Visiter- Musées-Patrimoine - Page 2

  • Blog Live #museomix n°3-Flasher, choisir, agir

    Imprimer

    Visite terminée, l'expérimentation commence au Lab.museomix,mah,geneve,museomixleman

    Présentations des  muséomixeurs, plusieurs profils réunis dont les  facilitateurs, les  ingénieux (fab lab et magasin),les sages,les experts,la com, les organisateurs etc.

    Chacun bien à sa tache signe d'une préparation certaine en amont.

    Ici le guide du participant pour mieux comprendre le concept. Ce guide genevois est fort bien fait, très clair vu la complexité de l'évènement croisé !

    Ensuite les " flashes": les participants jettent leurs idées sur les  post it colorés et les rangent dans les six cases à thèmes initialement prévues.

    museomix,mah,geneve,museomixlemanEnsuite, ils se positionnent pour travailler sur leur choix  trois jours durant.

    Curieusement la proposition n° 5 " le musée  lieu de vie de l'extérieur à l'intérieur" n'a pas trouvé preneur.

    Trop vague? Quel prototype produire dimanche sur ce thème? Cela n'a pas plu.museomix,mah,geneve,museomixleman

    Liberté absolue des choix.

    museomix,mah,geneve,museomixlemanDeux équipes se sont finalement positionnées sur le thème n°1 "créer du lien, de l'individu à l'encyclopédisme "

    C'est parti !

                                                     Sylvie Neidinger

     

     

     Blog-Série n°9  Blog Live #museomixleman du #BlogNeidinger:

    1-Muséomixez !

    2-Blog Live #museomix n°1- Le gong retentit !

    3-Blog Live#museomix n°2-Incontournable visite initiale du MAH

    4-Blog Live #museomix n°3-Flasher, choisir, agir

    5-Blog Live #museomixleman n°4- International: six musées connectés

    6-Blog Live #museomixleman n°5- Métier: facilitateur...graphique

    7-Blog Live #museomix n°6- Muséomixture geek !

    8-Blog Live #museomix n°7- Dimanche 15 H Les prototypes sont prêts !

     9-Blog Live #museomix n°8- People make museum: les fondateurs

    10-Blog Live #museomix n°9 Stéphanie Bacquere, un des fondateurs

    11-Première expérimentation de Live blogging: nouvelle rubrique


  • MUSEOMIXEZ!

    Imprimer

     Aujourd’hui, première édition de Museomix en Suisse et grande première à Genève.museomix.GIF

    Le Musée de l’Art et de l’Histoire participe  avec l’association Museomix Léman à cette expérimentation transnationale, initiée en 2011.

    Six musées vont vivre la même expérience, dans la même temporalité, en Suisse, Grande-Bretagne, au Canada, en France.

     Durant trois jours   des  expérimentations/réflexions muséales seront menées avec six équipes de  volontaires bénévoles. Pour:

     1) créer du lien individu/encyclopédisme

     2) une immersion  "ressentie" du musée

     3) lien entre Grande histoire et histoires persos

    4) la visite «  à la carte »

     5) échange intérieur, extérieur,

    6) le musée dans la Cité

     Un véritable brainstorming culturel.

    @MAHGENEVE   @MUSEOMIXLEMAN

     

    museo mix.GIFIl y a longtemps que «l’espace musée » n’est plus un cabinet de curiosité amélioré, riche  des « objets trésors » et magnifié par des visites, conférences et publications associées.

     Tout Musée participe désormais à la révolution web 2.O qui se joue sous nos yeux, plus forte que la révolution de l’imprimerie et dont on ne sait où elle va mener.

     LE MUSEE  HUITRE COMME LABORATOIRE VIVANT

     Et pas seulement.

    Comment basiquement  ouvrir cette « boîte hermétique » car évidemment très sécurisée antivol et anti dégradation    à l’extérieur ?

    A quel degré le  Musée-Huitre doit il ouvrir ses deux coquilles ? Comment doit-il filtrer ses échanges avec l’extérieur, et avaler l'eau de mer ?

     Réflexion générale générale et...  particulière  aujourd'hui  au MAH, ouvert au public depuis 104 ans. Cette institution genevoise forte de quatre siècles d’érudition, de sa  collection de 650 000 objets, très variés.

    Miséomixer?

    La participation de bénévoles externes issus  de  métiers différents est féconde.

    Trois jours de cogitation, co-création.  Quitter son rôle de visiteur-spectateur pour réfléchir. Bricoleurs et « hackerspaces » électroniciens, informaticiens bienvenus !

     En partage,  témoignages, films ou tweets.

     Tout ceci fonctionne selon le principe de l’énergie en valeur ajoutée: l’énergie produite par les divers groupes en ateliers sera nettement supérieure à la somme des énergies individuelles.

     La cuisine produite sera livrée au grand public dimanche 9 novembre à 16 heures.

    Ultérieurement tout servira à concevoir  le  futur  Musée d'Art et d' Histoire   fermé en 2016, renové, puis agrandi dans une architecture nouvelle.

    Un futur Pôle  Genève Culture.

                                                                Sylvie Neidinger

     

     

     Série Blog Live #museomixleman du blog Neidinger:

    1-Muséomixez !

    2-Blog Live #museomix n°1- Le gong retentit !

    3-Blog Live#museomix n°2-Incontournable visite initiale du MAH

    4-Blog Live #museomix n°3-Flasher, choisir, agir

    5-Blog Live #museomixleman n°4- International: six musées connectés

    6-Blog Live #museomixleman n°5- Métier: facilitateur...graphique

    7-Blog Live #museomix n°6- Muséomixture geek !

    8-Blog Live #museomix n°7- Dimanche 15 H Les prototypes sont prêts !

     9-Blog Live #museomix n°8- People make museum: les fondateurs

    10-Blog Live #museomix n°9 Stéphanie Bacquere, un des fondateurs

    11-Première expérimentation de Live blogging: nouvelle rubrique

  • Romuald Hazoumè: artiste africain vraiment... bidon

    Imprimer

    Romuald Hazoumè, célèbre sculpteur béninois s'était déplacé à Genève pour l'expo Ici l'Afrique / Here Africa, le 7 mai 2014 dernier à Penthes.P1130519.JPG

    Intéressant personnage, le seul de tous les artistes présents a avoir choisi le vêtement traditionnel.

    Intéressant pour son Art  évidemment.

    Plein d'humour en plus, si l'on compare son couvre-chef et l'une de ses oeuvres accrochées.

    Le peintre-sculpteur Azoumé  présente  des similitudes certaines avec le mode de création d'un certain...Picasso [objet lui, d'actualité culturelle parisienne avec  la réouverture du musée Picasso prise ici - aparté-  sous l'angle de la respectable et malmenée Anne Baldassari... ] 

    Comparaison-raison avec  Picasso et  sa "Tête de  taureau" fabriquée en 1942 en réunissant simplement une selle et un guidon de vélo.

    Deux objets basiques rapprochés. Idem pour le béninois qui associe un basique bidon et un ski par exemple.

    Dans les deux cas, même démarche de rapprocher deux rebuts de poubelle pour composer une oeuvre d'art. Subversion partagée.

    Dans les deux cas, un rendu saisissant. Mais au final un résultat  ... fort différent. Explications.

    romuald hazoumè,sculpteur,ici l'afrique,here africa,art for the world

     

    romuald hazoumè,penthes,baldassari,sculpteur,ici l'afrique,here africa,art for the world

    PICASSO dans sa démarche- ce que démontre la "Tête de taureau"-  se débarrasse de  l'histoire de l'art occidentale qu'il porte en lui  en passant de la peinture figurative à la ligne minimale. Un anti-académisme notoire. Son animal aurait une fonctionnalité, il serait classé dans la catégorie "design".

    Le célèbrissime "Minotaure espagnol" artiste démiurge  est en recherche de  la  ligne la plus épurée, simple, conceptuelle possible. Froide même. Le minimum qu'il  fallait pour construire un taureau. Processus de "dés-académisation" pour  toucher à un essentiel.

                                           ESSENTIELS BIDONS

    R. HAZOUME donne, lui  dans l'essence de l'essentiel. Surtout, ses bidons africains ne sont pas silencieux, ne tiennent pas en place!  Ses bidons "tamtament", clament,  s'agitent, bougent.

    A Genève, ils skient même!

    -bidons par millions.

    -bidons masques qui abritent et bruissent des âmes des ancêtres (notamment Yoruba)

    -bidons de l'histoire culturelle de l'Afrique qui a complètement influencé le continent des surréalistes et autres Picasso. Avec eux, l'Europe  entre dans son Art Moderne.

    romuald hazoumè,penthes,baldassari,sculpteur,ici l'afrique,here africa,art for the world

    -bidons ethnographiques, images des vrais masques africains anciens désormais collectés,  muséifiés, raréfiés, souvenirs d'une Afrique mythique.

    -bidons vaudous très puissants. Incantations. Sacrifice du sang du coq. Papa Legba, Ioa, Iwa. Rites. Inaccessible Mawu.

    -bidons ethno' comme les masques nouvellement montrés au nouveau MEG (Genève) cette semaine.

    -bidons masques exilés qui s'ennuient, loin de leurs foules adorées, archivés  dans les musées occidentaux, hygrométrisés, frisquets. Loin de leur Afrique natale. Le Musée Branly,  bien gentil, bien "architecté'" mais un peu juste côté température pour le bidon de base ...comparé à la moiteur de Cotonou évidemment.

    -bidons nostalgie des odeurs et couleurs, bruits de la place du marché au coeur d'Afrique City.

    -bidons issus du pétrole (Nigeria voisin...) en plastique.

    -bidons du trafic d'essence, notamment à Porto Novo, ville natale de l'artiste.

    -bidons explosifs si on jette son mégot  dans le carburant par inadvertance.

    -bidons déjà explosés, irrécupérables.romuald hazoumè,meg,anne baldassari,royaume du dahomey,vaudou,esclavage,traite négriere,art contemporain,genève,penthes,met,bénin,afrique,porto novo,essence,artiste africain,sculpteur,picasso,british museum,musée du quai branly,ong bpo,baldassari,ici l'afrique,here africa,art for the world

    -bidons masqués, en combi, inquiétants," ébolisés"ou Ebola'isés" microbisés, médicalisés. Diabolisés aussi, rejetés. Comme la peste.

    -bidons anti-douanier, le métier du père de l'artiste qui aurait aimé  voir son fils chasser  fraude et fraudeurs tout comme lui.

    -bidons poubelles qui hantent, inondent, salissent les rues, les champs. Problème majeur de pollution sur le continent africain. Et pas seulement. Partout.

    -bidons récup' et débrouille.

    -bidons logistiques qui vont de pair avec une bicyclette, une petite moto, une pirogue, un bus. Ils se promènent.

    -bidons musicaux si on leur tape dessus.

    -bidons contenants universels. De tout: du riz à l'essence. De l'air aussi.

    -bidons sociologiques: usités par les plus pauvres, surtout.romuald hazoumè,meg,anne baldassari,royaume du dahomey,vaudou,esclavage,traite négriere,art contemporain,genève,penthes,met,bénin,afrique,porto novo,essence,artiste africain,sculpteur,picasso,british museum,musée du quai branly,ong bpo,baldassari,ici l'afrique,here africa,art for the world

    -bidons bagages sur les camions, les embarcations et les toits des bus surchargés.

    -bidons politiques des revendications de justice.

    -bidons-ONG  de la Solidarité Béninoise pour l'Occident en Péril créé spécialement  par Hazoumè, le provocateur, pour venir en aide aux populations pauvres de France ou des USA, type Nouvelle-Orléans! Bouches ouvertes pour de petits billets bienvenus à remettre par l'artiste aux Ambassades concernées. Rire.

    -bidons-ONG, parfois bidons elles aussi...

    -bidons sculptures artistiques de Romuald Hazoumè.

    -bidons Art et ADN: aucun ne ressemble à l'autre dans les mains du créateur.

    -bidons transportés/ déportés. Trajet direct vodoun:  ancien Royaume Dahomey/Haïti. Aller simple sans billet retour. Estimation: 20% de la déportation liée à la Traite sont  en provenance du Dahomey,  terre "hazouméenne".

    -bidons vodoun: les Esprits participent aussi au voyage avec un billet aller simple.

    -bidons grisgris.

    romuald hazoumè,royaume du dahomey,vaudou,esclavage,traite négriere,art contemporain,genève,penthes,met,bénin,afrique,porto novo,essence,artiste africain,sculpteur,picasso,british museum,musée du quai branly,ong bpo,baldassari,ici l'afrique,here africa,art for the world

    -bidons gris.  Prisonniers indifférenciés tous de couleur sombre. Utiles. Utilitaires. Marchandises humaines à forte valeur ajoutée si elles atteignent l'une des côtes de la longue Amérique.

    -bidons esclaves, prisonniers de "cales navigantes", rangés comme des sardines (304 exactement) comme dans l'oeuvre La bouche du  Roi.

    -bidons sans voix. Bouche cousue.

    -bidons en cours d'esclavagisation: plus de nom, plus de visage, plus de cheveux. Inertes. Plus d'âme.

    -bidons  solides à toutes épreuves. Au transport. Aux coups. Aux privations. Aux maladies. Aux angoisses.

    -bidons en opération de dés-humanisation.

    -bidons de familles séparées jamais réunies.

    -bidons humains vendus au litre ou au mètre cube selon le négociant. Bon poids. Belles dents. Belle bête.romuald hazoumè,meg,anne baldassari,royaume du dahomey,vaudou,esclavage,traite négriere,art contemporain,genève,penthes,met,bénin,afrique,porto novo,essence,artiste africain,sculpteur,picasso,british museum,musée du quai branly,ong bpo,baldassari,ici l'afrique,here africa,art for the world

    -bidons crânes  couleur ivoire, tous de même couleur une fois lessivés par la  grande nettoyeuse. Qu'elle se nomme mer (médit') ou océan (atlant').

    -bidons négoce. Du verbe négocier "discuter pour parvenir à un accord/monnayer un objet"

    -bidons pour  négrier. Bidons qui négrient.  Du verbe "négrier", néologisme certes que j'invente ici. Mais je vous garantis, ce verbe existe depuis longtemps! Tu négries, il négrie, nous négrions, vous négriez,  ils négrient. Ce terme est lié au précédent "négocier". Négoce d'os, de chairs et de sang, de force motrice.

    -bidons de l'humain rendu objet.

    -bidons de l'humain rendu carburant. Exploitation de sa force motrice mécanique. Mais pas forcément dédiée au transport. Pour cela il y a les mulets et les baudets. Quoi que l'esclave est aussi très bon cheval.

    -bidons négriers qui ont grillé les vies par tous les bouts.

    -bidons JB: Jolies Bidonnes. Belles reproductrices. Belles bêtes. Belles formes. Egalement nommées bidonnes PP:  Plastique Parfaite.

    -bidons inutiles jetés par dessus bord.

    -bidons mourants qui étaient poussière et ne redeviennent pas poussière. Mais déchets plastiques  d'océan, bouffés par les requins.

    -bidons marrons. Pas la couleur: le marronage, la fuite libératoire.

    -bidons Toussaint Louverture,  Aimé Césaire, Franz Fanon. La révolte et le cri de la révolte. Bidon Haiti.

    -bidons "rendez lui ses poupées noires"!

    -bidons noirs de sombre négritude enfin retrouvée.

    -bidons qui se font des cheveux.


    -bidons dits de "secours au secours" : le bidon nommé "t'es solide, tu survis" est optimiste, il flotte. Celui nommé. "T'es faible, tu crèves" est pessimiste, il coule. Phénomène de flottaison  valable encore en 2014.

    -bidons poussée d'Archimède.

    -bidons géométriques de l'Afrique d'Est à Ouest qui se précipite au Nord.

    -bidons  Méditerranée qui coulent au large de la Libye et près de Lampedusa, dans des embarcations trop petites que les sinistres passeurs  sabordent. Jeunes hommes dans leur plein avenir, femmes et enfants et bébés compris.

    -bidons des galeries d'art, cotés, à la valeur certaine, dispatchés aux quatre coins de la planète

    -bidons définitivement genevois installés au Musée de la Croix-Rouge.

    romuald hazoumè,meg,anne baldassari,royaume du dahomey,vaudou,esclavage,traite négriere,art contemporain,genève,penthes,met,bénin,afrique,porto novo,essence,artiste africain,sculpteur,picasso,british museum,musée du quai branly,ong bpo,baldassari,ici l'afrique,here africa,art for the world

    -bidons-pierre philosophale, alchimie qui transforment le plastique en or, en livres sterling, euros ou dollars.

    -bidons magiques.

    -bidons sans papiers.

    -bidons en règle avec les papiers, les passeports, les visas. Eux  voyagent, partent prendre l'air en Europe, au Brésil...

    -bidons de l'injustice dans l'usage du vocabulaire. Il y a ceux qui sont autorisés à conjuguer le verbe "voyager", souvent en avion et destiné aux happy-few, ceux qui se contentent du verbe "quitter"ou "émigrer". En général, ce verbe  se décline avec le vocabulaire suivant: "galérer" "pour survivre" "pour tenter sa chance'. En réalité pour tenter sa malchance...

    -bidons-frustration de celui qui reste sur place en Afrique et croit avoir échappé à son destin miraculeux supposé hors sol natal. Alors que la Sagesse et le réalisme  dictent de ne pas perdre patrie. De savoir rester soi-même.

    -bidons chevelus, moustachus, paumés, fiers, bigleux, idiots, malins, rieurs, tristes, pas toujours polis, skieurs, hâbleurs...de  Hazoumè.romuald hazoumè,british museum,musée du quai branly,ong bpo,penthes,baldassari,sculpteur,ici l'afrique,here africa,art for the world

    -bidons futurs pas encore fabriqués et qui croiseront - pour leur bonheur- l'artiste béninois et finiront dans le luxe des galeries de New-york, Londres ou Rio.

    -bidons-cabotins   qui termineront leur carrière d'acteurs, retraite et vie éternelle dans les musées type  British Museum ou Branly ou MET.

    -bidons imbuvables à l'ego surdimensionné. Ils côtoient du beau linge qui leur rend visite dans les expos, les admirent sous toutes les coutures, un verre de champ' à la main. Ils  prennent la grosse tête, ces pauvres plastiques de Porto-Novo sauvés de leur déchéance certaine par un certain Romuald Hazoumè. Ils en  gonflent même d'orgueil. Boursouflés.

    -bidons cultures du monde

    -bidons qui se bidonnent à voir toutes ces têtes humaines défiler devant leurs yeux lors des expos.

    -bidons-mains d'hommes ou de femmes. Organes de préhension  de ceux qui les touchent, les soulèvent. Un bidon sans une main, c'est comme Genève sans le lac ou l'artiste sans couvre-chef...

    -bidons emplis...d'Afrique en mouvement.

    -bidons de subversion.

    -bidons urbains de bidonvilles

    -bidons-bouche qui ont... beaucoup, à dire. Beaucoup.

                               Sylvie  Neidinger

     

     

    BIOGRAPHIE DE L'ARTISTE ROMUALD AZOUME,  "MAITRE D'ART CONTEMPORAIN  EN DISCOURS POLITIQUE"

    romuald hazoumè,ong bpo,penthes,baldassari,sculpteur,ici l'afrique,here africa,art for the worldSa biographie trouvée dans un excellent  article de Pierre Cherruau (2008 modifié en  2010) montre combien Romuald Hazoumé possède un esprit de contradiction à la base.

    Quand tout le monde apprend l'anglais, il choisit l'allemand. Il quitte ses études pour parcourir au ras du sol, son pays de village en village avec deux amies allemandes...à bicyclette.

    "Mes parents me prenaient pour un malade. Ils ne comprenaient pas pourquoi je voulais me lancer dans l'art" a-t-il confié. Il a fait le bon choix visiblement! 

    Sa carrière internationale  est lancée en 1989 lorsque un certain David Bowie lui achète trois masques bidons à 2000 dollars l'unité.

    Révolutionnaire "pour un africain" telle que le véhicule, alors  l'image un peu déniée  de l'artiste local. 

    Personne du grand continent n'avait  encore percé à ce niveau de chouchou des grandes galeries avant lui.

    SA LUTTE PAR LA VOIE ARTISTIQUE CONTRE l'AFRO-PESSIMISME

    L'art de transformer le plastique en création contemporaine certes. Et surtout, avec cet homme émerge une conscience artistique africaine très sûre d'elle.

    Il participe à l'ouverture en 2006 du Musée Branly avec son installation" la bouche du roi" (le British Museum achètera  cette oeuvre bateau)

    Sa bouche à lui n'hésite pas à une dénonciation  toujours contemporaine:

    " La bouche du roi, c’est l’estuaire du fleuve Mono. Là où les Portugais venaient acheter leurs esclaves. Si j’utilise des éléments modernes pour parler du thème de l’esclavage, c’est parce que je pense que cela reste un problème très actuel. Aujourd’hui, il y a des esclaves modernes avec la mondialisation sauvage. Pas simplement en Afrique. Quand je vais à Londres, je vois tous ces Polonais paumés qui ont dû  leur pays pour des raisons économiquesromuald hazoumè,penthes,baldassari,sculpteur,ici l'afrique,here africa,art for the world

    Toujours très politique et indigné, le personnage. A Genève lors de la conférence de presse, il s'est aventuré sur ce terrain: le comparatif entre les pays à bidon et ceux aux 4X4. La critique des dirigeants africains qui ne développement pas leurs pays et cachent leurs avoirs dans les zones à banques...


                  UN  JUDOKA EN ACTION POLITIQUE: SON ONG, BPO

     Ne pas oublier son côté combat version  judoka car il fut sélectionné aux jeux Olympiques pour ce sport. C'est à dire qu'il possède à la perfection l'art et la manière d'utiliser la force de l'autre à son profit. Ajimé. Maté.

    En l'occurrence, savoir  inverser l'image "négativée"de l'artiste africain. Confère :  l'ONG Solidarité Béninoise pour l'Occident en péril  qu'il fonde avec grand sourire pour récolter des  fonds au Bénin et les remettre aux ambassades de France et  des USA !

    Une façon de dire avec un humour redoutable combien l'image misérabiliste d'une Afrique pauvre le  dérange :

     “L’aide occidentale est souvent l’expression d’une forme d’arrogance vis-à-vis de l’Afrique. Comme si nous étions les seuls à avoir des pauvres. Les événements de la Nouvelle-Orléans ont montré au monde entier que la pauvreté pouvait être terrible aux États-Uniallons remettre l’argent aux ambassadeurs de France et des Etats-Unis”, propose-t-il, un sourire aux lèvres. Au-delà de la plaisanterie, alors qu’en Afrique, hors les situations de guerre, on ne vit pas si mal. L’ Africain a toujours un toit et une famille.”  Hazoumé veut rompre avec l’“afropessimisme” : “J’essaie de faire entendre ce message : si on reste chez nous, on peut réussir. J’y crois, mais je le fais aussi parce que je suis bien obligé de dire ça pour calmer la frustration des jeunes qui n’ont plus le droit de quitter le continent. Aujourd’hui, si tu n’es pas un artiste ou un sportif célèbre, tu ne peux plus sortir de ce continent.”(citation article  le Monde)


    Pour lutter contre l'arrogance, la condescendance toujours existantes Romuald Azoumè se devait d'être dans le système.

    La place d'Hazoumè dans l'Art Africain est unique et irremplaçable.

    Bouche des bouches, bouche du Roi Artiste.

    C'est bien parce qu'il est magnifiquement accueilli en Occident, qu'il se vend cher, parce qu'il "joue le jeu",  des codes, des cotations d'un artiste contemporain complètement "galérisé " que Romuald Azoumè peut se permettre de renvoyer ...le bidon.

                                                                              SN 

     

                                                                               

     

    romuald hazoumè,meg,anne baldassari,royaume du dahomey,vaudou,esclavage,traite négriere,art contemporain,genève,penthes,met,bénin,afrique,porto novo,essence,artiste africain,sculpteur,picasso,british museum,musée du quai branly,ong bpo,baldassari,ici l'afrique,here africa,art for the worldA quand l'expo masques anciens traditionnels /masques Hazoumé?

    Ici masque visible Musée Quai Branly

     

                                                

     

     

     

     

    Blog Série n°8 "Ici l'Afrique"ou " Here Africa" sur #BlogNeidinger

    1-Ici l'Afrique sur Léman. Que reste-t-il après l'expo?

    2-Romuald Azoumè. Artiste africain vraiment bidon

    Pour info marché des masques anciens en Afrique pillée

              romuald hazoumè,meg,anne baldassari,royaume du dahomey,vaudou,esclavage,traite négriere,art contemporain,genève,penthes,met,bénin,afrique,porto novo,essence,artiste africain,sculpteur,picasso,british museum,musée du quai branly,ong bpo,baldassari,ici l'afrique,here africa,art for the world            

     

    Crédit images © Neidinger .  Tête de Taureau/Picasso : capture copie d'écran site web en lien.Pour images de bidons : capture sites web

     

     

     

     

  • MEG, à 18H: ouverture-inauguration du nouveau Musée d'Ethnographie de Genève

    Imprimer

    Jour de fête ....culturelle à Genève. Ce n'est pas tous les jours que l'on inaugure  un nouvel espace dédié à la culture! Le  soleil est de la partie ce 31 octobre, au ciel bleu azur.

    Neuf dans tous les sens du terme puisque livré dans le bel emballage d'un nouveau bâtiment construit à propos. inauguration,meg,musée ethnographique de geneve

    Musée d'ethnographie de Genève

    Boulevard Carl-Vogt 65-67, Plainpalais


     

    Totem, le magazine MEG présente les festivités spécifiques des 3 jours à venir  (pdf en lien sur le site Meg)

    PERFORMANCE FACEBOX

    Le programme est varié.

    Musical avec  Gypsy sound system, la Big Drum du "Commando Percu", Fafapunk, Souleyman)..

    Des contes, les collections permanentes.

    Les expos dont celle  d'une tombe royale péruvienne de la culture Mochica ou Moché, le Ciné de poche dans la Bibliothèque Marie Madeleine Lancoux pour visionner les films de la collection  MEG, les Archives Internationales de la Musique Populaire AIMP, le jardin pour la détente en plein air...

    Et tout le reste car un  musée moderne est en réalité une déclinaison !

    "vous n'imaginez pas tout ce qu'il est possible de faire au MEG" indique  le doc.

    L'ethno, cette science de l'homme dans son comportement,  aux croisées de la sociologie, de l'histoire des productions humaines artisanales, artistiques...  s'intéresse aux expressions vivantes culturelles.

    En fête aujourd'hui à Genève,  l'ethnologie n'oublie pas les Réseaux Sociaux, ces nouveaux outils numériques qui engendrent des néo-comportements sociétaux et communautaires.

                                           Selfisez-vous  dans la FACEBOX !

    Une performance est programmée, à 18h30. L'artiste Djeff invite le public à poser dans une cabine photomaton, au centre de la scène. Le dernier photographié se verra "selfisé" en compagnie de parfaits inconnus.

    Avec Djeff: le "Face"de book "(ici de box..) dans toute la splendeur des sel"Fies" des" Faces" ou visages. Visage: notre rapport à l'autre !

    Totem indique en page 30 :" cette image inscrit le nouvel utilisateur au centre d'un réseau aléatoire, reflet des rencontres possibles mais virtuelles qui rappelle dans le contexte de l'inauguration du MEG que le dialogue des cultures fût-il virtuel commence ici et maintenant. "

    Maintenant, c'est aujourd'hui à 18 heures !

                                                                                              Sylvie Neidinger

  • Vélo maso

    Imprimer

    Désolée pour le caractère perso de la note mais la thématique est générale.

    Hier 29 je me rendais vers un "boutduborddulac" qui m'était inconnu, celui d'Yvoire pour la très intéressante expo Défilé alpin Mode et Montagne du XIXème à nos jours juste avant qu'elle ne ferme au 31 octobre.

    En mode écolo-économique-développement durable. Donc programme: train+vélo (en tout état de cause, les transports publics pour se rendre à Yvoire sont presque inexistants)

    Sur mappy: arriver en gare de Perrignier, traverser une forêt, arriver à Sciez puis longer le lac aux eaux sublimes du côté d'un rivage au nom imprononçable Excenevex puis Domaine la Rovorée (Yvoire).

    Une quinzaine de kms, trente aller retour: jouable.

    Y aller ou pas?

    La dernière  fois que j'avais roulé sur une départementale en bicyclette remonte à l'adolescence, un bail...Choix d'essayer à nouveau.

    Problème: le trajet réel  fut  immédiatement inquiétant. Sur ces routes souvent larges et droites, donc magnifiques, les véhicules roulent à la vitesse autorisée souvent 90km /h.

    Voitures et camions,  surtout si rien ne vient  en face, doublent donc à cette vitesse juste en se déportant  un peu à gauche.

    Et frôlent le cycliste  à un mètre à peine ...à 90 km/h, voire moins (80,70..) s'ils sont prudents. Mais cela fait encore beaucoup.

                                                  ROULETTE RUSSE

    Quelle inquiétude d'entendre arriver un engin mobile et de se dire à chaque fois: j'espère que le conducteur est bien là, qu'il ne regarde pas sur sa gauche ou son portable.

    Tension...alors que la route était bucolique: arbres et champs puis sublimes vues sur le lac.

    Sentiment de mettre sa propre sécurité dans les mains d'inconnus dont on ne peut préjuger du comportement. Roulette russe.

    La cycliste que j'étais se tenait le plus à droite possible sans embardée évidemment dans la stricte attitude du "partage de route" et sans atteinte au code de la route.

    Bien à la droite de la chaussée également  en pleine  ville à Sciez. Pourtant dans cette agglomération, une automobiliste (une "furieuse" au sens hoolywoodien du terme des Furious, à la "orange mécanique") descend sa vitre et hurle que je dois rouler sur le ...trottoir. Sympa! L'idéal évidemment est la piste cyclable quand elle existe.

    Sur ce trajet de bord de Léman, je traverse par deux fois des chantiers routiers, des travaux en cours dont les panneaux annoncent  des aménagements d'une  vélo route que le département 74 t les collectivités locales mettent en place.

    vélo,vélo maso,cyclisme,cg74,rhône,danger,sciez,excenex,chemin de halage,léman,route,véloroute du sud léman  Enfin à destination, je fais part aux chargées d'accueil du lieu culturel La Rovorée de cette difficulté vécue  à avoir "testé" le mode de transport vélo sur route normale.

    Par le plus grand des hasards,  arrive sur ces lieux une employée, visiblement en  retard. " Il vient d'y avoir un gravissime accident, dit-elle- vélo,cyclisme,danger,sciez,excenex,chemin de halage,léman,route,véloroute du sud lémanil y a 10mn: une cycliste renversée".

    Exactement là où j'étais 10 mn avant. Sur la vélo route dit " internationale" et  "verte".

    Toutes mes intuitions n'étaient pas vaines. La roulette russe est bien tombée... sur une autre cycliste.

    Cette dame inconnue  touchée, fauchée, c'est nous tous en fait. Tous ceux qui prennent le vélo sur route ordinaire.

                                            VELO ROUTE INTERNATIONALE

     

    Renseignements pris, cette  voie est bien  dédiée au vélo mais "en partage": un peu ambigu comme programme..!

    Elle se nomme la Vélo route du Sud Léman. Elle est à caractère international, car  se connectant à la Suisse  pour un futur tour complet du lac. Donc connectée au Valais.

     "La véloroute du Sud Léman est en cours de réalisation et s’étendra sur environ 80 km. Elle a pour vocation de prolonger l’itinéraire du Léman à la mer par la rive sud du Lac Léman et rejoindre la Route du Rhône Suisse dans le Valais

    Un tel itinéraire à pour ambition de proposer un bouclage du tour du lac Léman certes, mais surtout un grande véloroute internationale le long du Fleuve Rhône (de sa source en Suisse jusqu’à la méditerranée) Celle-ci pourrai faire l’objet d’une inscription au Schéma des véloroutes européen Eurovélo.

     

    vélo,cyclisme,danger,route,véloroute du sud léman

    Je m'intéresse à cette vélo route et son aménageur qui indique sur site évidemment sa non responsabilité:
    "Vous vous engagez sur ces parcours sous votre propre responsabilité. Les collectivités et voiesvertes.com ne peuvent être tenus responsables des accidents qui pourraient survenir sur les itinéraires décrits dans ces pages. Bonne balade à tous."

    Cette phrase est exacte: le CG74 investit et améliore le réseau. Il ne peut gérer les comportements individuels comme ici, dans l'accident, celui du  premier chauffeur qui aurait évité le vélo en toute dernière minute, le second véhicule derrière n'ayant pas pu éviter lui car n'ayant rien vu, son champ visuel étant pris par la première voiture.

    Tout au plus l'aménageur public  peut-il  faire un affichage spécifique  signalant  spécifiquement une mixité vélo/route ?

    Et tout de même, gérer ce problème de communication majeur? Signaler que ces routes ne sont pas dédiées au cyclotourisme  pur car elles sont, en réel  hyper fréquentées par voitures et camions.

    A savoir le Chablais, enclavé, souffre de ses routes. Il y manque une voie rapide.

    De tout cela, je ne tire aucune conclusion à caractère général. Et très certainement aucune  contre l'opérateur public qui investit pour améliorer les routes, pour tenter de rendre les paysages de bord de lac faciles aux cyclos. Juste suggérer de faire attention à la communication sur la réalité de la densité et nature de la circulation.

    Une conclusion à titre privé toutefois : mon auto-promesse de ne jamais plus emprunter un vélo sur voie publique nulle part. Et pas spécialement en bord de lac !

    Donc plus jamais  en mode écolo-économique-développement durable.

    Juste garder l'aspect vélo loisir. Mais alors il faut aller le chercher le long de pistes cyclables spécifiques si elles existent.

    Comme sur les anciens chemins de halage (Rhône, Isère et autres fleuves) garantis hors circulation moteur. Car c'est bien  en proximité  du mode fluvial que la bicyclette trouve sa sécurité maximale.

    Historiquement, les bords du Léman  n'étaient pas concernés par le halage. Le lac étant  traversé toutes voiles dehors par de vrais coursiers rapides. Les chemins spécifiques n'existent pas.

    Il faut donc faire avec la mixité   si l'on veut malgré tout jouer à la roulette russe sur les routes bucoliques dites vertes (!!) ou noires. Cela se nomme le vélo maso.


                                                                   Sylvie Neidinger


    *Où rouler dans le "grand grand Genève"? Nombreux venant de Suisse ou France  s'arrêtent en gare de Bellegarde (Ain) et suivent les voies de halage du Rhône à bicyclette.


  • "Ici l'Afrique" sur Léman.

    Imprimer

      "Ici l'Afrique" ou "Here Africa" cette expo genevoise du 8 mai au 6 juillet 2014 fut une importante réunion d'artistes contemporains africains en Suisse.ici l'afrique,here africa,undpi,penthes,frederic bouabré;adelina von fûrstenberg

    ici l'afrique,here africa,undpi,penthes,frederic bouabré;adelina von fûrstenbergQu'en reste-il une fois les oeuvres décrochées? A quelle temporalité se fier: avant, pendant, après ou les trois ensemble?ici l'afrique,here africa,undpi,penthes,frederic bouabré;adelina von fûrstenberg

    *Avant, c'est l'énergie de la Commissaire Adelina Von Fürstenberg de l'ONG Art for the world (UNDPI) pour réunir les oeuvres, contacter les (24!) artistes puis prêteurs, collectionneurs, galeristes lieu d'expo... 

    ici l'afrique,here africa,undpi,penthes,frederic bouabré;adelina von fûrstenberg*Pendant, c'est la juxtaposition/ insertion au sein du Musée historique des Suisses dans le monde. Non pas simplement au 1er et 2ème étage mais au rez-de-chaussée avec les objets XVIIIème. Le rez de jardin pour la conférence de presse qui  en réunissant tout ce monde libérait les énergies de la rencontre.

    Pendant, ce sont évidemment... les visiteurs.

    *Après- restent les enregistrements, écrits, numériques, visuels, radiophoniques....ici l'afrique,here africa,adelina von fûrstenberg

    Dont un catalogue bilingue franco-anglais haut en couleurs, fort  synthétique

    "Ici l'Afrique" L'Afrique contemporaine par le regard de ses artistes."Here Africa" Contemporary  Africa through the eyes of the artists. Art for the World  Isbn 9782839914086.

    Une couverture de Frédéric Bruly Bouabré spécifique pour l'expo où l'on peut lire"ici l'Afrique colore Genève! Oui le monde deviendra la proie de gigantesques crayons de couleurs"10.12.2013. Yvan Pictet y rappelle combien la Fondation pour Genève a soutenu cette expo.

    ici l'afrique,here africa,undpi,penthes,frederic bouabré;adelina von fûrstenbergCet article liste précisément  les artistes: L'Afrique in visu.

    Après restent les notes, notamment celles de la conférence de presse. Tout ce que l'on a enregistré mais sans avoir pu en rendre compte. Et beaucoup de photos.

     Adelina de Fürstenberg  qui n'a pas ménagé sa peine à monter l'expo genevoise  regarde l'avenir: " 'Ici l'Afrique vit et se développe à Sao Paulo, Brésil en 2015, dans le cadre de l'Année de l'Afrique au Brésil. Art for The World n'abandonne pas ses projets artistiques après une étape...Ils circulent  pour quelques années et restent vivant dans notre esprit."

                                                           Sylvie Neidinger ici l'afrique,here africa,undpi,penthes,frederic bouabré;adelina von fûrstenberg 

     

    Blog Série n°8 "Ici l'Afrique" sur le #BlogNeidinger

    1-Ici l'Afrique sur Léman. Que reste-t-il après l'expo?

    2-Romuald Azoumè. Artiste africain vraiment bidon

     

                         

    ici l'afrique,fondation pour geneve,yvan pictet,here africa,undpi,penthes,frederic bouabré;adelina von fûrstenberg

    ici l'afrique,here africa,undpi,penthes,frederic bouabré;adelina von fûrstenberg

    ici l'afrique,here africa,undpi,penthes,frederic bouabré;adelina von fûrstenberg

    ici l'afrique,here africa,undpi,penthes,frederic bouabré;adelina von fûrstenbergici l'afrique,here africa,undpi,penthes,frederic bouabré;adelina von fûrstenbergici l'afrique,here africa,undpi,penthes,frederic bouabré;adelina von fûrstenbergici l'afrique,here africa,undpi,penthes,frederic bouabré;adelina von fûrstenberg

         ici l'afrique,here africa,undpi,penthes,frederic bouabré;adelina von fûrstenbergici l'afrique,here africa,undpi,penthes,frederic bouabré;adelina von fûrstenberg

                    ici l'afrique,here africa,undpi,penthes,frederic bouabré;adelina von fûrstenbergici l'afrique,here africa,undpi,penthes,frederic bouabré;adelina von fûrstenberg

     ici l'afrique,here africa,undpi,penthes,frederic bouabré;adelina von fûrstenberg

                                         

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    ici l'afrique,here africa,undpi,penthes,frederic bouabré;adelina von fûrstenberg

     

     

    ici l'afrique,here africa,undpi,penthes,frederic bouabré;adelina von fûrstenberg

     

     Fauteuils en dialogue !

     

     

     

     

     

    crédits images:  scan de couverture de catalogue, et photos  © Neidinger

  • GUEDELON, le projet fou de bâtir un château médiéval

    Imprimer

    Année après année l'idée totalement surréaliste de bâtir dans les règles de l'époque, un château-fort type XIIIème prend corps quelque part en  Bourgogne.guedelon,yonne,moyen gae,médiiéval,archéologie,histoire médiéval

    Guédelon, véritable expérimentation historico-scientifique prend vie dans le département de l'Yonne près de Saint-Sauveur-en-Puisaye.

    Le site qui démarre en 1997 au coeur d'une ancienne carrière de grès, vaut la visite. Connu de la communauté des médiévistes, il mobilise tous les corps de métiers, architectes, ouvriers, mécènes, archéologues ...

    guedelon,yonne,moyen gae,médiiéval,archéologie,histoire médiévalCoup de chapeau à Michel Guyot  qui lance le projet Guédelon : comprendre l'architecture médiévale en....construisant un nouvel édifice avec les techniques de l'époque. Pour voir à quels problèmes techniques on est confronté ! Il n'en est pas à son premier essai; il venait tout simplement de sauver un bâtiment aux 2 hectares de toiture. Tout simplement...

    "Michel Guyot, propriétaire et restaurateur du Château de Saint-Fargeau dans l'Yonne, est à l'initiative de cette idée. Passionnés de patrimoine et de vieilles pierres depuis l'enfance, Michel et son frère Jacques rachètent en 1979 le château de Saint-Fargeau pour quelques milliers de francs. Ce château se trouve à cette époque dans un état désastreux : 2 hectares de toitures à refaire, les charpentes à revoir, les murs se fissurent...   Pour financer les travaux de restauration, ils font appel à la population locale et mettent en scène un grand spectacle historique. En 20 ans les fonds récoltés ont permis de sauver Saint-Fargeau.."

     De l'archéologie expérimentale qui désormais mêle le grand public comme ces démonstrations in situ de cuisine médiévale. 

    michel guyot,guedelon,yonne,moyen-âge,médiéval,archéologie,histoire médiévalCONSTRUIRE POUR COMPRENDRE

    Un chantier d'envergure... Aujourd'hui une cinquantaine d'ouvriers placés sous la conduite du maître d'oeuvre Florian Renucci.


    Le programme des travaux 2014:

     Sur la tour maîtresse : ils poursuivent le 2ème étage de cette tour avec l’élévation des murs de la salle octogonale et la taille et la pose de deux fenêtres à coussièges.  Sur le logis : les tuiliers vont mouler et cuire les 4 000 carreaux de pavement destinés à couvrir le sol de la aula.
    Les maçons poseront ces carreaux sur le sol en terre préparé la saison dernière.

    Sur la tour de la chapelle : les tailleurs de pierre et les maçons vont réaliser la salle du 2ème étage : la chapelle. Couverte par
    une voûte d’ogives en arcs brisés et munie en façade d’une fenêtre remplage très ouvragée, cette salle sera un beau défi
    technique pour l’ensemble des savoir-faire de Guédelon.michel guyot,guedelon,yonne,moyen-âge,médiéval,archéologie,histoire médiéval

    Pierre à Guédelon.

     Bois à Guédelon Dans cet article citation des portes/coffre de la cathédrale de Nyon et de châteaux suisses.

     Le chantier est très suivi des laboratoires universitaires, tels ceux de la MOM à Lyon dont les chercheurs sont actifs sur ce terrain très très.... contemporain  !

                                                               Sylvie Neidinger


    /video-le_chateau_de_guedelon_1er_site_touristique_de_bourgogne.

     crédit images/copie écran site officiel Guedelon et wiki

  • Museomixez !!! Appel à candidatures pour le MAHG

    Imprimer

    Une proposition humaine originale à  lire sur le site du Musée d'art et d'histoire de Genève, Museomix :

     museomixeur,mahg,musée d'art et d'histoire de geneve"Pour sa première édition en Suisse, Museomix s’invite au Musée d’art et d’histoire les 7, 8 et 9 novembre 2014. Un événement qui propose à tous les passionnés de culture et de nouvelles technologies d’envisager le musée comme un lieu d’expérimentation. Selon ses compétences et ses envies, chaque participant est invité à réfléchir à la présentation des collections et à la transmission du savoir.

    Pendant trois jours, les " muséomixeurs " ont carte blanche pour échanger, conceptualiser, investir les espaces et les collections du MAH… et fabriquer des dispositifs. Le musée devient un véritable terrain de jeux permettant d’innover par le biais de l’expérimentation. Pour clore l’événement, à la fin du troisième jour, les visiteurs sont invités à découvrir et tester les dispositifs qui resteront visibles dans le musée jusqu’au mardi 11 novembre. Selon la pertinence des projets, certains prototypes pourraient être mis à profit dans le musée de demain.

    À la veille de son agrandissement et de sa rénovation, et déjà doté d'une stratégie digitale forte, le musée s'offre comme un terrain d’expérimentation idéal pour les muséomixeurs!

    Organisé pour la première fois en Suisse, cet événement participatif a été fondé en France en 2011 et fédère d'ores et déjà une large communauté de passionnés à l'échelle à la fois locale, nationale, mais également internationale. Museomix est organisé simultanément dans différents pays. Outre Genève, l'édition 2014 sera accueillie à Montréal (CA), Derby (UK), Saint-Étienne, Paris, Nantes, Lille et Arles (FR).
    Venez changer d’ère au Musée d’art et d’histoire!"

    Le concept vient de France au départ. De  fait, début novembre plusieurs Musées en Suisse et en France vivront en même temps  sous le rythme du mixeur de la réflexion novatrice. Dans une intéressante et rare absence de frontière franco-suisse.

    Un appel à candidatures est lancé dans six catégories avant le 30 juin.

    N'hésitez  pas à passer à la moulinette de la sélection suivant vos profils de compétences.

    Pour votre force de proposition communautairement exprimées sur l'art et la -belle- manière de ...pousser les murs d'un Musée.

                                                                      Sylvie Neidinger


    (*à savoir participation payante tout de même 65 CHF mais repas offerts)

    Blog Neidinger. Rubrique spécialisée musées

    Crédit images/captures d'écran site MAHG

  • Archives du bicentenaire de la Confédération

    Imprimer

    LES AEG signalent avoir mis à la disposition du public des fonds datant de 1814 et postérieurs, liés à la constitution de la Confédération et l'intégration de l'Etat de Genève dans la formation de la Suisse moderne.

    aeg,archives etat de geneve,bicentenaire,confédération

    Les documents sont numérisés et consultables en permanence sur la base de donnée Adhémar, publique et gratuite.

    Une façon communicative de marquer le bicentenaire 1814 pour les Archives de l'Etat de Genève.

    Sylvie Neidinger


    crédits photo/capture d'écran/site AEG

  • Salève: sa sidérurgie médiévale

    Imprimer

    On signale au lecteur amoureux de Genève, du Salève ( ils sont nombreux !) et de l'histoire locale une conférence (gratuite) donnée mardi prochain, le 6 mai à la Maison du Salève, 20h30.salève geneve,archéologie,sidérurgie médiévale,maison du salève

    A l'invitation de la Salévienne, Sébastien  Perret (Université de Fribourg) et Alain Milo (historien archéologue) partageront les résultats de leurs fouilles estivales  2013 sur

    l' Alpage des Convers.

    Le sous-sol de cet espace naturel classé"zone naturelle sensible" regorge de données historiques ....à partager.

                                                     Sylvie Neidinger


    Crédits photo/capture d'écran/ PDF Salévienne


  • Le vieux berger de Genève fut-il le dernier?

    Imprimer

    Belle anecdote recueillie lors de la visite du Musée Militaire genevois...

    Ce bâtiment (annexe du Château de Penthes)  est encore dans son jus.

    Les restes d' une...étable sont encore détectables par son  sol de  galets  qui présente encore les rigoles d'origine.

    En faisant cette remarque à la chargée d'accueil,  celle-ci me confia en retour avoir un jour vu entrer  un monsieur d'un âge extrême (pmoutons,berger,musée militaire genevos,représentation américaine,penthesresque centenaire selon elle)

    Il fut pris d'une émotion intense en foulant le sol du Musée.

    Et pour cause. Il lui avoua avoir été, dans sa jeunesse... berger à cet endroit. Il y  rentrait ses moutons le soir.

    Il  reconnaissait les lieux avec émotion.

    Dans quels champs ce jeune berger pâturait-il au début du XX ème siècle (si on fait le calcul/son âge) ?

    Aujourd'hui, les lieux de la Représentation Américaine, un peu plus haut, de l'autre côté de la route !

    La dame ne lui a pas demandé son nom.

    Cet inconnu devient alors mythique !  Fut-il le dernier berger genevois?

    Après la chronique de ce  blog sur les éléphants  (dont celui qui a fini à la casserole dans la cité calviniste!) resurgit par contact direct, une  mémoire pastorale ovine disparue.

    Où? Dans le secteur de la Genève Internationale, vers Prégny.

                                                                                                Sylvie Neidinger

    Musée militaire.


    Crédits photos ©Sylvie Neidinger et copie d'écran/musée militaire

    moutons,berger,musée militaire genevos,représentation américaine,penthes

     

                                         crédits images/ photo Neidinger du musée+capture écran google map

  • Quand les bouchers genevois servaient de l'éléphant!

    Imprimer

    De Genève, ce blog aime à exhumer puis diffuser des anecdotes historiques ou "micro-historiques",  ces détails  ethnographiques de la vie quotidienne passée.

    Surtout quand elles surgissent au hasard de visites,  de  pages oubliées.

    Et qu'elles ne sont finalement pas si connues....

                                    L'histoire du jour date de 1820

    Elle est lisible sur un document, un peu perdu, trouvé  dans une vitrine  à l'étage du Musée Militaire Genevois.geneve,elephant,boucher,1837

    "En 1820, un éléphant devenu fou furieux dut être poussé dans l'eau du bastion de Hollande où il se mit à jongler dangereusement avec des affûts de boulets. Après avoir vainement tenté de l'empoisonner à l'eau de (x) additionnée d'acide prussique, il fallut l'abattre d'un coup de canon dans la tête. Sa dépouille naturalisée et son squelette furent longtemps visibles au Musée d'Histoire Naturelle"

    geneve,elephant,boucher,1837


    Le destin de Miss Djeck: dans les assiettes !

    En 1837 surgit un autre événement semblable

    ""Miss Djeck", une éléphante qu'on exhibait depuis le mois de mars dans un enclos près de la Grenette  donne des signes d'agitation.

    Elle manqua de peu tuer M. Bourrit, blessant son cornac.

    Il fallut l'amener dans les fossés de Rive où elle resta jusqu'à la fin du mois de juin en attendant les résultats des démarches entreprises jusqu'à Paris où habitait son propriétaire pour trouver de geneve,elephant,boucher,1837nouveaux cornacs.

    Les démarches n'ayant pas abouti, il fallut se résigner à abattre ensuite cet animal d'un coup de canon de 4.

    Durant deux jours, les boucheries vendirent beaucoup de viande d'éléphant et de nombreux genevois purent en manger après avoir joui pendant trois mois du spectacle des ébats de Miss Djeck dans les fossés." Sur place, une gravure illustre cette affaire.

                                                                                         Sylvie Neidinger

    musee militaire genevois,pavillon dufour,geneve,elephant,boucher,1837


    crédits images/photos Neidinger

     

  • Hautecombe, la Maison de Savoie et le souvenir

    Imprimer

    Rubrique Histoire. La Maison de Savoie se réunissait samedi dernier pour une messe commémorative  en l'abbaye de Hautecombe pour honorer le 31ème anniversaire du décès de Humbert II, roi d'Italie.savoie blog.GIF

    En présence de la famille royale: le prince Victor-Emmanuel de Savoie, son épouse la princesse Marina, leur fils le prince Emmanuel Philibert, prince de Venise et de Piémont.

    abbaye de hautecombe,maison de savoie,humbert ii

    Une  cérémonie qui a dépassé un simple hommage familial, intime.

    Elle surgit du passé avec la présence en ce 15 mars 2014 de... tous les  ordres dynastiques de la Maison de Savoie lors de cette messe célébrée par Monseigneur Ballot, archevêque de Chambéry: les ordres dits " avec ou sans manteau", au Mérite ou des Saints Maurice et Lazare.

    Hautecombe, la nécropole des Princes de Savoie est sise sur la rive ouest du lac du Bourget.abbaye de hautecombe,73,savoie;maison de savoie,humbert ii

    Un site très visité. Pour sa grange batelière du XIIème siècle (classée)  et son église abbatiale en style gothique troubadour.

    Cérémonial royal pas mort.

     

                                Sylvie Neidinger

    abbaye de hautecombe,maison de savoie,humbert ii

    (crédit images/photo  capture d'écran DL et site touristique Savoie Montblanc)







    Crédits Images/captures d'écran/site web/Savoie Mont blanc tourisme et Dauphiné Libéré.com

  • Une Tintornade s'abat sur Penthes !

    Imprimer

    Un OVTI -Objet Volant Totalement Identifié- a plongé ce week-end sur le Château de Penthes, avec la complicité des tintinophiles avertis.tintornade,penthes,ovti,exem,echo illustré,l'affaire tournesol,hergé,ambassade de bordurie,emmanuel excoffier,alain-jacques tornare,fondation pour l'histoired es suisses à l'étranger

    tintornade,penthes,ovti,exem,echo illustré,l'affaire tournesol,hergé,ambassade de bordurie,emmanuel excoffier,alain-jacques tornare,fondation pour l'histoired es suisses à l'étranger1-Le chef des Tintorneurs ? Sacrebleu @@??!! Un drôle de bacha-bouzouk,tintornade,penthes,ovti,exem,echo illustré,l'affaire tournesol,hergé,ambassade de bordurie,emmanuel excoffier,alain-jacques tornare,fondation pour l'histoired es suisses à l'étranger le dénommé Alain-Jacques Tornare, par ailleurs docteur en histoire et très sérieux vice-président de la Fondation pour l'histoire des Suisses à l'étranger.

    2-Son complice? Le dessinateur genevois Exem qui a la ligne claire et la.... pensée claire. Et il lui en faut une bonne dose pour pouvoir faire vivre Tintin en pastiche et parodie... légale évidemment.

    Car les droits sur l'oeuvre de Hergé sont surveillés comme le lait sur le feu par la société commerciale Moulinsart.

    tintornade,penthes,ovti,exem,echo illustré,l'affaire tournesol,hergé,ambassade de bordurie,emmanuel excoffier,alain-jacques tornare,fondation pour l'histoired es suisses à l'étrangerEmmanuel Excoffier n'accepterait pas une seule seconde d'être qualifié d'héritier même spirituel ! Mais, mille millions de sabords @@??!!...si un seul devait être désigné du doctorat d'Hergétitude, ou plutôt d'Hergé-Attitude, c'est bien Exem!

    Impressionnant résultat en tous sens: graphisme, scénario, humour.

    3-Le troisième larron se nomme "château de Penthes". Oui, ce bâtiment situé au coeur de la Genève internationale, tout proche de l'ambassade de Bordurie, en bordurie du Léman. A même distance de la gare  Cornavin et de l'aéroport  Cointrin dessinés par le célèbre Belge dans l'Affaire Tournesol.Pardon, Tourne au sale.

    tintornade,penthes,ovti,exem,echo illustré,l'affaire tournesol,hergé,ambassade de bordurie,emmanuel excoffier,alain-jacques tornare,fondation pour l'histoired es suisses à l'étrangerPenthes, cette fameuse ambassade de Suisse...pour les suisses ! digne du meilleur humour fut dessinée par Hergé dans ....la vignette oubliée, n'est-ce-pas? Celle que le dessinateur belge eut en tête mais pas au bout du crayon.

    Alors Exem aura exhumé à juste titre cette absente de poids !

    4- Tonnerre de Brest, tonnerre d'Helvétie @@!!?? Quatrième responsable de la Tintornade? La Suisse! Le magazine  genevois catholique, l'Echo Illustré fut un des premiers à publier l'oeuvre de Hergé en 1932 [ juste après Coeur Vaillant en 1930] et  contribuer à la faire connaître au plus grand nombre.

    tintornade,penthes,ovti,exem,echo illustré,l'affaire tournesol,hergé,ambassade de bordurie,emmanuel excoffier,alain-jacques tornare,fondation pour l'histoired es suisses à l'étranger

    Hergé adorait  venir se ressourcer en pays helvète qu'il  ne s'est pas privé de  mettre en scène: ses lieux, son savant Auguste Piccard devenu professeur Tournesol.

    Genève le lui rend bien, avec cette expo en hommage.

    Même en pastiche.

    Même pour rire.

    Rappel: toujours rire. A visiter d'urgence.

                                                                        Sylvie Neidinger

    tintornade,bd,penthes,ovti,exem,echo illustré,l'affaire tournesol,hergé,ambassade de bordurie,emmanuel excoffier,alain-jacques tornare,fondation pour l'histoired es suisses à l'étranger

     

    Série n°4  de #Blog Neidinger BlogSérie Tintin à Genève:

    1/4-Une Tintornade s'abat sur Penthes

    2/4-Tint'Interdit : pastiche, parodie mais pas plagiat

    3/4-Et Töpffer inventa la BD à Genève

    4/4-Tintin à Cointrin visite la "tour Goldorack"

     


  • Vous n'avez pas le monopole identitaire, dixit Pierre Ruetschi

    Imprimer

    "Herr Blocher, wir sind Schweizer ."suisse romande,ruetschi,blocher

    Enorme débat de fond suite au vote anti- immigration qui va jusqu'à remettre en cause les liens internes de suissitude.

    La fracture autour des aires linguistiques, régionales, cantonales en débat autour de la notion de "degré de conscience nationale"appliquée à une catégorie régionale, les romands (cf  Basler Zeitung) Pour raison de vote différent.

    On signale cet article-réflexion politique de Pierre Ruetschi sur Politblog, majeur dans les discussions post-votation . Qui sonne comme une mise au point très forte...historique? Des relations intra-suisses.

    Il est daté du vendredi 14 février.

    http://politblog.tdg.ch/blog/index.php/23927/herr-blocher-wir-sind-schweizer/?lang=fr

    Observations : combien cette votation  fait réagir...

    Puissante tribune démocratique postérieure. Se joue ici  une sorte de tribunal de l'histoire des sciences politiques?

    L'auteur de l'article dit avoir "choisi de ne pas se taire"

    "Il y a mieux à faire que creuser le Röstigraben alors que la Suisse, si possible unie, doit combler en haute priorité le fossé abyssal qui vient de s’ouvrir entre l’Union européenne et elle."affirme l'éditorialiste.

    Paroles puissantes de part et d'autre pour alimenter les réflexions post votation. 

    Ce qui se passe sous les yeux des observateurs et ....au jour le jour...remue sec. . SN

  • "Pêche miraculeuse"de Konrad Witz: premier tableau écolo!

    Imprimer

    Les Fêtes de fin d'année approchent. Et avec elles un certain temps libre....P1110914.JPG

    L'occasion de se précipiter au MAHG, musée d'art et d'histoire de Genève pour découvrir les fameux volets récemment restaurés de la cathédrale Saint- Pierre: le retable de Konrad Witz.

    L'expo dure jusqu'au 23 février, c'est bientôt !

    P1110967.JPG

     

     

     

    Le Maître-autel Trésor de Genève qui a désormais  rang de patrimoine mondial sera toujours visible au delà de cette date.

    En revanche l'expo actuelle met en scène toute l'histoire explicative  de cette oeuvre d'art, avec la riche présence  de documents précieux qui reconstituent son contexte.P1110958.JPG

    Autant d'objets    liés à un morceau de l'histoire de l'oeuvre, de ses commanditaires etc. Telles ces rares enluminures prêtées par la Belgique.

    Un film y présente tout le travail de restauration des services du MAHG  financé par la Fondation Hans Wilsdorf.

    Plus genevoise comme oeuvre, tu meurs...P1110939.JPG

    Deux panneaux double face peints en 1444 pour le maître-autel de la cathédrale Saint-Pierre. Ses visages   subirent  la fureur iconoclaste protestante de 1535. Puis l'objet fut relativement oublié. Oublié mais jamais détruit ni vendu. Conservé comme témoignage de" l'ancienne religion catholique" de la cathédrale.

    Et puis lentement, l'objet émerge des limbes de la banalité d'un bel objet d'église pour acquérir la dimension d'un patrimoine  mondial. Tout comme le bâlois  Witz est  redécouvert en 1896.

    A noter l'expo ne focalise pas  uniquement la  vedette sur cette"  pêche miraculeuse" laquelle n'est pas spécifiquement mise en exergue par les autorités du Musée en toute prudence scientifique. Et toute justice vis à vis des autres faces ...aussi intéressantes.

    witz.GIFLa Pêche miraculeuse  fut souvent donnée comme première représentation paysagère  de l'histoire de l'art: c'est en partie inexact! Surjoué.

     : "C’est ainsi qu’Ernst Gombrich, le grand historien de l’art autrichien, termine, dans son Histoire de l’art, sa description de La pêche miraculeuse, une partie du retable peint par Konrad Witz pour la ville de Genève en 1444.Ce tableau, signé et daté, fait extrêmement rare à l’époque, passe aujourd’hui («peut-être», dit Gombrich) «pour la première représentation exacte, le premier «portrait» d’un site.» Consacré à la vie de St-Pierre, le tableau est en tout cas la première représentation connue de la chaîne du Mont-Blanc."

    Certes, elle est bien la première représentation   paysagère locale, du Léman, du Mont Blanc, de la Genève lacustre. Ecolo ! Ce, à une date incroyablement ancienne, le XVème siècle. C'est en soi énorme.

    Mais pour le reste.... la précision méthodologique s'impose car :

    1-Des fresques murales antiques de Pompéi, antérieures évidemment sont bien paysagères.

    fresques.GIF2- Plus proche, la première représentation paysagère identifiée dans l'histoire de l'art  est la série...politique  de Sienne: la fresque du bon gouvernement .

    Elle date de 1319 soit 125 ans avant notre Witz. Remarque: comme pour Pompéi, il s'agit de fresques, de l'italien fresco cette technique déjà usitée en Mésopotamie ancienne pour illustrer un mur.


    PECHE MIRACULEUSE: ESSENTIELLE POUR L'HISTOIRE DE L'ART DE LA PEINTURE OCCIDENTALE !

    Toutefois, la pèche miraculeuse serait bien  la première représentation picturale en tant que "tableau" Donc en tant que meuble détachable, mobile, très différent de la fresque immobile. Du bois et non du mur...

    Une info confirmée lors de sa conférence par  l'excellentissime Michael Jakob, professeur en architecture du paysage à Hepia, Genève et commissaire de l'actuelle expo Pro Helvetia visible au centre d'Architecture de Annecy intitulée : Architecture du paysage:" the swiss touch in landscape architecture".

    Alors c'est tout un pan techno- ethnographique qui vient s'ajouter à la compréhension de l'oeuvre.

    On peut procéder à une analyse. Qu'est ce qu'un retable sinon un  "derrière la table"=" derrière l'autel"  un bel objet décoratif en bois  pour illustrer cette partie hyper  importante du culte ???

    Un meuble. Donc transportable. Donc à l'origine de ce qui va devenir majeur pour l'histoire de l'art: le tableau détachable, transportable, négociable, non lié à un lieu géographique.witz 2 001.jpg

    L'étymologie des deux termes (re)table et table(au) montre une source commune autour de "table" , ce plan  de bois plat.

    Dans sa représentation d'une salle du Musée Rath, vers 1865 Eugénie André-Viollier peignait le  fameux retable alors posé à même le sol comme un banal meuble, certes pour le voir ses deux faces. Mais posé là comme une commode...

    La pêche miraculeuse, en associant les deux éléments,  soit le fait d'être à la fois....

    1-la  représentation paysagère d'un lieu identifié (Genève)   

    2-d'être retable donc meuble en bois, 

    ....lui fait  alors prendre  effectivement le statut de "première représentation paysagère sur support de bois". (Sous réserve d'une autre découverte.)

    Un retable à usage  collectif au sein d'une église qui  évoluera en ...tableau pour usage individuel ?

    Se rappeler également que le maître-autel de Saint-Pierre est daté et signé par Witz. Ce qui là aussi individualise sa démarche novatrice. De peintre il devient artiste unique !

    Witz pose de fait la base de toute l'évolution de la peinture occidentale puis mondiale avec cette oeuvre détachable, transportable et signée qui commence, comme une photographie, à représenter non plus seulement  les visages des commanditaires ou des héros mythologiques, religieux.

    Mais aussi  le réel de la nature environnante, la transparence inouïe de l' eau limpide du Léman.

    Trésor mondial. Trésor local.       

                                       Sylvie Neidinger

     *Le Musée  propose un catalogue très complet de 215 pages de l'expo. Lire.

    *MAHG : prochaines visites commentées gratuites de la salle Witz : les dimanches 12 janvier et 9 février 2014

     Crédit images photos Neidinger

     

     

  • La Maison Tavel en ferveur médiévale: une expo trans !

    Imprimer

    La Maison Tavel, plus ancienne demeure privée genevoise, désormais Musée accueille jusqu'au 22 septembre une expo autour de la représentation des Saints dans les Alpes occidentales.image jpg alpes 001.jpg

    couple alpes sculpture 001.jpgBaptisée "Ferveurs Médiévales", la démarche muséale est évidemment intéressante en elle-même.

    Visite des   images et  sculptures dédiées à Saint Pierre, protecteur de Genève et du diocèse de la ville, à Madeleine, Catherine, Barbe et Marguerite, dames spécialement vénérées dans les Alpes.

    Où? Au 6 de la rue bien nommée...

    Une expo hors norme à plusieurs titres:

    1-Il n'est pas si courant de voir exposés en cette bonne ville calviniste les saints catholiques antérieurs à la Réforme, du XVème et du XVIème siècles.

    2-La présentation s'inscrit dans une démarche "Trans " entre Suisse, Italie et France, pas moins!

    Avec une documentation commune: Sion, Genève, Aoste, Chambéry et Annecy, Susa sur un même flyer.

    Original: encore plus large que le Grand Genève !

     En effet, plusieurs musées trans-alpins ont décidé d'une thématique commune autour de ces représentations religieuses trans-alpines, au delà des frontières. Ce, sur  une période identique de présentation au public..

    *Sion  www.musee-valais.ch                                        Saints et Politique

    *Annecy  www.patrimoines.agglo-annecy.fr                Feux sacrés

    *Aoste www.regione.vda.it                                           Sacerdoti, vescovi,abati

     *Chambéry www.cg73.fr                                              Sculptures médiévales de Savoie

    * Genève www.ville-ge.ch/mah                                    Ferveurs médiévales

     *Susa   Musée diocésain                                                 Santi et viaggiatori

     L'expo s'est déclinée également bien au-delà:  colloque avec l'Université de Genève(Image des Saints dans les Apes occidentales à la fin du Moyen-Age) , ateliers enfants.... Quand on dit "trans"...c'est trans !

                                                Sylvie Neidinger

     

     Maison Tavel, rue du Puits-Saint-Pierre,6

    Tous les jours (11h-18h) Fermé le lundi

  • Albert Londres et Vichy en co-branding

    Imprimer

    albert londres,vichy,illya,pigistes Les bords de l’Allier sont   propices à l’écriture…

    albert londres,vichy,illya,pigistes

    Vichy compte parmi ses citoyens d’honneur le pape du journalisme Albert Londres (1884-1932) – Nota : le prix Albert Londres récompense chaque année le meilleur journaliste francophone. Et le poète Valéry Larbaud.

    La conséquence d’un certain bien-être local ? La  ville présente une qualité environnementale visible par ses nombreux parcs, son eau pétillante qui coule en bordure-aménagée-  du fleuve.

     Non seulement les écrivains mais aussi les hommes politiques s’y sont intéressés.

    Les politiciens- c’est connu- aiment à boire…

    Localement, une image hyper valorisée   se dégage à la  Belle Epoque quand  Napoléon III y prend les eaux. Et ses quartiers, puisqu'il  aménage la rive en promenade. La cité est alors précurseur par sa refonte urbanistique autour de la mode des thermes. Thermalisme du XIXème siècle, très probable ancêtre de l’écologie politique  moderne..

    Mais une image discutée et problématique pour le temps présent liée à son historique de "capitale de la France occupée", sous le régime dit de "Vichy".

    Cet héritage encombrant agace au plus haut point  les vichyssois du XXIème siècle qui habitent leur agglomération pimpante et rénovée.

    La vraie vie, réelle se confronte  à son image médiatique quelque  peu décalée, contaminée. Passée, surtout. Comment tourner la page ?

    LE FOND ET LA FORME

     Avec  Albert Londres, la ville peut sortir  de cette logique mémorielle subie.

    Par le fond et par la forme...tout comme en journalisme.albert londres,vichy,illya,pigistes

    La forme, c’est redonner corps à Albert Londres autour de sa maison natale. Une souscription est lancée pour sauver ce lieu qui vit naître le père du journalisme moderne. Réhabilitée, elle deviendrait un lieu de rencontres et d'échanges autour du métier et du grand reportage.

     Le fond, c’est  organiser toutes les manifestations dédiées: Rencontres Albert Londres  (2010-2011-2012) Avec la présence d’une école de journalisme vichyssoise orientée presse  de proximité ( la locale de la Presse Quotidienne Régionale)

    Le site universitaire d’enseignement vient, par exemple, d’accueillir un séminaire de réflexion/formation organisé par la coopérative Illya  autour  du métier de pigiste professionnel (texte, image, son)  et des évolutions juridiques, digitales en cours.

    L'occasion de réaffimer avec force -dixit la blogueuse !- qu'un journaliste web est aussi très très proche de son lecteur tout autant qu'un localier de PQR.

    IMAGE COHERENTE DONC MIEUX REFERENCEE AUTOUR DU JOURNALISME

    La ville des bords de l'Allier pratique en fait la technique de référencement sur moteur de recherche en développant son pôle journalistique !

    Exactement comme celui qui, découvrant  à la Une de google une info dévalorisante sur lui même - à cause d'un lien  passé à  effacer ou d'un  homonyme  qui  parasite-  va  ré-injecter de l’info nouvelle positive afin de  regrimper à l’échelle du référencementalbert londres,vichy,illya,pigistes

    Ainsi, Vichy modernise progressivement  son look médiatique. Elle (re) construit son  image  par la technique la plus moderne du co-branding.

     Fond et forme, web, référencement, presse, crowfunding: Albert Londres sur son bateau perdu  au milieu du détroit des Dardanelles s’en frisote les moustaches avec délectation. Il apprécie.

                                                   Sylvie Neidinger

     

     Fonds de dotation "Sauvons la maison natale d'Albert Londres"  1, rue Besse F-03200 VICHY

    maisonnatale.albertlondres@laposte.net

     Prochain rv pigiste: 1er juillet à Aix-en-Provence aux 48 heures  par Profession Pigiste.

    Suite : Ulule, le site de crowfunding a permis de réunir 12 000 euros pour l'achat de la maison d'Albert Londres.

      .

                                                 

                                                                                                       Rubrique: Presse, journalisme

     

  • Corto Maltese refuse de quitter Genève !

    Imprimer

    Heureux comme un coq en pâte, il prolonge son escale genevoise.

    P1070363.JPG

    En vigie du haut du Château de Penthes, Corto Maltese surveille  la navigation lémanique du coin de l'oeil...

    Tout en gratifiant le visiteur de ses larges sourires.

     L'exposition temporaire "Le marin et le photographe" est visible jusqu'au 10 avril à Pregny.

    On sentait lors de  l'inauguration en juin dernier  par la satisfaction générale partagée  ce jour là -dont celle du photographe suisse  Marco d'Anna !-  combien l'association de l'univers de la BD avec les collections anciennes du  Musée des Suisses allaient  "bien fonctionner "ensemble.

     

    Article du 28 juin 2012:  Marco d'Anna en escale à Penthes avec Corto Maltese.

    Un visiteur remarquait sur place  combien l'image du Musée des Suisses dans le monde se trouve dynamisée, dépoussiérée par cette heureuse association.

    210620123524.jpgOn peut répondre que les deux partenaires y trouvent leur compte ! Voire les trois avec le photographe tessinois !

    Le célèbre navigateur sorti de l'imaginaire d'Hugo Pratt est reçu dans un écrin qui suffit à son élégance et sa distinction naturelle de vieux bourlingueur un peu aristo sur les bords. Très militaire dans son look, finalement,  boucle d'oreille de pirate en prime.

    Là réside le secret d'une communication  croisée entre univers a priori éloignés.

    Il ne s'agit pas d'un co-branding de circonstance. 

    Le vénitien finalement maltais a sillonné toutes les mers du monde.

    Il tient toute sa place dans la maison des Suisses du Monde !

    De plus, Hugo Pratt  a choisi Grandvaux comme dernière demeure...  à quelques encablures de Penthes, même rive, en pays vaudois.

    Pratt le vénitien adorait la Suisse*...Qui le lui rend bien !       

                                                                                                                                                    Sylvie Neidinger

    *Cf sa magnifique série cantonale dite " les Helvétiques", 26 planches  visibles au Musée.


    Crédit images: photo Neidinger

  • Bénédict de Tscharner: infolio sur Ulrich Ochsenbein

    Imprimer

    La Fondation pour l'histoire des Suisses dans le monde vient de changer de direction, début mars. L'Ambassadeur Imhoof va poursuivre l'action de son prédécesseur, l'Ambassadeur Bénédict de Tscharner qui lui, quitte en beauté ..intellectuelle.benedict de tscharner,etat de genève,schoop,holenstein,nidau,ulrich ochsenbein,musée de penthes,musée des suisses dans le monde

    Il ajoute encore une petite pierre  à l'édifice de l'Histoire suisse. Car, en prenant ses fonction dès  2005, il avait initié, avec sa monographie  sur Johann Konrad Kern  une activité pédagogique  d 'éclairage du grand  public autour de thématiques historiques helvétiques.

    Bénédict de Tscharner mettait alors à disposition du public romand la synthèse d' un ouvrage déjà épuisé de l'historien Albert Schoop rédigé en dialecte thurgovien.

    Jeudi dernier, il présentait devant les  Amis de Penthes et autres invités dont le Cercle Général Dufour, des éditeurs, des  passionnés d'histoire.... le dernier-né de la série infolio sur Ochsenbein, brillant juriste, homme d'Etat bernois, père de la Constitution fédérale de 1848.

    En suivant la même logique: celle de la mise à disposition d'un ouvrage uniquement disponible en langue allemande. Ce livre se fonde sur la biographie de Rolf Holenstein  (Ochesenbein, Erfinder der modernen Schweiz  publié chez Echtzeit Verlag. Bâle 2009)

    La ville de Nidau qui a participé à la publication était également représentée lors de la  soirée.

    A savoir.Les Editions de Penthes déclinent en livre de poche la collection infolio qui valorise les Suisses célèbres: Gallatin, Motta jusqu'au professeur de.... Lénine Jacques -Alexis Lambert etc. Le château et son magnifique parc, propriété de l'Etat de Genève accueille un Centre de ressources documentaires...qui laisse présager la parution de futures études helvétiques !

    benedict de tscharner,etat de genève,schoop,holenstein,nidau,ulrich ochsenbein,musée de penthes,musée des suisses dans le mondeLa discussion qui a suivi fut des plus passionnantes : Ochsenbein fut même comparé à un Bismarck ...dans ses aspects positifs de celui qui "fait bouger" les lignes...

    Un auditeur eut cette conclusion à propos de la Guerre de Sonderbung "Nous en Suisse, on se bat mais au final, on se retrouve autour d'une issue qui évite le pire. Dans la même situation, les français se seraient massacrés"      100% vrai!

    Le plus mémorable   lors de cette soirée du 26 février à Penthes fut de réunir des passionnés, souvent fins  spécialistes  de l'histoire helvète qui n'ont en fait qu'une idée : mieux comprendre le présent voire le futur de la démocratie suisse!

    ( nota. Mon carnet de notes de cette soirée regorge d'éléments si intéressants qu'ils pourraient faire l'objet spécifiquement  d'un éventuel article sur justement la démocratie suisse.)

    En réalité,   le Président ne quitte pas du tout les lieux. Il est un peu chez lui à Pregny. Définitivement. Car le Musée historique regorge de souvenirs du ...Régiment Bernois de Tscharner!

                                                                                           Sylvie Neidinger

     

     Bénédict de Tscharner, auteur de plusieurs ouvrages sur la diplomatie dont un - épais- sur son expérience d'Ambassadeur à Paris. Né à Trub (Berne) en 1937, il est docteur en droit, ancien Ambassadeur à Bruxelles UE, Vienne OSCE, Paris

    benedict de tscharner,etat de genève,schoop,holenstein,nidau,ulrich ochsenbein,musée de penthes,musée des suisses dans le monde

    Editions  de Penthes



    Cercle Dufour

     

     Ulrich Ochsenbein (1811-1890) homme d'Etat suisse général en France. Bénédict de Tscharner. infolio.ISBN978-2-88474-674-8