Macron vulgaire insulte en populiste. Hanouna stigmatise les SEGPA: France à la dérive?

Imprimer

Jusqu'à quel caniveau et violence verbale la vie publique française est-elle en train de sombrer sous la présidence Macron?

Très provocateur, hyper grossier, le chef d'Etat  vient de dire publiquement dans un journal vouloir "emmerder jusqu'au bout" une partie de la population, les antivax.

Alors qu'il y a deux semaines à peine  il s'engageait dans une de ses interviews longuissimes et récurrentes à contrôler son langage.

Les citoyens interrogés dans la rue sont stupéfaits.

Ceux qui   fréquentent le président  le disent capable de grande vulgarité sonore... Exemple: en  décembre dernier  il avait affirmé avoir peur que Valérie Pécresse ne "l'emmerde matin midi et soir". Elégant.

En 2017 déjà, un article était consacré à sa grossièreté notoire.

                        DEGRE ZERO DE LA VIE POLITIQUE

Le Président s'exprime comme il le souhaite dans la sphère privée. Cela le regarde. Mais en public et dans la fonction régalienne qui est la sienne, c'est juste inadapté.

Inadmissible pour un président. Disqualifié. Comment la Justice pourra-t-elle instruire une plainte pour insulte quand le Président a montré la voie?

Un populisme de bas instincts. De bas instestins, en fait.

L'opposition  le fustige en retour : " «Il a dit aussi que les non-vaccinés n'étaient pas des citoyens, déplore V Pécresse. Ce n'est pas au président de trier entre les bons et les mauvais Français. Il faut les accepter tels qu'ils sont, il faut les diriger, les rassembler sans les insulter [...] l'insulte n'est jamais la bonne solution.»"

Macron clive et divise.

Dans le même temps, l'animateur Hanouna annonce sortir prochainement un film qui lui, stigmatise les jeunes collégiens mineurs (12 ans -16 ans)  des classes SEGPA: ceux qui   présentent un important #handicap scolaire.

Sous Emmanuel Macron et avec sa participation active, avec Cyrille Hanouna en animateur producteur stigmatisant des enfants en difficulté,  la vie publique hexagonale sent les déjections, coprolithes, excréments, fientes et immondices. L'odeur insupporte.

                                                                   Sylvie Neidinger

Commentaires

  • L'emmerdeur va emmerder ceux qui emmerdent notre monde de vaccinés ! L'emmerdeur doit être passé au karcher pour laisser la place nette au palais des emmerdeurs. Je t'emmerde, tu m'emmerde, ils s'emmerde......Bref le cheffaillon, directeur de cette Europe des clans et mafias est un hypocrite il ne pense qu'à lui avec l'argent des autres. Les sans-dents de hollandouille et les emmerdeurs vont voter Marine Le Pen ou Zemmour. Attention aux zemmourïdes.......

    Bonne année Madame.....

  • Bonne année à vous. A quoi .. à quel niveau est rendue la vie politique lamentable que nous observons.
    Le degré zero de la politique est atteint

  • Vous avez raison, c'est du domaine de la fosse septique. Pendant ce temps, les grands sujets sont mis de côté. Le climat mondial s'affole, La dette française se monte à 3 000 milliards d'€, bref, de mon humble point de vue nous sommes dans le mur pour un moment. Bien à vous.

  • Macron c'est le degré zéro de la vie tout court : marié à sa maîtresse d'école, pas d'enfants, énarque déconnecté de la réalité, imbu de lui-même, acteur en série B des commémorations officielles et provocateur du bon peuple. Faut le comprendre la politique lui donne le sentiment d'avoir réussi. On l'aimerait autant si il était pas président, faut lui dire !

  • "emmerder jusqu'au bout"


    C'est un nouveau slogan pour dire qu'il va épater la gallerie en faisant disparaître la plume.

    https://www.arretsurimages.net/chroniques/le-matinaute/nouilles-dans-le-slip-et-plume-dans-le-cul

  • Record de vaccinations au lendemain des propos de Macron
    Après que le président a dit qu’il allait «emmerder» les non-vaccinés, le pays a enregistré 66 000 nouvelles premières vaccinations, du jamais vu depuis octobre.https://www.lematin.ch/story/record-de-vaccinations-au-lendemain-des-propos-de-macron-521572399349

  • La déclaration des droits de l'homme et du citoyen fait partie intégrante du bloc de constitutionnalité français et son article 5 prévoit :

    "La Loi n'a le droit de défendre que les actions nuisibles à la Société. Tout ce qui n'est pas défendu par la Loi ne peut être empêché, et nul ne peut être contraint à faire ce qu'elle n'ordonne pas."

    Nul ne peut être contraint à faire ce que la loi n'ordonne pas, voilà qui a l'avantage d'être clair. Nul ne peut donc être emmerdé pour la raison qu'il n'est pas vacciné, sauf si le parlement adopte une loi prévoyant la vaccination obligatoire. Certains commentateurs disent que cela n'a pas été fait parce que le Conseil constitutionnel pourrait emmerder Pissoff en retoquant la loi.

    On constate donc en France le mépris d'un principe cardinal de l'Etat de droit. Principe historique qui fait partie du socle commun européen. Faut-il appeler nos amis polonais à la rescousse ?

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel