Bayrou récompensé, la juge qui le mit en examen...licenciée: timing?

Imprimer

Alors que François Bayrou se voit attribuer un improbable Commissariat au plan, sorti de la naphtaline  des années 50, la juge qui le mis en examen en 2019 pour détournement de fonds publics - lui et d'autres cadres du Modem, se voit licenciée au bout de trois jours de fonction.

Charlotte Bilger  avait en effet accepté un poste de conseiller spécial auprès du nouveau ministre de la Justice Eric Dupond-Moretti.

Embarassant..;

D'autant  que la  magistrate avait  renoncé (pour  intégrer la gouvernement) à prendre la prestigieuse présidence de la cour d’assises de Paris qui lui était destinée en septembre pour rejoindre le cabinet d’Eric Dupond-Moretti.

Bizarre guet-apens qui élimine si facilement la magistrate et du cabinet ministériel et de la présidence de la cour d'assises.  D'une pierre deux coups alors que s'installe F Bayrou dans sa nouvelle fonction accordée par son amitié avec le président de la république.

Le chef du parti centriste  dit "ne pas chercher le pouvoir" Logique, car on le lui donne ! 

Et l'appui du modem acquis à E Macron  pour la future campagne présidentielle 2022.

 

                                                          Sylvie Neidinger

(capture/ article cité en lien)

françois #bayrou,commissariat au plan,e #macro,charlotte #bilger,détournement de fonds publics,#modem lrem

                                                                 

 

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel