A-GeneVie - Page 4

  • Peau de mur n°6 -Rue du Stand : immeuble... bien emballé!

    Imprimer

    Quelques clichés d'un immeuble bien emballé, face au Palladium, rue du Stand pour la rubrique Peau de Mur  du @blogneidinger  IMG_5529.JPG

    Il s'agit du chantier de l'éco-quartier de la Jonction.

    C'est un emballage "haut de gamme" car propre et net..

    A vrai dire c'est la première fois que je vois cette technique.

    Les bâches plastiques (certes pas trop écologiques...), selon les ouvriers du chantier sur place,  vont servir à les protéger pour la phase suivante de revêtement final.

    Un incident à noter. La terrible bise genevoise de janvier dernier avait eu raison de quelques échafaudages et donné des sueurs froides aux pompiers locaux....

    Aujourd'hui, c'est plutôt caniculaire !

     

                                       Sylvie Neidinger

    IMG_5526.JPGimmeuble emballé,rue du stand,bâches

     

    crédit  photos @neidinger

                                                          #PeaudeMur

  • Concours Instagramers Geneva sur "les" MAH

    Imprimer

    Vernissage le 8 juin dernier devant le Musée d'Art et d'Histoire par Sami Kanaan, conseiller administratif en charge de la culture.

    DSCN3328.JPGLe propos ?

    Sont exposées in situ, devant les lieux, les photos lauréates du concours d'IGersGeneva portant sur les quatre bâtiments genevois: le Rath, la Maison Tavel, le Cabinet d'arts graphiques/Bibliothèque d'Art et d'archéologie enfin, le  Musée d'Art et d'Histoire.

    16 photos (4 par lieux) ont été sélectionnées.

    Les photographes : Michel Juvet, Daniel Baptista, Boris Dunand, Cèdric Favero, Jeff Oger, Olivier Micheli, Sandra Miura, Sofia Marques, Zoltan Novak, Alex Guye.

     A quoi servent des photos de lieux qui, en apparence, semblent hyper connus ?

    A parler d'elles, pardi ! "Elles" au féminin... ces institutions culturelles de Genève.

    Et dans le sens d'une unité :  MAH déclinée en ...quatre.

    Rien ne vaut  donc une bonne petite photo pour en..."parler"... en regards publics.

    Pour toujours, trouver un angle original.

    Avec ici l'appui de la communauté intsagrameuse locale.

     

                                                                                     Sylvie Neidinger

     

    http://www.tdg.ch/culture/quatre-mah-tirer-portrait/story/13180440

     DSCN3311.JPG

    DSCN3258.JPG

    DSCN3251.JPG

    photos neidinger

  • Le Suisse Georges Schwizgebel reçoit le Cristal d'honneur du Festival d'Annecy

    Imprimer

    Ouverture du Festival du Film d'Animation avec le beau temps qui rend Annecy sublimée par  ses dégradés de verts bleus.

    Georges Schwizgebel, bernois, est récipiendaire du Cristal d'honneur, en hommage à son oeuvre.

    Il avait fait ses classes de 1960 à 1965 à la section graphisme de l'Ecole des Beaux-Arts et Art Déco de Genève.

     

                                                            Sylvie Neidinger

     

     

    #annecy,festival d'animation,#annecyfestival,georges schwizgebel

    #annecy , festival d'animation ,georges schwizgebel

    Série du blog Neidinger sur le Festival d'animation  Annecy 2017

    1-Le suisse George Schwizgebel reçoit le Cristal d'honneur

    2-Festival:+5% de soumissions de films en 2017

    3-Sun Xun artiste chinois en mouvement au Musée Château D'Annecy

    4-Del Toro en dédicace au Festival d'Animation Annecy 2017

     

     

     

                    RUBRIQUE FESTIVAL D'ANIMATION D'ANNECY

  • La-Chaire-à-Calvin

    Imprimer

    Saint-Pierre de Genève ne fut pas le seul endroit de prêche du célèbre Calvin, évidemment et loin s'en faut.chaire-à-calvin,charente,prêche,saint-pierre,genève,art pariétal

    Je découvre un site, en Charente aujourd'hui  nommé  par la toponymie  La-Chaire-A-Calvin, qu'il aurait visité  en 1520.

    Le site, au plan historique, tient surtout de ses ornements pariétaux: la frise des chevaux.

    Et des artefacts en sous-sol.

    Il s'agit d'une grotte préhistorique.

     

                           Sylvie Neidinger

     

     

    chaire-à-calvin,charente,prêche,saint-pierre,genève,art pariétal

     

  • A Genève, Le Ciel est toujours A Vendre.

    Imprimer

    Que des bonnes nouvelles pour le groupe rock genevois Ciel A Vendre en ce mois de juin.ciel a vendre.GIF

    Ce @blogneidinger   l'avait évoqué   dés ses prémices en février 2015 à l'occasion de leur premier clip.

     Ils proposent  désormais un vinyle complet (disque, CD, poster, carte postale)

    Le Ciel A Vendre a désormais " Les Pieds Dans Le Vide"....( avec majuscules svp)

    L'équilibre de ces musiciens  reste sympathiquement ....instable. Même pas peur !(du vide).

    L'édition est limitée à 100 exemplaires. Attention: collector !

    Et prochainement, le groupe  participera à l'expo Construire l'image qui se tiendra du 29 juin au 2 juillet à la galerie Ruine (Eaux Vives)

    (rue des Vollandes, 15)

    Cette expo est en hommage à tous les artistes qui  ont participé à la construction de l'identité et l'univers visuel du Groupe :"Entre 2014 et 2017, le groupe de rock Ciel A Vendre a sorti 3 singles, 1 album, 6 clips, et une websérie dérivée de l'album est en cours de production. Cela a nécessité des milliers de visuels - designs, photos, dessins, vidéos, animations 2D, maquillages, costumes, accessoires - qui furent imaginés, développés, produits... mais qui n'ont jamais été utilisés ou diffusés.

    Pour l'exposition CONSTRUIRE L'IMAGE, les directeurs artistiques de Ciel A Vendre ont fait une sélection des plus beaux visuels abandonnés, les exposent pour la 1ère fois et expliquent au visiteur, par le biais de notes, d'anecdotes, d'enregistrements et de vidéos, oeuvre après oeuvre, pour quelles raisons elle furent écartées. Cette exposition fait aussi la part belle aux costumes et aux accessoires de scène, ou utilisés dans des clips, et permet de découvrir ce qui se passe dans la tête des designers dans les phases de développement.


      Un groupe rock si jeune (à 3 ans, on parle à peine...)  et déjà en perspective  et rétrospective. Toujours cet auto-regard hyper maquillé...

     

                                                                       Sylvie Neidinger

     


    La chanson "Laisse Rome Laisse Bienne" est dispo à l'écoute sur https://www.ciel-a-vendre.com/

    ou alors you tube

    #genève,les pieds dans le vide,rock genevois,ciel a vendre

  • Le rappeur Knackboul en chasse du préjugé sur la Suisse

    Imprimer

    Sympathique documentaire  passé sur Arte hier vendredi 2 juin intitulé L'Europe des clichés : la Suisse.

    http://www.arte.tv/fr/videos/067118-010-A/l-europe-des-cliches

     

    Le rappeur Knackeboul explore les stéréotypes concernant ses compatriotes: sympa.cc.GIF

    J'ai adoré la séquence sur les diversité des  dialectes germanophones et l'appli qui permet de situer immédiatement le village d'origine.

    Elle en dit beaucoup sur la Suisse. La langue  d'Allemagne a évolué.

    Les suisses  ont pris soin de maintenir leurs particularismes locaux.

    Comme le pays en général. Une centralisation d'un côté. La cantonalisation de l'autre.

    Emission en replay.

                                                Sylvie Neidinger

    suisse.GIF

     

  • GENEVE: nouvelle carte 3D du SITG

    Imprimer

    Pour ceux qui (comme moi) adorent  le voyage immobile tout autant que le vrai.   C'est à dire chez soi, depuis son PC ou sa tablette, cliquer puis virevolter....imaginer, planer.

    Au départ, il y a le musée Tavel et son diaporama évolutif du site genevois fort intéressant. Cela commence à l'ère glaciaire!

    Cela monte, cela descends, cela monte. L e tournis, quoi . On comprends la propension locale à tout mesurer. C'est vital !!!!

    J'ai dû le visionner une trentaine de fois ...

    Puis encore plus fort,  la 3D qui vous rend  Jupiter "maître de l'espace depuis son Olympe" grâce à la magie du numérique  qui génère  un puissant imaginaire en action....

    Grâce évidemment au travail du Service cantonal qui met au point cette technologie et rend ces données gratuitement accessibles au public.

     

    Le SITG annonce une évolution de la cartographie 3D du canton.

                                       Sylvie Neidinger

     

    genève,canton de genève,sitg,cartographie 3d,3d,jupiter

  • WEBSTORY: que de chemin parcouru par Helena Zanelli depuis 2012

    Imprimer

    Héléna Zanelli présente ses poulains -qui vont participer au  prochain Salon du Livre de Genève 2017.(cette semaine)salon du livre de geneve,geneve,webstory,barbara polla,helena zanelli

    Je l'avais rencontrée au Salon du livre de Genève de 2012, alors devant un petit bureau, dans un coin mais forte de son web-projet.

    Elle  a mené à bien ses concours littéraires sur Webstory.

    Le projet prend forme, Barbara Polla la soutient.

    Elle est désormais inscrite dans le paysage littéraire helvétique et romand bien évidemment

                                                     Sylvie Neidinger

     

     

     1.GIF

     

    2.GIF

     

    4.GIF

    3.GIF

                                dont la  RUBRIQUE BARBARA #POLLA

  • Genève: s'inscrire aux journées européennes des métiers d'art 2017

    Imprimer

    Dès le 31 mars prochain, les artisans genevois évoquent leur savoir-faire de bottier, sellier, tailleur de pierre, charpentier, staffeur etc.vv.PNG

    Attention !

    ...visites sur inscription.

                                  SN

     

     

     

     

     Programme:

    https://metiersdart.ch/fr_CH/jema/programme/jema-2017-geneve

     

    Des idées:



    La restauration de livres anciens à la Bibliothèque de Genève

    Une découverte familiale des coulisses du Muséum de Genève avec notamment la rencontre avec le taxidermiste

    L'atelier de maquettes de Jean-Michel Staudhammer, pour petits et grands

    Une visite en avant-première de la future exposition de la Fondation Baur "Une famille suisse à la conquête du céleste empire"

    L'atelier d'encadrement d'art de Belén Ferrier, situé dans le quartier des Bains

    Les coulisses du costume de scène avec les costumières de théâtre

    Une conférence animée par l'enlumineur Jean-Luc Leguay, l'un des derniers maîtres en la matière

    Rencontre avec Maggy Jacot, scénographe et costumière du prochain spectacle du Poche /GVE

    Visite thématique à travers les collections du Musée d'art et d'histoire

    Comment naît un projet d'exposition ? Découvrez les coulisses au Musée d'ethnographie de Genève

    Dans les coulisses de la boîte à rêve qu'est le Grand Théâtre de Genève

    c.PNG

  • Christian Goudineau sur les entrailles archéologiques gauloises de Saint-Pierre (Genève)

    Imprimer

    Trente ans de recherches ininterrompues sous la cathédrale Saint-Pierre (30, rien de moins....) aboutissent  à ce sous-sol archéologique  qui se visite et deux ouvrages synthétiques  expliquant cette fouille d'exception.

    Ils sont édités par la Société d'Histoire et d'Archéologie de Genève (SHAG).

    Le plus bel hommage à ce travail de titan mené par Charles Bonnet et les équipes pluridisciplinaires  se lit dans la préface de l'ouvrage n°1 "protohistoire", rédigée par le professeur Christian Goudineau:

     Ce spécialiste de la Gaule  succéda à Camille Jullian pour valoriser la période gauloise masquée par la relecture gréco-romaine du passé par le grand public.

    Il apprécie infiniment cette fouille genevoise:

    "Concilier restaurations et consolidations avec le désir d'explorer les entrailles
    archéologiques.Composer avec les contraintes tant administratives que matérielles. S'attirer des appuis assez puissants notamment auprès de l'opinion publique - pour que cet incroyable défi soit d'abord accepté puis encouragé, au point, trente ans après le début de l'opération, de paraître naturel de relever de l'évidence.(...) Un homme qui a su entraîner avec lui (...)

    Je n'insisterai pas sur les avancées méthodologiques (...) mais sur l'impression d'avoir participé au dévoilement d'une sorte de mystère. Lorsque nous fouillons des niveaux superposés couvrant une longue période (essentiellement lors d'opérations d'archéologie urbaine) nous mettons en évidence (....) qu'il y eut des superpositions d'édifices publics-notamment religieux, la chrétienté s'appropriant de hauts lieux du paganisme: Mais ici il y a davantage.

    Que ce site naturel dominant le lac et le cours du Rhône ait fait l'objet d'une occupation continue depuis l'époque gauloise (...) tout cela est passionnant mais non révolutionnaire.

    En revanche que, à chaque époque ait été préservé (...) un lieu de souvenir de nature funéraire, voilà qui fascine littéralement.

    Un héros fondateur dont la vénération traverse le temps  On évoque tant de mythes antiques ou des personnages hors du commun -souvent d'assurance divine-établissent une ville et lui donnent son nom."

    Qui est ce chef gaulois resté inconnu mais autour duquel tourne la structuration sacrée de la ville de Genève depuis sa fondation? 

    Goudineau  évoque ici cette incroyable superposition de la tombe du chef allobroge (période de la Tène) à l'origine du site.

    Sa dépouille est positionnée pile sous l'autel également lieu de la prestation de serment de l'Etat de Genève.

    La Genève moderne prête serment à l'aplomb du chef gaulois initial. 

    Fascinant effectivement. Mystèrieux, effectivement.

    Au moins Genève a-t-elle fait connaissance avec ...son fondateur par ses ossements.

    " L'archéologie est là pour informer, instruire mais aussi pour poser des questions"

    "Merci Charles" conclue le spécialiste.

    Chapeau bas d'un très grand scientifique spécialiste de la Gaule à son homologue  genevois tout aussi illustre.

    Ici pour la maîtrise d'un chantier complexe en milieu urbain par définition en milieu vivant.

                                                                                       Sylvie Neidinger

     

     

     

    charles bonnet,christian goudineau,gaulois,#genève,#shag,archéologie

     

                                                                   Rubrique #Protestantisme

     

  • L'archéologue Charles Bonnet, 83 ans découvre trois temples circulaires au Soudan

    Imprimer

     L'archéologie suisse est éminemment représentée par le toujours homme de terrain Charles Bonnet, infatigable professionnel de 83 ans.

    Cet hiver, trois temples d'un genre nouveau ont été mis à jour: à structures rondes.

    Avec ce scientifique qui travaille sur ce terrain africain depuis des années on peut parler de "soudanologie" comme on a parlé d'égyptologie.

    Et un voile historique du continent se lève autour des "pharaons noirs".

    http://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1016570/temples-millenaires-soudan-charles-bonnet

     Rappel: le genevois avait fouillé avec le succès que l'on sait le difficile chantier de la cathédrale Saint-Pierre.

                                                    Sylvie Neidinger

    https://duboutduborddulac.blog.tdg.ch/archive/2014/06/28/archeologie-geneve-257406.html

    Interview dans le Temps ....soudan-genevois-charles-bonnet-devoile-restes-dun-passe-africain

    https://www.rjb.ch/rjb/Actualite/Suisse/20170211-Un-archeologue-genevois-deterre-les-restes-d-un-passe-mysterieux.html

    charles bonnet,archéologue suisse,soudan tempes,pharaons noirs,cathedrale saint pierre

    charles bonnet,pharaons noirs,cathedrale saint pierre,archéologue suisse,soudan tempes

                                                            

  • Quatre tableaux suisses légués à la MAH

    Imprimer

    Aujourd'hui 23 février sont installés les tableaux légués et signés des plus grands peintres suisses.

    Des paysages dus à Ferdinand Holder (1853-1918) Cuno Amiet (1868-1961) Félix Vallotton (1865-1925)

    Aller leur rendre visite....en vrai !

                                                                Sylvie Neidinger

                                                     

     

    mah.JPG

    mah1.JPG

    mah4.JPG

    mah 8.JPG


  • artgenève 2017

    Imprimer
     

    La sixième édition du salon artgenève aura lieu du jeudi 26 au dimanche 29 janvier.

    Le vernissage du salon se déroulera le mercredi 25 janvier de 14h00 à 21h00. L'inauguration officielle débutera à 18h00 à l'entrée du salon (Palexpo Genève, Halle 2), avec la remise du Prix Solo artgenève - F. P. Journe. Elle sera suivie de la soirée artgenève/musique dès 21h00 à la Villa Sarasin, voisine des halles de Palexpo, avec une performance d’Angela Bulloch, Die Blaue Stunde, entre autres.

    artgenève accueillera quelque 85 galeries d'art contemporain, d'art moderne et de design du meilleur niveau, provenant de seize pays. Vingt-sept galeries proposeront également des présentations monographiques. Un programme institutionnel fort, marque de fabrique d'artgenève, enrichit l'offre du salon.

     

    Highlights - programme non-commercial

    De nombreuses institutions publiques et privées ont été invitées dans le cadre du programme non-commercial d'artgenève. Des institutions suisses et étrangères viendront ainsi exposer une partie de leur collection, parmi lesquelles:

    La Fondation Beyeler (qui fête ses 20 ans d’existence à artgenève)

    L’Institute of Contemporary Arts de Londres

    L’Istituto Svizzero di Roma

    Le Musée Ariana

    Le Mamco

    Le Centre d’Art Contemporain

    Le Centre d’édition contemporaine, Genève

    Le Centre de la Photographie Genève

    Le Fonds cantonal d'art contemporain et le Fonds d'art contemporain de la Ville de Genève

    artgenève aura la chance de recevoir deux expositions spécialement conçues pour cette occasion sur les stands respectifs de Fri Art Kunsthalle Fribourg et de la La Fondazione Sandretto Re Rebaudengo, Turin. Les deux institutions internationales conférant ainsi à artgenève une dimension allant au-delà du marché.

    Enfin, des œuvres mandatées et des expositions spéciales curatées ont été prévues tout au long de l'évènement. Une très vaste installation de Vertical Works permettra au public de s’immerger dans le travail de lumière d’Anthony McCall - pour la section The Estate Show. Une œuvre importante de la Collection Ringier sera installée au centre du salon. The Ball Room permettra aux galeries de présenter un ou plusieurs de leurs artistes dans un espace décalé. L'exposition Domestic Furniture and Wildlife créera un environnement étrange pour la présentation de mobilier design. Enfin, la pièce monumentale Habibi d’Adel Abdessemed, prêtée par le Mamco, accueillera les visiteurs du salon.

     

    Hors-les-murs / artgenève/sculptures/cinéma

    L'ambitieux programme hors-les-murs artgenève/sculptures se poursuit. Dix nouvelles interventions dans l’espace urbain seront installées sur la rive droite du Lac Léman.

    A celui-ci s’ajoute la nouvelle section artgenève/cinéma qui met en vedette cette année, chaque soir du salon au Cinérama Empire, des œuvres de la collection Julia Stoschek, de Berlin et Düsseldorf, entre autres.

    (Communiqué de pressse)

     

  • Picture yourself, attention: dernier jour de l'agence MAGNUM au Quartier Libre SIG

    Imprimer

    Dernier jour ce dimanche 11 décembre pour aller se faire une mine et tirer le portrait au SIG Pont de la Machine, version agence Magnum Photossteve mccurry,philippe halsman;geneve,quartier libre sig,pont de la machine,picture yourself

    Et surtout pour admirer l'expo photos en place.

    Le travail  de six photographes: Erwitt, Gilden, Pellegrin, Halsman, Parr, McCurry.

     L'humour du quotidien US par Elliott Erwitt, Bruce Gilden : l'Amérique vue au ras du sol au niveau du regard du chihuahua capté sur papier !

    On imagine un Erwitt à quatre pattes...Rires.

     Avec Paolo Pellegrin, accès à "l'intimité people" : le rasage de Brad Pitt ici d'actualité...

    Un magnifique truc du de photographe est dévoilé. La recette de cuisine en quelque sorte. Comprendre comment Harold  Lloyd se retrouve en apesanteur  comme sur l'affiche.

    Philippe Halsman  fait sauter en l'air ses sujets sur trampoline. On prend conscience ici du trucage certes facile car physique des photos célébrissimes (Lloyd, Monroe...)

    Des corps réels en mouvement. Pas de la trucaillerie numérique photoshopée!

    Comme on aurait aimé avoir assisté aux séances ! Eclats de rire garantis.

    Martin Parr avec humour lui aussi joue des photomatons.Comme une réflexion autour de la photo de photographe et celle de masse, populaire mécanique, par une machine.

    Un photomaton justement est la disposition du public au Quartier Libre. Remarque il npont de la machine,picture yourself,quartier libre sig,steve mccurry,philippe halsman;genevee vous sort pas un portrait ordinaire mais "signé Magnum".

    Après  les productions de Halsman, celles de Steve McCurry.

    Ces incroyables portraits de la diversité  humaine de l'Inde, Tibet etc.

    Steve McCurry est l'auteur du célébrissime regard vert de la femme afghane.

    Il shoote son personnage en buste  et fait son point de netteté sur le regard vert.

    Il attend de saisir l'âme. Il réussit !

                                                                         Sylvie Neidinger.

    steve mccurry,philippe halsman;geneve,quartier libre sig,pont de la machine,picture yourself

  • 1985-2045 vu par la compagnie de théâtre AMSTRAMGRAM: dis Maman, les dinosaures ?

    Imprimer

     Dis Maman...

    La pièce de théâtre intitulée "1985 2045" que AMSTRAGRAM propose en première ce vendredi 2 décembre semble très intéressante.

    Elle propose une réflexion pluri générationnelle.

    1985-2045,dinosaures,amstramgram,geneve,theatreLe mieux est de citer le dossier de presse:

    "Dis, Maman, t’étais comment, toi, quand t’étais petite ? Tu t’en souviens ? Comment ça se fabrique, des souvenirs ? Est- ce que c’est des fantômes ? Les gens en 1985, ils étaient comme nous ? Y avait encore des dinosaures ?  

     On jouera avec le temps passé, le temps présent, le temps futur. Plusieurs générations se regarderont en face, pour observer où nous mène le temps qui passe. On (re)découvrira de drôles d’objets qu’on croyait enterrés au Cimetière des Objets. On se souviendra de choses qu’on avait oubliées. On inventera des souvenirs qu’on jurera avoir vécus. On mènera l’enquête, dans le salon du passé, le terrain vague du présent, la chambre mystérieuse où l’avenir est toujours prêt à s’éveiller. On construira une machine étonnante. Une vraie machine du futur. Une machine à rêves. Ce seront nos rêves, nos rêves à tous. On les regardera nous emporter, de 1985 à 2045

     

    Nombreuses sont effectivement  les Mamans qui reçurent  un jour en plein museau, dans la vraie vie, un "dis Maman, dans ta jeunesse, à l'époque des dinosaures"...

    Pas vous ???

    Cela se nomme le dialogue intergénérationnel... préhistorique antediluvien...!

     

                                                                            Sylvie Neidinger

  • Certains genevois perdent la tête!

    Imprimer

    Rue du Mont Blanc   quartier Cornavin..                     crédit images neidinger

     

     

    Capture.JPG

     

    IMG_3351.JPG

    Capture 2.JPG

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    IMG_3355.JPG

    Lien permanent Catégories : A-GeneVie 0 commentaire
  • Serval et Kalonji en expérimentation demain dimanche au musée MAH

    Imprimer

    Depuis le 17 avril dernier   le Musée d'Art et d'Histoire accueille deux artistes genevois plutôt street art (graffiti artist) et/ou illustrateur, ici  en dialogue avec les oeuvres classiques.serval,mah,genève,kalonji

    L'opération  se nomme "rendez vous d'artiste": ouverture sur l'art vivant.

    Dans la foulée du Muséomix genevois...

    Demain premier  dimanche d'octobre, les deux complices Serval et Kalonji vont  expérimenter cette fois avec un artiste tatoueur genevois Christian Nguyen sur la thématique de l" l'armée des ombres."

    Kalonji est l'auteur du magnifique graphisme... rouge "sang de  taureau" de l'affiche.

    Une intéressante résidence d'artiste, dans un lieu prestigieux que l'apport de ces deux  contemporains va vivifier en boomerang retour.

    La philosophie de l'opération ici précisée (source MAH) :"Ainsi, un dimanche par mois, d’avril à décembre, Serval et Kalonji tiennent des séances de travail durant lesquelles ils s’interrogent, testent, élaborent et créent, en compagnie d’autres artistes et de spécialistes d’horizons différents. Ils s’enrichissent également des échanges avec les visiteurs, invités à partager ces moments d’inspiration, où les galeries du musée deviennent un véritable laboratoire"

    underground,anne de l'illustration de la ville de genève,graffiti artiste,serval,mah,genève,kalonji,christian nguyenL'opération s'inscrit dans l'année 2016 de l'illustration de la ville de Genève.

    Elle permet de découvrir des artistes genevois finalement assez undergrounds.

    Une opération de co-branding gagnant gagnant.

    L'institution  y gagne en rajeunissement.

    Le public est évidemment de la partie.

    Précision: l'entrée du MAH est gratuite.

                                     Sylvie Neidinger

     

     

    MAH, photos @Neidinger le 15 avril, jour de présentation du projet in situ:

     

    underground,anne de l'illustration de la ville de genève,graffiti artiste,serval,mah,genève,kalonji,christian nguyen

      underground,anne de l'illustration de la ville de genève,graffiti artiste,serval,mah,genève,kalonji,christian nguyen

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    crédits images: une capture d'écran du site kalonji et photos neidinger

     

     

     

  • L’australien Shaun GLADWELL chez Analix Forever

    Imprimer

     Shaun Gladwell expose pour la première fois en Suisse  chez Barbara Polla.analix forever,shaun gladwell,geneve,barbara polla,buchman shaun gladwell,australie,artiste,skateboard

     Il était présent au  vernissage, en ce jeudi 1er septembre. Et   de fort bonne  humeur:"le soleil !" me dit –il.

    L’artiste qui vit à Londres retrouvait avec joie  une température digne de sa terre natale...

     Australien, il l’est jusqu’au bout des baskets. Connu pour avoir exposé  une vidéo sur les …kangourous à la biennale de Venise en 2009 au  Pavillon Australien.

    analix forever,shaun gladwell,geneve,barbara polla,buchman shaun gladwell,australie,artiste,skateboard

    L’artiste est   un vrai  bushman mais version trottoir urbain.

    A Genève, tout en discussion intense avec les invités,  il réussissait  à couver son SKATE fétiche du pied … Juste pour le protéger ? Se rassurer de sa présence ?analix forever,shaun gladwell,geneve,barbara polla,buchman shaun gladwell,australie,artiste,skateboard

     L’« objet skate », sa  Vedette,  devient  chez lui    support d’art.

    Une  planche Totem, en fait.

     

     Bushman jusqu’au bout des roues je vous dis !

    analix forever,shaun gladwell,geneve,barbara polla,buchman shaun gladwell,australie,artiste,skateboard

     

                                      LE CASQUE ET L’EQUILIBRISTE

    analix forever,shaun gladwell,geneve,barbara polla,buchman shaun gladwell,australie,artiste,skateboard A l’étage de la galerie d’art, rue de Hesse, la vidéo « Skateboarders v’s Minimalism » tourne en boucle.

    Une intéressante slow motion.  Où l’on entre plus encore  dans l’univers perso de l’artiste.

     « Skater »  c’est en fait quitter la certitude des deux pieds lourdement collés au sol par la gravitation universelle. C'est s’affranchir des  kilos de gaz qui nous scotchent au plancher des vaches.  

    Un envol hyper technique.analix forever,shaun gladwell,geneve,barbara polla,buchman shaun gladwell,australie,artiste,skateboard

     Par lui, cet exercice apparemment sportif devient également  artistique. L’œil de Shaun et sa caméra captent des attitudes   de déséquilibre totalement inédites.

    Que l’on pourrait  comparer à l’envol de l’oiseau qui déplie et joue de  ses ailes.

    Mais la comparaison avec le monde animal présente ses limites.

    En skate, les positions hors-normes de déséquilibre maîtrisé ( et parfois raté !) sont bien celles de l’homo…sapiens. Et de lui uniquement. Elles sont  uniques et sublimes.

     analix forever,shaun gladwell,geneve,barbara polla,buchman shaun gladwell,australie,artiste,skateboardShaun nous  a  donné à voir ces postures improbables au travers de son regard d’artiste.

    La chute évidemment fait partie intégrante  de l’exercice. Du drame. Comme une validation mathématique par le réel: « t’as pas trouvé la bonne position, tu tombes » CQFD !

     

                                             THE DEVIL HAS NO HELMET

     

    analix forever,shaun gladwell,geneve,barbara polla,buchman shaun gladwell,australie,artiste,skateboardAlors pour tout de même, se protéger de la destruction liée à la chute, l’artiste australien présente un fétichisme artistique  tout aussi avéré en direction du …CASQUE.

    Un objet ultra complémentaire du skate, vous en conviendrez. Son parfait alter ego !

     Effectivement l’expo décline tout autant les deux objets. Shaun est même raccord avec l’actu motard de septembre: le célébrissime  rassemblement de masse   de milliers de …casques,  au Bol d’Or 2016 dans le Var.

    L'australien imagine, dessine force de casques, des verts psychédéliques, des ocres fusains , pour tout usage etc.

     Avec le titre de son expo « The devil has no helmet » Shaun Gladwell nous confie chez Barbara Polla une info de première importance.

    Le diable n’aurait donc  pas de casque ? Alors, si il se casse la figure en skate, il risque d’y passer, lui aussi ??analix forever,shaun gladwell,geneve,barbara polla,buchman shaun gladwell,australie,artiste,skateboard

     Remarque: à  Genève, Shaun Gladwell ne portait pas de casque lui non plus, mais une...casquette textile.

     On a compris son message.

    Cet Australien est juste un demi-diable (de Tasmanie) en recherche  de l’Eternel équilibre/déséquilibre!

    Tu tombes, tu meurs. Tu vis, tu bouges et tu passes ton existence à faire tes choix d’équilibre sur l'axe spatio-temporel.

    Son art pose carrément les questions existentielles de base.

     

                                                         Sylvie Neidinger

     

    Expo jusqu’au 2 novembre 2016

     Galerie Analix Forever

    2, rue de Hesse   Genève.

     

                                                    dont             RUBRIQUE BARBARA #POLLA

     

     

  • CRISTAL DU LONG METRAGE AU FILM SUISSE "MA VIE DE COURGETTE"

    Imprimer

    Il fallait s'y attendre, lors de la  projection,  mardi 14 juin,   le film de Claude BARRAS avait conquis son public enthousiaste : ovationné.

    Un long métrage qui s'était fait remarquer à Cannes  à la Quinzaine des réalisateur récemment.

    Le Cristal du long métrage est attribué au film helvète en compétition: MA VIE DE COURGETTE.

    1h10 -VO: "my life is a courgette"

    film d'animation,suisse,ma vie de courgette,#annecyfestgival

     L'histoire d'un jeune orphelin:

    "Ce film émouvant et drôle, à la graphie d'une infinie délicatesse, est adapté du roman de Gilles Paris paru en 2002 et intitulé "Autobiographie d'une courgette".

    "Ma vie de Courgette" est une production franco-suisse qui a été entièrement réalisée en "Stop-motion" au Pôle Pixel de Villeurbanne, près de Lyon.

    Ovationné par le public d'Annecy mardi soir lors de sa projection en compétition, le film a également décroché le Prix du public. Il sortira dans les salles françaises le 19 octobre prochain."

     Le film avait déjà fait son buzz à Cannes,

    http://www.telerama.fr/festival-de-cannes/2016/ma-vie-de-courgette-de-claude-barras-un-film-d-animation-dans-la-cour-des-grands,142458.php

    http://www.annecy.org/festival/palmares

    http://information.tv5monde.com/en-continu/cinema-d-animation-ma-vie-de-courgette-triomphe-au-festival-d-annecy-113657

    http://www.telerama.fr/cinema/annecy-c-est-fini-le-palmares-complet,144083.php

    Le roman duquel est tiré le scénario du film n'est pas une légumineuse. Cette satire des foyers pour enfants  rappelle la lourde problématique suisse des enfants placés.

                                                         Sylvie Neidinger

     

     

                                       Claude BARRAS BIO EXPRESS

    Natif de Sierre (1973) il se forme à Lyon (Ecole Cohl-illustration infographie)

    ECAL (école cantonale d'art de Lausanne -images de synthèse)

    Il vit à Genève et travaille à Lausanne.

    my life is a courgette,claude barras,ecal,film d'animation,suisse,ma vie de courgette,#annecyfestgival

                              

    claude barras, ECAL,film d'animation,suisse,ma vie de courgette,#annecyfestgival

     

     

     

     

     

     

    crédit images captures d'écrans des sites cités

     

  • La nouvelle saison AM STRAM GRAM: POESIE, toujours

    Imprimer

    L'équipe du Théâtre pour jeune public AM STRAM GRAM organisait  une conférence de presse ouverte la semaine dernière pour présenter la  programmation 2016-2017.

    am stram gram,culture,geneve,théâtreInvitée, je n'avais pu m'y rendre.

      Un média a évoqué cette  future saison du lieu culturel genevois.

      Et Fabrice Melquiot de rappeler  l'importance de la poésie dans nos petites

    Dans celles  du jeune public, tellement sollicité par ...l'anti-poésie dans cette modernité du numérique qui diffuse le meilleur et le pire.

    Alors, la poésie n'est plus seulement poème. Selon Jean-Pierre Siméon, auteur plusieurs fois invité chez AM STRAM GRAM:

    " la poésie, c’est d’abord la définition qu'en donne Georges Perros : « Le plus beau poème du monde ne sera jamais qu’un pâle reflet de ce qu’est la  poésie : une manière d’être, d’habiter, de s’habiter. » Quelle est cette manière d’être, d’habiter, de s’habiter, dont témoigne la poésie ? Dont elle est la cristallisation, le reflet, dont le poème nous donne le « la », le diapason ? Qu’est-ce que c’est ? C’est cette liberté intransigeante dont parlait Rimbaud, la liberté libre qui récuse. La poésie est l’objection la plus radicale, la plus ferme. "

    La poésie comme charmante arme de combat. A vivre, au théâtre.

     

                                                         Sylvie Neidinger

     

    Théâtre Am Stram Gram / Route de Frontenex, 56 / 1207 Genève   
    022 735 79 24 / www.amstramgram.ch

    crédit images capture de sites cités

    am stram gram,culture,geneve,théâtre