Ignominie: Hiroshima

Imprimer

Odieux recours à la bombe nucléaire il y a 75 ans par les Etats-Unis d'Amérique contre le Japon. 

140 000 morts.

"Les irradiés avançaient les bras devant, la peau tombant comme des stalactites"

                                                       SN

https://www.lefigaro.fr/international/le-japon-se-recueille-pour-les-75-ans-de-la-premiere-bombe-atomique-a-hiroshima-20200806

https://www.francetvinfo.fr/monde/japon/hiroshima/temoignage-je-veux-juste-quun-tel-acte-aussi-cruel-ne-se-reproduise-pas-75-ans-apres-la-bombe-nucleaire-lachee-sur-hiroshima-un-rescape-se-souvient_4067823.html

Commentaires

  • Pas faux, mais si on doit y trouver un mérite c'est au moins d'avoir mis rapidement un terme a la guerre du pacifique par la rédition du Japon. Ce qui n'était pas gagné d'avance de la part de l'empire des kamikaze et des samouraï.
    Ce qui n'était même pas le cas plus proche de nous, avec l’ignoble et inutile bombardement incendiaire de Dresde. Un des plus grand crime de guerre de tout les temps.

  • Effectivement c'est compliqué de refaire le film de l'Histoire avec nos lectures contemporaines et regards qui ont changé. Vous avez raison.

    Toutefois dans le cas de Hiroshima, on va vers une meilleure connaissance du dossier dans son ignominie. Ce que les Japonais savent mais pas le monde. Avec des films, des récits ( Arte en ce moment) . Les massacres de masse de populations civiles restent inadmissibles. Et difficiles à avaler venant de "démocraties"
    Le bombe nucléaire est du même registre selon moi que le camp d'extermination : cela dépasse l'entendement.

  • L'erreur est de "réécrire" l'Histoire et non de comprendre pourquoi les Etats-Unis ont largué cette bombe sur Hiroshima.

    Il faut savoir qu'à cette époque, si en Europe de l'ouest, la guerre était terminée, ce n'était pas forcément le cas dans l'Europe de l'Est (voir Keith Lowe "L'Europe Barbare" -période 1945 à 1950), ni dans le continent asiatique.

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel