BLOG-#@WEB - Page 2

  • Blog Live #museomix n°8-"People make museum": les fondateurs

    Imprimer

    "People make museum" lit-on sur le site @museomix.

    La langue anglaise est de mise ici. Important , incontournable, pour un évènement à caractère international partagé avec la Grande Bretagne, le Canada, France et Suisse !

     Les Fondateurs du concept sont ici listés :

    Samuel Bausson, nod-A dont Stéphanie Bacquère, Buzzeum, Julien Dorra,  Centre erasme.

    fondateurs.GIF

     Blog-Série n°9  Blog Live #museomixleman du #BlogNeidinger:

    1-Muséomixez !

    2-Blog Live #museomix n°1- Le gong retentit !

    3-Blog Live#museomix n°2-Incontournable visite initiale du MAH

    4-Blog Live #museomix n°3-Flasher, choisir, agir

    5-Blog Live #museomixleman n°4- International: six musées connectés

    6-Blog Live #museomixleman n°5- Métier: facilitateur...graphique

    7-Blog Live #museomix n°6- Muséomixture geek !

    8-Blog Live #museomix n°7- Dimanche 15 H Les prototypes sont prêts !

     9-Blog Live #museomix n°8- People make museum: les fondateurs

    10-Blog Live #museomix n°9 Stéphanie Bacquere, un des fondateurs

    11-Première expérimentation de Live blogging: nouvelle rubrique


     

     

    crédit image  capture d'écran site museomix

  • Blog Live #museomix n°6- Muséomixture geek !

    Imprimer

    La mayonnaise prend plutôt bien, ce soir.

    La muséomixture plutôt.

    Un mixte entre  musée et culture...geek.

    Que sera-t-il produit dimanche comme résultat ?

    Très très difficile à imaginer au premier jour.

     


                 MUSEOMIXTURE: IDEE,CREER DES APPLIS TRANSMUSEALES

    Une idée très connectée émerge en séance plénière de synthèse et de présentation des projets  (photographiée infra): créer des applis trans.

    Le concept est proposé à Genève. A Derby en Grande Bretagne aussi, avec l'humour britannique en plus: créer des applis transmuséales telles l'appli Tea Time, l'appli chiens....

    Certes.

    Du basique de geek que  de créer des  applis thématiques pour visiter un musée sur une base préalablement organisée, non?

    Elle peut être immensément intéressante si elle n'est pas un simple trajet pour envoyer le sujet devant les oeuvres en question. Mais si elle est accompagnée de tout un environnement culturel. Du type expliquer depuis quand la "Toujours splendide isolée" boit du thé...

    L'appli peut moderniser la "consommation" du musée. Mais remarque: les musées le font déjà avec leurs  "thématiques" tels les  parcours pour enfants.

    L'appli c'est bien. On attend peut être de "l'encore plus créatif communautaire" de l'expérience Muséomix.

    Retour sur la mixture du blog autour de cette participation...

    Aujourd'hui j'ai testé le Blog Live, un article le matin en avant première et six en rafale dans l'après midi. Mal au dos à 19h 30. Pas la possibilité de rester pour le repas des participants. Partir. Dommage.

    Adore avoir expérimenté le "bloging mitraillette". Même si ..plein le dos. 

    Pas même le temps d'avoir profité des séances de massage aimablement fournies et pratiquées à 6 mètres de mon poste au coeur de la cellule Communication...

    Continuer à suivre l'expérimentation MAH sur les réseaux sociaux. Surtout dimanche à 16h pour les résultats. Car avec une telle mobilisation de 150 bénévoles, on en attend de pied ferme, des prototypes intéressants !

                                                          Sylvie Neidinger

     

     

     Blog-Série n°9  Blog Live #museomixleman du #BlogNeidinger:

    1-Muséomixez !

    2-Blog Live #museomix n°1- Le gong retentit !

    3-Blog Live#museomix n°2-Incontournable visite initiale du MAH

    4-Blog Live #museomix n°3-Flasher, choisir, agir

    5-Blog Live #museomixleman n°4- International: six musées connectés

    6-Blog Live #museomixleman n°5- Métier: facilitateur...graphique

    7-Blog Live #museomix n°6- Muséomixture geek !

    8-Blog Live #museomix n°7- Dimanche 15 H Les prototypes sont prêts !

     9-Blog Live #museomix n°8- People make museum: les fondateurs

    10-Blog Live #museomix n°9 Stéphanie Bacquere, un des fondateurs

    11-Première expérimentation de Live blogging: nouvelle rubrique


     

     

    museomixture,mah,#museomixleman,#museomix

     

    museomixture,mah,#museomixleman,#museomix

     

    museomixture,mah,#museomixleman,#museomix

    museomixture,mah,#museomixleman,#museomix

    museomixture,mah,#museomixleman,#museomix

    museomixture,mah,#museomixleman,#museomix

    museomixture,mah,#museomixleman,#museomix

     

    museomixture,mah,#museomixleman,#museomix

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     






















     

  • Blog Live #museomix n°5- Métier: facilitateur...graphique

    Imprimer

    J'ai bien aimé rencontrer Christelle Fritz.#museomixleman,#museomix,mah,geneve,suisse,christelle fritz facilitateir graphique

    Je la voyais crayonner avec sa tablette. Effacer au doigt pour corriger  son dessin numérique en cours...

    Son métier ? Sérieux. Mais inconnu.

    Catalyseur d'innovation et faciliteur graphique.

    Elle produit par un court dessin ce qui s'énonce longuement.

    #museomixleman,#museomix,mah,geneve,suisse,christelle fritz facilitateir graphiqueUne scientifique d'origine-docteur en physique- qui découpe un thème, un  problème ou une... solution  en quatre coups de crayons. #museomixleman,#museomix,mah,geneve,suisse,christelle fritz facilitateir graphique

    Révolution... à la croisée du numérique et du culturel en action.

    Trop sérieux...rangés aux placards des musées... poussiéreux !

            Sylvie Neidinger

     

    #museomixleman,#museomix,mah,geneve,suisse,christelle fritz facilitateir graphique

     

     Blog-Série n°9  Blog Live #museomixleman du #BlogNeidinger:

    1-Muséomixez !

    2-Blog Live #museomix n°1- Le gong retentit !

    3-Blog Live#museomix n°2-Incontournable visite initiale du MAH

    4-Blog Live #museomix n°3-Flasher, choisir, agir

    5-Blog Live #museomixleman n°4- International: six musées connectés

    6-Blog Live #museomixleman n°5- Métier: facilitateur...graphique

    7-Blog Live #museomix n°6- Muséomixture geek !

    8-Blog Live #museomix n°7- Dimanche 15 H Les prototypes sont prêts !

     9-Blog Live #museomix n°8- People make museum: les fondateurs

    10-Blog Live #museomix n°9 Stéphanie Bacquere, un des fondateurs

    11-Première expérimentation de Live blogging: nouvelle rubrique


  • Blog Live #museomix n°4- International: six musées en direct

    Imprimer

    #museomix;#museomixleman,mah,geneve,suisse,lille,arles,derby,montréal,saint etienneUn robot parcourt les allées du Lab. Il renvoie des images de ce qui se produit à Genève, aux cinq autres musées en mixage. Connexion entre tous !

    Les sites  Muséomix 2014

    *Genève

    *Saint Etienne

    *Derby

    *Arles

    *Montréal

    *Lille

                                                                 Sylvie Neidinger

     

     Blog-Série n°9  Blog Live #museomixleman du #BlogNeidinger:

    1-Muséomixez !

    2-Blog Live #museomix n°1- Le gong retentit !

    3-Blog Live#museomix n°2-Incontournable visite initiale du MAH

    4-Blog Live #museomix n°3-Flasher, choisir, agir

    5-Blog Live #museomixleman n°4- International: six musées connectés

    6-Blog Live #museomixleman n°5- Métier: facilitateur...graphique

    7-Blog Live #museomix n°6- Muséomixture geek !

    8-Blog Live #museomix n°7- Dimanche 15 H Les prototypes sont prêts !

     9-Blog Live #museomix n°8- People make museum: les fondateurs

    10-Blog Live #museomix n°9 Stéphanie Bacquere, un des fondateurs

    11-Première expérimentation de Live blogging: nouvelle rubrique


  • Blog Live #museomix n°3-Flasher, choisir, agir

    Imprimer

    Visite terminée, l'expérimentation commence au Lab.museomix,mah,geneve,museomixleman

    Présentations des  muséomixeurs, plusieurs profils réunis dont les  facilitateurs, les  ingénieux (fab lab et magasin),les sages,les experts,la com, les organisateurs etc.

    Chacun bien à sa tache signe d'une préparation certaine en amont.

    Ici le guide du participant pour mieux comprendre le concept. Ce guide genevois est fort bien fait, très clair vu la complexité de l'évènement croisé !

    Ensuite les " flashes": les participants jettent leurs idées sur les  post it colorés et les rangent dans les six cases à thèmes initialement prévues.

    museomix,mah,geneve,museomixlemanEnsuite, ils se positionnent pour travailler sur leur choix  trois jours durant.

    Curieusement la proposition n° 5 " le musée  lieu de vie de l'extérieur à l'intérieur" n'a pas trouvé preneur.

    Trop vague? Quel prototype produire dimanche sur ce thème? Cela n'a pas plu.museomix,mah,geneve,museomixleman

    Liberté absolue des choix.

    museomix,mah,geneve,museomixlemanDeux équipes se sont finalement positionnées sur le thème n°1 "créer du lien, de l'individu à l'encyclopédisme "

    C'est parti !

                                                     Sylvie Neidinger

     

     

     Blog-Série n°9  Blog Live #museomixleman du #BlogNeidinger:

    1-Muséomixez !

    2-Blog Live #museomix n°1- Le gong retentit !

    3-Blog Live#museomix n°2-Incontournable visite initiale du MAH

    4-Blog Live #museomix n°3-Flasher, choisir, agir

    5-Blog Live #museomixleman n°4- International: six musées connectés

    6-Blog Live #museomixleman n°5- Métier: facilitateur...graphique

    7-Blog Live #museomix n°6- Muséomixture geek !

    8-Blog Live #museomix n°7- Dimanche 15 H Les prototypes sont prêts !

     9-Blog Live #museomix n°8- People make museum: les fondateurs

    10-Blog Live #museomix n°9 Stéphanie Bacquere, un des fondateurs

    11-Première expérimentation de Live blogging: nouvelle rubrique


  • Blog Live #museomix n°2-Incontournable visite initiale du MAH

    Imprimer

    A Genève autour de 150 personnes participent au #museomix de toutes générations, tous horizons, tous métiers. Geeks, informaticiens et bricoleurs compris.geneve; mah,#museomix,museomixleman

    Un marathon créatif à l'intersection de la médiation culturelle, de la culture numérique et de l'innovation collective pour inventer de nouveaux outils et usages de l'Institution muséale.

    Il démarre évidemment par une visite, traditionnelle du musée dont l'évènement  va ensuite "prendre possession " dans  le Lab, en zone dédiée.

    geneve; mah,#museomix,museomixlemanRendre visite au retable de Konrad Witz, un petit coucou à l'ami  Rousseau- celui peint par  Quentin de La Tour, non pas celui peint par Jean Etienne Liotard. Normal: il a  disparu  n'ayant pas plu à l'intéressé! geneve; mah,#museomix,museomixlemanRemarque: il avait raison de maîtriser son look, le philosophe puisque son portrait installé au MAH fait référence !

    Face à lui .... dans la même salle Jean-Etienne Liotard en rigole toujours ! Humour des conservateurs genevois que d'avoir réuni ces deux là en face à face pour l'éternité.

    L'humour à ne pas négliger aujourd'hui pour museomixer gaiment.

    Rire, toujours rire...

                                                                                Sylvie Neidinger

     

     Blog-Série n°9  Blog Live #museomixleman du #BlogNeidinger:

    1-Muséomixez !

    2-Blog Live #museomix n°1- Le gong retentit !

    3-Blog Live#museomix n°2-Incontournable visite initiale du MAH

    4-Blog Live #museomix n°3-Flasher, choisir, agir

    5-Blog Live #museomixleman n°4- International: six musées connectés

    6-Blog Live #museomixleman n°5- Métier: facilitateur...graphique

    7-Blog Live #museomix n°6- Muséomixture geek !

    8-Blog Live #museomix n°7- Dimanche 15 H Les prototypes sont prêts !

     9-Blog Live #museomix n°8- People make museum: les fondateurs

    10-Blog Live #museomix n°9 Stéphanie Bacquere, un des fondateurs

    11-Première expérimentation de Live blogging: nouvelle rubrique


  • Blog Live #museomix n°1- Le gong retentit !

    Imprimer

    Je participe à #musemix Genève soit  le #museomixleman  de Suisse au @MAHgeneve @museomixgeneve.

    Nous sommes en communication avec six autres musées dans le monde qui participent  au même  évènement. genève,mah,#museomix,numérique,#museomixleman

    Derby (GB) Montréal, Saint Etienne, Arles, Lille avec Genève.

    A 9h, le gong a retenti pour trois jours de  museomixage.


    genève,mah,#museomix,numérique,#museomixlemanRendez vous est pris avec le grand public dimanche à 16 heures pour lui présenter le résultat des cogitations et les six prototypes de la nouvelle interaction muséale mixée avec le NUMERIQUE.

    Pour participer ensemble serait plus exact.

    Car le lien créé avec le public est ...latéral.

    Les genevois qui tiennent à visiter le laboratoire de l'espace Museomix peuvent le faire aujourd'hui vendredi  à 15h, 16h, 17h. Demain à 11h,15,16,17h.

                                                     Sylvie Neidinger

     Blog-Série n°9  Blog Live #museomixleman du #BlogNeidinger:

    1-Muséomixez !

    2-Blog Live #museomix n°1- Le gong retentit !

    3-Blog Live#museomix n°2-Incontournable visite initiale du MAH

    4-Blog Live #museomix n°3-Flasher, choisir, agir

    5-Blog Live #museomixleman n°4- International: six musées connectés

    6-Blog Live #museomixleman n°5- Métier: facilitateur...graphique

    7-Blog Live #museomix n°6- Muséomixture geek !

    8-Blog Live #museomix n°7- Dimanche 15 H Les prototypes sont prêts !

     9-Blog Live #museomix n°8- People make museum: les fondateurs

    10-Blog Live #museomix n°9 Stéphanie Bacquere, un des fondateurs

    11-n°10 Première expérimentation de Live blogging: nouvelle rubrique


     


  • Fort Mc Money en Alberta-Canada, comme si vous y étiez!

    Imprimer

    Fort Mc Money: croisement de l'actualité politique et de la gamisation !

    Un webdoc de poids  pour visualiser les dommages environnementaux gigantesques liés à l'extraction-polluante- de schistes bitumineux dans  le nord de l'Alberta en Athabasca.giec,alberta,environnement,scistes biyumineux,fort mac money,fort mac murray

    Sans dépenser un centime, allez vous rendre compte par vous-même.

    http://www.fortmcmoney.com/#/fortmcmoney

    Grâce au web voyage concocté par le journaliste  David Dufresne.

    Un néo média interactif produit au Canada, d'ailleurs par ONF et Toxa associé à Arte.

    Pour visualiser la masse de travail :

    "Plus de 22 lieux différents de la ville,  55 interviews. Les recherches ont pris deux ans et 2000 heures d'images ont été tournées. Le coût total est estimé à 643 000 euros".

    http://www.fortmcmoney.com/#/fortmcmoney

    Le thème est d'actu. La visite officielle du président français, non pas à Ottawa mais  en Alberta, hier, fait jaser. Selon Usine Nouvelle:"Il y a là une contradiction fondamentale pour les députés à sensibilité écologiste. La socialiste giec,alberta,environnement,scistes biyumineux,fort mac money,fort mac murrayDelphine Batho, juge que le signal envoyé est mauvais. "C'est l'endroit où il y a une catastrophe écologique gigantesque, des destructions de la forêt boréale, des égouts à ciel ouvert et c'est le pétrole qui est le plus sale du monde", a-t-elle commenté sur Radio Classique et LCI. De plus, a-t-elle insisté, "j'ai trouvé ça franchement maladroit d'être en Alberta le jour où le Giec rend son rapport sur les menaces de réchauffement climatique et le nécessaire abandon des énergies fossiles".giec,alberta,pétrole,environnement,schistes biyumineux,fort mac money,fort mac murray

    François Hollande fait effectivement  des déclarations "pro-pétrole nord canadien" alors que Paris va accueillir une réunion environnementale.

    Le mieux n'est pas de trop rédiger ici pour décrire le webdocumentaire, ou l'info politique     mais vite de cliquer pour jouer.

    Dépaysement garanti et problématique écolo-économique visualisée de l'intérieur.

    Toute l'exploitation de l'Alaska est en jeu, également, derrière la glace.

    Il va en produire combien David Dufresne, des webdocumentaires  de cette qualité, après Prison Valley et Fort Mc Money !? Magnifique.


                                                                                    Sylvie Neidinger

     

    giec,alberta,environnement,scistes biyumineux,fort mac money,fort mac murray


    Crédit images : captures écran Mc Money et capture article figaro  cité


  • WEBDOCS: la gamification du réel documenté

    Imprimer

    Les webdocs, très facilement accessibles sur internet et gratuits ne sont finalement pas bien connus du grand public. 

    Il s'agit d'une révolution. La préhension individuelle, le pilotage d'un documentaire "gamisé" hyper scénarisé depuis son ordi.  Une interactivité créative source de surprises.upian,webdocs,prison valley,gamification

    Les journalistes connaissent. C'est à la mode: il n'y a plus de travail dans la presse... Plusieurs essaient de  réaliser  "leur " webdoc. Normal: ils sont professionnellement  à la croisée du numérique et de l'info documentaire.

     Ils font souvent  appel au crowfunding. Car un web doc, puisqu'il est mis à disposition gratuitement  doit être financé...en amont. En fait tous les produits ne jouent pas dans la même catégorie, entre lever 12 000 euros, CHF ou 300 000.

    Le financement d'un webdoc est plus souvent proche de celui d'un film. Le CNC (Centre National du Cinéma) est souvent sollicité en France,  l'ONF Office National du Film/Natinal Film Board au Canada .

    CNC  :http://cinemadocumentaire.wordpress.com/2013/02/13/le-webdoc-a-lonf-entretien-avec-monique-simard-webdocumentaire/

    upian,webdocs,prison valley,gamificationDavid Dufresne est "la" vedette des réalisateurs de  webdocs très structurés.

    Et très onéreux à produire!

    Chez Upian, qui se présente comme "web boxer depuis 1983."

    Tel  son célèbre Prison Valley

     

    Thème: la mono-industrie du prisonnier dans une vallée du Colorado.

    upian,mobilité,rts,insomnie,webdocs,prison valley,gamificationVous entrez dans la vallée @PrisonValley (2010)

    Vous vous installez à l'hôtel, vous ouvrez les portes qu'il vous intéresse d' ouvrir. Voyage au coeur d'un univers carcéral US. Vous comme   spectateur- acteur totalement intégré.

    Autre webdoc célèbre pour ses trouvailles, Alma. Mais  terrible sur le fond: la plongée dans le mental d'une criminelle colombienne.(j'ai été personnellement très réfractaire à ce contenu)


    Ou, en Suisse Mobilité: production  de 2012 de la RTS : voyage dans l'espace /temps helvète. Voiture ou rail??

    Les webdocs sont aussi inventifs que le cerveau humain pour l'expérimentation proposée. Autour de thématiques réelles.

    upian,webdocs,prison valley,gamification




     Exemple d'originalité.ONF/NFB a produit Insomnie collective.

    Jamais visible dans la journée ! Il faut prendre rendez-vous; laisser votre numéro de téléphone. Vous êtes rappelés la nuit et commence alors le voyage interactif proposé !

     Love Hôtel où il faut être obligatoirement deux connectés à distance pour entrer ! Et autre inventions...

    L'univers  web doc, surprenant. Ce blog a ouvert une rubrique webdocs.


                                                                       Sylvie Neidinger

    crédits images captures sites web.

     

  • Article numérique: intéressant format webdoc

    Imprimer

    Le blog signale ici un article web  du Monde extrêmement intéressant  dans son rendu. Il date du 4 octobre, il y a 2 jours.

    N'est  pas commenté  ici  le contenu du reportage  dont le thème est  le matriarcat supposé (à démontrer, d'ailleurs !) des Gardiennes de l'ïle de Kihnu (lire)web doc,formalisme,les gardiennes de kihnu,ile de kihnu,journal le monde,journalisme,gamification

    On évoque ici sa forme nouvelle.

    Il utilise les usages du  webdoc mais en grande simplification.

    COMME UN WEBDOC!

    Certes, il ne présente pas la richesse de la complexité interactive et des procédés de gamification des  docus nouveau genre   type le célèbre Prison Valley de David Dufresne. Entre autres célèbres productions...

    D'ailleurs, ces webdocs aux budgets colossaux de type cinéma jouent dans une autre catégorie !

    Ici, il s'agit d'un article de base mais enrichi et inspiré de ces nouvelles formes. 

    C'est bien le lecteur qui, en faisant défiler, déclenche de très intéressantes apparitions d'images et de vidéos.

    Le résultat est un article numérique vif, moderne , agréable en limite exacte de l'article de presse et du documentaire. Magnifique !

                                                                                           Sylvie Neidinger



    Cet article est l'occasion d'ouvrir une nouvelle rubrique webdocs tellement " le sujet le vaut "sous réserve de trouver le temps futur d'alimenter une rubrique supplémentaire...


    Crédit images/capture d'écran article Kihnu


  • Le tweet fabiusien qui viole et décapite !

    Imprimer

    Laurent Fabius ministre des affaires étrangères organisait aujourd'hui mercredi 7 août une séance 'In probablement pour faire Djeun's ou geek, chébran, connecté, dans le move: une discussion avec les twittos pour commenter l'actualité chaude de son  ministère...fabius.GIF

    Cela fut chaud. Très chaud même.

    Mais pas dans le sens qu'il espérait

    Dormait-il quand il a  rédigé son message??

    Comme il dormit en conférence de presse à Alger.

    On le découvre:

    On lit textuellement :" Ce califat de la terreur et la haine doit être neutralisé, les femmes violées, les journalistes décapités"


    Edifiant, même dans l'erreur. Bizarre acte manqué.

    Insensé à ce niveau de responsabilité !

    Surtout que le 12 décembre 2012 Laurent Fabius, peu content de voir les américains inscrire les jihadistes de Al-Nosra sur la liste onusienne des terroristes,   soutenait ce groupe à Marrakech en indiquant qu'ils "faisaient du bon boulot ". Alors qu'ils avaient déjà commencé leurs exactions macabres et tribunaux iniques.

    Décidément il fait parler de lui chaque jour,  ce ministre. Cela se nommait une "opération de communication"!?

    Choisir de tweeter  en matière de diplomatie est déjà signe de grande légèreté par le choix de cette méthode inepte.

    C'est se moquer du monde que de répondre par tweets de 140 signes  à des enjeux qui sur le terrain sont mortels.

    Déraper de cette manière est carrément faire preuve... d'incompétence.


    Que conclure ? Que la diplomatie française telle qu'elle fut portée jusqu'à Jacques Chirac (gaulliste, indépendante, soucieuse des indépendances )  est aujourd'hui bien ....décapitée.

                                                                                    Sylvie Neidinger

                                                                                            

    fab.GIF

    http://www.20minutes.fr/insolite/1432999-20140827-twitter-laurent-fabius-bafouille-grammaire-finit-dire-horreurs

    http://blogs.lecho.be/buzness/2014/08/le-tweet-maladroit-de-laurent-fabius.html

    L'erreur a été ensuite corrigée mais le mal était fait

     

     crédit images/captures d'écran site web Dauphiné

  • NEPHROHUG: le blog universitaire genevois des dialysés

    Imprimer

    Découverte  d'un blog médical genevois  fort intéressant baptisé NEPHROHUG.

    Deux soignants en sont les plumes, le Docteur Vincent Bourquin,   néphrologue  et Bernadette Gombert infirmière spécialisée Clinique en néphrologie, tel qu'on peut le lire dans l'onglet" à propos".nephrohug,hug,geneve,blog des dialysés

    Le site se vit comme un outil d'accompagnement pour les patients et les proches destiné à informer et ouvrir des discussions.

    Le style en est rigoureux, sérieux, bien  varié dans les thématiques.

    Où l'on apprend par exemple  dans un article didactique et documenté de Madame Gombert - qui semble actuellement la cheville ouvrière du blog ?-  qu'il existe une pratique ....genevoise du piquage des fistules !

    Elle donne quelques lignes plus loin une recette de cabillaud poêlé. Et surtout les raisons de cette suggestion culinaire:

    nephrohug,hug,geneve,medecin blogueur,vincent bourquin,bernadette gombert,nephhroblog,blog des dialysés"En cas d’insuffisance rénale chronique (IRC), le phosphore est augmenté et le calcium diminué, ce qui à long terme, est néfaste pour les os, le cœur et les vaisseaux. L’hémodialyse et le traitement médicamenteux contribuent à réduire le taux de phosphore. La diététicienne Dominique Ponard et le Dr Zina Fumeaux, toutes les deux expertes en diététique lors de l’IRC  vous conseillent de diminuer votre apport en phosphore.  Il faut choisir des aliments pauvres en phosphore sans supprimer les viandes et les poissons qui en contiennent, car ils sont sources de protéines indispensables. Voilà une bonne recette  qui va apporter 380 mg de phosphore (par portion de 150 gr de cabillaud) tout en sachant qu’en dialyse il ne faudrait pas dépasser 1000 mg de phosphore par jour.  !"

    Clair, net et précis.

    Un blog médical  ne répond en aucun cas aux demandes particulières mais il informe sur des généralités partagées par tous  dans un langage accessible. Il  détend, divertit et permet l'expression.

    L'espace de dialogue semble  celui des commentaires. A ce propos, on peut souligner le courage  de l'équipe médias sociaux du service  spécialisé HUG d'avoir fait le choix d'une  modération  a posteriori !!!  C'est le signe d'une grande confiance et surtout pour l'instant d'un lectorat "sérieux" ayant peu à voir avec les trolls qui sévissent  par leurs  commentaires déplacés. J'ai testé. Effectivement, le commentaire passe en direct.

    Léger bémol dans sa présentation actuelle. NEPHROHUG manque probablement d'explications écrites sur sa propre histoire... Car à la fois, on le sait récent- et en même temps il propose des archives remontant à 2008.(J'ai pu avoir l'explication: il  s'agit visiblement d'une ancienne publication papier du Service Néphro qui aurait été versée au blog)

    Le blog manque également du visage de ceux qui l'animent ? Il gagnerait en épaisseur humaine à le faire. A moins que ce choix soit ultravolontaire, comme un produit fini issu de toute l'équipe.

    Une chose est certaine, son  positionnement éditorial est très carré:

    "L’information diffusée sur ce blog est destinée à encourager, et non à remplacer, les relations directes entre patients et professionnels de santé. Ces informations ne se substituent en aucun cas à une consultation médicale. Elles ne peuvent s’appliquer précisément à une personne et ne peuvent servir à établir un diagnostic ou un traitement. Elles gardent toujours un caractère général et sont mises à la disposition des internautes seulement à titre indicatif."

    Ainsi, pour le patient,  le temps de sa  dialyse peut  devenir fort utile, notamment si accompagné de sa tablette!     Ce blog des HUG pourra probablement se diffuser par une appli à l'avenir, probablement.


      PRESCRIRE DES SITES INTERNET SANS MODERATION !

    On a l'impression que ce type de média est le prémice d'une relation médicale refondée. Et que le champ des possibles n'est pas encore balisé. On peut parfaitement imaginer à l'avenir  un espace particulier accessible par code où le patient gérera ses rv, ses analyses, ses alertes??

                  LE NEPHROLOGUE BLOGUEUR, PLEIN D'HUMOUR

    En parcourant le net on découvre un autre site genevois dédié à la nephrohug,dialyse,reins,hug,geneve,medecin blogueur,vincent bourquin,bernadette gombert,nephhroblog,blog des dialysésfonction rénale..  NEPHROBLOG    du Dr ...Vincent Bourquin autour de sa pratique personnelle non hospitalière. Il se présente  comme "néphrologue blogueur" ! Son site est remarquable.  Il signale combien ce type d'info blog est accueillie dans le monde notamment francophone (lire sa cartographie Canada et Afrique du Nord et ses statistiques)

    Beaucoup d'humour dans son guide de... survie en néphrologie. Idem: le titre de son article "rein, foie, liaison fatale"!

    Et Nephroblog de citer , Médecine 2.0: Internet le médecin et son patient, où Dr Jean Gabriel Jeannot affirme que le web enrichit la relation médecin-patient. Il propose même  de « prescrire des sites Internet » au patient, en fonction de leur maladie. Il cite le Dr Dominique Dupagne:

    "L’avenir est là, dans la mise en forme de l’intelligence collective des soignants, des patients et des scientifiques et dans l’invention de nouveaux outils pour y accéder"

    Que ce soit un blog d'équipe hospitalière (NEPHROHUG) ou de la pratique particulière d'un médecin blogueur(NEPHROBLOG)  on note la portée de ce type d'outil médiatique au coeur de la pratique médicale.

    Décidément, on ne soupçonnait pas à quel point la spécialité des reins est fort bien représentée dans la bonne ville de Genève... numériquement parlant!

                                                                                Sylvie Neidinger

     

    *je choisis volontairement de passer la photo du médecin web non pas pour un quelconque lien publicitaire. Mais pour sa présentation moderne hyper net-tendance avec tous ces twitter, In , dans le cadre d'une information accessible et grand public de blog. SN

                                                               

                                                                                   

                               BLOG NEIDINGER RUBRIQUE #SANTE

    crédit images/capture d'écran blog NEPHROHUG/NEPHROBLOG

  • Le Web dans la diffusion des courts-métrages d'animation

    Imprimer

    Une fois le film produit encore faut-il le diffuser....mifa,conférence,ulrich wegenast,laurent crouzeix,nicolas thepot,pascale faure,canal+,web,court-métrage,animation

    Cet article clôture la série Anim'Annecy 2014  par une réflexion sur les perspectives de diffusion. Avec les bouleversements induits par et pour le net.

    La synthèse de cette conférence Mifa 2014  est disponible.Ou " The role of the Web in diffusion of short animation films."

    mifa,conférence,ulrich wegenast,laurent crouzeix,nicolas thepot,pascale faure,canal+,web,court-métrage,animationLors de la conférence, de nombreuses réalisations du net ont été présentées.

    A commencer par la très importante émission net et tv produite par Canal + :  l'Oeil de links, un magazine collaboratif qui fait remonter du contenu par l'internaute.

    Ulrich Wegenast présente un expérimentation allemande Online Animation Library une collaboration à 10 000 clics entre bibliothèques de Stuttgart et le festival d'animation de cette ville du Bade-Wurtenberg.

                 GRATUIT WEB ET PAYANT  TV, A LA FOIS: C'EST INCOMPATIBLE!

    Le débat-non résolu!- portait sur le différentiel entre la gratuité du web et la non gratuité de la diffusion Tv ( respect du droit d'auteur"

    Extrait du débat :mifa,conférence,stuttgart,annecy,série du blog neidinger,ulrich wegenast,laurent crouzeix,nicolas thepot,pascale faure,canal+,web,court-métrage,animation

    Pascale Faure ajoute que les moyens de production et les prix sont différents sur le Web. Elle précise que les contenus pour la télévision ne sont jamais gratuits, tous les films qu'ils diffusent sont rémunérés, y compris pour L'Œil de links. "Il était incontournable pour nous d'avoir une émission qui relate toute la richesse que nous pouvons trouver en ligne. Nous sommes dans un bouleversement total de nos façons de travailler et de la manière dont nous arrivent les films. Nous regardons toujours où en est un film sur le Web quand nous l’achetons, et nous demandons des droits exclusifs avec des territoires précis. La nouvelle génération d'animateurs n'a pas la culture de la télévision exclusive. Leur but est de faire un maximum de vues, d’être connus et d'aller dans les festivals. Certains refusent d'enlever les films de leurs sites Web, quitte à les vendre moins chers, et beaucoup attendent que les droits s’arrêtent pour pouvoir reprendre leur contenu et le poster", déclare-t-elle.

    Laurent Crouzeix pense que beaucoup de nouveaux réalisateurs font de l'autoformation et de l'autoproduction sur le Net et qu'ils ont du mal à déchiffrer le monde des festivals, la vie d'un film dans les mains d'un distributeur ou sa carrière quand il est diffusé sur des chaînes de télévision. En tant que programmateur du festival de Clermont-Ferrand, il est plus impressionné par les dizaines de milliers de gens qui viennent à Annecy que par les millions de clics sur YouTube

    Mme Faure, responsable des programme courts de Canal + avec son grand sourire a toutefois évoqué fermement cette génération de réalisateurs qui veulent tout:  la diffusion payante sur les chaînes mais sans exclusivité c'est à dire à diffuser en même temps sur le net gratuitement. Pour un effet de notoriété plus fort. C'est pratiquement incompatible, vu de la chaîne qui a ses propres coûts et salariés.

    A savoir les Festivals en général ne programment pas ce qui est déjà diffusé sur le web...

    Tous les intervenants s'accordaient à dire que le modèle économique change à vitesse V, sans même que l'on ne puisse prédire les perspectives notamment des chaînes payantes, avec l'irruption de la VOD.

    Dans les discussions, une jeune étudiante en réalisation faisait part de son désarroi entre des études très chères et les perspectives gratuites du web qui ne font pas vivre leur homme ou leur femme. Ce au démarrage d'une carrière.

    La réponse de  Ulrich Wegenast : "Beaucoup de créateurs bossent sur le Web pour devenir anonymes, et de nombreux films qui ont du succès dans un festival n'en mifa,conférence,ulrich wegenast,laurent crouzeix,nicolas thepot,pascale faure,canal+,web,court-métrage,animationont pas forcément sur le Web. Certains festivals refusent aussi des films qui ont déjà été diffusés sur le Net. Les écoles devraient donner des cours de stratégie pour utiliser le Web d'une bonne façon. Elles devraient promouvoir le Web. Certaines écoles ont un département des licences permettant de vendre les programmes des étudiants à des télévisions, à des organisateurs de festivals ou à d'autres distributeurs. Je conseille de surveiller les contenus qui peuvent très vite être viralisés."

    La réalité du débat en fait est "Comment procéder pour construire un public à l'heure du web gratuit et tirer des revenus viables" Parceque personne ne vit de l'air du temps.

    A savoir, l'internet gratuit pose un immense problème à tous les éditeurs de contenu dont les éditeurs de presse et les journalistes.

    Pas seulement les réalisateurs de courts-métrages !

                                                                                   Sylvie Neidinger


     Intervenants

    • Pascale FAURE
      Pascale FAURE

      Responsable des programmes courts et création
      Programmes Courts/CANAL+

    • Nicolas THEPOT
      Nicolas THEPOT

      Réalisateur
      La Parisienne d'Images

    • Ulrich WEGENAST
      Ulrich WEGENAST

      Délégué général Programme
      Programme Film & Medienfestival GmbH/ITFS

      I
      • Laurent CROUZEIX
        Laurent CROUZEIX

        Délégué général
        Marché du film court Clermont-Ferrand/Clermont-Ferrand Short Film Market

       

             Blog Série N°6 Anim'Annecy 2014 sur #BlogNeidinger:

     1/10-Annecy Le festival 2014 s'affiche

      2/10 -Annecy 2014 Festival d'animation ouvert

     3/10- Fifa: le Brésil gagne...le Cristal du long métrage d'animation

      4/10- Impérial, vedette du film animé

      5/10-Cinéma d'animation. Derrière les écrans:  les métiers

     6/10-L'info sur l'infographie avec 3DVF

     7/10-Les "Progissiels 3D"

     8/10-Enregistrement des conférences CITIA: bon point !

    9/10-Scénaristes: écrire...pour qui?

    10/10- Le web dans la diffusion des courts-métrages d'animation

     

    crédits images/photos Neidinger

  • Charte des commentaires du blog Neidinger

    Imprimer

    Suite 2/2 de l'article 1/2  Blogosphère, porte-avion de la commentosphère

     

     Rappel de l'hébergeur TDG, le blogueur est juridiquement responsable des commentaires qu'il publie.

     Les commentateurs  sont bienvenus. Ils apportent d'autres points de vue.

    Egalement de la matière informationnelle, experte parfois. Ou de simples opinions variées qui enrichissent le débat.

    Certains commentateurs suggèrent même des idées de notes. Possible mais difficile à réaliser. Savoir pourquoi on blogue tel jour sur tel sujet est impossible: improvisation totale, inspiration liée très clairement à l'air du temps.

    Relativiser tout de même, les commentaires non publiables ne sont pas si fréquents !
    Merci à la communauté précieuse des commentateurs. Ils ont pris le temps de lire et de réagir.

    Ils peuvent le faire en permanence et sur d'anciens articles: la politique du blog est de  laisser systématiquement ouverts les commentaires.

    Sont systématiquement refusés du blog Neidinger les commentaires qui:


     -Contiennent des propos illégaux, extrémistes, diffamatoires, confessionnels, injurieux, violents, obscènes, provocateurs, pouvant heurter des consciences, racistes ou  portant atteinte à la dignité humaine.

     -N'ont rien à voir avec le sujet, hors contexte ou inappropriés.

     -Ne correspondent pas au positionnement éditorial du blog (exemple sur une thématique jamais abordée)

     -Sont issus de trolls ou flammeurs systématiques qui polémiquent pour polémiquer.

    -Sont issus de "web-fantômes"(souvent trolls d'ailleurs !) Ces commentateurs masqués, sous pseudos et dont les adresses courriels sont souvent fausses. Virulents. Souvent donneurs de leçons de ...démocratie ! (en plus)

    -Sont rédigés dans des alphabets ou des langues autres que la langue française.

     -Sont incohérents (oui des délires psychiatriques il y en a aussi)

    -Utilisent des gros mots  que ce soit pour insulte ou comme banal mode de s’exprimer.

    -Sont écrits sur un ton agressif, ironique ou condescendant et prennent la blogueuse pour la demeurée de service. Qu’ils dénigrent. La blogueuse n'est pas maso et fait la différence entre commenter en opposition et démolir.

    -Sont rédigés certes sous forme d'humour mais contenant les propos illicites ou des mots inadéquats  tels que cités plus haut.

     -Ont un caractère publicitaire direct ou indirect,  soit dans le contenu soit dans le "nom" de commentateur qu'il se donne. Nota: il y a malheureusement de plus de plus de ce type de commentaires qui tentent ainsi de créer indirectement des liens commerciaux...

     -Contredisent vertement l’article mais sans aucune démonstration logique de leurs arguments.

    -Comportent  un lien web vers un site que la blogueuse ne juge pas utile de promouvoir.

     -Rédigent des  insultes personnelles entre internautes. Le site ne peut en aucun cas être utilisé pour lancer ou échanger des attaques personnelles (dissimulées ou non) contre d’autres internautes. Si un commentaire en ce sens a échappé: le signaler.

    -La blogueuse remercie ceux qui lui signalent une éventuelle faute d'orthographe (cela peut échapper, on écrit vite surtout...)

    -Dans le même registre, le blog laisse passer les commentaires qui comportent des fautes d'orthographe. Certains - que l'on sent par le contenu appartenant à des franges marginalisées - ont un réel besoin d'expression alors qu'ils maîtrisent mal la langue française. Ce blog ne stigmatise pas leur manque de maîtrise de l'orthographe et les accueille bien volontiers.

    -La validation des commentaires ne se fait pas en continu, mais suivant les disponibilités.

     -Une réaction est, en outre, soit publiée dans son intégralité, soit rejetée dans son intégralité. Le modérateur n’interviennent ni sur le fond ni sur la forme d’une réaction (sauf après discussion éventuelle  avec le commentateur suite à  contact courriel et  si la blogueuse a le temps, ce jour là de ce traitement individuel )

     -Un commentaire qui n’entre pas dans cette charte peut avoir échappé à la vigilance de la blogueuse, merci de signaler.

     

                                                       *****

     Le blog est un salon personnel. Celui qui franchit le seuil de cette maison  par le commentaire réactif  tient conversation.  Dans les cas cités plus haut: il ne franchit jamais  la porte.

    Avec cette charte, ce blog opte pour la politique de recevoir éventuellement moins de commentaires (donc moins de clics!) mais mieux ciblés sur les thématiques.

     Si le commentateur refusé n'est pas d'accord, il est inutile qu’il envoie un second commentaire pour le dire. Ce n’est pas la bonne voie.

    Il peut  en revanche me joindre sur dialogueblog@yahoo.com  et on en discute. En face à face !


     En réagissant à un article du blog, vous acceptez de vous conformer aux règles de conduite énoncées dans cette charte.

     

                                                                   Sylvie Neidinger 

     

    Charte intéressante celle du blog Nephrohug

    https://www.nephrohug.ch/actualite/

  • Blogosphère, porte-avion de la commentosphère

    Imprimer

     Les blogs peuvent exister sans commentaire. L’inverse absolument pas.

    De sérieux débats agitent actuellement  la sphère numérique  sur la gestion de plus en plus difficile des commentaires. Notamment sur les blogs de presse qui attirent bien du monde...

     Un blog TDG évoquait récemment un article de Slate au titre significatif:

    comment-les-commentaires-ruinent-les-articles-

    " Ruinent", pas moins!

    Certes, ils posent des problèmes importants. Mais aller, tout de go les supprimer n’est pas raisonnable. Ils tiennent d'une communauté participative active.

     

                    TOUT BLOG A BESOIN DES COMMENTAIRES !


     Le blog est un  porte-avion attaché à un port. Ici Genève.

    Caractéristique, le blogueur est à lui seul une ENTITE EDITORIALE  autonome: éditeur, rédac-chef, rédacteur correcteur, secrétaire de rédaction, diffuseur...

    Dans le cas particulier de la Tribune, non soumis à la censure ou accord préalable le blogueur écrit bien ce qu'il veut. Il y a juste un petit  décalage temporel entre le moment de l’envoi d'article et celui de se retrouver dans la Timeline. Ceci  exprime probablement une vérification de conformité légale, la moindre des choses !

    A savoir, les sites de blogs de presse hébergés en France type rue 89, Nouvel Obs + plus ne pratiquent pas cette liberté helvète. J’ai mené ma petite enquête comparative: le sujet du post et ensuite son contenu doivent chez eux, passer par un comité de lecture. Vive Genève…

     PRESSE WEB CLASSIQUE SOUMISE AU DIKTAT DE L'ACTU...Cette sublime faculté créative donnée au blogueur qui peut bien parler de ce qui lui chante et quand il le veut, ne se retrouve pas  dans le format de la Presse numérique.

    Comme le journal papier, sa version numérique suit l'actu basée souvent sur les dépêches d'agences (Reuters, AFP) ce qui donne comme résultat un peu négatif que toute la Presse parle des mêmes choses au même moment sur papier ou web!

    Ou évite de parler d'un sujet en même temps..

    MEILLEURE GARANTIE DE VERACITE DE LA PRESSE. En revanche, l’article qui va passer dans le journal web PRESSE de la Tribune de Genève sera vérifié et validé. Il aura fait l’objet d’un choix éditorial, sera relu, corrigé. Il portera en fait la parole d’une rédaction. Une équipe est en œuvre. En cas de problème tout le monde se soutient car le produit est un résultat professionnel, industriel presque. Avec toutes les techniques journalistiques mises en œuvre, les 5W (when, who...) le triangle inversé et surtout la triple vérification d’une info (normalement, si le travail est bien fait...)

     BLOGS CREATIFS.   En aucune manière le blog ne peut garantir cette  vérification de l’info au sens journalistique. Ceci est clair puisque le blogueur publie librement. Les blogueurs qui cartonnent sont probablement -tout de même..- ceux qui rassurent le lecteur en appliquant les règles du journalisme et la sacro-sainte vérification?

    Pour autant  le blogueur détient  un outil numérique incroyablement puissant, car immédiatement googelisé s'il commence à avoir un lectorat certain.

            BLOG: PUISSANT NEO-MEDIA POTENTIELLEMENT EN CONTRE-INFO

    Il a la faculté de partir  sur des chemins neufs.

    Plusieurs blogs de Tribune de Genève -c'est  leur richesse et le résultat de cette liberté- vont chercher de l'information réellement sous d'autres points de vue sur les sujets d'actu chauds tels l'Ukraine, la Syrie, le Proche-orient par exemple. Ils apportent leurs connaissances spécifiques.

    Une formidable démultiplication des points de vue sur les blogs alors que  les médias traditionnels restent souvent  suivistes, politiquement corrects.

    Sur ces sujets inédits, ou abordés sous des angles inattendus, les commentateurs apportent également toute leur énergie. Passionnant !

    Le blogueur  tient la barre de son navire en complète autarcie. Au fur et à mesure de sa navigation il emplit ses soutes de ses articles qui, plus ils sont nombreux, plus ils sont cliqués. Et des commentaires qui arrivent comme des missives qui se posent sur le pont.

    Il se nourrit des gouttelettes de  l’air du temps captées  pour ses choix rédactionnels. Des sujets calmes ou moins .Cela tangue grave quand il aborde les thématiques de la politique  ou du Proche-orient.


                   COMMENTATEURS SI DIVERS: DES  EXPERTS AUX ...TROLLS

     Cette autarcie structurelle explique pourquoi les blogs ne peuvent absolument pas se passer des commentateurs.  Si une inexactitude  est écrite, elle est vite détectée, par ce « travail collaboratif » des commentateurs.

    Les commentateurs signalent de leur côté que certains articles,  certains blogs sont hyper provoc'( cas de figure possible en raison justement de la complète liberté de rédaction sur les blogs TDG ) . D'où effectivement l'absolue nécessité du retour de terrain par les commentaires !

    Un jour,  un de mes articles  rédigé trop vite  avait déplu. Le commentateur expliquait pourquoi. Je lis ses arguments. Il avait parfaitement raison. De fait   j’ai modifié l'angle  suite à cette intervention contradictoire fort bien venue d’une grande finesse.  Même si en opposition frontale.

     Les commentateurs sont des partenaires essentiels. Ils apportent même leur expertise. Des experts pros du secteur aérien sont venus enrichir mon article sur Cointrin. Lire

    Le blog-bateau vogue et reçoit en permanence ces missives de commentateurs qui ont pris sur leur temps de vie pour lire votre blog. C’est vivant, interactif. Bien évidemment un commentaire en opposition doit passer s’il est argumenté, sans agressivité ni gros mots.

                                               LES FANTÔMES DU WEB

    Le problème est quand le ponton reçoit des déjections de drôles d’oiseaux…

    Bizarres trolls d’une indécence absolue, masqués derrière les pseudos, dont les adresses courriels sont souvent fausses.

    Ils viennent d'on ne sait où. Avec des adresses IP de Suisse ou France quelquefois des pays les plus improbables à l'autre bout de la planète!

    Le lecteur n'a pas idée de ce que les bases de commentaires reçoivent.

    Ces  fantômes... cachés viennent hurler haut et fort que le blogueur qui ne les laisse pas passer est un censeur autocrate  qui les méprise eux. Et tutti quanti….

    Si facile...

    Mais il faut relativiser, ces pollueurs sont minoritaires. Sur le blog Neidinger la communauté des commentateurs est plutôt un véritable partenaire d'avis aussi divers les uns que les autres. Ne pas ranger tout le monde dans le même panier en raison des entreprises de démolition Trolls& Co et des Commentateurs Anonymes& Co.

    A savoir une catégorie nouvelle de commentateurs s'installe depuis quelques mois sur les blogs. Comme des coucous qui viennent poser leur oeufs sur le ponton du navire, en parasitage. Ils pondent un commentaire souvent intéressant , du type que l'on laisse passer. Ils s'agit des commentateurs dont les noms sont carrément publicitaires. Ici, ils sont systématiquement bloqués.


      DESOLEE, LES COMMENTATEURS N'ONT PAS D'IDENTITE NUMERIQUE !


    Au réel, le problème à gérer n’est pas tant celui des trolls qui bien évidemment ne passent pas s’ils démolissent. Mais celui de commentaires  intéressants pour 90 % et qui vont pourtant avoir une phrase impubliable. Que faire? Impossible évidemment pour le blogueur de "trier" le commentaire.

     Ou, autre cas, ce commentateur sous pseudo, anonyme qui rédigeait des textes ….n’ayant rien à voir avec l’article ! Il était  joignable, son courriel étant exact. Je lui en ai fait la remarque. Il m’a répondu « laissez- passer,  je suis connu pour ces avis tranchés, c’est mon identité de commentateur"

    La réponse fut non. Il s’appuyait en fait sur un article pour en faire autre chose. Pas d’accord. Blog porte-avion de commentaires liés au sujet oui . Base d'accueil du coucou qui vient y faire autre chose, non.

    Que signifie l’identité numérique d’un commentateur anonyme  sous pseudo ? Rien. Le vide sidéral. Pour gérer son identité numérique, que ce commentateur  au besoin d'expression soutenu créé un blog pour s’exprimer!

    Certains ne manquent pas d'air...

    BLOGUEUR RESPONSABLE JURIDIQUEMENT DONC 100%MAÎTRE DE SES CHOIX

     Bloguer est une activité très engageante, une identité numérique en ressort avec certes un petit tournis quand on se retrouve googlelisé  (quand le commentaire posté arrive de Hong Kong ou de New-York quelquefois, suivant l'IP...bigre.)

    Tournis de la puissance du néo-média blog  |tel le  score/jour maximal du blog un 15 000 clics sur un article Schumacher en janvier 2014,  jamais renouvelé depuis]

    Mais qui expose.

    Le plus souvent, le blogueur met sa photo, blogue sous son nom réel. S’il est sous pseudo il est de toutes façons joignable.

    Juridiquement responsable en tous cas. Un jour sur ce blog  est arrivé un commentaire délirant de 100 lignes n’ayant rien à voir avec l'article, très diffamatoire vis-à-vis d’une personnalité genevoise.  Un avocat. Un problème de procès en cours. Heureusement que le commentaire est modéré en amont !

                                                         SALON CONVIVIAL

    En fait le  blog Neidinger est comme un salon. Pour le plaisir ! Pas pour le combat.

    Celui qui entre et vient débattre, argumenter, s’opposer mais restant poli  est le bienvenu.

    Le blogueur et ensuite les commentateurs construisent ensemble  un post- débat intéressant autour de la multiplicité des points de vue. Et c’est la majorité.

     Les trolls démolisseurs et  "donneurs anonymes de leçons de démocratie" … restent à la porte.

    Sans état d’âme.  Bloguer est une activité totalement gratuite évidemment et qui prend beaucoup de temps.

    A savoir, le blogueur n'est pas maso !

    Les blogueurs constatent effectivement une dérive . Certains choisissent de  fermer les commentaires. Ils sacrifient ainsi volontairement une des  sources de clics.

    Mais tous les blogs ne courent pas la course à l'échalote du "plus lu".

    En agissant ainsi, ils traitent l'info comme la presse traditionnelle papier dont les journalistes se moquent éperdument des retours de lecteurs, c'est connu..

    De fait, ce blog Neidinger a décidé de laisser les commentaires car la communauté qui prend sa plume est forcément un partenaire de premier plan qui enrichit tout article et démultiplie les points de vue. 

    Mais il a ressenti la nécessité de publier sa propre charte

     Que ceux qui n'acceptent pas  ne perdent pas de temps à commenter...

    Pour les autres, merci infiniment de cette communauté collaborative des commentateurs qui ont pris du temps pour lire.

                                                                               Sylvie Neidinger


    Trolls:sociologie des commentaires indésirables



     

  • L'info sur l'infographie avec le site 3DVF

    Imprimer

    Métier infographiste.

    On peut lire 3DVF comme "3D version française".

    Version "langue française" serait plus exact puisqu'il s'agit du plus important portail d'information  francophone dédié à l'infographie 3D. Et non simplement hexagonal. Cela clique de partout, en milliers.

    Fondé par des passionnés qui commencèrent par traduire les articles anglo-saxons pour mettre à disposition des adeptes de la langue de Molière la dernière news issue du monde  anglophone sur ces techniques, logiciels, produits , créas en perpétuelle évolution rapide.

    Depuis, l'oiseau 3DVF s'est envolé. Il génère sa propre info et n'est plus seulement un passeur entre la dernière innovation outre atlantique et la "vieille Europe"infographie,3dvf

    Une Europe, pas si vieille que cela, d'ailleurs...

    A Annecy les studios américains recrutaient en masse en ce mois de juin. Ils recevaient dans les salons MIFA de nombreux infographistes en herbe, souvent hexagonaux, en fin d'études dans les écoles spécialisées type Ariès, Gobelins et autres.

    Ceux qui demain vont contribuer à alimenter entre autres... le site d'info 3DVFpour les échos de leurs productions!

    En fait, l'actuelle génération des futurs pros, si elle a acquis les compétences suffisantes  peut aussi se faire recruter par l'intermédiaire du site  Lequel, pour connecter offreurs et chercheurs de compétences hyper spécialisées a même  une partie dédiée "emploi".

    Entre autres rubriques magazine, galerie, ressources, didacticiels...

    Très important, le site tient à jour un annuaire des pros hyper spécialisés du secteur dont les free-lance.

    Le site d'informations incontournable de la 3D animée  en langue française est une importante base de données à découvrir.

                                                                                       Sylvie Neidinger

     

            Blog Série N°6 Anim'Annecy 2014 sur #BlogNeidinger:

     

     1/10-Annecy Le festival 2014 s'affiche

      2/10 -Annecy 2014 Festival d'animation ouvert

     3/10- Fifa: le Brésil gagne...le Cristal du long métrage d'animation

      4/10- Impérial, vedette du film animé

      5/10-Cinéma d'animation. Derrière les écrans:  les métiers

     6/10-L'info sur l'infographie avec 3DVF

     7/10-Les "Progissiels 3D"

     8/10-Enregistrement des conférences CITIA: bon point !

    9/10-Scénaristes: écrire...pour qui?

    10/10- Le web dans la diffusion des courts-métrages d'animation

     

     

     

    crédit images/capture d'écran site 3DVF

  • Richard Stallman: libre n'est pas gratis !

    Imprimer

    Alexis Kauffmann, l'ancien  prof de maths qui a viré libre, co-créateur de la communauté Framasoft rms,richard stallman,gnu,alexis kauffmann,framasoft -et son annuaire des logiciels libres diffusés à des millions de francophons- s'exprimait  ainsi au rms,richard stallman,gnu,alexis kauffmann,framasoftTEDxGeneva "aucun pays ne peut planter son drapeau sur le logiciel libre" affirmait-il.Vidéo

    On le sentait ému en ce 7 avril Il y avait de quoi !

    rms,richard stallman,gnu,alexis kauffmann,framasoftIntervenir sur le même plateau que rms soi-même, Richard Matthew Stallman,  celui qui a... "ouvert l'Open"

    ..pouvait effectivement justifier cette émotion. Le new-yorkais -né à Manhattan-créateur en 1983 du système d'exploitation libre GNU, de la Free Software Foundation est en effet un véritable mythe...vivant.

                                LE COPY LEFT

    A Genève, Carouge plus précisément, R. Stallman  a accepté -pour la première fois dans sa vie m' a-t-on dit verbalement - une collaboration avec de jeunes graphistes pour exprimer par la voie du dessin les synthèses de ce qu'il avait à exprimer.

    Un internaute  a immédiatement développé une critique  de "rms à Genève". C'est un combat rms,#tedxgeneva,richard stallman,gnu,alexis kauffmann,framasoftthéorique de spécialistes. Trop difficile à comprendre pour ceux qui tiennent  le langage de programmation comme hiéroglyphe.

    Du Pape du Copy Left, j'ai compris que libre n'est pas gratuit.

    Que la route du free est longue et qu'elle mérite de petits sacrifices.

    C'est déjà pas si mal...

    A SUIVREx!

                                                           Sylvie Neidinger

               

    Blog-Série n°5/ TEDxGeneva 2014:                   

    1/5-FREEDOM@digital age à Carouge

    2/5-Richard Stallman: libre n'est pas gratis!

    3/5-Gwenn Seemel et la multiplication des petits pains

    4/5-Lessive digitale "libre". Vraiment ?

    5/5-Charles-Henri Favrod élegance de l'indépendance du journaliste

                               

    rms,richard stallman,gnu,alexis kauffmann,framasoft
    crédits images/ photos Neidinger sous licence Commons


     

    rms,richard stallman,gnu,alexis kauffmann,framasoft
    rms,richard stallman,gnu,alexis kauffmann,framasoftrms,richard stallman,gnu,alexis kauffmann,framasoftrms,richard stallman,gnu,alexis kauffmann,framasoft

  • FREEDOM@digital age, à Carouge

    Imprimer

     Le 7 avril dernier,  l’organisation TEDx Geneva déclinait la « liberté » autour du patrimoine commun avec les questions d’open source, free software etc.tedx genève,carouge,open source,richard stallman,creative commons

    tedx genève,carouge,open source,richard stallman,creative commonsEn présence de « grosses pointures » tels Richard Stallman à l’origine de Creative Commons et Wikipédia,  Alexis Kauffmann co-créateur de la communauté Framasoft et autres intervenants divers et originaux.

    WEB prédigéré....

    Tristan Nitot, fondateur de Mozilla  donne à voir une extraordinaire diapo. D'un côté un mobile et ses applis. De l'autre un distributeur de bonbons et boissons!!!Même configuration.

    freedom@digital age,mozilla,tedxgeneva,carouge,open source,richard stallman,creative commonsTriste évolution du web vers un consumérisme prédigéré. Plus un portail d'accès à l'illimité, à la   recherche mais un choix d'options déjà définies. Liberté super limitée. Le pire: auto limitée par l'usager !

    Terrible store-isation programmée des esprits !

    Intervention également de  la bien nommée Pryska Ducoeurjoli, "naturopathe-journaliste" qui réfléchissait aux process d'info dans un monde interconnecté. Son conseil: ne pas tout avaler!

    Plusieurs voies s’offraient pour  rendre compte de la séance: 

    ÷La présentation journalistique, immédiate, le jour même avec les réponses aux  5 W « who ? when ? why ? what ? where? » Les 5W qui d’ailleurs devraient être 7 avec le how et le how much…

    freedom@digital age,tedx genève,carouge,open source,richard stallman,creative commons÷La méthode scientifique en plongeant dans la vie et l'oeuvre de Richard Stallman. Encore fallait-il beaucoup d'inconscience et orgueil pour se confronter par écrit à un  tel géant...spécialisé à  source de l'open. Et une évidente nécessité d'être informaticien(ne) sur les bords. Ce qui n'est pas le cas.

    ÷L’édition blog néo-média qui finalement permet à celui qui tient la souris d’organiser …d’éditer comme bon lui semble l’info dans le tempo et la forme qui lui conviennent.

     La troisième voie a été choisie avec un décalage certain dans le temps (désolée) mais qui tient aussi de la ...liberté pour le blogueur(se) de rédiger...quand bon lui semble !

    ESPRIT COSY

    freedom@digital age,tedx genève,carouge,open source,richard stallman,creative commonsAutour du même thème de la "liberté"  TEDxGeneva fut tout de même plurielle, variée. D'où le choix de décliner par articles suivant la règle freedom@digital age,tedx genève,carouge,open source,richard stallman,creative commonsjournalistique de base "un angle, un papier":

    Blog-Série n°5 /TEDxGeneva 2014:

    1/5-FREEDOM@digital age à Carouge

    2/5-Richard Stallman: libre n'est pas gratis!

    3/5-Gwenn Seemel et la multiplication des petits pains

    4/5-Lessive digitale "libre". Vraiment ?

    5/5-Charles-Henri Favrod élegance de l'indépendance du journaliste 


    A savoir, les vidéos des séances se trouvent désormais facilement en ligne..

                                A SUIVREx !

                                                                                   Sylvie Neidinger


    crédit images/photos Neidinger sous common creative

  • Open Data genevois à la Muse

    Imprimer

    La Muse organise jeudi 22 mai  dans le cadre de ses Causeries mensuelles une discussion sur la thématique de l'Open Data local. Accès gratuit mais attention : sur inscription car le nombre de places limité !

    open data.GIF

    Les TPG (Transports publics genevois)  et le SITG (Système d'information du territoire genevois) sont précurseurs en la matière.

    Qualifiés même d'avant-gardistes.

    Intéressant partage d'expérience autour de données publiques réellement publiques en témoignage d'entreprises.

                                  Sylvie Neidinger

     

    crédit images/capture d'écran web/site muse

    A Genève, les Transports Publics Genevois (TPG) et le Système d’information du territoire (SITG) sont les premiers à ouvrir la voie. Rencontre avec ces avant-gardistes. Inscriptions ICI. - See more at: http://www.la-muse.ch/#sthash.OJ1Vx1bS.dpuf
    A Genève, les Transports Publics Genevois (TPG) et le Système d’information du territoire (SITG) sont les premiers à ouvrir la voie. - See more at: http://www.la-muse.ch/#sthash.OJ1Vx1bS.dpuf
    A Genève, les Transports Publics Genevois (TPG) et le Système d’information du territoire (SITG) sont les premiers à ouvrir la voie. - See more at: http://www.la-muse.ch/#sthash.OJ1Vx1bS.dpuf
  • Bloguer ou...cuisiner

    Imprimer

    Repas du 17 mai 2014: à un certain moment il faut choisir.cuisiner,bloguer, geek, complainte du geek, web addict

     La "complainte du geek #BlogNeidinger" qui date d'une année n'a pas pris une ride !

    "Blogbloguer...

     Aujourd’hui, je suis bien embédé(e). Un peu geek sur les bords...blog.GIF

     Ne peux plus vivre sans e-printer,

    sans twitter, hashtager, scroller.

    En stream line, toujours.

    Blogueur, blogueuse

    Addict  e-learner.

     Se prendre pour un(e) community manager.  Qui se mail de tout…

     Se « web.2.zoner »...

    Tumbleurer, instant-gramé.

    Très hangouté(e)

    Devenir  carrément pure -playeur  en ligne.

    Animer le commentaire,

    Sans  (trop) débloguer

    Un auto-MEDIA , soi-même tout seul…

    Une bulle interactive quoi !

    Désormais baptisé(e) blogblog 

    Lol.

    web planète, web addict.  @+!"

                                                               Sylvie Neidinger



    Crédit images/©sylvie neidinger