Erreur majeure de V Pécresse: courir après Sarko. A propos, Kärcher ne supporte plus ce détournement!

Imprimer

Kärcher a prévenu STOP. L'entreprise est associée au nettoyage haute pression.  Pas au... nettoyage ...humain. Valérie Pécresse vient de se fourvoyer avec l'usage de cette ineptie sarkoziste, dépassée, qui la ramène 17 ans en arrière.

Le groupe industriel, qui affirme que sa marque n’est « l’étendard d’aucun parti politique », dit se battre « depuis des années, pour que sa marque ne soit pas exploitée sur la scène politique française, où elle n’a pas sa place, et s’oppose à ce qu’elle soit associée à tout parti ou courant politique ».« Kärcher demande aux personnalités politiques et aux médias de cesser immédiatement tout usage de sa marque dans la sphère politique », écrit l’entreprise, estimant que cela « porte atteinte à sa marque et aux valeurs de l’entreprise" Et refuse les propos déplacés. (Communiqué du  11 janvier 2022

Choc. Comment celle qui a gagné la primaire LR peut-elle revenir aux années 2005 quand Sarkozy avait poussé les banlieues à l'émeute après avoir évoqué de les "karchériser"??

De nombreux militants, pas d'accord avec la ligne et méthode  Sarko avaient alors  quitté le parti. 

V Pécresse court certainement après l'extrême-droite. Mais ... Elle va perdre la partie de son électorat non  prête à entrer dans ces rhétoriques verbales agressives, stigmatisantes.

Elle voudrait des militaires pour encadrer les banlieues.  Ces derniers répondent à juste titre que ce n'est pas leur mission.

Valérie Pécresse vient de "planter" le Parti LR à l'heure sarkoziste, démodée, dépassée.

Une erreur magistrale de stratégie.

                                                        Sylvie Neidinger

Commentaires

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel