aviation française – provoquant de nouvelles pertes humaines (5.000 morts) et matérielles considérables.

    -29 mai 1945 le ....général De Gaulle donne l’ordre au général Fernand Olive et donc à l’aviation française de bombarder Damas pendant 36 heures d’affilée. Ce, juste après les massacres de Sétif en Algérie. On dénombre 500 morts dont 400 civils et des centaines de blessés.

    Période néo-coloniale :

    -septembre 2013. Engagement de François Hollande à bombarder la Syrie hors de tout mandat de l'ONU.

    Vu localement  par les Damascènes: comme si aujourd'hui, le président français dans un contexte historique ultra chargé, se mettait à  bombarder... Sétif à nouveau.

    Néo-colonialisme pur.

                                                                                                     Sylvie Neidinger

     

    Pourquoi la Syrie met tout en oeuvre dès 1925 pour se débarrasser de l'occupant français  ( wiki Mandat français):"L'insurrection syrienne contre le nouveau pouvoir français naît pendant l'été 1925 dans l'État des Druzes. C'est là que les premières défaites sont infligées à l'armée française. Les Druzes se plaignaient des méthodes trop brutales des Français. Le mandat était d'ailleurs considéré comme trop colonial, trop militaire et trop dépendant des méthodes d'administrations importées d'Afrique du Nord. Cette insurrection menée par Sultan el-Atrach se propagera dans toute la Syrie en quelques mois et deviendra très vite une révolte nationale. Cette révolte voit le ralliement du Parti du peuple, parti politique crée en février 1925 par Abderrahman Chahbandar, Farès al-Khoury et Jamil Mardam Bey."

    En  d' octobre de cette année  nait un mouvement insurgé. La France bombarde Damas en représailles.

     Crédit images Documents historiques d'illustration : "Souvenir du 18 octobre 1925"= carte postale+photo d'époque. Les deux sont  recadrées partiellement car appartenant à une  Collection particulière.

    Compléments :
    http://www.lepoint.fr/chroniqueurs-du-point/francois-guillaume-lorrain/quand-la-france-envahissait-et-bombardait-la-syrie-09-02-2012-1429339_505.php

     http://www.humanite.fr/monde/anne-morelli-la-propagande-de-guerre-est-en-marche-547989

                                          RUBRIQUE PROCHE-ORIENT

     

  • Vers la fin des pleins pouvoirs présidentiels carrément anti-démocratiques ?

    Imprimer

    Enfin la classe politique française sort de sa torpeur sur ce sujet: la faculté  totalement antidémocratique du Président de la république d'engager un conflit quand bon lui semble et sans en rendre compte à personne ! La Constitution le lui permet effectivement.

     La perfide albion cette vieille cousine, vient de donner une leçon magistrale au monde -et au passage aux français-en votant le refus de l'engagement en Syrie, épopée de cow-boy en dehors de toute voie légale.

    François Hollande lance de la manière la pire qui soit deux conflits en moins de 9 mois!

    Avec des relents de néo-colonialisme. Les deux nations en question sont d'anciens pays colonisés par la France: Mali et Syrie. Le tout sans l'aval de l'ONU.

    NAPOLEON PAS MORT

    Effectivement, il peut  venir l'envie, à ce Président, à l'heure du petit déjeuner, d'attaquer un pays. Et alors, rien dans le système politique hexagonale ne peut s'opposer à ce caprice !!!!

    L'article 35 de la Constitution  prévoit que "le gouvernement informe le Parlement de sa décision de faire intervenir les forces armées à l'étranger, au plus tard trois jours après le début de l'intervention", un simple débat qui "n'est suivi d'aucun vote".

    Ne récrivons pas ce qui a été bien expliqué :

    Syrie: de gauche à droite, ils demandent un vote au parlement français

    Des réactions à droite lues dans les Dernières Nouvelles d'Alsace :
    Pour le député UMP Jacques Myard, qui fustige « l’amateurisme » et « l’aventurisme » de François Hollande, « il n’y a qu’une issue : demander au Parlement de rejeter par un vote toute intervention militaire. La démocratie reste la meilleure solution ! »

    « La « politique de la canonnière de François Hollande est aventureuse », renchérit Philippe Meunier, député UMP du Rhône. Christophe Guilloteau, également élu dans le département, ajoute : « Si on met le doigt dans l’engrenage, jusqu’où cela va aller ? »

    Mais aussi à gauche:

     Mélanchon veut un vote et dénonce l'atlantisme de la France

    Excellente synthèse dans Le Parisien Qui décide des interventions militaires française mode d'emploi  Extrait :
    "En , où le chef de l'Etat est aussi le «chef des armées» (article 15 de la Constitution) et le seul «garant de l’indépendance nationale, de l’intégrité du territoire et du respect des traités» (article 5), et où le Premier ministre est «responsable de la Défense nationale» (article 21), c'est l'exécutif qui décide en matière d'intervention militaire et les législateurs n'ont par définition pas vraiment leur mot à dire... sauf en cas d'urgence.

    Lorsque le pays fait face à une menace «grave et immédiate» (ce qui n'est pas le cas dans le cadre de la crise en Syrie), le président a en effet le droit de s'octroyer des «pouvoirs exceptionnels» et de prendre toutes les «mesures exigées par ces circonstances», à condition seulement d'avoir consulté au préalable le Premier ministre, les Présidents des assemblées et le Conseil constitutionnel (article 16). Au bout de trente jours de pouvoirs exceptionnels, les parlementaires ont le droit de saisir le Conseil constitutionnel pour décider de prolonger ces pouvoirs d'un mois supplémentaire, ou de les suspendre. Mais ce genre de situation d'urgence ne s'est pas présenté depuis... 1961, après le putsch d'Alger visant à renverser le général de Gaulle."

    Lorsque la France veut frontalement déclarer la guerre à un Etat ennemi, là aussi, le Parlement doit être consulté. «La déclaration de guerre est autorisée par le Parlement», stipule l'article 35 de la Constitution. Mais là encore, cette situation ne s'est pas présentée depuis... 1940.

    Pour toute autre forme d'intervention militaire, c'est à dire hors cas d'urgence et hors déclaration de guerre à un Etat, les représentants du peuple français sont simplement tenus informés de l'évolution des événements. Les entrées en guerre au XXIème siècle se faisant principalement au sein de coalitions internationales sous mandat de l'ONU ou de l'OTAN, le chef de l'Etat prend sa décision en amont, en vertu de chartes internationales, de résolutions du Conseil de sécurité onusien, et de discussions avec ses alliés. Le président n'est même pas obligé de consulter le Parlement avant d'envoyer ses troupes "

    LA DOCTRINE CHIRAC PRO- LEGALITE NON RESPECTEE PAR HOLLANDE

    Etonnant : ces pleins pouvoirs du numéro 1 sont  habituellement le fait de régimes dictatoriaux  ! De plus l'expédition punitive de François hollande  vient rompre la DOCTRINE CHIRAC DE 2003.

    A noter l'argument de l'ancien Président de l'Assemblée Nationale: selon Bernard Accoyer (UMP), «si François Hollande choisit de rompre avec la doctrine Chirac de 2003 sur l'Irak, c'est-à-dire que les forces françaises ne peuvent être engagées à l'extérieur que dans le cadre d'une opération de l'ONU, alors il doit y avoir un vote parlementaire à l'issue du débat annoncé». Selon l'ancien président de l'Assemblée nationale, ce vote peut désormais se faire grâce à l'article 50-1 de la Constitution introduit par la réforme constitutionnelle de 2008, qui prévoit que le gouvernement peut accepter un vote à l'issue d'un débat, vote qui n'engage pas sa responsabilité."

    Le responsable du PS répond de la pire des façons en traitant de munichois *ceux qui veulent une clarté dans un engagement du pays hors de la  légalité internationale.

    Et les Ministres M Touraine, Sapin etc..de venir ramer devant les médias pour justifier l'injustifiable mais légale position de guerroyer.

    Il serait peut-être temps de modifier la Constitution française pour la rendre démocratique, non?

                                                                                   Sylvie Neidinger


    Extrait de mon commentaire posté le 2 septembre "Au XXIème siècle un homme ne peut décider seul d'une telle politique ( du pire en plus)
    Je prends personnellement le pari que cette expédition est une affaire expédition Suez bis.(non pas GB plus France ) mais USA et France face à une réprobation internationale ...."Sylvie Neidinger

    *Parler d'esprit munichois est scandaleux (Borloo)

    François Hollande seul et piégé

  • 3/4 des français refusent la guerre de Hollande

    Imprimer

    Sondage BVA du jour. Ils refusent en fait ce qui se nomme une expédition punitive, en dehors des règles du droit international.

    2ème guerre en moins d'un an. Folie socialiste.

    Syrie: pays où la France est l'ancien colonisateur. France qui a rangé au placard son indépendance et sa diplomatie intelligente. N'est pas De Gaulle ni Chirac qui veut.

    France qui s'est toute seule vassalisée. Solitaire aux côtés des USA, eux même en expédition mondiale  illégale.

    Va-t-on assister à une sorte d'expédition "Suez" bis ??Où les belligérants ( à l'époque la France et l'Angleterre) se font taper sur les doigts par plus puissants qu'eux. Les prochains jours vont  dire si la puissance US est bloquée par d'autres ( Russie+Chine+Iran+Brics).

    Une chose est certaine, les français en votant Hollande ne savaient pas qu'ils votaient pour un coup de massue fiscal qui  paralyserait  le pays et pour 2 guerres en mois de 9 mois !!! Alors que l'hexagone devait quitter l'Afghanistan....

    "Moi, Président, je " n'avait pas annoncé ce programme fou.

    Attaquer la Syrie ne va qu'ajouter à la confusion locale. Mais cela a le mérite de  démontrer une chose.

    Depuis le 1er jour du conflit en Syrie en février 2011 autour d'un "supposé "printemps arabe" , les  USA + France + Angleterre+ les pays islamiques du golf +Turquie sont à la manoeuvre et installent l'islamisme radical dans ce pays multi-confessionnel qui ne le connaissait pas.

     Seuls les naïfs penseront que l'attaque chimique de Damas- dont on ne sait à ce jour d 'où elle provient, le rapport des inspecteurs étant non disponible- est à l'origine de ce déploiement martial.

    La Syrie est un pays intéressant à découper pour les occidentaux:

    -l'Est pétrolier aux rebelles

    -Israël garde le Golan qu'elle occupe déjà illégalement

    -la Turquie repousse encore ses frontières vers Alep.

    -Et tout ce beau monde, les mains libres pour gérer le gaz off shore trouvé en quantités immenses en Méditerranée  au large de la Syrie, en direction de Chypre.

    - Eliminer un gouvernement lié à la Russie: du pur bonheur pour eux que de déstabiliser ce pays, fragile et entré en guerre civile, avec  toute la logistique occidentale.

    Aide qui jusqu'à présent s'actionnait en secret, en arrière base, en coulisses  derrière les rebelles. Désormais à jeu ouvert.

    Après l'Irak, la Libye : désormais la Syrie à faire entrer en anarchie pour 50 ans. Pour le malheur des populations.

    Diviser le monde arabe pour mieux se servir en matières premières et contrôler la zone.

                                                                                                        Sylvie Neidinger

     

                                                   

                                          RUBRIQUE PROCHE-ORIENT SERIE SURYA

  • François Hollande, Président timbré, avec sa Mariannechenko !

    Imprimer

    L'actuel président joue -dangereusement- avec les symboles fondamentaux.femen,hollande,marianne,timbre,sex-combat,sextiviste,inna shevchenko

    Mine de rien, Monsieur Normal  avec sa petite boîte à outils,  est en plein chantier de démolition de la symbolique républicaine hexagonale, celle qui unit une Nation.

    Précisément François  Hollande a choisi ce 14 juillet 2013, jour où l'Armée française et ses militaires défilent sur les Champs (gros bras virils machos, poilus, musclés qui vous dégainent leur arme en moins de deux) ... pour dévoiler -avec quelle  jubilation dans son regard !- son choix de la nouvelle  Marianne pour un timbre poste: la ...leader ukrainienne  des Femen, Inna Shevchenko !

    LA NOUVELLE MARIANNE: UNE SEXTIVISTE MAMMAIRE UKRAINIENNE

    Pour un résultat philatélique au graphisme BD presque enfantin, un peu années 50, un  visage féminin type Martine écolière devenue par le choix présidentiel une "Martine" sextiviste, militante, toutes voiles dehors.

    Ce timbre, tel le double langage hollandais que l'on est en cours d'observation au fur et à mesure de sa gouvernance...Derrière une apparence  faussement naïve, derrière la "normalitude":  un  combat idéologique implacable et dur.

    [nota : ceux qui le traitent de mou ont bien tort. Aucun mou ne peut arriver à cette fonction suprême! ]

    Ici, une action autour du sexué (appelons un chat, un chat...) c'est à dire autour du lien homme/femme. Mais aussi femme/femme, homme/homme.

    Le charnel, visiblement une préoccupation majeure des socialistes au pouvoir.

    Avec l'idéologie  du genre, le mariage homo, la protection des prostituées, le congé de naissance masculin,  l'école "maternelle" qu'un député femme voulait débaptiser etc.

    Même autour de la bonne vieille philatélie, les socialistes réussissent à créer du  sex-buzz!mariannechenko,femen,hollande,femino-fascisme,sex buzz,philatélie,marianne,timbre,sex-combat,sextiviste,inna shevchenko

    Sur le graphisme du timbre, la dame très gaie, présente une bouche visiblement généreuse, limite botoxée, très ouverte, première de la série historique des  "Marianne" possédant  une telle bouche exagérée.

    Avec une bizarre main mal représentée prête à  caresser le visage. Ou le frapper, on ne sait. Mal dessinée en tous cas.

    Mieux: cette Marianne là  doit selon le Président devenir "modèle pour la jeunesse française"! a-t-il affirmé lors de la présentation à la presse.

    Deux enfants, un garçon et une fille jouent au ballon juste à   l'emplacement de son sein gauche non représenté.

    La bouche gonflée du timbre est  aussi peu élégante que les vrais mamelons "FEMENISTES" qui s'agitent  à tout vent.

            LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE VALORISE LES EXPLOITS MAMMAIRES

    Sortir  un sein à la vue publique, cet  acte politique "majeur"(!)  est donc récompensé par le chef d'Etat français... visiblement impressionné par l'exploit du groupe Agit' Prop' ukrainien.

    Les Femen, ces  femmes violentes  hurlent devant les caméras, corps gribouillés de messages chocs, juste le temps de la photo.

    Un simili courage de.... une minute  en fait, pour beaucoup de retombées médiatiques! Excellent rapport qualité/prix que d'agiter quelques organes lactifères mobiles à la face de la bise....

    LES FEMENISTES PROFONDEMENT ANTI-FEMINISTES

    Surprise de  cet honneur inouï -présidentiel !- qui lui est rendu, Inna, la provocatrice   ukrainienne a répondu par une phrase historique twittée que désormais la République française devra graver  sur les frontons de tous les bâtiments officiels hexagonaux:   "Femen est sur les timbres français. Désormais, tous les homophobes, extrémistes, fascistes, devront me lécher les fesses  quand ils voudront poster une lettre" ( dans certaines versions de la sentence rapportée, on lit "le cul")

    mariannechenko,femen,hollande,femino-fascisme,sex buzz,philatélie,marianne,timbre,sex-combat,sextiviste,inna shevchenko

    A ce stade, cette Marianne nouveau genre est conforme aux attendus de la part d'une sextiviste.

    Celui qui est bien LE responsable de cet incroyable  fiasco: François Hollande désormais Président Timbré.

    On le savait plaisantin. Cela correspond-il en fait à son type d'humour...noir sinon machiavélique?

    Dans le même genre,  il impose aux couples français de se marier en mairie devant sa photo: celle d'un célibataire. Humour grinçant ? Question:  qui rit, en fait?

    LA FRANCE SOCIALISTE VALORISE  LES FEMEN

    Le pendouillage institutionnel a d'ailleurs démarré très tôt  avec la photo officielle du quinquennat: le fameux  cliché présidentiel Depardon  raté à plusieurs égards puisque à la fois les mains  du président se perdent dans l'espace  et  les drapeaux français pendouillent aux fenêtres de l'Elysée comme de vulgaires carpettes au soleil.

    Désormais, comme de vulgaires... appendices "féménistes"?

    Les socialistes français, à commencer par le président  Hollande qui a validé,  portent une analyse positive sur le groupe Femen.

    Le statut de réfugiée politique (du mamelon ? ) a bien été accordée à la dite-dame par les Autorités françaises. Et leur "centre mondial" installé à Paris, au Lavoir financé sur des subventions...publiques !!!!!

    Or les Femen sont à l'opposé du  féminisme Car elles instrumentalisent le corps de la femme en l'utilisant à des fins médiatiques.

    Un blogueur parle à juste titre d'un fémino-fascisme, et signale -à vérifier- que l'égérie de la mamelle aurait  des ennuis avec la justice de son pays, l'Ukraine.

    Rokhaya Diallo (chaine LCP Assemblée nationale ) s'insurge à juste titre contre le racisme ouvertement prôné par ces Femen.

    CE NE SONT PAS LES LYCEENS QUI ONT CHOISI CETTE FEMEN !

    Le silence politique en France est total, cette semaine  face à des propos récents twittés, carrément illégaux, de cette ukranienne, Irina, que la République a couronnée  "Mariannechenko 1ère",  vis à vis des lois républicaines.

    La leader vient de twitter des messages racistes et gravement islamophobes.

    Silence assourdissant de ses soutiens politiques français au gouvernement.

    Surtout,  les  (Ir)responsables politiques  qui ont choisi  le  graphiste Olivier Ciappa  (un  total inconnu)   viennent aujourd'hui se défausser en affirmant que des lycéens, mineurs, sont à l'origine du choix du contenu du timbre national !

    Maintenant que l'affaire vire au vinaigre....

    Le dessinateur sorti du néant se répand actuellement dans les médias avec ce point de vue. Il aurait lui choisi les Femen. Les lycéens auraient validé...

    Cela se passe comme cela, aujourd'hui en France: un inconnu vient imposer au pays une Marianne ukrainienne sur timbre national en accord avec des ados qui choisissent ....Peu crédible.

    Voire, une dé-responsabilisation totale des politiques suite à l'affaire des timbres !

    Au contraire, ce gouvernement hollande fut très impliqué en amont. Shevchenko a bien obtenu l'asile politique en France sous statut de réfugiée (... réfugiée du mamelon !

    Et dans la foulée  obtenu l'autorisation d'installer en France le premier camp d'entrainement mondial du groupuscule.

    Pour  en fait  s'entrainer à sauter mi-nues sur des voitures officielles en hurlant.

     François Hollande applaudit, cautionne puisqu'il vient, au delà des autorisations de séjour, d'introduire le symbole Femen  dans l'histoire de la France.

    Sa Mariannechenko, la vraie, est d'ailleurs visible en  nu intégral sur twitter.

    Chacun désormais, en collant un timbre officiel, celui de la série Marianne -démarrée il y a un siècle et demi  en 1849- va donc "lécher symboliquement  les fesses de cette dame  adepte du sex-combat", comme elle le dit elle-même.

    Quelle honneur la République accorde-t-elle à cette agitée raciste ukrainienne en la choisissant comme symbole national ? Du jamais vu.

    Sur cette affaire, le Président est décidément complètement... timbré. Lettre prioritaire.

                                                                                         Sylvie Neidinger

     

    Post: Nicolas Sarkozy voulait lui,  relancer une histoire de France recomposée, idéologique,   autour de figures symboliques de base telle Jeanne d'arc. Ce, au grand dam des historiens qui ont pétitionné à l'époque. François Hollande dans l'autre sens démolit des pans du coeur de la symbolique politique nationale. Question: il s'arrête quand le cauchemar de cette récupération de ce qui fait le  "ciment républicain" par les hommes politiques en place, au gré de leurs lubies et de leurs lobbies????

    Mais de quel droit  instrumentalise-t-on ainsi  ces symboles  communs ??? SN

     *photo capture d'écran François Mori / AP

    .lepoint.fr/societe/la-nouvelle-marianne-en-partie-inspiree-d-une-femen-15-07-2013

    6 mois après le timbre Femen pose toujours problème lire

    L'insupportable-impunité des-femen

    crédits images/capture d'écrans sites web