Annecy, deux courts métrages suisses en compétition: Laurence Bonvin et Milva Stutz

Imprimer
Off-Limits comme son nom l'indique présente des oeuvres particulières parfois bizarres.
Laurence BONVIN présente sa vision du glacier ALETSCH NEGATIVE
Vision écologique négative du plus grand glacier des Alpes appelé à disparaître progressivement: un voyage "visuel et sensoriel au coeur du glacier"  Une production suisse de 2019, 11mn30. Photos et vues réelles. Son : Bojan Milosevic Et de glace il devint eau...
 
Laurence Bonvin est issue de l'univers de la photo, formée à l'Ecole Nationale Supérieure d'Arles ENSPA. Ici la photographe réalisatrice valaisanne  fait voyager au coeur minéral du glacier
 
Aletsch Negative
 

L'autre court-métrage est intitulé MY DEAR LOVER , "Un personnage en manque de caresses. L'amant tant désiré représente peut-être un corps imaginaire sur lequel se jouent les inquiétudes autour des relations entre humain et non-humain"

Voix off, film curieusement cérébral :ode à la prothèse de l'...absent, ode à la main.

Une réalisation de Milva STUTZ. Année 2019. Durée : 09 mn 57 s Technique: ordinateur 3D et pâte à modeler. Couleurs. Public adulte et jeune adulte.Générique

Réalisation, production, direction artistique, scénario,décors, montage : Milva STUTZ

Animation : Sandro Lochau, Alessandro Holler, Milva Stutz

Compositing : William Crook, Milva Stutz

Musique, son : Roland Widmer

Voix : Nathalie Stirnimann

 

My Dear Lover
 

Ces oeuvres suisses donnent à voir deux univers pratiquement opposés.

Celui de Laurence Boivin exprime le  réel haut placé les glaciers alpins et leur devenir, pris en photos. Posant les questions écologiques actuelles.

Celui de Milva Stutz, portail  de l'intime, univers imaginaire repris par 3D avec la technique  plastique de la pâte à modeler.

Intéressant!

                                                                ANIM'ANNECY

 

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel