J-Journaliste à la Une - Page 2

  • Fort Mc Murray, Fort Mc Money...Armageddon-sur-Oil !

     Deux semaines après le terrible incendie de l'Alberta, le premier ministre Justin Trudeau vient de se rendre sur place  hier, le 14 mai.

    Un peu tard au goût de certains?

    Le problème est que par définition le "politique" doit venir avec des solutions....

    En l'occurrence, la tâche est immense vu l'étendue des dégâts, la population déplacée et ses lieux d'habitation dévastés, les milliards à venir pour reconstruire.

    A noter: le remarquable travail d'évacuation des populations par les pompiers et la sécurité civile.

    Cela se mesure:  aucun décès à déplorer.

    Anecdote. Un matou est même survivant des flammes, grâce à un...four canada,alberta,armageddon-sur-oil,fort mac money,fort mac murray,gaz de schiste,incendieopportunément tombé sur lui. Traumatisé, pattes brûlées mais vivant  après le passage des flammes et retrouvé par les sauveteurs.

    Il n'empêche,  Fort Mc Murray était connu AVANT  l'incendie pour une industrie d'extraction des schistes bitumineux peu ....écologique.

     

                                      ARMAGEDDON-SUR-OIL

     

    Un journaliste David Dufresnes s'y était intéressé de près.

    Il avait produit un intéressant webdoc: Fort Mc Money

     Le 13 mai sur Arte est passé un documentaire fort à propos intitulé Fort Mc Monnay, votez Jim Rogers.

    "La troisième réserve mondiale de pétrole est canadienne, elle se trouve à Fort McMurray. Or son extraction est très polluante et soulève d'inquiètants conflits d'intérêts. Le journaliste David Dufresne enquête sur un sujet hautement controversé aux conclusions effrayantes."

    Plongez au coeur de l'industrie pétrolière

     
    "Dans leur recherche de sables bitumeux, les conglomérats pétroliers dévastent les forêts vierges du Canada. Quelle est la frontière entre prospérité et destruction ? Mettez votre ambition économique et votre conscience écologique à l’épreuve : dans le jeu documentaire « Au cœur de l’industrie pétrolière » c’est à vous de situer ces frontières. Une production signée TOXA et l'Office national du film en partenariat avec ARTE."

    Le regard du désormais "spécialiste" de la zone canadienne David Dufresnes, pour qui il n'y a pas de surprise.

    "Et maintenant, donc, la « Bête » en feu et en furie. 30° au lieu des 15° habituellement en cette saison, une neige moins épaisse l’hiver dernier que d’ordinaire, faisant du sol un terreau sec et propice à l’embrasement, El Niño qui fait des siennes, des vents violents, une déforestation mal maitrisée, et c’est Armageddon-Sur-Oil, un feu qui se nourrit de sa propre folie, à coups de pyro cumulonimbus, des nuages qui génèrent leurs propres éclairs et tonnerres. Armageddon-Sur-Oil : la catastrophe naturelle la plus gigantesque de l’histoire du Canada : 9 milliards de dollars (estimation de ce dimanche, à réviser dans quelques mois, et à la hausse, forcément). Une ville entièrement évacuée, l’armée déployée, des voitures abandonnées dans la fuite par dizaines, sur le terre-plein de l’Autoroute 63, comme celles que l’on voit dans notre film, mais pour d’autres raisons. Dans le film, par accident. Dans l’actualité, par manque de carburant. Depuis toujours, l’Autoroute 63 est surnommée l’Autoroute de la mort par les habitants de la ville."

    La suite sur le blog de David Dufresnes de ce qu'il nomme....Armageddon-sur-Oil!

    La réalité a dépassé la fiction.

    A vrai dire, les  incendies de forêts ne sont pas inédits. Limite, c'est un phénomène naturel.

    Ce qui est nouveau: cette concentration de population ( la ville de Fort Mc Murray) et peut-être... les solvants de l'industrie extractive.

    Les dégâts se chiffrent en milliards.

    L'extraction de ..."Money" vire au cauchemar !

                                                                       Sylvie Neidinger

    Le feu toujours en ce 17 mai...

    http://www.lefigaro.fr/international/2016/05/17/01003-20160517ARTFIG00335-canada-les-feux-de-forets-gagnent-du-terrain-a-fort-mcmurray.php

    canada,alberta,armageddon-sur-oil,fort mac money,fort mac murray,gaz de schiste,incendie

     

     crédit images: capture d'écran site web cité

     

     

  • Michel Field met France Television au service de l'Elysée

    La rédaction de France 2 est en ébullition.  Elle vient de décider en AG , ce jeudi soir d'une motion de défiance à voter mardi prochain.

    Michel Field,  nouveau directeur exécutif de l'info depuis décembre 2015 met les journalistes   en colère.

    Il a eu la main lourde en préparant du "sur mesure' pour l'émission  "Dialogue avec les citoyens". A revenir vers la période de l'ORTF de la télévision au service direct du pouvoir ?

     

                                           FRANCOIS HOLLANDE ET LES MEDIAS

    Nota: François Hollande  va encore intervenir ce soir  à la TV 

    Au grand dam de certains de ses proches  conseillers avec  le risque parler longuement, en logorrhée pour ne rien dire (cf ses émissions passées).

    Un piège  que ce dialogue faussement participatif avec des citoyens choisis, piège dans lequel le président plonge tout seul, régulièrement.

    Problème déontologique.  Michel Field envoie  carrément le conducteur de l'émission et les questions à l'Elysée. [ Ce qui ne se fait pas  habituellement en raison évidemment  de l'indépendance  de la presse et de la séparation des pouvoirs].

    Puis  renonce à deux intervenants initialement pressentis lesquels réagissent haut et fort à cette "éviction", créant déjà un "bad buzz"  avant l'émission ! Les conseillers avaient raison...

    Un article évoque carrément  le petit accord entre amis entre la direction de l'info et l'Elysée.

    On pensait le président normal bien différent des autres. François Hollande est probablement encore plus lié au monde de la presse que les anciens présidents de la république.

    Et plus que le grand public ne le suppose: voir son ancienne  compagne Trierweiler de Paris-Match, ses repas avec la rédaction du Monde, ses sms persos  réguliers avec les journalistes, son absence au sommet de Bruxelles le temps d'une émission radio , son incroyable absence sur la photo du Security Summit publiquement signalée par Barak Obama car il ....bavardait avec un journaliste.

    Remarque: la proximité certaine du président de la république  avec la presse ne l'empêche pas de plonger dans les sondages.

          MICHEL  FIELD  BRUTALISE VERBALEMENT  DEUX FEMMES JOURNALISTES

    Dans cette  même période d'accroc à la séparation des pouvoirs, le nouveau directeur de l'info s'est par ailleurs directement attaqué aux journalistes de la rédaction.

    Ce, publiquement, dans une émission: son  abominable façon de  mal "remercier " -dans tous les sens du terme- deux journalistes femmes de premier plan qu'il débarque brutalement de l'émission "Envoyé spécial" après 16 ans d'émission.

    Pire il les attaque sur leur compétence. Il voulait, lui (et pourquoi lui ????!!!!!!) un reportage sur Trump. Elles ont choisi  un sujet concret, terre à terre sur les pièces détachées d'électro-ménager. Caricatural dilemme.

    Il a" critiqué publiquement, lors de cette émission, les présentatrices d’« Envoyé spécial », Guilaine Chenu et Françoise Joly, à qui il vient de retirer l’animation de l’émission : elles auraient mis en avant « un sujet sur les pièces détachées d’électroménager » un soir où le directeur de l’information aurait aimé entendre parler de Donald Trump. Cette façon de résumer seize années de travail a été jugée blessante.'" Machisme.

    (...)Interrogé sur l’avenir de l’émission « Complément d’enquête », M. Field a assuré que la question de sa présentation n’était pas tranchée et a lancé à l’intention de Nicolas Poincaré, son animateur actuel : « Nicolas, si tu nous écoutes, ne te suicide pas tout de suite ! » Cette plaisanterie a choqué parmi les représentants des salariés, où l’on a souvent tendance à comparer France Télévisions à France Télécom, touchée par une vague de suicides, notamment entre 2007 et 2009.( Le Monde 14/04/16 )

     Monsieur Field     1) oublie que Trump est chaque jour dans les médias, les pièces détachées, moins 2) les pièces détachées, c'est la vie concrète, pas le cirque  médiatico-politique imposé à l'antenne 3) une rédaction même du Service Public est supposée ne pas être aux ordres 4) la "politique" à la TV peut entraîner une overdose et un zapping certain 5) il  fait revenir  la TV de papa, de mèche avec le pouvoir politique en place 6) et fait preuve de brutalité managériale verbale certaine ( cf "Nicolas ne te suicide pas").

                                       NICOLAS NE TE SUICIDE PAS...

    La rédaction s'insurge

     Michel Field n'est pas issu du sérail de la presse à l'origine.

    Il vient de l'extrême gauche trotskiste, très jeune limitant de la LCR. Il a 14 ans en 1968,  se fait virer de son lycée pour activisme.

    Ce brillantissime débateur ( ceux qui l'ont eu comme prof en témoignent)  passe haut la main son agrégation de philosophie, entre dans le monde de la pédagogie  comme professeur à l'école normale, prof de fac. Fonction publique dont il démissionne à 38 ans seulement.

    Egalement écrivain, il publie en 1989 un ouvrage érotique"Impasse de la nuit".

    Il tisse son réseau politique et intègre le Siècle, ce club parisien d'influence. Puis devient lui même une personnalité médiatique comme journaliste vedette,  présentateur: Panorama, Cercle de Minuit, France Culture, France 2, Canal+etc.

                                     Aujourd'hui, Michel Field qui vient d'être nommé directeur de l'info à un an d'une élection présidentielle ...dérape.

                                                         PROBABLE  ERREUR DE CASTING

     

    Mais à sa décharge  doit-on dire que toute réforme en France ici du service public est mission difficile face aux réflexes conservateurs -(de gauche ou autre.

    Ceux qui connaissent Michel Field se demandent ce qu'il est venu faire dans cette galère?

    Le Monde dresse son portrait. Beaucoup sont étonnés de ce choix pour une gestion d'équipe.

    A l’extérieur de la chaîne, l’étonnement était aussi de mise. « C’est un type très intelligent, cultivé et plein de vie, et je n’ai pas bien compris qu’il accepte ce poste, assure le journaliste Guillaume Durand. Field est un soliste plus qu’un chef d’orchestre, c’est un intello organique qui pense que la créativité va jaillir  du bordel ambiant. »

    Même surprise pour Laure Adler, qui, en 1992, avait réussi à le convaincre de prendre   de les rênes du « Cercle de minuit », sur France 2, alors qu’il s’apprêtait à signer   pour « L’Ile de la tentation », sur TF1. « Qu’est-il allé faire  dans cette galère ? », s’interroge-t-elle. « Michel Field n’est pas du tout un chef d’équipe. C’est quelqu’un qui aime exister avant tout, un hédoniste qui joue avec le statut, la fonction et la hiérarchie », ajoute-t-elle. Quant à Michèle Cotta, grande experte des médias et particulièrement de France 2, elle s’étonne « qu’un homme d’une telle culture aille se perdre   dans les méandres de ces rédactions avec qui il faut du doigté et de la diplomatie  , c’est-à-dire le contraire du personnage ! ».

    Oui, un personnage...

                                                        Sylvie Neidinger

    http://teleobs.nouvelobs.com/actualites/20161012.OBS9732/l-enigmatique-michel-field.html

     

     

  • Un oeil sur la planète: Syrie, le grand aveuglement (occidental)

    Enfin un  reportage (France 2) sur la Syrie qui tienne compte de plusieurs sources.

    Pour sa première, la journaliste Samah Soula enquête sur le terrain et bouscule le politiquement correct. un oeil sur la planète,journaliste,syrie,samah soula

     Enfin le rôle extrême de la France dans son aveuglement uniquement orienté islamistes radicaux est souligné. Premier pays à avoir vendu des armes bravant l'embargo européen.

    Une réalité beaucoup plus complexe  que celle habituellement présentée par les médias 

    Une présentation de la guerre dans laquelle de nombreux syriens se retrouvent.

    A revoir en replay ou sur You Tube:

     https://www.youtube.com/watch?v=Kh8FnLJFTMA

                                                               Sylvie Neidinger

    un oeil sur la planète,journaliste,syrie,samah soula

  • Ils n'auront pas sa haine !

    EMOUVANT.
     
    Antoine Leiris:  “Vous n’aurez pas ma haine”publié sur son facebook en mode public suite aux évènements.
    Il est journaliste.

    "Vendredi soir vous avez volé la vie d’un être d’exception, l’amour de ma vie, la mère de mon fils mais vous n’aurez pas ma haine. Je ne sais pas qui vous êtes et je ne veux pas le savoir, vous êtes des âmes mortes. Si ce Dieu pour lequel vous tuez aveuglément nous a fait à son image, chaque balle dans le corps de ma femme aura été une blessure dans son coeur.

    Alors non je ne vous ferai pas ce cadeau de vous haïr. Vous l’avez bien cherché pourtant mais répondre à la haine par la colère ce serait céder à la même ignorance qui a fait de vous ce que vous êtes. Vous voulez que j’aie peur, que je regarde mes concitoyens avec un oeil méfiant, que je sacrifie ma liberté pour la sécurité. Perdu. Même joueur joue encore.

    Je l’ai vue ce matin. Enfin, après des nuits et des jours d’attente. Elle était aussi belle que lorsqu’elle est partie ce vendredi soir, aussi belle que lorsque j’en suis tombé éperdument amoureux il y a plus de 12 ans. Bien sûr je suis dévasté par le chagrin, je vous concède cette petite victoire, mais elle sera de courte durée. Je sais qu’elle nous accompagnera chaque jour et que nous nous retrouverons dans ce paradis des âmes libres auquel vous n’aurez jamais accès.

    Nous sommes deux, mon fils et moi, mais nous sommes plus fort que toutes les armées du monde. Je n’ai d’ailleurs pas plus de temps à vous consacrer, je dois rejoindre Melvil qui se réveille de sa sieste. Il a 17 mois à peine, il va manger son goûter comme tous les jours, puis nous allons jouer comme tous les jours et toute sa vie ce petit garçon vous fera l’affront d’être heureux et libre. Car non, vous n’aurez pas sa haine non plus.

    https://www.facebook.com/antoine.leiris/posts/10154457849999947

     

     

    Suite :

    Après avoir publié en mode ouvert, l'auteur a " refermé" son compte facebook, tourné désormais vers sa douleur privée. Je choisis de conserver  son  texte qui porte une dimension ...universelle.

    Confirmation: la lettre d'Antoine Leiris a fait le tour du monde.

    Cette lettre d'amour au delà de la mort prend une dimension universelle.

    Un écho mondial

     In english:

    http://www.bbc.com/news/world-europe-34862437

    Barbara Polla, sur son blog a publié une lettre d'amour à une compagne disparue, datant de 1975 par Julos Beaucarne

    https://barbarapolla.files.wordpress.com/2015/11/lettre-ouverte-de-julos-beaucarne-1.pdf

    Il publie un livre en mars 2016

    http://tempsreel.nouvelobs.com/attentats-terroristes-a-paris/20160331.OBS7516/attentats-de-paris-antoine-leiris-l-homme-sans-haine.html

     

  • Auch: scrollitelling sur chantier urbain expérimental

    En surfant sur le net au hasard des spots, j'ai découvert un reportage très intéressant dans sa forme qui m'a incitée à lire et partager le fond.

    Il s'agit des nouvelles écritures  du journalisme, le scrollitelling ou récit média immersif:

    www.miseajournalisme.com/scrollitelling-quel-outil-pour-vos-recits-multimedias-immersifs

    art-scrollitelling-3-applications-pour-vous

    Le reportage sur Auch est publié le 30 avril 2015 par Agnès Maillard.

    Il est lisible au départ dans sa version web ordinaire sous le titre "au coeur des ruelles médiévales des habitants rénovent un lieu hors du commun pour vivre autrement"

    Puis on peut cliquer sur la version longue. Pas simplement une question de longueur. C'est un nouveau format du  web- journalisme qui s'ouvre, celui du scrollitelling.

    C'est en défilant l'article que s'ouvrent des fenêtres multimédias. Testez:

    !http://www.bastamag.net/Habitat-partage-un-collectif-renove-un-lieu-hors-du-commun-pour-vivre-autrement

                                      A AUCH, EXPERIMENTATION URBANISTIQUE

    La problématique décrite est celle d'un immense bâtiment à l'abandon au centre d'un périmètre médiéval et accessible uniquement à pied. L'institution qui le possédait ne pouvait le mettre aux normes. Un collectif d'habitants a relevé le défi et s'en est rendu propriétaire ....au quart de la valeur initiale. A ce prix, les  promoteurs immobiliers ont lancé un contreprojet. Mais vite jeté l'éponge. Ils sont soumis eux, à l'obligation d'accessibilité voiture. L'ascenseur à voitures, onéreux  a plombé leur contre-initiative.
    auch,agnes maillard,nouvelle écriture journalistique,scrollitelling,récit édia immersif,habitat médiéval

    Entre temps, le  collectif a grandi en nombre  et plusieurs particuliers ont investi.

    En bonne intelligence, des architectes font même partie du projet dont un spécialisé Bâtiments Historiques.

    Les travaux décrits sont inédits dans leur forme avec d'énormes problèmes techniques à résoudre qui furent  résolus (pas d'accès du chantier avec   des équipement hors la sueur du front dans certaines zones)

    Jusqu'aux  amis des amis ont participé...

    Le notaire a été de précieux conseils. Le collectif a signé pour une organisation expérimentale communautaire basée sur une association.

    Mais si le système se délite avec le temps, si les disputes arrivent,  ce seront les tantièmes d'une co-propriété  classique qui feront force de loi. Intéressant.

    On présente  cette expérience humaine urbanistique  comme moderne et  innovatrice. Dans le fond, on oublie finalement que, à la période médiévale de la construction du coeur de la ville ancienne, les habitations peu accessibles furent construites sous ce mode ...communautaire.

    Et c'est l'aspect hyper intéressant que cette expérimentation urbanistique:  pour sauver un bâti médiéval et ses contraintes d'accessibilité il aura fallu retrouver le mode... social de construire de l'époque !

                                                             Sylvie Neidinger

    crédit images: capture photo article web

  • La IN'étiquette !

    Comment supprimer les notifications de changements de profils sur Linked in ?

    On  adhère sans réserve à la question directe et crue  que la journaliste Fabienne Combier, dans son blog didacticiel du web, pose aux usagers de Linkedin:

     "Vous n’en avez pas marre de recevoir un mail à chaque fois que l’un de vos contacts Linkedin modifie une broutille ou un peu plus sur son profil ? Si ? Moi aussi ! En fait, il existe une astuce toute simple pour ne pas informer l’ensemble de vos contacts de vos moindres modifications."

    http://questionweb.fr/comment-supprimer-les-notifications-de-changement-de-profil-sur-linkedin/

    La réponse de la journaliste   est techniquement une manipulation simple et connue de tous les profils. Elle permet de ne pas polluer les boîtes mails des autres.

    Car il est impossible dans l'autre sens  ne pas recevoir les modifications du réseau.

    Au minium peut-on limiter les "sorties".

    Sa démarche est en fait une  alerte pour signifier que chacun gère au mieux sa pratique...vis à vis des autres. 

    linked in,in'étiquette,nétiquette,fabienne combier,sylvie neidinger,questionweb.frAdhésion  à 100% de la "bonne pratique" 100% réclamée.

    On parlait de Nétiquette. Désormais on peut  évoquer la IN'étiquette !

                                                                                 Sylvie Neidinger

  • France, historique 11 janvier 2015. 110 000 manifestants à Grenoble: presque sa population!

    REPORTAGE. Dimanche 11 janvier 2015 est historique en  la France mobilisée pour la liberté d'expression. Journée inédite.je suis charlie,club de la presse 38,grenoble,11 janvier 2015,police,journalistes

    Autour de quatre millions de manifestants. Quatre  millions et demi certains  si on ajoute les villes qui choisirent de défiler le... samedi (700000 dans les rues, la veille).

    Du jamais vu.

    Plus nombreux encore que le 26 août 1944, à la Libération. Puisque c'est le comparatif que l'on peut lire ça et là.
    je suis charlie,club de la presse 38,grenoble,11 janvier 2015,police,journalistes

     Etonnants soutiens affichés à la fois à Charlie l'impertinent  et... aux forces de l'ordre...applaudies, soutenues.

    Aux journalistes, aux quatre victimes de Vincennes, aux blessés.

    Le slogan a largement dépassé la rédaction parisienne assassinée.

    Les dessinateurs de Charlie, tel Willem qui aujourd'hui s'insurgent contre ce qu'ils nomment une récupération et  pestent face au nombre  doivent...se calmer.

    L'enjeu les dépasse totalement, au delà des clivages politiques. Justement.

    Car c'est de la liberté d'expression générale universelle qu'il s'agit désormais, suite aux attentats. Tout simplement un refus des actes qui répondent par des bombes à des dessins.je suis charlie,club de la presse 38,grenoble,11 janvier 2015,police,journalistes

    Les marseillaises furent chantées et  les drapeaux tricolores agités "en émotion commune ".

    Une ambiance rare en hexagone, drapeaux au vent.

    Rare:  pas  nationaliste mais nationale. Sans superlatifs.

    Comme un  pays qui se rassemble sur ses fondements touchés par le terrorisme.

    A Grenoble, le chiffre de 110 000 participants est immense. Pour la première fois de son histoire semble-t-il.je suis charlie,club de la presse 38,grenoble,11 janvier 2015,police,journalistes

    Nombreux se sont déplacés des alentours aussi, pour cette marche silencieuse organisée par le Club de la Presse 38 .

      Lequel a fait passer le "je suis" au "nous sommes Charlie" sur la banderole portée en tête de cortège par les deux corps de métier.

    Elle  unissait journalistes et policiers. Cartes de presse, crayons, stylos,appareils photos brandis.je suis charlie,club de la presse 38,grenoble,11 janvier 2015,police,journalistes

    Policiers dans un rôle inédit, habituellement  à surveiller tout rassemblement.

    Dans la foule: toutes les opinions, de ceux- plutôt âgés-affirmant avoir été élevés au petit lait de Cabu et Wolinski à ceux qui pensaient le journal trop extrême et provoc'.

    Beaucoup  n'achetaient ...jamais le journal des "ados attardés" qui   se présente lui même comme "irresponsable" (cf  le slogan) Ils manifestaient pourtant dimanche  contre les attentats en soutien à toutes les victimes.

    Le cortège partait de Jean Jaurès  vers 15 h, l'accès au point de départ initialement prévu étant impossible.

    je suis charlie,club de la presse 38,grenoble,11 janvier 2015,police,journalistesLe flot trop important créé des blocages et du piétinement sur place. Une heure 30 après le démarrage, ceux de la gare n'ont toujours pas bougé !nous sommes charlie,je suis charlie,club de la presse 38,grenoble,11 janvier 2015,police,journalistes

     Applaudissement émouvants  qui passaient par vagues,  ont raconté les piétons du cortège.

    Le parcours sera allongé, volontairement élargi par un  tour ultra élargi du parc Mistral, en raison de la foule.

    Devant la mairie, des religieux, prêtres,  rabbins et imams rejoignent le cortège

    Un acte symbolique très fort que cette union pour un vivre ensemble. Une unité paradoxalement construite autour de l'hommage à un journal... parmi les plus irrévérencieux et féroces sur le thème des religions !!

    nous sommes charlie,je suis charlie,club de la presse 38,grenoble,11 janvier 2015,police,journalistesLe slogan "je suis Charlie" dépasse définitivement tous les clivages !

    Arrivés au Parc Mistral,  policiers et journalistes de la banderole se positionnent dans les gradins.

    Du haut, Anne-Gaëlle Metzger, présidente du Club de la Presse de l'Isère décline au mégaphone, entendu par les premiers rangs, la liste des 17 victimes du terrorisme. Elle  orchestre une minute de silence. Remercie les bénévoles.

    La marseillaise sera entonnée par deux fois au total. dans un mode de chanter étonnant, en communion réelle. Pas la mécanique un peu automatique des fêtes nationales .  "Charlie" sera scandé.nous sommes charlie,je suis charlie,club de la presse 38,grenoble,11 janvier 2015,police,journalistes

    Puis la banderole est enroulée, rangée.

    La manifestation commence à se disperser  alors que tous n'ont pas encore atteint le parc d'arrivée...

    A Grenoble se sont réunis 110 000 manifestants... pour une ville de 160 000 habitants !

                                                                                                                                                                        Sylvie Neidinger

    crédit images/ photos Neidingernous sommes charlie,je suis charlie,club de la presse 38,grenoble,11 janvier 2015,police,journalistesnous sommes charlie,je suis charlie,club de la presse 38,grenoble,11 janvier 2015,police,journalistes

    nous sommes charlie,je suis charlie,club de la presse 38,grenoble,11 janvier 2015,police,journalistes

          nous sommes charlie,je suis charlie,club de la presse 38,grenoble,11 janvier 2015,police,journalistes

                                                               


     



  • Fort Mc Money en Alberta-Canada, comme si vous y étiez!

    Fort Mc Money: croisement de l'actualité politique et de la gamisation !

    Un webdoc de poids  pour visualiser les dommages environnementaux gigantesques liés à l'extraction-polluante- de schistes bitumineux dans  le nord de l'Alberta en Athabasca.giec,alberta,environnement,scistes biyumineux,fort mac money,fort mac murray

    Sans dépenser un centime, allez vous rendre compte par vous-même.

    http://www.fortmcmoney.com/#/fortmcmoney

    Grâce au web voyage concocté par le journaliste  David Dufresne.

    Un néo média interactif produit au Canada, d'ailleurs par ONF et Toxa associé à Arte.

    Pour visualiser la masse de travail :

    "Plus de 22 lieux différents de la ville,  55 interviews. Les recherches ont pris deux ans et 2000 heures d'images ont été tournées. Le coût total est estimé à 643 000 euros".

    http://www.fortmcmoney.com/#/fortmcmoney

    Le thème est d'actu. La visite officielle du président français, non pas à Ottawa mais  en Alberta, hier, fait jaser. Selon Usine Nouvelle:"Il y a là une contradiction fondamentale pour les députés à sensibilité écologiste. La socialiste giec,alberta,environnement,scistes biyumineux,fort mac money,fort mac murrayDelphine Batho, juge que le signal envoyé est mauvais. "C'est l'endroit où il y a une catastrophe écologique gigantesque, des destructions de la forêt boréale, des égouts à ciel ouvert et c'est le pétrole qui est le plus sale du monde", a-t-elle commenté sur Radio Classique et LCI. De plus, a-t-elle insisté, "j'ai trouvé ça franchement maladroit d'être en Alberta le jour où le Giec rend son rapport sur les menaces de réchauffement climatique et le nécessaire abandon des énergies fossiles".giec,alberta,pétrole,environnement,schistes biyumineux,fort mac money,fort mac murray

    François Hollande fait effectivement  des déclarations "pro-pétrole nord canadien" alors que Paris va accueillir une réunion environnementale.

    Le mieux n'est pas de trop rédiger ici pour décrire le webdocumentaire, ou l'info politique     mais vite de cliquer pour jouer.

    Dépaysement garanti et problématique écolo-économique visualisée de l'intérieur.

    Toute l'exploitation de l'Alaska est en jeu, également, derrière la glace.

    Il va en produire combien David Dufresne, des webdocumentaires  de cette qualité, après Prison Valley et Fort Mc Money !? Magnifique.


                                                                                    Sylvie Neidinger

     

    giec,alberta,environnement,scistes biyumineux,fort mac money,fort mac murray


    Crédit images : captures écran Mc Money et capture article figaro  cité


  • Le Vélo pour les Nuls

    La collection dite  Pour les Nuls n'est pas destinée aux masochistes !!les nuls 001.jpg

    Pas la   "Négation de l'Utilité de Lire" !

    Peut être un "Nouvel Usage du Livre" : pour que "tout devienne facile"?

    Avec une majuscule à Nuls, cela passe mieux. Ouf, L'honneur est sauf. On accepte volontiers de se ranger dans la dite case...

    D'autant que la collection fait appel à des spécialistes.

    Ici pour le vélo.

    Hélène Giraud et Christine Murris sont des adeptes   de la petite reine, cette amie de plus en plus fréquente de nos quotidiens, urbains notamment .

    Ces auteurs sont journalistes spécialisées.

    Ce qui signifie un texte pragmatique, grand public, bien documenté.

    Des conseils ultra pratiques, des règles rappelées sur 380 pages. A l'écoute aussi. Les remerciements sont éloquents: "merci aux fabricants de vélos, distributeurs, représentants d'associations, organisateurs de voyage, sportifs, cyclotouristes" qui ont apporté leur petite pierre.

    Savoir si on est plutôt tendance   fixie, rat's, hollandais ou vintage ...

    Hélène Giraud est déjà auteur d'une très originale anthologie littéraire du vélo chez Mercure de France : "le goût du vélo." Un travail de recherche des textes, qui n'avait pas été fait avant elle.

    Le vélo pour les Nuls. First Editions isbn 9782754056595

    Collection les Nuls

  • DOCS AD HOC/Irak en 2003, la guerre US à tout prix: voir!

    Document extrêmement didactique, de grande qualité journalistique à visionner.

    L "état "islamique s'installe depuis plusieurs mois sur les décombres de l'Etat irakien que l'armée US a fait voler en éclat en 2003 par son invasion directe.

    Avec les conséquences dramatiques sur le peuple  irakien dans la globalité de ses composantes.

     

    la guerre  tout prix.GIFLes structures explosées-dont la colonne vertébrale  qu'était l'armée irakienne dissoute brutalement - laissent cette zone du monde aux prises avec les affres des guerres de religions.

    Ce,  dans un pays multiconfessionnel aux minorités millénaires mais fragiles.

    DOCS AD HOC

    Un  intéressant documentaire de LCP, la chaîne parlementaire hexagonale, revisite l'entrée en guerre de 2003 et tous les mensonges et manipulations d'opinion autour d'armes de destruction massives jamais trouvées :

    Guerre, mensonge et video

    Un documentaire INEDIT réalisé par François BRINGER (52’) Une coproduction LCP-Assemblée nationale / Point du jour

    "Dix ans après le déclenchement du conflit, François Bringer, journaliste spécialiste des États-Unis, explore la machine de guerre montée par les hauts responsables de l’administration américaine pour légitimer à la fois juridiquement, politiquement et moralement l’intervention en Irak…

    Ce documentaire retrace le cheminement de la stratégie néoconservatrice de l’administration Bush, avec ses retombées économiques et politiques, pour déclencher ce qui ressemble à une guerre d’agression."

     

    Cette intervention militaire directe a profondément bouleversé le proche-orient plongé depuis dans un chaos inextricable dont nous voyons aujourd'hui en direct les conséquences dans toute la zone jusqu'en Afrique.

                                                                                                               SN

    irak,invasion us,docs ad hoc,guerre mensonges et video,doc lcp

                                                                                            

  • Le plus vieux pantalon du monde: une culotte de cheval

    Les cavaliers de la steppe d'Asie centrale ont inventé le pantalon !vieux pantalon,cern,nicolas contens,journaliste scientifique,archéologie

    L'info est sortie récemment, le 3 juin mais fut inaudible. Le short de foot ayant largement distancé tout autre élément de la garde -robe. Même la plus vénérable.

     

    Nicolas Constans, journaliste scientifique publie cette découverte sur son blog....historique "dans les pas des archéologues: des fouilles au labo"

    Un excellent média à découvrir et poster en favori.

    On le cite:"En principe, les plus vieux pantalons connus sont ceux du Néolithique, comme ceux portés par l'homme des glaces, Ötzi, vers 3200 ans av. J.-C. ou d'autres fragments plus anciens. Mais à vrai dire, ce ne sont pas tout à fait des pantalons. Des jambières plutôt, un peu comme celles, en cuir, que mettent les cowboys : il n'y a pas d'entrejambe. Or il ne viendrait jamais à l'esprit de ces derniers de les porter sans pantalon. Car sans entrejambe, point d'équitation. Sans la protection de cette pièce d'étoffe, la vulnérabilité de l'Homo sapiens mâle à cet endroit rendrait les longues chevauchées franchement incommodes.

    Voilà pourquoi la découverte en Chine de deux véritables pantalons, munis de leur entrejambe, est importante. Non seulement parce que datés d'entre le XIIIe et le Xe av. J.-C., ce sont les plus anciens pantalons connus à ce jour. Mais aussi parce qu'ils sont clairement reliés à l'usage du cheval, qui s'est alors généralisé dans une grande partie des steppes d'Asie centrale. Ce qui suggère que ce sont des cavaliers qui ont inventé le pantalon."

    On apprend que le plus vieux pantalon découvert et conservé est composé de trois pièces: deux jambes, une entre-jambe.

    Les reconstitutions en labo ont conclu à un pantalon aux jambes ....arquées!

    En plus de la lecture de l'article sur le "pantalon originel du XIIIème siècle avant JC, on s'intéresse particulièrement au journaliste Nicolas Constans.(bio) C'est un  ancien  du Cern, un docteur en physique!

    Il a quitté le monde des particules pour la vulgarisation scientifique (cf ses articles dans La Recherche) dont..celle de .l'archéologie

    En effet l'archéologie moderne intègre totalement les diverses approches des sciences dures: archéométrie, dendrologie etc...

    Grand intérêt de la voir bien expliquée par le journaliste Constans, dans  ses articles courts et percutants qui la rendent passionnante avec des réponses à des questions simples telles que :"qui a couché les géants de l'île de Pâques"

                                                                                 Sylvie Neidinger


    crédits images/captures d'écrans  blog Constans

                                                                   

     

     


     

  • Charles-Henri Favrod: élégance de l'indépendance du journaliste

    Ce blog continue la déclinaison de la thématique du Libre dans  les conférences forts intéressantes du TEDxGeneva. Non pas par obsession ou par promotion. Mais parce que le contenu des conférences était fort intéressant.

    #tedxgeneva,grnd reporter,accords d'evian,rsr,université de lausanne,vaudois,belletrien,charles-henri favrod,journalisme,histoire,libertéIl fallait absolument évoquer le journaliste Charles-Henri Favrod qui du haut de ses 87 années péniblement appuyées sur des cannes a fait l'honneur de sa présence.

    Wiki présente ainsi ce journaliste helvète de premier plan très honoré (légion d'honneur, officier des arts et des lettres...) Membre d'honneur de la Presse Suisse.

          GRAND REPORTER  "BELLETRIEN" VAUDOIS

    "Charles-Henri Favrod, né le 21 avril 1927 à Montreux, est un journaliste, photographe, essayiste, directeur de publication et bellettrien vaudois.(...) Il crée Télévision Rencontre, dont le premier film, Le Chagrin et la Pitié (1969), constitue un succès mondial, couronné en particulier au Festival de New-York et ouvrant le grand débat sur le régime de Vichy."

    Il démarre d'ailleurs sa conférence en rappelant ses humanités à l'Université de Lausanne. Il commença par le latin et le grec....la genèse d'une autre génération de journalistes aujourd'hui "webisés".

    Gazette de Lausanne, Radio Suisse Romande, Musée photo de l'Elysée...#tedxgeneva,grnd reporter,accords d'evian,rsr,université de lausanne,vaudois,belletrien,charles-henri favrod,journalisme,histoire,liberté

    Sa liberté à lui ? Dans les années 50,  avoir commencé à  chercher l'information écrite et photographique "de l'autre côté" ou "sous une autre facette, notamment autour de la guerre d'Algérie, entre autres.

    L'écouter le 7 avril 2014 : Les clefs de la décolonisation

    Du "bon boulot": chercher les angles inédits. Dans un conflit, donner la parole à ceux dont le point de vue n'est pas toujours mis en exergue.

    Il  favorisa les rencontres secrètes qui permirent les accords d'Evian.

    Le rôle du journaliste libre et indépendant d'esprit. Et un peu plus encore.

    Position qui forcément sur le moment, lui a valu une inconfortable  volée de bois vert."C'est faux de prétendre que j'ai été un porteur de valises" a-t-il dû rectifier.

    Il a ensuite porté  par sa voix journalistique personnelle et non ses bagages -sinon ses bagages intellectuels !- les éléments d'une négociation de paix internationale de premier plan en donnant accès aux revendications d'une des deux  parties en présence.

                                                                             Sylvie Neidinger

     

    Blog-Série n°5/TEDxGeneva 2014:

    1/5-FREEDOM@digital age à Carouge

    2/5-Richard Stallman: libre n'est pas gratis!

    3/5-Gwenn Seemel et la multiplication des petits pains

    4/5-Lessive digitale "libre". Vraiment ?

    5/5-Charles-Henri Favrod élegance de l'indépendance du journaliste

    Crédit Images /photos Neidinger sous commons creative


  • Premier MOOC sur "journalisme numérique et réseaux sociaux"

    Rue89, toujours dernière tendance sur les nouveaux médias lance actuellement un MOOC sur le thème du journalisme et des réseaux sociaux  en partenariat avec Global Editors Network (GEN) et First Business Mooc (celui ci dédié à la finance à la base Marché de change Analyse financière).journalisme,sophie caillat,réseaux sociaux,first business work,global editors network,rue 89,mooc

    A la pointe des actuels débats sur les nouveaux usages professionnels numériques.

    Et premier du genre en langue française.

    Rappel: le Massive Open Online Course est un cours en ligne ouvert de masse.

    Un Mooc est donc un mass média dédié à la pédagogie gratuite donc....open source !

    Twitter reste, c'est confirmé, le réseau immédiat le plus usité par les journalistes.

    Twitter, roi de l'instant  grille même les agences de presse et devient de facto "média immédiat"

    Pierre Haski fondateur de rue 89 raconte comment il a eu un soir sur twitter l'info de l'imminence d'une conf' de presse officielle en Afrique du sud. Professionnel, il a déduit la probabilité forte du décès de Nelson Mandela. Professionnel il a préparé un tweet annonçant le décès. Pile à l'heure du direct, à la seconde même, il a lancé son tweet devenant ainsi le premier au monde à lancer l'info !

    Sophie Caillat, la grande prêtresse de ce Mooc, ancienne de Reuters, spécialisée RS indique dans une vidéo avoir été totalement au coeur d'un évènement par le biais de Twitter alors qu'elle n'était pas sur place. Voire... mieux peut être qu'étant sur place juste en suivant les tweets..

    Twitter c'est enfin ..le don de l'ubiquité!

    Elle indique combien Facebook certes plus ludique est important, tout comme ...In, Instagram. et tous les autres !

    Tumblr etc. Les réseaux deviennent une jungle de complexité.Il est bon de défricher.

    Un bon moyen de surmonter la fracture numérique que ce Mooc.

    Evidemment fort utile pour les journalistes. Et pour les autres, les curieux ?

    La session dure 5 semaines et sera validée par une certification pour ceux qui auront pu....suivre jusqu'au bout. Pas si simple. Un vrai challenge.

                                                                        Sylvie Neidinger

    Teaser sur Dailymotion

    MOOC rue89 semaine 1  N°1

    MOOC rue89 semaine 1  N°2

    MOOC rue89 semaine 1  N°3

    MOOC rue89 semaine 1  N°4

    MOOC rue89 semaine1   N°5

    MOOC rue89 semaine 2 N°1

    MOOC rue89 semaine 2 N°2

    MOOC rue89 semaine 2 N°3

    etc...!!!! La suite du MOOC

    crédits photo/capture d'écran/site web rue89

  • Tint'Interdit: pastiches, parodies mais pas plagiat

     Si c'est interdit, c'est que cela n'est pas autorisé, dirait Monsieur de la Palice.P1120487.JPG

    Pas toujours...Il y a du flou !P1120478.JPG

    Tint'Interdit, l'expo  ouverte ce week-end  à Penthes pose réflexion sur  la BD, dit 9ème art,  ici celle de Hergé  et sa  trajectoire dans le temps.

    Sa transmission, ses émanations, ses copies, ses "à la manière de", ses faux, ses vrais-faux réussis et faux-vrais ratés. Ses éditions pirates elles-mêmes piratées...

    Difficile  de trier le bon grain de l'ivraie entre ce qui est autorisé à parodier et pasticher sur le ton de l'humour, en libre expression ou hommage et  le  plagiat complètement interdit car de la copie pure ! La ligne pas si claire...

    P1120479.JPGTintin-reporter nous appartient à tous, universel.

    Or, ses droits n'entreront dans le domaine public qu'en 2053. En attendant les héritiers légaux veillent au grain.

    L'affaire de Fribourg marque encore les esprits. Le premier  catalogue de l'expo nommée "Tintin à Fribourg: dits et interdits" publié par la BCU de cette ville fut jeté au pilon suite à une demande des ayants-droit de Hergé. Mais au delà, le reste fut autorisé.

    LES TINTIN "A PART"

    P1120481.JPG

    Alain-Jacques Tornare,  qui sait, en tant qu'historien" mettre en perspective avec l'appareil critique",  collectionne depuis des lustres   les "Tintin à part". Il  a de la suite dans les idées. Après Fribourg, il est commissaire de l'expo de Genève. Pour expliquer.

    Il lui fallait  présenter ces Tintin alternatifs dans leur profusion,richesse, degrés variables  d'interdits. Les oeuvres de ces Gordon Zola et autres ( les Aventures de Saint-Tin et son ami-Lou) L'affaire Tourne au sale, Zinzin à Fribourg ou l'éditeur dit  "parodisiaque".

    Pas toujours très fins comme jeux de mot mais garantis 100 % pastiche...

    Tint'interdit  a aussi le mérite de repositionner la série dans le contexte genevois.P1120469.JPG Des exemplaires de l'Echo illustré aux éditions pirates autour de l'Alph-Art version Ramo Nash (1988)

     La parodie est légale voire légitime !

    Elle entre dans la catégorie de l'hommage. Moulinsart qui s'occupe de l'exploitation commerciale de l'oeuvre a réussi le prodige de maintenir une série  BD sans nouveauté depuis 1976.

    Le secret ? Il lui fallut tout de même vouloir, autoriser et tolérer certains pastiches....

    La parodie est art satirique de l'insolence.  Mais tout n'est pas bon à prendre.

    P1120488.JPGD'où la riche réflexion posée à Penthes sur la limite du genre, lue sur un des nombreux panneaux didactiques :  " Hergé a eu raison de ne pas vouloir de successeurs  quand on voit ce que sont devenus tous les grands héros de la bande dessinée francophone orphelins de leurs auteurs qui se survivent à eux-mêmes en oscillant entre la pâle copie stérile et la caricature terne"

    L'expo de Genève  a l'avantage de redessiner le contexte genevois de Hergé. Elle en profite pour mettre  en scène les graphistes   romands qui ont touché au mythe dans la foulée de l'Interdit, plus ou moins autorisé.

     Tint'interdit  assume son titre jusqu'au bout: une video de 20 mn présente même dans une petite pièce alcôve les Tintin...osés, un peu chauds version peep quoi. 

        Le  Musée de Penthes adore les globe-trotters: Tintin après Corto Maltese

    Combien Rodolphe Imhoof, président de la Fondation pour l'Histoire des Suisses dans le monde et Anselme Zurfluh, directeur  qui gèrent aussi le musée de Penthes ont eu raison d'oser le risque non seulement du souffle  de jeunesse, celui de l'univers  BD....tintin reporter,parodie,pastiche,plagiat,moulinsart,tint'interdit,exem,echo illustré,tornare,penthesMais aussi celui  de l'impertinence parodique, l'indépendance d'esprit posées comme valeurs.


     Au final l'expo locale, portée par Exem, Tintintologue graphiste virtuose -qui en signe l'affiche- ne porte évidemment  pas préjudice à Tintin. Elle en valorise l'image intemporelle.

    Il se dit même que le genevois "rend vivant" le héros de BD.

    Exem, j'aime...

    Son affiche pour Tint'Interdit est  parfaite: graphisme, humour, puissance, com.

    Son  Tintin qui franchit la ligne linguistique armée  du rösti Le spectre du Röstigraben:  est à mourir de rire (d'actu....)

    Tintin, ce belge décidément  très très suisse... de l'étranger et de la Confédération!

                                                                                        Sylvie Neidinger

    Musée de Penthes

    Exem wiki

     

    Série n°4 du #Blog Neidinger Blog-Série Tintin à Genève:

    1/4-Une Tintornade s'abat sur Penthes

    2/4-Tint'Interdit : pastiche, parodie mais pas plagiat

    3/4-Et Töpffer inventa la BD à Genève

    4/4-Tintin à Cointrin visite la "tour Goldorack"

     

     

    https://duboutduborddulac.blog.tdg.ch/archive/2014/02/17/une-tintornade-s-abat-sur-penthes-253144.html

     http://www.tdg.ch/culture/autres-arts/L-affaire-Tintin-oscille-entre-le-vrai-et-le-faux/story/17660301

  • Bureau ovale, journalistes en goguette, américains stupéfaits

    A l'heure du média à vitesse éclair, la visite d'Etat du Président français aux USA sera symbolisée par quelques images seulement. On retiendra François Hollande posant seul entre le couple Obama et....les photos hors normes postées sur tweeter des journalistes dans le Bureau Ovale.bureau ovale,selfie,thomas wieder,obama,hollande,journalistes obséquieux

    Ces gogos en goguette s'y tirent les auto-portraits (selfies...) avec en fond deux petites têtes qui dépassent.  Juste celles de deux présidents: celui de la puissante invitante et première puissance mondiale et de son invité.

    Ces clowns de presse en vacances  commettent un sacrilège car le lieu est éminemment symbolique, celui du pouvoir US, qu'il leur a été par exception permis de visiter.

    Idem le pupitre de presse US et son nouveau porte parole...

    Un certain Thomas Wieder, salarié  d'un journal qui fut un temps sérieux lui aussi, le Monde, a pris la vedette. Il va désormais être vedette du web et de ses détournements à l'infini.

     bureau ovale,selfie,thomas wieder,obama,hollande,journalistes obséquieuxLes américains sont en tous cas offusqués.

    On peut contre-argumenter en disant que c'est de l"humour, que Barak Obama 'himself -selfself" a lui même fait un selfy déplacé aux obsèques de Mandela.

    Or ce qui ne va pas avec les trublions du bureau ovale est le comparatif.  Les mêmes,  lorsqu'ils franchissent les portes de l'Elysée se plient à l'étiquette, à la déférence.

    Il faut  se souvenir combien les mêmes "professionnels de l'info" furent obséquieux lors de la conférence de presse à l'Elysée, lieu de pouvoir qui les rendait amnésiques au point d'omettre de poser des vraies questions  à l'anglo-saxonne.

    Ce que démontre ce comportement de colonie de vacance des journalistes sélectionnés pour accompagner François Hollande ?

    Leur habitude à côtoyer le pouvoir, dans une grande proximité au point de tout mélanger!

    Une notion d'indépendance de la presse si lointaine des critères anglo-saxons...

    Le pool sélectionné pour entrer  était  une sorte de "garde rapprochée médiatique" de François Hollande.  Thomas Wieder est  pour le Monde  "chargé de l'Elysée et du gouvernement"

    (d'ailleurs, sa rédaction le soutient dans cette affaire !!!)

    Ils entrainent avec eux dans cette action  toute l'image de la communication du Président Hollande ridiculisée.

    Si même le chroniqueur de gauche Roger Bruno-Petit le dit....:

    "Ce selfie dit ce qu'est devenu l'autorité présidentielle sous François Hollande, une dérisoire hochet prétexte à se balader dans le monde entier, sous l’œil ébahi des citoyens internautes.

    Ce selfie ridiculise aussi et surtout François Hollande... Qu'est-ce donc que ce président si peu sérieux, si peu grave, si peu président finalement, qu'il en est réduit à laisser suivre ses activités par des journalistes qui ne se tiennent pas mieux que Loana dans le "Loft" ?

    Ce ne serait pas grave, en vérité, si cela ne touchait pas à la communication élyséenne, soit au cœur du réacteur de l'image présidentielle. Dans cette affaire, le coupable, ce n'est pas l'auteur du selfie, c'est le président lui-même. C'est en cela que l'anecdote prend sens et s'avère inquiétante."


    On continue: cela ne serait pas si grave en vérité si cela ne touchait à l'image de sérieux de la France. Crédibilité  que d'autres tels les chefs d'entreprises qui ont des produits et des services à vendre préféreraient voir .

    Plutôt que les clowneries vaseuses et l'amateurisme absolu.

    L'image si légère est terriblement contre-productive car elle va donner du carburant au "french bashing" en désignant au delà de l'attitude des journalistes en question un peuple peu sérieux, pas fiable.

    Le story- telling hexagonal continue décidément son vaudeville....

                                                                   Sylvie Neidinger

                                            

     

     


  • Laura Poitras derrière Snowden lance The Intercept

    Il faut connaître Laura Poitras, finalement peu médiatisée au regard de son rôle important  !nsa,laura poitras,snowden,freedom for press foundati foi

    Pour avoir divulgué ce que trame la NSA, Edward Snowden doit selon certains recevoir le prix Nobel de la  Paix et selon d'autres être réduit à de la charpie-bouillie, désintégré....

    Or il n'est pas seul dans son entreprise de diffusion. Une femme joue un rôle très important ( + un troisième homme... Glenn Greenwald)

    Laura Poitras, journaliste d'investigation.


    Hier 10 février 2014, Laura Poitras participe, avec Glenn Greenwald et Jeremy Scahill au lancement du magazine en ligne The Intercept, la première publication de , financé par Pierre Omidyar

    ."A court terme, le magazine doit servir de plateforme pour présenter les documents sur la NSA révélés par Edward Snowden et ainsi poursuivre la publication d’enquêtes sur la surveillance globale par les États-Unis".

    Aujourd'hui 11 février plusieurs milliers de sites Web et d’internautes communiquent  sous la bannière « The Day We Fight Back » pour protester contre les opérations massives de cyber-espionnage menées par le renseignement américain.

                                                             Sylvie Neidinger


    Elle produit un film sur Snowden en octobre 2014


  • Etienne Dumont, critique d'art-oeuvre d'art

    Etienne Dumont est connu comme le loup blanc à Genève. Mais pas tellement au delà, finalement. etienne dumont,tatouages,corto maltese,critique d'art,oeuvre d'art,geneve,tdg,bilan

    Alors qu'il est l'un des hommes les plus transformés de la planète. Pour ne pas dire l'unique au monde à ce niveau de tatouages. Probablement de tous les temps. Il est journaliste.

    Cette chronique concerne l'homme public.

    Le privé, je ne le connais pas. La vie privée n'aurait d'ailleurs pas lieu d'être sur un blog.

    Nous avions croisé nos chemins une seule fois à Penthes en 2012 à propos de l'expo Corto Maltese.

    Il portait son petit bonnet. Peu loquace...(photo ici : phase du noir sa photo de blog.)

    Lui rédigeant un article de presse:  Marco d' Anna sur les traces de Corto Maltese

    Et moi un  article de blog:               Marco d'Anna en escale à Penthes

                                                          Corto Maltese refuse de quitter Genève

    Etienne Dumont  est brillant rédacteur. Il a quelquefois la dent  dure. Sur le terrain genevois et vaudois, certains éditeurs ou galeries d'art m'ont  dit être  encore   marqués par ses écrits  à leur encontre, en positif comme en négatif. Je n'ai les ai pas tous  lus et ne peux me prononcer.

    A savoir, la Presse  n'est pas Communication! Le chroniqueur est bien  dans son rôle en tant que...critique.

    Nuance toutefois. Qu'un  journaliste n'apprécie pas une oeuvre  ne signifie pas du tout  que cette dernière soit nulle. Derrière une expo, un éditeur,  il y a de l'humain. Des personnes qui se sont données autour d'un projet. Et qui n'apprécient pas que deux coups de cuillère à pot  de plume ne  ternissent leur travail.etienne dumont,social,hukuzai,irezumi,peau,formule de dubois,tatouages,corto maltese,critique d'art,oeuvre d'art,geneve,tdg,bilan

      Car, problème: l'écrit reste ! Il est ultra puissant. A l'heure des moteurs de recherche, les articles ne meurent pas ! D'où ces sentiments mitigés toujours actifs longtemps après les parutions.

    CRITIQUE CULTURELLE: LA DIFFERENCE PRESSE /BLOG

    Ici s'expose  toute la problématique de la critique du culturel. Car le journaliste est justement rémunéré pour s'exprimer en positif et aussi en... négatif. C'est son travail. Quelque part, son opinion  engage celle de  sa Rédaction dans le lien de subordination qui le lie à son employeur. Laquelle en retour le protège.

    Le blog lui ne fonctionne pas ainsi. Pas de mécanisme économique.  Le blogueur opère individuellement ses choix. (sur ce blog neidinger par exemple, j 'ai choisi  en règle générale cette option pour les données culturelles: "j'aime pas donc je n'en parle pas" L'activité blog est non rémunératrice, chronophage. Pas de temps à perdre à démolir...car déjà pas le temps de coucher sur écran la dizaine  d'articles déjà pré-rédigés en tête. Ce qui n'empêche pas au besoin évidemment une critique. Mais pas de celle qui laisse l'autre cloué au tapis médiatique)

    Presse et blogosphère sont deux planètes si proches et si  différentes; pas toujours comparables!

    I- Etienne Dumont,  chroniqueur culturel:

    On ne le lit  plus actuellement sur la Tribune. Idem, son blog TDG  est inactif. Sa dernière chronique fut rédigée le 7 mai dernier. "Tout a une fin" écrit-il sans en préciser les raisons.

    Il exerce désormais à Bilan.chetienne dumont,tatouages,corto maltese,critique d'art,oeuvre d'art,geneve,tdg,bilanetienne dumont,tatouages,corto maltese,critique d'art,oeuvre d'art,geneve,tdg,bilan

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Ici sa photo professionnelle, sur le site de presse. Drôle d'indien, étonnant journaliste. Peu habituel.

     

     II Etienne Dumont oeuvre d'art

    etienne dumont,tatouages,corto maltese,critique d'art,oeuvre d'art,geneve,tdg,bilan L' homme  est probablement le plus tatoué de la terre (exploit)   et  oeuvre d'art. Il  s'est  exprimé publiquement en 2009 sur son  processus de transformation démarré par un aigle et une croix, du basique,  pour arriver au résultat sophistiqué que l'on connait aujourd'hui.

    Avec un  graphisme ethnique très sphère culturelle océan pacifique pour le visage  (Maori?) et Japonisant pour le thorax. Et plus encore.

    Son être est devenu champ expérimental. Le blanc par exemple ne tient pas sur la peau,dit-il, il vire au jaunasse sale. Il quitte donc le blanc/noir pour le ...rouge.

    Il  témoigne sur le site d'une certaine Annette Giard en février 2009 (textes en bleu):
    "j’avais vu au Musée d’Orsay, lors de l’exposition sur les moulages, le buste en plâtre d’un Néo-Zélandais, au visage couvert d’incisions soulignées d’encre. Longtemps, j’ai pensé à cette chose, sur ma table de nuit imaginaire, puis j’ai téléphoné à Dominique Lang [son tatoueur] : “On le fait.” Il n’était pas chaud. On l’a fait, en couleur. Ça m'embêtait d’avoir de la couleur sur le corps et la tête en noir et blanc, c’est comme si j’étais deux personnes. Alors on a tout refait en couleur. Ça a pris 10 mois, en tâtonnant. Il se passait toutes sortes de choses bizarres pendant les séances. Quand il plantait son aiguille dans les ailes de mon nez, par exemple, ça déclenchait des éternuements. Il fallait s’interrompre toutes les 10 secondes.

    Il a offert son corps  jusqu'à la nudité au regard public en 2009 par  une expo  de photos. Il fêtait ses 60 ans.

    Mais sans donner d'explication verbale véritable. Le cliché plus haut le présente en mode avant/après. Depuis son visage s'est encore complexifié.

    Après tout, face à une oeuvre, le spectateur de la photo ou de la toile doit lui -même se poser la question du pourquoi. L'Art sert bien à cela...L'artiste n'a pas à verbaliser ses choix !

    Silence d' Etienne Dumont  sur les motivations du recouvrement presque complet de ses cms de peau.(dont la superficie se calcule par une formule dite de Dubois qui daterait de 1916 en fonction du poids et de la taille.)

    La peau cet épithélium de revêtement,  résistant à l'abrasion et la dessication par sa couche cornée, cette enveloppe humaine,  peut atteindre 2 mètres suivant les individus.

    Le genevois   reste fondamentalement  silencieux sur les motifs de cet acte de transformisme majeur.

    Est-ce une barrière de protection?  Un outil de provocation ? A-t-il des soucis médicaux autres que la nécrose qu'il avait signalée à propos de sa corne de par le recouvrement complet? Son témoignage sur les réactions qu'il engendre, en Suisse, à Paris ou dans les pays qu'il visite?  Quid des passages en douanes? Les enfants le prennent-ils pour un personnage de BD vivant lorsqu'ils le rencontrent ? Un extra-terrestre?  Quel est le lien entre l'encre de la plume du journaliste, l'encre du tatouage et l'ancre symbolique si présente chez les  tatoués? Que pense-t-il de la notion de trace culturelle ? Narcissisme ? Auto mutilation symbolique?

    Ou au contraire hyper-valorisation de l'ego ?

    450 HEURES DE TATOUAGE SUR 15 ANS

    etienne dumont,social,hukuzai,irezumi,peau,formule de dubois,tatouages,corto maltese,critique d'art,oeuvre d'art,geneve,tdg,bilanQui le fait éternuer, tousser suivant les emplacements lors des  longues séances.

    Définition de tatouage sur wiki :

    Le mot vient du tahitien tatau, qui signifie marquer, dessiner ou frapper et dérive de l'expression « Ta-atouas ». La racine du mot, ta signifie « dessin » et atua signifie « esprit, dieu ». Le docteur Berchon, traducteur du deuxième voyage de Cook vers Tahiti en 1772, employa pour la première fois le mot tattoo ; le mot sera francisé en « tatouage» à la fin des années 1700. Il est d'abord introduit dans le Dictionnaire de l'Académie française en 1798, puis dans la première édition du dictionnaire de Littré en 1863

    Au Japon, le tatouage traditionnel pratiqué à la main est appelé irezumi (入れ墨 ou 入墨, irezumi?, littéralement « insertion d'encre ») le terme plus général pour désigner le tatouage est horimono (彫り物 ou 彫物, horimono, littéralement « sculpture »

    (suite- A Giard)

    "Il est recouvert d’encre de la tête au pied, à la seule exception des paupières, des parties génitales, de l’anus et de la paume des mains et des pieds. Etienne Dumont porte en outre, sous la lèvre, une sorte de hublot qui montre la racine de ses dents et ses gencives. etienne dumont,critique culturelle,social,hukuzai,irezumi,peau,formule de dubois,tatouages,corto maltese,critique d'art,oeuvre d'art,geneve,tdg,bilanSes oreilles sont ornées de gigantesques disques, pareilles à des décorations primitives. Il s’est fait implanter deux gros anneaux de métal qui apparaissent en relief sur le dos de ses mains. Au-dessus du front, un pédoncule semblable à un oeil globuleux d’extra-terrestre pointe comme une antenne. A l’origine, il avait deux “cornes” sur la tête. Une nécrose foudroyante l’a obligé à se débarrasser de celle de droite. Ce qui l’énerve : il aurait voulu être symétrique. Mais les lois du corps n’ont rien à voir avec l’ordre et la raison.

    etienne dumont,social,hukuzai,irezumi,peau,formule de dubois,tatouages,corto maltese,critique d'art,oeuvre d'art,geneve,tdg,bilanJ’ai appris avec ces modifications qu’il ne fallait pas avoir de plan pré-établi, dit -il. C’est peut-être la principale leçon qu’il y a à retirer d’une telle démarche. Il faut accepter d’avoir la partie droite du corps moins bien irriguée (c’est le cas pour la majorité des gens), donc moins apte à subir des modifications extrêmes. Dans le lobe de mon oreille gauche, je porte un disque de 7 cm de diamètre. Le disque de droite fait seulement 4 cm. Sur le visage, je porte un tatouage qu’il a fallu rendre dissymétrique pour qu’il ait l’air symétrique : il y a plus de lignes d’un côté que de l’autre, mais ça ne se voit pas justement. Il faut donc tricher avec les parties droites et gauches du corps. Mettre au point des illusions d’optique. J’ai l’impression d’avoir passé des années à assembler un puzzle.

    etienne dumont,social,hukuzai,irezumi,peau,formule de dubois,tatouages,corto maltese,critique d'art,oeuvre d'art,geneve,tdg,bilanVéritable oeuvre d'art que son corps puisque les tatouages sont pensés en ...illusion d'optique! En puzzle. Avec tous  ces accessoires : cornes,  piercings,  labret...

    UNE TABLE DE NUIT IMAGINAIRE COMPOSEE

    "Bien que son corps ne corresponde pas à un projet artistique global ni prémédité, Etienne Dumont en est plutôt heureux.Je l’ai fait comme quand on se promène dans un pâtisserie, explique-t-il. J’ai dit : “donnez-moi ça, et ça, et ça”. Il y a du tribal, du cyber, des estampes d’Hokusai (sur la cuisse droite, ça représente un viol, un monsieur agresse une dame, mais je l’ai choisi juste pour l’harmonie des couleurs et des volumes). Il y a aussi des crânes inspirés par des natures mortes hollandaises, des pivoines et des chrysanthèmes… On a essayé d’harmoniser le tout. Je n’attache aucun sens particulier à ces images. Il n’y a pas de symbolisme. Je n’ai fait tout ça que pour le plaisir. Et je ne me croyais pas capable d’aller jusqu’au bout. Vous savez, quand on dit aux gens : “Ce corps, c’est 450 heures de tatouages répartis sur 15 ans”, ils reculent devant ce que cela représente. Moi aussi, j’aurais reculé.

    Il se défend d’accorder à son corps une autre valeur que celle de simple support à des expériences, il  avoue quil y a quelque chose de la parade amoureuse dans ce déploiement de couleurs et de formes outrancières. “Quand on est dans mon état, on n’entre plus quelque part, dit-il. On fait une entrée. Je ne peux plus la jouer modeste maintenant. Alors j’y vais. Et j’essaye d’avoir le bon mot."etienne dumont,social,hukuzai,irezumi,peau,formule de dubois,tatouages,corto maltese,critique d'art,oeuvre d'art,geneve,tdg,bilan

    ETIENNE DUMONT DEVIENT  UN INCROYABLE CHAMPS D'EXPERIMENTATION DU LIEN SOCIAL.

    Comme critique d'art et de culture il tire des observations de son état:

    "Parfois, quand des hommes me regardent, je me demande s’ils ne sont pas intéressés par moi. Il y a une ambiguité. Mais souvent, non, ils ne me draguent pas. Ils sont juste curieux. Parfois, j’oublie mon apparence. Je n’y pense pas vraiment. Je vis avec. Parfois, j’ai l’impression d’être dédoublé. Il y a mon corps et moi derrière. C’est comme un jeu de cache-cache.” Dans la rue, ceux qui réagissent mal sont généralement des immigrés, des gens qui essayent de s’intégrer et qui trouvent choquant de vouloir sortir de la norme.En revanche, les vieilles personnes sont toujours complices. Elles approuvent. “Comme les vieux se sentent exclus, ils font preuve d’empathie avec ceux qu’ils pensent dans les marges, explique t-il.

    Etienne Dumont induit par son apparence choisie des questionnements fondamentaux sur le normal et l'anormalité humaine. Le "choc culturel" proposé par  le journaliste tatoué est un acte de création, de réflexion théorique, sociologique  proprement extraordinaire.

    Il se joue du social, sans visiblement en souffrir.

    Plus intellectuelle comme action tu meures ! Ou plus inconsciente? etienne dumont,social,hukuzai,irezumi,peau,formule de dubois,tatouages,corto maltese,critique d'art,oeuvre d'art,geneve,tdg,bilan

    A se demander même  si son intellect dirige réellement les opérations ?

    Ou si cette orientation vers ce dédoublement entre l'interne- la peau frontière et le monde extérieur se fait à son corps défendant ou non....

    Il a créé un  puzzle, un labyrinthe si compliqué. Déroutant, déstabilisant pour le "voyeur" par lui sollicité de facto. C'est à dire nous tous, le champs social.

    Tatouage ultra sophistiqué. Probablement destiné à  perdre le regard de  celui ou celle qui ose poser son oeil sur lui pour l'introspecter. Dans un magistral mécanisme de défense ?  

    Comme une peau-paratonnerre ?

    Ou bien parade amoureuse du paon ou autre oiseau rare, en magnifique plumage rouge ? 

    Ou les deux dans un "double-je" ?          

    Double jeu avec le regard de l'Autre à qui il impose impérativement d'être en position de voyeur !

                                        Sylvie Neidinger

     

    Suite en 2017 : il est qualifié  par certains de "méchant et antipathique!"

    https://www.tdg.ch/geneve/actu-genevoise/etienne-dumont-bete-noire-critique-uvre-art/story/26785331

  • Donnez-nous vos reins et vos foies !

    Terrible témoignage du dernier naufrage en Méditerranée.naufrage,malte,lampedusa,reins,bandes criminelles,libye,foie

    L'embarcation venue de Libye portant de 270 à 400 candidats à l'exil venus de Palestine, Syrie, Egypte a été attaquée par une bande criminelle concurrente qui a harcelé le bateau durant 5 heures et tiré sur le bateau, blessant des passagers et trouant le l'embarcation  qui a commencé à prendre l'eau.

    Le fond du fond de la noirceur humaine est atteint dans ce dossier.

    Des rescapés témoignent :

    " le bateau a été suivi pendant quatre à cinq heures par "des miliciens" libyens qui "tout à coup" leur ont tiré dessus, blessant "deux passagers". Selon lui, "le bateau a commencé à prendre l'eau, s'est rempli très vite" et tout le monde s'est retrouvé à la mer.

    Aisha, une Libanaise de 25 ans rescapée elle aussi du naufrage avec son mari syrien Alaa de 27 ans a corroboré à l'AFP cette description des circonstances du naufrage.

    "Les miliciens nous ont suivis avec leurs bateaux pendant cinq heures puis ils ont pointé leurs armes sur nous, nous réclamant de l'argent, nos reins, nos foies. Comme personne ne donnait rien, ils ont commencé à nous tirer dessus et ont blessé deux d'entre nous", explique-t-elle, en soulignant que le canot pneumatique a été transpercé par des balles et a commencé alors à se dégonfler."

    Ils témoignent ici  du fait que des bandes criminelles qui rançonnent exigent de l'argent et désormais des organes humains!

    On imagine alors le sort ...médical  réservé à des réfugiés solitaires pris dans les rets de ces bandes criminelles.  En Libye et ailleurs. Car bien évidemment de genre d'opération se pratique en lieu type hospitalier et avec des  "médecins"dévoyés.

    Passage obligatoire à la découpe chirurgicale.  Et mort à la clef très certainement.

    Décidément,  plus on avance dans le temps- désormais 21ème siècle -plus la sauvagerie se révèle plus grave que jamais.

                                             Sylvie Neidinger

     http://videos.tf1.fr/jt-we/2013/naufrage-de-migrants-pres-de-malte-c-etait-dramatique-8290174.html


    naufrage,malte,lampedusa,reins,bandes criminelles,libye,foieLe correspondant parisien de la presse italienne, Alberto Toscano avait  clairement posé le problème aux autorités françaises, avant qu'elles ne s'engagent  à vouloir débarrasser la Libye du système Khadafi lors d'une conférence de presse à Paris au Printemps 2012. Il avait tiré une sonnette d'alarme. Dans le plus grand silence en retour.

    Arguments de type "lanceur d'alerte" par un journaliste italien évidemment  très bien informé sur Malte et Lampedusa, jamais repris par ses confrères hexagonaux, dont l'esprit critique se met en berne dès qu'une intervention militaire se profile à l'horizon...

    Il évoquait ceci dans le + du Nouvel Obs du 4 octobre 2013:

    "Après le discours du ministre Juppé, relatif surtout au cadre diplomatique de l’intervention militaire, je me permets de lui poser la question suivante :"Monsieur le ministre, êtes vous conscient que les opération militaires en Libye et la déstabilisation de ce pays, où vivent un grand nombre de travailleurs originaires d’autres Etats africains, vont provoquer une vague migratoire vers l’Italie et en particulier vers l’île de Lampedusa ? Êtes-vous prêts à aider l’Italie face à la probable crise humanitaire qui va se vérifier dans la Méditerranée ?"

     La réponse est en pure et simple langue de bois politicienne. On tourne la tête de l’autre côté. Comme si j’avais dit des banalités révélatrices de mon origine nationale, incapable d’apprécier les grands desseins stratégiques à la française, parrainés par le duo de tonnerre Sarko-BHL. D’ailleurs aucun journaliste français présent s’est montré sensible à mes arguments."

    Dommage que l'on n'écoute jamais les gens raisonnables au profit des va-t-en-guerre bien nommés par M. Toscano  sous la vocable le"duo de tonnerre Sarko- BHL"...

                                                            MEDITERRANEE CIMETIERE

    naufrage,malte,lampedusa,reins,bandes criminelles,libye,foie

  • Semaine 38/Syrie: les médias occidentaux changent radicalement leur fusils d'épaule.

    Est-ce un  effet de l'attaque de Maaloula- ville chrétienne ultra symbolique,  par les coupeurs de têtes d'al Nosrah, la branche syrienne d'Al Qaida, véritables talibans  qui se meuvent dans la partie rebelle ?

    Ou de l'échec cette semaine des ambitions guerrières Us et français?

    Des négociations à Genève américano-russes ?

    On constate en tous cas  cette semaine un changement majeur dans le mode d'informer occidental.

    Depuis 2 ans et demi, les reportages se succédaient toujours coté rebelles, celui  des islamistes avec, à chaque tir, les retentissants cris du jihad.

    Voire, avec des reportages tournés côté tireurs de l'ombre.  Le  sniper valorisé pour la première fois dans l'histoire du reportage de guerre.

    Les snipers, ces tireurs de la lâcheté, bien planqués derrière leurs murs et qui tirent dans le dos, présentés comme des héros...Le prix Pultizer 2013 a même été accordé à une photo prise cotés tueurs planqués.

     INFORMATION ENFIN PLURALISTE!

    Ce semaine, 38ème de l'année 2013, voit  enfin des reportages  dans la Syrie ordinaire, non rebelle.

    On ne va pas les citer tous. Toutes les chaînes présentent ce week-end leurs reportages tournés dans la Syrie non rebelle : Homs, à Jeramana (BFM TV) etc...

    On quitte la propagande. On entre dans l'info car enfin toutes les expressions et réalités du terrain réel sont présentées.

                                                                                                Sylvie Neidinger

     

     

     

                                                 RUBRIQUE PROCHE-ORIENT SERIE SURYA

  • En zone rebelle...

     Le récit ...édifiant du journaliste italien Domenico Quirico enlevé par les rebelles jihadistes, ceux que l'occident et les pays du golfe arment.

    http://www.lemonde.fr/a-la-une/article/2013/09/10/j-ai-rencontre-le-pays-du-mal_3473937_3208.html?google_editors_picks=true

    Toujours aucune nouvelle des 2 évêques  enlevés il y a trois mois

    http://www.aleteia.org/fr/international/actualites/syrie-toujours-sans-nouvelles-des-deux-eveques-orthodoxes-dalep-2884003domenico quirico,7 à 8 tf1,tribunaux islamiques,alep

    Document sidérant de TF1  7 à 8 sur le fonctionnement d'un des quatre tribunaux islamistes d'Alep qui se mettent en place. Replay émission du 8 septembre 2013:

     http://videos.tf1.fr/sept-a-huit/syrie-les-tribunaux-islamiques-8260075.html

    Les USA qui  arment ces profils de combattants de type Al Qaida. Sidérant :

     http://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2013/09/12/premieres-armes-americaines-aux-rebelles-syriens_3476221_3218.html

                                domenico quirico,7 à 8 tf1,tribunaux islamiques,alep                               

                                              

        

     

     

     

     

     

     

                                               RUBRIQUE PROCHE-ORIENT SERIE SURYA