H-Histoire inter-religieuse - Page 2

  • Le Pater Noster change en ce dimanche de Pâques 2018...même pas un poisson d'avril !

    Imprimer

    Le changement en Suisse Romande a lieu ce week-end pascal: la nouvelle version  de la prière chrétienne de base, le Pater Noster.

    Chaque génération doit subir une modification. Il me souvient les personnes âgées qui  vouvoyaient le Très Haut. Puis nous l'avons tutoyé "que ton règne vienne"

    Remarque: la prière Notre Père a difficilement été modifiée par les adeptes de l'ancienne version lors de la nouvelle. Cette "parole" ritualisée imprégnant les esprits et les mémoires. Durant les offices et messes , on pouvait encore entendre du vouvoiement.

    "Avant  avant"... la prière universelle se disait même en latin dans nos contrées.

    On note une intéressante convergence œcuménique.

     Maurice Page: Les Églises chrétiennes – catholique, réformées et évangéliques – de Suisse romande introduiront la nouvelle traduction de la prière du “Notre Père” à l’occasion de Pâques, le 1eravril 2018. Déjà appliquée en France et dans d’autres pays francophones, cette modification a été l’objet d’une large consultation entre les différentes Églises romandes, dans un esprit œcuménique.

     

                           NE NOUS LAISSE PAS ENTRER EN TENTATION

     

     Selon Jean Zumstein professeur émérite du Nouveau  Testament à l'Université de Lausanne spécialiste d’exégèse et d’herméneutique biblique, et plus spécialement de la littérature johannique, sur laquelle il a publié de nombreuses études. :  "La nouvelle traduction de la sixième demande du “Notre Père”: “Ne nous laisse pas entrer en tentation” remplace l’ancienne formulation controversée “Ne nous soumets pas à la tentation”. Cette demande formule un aspect capital de la vie dans la foi: la possible exposition au mal".   Le verbe grec utilisé dans cette demande signifie littéralement ‘faire entrer dans’. Précédé d’une négation, il peut s’entendre d’une double façon. Soit “ne nous introduis pas dans la tentation” soit “fais que nous n’entrions pas dans la tentation”. Cette ambiguïté doit être maintenue. D’une part, l’auteur de la tentation n’est pas nommé. D’autre part, comme le démontre la forme active du verbe utilisé, Dieu, selon la tradition biblique, a autorité sur le bien et sur le mal – et, à ce titre, sur la tentation. C’est pourquoi le croyant peut s’adresser à Lui pour être épargné. Dans le Nouveau Testament, Dieu n’est jamais présenté comme le Tentateur. C’est au contraire à Satan qu’est attribué ce rôle, mais ce dernier demeure toujours sous l’autorité de Dieu."

    Observation pratique. Dans son dialogue avec Dieu le Père, le Très Haut, c'est encore l'Homme qui choisit les mots...

                                                                    Sylvie Neidinger

     

                                                                    Rubrique #Protestantisme

  • Les Alpes cartographiées par Jean de Beins au XVIIème siècle

    Imprimer

    Le Musée de l’ancien Evêché (Grenoble) a la bonne idée de prolonger jusqu'au 21 mai prochain son expo dédiée à Jean de Beins,  cartographe qui sort de l’ombre par le travail récent des historiens.jean de beins,graphomètre,musee de l'évêché,#isère,perrine camus,bnf,isabelle lazier,british librairy,stéphane gal,grenoble

    Certains documents prêtés ont du toutefois rejoindre  la British Librairy et la BnF. 

    Il reste  plusieurs originaux et  fac-similés sur place.

    Le catalogue d’expo est lui fantastique.

    Il  reproduit ces cartes anciennes, lesquelles revivent dans leur essence car  parfaitement ...couchées sur papier!

     Attention aux amateurs: l'ouvrage  publié en nombre limité par le Musée se vend fort vite…Il est produit par Perrine Camus, doctorante en histoire qui propose sa lecture scientifique personnelle sous la direction de l’historien Stéphane Gal, de la Conservatrice en Chef Isabelle Lazier.

    On ne sait toujours pas comment ce patrimoine historique français (recueil original de 49 cartes)  est entré à la British Librairy au XIXème siècle...Le mystère demeure.

    L’historien cartographe britannique David Buisseret repère le volume en 1965 seulement dans le fonds de Londres. Et diffuse l'info.

    On ne peut alors parler de redécouverte mais bien de découverte...

    Celle d’un ingénieur de Henri IV, lié au connétable  prince protestant  dont Grenoble célèbre l’année.

    François de Bonne (1543-1626), sieur de Lesdiguières, gentilhomme protestant du Champsaur, chef de guerre hors du commun.

    jean de beins,graphomètre,musee de l'évêché,#isère,perrine camus,bnf,isabelle lazier,british librairy,stéphane gal,grenobleOn peut lire   dans les cartes de Beins « poésie et douceur des paysages alpins ; toutes choses qui s’effaceront devant les règles codifiées édictées par l’Académie des Sciences dans la seconde moitié du XVIIème siècle ».

    En page 190, une carte de 1607 représente Genève intitulée « carte de Faussigni » encre et aquarelle sur papier.

    En page 9, un document  présente l’usage du graphomètre (Déclaration de Philippe Danfrie, Paris, 1597)

    Le temps de Jean de Beins (p11) est « saturé par les Guerres de Religions (1562-1598) prolongées dans les Alpes par un conflit ouvert entre Savoie et Espagne ».

    En résumé, au service du roi, l’ingénieur Beins va participer à fortifier certains sites au début de sa carrière qu’il lui faudra démolir dans sa fin de vie de peur qu’ils ne passent entre les mains protestantes, le roi ayant entre temps choisi une autre messe…

    Au moins restent les cartes.

     Et nous les observons avec grand intérêt !

     

                                        Sylvie Neidinger

    jean de beins,graphomètre,musee de l'évêché,#isère,perrine camus,bnf,isabelle lazier,british librairy,stéphane gal,grenoble

     

    https://duboutduborddulac.blog.tdg.ch/archive/2017/11/30/un-original-de-l-edit-de-nantes-visible-au-musee-dauphonois-288103.html

     

            Rubrique #Protestantisme

  • Expo Chrétiens d'Orient à l'Institut du Monde Arabe: malaise (1/2)

    Imprimer

    La visite de l'expo Chrétiens d'Orient à l'IMA (Paris)  qui s'annonçait "intéressante" a viré à l'aigre me concernant. paris,jean nouvel,expo chrétiens d'orient 2000 ans d'histoire,chrétiens arabes,maronites,arméniens,coptes,ptah,egypte,sadate,charbel,turquie,syriaques,chaldéens

    1- Elle fait cruellement ressentir un immense problème : il aura donc fallu attendre ...30 ans pour que l'Institut du monde arabe parle des chrétiens arabes!

    Le mode de fonctionnement de cette institution était au départ basé sur une contribution de divers pays arabes carrément réclamée par la France. Il ne fallait pas  froisser certains contributeurs?

    Un dparis,jean nouvel,expo chrétiens d'orient 2000 ans d'histoire,chrétiens arabes,maronites,arméniens,coptes,ptah,egypte,sadate,charbel,turquie,syriaques,chaldéensocument vidéo m'a particulièrement intéressée. L'extraordinaire exhumation filmée de la dépouille de Saint Charbel.

    (extraordinaire mais ô combien bizarre dans ce rapport à la mort!)  L'observateur plonge dans des scènes du registre de la dévotion absolue et de la croyance par une communauté qui littéralement sort une dépouille de sa tombe.

    D'autres pièces archéologiques (de la Syrie chrétienne, Jérusalem, Jordanie, Egypte, et des pays non arabes Arménie,  Turquie etc..) sont intéressantes.

    2- Cette expo qui se tient encore deux semaines jusqu'au 14 janvier attire les foules. Mais elle est située dans quelques pièces étroites et tortueuses. Laissant un sentiment d'étouffement.

    ...Petite colère de constater que ce bâtiment construit à neuf par Jean Nouvel sur un parvis, à coup de millions  n'a même pas prévu une salle d'expo digne de ce nom! L'architecte Nouvel  n'est pas en cause. Il a suivi un cahier des charges.

    Le visiteur qui ressort à l'air libre  dans cette.... immense cour /parvis/espace perdu, après avoir été coincé comme une sardine à l'expo, peut affirmer que quelque chose ne tourne pas rond dans le bâti.

    Pour comparer, à Genève, les expos au sous-sol du Musée Tavel sont à l'étroit. . Mais...le bâtiment date du moyen-âge. Ici, dans le Paris des années 80 on pouvait mieux construire avec autant de moyens...

    3-J'ai éprouvé au final une colère encore plus grande sur la situation ACTUELLE des chrétiens orientaux. C'est l'objet du prochain article.

                                                                                                     Sylvie Neidinger

     

     à suivre...

     

  • Meilleurs voeux de bonne année du calendrier 2018

    Imprimer

    Tous les pays ne fêtent pas le Nouvel An en même temps !

    Rappel: le calendrier dont nous fêtons internationalement le renouvellement annuel se base sur la naissance du Christ pour la date initiale. Le compte est souvent ainsi mentionné : après ou avant JC

    Il est une observation du cycle des astres donc des saisons.

    D'autres, par exemple les musulmans, les chinois. fonctionnent sur un autre rapport au temps, un autre rapport au ciel.

    Notre calendrier julien est une adaptation par Jules César du calendrier égyptien.

    Et corrigé par Grégoire d'où le terme grégorien.

    Lire une histoire du calendrier.

    "Au fil du temps les peuples ont adapté les calendriers à leurs usages, leurs coutumes et leurs besoins, par exemple tous les pays ne fêtent pas le Nouvel An au même moment.

    Il existe 3 types de calendrier (je cite)

    • le calendrier lunaire : il suit les phases de la lune, 354 jours répartis en 12 mois (calendrier musulman) ;
    • le calendrier solaire : basé sur les saisons, 365 jours répartis en 12 mois ( calendrier julien et grégorien) ;
    • le calendrier luni-solaire : mélange des 2, donc 365 jours, mais les mois coïncident avec la lunaison (calendrier chinois)."

    Ici une autre  histoire du calendrier.

    Je vous souhaite tout le bien que vous vous souhaitez à vous-même et à vos proches.

    Joie et bonne santé en 2018.

     

                                   Sylvie, blog Neidinger

     

    https://www.swissinfo.ch/fre/la-foule-dans-les-rues-en-suisse-pour-le-nouvel-an/43791436

  • TRUMP allume le feu au Proche-Orient

    Imprimer

    Le cirque mortifère du clown Trump,  président grotesque d'une Amérique en totale  déperdition continue.

    Il lance une bombe dans un contexte enflammé.

    Réprobation internationale.

    Jérusalem, trois fois sainte, universelle et sacrée. Ville des Trois monothéismes.

    Les USA à force de trumperies  sont en passe de perdre toute crédibilité internationale dans leur volonté d'être un acteur "peace maker"incontournable.

    Et probablement perdre le crédit de "pays négociateur".

    Un négociateur international doit toujours être garant du droit international par principe.

    Sur le terrain, des morts prévisibles. 

    Si une intifada démarre, des morts palestiniens et israéliens directement imputables à ce Donald.

    Une décision qui va à l'encontre du droit international ds résolutions onusiennes.

     

                                                                Sylvie Neidinger

                                                            

  • L'unique original des clauses secrètes de l'Edit de Nantes encore visible au Musée Dauphinois de Grenoble. Se dépêcher.

    Imprimer

    Il faut se précipiter au Musée Dauphinois, expo Lesdiguières et grimper la Bastille si l'on veut avoir sous les yeux un original du célèbre Edit de Nantes qui porte la signature de Henri IV.

    L'unique original, rescapé de l'histoire, de la partie du texte qui concerne précisément les  "clauses secrètes"de cet acte juridique. protestantisme,protestants du dauphinois,connétable lesdiguières,isère,dauphinois,#blogneidinger,musée dauplinois,farel,stéphane gzl,françois boulet,archives départementales 38,editions pug

    Se précipiter avant le changement prochain par un fac-similé.

    La pièce originale va en effet réintégrer ses pénates  protectrices aux Archives Départementales de l'Isère.

    Les protestants dauphinois sont en véritable renaissance historique. Ils se penchent sur leur passé. Et pas simplement autour de la célébration du demi-millénaire.

    Rappel: les Farel, Fazy, Eynard, bien connus des genevois (plus que des dauphinois...) sont bien des "locaux"dauphinois !

    Un renaissance grâce au  travail de fond de deux personnalités compétentes.

    Le travail scientifique de Stéphane Gal du Laboratoire Historique de Recherche de Rhône-Alpes. Dont la recherche fait ressortir l'impact du dernier connétable de France, Lesdiguières Il en publie un ouvrage édité aux PUG Issu du même milieu culturel que Farel, le gapençais.

    Le travail de recherche autour du protestantisme réalisé par le très enthousiaste  François Boulet.

    L'expo du Musée est une magnifique ...conséquence de ce travail intellectuel réalisé en amont.

                                                                        Sylvie Neidinger

     

    La signature originale de Henri IV sur cet unique exemplaire original des clauses secrètes de l'Edit de Nantes.

    protestantisme,protestants du dauphinois,connétable lesdiguières,isère,dauphinois,#blogneidinger,musée dauplinois,farel,stéphane gzl,françois boulet,archives départementales 38,editions pug

     

     crédit images Sylvie Neidinger

                                                    

                                                           Rubrique #Protestantisme

     

  • Mme Guyon, mystique et politique à la Cour de Versailles

    Imprimer

    En cette période de  féminisme exacerbé, souvent exagéré (cf: l'ignoble écriture dite inclusive) une femme du 17ème siècle a les honneurs à Genève d'un colloque de 3 jours, du jeudi 23 (aujourd'hui ) au samedi 25 ! C'est à l'occasion de son tricentenaire.

    L'entrée, à l'Uni-bastion en est gratuite. C'est organisé par la  Faculté de Théologie.

    Car Jeanne-Marie Bouvier de la Motte dite Madame Guyon fut un penseur de la mystique religieuse de premier  plan. Une "célèbre inconnue " du Grand Siècle.

    ( j'ai choisis d'écrire un penseur, au neutre, pour exprimer cette fonction  . Nota "penseuse" est présent dans certains dictionnaires avec toutefois  la mention "peu usité" )

    Du" piétisme" catholique, l'exact pendant semble -t-il du"quiétisme. protestantpiétisme,mystique,genève,#blogneidinger,quiétisme,mme guyon

    Son lien avec Genève? Elle y séjourna :
      A trente-deux ans la riche veuve part pour Genève en se détachant de tous biens : « Je donnai dès Paris … tout l'argent que j'avais … Je n'avais ni cassette fermant à clef, ni bourse. » A Gex, proche de Genève, on lui propose l'engagement et la supériorité des Nouvelles Catholiques, religieuses chargées d’élever des filles d’origine protestante, mais elle refuse car « certaines abjurations et certains détours ne me plaisaient pas ». 
      « Dépouillée de tout, sans assurance et sans aucuns papiers, sans peine et sans aucun souci de l'avenir », elle compose à Thonon les Torrents : « Cela coulait comme du fond et ne passait point par ma tête. Je n'étais pas encore accoutumée à cette manière d'écrire … Je passais quelquefois les jours sans qu'il me fût possible de prononcer une parole ». Elle découvre une autre manière de converser avec son confesseur le P. Lacombe : « J’apprenais son état tel que je le ressentais, puis incontinent je sentais qu’il était rentré dans l’état où Dieu le voulait … Peu à peu je fus réduite à ne lui parler qu'en silence. » Cette autre manière s’étend à des proches. Suivent des séjours fructueux à Turin, capitale du royaume de Savoie-Piémont, et à Verceil (Vercelli) pendant près d’une année, puis, de retour en France, à Grenoble. Agée de trente-huit ans, elle revient à Paris en juillet 1686, peu avant la chute du quiétiste espagnol Molinos en 1685 suivi de sa condamnation romaine (décret de l'Index porté le 22 novembre 1689).

     

    Le programme du colloque est sur le site !

    Petit choix

    Jeudi 23 : Versailles au miroir de Grenoble : invariants et évolutions d'une mystique engagée par Ghislain Waterlot de l'Université de Genève suivi d'un moment musical . Cantiques spirituels de Mme Guyon sur les airs  e Lully.

    Vendredi 24 novembre : La séduction du langage mystique ou l'affirmation d'une nouvelle féminité à la Cour

    Samedi 25 L'éducation de la sensibilité dans l'expérience de la religiosité guyonienne dans le roman psychologique de Karl Philipp Moritz Anton Reiser

    Beau programme.

    Les intervenants viennent du monde entier, de Beyrouth à Copenhague en passant par Berlin et Chicago.

    Pas mal pour cette intellectuelle paradoxalement totalement inconnue du grand public (dont je fais partie, c'est une découverte...)

     

                                                                                         Sylvie Neidinger

     

    Penseuse  la terminologie existe bien  dans certains dictionnaires,  pas tous ! Une terminologie traditionnellement "peu usitée" mais effectivement en usage dans la langue

    piétisme,mystique,genève,#blogneidinger,quiétisme,mme guyon

     

     

    (crédit images capture d'écran wiki, site en lien)

  • Russes blancs d'Ugine ressoudés autour de l'église orthodoxe restaurée

    Imprimer

    Il m'a été donné de rencontrer en octobre 2017 dernier  une dame d'une grande distinction, si douce, si calme, si ferme. Dans le fil de la conversation, elle me dit être descendante de Russes.

    En l'occurrence de russes blancs.

    Cette expression initialement péjorative fut attribuée par les bolcheviks dits "rouges" à ceux qui refusèrent la nouvelle réalité historique. Particulièrement  les opposants monarchistes à la néo Russie soviétique. Les partisans du Tsar et  de la Russie Impériale, qui émigrèrent en masse.  

    Le terme peut également désigner par extension les descendants des premiers émigrés.

    Ce  thème est actuellement à la pointe de l'actualité avec l'anniversaire de la révolution bolchevik il y a pile un siècle. Des événements  qui allaient marquer l'histoire mondiale. A commencer par l'histoire des propres habitants du pays, de Moscou à Vladivostok.

    C'était la première fois que je rencontrais une descendante de cette communauté.

    Bien évidemment  tout visiteur de la cathédrale orthodoxe de Nice, une de plus importantes hors de Russie, de la magnifique église de Genève prend connaissance de l'importante diaspora des  Russes blancs. On les disait  tous "chauffeurs de taxis" ....En réalité, tout métier fut bon à prendre quand il s'est agi de survivre économiquement et refonder une autre vie, ailleurs...

                        L'EGLISE D'UGINE ET SON ICONOSTASE ISSUE DU NAVIRE KRONSTADT QUI EVACUA LA CRIMEE!

    Le parcours de ma très sympathique interlocutrice est lui plus... alpin, savoyard.

    Elle évoque   la communauté d'Ugine  (dont ses parents n'étaient pas issus) en cours de renaissance autour de la restauration de l'église et d'une association active.

     Les Aciéries  du bord de l'Arly avaient  fait venir  de 1923 à 1931 jusqu'à 2500 russes, leur proposant  un logement et un contrat de travail.

    La plupart étaient des militaires qui se sont disciplinés dans de nouveaux métiers pénibles.

     (site Sabaudia) "Ils nourrissent l’espoir de repartir bientôt se battre contre un régime qui ne devrait pas durer et ils vont former une communauté vivante et très présente à Ugine. Très vite sont créés une école pour enseigner le russe aux enfants, un cercle, une bibliothèque, une école de musique et de danse, un orchestre, une troupe de théâtre. Mais avant tout, les Russes demandent à la direction de l’usine un local pour installer une église. Installée dans un modeste hangar en bois, le long de la route peu avant l’entrée des gorges de l’Arly, cette église sera consacrée le 19 décembre 1926. Les fidèles y ont installé tout le mobilier liturgique conformément à la tradition orthodoxe. Seule manque l’iconostase, des draps blancs la remplacent. Quelques années plus tard, une iconostase arrive à Ugine. Elle a une histoire qui fait d’elle une véritable relique. Elle provient de la chapelle du plus gros bateau de l’escadre de la mer Noir, le Kronstadt, qui a participé à l’évacuation de Crimée en 1920. Ce bateau sera ensuite dirigé vers Bizerte avec d’autres bâtiments militaires et les 6000 hommes de la marine de guerre de la mer Noire. Les Russes vont recréer une école navale à Bizerte dans un fort dominant la ville. L’iconostase sera transférée du Kronstadt dans la casemate servant de chapelle. Lorsque l’école fermera ses portes en 1925, l’iconostase sera préservée, puis transportée plus tard à Ugine dans des circonstances que nous ignorons pour le moment."

                                             SAINT ALEXIS D'UGINE 

     Autre caractéristique de ce lieu: son premier prêtre permanent (de 1930 à 1934) Alexis Medvedkov  (martyrisé par les bolcheviks avant de rejoindre l'Estonie puis la France) a été canonisé, désormais Saint Alexis d'Ugine.

    (site Sabaudia) " Il est mort d’un cancer généralisé le 22 août 1934. Vingt deux ans plus tard, lors du déplacement du cimetière d’Ugine, son corps a été exhumé absolument intact. Il a alors été transféré dans la Crypte de l’église du cimetière russe de Sainte-Geneviève-des-Bois. Il a été canonisé en janvier 2004 par le patriarcat de Constantinople. Il repose définitivement depuis novembre 2004 au monastère Notre-Dame de Toute Protection à Bussy-en-Othe. Il est vénéré sous le nom de Saint Alexis d’Ugine."

                          RENAISSANCE DES MURS, RENAISSANCE CULTUELLE,  RENAISSANCE CULTURELLE

     L'histoire de la renaissance du lieu est originale.

    La première génération a complètement disparu.

    Un certain Bruno Giraudy, non orthodoxe s'est pris d'affection pour ce local en décrépitude, ancien hangar en bord de route.russes blancs,#russie,eglise orthodoxe d'ugine,révolution bolchevic,1917,diaspora,saint¬alexis d'ugine,#blogneidinger

    Parce qu'il avait un copain d'enfance russe. De fil en aiguille, la communauté se ressoude. La troisième génération fait revivre le lieu après un quasi abandon.

    A savoir, il ne reste qu'une trentaine de familles sur les 2500 individus d'origine.

    Pour revenir à ma charmante interlocutrice, je lui demande si ses soeurs et frères éventuels sont tout autant concernés qu'elle par ses racines russes.

    La réponse est non. 

    Deux attitudes tout aussi respectables co-existent.

    L'une des deux soeurs semble non concernée par son passé. L'autre non seulement s'est intéressée à l'église d'Ugine et son association  mais elle a visité cette Russie familiale à la découverte des lieux d'origine.

    En véritable voyage pèlerinage de  retour aux sources.

    A Ugine, le rite orthodoxe revit principalement  lors des périodes religieuses majeures de Noël et de Pâques.

    Avec probablement  plus de langue française lors de l'office et moins de slavon liturgique (? ), cette langue issue du vieux slave... 

    3ème, voire 4ème  génération oblige!

                                                                                                    Sylvie Neidinger

     

    *Association " la Communauté Russe et Ugine "
    chez Bruno Giraudy,
    2323 route de la Cry, 74920 Combloux

    e-mail : bgiraudy@aol.com

    * Elisa Jaffrennou et Bruno Giraudy, Les Russes d’Ugine et l’église orthodoxe Saint-Nicolas, Beaufixe, 128 p., 60 photos, 25 euro.russes blancs,#russie,eglise orthodoxe d'ugine,révolution bolchevic,1917,diaspora,saint¬alexis d'ugine,#blogneidinger

     

     

     

     crédit images captures d'écran  du site web  cité en lienhttp://www.savoie-archives.fr/archives73/dossiers_sabaudia/russes-d-ugine/images/Image7.gif

  • Romanov: leur destin tragique vu par le précepteur-photographe suisse Pierre Gilliard

    Imprimer

    Russie.

    Arte présente un documentaire de Patrick Cabouat  sur la famille Romanov vu par leur précepteur Pierre Gilliard(1879-1962)

    Ce vaudois va apporter son extraordinaire témoignage a posteriori puisque intégré au sein de la vie intime du cercle familial du tsar, il a donné son témoignage par écrit.

    Surtout,  a photographié les Romanov au pouvoir jusque dans leur tragique disparition.

    Le fonds ayant été légué au Canton de Vaud, les clichés sont archivés aujourd'hui au Musée de l'Elysée à Lausanne.

    Précepteur durant treize ans à la cour de Russie, le suisse  a suivi les quatre grandes duchesses Olga, Anastasia, Tatiana et Maria Nicolaëvna, ainsi que le tsarévitch Alexis Nicolaiëvitch, des années fastes jusqu'à leur exécution à Ekaterimbourg en 1918, l'épisode du train arrêté.

    L'extraordinaire intérêt du doc visible sur la chaîne franco-allemande tient du croisement des données sur la famille du Tsar  vues sous l'angle de  la ferveur humaine d'un intime (et de son reportage précis ) avec l'histoire en cours de la révolution bolchévique.

                                                                            Sylvie Neidinger


    Le destin tragique des Romanov

    Doc à revoir 87 min. (Programme)
    Disponible : 28/10/2017 au 27/12/2017
     
     
    Je cite  :"D'après les écrits et les photos du précepteur suisse Pierre Gilliard, un témoignage unique sur la fin tragique de la dynastie impériale, croisé avec le vibrant récit de la révolution russe. 
    En 1904, le jeune Pierre Gilliard quitte sa Suisse natale pour devenir le professeur de français de la famille impériale russe. Il ignore qu'il va partager son quotidien durant treize ans, jusqu'à la fin tragique des Romanov, sommairement exécutés à Ekaterinbourg en juillet 1918. Peuplée à 80 % de paysans, la Russie d'alors reste fidèle à la trinité "terre-Église-tsar". Mais l'essor industriel a fait naître un prolétariat urbain et une bourgeoisie qui aspirent à plus de liberté. Inconscient de ces évolutions, le tsar Nicolas II gouverne en autocrate, avec la bénédiction de son épouse Alexandra, qui a embrassé la religion orthodoxe avec le zèle des convertis, et subira bientôt l'influence délétère de Raspoutine. Fidélité Sans partager la vision passéiste du couple impérial, Pierre Gilliard va s'attacher aux enfants comme aux parents et gagner leur confiance. En 1913, il devient le précepteur du tsarévitch Alexis, objet d'inquiétudes car il est hémophile, et persuade son père et sa mère d'ouvrir au monde ce jeune héritier surprotégé. Lorsque la famille, qui a repris son nom de Romanov après l'abdication de Nicolas II, est assignée à résidence, Gilliard fait le choix de demeurer prisonnier avec eux. Il échappera au massacre grâce à sa citoyenneté suisse. Fondé sur son journal intime ("Treize années à la cour de Russie", publié chez Payot avec succès en 1921) et sur ses excellentes et émouvantes photographies, ainsi que sur des scènes reconstituées, ce documentaire offre un témoignage exceptionnel sur le quotidien de la famille impériale. Le film replace celui-ci dans le contexte troublé de l'époque, en retraçant avec brio, à l'aide d'archives et d'interviews d'historiens, les affrontements idéologiques qui ont émaillé la première révolution prolétarienne victorieuse de l’histoire."
     

     

  • Ambiance automnale aux Bastions

    Imprimer

    En ce jeudi 9 novembre, pas un chat à l‘Uni-Bastions.IMG_6323.JPG

    Ambiance calmissime, pluvieuse et nostalgique.

    BGE   fermée de même que la bibliothèque de l’Unige.

    Pas un chat du côté des jeux d’échec –et de réussite…- non plus.

     Dans le parc, des travaux préparatoires s'activent sous l’œil impassible des Quatre vénérables.

    Les Farel  Calvin, de Bèze et Knox , vêtus de la docte "robe de Genève", bible en main, observent attentivement la soudaine agitation sous leur nez, à leur barbe.

     Ils en restent de marbre.

     

                                                                            Sylvie Neidinger

     

     crédit images  @NeidingerIMG_6335.JPG

  • 500 ans de protestantisme fêtés aujourd'hui 31 octobre 2017. Notamment à Grenoble

    Imprimer

    Le 31 octobre 2017 fait date pour l'histoire du protestantisme. Un demi-millénaire pile! protesrtantisme,500 ans,grenoble,martin luther,guillaume farel,calvin,pierre bolle,françois boulet,patrick cabanel; anniversaire

    En ce jour de 1517,  Martin Luther, moine allemand affichait  sur la porte de l'église du château de Wittenberg (Saxe) ses 95 thèses contre les indulgences et leur commerce par l'Eglise catholique: la Dispute.

    Globalement les médias hexagonaux, à part quelques articles souvent arrivés en fin de journée sont passés  à côté de cet anniversaire extraordinaire de "500 ans jour pour jour", la tv surtout. Toutefois quelques articles sont publiés sur le thème dont celui de   l'express.

    protesrtantisme,500 ans,grenoble,martin luther,guillaume farel,calvin,pierre bolle,françois boulet,patrick cabanel; anniversaireLes protestants de Grenoble ont marqué l'événement en ce jour précis  avec  une initiative, la conférence-visite du "Grenoble protestant" par l'historien et très enthousiaste,  professeur agrégé d'histoire François Boulet et par Olivier Cogne, directeur du Musée Dauphinois. Ce, en partenariat avec l'église protestante unie de Grenoble et le comité d'organisation "Luther et les 500 ans de la Réforme".

    La visite terminera son spectre historique à la deuxième guerre mondiale. Un demi-millénaire balayé en trois heures.

                      GRENOBLE, TETE DE PONT DU PROTESTANTISME 

     Grenoble est très tôt au contact des nouvelles idées ....dès  1523.

    Moins de 5 années pour passer de Wittenberg au Dauphinois.

    Des fondateurs majeurs dont un certain Pierre de Séviville, Guillaume Farel  issu du  gapençais voisin, lequel fera venir Calvin à Genève. Grenoble suivra plutôt cette tendance calviniste. L'évocation  du protestantisme grenoblois et de tout le Dauphiné...passe par le Triève, Mens, Tréminis, le Diois.  Rappel des échanges  avec Vaud sont instaurés depuis le moyen-âge. Citation du lyonnais Aimé Maigret,

    Apprendre que la ville confluente du Drac et del'Isère fut 100 % protestante.... trois semaines durant avant de connaître une puissante contre-réforme, étonne. Grenoble est une ville importante. Troisième parlement autonome de France après Paris et Toulouse.

    La ville va compter une Chambre de l'Edit pour gérer les relations religieuses. Cette Chambre va avoir compétence jusque sur les régions de  Provence, Languedoc et Bourgogne. Elle sera supprimée en 1679 à la veille de Révocation de l'Edit de Nantes.

    Grenoble ne connaîtra pas de Saint-Barthélemy, cet événement français qui interpelle aujourd'hui encore l'historien François Boulet . Comment comprendre cette tuerie de voisin à voisin.  Du voisin avec qui on vit depuis toujours !!!

    Grenoble sera toutefois impactée par ce massacre. Les protestants prennent peur.

    Soit ils  abjurent. Soit ils commencent le départ vers le nord par Genève, jusqu'en Allemagne, Hollande voire en Afrique du sud.

    La perte de ses forces-vive par l'Hexagone une hémorragie....

    A noter, ce blog avait déjà rédigé quelques articles sur ce trajet huguenot, à Fort-Barraux 

                                           RUE VIEUX-TEMPLE DISPARU

    Les trois heures de conférence-visite érudites  ne se résument aisément.

    Visite in situ  fort complète avec même celle du   premier Temple  disparu dont la rue continue à porter le nom. Aucune image n'en reste. Il se dit qu'il était l'un des plus beaux de France. Ensuite, la pérégrination passe par le  Ntsmb, Nouveau Théâtre de Sainte-Marie-d'en-bas ...Son directeur/artiste Antonio Placer évoque alors  son lieu culturel, une "église laïque ouverte à tous".

                     LES HISTORIENS GRENOBLOIS REDECOUVRENT 

    Un colloque il y a un an avait éclairé le sujet du protestantisme dauphinois en hommage au chercheur Pierre Bolle. Bonne nouvelle : les données seront bientôt être accessibles car prochainement publiées.

    500 ans gre 001.jpgPlusieurs expositions marquent cet anniversaire. L'une au Musée Dauphinois consacrée au prince protestant  François de Bonne, Lesdiguières.

    "Issu de la petite noblesse du Champsaur, François de Bonne (1543 - 1626), duc de Lesdiguières, connaît une ascension fulgurante. Chef de guerre des protestants du Dauphiné au temps des guerres de Religion, il contribue à la toute fin du XVIe siècle à la pacification de la province et à l'application de l'édit de Nantes. Militaire, fin politique, proche d'Henri IV, il concentre les pouvoirs au début du XVIIe siècle tel un « prince » dans la capitale dauphinoise. Bâtisseur, il modifie considérablement la physionomie urbaine de Grenoble à cette époque. Sensible aux arts et aux lettres, il fait appel à des artistes français et étrangers pour ses propriétés dauphinoises et son hôtel particulier à Paris."

    L'autre expo est  visible à l'Hôtel de Ville. Hier 31 octobre  était le vernissage, date évidemment très forte.

           HUGUENOT 

    De cette visite j'ai appris le définition du terme "huguenot" visiblement de l'allemand EIDGENOSSEN soit carrément un ...schismatique !!

                                                            Sylvie Neidinger

    Huguenot, ote
    Nature : s. m. et f.
    Prononciation : hu-ghe-no, no-t'
    Etymologie : On a donné un grand nombre d'étymologies de ce mot. Voyez celle qui est rapportée à l'historique de hugon, et qui, avant d'Aubigné, est donnée aussi par Pasquier : On a commencé de donner à tout le nouveau monde de ceste faction le nom et tiltre de huguenaux ; d'autant que la premiere descouverte que l'on en a faite a esté en la ville de Tours, où ils ont opinion qu'il y a un rabast [esprit] qui revient de nuit, qu'ils appellent le roy Hugon, et y appelle l'on dès pieça hugenaux tous ceux qui sont de la secte de Calvin, pour faire leurs assemblées et conventicules de nuit comme si en cecy ils fussent disciples et sectateurs de cest esprit, Lett. t. I, p. 180. Voyez aussi l'étymologie que donne Castelnau ci-dessus. D'après de Brieux, un orateur protestant commença ainsi sa harangue : Huc nos venimus, huc nos..., et resta court ; de là Huguenot. Tout cela est sans fondement. Une étymologie plus vraisemblable qu'on a indiquée est le mot allemand Eidgenossen, confédéré, de Eid, serment, et Genosse, compagnon ; la forme aignos dans les Mémoires de Condé l'appuie. Mais on a objecté que le sens n'était pas favorable à cette étymologie, confédérés s'appliquant mal à une secte religieuse ; que ce mot ne constituerait pas un terme d'injure comme les calvinistes l'envisageaient eux-mêmes, et qu'il ne pourrait s'appliquer qu'aux Suisses protestants, qui pourtant n'ont jamais porté ce nom ; eidgenossen est le titre que se donnent les citoyens de la Suisse, tant protestants que catholiques. Ce fait donne, on peut dire, la certitude à la conjecture de Mahn, qui sans le connaître, a dit que huguenot est un diminutif de Hugues, et que le nom, en tant que terme d'injure, se rattache à quelque hérétique de ce nom. Ce mot, au sens de calvinistes, paraît se trouver pour la première fois sous la forme de huguenaulx, dans une lettre du comte de Villars, lieutenant général en Languedoc, du 11 novembre 1560 (voy. VAISSETTE, Hist. du Langued. t. V).

                                                               

    anniversaire,protesrtantisme,françois boulet,500 ans,grenoble,martin luther,guillaume farel,calvin,pierre bolle

     

    *Autre historien du protestantisme français, Cévennes etc. Patrick Cabanel

    *Célèbration à Wittenberg avec Angela Merkel, fille de pasteur

     

    crédit images photos neidinger

                                                     Rubrique #Protestantisme

     

  • Nicolas Martiau, l'ancêtre huguenot de Georges Washington et Elisabeth II

    Imprimer

     Qui connait ce noble rétais né en 1591 ?nicolas martiau,île de ré,georges washington,usa,mayflower,virginie,francis bonaventure,elisabeth ii

    Il vient au monde vingt ans après la Saint-Barthélemy dans une famille calviniste dans un contexte ilien soumis aux influences apportées par marins et navires.

    L'enfant  apprend à lire dans la bible et parler anglais évidemment.

    Nicolas Martiau Cet inconnu est juste l'ancêtre du premier  président américain Georges Washington et celui de l'actuelle Reine Elisabeth II d'Angleterre !

     

    Le contexte de l'île de Ré ici rappelé (cf site Huguenots de France) :


    "C’est en 1591, que naquit Nicolas Martiau dans une famille de notables rétais Calvinistes, dans ce climat de guerre de religions qui sévissait à l’époque. La population de l’île de Ré compte alors 6000 habitants dont les deux tiers sont analphabètes. C’est seulement dans les familles aisées qu’une petite minorité, principalement Huguenote, sait lire. Ils ont tout naturellement appris par la lecture des évangiles. La principale activité de l’île est la récolte du sel, la culture de la vigne, la pêche et le travail du bois. En fonction de ces commerces, de nombreux navires étrangers y font escale. Ces marins étant pour la majorité des protestants, l’île de Ré devient très influencée par les doctrines de Calvin. La Reine, Jeanne D’Albret, qui avait fait de La Rochelle sa capitale, y fait de fréquents séjours avec son fils, Henri de Navarre, futur Henri IV.

    C’est dans cette ambiance dangereuse, que Nicolas, élevé dans sa famille de vieille souche rétaise calviniste, érudite, «du parti anglais » comme l’on disait à l’époque, décida, à l’âge de 22 ans, d’émigrer à Londres, ville phare des Huguenots. Il parle couramment l’anglais et a un diplôme d’ingénieur en poche. Mais Nicolas désenchantera dans ce paradis britannique, secoué par les rivalités entre l’église presbytérienne et l’église anglicane. Il entend parler des perspectives mirobolantes des terres d’Amérique du Nord où les Anglais soutiennent énergiquement leurs pionniers protestants contre les catholiques français. « De toutes façons cela ne peut pas être pire qu’en Angleterre », se dit Nicolas qui, entre temps, a pris la nationalité anglaise.é

     

    Il quitte l'île de Ré pour l'Angleterre, probablement pour motif de contexte religieux. Mais pas seulement, il semble déterminé à construire sa vie sur un mode ambitieux lié à ces capacités. Il prend la nationalité anglaise.

    Rapidement il déchante à  Londres et passe de l'autre côté de l'Atlantique.

    A idées nouvelles, contexte nouveau !

    On le retrouve en Virginie. Le 16 mai 1620 il arrive dans le nouveau monde à bord du Francis Bonaventure. Il s 'installe  à Jamestown dont il construisit la défense de la ville contre les Indiens et fut dès lors nommé "capitaine ingénieur des palissades"

    A noter il arrive avant les pèlerins  du mythique  Mayflower, bateau tant glorifié..

    Il fait ensuite venir en Virginie dès 1630, sur sa recommandation de nombreux huguenots français souvent  rétais pour exploiter  ce qu'ils savent produire sur leur île d'origine : la vigne , le sel et l'élevage du ver.

     nicolas martiau,île de ré,georges washington,usa,mayflower,virginie,francis bonaventure,elisabeth ii"En octobre 1631 Martiau s'installa à Yorktown, fut élu à la Maison des Bourgeois (l’assemblée qui votait les lois de la colonie de Virginie) de la ville et le Gouverneur lui alloua 600 ha à l’emplacement même où 150 ans plus tard son arrière-arrière-petit-fils George Washington obtint la capitulation de l’armée anglaise de Lord Cornvallis6.

    Il fut nommé commissaire et juge de paix en 1633.

    Le 28 avril 1635, il se révolta contre le Gouverneur, Sir John Harvey, qui avait autorisé le débarquement de colons catholiques : Harvey fit arrêter Martiau dans l'intention de le pendre, mais le colonel Read, secrétaire de la colonie et qui deviendra le gendre de Martiau, devint Gouverneur en remplacement de Harvey.

    Martiau mourut à Yorktown en 1657 après avoir affranchi ses deux esclaves et leur avoir légué de quoi vivre."

     

    Par la voie des femmes, par sa fille Elisabeth Martiau mariée au colonel Reade, par  sa petite  fille Elisabeth Mildred Reade;  le noble Nicolas Martiau attiré par le Nouveau Monde est donc l'ancêtre direct de Georges Washington et d'Elisabeth II d'Angleterre ( Martiau : ancêtre de sa mère Elisabeth Bowes Lyon)

    Quelle descendance pour cet ....inconnu.

     

                                                                         Sylvie Neidinger

     

     

     Arbres (wiki)

     

    Attention le père de Georges Washington porte un prénom qui sonne féminin en français (Augustine)

     

    nicolas martiau,île de ré,georges washington,usa,mayflower,virginie,francis bonaventure,elisabeth ii

     

     

    Lignée d'Elisabeth II :par  Mildred Reade fille de Elisabeth Martiau

     

     

     

     

    nicolas martiau,île de ré,georges washington,usa,mayflower,virginie,francis bonaventure,elisabeth ii

                                                              Rubrique #Protestantisme

  • Les Tours du silence ou le défunt mangé par les vautours

    Imprimer

    Je conseille vivement  à ceux que l'histoire des religions intéresse de regarder ce reportage sur Arte.

    Malheureusement disponible jusqu'au 2 août seulement.(urgence d'où cet article alors que le sujet n'est pas trop d'actu en plein été...)

     

    http://www.arte.tv/fr/videos/052416-008-A/enquete-d-ailleursinde,parsis,tour du silence,vautour,zoroastrisme,ahura mazda,holding tata

    Le zoroastrisme parmi les plus anciennes religions a disparu presque totalement de ses terres natales: l'Iran, remplacé par l'islam..

    Celui ou celle qui s'intéresse aux Tours du silence les  pensait irrémédiablement muettes. Devenues artefacts archéologiques.

    Quelle ne fut pas ma surprise de voir sur Arte  l'excellent documentaire du médecin légiste anthropologue Philippe Charlier !

    Il est allé en Inde, à la rencontre des descendants et derniers adeptes : les Parsis (Farsi, Perses....)

    Derniers car ils sont 80 000 seulement, en régression du fait de leur endogamie. Par voie de conséquence, en danger de disparition culturelle.

    La réussite économique de cette communauté indienne  est brillante. Exemple la holding Tata.

    Le chanteur britannique Freddy Mercury du groupe Queen est Parsi, lui aussi!  Farookh  Bulsara de sa vraie identité.

                                         

    RITE FUNERAIRE UTILISANT L 'ANIMAL

    inde,parsis,tour du silence,vautour,zoroastrisme,ahura mazda,holding tataSurtout, le médecin ethnologue  a présenté une part importante du rite de cette religion relativement secrète qui considère le Feu Sacré comme fils de Dieu. 

    Il n'a pas été autorisé toutefois à  filmer une cérémonie intérieure du Temple avec les fidèles (le don de bois de santal par les fidèles pour nourrir le feu)

    Mais un prêtre  a tout  de même expliqué in situ son rôle et rite d'entretien du feu cinq fois par jour, les cordes à usage vestimentaire de protection contre le mal etc.

    Surtout, l'équipe a pu filmer le rite funéraire si particulier au sein d'une Tour du Silence en activité.inde,parsis,tour du silence,vautour,zoroastrisme,ahura mazda,holding tata

    Chez les Parsis,  pas de crémation pour ne pas ..."polluer" le feu naturel toujours sacré.

    Mais une disparition des chairs activée par les oiseaux et le soleil.

    Trois temps :

    1) Un chien sacré détermine à l'arrivée si la inde,parsis,tour du silence,vautour,zoroastrisme,ahura mazda,holding tatadépouille est bien signe de mort.

    Il possède deux yeux physiques et  posséderaient selon les zoroastriens "deux yeux spirituels" qui peuvent déterminer s'il y a mort ou non.Et Philippe Charlier français de signaler à son hôte  que le chien est également un auxiliaire de la médecine légale moderne! Même animal...même usage de l'antiquité à nos jours.

    2) Le lavage du corps se pratique  dans un endroit particulier  au rez de chaussée de la Tour, pour éviter le "naso" le chant maléfique  liées à la décomposition dont il faut se prémunir impérativement par des cordes et un vêtement intérieur caché. L'âme va partir par l'oreille...Cette religion ne permet pas d'enterrer les corps ( pollution du sol) ni de les brûler (pollution du feu) Elle use d'un autre procédé naturel "aidé" des oiseaux.

    3) L'exposition du corps se fait en terrasse, en haut, de la Tour du silence.

    inde,parsis,tour du silence,vautour,zoroastrisme,ahura mazda,holding tataLes oiseaux et le soleil décharnent le cadavre.

    Une fois les os blanchis, ils sont  jetés au centre de la Tour, tous ossements unis les uns avec les autres, dans un parfait mélange communautaire  post-mortem.

    Le rite toutefois n'est plus identique au passé car les vautours ont disparu (absence par disparition écologique, dégradation de l'écosystème ).inde,parsis,tour du silence,vautour,zoroastrisme,ahura mazda,holding tata

    Aujourd'hui d'autres oiseaux ( milans sacrés et corbeaux )  assurent cette fonction psychopompe. Mais avec une moindre efficacité que les nettoyeurs dits " naturels".

    Au final le soleil, principal mécanisme de décomposition  parachève   le travail de disparition des chairs.

    En attendant la résurrection.Ahura Mazda refaçonnera alors des corps parfaits.

    Ainsi parlait Zarathoustra!

     

                                                         Sylvie Neidinger

    inde,parsis,tour du silence,vautour,zoroastrisme,ahura mazda,holding tata

    inde,parsis,tour du silence,vautour,zoroastrisme,ahura mazda,holding tata

  • Centenaire du Mur de la Réformation: l'expo et l'utopie

    Imprimer

    Genève est tout autant le Mur que le Jet d'eau....Voire plus.#genève,centenaire #tavel #mah,mur de la réformaton #protestantisme,utopie,parc des bastions,palais enard

    A l'occasion du centenaire du célèbre monument,125 pièces papier et photos surtout sont visibles au Musée Tavel .

    Une expo hautement intéressante avec les projets, contre projets...

    L'imagination part en visualisant ce que  ce monument aurait pu être; ce à quoi il a échappé... ses architectes, ses ingénieurs, les travaux.

    Un bémol toutefois non pas sur le contenu de l'expo mais sur le lieu.

    Autant j'adore Tavel pour ce qu'est Tavel. Autant ses sous-sols sombres, tortueux sont un peu la torture du visiteur.

    Certes les autorités culturelles genevoises ne pouvaient -financièrement- se permettre d'ouvrir le Rath pour accueillir les 125 éléments de  l'expo intitulée "Faire le Mur"...

                                     

     

     

        MON UTOPIE MUSEALE AUTOUR DU MUR DE LA REFORMATION

     

    #genève,centenaire #tavel #mah,mur de la réformaton #protestantisme,utopie,parc des bastions,palais enardDans une vision à 200% idéale, j'aimerais tellement que:

    1-Ces artefacts ne soient pas dispersés après le 29 octobre, date de fin de l'expo. Ou alors que ces documents qui doivent retourner vers  leurs propriétaires respectifs soient conservés ensemble  en fac-similés.

    2-Qu'ils soient logés ...près du Mur, DANS le parc des Bastions.

    OU?? Il semble que tout soit occupé (Unige, Palais Eynard...) Bon alors: reconstruire un petit pavillon???

    3- Ou, autre totale UTOPIE : creuser un sous-sol moderne sous le Palais Eynard (?)  ou sous la Bibliothèque (?) pour accueillir définitivement ces docs sur l'histoire du Mur de la Réformation in situ. Bon ....trop cher là aussi ?

    "Touristiquement" parlant, cela serait un plus.

    Mais les deniers publics  probablement trop mis à contribution.

     En attendant que certains rêves farfelus  ne prennent corps; qui sait....on ne peut que conseiller l'achat du catalogue d'expo qui explique tout !!

    C'est un morceau du Mur de la Réformation que l'on emporte avec soi et que l'on peut garder sans souci dans sa bibliothèque ! Lecture historique garantie passionnante.

     

                                                                                             Sylvie Neidinger

    #genève,centenaire #tavel #mah,mur de la réformaton #protestantisme,utopie,parc des bastions,palais enard

     

                                                       Rubrique#PeaudeMur

     

                                                    Rubrique #Protestantisme

  • La-Chaire-à-Calvin

    Imprimer

    Saint-Pierre de Genève ne fut pas le seul endroit de prêche du célèbre Calvin, évidemment et loin s'en faut.chaire-à-calvin,charente,prêche,saint-pierre,genève,art pariétal

    Je découvre un site, en Charente aujourd'hui  nommé  par la toponymie  La-Chaire-A-Calvin, qu'il aurait visité  en 1520.

    Le site, au plan historique, tient surtout de ses ornements pariétaux: la frise des chevaux.

    Et des artefacts en sous-sol.

    Il s'agit d'une grotte préhistorique.

     

                           Sylvie Neidinger

     

     

    chaire-à-calvin,charente,prêche,saint-pierre,genève,art pariétal

     

  • Marine Le Pen stigmatise les protestants et ouvre "sa" guerre de religion

    Imprimer

    Les présidentielles 2017 réservent encore de -mauvaises- surprises.

    Après Macron [ qui joua avec la guerre d'Algérie pour gagner quelques voix et stigmatisa en évoquant des crimes contre d'humanité, selon lui] Marine le Pen  s'en prend elle aux ....protestants.

    Carrément.

    Décidément cette campagne est trash. Au lieu de parler chômage et économie, ces candidats jouent avec l'Histoire. Et entendent diviser.

    Hier mardi, sur TF1 le leader du front nation récupère -après  la "Jeanne d'Arc "de son papa- le cardinal Richelieu, évoqué à plusieurs reprises et dont le portrait orne le bureau.

    Provocatrice.

     Je cite l'article France Info.

    M le Pen cite Richelieu à plusieurs reprises et stigmatise les protestants.

    Mardi 18 avril, Marine Le Pen est invitée dans l'émission "Demain président..." sur TF1. Au cours de l'interview, le journaliste Gilles Bouleau lui demande qui elle verrait bien dans son panthéon politique, "un homme ou une femme qui vous serve de modèle, d’inspiration". La candidate frontiste se lance : "En ce moment, Richelieu. Le promoteur d’un Etat moderne, qui a refusé justement, peut-être, qu’une religion [le protestantisme] prenne le pas sur la France, oui sûrement." Gilles Bouleau lui rappelle alors que le ministre de Louis XIII a mené une politique de répression violente contre les protestants avec le siège de La Rochelle, en 1627 et 1628. "Sur les 28 000 habitants de la ville, 5 400 ont survécu", rappelle Padre Pio, le blogueur-historien. 

    Mais Marine Le Pen maintient son choix : "Qu’est-ce que vous voulez ? C'est peut-être les protestants qui avaient des revendications qui allaient à l'encontre de la nation."  Peut-être une façon détournée pour Marine Le Pen de faire un parrallèle avec l'islam, en comparant les musulmans d'aujourd'hui aux protestants du XVIIe siècle.

    La frontiste commet une erreur historique. A l'époque de Richelieu,  la nation française n'est pas formée. Elle émerge au XIXème siècle.

    On note également que Madame Le Pen qui instrumentalise  politiquement  le catholicisme semble ne pas fréquenter les églises. Elle l'a avoué à Pâques 2017.

    Mauvaise paroissienne, la guêpe.

    Elle ré-ouvre le dossier des guerres de religions.

    C'est gravissime et globalement les réactions médiatiques  sur ce point sont faibles aujourd'hui dans l'hexagone.

    Le Front National est totalement disqualifié. En Marche aussi.

    C'est ignoble que l'aller réveiller de si profondes et anciennes divisions de l'histoire .

                                                         Sylvie Neidinger

                         

    Présidentielles 2017: Blog-série n°14 du #blogneidinger

     

  • Bibliothèque gallo-romaine à Lyon Fourvière

    Imprimer

    Une info à connaître pour qui s'intéresse à l'archéologie régionale: l'existence au lyon,musee de fournière,bibliothèque gallo-romainesein du Musée gallo-romain de Lyon d'une bibliothèque spécialisée, gratuite, ouverte à tous.

    http://museegalloromain.grandlyon.com/Lyon-Fourviere/Services

    Le fonds documentaire s'étend de la pré-histoire à la période médiévale et comporte les précieux rapports de fouilles. Un lieu méconnu qui finalement mérite d'être plus fréquenté !

                                                                  Sylvie Neidinger

  • Lire Charles Bonnet sur les fouilles de la cathédrale Saint-Pierre

    Imprimer

    L'éminent archéologue genevois Charles Bonnet, toujours scientifiquement actif,  vient de s'illustrer en Afrique, avec la découvertes de trois temples circulaires au Soudan.

    Personne n'oublie sa maîtrise du difficile chantier de fouilles de la cathédrale Saint-Pierre. charles bonnet,guillaume fatio,site archéologique,sous sol,cathédrale saint-pierre

    Un défi tout autant d'archéologie que de génie civil: creuser sous un bâtiment imposant mais instable pour le renforcer tout en découvrant les couches anciennes par states et tout en les conservant.

    Un chantier de 30 ans !

    Le site ouvert au public a reçu le prestigieux prix "Europa Nostra"

    Le résultat est magnifique et se visite: site archéologique de la cathédrale Saint-Pierre

    Toutefois ce chantier reste complexe à comprendre même in situ. Seul un archéologue chevronné y retrouve ses petits avec toutes ces states entremêlées...

    La visite peut se poursuivre d'une façon passionnante autour des deux ouvrages de synthèse rédigés par Charles Bonnet en collaboration édités par la SHAG, en vente sur le site ou en librairie.

    L'un sur la période protohistorique et la fameuse (incroyable)  tombe du chef celte pile au coeur de la bâtisse.

    L'autre sur la période chrétienne.

    Ardu mais fort instructif.

                                                        Sylvie Neidinger

     

     

     Les fouilles de la cathédrale Saint-Pierre Editeur SHAG

    SHAG : société d'histoire et d'archéologie de Genève.

  • Carnavals en direct: Villingen et les étranges Mamouthones de Mamoiada, Sardaigne

    Imprimer

    C'est de saison. La chaîne Arte présente des carnavals typiques (visibles en replay)

    Etonnantes scènes filmées au coeur des évènements qui relient toute la communauté de ces villages  autour des masques et des cloches de sonnailles.

     

    Carnaval de Villingen (Forêt Noire)

    Carnavals de la Barbagia (Sardaigne)

    Les carnavals sardes des villes de Mamoiada et Ottana sont une véritable découverte "proto-historique" (vive la tv documentaire....)

    L'église les a récupérés par Saint-Antoine.

    Mais ces rituels autour des feux et surtout avec le bruit apotropaïque généré par les sonnailles des Mamouthones liées aux sautillants Issohadores colorés et lanceurs de lassos de joncs  sont clairement des rites païens pluri-millénaires.

    Quand certains masques sont  basiquement du... noir de charbon pour obscurcir les visages.

    Les mamouthones peuvent sauter ainsi cinq heures durant,avec leurs 30 kg de cloches sur le dos.  Jusqu'à entrer en transes. Et les murs avec puisque le son les  fait vibrer.

    Impressionnant même devant l'écran. Que dire sur place....

     

                                                               Sylvie Neidinger

    carnaval,villingen,mamoiada,otana,mamoutones,rites paiens

    carnaval,villingen,mamoiada,otana,mamoutones,rites paiens

    carnaval,villingen,mamoiada,otana,mamoutones,rites paiens

  • Décès de René Girard: théoricien du bouc-émissaire et du désir mimétique

    Imprimer

    René Girard, né en Avignon, n'avait pas trouvé sa place dans l'université française.rené girard,stanford,usa,bouc-émissaire,théorie du désir mimétique

    Il décède aujourd'hui à Stanford, USA, dans le pays qui a compris l'importance majeure de son système de pensée.

    Notamment pour expliquer les fondamentaux  du christianisme.

    Entre autres "applications" de ses observations en sciences humaines.

    http://next.liberation.fr/culture-next/2015/11/05/disparition-de-rene-girard_1411378

    http://www.la-croix.com/Ethique/Sciences-humaines/L-academicien-Rene-Girard-est-mort-a-91-ans-2015-11-05-1376771

    http://www.telerama.fr/idees/rene-girard-l-anthropologue-des-desirs-et-de-la-violence-n-est-plus,133814.php

               Ses titres :   La Violence et le Sacré, Des choses cachées depuis la fondation du monde etc.

     

                                                                                        Sylvie Neidinger                                                

                   SN

     

    crédit image capture d'écran site web cité