La "team Trump" pourrait-elle arrêter ses pourriels post électoraux?

Imprimer

USA. Alors que les élections sont derrière, l'équipe Trump judiciarise le résultat.

Et pas seulement. La campagne mail continue! Ce blog reçoit chaque jour une dizaine de "missives" de la "Team". Des pourriels en fait massivement diffusés en direction des adhérents, médias, RS en interne et hors du pays.

Je n'en montre aucun ici pour ne pas être suspectée de diffusion.  

           Un mail type:

1- Un logo Trump/ Pence toujours le même en bleu blanc rouge

2- Puis des insultes ou graves  paroles déplacées contre ceux qui ont gagné officiellement (rappel les démocrates et Biden) Ces écrits  valent leur pesant de traduction et signent une démocratie malade...

3- Le  plus souvent une photo sombre  du Président-tweeteur avec un regard  noir parfois agressif.

4- Enfin il lance des appel à dons. Dollars, dollars, dollars  déclinés à tout bout de champ:  vulgarité inouïe, en rouge, jaune clinquant.

Là est probablement de but réel de ces courriels: récolter des fonds non pas pour le futur mais pour solder la campagne passée.

Le correspondant du Monde  évoque précisement ces mails qui "hésitent entre drame et bouffonnerie. Le battu diffuse courriels sur courriels qui disent que l'heure est grave avec des accents churchilliens. Il y dénonce tout en demandant de l'argent à ses fidèles, les démocrates (...) Puis s'en va jouer au golf"

Ces courriels post-électoraux et refusant le verdict des urnes  sont effectivement à archiver au titre d'un dysfonctionnement majeur de la démocratie américaine. Elections  devenues problématiques. Carrément bouffonnes.

                                                                 Sylvie Neidinger

 

INFO Ce lundi 24 novembre, 1h du matin  Donald Trump donne le feu vert au changement d'administration le jour où le nouveau Président nomme son équipe

Le 26 /11 Trump demande à ses partisans d'inverser le résultat qui ne lui plait pas!

INFO du 6 JANVIER Attaque du Capitole par les Partisans de Trump: l'anormalité de la communication de Trump soulignée dans cet article a vu ses conséquences CQDF!

« Donald Trump doit être tenu pour responsable » : la majorité de la presse américaine condamne le président sortant (lemonde.fr)

Les commentaires sont fermés.