#MarseillePoubellesLaVie

Imprimer

Je lance ce hashtag ce jour #MarseillePoubellesLaVie.

Immondes immondices laissés à la tonne dans les rues de Marseille par des éboueurs grévistes (Syndicat FO majoritaire, FSU, CGT etc.). La 2eme ville de France  à près d'un million d'habitants intramuros  et près de deux pour l'agglo  génère 1200 tonnes par jour.  5000 tonnes en rade juste avant l'orage, lundi 3 octobre. Car il faut du temps pour réparer plusieurs journées sans collecte...

Leur motif: ils ne voulaient pas travailler 35 heures par semaine (le minimum légal+ actuelle loi de transformation de la fonction publique) car eux travaillent...MOINS!

Les éboueurs et leur syndicat FO  ont pris en otage la ville et ses habitants en septembre 2021... comme ils le font régulièrement.

Laissant les rats occuper le terrain. Les odeurs. Et le spectacle.

                                DECHETS A LA MER: ECOCIDE  

 

Un orage hier a tout emporté en mer. Littoral souillé. Irréversible écocide.

Résultat: une marée noire de détritus

Près des plages, la faille emporte les déchets vers les profondeurs proches. Les animaux vont ingérer.

Ce qui flotte va revenir sur le sable aérien mais quid des tessons de bouteilles, des pièces métalliques sous marines? 

Le sable de la frange littorale sous l'eau est désormais non nettoyable en totalité. Il sera dangereux de se baigner au Prado, aux plages de l'Huveaune, de la Pointe Rouge  par exemple. Marseille n'est pas une ville spécialement connue pour son architecture (les anciennes bastides furent souvent démolies)  ni porteuse de monuments. Mais sa rade est juste exceptionnelle. Justement ce littoral qui subit un écocide. #pollution,#marseille #déchets #immondices #grèvedeséboueurs

 

Les syndicats de dockers ont en leur temps par leurs grèves tué le port commercial de Marseille.

Les syndicats d'éboueurs dont FO  par cette grève laissant des tonnes de déchets s'accumuler  ont cette fois tué le littoral phocéen.

 

                                               TRAUMATISME URBAIN

 

Juste Immonde [qui  a vu une fois dans sa vie une grève du ramassage des ordures à Marseille peut en parler].

Après le traumatisme  à la population, la  catastrophe environnementale

La Métropole assez irresponsable n'a certes pas mis tout en oeuvre après la fin de grève pour accélérer la collecte. 

La Ville  réclame la déclaration de "l'état de  catastrophe naturelle". Il manque maintenant d'appeler l'Etat pour payer les dégats dus aux Irresponsabilités croisées...

Le 6 octobre le Préfecture réquisitionne les éboueurs pour nettoyer. C'est donc que la réquisition est possible.

Pourquoi alors laisser ces actes d'insalubrité majeure que sont les récurrentes grèves marseillaises des éboueurs? Pas seulement celle de 2021: toutes.

#MarseillePoubellesLaVie 

                                                                     Sylvie Neidinger

 

Nota: Plusieurs jours après l'inondation:  des  tonnes de déchets SOUS L'EAU des plages. Question: les éboueurs vont-ils venir PLONGER pour les ramasser?

                                                           

Nota: Ceux qui aiment Marseille le constatent: la difficulté voire l'impossibilité pour les responsables politiques locaux d'empêcher la prise en otage de la ville récidivante par les grèves des éboueurs. 

Il me souvient il y a plus de 15 ans, ces rues  submergées de montagnes de  déchets. Les piétons passaient comme au travers d'un cauchemar. Ils se croisaient yeux baissés, interloqués. Atmosphère de guerre.

L'administration laisse généralement faire et n'évoque pas l'insalubrité qui par les odeurs et les rats serait un motif à imposer un ramassage obligatoire.

Le système politique local visiblement laisse les syndicats imposer leur loi  dans la durée et dans l'excès. Tout va bien Madame la Marquise sous le regard de la Bonne Mère...

C'est une violence récurrente  faite à la population. Imposée.  On ne parle même plus de l'image de la ville. Ayant vécu une grève de la collecte des années 2000, je n'ai jamais pu ensuite  parler de cette ville en positif comme précédemment.

Une grève des éboueurs à Marseille dans son excès génère un véritable traumatisme pour qui  vit sur place et même  juste pour celui de passage. Définitif.

                                                        **

Nota. Un retard local dans le tri sélectif des déchets: peu de  conteneurs à disposition, peu d'habitudes de tri. Le score de la 2eme ville de France esr de 15 kg recyclés annuellement contre  70 en moyenne par habitant: bonnet d'âne).

                                                      **

Nota: Grèves récurrentes . Ici tweet de journaliste du 17 octobre 2017

#pollution,#marseille #déchets #immondices #grèvedeséboueurs,#marseillepoubelleslavie

NOTA Autre réaction, ce compte  twitter ouvert en 2020 Marseille poubelle la vie les habitants n'en peuvent plus...

#pollution,#marseille #déchets #immondices #grèvedeséboueurs,#marseillepoubelleslavie

 

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel