Ensauvagement du vocabulaire politique officiel

Imprimer

"Kamasutra de l'ensauvagement de la presse" de E Macron. Suite des... positions sur cette question.

Les sauvageons, l'ensauvagement...Ce vocabulaire connoté extrême-droite  est apparu en politique dans la bouche de ministres de l'Intérieur  de gauche qui  désignèrent ainsi des catégories de population:

-JP Chevènement (qui affirmait sans rire l'employer sans surenchère ni démagogie!) 

-B Cazeneuve (qui l'a bien prononcé mais le regrette )

-G Darmanin et M Schiappa  (le macronisme étant une émanation de la gauche strauss-khanienne.)

Le film d'anticipation Orange Mécanique (1971) avait décrit une nouvelle  violence sociale gratuite par une catégorie de population: les jeunes. Un demi-siècle plus tard, les comportements violents, asociaux inacceptables sont réalité: refus d'une cigarette et l'individu est tué, pieds sur les banquettes alors que certains passagers restent debout...Mais...pas de la jeunesse seulement! ( bouc-émissairisation)

Et surtout, la désignation faite par ces ministres d'une catégorie sociale liée en plus au "séparatisme" ( encore un vocabulaire  macroniste récent )  ne résout rien car elle s'apparente à de la communication, communication d'extrême-droite de surcroît.

Pourquoi désigner ainsi une catégorie dans des sociétés modernes très complexes aux causes multiples? Où tout est analysable.

Sauvage? Cette étymologie liée à la forêt  est inacceptable dans la bouche d'un dirigeant car ramenant l'humain à l'animal. Ce qui ne fait avancer en rien la compréhension.

Les zoos humains avaient enfermé dans une même cage un homme et un singe. Et sur ce point la récente "sortie" médiatique hyper confuse intellectuellement    de N Sarkozy fut ...lunaire en comparant singes et "nègres". Miasme.

                   LA PRESENTIELLE 2022 EN LIGNE DE MIRE? 

Ensauvagement version Gérald Darmanin  signifierait un humain de facto  "civilisé" qui retournerait  à sa condition animale. Est réputé sauvage celui qui est déchu de son statut de citoyen car bestial.

Dès lors la chasse symbolique à "l'animal anciennement  humain" serait-elle ouverte? Permis de tuer en prime dans l'imaginaire ?

Les inductions implicites issues de la formulation vont bien loin....

On ne dirige pas un pays en s'appuyant sur de tels raisonnement ni artifices de com populistes qui ne résolvent en rien la violence sociale, présente et non acceptable elle non plus.

Le philosophe Guillaume von der Weid signale  que la société qui désigne ainsi serait  elle-même ...malade

Il semble que la présidentielle 2022 française s'ouvre autour de miasmes idéologiques. 

C'est bien par cette sauvagerie vocabulariale (kamasutra, ensauvagement...) que Emmanuel Macron et ses ministres (évidemment briffés car rien ne lui échappe)   inaugurent la séquence électorale. Cela promet!

De nombreux députés macronistes n'ont toutefois pas suivi la dérive vocabulariale ultra sécuritaire. Ni le ministre de la Justice Dupond-Moretti.

                                                        Sylvie Neidinger

 

#BlogNeidingerEnsauvagementSémiologie

1) Ensauvagement : terme inacceptable dans la bouche de responsables politiques

2) Kamasutra ensauvagé d'Emmanuel Macron contre la presse

3)Avant " l'ensauvagement", le mythe du bon sauvage

4) Le "sauvage" a-t-il une âme? La controverse de Valladolid

5) Les zoos humains pour exhiber les "sauvages" jusqu'en 1930

6)Ensauvagement du vocabulaire politique officiel 

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel