Georges VILLA, caricaturiste redécouvert: l'EXPO à Bourmont

Imprimer

Peu connaissent Georges Emile Villa, figure du Montmartre des années folles. Et pas seulement des années 30: il s'active dès la fin du XIXème!

#illoud,georges #villa,#shab #bourmont,#monmartreIl vient d'être re-découvert par la Société Historique et Archéologique de Bourmont.

Démarche extraordinaire de professionnalisme pour une association locale qui non seulement organise une expo, mais édite un bel ouvrage synthétique: Georges Villa (1883-1965) Une palette de talents.

Cette association qui oeuvre au coeur d'un territoire juste extraordinaire pour le nombre d'écrivains du cru (à suivre dans ce blog...) en est à sa troisème expo+ monographie publiée.#aviation,#illoud,georges #villa,#shab #bourmont,#monmartre

En France, la culture a tendance à se valider depuis Paris. En l'espèce pour Bourmont et Georges Villa c'est bien du terrain, des bords de Meuse lovée dans ses prémices, que la redécouverte historiographique se fait. L'information et le travail scientifique est produit  depuis  le Bassigny, Haute-Marne, lieu de villégiature de l'artiste par sa branche maternelle.

Dès lors certaines institutions parisiennes ayant participé à prêter des oeuvres ont (semble-il) éprouvé un étonnement sur le  résultat pro de la démarche (expo + livre)  

Georges Villa - Sa palette est multiple puisque  peintre de l'Air, peintre  érotique, caricaturiste, illustrateur, écrivain (son roman: Infirmerie spéciale 1953) #illoud,georges #villa,#shab #bourmont,#monmartre

Né à Monmédy (Meuse) le 24 janvier 1883, décédé le 19 novembre 1965, le meusien hyper-parisien, haut-marnais sur les bords  fut  dessinateur, caricaturiste, graveur, lithographe, illustrateur...

Une intelligence...collective à lui seul !

L'édition originale de la Légende des Sexes (1883) de  Edmond Haraucourt  illustrée par Georges Villa, imprimée à 212 exemplaires est aujourd'hui objet bibliophile recherché.

Une conférence avait  été donnée le 3 août à la SHAB pour présenter cet esprit montmartrois.

L'expo est visible encore ce week-end et le prochain pour...redécouvrir Georges Villa...à l'Epicerie Biganzoli! ( cela ne s'invente pas, l'épicerie culturelle)

Soit un  magnifique bâtiment de ville désormais consacré aux expos.

Ce week-end: une pierre deux coup avec la Masc'Arts'Ade à l'esprit burlesque. Un festival que n'aurait pas renié l'artiste!

On rêve même aux croquis que Georges Villa aurait pu tirer ses scènes de rue avec mordant et acidité comme il sied à un carucaturiste.

                                                        Sylvie Neidinger

photos Neidinger

 

#illoud,georges #villa,#shab #bourmont,#monmartre

#aviation,#illoud,georges #villa,#shab #bourmont,#monmartre

#illoud,georges #villa,#shab #bourmont,#monmartre

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel